System is processing data
Please download to view
...

Magazine information hors serie 2013

by octave-octave

on

Report

Category:

Documents

Download: 0

Comment: 0

212

views

Comments

Description

 
Download Magazine information hors serie 2013

Transcript

  • e-commerce+ LE T TRE D ’ INFORMATION D ’OC TAVE.BIZ - HORS-SERIE 2013 Devenez un super héros du e-commerce Votre site e-commerce Les outils pour booster vos ventes Votre e-logistique Votre gestion commerciale intégrée pour votre e-business Votre solution globale La réponse aux nouveaux enjeux du e-commerce 4-23 PAGES 24-37 PAGES 38-43 PAGES Découvrez la puissance d'un ERP de gestion commercial intégré à votre site e-commerce ! E-com m erce Par is 2013 Salon Solut ions ERP Par is 2013 VAD e-com m erce Li l le 2013 et aussi Marseille, Nîmes, Toulouse et Nantes. RENCONTREZ-NOUS Comment choisir la bonne solution e-commerce ? Flashez le code avec votre mobile et répondez aux 12 questions. développez sereinement votre business C M J CM MJ CJ CMJ N 01 couv.pdf 1 9/13/2013 10:04:03 AM
  • 2 Développez votre business sur le web ! E- COMMERCE Les facettes : o�rez la �uidité de navigation à vos internautes Valorisez votre o�re de produits avec nos fonctionnalités e-commerce ! Améliorez votre taux de conversion avec la recherche éclair ! Dossier : « Développer le tra�c au lancement de son site web » par Laëtitia Velilla, Consultante webmarketing chez Octave.biz Site mobile ou site responsive design ? Le contenu de son site : indispensable pour réussir sur le web Dossier : « Les bonnes techniques du Netlinking » par Anne-Laure Tarjon, Consultante webmarketing chez Octave.biz Cassez la glace du virtuel en communiquant avec votre internaute ! L’espace « Mon compte » : la vraie valeur ajoutée pour vos clients Dossier : « Taux de rebond » par Pablo Gasnier, Directeur e-commerce chez Octave.biz Votre site e-commerce : les outils pour booster vos ventes Les 7 étapes-clés de votre e-logistique Dossier : «Le picking : 1ère étape logistique de la préparation de commande» par Yohan Bonnier, Directeur développement ERP chez Octave.biz Une gestion de stocks multidépôts en temps réel ! Maîtrisez votre chaîne des achats Pilotez votre stratégie commerciale avec les ventes cross-canal Campagne marketing : tout est prévu pour votre stratégie commerciale ! La tari�cation par cible de client : une réponse aux enjeux du e-commerce BtoB Votre e-logistique avec une gestion commerciale intégrée Les avantages de la solution globale e-commerce Octave La conduite de projet Octave.biz : une méthodologie e�cace Test : Découvrez le type de solution e-commerce adapté à votre besoin Découvrez la solution globale e-commerce d’Octave.biz édito Enjeux logistiques importants ? Di�érents canaux de vente à relier ? Une activité en pleine expansion ? De nombreux produits à vendre ? Pour développer votre activité commerciale sur internet, vous avez besoin d’accompagnement, d’expertise et de savoir-faire dans deux domaines : le WEB et la GESTION COMMERCIALE. En e�et, votre site e-commerce, c’est à la fois : • un site web marchand ergonomique qui sait convertir ses internautes en acheteurs • et un ERP de gestion commerciale qui est capable de relier vos canaux de vente et de connecter toute votre logistique. Chez Octave.biz, nous associons notre logiciel, ERP de gestion commerciale puissant, aux compétences de notre agence web pour vous réaliser votre site marchand sur-mesure. Nous proposons une solution globale qui intègre vos problématiques de la conception web, en passant par la connexion de toute votre logistique jusqu’à l’intégration de vos di�érents canaux de vente ! Avec ce hors-série, nous voulons vous donner un aperçu des fonctionnalités essentielles au bon développement d’un site marchand et de sa logistique. Ces quelques clés vous permettront, nous l’espérons, d’aborder la globalité de votre projet en toute sérénité ! Bonne lecture à tous ! Christophe Perrinet Directeur général associé Octave.biz C M J CM MJ CJ CMJ N 02 sommaire.pdf 1 9/12/2013 5:24:59 PM
  • E- COMMERCE Les facettes : o�rez la �uidité de navigation à vos internautes Valorisez votre o�re de produits avec nos fonctionnalités e-commerce ! Améliorez votre taux de conversion avec la recherche éclair ! Dossier : « Développer le tra�c au lancement de son site web » par Laëtitia Velilla, Consultante webmarketing chez Octave.biz Site mobile ou site responsive design ? Le contenu de son site : indispensable pour réussir sur le web Dossier : « Les bonnes techniques du Netlinking » par Anne-Laure Tarjon, Consultante webmarketing chez Octave.biz Cassez la glace du virtuel en communiquant avec votre internaute ! L’espace « Mon compte » : la vraie valeur ajoutée pour vos clients Dossier : « Taux de rebond » par Pablo Gasnier, Directeur e-commerce chez Octave.biz Votre site e-commerce : les outils pour booster vos ventes 4 6 8 10 12 14 16 18 20 22 Les 7 étapes-clés de votre e-logistique Dossier : «Le picking : 1ère étape logistique de la préparation de commande» par Yohan Bonnier, Directeur développement ERP chez Octave.biz Une gestion de stocks multidépôts en temps réel ! Maîtrisez votre chaîne des achats Pilotez votre stratégie commerciale avec les ventes cross-canal Campagne marketing : tout est prévu pour votre stratégie commerciale ! La tari�cation par cible de client : une réponse aux enjeux du e-commerce BtoB 24 26 28 30 32 34 36 Votre e-logistique avec une gestion commerciale intégrée Les avantages de la solution globale e-commerce Octave La conduite de projet Octave.biz : une méthodologie e�cace Test : Découvrez le type de solution e-commerce adapté à votre besoin 38 40 42 O C TAV E . B I Z Découvrez la solution globale e-commerce d’Octave.biz E-LOGISTIQUE C M J CM MJ CJ CMJ N 02 sommaire.pdf 2 9/12/2013 5:24:59 PM
  • Témoignage : "Je ne peux pas m'empêcher de te féliciter pour ton nouveau site. Clair, net, précis, superbe... Rien à dire, du très beau travail." Con�dentiel : le concurrent d'un de nos clients, en découvrant son nouveau site marchand ! Les facettes : offrez la fluidité de navigation à vos internautes 4 Facettes riches E- COMMERCE Avec la recherche à facettes, vous offrez à vos internautes un outil redoutablement efficace pour trouver le produit idéal ! Complémentaire à la recherche par mots-clés, la recherche à facettes permet à l’internaute de �ltrer la liste de produits présentés a�n de n’obtenir que les produits correspondant réellement à sa demande. La recherche à facettes permet d’améliorer considérablement le confort de navigation de vos internautes. Vos produits sont �ltrés par thème : l’internaute a�ne ainsi en fonction de ses besoins la liste de produits qui s’a�che sur son écran. Très pratique, surtout quand le site a�che de nombreux articles : gain de temps pour l’internaute assuré ! Les types de facettes a�chés vous permettent également de communiquer sur certaines spéci�cités de vos produits : taille, marque, prix, couleurs… Les facettes permettent aussi d’éviter de faire une recherche sur zéro produit. C M J CM MJ CJ CMJ N 05 facettes.pdf 1 9/12/2013 5:24:51 PM
  • 5 Facettes horizontales Facettes selon les règles métier C M J CM MJ CJ CMJ N 05 facettes.pdf 2 9/12/2013 5:24:54 PM
  • 6 E- COMMERCE La suggestion de produits dans le panier L'internaute, qui s'apprête à valider sa commande, se voit proposer des produits complémentaires automatiquement ajoutés en tant que suggestions dans son panier. Cette fonctionnalité très pratique permet de booster vos ventes en suggérant des articles en relation avec le(s) produit(s) déjà ajouté au panier. Simple et e�cace ! Le configurateur de produits Le con�gurateur de produits permet de valoriser l’ensemble des déclinaisons d’un type de produit présélectionné sur une seule page. L’internaute peut ainsi facilement a�ner ses choix. C M J CM MJ CJ CMJ N 07 fonctionnalités e-commerce.pdf 1 9/12/2013 5:24:39 PM
  • Le menu ‘riche’ 77 LAINE À TRICOTER Valorisez votre offre de produits avec nos fonctionnalités e-commerce ! Le menu « riche » est l’outil idéal pour développer votre stratégie commerciale et marketing. Votre menu devient le support visible par vos internautes de vos opérations commerciales et de votre catalogue produit. Rajout d’images ou de catégories supplémentaires collant au calendrier commercial : vous pro�tez des évènements pour communiquer d’une manière spéci�que. Le menu « riche » simpli�e aussi la navigation et vos internautes peuvent trouver plus facilement ce qu’ils recherchent. L'internaute, qui s'apprête à valider sa commande, se voit proposer des produits complémentaires automatiquement ajoutés en tant que suggestions dans son panier. Cette fonctionnalité très pratique permet de booster vos ventes en suggérant des articles en relation avec le(s) produit(s) déjà ajouté au panier. Simple et e�cace ! Le comparateur de produits Le comparateur de produits est un outil particulièrement intéressant pour l’e-commerçant qui propose un catalogue important de produits ou de nombreux articles similaires et de marques di�érentes ! Il permet à l’internaute de choisir avec précision en comparant les mêmes données de deux produits. C M J CM MJ CJ CMJ N 07 fonctionnalités e-commerce.pdf 2 9/12/2013 5:24:41 PM
  • E- COMMERCE La solution Octave met à la disposition de vos internautes une recherche simpli�ée au maximum qui améliore le confort de navigation et favorise le taux de conversion. Vos internautes tapent dans le champ de recherche et se voient proposer des suggestions se basant sur les libellés de votre catalogue produits ou sur le nom des produits eux-mêmes. En sélectionnant ces propositions, l’internaute arrive directement sur la page désirée en un seul clic. Et si vous commencez à taper des numéros, l’outil peut être con�guré pour faire une recherche par référence d’articles. Cette recherche particulièrement intuitive permet à l’internaute de gagner du temps, évite les éventuelles erreurs de saisies… L'outil de recherche fait l’objet d’une adaptation spéci�que à votre activité. Il permet à l’internaute de préciser sa recherche en sélectionnant des critères préremplis ou en complétant plusieurs zones de son choix. 8 Présentation organisée selon la nature du contenu C o nte nu A r tic le M ag as in Co n s eil Catég o rie Améliorez votre taux de conversion avec la recherche éclair ! Acheter un produit, oui ! Mais au préalable, vos internautes doivent le trouver… C M J CM MJ CJ CMJ N 09 recherche.pdf 1 9/12/2013 5:24:28 PM
  • 9 Témoignage : "La refonte de notre site côté front o�ce nous a permis de doubler notre CA en 10 mois sur le web… Nous attirons aussi une nouvelle cible plus BtoC, et cela se ressent également en boutique ! Cette 1ère étape très satisfaisante me permet de passer à la 2ème étape pour continuer notre belle progression : passer sur le logiciel de gestion commercial Octave a�n de booster notre productivité et récupérer le plus d’informations possibles sur nos internautes, nos produits… Octave.biz : une réussite pour notre business ! " Michel Coucke, directeur de site hamon-paris.com Votre référence Tente de plage - Broderie Point de Croix (VE-0144660) Le bleu de la mer - Broderie Point de Croix (VE-0144431) Les goélands - Canevas antique (3250-307) Les pêcheurs - Broderie Point de Croix (PC6-39) Marée basse - Canevas Antique (950-163) C'est l été - Broderie Point de Croix (APM-951) La plage - Canevas Blanc (132-199) Le grand gravelot - Broderie Point de Croix (APM-943) Les goélands - Broderie Point de Croix (APM-941) Les fous de bassant - Broderie Point de Croix (APM-940) Mouette Le rapprochement entre textes à partir d'une liste de mots Recherche directe à partir de votre code catalogue ou de références fabricants‘ Acheter un produit, oui ! Mais au préalable, vos internautes doivent le trouver… C M J CM MJ CJ CMJ N 09 recherche.pdf 2 9/12/2013 5:24:31 PM
  • 10 E- COMMERCE par Laëtitia Velilla – Consultante webmarketing chez Octave.biz Un site qui vient d’être lancé ne recueille aucun visiteur. Il faut connaître l’url du site et la taper dans la barre du navigateur pour accéder au site. La première chose à faire est de le relier au reste du web. La porte du web est aujourd’hui Google (94% des requêtes). La majorité des internautes démarre une navigation par ce biais. Les deux moyens principaux pour faire �gurer son site web dans les résultats de Google sont : • Le référencement naturel • Le référencement payant Ensuite, on peut utiliser les logiques d’achat d’espaces publicitaires : • Achat de publicité par bannières en ligne • Achat d’espaces publicitaires traditionnels o�ine En�n, il est de plus en plus utile de créer une présence de la marque sur les réseaux sociaux. Le référencement naturel Processus qui passe par une indexation des pages du site, il se fait sur le moyen et long terme. Dans les premières semaines, il faut avant tout à être présent sur son nom de marque. Ensuite, par un travail d’optimisation du référencement, il faut être positionné le plus haut possible dans les résultats, sur des requêtes de plus en plus nombreuses et de plus en plus concurrentielles. Ce que vous pouvez faire ? Travailler les contenus de votre site : • Les titles et les meta descriptions : ce sont deux balises HTML qui décrivent votre page : son titre et sa description. Ces informations sont reprises par le navigateur et par les moteurs de recherche qui s'informent sur le contenu de la page. • Les descriptifs de vos produits, nœuds de catalogue... Le contenu de votre site est primordial pour le référencement naturel. Il doit être travaillé dans un champ sémantique approprié à votre site et à votre Le référencement payant Le référencement payant sur Google (Google adwords) consiste à a�cher des liens dans le moteur de recherche qui s’apparentent à de la publicité. C’est le moyen le plus rapide pour générer du tra�c sur un site. En e�et, il s’agit d’un procédé publicitaire instantané. Chaque clic fait par les internautes sur ces liens est payant. Il convient donc de bien mesurer le choix des mots-clés achetés, leurs coûts et leur retour sur investissement. Adwords est un logiciel assez facile à prendre en main. Cependant, étant donné les enjeux �nanciers qu’il recouvre, il peut être préférable de con�er la gestion de ces campagnes à des professionnels. Les achats d’espaces publicitaires Qu’il soit online ou o�ine, l’achat d’espaces publicitaires a pour principal objectif de faire connaître une marque ou un site. Il ne s’inscrit pas dans une logique de retour sur investissement immédiat, particulièrement pour le o�ine. Par ce biais, on développe la notoriété d’un site sur le long terme. C’est un procédé utile mais qui peut représenter des investissements lourds sans rentabilité immédiate. Ce que vous pouvez faire ? Faire connaître votre site sur des supports online ou o�ine ciblés en faisant appel à des régies publicitaires spécialisées. Dans un contexte concurrentiel peu saturé, où il existe une attente et un besoin non satisfait, cela peut avoir des e�ets importants. Les réseaux sociaux Aujourd’hui, les marques doivent défendre leur réputation sur le web car chaque internaute a la possibilité de donner son avis sur elle. Il peut le faire par le biais de forums ou sur les réseaux sociaux. Un des moyens principaux pour maîtriser cette e-réputation est de créer une page entreprise sur les réseaux sociaux. Cela permet de : • donner l’occasion aux internautes d’exprimer d’éventuels mécontentements et d’y répondre, • et de communiquer des informations, o�res et promotions vers les « fans », « followers »… Ce que vous pouvez faire ? Il est primordial de cibler les réseaux sociaux sur lesquels vous souhaitez être présents en fonction de votre stratégie et de vos objectifs. Il existe beaucoup de réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Google +, Pinterest, etc.), à vous de cibler ceux qui vous correspondent le mieux. activité et tous vos contenus doivent être uniques pour éviter la duplication de contenu !!! Le netlinking : relier votre site à d’autres sites pour augmenter sa notoriété • Inscrivez votre site dans des annuaires de sites. • Demandez à vos partenaires et fournisseurs de faire des liens depuis leur site vers votre site en proposant de faire de même. • Faites parler de vous sur le web pour obtenir des liens depuis des sites d’informations (sites de presse, blog, etc.) Développer le trafic au lancement de son site web dossier C M J CM MJ CJ CMJ N 10 Développer trafi.pdf 1 9/12/2013 5:23:50 PM
  • 11 Un site qui vient d’être lancé ne recueille aucun visiteur. Il faut connaître l’url du site et la taper dans la barre du navigateur pour accéder au site. La première chose à faire est de le relier au reste du web. La porte du web est aujourd’hui Google (94% des requêtes). La majorité des internautes démarre une navigation par ce biais. Les deux moyens principaux pour faire �gurer son site web dans les résultats de Google sont : • Le référencement naturel • Le référencement payant Ensuite, on peut utiliser les logiques d’achat d’espaces publicitaires : • Achat de publicité par bannières en ligne • Achat d’espaces publicitaires traditionnels o�ine En�n, il est de plus en plus utile de créer une présence de la marque sur les réseaux sociaux. Le référencement naturel Processus qui passe par une indexation des pages du site, il se fait sur le moyen et long terme. Dans les premières semaines, il faut avant tout à être présent sur son nom de marque. Ensuite, par un travail d’optimisation du référencement, il faut être positionné le plus haut possible dans les résultats, sur des requêtes de plus en plus nombreuses et de plus en plus concurrentielles. Ce que vous pouvez faire ? Travailler les contenus de votre site : • Les titles et les meta descriptions : ce sont deux balises HTML qui décrivent votre page : son titre et sa description. Ces informations sont reprises par le navigateur et par les moteurs de recherche qui s'informent sur le contenu de la page. • Les descriptifs de vos produits, nœuds de catalogue... Le contenu de votre site est primordial pour le référencement naturel. Il doit être travaillé dans un champ sémantique approprié à votre site et à votre Le référencement payant Le référencement payant sur Google (Google adwords) consiste à a�cher des liens dans le moteur de recherche qui s’apparentent à de la publicité. C’est le moyen le plus rapide pour générer du tra�c sur un site. En e�et, il s’agit d’un procédé publicitaire instantané. Chaque clic fait par les internautes sur ces liens est payant. Il convient donc de bien mesurer le choix des mots-clés achetés, leurs coûts et leur retour sur investissement. Adwords est un logiciel assez facile à prendre en main. Cependant, étant donné les enjeux �nanciers qu’il recouvre, il peut être préférable de con�er la gestion de ces campagnes à des professionnels. Les achats d’espaces publicitaires Qu’il soit online ou o�ine, l’achat d’espaces publicitaires a pour principal objectif de faire connaître une marque ou un site. Il ne s’inscrit pas dans une logique de retour sur investissement immédiat, particulièrement pour le o�ine. Par ce biais, on développe la notoriété d’un site sur le long terme. C’est un procédé utile mais qui peut représenter des investissements lourds sans rentabilité immédiate. Ce que vous pouvez faire ? Faire connaître votre site sur des supports online ou o�ine ciblés en faisant appel à des régies publicitaires spécialisées. Dans un contexte concurrentiel peu saturé, où il existe une attente et un besoin non satisfait, cela peut avoir des e�ets importants. Les réseaux sociaux Aujourd’hui, les marques doivent défendre leur réputation sur le web car chaque internaute a la possibilité de donner son avis sur elle. Il peut le faire par le biais de forums ou sur les réseaux sociaux. Un des moyens principaux pour maîtriser cette e-réputation est de créer une page entreprise sur les réseaux sociaux. Cela permet de : • donner l’occasion aux internautes d’exprimer d’éventuels mécontentements et d’y répondre, • et de communiquer des informations, o�res et promotions vers les « fans », « followers »… Ce que vous pouvez faire ? Il est primordial de cibler les réseaux sociaux sur lesquels vous souhaitez être présents en fonction de votre stratégie et de vos objectifs. Il existe beaucoup de réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Google +, Pinterest, etc.), à vous de cibler ceux qui vous correspondent le mieux. activité et tous vos contenus doivent être uniques pour éviter la duplication de contenu !!! Le netlinking : relier votre site à d’autres sites pour augmenter sa notoriété • Inscrivez votre site dans des annuaires de sites. • Demandez à vos partenaires et fournisseurs de faire des liens depuis leur site vers votre site en proposant de faire de même. • Faites parler de vous sur le web pour obtenir des liens depuis des sites d’informations (sites de presse, blog, etc.) La panoplie d’outils permettant de développer son tra�c est plus riche encore : a�liation, partenariats et marques blanches, comparateurs de prix, retargeting, etc. Pendant les premiers temps de mise en route du site, il est préférable de bien maîtriser les outils d’acquisition de tra�c incontournables. Cette phase de démarrage est aussi l’occasion de procéder à di�érents réglages et optimisations sur le site pour obtenir le taux de transformation le plus important possible. Sur ces bases, les investissements budgétaires pourront être augmentés et d’autres sources de tra�c pourront être développées. C M J CM MJ CJ CMJ N 10 Développer trafi.pdf 2 9/12/2013 5:23:50 PM
  • E- COMMERCE M-COMMERCE sour ce : M éd iam ét rie // N et ra ti n g s 38% 4,6 MILLIONS des mobinautes ont surfé sur l’internet depuis leur mobile, en magasin. de français ont déjà acheté à partir de leur mobile. 12 RESPONSIVE • Economique • Gain de temps • Contenu unique SITE MOBILE Les + Les + • Plus rapide au chargement de page • Ergonomie e�cace • Ressources 100% adaptées C M J CM MJ CJ CMJ N 12 Mobile Responsive.pdf 1 9/12/2013 5:23:43 PM
  • M-COMMERCE sour ce : M éd iam ét rie // N et ra ti n g s 38% 4,6 MILLIONS des mobinautes ont surfé sur l’internet depuis leur mobile, en magasin. de français ont déjà acheté à partir de leur mobile. 13 Site mobile ou site responsive design ? PROGRESSION Nombre d’utilisateurs par support 800 1 400 1 600 1 900 2009 2015 source : ComScore Surv ey, 201 2 millions d’utilisateurs 1 milliard d’euros : c’est l’estimation des ventes sur l’internet mobile, les smartphones et les tablettes en 2012, soit +150 % sur un an (source Fevad). L’utilisation du mobile pour naviguer sur internet est de plus en plus fréquente. Selon les statistiques, la forte progression de l’utilisation des smartphones va largement surpasser le nombre de connexions sur PC en 2015… Aujourd’hui, un site ne se pense plus uniquement pour l’utilisation sur PC. Sa création inclut donc les di�érents outils : tablettes, mobiles, etc… Pour répondre à ces nouveaux besoins, votre site doit répondre à certaines qualités qui vont permettre un a�chage correct, c’est-à-dire clair, adapté et ergonomique.Sans devoir passer par la mise en place d’applications natives, il existe aujourd’hui deux méthodes : • Un site di�érent adapté pour chacun des supports • Un site multisupports qui s’adapte automatiquement à l’outil utilisé (PC, tablette, smartphone,…) dit « site responsive » Le choix de s’orienter vers l’une ou l’autre des solutions dépend de nombreux critères : complexité des données, profondeur de gammes, cible de clients, budget, utilisation des supports... C M J CM MJ CJ CMJ N 12 Mobile Responsive.pdf 2 9/12/2013 5:23:46 PM
  • 14 Le contenu de son site : indispensable pour réussir sur le web Et oui, le contenu ne se limite pas aux sites institutionnels, d’actualités ou encore aux blogs ! Sur un site e-commerce, le contenu est à la fois très utile pour le référencement naturel et aussi pour apporter une information aux internautes sur les produits. Pour vendre un produit en ligne, la présentation est primordiale. L’internaute ne peut ni voir le produit, ni le toucher, ni rencontrer directement un commerçant ... Il faut donc le plus d’informations possible sur un produit : plusieurs photos, une vidéo, des images en 3D, un descriptif détaillé, des caractéristiques techniques, etc. Les avis des clients apportent également du contenu à votre site et aide réellement l’internaute à choisir son produit. N’hésitez pas à agrémenter chaque catégorie de votre site par un texte de présentation. Vous guidez votre internaute en lui présentant un peu mieux votre « boutique » et tout contenu est bon pour votre référencement ! Les pages conseils constituent souvent l’unique vraie partie « contenu » d’un site e-commerce. Elles sont donc très utiles dans certains domaines d’activité. Elles permettent aussi, en optimisant la rédaction, d’améliorer le référencement naturel du site. Des liens peuvent être créés entre les conseils et les �ches produits. Cela permet ainsi de donner des informations supplémentaires sur certains produits ou de relier certains produits à certaines �ches. Par exemple, vous pouvez écrire une page conseil sur les chaussures de randonnées et lier à cette même page visuellement les chaussures que vous vendez sur votre site pour cette même activité. Travailler les contenus de son site est un des principaux critères pour réussir son activité sur le web. Photos Descriptif Description détaillée Ouvre u ne fiche con seil Déclinaisons produit : diametre, poids, taille. E- COMMERCE C M J CM MJ CJ CMJ N 14 Contenus.pdf 1 9/12/2013 5:23:29 PM
  • 15 Avantages produits sous forme de pictos Domaines d’application Vidéos Avis des internautes Fiches techniques a télécharger C M J CM MJ CJ CMJ N 14 Contenus.pdf 2 9/12/2013 5:23:32 PM
  • 16 Les bonnes techniques de Netlinking E- COMMERCE par Anne-Laure Tarjon - Consultante webmarketing chez Octave.biz Qu’est-ce que le Netlinking ? A quoi cela sert-il ? Quelles sont les bonnes et mauvaises pratiques ? Comment évaluer la richesse du Netlinking de votre site ? Le Netlinking est une méthode (parmi d’autres !) pour améliorer le référencement naturel d’un site. En théorie, le Netlinking est une méthode assez simple puisqu’elle consiste à développer le nombre de liens (backlinks) pointant vers un site depuis d’autres sites. En pratique, le netlinking est une méthode plus complexe qu’on ne le pense et qui surtout, demande un travail de longue haleine. Dans un premier temps, rappelons quelles sont les 3 principales caractéristiques d'un lien : 1. La sémantique : le libellé d’un lien ainsi que son contexte sémantique informent Google de la thématique associée au lien. Plus la sémantique du site comprenant un backlink est proche de celle de votre site, plus le lien sera considéré par Google. 2. L’indice de con�ance : pour Google, tous les liens ne doivent pas être considérés avec la même importance. Plus le site faisant le lien est reconnu dans son domaine, plus le degré de con�ance accordé au lien sera élevé. 3. L’indice de popularité ou Page Rank : Au départ, cet indice de popularité n'était calculé que selon un mode quantitatif : plus une page avait de liens qui pointaient vers elle, plus son indice de popularité était élevé. Aujourd’hui, les moteurs de recherche prennent également en compte la qualité des liens. Mise à jour Google : Depuis le mois d’avril 2012, à travers la mise à jour de son algorithme "Google Pinguin", Google sanctionne les pages des sites web abusant des techniques de Netlinking massives, techniques dites « Black hat » qui génèrent massivement et automatiquement des liens de faible qualité vers les pages web. Avant de lister les nombreuses méthodes de Netlinking existantes, je souhaiterais partager avec vous les points sur lesquels il est primordial de travailler pour optimiser votre stratégie de Netlinking : - Echanger avec des sites de thématiques connexes Il est très important d’obtenir des backlinks depuis des sites ayant un rapport (plus ou moins direct) avec votre secteur d’activité. En e�et, la qualité des liens pointant vers votre site est aussi un critère pris en compte par les robots Google pour l’indexation de votre site. Plus le champ sémantique de vos backlinks est proche du vôtre, plus ces liens auront de poids pour améliorer le référencement naturel de votre site. - Les liens No follow / Do follow Il existe deux moyens de faire suivre un lien pour les moteurs de recherche comme Google : • Les liens Do follow : les liens indiqués comme « à suivre ». • Les liens No follow : les liens indiqués comme « à ne pas suivre ». Dans une stratégie de Netlinking e�cace, il est évidemment recommandé de disposer de liens Do follow mais également de liens No follow (aussi étonnant soit-il) a�n que Google prenne en compte ces liens et ne les considère pas comme des liens « abusifs ». Il est donc important de savoir mesurer ses actions pour ne pas être piégé par les algorithmes de Google. - Le libellé d’un lien Le libellé d’un lien correspond au texte cliquable a�ché sur le lien. Dans une stratégie de Netlinking, le libellé doit être optimi- sé c’est-à-dire qu’il doit absolument être descriptif et comprendre les mots-clés liés à votre site et à votre activité. Sans cela, il devient plus di�cile pour vos mots-clés de se positionner sur les moteurs de recherche : « cliquez-ici » ou « lire la suite » n’apporte pas grand-chose à votre référencement. Mais attention à ne pas inclure toujours le même mot-clé, cela pourra être considéré comme de la sur-optimisation par Google. - La popularité de la source / Page Rank La popularité d’un site est un critère important en référence- ment naturel. Vous pouvez béné�cier de nombreux backlinks pointant vers votre site mais s’ils proviennent tous de sites à faible popularité, cela n’aura que très peu d’impact sur votre référencement naturel. Au contraire, si vous disposez de peu de backlinks mais qu’ils sont en revanche bien quali�és et proviennent de sites à forte popularité, cela aura un impact très favorable pour votre référencement. - La situation du lien dans la page Un lien de qualité pour votre référencement naturel doit être idéalement situé dans la zone de contenu utile d'une page (en dehors de tout l'habillage du contenu : header, zones de navigation, footer…) - La destination des liens Il est également recommandé de diversi�er les liens entrant sur votre site. Ces liens ne doivent pas exclusivement pointer vers la page d’accueil de votre site mais également vers des pages internes. Et voici les principales méthodes pour développer votre stratégie de Netlinking et mettre en œuvre tous les conseils partagés ci-dessus : - Créer des sites ou des blogs connexes La combinaison « site + blog » est souvent utilisée en Netlinking puisqu’elle permet depuis son blog de créer des liens pertinents vers son site et ce de manière totalement autonome. Encore faut-il travailler également le référencement naturel de son blog ! - S’inscrire dans des annuaires S’inscrire dans des annuaires généralistes béné�ciant d’une forte popularité mais aussi dans des annuaires spécialisés dans votre secteur d’activité. - Publier des communiqués de presse sur des sites spécialisés Attention, cette méthode semble de moins en moins pertinente et pourrait être proscrite prochainement par Google qui considère que ces liens sont di�usés de manière abusive. Conseils : sélectionner seulement quelques sites de di�usion de communiqués de presse et di�user des communiqués de presse pertinents avec des libellés de liens comprenant des mots-clés di�érents. - Utiliser les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Google +, Pinterest…) Partager sur votre page Facebook des liens pointant vers di�érentes pages de votre site. Et intégrer par exemple des URL produits, des URL d’actuali- tés… sur votre compte Twitter. - Faire du guest blogging Le guest blogging est le fait d’écrire sur le blog d’une autre personne ou inversement, laisser écrire un bloggeur sur votre propre blog. Depuis quelques années, des plateformes de contenu se sont développées dans ce domaine, vous permettant d’acheter un nombre de contenus (billets) à di�user sur des blogs de théma- tiques connexes à votre site. - Utiliser les digg like Cette méthode est malheureusement très peu développée en France mais fonctionne par exemple très bien aux Etats-Unis. Les digg like sont des sites sur lesquels des membres peuvent partager des liens et voter pour les liens qu’ils préfèrent. Pour finir, voici des exemples d'outils qui vous permettent de mesurer la popularité de votre site et de connaître le nombre de liens entrants : • Google Analytics : sites référents. • Google Webmaster Tool : liens vers votre site. Mais comment s’assurer que vos liens perdurent dans le temps ? Des services en ligne gratuits ou payants proposent des alertes en cas de rupture de liens. Grâce à ces services, vous avez la possibilité de surveiller la suppression des backlinks, les changements de libellés de vos liens, les passages des liens en No follow… dossier C M J CM MJ CJ CMJ N 16 Netlinking.pdf 1 9/12/2013 5:23:21 PM
  • 17 Qu’est-ce que le Netlinking ? A quoi cela sert-il ? Quelles sont les bonnes et mauvaises pratiques ? Comment évaluer la richesse du Netlinking de votre site ? Le Netlinking est une méthode (parmi d’autres !) pour améliorer le référencement naturel d’un site. En théorie, le Netlinking est une méthode assez simple puisqu’elle consiste à développer le nombre de liens (backlinks) pointant vers un site depuis d’autres sites. En pratique, le netlinking est une méthode plus complexe qu’on ne le pense et qui surtout, demande un travail de longue haleine. Dans un premier temps, rappelons quelles sont les 3 principales caractéristiques d'un lien : 1. La sémantique : le libellé d’un lien ainsi que son contexte sémantique informent Google de la thématique associée au lien. Plus la sémantique du site comprenant un backlink est proche de celle de votre site, plus le lien sera considéré par Google. 2. L’indice de con�ance : pour Google, tous les liens ne doivent pas être considérés avec la même importance. Plus le site faisant le lien est reconnu dans son domaine, plus le degré de con�ance accordé au lien sera élevé. 3. L’indice de popularité ou Page Rank : Au départ, cet indice de popularité n'était calculé que selon un mode quantitatif : plus une page avait de liens qui pointaient vers elle, plus son indice de popularité était élevé. Aujourd’hui, les moteurs de recherche prennent également en compte la qualité des liens. Mise à jour Google : Depuis le mois d’avril 2012, à travers la mise à jour de son algorithme "Google Pinguin", Google sanctionne les pages des sites web abusant des techniques de Netlinking massives, techniques dites « Black hat » qui génèrent massivement et automatiquement des liens de faible qualité vers les pages web. Avant de lister les nombreuses méthodes de Netlinking existantes, je souhaiterais partager avec vous les points sur lesquels il est primordial de travailler pour optimiser votre stratégie de Netlinking : - Echanger avec des sites de thématiques connexes Il est très important d’obtenir des backlinks depuis des sites ayant un rapport (plus ou moins direct) avec votre secteur d’activité. En e�et, la qualité des liens pointant vers votre site est aussi un critère pris en compte par les robots Google pour l’indexation de votre site. Plus le champ sémantique de vos backlinks est proche du vôtre, plus ces liens auront de poids pour améliorer le référencement naturel de votre site. - Les liens No follow / Do follow Il existe deux moyens de faire suivre un lien pour les moteurs de recherche comme Google : • Les liens Do follow : les liens indiqués comme « à suivre ». • Les liens No follow : les liens indiqués comme « à ne pas suivre ». Dans une stratégie de Netlinking e�cace, il est évidemment recommandé de disposer de liens Do follow mais également de liens No follow (aussi étonnant soit-il) a�n que Google prenne en compte ces liens et ne les considère pas comme des liens « abusifs ». Il est donc important de savoir mesurer ses actions pour ne pas être piégé par les algorithmes de Google. - Le libellé d’un lien Le libellé d’un lien correspond au texte cliquable a�ché sur le lien. Dans une stratégie de Netlinking, le libellé doit être optimi- sé c’est-à-dire qu’il doit absolument être descriptif et comprendre les mots-clés liés à votre site et à votre activité. Sans cela, il devient plus di�cile pour vos mots-clés de se positionner sur les moteurs de recherche : « cliquez-ici » ou « lire la suite » n’apporte pas grand-chose à votre référencement. Mais attention à ne pas inclure toujours le même mot-clé, cela pourra être considéré comme de la sur-optimisation par Google. - La popularité de la source / Page Rank La popularité d’un site est un critère important en référence- ment naturel. Vous pouvez béné�cier de nombreux backlinks pointant vers votre site mais s’ils proviennent tous de sites à faible popularité, cela n’aura que très peu d’impact sur votre référencement naturel. Au contraire, si vous disposez de peu de backlinks mais qu’ils sont en revanche bien quali�és et proviennent de sites à forte popularité, cela aura un impact très favorable pour votre référencement. - La situation du lien dans la page Un lien de qualité pour votre référencement naturel doit être idéalement situé dans la zone de contenu utile d'une page (en dehors de tout l'habillage du contenu : header, zones de navigation, footer…) - La destination des liens Il est également recommandé de diversi�er les liens entrant sur votre site. Ces liens ne doivent pas exclusivement pointer vers la page d’accueil de votre site mais également vers des pages internes. Et voici les principales méthodes pour développer votre stratégie de Netlinking et mettre en œuvre tous les conseils partagés ci-dessus : - Créer des sites ou des blogs connexes La combinaison « site + blog » est souvent utilisée en Netlinking puisqu’elle permet depuis son blog de créer des liens pertinents vers son site et ce de manière totalement autonome. Encore faut-il travailler également le référencement naturel de son blog ! - S’inscrire dans des annuaires S’inscrire dans des annuaires généralistes béné�ciant d’une forte popularité mais aussi dans des annuaires spécialisés dans votre secteur d’activité. - Publier des communiqués de presse sur des sites spécialisés Attention, cette méthode semble de moins en moins pertinente et pourrait être proscrite prochainement par Google qui considère que ces liens sont di�usés de manière abusive. Conseils : sélectionner seulement quelques sites de di�usion de communiqués de presse et di�user des communiqués de presse pertinents avec des libellés de liens comprenant des mots-clés di�érents. - Utiliser les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Google +, Pinterest…) Partager sur votre page Facebook des liens pointant vers di�érentes pages de votre site. Et intégrer par exemple des URL produits, des URL d’actuali- tés… sur votre compte Twitter. - Faire du guest blogging Le guest blogging est le fait d’écrire sur le blog d’une autre personne ou inversement, laisser écrire un bloggeur sur votre propre blog. Depuis quelques années, des plateformes de contenu se sont développées dans ce domaine, vous permettant d’acheter un nombre de contenus (billets) à di�user sur des blogs de théma- tiques connexes à votre site. - Utiliser les digg like Cette méthode est malheureusement très peu développée en France mais fonctionne par exemple très bien aux Etats-Unis. Les digg like sont des sites sur lesquels des membres peuvent partager des liens et voter pour les liens qu’ils préfèrent. Pour finir, voici des exemples d'outils qui vous permettent de mesurer la popularité de votre site et de connaître le nombre de liens entrants : • Google Analytics : sites référents. • Google Webmaster Tool : liens vers votre site. Mais comment s’assurer que vos liens perdurent dans le temps ? Des services en ligne gratuits ou payants proposent des alertes en cas de rupture de liens. Grâce à ces services, vous avez la possibilité de surveiller la suppression des backlinks, les changements de libellés de vos liens, les passages des liens en No follow… C M J CM MJ CJ CMJ N 16 Netlinking.pdf 2 9/12/2013 5:23:21 PM
  • La solution Octave vous fournit de nombreux outils pour renseigner au mieux votre internaute et pour valoriser la présentation de vos articles en vente. Les vidéos Les vidéos sont gérées dans un player universel. Elles enrichissent la description des produits et des conseils et permettent de visualiser le produit dans toutes ses dimensions. Dans le cas de produits plus techniques, la vidéo permet parfois d’expliquer facilement la di�érenciation de vos produits. Au-delà de la �che produit, une vidéo sur un site permet également de casser le côté virtuel du web pour communiquer en mettant en avant l’humain. Les news Les news sont des informations brèves autour de votre activité, vos évènements,… Sous la forme de petits textes écrits en respectant les règles de la rédaction web : court, avec des mots-clés percutants et apportant un vrai plus pour la vente de vos produits et l’image de votre entreprise. Cela permet aussi de rendre votre site vivant ! Les pages statiques Les pages statiques sont une valeur refuge pour les internautes. Ils vont savoir qui vous êtes, être rassurés par vos mentions légales, se renseigner grâce aux conditions de vente… Et vous pouvez créer autant de pages que vous le souhaitez en fonction de vos besoins : vos partenaires, les informations de livraison, les marques, les modes de paiement, les célèbres FAQ… Plus vous donnez de l’information, plus la barrière du virtuel tombe et le client est rassuré ! 18 E- COMMERCE Cassez la glace du virtuel en communiquant avec votre internaute ! Un frein majeur à la vente sur le canal web : le manque d’informations ! Connecté aux réseaux Du contenu La visibilité sur inte rnet se créé par le contenu . La visibilité sur internet se créé par le contenu Produits en relation C M J CM MJ CJ CMJ N 18 Cassez la glace.pdf 1 9/12/2013 5:23:05 PM
  • 19 Témoignage : "Nous avons été agréablement surpris de constater une augmentation rapide de la visibilité de nos produits dans la première page des moteurs de recherche. En e�et, quelques semaines après l’ouverture de notre site marchand, nous avons réalisé de nombreuses ventes grâce à la qualité de notre référencement naturel face à des e-commerçants concurrents qui sont pourtant implantés depuis des années ". Romain Galet, Fondateur de nomandinparis.com La visibilité sur inte rnet se créé par le contenu . La visibilité sur internet se créé par le contenu Produits en relation Médias riches C M J CM MJ CJ CMJ N 18 Cassez la glace.pdf 2 9/12/2013 5:23:15 PM
  • Vos internautes peuvent créer un compte personnalisé. Vous identi�ez ainsi vos prospects et vous obtenez les informations utiles à la relation client. Chaque internaute qui s’est préalablement identi�é sur le site e-commerce, dispose d’un espace de suivi de ses commandes en ligne qui peut être personnalisé par catégorie de clients. L’internaute peut suivre l’état d’avancement de chacune de ses commandes : expédition en cours, livraison e�ectuée, commande annulée, etc. La mise à jour des informations pour chaque internaute s'applique en temps réel sur votre Backo�ce de Gestion et votre Fronto�ce e-commerce. 20 Informations personnelles Mot de passe Réclamation Suivi de commande Mes factures et avoirs Mes devis Parrainage Paniers sauvegardés Mes points �délité Mon espace listes cadeaux Catégorie A Catégorie B LOGO Caméscope numérique étanche SANYO Xacti CA813018 1 3290.00 € 290.00 € 290.00 €U 196.47 € 23.00 € Montant HT Port Net à payer 262.49 € TVA Base Taux Valeur TVA 3 19.6% 43.02 €219.47 € QtéCode Désignation TVARemise CDE WEB N° 10100 Espace Patton 355 Avenue Patton 49066 ANGERS FRANCE SA OCTAVE.BIZ Client 21 Rue du Fbg Rue St Antoine 35000 RENNES FRANCE M. Alexandre BOUDAUD Tél : 02.41.860.118Fax : 02.41.860.119 Web : www.octave.biz Date 27/06/2013 N° Client : 1000201 Tél : 06.98.87.25.69 Transport : LA POSTE 1 articles Echéance Comptant à régler par Carte Bancaire A rappeler pour toute correspondance CDE WEB N° 10100 N° Client : 1000201 Prix U. TTC Prix U. Net TTC Montant TTCU. 1 196.47 € 23.00 € Montant HT Port Net à payer 262.49 € TVA Base Taux Valeur TVA 3 19.6% 43.02 €219.47 € QtéCode Désignation TVARemise DEVIS N° 10100 Espace Patton 355 Avenue Patton 49066 ANGERS FRANCE SA OCTAVE.BIZ Client 21 Rue du Fbg Rue St Antoine 35000 RENNES FRANCE M. Alexandre BOUDAUD Tél : 02.41.860.118Fax : 02.41.860.119 Web : www.octave.biz Date 27/06/2013 N° Client : 1000201 Tél : 06.98.87.25.69 Transport : LA POSTE 1 articles Echéance Comptant à régler par Carte Bancaire A rappeler pour toute correspondance CDE WEB N° 10100 N° Client : 1000201 Prix U. TTC Prix U. Net TTC Montant TTCU. CDE WEB N° 10100jeudi 27 juin 2013 15:25Date Impression : 1 / 1 LOGO E- COMMERCE L'espace "Mon compte" : la vraie valeur ajoutée pour vos clients C M J CM MJ CJ CMJ N 20 Compte.pdf 1 9/12/2013 5:22:47 PM
  • Témoignage : "Depuis que mon site e-commerce a été refait par Octave.biz, j'ai vu tout de suite la di�érence. Le tra�c via Google a progressé de 30 % et les ventes ont suivi !" Peter Blanken, Directeur Général de commepiedsnus.com 21 �+#,�&*�� ����������.������� +�� �������� !5),�850,�����#!���(7754� � �� ���� � �����C �����C �����C $ "(4+(2,8��0880,�":,+,�!����#������,0.,� � �� ����� � ������C ������C ������C $ �� � ����C � ����C �549(49��# 579 �,9�A�6(>,7 �� ����C �����C !,89,�A�6(>,7 �� ��) ��+- ��$ +(��� ����� ������C �������C �* �'&*�&* � !$ % &* ���� ���� �� ����C �(79, �(4*(07, �*/ �'� /)#!&�*#'& �� � %#) � ����������������.������ �86(*,� (9954 ����;,4:,� (9954 ���������!"�!���� � ���� ������ �$# &* ���!:,��49504,��:30,7,� ��������!����!�����"#���� �!���� �% ���*" (#& �� ���� #B2������ ��������� �(=������ ��������� &,)���,7 �� ����C �����C !,89,�A�6(>,7 �� ��) ��+- ��$ +(��� ����� ������C �������C �* �'&*�&* � !$ % &* ���� ���� �� ����C �(79, �(4*(07, �*/ �'� /)#!&�*#'& �� � %#) � ����������������.������ �86(*,� (9954 ����;,4:,� (9954 ���������!"�!���� � ���� ������ �$# &* ���!:,��49504,��:30,7,� ��������!����!�����"#���� �!���� �% ���*" (#& �� ���� #B2������ ��������� �(=������ ��������� &,)���
  • par Pablo Gasnier Directeur e-commerce chez Octave.biz Le taux de rebond c'est le pourcentage des internautes qui visitent mon site en ne visualisant qu'une seule page puis qui vont voir ailleurs ou arrêtent leur navigation. Ce qui vient tout de suite à l'esprit, c'est que plus ce pourcentage est faible, mieux c'est. Non à l'e�et Back du navigateur ! Le taux de rebond dépend de l'aspect "pro" de mon site On le lira partout et c'est une évidence. Plus mon site est "pro", plus il rassure et plus le taux de rebond est faible. Par site "pro", j'entends un graphisme soigné, une navigation et une ergonomie intuitive, des éléments de réassurance présents dans les pages et une bonne présentation des produits. Cela comprend également la cohérence du catalogue produit, l'adéquation de mes messages, de mes prix et de mon graphisme avec ma clientèle, mais aussi des temps de chargement de pages acceptables et des dizaines d'autres points d'optimisation qui sont toujours à améliorer sur un site. Le taux de rebond dépend de mon secteur d'activités On le lit moins souvent, peut-être parce que c'est encore une évidence. Plus j'ai de concurrents et plus mon taux de rebond est structurellement élevé. Si je suis en situation de quasi-monopole ou d'o�re très originale, je béné�cie logiquement d'une situation favorable pour obtenir un taux de rebond assez faible. Le taux de rebond dépend de la structure de mon site et de mon catalogue produit C'est un fait : plus la page d'arrivée de mon internaute est profonde, plus le rebond est fort. Même s'il peut être limité par les logiques de navigation transverse, lorsqu'un internaute arrive directement sur une page produit, il est moins enclin à poursuivre sa navigation que lorsqu'il parvient sur la page d’accueil. Par conséquent, plus mon site comporte de pages d'arrivées (landing page), plus le taux de rebond augmente. Le taux de rebond dépend de ma structure d'acquisition de trafic Passée l'impression générale liée à la qualité du site et à son environnement, c'est véritablement à partir de l'examen des sources de tra�c qu'on peut évaluer sérieusement un taux de rebond. En répondant à cette question, on fait un pas très important dans la compréhension de son taux de rebond. Pourquoi ? Si un internaute vient directement sur le site, via les moteurs de recherche, via une newsletter ou un comparateur de prix, sa navigation dans le site sera totalement di�érente. 22 1 - Trafic direct ou de notoriété L'internaute connaît mon site. Il est arrivé par des favoris, en tapant l'url dans la barre d'adresse du navigateur ou en tapant mon nom dans un moteur de recherche. Cette source de tra�c est liée à mes e�orts de long terme sur la notoriété de mon site, à ma communication sur ma marque et à mon travail de �délisation client. Lorsqu'un internaute tape "nom de mon site" dans la barre de recherche de Google, Google Analytics, ou tout autre logiciel d'analyse de tra�c, attribuera cette visite à du référencement naturel alors qu'il n'en est rien. C'est bien du tra�c lié à ma notoriété, ou du tra�c direct. Cette typologie de tra�c est attribuée aux internautes qui connaissent mon site et qui ont fait l'e�ort d'y venir directement. Les visites liées au tra�c de notoriété sont les plus importantes pour un commerçant. Généralement, elles commencent par la page d'accueil et ont un circuit de navigation assez long, et rapide à la fois, puisque l'internaute connaît déjà le site. Le taux de rebond est souvent très faible, c'est à dire inférieur à 20 % et même parfois inférieur à 10 %. 2 - Moteurs de recherche Ce qu'il faut retenir concernant le taux de rebond pour cette source, c'est que dans la page précédant la visite de l'internaute, mon site e-commerce est en concurrence directe avec de multiples autres options, bien souvent plus d'une vingtaine de liens possibles. Si j'exclues les visites des moteurs de recherche liées à ma notoriété, le taux de rebond monte en �èche. En e�et, de nombreuses variantes de navigation s'o�rent à l'internaute. C'est l'e�et Back du navigateur (bouton de retour). Des taux de rebond moyens pour cette source de tra�c ? 50 % ? Di�cile à chi�rer car tout dépend de la structure de mon site et de la page d'arrivée de mon internaute (landing page). On l'a vu, plus la page d'arrivée est profonde, plus le taux de rebond est important. Cela peut se maîtriser via les liens sponsorisés, mais beaucoup moins via le référencement naturel car, même si des techniques existent, il est plus délicat de faire correspondre exactement une landing page à une requête internaute. D'autres phénomènes viennent faire exploser le taux de rebond en référencement naturel comme une inadéquation entre le title de la page et son contenu, des erreurs 404, etc. Il est risqué d'être précis sur un taux de rebond moyen via les moteurs de recherche. Une fourchette de 30 à 80 % étant envisageable selon les cas. Mais retenons que c'est une source à fort rebond. 3 - Les comparateurs de prix L'internaute est venu sur mon site via un comparateur de prix. Dans son circuit de navigation, mon site n'est que le simple prolongement d'un autre site qui permet de comparer des produits identiques entre eux. Et les internautes arrivent presque exclusivement sur une page produit, donc une page DOSSIER profonde. Evidemment, tous les facteurs sont réunis pour augmenter le taux de rebond de mon site, avec un e�et Back d'autant plus important qu'il est encouragé par le modèle économique des comparateurs de prix. Un taux de rebond moyen ? Là encore cela dépend de facteurs connexes comme ma notoriété ou l'aspect de mon site mais un taux supérieur à 50 % n'est pas du tout étonnant. Pour l'optimiser, le secret se trouve en partie dans le pilotage des di�érentes plates-formes de comparateurs de prix. 4 - Les "autres sites" Les internautes viennent d'un site autre que les moteurs de recherche ou les comparateurs de prix. Cette source est très disparate. Il est très di�cile de tirer des leçons valables pour tous les commerçants. On peut y trouver la logique de partenariat ou d'a�liation qu'il est plus juste d'attribuer à une logique de campagne à part. C'est aussi là que �gurent les liens depuis des sites "amis" ou des blogs créés par le commerçant pour renforcer son acquisition de tra�c via des stratégies éditoriales. On peut y trouver des solutions de retargeting type Critéo (reciblage publicitaire) même si elles devraient être intégrées à une logique de campagne... C'est aussi dans cette rubrique qu'on doit faire de la place à une source en forte expansion : celle des réseaux sociaux avec Facebook en premier lieu. C'est la fameuse page Fan que l'on peut attribuer à du tra�c de notoriété, tant elle est liée à une logique de �délisation client. Je me risque sur un taux de rebond moyen de 20 à 40 %, plus dans le cas du retargeting (page profonde) que dans le cas du tra�c via une page Fan... 5 - Les emails de fidélisation client L'internaute est venu via un email promotionnel ou via une newsletter. Il s'agit d'un tra�c lié à la �délisation de mes internautes. Même s'il s'agit d'une source de tra�c très quali�ée, le taux de rebond est souvent assez élevé car elle intéresse mon internaute sur quelques produits en liens profonds sans qu'il soit nécessairement en phase d'achat. Idem pour la newsletter quand on travaille des logiques éditoriales. Mon internaute captif vient donc régulièrement "picorer" de l'information sans nécessairement acheter. Ces circuits de navigation sont donc favorables à la hausse du taux de rebond, souvent supérieure à 30 %, sans qu'il soit aisé d'en faire une moyenne. Une fois qu'on a étudié le poids de la répartition des di�érentes sources de tra�c, on peut alors se risquer à dire si le taux de rebond est OK ou non. Exemples pratiques : Un site "pro" est lancé depuis un mois avec une forte ambition d'acquisition de tra�c. Notoriété : faible. Tout le tra�c est acheté via des liens sponsorisés et des comparateurs de prix dans une logique de transformation d'un maximum de ventes. Un taux de rebond de 60 % ne me choque pas du tout. Un site "pro" est en ligne depuis 5 ans autour d'une communauté ciblée et �dèle. Les e�orts en achat de tra�c ont été limitées faute d'un bon Retour sur Investissement dans ce secteur d'activités (marges faibles / coûts élevés du tra�c). Les internautes font marcher le bouche à oreille, sont actifs sur Facebook et le commerçant édite un catalogue papier qu'il envoit régulièrement à tous ses clients. Je m'attends à un taux de rebond inférieur à 30 %. Taux de E- COMMERCE rebond C M J CM MJ CJ CMJ N 22 taux de rebond.pdf 1 9/12/2013 5:22:41 PM
  • Le taux de rebond c'est le pourcentage des internautes qui visitent mon site en ne visualisant qu'une seule page puis qui vont voir ailleurs ou arrêtent leur navigation. Ce qui vient tout de suite à l'esprit, c'est que plus ce pourcentage est faible, mieux c'est. Non à l'e�et Back du navigateur ! Le taux de rebond dépend de l'aspect "pro" de mon site On le lira partout et c'est une évidence. Plus mon site est "pro", plus il rassure et plus le taux de rebond est faible. Par site "pro", j'entends un graphisme soigné, une navigation et une ergonomie intuitive, des éléments de réassurance présents dans les pages et une bonne présentation des produits. Cela comprend également la cohérence du catalogue produit, l'adéquation de mes messages, de mes prix et de mon graphisme avec ma clientèle, mais aussi des temps de chargement de pages acceptables et des dizaines d'autres points d'optimisation qui sont toujours à améliorer sur un site. Le taux de rebond dépend de mon secteur d'activités On le lit moins souvent, peut-être parce que c'est encore une évidence. Plus j'ai de concurrents et plus mon taux de rebond est structurellement élevé. Si je suis en situation de quasi-monopole ou d'o�re très originale, je béné�cie logiquement d'une situation favorable pour obtenir un taux de rebond assez faible. Le taux de rebond dépend de la structure de mon site et de mon catalogue produit C'est un fait : plus la page d'arrivée de mon internaute est profonde, plus le rebond est fort. Même s'il peut être limité par les logiques de navigation transverse, lorsqu'un internaute arrive directement sur une page produit, il est moins enclin à poursuivre sa navigation que lorsqu'il parvient sur la page d’accueil. Par conséquent, plus mon site comporte de pages d'arrivées (landing page), plus le taux de rebond augmente. Le taux de rebond dépend de ma structure d'acquisition de trafic Passée l'impression générale liée à la qualité du site et à son environnement, c'est véritablement à partir de l'examen des sources de tra�c qu'on peut évaluer sérieusement un taux de rebond. En répondant à cette question, on fait un pas très important dans la compréhension de son taux de rebond. Pourquoi ? Si un internaute vient directement sur le site, via les moteurs de recherche, via une newsletter ou un comparateur de prix, sa navigation dans le site sera totalement di�érente. 1 - Trafic direct ou de notoriété L'internaute connaît mon site. Il est arrivé par des favoris, en tapant l'url dans la barre d'adresse du navigateur ou en tapant mon nom dans un moteur de recherche. Cette source de tra�c est liée à mes e�orts de long terme sur la notoriété de mon site, à ma communication sur ma marque et à mon travail de �délisation client. Lorsqu'un internaute tape "nom de mon site" dans la barre de recherche de Google, Google Analytics, ou tout autre logiciel d'analyse de tra�c, attribuera cette visite à du référencement naturel alors qu'il n'en est rien. C'est bien du tra�c lié à ma notoriété, ou du tra�c direct. Cette typologie de tra�c est attribuée aux internautes qui connaissent mon site et qui ont fait l'e�ort d'y venir directement. Les visites liées au tra�c de notoriété sont les plus importantes pour un commerçant. Généralement, elles commencent par la page d'accueil et ont un circuit de navigation assez long, et rapide à la fois, puisque l'internaute connaît déjà le site. Le taux de rebond est souvent très faible, c'est à dire inférieur à 20 % et même parfois inférieur à 10 %. 2 - Moteurs de recherche Ce qu'il faut retenir concernant le taux de rebond pour cette source, c'est que dans la page précédant la visite de l'internaute, mon site e-commerce est en concurrence directe avec de multiples autres options, bien souvent plus d'une vingtaine de liens possibles. Si j'exclues les visites des moteurs de recherche liées à ma notoriété, le taux de rebond monte en �èche. En e�et, de nombreuses variantes de navigation s'o�rent à l'internaute. C'est l'e�et Back du navigateur (bouton de retour). Des taux de rebond moyens pour cette source de tra�c ? 50 % ? Di�cile à chi�rer car tout dépend de la structure de mon site et de la page d'arrivée de mon internaute (landing page). On l'a vu, plus la page d'arrivée est profonde, plus le taux de rebond est important. Cela peut se maîtriser via les liens sponsorisés, mais beaucoup moins via le référencement naturel car, même si des techniques existent, il est plus délicat de faire correspondre exactement une landing page à une requête internaute. D'autres phénomènes viennent faire exploser le taux de rebond en référencement naturel comme une inadéquation entre le title de la page et son contenu, des erreurs 404, etc. Il est risqué d'être précis sur un taux de rebond moyen via les moteurs de recherche. Une fourchette de 30 à 80 % étant envisageable selon les cas. Mais retenons que c'est une source à fort rebond. 3 - Les comparateurs de prix L'internaute est venu sur mon site via un comparateur de prix. Dans son circuit de navigation, mon site n'est que le simple prolongement d'un autre site qui permet de comparer des produits identiques entre eux. Et les internautes arrivent presque exclusivement sur une page produit, donc une page Conclusion : Le taux de rebond est un indicateur majeur de compréhension de l'activité d'un site web. J'ai tendance à le placer entre 30 et 40 % pour considérer A PRIORI qu'on aà des ratios corrects pour un site e-commerce. Aucun jugement dé�nitif sur un taux de rebond ne peut être fait sans étudier les sources d'acquisition de tra�c car elles ont intrinsèquement un impact sur ce critère d'évaluation. En�n, le taux de rebond n'est pas directement lié au taux de transformation du site et moins encore à la rentabilité d'un site. Même si ce n'est pas la norme, un site peut avoir un mauvais taux de rebond (supérieur à 50 %) mais un taux de transformation acceptable ou même correct. Tout dépend du contexte. CQFD. 23 profonde. Evidemment, tous les facteurs sont réunis pour augmenter le taux de rebond de mon site, avec un e�et Back d'autant plus important qu'il est encouragé par le modèle économique des comparateurs de prix. Un taux de rebond moyen ? Là encore cela dépend de facteurs connexes comme ma notoriété ou l'aspect de mon site mais un taux supérieur à 50 % n'est pas du tout étonnant. Pour l'optimiser, le secret se trouve en partie dans le pilotage des di�érentes plates-formes de comparateurs de prix. 4 - Les "autres sites" Les internautes viennent d'un site autre que les moteurs de recherche ou les comparateurs de prix. Cette source est très disparate. Il est très di�cile de tirer des leçons valables pour tous les commerçants. On peut y trouver la logique de partenariat ou d'a�liation qu'il est plus juste d'attribuer à une logique de campagne à part. C'est aussi là que �gurent les liens depuis des sites "amis" ou des blogs créés par le commerçant pour renforcer son acquisition de tra�c via des stratégies éditoriales. On peut y trouver des solutions de retargeting type Critéo (reciblage publicitaire) même si elles devraient être intégrées à une logique de campagne... C'est aussi dans cette rubrique qu'on doit faire de la place à une source en forte expansion : celle des réseaux sociaux avec Facebook en premier lieu. C'est la fameuse page Fan que l'on peut attribuer à du tra�c de notoriété, tant elle est liée à une logique de �délisation client. Je me risque sur un taux de rebond moyen de 20 à 40 %, plus dans le cas du retargeting (page profonde) que dans le cas du tra�c via une page Fan... 5 - Les emails de fidélisation client L'internaute est venu via un email promotionnel ou via une newsletter. Il s'agit d'un tra�c lié à la �délisation de mes internautes. Même s'il s'agit d'une source de tra�c très quali�ée, le taux de rebond est souvent assez élevé car elle intéresse mon internaute sur quelques produits en liens profonds sans qu'il soit nécessairement en phase d'achat. Idem pour la newsletter quand on travaille des logiques éditoriales. Mon internaute captif vient donc régulièrement "picorer" de l'information sans nécessairement acheter. Ces circuits de navigation sont donc favorables à la hausse du taux de rebond, souvent supérieure à 30 %, sans qu'il soit aisé d'en faire une moyenne. Une fois qu'on a étudié le poids de la répartition des di�érentes sources de tra�c, on peut alors se risquer à dire si le taux de rebond est OK ou non. Exemples pratiques : Un site "pro" est lancé depuis un mois avec une forte ambition d'acquisition de tra�c. Notoriété : faible. Tout le tra�c est acheté via des liens sponsorisés et des comparateurs de prix dans une logique de transformation d'un maximum de ventes. Un taux de rebond de 60 % ne me choque pas du tout. Un site "pro" est en ligne depuis 5 ans autour d'une communauté ciblée et �dèle. Les e�orts en achat de tra�c ont été limitées faute d'un bon Retour sur Investissement dans ce secteur d'activités (marges faibles / coûts élevés du tra�c). Les internautes font marcher le bouche à oreille, sont actifs sur Facebook et le commerçant édite un catalogue papier qu'il envoit régulièrement à tous ses clients. Je m'attends à un taux de rebond inférieur à 30 %. • • C M J CM MJ CJ CMJ N 22 taux de rebond.pdf 2 9/12/2013 5:22:43 PM
  • 24 Étape 2 : Les achats, la réception et le contrôle des marchandises Étape 1 : La commande client via la boutique en ligne, un call center, un magasin, une marketplace ou un commercial... Étape 7 : La réception client Une commande bien traitée est un gage de sérieux pour le client. Une parfaite qualité de service permet d’améliorer votre image d’e-commerçant ! Avec Octave.biz, retrouvez les étapes-clés d'une e-logistique parfaitement contrôlée : • Optimisation de votre productivité • E�cacité redoutable de votre supply chain • Gestion de vos commandes multicanales • Image de marque et d'entreprise impeccable Étape 6 : L’expédition Le numéro de tracking du colis remonte vers l'espace "Mon compte" du client pour l'informer du suivi de sa commande. E-LOGISTIQUE Les 7 étapes-clés de votre e-logistique C M J CM MJ CJ CMJ N 24 7 étapes e-logistique.pdf 1 9/12/2013 5:22:31 PM
  • 25 Étape 2 : Les achats, la réception et le contrôle des marchandises 1 3 4 Étape 3 : L’ordonnancement des commandes clients Organiser la gestion des com- mandes de manière optimale : chaque commande doit être traitée dans un temps optimisé ! Étape 7 : La réception client Une commande bien traitée est un gage de sérieux pour le client. Une parfaite qualité de service permet d’améliorer votre image d’e-commerçant ! Étape 5 : Le colisage Mettre en colis avant l’expédition : cette étape permet de contrôler la cohérence entre la commande client et les articles mis en colis. Étape 4 : Le picking Chercher les produits dans le stock a�n de les regrouper pour l’étape de colisage : cette action doit être organisée pour ne pas perdre de temps. Étape 6 : L’expédition Le numéro de tracking du colis remonte vers l'espace "Mon compte" du client pour l'informer du suivi de sa commande. C M J CM MJ CJ CMJ N 24 7 étapes e-logistique.pdf 2 9/12/2013 5:22:34 PM
  • par Yohan Bonnier, Directeur développement ERP chez Octave.biz Le picking, «cueillette» en anglais, en logistique, c'est la première étape logistique de la préparation de commande. C’est l'action d'aller chercher les produits dans le stock pour les regrouper à l'endroit où on va les coliser. L'action de colisage, autrement dit la mise en colis, est la deuxième étape de la préparation de commande. Voilà, c'est tout simple. En apparence... Pourquoi optimiser le picking ? Si je ne ré�échis pas, je vais traiter chaque commande l'une après l'autre : une commande = un tour dans le stock = un colis... L'avantage de ce fonctionnement, c'est qu'il est simple, qu'il limite les erreurs et qu'il me fait faire beaucoup de marche à pied. L'inconvénient, c'est qu'il est hyper contre-productif ! Le picking, 1ère étape logistique de la préparation de commande E-LOGISTIQUE 26 Comment faire pour collecter dix commandes à la fois ? Au lieu d'imprimer des bons de commande, la solution logicielle va éditer un bon de picking. Sur ce bon vont �gurer les produits de mes dix commandes à aller chercher et un numéro de commande associé à chaque ligne de produit. Si j'ai bien organisé mon stock en zones de stockage, le bon de picking va classer les produits dans l'ordre de mon parcours : rangée A, rangée B, puis rangée C, etc. Si vous avez un logiciel aussi performant que le logiciel de gestion commerciale Octave, vous pourrez faire des choses bien plus complexes encore en dé�nissant des stratégies de picking : d'abord les commandes avec des produits à forte rotation dans ma zone A, puis les commandes avec des produits à rotation moyenne dans ma zone B, puis mes commandes contenant des produits réfrigérés dans ma zone C, et mes produits lourds... etc. Bref, arrivé dans ma zone de préparation de commande avec mon chariot chargé de dizaines de produits, je risque d'être bien avancé... et de tout mélanger ! NON ! TOUT EST PRÉVU ! Mon chariot est équipé de dix bacs dans lequel j'ai posé les articles liés à chaque commande. Je pose donc sur ma zone de préparation de commande mes articles regroupés correctement pour l'étape de colisage. Un contrôle informatique sera e�ectué lors de cette étape. Si je ré�échis un peu, je vais traiter plusieurs commandes à la fois : dix commandes = UN tour dans le stock plus long avec un chariot adapté = dix colis. Ici l'avantage, c'est que j'économise énormément de temps et que je me fatigue moins. Autre avantage, c'est que si mon entreprise se développe, je vais pouvoir spécialiser les tâches des opérateurs : par exemple, ceux qui font le picking, ceux qui font le contrôle des colis et l'expédition. L'inconvénient, c'est que c'est plus compliqué à organiser et que si je m'y prends mal, je peux faire des erreurs au moment de la mise en colis. Je dois donc redoubler d’attention lorsque je traite beaucoup de commandes en une seule fois. ZONE COLISAGE ÉTAGÈRE A ÉTAGÈRE B ÉTAGÈRE C Picking non optimisé ZONE COLISAGE ÉTAGÈRE A ÉTAGÈRE B ÉTAGÈRE C Picking plusieurs commandes dossier C M J CM MJ CJ CMJ N 26 picking.pdf 1 9/12/2013 5:22:05 PM
  • 27 Les partenaires logistiques d’Octave.biz Le traitement commande par commande est-il inutile ? Non. Le picking commande par commande se justi�e dans bien des cas. Les petites zones de stock sont concernées évidemment en premier lieu. Mais on peut avoir une stratégie de magasin interne à l'entrepôt. C'est à dire que seule une partie du stock sera mise à disposition à proximité de la zone de colisage. Ou une stratégie mixte : tous les produits à forte rotation sont situés à proximité de la zone de colisage et traités à la commande. Le picking en commandes groupées ne sera réservé qu'aux commandes dont les produits sont dans la zone de stock éloignée. Et si mon chariot se déplaçait tout seul ? Le picking par convoyeur automatique inverse les rôles. C'est le chariot, les bacs, qui se déplacent tous seuls sur un convoyeur qui le fait avancer d'une zone de stock à l'autre. Chaque bac contient son bon de commande. Les opérateurs servent les bacs qui passent dans leur zone de stock quand un produit leur est réclamé. Evidemment, on atteint ici des tailles d'entrepôts respectables. L'ERP de gestion commerciale est dans ces cas-là, directement branché sur un logiciel de convoyage. Conclusion : Le picking est une étape essentielle dans la phase de préparation d’une commande. Si l’étape de picking est parfaitement optimisée, elle permet de gagner un temps considérable et donc de gagner en productivité. Elle améliore également la qualité de service et l'image de l’entreprise. Plusieurs méthodes de picking existent : à vous de choisir celle la plus adaptée à votre activité… 1 2 3 4 ZONE COLISAGE MAGASIN ZONE DE STOCK MAGASIN ÉTAGÈRE A ÉTAGÈRE B ÉTAGÈRE C Picking mixte C M J CM MJ CJ CMJ N 26 picking.pdf 2 9/12/2013 5:22:05 PM
  • 28 Une gestion de stocks multidépôts en temps réel ! Dépôt Principal Dépôt Comptoir Echange EDI Ventes, retours et réception de marchandise Avec la solution Octave, vous possédez tous les outils nécessaires à la maîtrise de votre gestion de stocks. Vous visualisez en�n globalement et en temps réel l'état de vos stocks : l'ensemble de vos �ux de marchandises est tracé ! Vous gérez : • un entrepôt principal, • des dépôts par points de vente, • un stock pour chacun de vos partenaires, eux-mêmes dépositaires de vos marchandises, • et des dépôts par véhicule pour vos commerciaux. Les échanges de marchandises entre les acteurs sont simpli�és : • Le transfert entre dépôts • L’inventaire par dépôt • La déclaration des ventes d’un dépôt • La facturation des transferts interdépôts avec refacturation interne si plusieurs entités juridiques Vous disposez également de « connecteur riche» pour interfacer votre module Octave de gestion des stocks avec des systèmes d’information tiers. Le module « Multidépôts » vous permet de maîtriser globalement tous vos �ux de marchandises entrants et sortants. Chaque dépôt physique dispose de sa propre gestion de stocks. L’historique de l’ensemble des mouvements est partagé en temps réel dans une synthèse globale ou détaillée pour chaque dépôt. Les di�érentes méthodes d’inventaire s’adaptent à votre organisation dans l’entreprise et répondent à vos impératifs comptables. Le module « Multidépôts » vous permet de piloter plusieurs entrepôts de stocks qui partagent la même source d’information en simultané avec l’ensemble de vos autres canaux de ventes. E-LOGISTIQUE C M J CM MJ CJ CMJ N 28 stocks multidépôts.pdf 1 9/12/2013 5:22:00 PM
  • Témoignage : "Mon inventaire est terminé, Octave s'est comporté joyeusement ! En 18 ans de carrière, c'est bien la première fois que je fais un inventaire sans aucun bug. Je tiens aussi à féliciter les intervenants téléphoniques qui ont parfaitement exécuté leur travail." Manuel De Sousa, Directeur Général de materielmedical.fr 29 Dépôt Principal Point de vente A Point de vente B Point de vente C Dépôt client A Dépôt mobile A Dép ôt m obi le B Dé pô t m ob ile C Dépôt Comptoir Ventes, retours et réception de marchandise Ventes, retours et réception de marchandise Ventes, retours et réception de marchandise Ventes, retours et réception de marchandise Tra nsferts internes C M J CM MJ CJ CMJ N 28 stocks multidépôts.pdf 2 9/12/2013 5:22:01 PM
  • Témoignage : "Depuis la refonte de notre site e-commerce avec Octave.biz, la gestion commerciale du logiciel nous permet de gagner énormément de temps avec la facturation et la préparation des commandes !" François Louberssac, Directeur Général de tompress.com 30 Maîtrisez votre chaîne des achats Avec le logiciel Octave, un assistant de réassorti- ment vous précalcule les quantités de produits à acheter à partir de nombreux critères : 1- Les quantités mémos : liste de produits, iden- ti�és comme opportuns à commander, n’obéis- sant pas à des règles de précalcul. 2- Les stocks mini : produits devant être toujours disponibles sur l’ensemble de vos canaux de vente. 3- Les unités de conditionnement ou quantités minimum d’achat. 4- La rotation des stocks et la saisonnalité : à partir d’une période de vente passée présélec- tionnée, vous triez et �ltrez par fournisseur ou par catégorie de produits pour visualiser dans un tableau l’état des �ux de chaque produit. Un calcul théorique des quantités à réassortir vous aide à a�ner la quantité idéale à commander par produit. 5- Les manquants : quantité de produits com- mandés par vos clients sur l’ensemble de vos canaux de vente dont le stock n’existe pas dans vos entrepôts. Notre module « Achat » génère pour tous les four- nisseurs automatiquement les propositions de commandes en multidevises associées à l’ensemble des produits à commander. Selon l’urgence, à partir des seuils de franco de port, vous validez et envoyez directement vos docu- ments par email. Pour chaque commande fournis- seur, vous pouvez suivre l’état d’avancement ligne par ligne des commandes passées. En plus de gérer les demandes de prix et les commandes fournisseurs, le module de gestion des achats du logiciel Octave vous permet de tracer, contrôler et optimiser les tâches de l’ensemble de votre chaîne des achats. E-LOGISTIQUE C M J CM MJ CJ CMJ N 30 Chaine des HA.pdf 1 9/12/2013 5:21:55 PM
  • 31 STOCK M INI EX CEP TIONS RO TAT ION MANQUANTS SAI SONNALITÉ CO N D IT IO NN EMEN T COMMANDES FOURNISSEURS C M J CM MJ CJ CMJ N 30 Chaine des HA.pdf 2 9/12/2013 5:21:55 PM
  • 32 Pilotez votre stratégie commerciale avec les ventes cross-canal SITE M-COMMERCE RÉSEAUX SOCIAUX Votre client est roi : il commande sur internet, par téléphone avec votre catalogue papier… Il achète dans votre magasin, il utilise sa carte de �délité… Avec le module «Gestion des ventes cross-canal» de la solution Octave, l’information est partagée en temps réel par les boutiques physiques et virtuelles : tari�cation, disponibilité des produits, réservation des marchandises et avancement du traitement de la commande ! • Magasin(s) : Vous pouvez gérer un ou plusieurs points de vente avec les fonctionnalités classiques d’une gestion multi-caisses : encaissement, clôture, gestion des échanges et des retours, etc. • Catalogue papier : Vos clients reçoivent des catalogues papier par publipostage ou des catalogues au format PDF par email. • Call center : Une interface, adaptée à votre service en charge de la relation client et à vos commerciaux, facilite la prise de commandes et la relation client par téléphone. • Site marchand(s) : Vous pilotez une ou plusieurs boutiques en ligne avec la même solution logicielle. Votre gestion de stock, votre tari�cation et l'ensemble de vos actions en back o�ce sont répercutées sur votre site e-commerce en temps réel et sans double saisie. • Concentrateur et marketplace : Avec les briques logicielles partenaires, vous positionnez vos produits sur les comparateurs de prix. Vous vendez et récupérez automatiquement les commandes de vos clients qui achètent sur les marketplaces. • Newsletter : Vous �délisez vos clients à partir d’un �chier de contacts sans doublon. Cet outil vous permet de segmenter et de capter vos clients a�n de leur adresser les bons messages. • Smartphone : Votre site e-commerce est adapté en version mobile pour que vous puissiez vendre vos produits via smartphones. • Réseaux sociaux : Vous proposez des avantages commerciaux uniquement à vos fans des réseaux sociaux et vous mesurez votre retour sur investissement avec notre module « Pilotage des campagnes marketing ». Avec notre solution Octave, vous pilotez toute votre stratégie commerciale depuis un seul outil. Vous avez un magasin, une boutique en ligne, un call center… et vous pilotez l’ensemble de vos canaux de vente avec la solution Octave ! BACKOFFICE de GESTION Témoignage : "Nous sommes très satisfaits du partenariat que nous avons engagé avec OCTAVE pour la mise en place d’une gestion commerciale unique pour l’ensemble de nos sociétés, ainsi que du démarrage des sites web marchands buyidm.fr et printerfas.com." François MARC, PDG Groupe Septentryon E-LOGISTIQUE C M J CM MJ CJ CMJ N 32 cross-canal.pdf 1 9/12/2013 5:21:52 PM
  • 33 Pilotez votre stratégie commerciale avec les ventes cross-canal NEWSLETTERS SITE M-COMMERCE SITE E-COMMERCE MARKETPLACE CALL CENTER CATALOGUE MAGASINS COMMERCIAUX RÉSEAUX SOCIAUX Témoignage : "Nous sommes très satisfaits du partenariat que nous avons engagé avec OCTAVE pour la mise en place d’une gestion commerciale unique pour l’ensemble de nos sociétés, ainsi que du démarrage des sites web marchands buyidm.fr et printerfas.com." François MARC, PDG Groupe Septentryon C M J CM MJ CJ CMJ N 32 cross-canal.pdf 2 9/12/2013 5:21:53 PM
  • 34 Le pari de nombreuses sociétés est aujourd’hui de répondre aux enjeux du cross canal : permettre des passerelles simples entre catalogue papier et site web, utiliser une carte de �délité valable aussi bien en magasin que sur les autres canaux, etc. Par ailleurs, chaque entreprise possède ses propres besoins en terme d’animation commerciale : remises, cadeaux o�erts, franco, règles tarifaires sous conditions d’achats plus ou moins complexes... Soucieux de répondre e�cacement à ces nouveaux modes de consommation, le logiciel Octave a fortement développé son module de campagne, qui fait du client �nal la clé de voûte des dispositifs marketing mis en œuvre. Votre boutique en ligne, vos magasins, votre vente à distance par catalogue… Plusieurs canaux de vente pour un seul et même client ! Actions commerciales : Port gratuit et cadeau surprise. Campagne marketing: Tout est prévu pour votre stratégie commerciale ! E-LOGISTIQUE C M J CM MJ CJ CMJ N 34 VAD multicanal.pdf 1 9/12/2013 5:21:46 PM
  • VALENTIN13 35 Période dela campagne Cible clients : Canaux de vente : Conditions : Code avantage : POUR LA SAINT VALENTIN - Du 11 au 14 février - Les particuliers du territoire français. • Nouveaux clients • Limité à une commande par client Site internet et catalogue publiposté. Actions commerciales : Port gratuit et cadeau surprise. L'internaute saisit le code de la campagne activepour béné�cier des avantages. OFFERT www.delbard.fr GRATUIT C M J CM MJ CJ CMJ N 34 VAD multicanal.pdf 2 9/12/2013 5:21:48 PM
  • Témoignage : "La solution Octave.biz est une vraie réponse pour notre négoce interentreprises. Elle nous permet d'adresser simultanément sur tous nos canaux de ventes, le marché BtoB et celui des particuliers avec des règles commerciales appropriées à chacune de nos cibles de clients." Thomas Netter - Direction de shirt-label.com E-LOGISTIQUE La tarification par cible de client : une réponse pour les enjeux du e-commerce BtoB ! • selon les remises sur prix public accordées par types de clients (particuliers, détaillants, revendeurs partenaires, etc....), • selon le choix des références produits (règle métier de l'habillement avec une gestion du couple taille - couleur), • selon la volumétrie du CA réalisé par le client. 36 La tari�cation de chaque panier est dynamiquement calculée sur le site à partir d'un ensemble de règles commerciales mémorisées dans la gestion commerciale : Prix modulable par couleur ou type de finition C M J CM MJ CJ CMJ N 36 tarifification.pdf 1 9/12/2013 5:21:35 PM
  • 37 La tarification par cible de client : une réponse pour les enjeux du e-commerce BtoB ! Prix catalogue indicatif Des prix calculés selon le conditionnement Internaute identifié Affichage contextuel des informations sur le site V OT R E TA R I F PA R T E N A I R E Votre CA cumulé 2013 > 7 400 €HT 76 + + 6x1x 2x= à partir de la reconnaissance de l'internaute qui navigue (particulier ou client professionnel avec une grille de tarif HT). Chaque client qui se connecte avec son identi�ant + son mot de passe sur le site marchand béné�cie d'un tarif qui est personnalisable par client. Le (e-)marchand pilote sa stratégie commerciale directement dans son logiciel de devis et facturation. Les clients peuvent télécharger directement leurs pièces comptables. Ils visualisent également leurs devis et peuvent suivre l'avancement de leurs commandes passées pour chaque référence de produit acheté. C M J CM MJ CJ CMJ N 36 tarifification.pdf 2 9/12/2013 5:21:36 PM
  • ERP de gestion commerciale PERFORMANCE & FIABILITÉ ZOOM VIDEO 360 Epépineus e presse t omate et f ruit Accroche par descri ptif court. Lorem ips um dolor s it amet, consectetu r adipisicin g elit, sed do eiusmo d tempor i ncididunt u t labore et d olore mag na aliqua. Ut enim ad minim ven iam Accroche par descri ptif court. Lorem ips um dolor s it amet, consectetu r adipisicin g elit, sed do eiusmo d tempor i ncididunt u t labore et d olore mag na aliqua. Ut enim ad minim ven iam, quis nostrud ex ercitation u llamco lab oris nisi ut aliquip ex ea comm odo consequat . Duis aute irure dolo r in repreh enderit in voluptate Télécharg er la docu mentation techniqu e en PDF > Votre ch oix > Quantité Propriétés Descriptio n JARDINER CONSE RVER CUISINER TRANS FORMER Nouveaut és Prom otions TOMPRESS LIVRAISON GRATUITE DÈS 120€ D’ACHATS 38 GESTION COMMERCIALE SITE E-COMMERCE Les avantages de la solution globale e-commerce Octave Web + Gestion Commerciale : deux expertises dans un seul outil pour accompagner votre e-business ! Complémentarité Les données de votre site e-commerce sont reliées en temps réel avec votre ERP de gestion. Efficience Vos équipes sont plus performantes grâce à l’e�cacité de notre solution. Baisse des coûts Vous béné�ciez de la mutualisation des développements réalisés pour l’ensemble de nos clients. Sécurité Notre expertise technique vous garantit une sécurité totale de vos données. Sérénité Vous gagnez en sérénité grâce à la qualité de notre solution. OC TAVE.BIZ 1 2 3 4 5 Avec la solution globale e-commerce d’Octave.biz, vous béné�ciez d’un site e-commerce professionnel et d’un ERP de gestion commerciale puissant dans une seule même solution. Les avantages : C M J CM MJ CJ CMJ N 38 solution globale.pdf 1 9/12/2013 5:21:17 PM
  • ZOOM VIDEO 360 AJOUTER AU PANIE R Epépineus e presse t omate et f ruit Accroche par descri ptif court. Lorem ips um dolor s it amet, consectetu r adipisicin g elit, sed do eiusmo d tempor i ncididunt u t labore et d olore mag na aliqua. Ut enim ad minim ven iam Accroche par descri ptif court. Lorem ips um dolor s it amet, consectetu r adipisicin g elit, sed do eiusmo d tempor i ncididunt u t labore et d olore mag na aliqua. Ut enim ad minim ven iam, quis nostrud ex ercitation u llamco lab oris nisi ut aliquip ex ea comm odo consequat . Duis aute irure dolo r in repreh enderit in voluptate Télécharg er la docu mentation techniqu e en PDF > Votre ch oix > Quantité Item 1 1 En stock || Livraiso n sous 48H -20% 180.55 € 75.00€ Envoyer à un ami Propriétés JARDINER CONSE RVER CUISINER TRANS FORMER Catalogue Papier Command e express à partir du catalogue Mon co mpte A ide 05 63 71 4 4 99 MO N PANIER LIVRAISON GRATUITE DÈS 120€ D’ACHATS 39 GESTION COMMERCIALE SITE E-COMMERCE Site e-commerce DESIGN & ERGONOMIE PERSONNALISÉS ILS ONT CHOISI LA SOLUTION OCTAVE. ET VOUS ? SCANNEZ LE CODE E-commerce Point de vente Logistique VAD Vente à distance DÉCOUVREZ LA SOLUTION OCTAVE EN VIDÉO … et bien d’autres ! C M J CM MJ CJ CMJ N 38 solution globale.pdf 2 9/12/2013 5:21:24 PM
  • 40 MontageCharte graphique www ZoningCadrage du projet e-commerce Développement & paramétrage Rapport d’analyse Analyse technique Analyse fonctionnelle GO CONCEPTION RÉALISATION | BASCULE 0 1 à 2 mois Gestion E-commerce Pour que votre projet réussisse, la méthodologie Octave.biz est déterminante ! La phase de 'conduite au changement' est délicate. Le facteur clé de succès d'un projet de changement d'ERP et /ou de changement d'un site e-commerce repose beaucoup sur la satisfaction des utilisateurs. Respirez ! Notre équipe est à votre écoute pour vous guider et vous conseiller dans la réalisation de votre projet. Après la mise en ligne, vous béné�ciez de nos services et de nos outils pour piloter en toute tranquillité votre (e-)business. L’e-commerce est au croisement de deux mondes : internet et le commerce. Pour y réussir, Octave.biz vous propose sa double expertise : le web et la gestion commerciale. La conduite de projets Octave.biz une méthodologie efficace OC TAVE.BIZ C M J CM MJ CJ CMJ N 40 conduite de projet.pdf 1 9/12/2013 5:20:33 PM
  • 41 1er Redirections SEO Recettage Mesure Importation �nale Formation Accompagnement LANCEMENT EXPLOITATION RÉALISATION | BASCULE POST-LANCEMENT 3 à 4 mois 2 à 3 mois Témoignage : "Ça y est : notre nouveau site est lancé ! Je voulais remercier toute l'équipe Octave.biz pour son accompagnement. C'était un plaisir de travailler avec chacun d'entre vous : merci de votre patience et de votre professionna- lisme. Notre collaboration va continuer concernant le suivi du site car le lancement n'est que le début de l'aventure." Gaëlle Wallaert, Directrice Générale de jbrodde.fr C M J CM MJ CJ CMJ N 40 conduite de projet.pdf 2 9/12/2013 5:20:33 PM
  • Je souhaite vendre quelques articles ou plusieurs milliers d’articles ? Mes articles sont-ils simples à décrire ou bien complexes ? Comment vais-je organiser ma gestion des stocks ? Quels moyens de paiement vais-je mettre à la disposition des visiteurs ? Comment est-ce que je vais assurer mes livraisons ? Comment vais-je traiter les commandes de mes clients ? Est-ce que je souhaite une charte graphique sur mesure ? Est-ce que je souhaite mettre en place des actions commerciales sur le site ? Est-ce que je veux �déliser mes clients ? Comment vais-je développer le tra�c sur mon site ? Comment vais-je piloter e�cacement mon business ? La solution choisie est-elle évolutive ? Comment choisir la bonne solution e-commerce ? Flashez le code avec votre mobile et répondez au questionnaire online ! 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 test 42 OC TAVE.BIZ Découvrez le type de solution e-commerce adapté à votre besoin C M J CM MJ CJ CMJ N 42 12 questions.pdf 1 9/13/2013 10:05:23 AM
  • Formation e-commerce chaque mois une visioconférence gratuite Quels sont les nouveaux enjeux de la vente à distance et du webmarketing pour les e-commerçants ? visioconf «« «« Inscrivez vous sur le site ecommerce-live.net Recevez le support de conférence Ecommerce Live. 43 Le blog e-commerce + gestion commerciale blog Référencement, logistique, webmarketing, stocks, ergonomie, buzz,... Nos coups de coeur, nos coups de gueule et nos ré�exions sur les sujets qui nous passionnent chez Octave.biz. Bienvenue dans l'univers du e-commerce, de la gestion commerciale et du e-marketing ! C M J CM MJ CJ CMJ N 42 12 questions.pdf 2 9/13/2013 10:05:26 AM
  • LE GRAND FORUM DU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL Lyon Rhône-Alpes Délivré à Octave.biz CCI de Lyon, le 22/03/2012 TROPHÉE D’OR 2012 PERFORMANCE MARKETING Marc Lionel GATTO MLG events Pourquoi Octave.biz a-t-il remporté 10 trophées en 2012 / 2013 ? email : info@octave.biz Tél : +33 (0)2 41 860 118 Fax : +33 (0)2 41 860 119 Espace Patton | 355 avenue du Général Patton | 49 066 Angers CEDEX 1 0 805 960 360NºVert APPEL GRATUIT DEPUIS UN POSTE FIXE RENCONTREZ-NOUS www.octave.biz Octave.biz, créateur de sites e-commerce avec gestion commerciale intégrée + D’ INFOS ? Ré al is at io n : O ct av e. bi z - E di tio n : 0 9/ 20 13 - Re pr od uc tio n to ta le o u pa rt ie lle in te rd ite Im ag es : © A le x Ka lm ba ch - A le xe y Ro zh an ov sk y - A na to ly V ar ta no v - A nt on B al az h - A ra p - A riw as ab i - A rt ur al ie v - Ba ev sk iy D m itr y - B al on ci ci - Ba nk -B an k - C re at iv e4 m D et ai lb lic k - G or an Ik od in ov ic - Jo jje 11 - L_ am ic a - O lly - Sa m - Sh ar pn os e - S pe ct ra l-D es ig n - T ho m as P aj ot - Va lu a Vi ta ly - Za ga nd es ig n Délivré à Octave.biz Montpellier, le 10 mai 2012 Marc Lionel GATTO 1er PRIX 1 0 m ai M o n tp el lie r - C o ru m 2012 Trophée "Solutions BtoC" E-CONNECT SUD MONTPELLIER - 2012 LE GRAND FORUM DU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL Lyon Rhône-Alpes Délivré à Octave.biz CCI de Lyon, le 22/03/2012 TROPHÉE D’OR 2012 PERFORMANCE MARKETING Marc Lionel GATTO MLG events Marc Lionel GATTO Partenaires associés Mardi 5 & Mercredi 6 juin 2012 Lyon Halle Tony Garnier I n s c r i p t i o n s u r www. s a l o n - u s e i t . c om Le salon des solutions & technologies pour l’entreprise Mardi 5 & Mercredi 6 juin 2012 Lyon Halle Tony Garnier Le salon des solutions & technologies pour l’entreprise Trophée "Digital et Stratégie Web" Délivré à la Société SAS Octave Partenaires associés !"#$%! Grenoble Isère Logiciel Rentabiliser et développer les ventes de votre site e -commerce commerce Planète Trophée "Top Manager" 1º PRIX Société Octave.biz Bordeaux le 27 septembre 2012 MLG events Trophée E-COMMERCE 1º prix délivré à : Nantes - 7 juin 2012 Octave.biz Frédéric Nicolas MLG events Présent sur de nombreux salons professionnels en région, Octave.biz a brillé en remportant 10 prix consécutifs. Cela tient d'abord à son positionnement original et di�érenciant : une o�re e-commerce couplée à un ERP de gestion commerciale. Mais c’est aussi le résultat d'e�orts en recherche et développement depuis 15 ans, de valeurs d’innovation et d’écoute clients qui permettent à Octave.biz d’être reconnu par la profession comme un acteur majeur des solutions e-commerce globales. E-COMMERCE PARIS 2013 : du 24 au 26 sept. 2013 / stand C040 SALON SOLUTIONS ERP PARIS 2013 : du 1 au 3 oct. 2013 VAD E-COMMERCE LILLE 2013 : du 22 au 24 oct. 2013 ET AUSSI : TOP TIC Marseille le 10 oct. 2013 DEVCOM Méditerranée Nîmes le 18 oct. 2013 DEVCOM Toulouse le 21 nov. 2013 DEVCOM Nantes le 10 déc. 2013 développez sereinement votre business C M J CM MJ CJ CMJ N 44 dernière de couv.pdf 1 9/12/2013 5:20:21 PM 01 couv 02 sommaire 05 facettes 07 fonctionnalités e-commerce 09 recherche 10 Développer trafi 12 Mobile Responsive 14 Contenus 16 Netlinking 18 Cassez la glace 20 Compte 22 taux de rebond 24 7 étapes e-logistique 26 picking 28 stocks multidépôts 30 Chaine des HA 32 cross-canal 34 VAD multicanal 36 tarifification 38 solution globale 40 conduite de projet 42 12 questions 44 dernière de couv
Fly UP