The present document can't read!
Please download to view
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
...

Rhône Magazine N°2

by regie-du-rhone

on

Report

Category:

Documents

Download: 0

Comment: 0

212

views

Comments

Description

Le magazine d'actualité de la REGIE DU RHONE SA. Publier nos biens à vendre et à louer, mettre en valeur des objets d'exception. Exprimer, par des textes significatifs, nos valeurs et les faire partager.
Download Rhône Magazine N°2

Transcript

  • N°2 LE MAGAZINE D’ACTUALITÉ DE LA RÉGIE DU RHÔNE PAR MONTS Valentin Carron, un Valaisan à Venise La cabane Tracuit Un musée miniature PAR VAUX L’angle du cheminement Senior cherche colocataire
  • 1 En couverture de ce magazine, un joyeux bricolage fait de bric et de broc, transformé en image symbolique d’un lieu légendaire, est à coup sûr une gageure. Métaphore, gentiment insolente et loufoque, cette déconstruction est l’œuvre de deux artistes suisses, formés à l‘ECAL, l’École Cantonale d’Art de Lausanne, Geoffrey Cottenceau et Romain Rousset. Évocation désopilante du Cervin, objets du quotidien entassés pêle-mêle, ou figure allégorique d’un colosse aux pieds d’argile, victime potentielle des effets du réchauffe- ment climatique ; toutes ces interprétations sont permises. Du sens pour les uns, une vaine et dérisoire photographie pour les autres. Question de point de vue. Pour chacun une vision personnelle et subjective, une invitation à reconsidérer sa construction du monde. « Avoir de nouveaux yeux ». Mettre l’imagination au pouvoir. C’est ce que font femmes et hommes de tous horizons, tout ce que compte notre société d’intelligence, d’ingéniosité, d’inventivité pour créer, parfois dans la discrétion, un environnement singulier, fascinant, attachant. Tous ceux qui préservent le patrimoine d’aujourd’hui et préparent celui dont nous nous émerveillerons demain. Le 1er octobre, nous avons pris nos quartiers au cœur de Crans-Montana, dans un nouvel espace fonctionnel et accueillant. L’ouverture de cette agence dans le canton du Valais est une opportunité de montrer ces talents à l’œuvre à travers montagnes et vallées, dans les trois cantons où nous sommes désormais implantés. Cette édition est donc une invite à parcourir quelques lieux Par Monts, par Vaux, des talents pour réenchanter le monde remarquables, des constructions parfois insolites, à rencontrer des artistes, des élus créatifs et quelques-uns de nos partenaires dans nos pages commerciales. Vous trouverez aussi une interview du directeur de notre agence à Crans-Montana, des avis de professionnels et bien sûr les objets que nous proposons à la vente et à la location. Ce bref voyage « par Monts et par Vaux », de Genève en Valais via le canton de Vaud, pour partager, en votre compagnie, la richesse du territoire, la beauté de ses paysages, la qualité de son bâti et la diversité de ses talents. Peut-être trouverez-vous aussi au fil de votre lecture l’appartement ou la maison de vos rêves. Qui sait ? Marie-Claude Gevaux Directrice de la Régie du Rhône ‘‘ Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux. ’’ À la recherche du temps perdu - Marcel Proust édito
  • 33 sommaire Régie du Rhône SA www.regierhone.ch Genève Chemin des Olliquettes 10 CP 170, 1213 Petit-Lancy 1 Tél. 058 219 00 00 Lausanne Chemin du Closelet 4-6 CP 1271, 1001 Lausanne Location : 058 219 01 60 Vente : 058 219 01 70 Echandens Route de le Chocolatière 21 CP 55, 1026 Echandens Tél. 058 219 00 00 Crans-Montana Grand-Place 14 CP 105, 3963 Crans-Montana 2 Tél. 027 775 50 50 Conception et réalisation Service Marketing Régie du Rhône Impression SRO-Kundig SA Tirage 3’000 exemplaires © Régie du Rhône SA Octobre 2013 - Tous droits réservés Couverture Romain Rousset Geoffrey Cottenceau www.gneborg.org Édito p. 1 Actus Une nouvelle agence à Crans-Montana p. 4 - 5 Entretien avec son directeur Gabriel Savoy Valentin Carron, un Valaisan à Venise p. 6 - 7 La cabane Tracuit p. 8 - 9 Le plus petit musée du monde est à Cully p. 10 - 11 L’angle du cheminement p. 12 - 13 Point de vue de Mireille Adam Bonnet et Pierre Bonnet, architectes Loi sur l’Aménagement du Territoire (LAT) p. 15 - 17 L’avis du spécialiste : Me Laurent Winkelmann Dommages naturels p. 19 et tremblements de terre Senior cherche colocataire p. 20 - 21 Vente & promotions p. 23 - 39 Investissements immobiliers p. 41 - 43 Location résidentielle p. 45 - 51 Locaux commerciaux p. 53 - 55 Prestige p. 57 - 61 Montagne p. 63 - 68
  • 4 Le 1er octobre 2013, Valaisia est devenue Régie du Rhône. C’est un nouveau défi pour vous ? De grands changements en perspective ? C’est un défi à relever en effet et une ouverture très prometteuse sur l’avenir. Nos clients sont désormais reçus dans nos nouveaux locaux : plus accueillants, plus fonctionnels. De nouveaux services peuvent d’ores et déjà leur être proposés au-delà de notre offre traditionnelle puisque nous bénéficions du soutien de tous les ser- vices de la Régie du Rhône. Enfin, l’ensemble du personnel de Va- laisia demeure en place. Il s’agit en effet pour notre clientèle fidèle qu’elle soit suivie comme toujours par les collaborateurs qui connaissent à la fois ses attentes en termes de service et les objets qui nous sont confiés en gestion. Je demeure pour ma part di- recteur de l’agence. Nous continuons donc à faire le même métier, mais avec des moyens nouveaux. Parlons un peu de la spécificité de votre agence Notre activité est principalement tour- née vers l’administration de copro- priétés et le courtage. Nous gérons plus de 100 copropriétés, ce qui repré- sente environ 1800 lots d’appartements. La location de vacances, ou de courte durée, fait également partie de nos offres principales. Donc tout change, mais rien ne change pour votre clientèle ? Sous une nouvelle raison sociale, ce sont les mêmes interlocuteurs. Il s’agit en effet pour nos clients d’être suivis par les collaborateurs qui s’occupent d’eux habituellement, et de pouvoir bénéficier, comme je le soulignais précédemment, de services profes- sionnels supplémentaires, notamment : des études de rénovation, des services de conciergerie professionnelle à la carte, du homestaging, c’est-à-dire des techniques de valorisation qui rendent les appartements plus attractifs pour favoriser « le coup de cœur » !! ainsi qu’une gestion performante des consommations d’énergie. Tout ceci dans un souci constant d’améliorer la qualité de nos services et de notre offre. Ces différents mé- tiers sont tous rattachés à la Régie du Rhône qui fait ainsi bénéficier ses clients de conditions attractives. La spécificité de la Régie du Rhône est la gestion d’immeubles locatifs et en copropriété à Genève et sur le canton de Vaud, pourquoi ce rapprochement ? L’ouverture d’une agence sur le can- ton du Valais fait partie de la stratégie de développement de la Régie du Rhô- ne. Elle correspond également aux objectifs de croissance de Valaisia. Ce rapprochement a un double intérêt : - se doter de nouveaux moyens finan- ciers, humains et matériels pour offrir des services d’une qualité accrue et en développer de nouveaux, notam- ment la gestion d’immeubles locatifs - s’appuyer sur une organisation so- UNE NOUVELLE AGENCE À CRANS-MONTANA ENTRETIEN AVEC SON DIRECTEUR GABRIEL SAVOY PROPOS RECUEILLIS PAR LA RÉDACTION / CRANS-MONTANA ACTUS Gabriel Savoy, devant la nouvelle agence de Crans-Montana.
  • 5 lide et éprouvée en matière de gestion du back office, c’est-à-dire informa- tique, comptable et juridique, pour me permettre, ainsi qu’à mes collabora- teurs, d’être toujours plus proches et disponibles envers notre clientèle. Pourquoi la Régie du Rhône ? Ce qui a été déterminant pour Valaisia dans cette décision est l’excellence des services offerts et le professionnalisme de la Régie du Rhône. Il s’agit en effet d’une agence immobilière dotée d’une équipe de collaborateurs très investis. Une équipe de premier ordre et parti- culièrement performante. Ajoutez sa réputation, la qualité de son organisation, ses moyens infor- matiques, sa rigueur en termes de comptabilité, son savoir-faire dans la gestion d’immeubles et de coproprié- tés et vous comprendrez immédiate- ment pourquoi nous avons opté pour ce rapprochement. J’ajoute que les valeurs de cette en- treprise - Ethique, Innovation, Trans- parence et Disponibilité - déclinées dans sa Charte Qualité correspondent parfaitement à celles qui prévalaient déjà chez Valaisia. De sorte que nous nous sommes très vite retrouvés dans un climat de confiance réciproque. Une régie romande, historiquement et de très longue date, bien implantée sur les cantons de Genève et de Vaud, vient en terre Valaisanne. Quelle est sa stratégie de développement ? Une régie romande, certes, mais un actionnariat aujourd’hui 100% valaisan ! Cela dit, la Régie du Rhône souhaite entretenir avec sa clientèle une rela- tion privilégiée et dynamique, propice à la création de projets dans tous les domaines liés à l’immobilier. Elle a d’ailleurs, au cours de ces dernières années, connu un développement si- gnificatif. Les chiffres en ligne sur son site internet en attestent. Le canton de Genève est cependant li- mité en ce qui concerne la dimension de son territoire, c’est pourquoi un dé- veloppement ambitieux passe néces- sairement par une ouverture vers d’autres cantons. Il y eut d’abord le canton de Vaud, où la régie gérait de longue date un porte- feuille de quelques immeubles et où un important fond immobilier lui ac- corda sa confiance en la mandatant pour la gestion de la totalité de son portefeuille. Dans un premier temps, la Régie du Rhône a ouvert des bureaux à Echandens puis, rapidement, deux arcades ont vu le jour à Lausanne pour accueillir une clientèle de plus en plus nombreuse et diversifiée. Plusieurs projets de promotion sont actuellement en cours sur Vaud qui présente un grand potentiel de déve- loppement. La Régie du Rhône offre sur ce canton l’ensemble de ses ser- vices et connaît déjà une progression significative de son chiffre d’affaires. Et le Valais ? À Crans-Montana, outre un développe- ment de notre clientèle locale, de nos métiers traditionnels et de nos nou- veaux services, notre volonté est égale- ment de gérer des immeubles locatifs ou en copropriété en plaine, en assu- rant un service de gérance qualificatif. Avec les moyens dont nous bénéficions désormais, tout est possible ! Vous voyez, le potentiel est très prometteur ! ACTUS L’inauguration des locaux valaisans. Un aménagement intérieur à l’image de l’agence, chaleureux et moderne.
  • 6 Trublion amusé, Valentin Carron dé- tourne les objets. Il les reproduit, les restaure. Il « refabrique ». Il recons- truit, dans des matériaux de synthèse imitant le bois, le béton ou les vitraux, des fac-similés des symboles d’une Suisse idéale. Fausses poutres rus- tiques, murs crépis, objets pseudo- authentiques, grilles en fer forgé, toute une iconographie que bouscule cet artiste dans son travail où s’entre- mêlent petites et grandes histoires. Valaisan, il se dit « de la plaine » et s’il revendique un univers, plus que les Alpes valaisannes idylliques, c’est la vallée qui l’intéresse. Cette grande banlieue comme il se plait à le souli- gner. Là où s’écoule le Rhône, dans cette longue vallée structurée, désor- mais périphérie urbaine traversée par l’autoroute et entièrement conquise par l’urbanisation. Dans ce milieu où, lui semble-t-il, pèse plus lourdement la masse oppressante des montagnes. Le Valais c’est son univers, le lieu où il vit, mais dit-il « c’est une limite hu- maine, ce n’est pas mon unique source d’inspiration. C’est un univers repro- ductible. J’aurais eu la même approche si j’avais été Breton, Alsacien ou Pié- montais. Cette culture locale m’a ins- pirée. Aujourd’hui j’essaie de rendre mon art plus lisible, plus universel ». L’histoire l’intéresse, celle de l’art le passionne. Elève à l’école d’art de Sierre, avant celle de Lausanne, il dé- couvre les travaux de Mondrian 1913, de Malevitch 1914, une modernité sai- sissante de contrastes avec les photos de la même période de son village de Fully. Paris, Zürich, Berlin seraient donc l’épicentre d’une sorte de tsunami, le lieu où les choses se font quand cette vallée ne serait que celui où la vague retombe, avec un temps de retard. « Cette vallée où fleurissent les lé- gendes de monstres, de crétins, de goitreux, de contrebandiers, c’est un matériau, une matière littéraire dont je peux m’inspirer. J’aime ces vieux récits, les élever au rang d’histoires universelles. Faire de la périphérie le centre, faire de l’expression des ban- lieues un langage littéraire possible. Je vis ici et par mon travail artistique je peux sublimer ces histoires ». Un serpent à deux têtes, à l’air plutôt bienveillant, donne le ton. À la fois gardien et guide, il suffit de suivre son long corps filiforme pour découvrir, au fil des espaces, un accrochage très respectueux du pavillon suisse où Va- lentin Carron représente la Suisse à la Biennale de Venise 2013. Comment s’emparer d’un objet, trou- ver le geste le plus simple, le plus suf- fisant pour signifier une histoire. Dans la cour intérieure du pavillon, un vélo- moteur est posé au sol. Sa présence insolite, ici, en fait un objet à regarder, un objet muséal. « Ce vélomoteur CIAO raconte des histoires. Celle d’une réussite industrielle et d’un design à l’italienne entrés dans la légende, mo- dèles d’une fascination pour la vitesse collective. Cet objet, au titre évoca- teur, est également un hommage à une forme de lenteur individuelle. Il a été le plus vendu au monde entre 1967 et la fin de sa production, 40 ans plus tard. Expression, dans un passé en- core proche, d’une jeunesse en mou- vement, il est aujourd’hui à l’arrêt, à l’instar de sa fabrication en 2006, et à ce titre le signe avant-coureur d’une Europe qui ralentit ; elle aussi en voie de « muséification » ? Enfin, ajoute Valentin Carron, « il parle de mon ado- lescence et de ma jeunesse. Cet objet, simplement restauré, sans améliora- tion, sans créativité, me dépasse. J’ai- merais qu’il soit un objet de désir dans toute sa simplicité de ready-made, tel qu’il est ». Sur les murs de briques du bâtiment sont accrochés des instruments de musique : trombones, saxophones, tu- bas, cassés, écrasés. « J’ai grandi dans les années 80. Dans mon village, il y avait la fanfare du Parti Radical et VALENTIN CARRON, UN VALAISAN… À VENISE MARIE-CLAUDE GEVAUX, ENTRETIEN AVEC L’ARTISTE ACTUS © St ef an A lt en bu rg er P ho to gr ap hy , Z ur ic h © St ef an A lt en bu rg er P ho to gr ap hy , Z ur ic h Suivez le guide... L’artiste, dans son atelier.
  • 7 celle du Parti Démocrate Chrétien. Les musiciens répétaient en chemises à manches sous une chaleur accablante en marchant au pas. Il y avait aussi la musique de ma génération. Ces ins- truments détruits puis coulés en bronze sont des sortes d’icônes. Ce sont des objets « faibles » et ce travail est emprunt d’autodérision et d’ironie, une raillerie du Process Art et du kitsch des boutiques d’objets d’art ». Il faut regarder de près la série de six tableaux monumentaux dans l’espace minimaliste de la salle principale du pavillon suisse de la Biennale. Faux béton en fibre de verre, faux verres co- lorés en résine acrylique. Six compo- sitions abstraites et répétitives, mais subtilement différentes, inspirées des verres de la façade du bâtiment des Beaux Arts de Bruxelles. Un brin provocateur, Valentin Carron n’imite pas. Il interroge, il fragmente. Il détourne avec humour images et objets. Ironique et sensible, son art convoque, avec élégance et une touche de vitriol, symboles religieux et objets kitsch, minimalisme et orne- ment, culture vernaculaire et histoire de l’art, petite et grande histoire. Et si ce plasticien incontournable du pay- sage artistique helvétique sillonne dé- sormais le monde, c’est à Martigny qu’il termine toujours son voyage. C’est également là à Martigny, dans son atelier de l’ancienne usine MO- DERNA, que je l’ai rencontré, où, en- touré de livres et en chaussettes, dans l’ambiance piano bar d’une composi- tion musicale de lui seul connue, il prépare, dans le secret, le travail qu’il est invité à exposer prochainement dans la mythique Kunsthalle de Berne. Toute une histoire, tout un art ! Valentin Carron est né en 1977. Il vit à Martigny. Artiste reconnu, il représente la Suisse à la Biennale 2013 de Venise. ACTUS © St ef an A lt en bu rg er P ho to gr ap hy , Z ur ic h - Th e ar tis t. C ou rt es y G al er ie E va P re se nh ub er , Z ur ic h Faux béton, faux vitraux, vrais tableaux abstraits. Ciao !
  • 8 LA CABANE TRACUIT PROPOS RECUEILLIS AUPRÈS DES ARCHITECTES, MM. SAVIOZ ET FABRIZZI ACTUS C’est un refuge au cœur des hautes Alpes valaisannes, dans le Val d’Anni- viers. D’une conception inattendue à cette altitude, il accueille depuis le mois de juin de cette année les amou- reux de sommets imposants, de pa- rois vertigineuses, de vues à couper le souffle, alpinistes et randonneurs de tous poils, époustouflés par l’audace de son architecture et la majesté du site. Perchée à 3’256 mètres d’altitude, la cabane Tracuit, propriété du Club Al- pin Suisse, bénéficie d’une situation exceptionnelle. Point de départ idéal pour de nombreuses ascensions, elle est l’une des plus fréquentées avec plus de 6’000 nuitées annuelles. Construite en 1929, elle a été agrandie à de nombreuses reprises pour faire face à l’augmentation constante de sa fréquentation et aux exigences de confort de sa clientèle. Les nouvelles prescriptions en matière d’hygiène, de gardiennage, d’accueil et de protection de l’environnement ont ainsi rendu nécessaire un renou- veau complet, associé à un agrandis- sement des espaces. La transforma- tion de l’existant s’étant révélée d’un coût disproportionné, la réalisation d’un nouveau bâtiment a été adoptée et confiée au bureau Savioz Fabrizzi, architectes à Sion, lauréat du concours initié à cette occasion. À cette altitude, les méthodes de construction doivent être adaptées aux conditions d’un environnement parti- © Th om as J an ts ch er En équilibre, au bord de la falaise.
  • 9 ACTUS culièrement complexe. Météorologie difficile, écarts de température de grande amplitude, accessibilité ré- duite, acheminement des matériaux onéreux. Ces éléments ont contribué à influencer les choix constructifs. Le site, entre falaise et glacier, a défini la position et la forme résolument contemporaine de la nouvelle cabane. Adaptée à la topographie, elle a été construite en longueur sur l’arête de la falaise, offrant une vue plongeante spectaculaire sur le Val de Zinal. L’en- semble de la structure porteuse a été construite en bois, l’isolation et les re- vêtements préfabriqués en atelier et héliportés pour être assemblés sur le site. L’usage du béton, très coûteux en termes de transport, a été limité au minimum, principalement pour l’exé- cution des fondations. La toiture et les façades recouvertes d’un bardage en tôles d’acier profilé très brillant reflètent le paysage. Sur les faces arrière et latérales, les ou- vertures ponctuelles assurent une ventilation naturelle optimale. Comme l’à-pic qu’elle surplombe, la façade sud est plutôt sombre. Couverte de panneaux photovoltaïques et percée de nombreuses fenêtres, généreuse- ment exposée au soleil, elle fonctionne comme un grand capteur solaire. Tout, en effet, a été pensé pour qu’en ma- tière d’énergie le bâtiment vise un fonctionnement quasi autarcique et profite au maximum du rayonnement solaire. Sa forme compacte et une iso- lation performante des façades ré- duisent les pertes thermiques et une ventilation low-tech permet de récu- pérer l’importante chaleur émise par les occupants tout en leur assurant un plus grand confort. Pendant la durée des travaux de juin 2012 à juin 2013, la bâtisse existante a néanmoins continué à accueillir ses hôtes habituels ainsi que les nombreux ouvriers du chantier présents sur le site. Aujourd’hui, cette construction traditionnelle, devenue obsolète et gourmande en énergie, a été désas- semblée pour l’essentiel. Seule la base de ses murs a été conservée comme vestige, ainsi que le mur sud qui permet de délimiter la terrasse et constitue une protection au vent pour les utilisateurs. Ainsi, au plaisir d’une escapade sportive dans une nature d’exception, s’ajoutera désormais celui de la découverte d’un nouveau patrimoine bâti contemporain, la cabane Tracuit, exemplaire d’une nouvelle approche de l’architecture en milieu alpin. © Th om as J an ts ch er © Th om as J an ts ch er Par la fenêtre, le Val de Zinal. Un à-pic, un glacier et un grand capteur solaire.
  • 10 LE PLUS PETIT MUSÉE DU MONDE EST À CULLY ENTRETIEN AVEC CAROLINE BACHMANN ET STEFAN BANZ ACTUS Cully est une petite commune nichée sur la rive vaudoise du Léman. S’y rendre est en soi déjà un plaisir : un voyage au cœur d’une nature admi- rable, à travers le vignoble en ter- rasses du Lavaux, classé au patri- moine mondial de l’UNESCO. Après avoir quitté l’autoroute à Chex- bres, il faut prendre son temps pour contempler, depuis la route escarpée, un tableau époustouflant. En toile de fond, les vignes à perte de coteaux, parsemées ça et là de hameaux ; ici une cave, ailleurs quelques maisons dissimulées par une verdure d’un ton inimitable. Au loin, un vaste horizon de montagnes nimbé d’un camaïeu de bleus, dominé par les cimes toujours enneigées du Grand Combin, magni- fique belvédère surplombant une étoile de vallées. Enfin, voici le village de Cully et sa Place d’Armes là, face au lac aux multiples facettes : bleu, acier, argent, transparent, changeant, agité en cette chaude journée d’été, de quelques vaguelettes à l’écume lé- gère. Une barque. Presque rien. Le silence. Un coin de paradis. Il n’est donc guère étonnant, dans un tel cadre, que deux artistes aient uni leurs talents pour imaginer ce qui fait l’objet de cet article : le plus petit mu- sée du monde, la KMD. Car la « Kuns- thalle Marcel Duchamp » se trouve là sur la place, à Cully dans le canton de Vaud. Une dénomination officielle aussi sa- vante, pourrait laisser supposer un bâtiment imposant, à l’architecture audacieuse voire spectaculaire. Il est donc parfaitement inattendu de dé- couvrir ce qui ressemble à… une boîte aux lettres ? une cassette à journaux ? ou… un nichoir à oiseaux ? Cette petite maison de 50 cm de côté, perchée sur un pied à 1.50 mètre du sol, avec ses 5 ouvertures, pourrait © St ef an B an z Kunsthalle Marcel Duchamp, vue depuis le quai de l’Indépendance.
  • 11 ACTUS être tout cela. Mais c’est notre musée, le plus petit du monde. Fruit de l’ima- gination de deux artistes, Caroline Bachmann et Stefan Banz, dessinée par Mélanie Althaus, jeune architecte lausannoise, et réalisée par l’atelier de la Fondation Latreille à Cully avec des matériaux de construction navale et du bitume. Car notre pavillon, acces- sible 24h sur 24h, été comme hiver, doit résister contre vents et marées ! L’idée de ce musée miniature est née du multiple de l’artiste Marcel Duchamp intitulé « la boîte-en-valise », conçue dès 1935 comme un musée portatif qui présente toutes ses œuvres princi- pales en modèles réduits dans une boîte. Ce concept constitue pour ces deux artistes un hommage à Marcel Duchamp ainsi qu’une manière de prendre position face à la super-pro- ductivité et aux méga-manifestations organisées autour de l’art aux quatre coins du monde. La présentation d’une exposition dans un volume de 30x30x30 cm en un lieu peu connu est un défi, relevé cependant aussi bien par les organisateurs que par les artistes. C’est ainsi que la KMD connaît un développement inversement proportionnel à sa taille. Les artistes invités sont souvent prestigieux, on compte parmi eux l’artiste chinois Ai Weiwei, et le programme artistique de haut niveau, en relation avec une ac- tualité pointue de l’art contemporain. La réputation de la KMD est désormais internationale au point qu’invité par les grands musées d’Europe et d’ailleurs, notre musée voyage ! Il présente ac- tuellement en Allemagne son exposi- tion « la broyeuse de chocolat ». Il vous faudra donc patienter pour le découvrir. Heureusement Caroline Bachmann et Stefan Banz, qui vivent et travaillent à Cully et à Berlin, éditent en parallèle de nombreux ouvrages présentant des catalogues d’exposition ainsi que divers travaux d’artistes ou de philosophie liés à la KMD, celle-ci faisant partie inté- grante de leur démarche artistique. Vous aurez ainsi de quoi vous nourrir en attendant le retour en terres vau- doises de la KMD. Je vous sens en effet impatients de la découvrir. © St ef an B an z Kunsthalle Marcel Duchamp avec la vue sur le lac Léman et les montagnes vaudoise et valaisanne. Norbert Bisky, A Retrospective : Ten Years of Painting, 17 septembre – 23 octobre 2011. Aldo Walker, Enveloppe, 3 mars - 2 avril 2011. © B er nd B or ch ar dt - B er lin © St ef an B an z
  • 12 Ensemble d’immeubles d’habitation sis sur le Plateau de Vessy, chemin des Beaux-Champs, réalisé par l’atelier Bonnet & Cie, architectes à Genève. Pour les architectes de l’atelier Bon- net, un projet est l’aboutissement d’un cheminement intellectuel et poétique, qui vient interroger la notion de « l’Ha- biter ». Le travail de Francis Alys, qu’ils aiment citer, est pour eux une réfé- rence. Cet artiste, dont l’œuvre trouve sa source dans les promenades qu’il fait à travers la ville, dit que marcher c’est créer, c’est une certaine manière d’habiter le monde, de l’appréhender d’une façon qui renouvelle. La ques- tion du mouvement, celle du corps parcourant l’espace, est au cœur du travail de l’atelier Bonnet. À la base de leur réflexion, précisent les architectes, se trouve la question de la « chaîne d’efficacité », ce parcours de l’usager, du garage à l’ascenseur, à la porte de son appartement, cet en- chaînement, habituellement direct et efficace, est ici allongé. Le parking est, en effet, situé en bordure du site et de multiples cheminements piétons invitent habitants et visiteurs à des iti- néraires variés pour accéder en toute liberté aux trois entrées que com- prend chaque bâtiment. Cette déam- bulation propose, outre des opportu- nités de rencontres, une vision plus complète du site en multipliant les points de vue ; au pied des immeubles dont on peut faire le tour ou depuis les galeries intermédiaires, d’où l’on peut voir, ici un champ, là un arbuste, là- bas les strates du Salève. Ce thème du parcours a déjà été ex- ploré par les architectes dans l’espace public, et particulièrement dans le bâ- timent construit à Onex pour des per- sonnes atteintes de la maladie d’Al- zheimer. Conçu autour de l’idée de sérénité et du mouvement, son archi- tecture contribue au bien-être et à l’accueil des malades.« L’ensemble construit à Vessy doit beaucoup à cette intense expérience. La réflexion des architectes s’enrichit en effet de chaque projet qui doit intégrer, en marge des questions programma- tiques, des thèmes plus fondamen- taux, actifs dans la définition même de son caractère. De la qualité de la ré- ponse à ces problématiques résultera le sens que les usagers pourront s’ap- proprier. » À ce jeu de l’appropriation, les gale- ries intermédiaires, ces répliques du plateau de Vessy, au centre de chaque immeuble, sont un terrain idéal pour les nombreux enfants présents en ce lieu. Ils vont faire là leurs premiers pas, leurs premières expériences so- ciales et conquérir l’espace plus large du site. « La pensée que leur imagi- naire va graduellement se construire dans cet environnement est déli- cieuse » relèvent les architectes. Au cours de son développement, le projet a suscité une grande curiosité, et parfois quelques inquiétudes. Ac- compagnés d’un maître d’ouvrage particulièrement attentif et ouvert, et grâce à un fructueux échange de points de vue avec tous les interve- nants, les concepteurs ont pu réaliser un subtil équilibre tant économique que fonctionnel et esthétique. Cette approche a contribué à donner son sens au projet, son caractère à la fois urbain et domestique et, à travers le souci permanent des détails, à lui conférer une sensualité à laquelle les auteurs ont beaucoup travaillé. Un parquet un peu plus coûteux, une tapisserie différenciée, des cuisines équipées, le soin du détail, la recherche du raffinement sans ostentation dans le cadre hautement économique du logement à loyer modéré, ont été au centre des préoccupations des archi- tectes. Ces petits plus, différents des standards du logement social, sont pour eux la marque du respect accor- dé aux occupants. « Ces préoccupa- L’ANGLE DU CHEMINEMENT MARIE-CLAUDE GEVAUX, EXTRAIT D’UN ENTRETIEN AVEC MIREILLE ADAM BONNET ET PIERRE BONNET, ARCHITECTES ACTUS
  • 13 tions, à grande échelle, de l’espace ou du paysage, jusqu’au détail, constituent une chaîne de qualité extraordinaire à réunir. Tout est lié. Des courbes des parcours extérieurs jusqu’aux mains courantes, aux poi- gnées des portes de cuisine ou des armoires, jusqu’au principe du mou- charabieh adopté pour les portes d’entrée ouvrant sur les galeries. Tout a été dessiné dans le moindre dé- tail pour réunir cette chaîne qui ac- compagne les usagers », souligne Mireille Adam Bonnet. Dans ce quartier d’habitation, une grande attention a été accordée au dé- veloppement de la végétation, qui contribue à mettre les promeneurs à distance des façades dans un rapport plus doux. Les jardins arrondis et les chemins, comme enroulés autour des immeubles, ont influencé la forme des galeries et celle d’autres éléments construits. C’est en effet de leur des- sin et de leur forme qu’est née celle des puits de lumière des galeries. « Les chemins et les accès aux im- meubles sont libres. Tout est ouvert. Il n’y a pas de frontières. Les logements du rez-de-chaussée surélevés de plus d’un mètre n’ont pas de jardins priva- tifs. Ici le paysage est collectif. Il n’y a pas de grilles. C’est un risque, c’est aussi un défi. Ce projet l’exigeait ; c’est un village, sans les petits com- merces qui viendront plus tard avec le développement des Grands Esserts, mais cette dimension hybride, à la fois urbaine et paysagée, que nous offre le quartier des Beaux-Champs va de- meurer, et ces « grandes maisons » vont cohabiter de manière très fluide avec l’urbanisation future ». Les couleurs des façades ont été choi- sies à partir de photos du paysage du plateau de Vessy. Elles appartiennent à la terre, au feuillage, aux strates cal- caires du Salève. Un des bandeaux qui « horizontalise » les trois immeubles, de couleur verte, renvoie aux champs. Discontinu, il se déplace d’un im- meuble à l’autre à des niveaux diffé- rents et contribue à leur lecture comme entités distinctes. Cette cou- leur, telle une intruse, interroge. Les architectes ont confiance, le temps va faire son travail. « Construire est un acte fort. On vient défaire un équilibre paisible en érigeant un jour des bâti- ments très tranchés, très francs, sur ce qui n’était que champs et cultures. Or ces immeubles ne sont pas vus au- jourd’hui comme ils le seront dans quelques années, lorsque la végéta- tion se sera développée. Pourtant les couleurs seront les mêmes ». Dans la vision à long terme qui est la leur, elles seront, prévoient les architectes, un facteur identitaire. Celui qui fera dire « j’ai grandi là ». Les choix ont été faits dans cet esprit. C’est une préoc- cupation constante de leurs projets. « Ce n’est pas une différenciation à tout prix, elle doit être nuancée, tout n’est pas identitaire mais ici la charge est assez forte. On aurait pu faire trois immeubles, trois blocs bruns, plus anonymes, dont on parlerait moins. Leur apparence ne laisse pas deviner toute la richesse spatiale des galeries intérieures. Il faut être curieux pour la découvrir… ». ACTUS De la galerie au jardin, un chemin à la conquête de l’espace.
  • 15 LIMITATION DES CONSTRUCTIONS DE RESIDENCES SECONDAIRES LES EFFETS DE L’ART. 75b PAR MAÎTRE LAURENT WINKELMANN, AVOCAT ASSOCIÉ - NOMEA - NOTTER MEGEVAND & ASSOCIÉS L’introduction dans la Constitution fédérale de l’art. 75b acceptée le 11 mars 2012, semble témoigner d’un interventionnisme plus marqué de la Confédération dans les règles en matière d’aménagement du territoire, réduisant ainsi l’autonomie cantonale en la matière. Quel en est le but ? L’art. 75b a pour but de limiter la construction de résidences secon- daires. Une telle limitation doit faire l’objet de mesures législatives actuel- lement en voie de consultation. Afin de clarifier rapidement les questions les plus pressantes et permettre l’appli- cation rapide du nouvel article consti- tutionnel, le Conseil fédéral a adopté le 22 août 2012 une ordonnance, dite « Ordonnance sur les résidences se- condaires », entrée en vigueur le 1er janvier 2013. Celle-ci règle le trai- tement à réserver aux résidences qui existaient, ou dont la construction avait été autorisée, avant la votation du 11 mars 2012 ainsi que la construction de nouvelles résidences secondaires. Toutes les communes sont-elles concernées par l’ordonnance sur les résidences secondaires ? L’Ordonnance s’applique aux communes qui comptent une proportion de rési- dences secondaires supérieure à 20% du parc des logements. En l’état, 111 des 135 communes du canton du Valais seraient présumées concernées. Ce canton est donc particulièrement visé. Toutes les résidences secondaires sont-elles concernées ? Afin de ne pas porter illégalement at- teinte à la garantie de la propriété, protégée constitutionnellement, l’Or- donnance ne traite pas des résidences secondaires qui existaient avant le 11 mars 2012 ou qui ont été construites après cette date sur la base d’une au- torisation de construire, définitive le 11 mars 2012*. Un changement d’affectation de résidence principale à secondaire est-il encore possible ? Si oui dans quelles circonstances ? Le changement d’affectation, de prin- cipale à secondaire, des résidences situées dans les communes visées par l’Ordonnance reste possible en cas de circonstances particulières, notam- ment s’il s’effectue en rapport avec une succession, un changement de domicile ou d’état civil ou s’il contri- bue au maintien du centre vital d’une localité. Les changements abusifs tels que la vente d’une résidence principale en résidence secondaire qui entraîne- rait la construction d’une nouvelle ré- sidence principale pour remplacer le logement manquant, par exemple, ne sont pas autorisés. Existe-t-il d’autres cas plus spécifiques ? Par exemple, d’anciens établissements hôteliers pourraient-ils devenir des résidences secondaires ? > > > ACTUS Maître Laurent Winkelmann.
  • 17 L’Ordonnance prévoit que les im- meubles hôteliers existants pourront, dans des cas exceptionnels et sous conditions restrictives, être réaffectés en résidences secondaires non affectées à l’hébergement touristique stricto sensu. Cette possibilité est importante pour la politique touristique et écono- mique. Elle assure qu’un changement structurel dans l’hôtellerie peut tou- jours avoir lieu lorsqu’il est pertinent. Il faudra pour cela que l’immeuble ait été construit pour être un établisse- ment hôtelier et exploité en tant que tel durant au moins 25 ans. Cette du- rée minimale peut être atteinte même si l’exploitation hôtelière a parfois été interrompue durant ces 25 ans en rai- son d’une faillite ou d’un changement d’exploitant par exemple. La possibili- té d’une telle réaffectation exception- nelle est aussi subordonnée à l’exis- tence d’une expertise indépendante démontrant que l’exploitation hôte- lière de la résidence ne peut plus être rentable. D’anciens bâtiments agricoles par exemple, pourraient-ils être concernés par l’Ordonnance sur l’aménagement du territoire (OAT) ? Un changement d’affectation pourrait-il être autorisé pour de tels bâtiments ? L’Ordonnance traite également du changement d’affectation d’anciens bâtiments agricoles tels notamment que les « mayens » situés hors zone à bâtir. Ce changement peut être autori- sé dans les cas prévus par l’ordon- nance sur l’aménagement du terri- toire (OAT) dans les communes comptant plus de 20% de résidences secondaires, s’il est nécessaire pour assurer la conservation de ces construc- tions à long terme. Ce changement doit en outre représenter une valori- sation du paysage et assurer le carac- tère « digne de protection » de la construction qui doit, au moment de l’autorisation, être dans un état per- mettant son utilisation. De grands projets de constructions qui contribueraient au développement de l’urbanisation sont-ils encore envisageables ? L’ordonnance prévoit-elle un traitement pour de tels projets ? L’Ordonnance règle le traitement à ré- server aux plans d’affectation spéciaux obligatoires pour les grands projets de construction ayant des incidences considérables sur le développement de l’urbanisation. Les constructions pla- nifiées sur la base d’un tel plan spé- cial doivent pouvoir être effectuées même si l’autorisation de construire n’avait pas encore été octroyée le 11 mars 2012. Il est impératif pour cela que le plan d’affectation spécial ait été approuvé avant la votation sur les ré- sidences secondaires et qu’il présente un degré de détail équivalent à celui d’une autorisation de construire. La construction de nouvelles résidences secondaires est-elle encore possible ? Si oui à quelles conditions le sont-elles ? Les communes visées par l’Ordon- nance ne peuvent plus autoriser la construction de nouveaux logements utilisés comme résidence secondaire, à moins d’assortir l’autorisation de construire d’une condition garantis- sant que la construction créera des « lits chauds ». Il faudra pour cela que les logements soient mis toute l’année à la disposition d’hôtes aux conditions usuelles du marché et uniquement pour des séjours de courte durée. Entrent dans cette première catégo- rie, les hôtels proprement dits et les résidences hôtelières. L’utilisation propre, gratuite ou payante, du pro- priétaire, des membres de sa famille, ou de ses amis, reste possible, limitée cependant à une durée de trois se- maines en haute saison. La seconde catégorie concerne les logements in- dépendants loués à la journée ou à la semaine par la famille propriétaire domiciliée sur place. Ceux-ci doivent être mis en location aux conditions usuelles du marché, pour de courtes durées, par l’intermédiaire d’une agence de location et diffusés par un système de réservation commercial. Les prescriptions de l’Ordonnance sur les résidences secondaires resteront en vigueur jusqu’à l’adoption de la loi d’application de la nouvelle disposi- tion constitutionnelle, art. 75b. Les projets de Loi fédérale sur les rési- dences secondaires et de son ordon- nance d’application ont déjà été éta- blis et sont actuellement soumis à la consultation jusqu’au 20 octobre 2013. *Rappelant que l’art. 75b de la Constitution déployait directement ses effets juridiques dès le 11 mars 2012, le Tribunal fédéral a décidé dans deux arrêts du 22 mai 2013 (1C_646/2012 et 1C_614/2012) que les autorisations de construire délivrées dans des communes comptant déjà plus de 20% de résidences secondaires avant fin 2012 pour des résidences secondaires classiques, sont en contradiction directe avec le droit en vigueur depuis le 11 mars 2012. ACTUS > > >
  • © Fo to lia - O ni dj i
  • 19 ACTUS Les catastrophes naturelles de cet été se sont retrouvées au cœur de l’actualité. Il est donc légitime de se poser la question suivante : sommes-nous bien assurés ? En Suisse, nous disposons d’une as- surance contre les dommages causés par les forces de la nature couvrant les biens mobiliers (inventaire du mé- nage et commercial) et immobiliers, obligatoirement incluse dans l’assu- rance incendie de ces derniers. Elle comprend les risques exhaustifs sui- vants : hautes eaux, inondations, tem- pêtes, grêle, avalanches, pression de la neige, éboulements de rochers, chutes de pierres - glissements de terrain. L’assurance des dommages naturels est réglée par les dispositions légales du chapitre « Assurance des dommages dus à des événements naturels » de l’« Ordonnance sur la surveillance des entreprises d’assurance privées » (OS). Celle-ci précise les différentes fran- chises et limitations de couvertures prévues en cas de dommages. Par exemple, pour un inventaire de ménage, la franchise fi xe sera CHF 500.- alors que pour un dommage au bâtiment, elle s’élève à 10% de l’indemnité (minimum CHF 1’000.-, max. CHF 10’000.-). Les limitations de prestation sont de 1 mil- liard pour les différents types de biens mobiliers et pour les bâtiments avec une sous-limite par preneur d’assu- rance de CHF 25 millions pour les deux catégories. Attention, cette assurance, incluse d’offi ce dans la couverture incendie, ne couvre pas tous les objets! Allianz propose d’inclure dans celle-ci des installations telles que : cabane de jardin, capteur solaire, clôture, pavil- lon, pergola, piscine, fondation, mur de soutènement, terrasse ou trottoir. Le tremblement de terre. Autre dom- mage naturel rare en Suisse, il repré- sente néanmoins le risque le plus destructeur en raison de la densité d’urbanisation, de la concentration élevée de valeurs, de la nature du sol et des techniques de construction uti- lisées. Si certains propriétaires immo- biliers pensent être déjà assurés contre les tremblements de terre (comme ils le sont contre les risques d’inondation par exemple), ce n’est pas le cas. En effet, la Communauté d’intérêts Tremblements de terre, par laquelle les assureurs privés mettaient à la disposition des cantons ne disposant pas d’une assurance des bâtiments de droit public un fonds facultatif d’un montant de 200 millions de francs pour couvrir les dommages dus aux tremblements de terre, a été dissoute dès le 17 décembre 2010. Dès lors, les assureurs privés offrent ce type de couverture individuelle à chaque pro- priétaire qui le désire. L’état cherche par ailleurs une solution nationale à long terme pour une couverture obli- gatoire et uniforme pour tout le pays. Allianz Suisse propose d’inclure cette couverture d’assurance dans les polices bâtiment d’habitation, de bureaux, commercial, etc…, sur l’ensemble du territoire suisse. N’hésitez pas à prendre contact avec nous. Allianz Suisse Agence générale Laurent Ischi Avenue Cardinal-Mermillod 36 - 1227 Carouge T 058 357 89 08 Contact.Laurent.Ischi@allianz-suisse.ch DOMMAGES NATURELS ET TREMBLEMENTS DE TERRE ENTRETIEN AVEC LAURENT ISCHI / ALLIANZ SUISSE © Fo to lia - O ni dj i
  • 20 En ce mois d’octobre, Confignon inaugure l’immeuble « Cressy plus ». Ce locatif est dédié en priorité aux aînés et aux plus jeunes de la commune. Tout y est agencé dans le but de faciliter le mieux vivre ensemble et de renforcer le lien intergénérationnel. La Régie du Rhône a reçu mandat de la Fondation pour mettre en valeur et gérer ces immeubles. Enquête. Dans le nouveau quartier de Cressy, un immeuble d’un genre différent est né. « Cressy plus » est destiné priori- tairement aux personnes âgées de Confignon, qui habitent ou ont habité pendant plus de 20 ans sur la commune, et aux jeunes de moins de 25 ans qui désirent quitter leurs parents. Au rez- de-chaussée, on y trouve des locaux associatifs et des arcades affectées à des commerces qui rendront le quar- tier plus vivant et plus cordial. Amené à devenir un pôle d’animations, l’expé- rience de « Cressy plus » est unique puisqu’elle prend le pari de réunir jeunes et moins jeunes au sein d’un même lieu, pour le bien-être de chacun. Conception sur mesure pour les aînés Rien n’a été laissé au hasard lors de la conception du bâtiment « Cressy plus », propriété de la Fondation d’intérêt communal pour le logement. Destiné en priorité aux locataires de plus de 64 ans, il a été construit en fonction des besoins des futurs résidents. « Tout a été pensé pour qu’une personne en chaise roulante ou avec des cannes puisse rester dans son appartement tant qu’elle n’a pas besoin d’un enca- drement médicalisé », explique André Marostica, responsable du service technique de la Commune et repré- sentant du maître de l’ouvrage. Les architectes ayant remporté le concours lancé en 2009 – le cabinet VVR SA à Thônex – ont conçu les locaux en fonc- tion de cet impératif : seuils inexis- tants ou presque, fenêtres à large vue, salle de bains avec douche à l’italienne à même le sol, couloirs et portes plus larges. Autre astuce imaginée par les concepteurs, une fenêtre donnant sur le couloir, sorte de rue intérieure. « S’il n’y a pas de lumière pendant quelques jours, on va frapper à la porte du locataire », explique André Maros- tica. « C’est à la fois un lieu privatif et un lieu de rencontre, observe Sylvie Jay, Maire de Confignon et présidente de la Fondation d’intérêt communal pour le logement. Les architectes ont eu une excellente compréhension de notre demande. » Enfin, le bâtiment, construit conformément au label Mi- nergie, ne consomme que très peu d’électricité et de larges baies vitrées font la part belle à la lumière extérieure. Lien intergénérationnel Le but de « Cressy plus » est d’offrir un lieu aux aînés qui veulent quitter leur appartement ou leur maison de- venus trop grands, et qui souhaitent se retrouver dans un environnement à taille humaine. « Les gens n’ont pas envie d’aller en EMS, remarque Elisa- beth Gabus-Thorens, Conseillère ad- ministrative déléguée aux affaires so- ciales. Ils veulent garder leur dignité d’être humain indépendant, tout en ayant la sécurité et sans se sentir iso- lés. » Raison pour laquelle les condi- tions d’attribution des logements étaient : avoir 64 ans, habiter sur le territoire communal ou y avoir vécu plus de 20 ans, ou encore désirer se rapprocher de sa famille résidant à Confignon. Afin de favoriser les rap- ports intergénérationnels, la Fonda- tion offre également quelques appar- tements aux jeunes gens de moins de 25 ans. « Le souhait est que ce soit vraiment un lieu de vie, poursuit Ma- dame Gabus-Thorens. Et on espère qu’il s’y créera une véritable synergie entre les générations. » La direction de la Régie du Rhône partage cet en- thousiasme : « Nous sommes fiers de contribuer à la réussite de cette expé- rience exemplaire en termes de mixité sociale et de créativité en matière de logements pour les aînés et les plus jeunes », se réjouit Marie-Claude Ge- vaux, directrice de la régie genevoise. Animations pour tous « Cressy plus » est davantage qu’une simple habitation, la Municipalité sou- haite qu’il devienne un pôle d’animations pour tout le territoire. La Commune loue des espaces au rez-de-chaussée au bénéfice de la Fondation genevoise pour l’animation socioculturelle (FASe), ACTUS SENIOR CHERCHE COLOCATAIRE JUDITH MONFRINI / COMMU’COMM © Fo to lia
  • 21 spécialisée dans le travail de préven- tion, d’accompagnement et d’anima- tion auprès des jeunes, afin que cette dernière gère, notamment, des locaux d’accueil pour les 12-18 ans. En sus des espaces dédiés à la FASe, elle a loué un local polyvalent dont le but est de favoriser la rencontre. « On sait qu’il peut y avoir des a priori de chaque côté, souligne Elena Giario, respon- sable du service social de Confignon. En réunissant jeunes et moins jeunes, on espère rapprocher les gens. Les amener à avoir un regard bienveillant sur l’autre. » Carte blanche à l’appartement communautaire L’originalité de « Cressy plus » réside dans la création d’un appartement communautaire. Le six pièces propose en effet d’accueillir quatre personnes âgées désirant rompre avec la soli- tude. Celui-ci est destiné à des per- sonnes ayant encore une bonne auto- nomie et qui sont à la recherche d’un contexte d’habitation convivial et sé- curisant. La Municipalité a chargé une association d’aide à domicile – l’asso- ciation « La Carte Blanche » – de s’oc- cuper de cet appartement commu- nautaire. Son rôle est de faciliter la cohabitation, de gérer les éventuels conflits et, d’une manière plus géné- rale, de résoudre les problèmes, tant individuels que collectifs. Elle pourra également organiser des repas ou des activités, et, ponctuellement, fournir une aide administrative aux résidents. Au niveau de l’immeuble, chaque se- maine, elle offrira une permanence de deux heures pour répondre aux ques- tions des habitants concernant les problèmes d’ordre social ou tech- nique. « La Carte blanche » fera éga- lement le lien entre la Commune et le locatif dans son ensemble. À noter, à l’heure où nous écrivons ces lignes, l’appartement communautaire cherche encore ses locataires. Alors avis aux personnes intéressées… Permettre aux anciens de notre société de rester le plus confortablement pos- sible dans leur chez-soi est un sacré défi que Confignon a décidé de relever avec « Cressy plus ». Un concept en quelque sorte révolutionnaire, mais tout à fait d’actualité, puisque notre population est amenée à vivre de plus en plus longtemps. Souhaitons donc longue vie à cet immeuble ! ACTUS © Fo to lia © G en ev iè ve P ag an i Vivre ensemble à Cressy. © G en ev iè ve P ag an i Fenêtre sur cour.
  • PROMOTIONS VILLAS APPARTEMENTS Vente 23
  • www.regierhone.ch24 Contacts Ventes Résidentielles Genève ventes@regierhone.ch - 058 219 02 02 Logement traversant de 5 pièces avec vue sur la ville S itué sur la commune de Vernier, aux abords du Rhône, cet ap-partement jouit d’une jolie vue sur Genève grâce à sa situation élevée, au 10e étage d’un immeuble dans le complexe du Lignon. D’une surface PPE de 107.8 m², il dispose d’un hall d’entrée, d’un spacieux séjour/salle à manger avec cuisine ouverte et équipée, de trois chambres, d’une salle de bains, d’un dressing ainsi qu’un WC visiteurs, sans oublier une cave. Possibilité de louer un box. Caractéristiques Référence 19814 Surface PPE 107.8 m2 Nbre de pièces 5 Prix CHF 850’000.– Lignon VENTE GENÈVE
  • www.regierhone.ch 25 Contacts Ventes Résidentielles Genève ventes@regierhone.ch - 058 219 02 02 Villa contiguë avec vue sur le Salève S ise sur une parcelle de 200 m² parfaitement entretenue, cette villa de 4,5 pièces profite d’un dégagement exceptionnel sur la campagne environnante. Construite en 1985 et régulièrement rénovée entre 2008 et 2012, elle bénéficie d’aménagements intérieur et extérieur particulièrement soignés. D’une surface habitable de 110 m², elle se compose d’un séjour/salle à manger avec cheminée, d’une cuisine équipée, de deux chambres dont une avec mezzanine et d’une salle de douche. Le sous-sol, composé d’une buanderie et d’un abri PC, donne accès au garage qui peut accueillir deux véhicules. Caractéristiques Référence 18270 Surface habitable 110 m2 Surface terrain 200 m2 Nbre de pièces 4.5 Prix CHF 1’280’000.– Saconnex d’Arve VENTE GENÈVE
  • www.regierhone.ch26 Contacts Ventes Résidentielles Genève ventes@regierhone.ch - 058 219 02 02 Duplex de 6 pièces avec deux balcons de 6 m² et 12 m² S itué au 1er et dernier étage d’un immeuble construit en retrait de la route principale du village de Confignon, cet appartement jouit de la tranquillité environnante. D’une surface PPE de 141.30 m², il se compose d’un salon, d’une salle à manger avec cheminée et accès à la loggia, d’une cuisine entièrement équipée avec coin à manger, d’une chambre à coucher donnant sur un petit balcon et d’une salle de douche. À l’étage, un corridor dessert l’espace mezzanine, une salle de bains ainsi que deux chambres dont une avec balcon. Deux places de parking intérieures ainsi qu’une cave complètent ce bien. Caractéristiques Référence 18138 Surface PPE 141.30 m2 Nbre de pièces 6 Prix CHF 1’390’000.– Confignon VENTE GENÈVE
  • www.regierhone.ch 27 Contacts Ventes Résidentielles Genève ventes@regierhone.ch - 058 219 02 02 Ravissante villa jumelle de plain-pied S ituée dans le quartier de Cressy, en bordure de zone agricole dans un environnement campagnard, cette maison jouit d’une parcelle de 708 m² joliment arborée. Construite en 1968, elle bénéficie d’une surface habitable de 116 m² répartie sur un niveau + le sous-sol et possède également un garage. Au rez-de-chaussée, se trouvent un hall d’entrée avec vestiaire, un double séjour, une salle à manger, une cuisine entièrement équipée, trois chambres et une salle de bains. Le sous-sol comprend une pièce chauffée, une salle de bains, une buanderie et un abri PC. Caractéristiques Référence 20224 Surface habitable 116 m2 Surface terrain 708 m2 Prix CHF 1’660’000.– Bernex VENTE GENÈVE
  • www.regierhone.ch28 Contacts Ventes Résidentielles Genève ventes@regierhone.ch - 058 219 02 02 Villa jumelle d’environ 200 m² en plein cœur de Bernex E n parfait état d’entretien, cette habitation de 6 pièces bénéficie d’une situation enviable aux portes de la ville. La partie jour est située au rez-de-chaussée et la partie nuit à l’étage avec quatre chambres, sans oublier le sous-sol aménagé. Elle se trouve sur une parcelle privative de 390 m² entièrement clôturée et arborée, offrant une jolie terrasse en teck avec barbecue et petit bassin d’agrément. Un garage, trois places de parking extérieures ainsi qu’un parc de 522 m², dont l’usage est commun avec la maison voisine, viennent agrémenter ce bien. Caractéristiques Référence 18668 Surface habitable 200 m2 Surface terrain 390 m2 Nbre de pièces 6 Prix CHF 1’790’000.– Bernex VENTE GENÈVE
  • www.regierhone.ch 29 Contacts Ventes Résidentielles Genève ventes@regierhone.ch - 058 219 02 02 VENTE GENÈVE Terrain constructible libre de mandat d’architecte C ette exceptionnelle parcelle est idéalement située à Conches. En retrait du chemin d’accès, elle profite d’une surface d’environ 730 m², disposée en « L » et entourée de magnifiques arbres séculaires. Orientée sud/sud-ouest, elle profite d’un ensoleillement optimal, au calme et hors de toutes nuisances. Cette parcelle est vendue avec une autorisation de construire entrée en force prévoyant une villa individuelle de 133 m² avec véranda de 14 m², patio de 8 m² et sous-sol entièrement excavé. Le projet propose une maison de plain-pied comprenant une cuisine et un séjour s’ouvrant sur le jardin, deux chambres et deux salles d’eau. Le sous-sol offre de nombreuses possibilités d’aménagement. Caractéristiques Référence 19588 Surface terrain 730 m2 Prix CHF 1’900’000.– Conches
  • www.regierhone.ch30 Contacts Ventes Résidentielles Genève ventes@regierhone.ch - 058 219 02 02 Lumineux appartement traversant de 6 pièces S itué dans une résidence de standing du début des années 1970 et à proximité des Organisations Internationales, ce spacieux logement se trouve au 10e étage, profitant ainsi d’une agréable vue. D’une surface PPE de 222 m², il dispose également d’une grande loggia de 20 m², orientée sud-ouest, faisant bénéficier les façades d’un excellent ensoleillement. Les pièces de réception sont spacieuses et offrent un espace de vie confortable. La partie nuit dispose de quatre chambres et de deux salles d’eau. Deux box et une cave complètent ce bien. Le plus : de beaux espaces verts privatifs entourent la résidence. Caractéristiques Référence 20226 Surface PPE 222 m2 Nbre de pièces 6 Prix CHF 3’200’000.– Petit-Saconnex VENTE GENÈVE
  • www.regierhone.ch 31 Contacts Ventes Résidentielles Genève ventes@regierhone.ch - 058 219 02 02 VENTE GENÈVE Townhouse au cœur du Vieux Chêne C onstruite en 2009, cette villa d’architecte est implantée sur une parcelle de 272 m² entièrement clôturée avec arrosage automatique et un bassin d’eau avec cascade. Les 8 pièces offrent environ 300 m² habitables répartis sur 3 niveaux plus le sous-sol. La partie jour présente de beaux espaces lumineux : hall de réception, vaste cuisine professionnelle entièrement équipée avec du matériel haut de gamme, spacieux séjour/salle à manger donnant accès à la terrasse et au jardin. La partie nuit est répartie sur deux étages et dispose de quatre chambres et de trois salles d’eau. Le sous-sol est entièrement aménagé et comprend une salle de jeux et une salle d’eau ainsi que les locaux techniques. Des places de parking extérieures viennent compléter ce bien. Cette maison d’architecte reste un produit rare sur le marché de l’immobilier par sa localisation et ses prestations haut de gamme. Caractéristiques Référence 19701 Surface habitable 300 m2 Surface terrain 272 m2 Nbre de pièces 8 Prix CHF 3’900’000.– Chêne-Bourg
  • www.regierhone.ch32 Contacts Ventes Résidentielles Genève ventes@regierhone.ch - 058 219 02 02 VENTE GENÈVE Ancien corps de ferme rénové S ur une parcelle de 1’353 m2, entièrement clôturée et arborée avec soin, cette exceptionnelle propriété bénéficie d’une vue dégagée sur la campagne environnante et d’une grande intimité tout en profitant d’un ensoleillement optimal. Cet ancien corps de ferme rénové, d’une surface totale habitable d’environ 500 m2, comprend deux bâtiments mitoyens : l’habitation principale et un bureau. Le cachet d’origine a été préservé grâce à une restauration dans les règles de l’art : poutres apparentes et parquets d’époque ont été conservés et donnent une touche d’élégance à l’ensemble. Toutefois, une remise au goût du jour de l’intérieur est à prévoir. Neuf places de parking viennent compléter ce bien. Caractéristiques Référence 20286 Surface habitable 500 m2 Surface terrain 1’353 m2 Prix CHF 4’500’000.– Confignon
  • www.regierhone.ch 33 Contacts Ventes Résidentielles Genève ventes@regierhone.ch - 058 219 02 02 Propriété individuelle avec échappée sur le lac É rigée sur une parcelle de 1’337 m² et bâtie sur deux niveaux, cette villa offre une surface habitable de 220 m² et une surface utile d’environ 280 m². Conçue avec des matériaux de qualité et dans un style toscan, elle présente des pièces spacieuses et lumineuses. Au rez-supérieur se trouvent un vaste séjour avec cheminée, une salle à manger, une cuisine, quatre chambres ainsi que deux salles d’eau. Le rez-inférieur dispose d’un second séjour, d’une salle de jeux, d’une salle de douche, d’une buanderie et d’une cave à vin. Un garage pour deux voitures vient compléter ce bien. Caractéristiques Référence 17303 Surface habitable 220 m2 Surface terrain 1’337 m2 Nbre de pièces 10 Prix CHF 4’600’000.– Anières VENTE GENÈVE
  • www.regierhone.ch34 Contacts Ventes Résidentielles Vaud ventesvd@regierhone.ch - 058 219 01 70 Les Jardins du Vieux-Bourg C ette résidence est composée de 6 petits immeubles de standing. Son architecture luxueuse lui confère un charme particulier qui séduira les amateurs d’excellence. Sa situation offre une splendide vue sur la chaîne des Alpes et un dégagement sur le lac pour les appartements situés aux étages. Un très joli parc public avec de magnifiques arbres centenaires borde la résidence et permettra aux enfants d’y jouer et aux adultes d’y flâner. Les appartements sont spacieux et lumineux, la distribution est aérée et les finitions laissées au choix de l’acquéreur. Un parking souterrain commun dessert et relie les 6 immeubles. Idéalement située à 3 minutes à pied du centre du village de Blonay, la résidence est proche des commodités telles que commerces, restaurants, gare, bus, écoles, etc. Plus d’infos sur : www.jbblonay.ch Caractéristiques Référence 17643 à 17664 Surface PPE dès 110 m2 Nbre de pièces 3.5 à 6.5 Prix dès CHF 855’000.– Blonay VENTE VAUD [ PROMOTION ]
  • www.regierhone.ch 35 Appartements de 4.5 et 5.5 pièces dans une résidence sécurisée C onfortables logements bénéfi ciant d’une situation privilégiée en pleine ville de Lausanne, au cœur de Chailly, quartier très prisé pour son charme et sa qualité de vie. Toutes les commodités ainsi que les transports publics (M2 et TL) sont accessibles à pied, et les principaux axes autoroutiers se situent à moins de 5 minutes. Les écoles publiques et privées (Ecole Nouvelle, Ecole Française de Valmont, International School of Lausanne) sont également proches. Composé notamment de 3 chambres à coucher, dont une suite parentale jouissant d’une spacieuse salle de bains, le 5.5 pièces dispose également d’une cave, d’un sous-sol ainsi que de deux places de parking extérieures. Cet objet est aussi bien destiné à l’habitation principale qu’à un investissement. Caractéristiques Référence 19732/19543 Surface habitable 142 m2 et 159 m2 Nbre de pièces 4.5 et 5.5 Prix dès CHF 1’100’000.– Chailly VENTE VAUD EXCLUSIVITÉ RÉGIE DU RHÔNE Contacts Ventes Résidentielles Vaud ventesvd@regierhone.ch - 058 219 01 70
  • www.regierhone.ch36 Contacts Ventes Résidentielles Vaud ventesvd@regierhone.ch - 058 219 01 70 Maison à proximité de Nyon C ette confortable maison est située à l’entrée du village de Signy. À quelques minutes de Signy-centre, de la ville de Nyon et de toutes ses infrastructures, ainsi que de l’accès autoroutier, elle profite d’un excellent emplacement et d’une belle vue dégagée. Construit en 1969 sur un niveau et régulièrement entretenu, ce bien nécessite cependant une rénovation complète. Une extension de la surface actuelle est également possible. La zone de faible densité autorise une construction de 2 niveaux sur rez-de-chaussée, un CUS de 0.3, limite à la propriété de 5 m et un maximum de 3 logements par construction. Caractéristiques Référence 20325 Surface habitable env. 125 m2 Surface terrain 1’010 m2 Nbre de pièces 4.5 Prix 1’290’000.– Signy VENTE VAUD
  • www.regierhone.ch 37 Contacts Ventes Résidentielles Vaud ventesvd@regierhone.ch - 058 219 01 70 Maison villageoise au cœur du bourg I déalement située au centre du village de Perroy, cette belle maison villageoise de caractère bénéficie d’un environnement calme et verdoyant tout en restant proche des commodités (boulangerie, épicerie, poste, TP). Les écoles, la plage et l’auberge sont à quelques minutes à pied. Elle jouit d’une vue imprenable sur le lac, les Alpes ainsi que les vignes. Dans un ancien corps de ferme refait avec goût, elle est disposée sur trois niveaux totalisant une superficie de 148 m2, et est agrémentée d’une jolie terrasse entièrement dallée de 82 m2. Par ailleurs, elle bénéficie d’une excellente isolation thermique. Le plus : sa proximité immédiate avec Rolle, petite bourgade dyna- mique bénéficiant de commerces et d’une gare avec des liaisons directes vers Genève, Lausanne, Berne, Zürich, ou encore Paris. Caractéristiques Référence 18025 Surface habitable 148 m2 Nbre de pièces 5.5 Prix CHF 1’290’000.– Perroy VENTE VAUD
  • www.regierhone.ch38 Contacts Ventes Résidentielles Vaud ventesvd@regierhone.ch - 058 219 01 70 Vaste terrain constructible au calme C e magnifi que terrain constructible d’une surface totale de 1’882 m² est situé hors de toute nuisance, en limite d’une zone agricole et à quelques coups de fer du Golf de Lausanne. Il bénéfi cie d’une belle vue sur les Alpes et les Dents du Midi. Sont autorisés deux logements par villa (superposés ou juxtaposés), deux niveaux (combles compris) pour autant que la surface au sol n’excède pas 80 m², ou trois niveaux (combles compris) si la surface dépasse les 80 m² au sol. Distance aux limites et constructions 5 m au minimum. Réelle opportunité. Caractéristiques Référence 19948 Surface bâtissable 216 m2 Surface terrain 1’882 m2 Type de terrain villa Prix CHF 1’800’000.– Epalinges VENTE VAUD EXCLUSIVITÉ RÉGIE DU RHÔNE
  • www.regierhone.ch 39 Contacts Ventes Résidentielles Vaud ventesvd@regierhone.ch - 058 219 01 70 Superbe villa individuelle avec piscine C onstruite en 1981 avec des matériaux d’excellente facture, cette villa de 380 m2 de surface totale, aux multiples prestations dont trois chambres de taille importante, se situe dans un hameau résidentiel et verdoyant. Elle profi te d’une parcelle plane d’environ 2’800 m², clôturée et richement arborisée de diverses essences rares. La propriété située en fi n de chemin privé vous garantit une tran- quillité absolue et aucun vis-à-vis. Une cour d’accès privée permet de garer aisément six à huit voitures. Entretenue régulièrement au fi l du temps, elle ne nécessite pas de travaux importants. L’orientation sud-ouest permet de profi ter d’un ensoleillement opti- mal jusqu’au coucher du soleil. Caractéristiques Référence 19855 Surface habitable env. 240 m2 Surface terrain 2’798 m2 Nbre de pièces 5.5 Prix CHF 2’890’000.– Jouxtens-Mezery VENTE VAUD EXCLUSIVITÉ RÉGIE DU RHÔNE
  • 41 IMMEUBLES ADMINISTRATIFS ET COMMERCIAUX IMMEUBLES ARTISANAUX ET INDUSTRIELS HÔTELS PARTICULIERS ET IMMEUBLES RÉSIDENTIELS LEASEBACK Investissements Grâce à une excellente connaissance du marché et des spécificités liées aux différents types d’immeubles, notamment commerciaux, Reynald Hugon, Directeur, vous conseille et vous accompagne efficacement pour la vente de votre bien. Un important réseau de clients nous a permis, dans un marché difficile, de réaliser de nombreuses transactions avec succès. Plusieurs autres objets sont actuellement proposés à la vente, contactez-nous.
  • www.regierhone.ch42 Contacts Investissements immobiliers reynald.hugon@regierhone.ch - 058 219 02 30 Immeuble commercial de haut standing C e bel immeuble commercial est situé dans une région en plein développement, avec un accès direct à l’autoroute, à 20 minutes de l’aéroport de Genève. Indépendant, ce bâtiment construit en 2007 avec des prestations élevées, offre près de 2’300 m² de surfaces bureaux entièrement équipées avec 31 places de parking. Les surfaces sont totalement disponibles et permettent l’installation, dans les meilleurs délais, d’un Headquarter représentatif pour une société internationale. Possibilité de louer les locaux. Caractéristiques Référence 12353 Surface terrain 1’278 m2 Surface locative 2’300 m2 Prix sur demande Nyon INVESTISSEMENTS IMMOBILIERS GENÈVE
  • www.regierhone.ch 43 Contacts Investissements immobiliers reynald.hugon@regierhone.ch - 058 219 02 30 Exceptionnel hôtel particulier dans un écrin de verdure S itué à proximité du centre de Genève, niché dans un havre de paix et entouré d’une grande parcelle arborée, cet élégant hôtel particulier offre une surface d’environ 750 m² répartie sur quatre niveaux. Actuellement aménagé en bureaux, il pourrait très bien être transformé en une habitation de prestige et conviendrait aussi pour une ambassade. Un projet de transformation en bureaux de grand luxe est disponible. La conception et la distribution des niveaux et des pièces est harmonieuse et le tout est construit avec des matériaux nobles. Le bâtiment dispose d’un ascenseur desservant tous les niveaux. Deux grands garages et une surface de parking privative complètent l’offre. Caractéristiques Référence 12505 Surface terrain 1’960 m2 Surface locative 750 m2 Prix sur demande Champel INVESTISSEMENTS IMMOBILIERS GENÈVE
  • 45 VILLAS APPARTEMENTS Location résidentielle
  • www.regierhone.ch46 Contacts Locations Résidentielles Genève residentiel@regierhone.ch - 058 219 03 03 Attique lumineux à 5 mn du centre ville D ’une surface habitable de 180 m2, ce magnifique attique traversant est situé à deux pas du centre commercial Manor ainsi que de toutes les autres commodités. Au bénéfice d’une grande terrasse sur le toit qui offre une vue pano- ramique sur le lac et une belle luminosité intérieure, il est également directement accessible par l’ascenseur. L’espace de vie se compose d’un spacieux séjour, d’une salle à manger avec loggia/balcon, d’une cuisine équipée ouverte sur la salle à manger et d’un hall avec vestiaire et toilettes visiteurs. La partie nuit dispose d’une chambre parentale avec dressing et salle de bains, de deux autres chambres ainsi qu’une deuxième salle de bains. Un espace buanderie complète cette dernière pièce. Possibilité de louer deux box en sous-sol à CHF 250.- l’unité. Caractéristiques Référence 2967 Surface habitable 180 m2 Nbre de pièces 6.5 Loyer mensuel CHF 11’500.– Vésenaz LOCATION GENÈVE
  • www.regierhone.ch 47 Contacts Locations Résidentielles Genève residentiel@regierhone.ch - 058 219 03 03 Villa contemporaine avec piscine A u bénéfice d’un ponton privé avec bouée d’amarrage et par conséquent d’un accès direct au lac, cette villa moderne possède également une piscine à l’eau de mer ainsi qu’une salle de sport avec hammam. D’une surface habitable d’env. 200 m2, elle se compose au rez-de- chaussée d’un séjour, d’un petit salon, d’une cuisine équipée high-tech, de deux chambres, d’une salle de bains avec douche, sans oublier une grande terrasse en teck et un jardin. Au 1er étage se trouvent deux chambres avec climatisation et une salle de bains. Entre autres choses, le sous-sol présente une chambre, une salle de bains, un spacieux dressing et une buanderie équipée ainsi qu’une chaufferie. Un garage double et plusieurs places de parc complètent l’ensemble. Caractéristiques Référence 3501 Surface habitable 200 m2 Nbre de pièces 8 Charges individuelles Loyer mensuel CHF 8’500.– Anières LOCATION GENÈVE
  • www.regierhone.ch48 Contacts Locations Résidentielles Genève residentiel@regierhone.ch - 058 219 03 03 Villa au calme C ette belle villa de 280 m2, répartis sur deux étages plus le sous-sol, profite du chauffage au sol ainsi que d’un système d’alarme. Au rez-de-chaussée se trouvent le hall d’entrée, une cuisine équipée avec îlot central, une salle à manger avec cheminée, un spacieux séjour avec accès à la terrasse et au jardin ainsi qu’un bureau. Le 1er étage bénéficie de trois chambres, d’une salle de bains ainsi que d’une chambre parentale avec sa propre salle de douche et un dressing. Le sous-sol dispose d’une salle de jeux, d’une chambre d’amis avec salle de douche, d’une buanderie, d’une cave et d’une cave à vin. Une attention particulière a été apportée à la conception du jardin : de jolis massifs fleuris ainsi que de beaux arbres centenaires lui confèrent un charme tout particulier. Trois places de parking complètent le tout. Caractéristiques Référence 2824 Surface habitable 280 m2 Nbre de pièces 8 Charges individuelles Loyer mensuel CHF 9’000.– Vandœuvres - Cologny LOCATION GENÈVE
  • www.regierhone.ch 49 Contacts Locations Résidentielles Vaud residentielvd@regierhone.ch - 058 219 01 80 Appartement de 4.5 pièces avec jardin privatif I déalement situé, ce logement est baigné de lumière grâce à de belles ouvertures sur l’extérieur, notamment son joli jardin à usage privé et exposé plein sud. Son agréable disposition propose un spacieux séjour/salle à manger avec de grandes baies vitrées donnant sur le jardin, une cuisine entièrement équipée ouverte sur le séjour, une chambre à coucher avec salle de bains attenante, deux chambres à coucher, une salle de douche et WC séparés. L’appartement dispose en plus de deux places de parking internes (CHF 360.- en sus). Caractéristiques Référence 3122 Nbre de pièces 4.5 Charges mensuelles CHF 300.- Loyer mensuel CHF 5’000.- Pully LOCATION VAUD
  • www.regierhone.ch50 Contacts Locations Résidentielles Vaud residentielvd@regierhone.ch - 058 219 01 80 Appartement contemporain idéalement situé S is dans le quartier très prisé de Chamblandes, à deux pas du collège de Champittet, ce logement moderne de 6.5 pièces bénéficie d’une belle luminosité et possède un spacieux balcon avec vue sur le lac. Les 200 m2 habitables se répartissent entre un vaste séjour avec accès au balcon, une cuisine fermée moderne et entièrement équipée, quatre belles chambres à coucher, dont deux masters avec salle de bains en suite, un dressing et deux salles de douche. L’appartement dispose également de deux places de parc intérieures (CHF 300.- en sus). Le plus : deux agréables vérandas habitables idéales pour créer un espace bureau lumineux. Caractéristiques Référence 3207 Nbre de pièces 6.5 Charges mensuelles CHF 450.- Loyer mensuel CHF 6’150.- Pully LOCATION VAUD
  • www.regierhone.ch 51 Contacts Locations Résidentielles Vaud residentielvd@regierhone.ch - 058 219 01 80 Appartement « pieds dans l’eau » entièrement rénové A vec une vue idyllique sur le lac et les Alpes et sis dans une résidence de haut standing, ce logement de plus de 300 m2 habitables dispose d’une situation unique au bord du lac Léman. Les vastes espaces sont répartis entre un grand séjour avec cheminée et bibliothèque ouvert par de larges baies vitrées donnant accès au balcon orienté plein sud et une grande cuisine entièrement équipée haut de gamme avec petite salle à manger familiale attenante. L’espace nuit propose une master orientée plein sud et ouverte sur le balcon, sans compter de nombreux rangements et une salle de bains/douche avec WC attenants. Trois grandes et lumineuses chambres à coucher avec parquet et deux salles de bains (baignoire, douche italienne) complètent le tout. Sont également à disposition une cave ainsi qu’un box fermé pour deux véhicules dans le parking souterrain de la résidence, laquelle est entièrement sécurisée par une porte automatique et un visiophone. Caractéristiques Référence 3105 Nbre de pièces 6 Charges mensuelles en sus Loyer mensuel sur demande Pully LOCATION VAUD
  • IMMEUBLES ADMINISTRATIFS ET COMMERCIAUX IMMEUBLES ARTISANAUX ET INDUSTRIELS Locaux commerciaux 53 Vendre ou louer efficacement vos surfaces commerciales, administratives et artisanales : en contact permanent avec le marché, notre équipe se consacre uniquement à la commercialisation des locaux professionnels tant pour les aspects administratifs que commerciaux.
  • www.regierhone.ch54 Contacts Locaux commerciaux commerciaux@regierhone.ch - 058 219 01 01 Bureaux de 862 m2 au 2ème étage et Data Center de 1’150 m2 au sous-sol D ans un immeuble de standing au centre-ville de Genève, ces locaux administratifs offrent actuellement un vaste open space, plusieurs bureaux individuels et des salles de réunion de diverses tailles, une cafétéria, des espaces sanitaires et des locaux IT climatisés. La surface est entièrement modulable, offrant une réelle flexibilité d’aménagement intérieur au prochain utilisateur. Ces locaux possèdent une belle hauteur sous plafond, disposent d’un plancher technique et sont également rafraîchis par plafond froid. Les surfaces commerciales au 2ème sous-sol de 707 m2 et au 3ème sous-sol de 441.5 m2 sont actuellement aménagées en un Data Center entièrement équipé (contrôle d’accès, matériel de sécurité, outil informatique, onduleurs, refroidissement, ventilation spécifique, système de détection et d’extinction incendie) accessible par un monte-charge de 4’000 kg. Caractéristiques Référence Synagogue Surf. locatives 862 m2 et 1’150 m2 Prix Bureaux CHF 550.-/m2/an Data Center CHF 350.-/m2/an Quartier des Banques LOCAUX COMMERCIAUX GENÈVE Re ste 3’ 30 0 m
  • www.regierhone.ch 55 Contacts Locaux commerciaux commerciaux@regierhone.ch - 058 219 01 01 Bureaux divisibles dès 500 m2 proches de l’ONU C et immeuble administratif situé dans le quartier des Nations, proche de l’arrêt du tram 15 et du parking P+R Sécheron, offre des surfaces de bureaux divisibles par plateau de 1’400 m2. Les espaces administratifs en étages bénéficient d’une belle hauteur sous plafond de 3.36 m, de nombreux bureaux cloisonnés, de salles de réunion, de plusieurs blocs sanitaires et de kitchenettes. Immeuble desservi par 4 ascenseurs et 2 monte-charges (2.5T et 4T). 31 places de parking externes sont à disposition. Caractéristiques Référence 9970 Surf. locative 5’000 m2 Prix CHF 360.-/m2/an Re ste 3’ 30 0 m 2 Quartier des Nations LOCAUX COMMERCIAUX GENÈVE
  • DEMEURES APPARTEMENTS CHALETS Objets de prestige 57
  • 58 Somptueuse demeure au cœur d’un magnifique parc C ette splendide propriété avec dépendance est située à 15 minutes de Genève au cœur d’un domaine d’une superficie de plus 40’000 m². Orientée sud-est, elle bénéficie d’un magnifique dégage- ment et d’une totale ouverture sur le parc. La demeure, d’une surface d’environ 1’700 m², possède notamment des pièces de réception qui donnent sur les spacieuses terrasses dallées menant au parc et à la piscine extérieure. L’intérieur, richement décoré et composé de matériaux nobles, apporte une note d’élégance à l’ensemble que l’on retrouve également dans la finesse des détails. L’environnement est calme et sans vis-à-vis : une propriété exclusive dédiée à une clientèle exigeante tant en termes de surface que de qualité de finitions. Caractéristiques Référence 19613 Surface habitable plus de 1’000 m2 Surface terrain plus de 40’000 m2 Nbre de pièces plus de 15 Prix sur demande Contacts Ventes Résidentielles Vaud ventesvd@regierhone.ch - 058 219 01 70 Gingins PRESTIGE VAUD
  • 59 Exceptionnelle propriété de Maître « pieds dans l’eau » C ette somptueuse demeure, aux portes de Lausanne, se trouve dans un splendide parc arborisé de près de 5‘500 m² qui offre une vue totalement dégagée sur le lac. De style art nouveau, cette authentique bâtisse de 1907 a subi une rénovation totale à l’orée des années 2000. L’inestimable cachet de ce bien a été totalement conservé grâce au choix des matériaux et au mobilier d’exception, en totale adéquation avec le classicisme de l’époque. Erigée sur cinq niveaux, tous desservis par un ascenseur intérieur, elle comprend de nombreuses pièces harmonieusement distribuées autour d’une magnifique cage d’escalier. Piscine sécurisée, ponton privatif, dépendance sont quelques-uns des détails supplémentaires qui alimentent l’exclusivité d’une telle propriété. Caractéristiques Surface habitable plus de 1’000 m2 Surface terrain 5’462 m2 Nbre de pièces plus de 15 Prix sur demande Contacts Ventes Résidentielles Vaud ventesvd@regierhone.ch - 058 219 01 70 Pully PRESTIGE VAUD
  • 60 Somptueuse demeure dans un écrin de verdure S ituée à proximité du Musée Olympique et à deux pas des célèbres quais d’Ouchy, cette magnifique propriété se trouve au cœur du parc du Denantou. De style néogothique et érigée en 1903, la demeure a subi une rénovation intégrale entre 2004 et 2010 : la modernité a su se marier harmonieusement au charme de l’ancien, conférant à l’ensemble une beauté indéniable. Implantée dans un parc de plus de 5’000 m², elle offre une surface habitable de 800 m², possède une vue exceptionnelle sur le lac et les Alpes ainsi qu’un environnement calme. Deux dépendances et un garage double complètent ce bien. Cette demeure d’exception allie subtilement confort, originalité et splendeur tout en laissant à ses futurs propriétaires la latitude nécessaire à sa personnalisation. Caractéristiques Surface habitable env. 800 m2 Surface terrain 5’038 m2 Nbre de pièces plus de 10 Prix sur demande Contacts Ventes Résidentielles Vaud ventesvd@regierhone.ch - 058 219 01 70 Lausanne PRESTIGE VAUD
  • 61 Splendide propriété « pieds dans l’eau » D ans la région très prisée de l’Est lausannois, cette demeure se présente sur trois niveaux desservis par deux ascenseurs intérieurs. Elle possède également une dépendance et un logement pour le gardien. L’ensemble repose sur un splendide parc arborisé de près de 2’650 m² offrant une vue totalement dégagée sur le lac. Ponton privatif avec deux points d’amarrage, terrain de volley-ball, garage climatisé pour neuf voitures et système de sécurité de dernière technologie confèrent à cette propriété un réel caractère d’exception. Cette demeure allie confort et élégance dans une harmonie parfaite tout en laissant à ses futurs propriétaires la latitude nécessaire à sa personnalisation. Caractéristiques Surface habitable plus de 1’000 m2 Surface terrain 2’648 m2 Nbre de pièces plus de 15 Prix sur demande Contacts Ventes Résidentielles Vaud ventesvd@regierhone.ch - 058 219 01 70 Paudex PRESTIGE VAUD
  • PROMOTION VENTE LOCATION Montagne 63 Nouvelle agence à Crans-Montana : au bénéfice d’une longue expérience dans le domaine immobilier et d’une excellente connaissance de la région, notre équipe locale vous conseillera et vous aidera à orienter vos choix efficacement et agréablement, que vous souhaitiez acquérir ou louer un bien.
  • www.regierhone.ch64 Contacts Ventes Résidentielles Valais ventesvs@regierhone.ch - 027 775 50 50 Le Prado, 7 appartements traversants de 3 à 5 pièces S ituée au cœur de la célèbre et magnifique station valaisanne de Crans-Montana, qui attire une clientèle suisse et internationale, cette luxueuse résidence est composée de 7 appartements traversants d’une surface de 165 à 270 m2. Son emplacement central sur la route du Prado permet un accès immédiat aux différents commerces , restaurants, parcours de golf et pistes de ski. Alliant harmonieusement matériaux authentiques, modernes et écologiques, cette superbe réalisation bénéficie du label Minergie. Vendus bruts, ces logements offrent toute liberté quant à leur aménagement intérieur. Caractéristiques Début de la construction 2011 Disponibilité immédiate Prix sur demande Crans-Montana VENTE VALAIS [ PROMOTION ]
  • www.regierhone.ch 65 Contacts Ventes Résidentielles Valais leselans@regierhone.ch - 027 775 50 50 Les Elans, 7 appartements de 3.5 à 5.5 pièces S itué à 5 mn de la station de Crans-Montana, paradis des sports d’hiver et d’été, le chalet domine la vallée du Rhône et offre un panorama exceptionnel, avec un ensoleillement optimal, été comme hiver, du fait de son orientation sud-ouest. La construction a été pensée en harmonie avec le site (choix des matériaux tels que vieux bois et pierres naturelles) et de manière à offrir à ses habitants un confort durable conditionné par les impératifs de la vie moderne. Caractéristiques Début de la construction hiv. 2013 Disponibilité second sem. 2014 Prix à partir de CHF 1’155’000.- Bluche VENTE VALAIS [ PROMOTION ]
  • www.regierhone.ch66 Contacts Ventes Résidentielles Valais ventesvs@regierhone.ch - 027 775 50 50 Appartement avec cachet au cœur de la station E ntièrement rénové en 2012 avec goût, ce bel appartement de 4.5 pièces a su conserver beaucoup de cachet. Au centre de Crans, il est situé à quelques pas des remontées mécaniques et présente une surface habitable d’environ 108 m2. Les espaces de vie se composent d’un vaste living avec cheminée et salle à manger ainsi que d’une cuisine ouverte. La partie nuit offre une master bedroom, une chambre d’enfants avec lit à étages, une chambre d’amis et deux salles d’eau. Le balcon d’environ 10 m2 est orienté sud-ouest. Une cave ainsi qu’un garage box complètent ce bien. Le plus : produit rare sur le marché de l’immobilier. Caractéristiques Référence 20413 Surface PPE 108 m2 Nbre de pièces 4.5 Prix CHF 1’250’000.–* * Vente autorisée à la clientèle étrangère Crans-Montana VENTE VALAIS
  • www.regierhone.ch 67 Contacts Ventes Résidentielles Valais ventesvs@regierhone.ch - 027 775 50 50 Chalet de haut standing S itué à quelques minutes en voiture du centre de Crans et des remontées mécaniques, ce somptueux chalet repose sur une parcelle d’environ 1’918 m2 et jouit d’une vue imprenable sur la vallée et les Alpes valaisannes. Offrant une totale tranquillité ainsi qu’un confort absolu, cette résidence de standing bénéficie d’une surface habitable d’environ 820 m2 répartie en deux logements séparés, l’un au rez-de-chaussée et l’autre occupant les deux étages. Un espace détente, agrémenté d’un sauna et d’une grande piscine, procure un bien-être supplémentaire aux résidents. Quatre garages en sous-sol viennent compléter ce bien d’exception. Caractéristiques Référence 20421 Surface habitable 820 m2 Surface terrain 1’918 m2 Nbre de pièces 7 Prix sur demande Crans-Montana VENTE VALAIS
  • www.regierhone.ch68 Contacts Locations Résidentielles Valais locationvs@regierhone.ch - 027 775 50 50 Chalet avec vue sur les Alpes C ette nouvelle construction de très haut standing est située aux Briesses, proche du centre de la station de Crans-Montana, des commodités et des remontées mécaniques. Ce chalet a été construit avec des matériaux de haute qualité, dans ce cadre naturel et privilégié du Valais, avec une vue plongeante sur toute la vallée du Rhône. Harmonieusement distribué sur trois niveaux, desservis par un ascenseur, chaque étage jouit d’un confort raffiné. Au rez-de-chaussée : vaste pièce avec cuisine équipée et s’ouvrant sur l’espace salle à manger et séjour. Les larges baies vitrées offrent une vue panoramique sur la chaîne des Alpes. Il dispose également d’une chambre à coucher avec salle d’eau privative. Le 1er étage présente trois chambres à coucher avec salle de bains chacune. Deux d’entre elles, dont la master bedroom, disposent d’une terrasse privative. Au sous-sol, des rangements à skis et une buanderie équipée, sans oublier l’accès aux deux places de parking du garage couvert. Caractéristiques Référence LOCRESBEAUBOIS Surface habitable 255 m2 Nbre de pièces 5.5 Prix location sur demande Crans-Montana LOCATION VALAIS
Fly UP