Intervention de Philippe Fabry, l'Office du Tourisme l're du numrique.

  • Published on
    14-Nov-2014

  • View
    1.550

  • Download
    0

DESCRIPTION

Intervenu lors de la journe Aqu@tourisme du 19 mai 2011 qui s'est tenue l'htel de Rgion Bordeaux.

Transcript

  • 1. Loffice de tourisme lre du numrique
    Bordeaux, le 19 mai 2011
    Photo

2. Philippe Fabry, e-tourisme ATOUT FRANCE
philippe.fabry@franceguide.com
Twitter : @filifab
Tl. +33 (0) 1 42 96 74 47
3. L'office de tourisme du futur
Le numrique au service de l'accueil
4. Partenaires de ltude

  • l 'ETAT / Direction gnrale de la comptitivit, de l'industrie et des services et ATOUT France

5. FNOTSI 6. Rgion Bourgogne (FROTSI Bourgogne via Tourisme) 7. RsOT-Alsace 8. MOPA 9. FROTSI Midi-Pyrnes 10. FROTSI Champagne-Ardenne 11. FROTSI Pays de la Loire 12. FROTSI Limousin
13. L'office de tourisme du futurLe numrique au service de l'accueil
14. Les travaux en cours
Dfinir les modes daccueil lis lvolution des TIC
Panorama des dispositifs(services, outils, modles conomiques)
Focus groupes avec des cibles franaises des niveaux dattractivit et dusages des outils de mobilit
Publication paratre en juillet 2011
15. Quels nouveaux usages ?
Quelles nouvelles attentes ?
Photo
16. Mthodologie : une approche qualitative et de groupe
Les jeunes adultes 30-45 ans en web focus
-Usagers courants des TIC (mobile avec fonction de navigation piton, internet pour tlchargements musique et films, usage dapplications bureautiques)

  • Gnration smartphone 20-35 ans en web focus

- Usagers experts des TIC(familiers des applications smartphone comme navigation piton, tags 2D, etc.; usage de logiciels de retouche photo)
Les matures 50-65 ans(Paris) en runion de groupe
Usagers basiques des TIC (mobile pour tlphone et SMS, micro pour courriels), non rfractaires
Les adultes 40-55 ans(Lyon)
en runion de groupe
Usagers partiels des TIC (mobile pour photos, webcam, surf sur internet et achats en ligne)
17. Sinformer avant le dpart
18. Recours majeurs Internet qui ncarte pas les autres modes dinformation
Ainsi que les avis des proches, le traditionnel
bouche oreille
Les supports traditionnels restent priss
19. Linformation touristique sur place
20. Des attentesbasiques

  • Besoin de prcision, de contact humain

21. Un besoin de personnalisation, de conseils 22. Des rponses des proccupations basiques