The present document can't read!
Please download to view
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
...

La chirurgie des tendinopathies d’adducteur - Dr Gilles Reboul - 1ère Journée Européenne de la Pubalgie - Clinique du sport Bordeaux Mérignac

by vitamineb

on

Report

Category:

Healthcare

Download: 0

Comment: 0

1,951

views

Comments

Description

La chirurgie des tendinopathies d’adducteur -
Par le Docteur Gilles Reboul
Lors de la 1ère Journée Européenne de la Pubalgie
-Clinique du sport Bordeaux Mérignac
Download La chirurgie des tendinopathies d’adducteur - Dr Gilles Reboul - 1ère Journée Européenne de la Pubalgie - Clinique du sport Bordeaux Mérignac

Transcript

  • 1. La chirurgie destendinopathies d’adducteurDr Gilles REBOUL
  • 2. Définition Douleur de la région de l’aine qui touche le sportif Le diagnostic est difficile du fait des différentespossibilités d’atteinte organique : 1 articulation,18 muscles et tendons, 2 canaux inguinaux,6 nerfs Le traitement est dépendant de nombreuxfacteurs : sport pratiqué niveau sportif aigu / chronique réponse ou non au traitement médical
  • 3. Pubalgie de quoi parle-t-on ? Hernie du sportif Ostéoarthropathie Tendinopathie d’insertion Conflit de hanche Pathologie ilio-psoas
  • 4. Hölmich, 2007 60 % tendinopathie d’insertion 35 % ilio-psoas 2 % sportsmen’s groin 1 % conflit de hanche 1 % ostéoarthropathie L’association des différentes pathologies est souventprésente → Difficultés de traitement
  • 5. Epidémiologie Incidence a augmenté entre 2003 et 2009 (Tyler, 2010) 5 à 18 % des sportifs touchés tout sport confondu 58 % des footballeurs présentent un antécédent de douleur pubienne La pubalgie (dans toutes ses formes !) peut atteindre 10à 20 % des effectifs sur une saison (Ekstrand, 2001;Atkins, 2010; Jansen, 2008 ) La récurrence de la pubalgie est importante dans lessports collectifs professionnels où elle peut atteindre 38 à44 % (Tyler, 2010 ; McIntyre, 2006) Un antécédent de forme de pubalgie multiplie par deuxle risque d’un nouvel épisode et par trois s’il s’agit d’unjoueur professionnel (Hölmich, 2009)
  • 6. Anatomie Adducteur Longus Adducteur Brevis Adducteur Magnus Pectineus Gracilis Sartorius
  • 7. Anatomie Tendon long adducteur : 40 %fibres tendineuses, 60 % fibresmusculaires : petite taille =11,6 mm long Enthèse fibro-cartilagineuse rapport / capsule articulairesymphysaire (variation : tendon oumusculaire) Tendon court adducteur : insertionuniquement musculaire
  • 8. Anatomie Continuum anatomique (aponévrose commune) entrefibres tendineuses superficielles du long adducteur ettendon distal des droits abdominaux Cette aponévrose présente un contact avec le disquefibro cartilagineux de la symphyse pubienne et lesstructures capsulaires
  • 9. Physiopathologie Tendinopathie : enthèse (jonction tendon périoste)et non Jonction myo tendineuse Tendinopathie long adducteur : enthèsopathiemécanique (microtraumatismes répétés ) Etude histologique : hyperplasie angiofibroblastique
  • 10. Diagnostic Clinique : histoire, atcd, sports pratiqués, niveausportif Evolution clinique souvent > 3 mois Douleurs à la palpation et tests comme squeeze test
  • 11. Diagnostic Recherche des autres lésions associées (paroi,Ilio-psoas, hanche, symphyse)
  • 12. Diagnostic Para clinique : écho, IRM
  • 13. Traitement Toujours débuter par untraitement médical repos glace AINS Physiothérapie : protocolespécifique Hölmich
  • 14. Indications chirurgicales Réévaluation à 1 mois puis2 mois Clinique IRM Chirurgie si échec de cesprotocoles et évolutionsupérieure à 3 mois
  • 15. Indications chirurgicales :Ténotomie uni ou bilatérale
  • 16. Lésions aigües long adducteur Incidence élevée (Ekstrand, 2011) Football niveau élite (Häggund, 2013) 1/ 3 du total des blessures musculaires Rang 2 (23-25%) Pas de chirurgie en urgence (sauf hématome compliqué) Après physiothérapie bien conduite, si douleurs persistantesténotomie (au cas par cas)
  • 17. Technique Anesthésie générale Pas d’antibiotique Patient en décubituslatéral Incision 4 cm Ouverture du fascia péritendineux Section à 5 mm dupérioste au BE Libération complète dutendon vers le bas (plusou moins résection)
  • 18. Morbidité Hématome 2% Infection 0,05 % Rupture d’adhérence15 à 25 % À 1 mois ou après 3 mois Rupture de cicatrice adhérentielle Déplacement du tendon sectionné
  • 19. Résultats Age du patient 15-20 ans 10% 20-25 ans 25% 25-30 ans 35% 30-35 ans 15% >35 ans 15% Recul d’analyse 82% à 1 an 65% à 2 ans 40% à 3 ans Geste associé 85 % chirurgie pariétaleplus ténotomie 15 % ténotomie seule Sport pratiqué Football 65% Rugby 25% Athlétisme 8% Autres 2% Délai d’intervention 95% avant 6 mois Exploitation des données recueil de septembre 2007 àdécembre 2010 122 dossiers exploitables / 181 dossiers
  • 20. Résultats250200150100500Répartition en fonction des techniquesChirurgie des adducteurs Chirurgie de la paroi2007 2008 2009 2010 2011AnnéesNombres
  • 21. RésultatsType de lésions % de lapopulationétudiéeNombre depatientsFissure /inflammation 25 17 / 13Fibrose / ossification 75 77 / 15
  • 22. RésultatsIndicesatisfactionSportpratiquéNombred’heures/semaineMorbidité Rechute Reprise aumêmeniveausportifTB à B Foot 70% > 8 heures,90%6% 6% 85%Moyen àmauvaisFoot 75% < 8 heures,82%72% 63% 11%
  • 23. Réhabilitation Vital pour le résultat final 1ère semaine Marche dès le premier jour Exercice statique dès que possible 2ème et 3ème semaine Jogging et running Augmentation progressive du renforcement abdominal 4ème semaine Intensification rééducation paroi et adducteur Réathlétisation Reprise compétition entre 2ème et 3ème mois
  • 24. Nombre Diagnostic Intervention FollowuprésultatsHolmich199759 M AdductorTendinopatyGr1:Active training12 wGr2:Passivetherapy 12 w7monthsGr1:79%Gr2/14%Martens1987102 Met 7 FAdductor tendinitisand abdominis tendGr1:conservativemanagementGr2:surgery6months5 yearsGr1:36% TBGr2:53%TB/28%B(10/14)Akermark199216 M Chronic groin pain Adductor tenotomy 4-48months10 full act,14 w5 reduced levelMeyers2000137 M20 FAthletic pubalgia Rectus Abdreattachment+/-add25months12 years89% no painand full act:6monthVan DerDonckt200341 M Athletic pubalgia Bassini repair+addtenotomy+rehabilitation6 monthaftersurgery90% returnedsame levelSchilders201349 MproChronic add relatedgroin painPartial adductorrelease25-72months42/43 samelevel (2 month)
  • 25. Conclusion La tendinopathie des adducteurs est fréquente(70 % Hölmich 2007) Le diagnostic est clinique et paraclinique Le traitement est toujours médical et rééducatif en premier En cas d’évolution chronique et si échec du protocolebien conduit la chirurgie doit être proposée Les résultats de la chirurgie combinée à une rééducationadaptée permet 85 % de très bons résultats avec reprisedu sport avant 3 mois L’étude des facteurs de risque (prévention), la correction dela faiblesse pariétale associée (rééducation et chirurgie)doivent permettre d’améliorer encore les résultats
  • 26. Merci pour votre attention
  • Fly UP