Best Of 2012 - Altavia Watch

  • Published on
    11-Jun-2015

  • View
    653

  • Download
    2

DESCRIPTION

Le best of 2012 du blog Altavia Watch: les innovations marquantes du retail en 2012

Transcript

  • 1. Innovations internationales du retailSouvenirs de 2012Thierry Strickler@AltaviaWatch

2. 1 23LesincontournablesQuelquesnouveauts pourfaire bouger leslignesLes tendancesqui sinstallent 3. 1.Les incontournables 4. Relation client et stratgie cross-canalExemple type :Multichannel powers 60% profits boost atJohn Lewis PartnershipObjectif :Offrir un parcours dachat fluide auxclients connects et nomadeLe dploiement dune stratgie multi-canal est un enjeu fort de la relation client.Cest un objectif de maitrise de tout lespoints dinteraction du parcours clientavant, pendant et aprs lacte dachat et entous lieux (domicile, travail, en mobilit)et via lensemble des canaux decommunication.Une tape supplmentaire consiste sinscrire dans le besoin du clientomnicanal en lui dlivrant une informationqualitative immdiate et personnalise surlensemble des crans quil utilise.As less forward-thinking retailers have goneunder in the past couple of weeks, John Lewis hasbeen a high street success story, thanks in nosmall part to its multichannel approach.[suite: http://altaviawatch.com/?s=john+lewis] 5. Drive:un nouveau format de distribution qui simposeObjectif :Faire gagner du tempsLe concept Drive emporte une vritableadhsion clients, le chiffre de 2 000 Drivesa t atteint fin janvier 2013. Cest laconvergence dune offre porte sur le webet la proximit dune enseigne physique.Les concept Drive se dmultiplient : drivefermier, Shushi DriveCependant le modle conomique reste parfaire: plusieurs enseignes avaientreconnu, en octobre 2011, nepas avoir encore atteint lquilibre, comptetenu des investissements importants raliser (source LSA)Exemple type : Avec Arcimbo, Auchan veut allier driveet produits fraisCest une premire en France. Auchandevait ouvrir, jeudi 28 fvrier, les portes dunnouveau concept de magasin, Villeparisis, enSeine-et-Marne. [Suite : http://altaviawatch.com/activation-commerciale/avec-arcimbo-auchan-veut-allier-drive-et-produits-frais/] 6. M-commerceObjectif :Offrir et tester une nouvelleexprience de shoppingLe concept a t initi par lenseigne Tescodans le mtro sud coren et offre lapossibilit de faire ses courses dans un lieupublic en flashant des codes des produitsprsents virtuellement avec unsmartphone.En 2012, les pilotes se sont dmultiplisSorli Discau en Espagne, Carrefour laGare de Lyon et sur lesplanade de laDfense, Rue du Commerce dans lesgares francilienne, Tescodans laroport de Gatwick...Exemple type : Ocado lance un second mur deshopping virtuel dans un centrecommercial de BirminghamLe succs marketing et commercial de ce magasin phmre , dont le premier du genreavait t inaugur lan dernier, incite le e-commerant reproduire lexprience. [Suite : http://altaviawatch.com/activation-commerciale/ocado-lance-un-second-mur-de-shopping-virtuel-dans-un-centre-commercial-de-birmingham/] 7. Retail physique et exprience dachatExemple type : Hointer teste une nouvelle approche ducommerce associant la technologie aumagasin physiqueObjectif :Offrir de nouvelles expriencesen magasinLa croissance du e-commerce ne sedment pas, lexprience shopping offertesur le web (choix/prix) emporte ladhsionde nombreux clients au dtriment desenseignes physiques. Cest un dfi majeurpour les enseignes physiques : apporter denouvelles propositions de valeur oudisparatre. De nombreuses tentatives derponses ont t testes en 2012 Cest une nouvelle exprience dachat avec unagencement o le produit est la star dumagasin, un peu comme dans une exposition.Bon ok, l il sagit que de jeans. [Suite : http://altaviawatch.com/?s=hointer] 8. Showrooming:menace ou opportunit ?Objectif :Rpondre aux dfis des PurePlayersCest le pure player Amazon qui a lanc leshostilits fin 2011.Les enseignes physiques ripostent avecdes dispositifs de services tel BuyOnline, Pick in store . Rpondre auxattentes des clients implique surtout de travailler sur trois items phares : laconfiance (transparence desprix, SAV), simplifier lacte dachat(golocalisation, store locator, paiementsimplifi) et immdiatet (de loffre, delinformation, des promotions) par la miseen place dune stratgie multicanal.Exemple type : Amazon paie les consommateurs pourquils nachtent pas en magasinLe 10 dcembre, lapplication mobile decomparaison de prix dAmazon offrira jusqu 5dollars aux consommateurs situs en magasinphysique qui opteront pour un achat en ligne. [Suite : http://altaviawatch.com/activation-commerciale/amazon-paie-les-consommateurs-pour-quils-nachetent-pas-en-magasin/] 9. Objectif :Faire acheter & faire venirLe service Click & Collect permet derserver un produit en magasin depuisInternet ou un terminal mobile.Ce service offre de vritable bnficesclient: valider la disponibilitproduit, organiser son temps, supprimer lesfrais de livraison, mais aussi voir, toucherles produits et bnficier des conseils desvendeur.Selon une tude mene Par Ipsos Mori, plusde 9 internautes sur 10 dclaraient dj en2011 utiliser les services de Click & Collectquand ils taient proposs.Click and Collect:la rponse au showrooming?Exemple type The Kooples propose un service de click& collect ses clientsLa marque de prt--porter permet auxinternautes de sinformer de la disponibilit [Suite : http://altaviawatch.com/activation-commerciale/the-kooples-propose-un-service-de-click-collect-a-ses-clients/] 10. 2.Les tendances quisinstallent 11. Co-cration et participation des clientsObjectif :Faire adhrer, crer unecommunaut dambassadeurs de lamarque enseigneLa co-cration est une vritable stratgiedinnovation pour les enseignes. Associerdes consommateurs la cration denouveaux produits/services de maniredurable est un excellent levier plusieurstitres. Innover et engager ses clients dansun dialogue qualitatif. De nombreusesinitiatives ont t identifies en 2012. Leprogramme Cvous de Casino, Carrefourinvente un challenge participatif online, Auchan associe ses clients laconception de produits mais aussi Dodgequi lance la voiture participative.Exemple type : Lide dailleurs qui fait tilt : Walmartinvente la cration participative en magasinAux tats-Unis, Walmart sinspire dAmerican Idol(La Nouvelle Star) pour lancer un concours enligne dinventeurs! [suite : http://altaviawatch.com/tag/crowdsourcing/] 12. Chauds les Flagship StoresObjectif :Communiquer et travailler lanotorit de la marque/enseigneLes Flagships se posent comme lesvritables ambassadeurs des Retailers.Ces magasins porte drapeaux sont lesvitrines des marques auxquels ils sontddis. Ils symbolisent la matrialisationdes territoires, les ADN, les images et lesvaleurs. Cest un puissant outil au servicede la marque et de sa notorit.Cest lopportunit doffrir une exprienceremarquable aux clients sans pour autanttre systmatiquement dans une logiquemarchande (Pub Renault, Peugeot, FIAT).Exemple type : Burberry dvoile le flagship digital le plusinnovant du monde LondresSpectaculaire. Le mot est faible pour qualifier larestauration incroyable qua subi la boutiqueamirale de la marque de vtement britannique. [Suite : http://altaviawatch.com/innovations-retail/burberry-devoile-le-flagship-digital-le-plus-innovant-du-monde-a-londres/ ] 13. Concept stores et digitalpour inventer le futurExemple type: Audi City, le showroom digital du futurObjectif :Inventer le point de vente et larelation client de demainLes concept stores fleurissent dans noscentres ville, ils reprsentent de vritableslaboratoires dinnovations.Les marques et enseignes utilisent lestechnologies digitales pour offrir uneexprience en point de vente innovante etremarquable. Cest une manire derenforcer lattractivit des points de ventephysique et de dessiner la relation client dedemain. Audi est aujourdhui sous les projecteurs deMarques et Rseaux grce un projetde digitalisation du point de vente. [Suite : http://altaviawatch.com/activation-commerciale/audi-city-le-showroom-digital-du-futur/] 14. Rendre des services avec le mobileExemple type: Phoceis teste le geofencing pourAuchanDans le made Faches-Thumesnil (Nord), ledistributeur propose, chaque jour, despromotions aux clients qui ont tlcharglapplication. [Suite : http://altaviawatch.com/innovations-retail/phoceis-teste-le-geofencing-pour-auchan/ ]Objectif :Entretenir le lien, faire venirLes applications mobiles et la grandedistribution font dfinitivement bon mnage.Carte de fidlit, catalogue en ligne, offrespromotionnelles mais aussi des offresorients conciergerie 2.0, de vritablesbouquets dapplications gratuites sontproposes par les enseignes.Cest pour ces acteurs une stratgie derelation client efficace :Garder le client en contact avec le rseaude lenseigne,Prparer lachat et faire venir en magasinOffrir une convergence entre la prsenceweb de lenseigne et ses magasins 15. Crer de nouvelles expriences dachatExemple type: Lorna Jane fait converger rseauxsociaux et magasin physique via descrans connectsDepuis la fin de lanne 2011, Lorna Jane(Australie) a mis en place dans certains de sesmagasins un miroir connect la page Facebookde lenseigne. [Suite : http://altaviawatch.com/?s=magasins+connect%C3%A9s]Objectif :Faire acheter, travailler limage delenseigneDe nombreux dispositifs(crans, bornes, tablettes) connects enmagasin ont t tests en 2012. Lesbnfices? Ils sont multiples :Offrir une convergence entre le web et lesmagasins physiquesDcliner instore un pan de la stratgiemulti canal de lenseigne en prolongeant enmagasin lexprience webPermettre de prsenter des produits sanspour autant les dtenir en stockOffrir plus de services personnalissMieux vendre, faire patienter, divertirCommuniquer en soignant limage technode lenseigne. 16. Bien exploiter les rseaux sociauxExemple type: Kiabi Shopping Connect : Facebook etRFIDObjectif :Dialoguer, communiquer, recruter, faire vendreLengouement des consommateurs pourles rseaux sociaux ne pouvait pas laisserinsensibles les enseignes. Viralit, avisconsommateurs, instantanit, partagesont en effet des leviers importants.Intgrer les mdia sociaux rpond unelogique de stratgie multicanal avec pourbnfice la capacit dinteragir en tempsrel, de construire une relation individuellemais aussi danalyser la rputation delentreprise. Twitter a connu un essorincroyable, de trs nombreuse oprationsmarketing ont t imagines par Nike ouVolkswagen par exemple.Le groupe lillois de distribution de prt porter Kiabi a fait appel lagencedigitale Hobbynote pour la mise en place duneexprience de social shopping. [Suite : http://altaviawatch.com/activation-commerciale/kiabi-shopping-connect-facebook-et-rfid/] 17. 3.Quelques nouveautspour faire bouger leslignes 18. La promotion des ventes rinventeExemple type: Twitter + American ExpressObjectif :Faire acheter, faire savoirLengouement pour le site de micro bloggingTwitter ne se dment pas et les marques sesont empares de ce phnomne. Twitter sepositionne sur le front du paiement en ligneen faisant preuve dun rel opportunisme.La mcanique innovante initie enpartenariat avec American Express permetdacheter des biens virtuels ou rels ou dercuprer des bons de rduction.Pour les annonceurs, cest un relbnfice, en sappuyant sur la viralit de cerseau social, les campagnes de promotionprennent une dimension remarquableconstituant ainsi une source de publicitsupplmentaire.Grce un partenariat innovant entre Twitter etAmerican Express, vous allez ds prsentpouvoir bnficier de rductions chez un certainnombre denseignes partenaires. [Suite : http://altaviawatch.com/innovations-retail/twitter-american-express/] 19. La gnration de traficen heures creusesLets give people a unique lunch shoppingexperience. To install a shadow QR code, usingthe sunlight and shadow that works only from12pm to 1pm[Suite : http://altaviawatch.com/activation-commerciale/emart-sunny-qr-code/ ]Exemple type Emart: Sunny QR codeObjectif :Faire venir, faire acheterVoici un trs bel exemple de crativitcommerciale mise en uvre par lenseigneCorenne Emart.Constatant une baisse de frquentation etdonc de panier moyen, Emart a dploy undispositif ingnieux qui repose sur latechnologie des QR codes.Ce dispositif est un cadran solaire qui a laparticularit de dcouvrir entre 12h00 et13h00 le QR Code de loprationpromotionnelle. A charge pour le client deflasher ce QR code dans cette courte plagehoraire pour bnficier de cette promotionjournalire.Rsultat communiqu : +25%daugmentation du chiffre daffaire pendantcette campagne. 20. Le commerce de flux slargitObjectif :Faire acheterLe distributeur est un format qui disposedatouts non ngligeables, lobjectif estdaller chercher le consommateur sur seslieux de frquentation et de rpondre unbesoin immdiat.De nombreuses offres fleurissent, crativitet innovations sont au rendez vous. LeNailmatic est le premier distributeurautomatique de vernis ongles. Autrerejeton dans cette nombreuse famille laCupcakes Machine avec une promessesimple, offrir des cakes frais 24/7. Dans unautre genre, un distributeur automatiqueinstall dans une galerie parisienne innoveen proposant pour la modique somme de 2des French letters ou lettres damour .Gros succs pour lautomate de distribution deBest Buy Express, expos sur le stand de sonconcepteur, lAmricain Zoom Systmes. [suite : Les distributeurs automatiques Best Buy Expressvont happer les consommateurs]Exemple type: Les distributeurs automatiques Best BuyExpress vont happer les consommateurs 21. La proximit rinventeExemple type: Le Petit Producteur, le retour du local engrande surfaceSavoir prcisment do viennent les produits etqui les a mis sur le march, cest dsormaispossible, depuis que 200 agriculteurs locaux ontdonn naissance au Petit Producteur, premierrseau de distribution mettre en avant loriginelocale des produits. [Suite : http://altaviawatch.com/activation-commerciale/le-petit-producteur-le-retour-du-local-en-grande-surface]Objectif :Rpondre des valeurs dequalit, de scurit et de qualitLe terme locavore a t invent en 2005 auxEtats Unis loccasion de la journemondiale de lenvironement. Le mouvementlocavore prconise la consommation denourriture produite dans un rayon de 200kmmaximum autour de son domicile. Lesambitions sont de rduire les distancesdacheminement et les cots etconsquences cologiques.Qualit des aliments, traabilit, soutien delconomie rgionale, transparence sont lesclefs dune consommation responsable. 22. Lempire des sens en publicitObjectif :Faire acheterUne opration de communication crativeet innovante, une ide remarquable dansle domaine du marketing sensoriel :associer lodeur du caf Dunkin Donuts une publicit la radio.Chaque jour, des centaines de busamnent les travailleurs sud-corens dansla ville de Soul. Aprs avoir synthtislodeur du caf, lagence a dispos dans cetransport en commun des brumisateurs deparfum qui fonctionnent ds que le son dela publicit radio est reconnu.Exemple type: Une chane de cafs associe une odeur sa pub radio !Afin de se dmarquer de ses concurrents(Starbucks et les cafs locaux) et de rapprocherson image celle du vendeur de caf (le nom deDonuts ne laide pas), la socit [Suite : http://altaviawatch.com/activation-commerciale/une-chaine-de-cafes-associe-une-odeur-a-sa-pub-radio/] 23. Linnovation mtier et offredans la distributionObjectif :Faire acheter, communiquerLes initiatives tonnantes pour rinventer lecommerce instore se dploient. Bousculerles business model, faire bouger les lignespour r-enchanter le commerce et mieuxrpondre aux multiples besoins desconsommateurs. The Farmery, une fermeavec un march encourage lesconsommateurs de simpliquer dans laproduction daliments en permettant desuivre la croissance des aliments cultivs.Le chocolatier danois Anthon Berg a durantune journe ouvert The GenerousStore Copenhague, un pop up store auconcept indit : il remplace les prix de sesbotes de chocolats par des doucesattentions envers des proches.Exemple type: Acheter ses salades pousses en hyperVu au Lotte Mart Seoul en Core :Lhypermarch qui cultive les salades hors sol &in store ... la vente de 1re fracheur nouvellegnration, avec date de plantation [Suite : http://altaviawatch.com/innovations-retail/acheter-ses-salades-poussees-en-hyper/]