The present document can't read!
Please download to view
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
...

Guide de l'Etudiant

by viktor-suedois

on

Report

Category:

Documents

Download: 0

Comment: 0

350

views

Comments

Description

Download Guide de l'Etudiant

Transcript

guide de sciences po rennes à l’usage des étudiants année universitaire 2010-2011 guide étudiant de sciences po rennes >> sommaire le mot du directeur.........................................3 l’organisation de Sciences Po Rennes........................ 4 sciences po rennes..........................................5 en quelques chiffres........................................7 plan des bâtiments..........................................8 organigramme.............................................. 11 vos interlocuteurs........................................ 12 calendrier................................................ 19 les services............................................... 21 la scolarité.............................................. 22 le centre de documentation................................ 23 le service informatique................................... 25 l’espace avenir........................................... 25 les relations internationales............................. 26 orientation - stage - emploi.............................. 28 la vie étudiante........................................... 30 le mot du directeur des études............................ 31 la vie associative........................................ 32 un problème de santé ?.................................... 33 renseignements pratiques.................................. 35 l’offre de formation....................................... 37 diplômes et parcours : mode d’emploi....................... 38 le bachelor............................................... 41 le master................................................. 45 les descriptifs de cours................................... 48 cours de première année.................................... 49 cours de deuxième année.................................... 59 cours de quatrième année................................... 87 l’insertion professionnelle............................... 144 que sont-ils devenus ?.................................... 145 2 guide étudiant de sciences po rennes >> le mot du directeur Cher(e)s étudiant(e)s, Vous avez choisi d’intégrer Sciences Po Rennes et nous sommes très heureux de vous y accueillir. L’Institut est un établissement pluridisciplinaire de haut niveau qui vous propose des formations pluridisciplinaires en sciences humaines et sociales et des spécialisations professionnalisantes adaptées aux exigences du marché de l’emploi. De la 1ère à la 5e année, vous suivrez un projet pédagogique spécifique afin de vous transmettre la pluralité des savoirs et clefs de lecture pour les futurs cadres supérieurs des secteurs public et privé, responsables d’ONG, journalistes ou chercheurs que vous deviendrez. Ce guide s’adresse à tous les étudiants et a pour objectif de vous apporter une connaissance succincte mais exhaustive de l’établissement : les instances, les enseignants, l’administration, l’offre pédagogique de formation initiale ainsi que toutes les formations de spécialisation. Il permet à chacun de disposer des éléments d’information nécessaires pour comprendre le projet de l’institut et les modalités de son fonctionnement. Pour faciliter votre intégration, en complément du Directeur des études, des responsables de section et un responsable de 4ème année ont été désignés. Vous trouverez également auprès du service de la Scolarité, de l’Espace Avenir, des enseignants, des autres étudiants tout le soutien nécessaire à la réussite de vos études et de votre vie d’étudiant. A Rennes, vous trouverez non seulement un cadre de vie agréable et porteur, mais aussi un environnement universitaire et culturel dynamique et stimulant. Les élèves de l’Institut font vivre un ensemble d’associations dynamiques qui vous offriront des activités culturelles, ludiques, des occasions de débats avec la visite de conférenciers renommés. Nous souhaitons également que vous puissiez participer activement aux différentes manifestations qui seront organisées au sein de l’établissement tout au long de l’année 2011 pour célébrer les 20 ans (déjà!) de notre jeune IEP. Je vous souhaite une excellente année universitaire dans notre établissement dans un environnement idéal pour mieux PREPARER DEMAIN ! Bienvenue à Sciences Po Rennes ! Patrick LE FLOCH Directeur 3 guide étudiant de sciences po rennes Ouvert en 1991, Sciences Po Rennes fait partie du réseau des neuf Instituts d’Etudes Politiques de France. Il en partage les caractéristiques, tout en affirmant ses particularités. Sciences Po Rennes propose des formations pluridisciplinaires en sciences humaines et sociales et des spécialisations professionnalisantes adaptées aux exigences du marché de l’emploi. Cet établissement à taille humaine compte près de 1000 étudiants, 40 enseignants permanents et une centaine d’intervenants extérieurs. L'un de ses atouts est la densité et la diversité de son réseau international avec plus d'une centaine d'universités étrangères partenaires réparties dans 37 pays. De la 1ère à la 5ème année, Sciences Po Rennes propose un projet pédagogique spécifique afin de transmettre la pluralité des savoirs et clefs de lecture pour les futurs cadres supérieurs des secteurs public et privé, responsables d’ONG, journalistes ou chercheurs… Chapitre 1 L’organisation de Sciences Po Rennes Ouvert en 1991, Sciences Po Rennes fait partie du réseau des neuf Instituts d’Etudes Politiques de France. Il en partage les caractéristiques, tout en affirmant ses particularités. Sciences Po Rennes propose des formations pluridisciplinaires en sciences humaines et sociales et des spécialisations professionnalisantes adaptées aux exigences du marché de l’emploi. 4 guide étudiant de sciences po rennes >> sciences po rennes une originalité institutionnelle : l’autonomie d’une grande école Créé en 1991, l’Institut d’Études Politiques appartient à la famille “Sciences Po” qui regroupe aujourd’hui neuf Instituts : Aix-en-Provence, Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse. L’Institut d’Études Politiques de Rennes, comme les autres membres de la communauté “Sciences Po”, occupe une place particulière dans le paysage de l’enseignement supérieur français : • L’admission à Sciences Po Rennes sanctionne la réussite des candidats, venus de toute la France, à un examen d’entrée très sélectif, commun avec six Instituts d’Études Politiques. • Sciences Po Rennes est un établissement public d’enseignement supérieur. Ce statut particulier lui confère une réelle autonomie administrative et pédagogique. C’est ainsi qu’il délivre son propre diplôme d’établissement en 5 ans, diplôme reconnu nationalement comme équivalent au grade Master. une exigence : une formation pluridisciplinaire d’excellence Hormis ces caractéristiques statutaires, l’originalité première de l’enseignement dispensé à l’institut réside dans la formation « Sciences Po » caractérisée par : • une formation pluridisciplinaire : droit, économie, gestion, histoire, science politique, langues vivantes sont enseignés à part égale. La pluridisciplinarité se fixe pour objectif de doter les élèves d’une solide culture générale qui leur permettra d’appréhender tous les enjeux de nos sociétés, tout en leur donnant une capacité d’adaptation à un large éventail de professions. 5 guide étudiant de sciences po rennes • une rigueur méthodologique tant dans l’expression écrite qu’orale. Elle s’acquiert dans le cadre spécifique des conférences de méthode. Ces petits groupes de travail favorisent l’expression personnelle et développent l’esprit de synthèse et d’analyse. • enfin, un état d’esprit « Sciences Po » qui se veut aussi pour les élèves le gage d’une vraie ouverture sur les grands débats du monde contemporain. Au final, l’objectif de la formation Science Po est de former des cadres supérieurs des secteurs publics et privés. une spécificité : une ouverture internationale Une autre caractéristique de l’Institut d’Études Politiques de Rennes est la place accordée à l’ouverture internationale. Elle se concrétise de deux manières : 01- La volonté de Sciences Po Rennes d’ouvrir ses élèves sur les réalités du monde contemporain à travers : • l’apprentissage de deux langues vivantes obligatoires (plus une troisième optionnelle) • la reconnaissance au niveau européen des formations dispensées à Sciences Po Rennes (l’équivalence de diplômes est assurée par le système des crédits ECTS) • l’existence d’un cursus intégré franco-allemand de la 1ère à la 5ème année en partenariat avec l’Université Catholique d’Eichstätt-Ingolstadt • enfin et surtout un séjour obligatoire d’une année à l’étranger, soit en université, soit dans le cadre d’un stage. Sciences Po Rennes est aujourd’hui lié par des conventions bilatérales de coopération avec plus de 100 universités dans une quarantaine de pays répartis sur les cinq continents. L’institut est aussi membre de réseaux tels «Erasmus » pour l’Europe, « International Student Exchange Programme » (ISEP) pour les USA, « Institut des Amériques » (IDA) pour les Amériques. 6 guide étudiant de sciences po rennes 02- En contrepartie, Sciences Po Rennes accueille chaque année un nombre croissant d’étudiants étrangers (une centaine environ) pour un ou deux semestres. A l’issue de leur année d’études, ils peuvent obtenir le « Certificat d’Études Politiques », diplôme d’établissement qui valide un programme spécifique crédité en ECTS et comprenant : • des enseignements obligatoires (cours et conférences de méthode de langue française et d’Histoire et Civilisation Française), • des enseignements à choisir parmi les cours magistraux de 1ère, 2ème et 4ème années enseignés à Sciences Po Rennes. Les étudiants restant un semestre peuvent obtenir une « Attestation d’Études Politiques ». guide étudiant de sciences po rennes >> sciences po rennes en quelques chiffres • 92 diplômés de masters 2 cohabilités en 2008-2009. • 1060 étudiants inscrits en 2009-2010 dont 95 étudiants étrangers. • 18 étudiants et 17 stagiaires de la formation continue au Centre de préparation aux concours de l’ENA en 2009/10. • 114 partenariats avec des universités dans 39 pays répartis sur les 5 continents. • 39 enseignants et chercheurs permanents et 200 intervenants extérieurs. • 32 personnels administratifs, techniques ou de bibliothèque. • 3 amphithéâtres et 21 salles d’enseignement. • 3 salles informatiques, 1 salle multimédia et 1 laboratoire de langues. • 1 centre de documentation. • 1 centre de recherche en science politique associé au CNRS : le CRAPE. 7 guide étudiant de sciences po rennes >> plan des bâtiments 8 guide étudiant de sciences po rennes >> plan des bâtiments 9 guide étudiant de sciences po rennes >> plan des bâtiments 10 Directeur CPENA J. TENIER Directeur des Etudes P. DIAZ DIRECTEUR P. LE FLOCH Directeur du développement L. HONORE Directrice Relations Internationales D. MALIESKY Secrétaire de Direction et du CPENA Secrétaire Générale Communication M. MIQUEL A. NGUYEN Formation continue V. MERCIER >> organigramme M. RUAULT Démocratisation M. FOURMAINTRAUX Scolarité Responsable H. JAUME Centre de documentation Responsable M-C. SABIN Comptabilité M-C. FONTAINE A. RIDEREAU Responsable Service Intérieur M. FOURMAINTRAUX Secrétaire Général Adjoint B. GATTEPAILLE Informatique Orientation-StageEmploi Responsable M. BLANCHET Relations Internationales Responsable S. DURGEAUD H. DANIEL N. JEZEQUEL C. DIVERRES Conciergerie / Standard Assistante A. PELLE Assistante S. SERENA L. MICHEL Ressources Humaines M. PERRIN B. RUAULT V. HERON J. FERTILLET Assistante C. BIARD T. COIGNARD Service Technique A. BOULET V. LEBLANC Reprographie / Fournitures F. BOULANGER guide étudiant de sciences po rennes J. GUILLARD M. RENAULT O. ARNAUD 11 guide étudiant de sciences po rennes >> vos interlocuteurs le personnel administratif > Direction Directeur • Patrick LE FLOCH ..….……...................................……… [email protected] Directeur des études • Pablo DIAZ ……………................................. [email protected] Directrice des Relations Internationales • Dominique MALIESKY ….......... [email protected] Directeur du développement • Lionel HONORÉ ..….…….............……... [email protected] > Secrétariat Général Secrétaire Générale • Valérie MERCIER ……..…...….....….....................................………………. 02.99.84.39.13 [email protected] Secrétaire Général Adjoint • Bruno GATTEPAILLE ………..……………......................................……….. 02.99.84.39.17 [email protected] Secrétaire de Direction / CPENA • Monique RUAULT ...………………..………......................................……..... 02.99.84.39.11 [email protected] Comptabilité • Marie-Christine FONTAINE …….………...................................…..……….. 02.99.84.39.51 [email protected] Ressources humaines • Mireille PERRIN ………………..…...……........................................……….. 02.99.84.39.19 [email protected] 12 guide étudiant de sciences po rennes > Formation continue • André NGUYEN .......................................................................................... 02.99.84.19.54 [email protected] > Communication • Marion MIQUEL ……….……….…..…......................................…………….. 02.99.84.29.59 [email protected] > Scolarité • Contact ............................................................................. [email protected] Responsable • Marie FOURMAINTRAUX ..……...........................................................…... 02.99.84.39.37 [email protected] Responsable 1ère année • Véronique HERON …………........................................................................ 02.99.84.39.38 [email protected] Responsable 2ème année • Véronique LELANC …..….…...............................................................….… 02.99.84.39.84 [email protected] Responsable CEP et concours • Corinne DIVERRES …................................................................................. 02.99.84.19.58 [email protected] Responsable 4ème année • Oméga ARNAUD …………….........................................................………...02.99.84.19.58 [email protected] Responsable 5ème année • Johanna CROISSANT …............................................................................. 02.99.84.39.53 [email protected] > Orientation / Stage / Emploi • Contact ................................................................................................ fax : 02.99.84.39.50 [email protected] Responsable • Marina BLANCHET ...….………..........................................................….… 02.99.84.39.12 [email protected] 13 guide étudiant de sciences po rennes • Anna PELLE …………….……………...................................……………….. 02.99.84.39.07 [email protected] > Relations Internationales • Contact ................................................................................................ fax : 02.99.84.39.50 [email protected] Responsable • Sophie DURGEAUD ……...…..........................................................…..….. 02.99.84.39.18 [email protected] • Caroline BIARD …….………...…..………..................................….………... 02.99.84.39.48 [email protected] • Sylvie SERENA ……………....................................……………………...….. 02.99.84.29.50 [email protected] > Centre de documentation • Contact …….....……...……………................................................…………. 02.99.84.39.28 [email protected] Responsable • Marie-Claire SABIN .…………..................................…….…………………. 02.99.84.39.29 [email protected] Accueil • Florence BOULANGER ……........…………..................................…………. 02.99.84.39.54 [email protected] • Hélène DANIEL …….....……....……………..................................…………. 02.99.84.39.30 [email protected] • Ludovic MICHEL …….....……...……………..................................…………. 02.99.84.39.55 [email protected] • Maïna RENAULT…….....……...……………..................................…………. 02.99.84.39.28 [email protected] > Informatique • Contact ...................................................................... [email protected] Responsable • Hervé JAUME …………………..........................................................…...… 02.99.84.39.15 [email protected] 14 guide étudiant de sciences po rennes • Thomas COIGNARD ……………….………......................................…….… 02.99.84.39.44 [email protected] • Joël FERTILLET ……………....................................………………….……... 02.99.84.39.47 [email protected] • Alexandre RIDEREAU ……….……………….…...................................……. 02.99.84.39.16 [email protected] > Service intérieur Accueil/conciergerie/standard • Nelly JEZEQUEL ..…….…………..….……...................................…………. 02.99.84.39.39 [email protected] Reprographie • Brigitte RUAULT ..…….………….….……..…..................................……….. 02.99.84.39.31 [email protected] Service technique / Entretien • Alain BOULET ..…….………….….………………....................................….. 02.99.84.39.32 [email protected] les enseignants permanents* > Allemand • Sébastien GREGOV ………………………...………..........................……… 02.99.84.39.25 [email protected] • Emina LALIC …….……………………..……............................……….….... 02.99.84.39.60 [email protected] > Anglais et anglo-saxon • Hélène FAURE • Jacques HAREL ………………………………………............................……. 02.99.84.39.26 [email protected] • Mario MENENDEZ ……………………………………..........................…..… 02.99.84.29.58 [email protected] *Coordonnées susceptibles de modifications. Informations à jour sur le trombinoscope : www.sciencespo-rennes.fr 15 guide étudiant de sciences po rennes • Pierre REMOND …………………..……………….............................………. 02.99.84.39.61 [email protected] • Catherine VAN DER REST-SUBTIL ............................................................ 02.99.84.39.43 [email protected] > Droit • Maxence CORMIER ………..……..………………….............................……. 02.99.84.19.55 [email protected] • Christophe DEMILLY ……………………..………...........................……...…. 02.99.84.29.52 [email protected] • Gil DESMOULIN ………………..…………………..........................……...…. 02.99.84.29.51 [email protected] • Evelyne KIPIANI • Audrey LEBOIS ………………..…………………………..........................….. 02.99.84.39.36 [email protected] • David RIVIERE • Bruno TILLY ………………………………..……………...........................…... 02.99.84.39.23 [email protected] > Économie • Florent AUBRY-LOUIS ….………….…….…………................................….. 02.99.84.39.20 [email protected] • Pablo DIAZ ………………….………………..…….............................………. 02.99.84.39.36 [email protected] • Patrick LE FLOCH • Zeineb NAGGARA • Rozenn PERROT ……….………………………….............................………. 02.99.84.39.20 [email protected] > Espagnol • Maud JOLY • Jimena OBREGON-ITURRA ………….…..…………..........................….…. 02.99.84.39.63 [email protected] 16 guide étudiant de sciences po rennes > Gestion • Claire GAUZENTE ...................................................................................... 02.99.84.39.35 [email protected] • Lionel HONORÉ …….………………………….……..........................………. 02.99.84.39.42 [email protected] • Bernhard KITOUS ………………..…………………..........................………. 02.99.84.39.24 [email protected] • Jean-Clément TEXIER .………………………….............................……….. 02..99.84.19.54 [email protected] > Histoire • Gilles RICHARD …….….……………………….…..........................………... 02.99.84.39.21 [email protected] • Claire TOUPIN-GUYOT ………….…………………...........................…….... 02.99.84.29.56 [email protected] > Philosophie • Laure ALEXANDRE ……….………….…………….……...........................…. 02.99.84.39.01 [email protected] > Sociologie • Philippe LEROY ……….………………….……………..........................……. 02.99.84.29.56 [email protected] > Sciences de l’information et de la communication • Roselyne RINGOOT ……………………………..…...........................………. 02.99.84.39.65 [email protected] > Science Politique • Philippe GARRAUD ………………….……..…………...........................……. 02.99.84.39.06 [email protected] • Renaud HOURCADE …………………………...……..…..........................…. 02.99.84.39.33 [email protected] 17 guide étudiant de sciences po rennes • Christian LE BART …………...…………………………..........................…... 02.99.84.39.08 [email protected] • Dominique MALIESKY ….……………………………..........................……... 02.99.84.39.22 [email protected] • Erik NEVEU ………..…………….........................................................…..… 02.99.84.39.35 [email protected] • Jean-François POLO ………………………..…….……..........................…... 02.99.84.39.14 [email protected] • Marc ROUZEAU ……..……………………………..........................….……... 02.99.84.39.45 [email protected] guide étudiant de sciences po rennes vos interlocuteurs privilégiés Directeur : Directeur des études : Responsables de section : Patrick LE FLOCH Pablo DIAZ Lionel HONORÉ (Économie & Finance) Jean-François POLO (Politique & Société) Gil DESMOULIN (Service Public) Coordinatrice des langues : Responsable de la 4ère année : Catherine VAN DER REST-SUBTIL Audrey LEBOIS Responsable des étudiants étrangers : Claire TOUPIN-GUYOT 18 guide étudiant de sciences po rennes >> calendrier 2010 1 D 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 Aout Septembre 1 M 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 1 V 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 Octobre S D L M M J V S D L M M J V S D L M M J V S D L M M J V S D 1 L 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 Novembre Férié 1 M 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 Décembre 11 1 S 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 Janvier D L M M J V S D L M M J V S D L M M J V S D L M M J V S D L 1 M 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 Févr M J V S D L M M J V S D L M M J V S D L M M J V S D L L M M J V S D L M M J V S D L M M J V S D L M M J V S D L M J V S D L M M J V S D L M M J V S D L M M J V S D L M M J 4 5 1 6 2 3 M M J V S D L M M J V S D L M M J V S D L M M J V S D L M 7 8 Férié 9 10 J V S D L M M J V S D L M M J V S D L M M J V S D L M M J V 12 13 14 = congés étudiants 1ère, 2ème, 4ème A = SAS + CEP/AEP = Réunion pédagogique = Rentrée = Journée d'intégration = cours = Semaine Rattrapage = Commission pédagogique = Examens = = = = 19 = guide étudiant de sciences po rennes 2011 1 M 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 ier Février M J V S D L M M J V S D L M M J V S D L M M J V S D L 15 1 M 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 Mars 1 V 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 Avril 1 D 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 Mai 1 M 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 Juin 1 V 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 Juillet S D L M M 2ème S J V S D L M M J Férié V S D L M M J V S D L M M J V S D 16 17 13 18 14 M J V S D L M M J V S D L M M J V S D L M M J V S D L M M J 19 20 21 22 S D L M M J V S D L M M J V S D L M M J V S D L M M J V S 23 24 Férié L M M J V S D L M M J V S D L M M J V S D L M M J V S D L M J Férié V S D L M M J V S D L Férié M M J V S D L M 1ère S M J V S D L M M J = cours = journée portes ouvertes = Rendu des notes = congés étudiants 1ère, 2ème, 4ème A = Forum des masters et des métiers = Commission pédagogique = remise de diplôme = Semaine Rattrapage = Examens = Jury 1ère et 2de session 20 guide étudiant de sciences po rennes Ouvert en 1991, Sciences Po Rennes fait partie du réseau des neuf Instituts d’Etudes Politiques de France. Il en partage les caractéristiques, tout en affirmant ses particularités. Sciences Po Rennes propose des formations pluridisciplinaires en sciences humaines et sociales et des spécialisations professionnalisantes adaptées aux exigences du marché de l’emploi. Cet établissement à taille humaine compte près de 1000 étudiants, 40 enseignants permanents et une centaine d’intervenants extérieurs. L'un de ses atouts est la densité et la diversité de son réseau international avec plus d'une centaine d'universités étrangères partenaires réparties dans 37 pays. De la 1ère à la 5ème année, Sciences Po Rennes propose un projet pédagogique spécifique afin de transmettre la pluralité des savoirs et clefs de lecture pour les futurs cadres supérieurs des secteurs public et privé, responsables d’ONG, journalistes ou chercheurs… Chapitre 2 Les services Ouvert en 1991, Sciences Po Rennes fait partie du réseau des neuf Instituts d’Etudes Politiques de France. Il en partage les caractéristiques, tout en affirmant ses particularités. Sciences Po Rennes propose des formations pluridisciplinaires en sciences humaines et sociales et des spécialisations professionnalisantes adaptées aux exigences du marché de l’emploi. 21 guide étudiant de sciences po rennes >> la scolarité Le service de la scolarité gère environ 1000 dossiers d’étudiants répartis dans les cinq années de Sciences Po Rennes. Ses missions principales sont : • la gestion des examens d’entrée en 1ère, 2ème, 4ème année et master. • le lien avec les étudiants (renseignements, inscriptions administratives, gestion des absences, etc.), • la gestion des enseignements (emplois du temps, examens, etc.). vos interlocuteurs Responsable : Marie FOURMAINTRAUX Responsable 1ère année : Véronique HERON Responsable 2ème année : Véronique LELANC Responsable CEP et concours : Corinne DIVERRES Responsable 4ème année : Oméga ARNAUD Responsable 5ème année : Johanna CROISSANT horaires d’ouverture Lundi : 13h30 - 16h30 Mardi : 13h30 - 16h30 Mercredi : 9h - 11h30 Jeudi : 13h30 -16h30 Vendredi : 13h15-16h • Contact ............................................................................. [email protected] A noter : les informations concernant votre scolarité sont régulièrement affichées sur les panneaux qui entourent le service. Un casier par groupe de conférences est mis à votre disposition dans le hall des amphithéâtres. Ces casiers permettent aux enseignants et chargés de conférences de méthode de vous distribuer les polycopiés, les copies et tous autres documents à votre destination. 22 guide étudiant de sciences po rennes >> le centre de documentation jacques fauvet Le centre de documentation porte le nom d’un ancien directeur du quotidien ‘‘Le Monde’’ qui donna 4 000 livres à l’ouverture de la bibliothèque en 1991. Deux salles de travail peuvent vous accueillir : l’une réservée au travail individuel et silencieux, l’autre pour le travail en groupe. Le centre de documentation met à votre disposition : • Sur place : 50 000 volumes et 350 abonnements dont 25 % en langues étrangères, 350 DVD de films documentaires, 1 lecteur DVD, 2 photocopieurs, 12 ordinateurs en libre accès, 1 imprimante et des bornes WIFI ; • A distance : l’ENT (portail) de l’IEP vous donne accès aux nombreuses ressources documentaires électroniques de Rennes 1 ainsi qu’à celles spécifiques à Sciences Po Rennes. La majorité des collections sont en libre-accès et empruntables. La consultation sur place est libre. En revanche, vous devez vous inscrire pour tout emprunt. Vous pouvez le faire à l’accueil de la bibliothèque dès que vous avez votre carte d’étudiant et votre « sésame ». Les règles de prêt sont affichées sur place et dans l’ENT. En cas de problème vous empêchant de respecter ces règles, manifestez-vous soit à l’accueil, soit par e-mail : votre silence ne fera que reporter le problème à la fin de l’année et empêcher la remise de votre relevé de notes ! Vous pouvez vous-même gérer votre « compte-lecteur » via l’ENT : vérifier et renouveler vos prêts, réserver des documents empruntés… Pour vous permettre d’utiliser au mieux les ressources documentaires du Centre de Documentation Jacques Fauvet : • des séances de formation sont programmées en début d’année : vous êtes informés par les panneaux de la scolarité et l’ENT, • d’autres séances peuvent être organisées en cas de besoin en cours d’année, • les « ateliers de la doc » ont lieu le jeudi en début d’après-midi, • des permanences d’aide personnalisée à la recherche documentaire sont mises en place à partir de cette année à l’accueil près du poste de prêt. Conseils : • profitez des outils mis à votre disposition : liste de nouveautés, revues des sommaires, bibliographies… 23 guide étudiant de sciences po rennes • faites des suggestions d’achat soit par écrit à l’accueil, soit par mail ou encore via l’onglet « suggestions » du catalogue en ligne, • contribuez au maintien de bonnes conditions de travail pour tous (silence dans la salle de travail individuel, téléphones en veille…). Plus d’informations : • ENT, onglet « Documentation », sous-onglet « Ressources de l’IEP » • site Internet de l’IEP • Règlement intérieur et charte des collections : affichés à l’accueil et sur l’ENT. horaires d’ouverture Pendant l’année universitaire, la bibliothèque est ouverte : du lundi au jeudi de 9 h à 19 h 30 le vendredi de 10 h à 18 h 30 En dehors de cette période les horaires sont un peu réduits : vous êtes prévenus par affichage sur place et sur l’ENT. • Contact …….....……...……………................................................…………. 02.99.84.39.28 [email protected] Retrouvez l’ensemble des informations pratiques concernant le centre de documentation dans le guide de la bibliothèque. 24 guide étudiant de sciences po rennes >> le service informatique Sciences Po Rennes met à votre disposition une salle multimédia et deux salles informatiques. Ces salles vous donnent accès à des outils bureautiques, à la messagerie électronique et à l’ENT. horaires d’ouverture L’accueil est ouvert toute l’année de 8h00 à 17h45 du lundi au vendredi et de 9h00 à 17h00 en période de vacances. • Contact ...................................................................... [email protected] Retrouvez l’ensemble des informations pratiques concernant le service informatique dans le guide des ressources numériques. guide étudiant de sciences po rennes >> l’espace avenir L’Espace Avenir se compose de deux services : les Relations Internationales et le service Orientation/Stage/Emploi. C’est un lieu d’auto-documentation et d’information. Il vous offre sous les toits de l’Institut un espace pour préparer votre année à l’étranger et plus généralement vous aide dans l’élaboration de vos projets professionnels. horaires d’ouverture Mardi & mercredi : 13h30 – 16h30 Jeudi : 13h30 – 17h00 Vendredi : 13h30 – 16h00 Retrouvez l’ensemble des informations pratiques dans le guide de l’Espace Avenir. 25 guide étudiant de sciences po rennes >> les relations internationales Le service des Relations Internationales a pour mission de développer l’ouverture internationale de Sciences Po Rennes et d’organiser la mobilité à l’étranger des étudiants et des enseignants. la troisième année d’études à l’étranger Premier Institut d’Études Politiques à avoir rendu obligatoire la 3e année à l’étranger, Sciences Po Rennes a établi des accords avec plus d’une centaine d’universités et d’institutions académiques sur tous les continents à travers une politique de coopération et d’échanges. A titre indicatif, voici la liste des pays proposés : • Allemagne • Argentine • Australie • Autriche • Brésil • Canada • Chili • Chine • Corée du Sud • Égypte • Espagne • États-Unis • Éthiopie • Finlande • Grande-Bretagne • Grèce • Inde • Islande • Italie • Japon • Kazakhstan • Liban • Lituanie • Mexique • Norvège • Palestine • Pays-Bas • Pologne • Portugal • République Tchèque • Roumanie • Russie • Sénégal • Suède • Suisse • Syrie Turquie Vous trouverez à l’Espace Avenir toute la documentation sur les pays et les universités partenaires, ainsi que les comptes rendus et les rapports rédigés par les étudiants à l’issue de leur séjour à l’étranger. 26 guide étudiant de sciences po rennes les étudiants étrangers à sciences po rennes Tous les ans, l’institut accueille une centaine d’étudiants étrangers en échange pour un an ou un semestre. Ils représentent environ 20% des étudiants présents à Sciences Po Rennes. Certains d’entre eux (originaires des universités partenaires des pays du « sud ») bénéficient d’une aide au titre du Fonds de Solidarité Internationale (FSI) auquel participent les étudiants de Sciences Po Rennes. L’Espace Avenir représente un lieu privilégié d’aide pour leurs démarches. Chaque année, un parrainage est mis en place avec les étudiants de 2ème année qui préparent leur 3ème année à l’étranger et ceux de 4ème année qui reviennent de l’étranger. Le but de ce double parrainage est : • de répondre aux différentes questions que se posent les étudiants étrangers sur la scolarité, le règlement des examens, l’objet exact d’un cours, etc., • de les aider, au besoin, dans leur travail au Centre de documentation ou ailleurs, • de favoriser leur intégration dans l’établissement (les associations, activités...) et dans la ville (les lieux de sortie, les « bons plans »…). la mobilité enseignante L’accueil d’enseignants et d’étudiants étrangers, les cours dispensés par les enseignants de Sciences Po Rennes à l’étranger contribuent à l’ambition internationale de l’établissement. Sciences Po Rennes accueille des enseignants étrangers dans le cadre du programme ERASMUS. Ils viennent assurer des enseignements qui s’intègrent dans le programme de cours du diplôme IEP ou faire des conférences ponctuelles. horaires d’ouverture Mardi & mercredi : 13h30 – 16h30 Jeudi : 13h30 – 17h00 Vendredi : 13h30 – 16h00 • Contact ................................................................................................ fax : 02.99.84.39.50 [email protected] 27 guide étudiant de sciences po rennes >> orientation - stage - emploi un lieu d’information et de conseil Ce service est un lieu d’information, d’appui à l’élaboration de votre projet professionnel, d’aide à la recherche et à l’organisation des stages et d’aide à l’insertion professionnelle. Il met à votre disposition toute la documentation nécessaire afin de préparer au mieux votre avenir. Il reçoit et publie des offres de stages et d’emploi via l’ENT. L’équipe est également à votre disposition, sur rendez-vous, pour un conseil personnalisé et vous aider dans vos démarches (rédaction de CV et de lettres de motivation, préparation des entretiens…). votre interlocuteur pour les stages Attention : Tout stage doit faire l’objet d’une convention. Aucun stage ne peut débuter sans convention signée par les trois parties impliquées (vous-même, la structure qui vous accueille et Sciences Po Rennes). Il existe trois types de stages conventionnés par Sciences Po Rennes : • Le stage obligatoire, s’effectue entre le début de pendant la troisième année d’études, dite « Année à l’étranger » et la rentrée de cinquième année. Il est obligatoire pour tous. D’une durée minimale de 6 semaines à temps complet, il peut se faire en France ou à l’étranger dans le secteur public, privé ou associatif. • Le stage d’apprentissage est une des deux formules de « l’Année à l’étranger ». D’une durée minimale de 7 mois, obligatoirement à l’étranger, il valide la troisième année. Le qualificatif d’apprentissage atteste du rôle formateur de ce stage qui ne doit en aucun cas être considéré comme un emploi temporaire. Ce stage peut s’effectuer dans le secteur public, privé, associatif ou dans les représentations de la France à l’étranger (Ambassade, Consulat, Institut culturel)... • Le stage conseillé est effectué par les élèves sur leur propre initiative. Il peut avoir lieu tout au long du cursus à Sciences Po Rennes, hors période de cours ou d’examens. Ce stage peut en première année être un stage de découverte d’un secteur ou d’un métier, il sera en quatrième année un plus pour le choix et l’admission en 5ème année. La demande de convention doit être motivée par écrit auprès du service en indiquant le lieu, les dates, le projet de stage. 28 guide étudiant de sciences po rennes forum des masters et de l’emploi Chaque année, le service Orientation - Stages - Emploi organise un Forum des Masters et de l’Emploi. Cette journée est pour vous l’occasion de rencontrer des anciens étudiants de Sciences Po Rennes présents pour témoigner de leur parcours (les différents masters) et carrière et répondre à vos questions. Depuis l’année dernière, l’après-midi du Forum des Masters et de l’Emploi est banalisé de cours pour les étudiants afin que vous y participiez. Le Forum des Masters et de l’Emploi vous permet également de rencontrer des professionnels et d’enrichir votre réseau en vue de votre prospection en termes de stages/emplois. Le prochain du Forum des Masters et de l’Emploi aura lieu le vendredi 11 mars 2011. • Contact ................................................................................................ fax : 02.99.84.39.50 [email protected] 29 guide étudiant de sciences po rennes Ouvert en 1991, Sciences Po Rennes fait partie du réseau des neuf Instituts d’Etudes Politiques de France. Il en partage les caractéristiques, tout en affirmant ses particularités. Sciences Po Rennes propose des formations pluridisciplinaires en sciences humaines et sociales et des spécialisations professionnalisantes adaptées aux exigences du marché de l’emploi. Cet établissement à taille humaine compte près de 1000 étudiants, 40 enseignants permanents et une centaine d’intervenants extérieurs. L'un de ses atouts est la densité et la diversité de son réseau international avec plus d'une centaine d'universités étrangères partenaires réparties dans 37 pays. De la 1ère à la 5ème année, Sciences Po Rennes propose un projet pédagogique spécifique afin de transmettre la pluralité des savoirs et clefs de lecture pour les futurs cadres supérieurs des secteurs public et privé, responsables d’ONG, journalistes ou chercheurs… Chapitre 3 La vie étudiante Ouvert en 1991, Sciences Po Rennes fait partie du réseau des neuf Instituts d’Etudes Politiques de France. Il en partage les caractéristiques, tout en affirmant ses particularités. Sciences Po Rennes propose des formations pluridisciplinaires en sciences humaines et sociales et des spécialisations professionnalisantes adaptées aux exigences du marché de l’emploi. 30 guide étudiant de sciences po rennes >> le mot du directeur des études Bonjour à toutes et à tous en cette nouvelle rentrée universitaire 2010-2011 ! Félicitations aux étudiants ayant choisi sciences Po Rennes et réussi cette année leur admission en 1ère, en 2ème et, pour la première fois, en 4ème année, ainsi que nos différents masters 2. Être étudiant(e) à Sciences Po Rennes, c’est avant tout intégrer et partager à un projet commun et vivant d’éducation supérieur portant le sceau de l’excellence académique dans le cadre des valeurs de la République. Notre institut, établissement public, se donne donc comme objectif prioritaire de vous offrir cette formation d’excellence en sciences humaines et sociales qui s’efforcera d’intégrer constamment les nouvelles réalités sociales, politiques, culturelles et intellectuelles auxquelles vous serez confrontés en tant que futurs jeunes professionnels et tout simplement en tant que citoyens. Vous êtes donc au cœur de notre politique d’établissement qui se traduira par une écoute permanente, des échanges multiples et continus avec vous et l’apport par l’institut de tout le soutien et moyens nécessaires pour parvenir à votre réussite future dans et hors nos murs. Cette exigence d’une excellence académique nous oblige à un processus d’innovation pédagogique constant et, donc une prise de risque, car elle ne peut être atteinte et conservée sans la nourrir constamment de nouvelles connaissances critiques, de nouvelles orientations et de nouveaux regards. C’est dans cette perspective que nous avons, par exemple, engagé la réforme pédagogique de la 4ème année qui s’appliquera dès cette rentrée universitaire. Sachez que notre projet collectif se concrétisera grâce à votre fort engagement dans la vie de l’établissement (étudiant, associatif, politique, culturel), mais aussi grâce à l’engagement sans faille, au professionnalisme reconnu et à l’enthousiasme de notre équipe administrative et enseignante. Nous espérons que chacune et chacun d’entre vous pourra s’épanouir intellectuellement et humainement durant les années d’études passées au sein de notre établissement . Bonne année universitaire ! Pablo DIAZ Directeur des études 31 guide étudiant de sciences po rennes >> la vie associative les associations étudiantes > Ajir Sud : Association des étudiants du master ISUR pour l’accès des populations aux services essentiels dans les pays du Sud. > Association des anciens élèves a pour objet d’établir et de développer les relations amicales et d’aide mutuelle entre tous ses membres, de promouvoir l’image de Sciences Po Rennes, de faciliter à ses membres la recherche d’une situation professionnelle et le perfectionnement de leurs connaissances professionnelles. > Articule : Les activités théâtrales, musicales et artistiques de Sciences Po Rennes. > Batna : Association dédiée à l’organisation de simulations de négociations internationales. > Elykia : L’association explore les sociétés et cultures africaines. > In Vino Veritas : Une association de dégustation conviviale pour découvrir les vins, les pains, la charcuterie et les fromages français. > Le Bureau Des Sports a en charge 2 missions : - la valorisation et l’organisation du sport à Sciences Po Rennes, - l’organisation de la présence de Sciences Po Rennes au Critérium inter-IEP. > Le Cercle Des Étudiants remplit essentiellement 3 missions : - l’animation de la vie interne de Sciences Po Rennes (organisation du Gala et de soirées …), - la représentation de Sciences Po Rennes dans les salons d’information/orientation et lors de la journée Portes Ouvertes, - le service aux élèves : La carte d’adhérent offre de multiples avantages dans différents commerces ou institutions culturelles et un abonnement au Monde à tarif préférentiel. > Les Pieds Dans le Cloître : Le journal des étudiants > Le Défi L’express : Participation au 21ème Défi L’Express Grandes Écoles > Le Défi voile : Participation de Sciences Po Rennes à la Course-croisière EDHEC 2010 > Photographie : Club de photographie > Qui veut durable : Économie et commerce équitable > SPR junior Conseil : Junior Entreprise de Sciences Po Rennes > Ysegoria : Cette association organise des cycles de conférences durant l’année. > Zéphyr : Association d’aide à l’insertion des étudiants étrangers. 32 guide étudiant de sciences po rennes journée d’intégration À chaque rentrée, Sciences Po Rennes organise une journée d’intégration pour les nouveaux étudiants. Cette journée concerne d’abord les étudiants de première année, mais également ceux qui intègrent le cursus en 2ème ou 4ème année, les étudiants étrangers et les nouveaux étudiants de master. Pour mieux faire connaissance avec l’offre associative présente à Sciences Po Rennes, un forum des associations est organisé au cours de cette journée. Journée d’intégration 2010/2011 : jeudi 16 septembre. guide étudiant de sciences po rennes >> un problème de santé ? Si vous avez un problème de santé, un moment de découragement ou si vous êtes face à de quelconques difficultés, n’hésitez pas à contacter la direction, et notamment le directeur des études, mais aussi à en faire part à vos enseignants. le service santé des étudiants > SIMPPS Campus de Beaulieu - Bâtiment 21 Service Interuniversitaire 263 avenue du Général Leclerc de Médecine Préventive Tél. : 02 23 23 55 05 et de Promotion de la Santé Fax : 02 23 23 55 04 Une équipe composée de Médecins - Psychiatre - Psychologues - Nutritionnistes - Assistantes sociales - Infirmières - Secrétaires - Personnel d’Accueil, se tient à votre disposition. Du Lundi au Vendredi de 8 h 30 à 17 h sans interruption • Accueil, Écoute, Prévention, Soins d’urgence • Visites systématiques sur rendez-vous pour les étudiants de 1ère année • Visites à la demande pour tous. • Tout problème de santé • Demande de certificats médicaux (non contagion, tiers-temps pour les étudiants handicapés, etc.) 33 guide étudiant de sciences po rennes Rendez-vous et renseignements • Consultations spécialisées gratuites : Gynéco-contraception, diététique, psychologie et/ ou psychiatrie... • Autres services gratuits : Sophro-Relaxation, formation aux 1ers secours • Service social : écoute, orientation, logement, bourses, démarches administratives > Les points santé : Accueil, écoute, consultations, Soins infirmiers et urgences, entretiens psychologiques et / ou psychiatriques s’adresser à : Beaulieu - Bâtiment 33 - avenue du prof. Charles Foulon Tél. : 02 23 23 69 00 > Bureau d’aide psychologique universitaire (BAPU) 11 bd de la Liberté 35000 Rennes 02.99.30.81.24 Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 19h, samedi de 9h à 13h. > Centre de Planification et d’Éducation Familiale 9 place de Bretagne 35000 Rennes Tél. 02.99.31.54.22 Ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h. Consultations uniquement sur RDV. > Centre de dépistage anonyme et gratuit Hôpital de Jour des Maladies Infectieuses – rez de jardin Pavillon Claude Bernard – Hôpital Pontchaillou 2 rue Henri Le Guilloux – 35033 RENNES Cedex Tél 02.99.28.43.02 Horaires d’ouverture : • Lundi : de 15H à 17H30 • Mardi : de 16H à 18H30 : sur rendez-vous uniquement • Jeudi : de 16H à 18H30 : sur rendez-vous uniquement • Samedi : de 9H à 11H30 > Handisup Rennes Bât 21, campus de Beaulieu 263 av. du Général Leclerc CS 74205 35042 RENNES Cedex Tél : 02 23 23 55 64 - E-mail : [email protected] Permanence du lundi au vendredi de 10H à 17H Les services d’ Handisup-Rennes concernent le logement, le transport, les dossiers AGEFIPH ainsi que l’insertion professionnelle et les stages. Pour plus de renseignements : http://handisup.asso.univ-rennes1.fr 34 guide étudiant de sciences po rennes >> renseignements pratiques plan de situation Sciences Po Rennes est situé dans le péricentre de Rennes, à 15 minutes à pied du centreville. Bus à 5 minutes puis correspondance métro pour rejoindre la gare. logement L’institut ne dispose pas de service d’hébergement. Des possibilités existent sur Rennes et sa banlieue : > en location > en résidence universitaire : les dossiers de première demande sont à retirer auprès du Centre Régional des Oeuvres Universitaires (CROUS). 35 guide étudiant de sciences po rennes restauration Deux restaurants universitaires sont situés à proximité de Sciences Po Rennes : le “Duchesse Anne” (106 bd de la Duchesse Anne) et le “Fougères” (46, rue de Fougères). transport Sciences Po Rennes est desservi par plusieurs lignes de bus. Pour de plus amples renseignements, consultez le site www.star.fr ou contactez le Service information du STAR : 12, rue du Pré-Botté et Place de la Mairie - 35000 Rennes - 02 99 79 37 37. bourses d’enseignement supérieur Des bourses d’enseignement supérieur peuvent vous être allouées sur critères sociaux. Les étudiants originaires de l’Académie de Rennes, retirent les dossiers de première demande dans l’établissement où ils sont scolarisés. services des deux universités : rennes 1 et rennes 2 • En plus du centre de documentation de l’IEP, vous avez accès aux bibliothèques universitaires des deux universités. • Vous pouvez pratiquer des sports dans le cadre du Service Inter Universitaire des Activités Physiques et Sportives (SIUAPS). • Vous pouvez faire appel au Service Inter-universitaire de Médecine Préventive et de Promotion de la Santé et au service social assuré par des assistantes sociales du CROUS. Pour venir à Sciences Po Rennes de la Gare : prenez le métro jusqu’à la station «République» puis le bus n°1 direction «Chêne St Germain» ou le bus n°9 direction «SaintLaurent» et descendez à l’arrêt Duchesse Anne. Vous pouvez également prendre le bus n°5 direction «Patton» et descendre à l’’arrêt «jules ferry». dans les deux cas, l’IEP est à 50 m environ de l’arrêt de bus. 36 guide étudiant de sciences po rennes Ouvert en 1991, Sciences Po Rennes fait partie du réseau des neuf Instituts d’Etudes Politiques de France. Il en partage les caractéristiques, tout en affirmant ses particularités. Sciences Po Rennes propose des formations pluridisciplinaires en sciences humaines et sociales et des spécialisations professionnalisantes adaptées aux exigences du marché de l’emploi. Cet établissement à taille humaine compte près de 1000 étudiants, 40 enseignants permanents et une centaine d’intervenants extérieurs. L'un de ses atouts est la densité et la diversité de son réseau international avec plus d'une centaine d'universités étrangères partenaires réparties dans 37 pays. De la 1ère à la 5ème année, Sciences Po Rennes propose un projet pédagogique spécifique afin de transmettre la pluralité des savoirs et clefs de lecture pour les futurs cadres supérieurs des secteurs public et privé, responsables d’ONG, journalistes ou chercheurs… Chapitre 4 L’offre de formation Ouvert en 1991, Sciences Po Rennes fait partie du réseau des neuf Instituts d’Etudes Politiques de France. Il en partage les caractéristiques, tout en affirmant ses particularités. Sciences Po Rennes propose des formations pluridisciplinaires en sciences humaines et sociales et des spécialisations professionnalisantes adaptées aux exigences du marché de l’emploi. 37 guide étudiant de sciences po rennes >> diplômes et parcours : mode d’emploi un cursus en cinq ans Depuis la promotion entrée en première année en 2006, le diplôme de Sciences Po Rennes vaut « grade-master », c’est-à-dire qu’il est considéré comme équivalent à un master (Décret du 5 septembre 2005). Il vaut 300 ECTS et sanctionne un parcours de cinq ans. Cette évolution change sensiblement la logique des études. Le parcours en IEP donne lieu à la remise d’un diplôme sanctionnant cinq années d’études. un cursus en deux cycles Sur une première séquence de trois ans sanctionnée par un Bachelor, vous allez recevoir le socle de la formation IEP. Au cours de ce cycle, vous allez acquérir une méthodologie qui fait l’identité de la formation Sciences Po, ainsi qu’un savoir fondé sur des enseignements fondamentaux. Le menu pédagogique se compose de droit, d’économie, d’histoire, de science politique et de gestion, mais insiste également sur les langues vivantes et l’apprentissage des outils de base de l’informatique aujourd’hui devenu indispensable jusqu’aux postes les plus élevés. Les quatrième et cinquième années (deuxième cycle) correspondent aux années de Master 1 et Master 2. Elles marquent une spécialisation importante au sein des cinq parcours proposés. Les formations y sont professionnalisantes, incluant des interventions de professionnels et des stages appelés à jouer un rôle essentiel, tout comme le mémoire pour les étudiants se destinant à la recherche. la troisième année obligatoire à l’étranger Sciences Po Rennes réalise un effort particulier de formation linguistique, et a inauguré la généralisation de la dimension internationale en rendant obligatoire pour tous l’année à l’étranger. Cette année peut vous mener ainsi dans plus de cent universités partenaires sur les cinq continents, mais également dans des entreprises et des postes diplomatiques. Cette mobilité est facilitée par un système original de bourses de solidarité pour les moins aisés d’entre vous. 38 guide étudiant de sciences po rennes le double cursus intégré franco-allemand Formation pluridisciplinaire (science politique, droit, économie, histoire et langues), ce double cursus intégré en 5 ans est ouvert aux étudiants de Sciences Po Rennes et de l’Université catholique d’Eichstätt. Après une première année dans l’université d’origine respective, les étudiants français et allemands poursuivent ensemble le cursus : la 2ème année en France, la 3ème et la 4ème années en Allemagne et la 5ème année de nouveau en France. Au total, vous allez donc suivre trois années d’études en France et deux années en Allemagne. Une fois les examens obtenus, vous êtes titulaires: 1. du Bachelor de science politique de l’UC d’Eichstätt (Abitur+3) et de Sciences Po Rennes 2. du diplôme de l’IEP de Rennes (Bac+5) 3. d’un master de science politique de l’UC et, d’autre part, d’un master de Sciences Po Rennes, sous l’égide de l’Université Franco-Allemande (UFA) En 2009-2010, 29 Français et 29 Allemands suivaient ce double cursus : • 18 étudiants étaient inscrits en deuxième année à l’IEP (9 Allemands et 9 Français) ; • 40 étudiants suivaient leurs études à Eichstätt (20 Français et 20 Allemands en 3e et 4e A). L’accès à ce double cursus est soumis à une sélection de candidats à la fin de la première année (Bac+1) en fonction du niveau général (notamment de langue), de la motivation et du projet professionnel. Des bourses de mobilité sont offertes pour pallier le surcoût occasionné par le double cursus. Responsables du double cursus : Sébastien GREGOV : [email protected] Madeleine MAHRLA : [email protected] Les sites web utiles : Institut d‘Études Politiques de Rennes : www.sciencespo-rennes.fr Katholische Universität eichstätt-Ingolstadt : www.ku-eichstaett.de Université franco-allemande : www.dfh-ufa.org 39 schéma des diplômes et parcours L1 L2 L3 M1 M2 Semestres ECTS S1 30 S2 30 S3 30 S4 30 S5 30 S6 30 S7 30 S8 30 S9 30 S10 30 Année 3ème Année Parcours International 1ère Année Parcours Commun 2ème Année 4ème Année Pré-spécialisation Séminaires Cours spécialisations 5ème Année Profe ssionnalisation Stage Enseignement Stage Université Parcours Commun Parcours Commun Sections POSO ECOFI SP Concours 1ère Année Concours 2ème Année Concours 4ème Année Accès en M2 Diplôme national de Master Bachelor BBA, BPA, BPS Diplôme de l'IEP valant grade master Diplômes guide étudiant de sciences po rennes Diplôme de l'IEP valant grade master 40 guide étudiant de sciences po rennes >> le bachelor la première année : l’année des fondamentaux La première année constitue le socle de la formation et valorise à ce titre un enseignement fortement pluridisciplinaire qui vise à la fois à vous donner des connaissances de base dans les grands champs disciplinaires, à rendre le monde contemporain intelligible et à vous former aux méthodes d’analyse, d’étude et de documentation qui font la force des IEP. Cette formation passe par deux cadres pédagogiques : • les enseignements fondamentaux, sous forme de cours en amphithéâtre, • les conférences de méthode rassemblant une vingtaine d’étudiants. La conférence de méthode est la véritable cellule de travail au sein de Sciences Po Rennes. Elle constitue un enseignement de caractère pratique et interactif qui a pour but de vous permettre d’acquérir une bonne méthode de travail et aux enseignants de contrôler les efforts et les progrès que vous avez accomplis au fil des semestres. Elle comporte des exercices les plus variés tels que : exposés oraux, interrogations orales et écrites, discussions et débats, recherches bibliographiques, dépouillement de dossiers, construction d’argumentaires, plans, notes, compositions écrites, enquêtes. Ces travaux peuvent s’accomplir individuellement ou en équipe. L’organisation de ces conférences de méthode assure ainsi un encadrement rigoureux durant toute votre scolarité. Enfin, les deux langues vivantes obligatoires sont enseignées dans des groupes de maximum 25 personnes. Elles conjuguent méthodes modernes d’enseignement linguistique (laboratoire), exposés, dialogues, formation à la culture et à la civilisation des pays concernés. la deuxième année : le choix d’une section La seconde année poursuit dans la logique de la première. Elle introduit cependant une amorce de spécialisation. Dès la fin de la première année, vous choisissez une ‘‘section’’, c’est-à-dire une dominante disciplinaire parmi : > Économique et financière (EcoFi) La vocation de la section est de préparer à un premier emploi en entreprise (principalement 41 guide étudiant de sciences po rennes dans les services financiers et commerciaux, dans les services de ressources humaines) ou en société de conseil. Les diplômés recherchent un emploi en France ou à l’étranger. > Service public (SP) La vocation de la section est de vous préparer aux concours de la haute fonction publique et des organismes assumant une mission de service public en France. Certains diplômés optent pour les concours de recrutement dans les organismes internationaux : les places y sont rares et l’accès très sélectif. > Politique et Société (PoSo) Sa vocation est de préparer aux secteurs du journalisme, de la communication, de la culture, ainsi qu’à l’enseignement et à la recherche en sciences sociales. Les diplômés de cette section, eux aussi, étendent leur recherche d’emploi à l’étranger. A noter : Les étudiants entrant directement en deuxième année suivent des cours de mise à niveau dans les domaines susceptibles d’élargir les connaissances acquises dans leur cursus d’origine. Ces cours auront lieu avant le début des cours, début septembre. L’existence des sections se traduit, à côté du tronc commun à toute la promotion, par l’existence de cours spécifiques à chaque section (30% du volume horaire global). Un jeu d’options libres vous permet de singulariser votre parcours en anticipant sur un projet professionnel, en vous ouvrant à une discipline qui vous attire intellectuellement. Les langues étrangères gardent un rôle clef. A savoir : Vous devez choisir une section, choix qui vous oriente vers un certain type de débouchés. Cependant, il vous est possible d’enrichir ou d’infléchir cette orientation grâce à des expériences de stages ou à une formation complémentaire. L’insertion professionnelle n’est pas déterminée par le choix de section, mais résulte d’une construction de l’ensemble du parcours et en particulier du choix de Master. 42 guide étudiant de sciences po rennes la troisième année : l’année internationale La troisième année se passe obligatoirement à l’étranger soit dans une université partenaire, soit dans le cadre d’un stage long (sept à neuf mois) dit « stage d’apprentissage ». Elle est complétée par un stage court (minimum six semaines) - dit « stage obligatoire » - pour tous les étudiants de Sciences Po Rennes, pouvant se dérouler en France ou à l’étranger. Cette année à l’étranger donne lieu à l’attribution de 60 crédits ECTS. En février-mars de votre deuxième année, vous êtes invités à choisir, en fonction de vos résultats et de vos compétences linguistiques, une destination internationale. Sciences Po Rennes a été le premier Institut d’Études Politiques à exiger que vous accomplissiez une année de votre cursus à l’étranger. Cette volonté est la suite logique de l’organisation pédagogique qui intègre l’enseignement de deux langues obligatoires. Mais la parfaite maîtrise d’une langue étrangère n’est pas l’unique enjeu de l’année à l’étranger : ce séjour vous permet de connaître d’autres systèmes de formation et de bénéficier d’une ouverture d’esprit indispensable à votre avenir de professionnel et de citoyen. l’année en université étrangère Si vous souhaitez effectuer votre année en université à l’étranger, vous avez le choix parmi les 105 partenaires de Sciences Po Rennes répartis sur les cinq continents. Vous devez alors choisir une majorité de cours parmi les champs disciplinaires enseignés à Sciences Po Rennes. Il sera également possible d’effectuer une année totalement dédiée à un apprentissage linguistique pour les langues réputées difficiles (arabe, russe, chinois, japonais). La sélection et l’attribution des places en Université se fait suivant un classement de tous les étudiants de 2ème année, établi à partir des notes obtenues au premier semestre de la 2ème année. Le service des Relations internationales, responsable des mobilités d’études à l’étranger, met à votre disposition à « l’Espace avenir » toute la documentation sur les universités partenaires. 43 guide étudiant de sciences po rennes > l’année en stage long dit « stage d’apprentissage » Vous pouvez valider votre année à l’étranger en optant pour un « stage d’apprentissage » de sept à neuf mois dans un établissement d’accueil qui peut être : une filiale à l’étranger d’une entreprise française, une entreprise étrangère, une représentation de l’État français à l’étranger (poste diplomatique, Institut culturel, Mission économique), une Alliance française, une administration ou une association du pays d’accueil, une ONG, une organisation internationale, etc. Le stage d’apprentissage donne lieu à un rapport et à une soutenance devant un jury et permet de valider les 60 crédits de la troisième année. > le stage court dit « stage obligatoire » Au cours de votre année à l’étranger, vous devez effectuer un stage court obligatoire d’une durée minimale de six semaines à temps plein. Ce stage donne également lieu à la rédaction d’un rapport. Pour vos recherches de stage et les démarches afférentes, vous bénéficiez d’un lieu d’information, l’Espace Avenir, et d’un service, le service Orientation - Stage - Emploi (auto-documentation et conseils sur les stages en France et à l’étranger). Vous retrouverez sur l’ENT dans la rubrique annonces l’ensemble des offres de stages reçues par Sciences Po Rennes et la rubrique Intranet « Le Recherche de Stage » vous permettra d’accéder à des conseils, mais aussi au listing des établissements ayant donnés un accord de principe pour l’accueil d’un stagiaire. > bourses Des aides financières peuvent vous être attribuées pour vous aider à financer vos mobilités (en étude ou en stage) à l’étranger : • maintien des bourses d’enseignement supérieur sur critères sociaux, • bourses ERASMUS et LEONARDO pour les études et les stages en Europe, • bourses dans le cadre du Plan d’Aide à la Mobilité de Mobilité Internationale (Ministère de l’éducation nationale l’Enseignement Supérieur et de la Recherche pour les boursiers d’État sur critères sociaux), • bourses des collectivités territoriales de la Région Bretagne (attribution par Sciences Po Rennes des bourses Ulysse), • aides de Sciences Po Rennes (Fonds Étudiant pour la Mobilité Internationale : FEMI). Les bourses de mobilité internationale sont attribuées (dans la limite des fonds disponibles et sous réserve d’éligibilité) par la Commission des Bourses de Mobilité Internationale de Sciences Po Rennes qui est composée de trois représentants des élèves désignés parmi les élus étudiants du CA et de trois représentants de l’établissement. 44 guide étudiant de sciences po rennes >> le master la quatrième année : la dimension professionnalisante Au retour de l’étranger, vous entrez dans le second cycle (M1et M2) qui va vous conduire en deux ans au diplôme. Une réforme importante de la 4ème année est introduite à partir de la rentrée 2010 afin d’adapter le cursus de Sciences Po Rennes au nouvel environnement structuré autour du LMD (Licence/Master/Doctorat). Cela implique une réorganisation des dispositifs pédagogiques sur une base nouvelle de type « 3+2 » (Licence-Master). C’est d’ailleurs la raison pour laquelle un concours d’entrée en 4ème année a été adopté en 2009/2010 permettant d’intégrer de nouveaux étudiants dans un ensemble M1/M2 rénové. Cette réforme a pour objectif principal, tout en maintenant un socle pluridisciplinaire fort et obligatoire au 1er semestre, de proposer une meilleure articulation du M1 et des M2. Le maintien d’un socle pluridisciplinaire est la « marque de fabrique » des Instituts d’Études Politiques. Ce socle est à la fois essentiel pour renforcer l’aspect pluridisciplinaire des élèves, entrés à Sciences Po Rennes en 1ère ou en 2ème année, mais aussi pour apporter une coloration pluridisciplinaire à des étudiants, entrant en 4ème année, spécialisés dans un champ disciplinaire. La réforme offre cependant la possibilité aux étudiants de construire un parcours plus personnalisé et spécialisé à travers le choix d’un domaine de pré-spécialisation en fonction des M2 envisagés. Ce choix permet à chaque étudiant en effet de combiner des enseignements de spécialisation, des séminaires et des conférences de méthode. Cette réforme a aussi comme objectif de donner plus de temps à la réalisation de travaux personnels et/ ou collectifs (mémoires, modules projets, mise en place d’une semaine banalisée etc.) dans les murs et hors les murs et mieux les valoriser (plus de crédits ECTS). Il n’en demeure pas moins que le nouveau dispositif permettra aussi aux étudiants de suivre autant d’enseignements qu’aujourd’hui grâce aux enseignements facultatifs. Les enseignements s’inscrivent donc : > Autour d’un tronc commun des grandes disciplines traditionnelles : - 4 cours fondamentaux parmi les 5 proposés (économie, droit, gestion, histoire, sciences politiques), - 2 conférences de langues annuelles. 45 guide étudiant de sciences po rennes > Autour des cinq domaines de pré-spécialisation au sein desquels les étudiants construisent leur parcours personnalisé : - 1 conférence de méthode au 1er semestre, - 1 choix de séminaire annuel parmi 11, - possibilité de réaliser 1 module projet sur l’année, - 1 choix de 4 enseignements de spécialisation parmi 24 enseignements proposés. A noter : Les étudiants entrant directement en quatrième année suivent des cours de mise à niveau dans les domaines susceptibles d’élargir les connaissances acquises dans leur cursus d’origine. Ces cours auront lieu avant le début des cours, début septembre. la cinquième année : l’année du diplôme La 5ème année, intégrée dans le cursus de Sciences Po Rennes en 2008, correspond à l’objectif de nos masters. Résolument professionnalisants, les parcours (masters et grade-masters) intègrent des stages et une forte intervention de professionnels dans les enseignements. Sciences Po Rennes propose à la rentrée 2010 13 parcours pour couvrir une large part de vos attentes : 9 masters (professionnel ou recherche) cohabilités avec l’Université de Rennes 1 ou Rennes 2, 3 grade-masters et un double dispositif de préparation aux concours avec notre centre de préparation à l’ENA et nos voisins de l’IPAG. De plus, la mutualisation entre IEP de Région vous offre une situation privilégiée dans la circulation au sein des masters des huit IEP de région. Ce système permet de vous proposer une bonne cinquantaine de parcours différents au niveau de la 5ème année. Un étudiant rennais pourra donc aussi construire son menu de 4ème année dans la perspective de finir son parcours à Sciences Po Aix ou Bordeaux, et inversement… Enfin, quand un projet professionnel précis justifie du choix d’une filière hors IEP (Université, École, Étranger), des mobilités restent possibles. Qu’elles soient intra ou extra réseau IEP, ces mobilités sont soumises à deux conditions : • l’octroi d’un accord de sortie (La filière est-elle différente de l’offre locale ? Est-elle sérieuse ?) • L’acceptation par l’institution d’accueil qui sélectionne les candidats. 46 guide étudiant de sciences po rennes > Les parcours des 5ème année de Sciences Po Rennes Affaires européennes, internationales • Histoire et Relations Internationales (master cohabilité avec l’Université de Rennes 2). • Ingénierie des Services Urbains en Réseaux dans les pays en développement (master cohabilité avec l’Université de Rennes 1). • Politiques Européennes (master cohabilité avec l’Université de Rennes 1) Actions publiques • Action et Espace Public en Europe (master cohabilité l’Université de Rennes 1) • Pilotage des projets et actions de santé publique (master cohabilité avec l’École des Hautes Études en Santé Publique) Grands concours • Administrations Publiques : parcours complémentaire de préparation aux concours avec l’IPAG • Centre de Préparation à l’ENA et aux grands concours • Expertises de l’action publique territoriale (master cohabilité avec l’Université de Rennes 1) Management stratégique et organisationnel • Management des organisations et des projets (grade-master professionnel) • Management du risque et de la qualité (grade-master professionnel) Communication, Médias, Culture • Communication des Organisations (grade-master professionnel) • Journalisme, Enquêtes & Reportage (master cohabilité avec l’Université de Rennes 1) • Management des Médias (master cohabilité avec l’Université de Rennes 1) Master et grade-master : quelle différence ? Point commun : les deux diplômes « Diplôme National de Master » et « grade-master » ‘‘valent’’ un diplôme niveau cinq (M) en France comme en Europe soit 300 ECTS. Différence : le « grade-master» est un diplôme délivré sous la responsabilité d’un établissement, le DNM est un diplôme « national » qui porte le label du Ministère de l’Enseignement Supérieur. Cela ne change rien ni au niveau ni à la qualification reconnue ni à la valeur du diplôme. Mais un diplôme national rend plus facile l’accueil d’étudiants extérieurs ou étrangers venus chercher un diplôme en un an. Ses droits sont fixés nationalement quand ceux d’un grade-master sont libres. 47 guide étudiant de sciences po rennes Ouvert en 1991, Sciences Po Rennes fait partie du réseau des neuf Instituts d’Etudes Politiques de France. Il en partage les caractéristiques, tout en affirmant ses particularités. Sciences Po Rennes propose des formations pluridisciplinaires en sciences humaines et sociales et des spécialisations professionnalisantes adaptées aux exigences du marché de l’emploi. Cet établissement à taille humaine compte près de 1000 étudiants, 40 enseignants permanents et une centaine d’intervenants extérieurs. L'un de ses atouts est la densité et la diversité de son réseau international avec plus d'une centaine d'universités étrangères partenaires réparties dans 37 pays. De la 1ère à la 5ème année, Sciences Po Rennes propose un projet pédagogique spécifique afin de transmettre la pluralité des savoirs et clefs de lecture pour les futurs cadres supérieurs des secteurs public et privé, responsables d’ONG, journalistes ou chercheurs… Chapitre 5 Les descriptifs de cours Ouvert en 1991, Sciences Po Rennes fait partie du réseau des neuf Instituts d’Etudes Politiques de France. Il en partage les caractéristiques, tout en affirmant ses particularités. Sciences Po Rennes propose des formations pluridisciplinaires en sciences humaines et sociales et des spécialisations professionnalisantes adaptées aux exigences du marché de l’emploi. 48 guide étudiant de sciences po rennes >> cours de première année Semestre Volume Enseignements obligatoires Histoire de la France depuis la Grande Guerre (1914-1944) Histoire du droit constitutionnel Introduction à la Science politique Introduction à l’Économie Politique 1 Introduction au droit et aux institutions Introduction aux relations internationales Conférence de droit Conférence d’économie Conférence d’histoire Grands enjeux Anglais Langue vivante B (1 au choix) : Allemand, Espagnol, Italien * Droit constitutionnel de la Ve République Histoire de la France (1944 à nos jours) Histoire des idées politiques Introduction à la gestion Introduction à l’Économie Politique 2 Conférence de droit Conférence d’économie Grands enjeux Conférence d’histoire S2 S2 S2 S2 S2 S2 S2 S2 S2 24h 24h 24h 24h 24h 18h 18h 20h 18h Conférences de méthode sciences sociales Cours magistraux S1 S1 S1 S1 S1 S1 S1 S1 S1 S1 S1 S1 24h 24h 24h 24h 24h 24h 18h 18h 18h 20h 22h 22h Conférences de méthode sciences sociales Cours magistraux 3 3 3 3 3 3 2 2 2 3 2 2 Type ECTS Conférences de langues 3 3 3 3 3 2 2 3 2 49 guide étudiant de sciences po rennes Anglais Langue vivante B (1 au choix) : Allemand, Espagnol, Italien * Informatique Enseignements facultatifs Sport Opération partenariat Langue 3 (1 au choix) : S1 / S2 S1 / S2 S1 / S2 44h S2 8h S2 S2 24h 24h 2 2 Conférences de langues 1 * si plus de 10 étudiants en mutualisation avec les 2ème année cours magistraux du 1er semestre > Histoire de la France depuis la Grande Guerre : forces politiques et classes sociales (1914 - 1944) Discipline : Histoire contemporaine Nom de l’enseignant : Gilles RICHARD Nombre d’heures : Semestre 1 = 24 H Descriptif : Le cours se propose d’étudier l’histoire de la France dans le premier XXe siècle, de la Grande Guerre à la Libération, sous l’angle spécifique des relations entre classes sociales (dans une vision tripartite : classes dirigeantes, classes moyennes, classes populaires) et des forces politiques. L’étude insistera particulièrement sur l’une des particularités françaises : l’existence d’un puissant groupe social de petits propriétaires indépendants (paysans, artisans et commerçants), directement issu de la Révolution française puis de la politique républicaine à la fin du XIXe siècle, et son expression partisane originale, le parti radical. On insistera aussi sur le changement de nature du clivage entre droite(s) et gauche(s) intervenu à l’occasion de la crise des années trente et de la victoire du Front populaire. Bibliographie : - Nouvelle histoire de la France contemporaine, Seuil (collection «Points/Histoire ») - n°11 – Madeleine REBÉRIOUX La République radicale ? 1898-1914, 1975 50 guide étudiant de sciences po rennes - n°12 – Jean-Jacques BECKER et Serge BERSTEIN Victoire et frustrations, 1914-1929,1990 - n°13 – Dominique BORNE et Henri DUBIEF La crise des années 30, 1929-1938, 1989 - n°14 – Jean-Pierre AZÉMA De Munich à la Libération, 1938-1944, 1979 - La France contemporaine, Librairie générale française (Le Livre de poche /Références), collection dirigée par Jean-François SIRINELLI - Michel LEYMARIE De la Belle Époque à la Grande Guerre. Le triomphe de la République, 1893-1918, 1999 - Frédéric MONIER Les années vingt, 1919-1930, 1999 - Olivier DARD Les années trente. Le choix impossible, 1999 - Jean-François MURACCIOLE La France pendant la Seconde Guerre mondiale, 2002 > Histoire du droit constitutionnel Discipline : Droit Nom de l’enseignant : Tiphaine LE YONCOURT Nombre d’heures : Semestre 1 = 24 H Descriptif : A travers l’histoire constitutionnelle et politique de la France de 1789 à 1875, ce cours propose une étude des concepts fondamentaux de la « théorie générale de l’État » : souveraineté, représentation, distribution des fonctions entre organes, droit de suffrage, etc. C’est aussi l’occasion de mesurer l’impact de la vie politique et des idéologies sur ce droit singulier qui, pendant la période (instable) étudiée, n’a pas d’autre sanction que l’autodiscipline des gouvernants ou l’insurrection populaire. C’est enfin un biais pour appréhender la complexité des mécanismes qui sont au fondement même de la nature et du fonctionnement de la Ve république (étudiée au second semestre). Alliant théorie constitutionnelle et pratiques politiques, ce cours permet de revisiter une histoire sous un angle juridique et de mesurer les limites d’une telle approche. Bibliographie : - Marcel Morabito, Histoire constitutionnelle de la France, 1789-1958, 6e éd., Paris, Montchrestien « Domat droit public », 2000 (complet) - Yves Guchet, Histoire constitutionnelle de la France, 1789-1974, 3e éd., Paris, Économica, 1993 (l’essentiel) - Eric Ghérardi, Constitutions et vie politique de 1789 à nos jours, Paris, A. Colin «Cursus », 2002 (bonne synthèse) - Frédéric Bluche, Manuel d’histoire politique de la France contemporaine, Paris, PUF, «Droit fondamental », 2001 (pour la dimension politique) 51 guide étudiant de sciences po rennes > Introduction à la science politique Discipline : Science politique Nom de l’enseignant : Christian LE BART Nombre d’heures : Semestre 1 = 24 H Descriptif : L’objectif de ce cours est de présenter les notions fondamentales de la science politique contemporaine. Seront privilégiées les approches historique et sociologique. La première partie a pour objet l’État comme forme moderne de pouvoir politique : qu’est-ce que l’État ? A partir de quand peut-on parler d’État ? Quelles sont les logiques socio-historiques qui ont rendu possible, voire incontournable, le modèle étatique ? Quels en furent les ressorts ? La seconde partie s’intéressera aux gouvernants : qui sont-ils ? quel est leur profil ? En quoi consiste leur rôle dans une démocratie représentative ? Cette dernière accorde une place non négligeable aux citoyens. La troisième partie explorera la notion de citoyenneté, et la quatrième se centrera sur le vote. Comment devient-on citoyen ? Comment les cultures et les opinions politiques se forment-elles, se diffusent-elles ? Au total, on essaiera à la fois d’initier les étudiants aux grands noms de la science politique classique (Max Weber, Norbert Elias…) et de les aider à comprendre la vie et l’actualité politiques à partir de travaux actuels de sociologie politique. Bibliographie : (non-communiquée) > Introduction à l’économie politique 1 : principes d’économie industrielle et internationale Discipline : Économie Nom de l’enseignant : Pablo DIAZ Nombre d’heures : Semestre 1 = 24 H Descriptif : Ce cours a pour objectif d’initier les étudiants aux mécanismes et raisonnements de la micro-économie, de l’économie industrielle, de l’économie internationale et du développement afin qu’ils parviennent à évaluer et à diagnostiquer les principaux faits, problèmes et enjeux mondiaux de l’activité économique. Cette approche permettra ainsi d’analyser des thèmes comme la concurrence imparfaite, le processus mondial de fusions-acquisition, les politiques de la concurrence, le lien entre croissance et innovation, les nouvelles formes du commerce international et le développement du sous-développement des pays du Sud. 52 guide étudiant de sciences po rennes Bibliographie : - J-L. MUCCHIELLI, Économie Internationale, Dalloz, 2e édition, Dalloz, 2007 - J. GENEREUX, Économie politique : Tome 2, Microéconomie, Hachette supérieur, 2007 - B. MARIS, « Anti-manuel d’économie», Tome 2 : les cigales, Éditions Bréal, 2006 - X. CREFFE, M. MAUREL, Économie globale, Dalloz, 2009 > Introduction au droit et aux institutions Discipline : Droit Nom de l’enseignant : Gil DESMOULIN Nombre d’heures : Semestre 1 = 24 H Descriptif : Le cours d’ « Introduction au droit » vise à donner un premier aperçu de l’histoire, de l’enjeu et des implications du droit. Il s’agit en particulier de s’interroger sur la signification du droit et d’aborder outre le système français les autres systèmes juridiques. Le cours s’attache également à préciser les domaines du droit, en particulier la distinction entre le droit public et le droit privé. Des développements sont également consacrés aux sources du droit qu’elles soient nationales ou internationales. Puis, au-delà des différentes sources, il importe de mettre l’accent sur les différents caractères de la règle de droit (obligation, portée, domaine d’application). Enfin, cet enseignement comporte un panorama général des institutions chargées de faire respecter la règle de droit : les juridictions. Bibliographie : (non-communiquée) > Introduction aux relations internationales Jeux de puissance(s) en Asie Discipline : Sciences sociales Nom de l’enseignant : Dominique MALIESKY Nombre d’heures : Semestre 1 = 24 H Descriptif : Après une présentation générale du continent asiatique sous forme de bilan économique, social, démographique, politique ainsi qu’en termes militaires, le cours se penche sur les quatre grands protagonistes qui depuis la fin de la deuxième guerre mondiale développent une politique active à destination de l’Asie : l’URSS, puis la Russie, la Chine, l’Inde ainsi 53 guide étudiant de sciences po rennes que les Etats-Unis. Dans un second temps, seront examinés un certain nombre de points chauds du continent : l’Asie Centrale, d’abord, qui attire toutes les convoitises tant du fait de ses richesses énergétiques que de ses besoins de sécurité, la question de statut de Taïwan prioritaire pour la diplomatie chinoise et enfin le conflit du Cachemire non résolu à ce jour. Bibliographie : - B. COURMONT, Chine : la grande séduction : essai sur le soft power chinois. Choiseul DL, 2009 - M.R DJALILI, T. KELLNER, Géopolitique de la nouvelle Asie Centrale. De la fin de l’URSS à l’après-11 septembre. PUF, 2003 - J.L. DOMENACH, La Chine m’inquiète. Perrin, 2008 - C. JAFFRELOT (sous la dir.), New Delhi et le monde : une puissance émergente entre realpolitik et soft power. Autrement, 2008 - T. KELLNER, L’Occident de la Chine : Pékin et la nouvelle Asie Centrale (1991-2001), PUF, 2008 - J.L. ROCCA (dir), La société chinoise vue par ses sociologues : migrations, villes, classe moyenne, drogue, sida. Presses de Sciences Po, 2008 - V. THEBAULT, P. PELLETIER, Géopolitique de l’Asie. Nathan, 2009 54 guide étudiant de sciences po rennes cours magistraux du 2ème semestre > Droit constitutionnel de la Ve République Discipline : Droit Nom de l’enseignant : Jacky HUMMEL Nombre d’heures : Semestre 2 = 24 H Descriptif : La Ve République ne peut être rendue intelligible qu’à partir de sa matrice théorique et institutionnelle. L’étude du droit constitutionnel positif et des institutions politiques de la Ve République commande tout d’abord un examen des principes fondamentaux du droit constitutionnel général. Après cette présentation des grands principes du droit constitutionnel, l’étude de la Ve République sera traitée, d’une part, sous un angle historique, de manière à rendre compte de la genèse de la Constitution du 4 octobre 1958 et de la diversité de ses interprétations (poids de la tradition constitutionnelle française et volonté de rupture par rapport aux IIIe et IVe Républiques) et, d’autre part, sous un angle analytique pour décrire le fonctionnement et le rôle actuels des divers organes constitutionnels. Il conviendra également de s’attacher à la dimension normative de la loi fondamentale de 1958, c’est-à-dire aux règles qu’elle contient ou qu’elle organise sous l’égide du Conseil constitutionnel, nouveau « gardien de la Constitution ». Bibliographie : - BURDEAU (G.), HAMON (F.), TROPER (M.), Droit constitutionnel, 30e e., Paris, LGDJ, 2007. - CHANTEBOUT (B.), Droit constitutionnel, 25e ed., Armand Colin, 2008. - CHEVALLIER (J.-J.), CARCASSONNE (G.), DUHAMEL (O.), La Cinquième République (1958-2004), 11e éd., 2004. - CONSTANTINESCO (V.), PIERRÉ-CAPS (S.), Droit constitutionnel, 3e ed., Paris, PUF, 2007. - FAVOREU (L.) et autres, Droit constitutionnel, 11e ed., Paris, Dalloz, 2008. - FAVOREU (L.), PHILIP (L.), Les grandes décisions du Conseil constitutionnel, 14e éd., 2007. - GICQUEL (J.), GICQUEL (J.-É.), Droit constitutionnel et institutions politiques, 22e ed., Paris, Montchrestien, 2008. - LE POURHIET (A.-M.), Droit constitutionnel, 2nde éd., Aix-Marseille, Economica, 2008. - MATHIEU (B.), VERPEAUX (M.), Droit constitutionnel, Paris, PUF, 2005. - MORABITO (M.) Histoire constitutionnelle et politique de la France (1789-1958), 10e éd., Montchrestien, 2008. - PACTET (P.), Institutions politiques et droit constitutionnel, 27e éd., Armand Colin, 2008. - TURPIN (D.), Droit constitutionnel, 2e éd., Paris, PUF, Quadrige, 2007. - ZOLLER (E.), Droit constitutionnel, 2e éd., Paris, PUF, 2000. - ZOLLER (É.), Introduction au droit public, Paris, Dalloz, 2006. 55 guide étudiant de sciences po rennes > Histoire de la France depuis la Grande Guerre : forces politiques et classes sociales (1944 à nos jours) Discipline : Histoire contemporaine Nom de l’enseignant : Gilles RICHARD Nombre d’heures : Semestre 2 = 24 H Descriptif : Le cours se propose d’étudier l’histoire de la France dans le second XXe siècle, de la Libération à nos jours, sous l’angle spécifique des relations entre classes sociales (dans une vision tripartite : classes dirigeantes, classes moyennes, classes populaires) et des forces politiques. L’étude insistera particulièrement sur l’effacement, pendant les « Trente Glorieuses », de l’une des particularités françaises : l’existence d’un puissant groupe social de petits propriétaires indépendants (paysans, artisans et commerçants) et de son expression partisane longtemps essentielle, le parti radical. À partir de 1958 et pour une quinzaine d’années domina une force nouvelle, le gaullisme, née dans la Deuxième Guerre mondiale et consolidée par le traumatisme de la décolonisation. On insistera aussi sur le changement de nature du clivage entre droite(s) et gauche(s) intervenu à l’occasion de la crise des années soixante-dix, et sous l’effet de la politique mise en oeuvre par le président Valéry Giscard d’Estaing. Bibliographie : Nouvelle histoire de la France contemporaine, Seuil (collection «Points/Histoire ») - n°15 – Jean-Pierre RIOUX La France de la Quatrième République. 1-L’ardeur et la nécessité, 1944-1952, 1980 - n°16 – Jean-Pierre RIOUX La France de la Quatrième République. 2-L’expansion et l’impuissance, 1952-1958, 1983 - n°17 – Serge BERSTEIN La France de l’expansion. 1-La République gaullienne, 19581969, 1989 - n°18 – Serge BERSTEIN et Jean-Pierre RIOUX La France de l’expansion. 2- L’apogée Pompidou, 1969-1974, 1995 - n°19 – Jean-Jacques BECKER (avec la collaboration de Pascal ORY) Crises et alternances, 1974-1995, 1998 - La France contemporaine, Librairie générale française (Le Livre de poche / Références), collection dirigée par Jean-François SIRINELLI - Pascale GOETSCHEL et Bénédicte TOUCHEBOEUF La IVe République. La France de la Libération à 1958, 2004 - Mathias BERNARD La France de mai 1958 à mai 1981. La grande mutation, 2003 56 guide étudiant de sciences po rennes > Histoire des idées politiques Discipline : Science politique Nom de l’enseignant : Laure ALEXANDRE Nombre d’heures : Semestre 2 = 24 H Descriptif : Certaines interrogations récurrentes de la pensée politique occidentale ont accédé au fil du temps au statut de structures élémentaires de notre condition politique. Sans prétendre à l’exhaustivité, le cours en présentera quelques unes, choisies en fonction de leurs répercussions sur les débats contemporains, et en étudiera les inflexions historiques majeures. Par delà la confrontation entre un certain nombre d’auteurs classiques et modernes, il s’agira donc d’un cheminement thématique, qui s’organisera autour de quelques questions saillantes de l’histoire des idées politiques, telles que la nature de la souveraineté, la pensée de la démocratie, la philosophie des relations internationales, les fondements de la justice sociale. Bibliographie : - A. Renaut , L. Thiaw-Po-Une , Dir., Encyclopédie de la culture politique contemporaine Tome 3, Théories, éd. Ellipses, 2009 - Dir. Alain Renaut, Histoire de la philosophie politique, Calmann Lévy, 1999, 5 tomes - Jean Picq, Yves Cusset, Philosophies politiques pour notre temps : un parcours européen, Odile Jacob, 2005 - Philippe Corcuff, Les grands penseurs de la politique, Armand Colin, 2005 - F. Châtelet, O. Duhamel, E. Pisier, Histoire des idées politiques, PUF - Mémentos Thémis, éd. 2004 - Olivier Nay, Histoire des idées politiques, Armand Colin, 2004 - Pierre Manent, Cours familier de philosophie politique, Fayard, 2002 - Dir. Alain Caillé, Christian Lazzeri, Michel Senellart, Histoire raisonnée de la philosophie morale et politique. Le bonheur et l’utile, La Découverte, 2001 - Dir. Philippe Raynaud, Stéphane Rials, Dictionnaire de philosophie politique, PUF, 1996 57 guide étudiant de sciences po rennes > Introduction à la gestion Discipline : Gestion Nom de l’enseignant : Lionel HONORE Nombre d’heures : Semestre 2 = 24 H Descriptif : Première partie : La petite porte de la gestion Seconde partie : la pratique comptable des associations Troisième partie : Les environnements de la gestion Bibliographie : - Cameo-Ponz & Salva, Comptabilité et fiscalité des associations, Imprimerie nationale, 2000. - Desouches & Huon de Penanster, Comptabilité et gestion des associations, Delmas Dalloz, 2001 > Introduction à l’économie politique 2 : principes de macroéconomie Discipline : Économie Nom de l’enseignant : Pablo DIAZ Nombre d’heures : Semestre 2 = 24 H Descriptif : Ce cours a pour objectif d’initier les étudiants au raisonnement macroéconomique afin qu’ils parviennent à réaliser une analyse de la conjoncture économique française. L’étude théor que et factuelle du système de prélèvement obligatoires, des dépenses de consommation des ménages, de l’investissement des entreprises, des dépenses de l’État, de la demande du reste du monde et de leurs multiples interactions permettra d’expliquer la dynamique de l’économie nationale et les principaux déséquilibres qui peuvent aussi l’affecter : récession, chômage de masse, inflation, déficits publics… qui fondent les politiques macroéconomiques. Bibliographie : - J. E. STIGLITZ, Principes d’économie moderne, De Boeck Université, 2000 - B. MARIS, Anti-manuel d’économie, tome1, Editions Bréal, 2003 - B. BERNIER et Y. SIMON, Initiation à la macroéconomie, Dunod, 9 ème édition, 2007 - J. GENEREUX, Economie politique : Tome 1, Concepts de base et comptabilité nationale, Hachette supérieur, 4ème édition, 2006 - OFCE, L’économie française 2010, Collection Repères, 2010 - X. CREFFE, M. MAUREL, Économie globale, Dalloz, 2009 58 guide étudiant de sciences po rennes >> cours de deuxième année Semestre Volume Enseignements obligatoires : Tronc commun Economie : analyse macroéconomique Histoire de l’Empire Ottoman Droit privé : personnes, biens, procès Science politique 1 : Europe, de la civilisation à la construction d’un objet Les politiques économiques Histoire de l’Europe Institutions de l’Union Européenne Science politique 2 : politiques publiques Economie Anglais Langue vivante B (1 au choix) : Allemand, Espagnol, Italien*, Russe Informatique Enseignements obligatoires : Par Section ECOFI Droit des sociétés Gestion des ressources humaines Droit des affaires Gestion fiscale Organisation et vie financière Conférence gestion des ressources humaines Conférénce organisation et vie financière * mutualisation avec les 1ères années 59 Type ECTS 3 3 3 S1 S1 S1 S1 S2 S2 S2 S2 S1/S2 S1/S2 S1/S2 S2 24h 24h 24h 24h 24h 24h 24h 24h 36h 48h 48h 6h Conférences de méthode Cours magistraux 3 3 3 3 3 4 4 4 2 S1 S1 S2 S2 S2 S1 S2 24h 24h 24h 24h 24h 18h 18h Conférences de méthode Cours magistraux 3 3 3 3 3 2 2 guide étudiant de sciences po rennes Enseignements obligatoires : Par Section (suite) POSO Introduction à la sociologie Philosophie politique Information et communication Politique comparée Sociologie des territoires Conférence introduction à la sociologie Conférence politiques comparées SP Droit administratif 1 Droit administratif 2 Droit administratif 3 Droit de l’Union Européenne Finances publiques Conférence droit administratif 1 Conférence droit administratif 2 S1 S1 S2 S2 S2 S1 S2 24h 24h 24h 24h 24h 18h 18h Conférence de méthode Cours magistraux 3 3 3 3 3 2 2 S1 S1 S2 S2 S2 S1 S2 24h 24h 24h 24h 24h 18h 18h Conférence de méthode Cours magistraux 3 3 3 3 3 2 2 Enseignements obligatoires : cours optionnels (1 au choix par semestre) Cours Professeur invite (en anglais) Droit des obligations Droit international public Introduction aux gender studies Lectures franco-allemandes 1 Marketing Political system and institutions of the USA S1 S1 S1 S1 S1 S1 S1 24h 24h 24h 24h 24h 24h 24h Cours magistraux 3 3 3 3 3 3 3 60 guide étudiant de sciences po rennes Enseignements obligatoires : cours optionnels (1 au choix par semestre) Approches quantitatives des sciences sociales Cours Professeur invite (en anglais) Histoire de la Révolution et de l’Empire Lectures franco-allemandes 2 Sociologie du conflit israélo-palestinien Transitions démocratiques et cinéma en Amérique Latine Enseignements facultatifs (3 au maximum) Sport Système d’information comptable (1) Opération partenariat Langue 3 (1 au choix) Approches quantitatives des sciences sociales Cours Profeseur invité Droit des obligations Droit international public Histoire de la Révolution et de l’Empire Introduction aux gender studies Lectures franco-allemandes 1 Lectures franco-allemandes 2 Marketing Political system and institutions of the USA Sociologie du conflit israélo-palestinien Transitions démocratiques et cinéma en Amérique Latine S1/S2 S1/S2 S1/S2 S1/S2 S2 S2 S2 S2 S2 S2 S2 S2 S2 S2 S2 S2 44h 24h 24h 24h 24h 24h 24h 24h 24h 24h 24h 24h 24h Cours magistraux 18h S2 S2 S2 S2 S2 S2 24h 24h 24h 24h 24h 24h Cours magistraux 3 3 3 3 3 3 (1) Enseignement obligatoire pour les étudiants inscrits en section ECOFI mais ne donnant pas lieu à des ECTS (2) 552 H pour les étudiants ECOFI 61 guide étudiant de sciences po rennes cours communs > Analyse macroéconomique & Politiques économiques Discipline : Économie Nom de l’enseignant : Florent AUBRY-LOUIS Nombre d’heures : Semestre 1 = 24 H Descriptif : L’objectif du cours de deuxième année est d’initier les étudiants aux modèles économiques (premier semestre) puis de présenter les enjeux en termes de politiques économiques (second semestre). Le premier semestre a pour but de présenter, sur la base d’une formalisation simplifiée, les mécanismes macroéconomiques généraux permettant de définir un « équilibre ». Comment les économistes appréhendent-ils les comportements des acteurs et ce qui en résulte ? Après un rappel des grandes fonctions macroéconomiques (consommation, investissement, rôle de l’Etat), il sera proposé une introduction au modèle IS-LM et IS-LM-PB. Le cadre d’analyse sera ensuite étendu, par la prise en compte des anticipations et des ajustements de prix, pour introduire au modèle offre globale- demande globale (AS-AD). Le second semestre a pour vocation de présenter les enjeux contemporains des politiques économiques. En premier lieu, sera abordée la politique monétaire : le rôle de la monnaie, l’architecture du système bancaire et les débats autour de la mission des banques centrales et de l’adoption de l’euro seront particulièrement étudiées. En second lieu, l’efficacité des politiques budgétaires, réhabilitées mais contestées, sera mise en perspective, notamment dans le cadre européen. Enfin, une introduction aux théories de la croissance permettra d’envisager les enjeux de long terme et leur articulation aux politiques conjoncturelles. Parallèlement les conférences de méthode permettront aux étudiants de porter leur attention sur des enjeux du débat économique contemporain (les déséquilibres financiers internationaux, le chômage de masse, les politiques de change…) en approfondissant les mécanismes étudiés en cours magistral sur la base d’exposés et de questions à préparer obligatoirement. Il sera demandé des étudiants la lecture hebdomadaire d’un dossier de 20-25 pages, travail particulièrement exigeant ! Bibliographie : L’objectif final est une très bonne maîtrise des chapitres de l’ouvrage servant de base au cours : - Olivier BLANCHARD et Daniel COHEN, Macroéconomie, Pearson Education, 4e ou 5e édition. Les enjeux contemporains pourront être abordés auparavant par la lecture de : - Patrick ARTUS et Marie-Paule VIRARD, On comprend mieux le monde à travers l’économie, Pearson, les Echos, 2008. 62 guide étudiant de sciences po rennes > Histoire de l’Empire Ottoman (1839-1923) Discipline : Histoire Nom de l’enseignant : Claire TOUPIN-GUYOT Nombre d’heures : Semestre 1 = 24 H Descriptif : Deux dates : En 1839 est promulgué le rescrit impérial de Gülkhâne qui marque le point de départ d’un programme de réformes radicales censées rénover l’Empire. En 1923 est proclamée la République turque. Deux aires géographiques : Une aire occidentale (où a rayonné la civilisation gréco-latine). Une aire orientale (où la civilisation arabo-islamique a été largement majoritaire). Un phénomène de désagrégation : en 90 ans, l’Empire perd tous ses territoires. Deux explications traditionnelles : la Question d’Orient et le principe des nationalités. Enfin une rencontre à trois : l’inévitable Occidental, le Turc et l’Arabe. Bibliographie : - DUMONT (Paul), Mustafa Kemal invente la Turquie moderne, Bruxelles, Complexe, 2006. - HITZEL (Frédéric), L’Empire ottoman XVè XVIIIè siècles, Les Belles Lettres, 2001. - LAURENT (Henry), L’Orient arabe. Arabisme et islamisme, de 1798 à 1945, A. Colin, 2000. - GEORGEON (François), Abdülhamid II. Le sultan-calife, Fayard, 2004. - SELIER (Jean) et SELIER (André), Atlas des peuples d’Europe centrale, Paris, La Découverte, nouvelle édit., 2007. - AMIR MOEZZI (Mohammad Ali), Dictionnaire du Coran, Paris, Robert Laffont, 2007. - TABET (Ibrahim), Histoire de la Turquie, de l’Altaï à l’Europe, Archipel, 2007. - WESSELING (Henri), Les Empires coloniaux européens, 1815- 1919, Paris, Gallimard, « Folio histoire », 2009 - Vingtième Siècle. Revue d’histoire, « Proche-Orient : foyers frontières et fractures », septembre 2009, n°103. 63 guide étudiant de sciences po rennes > Droit privé : personnes, biens, procès Discipline : Droit Nom de l’enseignant : Audrey LEBOIS Nombre d’heures : Semestre 1 = 24 H Descriptif : Les personnes, les biens, le procès sont les trois thèmes fondamentaux abordés dans ce cours. Ces pans du droit privé méritent une attention toute particulière non seulement parce qu’ils constituent, avec le droit des obligations (cours optionnel), l’ossature de la matière mais aussi parce qu’ils alimentent actuellement de grands débats de société : euthanasie, statut du fœtus, étendue de la protection de la vie privée, controverses autour du juge d’instruction, des juges de proximité ou encore du droit de propriété sur l’image des biens. Bibliographie : - C. Atias, Droit civil, les biens, Litec - J.-L. Aubert, Introduction au droit et thèmes fondamentaux du droit civil, Armand colin - L. Cadiet et E. Jeuland, Droit judiciaire privé, Litec - J. Carbonnier : Droit civil, Tome 1 et 2 PUF, Collection Quadrige - G. Cornu, Droit civil, Tome 1, Introduction, Les personnes, les biens, Montchrestien - F. Kernaleguen, Institutions judiciaires, Litec - P. Malaurie et L. Aynès, Les personnes, les incapacités, Defrénois - F. Terré, Introduction générale au droit, Dalloz > Science Politique 1 : L’Europe, de la civilisation à la construction d’un objet politique Discipline : Science politique Nom de l’enseignant : Dominique MALIESKY Nombre d’heures : Semestre 1= 24 H Descriptif : Ce cours construit en trois parties se propose dans un premier temps de présenter le sousbassement civilisationnel et historique de l’actuelle Union Européenne (e socle de l’Europe est-il judéo-chrétien ? quelle place pour l’islam ?), puis d’examiner la question des élargissements successifs ainsi que les solutions imaginées afin de réussir /différer les élargissements à venir avec la mise en oeuvre de la Politique Européenne de Voisinage. Enfin, dans une troisième partie, il sera question d’étudier plus précisément le mode de construction de 64 guide étudiant de sciences po rennes l’Europe (par crises) ainsi que quelques unes des réalisations de l’Europe politique telles que la liberté de circulation des personnes (Espace Schengen), la mise en oeuvre d’une politique de l’immigration ainsi que la détermination d’une citoyenneté européenne avec l’adoption du Traité de Maastricht. Bibliographie : - M.T. Bitsch, La construction européenne : enjeux politiques et choix institutionnels, Bruxelles, Pie-Peter Lang, 2007 - R. Brague, Y. Lacoste et al., L’Europe : quelles frontières ? Culture - France, 2007 - F. Cardini, Europe et islam. Histoire d’un malentendu. Seuil, 2000 - T. Chopin, M. Foucher, L’Etat de l’Union : rapport Schuman 2010 sur l’Europe, Fondation Robert Schuman, 2010 - G. Courty, G. Devin, L’Europe politique. Ed La Découverte, 2005 - E. Morin, Penser l’Europe. Gallimard, 1987 > Histoire de l’Europe : Nationalismes et européisme à l’épreuve des crises et mutations (1918-1973) Discipline : Histoire Nom de l’enseignant : Claire TOUPIN-GUYOT Nombre d’heures : Semestre 2 = 24 H Descriptif : « Nous supposons que pour nos visiteurs, majoritairement jeunes, l’existence de l’Union européenne va de soi et qu’ils ne se posent donc pas de questions à son propos. (…) Aussi faut-il leur faire prendre conscience du fait évoqué il y a peu, à savoir qu’au lendemain de la Seconde Guerre mondiale l’unité de l’Europe semblait à tel point improbable qu’à de rares expressions près on la tenait pour impossible, pour utopique, pour un vœu pieux et non pas pour un objectif politique à atteindre ». Krzysztof Pomian. L’objet de ce cours est de comprendre comment un continent est passé de l’affrontement à la complémentarité à travers la lente conscientisation européenne. Histoire donc d’une idée qui paraît assez simple : améliorer les conditions de paix, de solidarité, de prospérité des peuples dans un espace donné et dont la difficile mise en oeuvre renvoie à la complexité des forces historiques européennes. Sources : Edgar Morin, Penser l’Europe, Gallimard, 1987. Geert Mak, Voyage d’un Européen à travers le XXè siècle, Gallimard, 2007. 65 guide étudiant de sciences po rennes Bibliographie : - Stéphane Audoin-Rouzeau et Christophe Prochasson (dir.), Sortir de la Grande Guerre : le monde et l’après-1918, Tallandier, 2008. - Andrée Bachoud, Josefina Cuesta, Michel Trebisch, Les intellectuels et l’Europe, de 1945 à nos jours, colloque de Salamanque, Publications universitaires Denis Diderot, 2000. - René Girault et Gérard Bossuat (dir.), Europe brisée, Europe retrouvée. Nouvelles réflexions sur l’Unité européenne au XXè siècle, Publications de la Sorbonne, 1994. - Christian Birebent, Les Relations internationales 1919-1939 : la paix impossible ?, Paris, Ellipses, « Le monde, une histoire », 2009. - Robert Frank, Les identités européennes au XXè siècle, Publications de la Sorbonne, 2004. - François Roth, L’invention de l’Europe, Armand Colin, 2005. - Katrin Rücker et Laurent Warlouzet, Quelle (s) Europe (s) ? Which Europe (s) ?, Peter Lang, 2008. - Eric Hobsbawm, L’âge des extrêmes : histoire du court XXè siècle, André Versaille éditeur, 2008. > Institutions de l’Union Européenne Discipline : Droit Nom de l’enseignant : Gil DESMOULIN Nombre d’heures : Semestre 2 = 24 H Descriptif : L’objectif du cours consacré aux Institutions de l’Union européenne est de vous donner une connaissance approfondie d’un système institutionnel qui comporte à la fois des similitudes avec les institutions nationales, mais également beaucoup de différences liées au processus de construction et d’intégration communautaires. Ainsi, l’introduction du cours revient sur l’évolution de l’Europe communautaire de Paris à Lisbonne en mettant l’accent sur les processus d’approfondissement et d’élargissement. Par la suite, il s’agit d’aborder successivement les institutions de décision (Conseil, Conseil européen, Parlement), le rôle spécifique de la Commission européenne, les institutions de contrôle et les organes consultatifs. Un point spécifique est également consacré aux institutions financières de l’Union européenne. Bibliographie : ( non-communiquée) 66 guide étudiant de sciences po rennes > Science Politique 2 : Politiques publiques Discipline : Science politique Nom de l’enseignant : Sébastien Ségas Nombre d’heures : Semestre 2= 24 H Descriptif : L’objectif du cours est de montrer en quoi les transformations des modes d’analyse des politiques publiques sont liées aux changements qui se produisent dans les politiques publiques. En premier lieu, il présente les principaux modes d’analyse des politiques publiques et leur évolution, du modèle séquentiel aux analyses en termes de d’interaction d’acteurs (réseaux de politiques publiques, coalitions de cause ...). En second lieu, il appréhende les transformations des politiques publiques contemporaines en mettant l’accent sur l’impact de la globalisation et de la construction européenne. Il rend également compte du «tournant néo-libéral des politiques publiques « ainsi que des changements dans les modes d’action (recours au contrat, au partenariat, à la régulation ...). Bibliographie : - DURAN, P. Penser l’action publique. LGDJ, 1999 - LE GALES, P et THATCHER, M. (dir.) Les réseaux de politique publique. L’Harmattan, 1995 - MENY,Y. et THOENIG, J.C. Politiques publiques. PUF Coll thémis, 1989 - MULLER, P. Les politiques publiques. PUF coll Que sais-je ?, 1993 - MULLER, P. et SUREL,Y. L’analyse des politiques publiques. Montchrestien, 1998, coll clefs - SABATIER, P. (dir.) Theories of the policy process.Westview Press, 1999 cours de la section ecofi > Droit des sociétés Discipline : Droit Nom de l’enseignant : Rozenn PERROT Nombre d’heures : Semestre 1 = 24 H Descriptif : Il s’agit d’un cours dont le plan est classique, mais qui mêle droit et gestion sur le fond, dans la logique de la section ECOFI. 1. Le droit des sociétés, un cadre juridique qui organise le fonctionnement d’une entreprise sur deux. 67 guide étudiant de sciences po rennes 2. Créer sa société : personnalité morale et intérêt social. 3. La SARL, un statut adapté aux besoins des petites entreprises. 4. Les sociétés par actions, de la société comme institution (SA) à la société comme contrat (SAS). 5. La restructuration des sociétés, le droit des groupes et le droit européen de la concurrence. Bibliographie : - J Robé, l’entreprise et le droit, QSJ n°3442, 1999 - J Bonnard, Droit des sociétés, Hachette sup, coll. Les fondamentaux 2003 - MB Salgado, Droit des sociétés, Bréal, coll. Lexifac 2006 > Gestion des Ressources Humaines Discipline : Gestion Nom de l’enseignant : Lionel HONORE Nombre d’heures : Semestre 1 = 24 H Descriptif : 1- Organisation et Gestion des ressources humaines : la question du système d’information 2- Le recrutement des personnels 3- Les carrières, la formation et la communication 4- Les rémunérations et la masse salariale. Dimension psychologique 5- Le pilotage des effectifs et des compétences 6- Les dysfonctionnements sociaux 7- Le pilotage des performances 8- La fonction de direction Bibliographie : ( non-communiquée) > Droit des affaires Discipline : Droit Nom de l’enseignant : Audrey LEBOIS Nombre d’heures : Semestre 2 = 24 H Descriptif : Le droit des affaires est le droit applicable à la vie des affaires autrement dit aux acteurs, aux activités et aux structures du monde des affaires. Il recouvre non seulement le domaine du commerce, de l’agriculture et de l’artisanat, mais également celui de l’industrie et des servi68 guide étudiant de sciences po rennes ces. Il s’agit d’une discipline qui n’a cessé de prendre de l’importance depuis les années 60. Ce cours de droit des affaires s’inscrit dans le prolongement des cours de droit privé, droit des obligations et droit des sociétés. Les thèmes abordés sont les suivants : – La notion de droit des affaires – Les commerçants – La justice commerciale – Le fonds de commerce – La concurrence déloyale – La protection des consommateurs Bibliographie : - J.-P. Clavier et F.-X. Lucas, Droit commercial, Flammarion, coll. ChampsUniversité, 2003 - F. Dekeuwer-Défossez, E. Blary-Clément, Droit commercial, Montchrestien, coll. Domat droit privé, 2007 - Y. Guyon, Droit des affaires, t. 1 : Droit commercial général et sociétés, Economica, 2001 - D. Legeais, Droit commercial et des affaires, Sirey Dalloz, coll. Sirey université, 2009 - T. Massart, Droit commercial, Gualino éditeur, Manuels, 2007 - J. Mestre et M.-E. Tian-Pancrazi, Droit commercial : droit interne et aspects de droit international, LGDJ, coll. Manuel, 2009 - Y Reinhard et S. Thomasset-Pierre, Droit commercial, Litec, Manuel, 2008 > Gestion fiscale Discipline : Économie - Gestion Nom de l’enseignant : Bruno TILLY Nombre d’heures : Semestre 2 = 24 H Descriptif : Cet enseignement constitue une initiation aux grands principes gouvernant la fiscalité des entreprises en France. Il privilégie le cadre des sociétés de capitaux et envisage d’une part, l’impôt sur les sociétés (détermination du résultat fiscal et taxation des distributions) et d’autre part, les mécanismes fondamentaux de la TVA. Quelques développements sont également consacrés aux procédures de contrôle fiscal ainsi qu’à la taxe professionnelle. Bibliographie : ( non-communiquée) 69 guide étudiant de sciences po rennes > Organisation et vie financières Discipline : Gestion Nom de l’enseignant : Bernhard KITOUS Nombre d’heures : Semestre 2 = 24 H Descriptif : 1- La fonction Production 2- Les deux fonctions de la Comptabilité Générale et Analytique 3- L’entreprise en tant que système socio-technique (SST) 4- Les fonctions de la gestion financière 5- La dimension du temps en finances 6- Développement local, environnement et fonction d’amorçage 7- La fonction de gestion des investissements 8- La dette dans les Comptes de l’entreprise . Le service de la dette 9 - Introduction aux marchés financiers 10- Les marchés et l’entreprise : vision transversale de l’efficacité économique Bibliographie : - D.Leclère, L’essentiel de la comptabilité analytique, Éditions d’organisation. - N.Mourgues, Le choix des investissements dans l’entreprise, Économisa - J.Orsoni, Comptabilité analytique, Vuibert. - D.Schlacther, Comprendre les mathématiques financières, Hachette Supérieur - P.Vernimmen, Finance d’entreprise, Dalloz. cours de section « politique et société » > Introduction à la sociologie Discipline : Sciences sociales Nom de l’enseignant : Eric NEVEU Nombre d’heures : Semestre 1= 24 H Descriptif : Ce cours vise à mettre en évidence en quoi, à coté d’autres discours et décryptages du monde social (celui que peuvent produire nos conversations ordinaires et notre réflexivité, le regard des écrivains et artistes, celui des acteurs politiques...) la sociologie offre une approche spécifique. On la résumera en trois revendications: 70 guide étudiant de sciences po rennes - Mettre en évidence des régularités, des causalités, des « lois » - au sens de probabilitésqui déterminent la survenue de comportements, de faits sociaux. - Prendre simultanément en compte la capacité réflexive, l’expérience vécue, les subjectivités des agents sociaux qui ne sont jamais ni des « idiots culturels » ni des « automates de la structure ». - « Faire science », dans un régime qui n’est pas celui des sciences dures et ne prétend pas détenir la Vérité, mais peut revendiquer par la combinaison des enquêtes et d’un outillage conceptuel, une capacité à rendre compte du monde social beaucoup plus précise, complexe et dure que tout autres type de discours. On réalisera cette approche en prenant appui sur un auteur, Pierre Bourdieu, dont on tentera de parcourir l’œuvre et les concepts (habitus, champ, illusio, capitaux, sens pratique…) pour éclairer aussi concrètement que possible ce que signifie penser sociologiquement. Le choix de Bourdieu répond à l’importance de celui qui est avec Durkheim, Weber, Elias, Goffman un des grands noms de la sociologie. Il doit plus encore au fait que sa démarche intellectuelle repose largement sur le dessein de dépasser des oppositions scolastiques (individualisme vs holisme, liberté vs déterminisme, réflexivité des acteurs vs pesanteur des structures, etc) qui engendrent plus de faux problèmes que de clarté, et font les beaux jours d’armchair’s methodologists qui ont rarement fait beaucoup d’enquêtes de terrain. Si Bourdieu est celui avec qui (parfois contre qui) on essaiera de penser la démarche sociologique, il ne sera pas le seul auteur cité, sollicité, discuté. Mais ce cours ne sera en rien un survol sur le mode d’une « histoire des idées » des grandes théories sociologiques (On en trouvera une illustration réussie dans « Les étapes de la pensée sociologique » de R Aron). Il s’agit ici non de proposer un catalogue d’auteurs et de thèmes pour Grand Oral ou culture générale, mais de faire sens d’une démarche et d’une posture intellectuelle qui ne s’acquiert que par le temps et le terrain, mais peut se situer par un cours. Bibliographie : - On peut s’initier aux textes de P. Bourdieu en lisant ses volumes les plus faciles ou les plus pédagogiques : Questions de Sociologie ou Choses Dites (Minuit, 1980 et 1987). Il dialogue avec Wacquand sur les notions de base de sa pratique sociologique dans Réponses (Seuil, 1992). Si ses plus « grands » livres sont sans doute La distinction, Le sens pratique (Minuit 1979,1980) et Médiations pascaliennes (Seuil 1997), ce ne sont pas forcément ceux par lesquels il est efficace de débuter. - On peut suggérer comme lectures préparatoires L’invitation à la Sociologie de P. Berger (la Découverte,2006), Le Métier de Sociologue (Bourdieu, Chamboredon, Passeron (Mouton,1968), ou des monographies qui rendent intelligible la démarche sociologique comme Outsiders de Becker (AM Metaillié, 1988), La civilisation des Mœurs de N. Elias, Asiles ou Stigmate de Goffman (Minuit 1968, 1975) ou Devenir anorexique de M Darmon, (La découverte 2003) 71 guide étudiant de sciences po rennes > Philosophie politique Discipline : Sciences humaines et sociales Nom de l’enseignant : Laure ALEXANDRE Nombre d’heures : Semestre 1= 24 H Descriptif : Le cours se propose de confronter les quatre principales interprétations concurrentes qui se partagent aujourd’hui l’analyse du lien social. Une première opposition inaugurale s’est dessinée entre un modèle contractualiste libéral qui fait de la garantie des droits et de l’équité de la redistribution le coeur de la solidarité (John Rawls), et un modèle communautarien qui fonde avant tout la cohésion sociale sur la consistance et la préservation des identités culturelles (Charles Taylor). Les lignes de partage se sont aujourd’hui déplacées à travers le renouveau de la Théorie critique de l’École de Francfort impulsé par Jürgen Habermas et Axel Honneth : le premier voit dans un modèle communicationnel, misant essentiellement sur les ressources normatives du débat public, le moyen de dépasser le juridisme libéral et le risque d’enfermement identitaire du communautarisme ; le second, élargissant l’analyse des rapports sociaux à la lutte pour la reconnaissance par-delà la communication, tente de mieux intégrer l’analyse de la conflictualité sociale à une philosophie politique capable d’articuler perspective normative et perspective critique. Bibliographie : - John Rawls, Théorie de la justice, Seuil, 1987 - Charles Taylor, Les sources du moi. La formation de l’identité moderne, Seuil, 1998 - Jürgen Habermas, Droit et démocratie. Entre faits et normes, Gallimard, 1997 - Axel Honneth, La société du mépris : vers une nouvelle théorie critique, La Découverte, 2006 > Information et communication Discipline : Sciences sociales Nom de l’enseignant : Roselyne RINGOOT Nombre d’heures : Semestre 2= 24 H Descriptif : L’objectif de ce cours est de donner les clés nécessaires à la compréhension et à l’étude des médias, et plus généralement, de cerner « la pensée communicationnelle ». Il s’agit en premier lieu de brosser le panorama de ce que les termes « information et communication » recouvrent de plus tangible : des métiers, des formations, des contenus, des technologies… Partant de là, on définira et on contextualisera les théories constitutives du champ de l’infor72 guide étudiant de sciences po rennes mation communication, en présentant les courants fondateurs et les disciplines sources. Cette introduction aux Sciences de l’information et de la communication insistera sur l’interdisciplinarité qui les caractérise, en pointant le double processus d’autonomisation et de segmentation du savoir « infocom », tant du point de vue des concepts, que du point de vue des institutions. Ce parcours amènera à évaluer les enjeux idéologiques et les représentations sociales liés à la « société de communication », et à s’interroger plus particulièrement sur le rôle des médias et des nouvelles technologies dans la circulation des discours sociaux et l’expression du politique. Bibliographie : - BOUGNOUX D. Introduction aux sciences de la communication, La Découverte, Paris, 2001. - BOURDON J, Introduction aux médias, Montchrestien, Paris, 2000. - BRETON P. et PROULX S., L’explosion de la communication, à l’aube du XXI siècle, La Découverte, Paris, 2002. - CHARAUDEAU P., Le discours d’information médiatique, Paris, Nathan, 1997 - CHARON J.M., MERCIER A., Armes de communication massive, Informations de guerre en Irak : 1991-2000, CNRS éditions, 2004 - LAVOINNE Yves, Le langage des médias, Presses universitaires de Grenoble, 1997. - LE GUERN P., dir., Les cultes médiatiques. Culture fan et oeuvres cultes, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, coll. ‘Le Sens Social’, 2002. - NEVEU E., Une société de communication ?, Montchrestien, Paris,1997. - MATTELART, A. et NEVEU E., Introduction aux Cultural Studies, Paris, La Découverte, 2003. - MAIGRET E., Sociologie de la communication et des médias, Colin, Paris, 2003 - MAINGUENEAU D., Analyser les textes de communication, Paris, Seuil, 2002 - MATTELART A. et M., Histoire des théories de la communication, La Découverte, Paris, 2002. - MIÈGE B., La pensée communicationnelle, Presses universitaires de Grenoble, 1995. - OLIVESI S. (dir.),, Introduction aux sciences de l’information et de la communication, Presses universitaires de Grenoble, 2006. - RIEFFEL R., Sociologie des médias, Ellipses, Paris, 2005. - RINGOOT R., ROBERTDEMONTROND P. (dir.), L’analyse de discours, Rennes, éditions Apogée, 2004. - WOLTON D., Penser la communication, Flammarion, Paris, 1997. 73 guide étudiant de sciences po rennes > Politique comparée Discipline : Science politique Nom de l’enseignant : Jean-François POLO Nombre d’heures : Semestre 2 = 24 H Descriptif : A l’heure où la « mondialisation » est soit sacralisée soit vouée aux gémonies, ce cours invite à s’interroger sur les processus de construction des systèmes politiques en analysant les dynamiques au travers desquelles les formes politiques occidentales s’exportent vers des réalités socio-politiques différentes de celles où elles sont nées. Au-delà de l’analyse des ressemblances/dissemblances, le regard comparatif permet de saisir comment se transforment les systèmes politiques non occidentaux par des phénomènes d’emprunts mais aussi d’adaptation et d’innovation. En retour, la méthode comparative autorise une plus juste appréhension des spécificités politiques occidentales et non occidentales. La première partie du cours abordera les théories qui considèrent le modèle politique occidental de l’État comme une nécessité universelle. On s’interrogera dans la seconde partie sur la greffe de l’État dans des régions non occidentales (Afrique, Amérique latine, Moyen Orient) et sur ses effets analysés en termes de dysfonctionnement ou de réappropriation. Enfin, dans la troisième partie, on s’intéressera à l’extension de la « Démocratie », consacrée comme modèle et valeur suprême de la modernité politique. Nous verrons que l’avènement de celle-ci se décline selon des processus différents obéissant à des dynamiques diverses. Bibliographie : - Almond G., Comparative Politics today: a world view, Harper Collins, 1992. - Amselle J-L, Logiques métisses. Anthropologie de l’indentité en Afrique et ailleurs, Payot, 1990. - Badie B., Culture et politique, Economica, 1993. - Badie B., Hermet G., La Politique comparée, Armand Colin, 2001. - Badie B., L’Etat importé, Fayard, 1992. - Bayard J-F. L’illusion identitaire, Fayard, 1996. - Bayard J-F., La politique par le bas en Afrique Noire, Karthala, 1992. - Bourmaud D., La politique en Afrique, Clés Montchrestien, 1997. - Coulon C., Martin D-C., Les Afriques politiques, La découverte, 1991. - Dabène O., Amérique latine, la démocratie dégradée, Bruxelles, Complexe, 1997. - Dabène O., Amérique latine, les élections contre la démocratie ?, Presses de sciences po, 2008 - Dorronsoro G., Grosjean O., Uysal A., La Turquie conteste : Mobilisation sociale et régime sécuritaire, CNRS, 2005. - Jaffrelot C. (dir.), Démocraties d’ailleurs, CERI/Khartala, 2000. - Jaffrelot C., La démocratie par la caste, Fayard, 2005. - Karam K., Le Mouvement civil au Liban. Mobilisations, protestations et revendications 74 guide étudiant de sciences po rennes associatives de l’après-guerre, Khartala, 2006. - Maghreb Machrek, Afrique du Nord : entre autoritarisme et ouverture, n°175 printemps 2003. - Martin D.-C., La découverte des cultures politiques, Cahiers du CERI, n°2, 1992. - Martuccelli D., Véran J-F., Vidals D. (dir.), Politique et société en Amérique latine, Lille, Université de Lille 3, 2006 - Médard J-F., Etats d’Afrique noire. Formations, mécanismes et crises, Karthala, 1991. - O’Donnell G., Schmitter P., Transitions from Authoritarian Rule : Tentative Conclusions about Uncertain Transitions, Baltimore, The Johns Hopkins University Press, 1986. - Otayeck R., Identité et démocratie dans un monde global, Presses de Sciences Po, 2000. - Revue internationale de politique comparée : Démocratie et société civile, une vue du Sud, n°2, été 2001. - Rist G., Le développement, histoire d’une croyance occidentale, Presses de Sciences Po, 2001. - Salamé G., Démocraties sans démocrates. Politiques d’ouverture dans le monde arabe et islamique, Fayard, 1993. - Seiler D.-L., La méthode comparative, Armand Colin, 2004. - Thiriot C. (& al.), Penser la politique comparée, Karthala, 2004. > Sociologie des territoires Discipline : Sciences sociales Nom de l’enseignant : Christian LE BART Nombre d’heures : Semestre 2= 24 H Descriptif : Ce cours s’intéresse aux institutions politiques et administratives territoriales. Il synthétise l’apport de la sociologie et de la science politique à la connaissance des sociétés locales françaises. Les autorités politiques territoriales (conseillers municipaux et maires, conseillers généraux, conseillers régionaux…) obéissent à des logiques d’action multiples que la connaissance des institutions n’épuise pas. Nous étudierons les élections locales, l’action publique territoriale, la démocratie locale, le personnel politique local. Nous rencontrerons des questions souvent débattues (cumul des mandats, politisation des élections locales, parité, complexité du paysage décisionnel, gouvernance urbaine…). Notre réflexion s’appuiera sur de nombreux travaux empiriques portant sur la vie politique locale en France ces dernières décennies. Bibliographie : ( non-communiquée) 75 guide étudiant de sciences po rennes cours de la section « service public » > Droit administratif 1 : les personnes Discipline : Droit Nom de l’enseignant : Bruno TILLY Nombre d’heures : Semestre 1 = 24 H Descriptif : Après une réflexion sur le problème de l’identification des personnes administratives (personnes de droit public et organismes de droit privé, délégation de service public, critères de l’établissement public etc.), le cours traite des diverses catégories de personnes administratives (État, Collectivités territoriales, Établissements Publics, Autorités Administratives indépendantes), de leurs moyens de fonctionnement (en personnels et matériels) et des modes d’exercice du pouvoir (distribution, tensions et contrôles) qu’elles mettent en oeuvre. Bibliographie : ( non-communiquée) > Droit administratif 2 : l’action administrative Discipline : Droit Nom de l’enseignant : Gil DESMOULIN Nombre d’heures : Semestre 1 = 24 H Descriptif : Le cours de droit administratif consacré à l’Action administrative fait partie intégrante du socle de connaissances de droit administratif indispensables pour une bonne compréhension du droit public. Le cours permet d’aborder la notion d’acte administratif unilatéral, mais également son régime juridique. Un autre moyen d’action à la disposition de l’administration est le contrat administratif qui se caractérise par des critères et un régime juridique particulier. Le cours s’attache enfin à détailler les mécanismes de la police administrative avant de consacrer une étude spécifique à la notion et aux implications du service public. Bibliographie : ( non-communiquée) 76 guide étudiant de sciences po rennes > Droit administratif 3 : le contrôle de l’administration Discipline : Droit Nom de l’enseignant : Hélène MUSCAT Nombre d’heures : Semestre 2 = 24 H Plan de cours : Partie I- Le principe de légalité Présentation des normes s’imposant à l’administration Titre I- Les normes constitutionnelles Titre II- Les normes internationales et le droit communautaire Titre III- Les normes jurisprudentielles Titre IV- La loi et le règlement Titre V- Les ordonnances Partie II- Les contrôles non juridictionnels Titre I- Les contrôles administratifs Titre II- Les modes alternatifs de règlement des différends Partie III- Le contrôle juridictionnel Titre I- La répartition des compétences juge administratif/juge judiciaire Titre II- Le contrôle par la juridiction administrative Bibliographie : ( non-communiquée) > Droit de l’Union européenne Discipline : Droit Nom de l’enseignant : Frédérique MICHÉA Nombre d’heures : Semestre 2 = 24 H Descriptif : Ce cours vient en complément du cours d’Institutions européennes (2ème année également). Il présente d’abord le système juridique de l’Union européenne et permet d’étudier de manière approfondie les procédures d’adoption des actes conventionnels et de droit dérivé de l’Union. Ce cours vise également à donner aux étudiants les clés fondamentales du contentieux, avec les caractéristiques du droit de l’Union (primauté, immédiateté, conditions de l’effet direct) et les modalités du contrôle assuré par la Cour de Justice. L’articulation entre l’ordre juridique de l’Union et les ordres juridiques nationaux est examinée plus précisément sous l’angle contentieux également, en insistant sur l’office du juge national, juge 77 guide étudiant de sciences po rennes communautaire de droit commun. Le cours prend appui sur de nombreuses références et est illustré par des cas d’espèce variés.» Bibliographie : ( non-communiquée) > Finances publiques Discipline : Droit Nom de l’enseignant : Bruno TILLY Nombre d’heures : Semestre 2 = 24 H Descriptif : Cet enseignement est centré sur la Loi de Finances dans le format LOLF (08/01) : son mode d’élaboration (cadre de la préparation, acteurs impliqués dans la finalisation du PLF), son adoption (discussion, vote), son exécution (administrative et financière) et son contrôle. Quelques développements y sont réservés au cadre communautaire, aux finances locales et aux grandes catégories fiscales. Bibliographie : ( non-communiquée) enseignements à option > Approches quantitatives des sciences sociales Discipline : Sciences sociales Nom de l’enseignant : Philippe LEROY Nombre d’heures : Semestre 2= 24 H Descriptif : « Comprendre et analyser des chiffres ». De plus en plus dans nos sociétés occidentales, la « bonne » représentation de la réalité doit passer par le chiffre. Produit par de nombreux organismes, diffusé par les médias et relayé par la majorité des acteurs publics, il s’impose à nous et est présenté comme la vérité révélée. Contrairement aux évidences les chiffres ne parlent pas d’eux mêmes. Plus que jamais, savoir lire et produire des données quantitatives est considéré comme une des compétences à acquérir pour des étudiants en sciences humaines et sociales. Pour favoriser ces apprentissages d’une manière active, les étudiants devront réaliser par groupe de trois 78 guide étudiant de sciences po rennes ou quatre une enquête par questionnaire. Le cours visera à apporter les connaissances et la réflexivité nécessaire à la réalisation de cet exercice formateur. Les contenus seront organisés autour de deux grandes parties : 1) la conception d’une enquête : définition de l’objet, constructions d’hypothèses, recherche des indicateurs, choix de la population d’enquête, fabrication du questionnaire,… 2) l’exploitation des données, codage de l’information, apprentissage de la lecture des tableaux croisées, interprétation des données, écriture d’un compte rendu d’enquête. Aucun préalable mathématique autre que le calcul de pourcentages n’est requis. Pour traiter les données nous utiliserons le logiciel de traitement d’enquête « sphinx plus 2 » Bibliographie : - Olivier Martin, L’analyse de données quantitatives, Armand Colin, novembre 2005, coll. «128 Sociologie», 128 p. - Frédéric Lebaron, L’enquête quantitative en sciences sociales, Dunod, coll. «Psycho Sup», janvier 2006, 182 p. - François De Singly, l’enquête et ses méthodes : le questionnaire, coll.128, A Colin, Paris¸ 2005. - Klatzmann (joseph), Attention statistiques ! Comment en déjouer les pièges, Paris, La découverte, 1992. - Lebart L., Le traitement statistique des questions ouvertes, Dunod, Paris, 1994 - Loïc Blondiaux, La fabrique de l’opinion, une histoire sociale des sondages, Paris, Seuil, 1998. - Association pour la statistique et ses utilisateurs, La qualité de l’information dans les enquêtes, Dunod, Paris, 1992 - Problèmes de catégorisation dans l’enquête empirique - Un numéro des Cahiers de Recherche (GRS, n° 20, 2005, 15,83€) - Anselm Strauss A. et Juliet Corbin, Les fondements de la recherche qualitative. Techniques et procédures de développement de la théorie enracinée, Fribourg, Academic Press, coll. Res socialis - Jean-Claude Passeron & Jacques Reve, Penser par cas, eds 2005. 291 p. Index, résumés («Enquête» 4) ISBN 2-7132-2024-6 > Droit des obligations Discipline : Droit Nom de l’enseignant : Audrey LEBOIS Nombre d’heures : Semestre 1 = 24 H Descriptif : L’obligation, lien de droit unissant le créancier et le débiteur, est le ciment de l’activité juridique des citoyens, qu’il s’agisse de leur vie privée ou de leur vie professionnelle. Le droit des obligations est de ce fait une matière fondamentale du droit. Il comprend deux piliers : 79 guide étudiant de sciences po rennes le droit des contrats et le droit de la responsabilité. Il est la colonne vertébrale du droit privé (droit civil mais aussi droit commercial, droit du travail…) et il n’est pas totalement étranger au droit public (rapports entre l’Etat ou les collectivités locales et les particuliers). Matière classique par excellence, le droit des obligations est cependant moderne et actuel. Le cours expose le droit positif actuel et les raisons de son évolution : influences de l’unification européenne ; apparition des idées de loyauté et de solidarité contractuelles dans la doctrine et la jurisprudence ; transformation de la responsabilité civile fondée aujourd’hui sur le risque et la précaution plus que sur la faute ; protection du consommateur ; développement du commerce électronique … Bibliographie : - A. Bénabent, Droit civil, Les obligations, édition, Montchrestien, Domat - Ph. Brun, Responsabilité civile extracontractuelle, Litec, Manuel - R. Cabrillac, Droit des obligations, Dalloz, Cours - J. Carbonnier, Droit civil, tome IV, Les obligations, PUF, Thémis - F. Chabas, Leçons de droit civil, tome 2, 1ère partie, Obligations : théorie générale, LGDJ, Montchrestien - M. Fabre-Magnan, Les obligations, PUF, Thémis - J. Flour, J.-L. Aubert et E. Savaux, Les obligations, A. Collin, tome 1, L’acte juridique; tome 2, le fait juridique - E. Gaudemet, Théorie générale des obligations, Dalloz - J. Ghestin, C. Jamin et M. Billiau, Traité de droit civil, Le contrat : la formation - Le contrat : les effets - L. Grynbaum, Droit civil : Les obligations, Hachette, HU Droit - C. Larroumet, Droit civil, Les obligations : le contrat, Economica - Ph. Malaurie, L. Aynès, Les obligations : responsabilité délictuelle, tome 1 et Les obligations : contrats et quasi contrats, tome 2, Cujas - Ph. Malinvaud, Droit des obligations, Litec· J.-M. Mousseron, Technique contractuelle, éd. Francis Lefebvre - F.-J. Pansier et Ph. Delebecque, Droit des obligations : responsabilité civile, délit et quasidélit, Litec, coll. Objectif droit; Contrat et quasi-contrat, objectif droit, Litec - Ph. Le Tourneau, Droit de la responsabilité et des contrats, Dalloz action - H. Roland et L. Boyer, Obligations, Litec, tome 1, Responsabilité délictuelle, tome 2 contrat - A. Sériaux, Les obligations, 2e éd. PUF - F. Terré, P. Simler, Y. Lequette, droit civil, Les obligations, Dalloz, Précis - F. Terré et al., Les grands arrêts de la jurisprudence civile, tome 2 : obligations, contrats spéciaux, sûretés, Dalloz - G. Viney, Traité de droit civil, sous la direction de J. Ghestin, Les obligations – Introduction à la responsabilité – La responsabilité : conditions, (avec P. Jourdain) – tome 3, La responsabilité : effets 80 guide étudiant de sciences po rennes > Droit international public Discipline : Droit Nom de l’enseignant : Isabelle BOSSE-PLATIÈRE Nombre d’heures : Semestre 1 = 24 H Descriptif : Le but de ce cours est d’envisager les aspects juridiques des relations internationales qui font, par ailleurs, l’objet de plusieurs cours. Il s’agit donc d’une optique : droit international des relations internationales ; cela vise à donner le vocabulaire et les catégories juridiques essentielles. On étudiera les acteurs et les sujets du droit international : l’État, l’organisation internationale et l’individu et, à travers eux, les sources et les modalités de règlements pacifiques des différends internationaux et les questions nouvelles posées par le droit international des droits de l’homme. Une place importante sera accordée aux relations droit international/ droit interne et à l’application du droit international en droit interne français. Bibliographie : - DUPUY, P-M. Droit international public. Dalloz, 2002 - GUILLAUME, G. Les grandes crises internationales et le droit. Seuil – essais > Histoire de la Révolution et de l’Empire Discipline : Histoire Nom de l’enseignant : David BENSOUSSAN Nombre d’heures : Semestre 2 = 24 H Descriptif : Étude à la fois chronologique et problématique de la Révolution et du Premier Empire Napoléonien avec une utilisation privilégiée de l’iconographie de l’époque. 1789 : l’an I de la liberté. La fin de l’Ancien Régime. L’apprentissage de la politique. La réorganisation du pays. L’an II de l’égalité. L’échec de la monarchie constitutionnelle. La proclamation de la République et le paroxysme révolutionnaire. La Terreur. L’idéal d’une France régénérée. Sans-culottes et sans-culottisme. De Thermidor au Consulat. L’impossible stabilisation de la Révolution. Le 18 Brumaire. Terminer la Révolution. L’Empire. Une dérive autocratique. Apogée et chute de l’Empire. La Restauration. La Révolution française et l’Europe. Bibliographie : - Nouvelle histoire de la France contemporaine, Le Seuil l Tome 1 :VOVELLE, M. (1789-1792) 81 guide étudiant de sciences po rennes l Tome 2 : BOULOISEAU, M. (1792-1794) l Tome 3 : WORONOFF, D. (1794-1799) l Tome 4 : BERGERON, L. (1799-1815, aspects intérieurs) l Tome 5 : DUFRAISSE, R., KÉRAUTRET M. (1799-1815, aspects extérieurs) - BIARD, M., DUPUY, P., La Révolution française. Dynamiques, influences, débats (1787-1804), Armand Colin, 2004. - FURET, F, Penser la Révolution, Gallimard, 1985 > Introduction aux « Gender studies » Discipline : Sciences sociales / Sociologie / Études de genre Nom de l’enseignant : Erik NEVEU Nombre d’heures : Semestre 2 = 24 H Descriptif : Ce cours a pour fil conducteur une interrogation sur le « genre » c’est-à-dire sur la façon dont les différences hommes/femmes sont socialement institutionnalisées, construites, remodelées. Il emprunte aux outils d’analyse de diverses sciences humaines (histoire, sociologie, science politique). Il propose d’explorer six thèmes principaux : 1) La constitution des identités de genre à travers les processus de socialisation portés notamment par la famille, l’école, les médias et la culture : derrière une tendance lourde à la reproduction des stéréotypes, peut-on voir se profiler des changements décisifs ? 2) La sexualité et le genre : quelle évolution des formes de la conjugalité (du mariage au couple non marié, de la famille patriarcale à la ‘relation pure’) ? Les évolutions de la sexualité peuvent-elles être lues comme des formes de libération, ou comme la rationalisation d’une enclave de rapports enchantés ? Que traduisent les mouvements Queer ? 3) Le travail : hommes et femmes ont-ils les mêmes types d’activités professionnelles et les mêmes perspectives d’insertion dans l’emploi ? Comment comprendre la persistance d’un « plafond de verre » ? Les attentes et les investissements professionnels sont-ils identiques dans les deux cas ? Jusqu’où la distinction entre « hommes » et « femmes » estelle la plus pertinente dans l’univers du travail ? 4) Vie privée et sociabilités : existe-t-il une spécialisation des loisirs et de la prise en charge de taches domestiques entre hommes et femmes ? Les investissements affectifs dans l’amitié sont ils les mêmes selon les sexes ? 5) Politique et espace public : les types de militantisme sont-ils influencés par notre identité de genre ? Peut-on discerner des différences de comportements politiques entre femmes et hommes ? Quelle lecture faire de la revendication d’une possible « politique autrement » au féminin ? 6) Le cours se clôt sur un questionnement relatif à l’évolution des identités de genre : que recouvre l’étiquette de crise de la masculinité ? Les « états de femmes » sont ils eux-mêmes si stables ? 82 guide étudiant de sciences po rennes Au-delà de ses contenus académiques, ce cours s’est avéré au fil des ans un lieu de réflexion et de discussion sur les rapports hommes/femmes, sur le « genre »… enjeu qui vaut au masculin comme au féminin. Loin d’une optique militante, il s’agit moins de dénoncer des inégalités entre genres que de réfléchir à leur genèse, aux diverses formes qu’elles peuvent prendre selon la façon dont l’identité de genre se combine avec d’autres variables déterminantes (âge, origine sociale ou ethnique, niveau de formation, etc.). Le cours invite à déconstruire un certain nombre de stéréotypes et de tableaux parfois réducteurs, afin de réfléchir aux ambivalences de certains processus (la socialisation, la domination masculine, etc.) et de souligner combien le genre doit être appréhendé non seulement comme une variable permettant de lire des différences entre individus, mais également comme l’expression de rapports de force, de tensions et d’ajustements quotidiens entre hommes et femmes. Bibliographie : - C Guionnet/ E Neveu : Féminins/Masculins, Armand Colin 2004. - P Bourdieu, La domination masculine, Seuil Points, 2000. - C Delphy, L’ennemi principal, Syllepses, 1998 - Gender and Society (Revue) > Marketing Discipline : Gestion Nom de l’enseignant : n-c Nombre d’heures : Semestre 2 = 24 H Descriptif : 1- Limites et défis du marketing 2- Stratégie marketing et stratégie d’entreprise; rapport entre les deux notions 3- Marketing stratégique: segmentation, ciblage, positionnement 4- Marketing opérationnel: prix, produit, place (distribution), promotion 5- Études de marché Bibliographie : - Brassart, U., P.Gendrier et J.-M.Panazol (1997), MERCATIQUE, Edition Hachette technique - Delerm Sophie, Helfer Jean-Pierre, Orsoni Jacques, Les bases du marketing, Vuibert 4ème édition, 2004 - Bouchez A., Pihier S., Clair J., Le marketing, Repères pratiques, NATHAN 2005 - Armstrong et Kotler (2007), Principes de Marketing, édition Pearson Education - Association Française du Marketing (consulter site Internet pour actualités) 83 guide étudiant de sciences po rennes > Political System and Institutions of the USA Discipline : Sciences sociales Nom de l’enseignant : Mario MENENDEZ Nombre d’heures : Semestre 1= 24 H Descriptif : L’évolution de la nation américaine a entraîné des modifications tant politiques que sociales sans pour autant toucher à ses fondements de base. Nous prendrons comme point de départ l’étude des institutions et le système gouvernemental de la nation : présidence, Congrès, Cour Suprême. Le cours se propose d’analyser et comparer les différents aspects de la vie politique et institutionnelle des Etats-Unis, le rôle joué par les groupes de pression ainsi que l’élaboration et mise en place de la politique étrangère de la nation. Une participation active des étudiants est fortement souhaitée. A chaque séance un texte en relation directe avec la thématique analysé servira de support. Bibliographie : - HOFSTADER, Richard. The American Political Tradition, New York, Vintage Books, 1989. - MICHELOT, Vincent, L’empereur de la Maison-Blanche, Armand Colin, Paris, 2004 - ORBAN, Edmond & FORTMANN, Michel. Le Système politique américain, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 2001. - TOINET, Marie France. Le système politique des États-Unis, Paris P.U.F., 1986. + photocopie sous forme de brochure > Sociologie du conflit israélo-palestinien Discipline : Sciences sociales Nom de l’enseignant : Dominique MALIESKY Nombre d’heures : Semestre 2= 24 H Descriptif : Se fondant à la fois sur les travaux de Elise FERRON et Michel HASTINGS (L’imaginaire des conflits communautaires, L’Harmattan, 2002) et Edward W. SAÏD (L’orientalisme. L’Orient créé par l’Occident, Seuil, 2003), ce cours se propose d’établir ce qui est fondamentalement en jeu dans le conflit israélo-palestinien , pourquoi ce conflit se pérennise de façon ouverte depuis près de soixante ans maintenant et à quelles conditions les deux protagonistes pourraient s’acheminer vers une sortie de conflit. Un rappel historique sera nécessaire et impliquera de remonter à la fin du XIXème siècle, à l’élaboration du projet sioniste , à ses ambiguïtés ainsi qu’à sa mise en oeuvre avec les 84 guide étudiant de sciences po rennes premières installations de communautés juives en Palestine. Nous examinerons également les réactions et les premières mobilisations de ceux que l’on n’appelle pas encore les Palestiniens. Dans un deuxième temps, nous examinerons la crise que traverse la société israélienne depuis les années soixante dix, crise qui renvoie pour l’essentiel à l’essoufflement du mythe sioniste. Cette société est toute entière structurée par la guerre, au premier chef par les guerres à répétition, contre les ennemis arabes, de l’extérieur d’abord puis de l’intérieur. Plus fondamentalement, le poids de la seconde guerre mondiale et le traumatisme de la Shoah (ce passé qui ne passe pas) n’a pas fini d’ébranler la société israélienne (querelle des historiens) et permet de comprendre cette fuite en avant collective de presque tout un peuple (construction d’un mur de séparation). Enfin, nous nous arrêterons sur les soubresauts de la société palestinienne, exacerbées évidemment par la dureté de l’occupation et de la répression israéliennes. Nous nous focaliserons d’une part sur les difficultés dans la mise en place de structures politiques démocratiques dans le cadre de l’Autorité Palestinienne, d’autre part sur l’engrenage des violences inter-palestiniennes illustrée par la stratégie du Hamas. Bibliographie : - J.C ATTIAS, E. BENBASSA : Petite histoire du judaïsme. Librio, 2007 - E. BENBASSA : La souffrance comme identité. Fayard, 2007 - D. CHARBIT : Qu’est-ce que le sionisme ? Albin Michel, 2007 - A. DIECKHOFF (ed.) : L’Etat d’Israël. Fayard, 2008 - I. PAPPE, O. DEMANGE : Une terre pour deux peuples : histoire de la Palestine moderne. Fayard, 2004 - S. SAND : Comment le peuple juif fut inventé. Fayard, 2008 - M. WARSCHAWSKI : Israël-Palestine : que se passe-t-il ? La Fabrique, 2008 > Transiciones políticas y cinematografías en América latina Transitions politiques et le cinéma en Amérique latine Discipline : Sciences sociales - études latino-américaines Nom de l’enseignant : Jimena OBREGÓN ITURRA Nombre d’heures : Semestre 1 = 24 H Descriptif : Le passage des régimes autoritaires et dictatoriaux à des systèmes démocratiques a impliqué des bouleversements tout autant politiques que culturels qui ont fortement marqué l’histoire récente de nombreux pays latino-américains. Le cours proposé se place au carrefour de plusieurs disciplines et voudrait articuler les problématiques des sciences politiques, de 85 guide étudiant de sciences po rennes l’histoire politique et de l’histoire culturelle autour d’un objet spécifique : le cinéma latinoaméricain face au changement politique. En plus de l’étude comparative des transitions à la démocratie des années 1980-1990, au Chili et Argentine, nous aurons cette année la chance de pouvoir compter avec le festival «Travelling Mexico» qui se déroulera à Rennes en février 2011. Comme cela avait déjà été le cas pour «Travelling Buenos Aires» nous travaillerons en collaboration étroite avec le festival et pourrons ainsi bénéficier de la présence à Rennes de cinéastes mexicains, de chercheurs spécialistes en cinéma et politique, et de voir des films peu diffusés en France. Les étudiants qui le souhaitent pourront, de plus, être stagiaires bénévoles pendant le festival. De par la spécificité de son objet, l’inscription à ce cours à option implique, en plus des 24 heures de cours habituelles, de visionner un certain nombre de films indispensables à la compréhension des enseignements dispensés. Le cours se déroule entièrement en espagnol et implique donc de comprendre la langue, néanmoins, l’évaluation ne prend aucunement en compte des critères linguistiques et la langue de l’examen est au choix de l’étudiant. La filmographie conseillée, la bibliographie et les modalités de contrôle seront communiquées lors du premier cours. Bibliographie : ( non-communiquée) 86 guide étudiant de sciences po rennes >> cours de quatrième année Semestre volume Enseignements obligatoires : socle commun Droit : Droit du travail Économie : Grands enjeux économiques européens Gestion : Grands enjeux en management Histoire : Histoire de la Chine Science politique : La construction des problèmes publics Langue vivante A Langue vivante B (1) Type ECTS 3,5 3,5 S1 S1 S1 S1 S1 S1/S2 S1/S2 24h 24h 24h 24h 24h 96h 96h Conférences de langue Cours fondamentaux 3,5 3,5 3,5 14 14 Enseignements obligatoires : préspécilalisation par domaine (2) Conférence de méthode Séminaires transversaux Histoire de la France au XXe siècle Identités et mobilisations Développement durable Affaires européennes et internationales L’Europe autrement Migration & modes of incorporation : communities, refugees & asylum Métiers de l’expertise – stratégie et audit Organisations, hommes et management Actions publiques Action locale S1/S2 48h Séminaire 18 87 S1 18h 2 S1/S2 S1/S2 S1/S2 S1/S2 S1/S2 S1/S2 S1/S2 48h 48h 48h 48h 48h 48h 48h Séminaires 18 18 18 18 18 18 18 Séminaires Management stratégique et organisationnel Séminaires guide étudiant de sciences po rennes Grands concours Carrières publiques et judiciaires Communication, journalisme, médias Journalisme Culture web Enseignements obligatoires : spécialisation (3) Affaires européennes et internationales Cours professeur invité United-States Foreign Policy (1947-2009) Histoire de l’Afrique et des Africains (XIXe-XXe siècles) Les migrations internationales Relations économiques internationales Actions publiques Politiques culturelles Transversales Géographie Parcours scolaires, inégalités scolaires et inégalités sociales Sociologie des organisations Grands concours Droit et finance des collectivités territoriales Histoire culturelle Protection sociale Droit des propriétés publiques Protection légale, constitutionnelle et européenne des droits de l’homme S1 S1 S1 S2 S2 22h 22h 22h 22 22 Enseignements de spécialisation S1/S2 S1/S2 S1/S2 48h 48h 48h Séminaire 18 18 18 Séminaires S1 ou S2 S1 S2 S2 S2 S1 S1 S2 S2 S2 22h 22h 22 22 22 22h 22h 22 22 22 Enseignement s de spécialisation Enseignements de spécialisation 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 1 - 4 cours fondamentaux au choix parmi les 5 proposés. 2 - 1 séminaire annuel au choix parmi les 11 proposés. 3 - 3 enseignements de spécialisation maximum au choix sur l’année parmi 7 au S1 et 14 au S2, hors module projet et en plus des enseignements de spécialisation imposés (en gris). 88 guide étudiant de sciences po rennes Management stratégique et organisationnel Fiscalité européenne International finance and accounting Management des organisations et des projets International strategy and marketing Communication, journalisme, médias Economie des médias Sociologie du journalisme Propriété intellectuelle Module Projet annuel (3 étudiants minimum) Enseignements facultatifs (4) Sport Langue 3 Affaires européennes et internationales Cours professeur invité United-States Foreign Policy (1947-2009) Histoire de l’Afrique et des Africains (XIXe-XXe siècles) Les migrations internationales Relations économiques internationales Actions publiques Politiques culturelles Transversales Géographie Parcours scolaires, inégalités scolaires et inégalités sociales (S2) Sociologie des organisations S1 S1 S2 S2 S2 22h 22h 22 22 22 Enseignements de spécialisation S2 S2 S2 S2 S2 S2 S2 22 22 22 22 22 22 22 22h ou 44h Enseignements de spécialisation Enseignements de spécialisation 3 3 3 3 3 3 3 3 ou 6 Enseignements de spécialisation S1/ S2 88h S1 ou S2 S1 S2 S2 S2 22h 22h 22 22 22 Enseignements de spécialisation 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 89 guide étudiant de sciences po rennes Grands concours Droit et finance des collectivités territoriales Histoire culturelle Protection sociale Droit des propriétés publiques Protection légale, constitutionnelle et européenne des droits de l’homme 4 - 3 enseignements facultatifs maximum sur l’année S1 S1 S1 S2 S2 22h 22h 22h 22 22 Enseignements de spécialisation 3 3 3 3 3 cours communs > Droit du travail Discipline : Droit Nom de l’enseignant : Audrey LEBOIS Nombre d’heures : Semestre 1 = 24 H Descriptif : Le droit du travail est un droit de la vie quotidienne dont les dispositions concernent des millions de salariés et des centaines de milliers d’entreprises. Connaître les règles qui régissent le monde du travail, c’est d’abord important d’un point de vue pratique, pour qui va s’engager ou est déjà engagé dans la vie professionnelle. Détenir les clés de compréhension du droit du travail est essentiel ensuite d’un point de vue théorique, pour qui veut saisir les bases juridiques de quelques uns des grands problèmes sociaux contemporains. Ce cours a pour objectif de faire connaître et surtout comprendre cette matière vivante, mouvante, qu’est le droit du travail d’aujourd’hui. Il s’adresse notamment aux étudiants qui envisagent de passer des concours administratifs et à ceux qui ont le profil Eco-Fi. Il est préférable d’avoir suivi le cours optionnel de droit des obligations de 2e année. Les thèmes abordés sont les suivants : • L’évolution historique et les sources du droit du travail. • Travail subordonné et travail indépendant. • La liberté d’embauche et ses limites. • Le contrat à durée indéterminé : norme sociale et juridique. • Les contrats atypiques : politiques de l’emploi et de la formation professionnelle. • Le pouvoir patronal. • Droit du travail et santé des salariés. • La rémunération du travail. • La durée du travail. • Le droit du licenciement. 90 guide étudiant de sciences po rennes > Grands Enjeux Économiques Européens Discipline : Économie Nom de l’enseignant : Florent AUBRY-LOUIS Nombre d’heures : Semestre 1 = 24 H Descriptif : L’Union européenne est un « objet économique » en construction permanente. En se dotant en 2000 d’un projet très ambitieux, devenir « l’économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique du monde d’ici à 2010, capable d’une croissance économique durable accompagnée d’une amélioration quantitative et qualitative de l’emploi et d’une plus grande cohésion sociale », les gouvernements ne pouvaient pas se douter que 2010 serait une année marquée par la fragilisation extrême de l’euro, la multiplication des désaccords mais aussi des innovations majeures laissant croire à une plus forte coopération. Le cours se propose donc d’analyser les défis d’une zone majeure de l’économie mondiale, confrontée à des déséquilibres profonds : faible croissance globale, maintien d’un taux de chômage élevé, incapacité à peser d’une voix commune forte dans la gouvernance mondiale… Plusieurs axes thématiques seront privilégiés : • l’euro, une vraie monnaie internationale ? - la politique de change de l’euro en débat - l’euro dans la gouvernance monétaire mondiale • une politique de croissance en Europe ? - de la stratégie de Lisbonne à la mutation vers l’économie verte - politiques industrielles contre politique de la concurrence policy-mix dans l’UE - un pilotage conjoncturel en question - vers un gouvernement économique européen ou un renforcement des règles ? • convergence et défis de l’hétérogénéité - les enjeux de l’élargissement - une Europe de « passagers clandestins » ? > Grands enjeux en management Discipline : Gestion Nom de l’enseignant : Lionel HONORÉ Nombre d’heures : Semestre 1 = 24 H Descriptif : Ce cours aborde les grandes problématiques de management posées par la place de l’entreprise dans le monde moderne. 91 guide étudiant de sciences po rennes Le point de départ est l’étude de la place de l’entreprise dans la dialectique libéralisme économique/libéralisme politique. Sont ensuite étudiées, à l’aune de cette analyse, les grandes problématiques managériales, notamment dans la dynamique de ce qui se présente aujourd’hui comme une phase de seconde modernité (succédant aux périodes modernes et post-modernes) et de nouvelles rationalisation des organisations du travail. L’objectif est d’appuyer ce cours sur une réflexion théorique aboutie et sur des analyses de terrain. L’ancrage théorique est pluridisciplinaire et emprunte à la sociologie, l’histoire, les sciences politiques, économiques et de gestion. > Histoire de la Chine, de la « Guerre de l’Opium » à la mort de Deng Xiaoping (1842-1997) Discipline : Histoire contemporaine Nom de l’enseignant : Gilles RICHARD Nombre d’heures : Semestre 1 = 24 H Descriptif : Immense pays dont il n’est pas question ici d’envisager l’histoire dans sa globalité. D’où le choix d’un angle de vue particulier : celui de la puissance. La Chine, une grande puissance en déclin prolongé du milieu du XIXe au milieu du XXe siècles, puis se reconstituant rapidement, sinon aisément, en l’espace d’un demi-siècle. 1 – La « Guerre de l’Opium » de 1840-1842 fut le point de départ d’une colonisation spécifique car multilatérale (Royaume-Uni, France et Russie, accessoirement États-Unis et Allemagne) et indirecte, symbolisée par le contrôle britannique sur Hong Kong, l’abaissement des tarifs douaniers et le système des concessions de Shanghaï. Tout cela conduit au nom de la nécessaire « ouverture » commerciale du pays. 2 – Au tournant du XIXe et du XXe siècles, une nouvelle puissance entra en jeu : le Japon, engagé dans la révolution industrielle depuis Meiji et participa au démembrement de la Chine. Après s’être substitué à la Russie puis à l’Allemagne, il devint peu à peu hégémonique dans le pays, au point d’en contrôler directement l’essentiel du territoire et des habitants de 1937 à 1945. 3 – La victoire des Alliés dans la Deuxième Guerre mondiale bouleversa le rapport des forces et déboucha sur la prise du pouvoir par le PCC, première force dans la résistance à l’impérialisme japonais. Les communistes, loin d’être le simple relais de Moscou, mirent en oeuvre – non sans dramatiques revirements – une politique essentiellement nationaliste. Cela aboutit, sous la conduite de Deng Xiaoping dont la mort coïncida avec le retour de Hong-Kong à la Chine, à l’impressionnant renouveau de la puissance chinoise, fondée sur un développement économique qui, par bien des aspects, emprunte au modèle japonais du siècle précédent. 92 guide étudiant de sciences po rennes Bibliographie : - Gilles BÉGUIN et Dominique MOREL La Cité interdite des fils du Ciel, Gallimard (Découvertes), 1996 - Marie-Claire BERGÈRE Histoire de Shanghaï, Fayard, 2002 - Jean-François BILLETER L’art chinois de l’écriture, Skira-Seuil, 2001 - Jean CHESNEAUX (dir.) Histoire de la Chine, Hatier, 1969-1977 (4 vol. : 1840-1885 / 18851921 / 1921-1949 / 1949-1976) ; Le mouvement paysan chinois (1840-1949), Seuil, 1976 - Anne CHENG Histoire de la pensée chinoise, Seuil, 1997, réédition Points-Essais 2002 - Mireille DELMAS-MARTY et Pierre-Étienne WILL (dir.) Tradition chinoise et démocratie : le problème du droit et de la légalité, Fayard, 2005 - Danielle ELISSEEF-POISLE Histoire de la Chine, les racines du présent, Monaco, Le Rocher, 1997 - Pierre GENTELLE (dir.) Chine, peuples et civilisation, La Découverte, 1997, rééd. 2004 - Jacques GERNET Le monde chinois, A. Colin, 1972, rééd. 1990 et 2003 ; L’intelligence de la Chine. Le social et le mental, Gallimard, 1994 - Vincent GOOSSAERT Dans les temples de la Chine. Histoire des cultes, vie des communautés, Albin-Michel, 2000 - Marcel GRANET La pensée chinoise, Albin-Michel, 1980 - Yann LAYMA Chine, La Martinière, 2003 > La construction des problèmes publics Discipline : Science politique Nom de l’enseignant : Erik NEVEU Nombre d’heures : Semestre 1 = 24 H Descriptif : La sociologie des problèmes publics est née aux États-Unis, dès le début du XX° dans un moment où la sociologie naissante se pose, au cotés des philanthropes, en outil de solutions aux « problèmes sociaux ». Mais c’est davantage aux lendemains de la seconde guerre mondiale avec l’apport de l’Ecole de Chicago (Becker, Gusfield spécialement) que va émerger une réflexion sur les « Social Problems », pour évoquer le titre de la revue de référence. Quels dossiers et événements sont à un moment donné constitués en « problèmes » dont on parle dans les journaux, les débats sociaux, que prennent en charge des politiques publiques. ? Le bon sens indique qu’on parle des problèmes parce qu’ils existent, dans un rapport approximatif de proportionnalité à leur importance. Il induit en erreur comme toujours (ou alors la presse ne devrait-elle pas dédier dix articles aux sort des chômeurs, cinq aux familles soutenant un handicapé pour un aux porteuses de burka… ?). Ce cours s’emploiera à restituer la genèse de questionnements et de théories venues des 93 guide étudiant de sciences po rennes États-Unis, puis de Grande Bretagne. Il tentera ensuite de répondre à une série de questions. Quels types d’acteurs et d’institutions (Haut fonctionnaires, think-tanks, intellectuels, mouvements sociaux…) sont les entrepreneurs de problèmes publics ? Comment sont « cadrés », définis, les problèmes publics De quels paramètres parler pour débattre du financement des retraites : du vieillissement de la population, du poids des retraités, de la productivité du travail, de la recomposition des bénéficiaires de la richesse nationale depuis vingt cinq ans ? Peut-on identifier des rhétoriques, des régimes de justification qui donnent plus ou moins de chances à des problèmes publics d’être entendus… au nom de la vox populi, de la science, du caractère scandaleux ou bouleversant des faits évoqués ? Comment mettre en récit les problèmes publics ? Comment les problèmes publics qui pénètrent dans l’espace public sont-ils ensuite relayés (ou non) par des politiques publiques qui s’emploient à les traiter, à y porter remède ? On pensera aussi à tout ce qui ne rentre pas dans un modèle de type séquentiel (promotion, traduction, popularisation, justification, mise en politique) : il est des problèmes mis en politique publique sans débat ni demande sociale, des souffrances sociales considérables qui peinent à être dites, ne trouvent pas de porte-paroles ou de langages, des questions débattues et jamais traitées par des politiques publiques, des politiques inefficaces parfois à dessein…. L’intérêt de ce cours peut être au moins triple. • Il permet de connecter des enjeux et des débats qui sont souvent disjoints entre des disciplines éparses (analyse des politiques publiques, étude des groupes de pression, des rhétoriques argumentatives, sociologie des ‘intellectuels’). • Il peut aussi revêtir un caractère vivant à partir de l’étude de dossiers proches ou chauds (affaires des voile(s) ‘islamique, cancers professionnels dus à l’amiante, risques du nucléaire ou des OGM, illettrisme, alcool au volant) réserver quelques surprises (quand la consommation de margarine donne lieu à une bataille législative !). • Il devrait plus encore donner à ses auditeurs des moyens pour exercer une vigilance critique (devant les médias, mais aussi demain dans une réunion professionnelle) quant à la façon dont des problèmes sont définis, hiérarchisés, dont des enjeux « évidents » peuvent justifier un autre regard une fois analysée leur genèse, parfois leur fabrication. Ce cours est accessible à tous les étudiants. Bibliographie : On peut suggérer à ceux ou celles qui n’ont jamais eu le moindre contact avec la sociologie de lire les quatre premiers et faciles chapitres de « Outsiders » d’Howard Becker (AM Metaillié, 1985). Qui voudrait se faire une idée plus précise des travaux sur le sujet peut lire/feuilleter en français le livre d’Emmanuel Henry « Amiante, Un scandale improbable » (Presses Universitaires de Rennes, 2007), ou celui de Bernard Lahire sur « L’invention de l’Illettrisme » (La Découverte 2002), ou la traduction du livre de Joseph Gusfield « La culture des problèmes publics : L’alcool au volant : la production d’un ordre symbolique » (Econo94 guide étudiant de sciences po rennes mica 2009), celui de Sylvain Laurens sur l’immigration « Une politisation feutrée » (Belin, 2009) ou sous un volume plus compact et un ton plus engagé, celui de Pierre Tévanian « Le voile médiatique. Un faux débat l’affaire du voile islamique » (Liber-Raisons d’agir 2005). séminaires annuels > Séminaires transversaux > Histoire de la France au XXe siècle : société et cultures, forces politiques, place dans le monde Discipline : Histoire contemporaine Nom de l’enseignant : Gilles RICHARD Nombre d’heures : Semestres 1 et 2 = 48 H Descriptif : Depuis qu’il a ouvert en 2001-2002, ce sont très exactement 127 étudiant-e-s qui ont choisi le séminaire « Histoire » : un nombre qui démontre à lui seul l’expérience accumulée. Seulement neuf d’entre eux ont décidé de préparer les concours de l’enseignement secondaire : c’est dire que le séminaire « Histoire » sert d’abord et avant tout à progresser dans un parcours de professionnalisation sans rapport, pour l’essentiel, avec le métier de professeur d’histoire, souvent – mais à tort – présenté comme le seul débouché des formations en histoire. 1 – À qui s’adresse le séminaire « Histoire » ? À toutes celles et à tous ceux qui ont un réel goût pour l’histoire, sa démarche et ses méthodes dans la construction des savoirs, et veulent le valoriser pour produire un mémoire qui représentera une étape importante dans la définition de leurs parcours professionnels, un tremplin efficace vers la 5e année, elle-même envisagée dans la perspective de la recherche d’un métier. La découverte approfondie d’un sujet, l’apprentissage dans la durée de nouvelles méthodes de travail, la rencontre de professionnels dans le cadre d’entretiens sont en effet autant d’éléments qui préparent directement à l’entrée dans un métier. Les étudiants du séminaire des années précédentes se sont, à l’issue de leur 4e année, orientés vers des métiers d’une grande variété. Dans deux domaines particulièrement. a – Les métiers de la culture, au sens très large : gestion de projets culturels, métiers du patrimoine, métiers du cinéma (plusieurs étudiants ensuite à l’IDHEC, l’INASup, la Fémis), métiers du livre et de l’édition, direction d’institutions culturelles (ex. : une étudiante administratrice d’une troupe de théâtre, une étudiante administratrice adjointe d’un des opéras de Berlin après un mémoire sur la création de l’Opéra Bastille, une étudiante qui a passé le concours d’entrée à l’École des bibliothécaires de Lyon après un mémoire sur l’histoire des bibliobus, etc.). 95 guide étudiant de sciences po rennes b – Les métiers de « l’administration » internationale, et d’abord européenne, mais aussi des institutions spécialisées de l’ONU, de la gestion de projets d’ONG, etc. De ce point de vue, le séminaire est directement associé depuis la rentrée 2008 au nouveau master de Rennes-2, auquel Sciences Po Rennes participe, intitulé « Histoire et relations internationales ». Cela dit, bien d’autres parcours sont possibles en fonction des projets des étudiants – c’est d’ailleurs ce qui a fait dès le début la richesse du séminaire. Certains étudiants ont intégré le CPENA (et même intégré à l’ENA !), quelques-uns se sont orientés vers les métiers du journalisme, d’autres encore sont entrés dans des masters spécialisés : transports, défense, urbanisme, etc. ; une étudiante est devenue commissaire de police après un mémoire sur la loi dite « Sécurité et Liberté », etc. Plusieurs étudiants ont aussi poursuivi dans des M2 recherche, notamment à Sciences Po Paris et à l’EHESS, mais aussi à l’étranger, notamment en Allemagne. Si je fais le bilan du point de vue des poursuites d’études en 5e année dans les masters ou grades-masters où Sciences Po Rennes est directement engagé, je ne peux que constater là aussi la variété des débouchés : EAPT, ISUR, MOP, AEPE, MOUI, CPENA, HRI (nous travaillons à un élargissement du master pour la rentrée 2012, avec 3 parcours « pro » en plus du parcours « recherche » : réalisateur de projet mémoire, patrimoine, migrations). De tout cela, il ressort très clairement que le choix du sujet de mémoire est essentiel, et le fait d’avoir rédigé un mémoire de recherche d’un volume conséquent sera votre principal « sésame » pour postuler dans le M2 que vous souhaiterez. 2 – Les sujets de mémoire Ils relèvent avant tout de vos choix personnels, de vos goûts et de vos intuitions, et bien sûr de votre projet (ou idée de projet) professionnel. Je vous aide à les formuler et les préciser puis j’interviens plus directement dans la définition des types de sources à mettre en oeuvre : tel ou tel fonds d’archives publiques ou privées, les entretiens avec les acteurs témoins, la presse nationale et régionale, les débats parlementaires, etc. Mon souci est toujours de ne pas vous laisser vous engager dans des recherches qui seraient inconciliables, en termes de temps, avec le reste de votre cursus de 4e année. 3 – Organisation pratique du séminaire (48h) En plus de la rédaction du mémoire, il vous faudra assister à 16 séances de séminaire (3 heures chacune, plutôt concentrées – dans la mesure du possible – sur le premier semestre afin de vous dégager du temps au second, quand le stress de la rédaction devient plus intense), destinées à vous faire découvrir les lieux de travail, Archives départementales et municipales, bibliothèques, sites informatiques, etc., à vous donner les outils méthodologiques nécessaires (un tiers des séances au total), et surtout à élargir vos connaissances et perspectives. Cela grâce à des universitaires invités, extérieurs à Sciences Po Rennes, qui interviennent sur leurs sujets de recherches – je les choisis aussi en fonction des sujets que vous traitez – et avec qui il est toujours prévu plus d’une heure d’échanges après les exposés. Une séance du séminaire, en novembre, est spécifiquement dédiée au devenir des étudiants du séminaire, en lien avec Marina Blanchet et d’anciens étudiants du séminaire : occasion de faire très concrètement le point sur votre orientation. 96 guide étudiant de sciences po rennes > Identités et mobilisations Discipline : Sciences Sociales Nom des enseignants : Jean-François POLO, Dominique MALIESKY, Christian LE BART Nombre d’heures : Semestres 1 et 2 = 48 H Descriptif : L’objectif de ce séminaire est d’offrir un encadrement pour un premier travail de recherche. A partir d’une interrogation portant sur la construction des identités et sur les multiples formes d’action sociale liées à ces identités, chaque étudiant sera invité à choisir un objet de recherche, à travailler une problématique, à effectuer une enquête de terrain, pour finalement rédiger un mémoire de recherche. L’accent sera particulièrement mis sur les aspects méthodologiques spécifiques à un travail sociologique / politologique. L’initiation à la recherche en sciences sociales auquel ce séminaire conduit part également de la conviction que l’acquisition des rudiments de la démarche scientifique dote l’étudiant de compétences, de savoir-faire, d’expériences concrètes d’enquête qui peuvent être valorisés et transférés hors du champ restreint de la recherche. La très grande diversité des Masters réalisés par les étudiants issus de ce séminaire le prouve largement. Le séminaire n’est pas un cours magistral. Il est un espace de mise en commun d’expériences de recherche, celles des trois enseignants responsables du séminaire, celles d’intervenants extérieurs, celles des étudiants invités à rendre compte devant le groupe de l’avancement de leur travail. Trois repères pour s’y retrouver : 1 - Une famille d’objets La problématique de la participation politique n’est pas à prendre au sens strict de participation à la vie politique. Il s’agit plus largement d’inviter les étudiants à réfléchir sur les multiples formes de mobilisations sociales ou, mieux, d’activisme social. Vie associative, démarche entrepreneuriale, participation à la vie d’une organisation qu’elle soit ou non « politique »…, toutes les formes d’action sociale sont ici recevables, dès lors qu’elles puissent donner à voir (et à analyser) une ou plusieurs identités sociales. Là encore, le champ des possibles est très ouvert : identités de genre, identités de génération, identités ethniques, identités sociales, identités professionnelles, identités territoriales… Cette dernière entrée peut elle-même se décliner en plusieurs entrées : identité de quartier, identité urbaine, identité régionale, identité nationale, identité immigrée, identité culturelle, etc. A chaque fois, il s’agit de réfléchir à la dialectique des identités et des pratiques sociales. Le domaine des mobilisations et des mouvements sociaux Quelles sont les formes contemporaines de l’action collective, ses évolutions ? Quelles mutations dans les diverses incarnations du militantisme ? Le champ d’investigation ouvert ici est très vaste. Il peut aller de l’étude de grèves, à celui du « cyber-militantisme « en passant par l’immense palette des mobilisations contemporaines. Sur ce premier champ bien balisé, des mémoires ont récemment porté sur les grèves de la faim à Lille pour l’accès 97 guide étudiant de sciences po rennes au logement, sur le mouvement anti-CPE début 2006, sur les mobilisations lycéennes antiCIP à Rennes. L’enquête peut aussi se centrer sur la participation à la vie institutionnelle (mémoire sur les conseils municipaux d’enfants), de même qu’elle peut s’appuyer sur des terrains étrangers (le féminisme en Roumanie). On peut aussi imaginer, en fonction des échéances électorales, des travaux directement centrés sur la participation politique, c’est-à-dire aussi bien sur les trajectoires militantes (depuis l’adhésion syndicale la plus modeste jusqu’à l’entrée en politique) que sur les multiples formes de rapport à la politique. Ainsi en 2007-2008 plusieurs mémoires ont-ils porté sur les élections municipales. Des répertoires d’action collective inédits Les étudiants sont également invités à réfléchir à des formes moins canoniques de participation à la vie sociale. La dimension strictement politique de l’engagement n’est pas forcément explicite (ni explicitée par les acteurs), on peut néanmoins parler de mobilisation dans la mesure où il s’agit de faire émerger un groupe, de parler en son nom, de créer une dynamique collective, de donner à voir une identité. Ces dernières années, plusieurs travaux ont par exemple porté sur les mobilisations territoriales, selon des échelles au demeurant très variables : mobilisations de défense et de protection du lac Baïkal en Sibérie, mobilisation rurale pour le développement d’une petite commune d’Ille-et-Vilaine (Mellé), mobilisation autour du patrimoine religieux en Côte-d’Armor, ou les nouvelles formes de mobilisation non violentes à Bil’lin (Palestine). A chaque fois se pose la question des symboles, des totems patrimoniaux, et des références identitaires qui structurent ces territoires. D’autres travaux ont porté sur l’école en tant qu’institution investie par un groupe ou en référence à un projet. Ainsi d’un mémoire sur le lycée expérimental de St-Nazaire, ainsi également des écoles Irlandaises tentant de faire cohabiter protestants et catholiques, ainsi enfin du projet de diffuser les pratiques de lecture au lycée via l’organisation d’un « prix Goncourt des Lycéens ». Certaines recherches envisagent enfin les pratiques culturelles (comme le rap ou les Centres sociaux occupés en Italie, le cinéma) comme répertoires d’action. Ainsi entendue, l’action collective est un concept très ouvert, pour peu qu’on s’intéresse aux enjeux identitaires et sociaux des pratiques sociales. On peut y intégrer toutes les façons de vivre, …et même de mourir (mémoire sur les formes contemporaines de sépulture). Une interrogation sur les identités Implicite dans les recherches précédemment évoquées, la thématique de l’identité peut devenir centrale à chaque fois qu’il s’agit de mesurer la consistance d’un groupe à partir des pratiques sociales observées. On plaidera ici à la fois pour une approche objective de l’identité (proximité géographique, homogénéité des pratiques sociales, densité des réseaux, structuration interne…) et pour une approche subjective (sentiment d’appartenance). Un nombre significatif de travaux ont ainsi porté sur les populations immigrées : qu’est-ce qu’être Kabyle à Rennes ? Être musulman à Laval ? Être Mennonite au Paraguay ? Être Turc en France, en particulier pour les enfants confrontés à l’école républicaine française ? Ont pu être également investi98 guide étudiant de sciences po rennes guées des identités de quartier (Belleville), des identités professionnelles (Être agriculteur bio) ou identités liées à des pratiques culturelles et/ou sportives (La Capoeira). L’interrogation sur les identités invite à centrer l’analyse sur le travail de bricolage identitaire accompli par des individus soumis à des socialisations divergentes ou au moins plurielles. Cette problématique n’est pas réductible aux identités liées à l’expérience migratoire. Elle peut aussi inspirer des recherches portant sur des groupes professionnels (qu’est-ce qu’un professionnel de la communication politique ?) sur des identités culturelles (qu’est-ce qu’un écrivain publiant « aux éditions de Minuit » ?). Elle peut enfin conduire à des travaux sur des institutions valorisant un territoire (les éco-musées en Bretagne) ou la mise en scène d’une histoire nationale (le National Museum of Scotland ou Le Musée Konso en Ethiopie). 2 - Un module de travail centré sur le mémoire Le séminaire est tout entier destiné à permettre la réalisation du mémoire. On insistera particulièrement sur la méthode, entendue comme épistémologie pratique, et sur les ficelles du métier qui permettent de réaliser ce travail dans le temps imparti et selon les lois du genre. Des séances tour-de-table permettront des présentations individuelles de l’avancement des travaux devant l’ensemble des participants. Elles sont bien sûr prolongées par un encadrement individualisé sous la direction d’un enseignant. Le mémoire vaut 100% de la note du séminaire. Il est soutenu publiquement devant l’universitaire qui l’a encadré et un autre chercheur. La démarche mémoire devra se fonder sur une triple visée : a) Des mémoires qui exigent une enquête. Un mémoire de sciences sociales ne se fait pas entre les murs de la bibliothèque, on ne fait pas un travail de recherche en travaillant sur un objet qu’on connaît que par ouï-dire et sur lequel on ne peut mobiliser aucune documentation inédite ou originale. Il faut donc définir un « terrain « qui oblige à mettre en oeuvre des démarches d’enquête : collecte de données, observation participante, entretiens, exploitation d’archives, revues de presse, passation de questionnaire. Aucune méthode ou démarche n’est obligatoire ni incontournable, le séminaire permettra à chacun de choisir une démarche appropriée. b) Des mémoires qui posent des questions théoriques. La visée du travail de mémoire ne peut cependant être de décrire ou de raconter. Il s’agit de comprendre, d’analyser, de cerner des causalités, de risquer des interprétations… donc de chercher à se doter par des lectures d’une boite à outils théorique qu’il soit possible de faire travailler, qui contribue à rendre visible ou intelligible des dimensions jusque là peu explicites de l’objet étudié. Ce travail de lectures et de recherche de cadres théoriques passe par de l’échange de conseils bibliographiques. c) Des mémoires « faisables « qui prennent donc acte du principe de réalité liés à l’accès aux sources, au temps disponible, à l’inégale facilité de divers sujets pour un public de débutants. Pour ce, il est vivement conseillé d’entamer une réflexion avant la rentrée : par des lectures, éventuellement par le lancement d’un travail de collectes de données ou une enquête de terrain dès l’année à l’étranger (un éventuel retour sur un terrain « exotique » pendant la 99 guide étudiant de sciences po rennes quatrième année reste possible pour une durée de deux semaines mais expose l’étudiant à de multiples contraintes : surcoût financier, éloignement avec le terrain...). Quoiqu’il en soit, il est vivement conseillé de prendre contact avec le responsable du séminaire dès cette période ! 3 – Un séminaire associant des chercheurs extérieurs confirmés Un tiers du volume horaire sera réservé à des conférences suivies de discussion par et avec des chercheurs spécialisés sur les domaines du séminaire, qu’il s’agisse d’apporter une formation aux méthodes d’enquête et de travail ou de restituer des recherches liées aux thèmes abordés par les mémoires. Il s’agira pour partie de chercheurs locaux puisque ces thèmes permettent de mobiliser le potentiel de l’équipe CNRS du CRAPE. Les étudiants seront par ailleurs systématiquement invités aux séminaires du CRAPE qui seront pour eux l’occasion d’entendre un invité témoigner de son travail de recherche. Lorsque ces conférences interfèrent directement avec la thématique du séminaire, l’assistance peut y être obligatoire. Parmi les invités récents, mentionnons Laurent Thévenot, Jacques Sémelin, Nicolas Mariot, Rémi Lefèvre, Patrick Lehingue, Johanna Siméant, Armand Mattelard etc. Mais les intervenants seront aussi des chercheurs extérieurs. Leur profil ne peut être identifiable à l’avance. Il sera tributaire de la nature des projets de mémoire et de l’apport qu’ils pourront fournir dans cette perspective. Les invitations peuvent aussi cibler des « acteurs « (responsables de mouvements sociaux, journalistes) qui viendraient évoquer leurs pratiques professionnelles ou leur activité militante. Parmi les intervenants des années précédentes : Jacques Sémelin, Pascal Dauvin, Christine Guionnet, Lilian Mathieu, Annie Collovald, Lionel Arnaud, Dominique Marchetti, Valérie Sala, Pala, Yann Fournis... Quelques précisions pratiques La réalisation d’un mémoire demande un gros travail et un véritable investissement tant dans le séminaire que dans le travail personnel de recherche. L’assiduité au séminaire est à la fois une règle de bon travail et de respect à l’égard des autres participants. La mise en commun des expériences de recherche parallèlement vécues par chaque étudiant est source de richesse pour tous. Et après ? Des parcours de Masters très diversifiés vers des formations professionnelles ou de recherche menant à un large éventail de champs professionnels : métiers de la culture, de la communication, de l’action publique, de la recherche ou de l’expertise en sciences sociales, et même activités privée dans le domaine du commerce équitable… - Master de science politique/sociologie, recherche/professionnel : • à Sciences Po Rennes : AEPE-EAPT (les deux derniers allocataires des bourses doctorales à Sciences Po Rennes) • à Sciences Po Lille ; Sciences Po Paris ; Sciences Po Aix, etc. • à l’étranger (Angleterre) - Master en gestion des ressources humaines (Sciences Po Paris) 100 guide étudiant de sciences po rennes - Master urbanisme professionnel (Sciences Po Paris) - Master « Consultant culturel » (Nanterre) ; « Échanges culturels internationaux » (Sciences Po Lyon ; Université de la Rochelle ; « Droit et administration de la culture » (Sciences Po Bordeaux) - Master sur le développement (Sciences Po Rennes: Master ISUR ; Paris 1) - Master « Études Européennes » à Paris 1 ; à Sciences Po Strasbourg - École de journalisme (CELSA ; Bordeaux) - Et même des réussites aux concours administratifs… après une prep-ENA ! > Droit de l’environnement et développement durable Discipline : Droit public Nom de l’enseignant : Gil DESMOULIN Nombre d’heures : Semestres 1 et 2 = 48 H Descriptif : Ce séminaire comporte deux objectifs : un objectif pédagogique et un objectif scientifique. Le premier objectif est un objectif pédagogique car il s’agit d’apporter aux participants des connaissances de base relatives au droit de l’environnement en mettant l’accent sur les enjeux des politiques publiques environnementales. Seront ainsi abordés, les sources du droit de l’environnement qu’elles soient internationales, nationales et européennes ainsi que les grands principes du droit de l’environnement (prévention, précaution, pollueur-payeur, participation). Des développements seront spécifiquement consacrés au droit de l’environnement de l’Union européenne et à l’organisation de l’administration de l’environnement en France. Le droit pénal ainsi que l’économie du développement durable ne seront pas oubliés. Enfin, des interventions pourront porter également sur l’économie et la sociologie. Le second objectif est un objectif scientifique d’initiation à la recherche juridique. Les étudiants devront réaliser (seuls ou en binôme en fonction du nombre de participants et des préférences de chacun) un article universitaire correspondant à la thématique du séminaire. En début d’année, un axe de recherche sera déterminé avec le responsable du séminaire, cette thématique sera développée sous la forme d’articles qui auront pour vocation à être rassemblés afin de parvenir à une publication collective. Ce travail devra être réalisé avec toutes les contraintes qui accompagnent toute production universitaire : rigueur et valeur des sources, honnêteté intellectuelle, soin apporté à la construction du plan… Les thèmes abordés - Les sources et les principes du droit de l’environnement - Le droit européen de l’environnement - Le droit pénal de l’environnement - Le droit du patrimoine 101 guide étudiant de sciences po rennes - Économie de l’environnement - Administration de l’environnement - Contentieux de l’environnement - Urbanisme et environnement - Fiscalité de l’environnement Les différents thèmes seront traités par des enseignants-chercheurs et/ou des professionnels du secteur. > Affaires européennes et internationales > L’Europe autrement Discipline : Science politique Nom des enseignants : Romain PASQUIER, Jean-François POLO Nombre d’heures : Semestres 1 et 2 = 48 H Descriptif : Partant du constat que le processus d’intégration européenne influe sur nombre de phénomènes politiques, économiques et sociaux, ce séminaire entend donner aux étudiants les outils théoriques et les données empiriques pour saisir cette dynamique dans toute sa diversité et sa complexité. Dans le cursus de Sciences Po Rennes l’intégration européenne n’est perçue qu’à travers la présentation de généralités institutionnelles, juridiques et économiques. Ce séminaire vise donc justement à dépasser le sens commun et les banalités pour prendre la mesure des multiples transformations en cours nées de l’intégration européenne et l’influençant en retour. D’une part, le fonctionnement réel et quotidien de l’Union européenne se révèle bien plus fin, complexe et captivant qu’il n’est en général présenté dans les médias ou dans les approches de l’Europe pour néophytes. D’autre part, on néglige souvent l’impact parfois peu perceptible de l’Europe sur les sociétés politiques jusqu’alors ‘nationales’. On peut et on doit ainsi s’interroger sur les effets de l’Europe sur les élites, les médias, l’action collective, les politiques publiques, les partis politiques, les identités, etc. En se focalisant sur l’Europe au concret ce séminaire – organisé autour de la rédaction d’un véritable mémoire de recherche exigeant un travail de terrain – permet de réaliser de véritables enquêtes qui ne soient pas disproportionnées. Ainsi, nombre de sujets qui n’impliquent pas nécessairement de se rendre à l’étranger peuvent être envisagés. Par exemple, la mise en oeuvre des politiques européennes et des projets européens, les discours et la communication de et sur l’Europe, les usages politiques de l’Europe, l’action d’ONG ou de groupes d’intérêts ou bien encore les liens entre les médias et l’Europe qui peuvent être analysés au niveau européen ont constitué d’excellents terrains d’étude au niveau local et national pour les étudiants du séminaire. 102 guide étudiant de sciences po rennes L’organisation de ce séminaire vise un triple objectif : - donner aux étudiants une connaissance approfondie du processus d’intégration européenne et de ses enjeux (à travers l’intervention de spécialistes chercheurs et professionnels) ; connaissance nécessaire à la poursuite en Master 2 spécialisé sur l’UE - permettre de réaliser une premier mémoire de recherche qui s’inscrit pleinement dans l’évolution d’un champ disciplinaire récent, dynamique et porteur (à noter les mémoires peuvent être rédigés en anglais si cela peut être utile par la suite à l’étudiant(e)) ; - faire connaître les nombreuses professions en lien de près ou de loin avec l’UE. Programme du séminaire : - Séance 1 : Introduction et présentation du séminaire (18 septembre) Intervenants : R. Pasquier et J.-F Polo - Séance 2 : Analyser l’intégration européenne (25 septembre) Intervenant : J.-F Polo - Séance 3 : Analyser l’européanisation (2 octobre) Intervenant : R. Pasquier, chargé de Recherche au CNRS, CRAPE. - Séance 4 : Méthodologie générale du mémoire (9 octobre) Intervenants : R. Pasquier et J.-F Polo - Séance 5 : La construction d’une politique publique européenne ( 23 octobre) Intervenante : Virginie Saliou, doctorante CRAPE/Sciences-Po Rennes - Séance 6 : La Turquie et l’Europe (6 novembre) Intervenante : Claire Visier (Faulté de droit, Rennes 1)) - Séance 7: L’Europe de la Santé (20 novembre) Intervenant : Sébastien Guigner, Maître de conférences en science politique, EHESP. - Séance 8 : Le lobbying et les politiques européennes (4 décembre) Intervenant : Damien Périssé, directeur à la CRPM - Séance 10 : Exposé des sujets, des ébauches de problématique et du terrain (avec R. Pasquier et J.-F Polo) (11 décembre) - Séance 11 : : Le montage et la gestion de projets européens (29 janvier) Intervenante : Alice Ruczinski , Ingénieur Europe, Mission pour le développement européen de la recherche en Bretagne - Séance 12 : Les médias et l’Europe (5 février) Intervenant : Thomas Frinault, Université de Rennes 2 - Séance 13 : Les politiques et projets culturels de l’UE (12 février) Intervenante :Laurence Barone, chargée de mission, Relais culture Europe, Paris - Séance 14 : Y-a-t-il des limites à l’européanisation ? (19 mars) Avec Romain Pasquier - Séance 15 : Présentation des plans des mémoires (2 avril) (avec R. Pasquier et J.-F Polo) - Séance 16 : Présentation des plans des mémoires (9 avril) (avec R. Pasquier et J.F. Polo) 103 guide étudiant de sciences po rennes > Migration and modes of incorporation : transnational communities, refugees and asylum seekers. Discipline : Sciences sociales Nom de l’enseignant : Mario MENENDEZ Nombre d’heures : Semestres 1 et 2 = 48 H Descriptif : Les mouvements migratoires qui ont traversé l’histoire de pays comme l’Angleterre, la France et les États-Unis ont été souvent responsables de la formation de communautés ethniques. Afin de mieux comprendre ce processus nous nous proposons d’analyser les politiques migratoires mises en place en Europe comme aux États-Unis dans un souci sécuritaire, le rôle joué par les différentes structures sociales et gouvernementales, les multiples types de réseaux, le développement des quartiers à forte concentration ethnique et les systèmes économiques parallèles dans le(s) pays d’accueil. Les multiples réformes législatives sur le droit d’entrée et de séjour des immigrés ainsi que la possible insertion et participation des communautés à la vie politique de la nation ont replacé la question migratoire au centre des discours politiques actuels dans de nombreux pays. L’approche comparative met en évidence la complexité et la diversité des migrations actuelles dont les déplacements peuvent être temporaires, cycliques, récurrents ou définitifs. En outre, nous constatons une diversification des profils des migrants avec une augmentation de réfugiés et de demandeurs d’asile. Ainsi le poids économique des communautés, l’importance donnée à l’ethnicité, la construction d’une identité nationale ou transnationale et le contrôle des frontières afin de dissuader les possibles candidats ne sont que quelques-unes des pistes de recherche à analyser dans une perspective pluridisciplinaire, historique, sociologique, économique et politique pouvant s’insérer dans le master Affaires européennes et internationales ainsi que dans le master recherche. Ce séminaire s’inscrit dans le cadre d’un futur masters à finalité professionnelle : Flux et politiques migratoires. Mention science politique. Les séances seront consacrées à l’analyse historique des migrations, à la législation et au droit international, aux réfugiés et demandeurs d’asile, à l’ethnicité et aux communautés et enclaves ethniques. Il sera demandé une participation active des étudiants. A chaque séance un texte en relation directe avec la thématique analysée servira de support. Le deuxième semestre sera dédié à la méthodologie de recherche et à la présentation individuelle des sujets de mémoire. L’intervention de conférenciers sera programmée au cours de l’année. Programme du séminaire : Introduction Historique de l’immigration au XX siècle. Définition d’une problématique commune aux immigrants. 104 guide étudiant de sciences po rennes Politiques d’immigration. Réfugiés, demandeurs d’asile Ethnicité et hétérogénéité. Création des communautés: temps et espace géographique. Quartier et/ou enclave ethnique Insertion sociale, insertion économique. Réseaux sociaux et économiques. Economies parallèles. Relations intercommunautaires. Bilan Bibliographie : - BON TEMPO, Carl. Americans at the Gate. The United States and Refugees During the Cold War. Princeton, Princeton University Press, 2008. - BOYD, Monica & GRIECO, Elizabeth, Women and Migration : Incorporating Gender into International Migration Theory. Washington D.C., Migration Policy Institute, 2003. - BOYLE, Paul et al. Exploring Contemporary Migration. New York, Longman, 1998. - BRETTELL, Caroline B. Theorizing Migration in Anthropology: The Social Construction of Networks, Identities, Communities and Globalscapes. In Migration Theory: Talking Across Disciplines. Dir. James Hollifield & Caroline B. Brettell. New York: Routledge, 2000. pp. 97-136. - CASTLES. Stephen & MILLER. Mark. The Age of Migration. International Population Movements in the Modern World. London, The MacMillan Press, 1993. - GRENIER. Guillermo & STEPICK. Alex.(ed). Miami Now! Immigration, Ethnicity and Social Change. Miami, University Press of Florida. 1992. - HEISLER, Barbara Schmitter. The Sociology of Immigration: From Assimilation to Segmented Integration, from the American Experience to the Global Arena. In Migration Theory: Talking Across Disciplines. Dir. James Hollifield & Caroline B. Brettell. New York: Routledge, 2000. pp. 77-96. - HOFFNUNG-Garrskof, Jesse. A Tale of Two Cities : Santo Domingo and New York After 1955. Princeton, Princeton University Press, 2008. - HOLLIFIELD, James & BRETTELL, Caroline B. (ed). Migration Theory: Talking Across Disciplines. New York: Routledge, 2000. - MOORE. Joan & PINDERHUGES. Raquel.(ed). In the Barrios. Latinos and the Underclass Debate. New York, Russell Sage Foundation, 1993. - NOIREL, Gérard. Réfugies et sans-papiers : La république face au droit d’asile XIXe-XXe siècle, Paris Hachette, 2006. - PORTES. Alejandro (ed). The Economic Sociology of Immigration. New York, Russell Sage Foundation, 1995. - POUTIGNAT, Philippe & STREIFF-FENART, Jocelyne. Théories de l’ethnicité. Paris, Presses Universitaires de France, 1995. - YANS-McLAUGHLIN. Virginia (ed). Immigration Reconsidered: History, Sociology and Politics. Oxford, Oxford University Press, 1990. 105 guide étudiant de sciences po rennes Management stratégique et organisationnel > Métiers de l’Expertise : Gouvernance et Audit Disciplines : Gestion, Droit Nom des enseignants : Bruno TILLY, Bernhard KITOUS Nombre d’heures : Semestres 1 et 2 = 48 H Descriptif : Le séminaire MEGA propose aux étudiants intéressés par les métiers de l’audit et de l’expertise – tous secteurs - une approche globale, au sens des entreprises, des administrations et des organisations non-gouvernementales. Le présent descriptif se voulant succinct, le lecteur pourra contacter les auteurs, sachant qu’il comporte un tronc commun 24h et deux parcours spécialisés de 24h (au choix). Programme du séminaire : I- Tronc commun(24h) Dans la société contemporaine, l’expert est celui qui, appelé pour ses compétences techniques, permet (1)- d’expliciter une situation; (2)- d’en développer un Audit (du latin « audire » = écouter; (3)- de rapporter le problème à son contexte stratégique (du mot grec « strategos » = général en chef); (4)- d’en proposer un diagnostic et des choix critiques (du grec « crisein » = choisir); (5) - et d’aider les décideurs à décider ! L’expertise s’entend de métiers divers en apparence mais unis par la même dimension méthodologique : être capable dans une situation compexe ou de crise, d’apporter une démarche de résolution efficace et humainement satisfaisante. Concrètement le séminaire MEGA repose sur 15 années et 300 monographies de gouvernance portant sur la gouvernance des entreprises & administrations publiques avec des clefs aussi diverses que: • le Centre Canadien de Développement (ONG) ou la négociation de Roche avec le gouvernement du Brésil à propos des brevets pharmaceutiques de la tri-thérapie; • BP, Shell, Exxon-Mobil et les « seven sisters » sur les enjeux de l’Energie; • Les compagnies aériennes American Airlines, Canadian Airlines, Singapore Airlines, Emirates.. • Shiseido, Estée Lauder, Honda, Diageo.. sur les marchés internationaux; • La Deutsche Bank, Bayer, Siemens, T.U.I, les stratégies de l’industrie Allemande; • La Fondation Guggenheim, Le Museum of Modern arts (MOMA); ... • Google Inc; Apple Inc; MicroSoft; les petits poucets devenus des géants ;... La méthodologie proposée dépasse le cadre suranné des « fonctions » comme marketing, finances, GRH.. pour s’interesser aux métiers : conseil en stratégie; auditeur; réviseur; expert judiciaire; juriste d’entreprise; commissaire aux comptes; ..etc. I I- Branche « Fiscalité et Délinquance d’affaires » (FDE, B.Tilly, 24h) 106 guide étudiant de sciences po rennes Cette branche est construite autour d’un fil conducteur : l’audit fiscal et de droit pénal pour l’entreprise. Elle vise à introduire à tous les métiers juridiques de l’audit en entreprise (juriste-conseil d’entreprise, avocats fiscalistes et ou d’affaires etc…), notamment les procédures de contrôle fiscal (qui en soi est un audit de l’entreprise), et plus spécialement celles de 1-répression de la délinquance fiscale; et 2- droit pénal des afffaires. Car c’est, semble-t-il, une des fonctions de l’expert que d’essayer de détecter, de prévenir ou de guérir, les risques provoqués par les tentations des dirigeants sociaux pour une certaine délinquance d’affaires. Le séminaire est une introduction à ces aspects qui sont approfondis en année 5 dans les actuels masters dans les I.E.P, notamment à Rennes le master RQM. Mais elle peut également intéresser ceux qui, au sortir de l’Institut, envisagent de s’engager dans une carrière au sein de la fonction publique ayant à connaître des réalités de l’entreprise : magistrature (conseillers TA), corps d’inspection relevant du ministère de l’économie et des finances (etc…). D’où les passerelles évidentes qui s’établissent entre cette branche et la section SP, voire le CPENA. Seront tour à tour convoqués les points de vue de praticiens de l’audit fiscal (responsables et conseils d’entreprises, agents de l’administration fiscale et juge de l’impôt) ET ceux d’universitaires et chercheurs spécialisés en droit fiscal ou droit des affaires. Ceci dans le but d’offrir aux étudiants, dès leur retour de l’année à l’étranger, une occasion d’être mis au contact de professionnels impliqués dans certaines réalités très concrètes de l’entreprise (avocats, experts-comptables, fonctionnaires, magistrats…), et l’opportunité d’appréhender simultanément la diversité des angles d’approches théoriques sur ces mêmes réalités. Cette formation sera découpée en séances qui seront: - soit animées par mes soins et viseront à cadrer l’ensemble du dispositif à la fois sur le plan de la méthodologie et sur le plan de la cohérence des contenus. - Soit réparties entre, d’une part, les universitaires et, d’autre part, les praticiens: (a)- Pour les universitaires, il sera fait appel à Thierry LAMBERT (ancien inspecteur des impôts, Professeur de Droit Public à l’Université d’Aix en Provence, et auteur notamment d’un Traité de droit fiscal), Laurent BARONE (Maître de Conférences de Droit Public, auteur notamment d’un ouvrage remarqué sur les apports de la CEDH en Droit Fiscal), et Christian LOPEZ (MCF de droit privé à l’université de Cergy-Pontoise). (b)- Quant aux praticiens qui auront la charge des autres séances, il sera fait appel à deux avocats fiscalistes spécialisés dans le contentieux fiscal et la procédure (FIDAL/KPMG), à un expert-comptable/commissaire aux comptes, à un Conseiller TA (ou CAA) et à un responsable du contrôle fiscal exerçant au sein des services extérieurs de la DGI. Voici enfin une liste (non exhaustive) de quelques thèmes qui seront, sous une forme ou sous une autre, abordés au cours de ce séminaire : - Les outils de la lutte contre la fraude fiscale. - Les garanties de l’entreprise vérifiée face à l’administration fiscale - L’immixtion de l’administration dans la gestion de l’entreprise : l’acte anormal de gestion - Etendue et limites des pouvoirs du juge de l’impôt - L’influence du droit communautaire sur le droit fiscal 107 guide étudiant de sciences po rennes - Optimisation, ingénierie fiscale et abus de droit - La prévention du contrôle fiscal - L’entreprise face aux redressements fiscaux I II - Branche « Gouvernance, Stratégie et Audit» (GSA, B.Kitous, 24h) La branche GSA du Séminaire MEGA forme aux métiers de l’audit interne et de l’audit externe; pour ce dernier il s’agit (1)- des commissaires aux comptes et experts-comptables; et (2)- des spécialistes en systèmes d’information et de communication des organisations (entreprises; musées type Fondation Guggenheim; hôpitaux et cliniques type Kaiser Foundation; théatres et troupes de ballet type New York City Ballet; etc.). Fondé sur vingt années d’audits externes en stratégie des multinationales, cette branche se veut plus proche d’un diagnostic de spécialiste; c’est pourquoi elle est adaptée aux fonctions telles que : marketing; finances; logistique; management des RH; achats; etc. Chaque étudiant est engagé dans une véritable spécialisation professionnelle en relation à la stratégie de la firme; les modèles et outils professionnels sont mobilisés pour accomplir, selon le choix de chacun : audit environnemental; audit financier; audit social; audit informationnel; audit d’identité culturelle. En un moment de crise 2007-2011, où les stratégies des entreprises et des ONG sont à la réduction de voilure et au redéploiement sur quelques zones de croissance, tout problème relatif à la gouvernance d’une organisation humaine, est le bienvenu pour vous donner des atouts décisifs pour un recrutement. On ne fait pas de théorie mais référence est faite aux compétences en Gouvernance qui se lient avec les sciences politiques, grâce aux travaux de D.North (les enjeux des institutions, Nobel 1993), de Stigler (l’impact de l’information incomplète, Nobel 1982) ; Buchanan (le « public choice », Nobel 1986 et 2006) ; Heckman (l’importance des singularités pour l’innovation, 2000, 2010); ainsi que les japonais Nonaka et Takeuchi et leur « knowledge management »(1996, 2000, 2010). Les références techniques sont construites sur les modèles stratégiques et professionnels (BCG; HEC; McKinsey; Arthur D.Little; etc.). La gamme des applications du séminaire se trouve dans des secteurs variés : réseaux TV, Electronique, NTIC Internet et Télécom ; Nutrition et santé ; Pharmacie; Hôpitaux & Cliniques; Agroalimentaire; Aéronautique et automobile ; BTP, Construction et infrastructures publiques ; Logistique : Aérien, High-Techno, Maritime, Terrestre ; Développement durable et ONG ; Foresterie et Industries des médias écrits; Musées, arts, culture, et entertainment ; etc. Les travaux se déroulent au sein d’une équipe dédiée à une firme ou une organisation (ONG, etc.), où chaque personne a son sujet propre, différent des autres. La démarche associe une logique de recherche personnelle avec une entraide pour rentrer en contact direct et développer une expertise et une crédibilité professionnelles. Ont été travaillés: News Corporation ; Pearson ; Guggenheim Fondation ; Nestlé ; Pepsi-Cola ; Cadbury’s ; BrownForman; Nokia ; Sony ; Ericsson ; Time-Warner ; Volkswagen ; RyanAir ; British Airways ; Novartis ; Glaxo GSK ; Merck ; 3M ; Enron ; Boeing ; Mondavi Vineyards ; Quaker ; Estonian Telekom ; AON Insurance; Pfizer ; Baltika ; Richemont-Cartier ; Bombardier ; Hugo Boss ; Johnson & Johnson ; Northrop-Gruman ; Tata ; Philips; etc. 108 guide étudiant de sciences po rennes Pour capitaliser sur une compétence internationale, chaque choix de firme ou d’ONG doit porter sur une entité dont le siège social se trouve hors de France. Cela enrichit la réalité de l’audit externe vus sous l’angle de sa logique institutionnelle dans un autre pays, surtout en vue de votre avenir. Sur le plan géographique, les pays « riches » du BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine), comme ceux d’Asie (Thailande, Vietnam, Malaisie, etc.), d’Amérique latine, d’Amérique du Nord, sont aussi importants que l’Europe (UK; Germany; Netherlands; etc) et les « PIGS » (Portugal, Italie, Grèce, Spain). Vos compétences à la fin du séminaire ? Auditer les comptes mais aussi les clients, les prospects, les ressources humaines ou la dimension environnement (entreprise citoyenne); en vue d’ Approfondir la stratégie d’une organisation; la Comprendre pour Apprécier ses causes et ses conséquences; l’Expliquer grâce à votre Analyse de ses chances et risques; et Proposer – voire : recommander - des solutions prospectives sur la base de scénarios : tel est, en substance, l’apprentissage proposé sur 9 mois. La branche Gouvernance, Stratégie et Audit comporte des témoignages de professionnels tels que : Mr Mercier, président du Pôle « Productique » de Bretagne; Mr Fontaine, Commodity Manager, Kodak Carestream Health; Mr Walckenaer, Mazars & Guérard; Dr Le Duff, Directeur, Pharmacie du CHU; Mme Le Fellic, administrateur du Groupe comptable et social Syndex SA. L’objectif final du MEGA: Le Séminaire procure à chacun des participants une expérience unique de vécu avec « son » entreprise pendant 9 mois aboutissant à un travail de haut niveau. La soutenance des travaux de recherche dans les deux branches s’effectue devant un Jury qui en constitue le point d’orgue. Chaque étudiant y démontre sa capacité tant à élaborer son propre travail qu’à contribuer à une vie d’équipe prédisposant aux métiers de type « consultant, expert, et/ou auditeur externe professionnel «. Le MEGA structure ainsi la première année de Master de type « Ecofi» (M1) sur une base très solide permettant ensuite de candidater soit sur des M2 type Sciences Po, soit sur des M2 en grande école ou à l’international. Bibliographie : - Igor ANSOFF, Stratégie du développement de l’entreprise, Editions d’organisation, 2000. - A.D. CHANDLER Stratégies & Structures de l’entreprise Ed Orga, 1989 - M. CHENEAUX de LEYRITZ, Gestion financière des EMN , IEP Paris, 1994 - T. COPELAND & al, La stratégie de la valeur, InterEditions 1994 - JP. DETRIE et coll. Le Strategor, réédition 1998. - Martin DEWAELE & B.KITOUS, L’Autre management, L’Harmattan 2005. - Laurence DUMOULIN, L’expert dans la justice, Economica 2007. - P.DRUCKER, Devenez manager ! , Village mondial, 2006 - S.FINKELSTEIN, Why smart executives fail ? , Portfolio, 2003 - R. HARTLEY, Management mistakes & successes, J.Wiley & sons, 6th edition, 2001. - F.JACOB, La statue intérieure, Editions Odile Jacob, 1997 - G. JOHNSON & H.SCHOLES, Stratégique, Publi-Union, 2000, Paris. - B.KITOUS, Les alicaments, enjeux et scénarios, Editions ENSP, 2003 109 guide étudiant de sciences po rennes - P. KOTLER & al, La concurrence totale, Editions d’Organisation 1988-2008 - A.C. MARTINET, Diagnostic stratégique, Vuibert 2003. - R. M ILLER, La direction des entreprises, McGraw Hill, 1994. - G. MONTIFROID & M.IMBEAULT, Géopolitique & économies, Frison-Roche, 1997, Paris. - J.L. MUCCHIELLI, Relations économiques internationales, Hachette, Paris 2004 - D.NORTH, Institutions, institutional change and economic performance, Cambridge, 2005 - R.OBERT & MP.MAIRESSE, Comptabilité & Audit, Dunod, 2009 - B. PARKER, Globalization & Business practice, SAGE, 1998, Chap 3, 5, 7, 9 en particulier. - M. PORTER-L’avantage concurrentiel (InterEditions 1987, 2010) - M. PORTER-L’avantage concurrentiel des nations (InterEditions 1993, 2007) - F. SCHERRER Industry structure, strategy and public policy, HarperCollins 1996, 2000 - J. STIGLITZ & C.WALSH, Economics, Norton, 2008, (Chap 20, 21 et 39, 40 ) - P. VERNIMMEN, Finance d’entreprise, Dalloz 2004 > Management des Organisations et des Projets / Communication des Organisations Discipline : Gestion Nom des enseignants : Lionel HONORÉ, Claire GAUZENTE Nombre d’heures : Semestres 1 et 2 = 48 H Descriptif : Ce séminaire s’adresse aux étudiants des trois filières qui souhaitent approfondir les problématiques managériales liées à la communication des organisations et/ou au fonctionnement des organisations et à la conduite de projet. Sans être un passage obligé pour cela, il est une bonne préparation aux masters Communication Des Organisations (CDO) et Management des Organisations et des Projets (MOP). Le déroulement du séminaire accompagne la réalisation d’un mémoire de recherche par l’étudiant. Il alterne des séances collectives centrées sur l’épistémologie, les méthodologies qualitatives et quantitatives de recherche, l’approfondissement théorique de problématiques managériales, des séances de travail en petits groupes (réunissant les étudiants qui ont des questionnements proches), du suivi individuel de la réalisation du travail de recherche. Certains points étudiés peuvent donner lieu à l’intervention de personnes extérieures à Sciences Po Rennes. Le mémoire s’appui sur une étude de terrain. Les questions étudiées sont définies par un échange entre l’étudiant et les enseignants. L’ancrage théorique peut être dans le domaine des Sciences de Gestion, de la Sociologie, de l’Économie et bien sûr pluridisciplinaire. La méthode de recherche peut être qualitative (de type ethnographique à base d’entretiens, d’observation in situ, etc.) ou quantitative (enquête par questionnaires). Les thèmes abordés les années précédentes sont, par exemple : - la stratégie de communication d’Air France 110 guide étudiant de sciences po rennes - l’évolution des organisations de microcrédit - les marques de commerce équitable - le management interculturel - la fusion Ouest-France/Presse-Océan - le management de la qualité dans les cliniques - le lancement de la ligne Bio d’Yves Rocher - spiritualité et management - les femmes cadres et les réseaux professionnels Actions publiques > Action locale Discipline : Sciences sociales Nom des enseignants : Philippe LEROY, Christian LE BART, Marc ROUZEAU Nombre d’heures : Semestres 1 et 2 = 48 H Descriptif : Le séminaire “ Action Publique Locale ” se propose de satisfaire à deux objectifs principaux : Apprendre à construire sa propre connaissance par une initiation à la recherche et favoriser un processus progressif de professionnalisation. Cette initiation à la recherche en sciences sociales a pour point de départ “ l’action publique locale ”, qui constitue un objet aux multiples facettes tant du point de vue des logiques sectorielles (sociales, culturelles, urbaines, etc.) que du point de vue des dimensions sur lesquelles portent l’analyse (échelons territoriaux, types d’acteurs, formes d’organisation, processus de régulation, etc.) Son déroulement est centré sur la réalisation du mémoire qui, outre une initiation à la recherche, est aussi un outil d’apprentissage de savoirs faire professionnels (rédaction d’un rapport, analyse, enquête de terrain, entretiens …), un moyen d’entrer en contact avec un (ou plusieurs) milieu(x) professionnel(s) et un atout non négligeable pour intégrer un master 2 dans le domaine de l’action publique (notamment trois des spécialités de master 2 proposées par Sciences Po Rennes : « Expertises de l’action publique territoriale », « Action et espaces publics en Europe » et « Maîtrise d’Ouvrage Urbaine et Immobilière). L’articulation entre le mémoire et le projet professionnel est un élément central dans le choix du sujet. L’encadrement du mémoire se fait avec l’un des enseignants intervenant dans le cadre du séminaire. De ce fait le séminaire comportera quatre types de séances : 1. Des séances consacrées à la méthodologie de l’enquête en sciences sociales, directement orientées vers le travail que demande le mémoire. Elles permettront aussi aux étudiants de s’approprier les différentes postures exigées par la production de connaissances en sciences sociales, de faire part des questions qu’ils se posent au cours de leur travail et 111 guide étudiant de sciences po rennes de l’état d’avancement de celui-ci. 2. Des séances présentant des problématiques relatives à l’action publique locale, permettant de nourrir la réflexion pour les mémoires. Ces séances seront alimentées par des textes distribués aux étudiants et des orientations bibliographiques. Ces séances sont également l’occasion de soulever des questions se posant pour la réalisation du mémoire et de faire parfois intervenir des chercheurs ou des professionnels travaillant sur des terrains locaux. 3. Des séances d’échange collectif sur les mémoires (présentation des problématiques par chacun des étudiants participant au séminaire) et sur les parcours professionnels possibles à l’issue du séminaire (séance en présence d’étudiants des années précédentes ayant suivi le séminaire). 4. Une séance dédiée aux parcours des « anciens » du séminaire. Nous organisons tous les ans depuis 2000 (première promo du séminaire) une enquête sur les parcours de formation et parcours professionnels de ces étudiants. Cette banque de données est enrichie par des témoignages directs « d’anciens » et quelques conseils stratégiques afin de contribuer à votre processus de professionnalisation. Types de sujets traités dans le cadre du séminaire : la mise en place et le fonctionnement de structures intercommunales (dans les Deux-Sèvres), les projets de « pays » (pays de Redon), les associations dans les quartiers DSQ à Rennes, aménagements urbains et enjeux de sécurité à Rennes, la reconversion industrielle à Brest, la politique d’achat de la DRAC Bretagne, le Musée des Beaux-Arts de Nantes, l’Orchestre de Bretagne (rapports avec les collectivités territoriales), la politique de coopération Ille-et-Vilaine/région de Poznan, le festival des « vieilles charrues » à Carhaix, la politique de l’eau à Rennes, la politique du logement de Rennes Métropole, la mise en place de l’allocation personnalisée d’autonomie en Ille et Vilaine, l’évaluation de la politique de la ville à Rennes et à Nantes, la politique de coopération décentralisée du Conseil Général du Finistère, régionalisation et transport ferroviaire (le cas de la ligne Caen-Rennes), financements européens et aménagement du port du Havre… Programme du séminaire : Le séminaire comprendra au total 16 séances aux dates suivantes (programme et dates provisoires) - 24 septembre : Présentation générale du séminaire (P.Leroy, M Rouzeau) - 01 octobre : La construction de l’objet de recherche (P. Leroy) - 08 octobre : Outils d’analyse et approches de l’action publique locale (M. Rouzeau) - 15 octobre : La démarche d’enquête au niveau local (P. Leroy) - 05 novembre : Éléments de sociologie de l’action (P. Leroy) - 12 novembre : Les territoires des politiques publiques locales (M. Rouzeau) - 19 novembre : Le rôle des élus locaux et La politique locale (C. Le Bart) - 26 novembre : Les parcours masters et professionnels après le séminaire(P .Leroy) - 03 décembre : Présentation des problématiques par les étudiants (P.leroy, C. Le Bart) - 10 décembre : Présentation des problématiques par les étudiants (P Leroy, MRouzeau) 112 guide étudiant de sciences po rennes - 21 janvier: conférence de Mme Gwénaelle Hamon maire adjointe à l’éducation de la ville de rennes et vice présidente déléguée au développement économique et à l’emploi à Rennes Métropole. (Animation P Leroy) - 04 février : L’entretien avec les acteurs locaux (P Leroy) - 11 février : Communication et démocratie locales (C. Le Bart) - 04 mars: Le développement de l’expertise territoriale (M. Rouzeau) - 25 mars : L’écriture du mémoire et sa soutenance (P Leroy) - en avril : Politiques urbaines (M Patrick Legales Directeur recherche IEP Paris) Grands concours > Administration publique et carrières judiciaires Discipline : Droit public Nom de l’enseignant : Christophe DEMILLY Nombre d’heures : Semestres 1 et 2 = 48 H Descriptif : I – Ce séminaire a pour vocation : de faire connaître le monde de la fonction publique ou des services publics et ses acteurs en faisant intervenir des professionnels, de faire connaître les carrières judiciaires, de faire connaître les différents concours y afférent, de préparer les élèves aux épreuves écrites et orales, de compléter les connaissances des élèves tant en culture générale que dans des matières indispensables II – Axes de travail • Une connaissance des métiers de la Fonction publique, des services publics, ainsi que les carrières judiciaires - Des professionnels sont invités au séminaire afin de présenter aux élèves leur métier et les concours d’accès (Interventions de deux heures) - Les responsables du CPENA et de l’IPAG sont également invités à faire connaître leurs centres de préparation. A titre d’exemple, sont intervenus en 2009 – 2010 : - des fonctionnaires territoriaux, - le secrétaire général de la Préfecture, - un directeur d’organisme de Sécurité Sociale, - la secrétaire générale aux affaires régionales, - un juge - des élèves de l’EN3S, • Un approfondissement … ou un rappel des connaissances indispensables Il est prévu un cours sur les finances publiques et les juridictions financières, un cours sur les grandes évolutions du droit des services publics et un cours sur le droit de la Fonction 113 guide étudiant de sciences po rennes publique, éléments de connaissance indispensables pour préparer les concours. • Une préparation aux épreuves écrites et orales - Des devoirs sur table sont organisés durant l’année. Deux types d’épreuves : La note de synthèse La dissertation de culture générale - Quatre à cinq séances d’épreuves écrites sont organisées durant le séminaire. Un cours sur « l’oral » est proposé aux élèves. Si possible, sera organisé un oral de motivation avec des professeurs et des personnalités extérieures. • Un approfondissement de la culture générale - Les colonnes Chaque élève est destinataire des « Colonnes », journal électronique donnant les références des articles de presse importants à lire. Le journal est envoyé à chaque élève tous les quinze jours. Il est rédigé par les élèves eux-mêmes. - Fiches de lecture Chaque élève doit présenter un ouvrage de culture générale et rédiger une fiche de lecture. Cette fiche est présentée « oralement » et sans note aux élèves du séminaire. • Un accompagnement personnalisé Dans la mesure du possible et à la demande d’un élève, le responsable du séminaire peut organiser un accompagnement personnalisé (accent mis sur la « rédaction », préparation d’un concours particulier …). III. Colloque de fin d’année Il est organisé chaque année un « Colloque des services publics ». Les élèves, organisés en quatre groupes, travaillent sur un thème précis qui leur est donné en début de séminaire. Lors du colloque, ils restituent leurs travaux devant un public invité pour la circonstance. III –Notation Chaque élève se voit attribuer une note globale. Cette note est établie à partir : d’une note aux épreuves écrites (moyenne des deux meilleures notes), d’une note « fiche de lecture ». d’une note « colloque » d’une note économie IV –Organisation Le séminaire comporte 24h de séances communes à tous les étudiants au premier semestre. Si un nombre suffisant d’étudiants choisit en début d’année l’orientation carrières judiciaires, le séminaire se divisera en deux branches de 24h au deuxième semestre : la première consacrée aux carrières publiques, l’autre aux carrières judiciaires. 114 guide étudiant de sciences po rennes Communication, journalisme, médias > Journalisme Discipline : Sciences de l’Information et de la Communication Nom de l’enseignant : Roselyne RINGOOT Nombre d’heures : Semestres 1 et 2 = 48 H Descriptif : Le séminaire Journalisme s’adresse aux étudiants qui veulent devenir journalistes, ainsi qu’aux étudiants qui s’orientent vers la communication ou la recherche sur les médias. Le séminaire propose des contenus communs et des contenus spécifiques en fonction des projets des étudiants. Tronc commun semestre 1 - Production d’un dossier d’enquête et de réflexion sur les métiers du journalisme et sur les médias. Les étudiants réalisent un dossier dont l’objectif est développer la connaissance du secteur des médias et de la communication, et du métier de journaliste. Le dossier consiste à réaliser une enquête en milieu professionnel (entretiens et observations à l’appui). Il est souhaitable que les étudiants réfléchissent au thème du dossier dès l’inscription au séminaire. - un atelier Actualité, revue de presse et synthèse - un atelier Documentaire audiovisuel Le séminaire est complété par deux cours électifs obligatoires (Sociologie du journalisme, Économie des médias, au semestre2), et deux cours conseillés : Sociologie des organisations, Politiques culturelles Fin décembre / début janvier les étudiants se prononcent sur le parcours du semestre 2 Parcours spécifiques semestre 2 • Le parcours mémoire : les étudiants approfondissent le travail mené dans le cadre du dossier du premier semestre en réalisant un mémoire, avec suivi méthodologique individualisé et/ou collectif. Le mémoire oriente la candidature en master2 Recherche ou en master2 Communication. Exemples de sujets traités : les magazines culturels engagés, journalistes et communicants spécialisés dans l’information sur les NTIC, les correspondants internationaux, la politique saisie par le people, la communication d’intérêt public, l’information culturelle locale, l‘émergence du webdocumentaire … • Le parcours master Journalisme : les étudiants commencent les enseignements professionnels, préalables au master2 Journalisme : Reportage et Enquête - Initiation aux fondamentaux du journalisme - Méthode du reportage (cours et exercices sur le terrain) - Journalisme Radio, quinze jours au sein de la radio-école [email protected] (en avril) - Le module « projet » peut être mis à contribution pour réaliser un projet journalistique (il faut s’inscrire en début d’année à ce module) 115 guide étudiant de sciences po rennes - Les étudiants volontaires participent aux productions liées à des partenariats ponctuels (ex : couverture journalistique du Forum Libération de Rennes publiée sur Libération.fr en mars 2009 et 2010) - Stage de fin d’année en entreprise médiatique • Le parcours hors IEP Les étudiants envisageant une mobilité vers les formations au journalisme hors IEP préparent les épreuves des concours en alternant encadrement et autonomie (épreuves : anglais, questions d’actualité, synthèse). • Fil directeur Le séminaire s’articulent autour de deux grandes questions : la relation entre le journaliste et ses sources, et celle des transformations du journalisme. Les interactions entre journalistes et sources (communicants, attachés de presse, politiques, institutionnels, associations, etc) constituent un élément essentiel dans l’exercice du métier et dans la connaissance du fonctionnement des médias. L’autre fil directeur qui est celui des transformations du journalisme s’attache à rendre compte des évolutions que connaît le groupe professionnel sur de nombreux plans : les effectifs, la formation, les pratiques et les conditions de travail, les valeurs professionnelles, les missions, la reconnaissance sociale… Ceci implique de prendre en considération les nouveaux acteurs et les nouvelles pratiques médiatiques (presse gratuite, journalisme participatif, convergence médiatique, réseaux sociaux, nouvelles technologies…). • L’encadrement Les étudiants sont encadrés durant toute l’année par des intervenants réguliers assurant le suivi du tronc commun (dossier et conférences) et des parcours spécifiques. Sont particulièrement impliqués Nathalie Bougeard (journaliste de presse écrite), Florence Le Cam (Maître de conférences, Responsable des relations professionnelles de la filière journalisme de l’IUT de Lannion), Aline Mortamet (journaliste dans l’audiovisuel), Denis Ruellan (Professeur, Responsable du département Information Communication de l’IUT de Lannion). Des conférenciers sont invités dans le séminaire tout au long de l’année : des journalistes de différents médias (radio, TV, internet, et presse écrite) et/ou des chercheurs. Les étudiants sont aussi conviés à participer à des séminaire recherche de l’axe Médias et journalisme du CRAPE. > Culture numérique Discipline : Sciences sociales Nom des enseignants : Christophe CARIOU Nombre d’heures : Semestres 1 et 2 = 48 H Descriptif : Le séminaire de culture numérique se propose de répondre à deux objectifs principaux. 116 guide étudiant de sciences po rennes D’une part, il s’agit d’offrir aux étudiants une vue d’ensemble du rôle de plus en plus important joué par le numérique dans notre quotidien. D’autre part, il s’agit d’offrir aux étudiants des outils pluridisciplinaires d’analyse des pratiques et des problématiques de ce nouvel environnement numérique. Un séminaire sur la culture numérique est nécessaire face à une telle présence quotidienne du numérique. En parlant numérique, tout le monde pense évidemment à l’Internet, aux recherches Google, à l’encyclopédie Wikipedia, aux blogs sur Blogger ou Overblog, aux photos sur Flickr ou Fotolog, aux vidéos sur Youtube ou Dailymotion, à la radio Deezer, à la musique sur iTunes, aux jeux vidéos en ligne, aux réseaux sociaux Facebook ou MySpace, au microblog Twitter, etc. Tous ces contenus sont allés de pair avec l’usage croissant des baladeurs numériques, des téléphones mobiles, des appareils photos numériques, des caméras vidéos numériques, et du développement de tous les autres médias numériques (la télévision numérique est en marche), etc. A tout cela, il faut ajouter la présence des nombreuses cartes numériques lors de l’utilisation des transports par exemple, le bus, le métro, le train mais également le vélo en libre service ou encore aux nombreuses caméras présentes dans la ville. Cette présence quotidienne nécessite de nouveaux outils d’analyse et pose de nouvelles questions. Le séminaire ne peut être que pluridisciplinaire, il mobilise alors la sociologie, l’économie, l’informatique, l’art, l’urbanisme, la politique, etc. Pour l’année 2010/2011, trois grandes thématiques seront étudiées au cours des séances : les liens, les pratiques et les villes numériques. Pour ce faire, plus de la moitié des séances seront réalisées par des intervenants extérieurs : économistes, sociologues, artistes, institutionnels, développeurs, etc. Le plan non définitif est présenté ci-dessous. Il est à noter que certaines séances seront ouvertes pour accueillir des publics extérieurs à Sciences Po. - Présentation du séminaire et séance post-it sur la définition de la culture numérique. - Un regard dans le rétro du déluge numérique. - Les liens numériques : - Comment saisir la complexité numérique ? - Les fables du web : le lézard, l’araignée et les mouches. - Les communautés numériques : pouvons-nous y échapper ? - Visualiser la complexité numérique. (artiste, École des Beaux Arts, Rennes) - Les pratiques numériques : - L’évolution des pratiques culturelles des français : tous au numérique ! (sociologue, Ministère de la Culture et de la Communication) - La loi Hadopi : le pirate numérique est-il un voleur ? (Raphaël Suire, économiste, Université de Rennes 1) - Les réseaux sociaux : se dévoiler est-il toujours inconscient ? (Zbigniew Smoreda, sociologue, Orange Labs, Issy-les-Moulineaux) - Le web : pourquoi ne protège-t-on pas mieux sa vie privée ? (Fabrice Rochelandet, économiste, Université de Paris-Sud) - Le jeu vidéo, le neuvième art ! (développeur, Ubisoft, Paris) - Séance spéciale : Lancement d’une start-up numérique lorsque l’on est étudiante rennaise 117 guide étudiant de sciences po rennes en 2010 ; avec Caroline Goulard (Database Journalism et ActuVisu, Master Management des Nouveaux Médias, Sciences Po, Rennes) et Claire Gallic (GGProd, Master Economie et Conseil en TIC et eBusiness, Université de Rennes 1). - Les villes numériques : - Les traces numériques par et pour la ville. - La ville complexe : la Fête de la Musique et la Nuit Blanche à Paris ; les touristes à Paris et à Rio de Janeiro. - La ville numérique est en marche. (sociologue, Groupe Chronos). - Les artistes dans la ville numérique. (artiste, Freelance). - Rennes cité numérique en devenir. (institutionnel, Rennes Métropole). - Présentation des travaux réalisés par les étudiants. Le séminaire ne nécessite aucun pré-requis excepté un peu de curiosité numérique. Le travail demandé aux étudiants n’est pas encore fixé, mais sera valorisé sur le web et éventuellement au sein de La Cantine Numérique de Rennes. enseignements de spécialisation Affaires européennes et internationales > United States Foreign Policy. 1947-2009 Discipline : Histoire contemporaine Nom des enseignants : Mario MENENDEZ Nombre d’heures : Semestre 1 = 22 H Descriptif : Avec l’effondrement de l’U.R.S.S., les États-Unis se trouvent dans une position de plus en plus hégémonique et doivent faire face à de nouveaux choix aussi bien politiques qu’économiques dans un contexte mondial en constante mutation. L’affrontement Est-Ouest propre à la Guerre froide n’est plus de mise et l’émergence du continent africain, de l’Amérique latine et du Moyen-Orient en tant qu’acteurs politiques à échelle internationale questionne ouvertement les choix de politiques étrangères américaines. Une attention particulière concernera les choix économiques qui influencent les stratégies régionales. Le cours se propose d’analyser, d’une part la complexité propre à l’élaboration et la mise en place de la politique étrangère étasunienne, son évolution sa formulation et ses finalités afin d’examiner comment les différentes options, les choix présidentiels et les doctrines, peuvent infléchir son application. A chaque séance un texte en relation directe avec la thématique analysée servira de support. La participation active des étudiants est vivement recommandée. 118 guide étudiant de sciences po rennes Bibliographie : - ARTAUD, Denise, La fin de l’innocence, Les Etats-Unis de Truman à Reagan, Armand Colin, Paris, 1985. - DAVID, Charles-Philippe, BALTHAZAR, Louis & VAISSE, Justin, La politique étrangère des Etats-Unis: fondements, acteurs, formulation, Presses de Sciences Po, 2003. - HOOK, Steve, U.S. Foreign Policy. The Paradox of World Power. CQ Press. 2004. - McCORMICK, Thomas, America’s Half Century: United States’ Foreign Policy in the Cold War and After, Baltimore, Johns Hopkins University Press, 1995. - MELANDRI, Pierre & VAISSE, Justin, L’empire du milieu : les Etats-Unis et le monde depuis la fin de la Guerre froide, Odile Jacob, 2001. - SCOTT, James (ed.), After the End – Making US Foreign Policy After the Cold War, Durham, Duke University Press, 1998. - WITTKOPT, Eugene Wittkopf & McCORMICK, James (eds.) The Domestic Sources of American Foreign Policy, Insights and Evidence, 4th edition, Rowman & Littlefield, 2003. > Histoire de l’Afrique et des Africains aux XIXe et XXe siècles Discipline : Histoire Nom des enseignants : Gilles RICHARD Nombre d’heures : Semestre 2 = 22 H Descriptif : Bien qu’elle cumule les difficultés et qu’elle apparaisse marginalisée dans le processus de « mondialisation » actuellement à l’œuvre, l’Afrique entretient des liens plus denses qu’on ne le pense souvent avec l’Europe, par le biais – même s’ils sont inégaux – d’intenses échanges humains, économiques et culturels. Il s’agira d’étudier l’histoire africaine, assez délaissée dans la formation tant secondaire qu’universitaire, sous des angles qui vous permettront de mieux comprendre ce continent mal connu mais qui n’en intéresse pas moins nombre de nos contemporains. Voici les principales pistes qui seront suivies : un rapide retour sur la place de l’Afrique dans les Grandes Découvertes, les réalités et les mémoires de la « traite négrière », prolongée jusqu’au début du XXe siècle, à la lumière des travaux d’histoire en rapide renouvellement ; la colonisation envisagée à travers des thématiques récemment développées en socio-histoire ou en anthropologie (« zoos humains », « invention » des camps de concentration en Afrique australe au tournant des XIXe et XXe siècles, etc.) ; le concept de néocolonialisme envisagé à partir de l’exemple de la Côte-d’Ivoire ; les difficultés à transformer des peuples colonisés en nation démocratique (exemple du Zaïre, ex-Congo belge) ; Afrique du Sud ; etc. 119 guide étudiant de sciences po rennes Le cours sera bâti pour répondre à des attentes diverses. Formation supplémentaire pour les étudiants souhaitant poursuivre leur formation dans les secteurs des relations internationales ou de l’histoire, il sera aussi conçu pour apporter aux non « spécialistes » un éclairage spécifique sur des problèmes généraux (l’État, le « (sous-)développement », l’histoire et la mémoire, le droit d’ingérence, etc.) et pour répondre au « simple » mais légitime souhait de découvrir des sociétés différentes de la nôtre. L’examen final sera un oral, organisé de la façon suivante : par groupes de 2 ou 3, les étudiants choisiront un thème d’étude (mon aide portera sur la définition d’un sujet « faisable » au vu de contraintes diverses à prendre en compte) prolongeant le cours ou explorant un aspect non abordé, et ils en feront une présentation organisée collectivement. > Migrations internationales : Revanche de l’individu, défaite de l’État ? Discipline : Sciences sociales Nom des enseignants : Dominique MALIESKY Nombre d’heures : Semestre 2 = 22 H Descriptif : L’idée de ce cours est née de l’observation d’une dynamique qui a maintenant plus d’ une trentaine d’années et qui est celle d’une fermeture (ou de tentatives successives de fermeture) des frontières des États aux migrants. Suite à la crise du pétrole (1973), de nombreux États occidentaux décident de limiter drastiquement, voire de cesser d’avoir recours à la main d’oeuvre immigrée et d’autoriser en contre-partie le regroupement familial sur leur territoire. Les attentats du 11 septembre représentent un autre moment fort de cette volonté des États de fermer leurs frontières « aux indésirables » et d’arbitrer en faveur de la sécurité plutôt que de la liberté (cf. espace Schengen). Les politiques de lutte et de répression de l’immigration clandestine sont de plus en plus sévères et la tentation est forte d’assimiler immigration clandestine à islamisme, voire ultimement à terrorisme. Le cadre théorique dans lequel s’inscrit ce cours est celui de la controverse mettant aux prises d’une part les transnationalistes, en particulier ceux annonçant la mort de l’État et l’émancipation de l’individu (James Rosenau) et d’autre part les néo-néo réalistes qui estiment, de leur côté, que l’État dispose de suffisamment de ressources pour demeurer un acteur de poids sur la scène internationale (Jean Jacques Roche). Le cours s’ouvre sur un essai de typologie des différentes catégories de migrations en fonction de leurs motivations, de leur durée, puis se poursuit avec un panorama des migrations internationales à la fois dans l’espace (bassins d’émigration et d’immigration à l’échelle planétaire) et dans le temps. Il sera question, dans un deuxième moment, d’examiner ce qui amène les migrants à partir, d’effectuer, à leur côté, leur parcours migratoire, de suivre leur 120 guide étudiant de sciences po rennes installation dans le nouveau pays et de rendre compte des transactions identitaires qui se mettent en place chez eux et qui les amènent à se situer à la fois ici et là-bas. Enfin, nous terminerons par l’étude des réponses des États qui vont de l’intégration des nouveaux venus dans leur nouveau pays selon des modalités différentes (assimilation, multiculturalisme) au rejet pur et simple, via l’expulsion ou le refoulement, en passant par toute la gamme du tri sélectif des migrants en fonction de leur intérêt réel ou supposé pour l’État. Ce cours s’adresse à tous les étudiants concernés et sensibilisés à ces problématiques des migrations, qui souhaitent réfléchir à la constitution de la figure de l’étranger et prendre un peu de distance critique par rapport à nombre de discours politiques et aux politiques publiques mises en oeuvre par de nombreux gouvernements occidentaux qui visent à légitimer la « criminalisation » des migrations, en particulier de celles venues du Sud. Bibliographie : - O. FORCADE (dir.) : Les réfugiés dans l’histoire moderne et contemporaine : XVI-XXe siècles. Nouveau Monde éditions, 2008 - C. JAFFRELOT, C. LEQUESNE : L’enjeu mondial : les migrations. Presses de Sciences Po, 2009 - G. NOIRIEL : Gens d’ici venus d’ailleurs : la France de l’immigration de 1900 à nos jours. Ed. du Chêne, 2004 - A. REA, M. TRIPIER : Sociologie de l’immigration. La Découverte, Coll. Repères, 2003 - P. WEIL : Liberté, égalité, discrimination : l’identité nationale au regard de l’histoire. Gallimard, 2009 - C. WITHOLD DE WENDEN : Atlas mondial des migrations : réguler ou réprimer, gouverner. Autrement, Le Mémorial de Caen, 2009 > Relations économiques internationales Discipline : Économie Nom des enseignants : Pablo DIAZ Nombre d’heures : Semestre 2 = 22 H Descriptif : Les relations économiques internationales ont trop souvent été appréhendées par la théorie économique dans le cadre d’un monde sans aspérité où les conflits et les rapports de forces n’existent pas. Les conflits économiques ne sont en effet réduits qu’à des conflits d’intérêts individuels que le marché est censé résoudre rapidement. Les échanges de marchandises, de services, de capitaux entre les nations continuent ainsi d’être analysés dans un univers entièrement régi par le marché et les prix libres dans le cadre d’un harmonieux équilibre général. Les rapports de pouvoir et de sujétion sont par conséquent complètement absents des analyses économiques dominantes. Or, comme l’a souligné François Perroux (1987), 121 guide étudiant de sciences po rennes « la vie économique est autre chose qu’un réseau d’échanges, elle est un réseau de forces. L’économie n’est pas guidée seulement par la recherche du gain, mais aussi par celle du pouvoir ». La concurrence n’est pas un régime d’où la domination économique est exclue, mais un régime où l’effet de domination est contenu, orienté, utilisé, en vue d’un résultat économique. L’« effet de domination », qui loin d’être une exception est omniprésent dans les relations économiques internationales, se définit comme « l’influence irréversible ou partiellement irréversible » exercée par une unité A sur une unité B. Or, l’histoire du capitalisme moderne se caractérise par la constitution de réseaux de forces inégales, dans lesquelles une nation domine et impose à d’autres des marchandises, des services, des institutions, de la production, de l’échange et des conflits. Il convient alors de parler d’économie dominante au sens de Perroux, c’est-à-dire d’économie nationale qui « en raison de sa configuration globale, en raison des caractères de son Etat, de ses groupes de firmes et de ses firmes, exerce, de façon privilégiée, des influences asymétriques et irréversibles » (Perroux, 1987). Cette économie bénéficie de l’effet de domination par le concours de quatre éléments : sa dimension relative (participation à l’offre et à la demande globale), sa force contractuelle (la puissance stratégique dont elle dispose pour la fixation des règles de l’échange), ses attitudes de rechange (liberté de manœuvre dans un ensemble) la nature des opérations qu’elle traite (devise dominante) L’analyse des relations économiques internationales s’effectuera au moyen des outils de l’économie politique internationale à la lumière de ces quatre dimensions. Plan du cours : Introduction La nature conflictuelle des REI : la « guerre de trente ans » Les « trente glorieuses »: une coexistence pacifique ? « Mondialisation » : le capitalisme sans rivages États-Unis: cœur défaillant de l’économie-monde capitaliste Bibliographie : - Adda J., (2006), La mondialisation de l’économie : Genèse et problèmes, La Découverte, 7e édition, 256 p. - Aglietta M. & S. Moatti, (2000), Le FMI, de l’ordre monétaire aux désordres financiers, Economica. - Amin, S. (1996), Les défis de la mondialisation, L’Harmattan. - Bairoch, P. (1971), Le tiers-monde dans l’impasse : le démarrage économique du XVIIIe au XXe siècle, Gallimard. - Bairoch, P., 1(994), Mythes et paradoxes de l’histoire économique, La Découverte. - Batou, J. (1990), Cent ans de résistance au sous-développement. L’industrialisation de l’Amérique latine et du Moyen-Orient face au défi européen (1770-1870), Genève, Droz. - Beaud, M. (1997), Le basculement du monde : De la Terre, des hommes et du capitalisme, La Découverte. 122 guide étudiant de sciences po rennes - Bourguinat, H., (2006), Les intégrismes économiques : essai sur la nouvelle donne planétaire, Dalloz. - Byé, M. et Destanne de Bernis, G., (1987), Relations économiques internationales, Dalloz. - Chavagneux, C., (2004), Économie politique internationale, Editions La Découverte, Repères. - Dézalay, Y. et Bryant G. G., (2002), La mondialisation des guerres de palais : la restructuration du pouvoir d’Etat en Amérique latine; entre notable du droit et «Chicago Boys», Seuil. - Gilpin R., (2001), Global Political Economy, Understanding the International Economic Order, Princeton University Press. - Johsua, I., (1999), La crise de 1929 et l’émergence américaine, PUF, collection Acutuel Marx-Confrontation. - Kebabdjian, G., (1999), Les théories de l’économie politique internationale, Editions du Seuil, Collection Points. - Keohane, R.O., (1984), After hegemony. Cooperation and discord in the world political economy, Princeton University Press. - Morin, F. ( 2006), Le nouveau mur de l’argent : essai sur la finance globalisée, Seuil. - Perroux F., (1990), L’Europe sans rivages, PUG (1ère édition 1954) - Perroux F., (1991), L’Économie du XXe siècle, PUG (1ère édition 1961). - Siroën, J.M., (2000), La régionalisation de l’économie mondiale, La Découverte, Collection repères. - Siroën, J.M., (2002), Relations économiques internationale, Paris, Bréal, collection Amphi Economie. - Stiglitz J., (2002), La grande désillusion, Paris, Fayard - Strange, S. (1996), The retreat of state. The diffusion of power in the world economy, Cambridge University Press. - Wallerstein, I., (2006), Comprendre le monde : Introduction à l’analyse des systèmesmonde, La Découverte, 173 pages. Actions publiques > Politiques culturelles Discipline : Science politique Nom des enseignants : Jean-François POLO Nombre d’heures : Semestre 1 = 22 H Descriptif : Les politiques culturelles ont pris une place importante dans nos sociétés contemporaines du fait notamment de la multiplication des interventions culturelles à tous les niveaux de l’action publique. Cet accroissement de l’action culturelle répond également aux finalités multiples assignées à la culture qui ne cessent de susciter débats et controverses dans un contexte national et international en perpétuelle évolution. 123 guide étudiant de sciences po rennes L’objectif de ce cours est d’examiner les différents acteurs des politiques culturelles au niveau local et national mais aussi au niveau européen voire mondial. Il invite à s’interroger sur les transformations des politiques culturelles tant dans leurs modalités que dans leurs objectifs. Dans la première partie, on s’intéressera à l’histoire de la politique culturelle française car elle constitue une véritable spécificité nationale d’intervention publique dans ce domaine. Dans la deuxième partie, on étudiera les différents acteurs de la politique culturelle en France en mettant en avant le rôle croissant des collectivités locales. Dans une troisième partie, on abordera les enjeux de l’action culturelle en France et nous nous intéresserons aux enjeux internationaux de la culture entre marché et régulation. Plan du cours : Introduction - 1ère Partie : Histoire de la politique culturelle française • L’Etat et les Beaux-Arts (XVIIème siècle-1958) L’intervention culturelle pendant la monarchie : du divertissement royal Le système des Beaux-Arts (1870-1936) Le Front populaire : la culture au peuple ? Vichy et la culture La quatrième république • Les années Malraux Condition et facteurs du changement Rupture, modalités et transformations de l’action culturelle Bilan et limites • L’Éat culturel L’entre-deux mai (1968-1981) L’embellie de la politique culturelle : 1981-1993 Critique et refondation de l’action culturelle (1993-2009) ? - Deuxième partie : Acteurs et scènes des politiques culturelle contemporaines L’action de l’Etat dans la culture Le ministère de la culture Les instances déconcentrées du ministère de la culture Encourager le mécénat • L’action culturelle extérieure de la France Les origines de l’action culturelle extérieure française Les modalités de l’action culturelle française De nouveaux acteurs ? • Les collectivités locales et la culture De la vie culturelle traditionnelle à l’institutionnalisation d’une action culturelle locale (les villes avant 1981) Les politiques culturelles locales à partir de 1981 : changement d’échelles et de décors La gouvernance culturelle territoriale 124 guide étudiant de sciences po rennes Les politiques culturelles territoriales - Troisième partie : Enjeux nationaux et internationaux de la culture • Sociologie de la culture et démocratisation culturelle Sociologie de la culture Démocratisation culturelle et intégration sociale • Culture et mondialisation : d’Eurodisney à la convention de l’UNESCO sur la diversité culturelle Mondialisation de la culture et politiques culturelles L’Europe et la culture De l’exception culturelle à la Convention de l’UNESCO sur la diversité culturelle Bibliographie : Essais sur la politique culturelle - DJIAN J-M., Politique culturelle : la fin d’un mythe, Folio, 2005. - FUMAROLI M., L’Etat culturel. Essai sur une religion moderne, Poche, 1992. - GOURNAY B., Exception culturelle et mondialisation, Presses de Sciences Po, 2002. - RIGAUD J., Libre culture, Gallimard, 1990. - RIGAUD J., L’exception culturelle. Culture et pouvoirs sous la Vème République, Grasset, 1995. - SCHNEIDER M., La comédie de la culture, Seuil, 1993. Histoire, institutions et acteurs de la politique culturelle - « Administrer la culture », Revue Française d’administration publique, n°65, janvier-mars 1993. - « Affaires culturelles », Politix, n°24, 1993. - GENTIL G., GIRARD A., (dir.), Les affaires culturelles au temps d’André Malraux, La Documentation française, 1996. - GENTIL G., GIRARD A., RIOUX J-P., SIRINELLI J-F. (dir.), Les affaires culturelles au temps de Jacques Duhamel, La Documentation française, 1996. - DUBOIS, V., Politiques locales et enjeux culturels, La Documentation française, 1998. - DUBOIS V. La politique culturelle. Genèse d’une catégorie d’intervention publique. Belin, 1999. - MESNARD A-H., Droit et politique de la culture, PUF, 1990. - ORY P., L’aventure culturelle française. 1945-1989, Flammarion, 1989. - MOULINIER P., Les politiques publiques de la culture en France, QSJ, 1999. - POIRRIER, P. (et ali.), Jalons pour l’histoire des politiques culturelles locales, La documentation française, 1995. - POIRRIER, P., L’État et la culture en France au XXè siècle, Le livre de poche, 2000. - POIRRIER, P., Les collectivités locales et la culture, La documentation française, 2002. - PONGY M., SAEZ G., Politiques culturelles et régions en Europe, L’Harmattan, 1994. - POLO J-F , «La politique cinématographique de Jack Lang : de la réhabilitation des industries culturelles à la proclamation de l’exception culturelle», Politix, n°61, 2003, p. 123-150. - SAEZ, G. (dir.), J., Institutions et vie culturelles, La documentation française, 2005. - URFALINO, P., L’invention de la politique culturelle, La documentation française, 1996. - DE WARESQUIEL, E. (dir.), Dictionnaire des politiques culturelles, CNRS Editions, 2001. 125 guide étudiant de sciences po rennes Enjeux économiques et sociaux de la culture - BENHAMOU F., L’économie de la culture, La découverte, 1996. - BALASINSKI J., MATHIEU L., Art et contestation, PUR, 2006. - DONNAT O., Les pratiques culturelles des Français. Enquête 1997, La Documentation française, 1998 - DONNAT O. (dir.), Regards croisés sur les pratiques culturelles, La documentation française, 2003. - DONNAT O., TOLILA P. (dir.), Le(s) public(s) de la culture, Presses de Science Po, 2003. - FLEURY L., Sociologie de la culture et des pratiques culturelles, Armand Colin, coll 128, 2006. - MENGER P-M., Les intermittents du spectacle. Sociologie d’une exception¸ Ed. EHESS, 2005. - MOUCHTOURIS A., Sociologie du public dans le champ culturel et artistique, L’Harmattan, 2003. - RITAINE E., Les stratèges de la culture, Presses de la FNSP, 1983. - « Toutes les pratiques culturelles se valent-elles ? », Hermes, n°20, 1996. Enjeux internationaux de la politique culturelle - BENHAMOU F., Les dérèglements de l’exception culturelle : plaidoyer pour une perspective européenne, Seuil, 2006. - FARCHY J., La fin de l’exception culturelle, Ed. CNRS, 1999. - FARCHY J., TARDIF J., Les enjeux de la mondialisation culturelle, Editions Hors Commerces, 2006 - MARTEL F., De la culture en Amérique, Gallimard, 2006. - MATTELARD A., Diversité culturelle et mondialisation, La découverte, 2005 - POLO J.-F., « L’Union européenne dans les négociations internationales sur l’audiovisuel : une exception culturelle construite par l’action collective », in F. Petiteville, D. Helly (dir.), L’Union européenne, acteur international, L’Harmattan, 2005 - REGOURS S., L’exception culturelle, QSJ, 2002. - WARNIER J-P., La mondialisation de la culture, Découverte, 1999. > Transversales Controverses et débats contemporains Discipline : Droit Nom des enseignants : Dominique MALIESKY, Laure ALEXANDRE, Jacqueline GUEGUEN, Dalgliesh BREGHAM, Christophe DEMILLY, Gilles RICHARD Nombre d’heures : Semestre 1 = 22 H Descriptif : Objet du cours : déterminer une liste de quelques thèmes qui sont dans l’air du temps aussi bien en France qu’en dehors des frontières de l’hexagone, thèmes sur lesquels la communauté scientifique, les intellectuels débattent et se mobilisent, thèmes donnant lieu à controverses, réflexions, publications et communications. Cette liste n’est pas donnée une 126 guide étudiant de sciences po rennes fois pour toutes, mais est renouvelée tous les deux ans en fonction de l’actualité politique, économique, sociale et de la production éditoriale. Originalité du cours : un cours à plusieurs voix, pluridisciplinaire avec une articulation souple en fonction des thèmes choisis. Dans un IEP, de nombreux champs disciplinaires se côtoient et peuvent utilement être combinés et confrontés. Nous travaillerons ensemble autour de 4 thèmes, chacun étant traité en 6 heures. Thèmes proposés parmi lesquels nous en retiendrions 4 au titre de l’année 2009/2010 : Les métamorphoses de la guerre (guerre préventive, privatisation, essor des milices…) Le retour du refoulé : la mémoire coloniale Déclinaisons des identités nationales Biens publics mondiaux et patrimoines communs de l’humanité En anglais : Technologies de pouvoir et de contrôle (Technologies of power and control) En anglais : Qu’est-ce que le rôle de l’intellectuel? (What is the role of the intellectual?) L’Europe sociale Les grands dossiers sociaux du gouvernement > Géographie La Bretagne : apport d’une étude régionale pour appréhender un monde globalisé Discipline : Économie Nom des enseignants : Jean OLLIVRO Nombre d’heures : Semestre 1 = 22 H Descriptif : L’ambition de ce cours est d’envisager certains enjeux de développement internationaux à partir d’une entrée régionale réalisée là où s’opère l’enseignement. La démarche est en sens originale puisqu’il s’agit sur différents sujets (organisation urbaine, pouvoirs politique et administratifs, aménagements des territoires, inscription internationale, soudaineté des bouleversements ruraux, « miracle » éducatif, spécificités sociologiques…) d’observer les réalités bretonnes et de les replacer à chaque fois dans un cadre élargi (métropolisation, types d’organisation régionale en Europe, enjeux logistiques, enjeux agroalimentaires, économie de la connaissance, spécificités culturelles et mondialisation…). L’entrée régionale est donc vue pour elle-même mais aussi comme un prisme méthodologique pour percevoir avec plus d’exactitude des enjeux géopolitiques et géographiques majeurs. Les grilles d’analyse contemporaines de la géographie seront ainsi étudiées pour suivre certaines évolutions fondamentales. Des éléments théoriques d’analyse portant sur l’armature urbaine ou les réseaux de villes, l’organisation logistique, l’essor des inégalités sociales, les enjeux environnementaux … permettront de réfléchir aux modèles spatiaux d’organisation des sociétés et, dans une approche prospective, d’analyser différents enjeux 127 guide étudiant de sciences po rennes territoriaux et sociaux qui vont se poser au XXIe siècle. En filigrane, différentes questions se poseront bien entendu sur le concept d’identité. Aujourd’hui c’est quoi « être breton » ? Cela a-t-il encore un sens ? Faut-il plutôt raisonner comme le souligne Michel Serres en terme d’appartenance plutôt qu’en terme d’identité ? Plus généralement, quelle relation entretenir avec le territoire que l’on occupe ? Quel rapport entre l’identité et les mobilités de la vie quotidienne ? En quelle mesure cet « investissement » et la connaissance géographiques du lieu de vie sont-ils précieux si l’on souhaite réellement bâtir un développement « durable » ? > Parcours scolaires, inégalités scolaires et inégalités sociales. Discipline : Sciences sociales Nom des enseignants : Philippe LEROY Nombre d’heures : Semestre 2 = 22 H Descriptif : Démocratisation, égalité des chances, réussite ou échec scolaire, gratuité des études, diplôme et emploi, insertion professionnelle, etc. Autant de thèmes qui, de façon régulière, occupent le devant de la scène sociale et sont aussi l’objet de recherches tant en sociologie de l’éducation qu’en sociologie du travail. Sans refuser le principe que l’école forme à la culture et/ou à la citoyenneté, la plupart des acteurs attendent aujourd’hui qu’elle prépare au mieux l’entrée dans le « monde » du travail. Devenu priorité, cette attente bouleverse le rapport de la société à l’école. C’est dans ce contexte que nous chercherons à comprendre les parcours scolaires et l’allocation des rôles et des places dans la société. Orientations pédagogiques Positives ou négatives, parfois les deux, nous avons tous des expériences scolaires productrices de jugements de valeur, nous inviterons les étudiants à prendre de la distance par rapport aux perceptions spontanées, évidences sociales et postures ethnocentrées. L’objectif de cet enseignement n’est pas de fournir des conclusions bien établies ou définitives. Adoptant une approche thématique, nous nous appuierons sur des travaux récents se rattachant à des perspectives théoriques variées. Si l’effectif nous le permet, en nous appuyant sur une pédagogie active, nous chercherons à comprendre comment ces recherches ont été « fabriquées ». Plan du cours : Introduction/ les fondations de l’école républicaine. La massification scolaire : trajectoires scolaires et inflation des titres. L’expérience scolaire et le sens des études. L’école, vecteur de reproduction sociale ? 128 guide étudiant de sciences po rennes La place de l’école dans la procédure d’allocation des places et des statuts sociaux. L’ école française à l’épreuve des comparaisons internationales. Conclusion/ Inégalités d’éducation, inégalités des places et action publique. > Sociologie des organisations Discipline : Sociologie Nom des enseignants : Philippe GARRAUD Nombre d’heures : Semestre 2 = 22 H Descriptif : Dans son acception la plus large, une organisation constitue un système social de relations interpersonnelles interdépendantes fondé sur le double principe de la hiérarchie et de la coopération. Depuis la Révolution industrielle et le développement de l’Etat-Providence, le « phénomène organisationnel » n’a cessé de se développer et est devenu central. Aujourd’hui, les organisations sont omniprésentes et aucun aspect de la vie (politique, économique, administrative, sociale) n’y échappe. Le cours vise à présenter, discuter et mettre en perspectives les principaux outils permettant de mieux comprendre et expliquer le fonctionnement des organisations et, plus largement, de l’action organisée, par des modes de raisonnement. L’analyse des organisations constitue en effet un courant de recherche spécifique au sein de la sociologie et le cours s’attache à retracer l’histoire scientifique de cette discipline particulière et ses principaux apports. On présentera ainsi successivement : - les travaux les plus importants et leurs auteurs (Weber, Selznik, Simon, March, Crozier, Friedberg, etc.), qui ont permis de faire progresser notre connaissance du phénomène organisationnel - les modèles théoriques et leurs concepts clés : la domination légale-rationnelle, la rationalité limitée des acteurs et des processus de décision, l’analyse stratégique et en termes de systèmes d’action, la « théorie » de la contingence structurelle, le modèle des « anarchies organisées », la régulation croisée - les principaux résultats empiriques portant sur des terrains ou des systèmes d’action particuliers et très divers (par exemple : l’Etat et l’administration, les relations entre l’Etat et les collectivités locales, l’action culturelle des villes, le gouvernement des universités) - les usages sociaux et professionnels de ce corpus de connaissances (ce qu’il est convenu d’appeler le « management participatif »), qui visent à améliorer le fonctionnement des organisations en favorisant la coopération - la méthode et les outils spécifiques qui s’inspirent largement d’une démarche inductive originale. Tous ces apports contribuent à fournir des éléments de réponse compréhensifs et explicatifs pertinents et opératoires à des questions et des problématiques plus larges : l’action collective, le pouvoir, l’intégration sociale, la socialisation, le changement social, etc. 129 guide étudiant de sciences po rennes Bibliographie : - Ballé (C.), Sociologie des organisations, Paris, PUF, 1990. - Bernoux (P.), La sociologie des organisations, Paris, Le Seuil, 1985. - Crozier (M.) et Friedberg (E.), L’acteur et le système, Paris, Le Seuil, 1977. - Dupuy (F.) et Thoenig (J.-C.), L’administration en miettes, Paris, Fayard, 1985. - March (J. G.), Décisions et organisations, Paris, Éditions d’organisation, 1991. Grands concours > Droit et finances des collectivités territoriales Discipline : Droit Nom de l’enseignant : Gil DESMOULINS Nombre d’heures : Semestre 1 = 22 H Descriptif : Le cours de droit et finances des collectivités territoriales remplace le cours de contentieux administratif. Cet enseignement permet de présenter les problématiques juridiques fondamentales du droit des collectivités territoriales françaises en mettant l’accent sur le droit de la décentralisation tel qu’il s’est construit depuis 1982. Il s’agit par ailleurs d’aborder les grands enjeux des finances publiques territoriales, ces dernières constituant le socle de l’action des pouvoirs locaux. Contenu du cours : Le début du cours permettra d’aborder l’évolution des pouvoirs locaux de l’Ancien régime jusqu’à la réforme territoriale actuelle en passant par la décentralisation de 1982 et l’acte II de la décentralisation initié en 2003. Les dernières évolutions législatives et réglementaires seront mises en perspective. Par la suite, et dans un premier temps, l’enseignement portera sur le droit de la décentralisation qui implique l’étude des modalités de désignation des instances locales, du fonctionnement des conseils élus, du statut des élus locaux. Une place particulière sera consacrée aux compétences des collectivités territoriales et aux conditions d’exercice de la démocratie locale. Dans un second temps, seront abordées les principales problématiques budgétaires et financières locales : contenu et préparation du budget, règles d’adoption et d’exécution, conditions et modalités du contrôle. 130 guide étudiant de sciences po rennes > Histoire culturelle (XIXè-XXè siècles) Savoirs, circulation et écart Discipline : Histoire Nom de l’enseignant : Claire TOUPIN-GUYOT Nombre d’heures : Semestre 1 = 22 H Descriptif : Dans son ouvrage L’anthropologie structurale, Claude Lévi-Strauss apportait une des meilleures définitions de la culture - « la culture écrivait-il - regroupe un ensemble d’écarts significatifs dont l’expérience prouve que les limites coïncident approximativement. Que cette coïncidence ne soit jamais absolue et quelle ne se produise jamais à tous les niveaux à la fois ne doit pas nous interdire d’utiliser la notion de culture ». Cette approche permet d’insister sur les deux axes qui seront privilégiés durant ce cours : une étude du culturel qui met en valeur l’analyse des échanges entre les individus et les sociétés et une étude qui interroge le système social. Le cours se propose de réfléchir à la fois sur les expressions les plus élaborées de la culture et des savoirs sans pour autant négliger les pratiques du plus grand nombre, autour des phénomènes de médiation, de circulation et de réception des biens et objets culturels, à travers quelques champs d’étude : intellectuels et médiateurs culturels (« hommes doubles de C. Charle), livres et lecture, beaux arts et arts. Il a donc pour objectif de permettre aux étudiants de maîtriser, dans le cadre de l’histoire culturelle du XIXè et XXè siècles, les concepts de « culture classique », « culture populaire », « culture de masse », mais plus largement encore de réfléchir à la notion de culture dominante et culture dominée, à la construction de l’industrie culturelle et aux réactions qu’elle suscite en élaborant une histoire des savoirs, de la circulation mais aussi des écarts. Quelques axes abordés : - « L’érotisme ne passera pas ! » : le beau contre le goût. Le tournant esthétique de la Révolution française - Paris ou la modernité esthétique dans tous ses états (1850-1913) - Après « Carré blanc sur fond blanc » : l’artiste face à l’épuisement ? (1918-1960) - Le sacre de l’écrivain : l’engagement intellectuel refondateur d’une cléricature humaniste en crise ? - Les tribulations des intellectuels français : Compagnons de route, intellectuel total et intellectuel spécifique. - Ecrit contre oral ? La culture de masse façonnée par quelles industries culturelles ? (le livre, la presse écrite, les média audiovisuels…) Bibliographie : - Bernard Blistène, Une histoire de l’art du XXe siècle, Paris, Beaux-Arts éditions, 2009. - Alain Corbin et Chantal Georgel, L’invention du XIXe siècle. Le XIXe siècle par lui-même 131 guide étudiant de sciences po rennes (littérature, histoire, société), Paris, Klincksieck, 1999. - Dominique Kalifa, La culture de masse en France, La Découverte, 2001. - Jean-Noël Jeanneney, Une histoire des médias, des origines à nos jours, Paris, Seuil, 1996 (rééd. Points-seuil, 2001) - Jean-Louis Ferrier (sous la dir. de), L’aventure de l’art au XXe siècle, Chêne Hachette, 1995. - Philippe Poirrier, Les enjeux de l’histoire culturelle, Seuil, 2004, coll. « Point-Histoire ». > Protection sociale Discipline : Droit public Nom de l’enseignant : Christophe DEMILLY Nombre d’heures : Semestre 1 = 22 H Descriptif : Ce cours a pour objectif de faire connaître la genèse, les grands principes, l’organisation de la protection sociale ainsi que les grandes problématiques qui la traversent. - L’organisation actuelle du système de sécurité social en France Étude de l’organisation du système, de sa gouvernance et de ses relations avec l’Etat. - L’assurance maladie : Théorie et perspectives Les grands principes de fonctionnement de l’assurance maladie : remboursement des soins et maîtrise des dépenses. Évocation de l’assurance invalidité et des accidents du travail. - Le risque vieillesse : mécanismes et perspectives Le cours abordera les mécanismes de paiement des retraites jusqu’à la loi Fillon ainsi que les perspectives. Rapports du Conseil d’Orientation des Retraites. - La politique familiale Après avoir analysé ce qu’est une politique familiale, un tour d’horizon des enjeux, des problèmes et des débats sera effectué. La lutte contre la précarité Comment l’État français lutte contre la précarité ? Mise en place des minima sociaux : le RMI, l’API, la CMU. Quels résultats et quelles perspectives ? - Le financement et l’organisation financière de la sécurité sociale Système actuel de financement : cotisations et CSG. La politique d’exonération des charges. Les fonds de financement. Situation financière de la Sécurité Sociale et réflexions en cours sur des nouvelles modalités de financement. - Le handicap Management stratégique et organisationnel Proposition de cours en quatrième année / Lionel Honoré Intitulé : Management des organisations et des projets 132 guide étudiant de sciences po rennes Présentation générale : Un des marqueurs de ce mouvement de modernisation des organisations est la transformation des dispositifs et pratiques de management des hommes et des équipes. Le fonctionnement organisationnel s’est reconfigurée pour faire des projets et des missions les moteurs d’une réalisation de l’activité qui est, par ailleurs, portée par les dynamiques d’équipes et de compétences collectives, de progrès constant et d’innovation quotidienne. Dans ce contexte, la gestion de projet et le management organisationnel, deux activités transversales, ont pris une place centrale dans l’opérationnalisation de la stratégie et le pilotage de l’organisation. C’est sur ces deux activités et leur rôle dans le management des hommes, des équipes et des compétences qu’est centré le projet pédagogique du cours Management des Organisations et des Projets Modalités : Ce cours articule deux processus d’acquisition de connaissance : un enseignement théorique et méthodologique ; un travail à partir d’étude de cas et de mise en situation. Quatre thèmes transversaux seront abordés, l’étude de ces quatre thèmes permettra d’aborder les différents problématiques liées au management de projet et au management des hommes et des équipes : Management de projet, gestion du changement, management d’équipe, gestion des conflits et prise en compte de la déviance organisationnelle et comportementale. Le schéma pour chaque thème abordé sera le suivant : Séance 1 : apports théorique et méthodologique Séance 2 : étude de cas Le cours se terminera par une séance de synthèse. > Droit des propriétés publiques Discipline : Droit Nom de l’enseignant : Maxence CORMIER Nombre d’heures : Semestre 2 = 22 H Descriptif : Cet enseignement prolonge l’étude du droit administratif général à travers l’examen du régime juridique des biens de l’administration. Après une réflexion introductive sur la notion même de droit administratif des biens, il présente une analyse critique du droit du domaine (3 questions sont, en l’occurrence, privilégiées : l’identité, les usages et la protection juridiques du domaine) de l’expropriation (par l’approche de la procédure et du contentieux) et des travaux publics (l’accent est porté sur la notion, les modes juridiques de réalisation et la responsabilité pour cause de dommages de travaux publics). 133 guide étudiant de sciences po rennes Bibliographie : - CHAPUS, R. Droit administratif général. Paris : Montchrestien- Domat droit public - T 2, 1992 - DUFAU, J. Le domaine public. Paris : éd du Moniteur, 1993, 2 tomes. L’actualité juridique - DUFAU, J. Le droit des travaux publics. Paris : éd. du Moniteur - 2 tomes, 1988 > Protection légale, constitutionnelle et européenne des droits de l’homme Discipline : Droit Nom de l’enseignant : Jean-Éric GICQUEL Nombre d’heures : Semestre 2 = 22 H Descriptif : Ce cours a pour objet la présentation et la compréhension des règles qui protègent les gouvernés des intrusions possibles des gouvernants dans un espace qui lui est inaccessible parce qu’il concerne leurs droits et libertés fondamentaux. Cette protection est régie soit par la loi ordinaire (protection légale), soit par la constitution (protection constitutionnelle), soit par la convention européenne des droits de l’homme et des libertés fondamentales de 1950 (protection européenne). Elle est assurée par les juridictions judiciaire, administrative et constitutionnelle dans l’ordre interne et par la Cour européenne des droits de l’homme dans l’ordre européen (Conseil de l’Europe). Quels droits et libertés sont visés ? Quel est le niveau de protection de chacun d’entre eux ? Quelles sont les limites apportées à l’exercice de ces droits et libertés ? Telles sont les questions dogmatiques que cet enseignement tente de couvrir. Ce cours est aussi l’occasion de faire le point sur ce qu’il est convenu d’appeler l’État de droit. Cet enseignement est commun aux élèves de 4e année. Il concerne aussi bien les étudiants qui ont donné priorité aux disciplines juridiques que ceux qui s’orientent vers l’économie et la gestion ou la science politique. Bibliographie : - Patrick Wachsmann, Libertés publiques, Paris, Dalloz, 5e édition, 2005. 134 guide étudiant de sciences po rennes Management stratégique et organisationnel > Fiscalité européenne Discipline : Droit public Nom de l’enseignant : Bruno TILLY Nombre d’heures : Semestre 2 = 22 H Descriptif : Cet enseignement offre une approche de la fiscalité internationale. Il privilégie d’abord le cadre européen (et non exclusivement communautaire) pour : envisager les modes de neutralisation des doubles impositions (au travers des conventions fiscales internationales), ainsi que les divergences qui surgissent entre les Etats sur la notion de territorialité de l’impôt (tant en IS qu’en TVA). Il se recentre par la suite sur l’UE pour présenter de manière détaillée le système de TVA intra-communautaire. Et pour proposer une comparaison entre la fiscalité des entreprises en France et celle de trois de ses voisins immédiats (Belgique, Allemagne et Royaume Uni). Les développements théoriques alternent avec des cas pratiques. > International finance and accounting Discipline : Gestion Nom de l’enseignant : Bernhard KITOUS Nombre d’heures : Semestre 2 = 22 H Syllabus : The ‘International Finance & Accounting’ class is a requirement for students aiming at going on with business studies in the future. Its particular emphasis is on the financial management of organizations, within the framework of corporate governance, sustainable development and corporate social responsibility. Graduates of this class will be provided with the opportunity to go forward both on social issues and on more advanced financial programs, meeting different business settings within different countries (Germany, Italy, Spain, Sweden, Norway, Finland, Korea, USA, Canada, Russia, Polska, United Kingdom; etc.). To wrap it into one sentence: the IFA class deals with the Corporate Governance issues raised and amplified by the 2007-2009 global financial crisis; it provides each student with several opportunities to train technically and strategically in Management Sciences. The book to be used all along the IFA class is the bright essay by an American-Indian professor and his Italian colleague at La Bocconi (Milano): - Jagdip Kothari and Elisabetta Barone, Financial accounting : an international perspective, 2010, Pearson Publishers, London. 135 guide étudiant de sciences po rennes Specific Objectives & Pedagogics International Finance & Accounting has three major objectives, by order of importance: - to give students (or remind them of) the basic focus of interest in the reading and analysis of financial accounts, the north-American way; i.e through Generally Accepted Accounting Standards (G.A.A.P) ; - to develop a critical intelligence of what is at stake with Corporate governance issues, including sustainable development and corporate social responsibility. - to formulate and resolve financial analyses of any organization (private; or public; or government; or Non-government organizations) when they have to be complacent to accounting standards and financial due diligence; Grading for the Ecofi students (IEP- Master’s degree) The following gives the rules for acquiring points in Ecofi grading (3 ECTS credits) : 1-The Group Genuine Talk on Governance GTG (Oral + powerpoint) (49 %); 2-The oral examination (15 minutes) (51 %); Grading for the Erasmus students The following gives the rules for acquiring points in Erasmus grading for 3 ECTS : 3-The Group Genuine Talk on Governance GTG (Oral + powerpoint) (49 %); 4-The oral examination (15 minutes) (51 %); 5- plus +2 ECTS in supplement based upon a paper discussing any one of the Kothari-Barone’s chapter 18 – Public Trust in Corporate Reporting, p.369 (= a question of your choice). > Management des organisations et des projets Discipline : Gestion Nom de l’enseignant : Lionel HONORÉ Nombre d’heures : Semestre 2 = 22 H Descriptif : Un des marqueurs de ce mouvement de modernisation des organisations est la transformation des dispositifs et pratiques de management des hommes et des équipes. Le fonctionnement organisationnel s’est reconfigurée pour faire des projets et des missions les moteurs d’une réalisation de l’activité qui est, par ailleurs, portée par les dynamiques d’équipes et de compétences collectives, de progrès constant et d’innovation quotidienne. Dans ce contexte, la gestion de projet et le management organisationnel, deux activités transversales, ont pris une place centrale dans l’opérationnalisation de la stratégie et le pilotage de l’organisation. C’est sur ces deux activités et leur rôle dans le management des hommes, des équipes et des compétences qu’est centré le projet pédagogique du cours Management des Organisations et des Projets 136 guide étudiant de sciences po rennes Modalités : Ce cours articule deux processus d’acquisition de connaissance : un enseignement théorique et méthodologique ; un travail à partir d’étude de cas et de mise en situation. Quatre thèmes transversaux seront abordés, l’étude de ces quatre thèmes permettra d’aborder les différents problématiques liées au management de projet et au management des hommes et des équipes : Management de projet, gestion du changement, management d’équipe, gestion des conflits et prise en compte de la déviance organisationnelle et comportementale. Le schéma pour chaque thème abordé sera le suivant : Séance 1 : apports théorique et méthodologique Séance 2 : étude de cas Le cours se terminera par une séance de synthèse. Compte tenu de ce dispositif je propose une organisation innovante articulant cours et conférences de méthodes : 10 heures de cours 8 heures de conférences de méthodes par groupe Le volume horaire sera donc de 10 + 8 pour un groupe à 10 + 24 pour trois groupes soit un budget d’heures globalement équivalent à celui d’un cours classique. > International marketing & strategy Discipline : Gestion Nom de l’enseignant : Claire GAUZENTE Nombre d’heures : Semestre 2 = 22 H Objectives : - Get a comprehensive view of internationalisation processes and their implications in terms of marketing - Understand & discuss organisational consequences of implementing IM - Experience country/industry case studies and IM case studies (Heineken, Kikkoman,L’Oréal). Syllabus : - Introductory considerations : globalisation and IM definition - The process & choice of internationalisation - Market intelligence & global segmentation - International product & brand management References : - C. Croué, Marketing international, de Boeck - Harvard Business Review - P. Cateora & J. Graham, International Marketing, MacGrawHill - ESBCO, Elsevier ScienceDirect 137 guide étudiant de sciences po rennes Communication, journalisme, médias > Économie des médias Discipline : Économie Nom de l’enseignant : Christophe CARIOU Nombre d’heures : Semestre 2 - 22 heures Descriptif : Le cours a pour objectif de fournir aux étudiants un ensemble de connaissances sur les fondements économiques des médias (Internet, presse, télévision). Les médias présentent un modèle économique sensiblement différent de ceux observés dans les autres branches : les entreprisesdéfinissent chacune une stratégie reposant sur le triptyque média/audience/ annonceur. Seront particulièrement étudiées les interactions découlant des choix initiaux (par exemple, les conséquences de la gratuité sur les modèles économiques de la télévision, de la presse et de l’internet). La compréhension d’un secteur ne pouvant être disjointe du contexte dans lequel les institutions et les règles ont été produites, nous reviendrons sur les raisons permettant d’expliquer ces lois et réglementations qui ont structuré les différents médias. La question de la concentration des médias sera aussi au coeur des contenus développés dans ce cours. A chaque fois que cela sera nécessaire, le modèle français sera comparé à d’autres modèles (principalement européens). En définitive, l’objet de ce cours est de donner un panorama aussi complet que possible permettant de comprendre les grandes évolutions dans la consommation des médias. Sur tous les points évoqués, seront mobilisées les recherches académiques et professionnelles les plus récentes. Le cours s’adresse à tous les étudiants désireux de connaître les médias et d’analyser avec tout le recul nécessaire un secteur qui joue un rôle essentiel dans le fonctionnement de nos sociétés. Il s’adresse tout particulièrement aux étudiants désireux de poursuivre leurs études dans le domaine des médias (journalisme, manager d’une entreprise de presse ou d’Internet) et de la publicité. > Sociologie du journalisme Discipline : Sociologie Nom de l’enseignant : Roselyne RINGOOT Nombre d’heures : Semestre 2 = 22 H Descriptif : Le cours a pour objectif d’explorer l’espace professionnel du journalisme au regard des transformations qui le caractérisent : supports médiatiques, composition du groupe profes138 guide étudiant de sciences po rennes sionnel, relations aux sources et aux publics, contraintes organisationnelles et techniques, modalités d’écriture et de couverture des faits. L’étude du fonctionnement du travail et de la profession est mise en perspective par la question de la déontologie et du rôle des journalistes dans l’espace public. Plan du cours : Cours 1 : L’approche sociologique du journalisme 1- Historique et perspectives 2- Pairs, sources, publics du journalisme 3- Formes du journalisme Cours 2 : Le groupe professionnel aujourd’hui 1- Eléments de sociographie 2- Les médias employeurs Cours 3 : Les instances structurantes 1- Les cadres juridiques 2- La Commission de la Carte d’Identité des Journalistes Professionnels Cours 4 : Eléments de sociologie professionnelle 1- Corporation et profession, profession et idéal-type 2- L’approche interactionniste Cours 5 : La structuration de la profession en France 1- Le rôle du Syndicat national des journalistes 2- Associations de journalistes, sociétés de rédacteurs Cours 6 : La formation des journalistes 1- Formation et professionnalisation 2- Les filières de formation aujourd’hui Cours 7 : La fabrication de l’information 1- La rationalisation du travail 2- Les processus de décision Cours 8 : La relation aux sources 1- La professionnalisation des sources 2- L’interaction journaliste/source Cours 9 : Les technicités intellectuelles 1- Règles d’écriture 2- Angle, genres journalistiques Cours 10 : Les publics du journalisme 1- L’objectivation des publics 2- La relation journaliste/public Bibliographie : - ACCARDO A. (dir), Journalistes au quotidien, Bordeaux, Le Mascaret, 1995 - ACCARDO A. (dir), Journalistes précaires, Bordeaux, Le Mascaret, 1998 139 guide étudiant de sciences po rennes - AGNÉS Y., Manuel de journalisme, Paris, La découverte, 2002. - BAISNÉE O., « Les journalistes accrédités auprès de l’union européenne : correspondant à l’étranger ou généralistes spécialisés ? » Réseaux, n°111, 2002, pp 101-162. - BENSON R., NEVEU E. (eds), Bourdieu and the journalistic field, Cambridge, Polity press, 2005. - BRIN C.,CHARRON J., DE BONVILLE J., (dir), Nature et transformation du journalisme. Théorie et recherches empiriques, Québec, Presses de l’université de Laval, 2004. - CHALABY (J.K.), The invention of journalism, Londres, Macmillan Press Ltd, 1998. - CHAMPAGNE P., Faire l’opinion, Minuit, 1990 - CHARON J.M., MERCIER A., Armes de communication massive, Informations de guerre en Irak : 1991-2003. CNRS éditions, 2004 - CHARRON J., J. DEBONVILLE « Le paradigme du journalisme de communication : essai de définition », Communication, vol 17, n°2, 1996. - DELPORTE C., Histoire du journalisme et des journalistes en France, Presse Universitaire de France, 1995. - DEVILLARD V., LAFOSSE M-F., LETEINTURIER C. et alii, Journalistes au pluriel. Sociologie d’un groupe professionnel à l’aube de l’an 2000,Paris, La Découverte, 2001. - DUVAL J., Critique de la raison journalistique. Les transformations de la presse économique en France, Paris, Seuil, 2004. - FERENCZI T., L’invention du journalisme en France, Paris, Plon, 1993. - HUBÉ N., « La conférence de rédaction du Monde. Une approche ethnographique de l’élaboration de la « Une », in LEGAVRE J-B., La presseécrite, un objet délaissé ? Regard sur la presse française, Paris, L’Harmattan, 2004. -KACIAF N., « Les pages Politiques de la presse écrite française depuis 1945. Transformations des rhétoriques et des rôles journalistiques », thèse de doctorat, IEP de Paris, 2005. - LAGNEAU E., « Le style agencier et les déclinaisons thématiques. L’exemple des journalistes de l’Agence France Presse », Réseaux, n°111, 2002, pp 57-100. -LEGAVRE JB, « off the record. Mode d’emploi d’un instrument de coordination », Politix , n°19, 1992, pp 135-157. - LEMIEUX C., Mauvaise presse, Paris, Maitailié, 2000. - LÉVÈQUE S., Les journalistes sociaux. Histoire et sociologie d’une spécialité journalistique, Presses universitaires de Rennes, 2000. -LOCHARD Guy, « Genres rédactionnels et appréhension de l’événement médiatique – Vers un déclin des “modes configurants” ? », Réseaux 76, 1996, pp. 83-102 - MARCHETTI D., « Les sous-champs spécialisés du journalisme », Réseaux 111, 2002, pp. 23-55. - MATHIEN M., Les journalistes et le système médiatique, Paris, Hachette,1992. - MATHIEN M., Les journalistes, PUF, 1995. - MOUILLAUD M. et TÉTU J.F., Le journal quotidien, Presses universitaires de Lyon, 1989. - NEVEU E., Sociologie du journalisme, Paris, La Découverte, 2001. - NEVEU E., « Pages politiques », Mots, N°37, 1993, pp.6-28. - PADIOLEAU JG, « Système d’interaction et rhétoriques journalistiques », Sociologie du travail, n°3, 1976, 256-282. 140 guide étudiant de sciences po rennes - PALMER M., Des petits journaux aux grandes agences, Paris, Aubier, 1983. - PRODHOMME M., « La place du discours sur l’éthique dans la construction de l’espace et de l’identité professionnels des journalistes », thèse de doctorat, Université Lumière Lyon2, décembre 2005. - RIEFFEL R., L’élite des journalistes, Paris, PUF, 1984. - RINGOOT R., RUELLAN D., « Le journalisme », in OLIVESI S., Introduction aux sciences de l’information et de la communication, Presses universitaires de Grenoble, 2006. - RINGOOT R., UTARD J-M (dir), Le journalisme en invention, Presses Universitaires de Rennes, 2005. - RINGOOT R., « Discours journalistique : analyser le discours de presse au prisme de l’identité éditoriale », in Ringoot R., Robert-Demontrond P. (dir), L’analyse de discours, Rennes, éditions Apogée, 2004. - RINGOOT R., ROCHARD Y, « Normes et usages des genres journalistiques » , Mots, n°77, 2005. - RUELLAN D., Le professionnalisme du flou : identité et savoir-faire des journalistes français, Grenoble, PUG, 1993. - RUELLAN D., Les « pros » du journalisme. De l’état au statut, la construction d’un espace professionnel, Presse universitaire de Rennes, 1997. - RUELLAN D., MARCHETTI D., Devenir journalistes, sociologie de l’entrée sur le marché du travail, Paris, La Découverte, 2001. - RUELLAN D., THIERRY D., Journal local et réseau informatique, Paris, L’Harmattan, 1998. - SCHLESSINGER P., « Repenser la sociologie du journalisme, Les stratégies de la source et les limites du média centrisme », Réseaux, n°51, 1992, pp 75-98. - SIMÉANT J., « Déontologie et crédibilité. Le réglage des relations professionnelles au sein du CFJ », Politix , n°19, 1992, pp 37-55. - SIRACUSA J., Le JT machine à décrire. Sociologie du travail des reporters de télévision, Paris/Bruxelle, INA-De Boeck université, 2001 - VÉRON É, Construire l’événement, Paris, Minuit, 1981. > Propriété intellectuelle Discipline : Droit Nom de l’enseignant : Audrey LEBOIS Nombre d’heures : Semestre 2 = 22 H Descriptif : La propriété intellectuelle recouvre tout à la fois la propriété littéraire et artistique, et la propriété industrielle. La première partie du cours sera consacrée au droit d’auteur qui pour beaucoup est en passe de devenir une discipline majeure. Il s’agira de répondre aux questions suivantes : quelles sont les oeuvres protégeables ? qui est titulaire des droits d’auteur ? et enfin quel est 141 guide étudiant de sciences po rennes son contenu ? Seront également évoqués les droits dits voisins du droit d’auteur (droits des artistes-interprètes, des producteurs de disques et de films et des entreprises de communication audiovisuelle). Des développements substantiels seront aussi consacrés à l’exploitation des droits (contrats d’exploitation et gestion collective) et à leur défense par l’action en contrefaçon. Nous verrons que le droit d’auteur couvre aujourd’hui outre les secteurs traditionnels des arts et lettres, ceux des créations informatiques et utilitaires. Nous verrons aussi qu’en raison de ses enjeux économiques et culturels, du nouvel environnement numérique, de l’harmonisation communautaire et de la mondialisation des échanges, le droit d’auteur sollicite constamment l’attention. La matière est l’objet de débats passionnés sur sa légitimité et son avenir (débats autour du P2P, des logiciels libres, de la copie privée numérique et des DRM). Le droit d’auteur est à la croisée des chemins : le législateur tente de concilier les intérêts des auteurs avec ceux des éditeurs et producteurs, sans oublier les revendications des consommateurs. La deuxième partie du cours sera consacrée à la propriété industrielle. Dans la compétition économique, les droits de propriété industriels sont des armes puissantes aux mains des industriels et sont devenus des actifs stratégiques pour les entreprises innovantes quels que soient leur taille ou leur secteur d’activité. Classiquement, on distingue le droit des signes distinctifs et le droit des créations techniques. Les signes distinctifs visent à assurer l’ordre dans les relations entre concurrents. Ils identifient l’entreprise, distinguent ses produits et services de ceux des concurrents, ils garantissent une image ou une qualité pour rallier et fidéliser une clientèle. Le cours abordera de manière détaillée le droit des marques puis brièvement les autres signes distinctifs (noms commerciaux, enseignes, dénomination sociale, nom de domaine et appellations d’origine). Le cours donnera également les bases du droit des brevets : conditions de brevetabilité, prérogatives du titulaire du brevet, objet de l’action en contrefaçon… Nous verrons que le droit des brevets joue un rôle essentiel dans certains secteurs notamment l’industrie pharmaceutique et qu’il est au coeur de débats et de controverses (critiques portant sur brevetabilité du vivant ou encore sur le système même du brevet considéré comme un facteur d’inégalité entre les pays développés et pays sous-développés…). Public visé : Ce cours s’adresse aussi bien aux étudiants envisageant de travailler dans le secteur privé (métiers de la communication, médias, édition, entreprises innovantes, marketing) que dans le secteur public (métiers de la culture, collectivités territoriales). Il est recommandé pour les étudiants souhaitant intégrer les Master 2 CDO, JRE et MME. 142 guide étudiant de sciences po rennes Module projet Descriptif : Les années 4 et 5 des IEP sont, aujourd’hui, orientées vers un processus de professionnalisation. Parmi les enseignements de pré-spécialisation de 4e année, vous avez la possibilité de réaliser un « projet ». Ce travail nécessairement collectif (minimum 3 étudiants) sera conçu et mis en oeuvre entre le mois de septembre et le mois d’avril et accompagné par un enseignant référent, enseignant permanent de Sciences Po Rennes. Les projets proposés et réalisés par les étudiants sont très diversifiés, tant sur les domaines que sur les finalités. Quelques exemples de projets réalisés ces dernières années : exposition photo, réalisation théâtrale, junior entreprise, reportage sur des femmes libanaises, participation à un concours d’éloquence juridique international, organisation d’un petit festival de musique, mise en place d’un système de microcrédit, réalisation d’un supplément régional d’un magazine, participation à une course croisière de voile, réalisation d’un Lip dub, organisation d’une « semaine de la gratuité », d’une semaine indienne… A partir de la rentrée prochaine, les projets seront, soit proposés par les étudiants eux-mêmes, soit par l’IEP et ses partenaires (Collectivités territoriales, entreprises, associations,… une liste de projets sera fournie). Les compétences que vous devrez mettre en oeuvre dans cet exercice (travail collectif, recherche de financement, partenariat interne et/ou externe à l’Institut, communication et diffusion du projet, organisation pratique d’un « événement », etc.) sont des compétences qui seront attendues aussi bien lors de vos futures situations professionnelles que lors des phases de sélection pour les entrées en Master 2. Évaluation : L’évaluation se fera au fil de l’année, par le suivi de l’enseignant référent désigné au début de l’année, et aboutira à la rédaction d’un rapport d’une dizaine de pages dressant le bilan synthétique de l’année et ouvrant sur une soutenance. Les projets correspondent à un ou deux enseignements de spécialisation selon leur importance. Le directeur des études tranche sur ce point après avis du responsable du projet en début d’année universitaire. Pour plus de renseignements, contactez : Pablo DIAZ, directeur des études : [email protected] 143 guide étudiant de sciences po rennes Ouvert en 1991, Sciences Po Rennes fait partie du réseau des neuf Instituts d’Etudes Politiques de France. Il en partage les caractéristiques, tout en affirmant ses particularités. Sciences Po Rennes propose des formations pluridisciplinaires en sciences humaines et sociales et des spécialisations professionnalisantes adaptées aux exigences du marché de l’emploi. Cet établissement à taille humaine compte près de 1000 étudiants, 40 enseignants permanents et une centaine d’intervenants extérieurs. L'un de ses atouts est la densité et la diversité de son réseau international avec plus d'une centaine d'universités étrangères partenaires réparties dans 37 pays. De la 1ère à la 5ème année, Sciences Po Rennes propose un projet pédagogique spécifique afin de transmettre la pluralité des savoirs et clefs de lecture pour les futurs cadres supérieurs des secteurs public et privé, responsables d’ONG, journalistes ou chercheurs… Chapitre 6 L’insertion professionnelle Ouvert en 1991, Sciences Po Rennes fait partie du réseau des neuf Instituts d’Etudes Politiques de France. Il en partage les caractéristiques, tout en affirmant ses particularités. Sciences Po Rennes propose des formations pluridisciplinaires en sciences humaines et sociales et des spécialisations professionnalisantes adaptées aux exigences du marché de l’emploi. 144 guide étudiant de sciences po rennes >> que sont-ils devenus ? zoom sur les diplômés promotion 2007 La promotion 2007 est la dernière promotion en 4 ans. 65,3% des diplômés qui ont répondu à l’enquête de septembre 2007 s’orientent vers une poursuite d’études. Les Masters 2 Professionnels l’emportent, impliquant toujours un souci de spécialisation et de professionnalisation des étudiants (46,7% des répondants). Les études à l’étranger post-diplôme concernent 3% des étudiants. La préparation aux concours, toutes sections confondues, s’élève à 19,8% des diplômés. En ce qui concerne la section ‘‘Service Public’’, la préparation aux concours s’élève à plus de 38%. L’entrée dans la vie active concerne 3% des diplômés : 1,2% des diplômés sont en contrat au sortir de leurs études, 1,2% sont en stage et 0,6% sont en recherche d’emploi. Le passage à un cursus de cinq années est susceptible de changer les projets des futurs diplômés. On peut imaginer que vous serez plus nombreux à envisager une insertion professionnelle directe. > Exemples d’insertion et témoignage • François est élève administrateur à l’INET • Pauline est chargée de mission au Conservatoire à rayonnement régional de Rennes. • Arthur est chargé de mission à la Commission de Régulation de l’Énergie. • Matthieu est administrateur des Affaires Maritimes. • Claire est attachée territoriale, chargée de mission au Conseil Économique et Social de Picardie. • Manon est responsable de la Communication et du Marketing « À travers cette formation, qui fut une expérience unique humainement et intellectuellement, j’ai acquis une vision d’ensemble de l’entreprise, conjuguée à des approches très précises sur ses différents domaines, et en particulier, le marketing. Du pointu au global, des séminaires intensifs aux missions de terrain, l’expérience de l’entreprise à travers les prismes de risque et de qualité m’a permis de développer des compétences recherchées et de rendre possible mes aspirations professionnelles. » 145 guide étudiant de sciences po rennes zoom sur les diplômés promotions de 2004 à 2006 > Répartition par secteur d’activité • 37,1% en entreprise privée • 13,8% dans le secteur associatif • 4,5% en entreprise publique • 24,6% dans la fonction publique d’État • 17,0% dans la fonction publique territoriale • 3,1% dans la fonction publique hospitalière Soit 50 % dans le privé et 50 % dans les fonctions publiques 146 guide étudiant de sciences po rennes > Caractéristiques du premier emploi • Type de contrat : 51% de CDD et 49% de CDI • Quotité travaillée : 91% de temps complet et 9% de temps partiel • Statut : 54% de cadre, 24 % de profession intermédiaire et 22% d’employé > Quelques exemples d’insertion par secteur : > Secteur privé Auditeur - Price Waterhouse Coopers, Chef de Publicité - Les Echos, Chef de Produit Unilever Best Foods France, Responsable du Recrutement – Total Fina Elf, Directeur de la Communication – Mitsubishi Motors, Chef de Région Service – Jaguar and Land Rover France, Credit Analyst – HSBC, Avocat à la Cour – Avocat Conseil en Droit public, Attaché de Presse – Fayard, Journaliste – Le Monde, Juriste en droit Social – GMF Assurances > Secteur public Directeur Adjoint des Finances – Conseil régional de Bretagne ,Administrateur Territorial – DG Culture – Ville de Rennes, Directeur d’Hôpital – Valenciennes ,Administrateur -Assemblée Nationale, Juge - Cour d’Appel de Caen, Directeur d’Établissement Social – Maison départemental de l’Enfance et de la Famille ,Commissaire-Capitaine – Armée de l’Air, Urbaniste – RATP, Secrétaire de Chancellerie – Ministère des Affaires Etrangère,s Assistant Parlementaire – Sénat > Secteur associatif Responsable Communication Relations Publiques – Orchestre de Bretagne, Administrateur Production – Théâtre en Friches / Belle de Mai, Directeur Adjoint -Alliance Française de Bogota, Chargé de Mission EQUAL – GRDR Migration, Citoyenneté, Développement Chargé de Mission – Agence Française de Développement, Directeur de Projet – Festival d’Avignon, Cadre administratif - Médecins Sans Frontières, Juriste – Délégation Action Sociale – Croix Rouge Française 147 guide étudiant de sciences po rennes La préparation aux concours La préparation aux concours est possible au sein d’un IPAG, Institut de Préparation à l’Administration Générale, ou d’un CPENA, Centre de Préparation à l’ENA, dont celui de Sciences Po Rennes. Selon l’enquête des diplômés 2007, le taux de diplômés en année de préparation de concours après le diplôme IEP est de 20,4%. > Les concours passés avec succès par les diplômés Administrateur territorial -Attaché territorial – Administrateur des affaires maritimes – Administrateur des Assemblées – Banque deFrance – EN3S (École Nationale Supérieure de Sécurité Sociale) –Commissariat aux armées – ENA (École Nationale d’Administration) – ENM (École Nationale de la Magistrature) – Directeur d’Hôpital, Directeur d’établissements sanitaires et sociaux, Inspecteur des Affaires Sanitaires et Sociales (École des Hautes Etudes en Santé Publique) – Inspecteur du Trésor – Inspecteur des Douanes – Interprète au Ministère des Affaires Étrangères – IRA (Instituts Régionaux d’Administration) –– Inspecteur du travail – Conseiller éducation Jeunesse et sports – AASU (Attaché d’Administration Universitaire et Scolaire) – Attaché au Ministère de la Défense – INRA IE (Institut national de la recherche agronomique – ingénieur d’études) – Inspecteur DGCCRF (concurrence, consommation) – Bibliothécaire d’État – Conservateur d’État (ENSSIB -École Nationale Supérieure des Sciences de l’Information et des Bibliothèques) - Agrégation et CAPES de sciences sociales – CAPES de documentation – Agrégation et CAPES d’histoire-géographie – CAPES de philosophie – CAPET d’économie et gestion Administrative. L’association des anciens de Sciences Po Rennes Créée au printemps 1994, l’association des anciens s’est donné pour buts : • d’établir et de développer de relations amicales et un lien de solidarité et d’aide mutuelle entre tous ses membres ; • de promouvoir l’image de Sciences Po Rennes ; • d’assurer la représentation des anciens élèves au sein de tous les organismes dont l’activité serait de nature à influer sur la conception de programmes d’études à Sciences Po Rennes et par là, sur la carrière des intéressés ; • de faciliter à ses membres la recherche d’une situation professionnelle et le perfectionnement de leurs connaissances professionnelles ; • de favoriser les liens avec le tissu socio-économique, notamment breton. Plus d’infos : www.anciens-sciencespo-rennes.net 148 guide étudiant de sciences po rennes >> notes ................................................................................ ................................................................................ ................................................................................ ................................................................................ ................................................................................ ................................................................................ ................................................................................ ................................................................................ ................................................................................ ................................................................................ ................................................................................ ................................................................................ ................................................................................ ................................................................................ ............................................................................... ................................................................................ ................................................................................ ................................................................................ ................................................................................ ................................................................................ ................................................................................ ................................................................................ 149 institut d’études politiques de rennes scolarité 104 bd de la duchesse anne 35700 rennes, france tel. +33 (0) 2 99 84 39 39 fax +33 (0) 2 99 84 39 00 [email protected] www.sciencespo-rennes.fr création graphique frank loriou / photo : tess raimbeau
Fly UP