Les community managers en France 2012

  • Published on
    29-Nov-2014

  • View
    115.163

  • Download
    1

DESCRIPTION

 

Transcript

<ul><li> 1. IN T R O D U C T IO N Certains pensaient que le community management ne serait quun effet de mode. Un an aprs notre premire enqute et trois ans aprs la popularisation de ce mtier, il semblerait quil nen est rien. Lanimation sur les mdias sociaux et la gestion des marques en ligne sont toujours au cur des problmatiques du webmarketing. Le secteur ne sest pas pour autant structur, et les ralits restent trs diffrentes dune entreprise une autre. Le community manager nest dfinitivement pas une fonction homogne. Certains annoncent dj une bulle lie aux mdias sociaux dans les mois venir, ce qui pourrait changer la donne et prcipiter une meilleure organisation interne des services. Pour comprendre ce mtier et mieux cerner ses volutions futures, nous avons ralis une nouvelle dition de notre enqute de rfrence du 12 avril au 8 mai 2012 auprs de 577 professionnels. Elle aide dfinir un profil-type, rtablir la vrit sur les salaires pratiqus ou encore comprendre comment le community manager sintgre dans son environnement professionnel. Ces constats dessinent en pointill lavenir de la prsence en ligne des entreprises, leur forme et leur but. Les consquences sont nombreuses et transversales pour les organisations, du marketing la communication, en passant par les RH. Community managers, RH, dcideurs ou simples observateurs, nous esprons que les rsultats de notre enqute vous intresseront. Bonne lecture ! Cette enqute a t ralise en ligne du 12 avril au 8 mai 2012 auprs dun panel de 577 personnes exerant ou ayant dj exerc le mtier de community manager.Ralis par RegionsJob et ANOV AGENCY </li> <li> 2. S O M M A IR E 4 unity manager Profil-type du comm 8 essio nnel et recrutement Environnement prof gers 12 ity mana Le salaire des commun 16 Travail au quotidien 23 e Importance stratgiqu 27 cls Lenqute en 10 chiffres </li> <li> 3. P R O F IL-T Y P E D U CO M M U N IT Y M A N AG E R Les jeunes femmes parisiennes toujours majoritaires Le constat ralis lanne dernire na que peu chang. Les community managers restent en majorit des femmes ( 52%) mme si lcart se resserre (55% - 45% en 2011). Le poste est occup principalement par des jeunes de moins de 25 ans (43%) ou de 26 35 ans (45%). Malgr un 48% 52% lger glissement, seuls 12% dpassent les 36 ans. Depuis lan pass, la province a pris le pouvoir avec 50,4% des profils en poste contre 49,6% en Ile-de-France. La rgion Base : tous Rhne-Alpes (7,6%), le Nord-Pas-de-Calais (5,7%) et la Bretagne (5,2%) sont les zones qui concentrent le plus de community managers. LGE DES ERS COMMUNITY MANAG IS/PROVINCE RPARTITION PAR 43,2% 44,9% 49,6 % 50,4 % 10,2% 1,7% ns ns ns u+ 5a 5a 9a so -2 -3 -4 an 26 36 50 Base : tous Base : tous 49,6% LIEU DE TRAVAIL Base : tous 3,6% 3,6% 4% 4,5% 5% 5,7% 7,6%0,2% 0,2% 0,4% 0,5% 0,5% 0,5% 0,7% 0,7% 0,9% 1% 1,2% 1,2% 1,6% 1,7% 1,7% 3% e e sin ine ion e ie ne No itou die ca s e re die c ire e ce s ne s ce e lai pe rs iqu gn mt nn do ain rd nt rg Pa sa ag an Lo ou rra un an an Co Ca n Al Po go Co de ue ca Ce tin uit ve Al et Fr Lim la R rm rm e- Lo e- yr ur Ar ng Pi e- ar Aq Au e- Br n de -P -d No Bo ch e- La M -d as idi Rh gn ys an Ile e- e- M -P Pa ut pa ss Fr rd Ha Ba am NoCh Ralis par RegionsJob et ANOV AGENCY 3 </li> <li> 4. Des Bac+5 aux cursus divers Les community managers ont dans leur grande majorit fait des tudes. 52,7% possdent un Bac+5, 87% au moins un Bac+3. Un chiffre en augmentation par rapport lan pass, o ils taient 80% dans ce cas. A contrario, ils ne sont que 2,6% ne pas avoir dpass le niveau Baccalaurat. Si les 2/3 dentre eux ont valid un cursus en communication (39,5%) ou en marketing (25,3%), de nombreux autres domaines sont concerns : lettres, informatique, commercial ou artistique. Le peu de formations spcialises ressort. Ils ne sont ainsi que 2,3% possder un diplme en web ou en multimdia. NIVEAU CURSUS DTUDES SCOLAIRE 39,5% 52,5% 25,3% 34,5% 8,2% 8,8% 10,4% 5,9% 2,8% 2,6% 2,6% 2,3% 2,1% 2,1% 0,5% n g es e e ie eb l s t cia Ar lus 4 2 s e tre tio tin iqu qu om 3/+ c+ oin lm r /W er ica ke liti up Au at ng Ba on c+ um...</li></ul>