The present document can't read!
Please download to view
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
...

Rapport de stage Centrale Laitière

by ramzi-el-idrissi

on

Report

Download: 0

Comment: 0

4,980

views

Comments

Description

Centrale Laitière
Download Rapport de stage Centrale Laitière

Transcript

  • 1. Stage de fin d’études MCQSommaireDédicacesRemerciementsSommaire ............................................................................................................................... 1Introduction ............................................................................................................................ 3Partie 1 : Présentation de la Société1. Société Centrale Laitière .................................................................................................... 42. Objet social ......................................................................................................................... 43. Présentation de la société ................................................................................................... 53.1 Historique ........................................................................................................................................ 53.2 Activités de l’entreprise .................................................................................................................. 63.3 Organisation ................................................................................................................................... 63.3.1 Description ......................................................................................................................... 63.3.2 Organigramme de la Direction Supply Chain.................................................................... 6Partie 2 : Gestion de stock1-Introduction ......................................................................................................................... 81.1 Définition du stock .......................................................................................................................... 81.2 Rôle des stocks ................................................................................................................................ 81.3 Objectifs du stock de pièce de rechanges ....................................................................................... 92. Stock du magasin ............................................................................................................... 92.1 La mise en stock d’une nouvelle pièce de rechange ...................................................................... 93. Description des documents exploitables .......................................................................... 103.1 Bon de commande........................................................................................................................ 103.2 Bon de sortie ................................................................................................................................. 103.3 Bon de livraison ........................................................................................................................... 104. Inventaire et organisation du stock .................................................................................. 10Partie 3 : Optimisation du pièces de rechange1. Analyse de la consommation et les besoins des articles en pièce de rechanges (PDR). . 111.1. Utilisation de la méthode ABC .................................................................................................... 111.2. Démarche à suivre........................................................................................................................ 111.3 Représentation graphique de Pareto.............................................................................................. 121.3.1 Interprétation de la courbe ............................................................................................ 122. Mode d’approvisionnement ............................................................................................. 132.1. Classe A ....................................................................................................................................... 132.1.1 Calcul du point de commande........................................................................................ 132.2. Classe B ...................................................................................................................................... 152.3. Classe C ....................................................................................................................................... 152.4. Les articles du pneumatique......................................................................................................... 17Conclusion ............................................................................................................................ 181
  • 2. Stage de fin d’études MCQ2BibliographieAnnexes
  • 3. Stage de fin d’études MCQIntroductionPlusieurs secteurs sont concernés par la logistique des pièces de rechange. Parmi ceux-ci citonsl'automobile, l'informatique, les équipements et appareils médicaux, les machines outils, leséquipements industriels .La mise en place et le bon fonctionnement d'un réseau de distribution depièces de rechange est souvent un aspect majeur pour réussir à s'implanter sur un marché.3Une pièce de rechange doit être disponible:-instantanément, si il s'agit dune pièce d'usure dont la durée de vie est limitée,-en quelques heures si il s'agit de pièces dont les pannes sont relativement fréquentes,- en 24 ou 48 heures au grand maximum si il s'agit de pièces coûteuses ou dont les pannes sont trèsexceptionnelles, et par ailleurs si cette pièce défaillante ne provoque pas un arrêt total de la machine.Ces modalités de mise à disposition des pièces de rechange impliquent des organisationslogistiques à plusieurs niveaux et des modalités spécifiques de gestion de stock à chacun de cesniveaux.L'organisation logistique doit être en fait le meilleur compromis entre le taux de service, le coûtfinancier de stockage des pièces et les coûts de transport pour dépanner le plus rapidement leséquipements défectueuse.Suivant les cas, la propriété des stocks de pièces de rechange est répartie entre plusieurs entités.Par exemple dans l'automobile, les pièces suivant leur type peuvent être stockées avec une quantitéoptimal:Mon stage s’inscrit dans ce sens. Il m’a en effet, été demandé de : Analyser les consommations en pièce de rechange (PDR) pour la maintenance des parcsde véhicule de transport et des engins de manutention. Déterminer les articles à maintenir en stock tel que la quantité par article soit optimale. Établir une méthode d’approvisionnement pour chaque type des besoins.Mon rapport comporte trois parties :1. Présentation de l’entreprise et de son activité.2. Un inventaire des pièces de rechange.3. Gestion des pièces de rechange.
  • 4. Stage de fin d’études MCQPartie 1 : Présentation de la Société41. Société Centrale LaitièreFiche TechniqueStatut juridique:Société AnonymeActivité Principale: Transformation laitièreDate de Création : 1940Registre de commerce : 26977, CasablancaCode Fiscale: 610751Patente: 31400660Siége Social: Twin Center Tour A - 6ème étage.CasablancaTéléphone : 022 95 81 95Fax : 022 95 8189e-mail ahettani@centralelaitiere.com2. Objet socialEffectuer au Maroc toutes les opérations se rapportant à la production, au ramassage, à latransformation, à la vente des produits agricoles notamment ceux de l'élevage de l'arboriculture et dela viticulture. Construire, installer et exploiter au Maroc des usines destinées à recueillir, pasteuriser etréfrigérer le lait destiné à la vente, à la fabrication de beurre, de fromage et de yoghourts.
  • 5. Stage de fin d’études MCQ53. Présentation de la société3.1 HistoriqueDepuis sa création en 1940, Centrale Laitière est le pionnier de l’industrie laitière au Maroc.Filiale du Groupe ONA depuis 1981, elle bénéficie de l’expertise du premier groupe privé Marocain etd’un ensemble de synergies, savoir-faire et compétences.Partenaire du Groupe Danone depuis 1953, Centrale Laitière innove de façon continue encréant des produits sains et équilibrés pour le bien-être du consommateur.UN LEADER SUR SES MARCHES.Présente sur 4 grands sites de production, Centrale Laitière est aujourd’hui le premierproducteur Marocain de lait conditionné (315 000 tonnes/an) et de produits laitiers frais (130 000tonnes/an) avec près de 60% de parts de marchés. Pour renforcer cette position, Centrale Laitièreinvestit durablement, dans son programme d’amélioration de la qualité, ses procèdes de fabrication, etses ressources humaines. Centrale Laitière place la Qualité et l’Innovation au coeur de ses actions. Lesuccès de l’innovation de Centrale Laitière s’appuie sur une connaissance des attentes desconsommateurs, un savoir-faire marketing reconnu, des marques leaders ainsi qu’une collaborationétroite avec le centre de recherche et développement de Danone. Centrale Laitière est un distributeurde proximité auprès de plus de 45000 points de vente desservis quotidiennement par plus de 400camions.UN SOLIDE ANCRAGE DANS LA RÉALITÉ RURALE.Centrale Laitière collecte chaque année environ 400 millions de litres de lait auprès de 700centres de production regroupent 80 000 éleveurs. Chaque jour, les citernes de ramassage véhiculent lelait à partir de six grandes zones de collecte : Tadla, Haouz, Doukkala, Chaouia, Gharb-Loukkos etSaiss-Zemmour. Créateur de richesse pour le monde rural, Centrale Laitière maintient une étroiterelation avec ses éleveurs partenaires et leur apporte un soutien important notamment en terme deformation et conseil.
  • 6. Stage de fin d’études MCQ6UN MODÈLE DE CROISSANCE.La priorité à la qualité, volonté d’innovation, investissements dans ses ressources humaines,recherche de gains de productivité et l’amélioration continue en matière de gestion sont lesfondements du modèle de croissance de Centrale Laitière. Parmi les principaux leviers de croissancede Centrale Laitière, figurent l’accessibilité, la proximité clients et consommateurs ainsi que lanotoriété de ses marques.3.2 Activités de l’entrepriseLa société Centrale Laitière a deux activités distinctes : Transformation laitière. Production du :-Lait pasteurisé : 90 100 000 T/an.-Lait prétraité concentré : 80 à 85 000 T/an.3.3 Organisation3.3.1 DescriptionPour honorer cet engagement, le département en plus haut niveau met en oeuvre uneorganisation adéquate des ressources qualifiées, à cet effet il définit les missions suivantes : L’organisation du département exploitation logistique ; Les nominations aux différents postes ; Les liens hiérarchiques et fonctionnels entre les entités ; Les services et les sections.Le responsable du département et les chefs d’atelier attribuent aux membres de leurs équipes : Les tâches ; Les responsabilités ; Les autorités.3.3.2 Organigramme de la Direction Supply ChainIl est présenté dans la page suivante :
  • 7. Stage de fin d’études MCQ7
  • 8. Stage de fin d’études MCQPartie 2 : Gestion de stock81-IntroductionQuelle que soit l'activité de l'entreprise, sa taille et son organisation, les stocks existent.Le stock zéro reste un idéal impossible à atteindre vu les délais importants d’approvisionnement enpièce de rechange et les aléas.Pour cela il faut constituer un stock qui permettra de réaliser les différents travaux de maintenance etd’éviter ainsi les arrêts de fonctionnement des véhicules et les engins de manutention dus à un manquede pièce de rechange.La gestion des stocks doit réaliser un compromis entre deux choix opposés : Un stock trop important diminue les ruptures mais coûte trop cher pour l’entreprisepuisqu’il constitue un capital immobilisé. Un stock trop réduit risque d’engendrer des ruptures.Par conséquent, le bon fonctionnement de la maintenance nécessite une bonne gestion des stocks derechange.Pour avoir une gestion efficace, les responsabilités et les taches doivent être repartie avec précisionentre les divers services intéressés (voir tableau A).Tableau A[1]Tache ResponsableDéfinition du besoin MaintenanceExpression du besoin Gestion des stocksSatisfaction du besoin AchatMagasinages MagasinContrôle de la valeur Compatibilité stock1.1 Définition du stockLes stocks sont des produits placés dans les entrepôts ou des magasins en attente d’uneutilisation future.1.2 Rôle des stocksLe stock a pour rôle de :1. Répondre à la demande anticipée2 Éliminer les risques de pénuries.
  • 9. Stage de fin d’études MCQ3. Minimiser le nombre de commandes4. Se protéger des augmentations de prix5. Faciliter les opérations91.3 Objectifs du stock de pièce de rechangesLe stock de pièce de rechange a pour objectif de : Réduire les temps perdus par les agents de maintenance dus à la non disponibilité des piècesnécessaires lors des travaux de maintenance. Réduire les coûts administratifs dus à des multiples achats dans l’année de pièce de rechangesde faible valeur.2. Stock du magasinLe stock du magasin de pièce de rechange en Central Laitier est réparti en trois types des articles : Les articles spécifiques pour chaque véhicule c'est-à-dire celles qui sont fabriquésspécialement pour ces véhicules et ne sont pas interchangeables.Exemple kit master d’embrayage. Les articles standard c'est-à-dire les pièces interchangeables avec des pièces d’une autremarque.Exemple : les batteries. Les consommables c'est-à-dire les articles courants.Exemple : boulonnerie, baguettes, huiles, graisse, lampes.L’organisation de ces articles (pièces de rechanges) dans le magasin se fait par la marque duvéhicule, par référence et puis par code qui peut donner toutes les informations tel que lesopérations effectues pour ces articles, la quantité en stock, la quantité sortie et transféré par dateainsi que le prix de chaque article.2.1 La mise en stock d’une nouvelle pièce de rechangePour une pièce nouvelle le responsable magasin fait une demande de création d’un codeconcernant cette pièce au service d’achat.Cette demande comporte essentiellement la référence et la désignation de cette pièce ainsi que ledépôt.
  • 10. Stage de fin d’études MCQ103. Description des documents exploitables3.1 Bon de commande Le chef du magasin demande son besoin (utilisation du système). La demande doit être signé par (utilisation du système) par le chef du magasin. Envoyer la demande au service d’achat pour la approuver. Envoyer la demande au fournisseur choisi selon les critères de choix de service d’achat.3.2 Bon de sortie-Entre les sites. Le chef du magasin (a son stock) Le chef du magasin reçoit une demande des pièces de rechange. Le chef du magasin a le droit d’accéder les bases des données de stock pour les autres sitescomme il a la possibilité de faire les transferts entre les dépôts (s’il y a un accorde).-Le même site. Le chef du magasin reçoit un bon de sortie pièce signe par le responsable atelier.Dans ce bon on trouve la quantité demandée, le véhicule et la personne qui va faire l’opérationd’intervention.Ce bon a trois exemplaires :-1 pour le magasinier.- 1 reste dans le cahier pour la sécurité.- 1 il se classe avec la fiche du véhicule.3.3 Bon de livraison (bon d’entrée) Le chef du magasin reçoit les articles avec leur bon de livraison. La réception se fait sur système.Et aprèsIl fait son contrôle sur terrain en matière de quantité et qualité donc il y a deux cas :S’il est satisfait il approuve le bon de livraison.S’il n’est pas satisfait il refuse.4. Inventaire et organisation du stock
  • 11. Stage de fin d’études MCQLes pièces sont placées sur un rayonnage, chaque étagère comporte le nom, la référence et le11code d’article (Identifier par le système Movex).Pour vérifier la quantité réelle et celle du système de quelques articles j’ai fait un inventaire (VoirAnnexe 1). Cet inventaire est caractérisé par : Le code d’article (identifier par le système Movex). La quantité en stock.J’ai vérifié et validé mon travail avec le responsable magasin et après on a trouvé quelquesécarts entre le stock réel et celle du système Movex que on a modifié sur place.Partie 3 : Optimisation du pièces de rechange1. Analyse de la consommation et les besoins des articles en pièce de rechanges (PDR).1.1. Utilisation de la méthode ABC [2]Lorsqu’on se trouve devant un stock élevé composé de milliers d’articles, on ne peut consacrerautant d’attention à chacun des articles, puisque ceux-ci ne présentent pas tous les mêmes risques.Les articles les plus importants présentent des problèmes graves de surstockage ou de pénurie ;ces articles demandent donc une attention très fréquente et soutenue pour gérer le plus finementpossible.Aussi, pour dégager les articles les plus importants et choisir la meilleure méthode de leurgestion, on utilise la méthode ABC.Elle est également connue sous le nom d’analyse de Pareto.Le principe de l’analyse ABC est de consacrer une grande attention aux articles les plus importantssans négliger les moins importants.La méthode consiste à classer les articles en ordre décroissant d’importance suivant un critère donné,puis à découper des catégories que l’on désigne par A, B, C,… La catégorie la plus importante est laclasse A, et ainsi de suite.1.2. Démarche à suivre.1. la collection des données relatives aux pièces de rechange.2. le choix de la consommation moyenne annuelle des articles comme critère de sélection.3. le classement des articles par ordre décroissant de la consommation moyenne annuelle.4. calcul des valeurs cumulées de la consommation moyenne annuelle.Tableau 1 du calcul (voir annexe1) :
  • 12. Stage de fin d’études MCQ121.3 Représentation graphique de ParetoCourbe des fréquences cumulées12010080604020086074G81554G80924G84122G81894G82075G81396G83304G82878G85106GCode d'article% CumuléCourbe desfréquencescumulées1.3.1 Interprétation de la courbeD’après le tableau 1(Voir annexe) et la représentation graphique au dessus j’ai classé lesarticles selon leurs consommations annuelles en trois catégories A, B et C tel que :A : représente les articles les plus importants (voir annexe 2 : tableau 2).B : représente les articles qui ne sont pas assez importants (voir annexe 2 : tableau 3).C : pour les articles moins importants (voir annexe 2 : tableau 4).Limites de chaque catégorie A, B et C.A > 202 article par année.31 <B<=202 article par année.C<=31 article par année.Les articles de la classe A c'est-à-dire les plus consommable doivent exister dans le magasinavec une quantité optimum (voir Tableau BB ci dessous) tandis que ceux de la classe C ne doiventpas exister si je me base sur la consommation annuelle car elle ne représente que 5% de la population
  • 13. Stage de fin d’études MCQ(consommation globale moyenne annuelle). Pour avoir une décision limitée une autre analyse doit êtrefaite de cette classe.2. Mode d’approvisionnement1-Établissement d’une mode d’approvisionnement pour chaque type de besoin.132.1. Classe A2.1.1 Calcul du point de commande [3]Le point de commande s'appelle également seuil de commande ou seuil de réapprovisionnement.Cette technique est utilisée essentiellement pour les articles de classe ALe point de commande Pt se calcule selon la formule :Avec : Q : La Quantité consommée par mois. T : Le temps de consommation de Q =1 mois. DL : Le délai de livraison = (21/30) mois. S : Le stock max. Cad : La quantité à commander.Lorsque le niveau de stock atteint le point de commande pt, la préparation de commande estlancée. La durée DL est suffisante pour ramener le stock au niveau initial (voir fig1).Fig 1
  • 14. Stage de fin d’études MCQ14Tableau BBCoded'article Libellé S (article/mois) Smin pt Cad86074G HUILE MOTEUR DIESEL (F) 4003,075 201 2803 400483584G HUILE MOTEUR DIESEL (V) 1083,783333 55 759 108480190G BAGUETTE 3,15 890,4333333 45 624 89181557G RIVET 5X27 755,7666667 38 530 75680272G FLEXIBLE LAIT 315,3833333 16 221 31680872G LAMPES 24V21W 225,3833333 12 158 22680065G LAMP 24V 5W GRAISSEUR 207,1166667 11 145 20880325G LAMPE 24V NAVET 203,8333333 11 143 20484907G FUSIBLES 20A 175,3191667 9 123 17680905G GRAISSE 148,4083333 8 104 14984189G FIL ELECTRIQUE 14/10 97,25 5 69 9881620G VIS AVEC ECROU 94,13333333 5 66 9581285G COLLIER PLASTIQ 94,08333333 5 66 9580091G BAGUTTE INOX 87,43333333 5 62 8883583G HUILE DE DIRECTION 85,13166667 5 60 8680117G RESINE (KGS) 79,08333333 4 56 8080070G BAGUETTE SAFINOX R316 L 73,43333333 4 52 7481392G FEU POSITION FES78 69,46666667 4 49 7080637G ECROU STOP 63,26666667 4 45 6480044G FILE DE SODURE 58,29166667 3 41 5980788G HUILE DE FREIN 57,03333333 3 40 5880986G FILTRE GASOILE 54,9 3 39 5583573G RONDELLE 10X30 53,83333333 3 38 5480210G RONDELLE DE 6 50,93333333 3 36 5183753G DILLUANT CELLUL 46,1525 3 33 4780566G BOULON 8X30 45,38333333 3 32 4684760G COLLIER 44,66666667 3 32 4580906G HUILE PONT ARRIERE 42,93333333 3 31 4381014G FILTRE A HUILE 42,86666667 3 31 4380874G LAMPES 24VH4 41,28333333 3 29 4280741G RONDELLE DE 14 39,45 2 28 4083585G HUILE BOITE A VITESSE 39,1 2 28 4080211G RONDELLE DE 8 35,15 2 25 3680638G ECROUS FREIN 35,05 2 25 3680286G LAMPE 12V 21W 28,96666667 2 21 2981908G COSSE BATTERIE POSITIFE 28,88333333 2 21 2982614G VIS PARKER 5X20 28,5 2 20 2984763G ROULEAUX DE SCO 26,31666667 2 19 2780801G BOULON 10X40 25,61666667 2 18 2680800G BOULON 10X30 25,48333333 2 18 2681355G FEU COMPLET 166 24,2 2 17 2585971G PNEUS 385X65X22.5 23,9025 2 17 2481909G COSSE BATTERIE NEGATIFE 23,81666667 2 17 2480528G BOULON 6X20 22,23333333 2 16 2380742G RONDELLES 22,18333333 2 16 2381189G ECROUS GOUJONS 21,93333333 2 16 2281020G FILTRE A HUILE 21,63333333 2 16 2280877G LAMPES 24V4W 21,16666667 2 15 22
  • 15. Stage de fin d’études MCQCoded'article Libellé S (article/mois) Smin pt Cad83519G BOULONS HR14X40 20,875 2 15 2180346G ACIDE BATTERIE 19,96666667 1 14 2082524G CABOCHON VIGNAL 19,7225 1 14 2080789G HUILE HYDRAULIQUE 19 1 14 2080365G RETREVISEUR EX 18,68333333 1 14 1983514G BOULONS HR12X40 18,68083333 1 14 1980116G FILTRE GASOIL 18,58333333 1 14 1980847G BATTERIE M10 18,4 1 13 1980285G LAMPE 12V 21/5W 18,15 1 13 1980873G LAMPES 24V21/5W 16,88333333 1 12 17Pour savoir toute les informations concernant ces articles il faut créer ou ajouter des autresfonctions sur le système Movex lesquelles on peut sortir les données suivants : Smin, pt et Cad.Si non il faut faire un inventaire chaque quinze jourAVANTAGE :Elle permet d'éviter les ruptures de stocks.Elle est adaptée à une consommation partiellement irrégulière.Inconvénient :-Le nombre de commande peut être augmenté.-La nécessité d’un suivi continue du stock.2.2. Classe BD’après le tableau 3 (voir annexe 2) j’ai remarqué qu’il y a une partie des articles qui peuventgérer comme la classe A car l’écart entre les deux catégories (A et B) est très faibles sauf que le stockde sécurité cette foie sera égale à (1/4) multiplie par la quantité consommées(S).Résultas se trouve dans le tableau 5 (Voir annexe 3).2.3. Classe CPour distinguer entre les articles de la classe C on doit analyser chaque article séparément selon15les critères suivants : La facilité de le trouver dans le marché dans un délai adéquat. Leur importance comme pièce critique du véhicule.Donc les articles adaptés au premier critère ne seront pas stockés tandis que les autres serontentreposés vu leur correspondance au deuxième critère (voir les deux tableaux suivants).
  • 16. Stage de fin d’études MCQTableau 6 : Les articles qui ne doivent par être en stock mais ils seront sur commande saufspécification.Coded'article Libellé PMP16Consommationannuellemoyenne (Ci)spécification82080G POMPE A HUILE/V 10619,1 385427G TURBOT SE 160 4814,13 385545G CHEMISE ET PIST 4571,0733 482929G CARTE CIRCUIT 4242,7 381162G NECISSAIR DE SELETTE 4055,26 382966G TENDEUE COMBLET 3703,84 385515G POCHETTE JOINT 3651,94 3 Assemblé avec KIT81874G ENSE CHEMISE ET PISTON 3590,105 12,7582925G CYLINDRE DE FREIN AR F10 3125,39417 985691G DISQUE EMBRIAGE 2770,7575 5,75La possibilité defaire la garniture85338G VENTILATEUR SE160 2608,54 4,682916G CALANDRE AV NL10 2392,88 4,681536G PLAQUETTE FREIN 2272,1475 682123G POCHETTE JOINT COMPLET NL10 1672,025 6,484496G STATOR 1655,3815 5,482971G PIPE D'EAU 1542,8 3,483608G PLATEAU EMR NISSAN 1177,4717 8,75 Changé par Kit82605G VANNE PAPILLON 3" 1101,60711 580554G TAMBOURS FREINS AR NL10 1091,96 980725G RESSORT FREUHAUF 13 LAMES 1060,67429 22,3382541G RESSORT AUX N L10 1042,185 585118G TOLE NOIR 2x1x8m 987,39 1385916G CHEMISE NUL KIA 2700 882,9975 782630G TUBE CARRE 872,42 12,67
  • 17. Stage de fin d’études MCQ17Tableau 6 (suite)Coded'article Libellé PMPConsommationannuellemoyenne (Ci)spécification82457G DISQUE D'EMBRAY 764,932222 10,75 Changé par Kit86038G TOLE NOIR 2500x1250x3m 510,57 16,6783861G CHEMISE F10 NUS 503,7067 25,284585G JOINT CULASSE 444,18786 682458G BUTEE D'EMBRAYA NISSAN 435,448291 6,33 Changé par Kit80227G FER UPN 70 299,75 8,7582597G FER EN U DE 100 296,21 3,885980G BUTOIR EN CAOUTCHOU 262,6898 11,67Pour les articles qui doivent être en stock avec leurs quantités indiquées (voir tableau 7 en annexe 4).Les articles qu’ont une quantité annuelle moyenne inférieure ou égal à 2 pièces par année ne doiventpas être en stock (voir tableau 7-1 : Annexe 4) de ce fait ils vont permettre d’avoir un gain de : 2219365 Dhs par unité de temps. l’espace dans le magasin.2.4. Les articles du pneumatique (Voir tableau 8 en annexe 4)J’ai sortie le pneumatique de l’étude car pour ce type de rechange le responsable pneumatiquefait une autre gestion c'est-à-dire chaque mois il fait son contrôle visuel ou à l’aide d’une appareil quis’appelle jauge de profondeur pour chaque véhicule afin de détermine la quantité totale nécessaire despneus pour la commander.
  • 18. Stage de fin d’études MCQConclusionMon travail élaboré durant cette période de stage m’a permis d’approfondir mes connaissancestechniques surtout au niveau de la gestion des pièces de rechange des véhicules de transport et lesengins de manutention.J’ai entamé la partie importante de mon projet qui est : la réalisation d’un inventaire des pièces de rechanges. L’analyse de la consommation des pièces de rechanges (utilisation de la méthode ABC (ouPareto)) afin de mettre une politique de gestion pour chaque catégorie de ces articles.Cette analyse permet de bien maîtriser les articles de rechange et de mettre leurs suivitainsi que éliminer les articles mort.Il reste à faire l’application de cette étude afin d’améliorer le service du magasin en optimisant lesstocks et en évitant le ruptures de ces derniers.18
  • Fly UP