...

Exemple de Cahier Des Charges Pour La

by abdenor2006

on

Report

Category:

Documents

Download: 0

Comment: 0

783

views

Comments

Description

Download Exemple de Cahier Des Charges Pour La

Transcript

Exemple de cahier des charges pour la définition de travaux Aménagement hydraulique TRAME DU DOCUMENT 1 Le contexte général 2 Les objectifs de l’étude 3 La zone d’étude 4 Le contenu de l’étude 4.1 Etude hydraulique 4.2 Définition de l’ouvrage 4.3 Incidence de l’ouvrage 4.4 Avant métré - Estimation 5 Le suivi de l’étude 6 Les prestations et documents à fournir 7 Les délais 8 Le coût 1 - Le contexte général Localisation géographique - Présentation succincte du cours d’eau Rappel de l’étude du schéma d’aménagement et de ses conclusions 2 - Les objectifs de l’étude A la suite de… Cette étude a donc pour objectifs : - d’expliciter le plus précisément possible le phénomène physique, pris dans sa globalité, à l’origine des désordres constatés tant au niveau des apports d’eau qu’au niveau du mécanisme des écoulements et de l’évolution morphologique de la rivière, - de définir à un niveau d’avant projet détaillé les travaux d’urgence à réaliser sur cette commune suite aux désordres constatés à la suite de la crue. Ces travaux seront définis de façon à ce que leur incidence sur les écoulements des crues n’aggrave pas les risques ailleurs. 3 - La zone de l’étude Définition de la zone de l’étude 4 - Le contenu de l’étude 1 Enquête sur le terrain Une enquête approfondie sur le terrain devra être réalisée pour permettre : - de définir la dynamique des écoulements de la crue dans l’espace et dans le temps : chenaux préférentiels des écoulements, secteurs de débordements, ouvrages structurants, zones d’érosion, hiérarchisation des secteurs inondés au cours de la crue… - de localiser un certains nombre de repères de crue, - de définir la topographie à réaliser afin de modéliser ces écoulements et de définir les protections à mettre en place. - d’évaluer l’évolution morphologique de cette rivière. L’ensemble de ces éléments sera retranscrit sur un fond de plan cartographique disponible. Un document photographique assorti de croquis visualisant l’évolution morphologique de ce secteur et les désordres constatés et analysés sera fourni à la suite de cette première phase. Une synthèse des études et travaux réalisés sur ce secteur complétera l’ensemble de ces documents. C’est à l’issu de cette phase que les travaux topographiques pourront être élaborés : plan topo, profil en travers et levé des repères de crue. 2 Approche hydrologique Une double approche est souhaitée : - une approche statistique afin de déterminer les débits des crues de projet dans le but d’évaluer la fréquence de la crue observée, - une approche conceptuelle par une relation pluie-débit afin d’évaluer le débit de la crue. Cette approche devra être recalée à la suite des calculs hydrauliques. On recueillera auprès des organismes exploitants les différentes données hydrométriques disponibles : limnigrammes, courbes de tarage qui seront critiquées, hiétogrammes, ... Liste des stations hydrométriques disponibles avec le nom des exploitants Le plan des bassins versants des différents tributaires sera fourni sur un fond de plan approprié et sur format Map Info si possible. Les caractéristiques morphologiques (pente moyenne, superficie,...) ainsi que celles associées à la couverture végétale de ces bassins (par grandes entités telles que foret, culture autre que la vigne, vigne, sol nu, sol imperméabilisé,..) seront fournis sous forme de tableau. 3 Etude hydraulique Cette approche a pour objectifs : - d’évaluer le débit de cette crue, éventuellement de reconstituer quelques points de l’hydrogramme de cette crue en fonction des résultats de l’enquête sur le terrain, - de quantifier les caractéristiques des écoulements de cette crue (hauteur, vitesse, répartition débit lit mineur-lit majeur,...) afin d’expliciter les désordres constatés, - d’évaluer les caractéristiques hydrauliques d’une crue de période de retour centennale afin de pouvoir dimensionner les protections les mieux adaptées à ce type d’écoulement, - d’évaluer l’évolution morphologique du lit du fait de la forte capacité de charriage de ce cours d’eau. - d’évaluer les profondeurs d’affouillement prévisibles au droit des secteurs à protéger. Cette approche se fera à l’aide d’un modèle mathématique de simulation des écoulements en régime permanent ou transitoire suivant les problèmes rencontrés. 4 Cartographie des zones inondables et des zones à risques L’analyse hydraulique permettra de reconstituer les zones inondables de la crue observée et celle de la crue de projet que l’on prendra de fréquence centennale. En fonction de critères de vulnérabilité qui seront définis avec le maître d’ouvrage, les zones de risque pourront être évaluées dans l’enveloppe de ces zones inondables. L’ensemble de ces zones sera visualisé sur les fonds de plan topographiques disponibles. 5 Définition des dispositifs de protection Les résultats de l’approche hydraulique, de l’enquête sur le terrain et de la retranscription cartographique des zones à risques permettront de définir les secteurs les plus vulnérables qui devront faire l’objet d’une protection rapprochée. Le choix du type de protection retenu et son dimensionnement devront faire l’objet d’un argumentaire détaillé (note de calcul) au regard des caractéristiques des écoulements calculées. Leur incidence sur les écoulements des crues sera précisée. Ces dispositifs seront localisés précisément sur le fond de plan topographique disponible et ils figureront sur les profils en travers qui ont servi à la modélisation hydraulique. Des coupes types viendront, si nécessaire, complétés l’ensemble de ces documents graphiques. Enfin il est demandé un avant métré et une estimation détaillés de ces dispositifs. 5 - Le suivi de l’étude Précision quant au suivi de la prestation : - comité de pilotage - nombre de réunion - présentation de l’étude 6 - Prestations et documents à fournir Le rapport final qui clôturera cette étude devra comprendre : - un rapport d’étude comportant en particulier un résumé sur 2 pages au maximum avec les mots clés et les références bibliographie attenantes. - des plans topographiques sur lesquels seront reportés : - la localisation des repères de crues, - la dynamique des écoulements (écoulements préférentiels, zones de débordements…) - les secteurs endommagés, - les profils en travers ayant servi à la modélisation, - la cartographie des zones inondables et des zones de risques, - les protections envisagées - un cahier de profils en travers sur lesquels seront reportés : - le niveau de la crue observée, - le niveau de la crue de projet centennale, - les dispositifs de protection si le secteur fait l’objet d’une protection particulière. - des profils en long visualisant : - les lignes d’eau calculées, - les ouvrages existants, - les repères de crue, - l’évolution morphologique du lit - l’incidence éventuelle des aménagements proposés Ce rapport sera fourni en X exemplaires dont un reproductible. Les données topographiques ayant servi à la modélisation, les données hydrométriques utilisées (pluie, hauteur, débit), les profils en long élaborés seront fournit sur support informatique (format ASCII), ainsi que le rapport de l’étude sous format Word. La délimitation des bassins versants sera fourni si possible sur support informatique sous format Map-Info. 7 - Délai Vu l’urgence des travaux à réaliser, cette étude devra être réalisée dans un délai de trois mois, prestation topographique comprise. 8 - Coût Le coût d’une telle étude peut être évalué selon le décompte suivant : - Enquête sur le terrain - recherche d’informations - synthése des documents existants : Ingénieur 3 à 5 jours Technicien 1 à 3 jours - Hydrologie Ingénieur Technicien - Hydraulique Ingénieur Technicien - Cartographie Ingénieur Technicien 3 à 5 jours 1 à 3 jours 2 à 4 jours 4 à 6 jours 1 jour 2 à 4 jours - Dispositifs de protection - avant métré - estimation Ingénieur 1 jour Technicien 3 jours - Réunions de présentation Ingénieur x jours - Constitution du dossier Ingénieur 1 à 3 jours Technicien 2 à 4 jours - Topographie 5 PT au km de rivière 152 €HT le PT TOTAL Ingénieur 11 + x jours à Technicien 13 jours à 19 + x jours 23 jours Exemple : Longueur de rivière à traiter : 10 km - 3 réunions de prévues Coût de la journée d’ingénieur : 690 €HT Coût de la journée de technicien : 370 €HT Estimation Ingénieur 9 600à 15 000 Technicien Topographie TOTAL 4 750à 7 600à 22 000à 8 400 31 000
Fly UP