...

Startup de A à Z

by jeremie-berrebi

on

Report

Category:

Technology

Download: 1

Comment: 0

56,984

views

Comments

Description

Download Startup de A à Z

Transcript

  1. 1. Start-up de A à Z par Jeremie Berrebi
  2. 2. Attention: Cette présentation a été rapidement réalisée en 2008 et à peine mise à jour en janvier 2014. Bien qu’elle soit toujours d’actualité, beaucoup de changements ont eu lieu dans l’industrie et ne sont pas traités ici (superangels, accélérateurs, crowdfunding, pre-orders, hébergement dans le cloud etc..) Je suis aussi actionnaire avec Xavier Niel via Kima Ventures de quelques centaines de startups de plus depuis. Beaucoup d’expériences à partager mais cela sera pour plus tard ;-) Bonne lecture!
  3. 3. Good judgment comes from experience and experience comes from bad judgment. -Barry LePatner
  4. 4. Une idée n’a quasiment aucune valeur. Sa valeur repose sur son exécution.
  5. 5. 80 % des start-ups ne font pas ce qu’elles ont prévu au départ.
  6. 6. Persévérance ≠ entêtement
  7. 7. Voir le bon côté des choses Une catastrophe tous les 3 mois
  8. 8. Beaucoup d’énergie
  9. 9. Everything you want is just outside your comfort zone. Robert Allen, co-author, The One Minute Millionaire
  10. 10. Savoir contourner les obstacles !
  11. 11. Avoir une vie en dehors de l’entreprise
  12. 12. Ne pas être attiré par la vente de l’entreprise mais par l’aventure !
  13. 13. Démarrez avec peu de fonds et quasiment aucune dépense !
  14. 14. Ne vous lancez dans aucune dépense Pas de location : bossez de chez vous. Ayez une source de revenus indépendante. Utilisez votre ordinateur perso. Skype pour téléphoner Google Docs pour échanger Basecamp ou Goplan pour gérer vos projets
  15. 15. Étape 1 : Valider son idée
  16. 16. Comment valider une idée ? Parlez-en à votre entourage ! Vous avez plus à craindre de vous-même que de vos potentiels concurrents. Father/Mother/GrandMother Testing : est-ce qu’ils comprennent l’intérêt de ce que vous allez faire ? Vérifiez qu’il existe un vrai besoin naturel.
  17. 17. Répondre à un véritable besoin et éviter de créer de nouveaux usages
  18. 18. I find out what the world needs, then I proceed to invent. Thomas Edison
  19. 19. The Google Story Requête Clinton devait mener au site de la maison blanche.
  20. 20. Freebox Internet, Téléphone, TV, Mobile n’étaient pas de nouveaux usages.
  21. 21. Meetic Agence matrimoniale en ligne
  22. 22. Skype Téléphonez gratuitement via Internet.
  23. 23. eBay eBay n’est qu’une brocante avec énormément de passants.
  24. 24. Quelques usages nouveaux Twitter et Facebook sont des usages nouveaux qui étaient quasiment impossibles à prévoir. Modèle très risqué avec 99,9 % d’échecs !
  25. 25. Étape 2 : Mettre en forme son idée
  26. 26. Mettre en forme son idée Rédigez 2 pages de présentation du projet avec : votre vision à court, moyen et long terme ; le besoin auquel il répond ; sa méthode de promotion/stratégie commerciale ; son Business Model clair et simple.
  27. 27. Mettre en forme son idée Maquettez votre projet de A à Z Écrivez tous les textes du site Utilisation de Balsamiq (79 $) ou Mockflow
  28. 28. Simplifier tout au maximum Twitter sont des outils Google, iPod, Skype, simplesNe faites pas la course aux fonctionnalités. Vos clients n’achèteront pas le produit qui propose la plus longue liste de fonctions, mais celui qui saura parfaitement répondre à leurs principaux besoins ! (Pas plus de 2 ou 3 besoins généralement) Vous devez tout faire pour enlever au maximum les fonctions non indispensables de vos services.
  29. 29. Étape 3 : Monter l’équipe fondatrice
  30. 30. The good [employees] join because of the vision, the CEO and the opportunity to work with exciting new products. Freeriders come when success is already apparent. Steve Killelea
  31. 31. Équipe fondatrice idéale Le Marketeux/Commercial/RP/Chef de projet/Visionnaire (CEO) Le Technicien/Admin Serveur (CTO) Le Financier (CFO)Les membres de l’équipe peuvent et doivent avoir des revenus et ressources en dehors du projet au départ.
  32. 32. Comment trouver des associés ? Participer à un maximum d’événements de Networking Recontacter ses amis du lycée ou de l’université
  33. 33. Communication d’entreprise Communiquez énormément. Apprenez à vos collaborateurs à vous annoncer les mauvaises nouvelles. Exigez un rapport hebdomadaire de tous vos collaborateurs. Utilisez des outils tels que Weekdone pour être certain que tout se passe bien.
  34. 34. Étape 4 : Définir son Business Model
  35. 35. Définir son Business Model Modèle publicitaire : Ultra risqué sauf siModèle publicitaire : Ultra risqué sauf si énorme trafic ; tarifs en chute Freemium: Service gratuit + Fonctions avancées payantes Biens virtuels (Virtual Goods) : Payer pour obtenir plus de possibilités dans un jeu ou monde virtuel Vente de bien digitaux : Fotolia Commission sur transaction : Marketplaces, eBay
  36. 36. Étape 5 : Lancer la V1 du projet
  37. 37. Lancer une première version de son projet Si vous avez choisi un bon trio d’associés, vous avez désormais la possibilité de lancer une première version de votre projet sans le moindre investissement hormis l’hébergement, qui ne coûte désormais quasiment rien. Ne levez des fonds que si le service commence à décoller. Ne levez pas de fonds si le service ne décolle pas, car les fonds ne le feront pas décoller.
  38. 38. Étape 6 : Comment faire connaître votre projet ?
  39. 39. Convaincre les leaders d’opinion Bien définir sa cible et présenter son projet aux journalistes/blogueurs/webmasters/influence urs ayant la même cible. Si pas de retour, s’inquiéter sur son projet. Comprendre pourquoi cela ne les intéresse pas.
  40. 40. Créer son Network Un Start-uppeur doit être intégré au milieu des entrepreneurs ou de sa spécialité. Il doit être suivi sur Twitter ou Facebook pour ses réflexions et analyses intéressantes par les pros du sujet. Il doit être celui que l’on invite en conférence pour parler du sujet dont sa société est spécialisée.
  41. 41. Buzzer ! Associez-vous à des stars ou à une cause. Profitez d’un événement pour communiquer dans les médias (ex. : jeu de tennis qui se lance pendant Roland Garros). Innovez....
  42. 42. La Notoriété de l’entreprise ou de son fondateur ne doit pas dépasser l’Usage que l’on en fait.
  43. 43. Étape 7 : Financement
  44. 44. Se faire repérer par les investisseurs Le start-uppeur ne doit pas passer son temps à chercher des investisseurs, mais plutôt à essayer de les attirer. Avoir une société ayant une forte traction Générer des revenus et une croissance dès la première heure Se créer un nom
  45. 45. Convaincre un investisseur Le Start-uppeur doit séduire son investisseur avec une vision passionnante et de grosses perspectives.Son investisseur doit devenir un ami/associé avec qui il sera agréable de travailler.Il est très important que les discussions entre les 2 soient conviviales et non pas une guerre pour savoir qui a raison.
  46. 46. Détenir la majorité n’est pas important. Disposer d’un groupe d’associés soudés et complémentaires l’est beaucoup plus.
  47. 47. 3 étapes de financement K€ Seed : Entre 100 et 500 Séries A : Entre 1 et 5 M€ <-- Pas obligatoire Séries B : Entre 5 et 15 M€ <-- Pas obligatoireEn général, chaque round dilue de 20 à 35 %. Prévoir plan de Stocks Options/BSPCE pour salariés
  48. 48. Quelques définitions Valorisation Premoney : Valorisation qu’a votre entreprise avant la levée de fonds Fonds levés : Argent apporté au sein de votre entreprise Valorisation PostMoney : Valorisation Premoney + Fonds levés
  49. 49. Exemple Valorisation Premoney : 1 million d’euros Fonds levés : 500 000 euros Valorisation PostMoney: 1,5 million d’euros Les investisseurs disposeront donc de 33,3 % du capital après cette levée de fonds (500k/1.5M*100)
  50. 50. Comment valoriser un projet En général, à chaque étape, les actionnaires cédent entre 20 et 35 % du capital. La valorisation dépend du potentiel. Ne vous battez pas sur la valorisation. Votre but est aussi de faire gagner beaucoup d’argent à vos investisseurs (une trop grosse valorisation vous empêchera de sortir tôt ou même de sortir tout court).
  51. 51. Pacte d’actionnaires Le pacte d’actionnaires a une importance capitale.Voici les clauses classiques que l’on retrouve dans les pactes.
  52. 52. Droit de préemption – Right of First Refusal Les actionnaires n’auront pas le droit de nantir leurs titres, ni de les céder librement. Si un actionnaire veut en céder tout ou partie, il les offre en priorité aux autres actionnaires au prorata de leur % au capital. Par exception, les Investisseurs pourront se céder librement des titres entre eux.
  53. 53. Droit de suite Tag-along Right Si un groupe d’actionnaires souhaite céder, apporter ou échanger tout ou partie de ses titres, et si le droit de préemption n’est pas utilisé en totalité, il est obligé de proposer une sortie équivalente aux autres actionnaires aux mêmes conditions pour la totalité de leurs titres.
  54. 54. Droit d’entraînement Drag-along Right Si un groupe d’actionnaires décide d’accepter une offre pour au moins XX % du capital, les actionnaires restants sont obligés de céder aux mêmes conditions la totalité de leurs titres.
  55. 55. Maintien de la quotepart du capital – Antidilution clause En cas d’augmentation de capital, les Investisseurs pourront y souscrire afin de maintenir leur % au capital de la Société.
  56. 56. Garantie de passif – Warranties & Indemnification En cas de vente de l’entreprise, les Investisseurs seront dispensés de donner une garantie de passif.
  57. 57. Introduction en bourse – Initial Public Offering En cas d’introduction en bourse, les Investisseurs auront priorité pour vendre des actions à hauteur de XX % de leurs titres. Par ailleurs, tous les efforts seront faits pour limiter le lock up des actions restantes.
  58. 58. Vente de l’entreprise – Sale of the company Si aucune sortie n’est intervenue avant le ………, les actionnaires s’engagent à mandater une banque d’affaires indépendante des parties, approuvée par au moins 50 % des Investisseurs, avec pour mission de céder la Société ou ses actifs. Si une offre est acceptée par au moins 50 % des Investisseurs, tous les autres actionnaires s’engagent à vendre.
  59. 59. Non-concurrence et nondébauchage – Non competition and non solicitation Les managers souscriront un engagement de non-concurrence et de non-débauchage, valable tant que les Investisseurs détiendront encore des titres. 1. Aucune position d’actionnaire, administrateur, salarié, consultant, etc. dans une société concurrente. 2. Interdiction d’embaucher un employé de XXX dans une société où ils auraient un intérêt.
  60. 60. Conseil d’administration - Board Au moins un représentant des Investisseurs aura un siège au conseil d’administration (pas toujours demandé par les angels).
  61. 61. Décisions soumises à l’accord des investisseurs – Matters requiring consentCertaines décisions stratégiques ou financières lourdes (création de filiale, diversification, investissement au-delà d’un certain montant, etc.) doivent faire l’objet d’un accord préalable des investisseurs.
  62. 62. Information des actionnaires Les Investisseurs recevront régulièrement les tableaux de bord de gestion (si possible mensuels, au moins trimestriels).
  63. 63. Étape 8 : Lab-Marketing
  64. 64. Lab-Marketing Ne pas lancer de grandes campagnes Tester avec des micro budgets Vérifier ses coûts d’acquisition et ce que rapporte chaque client
  65. 65. Étape 9 : Vendre sa Start-up ?
  66. 66. Vendre sa Start-up ? Ne pas avoir une stratégie concentrée sur la vente de l’entreprise. Le but est de créer une entreprise successful. La vente suivra ensuite !
Fly UP