Mag aressy automne / Hiver 2012 2013

  • Published on
    23-Jan-2015

  • View
    616

  • Download
    1

DESCRIPTION

Toute l'actualit BtoB Brand to Business de l'agence Aressy @aressy_experts. Dans cette dition un focus sur les projets d'entreprise + les chiffres cls du BtoB + cas client WeCab + les innovations du Lab Aressy + les experts BtoB tmoignent Et toute l'anne, l'actualit BtoB sur http://mag.aressy.com

Transcript

<ul><li> 1. LACTU BRAND TO BUSINESS Hiver 2013 Projet dentreprise :il en prend unsacr coup ! aressy.com</li></ul><p> 2. In &amp; offIn the moodNavaho au 7e cielavec AressyPotique et dcal, lagence casseles codes de lIT Technique. Survol.Comment expliquer trs simplement loffreCloud de Navaho ses propects ?Deux minutes et 20 secondes danimationralise selon la technique du stop motion.Des dessins saniment pour raconterAgendala grande histoire du Cloud Computing.Accompagns dune illustration sonore dont 5 et 6 fvrier 2013le style prolonge la dimension pdagogique. IT-Partners regarder sur :www.go-navaho.fr/hosting Le rendez-vous de la distribution informatique Chapeau Navaho ! 100% BtoB se tient Disneyland Paris. Le bicorne de Napolon pour symboliser A cette occasion, Aressy organise Regardsla marque franaise du Cloud. Croiss 2013, le baromtre qui mesureNavaho mne campagne. Un dispositif les relations entre les marques, distributeurs 360 : e-mailing, bannire, landing page, et revendeurs. E-book et contenus exclusifs. www.aressy.com/regardscroises 3. 2&gt;3 Peu mieux faire Les boss ont-ilsCration la bosse du tweet ?Aressy pour Pollutec 82% des socits amricaines du Fortune 100 tweetent contre 45% des socits du CAC 40. La France nobtient que la quatorzime place au niveau mondial. Pourtant, les entreprises franaise devraient savoir que 88% des utilisateurs de Twitter suivent au moins une marque. Au moment o Twitter envahit la tlvision, les transports, sduit les politiques, les journalistes et les jeunes, ce manque de prise de parole est une lacune. Alors patrons tweettez si vous voulez faire exister Agenda vos marques. 2013, 2014, 2016 : lire ou relire Les mdias sociaux expliqus mon Samba ! boss de Yann Gourvennec et Herv Kabla, lu meilleur livre digital par le Hub Award. En organisant successivement les JMJ (Journes Mondiales de la Jeunesse), puis la Coupe du mondeAgenda de football, et enfin les Jeux Olympiques en 2016, nul doute que Rio de JaneiroNovembre 2013Concept visuel de ldition 2012. sera la destination privilgie des prochaines incentives ou programmesBaromtre ! de stimulation des commerciaux.En perspective du Salon international de A vos marques, prts, Samba !la construction (du 4 au 8 novembre 2013),Aressy lance son baromtre RegardsCroiss du btiment. Agenda 2013 Cration Engags ! Aressy pour 3M Post-itCration Aressy renouvelleAressy pour Total Diaxol son adhsion Communication et Entreprise (ex-ujjef) et sengage pour valoriser des prises paroles qui donnent du sens et de la valeur. Quand le contenu se met au service des entreprises et des marques.Pour rassurer et convaincre, un dispositifde lancement 360 qui roule ! A la hausse Responsive designCampagne de notorit pour promouvoirle Post-it format XXL. 2013 est lanne de la tablette en entreprise. Des questions se posent pour les dispositifs digitaux. Format de lecture et de navigation, en attendant de voir des certitudes apparatre, cest le reponsive design qui simpose pour une ergonomie optimise. 4. VisionProjet dentrepriseCathdrales et chteauxLe projet dentreprise est un formidable outil de mobilisation et de dynamisation. Les jours o je casse mieux et plus de pierres,Trop souvent pourtant, il est vcu comme le chteau en Espagne ou la chimre personne nen prend acte,de dirigeants jugs trop loigns de la ralit. La communication vient toujours exprimer On ne ma jamais dit si mes pierresle projet. Mais elle doit aujourdhui, avant tout, le traduire, le dsacraliser, pour lui rendre servaient un mur, une flche ou un pilier,tout son sens dans le quotidien de chacun. Un chantier bien matris par nos experts Aressy. Etc. En un mot, le contenu au quotidien de maLe promeneur croise un groupe dhommes,Aujourdhui, nous construisons tous mission, les moyens mis ma disposition, masse en main, au bord du chemin. une cathdrale !la reconnaissance de mon travail, ne semblent bonjour, que faites vous donc ?Mais toutes les bonnes choses ont, semble-t-il, intresser personne et nont jamais fait lobjet moi ? je casse des pierres.une fin. Ainsi les salaris en exercice aujourdhui dune conversation, dune rflexion, dune moi aussi disent les autressoulignent avec vigueur que le projet dentreprisedcision.Le dernier, visage clair : est un bien faible ressort de leur motivation. moi ? je construis une cathdrale !Pour revenir aux casseurs de pierres rencontrs Alors, cathdrale ou chteau plus haut, il est probable que la cathdrale leur en Espagne ?Peter Drucker, Francis Oppenheim et tant semble bien loigne de leur quotidien. La ver- La cathdrale du projet initial, prsente etdautres nous le rabchent depuis des lustres. ront-ils dailleurs un jour ? Leurs proccupationsmagnifie hier, est aujourdhui devenue aux yeuxNos coles de management sen sont et leurs attentes sont dune toute autrede tous les casseurs de pierres, le chteau en Le projetfait le relais. Et nos managers ont bien dentreprisenature :Espagne de managers quils ne connaissentsr saut sur une aussi belle occasion sest impos La masse qui me sert doutil est malde mobiliser toutescomme une quilibre,leurs troupes de casseurs de pierre icne Les pierres sont de moins bonne de lentrepriseCe qui compte, cest le projet ! qualit et peu ou mal tries, moderneDepuis quelques dcades, le projet Celles que jai cassesdentreprise sest impos comme une icne attendent parfois longtemps leurde lentreprise moderne. Il donne du sens, ilramassage et se retrouvent couvertespropose un but, un objectif commun. Il devient de mousse,le support dune mobilisation et dune solidarit Mes nouveaux compagnonsque tous les managers appellent de leurs vux. connaissent bien mal la pierre et leEt nous intervenons, chez Aressy, pour lidentifier, mtier,le dfinir, lexprimer, le faire merger, le traduireQuest-ce qui vous motive le plus dans un poste,en dehors de la rmunration et des conditions de travail ?Source : Occurence 5. 4&gt;5en Espagne Olivier Lanusse-Cazal CEO Aressy Brand to Business Communication pas et qui leur paraissent chaque jour plusLes questions auxquelles la communication doit rpondre lointains, plus virtuels, plus diffrents. Que devient ma mission ? Celle des autres ? Celle de mon quipe ? Pour autant doit-on abandonner lide dun Quels moyens (humains, financiers, techniques,) met-on ma disposition ? projet dentreprise ? Non bien sr. GardonsQuels objectifs sont les miens pour demain ? pour plus tard ? le bb ; gardons aussi leau du bain ! Soyons Quelles mthodes et process sont-ils les plus adapts ?Quelles formations et quelle organisation semblent les plus adaptes ? simplement plus lucide ! Entre la pierre et laQuels outils de mesure pour valuer ses efforts spcifiques ? cathdrale Ciel ! Un homme ! Et mme,Quel systme de reconnaissance et de rmunration vient saluer latteinte de ces objectifs nouveaux ? plusieurs !Etc. Chacun a une mission, remplit une fonction, anime ou fait partie dune quipe, organise sa relation avec les autres. Ensemble, ils partagent ses chances dtre mobilisateur sont bienAinsi traduit, le projet dentreprise est pass leur quotidien, un avenir et une culture. Prsentminces.au filtre de la culture de lentreprise, des valeurs aux publics externes, le projet dentreprise aLe contenu de sa mission, son primtrepartages par tous, des postures jusque l vocation tre synthtique, sduisant, significatif. de responsabilit sont les deux leviersadoptes par chacun. En les intgrant,Sans Il en va de mme auprs des publics internesessentiels de la motivation de chacuntraductionil dfinit la ncessit de les affirmer, bien sr. Toutefois, sil ne sen tient qu cela,dans son travail. Contenu et primtre quotidienne,de les abandonner, de les faire muter. qui se vivent et se partagent au pour chacun,Dans tous les cas de figure, il les quotidien. Ici se trouve la cl du pas de projet respecte. Vient alors le temps, et alorspossible succs. Sans traduction quotidienne, seulement, de la communication, de la pour chacun, pas de projet possible. prsentation et du partage dun projet pour Le projet dentreprise, au del de son expressionquil devienne celui de tous, dans lentreprise.synthtique, se doit donc dtre traduit. Une communication/conversation, une commu- La traduction implique dapporter desnication/coute, une communication/partage.rponses prcises des questions aussisimples que nombreuses. Nous avons, dans une publication rcente,abord ses contours dans le dtail. Pour Culture et quotidien lemportent mmoire : elle oublie le rflexe top-down, sur toute stratgieelle privilgie loralit et les supports papier,Le chantier est long, ingrat, minutieux.intgre les rseaux et le 2.0 propices laIl demande patience et prcision. Il estreconnaissance de chacun, etc.aussi le passage oblig pour convaincre,Et comment faire autrement ! Culture trumpsdynamiser et mobiliser les quipes de strategy, everytime, everywhere affirme la lentreprise autour dun objectif commun.Harvard Business Review. 6. Chiffres clsBrand to BusinessTendances &amp; rsultatsInvestissements communication Gnration de leadEn 2011, 31,4 Mds . +1,9% vs 2010 Ne ratez pas le contact sur mobileOn retrouve le niveau de 200436% mdia (+0,8% vs 2010) - 64% hors mdia (+2,3% vs 2010) :une rpartition qui reste constante. 25%optimisation des E-mails pour Mobile Seulement des personnes interroges se proccupe de la 30,2 31,4 forme que prend le message lorsquil saffiche sur un mobile. Le Smartphone devenant lquipement de rfrence en BtoB,MdsE il est stratgique de considrer ce mdia pour maintenir lefficacit MdsEdes e-mailing envoys. Source : A survey of 100 B2B marketers in the US, conducted in June 2012 by Pardot, a cloud marketing automation software provider. 20102012 EventDes annonceurs dclarent que la confiance56% est le premier critre dans la relationavec leurs agences vnementielles.Source : Chiffres cls des annonceurs - dition 2012 - UDAMobilit ConfianceSource : Baromtre ANA de la communication vnementielle,juin 2012Les Franais surfentprs de 4 heurespar mois sur leur mobile. Rpartition budgtaireEn juillet, plus de 20 millions de Franais se sont connects aumoins une fois Internet depuis leur mobile, selon Mdiamtrie, La communication Corporate leader malgr la crisecontre 18,7 millions il y a un an, pour une dure moyenne de 3h55. Total des investissements en communication :Le tlphone mobile devient de plus en plus un outil pratique, 12 Mds mme en vacances, alors que les voyageurs nont pas Communication Corporate10 Mds ncessairement accs leur ordinateur, ou bienCom externesinforment en temps rel pendant leurs dplacementscommente Mdiamtrie.44% d es mobinautes se sontconnects au moins une fois un site ou une application de luniversdes voyages, en juillet 2012.Source : France 24 - Septembre 20122 Mds Com interne9 Mds Autres Source : IFOP/Communication &amp; Entreprise - chiffres 2010 7. 6&gt;7Social MediaFacebook : 24 631 920 dutilisateurs en France, en aot 2012.Source SocialBakersFair BusinessLinkedIn : 3 780 649 dutilisateurs en France. Source SocialBakersDiscours dengagement RSE : le doute persisteViadeo : 5millions de membres en France. Source ViadeoDes Franais croient les entreprises quand elles51% sengagent en matire de dveloppement durable. + 4,7 points par rapport 2011.Twitter : 7,3 millions de membres en France(mais seulement 2 3 millions dactifs). Source : Figaro Il reste 49% des Franais convaincre !6 minutes temps pass par mois sur Google+ Source : Etude 2012, Les Franais et la consommation22 minutestemps pass par mois sur TwitterRSEresponsable dEthicity. 5h30temps pass par mois sur FacebookSource IFOP : mai 2012Les franais possdent en moyenne 2,8 comptesVido sur les rseaux sociaux.n Les 30 millions de vidonautes regardentn 49% des internautes sont sur Facebook.plus de 70 vidos et y consacrent plus de 3 heures dans le mois.n 65% des internautes attendent de bnficiern Au premier trimestre 2012, 1 internaute sur 4 a dj partagde bons plans et rductions.des vidos sur des blogs, rseaux sociaux ou sites de partage.n 1 personne sur 6 affirme suivre ses entreprisesSoit prs de 8 millions de personnes. et ses marques favorites pour tre mieux informe de lactualitn 96% des internautes ayant dj partag des vidos sur des via les rseaux sociaux ( 88%) et pour se sentir traite deblogs, rseaux sociaux, et autres sites de partage, sont inscrits manire privilgie 41%.sur au moins un rseau social. 9 sur 10 sont inscrits sur n Linkedin est la premire platerforme B2B et le seulFacebook, prs de la moiti sur Youtube, et 1 sur 4 sur Twitter.rseau social avoir connu une vraie croissance en Bourse.n 23% des internautes envoient au moins une fois par mois nEn 2014, 1,85 milliard de personnes utiliseront un rseauun lien vers une vido contre 19% en 2011.social, soit 71% des utilisateurs dinternet.Source : Mediametrie//NetRatings - fv. 2012 (Mesure daudience medias audiovisuels TV, radion92% des franais considrent que les entreprises doiventavoir un rle dexemplarit pour les consommateurs.Mdiamtrie - Comportements mdias - Observatoire n 49% des Franais ne croient pas les entreprises quandelles sengagent en matire de dveloppement durable.des Usages Internet :Mais les 51% qui y croient sont en progression de + 4,7 pointsn 294 M de vidos visionnes en fvrier 2012. par rapport 2011, preuve que les efforts des communicantsn + 48,3% de nombre dannonceurs vidos au 1er trimestre. commencent tre rcompenss.n + 35% de nombre de campagnes vido online au 1 trimestre. er Sources : tude Ethicity / Kantar Mdia / TNS Sofrsn + 41% de temps pass dans le monde regarder des vidossur smartphone, + 32% pour les tablettes.Source : AdVideum - Mai 2012 (Rgie franaise spcialise dans la vido online) Stim&amp;FidNiveau de prix des cadeaux 19,6%60% des rpondants prfrent visionnerlors dune incentive Au dessus de 150e 22,1% En E+la vido avant de lire le texte sur la mme page. 150Entre 60 et 150e12030,8% 27,5%Source : Forbes Insight 906030 Entre 30 et 60e 0En dessous de 30eSources : tude Ethicity / Kantar Mdia / TNS Sofrs 8. Succs clientWecab : un taxi nUn service de taxi partag, jusqu 40%moins cher : sduisant ! mais pas pourtout le monde. Un service qui ne concerneque les trajets aroports, dans la zoneParis-proche banlieue, et qui cible lesnon utilisateurs actuels de taxi. Un beauchallenge de communication de niche,relev par Aressy, loccasion dulancement de loffre wecab.1 Problmatiquearop ortComment convertir un cur de cible qui s paris trajet!partagospour vprfre aujourdhui avoir recours aux transports xiez au taen commun plutt quau taxi ? Comment passpromouvoir ce service sans cannibaliser loffrede taxi classique ?Comment toucher la cible dans ses momentsde voyage, puisquon ne propose quuneoffre aroport ?Comment mener une communication efficacesans dperdition, puisque ne sont desserviespar le nouveau service que les zones Pariset proche banlieue ?2 SolutionsPour convertir au taxi les utilisateurs detransports en commun, notre concept cratifdcline avec humour les galres du mtro Des histoires de transports raconter dans Et qui permet de cibler uniquement la zoneet du RER. Une cration o la reprsentation les transports en co...</p>