The present document can't read!
Please download to view
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
...

Etude sur la rentabilité des chambres hôtes et gîtes - Agence Guest & Strategy

by guest-strategy

on

Report

Category:

Travel

Download: 0

Comment: 0

66,310

views

Comments

Description

Créer des chambres d’hôtes, une idée en vogue pour s’assurer un complément de revenus, rester actif à la retraite ou optimiser les espaces inoccupés chez soi une fois que les enfants ont quitté le nid. Le phénomène des chambres d’hôtes dites « professionnelles » s’amplifie : plus qu’un complément de revenus, une activité principale dont on espère générer un voire deux salaires et ainsi en vivre.

Dans l’un ou l’autre des cas, l’on oublie parfois qu’il s’agit d’une activité règlementée et qui nécessite une gestion financière pointilleuse au même titre qu’une entreprise classique. En outre, l’image véhiculée par les médias laisse à penser qu’ouvrir sa maison d’hôtes est à la portée de tous et mobilise peu d’efforts aussi bien humains que financiers. Pourtant, la réalité est toute autre. La conjoncture économique actuelle limite les moyens de porteurs de projet, peu soutenus par les banques, la règlementation s’intensifie et la concurrence exacerbée du secteur tend à complexifier la tâche.

Mais alors, comment tirer son épingle du jeu pour réussir non seulement son implantation mais également son développement ? Avec quels appuis territoriaux ? Quels sont les vrais chiffres financiers et résultats d’exploitation à en espérer ? Quand et comment la rentabilité économique de votre établissement s’amorce-t-elle ? Enfin, quelle stratégie de distribution et politiques de fidélisation déployer pour vaincre la saisonnalité ?

Afin de bien gérer votre hébergement et de percer les secrets d’une gestion habile et organisée, Guest & Strategy a articulé son étude autour des questions de rentabilité financière.
Download Etude sur la rentabilité des chambres hôtes et gîtes - Agence Guest & Strategy

Transcript

  • 1. Quelle rentabilité espérer des chambres dhôtes en 2012 ?Lagence Guest & Strategy a mené une étude sur la rentabilité actuelle de l’activité dechambres dhôtes et gîtes en France, à travers une enquête anonyme quantitativeanalysée de manière croisée.L’ambition de cette enquête est de dresser un état des lieux économique de l’activité de lapetite hôtellerie, et proposer aux propriétaires quelques pistes de réflexion, tout enconfirmant la tendance à la professionnalisation de lactivité.Nous tenons à remercier l’ensemble des participants pour le temps qu’ils ont bien vouluconsacrer à cette étude, ainsi que toutes les institutions ayant contribué à la diffusion decette enquête au sein de leur réseau.Léquipe Guest & Strategywww.guestetstrategy.comwww.reussirsamaisondhotes.comhttp://www.scoop.it/t/chambres-d-hotes-et-hotels-independants
  • 2. Sommaire 1. 2. 4.Cadrage deCaractéristiques 3. Politique 6. Etude de la 7. Conclusions etFinancement   5. Exploitationclientèleperspectivesl’étude   de l’activité   tarifaire  2  
  • 3. 1. Cadrage de l’étude q  Date de réalisation de l’enquête : Mai 2012 q  Nombre de réponses : 481 q  Type d’enquête : Enquête en ligne (réponses anonymes) q  Canaux de diffusion : clients, labels, institutions du tourisme, réseaux sociaux, contacts directs q  Zones de sondage : France Métropolitaine et DOM-TOMRentabilité des chambres dhôtes et gîtes en 2012 www.guestetstrategy.com 3  
  • 4. 1. Cadrage de l’étudeCaractéristiques du panelq Activité la mieux représentée (55 % du panel) : chambres d’hôtesq Caractéristiques du panel : entre 46 et 65 ans / en couple   8%2%Chambres20 %dhôtes Moins de 26 ans 27 % 55 % Gîtes Entre 26 et 45 ans 25 %63 %Entre 46 et 65 ansGîtes +chambresPlus de 65 ansdhôtes q Constats : q Les chambres d’hôtes sont majoritairement représentées. q La tendance est à l’activité menée en couple. Le panel le plus représentatif se situedans la tranche 46-65 ans. Nous pouvons formuler l’hypothèse d’une reprised’activité ou de la reconversion professionnelle.Rentabilité des chambres dhôtes et gîtes en 2012 www.guestetstrategy.com4  
  • 5. 2. Caractéristiques de l’activité Origine géographique – Répartition Nord/Sud41 6%%59% 18,57 % Nord Sud 8,44 % 9,70% 10,55 %q  Constats :L’étude est représentative de l’ensemble du territoire français, ayant au minimum 5 répondants parrégion.Les répondants sont majoritairement implantés en France Métropolitaine, selon la répartitionsuivante :- Sud : PACA, Rhône-Alpes, Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon- Nord : Nord-Pas-de-Calais, Île-de-France, Centre, Basse-NormandieRentabilité des chambres dhôtes et gîtes en 2012 www.guestetstrategy.com5  
  • 6. 2. Caractéristiques de l’activité Répartition de la capacité d’hébergement en nombre de chambres 5% 1% 6% 1 12 % 1 10 %225%2 23 % 3314 % 64 %17 %423 %45 5plus de5 Chambres d’hôtesGîtes q  Constats : q  Pour l’activité de chambres d’hôtes, la tendance semble être à la grande capacité (5 chambres), suivi de près par les maisons d’hôtes de 2 et 3 chambres. q  Concernant les gîtes, c’est une grande majorité de propriétaires qui propose un gîte unique. q  Sur les 20 % de propriétaires déclarant exploiter à la fois des chambres d’hôtes et des gîtes, la tendance semble être à la grande capacité pour les chambres, avec en annexe un seul gîte, voire 2.Rentabilité des chambres dhôtes et gîtes en 2012 www.guestetstrategy.com6  
  • 7. 2. Caractéristiques de l’activité Nature de l’activitéRevenucomplémentaire 43 %57 %Activitéprofessionnelle à partentièreq  Constats :Une majorité de propriétaires obtient un revenu complémentaire issu de son activitémais la tendance semble se resserrer entre ce choix et celui de l’activité professionnelle àpart entière.Rentabilité des chambres dhôtes et gîtes en 2012www.guestetstrategy.com 7  
  • 8. 2. Caractéristiques de l’activité Statuts juridiques adoptés 6,27 7 %%Micro BIC11,313%%5% 5 % 6%4,6 %7%Auto- entrepreneur13 %46 % 55 %18,83 %21 % 39,33 %EURL 22 % SARL SARL +SCI q  Constats : q  Les statuts privilégiés sont ceux qui proposent une plus grande souplesse en termes de gestion : Micro-BIC et auto-entrepreneur. Cette information est corrélée avec le fait qu’une majorité de propriétaires demeure non-professionnelle. q  Cependant, les statuts « Sociétés » donc professionnels représentent tout de même plus d’1/4 des statuts adoptés par des propriétaires.Rentabilité des chambres dhôtes et gîtes en 2012 www.guestetstrategy.com8  
  • 9. 2. Caractéristiques de l’activité Durée moyenne de l’activité 16 %Moins d1 an40 % Entre 1 et 3 ans26 % Entre 3 et 5 ans18 % Plus de 5 ans q  Constat : q  Les propriétaires interrogés sont en moyenne en activité depuis plus de 5 ans (40%), ou entre 1 et 3 ans. q  Nous notons une progression de la création d’activité de moins d’un an, à hauteur de 16%, qui prouve le dynamisme de l’activité à l’heure actuelle.Rentabilité des chambres dhôtes et gîtes en 2012 www.guestetstrategy.com9  
  • 10. 3. Financement Immobilier41 % Oui59 % Non q  Constat : La majorité des sondés possédait déjà le bien immobilier exploité dans le cadre de son activité avant l’ouverture de l’hébergement. Cela confirme la tendance de l’activité complémentaire.Rentabilité des chambres dhôtes et gîtes en 2012www.guestetstrategy.com10  
  • 11. 3. Financement Fonds d’investissement10 %Fonds propres30 %60 %TauxdendettementPartsubvention q  Constats : q  En moyenne, la part des fonds propres injectés dans l’investissement initial est de 60 %. Or, seulement 6 % des interrogés ont injecté 100% de fonds propres dans leur activité. q  Le taux d’endettement quant à lui s’élève en moyenne à 30 %. q  Nous remarquons l’appui des subventions qui représentent en moyenne 10 % des fonds d’investissement. La conclusion principale reste que les propriétaires jouent la sécurité financière en limitant leur taux endettement.Rentabilité des chambres dhôtes et gîtes en 2012www.guestetstrategy.com11  
  • 12. 3. Financement Aides financières Région Avez-vous eu recours à des aides financières ? 24 %Banques 32 % 31 %OuiGîtes de France 69 % 27 %9% 31 %NonEurope 4% DépartementPour la réponse, “Si oui, précisez lesquelles”q  Constats :q  Les prêts bancaires et les aides des collectivités locales (région, département,commune) sont majoritairement sollicitées.q  D’autres aides, non mentionnées ici, ont été prodiguées à hauteur d’1% telles queACCRE, Clévacances, Tourisme & Handicap, aides communales et des communautésd’agglomération, LEADER et au niveau du SIVOM.q  En conclusion, un tiers des propriétaires a recours à des aides financières, bien qu’ilsne les considèrent pas toujours comme totalement adaptées.Rentabilité des chambres dhôtes et gîtes en 2012 www.guestetstrategy.com 12  
  • 13. 3. Financement Labellisation Entrée et moyen de13 % gamme (1 à 2 épis/23 % clés) Moyen de gamme + (3 épis / 3 clés)14 %64 % Haut de gamme (4 à 5 épis/clés) Sans label : 28 % q Constats : q 28 % des propriétaires sondés n’adhèrent à aucun label, chiffre qui semble-t-il est inférieur àla moyenne nationale. q Parmi les différentes classifications, les « moyen de gamme + » 3 épis/ 3 clés sont fortementreprésentés. Les gammes 5 épis / 5 clés sont encore peu présentes. q D’autres labels commencent à gagner du terrain mais sont très faiblement représentés danscette enquête (non intégrés au diagramme) : Fleurs de Soleil, Clef Verte, Hôtes Qualité Paris,Bienvenue au Château.Rentabilité des chambres dhôtes et gîtes en 2012www.guestetstrategy.com 13  
  • 14. 4. Politique tarifaire Tarifs pratiqués 14 % 11 %Moins de 50Entre 50 et 8022 %52 %Entre 81 et 100Plus de 100 Les tarifs sont exprimés en euros (€) et sur la base d’une nuitéeq  Constat :q  Les tarifs pratiqués se situent dans une gamme moyenne, avec une tendance au« moyen de gamme + » . Nous observons que 36 % des établissements pratiquent untarif de plus de 80 € à la nuitée, ce qui traduit une amélioration des servicescomplémentaires (spa, etc.) et un accroissement du désir de professionnalisation.q  Ainsi, 88 % pratiquent des tarifs au-dessus du prix moyen de 50 € à la nuitéeRentabilité des chambres dhôtes et gîtes en 2012www.guestetstrategy.com14  
  • 15. 4. Politique tarifaireStratégie de commercialisationOui 47 % 53 %Non Yield Management : « Prix dynamiques ajustés par rapport à la période et au client afin de maximiser les recettes et les marges totales »   q  Constat : La politique tarifaire du Yield Management est pratiquée par près de la moitié des propriétaires : cela traduit une réelle prise en compte des attentes tarifaires d’une clientèle toujours plus exigeante. Cela montre également un vrai désir de l’accroissement de la rentabilité chez les propriétaires, ce qui n’était sans doute pas le cas quelques années en arrière…Rentabilité des chambres dhôtes et gîtes en 2012www.guestetstrategy.com15  
  • 16. 4. Politique tarifaire Répartition moyenne des recettesHébergement / 16 % petit-déjeuner 21 %Table dhôtes88 %Activitéscomplémentaires(Pourcentages moyens par pôle derecettes) q  Constats : q  Le pôle « hébergement/petit-déjeuner » représente en moyenne 88 % des recettes au sein des établissement interrogés. Nous constatons que pour 56 % des sondés, ce pôle est représentatif à 100 % de leurs recettes. q  Pour les 39 % offrant une table d’hôtes, la moyenne des recettes liée à ce service est de 21 %. q  Seulement 16 % des répondants ont déclaré avoir une ou des activité(s) complémentaire(s), qui représentent 16 % de leurs recettes totales.Rentabilité des chambres dhôtes et gîtes en 2012www.guestetstrategy.com 16  
  • 17. 4. Politique tarifaire Chiffre d’affaires généré à l’année8%5 000 et 15 000 11 %15000 et 30000 44 %16 %30000 et 50 00021 %50 000 et 80 000Plus de 80 000 Données exprimées en euros (€)q  Constats :Nous observons que l’activité génère encore des CA assez faibles (entre 5.000 et 15.000€), bien que les tranches « entre 15.000 et 30.000 € » et « Entre 30.000 et 50.000 € »soient très bien représentées. Nous notons que de manière générale, ce sont les « moyende gamme + » (3 épis/3 clés) qui s’en sortent le mieux dans toutes les tranches. Pour leshauts revenus, ce sont les tranches 4 épis / 4 clés qui sont les plus représentées.En conclusion, plus la capacité d’hébergement et la gamme sont élevées, plus le CA l’estaussi.Rentabilité des chambres dhôtes et gîtes en 2012 www.guestetstrategy.com 17  
  • 18. 5. Exploitation Jugez-vous votre activité rentable ? Oui 48 % 52 % Non q  Constat : Une majorité de propriétaires juge son activité rentable, bien que vu précédemment, la plupart bénéficie d’un chiffre d’affaires peu excessif (entre 5.000 et 15.000 €).Rentabilité des chambres dhôtes et gîtes en 2012 www.guestetstrategy.com 18  
  • 19. 5. ExploitationA quelle échéance votre activité est-elle devenue rentable ?N+1 28 % N+232 %N+3 7% 7%14 %N+45%14 %N+5Au-delàde N+5 q  Constats : L’étude permet de souligner que l’activité devient rentable sur le long terme (après N+5). En revanche, un certain nombre de professionnels observe une rentabilité dès N+1. Ce sont très majoritairement les chambres dhôtes de 5 chambres qui deviennent rentables dès N+1. .Rentabilité des chambres dhôtes et gîtes en 2012 www.guestetstrategy.com 19  
  • 20. 5. Exploitation Dégagez-vous un salaire (base SMIC) ? Un salaire23 % Plus dun 8%salaire 69 % Aucun salaire q  Constats : Près de 70 % des propriétaires interrogés ne dégagent pas de salaire à l’heure actuelle. Un quart d’entre eux bénéficie toutefois de revenus équivalents à un salaire, tandis qu’une faible minorité peut jouir de retombées financières importantes.Rentabilité des chambres dhôtes et gîtes en 2012 www.guestetstrategy.com20  
  • 21. 5. Exploitation Déléguez-vous certaines tâches ?Entretien espacesextérieurs8% 11 % 21 %Ménage10 %Commercial2% 48 %AdministratifCommunication etMarketing Aucune tâche déléguée : 82 % Naturopathieq  Constats :La gestion du temps de travail est une composante clé conditionnant la rentabilité del’hébergement touristique. Nous observons que les tâches journalières sontmajoritairement effectuées en autonomie, à 80 %. Parmi les 20 % de tâches sous-traitées,on retrouve le ménage, l’entretien des espaces extérieurs et l’aspect communication/marketing.Rentabilité des chambres dhôtes et gîtes en 2012www.guestetstrategy.com 21  
  • 22. 6. Etude de la clientèleDurée moyenne de séjour1 nuitée8%18 %2 nuitées17 %Entre 3 et 5nuitées 21 % 36 %1 semaineplus dunesemaine q  Constat : q  La clientèle des chambres d’hôtes passe en moyenne 2 nuitées au sein d’un même hébergement. q  En gîtes, la durée moyenne de séjour est d’une semaine. q  Pour les propriétaires gérant à la fois gîtes et chambres, la durée moyenne est de 2 nuitées.Rentabilité des chambres dhôtes et gîtes en 2012www.guestetstrategy.com22  
  • 23. 7. Conclusions q  La tendance est à la grande capacité (entre 3 et 5 chambres) + un gîte. L’activité demeure toujours une activité complémentaire pour la majorité des propriétaires. q  Les tarifs s’accroissent, l’offre monte en gamme et se diversifie, pour se démarquer d’une forte concurrence. Les propriétaires ne doivent désormais plus hésiter à faire des offres promotionnelles ou à offrir des services complémentaires en période de basse activité touristique, afin d’optimiser leur rentabilité. q  Les sondés optent pour des statuts juridiques souples, et restent majoritairement non-professionnels. Cependant, plus d’un quart des interrogés choisissent des statuts de type “sociétés”. q  En moyenne, la part des fonds propres injectés dans l’investissement initial est de 60 %. L’endettement, issu des prêts bancaires, est limité par sécurité (30 %.des fonds). Les subventions (10 % des fonds) proviennent essentiellement des aides régionales et départementales. q  Plus l’on monte en gamme et en capacité, plus l’activité devient rentable rapidement.Rentabilité des chambres dhôtes et gîtes en 2012www.guestetstrategy.com 23  
  • 24. 7. Conclusions q  Notons la progression du Yield Management, pratiqué par près de la moitié des propriétaires : une réelle prise en compte des attentes tarifaires d’une clientèle toujours plus exigeante. Cela montre également un vrai désir de l’accroissement de la rentabilité chez les propriétaires. En outre, cette politique tarifaire est tout à fait cohérente avec la tendance actuelle de réservation au dernier instant, moins de deux semaines avant la nuitée. q  En termes de recettes, l’activité est marquée par une offre en table d’hôtes conséquente, qui représente en moyenne 21 % des recettes totales générées par une chambre d’hôtes. Les activités complémentaires rapportent 16 % des recettes. q  Enfin, 80 % des propriétaires choisissent de ne déléguer aucune tâche, sans doute par souci d’économie. Cependant, nous pouvons indiquer que, dans un contexte de professionnalisation, il peut être judicieux de déléguer les volets stratégiques à un expert. Les formations dispensées par les institutions de tourisme, CCI ou organismes privés sont également essentielles pour maîtriser les outils relatifs à la bonne gestion d’un établissement, et à sa promotion.Rentabilité des chambres dhôtes et gîtes en 2012www.guestetstrategy.com24  
  • 25. 7. Perspectives q  Cette étude a permis de montrer l’hétérogénéité des secteurs de la maison d’hôtes et des gîtes. En ce sens, les enjeux au sein et autour de ce marché sont multiples. q  Tout d’abord, il est important de souligner les nombreuses mutations du marché : des propriétaires de plus en plus jeunes, des statuts juridiques simplifiés et moins contraignants, une montée en gamme et une prise de conscience du besoin de professionnalisation. q  De plus, il est indispensable que le secteur s’adapte au mieux aux attentes des clients. Cela passe par une flexibilisation et une diversification de l’offre et par une politique tarifaire promotionnelle lors des creux de l’activité touristique. q  Enfin, il est nécessaire de sensibiliser l’ensemble des acteurs touristiques au poids que représentent désormais les maisons d’hôtes dans le secteur de l’hôtellerie. Il s’agit désormais d’un type d’hébergement à part entière, qui se structure, se professionnalise, et dont on peut espérer vivre.Rentabilité des chambres dhôtes et gîtes en 2012www.guestetstrategy.com 25  
  • 26. Informations et contact q  Étude menée par : Laura Koeppler, responsable de l’antenne Sud-Est de la France de Guest & Strategy. q  Informations à propos de Guest & Strategy :Guest & Strategy est une agence de conseil et d’accompagnement spécialisée en stratégie de développement pour les porteurs de projets et les propriétaires de chambres d’hôtes. La vocation de l’entreprise est de professionnaliser l’activité en fournissant des prestations stratégiques adaptées et performantes. q  Contact : Siège social Île-de-France Antenne Avignon Jérôme ForgetLaura Koeppler 22, rue de la mare Port. 06  01  79  39  12   78125 Mittainville [email protected] Tél. 01  34  94  35  90   Port. 06  78  86  19  94   [email protected] www.guestetstrategy.com www.reussirsamaisondhotes.com www.scoop.it/t/chambres-d-hotes-et-hotels-independantsRentabilité des chambres dhôtes et gîtes en 2012 www.guestetstrategy.com 26  
  • Fly UP