17e Salon international du livre d'Alger : Rencontre ... ? 17e Salon international du livre d'Alger

  • Published on
    15-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Transcript

24-09-2012 17e Salon international du livre d'Alger : Rencontre autour de la cession des droits et de la codition L'achat des droits et la codition est une ncessit afin de pouvoir offrir aux lecteurs algriens un large choix de produits littraires de qualit et un moindre cot, a estim samedi Alger Yacine Hannachi, diteur et libraire. Lors d'une rencontre, organise dans le cadre du programme du 17e Salon international du livre d'Alger (SILA), la problmatique de l'achat des droits et de la codition a t dbattue en prsence de Samy Bencheikh, directeur gnral de l'Office national des droits d'auteur et droits voisins (Onda), Fatma El Boudi, reprsentante de Dar El An (Egypte) et Yacine Hannachi des ditions Mdia Plus. Aprs une prsentation, par Samy Bencheikh, du champ d'action de l'Onda et des mcanismes juridiques en matire de protection des auteurs, l'diteur Yacine Hannachi a soulev la problmatique de la rdition duvres d'auteurs algriens dites l'tranger. Considrant que les prix de vente des livres sont diminus au moins de moiti sils sont dits localement, l'diteur et libraire a soulev la problmatique de l'importation de ces uvres qui constituent, pour lui, le principal handicap devant la cession des droits. En prenant l'exemple du roman de Kateb Yacine, Nedjma, dit en France, et qui est toujours import en Algrie, Yacine Hannachi a expliqu que tant que l'exportation est florissante, les diteurs refuseront de cder les droits et le prix de vente du livre restera toujours aussi lev. Pour sa part, Fatma El Boudi a soulev la problmatique de la proprit intellectuelle et de l'exploitation illgale des uvres dans le monde arabe en voquant la cration, par l'Association arabe des diteurs, d'une liste noire d'exploitants. Saluant la politique d'aide la publication du ministre algrien de la Culture, Yacine Hannachi a propos la cration d'un fonds d'aide la cession de droit afin de diminuer les importations, d'une part, et le prix de vente des livres, d'autre part. La ministre franaise dlgue la Francophonie, Mme Yamina Benguigui, avait dclar, lors de sa rcente visite de travail Alger, vouloir rflchir mettre en place des solutions techniques et financires pour permettre aux diteurs franais de cder les droits sur des auteurs algriens francophones afin que leurs uvres puissent tre dites en Algrie. Des solutions qui permettraient aux lecteurs algriens de retrouver leur patrimoine des prix plus abordables. La 17e dition du Salon international du livre d'Alger, qui se tient au Plais des Expositions depuis jeudi dernier, se poursuivra jusqu'au 29 septembre. http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/32900http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/32900