ALTER CONNEXION Jeunes en difficult d'insertion ? daction couvre la Ville de Neuchtel et le

  • Published on
    10-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Transcript

  • 1

    L E D O S S I E R D U M O I S D E L A R T I A S

    "ALTER CONNEXION"

    Jeunes en difficult d'insertion socio-professionnelle

    Dossier prpar par Olivier Arni, coordinateur Alter connexion, Neuchtel

    Aot 2005

    Avertissement : Le contenu des dossiers du mois de lARTIAS nengage que leurs auteur-es

  • Le dossier du mois de lARTIAS Aot 2005

    2

    R E S U M E Alter connexion est un projet pilote dans le champ de l'insertion socioprofessionnelle

    des jeunes. Le projet a t mis en oeuvre en fvrier 2004 et s'tendra jusqu'en fvrier

    2006. Mandat par le canton et la Ville de Neuchtel et avec le soutien de la

    Confdration, le Centre de Loisirs de Neuchtel pilote ce projet dont l'originalit rside

    dans la prsence de mentors, personnes de rfrence qui bnficient de la confiance

    des jeunes. La mission de ces mentors s'articule autour de 4 axes: tre lcoute, crer des liens, accompagner, orienter.

    Pour raliser au mieux leur mission, les mentors bnficient d'un accompagnement et

    d'un coaching, de la part d'un groupe de gestion oprationnel, raison de deux fois par

    mois. Le mentor a un rle de relais, un statut de personne de rfrence dont la mission

    est de travailler lintgration socioprofessionnelle de jeunes en rupture. Son champ

    daction couvre la Ville de Neuchtel et le littoral neuchtelois. La population vise

    comprend des jeunes sortis de la scolarit obligatoire, qui ne sinscrivent pas dans un

    projet de formation et/ou qui ne bnficient pas dun emploi rgulier.

    A ce jour, les rsultats sont prometteurs. Environ septante jeunes sont suivis et une

    vingtaine d'entre eux a dj soit trouv un travail, une formation ou s'est engage dans

    une mesure dinsertion. Leffet de capillarit des dynamiques positives ainsi mises

    en route englobe non seulement les groupes de jeunes mais aussi les sphres

    familiales. Dans le but dvaluer finement la porte et limpact rel du projet en terme

    dintgration globale des jeunes, un mandat dvaluation finale du projet sera confi

    un organisme scientifique au terme de la deuxime phase qui prendra fin au mois de

    fvrier 2006. Un des objectifs de cette valuation finale sera aussi de voir dans quelle

    mesure cette exprience pilote est reproductible et transfrable dans dautres lieux et

    contextes.

  • Le dossier du mois de lARTIAS Aot 2005

    3

    R I A S S U N T O

    "Alter connexion" un progetto pilota nel campo dell'inserimento socioprofessionale

    dei giovani. Il progetto stato avviato in febbraio 2004 e continuer sino a febbraio

    2006. Mandatato dal cantone e dalla citt di Neuchel e con il sostegno della

    Confederazione, il Centro per il tempo di libero di Neuchtel conduce questo progetto

    la cui originalit consiste nella presenza di mentori, ossia di persone di riferimento che

    beneficiano della fiducia dei giovani. La missione di questi mentori si articola attorno a

    4 assi: essere all'ascolto, creare dei legami, accompagnare, orientare.

    Per realizzare al meglio la loro missione, i mentori beneficiano due volte al mese di un

    accompagnamento e di un coaching da parte di un gruppo operativo di gestione. Il

    mentore a un ruolo di intermediario, uno statuto di persona di riferimento la cui

    missione di lavorare all'integrazione socioprofessionale dei giovani in rottura. Il suo

    campo d'azione copre la citt di Neuchtel e il litorale neocastellano. La popolazione

    target comprende dei giovani al termine della scolarit obbligatoria che non si

    iscrivono in un progetto di formazione e/o che non hanno un impiego regolare.

    Ad oggi i risultati sono incoraggianti. Circa settanta giovani sono seguiti ed una ventina

    di loro ha gi trovato un lavoro, una formazione o ha intrapreso una misura

    d'inserimento. L'effetto di "capillarit" delle dinamiche positive attivate coinvolge non

    solo i gruppi di giovani ma anche le sfere famigliari. Per valutare approfonditamente la

    portata e l'impatto effettivo del progetto, un mandato di valutazione finale del progetto

    sar affidato ad un organo scientifico al termine della seconda fase, che si concluder

    nel mese di febbraio 2006. Uno degli obiettivi di questa valutazione finale sar anche di

    vedere in che misura quest'esperienza pilota riproducibile e trasferibile in altri luoghi

    e contesti.

  • Le dossier du mois de lARTIAS Aot 2005

    4

    Constat initial

    De plus en plus de jeunes se retrouvent en situation de rupture, tant socialement que professionnellement, dans notre socit. Aprs analyse de situations concrtes relevant de cette problmatique, il ressort que ces jeunes ont peu de contacts avec le monde adulte. Le plus souvent, les seuls adultes quils rencontrent hors du contexte familial sont les agents du contrle social, que ce soit le policier ou le contrleur du bus. A ce stade de la rupture, le risque de glisser vers des formes de marginalisation ou de dlinquance augmente fortement. Une importante perte de confiance envers les institutions est prsente chez ces jeunes et notamment envers celles qui seraient susceptibles de leur apporter un soutien en vue dune intgration sociale par le biais dune insertion professionnelle (Offices d'orientation scolaire et professionnelle, ORP, semestre de motivation neuchtelois, Job Service).

    Le besoin de modles didentification quont les jeunes, palli avec cette absence de repres du monde adulte, savrent tre des facteurs danalyse importants pour comprendre en profondeur les enjeux qui dcoulent de lexistence de cette problmatique dite des jeunes en difficult dinsertion socioprofessionnelle. En outre, pour beaucoup dentre eux, la scolarit effectue assez mdiocrement limite considrablement laccs aux voies de formation existantes. Considrons encore la prcarit de la situation conomique qui perdure ces dernires annes: les possibilits de trouver un apprentissage ou un emploi se sont passablement restreintes. Cest un aspect majeur et dterminant des situations de rupture. Cette problmatique gnrale touche aussi bien les jeunes autochtones ou suisses que les jeunes issus de limmigration.

    Alter connexion, une rponse cette problmatique Face ce constat, le Centre de Loisirs et le Bureau du dlgu aux trangers se sont rencontrs courant 2002 pour rflchir aux voies et moyens mettre en uvre pour redonner de la confiance et de lespoir des jeunes, sans projet de formation ou travail rgulier, afin de leur permettre de sintgrer socialement et professionnellement. La volont des initiateurs est de sattaquer aux causes, telles que le manque de confiance dans la socit et la dsinsertion professionnelle, dans loptique de travailler de manire globale lintgration des jeunes par le travail et la formation. Dmarche fructueuse notre sens et complmentaire celle qui consiste intervenir uniquement sur les multiples effets et consquences sociales induites par cette problmatique. Projet pilote, Alter connexion est le fruit de ces rflexions. Sa mise en oeuvre a dmarr au dbut de lanne 2004. La dnomination du projet renvoie aux objectifs de fournir aux jeunes d'autres rseaux de ressources mobiliser, dans la perspective de soutenir des processus d'insertion socioprofessionnelle en s'appuyant sur des personnalits cls susceptibles de reprsenter des modles alternatifs de rfrence identitaire. Ces personnes, qui ne sont pas des travailleurs sociaux hors-murs, sont appeles les mentors.

  • Le dossier du mois de lARTIAS Aot 2005

    5

    Les mentors, des personnes de rfrence Pour la plupart jeunes adultes, les mentors sont tous insrs professionnellement et socialement. Ils ont une vie de famille et sont actifs au sein de leur communaut. Ils bnficient de la confiance de leurs pairs et sont dj reconnus comme des personnes de rfrence. Ils incarnent par leur trajectoire de vie, leurs origines, leurs pratiques sportives et leur rputation, des modles identificatoires rassurants. Les mentors s'engagent contractuellement assurer un lien avec des groupes de jeunes cibls par le projet et, dans la mesure du possible, assurer un canal d'change plus soutenu avec certains d'entre eux pour mieux cerner leur situation et les mettre en relation, le cas chant, avec des rseaux de ressources appropris. Leur rle ne consiste pas assumer des fonctions improvises ou spontanes de mandataire, d'assistant social, d'ducateur, d'enseignant ou de reprsentant des institutions. Il se limite maintenir un contact et mettre en relation pour que d'autres personnes ou institutions offrent leurs ressources spcifiques en vue de l'insertion socioprofessionnelle. Lobjectif principal est de redonner confiance aux jeunes en rupture pour leur permettre damorcer une dynamique de rinsertion sociale et professionnelle. Les mentors ont un rle de relais, un statut de personne de rfrence dont la mission est de travailler lintgration socioprofessionnelle de jeunes en rupture. Leur champ daction couvre la Ville de Neuchtel et ses environs.

    La mission des mentors sarticule autour de 4 axes: tre lcoute, crer des liens, accompagner, orienter.

    Le profil des personnes engages pour le rle de mentor est le suivant:

    - Etre majeur - Etre en emploi ou en tude - Avoir une bonne moralit et ne pas tre sous le chef dune inculpation judiciaire - Adhrer au but et la mission dAlter connexion - Etre intgr et actif dans la communaut ou sa communaut - Etre en lien avec des jeunes, notamment en difficult dinsertion socioprofessionnelle - Avoir des comptences relationnelles adaptes au rle de mentor

    Ds 2004, un groupe de sept mentors a t constitu. Il est compos de six hommes et dune femme. Aprs une priode initiale de formation et dimmersion, le groupe a commenc ds avril le travail sur le terrain.

    Tenus par le principe de confidentialit, les mentors sont indemniss de faon forfaitaire durant le projet sur la base dune activit denviron 5 heures hebdomadaires. Dans le cadre mis en place par Alter connexion, les mentors bnficient dun soutien et dun coaching rgulier afin de leur permettre de mener bien leur mission.

    Population des jeunes viss par Alter connexion

    Le projet sadresse des jeunes:

    - sortis de la scolarit obligatoire - qui ne sinscrivent pas dans un projet de formation - et/ou qui ne bnficient pas dun emploi rgulier

  • Le dossier du mois de lARTIAS Aot 2005

    6

    Modalits de ralisation

    La Ville de Neuchtel, par la direction des services sociaux, ainsi que le Bureau du dlgu aux trangers ont mandat le Centre de Loisirs comme institution charge de piloter le projet. Ce projet pilote est soutenu financirement par la Confdration, le canton et la Ville de Neuchtel. Le budget pour 2004 a t de 54.000 francs et celui pour 2005 est de 60.000 francs. Alter connexion comporte en effet deux phases: 1re phase de fvrier 2004 fin janvier 2005: projet pilote, test du dispositif et ajustement, valuation intermdiaire au terme de la premire phase. 2me phase de fvrier 2005 fin janvier 2006: affinage, extension et ancrage du projet ponctu par une valuation scientifique afin de mettre en vidence limpact rel du projet et son efficience dans la poursuite du but vis, cest--dire lintgration socioprofessionnelle des jeunes en rupture. Organisation Un groupe de pilotage stratgique, la commission du projet, runissant l'ensemble des partenaires assure la conduite gnrale du projet. Les partenaires suivants y sont prsents: le directeur des services sociaux de la Ville de Neuchtel, le dlgu aux trangers du canton de Neuchtel, loffice du travail de la Ville de Neuchtel (bureau daccueil des nouveaux arrivants, SEMO neuchtelois), Job service, deux enseignants en classe CLIP de l'cole secondaire, un reprsentant des classes pr-apprentissage du centre professionnel (CPLN) ainsi quun reprsentant des classes Jet du CPLN. Le suivi oprationnel du projet, notamment lidentification et la dtermination des rseaux de ressources mobilisables, s'opre lors de rencontres bimensuelles rgulires d'valuation runissant les mentors et le groupe de gestion oprationnelle, qui dispose des connaissances et comptences ad hoc. Le groupe est compos de Messieurs Olivier Arni (coordinateur) et Milko Morandini (Centre de Loisirs) ainsi que de M. Scheidegger (SEMO neuchtelois). Ce groupe de personnes-ressources appuie et soutient en pratique les mentors dans leur rle spcifique li au projet Alter connexion. En plus de son rle de direction de projet, la fonction principale du groupe de gestion oprationnelle est doffrir un accompagnement de qualit aux mentors par le biais de runions de groupe et individuel (runions de coaching bimensuelles et sries dentretiens individuels).

    Le coaching est le mode opratoire retenu dans la gestion du groupe de mentors. Cest un aspect important de lthique daction dAlter connexion. En effet, il nest pas question dinstrumenter les mentors dans un but de contrle social ou den faire dindits rabatteurs de jeunes en difficult vers les institutions. Les relations de confiance quentretiennent les mentors ont pour but de permettre aux jeunes en difficult de mettre en route un processus dintgration socioprofessionnelle grce un accompagnement et des conseils appropris. Cette confiance permet aux jeunes en situation de rupture de sadresser plus facilement aux services daide concerns. Dans cette perspective, la formation des mentors est un aspect important de la conduite du projet. En effet, le but de cette formation est double:

  • Le dossier du mois de lARTIAS Aot 2005

    7

    Il sagit dune part, de favoriser une bonne connaissance du rseau ducativo-socio-professionnel neuchtelois, afin de permettre aux mentors de sadresser aux institutions susceptibles de les aider dans la ralisation de leur mission.

    Et dautre part, de travailler sur lacquisition de comptences relationnelles, lies notamment la relation daide.

    Cette formation a comport un module initial de 14 heures et trouve actuellement un prolongement sous la forme de formation continue. Le projet ce jour A ce jour, lquipe est toujours compose de 7 mentors (6 hommes, 1 femme). Lquipe des mentors montre un engagement et un dynamisme remarquable. Aprs la phase initiale de formation, les mentors ont commenc, ds avril 2004, leur travail sur le terrain avec srieux et grande maturit. La qualit de leur engagement et la richesse de leurs comptences a t pleinement la hauteur des exigences fixes par le groupe de gestion oprationnelle. Les runions sont vivantes et efficaces. Les rflexions constructives et adquates. Les jeunes bnficiaires de laction des mentors A fin juin 2005, le bassin de jeunes touchs par les mentors est denviron 70 jeunes qui sont suivis soit occasionnellement ou ponctuellement. Rsultat trs positif, 20 dentre eux ont dj trouv une solution significative leur problmatique! 13 ont trouv soit un travail fixe, 6 sont en apprentissage ou ont commenc une formation 2 ont t placs dans une mesure dinsertion. A ce propos, nous tenons souligner que cest l une des particularit du projet Alter connexion qui consiste poursuivre le suivi au-del de la reprise dun emploi ou dune prise en charge institutionnelle. Ce suivi continue de soprer grce aux liens de confiance tisss entre le mentor et les jeunes bnficiaires. 20 autres jeunes bnficient dun suivi rgulier et avancent, pas pas avec le mentor, vers une orientation la plus approprie possible. Au travers dAlter connexion, nous constatons que les jeunes en rupture ou en difficult dinsertion rencontrent diffrents types de problmatiques qui touchent tant : la sant au sens large, la sphre familiale, la scolarit et la formation, le niveau de qualification, le type de permis de sjour Nous postulons que le bnfice social du projet pilote Alter connexion est significatif et prometteur. Les jeunes suivis sont bien ceux qui avaient perdu la confiance envers la socit et les institutions. Cest pourquoi les rsultats secondaires en terme dintgration et de sant seront trs intressants valuer, notamment linfluence quauront les jeunes qui sont sortis de leur rupture sur les autres jeunes. Leffet de capillarit de ces dynamiques positives englobe non seulement les groupes de jeunes mais aussi les sphres familiales. Pour le moment, nous navons pas encore les moyens dvaluer finement la porte et limpact rel du projet en terme dintgration globale des jeunes.

  • Le dossier du mois de lARTIAS Aot 2005

    8

    Cependant, ce point fera partie intgrante dun mandat dvaluation finale du projet confi un organisme scientifique extrieur au terme de la deuxime phase qui prendra fin au mois de fvrier 2006. Un des objectifs de cette valuation finale sera aussi de voir dans quelle mesure cette exprience pilote est reproductible et transfrable dans dautres lieux et contextes. En conclusion La problmatique de linsertion socioprofessionnelle des jeunes est actuellement au cur dun vaste dbat qui runit autant les pouvoirs publics que les acteurs de terrain. Pour nous, ces t un des enjeux majeur de ces vingt prochaines annes. En effet, notre action quotidienne nous dmontre rgulirement que si cette situation est souvent difficile pour les jeunes autochtones, elle peut tre extrmement critique pour les jeunes migrants. Nous sommes convaincus que les actions visant lintgration et linsertion des jeunes sont un des nouveaux terrains relevant du champ de lanimation socioculturelle. A ce titre, le projet Alter connexion peut tre compar la mtaphore dune pierre jete dans un plan deau. Les vagues engendres par le choc vont se propager de manire concentrique sans que nous connaissions leur porte et leur dure. Alter connexion est un projet innovateur dans le champ de linsertion socioprofessionnelle des jeunes. Complmentaire aux mesures dj existantes dans le canton de Neuchtel, Alter connexion a lintention de renforcer ce partenariat dans le respect des rles et des mandats des institutions oeuvrant dans ce domaine. Dans le contexte conomique difficile que nous connaissons, Alter connexion est une initiative prometteuse qui participe lexploration et la dcouverte de nouvelles pistes dans le domaine de lintgration socioprofessionnelle des jeunes en difficult. Nous tenons pour terminer vivement remercier tous nos partenaires sans qui ce projet naurait pas pu tre mis en uvre et serait rest ltat dune belle ide. Pour plus dinfos Alter connexion Centre de Loisirs Boine 31 2000 Neuchtel 032 725 47 25 Jusqu fin aot 2005: mailto:cdl@net2000.ch Ds septembre 2005: mailto:alterconnexion@cdlneuchatel.org

    mailto:cdl@net2000.chmailto:alterconnexion@cdlneuchatel.org

Recommended

View more >