• 1. MYSTERE TRIO : 15 ans déjà !Eh ben, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on n’a pas vu le temps passer ! 15 ans de musique, de rencontres, de bons moments et de complicité, ça c’est bon ! Evidemment, on a eu notre dose de galère, d’incertitudes, et rien n’est jamais acquis, mais n’est-ce pas ce qui rend la vie moins fade, moins monotone ? En tout cas, ce qui est sûr, c’est que nous ne sommes pas prêts de nous arrêter… Nous continuerons à aller à la rencontre du public, de tous les publics comme nous l'avons fait jusque-là en nous rendant dans les hôpitaux pour enfants, les maisons de retraite, les établissements s'occupant de personnes handicapées ou des plus démunis.Alors, avant de feuilleter l’album photos, nous remercions tous les gens qui nous ont soutenus et qui sont toujours là. La liste est évidemment non exhaustive, et il y aura certainement des oublis, ne nous en tenez pas rigueur. Nous commencerons par celui qui a enregistré tous nos albums et sonorisé bien des concerts : Alfonso Bravo, dit « Magic Néné », et son alter ego David Mathieu qui a conçu les décors et éclairages de nos derniers spectacles « Du nord au swing » et « restons scène ». Ensuite, le grand Eric DELAMARE dit « Rico » qui nous a fait jouer dans les différents cafés concerts dont il s’est occupé sur Pau : Le Bistroquet, La Scène et actuellement Le Showcasetime, et qui a été impérial en tant que manager et régisseur de tournée pendant un mois en Amérique du Sud ! Jean-Paul Sabaud dit « Polo » et le fameux « Bar de la Plage » à Riom où nous avons vécu de sacrées soirées et qui nous a fait faire le tour de l’Auvergne, en passant par exemple chez Franck Manry dit « Johnny crèpes » au Zanzibar au Mont Dore. Nous ne pouvons oublier Manu Benoist du café musical « les copains d’abord » à Salbris, c’est toujours bon de finir les concerts en l’écoutant nous chanter du Brassens ! Et aussi notre ami Christian GROSS à Romilly/Seine, un passionné de musique à la bibliothèque musicale impressionnante ! Hugues Marmet qui nous a accueillis pour les résidences d'albums et concerts à La Mounède à Toulouse, tout comme Jean-Marie Fraysse à la Péniche Chèvrefeuille, JeanPatrick LOUVET pour la création des sites internet de MYSTERE TRIO. Ensuite, tous les amis des 4 coins de la France qui nous ont hébergés lors de nos multiples tournées, merci pour votre accueil. Sébastien Salvagnac pour les mises en scène de nos différents spectacles et Cordélia pour le travail du spectacle jeune public « Le rêve de Monsieur Jazz ». La Gruel Family et le château de Montrouant en Saône et Loire, petit paradis terrestre où nous avons travaillé notre premier album, testé nos compositions auprès des campeurs et où nous retournerons travailler le prochain album… Bien évidemment, nous remercions tous les lieux qui nous ont accueilli et grâce auxquels nous avons pu réaliser plus de 900 concerts, le public sans qui nous n'en serions pas là, et tous les institutionnels qui nous ont aidé : de la création des disques (Sacem) aux tournées (FCM, ADAMI , Conseil Régional Midi Pyrénées, Conseil Général de la Haute Garonne, Mairie de Toulouse, Francophonie Diffusion) et l'association Loco Théâtre Création pour toute la partie administrative. Et pour finir, nos familles qui nous soutiennent dans notre musique, et assurent quand nous sommes sur les routes, bravo les filles ! Bon, après les remerciements, place aux images…
  • 2. Il était une fois un drôle de trio, jeune et impertinent auquel certains n’auraient pas pariés un franc (oui, à l’époque, c’était des francs), deux guitares et une batterie, quelle drôle d’idée ?1ère affiche, Merci Julien ! D’accord, mais quel nom donner à ce trio, c’est un Mystère… Ok, c’est parti, premier concert à l’Auberge du Cérou le 18 décembre 1998, et roule ma poule…On peut dire qu'on aura bien écrémé les bars de Toulouse pendant 3 ans avant de jouer à la salle Nougaro. D'ailleurs, on était plutôt des furieux de l'affichage, et celle-ci, on peut dire qu'elle aura marqué les esprits...
  • 3. Le commentaire classique de l’époque « oui, bon on voit bien qui est le batteur, mais Cyril, il est à gauche ou à droite ? » Alors hein ? Bon d’accord, c’est pas nous, mais avouez, vous y avez cru ! Quoique…Bon alors, les Mystérieux, prêts pour un tour de France, en version tous temps et tout terrain ?
  • 4. La neige…10 heures pour jouer chez Pioups au Monastier/Gazeille, c’est long… Mais au moins, on joue au chaud, c’est pas comme à Pelvoux (05), allez hop, direct sur le front de neige, nous avons joué à Pelez-vous !!!Parfois, il pleut aussi, et là, c’est pas simple…Mais au festival de jazz de Millau, on garde le sourire
  • 5. C’est quand même mieux quand il fait beau, sous le soleil de Juan les PinsLes concerts, c’est très bien, mais on dort où ?Ah oui, celle-là, on l’attendait… et on y a dormis. Certains endroits, on a eu droit à…pas de chauffage
  • 6. Ou pas de chambre, alors on s’occupe pour patienter, hein Eric…Ne vous inquiétez pas, c’est une affiche, bluffant non ? Mais c’était où ça déjà ?Ah oui !!! En Amérique du Sud, 1 mois de tournée en mars 2007 du Mexique au Pérou en passant parLe Guatemala
  • 7. Le SalvadorL’Equateur, avec l’orchestre symphonique de Quito en première partie de Mystère trio s’il vous plait !La Bolivie où Christophe a retrouvé Marguerite
  • 8. Les journaux ont parlé de nous…Et on a signé pleins d’autographes, dur de rester concentrés, n’est-ce pas messieurs ?…Non mais vraiment, ils sont intenables !!!
  • 9. Bon alors Eric, on va où maintenant ?Ah oui, très bien !Oh ! voilà un Néné bien concentré…
  • 10. Et nous aussi…Mais après, ça va beaucoup mieuxEt sinon, les gars, vous êtes allés où encore ?
  • 11. En Nouvelle Calédonie au Gypsy jazz festival, avec Alain Matuchet dit « Tuch » à la technique, tout comme en Amérique du Sud, de très bons moments.Au Kurdistan pour la 1ère fête de la musique en 2008, mémorable ! Et plusieurs fois au Maroc., Ah ! Le Maroc, on a su se fondre avec les musiciens locaux
  • 12. Mais aussi avec les locauxMais ce que l’on préfère, c’est faire découvrir notre musique au travers de concerts pédagogiques depuis 2002, comme ici au conservatoire d’AgadirOu bien sous forme de masterclass comme au conservatoire de La Paz en Bolivie
  • 13. Ou lors de rencontres où l’on peut même y assister à cheval !Aussi, on a poussé le bouchon un peu plus loin pour initier les plus jeunes avec les concerts JMF et le spectacle « le rêve de Monsieur Jazz » et là, on a soigné notre look !
  • 14. Et nous aimons toujours autant être sur scèneBarceloneAndernos les BainsBref, vous l’aurez compris, depuis 15 ans on ne s’ennuie pas, et c’est là certainement le secret de notre longévité. Alors, nous avançons, et continuons à avoir des projets. Le prochain ? Un nouvel album pour 2015, mais ça, c’est une autre histoire qu’il nous reste à écrire. Alors…rendez-vous pour les 20 ans, Cyril, Christophe et Laurent
    Please download to view
  • All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
    ...

    Mystere trio 15 ans déjà ! Rétrospective

    by laurent-meyer

    on

    Report

    Category:

    Art & Photos

    Download: 0

    Comment: 0

    5,455

    views

    Comments

    Description

    Revivez les 15 ans de carrière du groupe MYSTERE TRIO au travers de photos et commentaires.
    Download Mystere trio 15 ans déjà ! Rétrospective

    Transcript

    • 1. MYSTERE TRIO : 15 ans déjà !Eh ben, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on n’a pas vu le temps passer ! 15 ans de musique, de rencontres, de bons moments et de complicité, ça c’est bon ! Evidemment, on a eu notre dose de galère, d’incertitudes, et rien n’est jamais acquis, mais n’est-ce pas ce qui rend la vie moins fade, moins monotone ? En tout cas, ce qui est sûr, c’est que nous ne sommes pas prêts de nous arrêter… Nous continuerons à aller à la rencontre du public, de tous les publics comme nous l'avons fait jusque-là en nous rendant dans les hôpitaux pour enfants, les maisons de retraite, les établissements s'occupant de personnes handicapées ou des plus démunis.Alors, avant de feuilleter l’album photos, nous remercions tous les gens qui nous ont soutenus et qui sont toujours là. La liste est évidemment non exhaustive, et il y aura certainement des oublis, ne nous en tenez pas rigueur. Nous commencerons par celui qui a enregistré tous nos albums et sonorisé bien des concerts : Alfonso Bravo, dit « Magic Néné », et son alter ego David Mathieu qui a conçu les décors et éclairages de nos derniers spectacles « Du nord au swing » et « restons scène ». Ensuite, le grand Eric DELAMARE dit « Rico » qui nous a fait jouer dans les différents cafés concerts dont il s’est occupé sur Pau : Le Bistroquet, La Scène et actuellement Le Showcasetime, et qui a été impérial en tant que manager et régisseur de tournée pendant un mois en Amérique du Sud ! Jean-Paul Sabaud dit « Polo » et le fameux « Bar de la Plage » à Riom où nous avons vécu de sacrées soirées et qui nous a fait faire le tour de l’Auvergne, en passant par exemple chez Franck Manry dit « Johnny crèpes » au Zanzibar au Mont Dore. Nous ne pouvons oublier Manu Benoist du café musical « les copains d’abord » à Salbris, c’est toujours bon de finir les concerts en l’écoutant nous chanter du Brassens ! Et aussi notre ami Christian GROSS à Romilly/Seine, un passionné de musique à la bibliothèque musicale impressionnante ! Hugues Marmet qui nous a accueillis pour les résidences d'albums et concerts à La Mounède à Toulouse, tout comme Jean-Marie Fraysse à la Péniche Chèvrefeuille, JeanPatrick LOUVET pour la création des sites internet de MYSTERE TRIO. Ensuite, tous les amis des 4 coins de la France qui nous ont hébergés lors de nos multiples tournées, merci pour votre accueil. Sébastien Salvagnac pour les mises en scène de nos différents spectacles et Cordélia pour le travail du spectacle jeune public « Le rêve de Monsieur Jazz ». La Gruel Family et le château de Montrouant en Saône et Loire, petit paradis terrestre où nous avons travaillé notre premier album, testé nos compositions auprès des campeurs et où nous retournerons travailler le prochain album… Bien évidemment, nous remercions tous les lieux qui nous ont accueilli et grâce auxquels nous avons pu réaliser plus de 900 concerts, le public sans qui nous n'en serions pas là, et tous les institutionnels qui nous ont aidé : de la création des disques (Sacem) aux tournées (FCM, ADAMI , Conseil Régional Midi Pyrénées, Conseil Général de la Haute Garonne, Mairie de Toulouse, Francophonie Diffusion) et l'association Loco Théâtre Création pour toute la partie administrative. Et pour finir, nos familles qui nous soutiennent dans notre musique, et assurent quand nous sommes sur les routes, bravo les filles ! Bon, après les remerciements, place aux images…
  • 2. Il était une fois un drôle de trio, jeune et impertinent auquel certains n’auraient pas pariés un franc (oui, à l’époque, c’était des francs), deux guitares et une batterie, quelle drôle d’idée ?1ère affiche, Merci Julien ! D’accord, mais quel nom donner à ce trio, c’est un Mystère… Ok, c’est parti, premier concert à l’Auberge du Cérou le 18 décembre 1998, et roule ma poule…On peut dire qu'on aura bien écrémé les bars de Toulouse pendant 3 ans avant de jouer à la salle Nougaro. D'ailleurs, on était plutôt des furieux de l'affichage, et celle-ci, on peut dire qu'elle aura marqué les esprits...
  • 3. Le commentaire classique de l’époque « oui, bon on voit bien qui est le batteur, mais Cyril, il est à gauche ou à droite ? » Alors hein ? Bon d’accord, c’est pas nous, mais avouez, vous y avez cru ! Quoique…Bon alors, les Mystérieux, prêts pour un tour de France, en version tous temps et tout terrain ?
  • 4. La neige…10 heures pour jouer chez Pioups au Monastier/Gazeille, c’est long… Mais au moins, on joue au chaud, c’est pas comme à Pelvoux (05), allez hop, direct sur le front de neige, nous avons joué à Pelez-vous !!!Parfois, il pleut aussi, et là, c’est pas simple…Mais au festival de jazz de Millau, on garde le sourire
  • 5. C’est quand même mieux quand il fait beau, sous le soleil de Juan les PinsLes concerts, c’est très bien, mais on dort où ?Ah oui, celle-là, on l’attendait… et on y a dormis. Certains endroits, on a eu droit à…pas de chauffage
  • 6. Ou pas de chambre, alors on s’occupe pour patienter, hein Eric…Ne vous inquiétez pas, c’est une affiche, bluffant non ? Mais c’était où ça déjà ?Ah oui !!! En Amérique du Sud, 1 mois de tournée en mars 2007 du Mexique au Pérou en passant parLe Guatemala
  • 7. Le SalvadorL’Equateur, avec l’orchestre symphonique de Quito en première partie de Mystère trio s’il vous plait !La Bolivie où Christophe a retrouvé Marguerite
  • 8. Les journaux ont parlé de nous…Et on a signé pleins d’autographes, dur de rester concentrés, n’est-ce pas messieurs ?…Non mais vraiment, ils sont intenables !!!
  • 9. Bon alors Eric, on va où maintenant ?Ah oui, très bien !Oh ! voilà un Néné bien concentré…
  • 10. Et nous aussi…Mais après, ça va beaucoup mieuxEt sinon, les gars, vous êtes allés où encore ?
  • 11. En Nouvelle Calédonie au Gypsy jazz festival, avec Alain Matuchet dit « Tuch » à la technique, tout comme en Amérique du Sud, de très bons moments.Au Kurdistan pour la 1ère fête de la musique en 2008, mémorable ! Et plusieurs fois au Maroc., Ah ! Le Maroc, on a su se fondre avec les musiciens locaux
  • 12. Mais aussi avec les locauxMais ce que l’on préfère, c’est faire découvrir notre musique au travers de concerts pédagogiques depuis 2002, comme ici au conservatoire d’AgadirOu bien sous forme de masterclass comme au conservatoire de La Paz en Bolivie
  • 13. Ou lors de rencontres où l’on peut même y assister à cheval !Aussi, on a poussé le bouchon un peu plus loin pour initier les plus jeunes avec les concerts JMF et le spectacle « le rêve de Monsieur Jazz » et là, on a soigné notre look !
  • 14. Et nous aimons toujours autant être sur scèneBarceloneAndernos les BainsBref, vous l’aurez compris, depuis 15 ans on ne s’ennuie pas, et c’est là certainement le secret de notre longévité. Alors, nous avançons, et continuons à avoir des projets. Le prochain ? Un nouvel album pour 2015, mais ça, c’est une autre histoire qu’il nous reste à écrire. Alors…rendez-vous pour les 20 ans, Cyril, Christophe et Laurent
  • Fly UP