11e enquete annuelle de la franchise - 2014

  • Published on
    05-Aug-2015

  • View
    5.969

  • Download
    0

Transcript

1. SYNTHSE 2014ENQUTE ANNUELLEDE LA FRANCHISEEn partenariat avec la participationavec la deBPCE - Socit anonyme directoire et conseil de surveillance au capital de 155 742 320 Sige social : 50, avenue Pierre Mends France - 75201 Paris Cedex 13 - RCS Paris n 493 455 042.11/2014 - Iconographie Getty Images. CDZID 2. #7 STRATGIEDIGITALE DESRSEAUX 39#8 CESSIONET TRANSMISSIONDENTREPRISEEN FRANCHISE 47#9 FINANCEMENTDE LA FRANCHISE 51#10 LOPTIMISMEDES RSEAUXFACE LAVENIR 57#11 LA BANQUEPOPULAIRE, BANQUEDE LA FRANCHISE 61#1 DU CHOIXDE LA FRANCHISE CELUI DELENSEIGNE 07#2 PROFILDES FRANCHISS 13#3 PROFILDES FRANCHISEURSET DES RSEAUX 19#4 DVELOPPEMENTET RELAISDE CROISSANCE 25#5 LE RECRUTEMENTDANS LES RSEAUX 29#6 LA FORMATIONET LANIMATION 35PRAMBULELa Banque Populaire, en partenariat avec la Fdration franaisede la franchise, ralise pour la 11me anne conscutiveun baromtre exclusif sur lvolution du paysage de la franchise en France.Anne aprs anne, cette enqute apporte un clairagesur le profil des franchiss et des franchiseurs, leurs attentes,leurs stratgies pour rester comptitifs, leurs forces,leurs proccupations face lavenir.Les rsultats de cette 11me enqute confirment les forcesdu modle de la franchise ainsi que la capacit de ses acteurs sadapter collectivement, relever les dfis ns de la modernisationdes modes de consommation et de la digitalisation du commerce.LHumain et lintelligence collective sont au coeurde la russite de la franchise.SYNTHSE03ENQUTE ANNUELLE DE LA FRANCHISE 2014 3. MTHODOLOGIELe panelCt franchiss, 405 entretiens tlphoniques ont t raliss du 5 au 17 juin 2014.Ct franchiseurs, 200 entretiens tlphoniques ont t raliss du 5 au 27 juin 2014.En 2013, un changement du mode de recueil a eu lieu. Auparavant, les franchiseurs taient in-terrogsen face face. Les volutions sont donc prendre avec prcaution.Nota : les franchiss et les franchiseurs interrogs ne font pas ncessairement partie des mmes rseaux.De plus, afin dtre reprsentatifs des populations tudies, les rsultats ont t redresss surles variables suivantes : le secteur dactivit, la rgion et le nombre de points de vente pour lesfranchiseurs et sur le secteur dactivit, la localisation gographique et la date de cration delentreprise pour les franchiss.Quant lenqute auprs du grand public, elle a t effectue auprs de 1012 personnes deplus de 18 ans, chantillon reprsentatif de la population franaise, interroges par lomnibustlphonique CSA les 1er et 2 juillet 2014.La structure de lchantillon des franchissCOMMERCESERVICES55%45%RGION PARISIENNEPROVINCE17%83%SECTEURLOCALISATIONGOGRAPHIQUELa structure de lchantillon des franchiseursPoints de vente Effectifs Brut RedressMoins de 20 89 45% 53%Entre 20 et 49 45 23% 19%Entre 50 et 99 22 11% 10%Entre 100 et 149 9 5% 4%150 et plus 22 11% 8%NSP 13 7% 6%TOTAL 200 100% 100%Secteur Effectifs Brut RedressCommerce 72 36% 48%Services 128 64% 52%TOTAL 200 100% 100%SYNTHSE05ENQUTE ANNUELLE DE LA FRANCHISE 2014 4. #1 DU CHOIXDE LA FRANCHISEA CELUI DELENSEIGNEComment un futur candidat la franchise choisit-il son rseau?Pour rpondre cette question, il est essentiel de sintresserdans un premier temps aux motivations ayant incites le crateurdentreprise se lancer en franchise et dans un second temps la nature et aux sources dinformation quil privilgie pour dter-minerle choix de son enseigne.SYNTHSE07ENQUTE ANNUELLE DE LA FRANCHISE 2014 5. 1.1 - LATTRACTIVIT DU MODLECONOMIQUE DE LA FRANCHISE.En 2014, 35% des Franais interrogs aimeraient crer leur entreprise, une hausse signi-ficativede 7 points par rapport 2013. Parmi eux, 41% envisageraient dentreprendreen franchise, soit environ 14% de lensemble de la population franaise.Les principaux avantages percus sont les suivants :BNFICIERDACCOMPAGNEMENTET DE MOYENSLIMITER LES RISQUES FINANCIERSBNFICIER DE LA NOTORITDUNE MARQUE CONNUEGARANTIR UNE MEILLEURERENTABILITFACILITER UN CHANGEMENT DECARRIRE PROFESSIONNELLE35%40%30%25%30%24%21%19%19%11%201420131.2 - PROFILS DES FRANCHISS A LOUVERTUREDE LEUR PREMIER POINT DE VENTEAge moyen louverture51% des franchiss interrogs ont ouvert leur premier point de vente entre 18 et 34 ans.Lge moyen douverture de ce 1er point de vente reste stable 34 ans.Implantation gographiqueLes trois-quarts des franchiss sont rests dans leur dpartement ou leur rgion dersidence (76%). 24% ont, quant eux, chang de rgion lors de leur installation.1.3 - PROFIL DES CANDIDATS A LA FRANCHISEVU PAR LES FRANCHISEURSCette anne encore, les franchiseurs constatent pour 62% dentre eux que le profil etles motivations des nouveaux franchiss ont volu ces dernires annes. Ils trouventles franchiss plus professionnels, motivs, participatifs et notent leur envie grandissantedappartenir un rseau.En effet, pour 17% des franchiseurs (9% en 2013), les candidats la franchise souhaitentde plus en plus appartenir un rseau de faon tre entrepreneur dans un environ-nementscurisant. Pour 14% dentre eux, il y a une vritable professionnalisation dumtier, les profils des candidats sont de plus en plus qualitatifs.1.4 - CHOIX DU MODLE DE LA FRANCHISE : LES PRINCIPALESMOTIVATIONS A LENTREPRENARIAT EN FRANCHISEDe faon gnrale, les motivations les plus souvent cites renvoient la notion de scuritque procure lappartenance un rseau. En effet, 25% des candidats la franchise sou-haitentbnficier de la notorit dune enseigne. Ils recherchent une enseigne connueet reconnue sur laquelle sappuyer pour dmarrer leur affaire et russir.Pour 21% dentre eux, ce sont les services proposs par le franchiseur : lencadrement,le suivi, laide et lassistance qui vont les inciter se lancer en franchise. Bnficier dela force dun rseau arrive la troisime place des motivations les plus cites soit pour17% des rpondants.Ainsi la notion daccompagnement, de soutien et de notorit de lenseigne apparaitcomme un facilitateur lentreprenariat, et ce dautant plus dans un environnementconomique qui reste contraint.Les principales motivations 2014 2013 2012 2011Pour la rputation et la notorit de lenseigne 25% 25% 29% 26%Pour lencadrement, le suivi,lassistance offerte par le franchiseur 21% 24% 27% 20%Pour la force dun rseau et lexpriencedautres franchiss 17% 14% 15% 9%Pour la facilit, la simplicit, la rapiditet le ct cl en main 14% 17% 14% 7%Pour le concept, la marque, les produits 13% 15% 20% 16%24%DANS UNEAUTRE RGION18%DANS LA MME RGION, MAISPAS LE MME DPARTEMENT58%DANS LE MME DPARTEMENTQUAUJOURDHUIOrigine professionnelle70% des franchiss interrogs exeraient auparavant une activit professionnellesalarie (81% chez les 35-49 ans). 18% taient leur compte : commerant indpendant,chef dentreprise et travailleur indpendant (30% chez les 50-64 ans). 8% taient sansactivit (5% en 2013). SYNTHSE09ENQUTE ANNUELLE DE LA FRANCHISE 2014 6. 1.5 - CHOIX DUNE ENSEIGNE PAR LE FUTUR FRANCHISLes sources dinformations privilgies des candidats la franchiseLa presse professionnelle conomique et franchise (39%) ainsi quInternet (31%) sont les2 sources prioritairement consultes dans le cadre de leurs recherches.Sources dinformation* 2014 2013 2012 2011La presse professionnelle,conomique et franchise 39% 12% 11% 16%Internet 31% 28% 25% 12% Le site de la Fdration franaise de la franchise 9% 4% 5% 2%Les salons professionnels 16% 16% 21% 12% Le salon Franchise Expo Paris 15% 14% 20% 8%Les franchiss du rseau 16% 13% 10% 12%Le bouche oreille / par connaissance 6% 7% 7% 8%Informations cibles par le candidat la franchise96% des franchiss dclarent avoir effectu des recherches avant de faire leur choix den-seigne.Il est, en effet, primordial pour les futurs franchiss de sengager en connaissancede cause.Ltude de la rentabilit de lenseigne (77%) ainsi que de lantriorit du rseau (68%)sont toujours les principales informations recherches au moment de la cration du pro-jetde franchise.La satisfaction des franchiss du rseau (63%), la dontologie de lenseigne (58%) ain-sique lexistence de magasins pilotes (39%) font galement partie des proccupationsdes futurs franchiss.Enqute pralable sur* 2014 2013 2012 2011 la rentabilit 77% 76% 79% 75% lantriorit du rseau 68% 68% 74% 66% la satisfaction des franchiss 63% 70% 68% 66% la dontologie de lenseigne 58% 50% 54% 49% lexistence de magasin pilote 39% 44% 43% 47%Consultation des experts*69% des franchiss dclarent avoir sollicit lavis dun expert avant de choisir leur rseau(versus 73% en 2013).Lexpert-comptable reste lexpert le plus consult dans 48% des cas, suivi par lexpertisedu dossier par le franchiseur (41%).La banque est sollicite par 26% des franchises (-9 points) et les avocats/juristes sontconsults par un franchis sur 5 (22%, stable par rapport 2013).*Avant ces questions taient poses tous, alors quen 2014, elles ont t poses uniquement aux franchiss ayantune anciennet dans le rseau de 5 ans ou moins.Nombre de rseaux consults avant de se dciderEn 2014, 4 franchiss sur 10 ont consult plusieurs rseaux avant leur prise de dcision,un rsultat stable depuis 2011. Cette donne illustre bien la volont des futurs franchissde comparer les enseignes afin daffiner au mieux leur choix.En 2014, les franchiss ont consult en moyenne 2,3 rseaux avant de slectionner leurfuture enseigne.La notorit de la Fdration franaise de la franchiseLa Fdration franaise de la franchise est connue par 41% des franchiss. 61% des fran-chissconsidrent quelle est autant au service des franchiss que des franchiseurs.SYNTHSE11ENQUTE ANNUELLE DE LA FRANCHISE 2014 7. #2PROFILDESFRANCHISS2.1 - PROFIL DES ENTREPRENEURS EN FRANCHISE EN 2014Age moyen du franchisLge moyen du franchis est trs stable, il est de 46 ans (45 ans en 2013, 45 ans en 2012,46 ans en 2011) La rpartition des franchiss par tranche dge reste elle aussi dunegrande stabilit avec 1 franchis sur 2 qui a entre 35 et 49 ansAge moyen du franchis : 46 ans 2014 2013 2012 201118-34 ans 13% 15% 16% 11%35-49 ans 49% 51% 51% 50%50-64 ans 36% 33% 32% 38%65 ans et plus 2% 1% 2% 1%La rpartition homme-femme40% des franchiss sont des femmes en 2014 : un taux de fminisation identique celuide 2013.Le niveau dtudes1 franchis sur 2 a fait des tudes suprieures (BAC+2 +5) 56% en 2013, 49% en 2012.Les franchiss issus dune filire professionnelle diplms dun CAP, BEP, Bac pro repr-sententquant eux 36% en 2014 (21% en 2013)Diplme le plus lev obtenu 2014 2013 2012 2011Certificat dtudes primaire 1% 2% 1% 2%BEPC, brevet lmentaire 5% 5% 4% 2%CAP, BEP 18% 17% 22% 21%Bac pro ou brevet de technicien 8% 5% 8% 8%BAC ou quivalent 15% 14% 15% 18%BAC+2, 3 38% 37% 34% 30%BAC+4, 5 12% 16% 13% 14%Au-del BAC+5 1% 3% 2% 2%Non prcis 2% 1% 1% 1%Lanciennet moyenne des franchiss dans un rseauLanciennet dappartenance des franchiss leur rseau est de 12 ans en moyenne (10ans en 2013) et prs d1 franchis sur 2 appartient au mme rseau depuis plus de 10ans. La dure moyenne des contrats tant de 5.9 ans, une grande majorit des franchissrenouvelle donc leur contrat.2014 2013 2012 2011Moins dun an 100 000 habitants 12% 20% 21% 19%NSP 2% 2% 2% 2%Les locaux commerciaux avec pignon sur rue restent encore et toujours la cible privilgiedimplantation des franchiss 87%. Le centre-ville reste pris avec 54% bien que le cotdinstallation soit de plus en plus lev.Par ailleurs, 19% des points de vente se dveloppent en priphrie et 11% dans des lo-cauxsans pignon sur rue dont les loyers sont attractifs.Local commercial, avec pignon sur rue 87% 85% 89% 93%Centre-ville, emplacements 1 et 1 bis 42% 46% 49% 54%Centre-ville, emplacements 2 ou moins 12% 9% 13% 11%En priphrie 19% 19% 15% 14%Centre commercial 9% 9% 10% 11%NSP 5% 3% 2% 2%Local, sans pignon sur rue 11% 14% 10% 7%Local mobile 0% 0% 0% 0% domicile 1% 1% - -NSP 1% 1% - -Nombre de points de vente exploits par le franchisLes trois quarts des franchiss exploitent un seul point de vente et 84% une seule en-seigne.Cependant, les franchiss ayant une anciennet de plus de 10 ans sont 30% exploiter au moins 2 points de vente sous la mme enseigne.Sous une enseigne (moyenne : 1,5) 2014 2013 2012 20111 seul point de vente 74% 75% 74% 70%2 points de vente 14% 16% 15% 14%3 points de vente et plus 11% 9% 11% 16%Sous une autre enseigneAucun point de vente 84% 90% 86% 87%1 point de vente 8% 6% 6% 5%2 points de vente et plus 7% 4% 9% 6%Le revenu annuel moyen des franchissUN REVENU ANNUEL MOYEN NET STABLE 32 876(32 700 en 2013) 33% des franchiss ont un salaire infrieur 20 000, 43% un salaire compris entre 20 000 et 40 000, 24% un salaire suprieur 40 000.Le versement de ce revenu provient 88% de lactivit (87% en 2013) et 9% (11% en 2013)dun versement de dividendes. Les franchiss considrent 47% (46% en 2013) quilsgagnent mieux leur vie quun salari et 54% (54% en 2013) mieux quun commerant isol.Nombre de salaris employs par le franchis (en quivalent temps plein)MOINS DE 2PERSONNES2 3PERSONNES4 5PERSONNES23%23%19%27%33%29%18%15%18%16%14%15%16%14%18%1%1%2014 (364)2013 (364)2012 (358)6 9PERSONNES10 PERSONNESOU PLUSNESAIS PAS45% des franchiss dclarent employer entre 2 et 5 salaris. Le nombre moyen de salarisen quivalent temps plein est de 6 par franchis contre 5,3 en 2013.SYNTHSE15ENQUTE ANNUELLE DE LA FRANCHISE 2014 9. 10%LES ACCESSIBLESNont pas lintentionde poursuivre leuractivit, mais sontattachs au rseau.2013 - 7% // 2012 - 4% // 2011 - 5%2.2 - PERSPECTIVE DE DVELOPPEMENT DES FRANCHISSLes franchiss sont, cette anne, 24% exprimer leur intention dinvestir dans un autrepoint de vente (contre 29% en 2013 et 38% en 2012), une diminution significative illus-trantla prudence des franchiss dans une conjoncture conomique incertaine.Lvolution du chiffre daffaires des franchissChiffre daffaires annuel () 2014 2013 2012 2011Moins de 300 000 39% 40% 34% 33%De 300 001 1 500 000 41% 46% 50% 47%Plus de 1 500 000 20% 14% 16% 19%En 2014, les franchiss sont un tiers dclarer une augmentation de leur chiffre daf-fairesen 2014. Le chiffre daffaires mdian des franchiss est de 500k en 2014 (400 ken 2013, 475 k en 2012).Un chef dentreprise part entire et crateur demploisLes franchiss continuent dtre considrs comme des chefs dentreprisepar leurs principaux partenaires et leurs clients, notamment, par : leur banque 90% les autres commerants 88% leur franchiseur 87% les clients 87% ladministration 79%Par ailleurs, mme si la franchise continue dtre cratrice demplois, les franchiss sontnettement moins nombreux avoir cr un emploi en 2014 avec 34% contre 43% en2013. Le nombre moyen demplois crs slve ainsi 1,1 (contre 1,2 en 2013). Seule-ment6% indiquent avoir licenci au cours de la mme priode.Implication dans la vie localeLes franchiss sont 65% simpliquer concrtement dans la vie locale au niveau de leurville ou de leur quartier en tant que : membre dune association de commerants : 41% sponsor dune association sportive : 38% mcne dune manifestation culturelle : 23% sponsor dune association humanitaire : 14%Lvaluation du projet professionnel du franchisLes franchiss donnent une note de 6,8/10 de satisfaction globale de leur projet profes-sionnel(7,4 en 2013). Elle repose sur le fait de bnficier de la notorit dun rseau (7,4)tout en ayant une libert daction en tant quentrepreneur franchis (7,1).Les dimensions les moins satisfaisantes sont les moyens technologiques mis dispositionpour dvelopper le e-commerce (5,9/10) et paradoxalement lopportunit de changer decarrires (5,3/10).Lattachement au rseau79 % des franchiss se dclarent attachs ou tout fait attachs leur rseau et 79%des franchiss ont lintention de poursuivre leur activit au sein de leur rseau (77% en2013). En 2014, ces indicateurs dattachement et de fidlit rvlent une hausse signifi-cativedu nombre de franchiss fidles 69% (contre 57% en 2013 et 58% en 2012).10%LES CAPTIFSOnt l'intentionde poursuivre leuractivit, mais ne sontpas attachs leur rseau.2013 - 20% // 2012 - 21% // 2011 - 22%11%LES RISQUSN'ont pas l'intentionde poursuivre leuractivit et ne sontpas attachs au rseau.2013 - 17% // 2012 - 16% // 2011 - 12%69%LES FIDLESOnt lintentionde poursuivre leuractivit et sontattachs au rseau.2013 - 60% // 2012 - 58% // 2011 - 57%UN AUTREPOINT DE VENTEDANS LEMME RSEAUUN AUTREPOINT DE VENTEDANS UNAUTRE RSEAUNILUNNILAUTRENSP20%24%32%26%4%5%6%5%71%67%60%64%5%4%1%5%2014 (405)2013 (406)34%ont creau moins1,1 un emploiemploicre enmoyenne 6%ontlicenciSYNTHSE17ENQUTE ANNUELLE DE LA FRANCHISE 2014 10. #3PROFILDES FRANCHISEURSET DESRSEAUXLa 11me dition de lEnqute de la Franchise donne un aperucomplet de lvolution de ces rseaux.SYNTHSE19ENQUTE ANNUELLE DE LA FRANCHISE 2014On compte en France, au 1er janvier 2014, 1 719 rseaux defranchise actifs, dont 45% relvent du secteur du commerce(alimentaire, quipement de la personne, quipement de la maison,autres commerces de dtail) et 55% qui exercent leur activit dansle secteur des services (automobile, btiment, services divers auxpersonnes et aux entreprises, htellerie et restauration). 11. 3.3 - LACTIVIT CONOMIQUE DES RSEAUX2014 2013 2012 2011Base 200 200 153 156Origine du rseauPropritaire du rseau depuis sa cration 77% 85% 83% 82% rachet un rseau existant 16% 12% 14% 13%Est master franchis de lenseigne 4% 2% 3% 3%Sans rponse 2% 1% 1% 2%Ensemble 100% 100% 100% 100%La dtention du capital de la tte de rseau et origine des enseignesDans trois quarts des cas, le franchiseur se concentre sur le dveloppement dune seuleenseigne. 92% des enseignes sont dorigine franaise. Le franchiseur est propritaire deson rseau depuis sa cration dans 77% des cas (85% en 2013). On observe une progres-siondes enseignes ayant fait lobjet dune reprise, elles sont 16 %.La dtention de lentreprise par un fond dinvestissement reste faible 5 % (versus 3 %en 2013).Le chiffre daffaires annuel gnr par les franchiseursPour 55% des franchiseurs interrogs, le chiffre daffaires gnr par leur activit (horsactivit des franchiss) est infrieur 10 millions deuros. 84% sont concentrs sur ledveloppement dune unique enseigne, dont 90% parmi les enseignes de commerce et78% dans les enseignes de service.Le chiffre daffaires annuel cumul par les franchiss.Dans un contexte conomique qui reste contraint : 48% des rseaux gnrent un chiffredaffaires infrieur 10 millions deuros (versus 51% en 2013) ; dont 67% sont des r-seauxde moins de 6 ans.En parallle, 36 % des franchiss dclarent un chiffre daffaires en progression en 2014(versus 40 % en 2013 et 47 % en 2012) et 24 % un chiffre daffaires stable.2014 2013 2012 2011Moins de 10 millions deuros 48% 51% 44% 39%De 10 19 millions deuros 7% 11% 11% 17%De 20 49 millions deuros 11% 11% 12% 11%De 50 99 millions deuros 5% 4% 10% 11%De 100 499 millions deuros 3% 7% 12% 10%De 500 999 millions deuros 1% 1% 3% 1%Sans rponse 23% 15% 7% 9%1000 millions deuros et plus 2% - 1% 1%3.1 - LANCIENNET MOYENNE DE LENSEIGNE ET DU RSEAULanciennet moyenne des enseignes recule 18 ans, versus 22 ans en 2013 illustrant laforce des nouveaux entrants et lattractivit du modle. Cela tant, 11 annes en moyennesparent la cration de lenseigne de celle du premier point de vente en franchise.Anciennet moyenne de lenseigne 2014 2013 2012 2011Moins de 3 ans 5% 4% 3% 10%3 5 ans 18% 13% 10% 8%6 8 ans 14% 15% 13% 11%9 11 ans 12% 13% 12% 10%12 14 ans 8% 6% 10% 9%15 17 ans 6% 6% 10% 4%18 20 ans 7% 6% 4% 7%21 ans et plus 29% 36% 39% 40%Age moyen de lenseigne 18 ans 22 ans 22 ans 20 ansAnciennet moyennedu rseau de franchise 2014 2013 2012 2011Moins de 3 ans 19% 18% 14% 24%3 5 ans 27% 22% 29% 18%6 8 ans 17% 15% 12% 14%9 11 ans 9% 13% 12% 10%12 14 ans 5% 7% 9% 6%15 17 ans 4% 5% 4% 4%18 20 ans 4% 4% 2% 6%21 ans et plus 16% 19% 17% 17%Age moyen du rseau de franchise 11 ans 12 ans 11 ans 11 ansSi lge moyen des rseaux interrogs est stable 11 ans, il se positionne 17,3 ans dansles rseaux de plus de 20 points de vente contre 6,8 ans dans les rseaux de moins de 20entits.3.2 - LA DURE DU CONTRAT DE FRANCHISELes contrats de franchise les plus couramment utiliss sont dune dure de 5 ans (47% enprogression de 7 points) et dune dure de 7 ans (30%). La moyenne stablit en 2014 5,9 annes au mme niveau que 2012 (versus 6,4 annes en 2013).SYNTHSE21ENQUTE ANNUELLE DE LA FRANCHISE 2014 12. 3.4 - LES FACTEURS DE RUSSITE ET LES FREINS AU DVELOPPEMENTLes facteurs-cls de russite des rseauxParmi les facteurs de russite cits par les franchiseurs, la pertinence et la qualit duconcept reste en premire position. Il est en progression de 4 points cette anne aprsun rel retrait lanne dernire. La qualit de la relation franchiseur-franchis cite 61% est en constante progression depuis 4 ans. La qualit des franchiss vient com-plterce trio de tte 41%.La qualit de limplantation enregistre un recul de 10 points cette anne 27 % enmoyenne, mais se maintient 40 % pour les activits de commerce.Les aptitudes stratgiques du franchiseur, ainsi que la pertinence des services ap-portsse maintiennent des niveaux stables, mais tonnamment modrs ds lors quelon rappelle que ce sont eux qui sexpriment sur ce point.LA PERTINENCEET LA QUALITDU CONCEPTLA RELATIONFRANCHISEURFRANCHISLA QUALITDESFRANCHISSLA QUALITDELIMPLANTATIONLES APTITUDESSTRATGIQUESDU FRANCHISEURLA PERTINENCEDES SERVICESAPPORTS PARLE FRANCHISEURLE MARCHLes principales difficultsA contrario, les principales difficults au dveloppement de leur rseau cites par lesfranchiseurs sont : 62% le financement de leurs franchiss 51% le prix et la raret des emplacements (74% pour le secteur du commerce). 43% la qualit des franchiss (-2 points) 35% la difficult recruter des franchiss 21% les normes, la rglementation.70%66%80%81%61%60%54%53%41%40%45%42%27%37%32%35%27%33%28%34%27%30%28%18%24%21%22%24%2014 (200)2013 (200)2012 (153)2011 (156)SANS RPONSE

Recommended

View more >