...

Rapport de stage FIAT

by ramzi-el-idrissi

on

Report

Download: 0

Comment: 0

2,429

views

Comments

Description

FIAT
Download Rapport de stage FIAT

Transcript

  • 1. THIAULT Vincent 22/07/2010EXE 2 A1SARL F. MURATETRAPPORT DE STAGEFIAT : moins, c’est mieux !Maitre de stage : Francis MuratetTuteur : Sylvie Gendre
  • 2. 2REMERCIEMENTJe tiens tout d’abord à remercier Mr Francis Muratet pour la confiance qu’il m’a accordée en mepermettant d’intégrer son entreprise dont il est le responsable.Je remercie également Mr Mathieu Gelats ainsi que Mr Christophe Martinez pour lesconseils qu’ils m’ont prodigués qui m’ont permis d’évoluer sur le plan relationnel, technique etprofessionnel.
  • 3. 3RESUMEJ’ai effectué mon stage de seconde année dans une concessionautomobile FIAT ce qui m’a permis de faire mes premiers pasdans le monde automobile. Mon stage a débuté le 20 Mai et devaitdurer jusqu’au 27 Juin soit huit semaines pleines,malheureusement j’ai du arrêter mon stage plus tot que prevu àcause d’une opération chirurgicale. De ce fait mon stage s’est finitle 14 Juin soit seulement six semaine.J’ai donc effectué mon stage au sein de la SARL F.Muratet àPamiers, durant se stage j’avais pour mission d’organiser, etpromouvoir un week-end d’essais libres qui se déroulait le 18,19,20 Juin.
  • 4. 4SOMMAIREI- INTRODUCTIONI-1) Présentation du marché ........................................................................... p.6I-2) Présentation du marché de Fiat ...................................................... p.8I-3) SWOT et présentation de SARL Francis Muratet .......... p.9I-4) Analyse de la concurrence .................................................................. p.15II- MES ACTIONSII-1) Action mener pour l’entreprise.................................................. p.16II-1-1) Livraison de voiture.................................................................................... p.16II-1-2) Participation au lacement de l’Alfa Romeo Giulietta .............. p.17II-2) Le mailing............................................................................................................. p.18II-2-1) Mise à jour du ficher client ...................................................................... p.18II-2-2) Ciblage de la clientèle.................................................................................. p.18II-3) La couverture Médias ............................................................................ p.19II-3-1) Médias internet ............................................................................................... p.19II-3-2) Médias presse ................................................................................................. p.19II-3-2-1) Presse Spécialisée ................................................................... p.20II-3-2-2) Presse quotidienne régionale ........................................... p.20II-4) La démarche hors-médias .................................................................. p.21II-4-1) Présence sur les marchés ......................................................... p.21II-4-2) Distribution de flyers .................................................................. p.22II-4-3) Questionnaire de clients potentiels ................................... p.22
  • 5. 5II-5) Bilan des actions menées....................................................p.23II-5-1) Budget débloqué pour l’événement ............................................... p.23II-5-2) Regard sur les actions ............................................................................. p.24III- LE WEEK-END PORTES OUVERTESIII-1) La préparation ................................................................................................... p.25III-2) Le déroulement ................................................................................................. p.25III-3) Bilan du week-end .......................................................................................... p.26IV- CONCLUSIONIV-1) Apport personnel ............................................................................................ p.27IV-2) Apport professionnel ................................................................................... p.27V- BIBLIOGRAPHIE ............................................................................p.29VI- ANNEXESVI-1) Le carton d’invitation.................................................................... p.30VI-2) Les photos .......................................................................................................... p.31VI-3) Le site internet................................................................................................. p.32VI-4) Le questionnaire............................................................................................. p.33VI-5) La presse............................................................................................................... p.34
  • 6. 6I- INTRODUCTIONI-1 Présentation du marché automobile actuel et tendanceAvec 228 451 voitures neuves immatriculées en décembre 2009, le marché français a bondide 48.6% à nombre de jours ouvrables identique. Sur douze mois, les immatriculations devoitures neuves ont attient 2 268 730 unités, en hausse de 10.7% en données brutes (+11.1% ànombre de jours ouvrable comparable ; 252 jours en 2009, contre 253 en 2008), soit leur plushaut niveau depuis 1990Avec 264 713 immatriculations de véhicules légers en décembre, le marché automobilefrançais a progressé de 43% à nombre de jours ouvrables identique. Il s’est établi à 2 642 727unités sur l’ensemble de l’année, en hausse de 5.3% en données brutes (+5.7% à nombre dejours ouvrables comparableLes ventes de voitures des marques françaises ont bondi de 13% l’an dernier (+17.4% pourCitroën, à 339 820 unités ; + 9.8% pour Peugeot, à 377 665 unités ; + 12.5% pour Renault, à505 521 unités). Par groupes, PSA Peugeot Citroën a progressé de 13.3% (à 717485 unités) etRenault de 14.9% (à 566 240 unités, notamment grâce à la marque Dacia en hausse de 39.5%à 60 719) ; les deux constructeurs ont représenté 54% sur l’ensemble du marché.Les ventes des constructeurs étranger ont quant à elles augmenté de 8.1% (+ 5% pour legroupe Volkswagen, à 257 108 unités ; +17.8% pour le groupe Ford, à 145 066 unités ; +9.5% pour General Motors Europe, à 111 980 unités ; +11.6% pour le groupe Fiat, à 99 417unités ; - 2% pour le groupe Toyota, à 92 175 unités ; - 10.2% pour BMW, à 61 170 unités ; -2.3% pour le groupe Mercedes, à 58 779 unités et + 20.2% pour le groupe Nissan, à 45 899unités.Le modèle le plus vendu en 2009 a été la Peugeot 207 (8% de part de marché), devant laRenault Mégane (6.8%), Clio (6.5%) et Twingo (4.7%). Derrière suivent les Citroën C3 et C4(4.7% et 4.3%) puis enfin les Volkswagen Golf et Polo qui ont respectivement 2.1% et 2% depart de marché.Il ne sera pas facile de poursuivre au même rythme en 2010, notamment en raison de la baissede la prime à la casse et du durcissement des conditions d’attribution des bonusécologiques. « Le marché devrait subir le contrecoup de l’accélération de la fin 2009. « Du
  • 7. coup, il pourrait finir à près de 2 millions d’unités dans les voitures particulières, soit unebaisse de 10% sur un an. Mais, dans les utilitaires, l’activité devrait se redresser vers les400 000 unités (contre 374 000 en 2009) » Christophe Bergerand, directeur commercialFrance de Peugeot. Ford craint également une baisse du marché des voitures de quelque 10%,tandis que Toyota table sur un recul de 15%. Quoiqu’il en soit, les constructeurs ont d’ores-et-déjàprévu de nouvelle campagne promotionnelle pour début 2010, afin d’éviter une trop forte7chute des ventesLe système de bonus-malus a par ailleurs profité aux petites voitures l’an dernier (à titred’exemple, les ventes de Renault Twingo ont progressé de 64% et celle de Citroën C1 de63%). Selon l’entreprise Peugeot les petits véhicules devraient largement dépasser 50% desventes totales en 2010Le Bipe table sur un marché automobile européen (27 pays de L’Union européenne, Norvègeet Suisse) en baisse de 10.7% en 2010, à 12.42 millions d’unités. Dans un scénario qu’il décritcomme « réaliste », le cabinet de conseil anticipe un recul des marché qui ont été soutenus parles primes (bonus-malus, prime à la casse) et qui devraient subir l’an prochain une partie despertes de volumes évitées cette année. Il prévoit notamment un marché allemand en baisse de26.8% en 2010, à 2.75 millions de voitures. En France, dans l’hypothèse d’une poursuite de laprime à la casse l’an prochain en deux temps (750 euros au premier semestre et 350 euros ausecond), le marché fléchirait de 8.1%,à 1.93 million d’unités ; les ventes aux particuliersreculerait de 15% pour revenir à leur niveau de 2008 tandis que les ventes aux entreprisesaugmenteraient de 7% (1) (2)- (1) : http://www.ccfa.fr/revue-de-presse/europe/le-bipe-prevoit-un-marche-europeen-en-baisse-de-10-7-en-2010.html?var_recherche=march%C3%A9%20automobile%20en%202010&maj=oui- (2): http://fr.wikipedia.org/wiki/Fiat#Secteur_automobile
  • 8. 8I-2 Présentation du Marché pour la marque FIATGrosse baisse de forme pour le groupe Fiat en avril au niveau européen puisque que le groupeet ses marques (sans prendre en compte la division américaine) dévissent de 27.3%. Lephénomène est accentué par le marché allemand où le groupe italien ne perd pas loin de 32%(-31.7% exactement). Ainsi la part de marché détenu par Fiat ses marques satellites passe de9.7% à 7.6% entre avril 2009 et avril 2010.Ainsi cette année au mois d’avril, le groupeturinois a enregistré quelques 87.630 autos sur le marché contre 120.499 en avril 2009. Sur cemême mois, Lancia a vu ses ventes chuter de 15.8% avec 9.107 autos et Alfa Roméo boit lebouillon avec -25.1% et seulement 7.557 voitures. Seules satisfactions, les Panda et 500 sur lesegment A avec une part de marché de 18% en avril pour la Panda et de 12.75% pour la 500sur ce même créneau. Au premier trimestre 2010, Fiat Group aura écoulé quelques 416.000autos dont 336.000 Fiat. Malgré un mois d’avril difficile, le groupe italien note tout de mêmeque Lancia a vu leurs ventes augmenter de 10.6% sur Q1 ce qui est un résultat convenabledans un marché européen difficile et orienté à la baisse, idem pour Alfa Roméo dont lesventes ont progressé de 0.7% durant Q1. Ainsi Lancia a écoulé 42.800 voitures et Alfa Roméo34.500 (les ventes ont stagné du fait de la fin de vie de la 147 et des retards d’achat liés àl’arrivée de la Giulietta). Cela devrait donc s’arranger dans les mois qui viennent pour AlfaRoméo lorsque la Giulietta montera en puissance sur le marché. Enfin, Fiat fait tout de mêmeremarquer que les ventes ont fortement augmenté en Espagne (+ 62% au détriment de Seatnotamment) et en Grande Bretagne avec une hausse de 42% sur un mois.Fiat a aujourd’huisurtout besoin d’un coeur de gamme car les faibles résultats des Bravo, Idéa, Croma, Multiplaou Sedici n’aident pas vraiment à croitre ou à maintenir les positions difficiles à tenir dans unmarché orienté à la baisse quasiment dans tous les pays de l’Union. Reste maintenant àattendre les évolutions des gammes avec la future Panda, les évolutions de la gamme 500 (etla version bicylindre très attendue), le Multipla 2, le monospace Ulysse ( sur base DodgeJourney ) l’Ypsilon, et pour les plus, optimistes de croire en la venue de la Uno et de la jolieLinéa qui auraient toute leur place sur les marchés sans coûter trop cher à produire et àadapter et qui feraient de meilleurs scores que la Bravo et quelques autres modèles ! Reste àespérer que tout cela réussisse au groupe car ce ne sont pas les ventes des marques US(fussent-elles sous le nom Lancia) qui aideront vraiment Fiat sur les marchés. (3)(3) : http://blogautomobile.fr/fiat-27-3-en-avril-sur-le-marche-europeen-mais-des-signes-encourageants-64350
  • 9. 9I-3 Swot et presentation de la SARL F.MuratetFORCES- GéographieLa concession automobile Fiat Muratet est la première concession que l’on peut voiren arrivant à Pamiers. En effet elle se situe juste à l’entrée de Pamiers en arrivant deToulouse.De plus le garage Fiat ne se situe pas comme ses concurrents dans le villageautomobile. En effet toutes les autres marques concurrentes sont regroupées dans une mêmezone ce qui fait que le garage Fiat ne subit pas le même jeu de concurrence qu’il peut existerdans le village automobile.Enfin la SARL F.Muraret est la seule concession Fiat dans les 40 km aux alentours cequi implique que les clients qui veulent une Fiat iront surement dans la concession pourl’achat de véhicule.- NotoriétéD’après ce que j’ai pu observer le gérant ainsi que le garage , possède une fortenotoriété dans la ville et ses environs. J’ai pu observer cela lors de la distribution des flyersainsi qu’en administrant mon questionnaire, un bon nombre de personne connaisse MrMuratet et donc le garage Fiat- PersonnelLes employés de Mr Muratet sont très qualifiés le vendeur principal Mr Gelats est diplômé duGNFA. Le responsable mécanique et carrosserie sont tous les deux diplômés. La qualité duservice commercial et du garage est un atout majeur pour la concession.
  • 10. 10FAIBLESSES- GéographieLe fait de se trouver hors du village auto est une force (voir ci-dessus) mais égalementune faiblesse car le village auto étant positionné derrière l’enseigne Carrefour la plupart desgens pensent que toutes les concessions automobiles se trouvent là et donc lorsqu’ils veulentacheter une voiture ils se dirigent là-bas et par conséquent ils ne voient pas la concessionFIAT.- La ConcurrencePar rapport aux concurrents le garage Fiat n’est pas à leur niveau par rapportstructures. La SARL F.Muratet étant un agent de la marque Fiat, la taille des infrastructures etdu personnel n’est pas la même que ces concurrents. Le garage Fiat compte simplement deuxcommerciaux alors que les autres en ont au minimum quatre.OPPORTUNITES- Le prixDans le contexte économique actuel la marque fiat a un avantage au niveau du prix,c’est à dire que pour des véhicules de catégories équivalentes c’est la marque FIAT qui est lamoins onéreuse. A titre d’exemple La FIAT PANDA à 5990€ ( voire annexe Gazetta )La marque Fiat est l’une des seules marques à offrir autant d’aide aux particuliers c’està dire qu’il conserve la prime à la casse de 700 €, le bonus écologique de 500€ et lesuperbonus gouvernement de 700€ qui est multiplier par 3 par la marque Fiat soit 2100€ cequi renvoi à un total de 3300€ d’aide pour les particuliers.- La gamme FiatLe futur segment porteur selon les spécialistes serait les véhicules utilitaires et dans cesegment la marque Fiat est bien placée avec plusieurs véhicules tels que le QUBO, leDUCATO et le DOBLO. La marque Fiat est l’un des leaders sur le segment des véhiculesutilitaires ce qui s’avère être une grosse opportunité pour la concession
  • 11. 11CONTRAINTES- L’état du marchéDans le contexte économique actuel le marché automobile a pu se maintenir à flotmais avec la disparition totale de la prime à la casse le marché risque de s’effondrer comme leprévoit les spécialistes, ce qui est une réelle menace pour les concessions car les particuliersn’achètent des véhicules neuf essentiellement avec la prime à la casse.- Les véhicules utilitairesLes véhicules utilitaires ne possèdent pas les même types d’aides, en effet les aidessur les véhicules classiques peuvent arriver jusqu’à 5000€ alors que les véhicules utilitairesarrivent difficilement à 2000€ alors que c’est un segment en expansion.PRESENTATION DE L’ENTREPRISELa SARL F. Muratet est un garage FIAT agrée, implanté sur la région de Pamiers dans ledépartement de l’Arriege , concidéré comme étant un agent de la marque. C’est à dire que lesvoitures neuves livrées ne proviennent pas directement de FIAT France mais desconcessionnaires aux alentours. La SARL F.Muratet est en relation avec les concessions deFIAT Someda à St Orens et FIAT auto-performance à Toulouse.Cette société existe depuis 1988. C’est une SARL donc une Société à Responsabilitéslimitées qui compte aujourd’hui 12 employés voir ci-dessous l’organigramme.L’entreprise vend des véhicules neufs de la marque fiat mais aussi des véhiculesd’occasions de marques différentes.
  • 12. 12
  • 13. 13Francis Muratet( gérant )ORGANIGRAMME DE LA SARL F. MURATETServicecommercialeMathieu Gelats( commercial )Chri s topheMartinez( Stagiere )ServicecomptabilitéClaudette( comptable )Marjolaine( Stagiere )Service CarroserieGuy Servan( chef d'ateliercarrocerie )Sul ivan Servab( Interime )Mines Loic( Apprentit )ServiceMécaniqueJean Palacio( chef d'atelierménanique )Serge Cassin( mécanicien )Nicolas Vive( mécanicien )Brandon( Stagiere )Service MarketingThiault Vincent( s tagiere )
  • 14. 14
  • 15. 15I-4- Analyse de la concurrenceLe secteur automobile est un secteur très concurrentiel où se côtoie sur tous les segments ungrand nombre de marque. Cela ce confirme dans le secteur de Pamiers car nous pouvonsobserver qu’il y a 10 marques de constructeurs différents au sein de la ville comme leconfirme la vue satellite ci-dessus.Afin d’étudier la concurrence j’ai joué le rôle l’espace d’une semaine du client mystère danstoutes les concessions. J’ai pu ainsi voir des structures nettement plus importantes que laSARL FIAT F.Muratet, l’effectif est également plus important 2 à 3 fois suivant lesconcessions. J’ai pu également voir le prix de vente des véhicules ainsi que le taux de remiseque l’on pouvait obtenir en laissant croire au commerciaux que j’étais intéressé par un produitsur ce point là il n’y a pas de grosse différence. Enfin je me suis renseigné sur d’éventuelsweek-ends portes ouvertes et aucun constructeur n’a prévu d’organiser son événement enmême temps que le notre et n’ont pas développés les même moyens que nous.Pour synthétiser la SARL F.Muratet est dans un environnement économique très concurrentieloù elle se place comme étant « un petit » dans cette zone géographique de Pamiers.Cependant le fait d’être le seul agent de marque donne des avantages à l’entreprise qui luipermette de se distinguer dans cette environnement
  • 16. 16II- MES ACTIONSII-1) Actions menées pour l’entrepriseII-1-1) Livraison de voituresLa SARL F. Muratet est un agent de la marque FIAT c’est un professionnel généraliste del’automobile, l’agent de marque est le contact privilégié du propriétaire automobile tout aulong de la vie de son véhicule. A ce titre, l’agent de marque assure également la vente augrand public des voitures neuves de la marque qu’il représente, pour le compte duconcessionnaire dont il dépend.A côté de cette activité principale de vente, il assure, lorsqu’il a la qualité de réparateur agréé,la réparation et l’ensemble des interventions après-vente durant la période de garantie desvéhicules, au même titre que le réseau primaire du constructeur (filiales, succursales etconcessions). En outre, il exerce librement une activité de vente, d’entretien et de réparationdes automobiles d’occasion de toutes marques, hors garantie et propose une large palette deprestations variées et complémentaires : location de voitures de courte durée, vente decarburants, carrosserie…Cet ensemble de compétences et de services lui permettent, à terme, de fidéliser sa clientèleavec, à la clef, le retour du client satisfait désireux de renouveler son auto…(4)De ce fait puisque La SARL F. Muratet est un agent de marque on doit aller chercher lesvéhicules neufs vendus aux clients chez le concessionnaire FIAT à Toulouse, c’est pourquoij’ai du aller deux à trois fois par semaine à Toulouse récupéré des véhicules pour nos clients(4)http://nav.sfr.fr/default.php?mac=00-22-FB-5F-B2-5A&url=http://www.google.fr/ig?hl=fr
  • 17. 17II-1-2) Lancement de l’Alfa Romeo GuilettaLe 3 Juin 2010 Alfa Romeo annonce au grand public l’arrivée de sa dernière LaGuiletta. Alfa Romeo a mis en place une stratégie de cannibalisation volontaire de sonvéhicule vedette l’alfa Romeo 147 car le remplacement de la compacte 147 (à la carrièreexceptionnellement longue de nos jours, plus de 10 ans) était devenue une nécessité. Et cemalgré le lancement plutôt réussi de la citadine 3 portes MiTo. En effet la Guiletta estannoncée comme étant le successeur de la 147.Le groupe FIAT possède un bon nombre de marque italienne tel que Ferrari Maseratiet Alfa Romeo c’est pourquoi La SARL F. Muratet, agent de la marque FIAT a été invité aulancement de la Guiletta.Pour le lancement de cette voiture à Toulouse la marque Alfa Romeo a invité tous lesacteurs automobiles de la région à savoir les vendeurs en concession les agents et lesdifférents gérants. En tout environ 500 personnes était présentes à l’événement ainsi que lapresse pour relayer l’événement au grand public. L’une des principales caractéristiques dela marque Alfa Romeo est le design et l’élégance de ses modèles et la Guiletta n’échappe pasà la règle. En adéquation avec cette spécificité le lancement de la voiture a très clairementrespecté les valeurs de la marque. En effet le lancement était très distingué des stands dedégustations de vins, des apéritifs préparés par un traiteur, rien à voir avec certain lancementavec pizza et sodas.L’alfa Romeo Guiletta s’inscrit dans la gamme des compacts en concurrence direct avec laVolkswagen Golf, la BMW 120i, et l’Audi A3 Sportback. Avec un prix de base inférieur àl’ensemble de ses concurrents et un design unique Alfa Romeo espère remonter ses ventesainsi augmenter sa part de marché.
  • 18. 18II-2) Le MailingII-2-1) Mise à jour du Fichier clientPour faire connaître notre événement l’un des outils que l’on a choisit a été le mailingcar cet un outil relativement peu couteux permet de vite faire connaître l’événement. On adonc décidé d’utiliser le fichier client déjà existant comme base.L’une des premières mission dont j’ai étais responsable pour préparer le week-endportes ouverte du 18 au 20 juin a été de mettre à jour le fichier client. En effet la plupart desclients de l’entreprise avait des fiches incompletes, soit il manquait l’adresse, le code postalou autres. J’ai donc repris un à un les dossiers client pour le compléter. En vue d’un mailing ilme fallait ré-entrer nom prénom adresse complète n° de téléphone au cas où il y aurait unerelance téléphonique à faire, date de l’achat de la dernière voiture.La mise à jour faite nous avons envoyé une invitation pour le week-end porte ouverteà tous les clients de l’entreprise soit environ 600 personnes.Notre clientèle pour cet événement est la plus large possible en effet nous nousadressons à toutes les personnes étant en âge de conduire soit de « 18 à 99 ans ». Cependantnous avons souhaité affiner notre cible aux personnes qui ont acheté une voiture il y a plus de8 ans et qui seraient susceptibles de bénéficier de la prime à la casse.II-2-2) Ciblages de la clientèleL’objectif principal de l’événement portes ouvertes est d’attirer des personnes qui pourraientacheter une voiture neuve c’est pourquoi nous avons affiné notre mailing en accentuant celui-cisur les personnes ayant acheté une voiture il y a plus de 8ans car elles bénéficient de laprime a la casse. L’une des forces de la marque Fiat est qu’elle triple le super-bonus pourarriver à 2100€, cette remise exceptionnelle fait que le prix des véhicules devient abordablepour exemple La Panda Team à 5990€, de ce fait nous espérons attirer les clients par ces prixtrès concurrentiels. Les clients qui ont acheté leur voiture il y a 8 ans peuvent bénéficier de
  • 19. ces prix très avantageux c’est pourquoi nous leur avons envoyé une invitation plus uncatalogue des véhicules avec les prix des voitures.19(voir annexe)Le mailing complet comprend donc 600 personnes ayant reçu simplement uneinvitation et 253 personnes avec une invitation plus le catalogue (La Gazetta) qui arriveradans les boites aux lettres de nos prospects le mardi avant le week-end portes ouvertes soit leMardi 15 Juin.II-3 La Couverture MédiasII-3-1) Le Médias InternetComme je l’ai dit précédemment notre cible pour cet événement est très large, nousnous adressons à tous le monde c’est pourquoi nous avons choisi de diffuser notreévénement via plusieurs médias.Le média internet est un média en pleine expansion, en effet Internet se place commeétant le 4° média aujourd’hui derrière le média presse et devant le média radio. Nous avonsdonc décidé d’utiliser cet outil en grande progression pour annoncer notre événement car ilpermet une diffusion du message rapidement. Grâce à un bon référencement sur Google(deuxième lorsqu’on lance la recherche Google « automobile Pamiers ») nous espérons avoirun bandeau publicitaire avec un bonne visibilité sur le site.Le bandeau publicitaire est visible sur le site :www.auto-muratet.fr (annexe)II-3-2) Le Médias PresseII-3-2-1) Presse spécialiséToujours dans le souci d’avoir la plus grande visibilité possible nous avons pris ladécision de diffuser notre événement dans la presse spécialisée : Le Paru Vendu. C’est unhebdomadaire qui affiche les occasions immobilières, automobiles etc.… celui-ci est gratuit et
  • 20. distribué dans pas mal de points de ventes. Cet hebdomadaire est très apprécié dans la régionc’est pourquoi nous avons décidé d’acheter une demi page dans ce journal afin d’avoir lameilleur visibilité possible.20(Voir annexe)II-3-2-2 Presse quotidienne RégionaleLa presse quotidienne nationale et régionale s’avère être énormément lu dans larégion c’est pourquoi il nous a semblé important d’être présent sur ce média pour annoncerle week end « d’essai libre ». Les journaux les plus plébiscités par la population de Pamierssont le « 09 » et évidemment la « Dépêche du midi », ces deux quotidien ont donc étaient noscibles prioritaires.Dans le 09 journal quotidien régional de l’Ariège nous avons pris un espacepublicitaire pour annoncer l’événement (Voir annexe).La Dépêche du Midi est le journal quotidien régional le plus lu dans la région c’estpourquoi il nous fallait absolument être présent. Pour ce journal nous avons utilisé unmaximum d’espace publicitaire pour avoir la meilleure visibilité possible. En effet nous avonsacheté une demi page en espace publicitaire pour être sur d’être vu. L’annonce paraît en page8 du journal toujours dans le souci d’être bien visible car la plupart des personnes ne lisantpas leur journal jusqu’au bout, il nous fallait nous placer au début du journal.Nous avons donc une couverture médias assez bonne pour couvrir notre événement :bandeau publicitaire sur le site internet www.muratet-auto.fr, présence sur la pressespécialisée, le Paru/Vendu journal d’annonce automobile, présence dans la presse quotidiennerégionale dans deux journaux avec une demi-page pour la Dépèche du Midi
  • 21. 21II-4) La démarche Hors-médiasII-4-1) Les MarchésNous avons exposé nos véhicules dans les différentsmarchés du département à savoir Mazères, Tarascon sur Ariège,Saverdun et Pamiers. Notre cible pour l’événement est très largeen effet nous nous intéressons à un public particulièrement large,car toutes les personnes en âge de conduire sont dans la possibilitéd’acheter un véhicule, c’est pourquoi nous avons décidé d’êtreprésent sur les manifestations qui rassemblent du monde donc lesmarchés les foires, les salons etc.…Le 3 Juin nous avons été au marché de Mazères exposerl’un de nos véhicules la Fiat Panda qui est la moins chère de notregamme. Nous avons choisi ce véhicule pour coller avec lesattentes des personnes qui viennent au marché à savoirconsommer mais de façon la moins onéreuse possible et de façonà ne pas être en décalage avec les temps de récessions que noussubissons aujourd’hui. Le marché nous a donc permis de nousmontrer en dehors de la concession (ce qui a relativement étonnéles passants) ainsi que de faire parler du week-end portesouvertes hors de la ville.Nous avons donc réitérer cette action sur les marchés deSaverdun, Mazères, et Tarascon afin que notre événement ne soitpas qu’un événement local mais l’étendre au maximum au niveaudu départementLe bilan que l’on en a tiré de nos expositions sur cesmarchés est relativement satisfaisant, en effet malgré le fait qu’iln’y eu aucune commande de véhicule faite pendant les marché,nos diverses expositions nous ont permis de faire connaître laconcession, d’avoir des contacts et donc de faire connaître notreévénement.
  • 22. 22II-4-2) Distribution de flyersLe principal objectif de ma mission etait de faire connaître mon événement, d’attirer du mondeà la concession sans dépenser trop d’argent. Le street marketing était donc l’un de mes outils le mieuxadapté à ce genre de problématique. En effet pour imprimer 1250 flyers cela nous a été facturéseulement 190€.Il fallait distribuer les flyers là ou il y avait beaucoup de passage afin de toucher un maximumde monde de tout âge confondu, de CSP différentes afin de couvrir notre cible au maximum, c’estpourquoi nous avons distribué nos invitation au marché de Pamiers, au centre commercial Carrefour,dans des festivals, le festival 1,2,3 soleil dans une commune voisine La tour du Crieu ainsi que sur lesmarchés comme dit précédemment. Nous avons donc distribué 600 invitations de façon aléatoire afinde couvrir la cible de la meilleure façon possible dans des villes autres que Pamiers toujours pouréviter d’avoir un rayonnement seulement local.II-4-3) Le questionnaireNous avons mis un questionnaire en place afin de nous préparer au week-end portes ouvertes enaccord avec les attentes des éventuelles des clients (voir questionnaire annexe) Nous avons questionnéune population de 100 personnes, interrogées en grande surface (Carrefour ; Intermarché) et au marchéde Pamiers pour avoir un panel représentatif de la population. Grâce à ce questionnaire nous avons pumettre plus en avant les véhicules qui correspondent aux envies des prospects.Selon les diverses réponses du questionnaire les voitures à mettre le plus en avant serait les voiturescompacts et dans une gamme de prix assez modeste c’est pourquoi nous avons mis en avant la FiatPanda, ainsi que la Punto cult comme le confirme les statistiques suivantes.Catégorie de voitures73393858Prix des voitures352910145 4 3
  • 23. 23II-5) Bilan des actions menéesII-5-1) Budget débloqué- Budget médiasMedias presse ................................................................................... 1351 €Medias internet (mise à jour gratuite) .................................................. 0 €- Budget Hors médiasImpression des flyers......................................................................... 190 €Mailing ................................................................................................ 239 €- AutresDépense pour le buffet ........................................................................ 120 €TOTAL ................................................................................... 1900 €
  • 24. 24II-5-2) Regard sur les actionsPour cet événement l’objectif était triple en effet le premièr objectif était de faireconnaître la concession, le second de faire venir les gens à la concession, et le troisièmeinciter les gens à acheter des véhicules neufs.Pour un événement comme celui-ci afin d’essayer de faire venir un maximum depersonnes nous avons opté pour une communication de masse intensive, c’est pourquoi noussommes autant présent sur les médias, ainsi que dans la distribution des flyers.Comparativement aux concurrents qui faisaient également un week-end portes ouvertes (pourla plupart entre le 11 et le 13 juin) ils se sont contentés simplement d’une annonce publicitairefait par le groupe national à la radio ainsi que l’envoi d’un catalogue de la gamme de lamarque à l’ensemble de la population de la région.En somme avec une tel médiatisation nous attendions un maximum de personnes au weekend « essai libre »
  • 25. 25III- LE WEEK-END « ESSAIS LIBRES »Le concept de ce week-end spécial etait de proposer à toutes personnes venant à la concessiond’essayer le véhicule de son choix. L’objectif étant de faire faire un maximum d’essai afin d’inciterles invités à acheter un véhicule.III-1) La PréparationLe groupe Fiat possède plusieurs marques italiennes Fiat, Lancia, Alfa Romeo, Ferrari … c’estpourquoi pour ce week-end spécial nous proposons aux personnes d’essayer les véhicules de la gammeFiat mais aussi des véhicules de la marque Lancia ainsi que ceux de la marque Alfa Romeo.Pour ce week-end spécial nous avons du nous préparer, pour la façade de la concession nousavons mis en place une banderole annonçant l’événement (voir annexe). Nous avons égalementmodifié le parc automobile, c’est à dire tout les véhicules d’occasions ont été sorti pour laisser placeaux véhicules neufs à l’essai afin de les mettre bien en évidence pour attirer les personnes passantdevant le garage. (Voir annexe)Nous lavions les voitures intérieures extérieures, mais également mis le plein de carburantdans les véhicules, nous avons du également engendrer des dépenses pour le buffet à savoir alcool,gâteaux apéritifs etc….car chaque soir à partir de 19h environ nous proposions aux personnes quiattendaient pour essayer leur véhicules de patienter en prenant l’apéritifIII-2 Le DéroulementPour des raisons de santé personnelles (opération chirurgicale ) je n’ai pas pu assister à la totalité duweek-end « essai libre » . Le week-end devait avoir lieu le 18, 19, 20 mais je n’ai pas pu quitter la villede Toulouse à partir du 12 Juin .
  • 26. 26III-3 Bilan du week-end “d’essai libre »Je n’ai donc pas pu voir de mes propres yeux le week-end et donc par conséquent voir le bilan duweek-end. J’ai donc appelé le gérant Monsieur Muratet afin de connaître les résultats. Il m’a doncconfié qu’il avait réalisé cinq ventes de véhicules neufs, 3 Fiat Panda , 1 Fiat Punto évolution et enfin1 Fiat Doblo Cargo.Le bilan peut paraître mitigé par rapport aux moyens déployés en effet le nombre de vente peutsembler faible pour un week-end comme celui la. Durant cette période de fin Juin la plupart desconstructeurs automobiles ont également organisé un week-end spécial afin d’attirer plus de clientspotentiels. En comparaison donc avec les autres constructeurs le bilan est donc meilleur car c’est lamarque Fiat qui a réalisé le plus de ventes.En conclusion la bilan est donc plutôt positif car malgré un nombres de ventes assez faibles parrapport au travail déployé, c’est notre entreprise qui a réalisé le plus grand nombre de vente.
  • 27. 27IV- CONCLUSIONIV-1- Les Apports personnelsD’un point de vue personnel ce stage dans l’entreprise de Mr Muratet a été trèsbénéfique à plusieurs niveaux.La collaboration directe avec les commerciaux ainsi qu’avec Mr Muratet m’a permisd’acquérir de la rigueur ainsi que le sens de l’organisation car je les aient sollicité à maintesreprises pour mes actions.Cette collaboration m’a également permis d’acquérir plus d’assurance dans le sens où lorsqueque je faisais des propositions pour l’événement certes elle n’ont pas toujours été accepté etj’ai su lorsqu’il me sembler avoir raison défendre mes idées jusqu’à termes quitte à allerdans le sens contraire de mon maitre de stage.IV-2- Les apports professionnelsLe stage m’a beaucoup plus apporté d’un point de vue professionnel que personnel. Eneffet étant donné n’avoir jamais exercé ce genre d’activité : l’organisation d’événement, cestage a donc été une découverte et donc par conséquent un apport professionnel. Le faitd’avoir été également seul pour organiser cet événement m’a permis d’acquérir beaucoupd’autonomie dans mon travail ainsi que le sens des initiatives, notamment au niveau de lacouverture médias de l’événement . Ce stage m’a également confirmé mon choixprofessionnel : le secteur de l’automobile, comme secteur d’activité pour un emploi futurmais pas dans cette branche. En effet dans ce stage j’ai eu comme responsabilité d’organiserun événement et d’en faire la promotion, donc essentiellement de la communication et del’événementiel ce qui ne m’a pas nécessairement plu, j’aurais plutôt souhaité être dans unebranche marketing pure, élaborer la stratégie marketing d’un produit. De plus en m’informantauprès de mon maitre de stage celui-ci m’a conseillé de m’orienter vers le métier de chef deproduit dans des concessions plus importantes pour mes prochains stages.
  • 28. Durant mon stage l’un des point négatif que j’ai constaté, c’est le fait d’avoir été seul pourorganiser et promouvoir l’événement, car j’ai été souvent perdu, ne sachant pas quoi proposercomme actions. J’aurais aimé avoir un responsable pour me guider.Le deuxième point négatif dans la couverture médias ,j’aurais souhaité utiliser le média« affichage » qui nous aurait permis d’avoir une meilleure exposition ,mais pour des raisonfinancière cela n’a pas était dans l’ordre du possible.28
  • 29. 29V- BIBLIOGRAPHIEwww.auto-muratet.frhttp://nav.sfr.fr/default.php?mac=00-22-FB-5F-B2-5A&url=http://www.google.fr/ig?hl=frhttp://www.ccfa.fr/revue-de-presse/europe/le-bipe-prevoit-un-marche-europeen-en-baisse-de-10-7-en-2010.html?var_recherche=march%C3%A9%20automobile%20en%202010&maj=ouihttp://fr.wikipedia.org/wiki/Fiat#Secteur_automobilewww.wikipédia.fr
  • 30. 30VI- ANNEXESI- LE CARTON D’INVITATION
  • 31. 31II- LES PHOTOS
  • 32. 32III- LE SITE INTERNETDurant mon opération le site internet a été remis à jour c’est pourquoi la publicité annonçantl’événement n’est pus affichée.Un bandeau publicitaire était donc affiché à la place du bandeau qu’occupe aujourd’hui le camping-car
  • 33. 33IV- LE QUESTIONNAIREQUESTIONNAIRE AUPRES DE CLIENTS POTENTIELSDANS UNE GRANDE SURFACEAGE :SEXE :Avez-vous une ou plusieurs voitures et de quelle(s) marque(s) ?A-t-elle plus ou moins de 8 ans ?OUI NONConnaissez- vous la prime à la casse ?OUI NONSi vous deviez acheter une voiture vers qui vous tournerez vous ?- Concession- Internet- Particulier- AutresEtes-vous fixé sur une marque ? Laquelle ?OUI NONQuelle catégorie de voiture ?Quelles utilités ?Seriez-vous intéressé pour participer à la journée d’essai ? + Invitation à la journée d’essai
  • 34. 34V- LA PRESSEA cause de mon opération chirurgicale je n’ai pas pu avoir la Dépêche presse quotidienne régionaleainsi que le Parut Vendu presse spécialisé où figure la publicité pour l’événement du week-end essaislibresDans la Dépêche la publicité était en page 6 et prenait la moitié de la pageDans la Presse spécialisé, le Paru Vendu la publicité apparaissait en 16 page et prenait également lamoitié de la pageLa publicité était la même illustration que sur les cartons d’invitations ( voir ci-avant )
  • Fly UP