• 1. BIBDOC 37 -10 AVRIL 2014- La construction d’un réseau intercommunal de bibliothèques Intervenant : Nicolas Roquain Coordinateur Culturel CCVI CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
  • 2. LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU VAL DE L’INDRE (CCVI) CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
  • 3. HISTORIQUE 2008 : Prise de compétence partielle en matière de Lecture Publique. 2009 : Convention entre la DDLP et la CCVI pour la création d’une BMA à Sorigny (structure réceptionnée en septembre, ouverte en décembre 2009). Création du poste de coordinateur Culturel à la CCVI notamment en charge en matière de Lecture Publique : - du lancement de la BMA de Sorigny - de l’informatisation des bibliothèques du territoire - de la création d’un fonds Petite Enfance en lien avec la compétence prise. - de la mise en place d’animations intercommunales CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
  • 4. LES BIBLIOTHÈQUES PROFESSIONNELLES EN 2009 CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
  • 5. LES BIBLIOTHÈQUES GÉRÉES PAR DES ASSOCIATIONS EN 2009 CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
  • 6. LES BIBLIOTHÈQUES GÉRÉES PAR DES ASSOCIATIONS EN 2009 CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
  • 7. LES BIBLIOTHÈQUES GÉRÉES PAR DES BÉNÉVOLES EN 2009 CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
  • 8. 8 bibliothèques pour 8 communes, Des modes de gestion très différenciés : - Bibliothèques Professionnelles : Monts et Sorigny à l’ouverture de la BMA.; - Bibliothèques municipales dont la gestion est assurée par une association : Montbazon, Veigné, Esvres, Truyes; - Bibliothèque municipale dont la gestion est assurée par les élus et des bénévoles de la commune (sans association) : Artannes - Bibliothèque associative : St Branchs Des conditions d’abonnements très différentes, adhésion individuelle / familiale, de tarifications (gratuité à 15 €). Des horaires et amplitudes importantes : de 4 h à 20h00/semaine (26h00 en 2012). Des informatisations inégales : de l’absence d’informatisation au logiciel personnalisé LA LECTURE PUBLIQUE EN 2009 CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
  • 9. Des fonds documentaires inégaux : - dans leur constitution leur traitement (catalogage, …) - dans leur renouvellement (désherbage), - dans leurs budgets (de 0,30 centimes à 3 € par habitant), Des structures d’accueil insuffisantes : LA LECTURE PUBLIQUE EN 2009 CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
  • 10. LA MISE EN RÉSEAU, LES ÉTAPES Auprès des élus : - Montrer l’intérêt et l’impact des bibliothèques sur le bien vivre d’une population. (projet de création d’Artannes, Esvres sur Indre) - Rappeler les bases du fonctionnement (Mission Service Publique, financement, ambitions à avoir…), accompagner les projets. Auprès des équipes professionnelles : - Rassurer les équipes dans leur pratique et les évolutions attendues. - Faire intégrer la dimension communautaire - Faciliter et permettre l’émergence de nouvelles actions Auprès des équipes bénévoles : - Accompagner les bénévoles dans le passage à l’informatique, la nécessité du désherbage, la constitution d’un fonds documentaire. - Rassurer les bénévoles dans l’importance de leur rôle et leur apport à ce service à la population - Faire comprendre les impératifs d’un service publique notamment en terme d’accueil CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
  • 11. HISTORIQUE Sept. 2010 : Consultation du logiciel pour le réseau Fév. 2011 : Formation des personnels et bénévoles sur le logiciel PMB. Juil. 2011 : Proposition de lancement d’une carte unique de lecteur, d’un règlement intérieur, repoussé à une prise de compétence éventuelle. Sept. 2011 : Lancement de l’étude visant à arrêter les axes de développement de la Culture sur 10 ans (cinéma, salle de diffusion, Lecture Publique, pratique amateur). Fév .2012 : Positionnement par l’étude de la pertinence d’une prise de compétence en matière de lecture publique. Jan. 2013 : Prise de compétence en Lecture Publique, nomination d’une bibliothécaire intercommunale en charge du service. CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
  • 12. LA PRISE DE COMPÉTENCE Depuis la prise de compétence, a été mis en place par l’équipe du réseau : - un règlement intérieur unique - un programme de formation proposé par la bibliothécaire intercommunale (formation interne ou DLLP) - une carte unique de lecteur/ des navettes - un portail - une tarification unique - un programme d’animations communales et intercommunales - la création de comités de lecture - la mise en place de partenariat avec des associations du territoire et hors CCVI. CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
  • 13. LA PRISE DE COMPÉTENCE - la création de comités de lecture CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
  • 14. LA PRISE DE COMPÉTENCE - la création de comités de lecture CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
  • 15. LA PRISE DE COMPÉTENCE - la création de comités de lecture CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
  • 16. LE RÉSEAU DES BIBLIOTHÈQUES EN 2014 CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
  • 17. LE RÉSEAU DES BIBLIOTHÈQUES EN 2014 - 4 bibliothèques professionnelles existantes : Monts, Sorigny, Esvres, Veigné - 1 bibliothèque en construction: Artannes Un encadrement de 7,5 ETP et un partenariat avec 4 associations et une équipe de bénévoles (convention) - 3 bibliothèques gérées par des associations par convention avec la CCVI. - Une augmentation du budget d’acquisition de 42 %, la mise en place d’un budget d’animation et d’un budget d’équipement. - Une augmentation de la fréquentation sur la 1ere année du réseau de 30 % (14,33 % de la population). CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
Please download to view
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
...

La construction d’un réseau intercommunal de bibliothèques

by atelier-canope-dindre-et-loire

on

Report

Category:

Services

Download: 0

Comment: 0

1,116

views

Comments

Description

La construction d’un réseau intercommunal de bibliothèques
Nicolas Roquain, coordinateur culturel de la Communauté de communes du Val de l'Indre.
Download La construction d’un réseau intercommunal de bibliothèques

Transcript

  • 1. BIBDOC 37 -10 AVRIL 2014- La construction d’un réseau intercommunal de bibliothèques Intervenant : Nicolas Roquain Coordinateur Culturel CCVI CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
  • 2. LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU VAL DE L’INDRE (CCVI) CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
  • 3. HISTORIQUE 2008 : Prise de compétence partielle en matière de Lecture Publique. 2009 : Convention entre la DDLP et la CCVI pour la création d’une BMA à Sorigny (structure réceptionnée en septembre, ouverte en décembre 2009). Création du poste de coordinateur Culturel à la CCVI notamment en charge en matière de Lecture Publique : - du lancement de la BMA de Sorigny - de l’informatisation des bibliothèques du territoire - de la création d’un fonds Petite Enfance en lien avec la compétence prise. - de la mise en place d’animations intercommunales CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
  • 4. LES BIBLIOTHÈQUES PROFESSIONNELLES EN 2009 CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
  • 5. LES BIBLIOTHÈQUES GÉRÉES PAR DES ASSOCIATIONS EN 2009 CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
  • 6. LES BIBLIOTHÈQUES GÉRÉES PAR DES ASSOCIATIONS EN 2009 CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
  • 7. LES BIBLIOTHÈQUES GÉRÉES PAR DES BÉNÉVOLES EN 2009 CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
  • 8. 8 bibliothèques pour 8 communes, Des modes de gestion très différenciés : - Bibliothèques Professionnelles : Monts et Sorigny à l’ouverture de la BMA.; - Bibliothèques municipales dont la gestion est assurée par une association : Montbazon, Veigné, Esvres, Truyes; - Bibliothèque municipale dont la gestion est assurée par les élus et des bénévoles de la commune (sans association) : Artannes - Bibliothèque associative : St Branchs Des conditions d’abonnements très différentes, adhésion individuelle / familiale, de tarifications (gratuité à 15 €). Des horaires et amplitudes importantes : de 4 h à 20h00/semaine (26h00 en 2012). Des informatisations inégales : de l’absence d’informatisation au logiciel personnalisé LA LECTURE PUBLIQUE EN 2009 CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
  • 9. Des fonds documentaires inégaux : - dans leur constitution leur traitement (catalogage, …) - dans leur renouvellement (désherbage), - dans leurs budgets (de 0,30 centimes à 3 € par habitant), Des structures d’accueil insuffisantes : LA LECTURE PUBLIQUE EN 2009 CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
  • 10. LA MISE EN RÉSEAU, LES ÉTAPES Auprès des élus : - Montrer l’intérêt et l’impact des bibliothèques sur le bien vivre d’une population. (projet de création d’Artannes, Esvres sur Indre) - Rappeler les bases du fonctionnement (Mission Service Publique, financement, ambitions à avoir…), accompagner les projets. Auprès des équipes professionnelles : - Rassurer les équipes dans leur pratique et les évolutions attendues. - Faire intégrer la dimension communautaire - Faciliter et permettre l’émergence de nouvelles actions Auprès des équipes bénévoles : - Accompagner les bénévoles dans le passage à l’informatique, la nécessité du désherbage, la constitution d’un fonds documentaire. - Rassurer les bénévoles dans l’importance de leur rôle et leur apport à ce service à la population - Faire comprendre les impératifs d’un service publique notamment en terme d’accueil CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
  • 11. HISTORIQUE Sept. 2010 : Consultation du logiciel pour le réseau Fév. 2011 : Formation des personnels et bénévoles sur le logiciel PMB. Juil. 2011 : Proposition de lancement d’une carte unique de lecteur, d’un règlement intérieur, repoussé à une prise de compétence éventuelle. Sept. 2011 : Lancement de l’étude visant à arrêter les axes de développement de la Culture sur 10 ans (cinéma, salle de diffusion, Lecture Publique, pratique amateur). Fév .2012 : Positionnement par l’étude de la pertinence d’une prise de compétence en matière de lecture publique. Jan. 2013 : Prise de compétence en Lecture Publique, nomination d’une bibliothécaire intercommunale en charge du service. CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
  • 12. LA PRISE DE COMPÉTENCE Depuis la prise de compétence, a été mis en place par l’équipe du réseau : - un règlement intérieur unique - un programme de formation proposé par la bibliothécaire intercommunale (formation interne ou DLLP) - une carte unique de lecteur/ des navettes - un portail - une tarification unique - un programme d’animations communales et intercommunales - la création de comités de lecture - la mise en place de partenariat avec des associations du territoire et hors CCVI. CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
  • 13. LA PRISE DE COMPÉTENCE - la création de comités de lecture CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
  • 14. LA PRISE DE COMPÉTENCE - la création de comités de lecture CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
  • 15. LA PRISE DE COMPÉTENCE - la création de comités de lecture CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
  • 16. LE RÉSEAU DES BIBLIOTHÈQUES EN 2014 CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
  • 17. LE RÉSEAU DES BIBLIOTHÈQUES EN 2014 - 4 bibliothèques professionnelles existantes : Monts, Sorigny, Esvres, Veigné - 1 bibliothèque en construction: Artannes Un encadrement de 7,5 ETP et un partenariat avec 4 associations et une équipe de bénévoles (convention) - 3 bibliothèques gérées par des associations par convention avec la CCVI. - Une augmentation du budget d’acquisition de 42 %, la mise en place d’un budget d’animation et d’un budget d’équipement. - Une augmentation de la fréquentation sur la 1ere année du réseau de 30 % (14,33 % de la population). CCVI –Service Action Culturelle. N. ROQUAIN
Fly UP