COMMUNIQUE DE PRESSE DU PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE         "Le 16 août 2005, l’avion MD82 immatriculé HK 4374X, affrété par la société américaine « Newvac Corporation » et exploité par la compagnie « West Caribbean Airways », qui effectuait un vol charter n° WCW 708 entre Panama City (Panama) et Fort-de-France (Martinique) était considéré comme disparu aux environs de Machiques, province de Maracaibo au Nord Ouest du Venezuela où il s’était écrasé au sol.   Le vol n° WCW 708  comptait à son bord 151 passagers, originaires de la Martinique, accompagnés d’un guide et 8 membres d’équipage. Tous décédaient lors de l’accident.   Cette catastrophe a profondément  traumatisé les familles, les proches des victimes mais aussi l'ensemble des Martiniquais et de la communauté nationale.   Une enquête difficile et longue a été menée par des services spécialisés sous la direction de plusieurs magistrats instructeurs. Les investigations et les expertises ont été extrèmement nombreuses et techniques. Toutes les causes possibles de la catastrophe ont été minutieusement explorées.   Les différentes étapes de l'enquête ont été portées à leur connaissance et expliquées aux parties civiles tout au long de la procédure. Elles ont été soumises à leurs observations et  à leurs demandes d'investigations complémentaires.   Cette enquête est désormais arrivée à son terme .   Les magistrats instructeurs ont transmis le dossier au parquet afin que celui-ci prenne des réquisitions sur les suites à lui donner.   Après un examen exhaustif de l'ensemble du dossier, la lecture de toutes les auditions, l'analyse détaillée de chacune des expertises, il apparait que la catastrophe du 16 août 2005 résulte d'un enchaînement de circonstances et  de décisions prises par les pilotes, décédés dans l'accident. Ainsi aucune personne physique ou morale, ne peut selon l'analyse du parquet,  faire l'objet de poursuites pénales.   Des réquisitions aux fins de non lieu viennent par conséquent d'être remises aux magistrats instructeurs.   Ces réquisitions seront désormais soumises à l'examen contradictoire des parties, puis à la décision des magistrats instructeurs.   Le parquet, comme cela a été le cas tout au long de la procédure, s'associe une nouvelle fois à la douleur des proches des victimes de cette tragédie.       Eric Corbaux procureur de la République de Fort de France
Please download to view
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
...

Communique de presse du procureur de la republique

by joseph-nodin

on

Report

Category:

Art & Photos

Download: 0

Comment: 0

5,166

views

Comments

Description

Download Communique de presse du procureur de la republique

Transcript

COMMUNIQUE DE PRESSE DU PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE         "Le 16 août 2005, l’avion MD82 immatriculé HK 4374X, affrété par la société américaine « Newvac Corporation » et exploité par la compagnie « West Caribbean Airways », qui effectuait un vol charter n° WCW 708 entre Panama City (Panama) et Fort-de-France (Martinique) était considéré comme disparu aux environs de Machiques, province de Maracaibo au Nord Ouest du Venezuela où il s’était écrasé au sol.   Le vol n° WCW 708  comptait à son bord 151 passagers, originaires de la Martinique, accompagnés d’un guide et 8 membres d’équipage. Tous décédaient lors de l’accident.   Cette catastrophe a profondément  traumatisé les familles, les proches des victimes mais aussi l'ensemble des Martiniquais et de la communauté nationale.   Une enquête difficile et longue a été menée par des services spécialisés sous la direction de plusieurs magistrats instructeurs. Les investigations et les expertises ont été extrèmement nombreuses et techniques. Toutes les causes possibles de la catastrophe ont été minutieusement explorées.   Les différentes étapes de l'enquête ont été portées à leur connaissance et expliquées aux parties civiles tout au long de la procédure. Elles ont été soumises à leurs observations et  à leurs demandes d'investigations complémentaires.   Cette enquête est désormais arrivée à son terme .   Les magistrats instructeurs ont transmis le dossier au parquet afin que celui-ci prenne des réquisitions sur les suites à lui donner.   Après un examen exhaustif de l'ensemble du dossier, la lecture de toutes les auditions, l'analyse détaillée de chacune des expertises, il apparait que la catastrophe du 16 août 2005 résulte d'un enchaînement de circonstances et  de décisions prises par les pilotes, décédés dans l'accident. Ainsi aucune personne physique ou morale, ne peut selon l'analyse du parquet,  faire l'objet de poursuites pénales.   Des réquisitions aux fins de non lieu viennent par conséquent d'être remises aux magistrats instructeurs.   Ces réquisitions seront désormais soumises à l'examen contradictoire des parties, puis à la décision des magistrats instructeurs.   Le parquet, comme cela a été le cas tout au long de la procédure, s'associe une nouvelle fois à la douleur des proches des victimes de cette tragédie.       Eric Corbaux procureur de la République de Fort de France
Fly UP