Analyse plan par plan KES, Ken Loach - ?· - dureté des rapports entre les deux personnages ... une…

  • Published on
    14-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Transcript

R. Delord Formation : Collge au CinmaAnalyse plan par planKES, Ken Loach410 plans dure moyenne des plans 15'5 secondesLa squence pr-gnrique, une scne d'expositionLa chambre (0'00'00 > 0'02'36)- long plan d'1'50 sur un petit lit partag par un jeune homme et un garon- milieu social pauvre : petite chambre + travail la mine- duret des rapports entre les deux personnages- Ferme la ! - Je t'ai dit de la fermer - Arrte. Tu me fais mal ! - Eh ben, ferme la, alors. - Ferme ta gueule- Mets le toi-mme. - Ils prendraient pas une petite chose faiblarde comme toi - Eteins-la toi-mme- dcouverte des personnages : Jud et surtout notre personnage principal, contraint de sortir du lit parce que Jud a laiss la lumire allumeGnriqueBilly's home (0'02'55 > (0'03'54)- plan sur la fentre de la chambre (moiti droite du champ ; symbolique de la fentre : extrieur-intrieur, libert, clart...)- scne d'habillage de Billy- sortie de la maison, panoramique latral vers le cabanon en bois- le vlo emprunt : un vlo pour deux = pauvret de la familleLa course dans le quartier (0'03'54 > (0'05'20)- raccord mouvement sur Billy qui fait son trajet en courant - 2 plans sur les maisons en briques du quartier ouvrier que traverse Billy- 1 long panoramique du haut d'une colline qui suit Billy dans sa course vers la gauche et dvoile ainsi tout son quartier (chemine de l'usine en arrire plan)- Billy poursuit sa course effrne, traversant un quartier dans lequel des enfants jouent seuls sur les trottoirs- au dtour d'un passage, on aperoit en arrire plan les toits des usines toutes proches- Billy fait demi-tour pour ramasser une bote au sol, s'apercevant qu'elle est vide, il la jette = signe de pauvretBilly livreur de journaux (0'05'20 > 0'06'32)- arrive la boutique : Billy livre des journaux pour un buraliste => construction du personnage- Billy est oblig d'aller travailler avant d'aller l'cole- il affirme au buraliste qu'il n'a plus rien vol depuis trs longtempsBilly en tourne (0'06'32 > 0'08'00)- ...plan taille (et petite mlodie) sur Billy en train de manger une barre chocolate : vole discrtement dans le magasin ??? => Billy est un voleur doubl d'un menteur- choix du nom du journal crit en gros caractres sur le sac de Billy = drision / personnage ?- pisode du vol de lait : plan poitrine sur Billy en train de voler et qui continue tranquillement sa tourne => contrairement ce qu'il a affirm au buraliste qui l'emploie, Billy vole rgulirement, il est roublard, et effront aux dires du livreur de lait (livreur de lait = spcificit anglaise)Billy lecteur (0'08'00 > 0'09'10)- Billy nouveau en marche...- semble s'avancer dans la nature (bruit de coups rguliers en fond sonore) + annonce du thme de la nature- plan taille de Billy de profil assis dans l'herbe et qui fouille dans son sac- plan d'ensemble : Billy au premier plan, l'usine fumante en arrire plan => gros contraste avec le plan prcdent de Billy dans la nature : l'attente du spectateur est trompe.1R. Delord Formation : Collge au Cinma- Billy lit sa BD Desperate Dan (desperate : dsespr, prt tout, capable de tout) : jeu de mini travellings et de zoom qui reprsentent la lecture => BD violente o il n'est question que de bagarres : (effet d'annonce)- fondu enchane par le noir : ellipse narrativeRetour au magasin (0'09'12 > 0'10'22)- retour chez le buraliste, dur avec Billy dans toutes ses remarques- Billy commence lire le journal (Billy lecteur), mais il est interrompu par le buraliste Je ne voudrais pas tre ton professeur pour tout le charbon de Barnsley => indication du nom de la ville, Barnsley et de ses mines de charbon- Billy fait mine de faire tomber le buraliste de son escabeau : violence intrieure de BillyEn classe (0'10'23 > 0'12'10)- plan de demi-ensemble : le cadre de la classe, une leon de grammaire au tableau ( hauteur d'un lve assis = point de vue d'un lve)- contre-champ sur Billy qui prononce machinalement voix haute German Bight : traduit la monotonie de la classe et l'ennui de notre personnage ; - Billy dans une classe de garons qui paraissent plus gs et plus grands que lui et par lesquels il n'est pas intgr Il est idiot, Monsieur. - Billy s'intresse la mto marine, il dit aimer les noms ; il procde par association d'ides, ce qui prouve son intelligence, mais le professeur y voit de l'insolence, lui fait la leon et se moque de lui- plan taille du professeur dans le mme angle : traduit le srieux, la rigueur du professeur- expression anglaise it just came out from under a stone : mpris du professeur pour la remarque de Casper- deux plans poitrine sur deux garons de la classe mis en valeur par le flou sur l'arrire plan => rle dans l'action ? (jeu sur la profondeur de champ - effet d'annonce)- gros plan sur le professeur (progression : plan de demi-ensemble, plan taille, gros plan)- plan taille sur la sortie de la classe des lves en rang et en silence : rigueur du cadre scolaire- plan poitrine sur Billy et ses deux amis qui se donnent rendez-vous six heures- gros plan sur un troisime garon qui dcline l'invitation : effet d'attente : que vont-ils faire ?- fondu enchane par le noir : ellipse narrativeLe rendez-vous (0'12'11 > 0'12'57)- plan en pied : Billy frappe en vain la porte d'une maison en briques dans un quartier envahi par les chiens errants- plan poitrine : une femme ouvre sa fentre sur laquelle Billy vient de jeter un caillou - contre-champ plan taille et vue en plonge sur Billy qui rclame son ami MacDowall : refus de la mre de rveiller son filsBilly dans la nature (0'12'58 > 0'15'00)- nouvelle musique (harpe, violon, flute traversire, haut-bois)- Billy croise un vieux monsieur sur un chemin forestier : - Billy se promne dans la nature, un bton la main, avec lequel il frappe tout ce qui se prsente branches, arbustes, buissons, plantes : jeu habituel ; violence sur les vgtaux- vue en plonge d'un arbre en direction de Billy qui examine le sol avec son bton (effet d'annonce / dcouverte du faucon)- l'attention de Billy est attire par le bruit d'un oiseau qui s'envole (deuxime effet d'annonce)- nouveau jeu cruel : devant une mare, Billy jette un gros morceau de bois sur une grenouille (violence sur les animaux)Observation du vol des oiseaux (0'15'02 > 0'16'00)- gros plan sur Billy en train de mchouiller une herbe (gros plan qui prpare le contre-champ)- contre-champ sur le chteau en ruine- retour sur le visage de Billy : dramatisation, effet d'attente - plan de dtail sur le faucon qui prend son envol- raccord regard sur le visage de Billy- long plan sur le vol des faucons sur fond de ciel bleu sans nuage : symbole de libert, d'vasion- Billy se met en mouvement : panoramique sur la longue marche vers la gauche qui amne Billy 2R. Delord Formation : Collge au Cinmadans le mme plan que le chteau en ruineTentative d'approche (0'16'02 > 0'17'58)- dans un premier temps, le propritaire du champ veut chasser Billy- contre-champ : Billy, toujours curieux et ayant soif de savoir (cf. 1re scne l'cole) : J'ai encore jamais vu de nid de crcerelles ; il russit convaincre le propritaire- explication passionne de Billy au propritaire sur les dplacements des oiseaux It looks great ! / c'est magnifique - sans quitter le nid des yeux, la conversation se poursuit : Billy explique son rve de dresser un jeune faucon ; le propritaire le met en garde contre les difficults d'un tel dressage- Billy s'intresse des choses peu communes : 2X peu de gens le savent dans la bouche du propritaire- le propritaire apprend Billy qu'il trouvera des informations sur les faucons dans les livres de la bibliothque : on apprend que Billy n'a jamais mis les pieds la bibliothque car il lui demande o elle se trouve (construction du personnage)Billy la bibliothque (0'17'59 > 0'19'15)- montage cut qui montre l'empressement de Billy- enchanement trs rapide des plans + Billy en mouvement, entrant dans la bibliothque d'un pas dcid = reprsentation de la motivation de Billy- lan de Billy stopp net par la bibliothcaire qui lui apprend qu'il faut tre membre pour sortir un livre (motif des adultes qui freinent l'panouissement des enfants // professeur)- longue ngociation avec la bibliothcaire maille de mensonges de Billy Billy chez le libraire (0'19'16 > 0'20'29)- retour du thme musical la clarinette- Billy dans une rue commerante, s'arrte devant la vitrine d'une librairie (une date : 1968 sur le Yearbook of astronomy)- la librairie : intrieur sombre (comme la plupart des intrieurs : chambre de Billy, buraliste, salle de classe... par opposition aux scnes d'extrieur)- un client s'intresse l'autobiographie de Nol Coward, l'indicatif prsent : contraste avec la recherche trs pragmatique de Billy, sur le dressage des faucons- gros plan sur Billy feuilletant un livre qu'il va finalement voler- dramatisation de la scne par la bande sonore (cordes + clarinette basse)Retour la maison (0'20'30 > 0'24'45)- brusque transition : montage cut- Billy se fait voler son livre par son frre qui le repousse violemment - le frre de Billy se moque de lui : Tu pourrais pas dresser une puce ddain des adultes / Billy- cruaut du frre qui frappe son frre pour le contraindre rvler l'emplacement des faucons + menace d'aller leur tirer dessus avec son fusil - humour de Billy je sais, ils plongent sur les vaches et les emportent.- frre de Billy en train de se coiffer dans un miroir- raccord son : entre de la mre par une porte au fond gauche de la pice- aucun geste d'affection pour Billy, elle met son collier de perles et - vocation de l'alcool ; la mre Jud : ne rentre pas bourr ce soir - gros plans sur Jud et la mre : dispute avec Jud au sujet de leurs aventures respectives sur fond d'intrt financier tout en enfilant ses bas- deuxime vocation de l'alcool ; la mre demande Jud de lui payer un pepsi-cognac- Jud quitte la maison- la mre continue se prparer, toujours le dos tourn Billy ; elle nettoie ses chaussures en crachant dans sa main : pauvret et rudesse du personnage qui abandonne son fils la nuit tombe- la mre pose des questions son fils mais les rponses de Billy viennent toujours du hors champ, preuve du dsintrt de la mre pour son fils... et rciproquement : sortie de la mre hors-champ- gros plan sur Billy absorb dans la lecture de son livre Falconry - contre-champ du plan prcdent : nous passons de l'autre ct du livre avec le regard de Billy qui s'attarde longuement dans l'observation de la photographie du faucon (5 secondes), avant d'entamer la lecture de la page de droite en suivant le texte avec son doigt3R. Delord Formation : Collge au CinmaJud et sa mre en soire (0'24'46 > 0'28'29)- brusque transition dans le lieu et dans la bande son : passage de la maison o Billy lit son livre tranquillement devant la chemine une bruyante salle de concert- accompagn d'un autre jeune homme, Jud drague - gros plan sur deux femmes d'ge mr qui coute le concert tout en buvant de la bire (thme rcurrent de l'alcoolo-dpendance chez Ken Loach ; cf. le film My name is Joe)---- la mre de Billy explique son amant qu'elle voudrait se fixer- montage parallle ou altern (avec des plans de transition sur les musiciens du groupe de rock) : Jud qui veut rentrer prendre une douche / la mre qui voque ses dboires conjugaux / Jud qui parle de sa mre / la mre qui parle de son fils Billy une autre femme et le prsente comme un cas dsespr ( hopeless case ) / Jud qui parle de sa vie Je suis heureux comme je suis. Je doute que j'aurais pu l'tre plus / la mre qui parle de Jud Je ne sais pas si notre Jud voulait tre mineur. (dterminisme social) / fou-rire de Jud avec ses amis / la mre qui revient son projet de fonder un foyer mais qui n'est pas coute par Reg : Tu as encore bu trop de bire / cf. Ken Loach: un regard cinmatographique sur l'alination familiale Par rika Thomas L'Harmattan 2006- plan poitrine sur Jud qui interple sa mre et son amant : les deux groupes sont runis aprs un long montage parallle- plans successifs sur le guitariste chanteur et son public : opposition entre la chanson paillarde et la tension entre Jud et l'amant de sa mre- fin de la squence sur un plan de la mre et de Reg en train de rigolerRetour la maison (0'28'30 > 0'31'13)- retour de Jud la maison qui rentre sans aucun gard pour le sommeil de son frre : Billy tu dors ? et qui le rveille pour lui demander de l'aider enlever son pantalon parce qu'il est trop saoul- plaintes de Billy qui profite de ce que son frre s'est endormi pour l'insulter copieusement (bastard, insulte sur la naissance et le lien aux parents) avant de s'enfuir de la maisonLe vol du faucon (0'31'14 > 0'33'39)- le comportement mprisant et brutal de son frre semble pousser Billy passer l'action : Billy s'oppose au dterminisme social- Billy film en contre-jour : longue fuite (2 minutes) dans la nature aux aurores- raccord direction + vue en plonge sur la fuite de Bily- long panoramique latral qui dvoile l'objet de la qute de Billy : le mur des faucons- vue en plonge sur l'escalade du mur par Billy : reprsentation du danger symbolique du mur = obstacle, preuve surmonter, dpassement de soi...- vue en contre-plonge : l'ascension- vue en gros plan : l'effort- Billy atteint le nid et emporte avec lui un des oisillons- Billy marque un temps avant d'entamer la redescente que nous ne verrons pas (ellipse narrative)La rencontre (0'33'40 > 0'34'42)- plan de demi-ensemble, Billy en pied en train de se munir de gants (panoramique qui suit la traverse de la cour par Billy jusqu' la cage- Billy semble rciter les consignes de soins apporter aux faucons qu'il a du apprendre dans le livre qu'il a vol la librairie- champ : vue de Billy de l'intrieur de la cage, comme si l'on avait le point de vue de l'oiseau- contre-champ, insert sur l'oiseau : premier change de regard Billy - Kes- comme un parent oiseau, Billy prpare la nourriture de l'oisillon dans sa bouche- approche trs lente et en douceur de Billy qui contraste avec sa violence envers la nature lors de sa premire promenade - encouragements de Billy pour faire manger Kes (alors que Billy n'en reoit jamais de la part des adultes qui l'entourent)- insert sur la tte du faucon - le faucon se laisse alimenter (fondu au noir = ellipse narrative)4R. Delord Formation : Collge au CinmaA l'air libre (0'34'43 > 0'35'42)- Billy en extrieur avec son faucon en plan rapproch- Billy se rcite toujours les conseils glans dans son ouvrage sur la fauconnerie et les respecte la lettre (capacits d'apprentissage de Billy)- le plan poitrine en lgre contre-plonge et camra l'paule derrire les hautes herbes du pr semble proposer le point de vue du volatile en cours de dressage ; les lgers tremblements de cette - Billy revt un air srieux, concentr, tout entier sa tchefondu enchan par le noirAprs quelque temps et beaucoup d'entranement... (0'35'43 > 0'36'36)- plan d'ensemble qui contraste avec le dbut de la squence prcdente : du temps a pass, le dressage a progress, le dresseur peut dsormais s'loigner de son oiseau de proie- l'arrire plan droite, on aperoit la mine, le seul avenir promis Billy ds le dbut du film qui semble s'loigner symboliquement- Billy appelle une premire fois l'oiseau, sans succs- raccord regard Billy l'oiseau qui marque le lien qui unit l'enfant l'animal- plan taille sur Billy, qui, le geste assur, appelle cette fois l'oiseau en utilisant le surnom qu'il lui a donn, Kes , abrviation de Kestrel ; l'oiseau est donc le hros ponyme du film - nouveau plan sur l'oiseau, hsitant, mais qui finit par s'envoler et vient se poser sur le gant de Billyfondu enchan par le noirLe professeur de sport (0'36'38 > 0'39'35 ; dure : 3')- plan de demi-ensemble qui permet de reconnatre une pelouse et au fond une cage de foot- un homme g s'avance vers la camra, un ballon la main, au rythme d'une musique militaire- tout est comique dans ce plan-squence : l'homme d'un certain ge est vtu d'un jogging entirement rouge (la couleur du club de Barnsley ; le logo rond sur son haut de jogging semble bien tre galement celui du club), il fait son chauffement (ttes simules, course en marche arrire, genoux levs jusqu' la poitrine- le professeur de sport s'en prend violemment Billy : tu me rends malade (you make me sick) : violence verbale, physique (il lui frappe la tte avec son ballon) et psychologique (il l'humilie devant les autres lves Le match de foot (0'39'36 > 0'47'17 ; dure : 8')- panoramique sur les lves qui courent jusqu'au stade de foot ; la camra suit un lve lunettes qui semble en surpoids (effet d'annonce)- une caricature de professeur de sport : vantard ( je vais vous donner un chantillon de mes talents footballistiques ), tricheur ( Je fais le choix le premier , il donne le coup d'envoi lui-mme), autoritaire outrance, qui crie sans cesse, fait du chantage ( Tu veux jouer au foot ou tu veux faire des maths ? ) ; en fait, le professeur de sport se comporte comme un enfant et est incapable de leur apprendre quoi que ce soit- constitution des quipes : les lves sont aligns sur le terrain ; Billy est au centre, le plus petit ; en arrire plan, on retrouve trois chemines d'usine et l'on reconnat le profil des maisons d'ouvrier- Billy est l'avant-dernier tre appel ; mme le garon grassouillet lunettes lui passe devant- un dernier garon, obse, rejoint son quipe sous les moqueries de ses camarades qui imitent la vache - les deux ranges d'lves crent un surcadrage sur le professeur- vocation des grands clubs de foot de la rgion : Manchester United, Liverpool- le professeur ne supporte pas la contradiction ( Tu essaies de m'apprendre le football ? )- seul dans son coin, Billy est relgu dans les cages contre sa volont- le professeur est mauvais joueur et s'en prend ses coquipiers- Billy plonge deux reprises pour arrter deux tirs successifs, en vain - incrustation du score en bas de l'cran (Manchester United 0 Spurs 1) comme s'il s'agissait d'un vrai match : clin d'oeil la passion pour le football du ralisateur, qui est lui-mme actionnaire d'une quipe de foot anglaise- malgr les efforts du jeune garon, le professeur s'en prend Billy en lui reprochant d'tre trop mou et en lui lanant violemment le ballon5R. Delord Formation : Collge au Cinma- le professeur tombe dans la surface de rparation : il siffle un pnalty discutable ; le professeur est la fois juge et partie- le tir du professeur est arrt : joie de tous les lves ; mauvais joueur, il retire le pnalty- le professeur pousse et fait tomber le capitaine de l'quipe adverse avant de le renvoyer au vestiaire parce qu'il a protest- deux lves s'amusent au lieu de jouer au foot : il les rprimande et met une baffe l'un d'eux- Billy s'amuse se suspendre la barre transversale des cages : le professeur le traite de singe et lui ordonne de descendre- Billy descend de la barre en excutant une sortie de barre fixe (Billy n'aime pas le foot, mais ce n'est pas pour cela qu'il n'est pas sportif)- Billy et le garon lunettes cte cteRetour au vestiaire (0'47'18 > 0'51'12)- Billy est le premier habill ; il veut partir mais est arrt par le professeur qui lui demande s'il a pris une douche- il interroge les autres lves qui lui rpondent tous que non- Billy prtexte alors que c'est sa mre qui ne veut pas qu'il prenne de douche : le professeur est procdurier est rclame un mot des parents sur le champ en rcitant le rglement intrieur- voulant tout contrler, tout rgenter, le professeur demande un lve l'origine d'une marque (un suon ?) qu'il a sur le torse- plan de Billy sous la douche avec deux autres camarades qui montrent encore une fois son infriorit physique : Billy est plus petit, maigre, presque chtif- plan poitrine + surcadrage par les deux murs de la douche et le corps du professeur qui bloque la sortie de la douche Billy et lui ordonne de se laver proprement- le professeur rquisitionne deux lves pour surveiller Billy- gros plan sur le professeur qui par sadisme va couper l'eau chaude des douches et semble regarder sur le ct comme s'il attendait la raction de Billy- plan poitrine serr sur Billy qui crie l'injustice- de l'extrieur de la douche, le professeur demande Billy s'il a fait exprs d'encaisser le but : il le torture pour qu'il avoue- gros plan sur Billy, seul sous la douche : le professeur lui reproche d'avoir sabot dlibrment le jeu alors qu'il tait le premier tricher (mauvaise foi)- plan amricain / plan taille sur les autres lves qui s'apprtent sortir du vestiaire mais regarde tous dans le mme sens en riant (effet d'annonce)- raccord regard : ils regardent Billy qui s'chappe des douches en escaladant le mur- Billy seul devant les casiersDu monde naturel au monde de la mine (0'51'14 > 0'53'41)- plan d'ensemble : au loin, un personnage dvale la colline : le spectateur pense immdiatement Billy que l'on vient de laisser dans le plan prcdent- le spectateur est tromp par les effets d'annonce : nature associe depuis le dbut du film au personnage principal, musique champtre et flte traversire associe galement Billy, suite du plan prcdent - brutal passage un plan taille sur Jud : 1er effet de surprisepanoramique latral qui dvoile l'usine au milieu de la fort : antagonisme nature / usine- long panoramique sur Jud qui marche en direction de l'usine : premier plan, les herbes hautes ; deuxime plan : Jud ; arrire plan : les rails du chemin de fer de la mine- musique champtre interrompue par le passage d'un camion en provenance de la mine- plan pied sur Jud : le pr vert et fleuri laisse place un sol strile et boueux- plan amricain : bref change de Jud avec deux autres mineurs...- ...on comprend avec le plan suivant prsentant les mineurs casqus, qu'il s'agissait d'une boutade : - Comment tu vas ? Encore dix minutes et je serai au plus bas. - aspect mcanique, machinal de ces mineurs qui se suivent en fil indienne- remonte de la mine d'un groupe de mineurs, la frontale claire ; clairage naturel, pas de projecteur : effet de ralisme => aspect documentaire du cinma de Ken Loach- contre-champ : l'quipe de Jud qui doit assurer la relve sengouffre dans l'ascenseurMorale religieuse (0'53'42 > 0'55'51)6R. Delord Formation : Collge au Cinma- long raccord bande son avec un chant religieux chant par les lves de l'cole- contraste entre les plans prcdents sur les visages des mineurs et les gros plans sur les visages des enfants en train de chanter => la mine = l'avenir de ces enfants ? (question du dterminisme social chez Loach)- plan de demi-ensemble en lgre contre-plonge sur les enseignants debout sur l'estrade- au centre de l'image, le directeur, avec un air svre renforc par ses lunettes noires- lecture de l'vangile (St Mathieu, chap. 18, v. 10-14)- gros plan camra l'paule sur deux professeurs qui coute la lecture (effet de ralisme)- vue en plonge sur l'assemble des lves qui toussent (impression de supriorit ; point de vue du directeur ?)- contre-champ en contre-plonge sur le directeur qui rprimande durement les lves (impression d'crasement, de soumission)- pisode drisoire de la toux et raction disproportionne du proviseur et injuste du prfet des tudes- fort contraste entre l'intransigeance des enseignants et la morale religieuse qu'ils prodiguent : lecture de l'vangile de St Mathieu et Nous allons maintenant rciter le Notre Pre - regard ironique du ralisateur sur les adultes- gros plan sur Billy qui ferme les yeux comme pour rciter son Notre Pre...Billy's dream (0'55'52 > 0'57'38) long raccord son avec la prire rcite- plan taille de Billy promenant son faucon en ville- long travelling latral qui suit l'avance du personnage sur le trottoir- plan taille Billy discute avec un vieil homme qui a du l'interpeler par rapport aux oiseaux- c'est le vieil homme qui par ses questions, nous permet d'apprendre le nom de l'oiseau : Kes- Violent retour la ralit : le directeur invective Billy qui rvait et le convoque dans son bureau- Billy seul lve debout au milieu de tous les autres (place du personnage principal)- cadrage serr autour des quatre enseignants + professeur de sport juste derrire le directeur = professeurs tous mettre dans le mme panier- le directeur rappelle le rendez-vous d'embauche prvu dans la journe (effet d'annonce)Chtiments corporels : les personnage du proviseur (0'57'39 > 1'03'47)- Billy dans un groupe de 4 garons : on y apprend que le directeur bat les lves coups de baton- les 5 garons menacent physiquement un plus jeune lve pour qu'il leur garde leurs cigarettes.=> thme frquent chez Loach : la violence des enfants / la violence subie par les enfants- les lves dans le bureau du directeur : same old faces , les mmes vieilles faces.- Vous tes de la gnration de ceux qui n'coutent jamais : directeur nostalgique du pass et ractionnaire- le directeur justifie l'emploi de la violence en utilisant des argumentaires qui ne sont pas recevables : je sais qu'il n'y a aucun progrs parce que je dois toujours me servir de ma rgle (pour frapper les lves). ; parfois je rencontre un ancien... on rit des rosses que je lui ai donnes - plan taille sur les trois plus grands lves serrs dans le cadre // rprimandes qu'ils sont en train de recevoir - gros plan sur le plus jeune des lves = le mme traitement est appliqu aux grands comme aux plus petits- deux gros plans rapides, d'abord sur un seul des grands lves puis sur les deux autres ayant peine se retenir de rire prouvent l'inefficacit des mthodes du directeur...- qui se retrouve seul en plan poitrine et finit par avouer en tournant le dos qu'il ne sait pas quoi faire Je ne sais pas, je ne sais vraiment pas. = aveu d'impuissance, d'chec- le plan serr sur les trois lves se resserre encore, au point de couper les deux lves sur les cts = symbole d'un rire de plus en plus difficile contenir- le directeur justifie encore une fois l'emploi de la force par le fait qu'il n'a d'autres solutions = double aveu d'impuissance=> ce besoin incessant qu' le proviseur de justifier son recours la force semble trahir un doute sur le bien-fond de cette mthode qui au dire mme du directeur sera sans effet en sachant trs bien que vous y reviendrez encore - volont sadique du directeur d'inspirer la peur : vous allez sortir d'ici en tremblant 7R. Delord Formation : Collge au Cinma- le directeur demande aux lves de vider leurs poches : travelling latral qui passe en revue les lves aligns - insert sur le paquet de cigarettes puis sur le bton : rapport de cause consquence- J'espre que cela va vous servir de leon. Je n'imagine pas une minute que a va l'tre : le directeur frappe donc les lves en sachant que cela ne sert rien = sadismeLe cours d'anglais (1'03'48 > 1'12'00)gros contraste entre le directeur et le professeur- le professeur s'enquiert du sort des lves a a fait mal ? j'espre que non : le premier enseignant du film qui semble contre les chtiments corporels- le premier adulte qui tienne compte de la parole de l'enfant : il leur pose des questions et les laisse y rpondre (contrairement Jud ferme-la ! , la mre de Billy qui ne l'coute pas, le professeur de sport et le directeur qui hurlent, ne les laissent pas rpondre ou font les rponses leur place)- un enseignant qui fait de l'humour avec ses lves : Anne, dis-moi ce qu'est un fait. Ne me dis pas que Guthrie a une tte de minable ou quelque chose comme a. - plan qui encadre les quatre lves victimes du directeur, assises au fond de la classe- plan amricain (lgre contre-plonge qui nous met dans la peau d'un lve de la classe) sur le professeur appuy sur son bureau, les mains dans les poches : attitude dcontracte qui contraste avec la raideur du directeur- contre-champ : plan poitrine sur un groupe de cinq lves de la classe qui ont l'air intresss et tous attentifs- le professeur, hors-champ, pose une question...- ...immdiatement suivie par gros plan sur un lve qui a la main leve pour rpondre, puis un autre : les lves s'impliquent dans le cours- les lves osent dire qu'ils fument devant lui : le professeur ne leur fait pas la morale, contrairement au directeur- plan poitrine sur le professeur qui n'a rien crit au tableau si ce n'est un titre (tableau noir vide en arrire plan), mais qui fait participer tous ses lves en les faisant parler de leur vie...cf. L'cole buissonnire de Jean-Paul Le Chanois avec Bernard Blier (1949) : pdagogie Freinet- mme ceux du dernier rang et qui ont l'air timide : mise au point sur Julie au fond de la classe (flou l'avant)- l'intrt des lves est traduit par les gros plans sur les visages attentifs des lves- retour sur le professeur film en plan amricain, qui cherche un autre lve interroger : la direction de son regard semble dsigner Billy (effet d'annonce)- contrairement aux autres lves, Billy a la tte baisse, il n'a pas cout et se montre d'abord rticent prendre la parole- sans changement de plan, le professeur s'approche de Billy et le somme de rpondre sans quoi toute la classe sera punie- pouss par ses camarades et dnonc par Speed qui parle du faucon, Billy est contraint de rpondre - aprs l'avoir fait rasseoir, le professeur l'amne parler d'abord en lui posant des questions simples (d'o vient-il ? / o est-ce que tu le gardes ? / avec quoi tu le nourris ? / Ce n'est pas cruel de le tenir enferm ? / il ne se sauve pas ? )- plan poitrine sur deux lves l'autre bout de la classe au moment o Billy explique qu'il a dress un faucon : il a suscit la curiosit de ses camarades...- ...et de son professeur qui a mme appris un nouveau mot jesses ; - panoramique latral sur Billy qui va au tableau ; on voit sur ce plan que les murs de la classe sont recouverts de panneaux qui semblent tre des productions d'lves (pdagogie de projets)- le professeur et Billy, cte cte au tableau = adulte et enfant sur un pied d'galit (contrairement tous rapports de force et de domination avec les autres adultes)- plan de demi-ensemble (vu du troisime ou quatrime rang de la classe) : la droite du professeur, Billy explique le mot jesses la classe- le professeur demande Billy d'crire un mot au tableau, recule d'un pas, tandis que la camra opre un lger mouvement panoramique vers la droite, laissant ainsi un Billy seul au tableau, qui prend la place du professeur devant ses camarades- deux gros plans rapides, d'abord sur Speed, puis sur deux autres lves, tous absorbs par les explications de Billy- retour sur Billy avec un plan amricain plus serr que le prcdent : Billy ne regarde plus le 8R. Delord Formation : Collge au Cinmaprofesseur, comme sur le plan prcdent, mais son auditoire, il s'est accoud au tableau, semble beaucoup plus l'aise et parle sans avoir besoin d'tre questionn- deux gros/trs gros plans successifs sur des lves qui posent une question Billy comme il poserait une question son professeur- retour sur le professeur qui a pris place au milieu des lves sur un ct de la salle, les bras croiss ; il pose maintenant des questions comme un lve, et, aprs avoir demand son avis la classe, demande Billy de poursuivre ses explications- raccord regard : retour sur Billy en plan poitrine / gros plan qui donne des explications de plus en plus longues et de plus en plus personnelles ( je n'ai pas os, de peur qu'il se sauve , a me rendait fou , je n'ai pas dormi du tout, j'avais peur que l'oiseau s'chappe , j'tais ptrifi - trois gros plans, d'abord sur deux lves, puis sur un autre, puis sur Speed, toujours absorbs par les explications de Billy- manquant toujours de confiance en lui, Billy termine son rcit en s'adressant au professeur : Voil, le l'ai dress, monsieur, c'est tout ce que j'ai fait , sans se rendre compte de la complexit de ce qu'il a ralis- les lves applaudissent Billy fin de la squence sur un fondu enchan par le noirLa bagarre (1'12'02 > 1'17'44)- Billy traverse la cour ; il est interpel par un lve de la classe qui lui cherche noise en voquant la vie dissolue de sa mre et en dnigrant son frre Jud- bagarre sur un tas de charbon- plan d'ensemble : tous les lves se prcipitent pour assister la bagarre- plan italien : le professeur d'anglais se prcipite pour sparer les deux bagarreurs et disperser la foule des lves spectateurs- dans un premier temps le professeur semble remettre la faute sur Billy- il accule ensuite l'autre lve contre un mur pour lui faire comprendre qu'on ne doit pas s'en prendre un plus faible que soi et l'oblige ramasser le charbon renvers- il prend ensuite le temps de demander Billy ce qui ne va pas et de l'couter- long gros plan sur Billy qui s'panche : il se plaint du traitement qu'il reoit, dnonce la violence du directeur qui a ross un jeune garon, se plaint des professeurs Ils ne s'inquitent pas pour nous (leurs a priori par rapport aux classes, le- le professeur lui demande comment cela va la maison et s'il n'a plus de problme avec la police- Billy explique que cela va mieux depuis qu'il ne fait plus partie de la bande de MacDowall- le professeur voque l'avenir professionnel de Billy et lui demande s'il peut venir voir voler son faucon- plan poitrine sur le professeur seul qui occupe la partie droite du cadre et suit Billy du regard - raccord regard sur Billy, de dos, qui traverse la cour vide!!! sur ce plan, la cour est dtrempe, alors qu'elle tait sche au dbut de la bagarre !!!Billy chasseur (1'17'46 > 1'18'58)- plan poitrine sur Billy, de face, un fusil la main (on repense alors invitablement aux soucis avec la police voqus dans la squence prcdente par le professeur)- le contre-champ nous permet de comprendre la situation : Billy chasse pour nourrir son faucon - dans son petit cabanon, Billy s'est organis : on retrouve son gant de dresseur ; il range l le fusil air comprim qui lui permet de chasser les oiseaux ; sur une planche pain, Billy dcoupe avec habilet la viande pour confectionner les leurres- insert sur le mot griffonn par JudLe spectacle de fauconnerie (1'19'00 > 1'24'03)- arrive en voiture du professeur d'anglais- plan moyen sur Billy qui fait voler son faucon- arrive du professeur auquel Billy demande de se tenir tranquille Tant que vous vous tenez tranquille. (inversion des rles)- premier largissement du plan sur Billy (plan d'ensemble) + retour de la mlodie la flte traversire- deuxime largissement (plan gnral) : symbole des progrs effectus par Billy en ce qui concerne le dressage de son faucon + opposition nature / ville en arrire plan - le faucon survole les terrils et les maisons de mineurs...9R. Delord Formation : Collge au Cinma- avant de gagner le ciel bleu, symbole de libert et d'vasion pour le faucon mais surtout pour Billy- plan taille sur le professeur qui flicit Billy : le frisson de ma vie, bonhomme - gros plan sur Billy interrog par le professeur d'anglais : on apprend que Billy a eu d'autres animaux mais que le faucon est son prfr car Les autres n'avaient pas sa classe : on comprend alors qu'avec son faucon, Billy vit par procuration une vie plus excitante que la sienne- le professeur s'invite dans le cabanon ; Billy laisse un adulte entrer compltement dans son univers : long change sur la noblesse du faucon et sur le regard des autresBilly au bureau de paris (1'24'04 > 1'26'38)- plan pied sur Billy qui court en direction de la camra- Billy interroge un parieur sur les ctes et les chances de victoire des chevaux choisis par Jud : le parieur est pessimiste - Billy froisse le bulletin de son frre et le jette avant de sortir du bureau de paris- il se rend directement dans un fish and chips pour y manger quelque chose,- puis chez un boucher ambulant pour y rcuprer de la viande- Billy marche, vu de dos, dans une longue rue grise de BarnsleyLe cours de mathmatiques et la poursuite (1'26'39 > 1'31'25)- plan italien sur le professeur de mathmatiques qui note des oprations au tableau- contrairement aux autres lves, Billy ne note rien mais regarde par la fentre par laquelle il voit arriver son frre Jud- Jud arrive devant la porte de la salle de mathmatiques et menace Billy : surcadrage (cadre de la camra, cadre de la porte, cadre de la vitre de la porte)- plan poitrine sur le professeur de mathmatiques qui reconnat le frre de Billy- la sonnerie retentit, les lves sortent de la salle...-... sauf Billy qui se cache sous sa table pour tenter d'chapper son frre - longue poursuite dans l'tablissement (1'28'20 - ) : couloirs, toilettes, salle de sport, dbarras dans lequel Billy s'endort (fondu enchan par le noir)Le rendez-vous d'embauche (1'31'26 > 1'37'27)- 15h05 l'horloge de l'cole : Billy sort de sa cachette et retrouve ses camarades qui lui annoncent qu'on le cherchait pour le rendez-vous d'embauche des jeunes- le directeur qui passait par l s'en prend Billy toujours en hurlant- montage cut - Billy sassoit dans une sorte de salle d'attente vide, les pieds sur la chaise- plan italien sur l'entre du btiment : une mre y retrouve son fils habill en costume (on aperoit une autre femme l'extrieur, qui doit attendre l'heure de son rendez-vous) - la mre et son fils viennent s'assoir ct de Billy dont la mre n'est pas venu au rendez-vous- Billy avance dans le grand couloir qui le conduit la salle du rendez-vous d'embauche ; il se fait d'abord renvoyer parce qu'il est entr sans frapper- l'homme qui lui fait passer l'entretien lui demande quelle sorte de travail il a en tte et s'il veut dmarrer du bon pied- Billy reste impassible- l'examinateur lui demande de choisir entre emploi de bureau et travail manuel, mais quand Billy lui rpond, il ne tient pas compte de sa rponse et lui propose un apprentissage comme lectricien ou maon- l'homme cherche le dissuader de poursuivre ses tudes et finit par lui proposer d'aller travailler dans les mines ( Les conditions se sont normment amliores. - Billy demande partir, l'homme le retient peine et lui dit de faire entrer le suivantLa disparition de Kes (1'37'28 > 1'41'10)- travelling latral sur Billy qui descend une rue en courant ; lger fondu enchan par le noir- Billy se prcipite jusqu' son cabanon : Kes a disparu- il l'appelle plusieurs fois dans le pr...- ...puis se prcipite chez lui o il ne trouve personne...- ...et dans la rue o il interroge une voisine qui passait- raccord mouvement (course de Billy) qui se rend au bureau de paris10R. Delord Formation : Collge au Cinma- devant le bureau, le propritaire lui apprend que les chevaux de Jud ont gagn la course et qu' il aurait gagn dix sacs ! - Billy semble plus inquiet encore et se rend dans le pr avec son leurre pour y appeler Kes dsesprment - plan d'ensemble sur Billy dans le pr : Billy est seul son faucon- instruments cordes de la bande sonore qui dramatisent la situation- plan de demi-ensemble de Billy debout sur une barrire, aux limites du pr : par dsarroi, Billy finit par jeter son leurre...- ...qu'il ramasse avant de reprendre sa course travers les champs- cadre de la camra barr par une barrire de bois sous laquelle Billy se glisse : => symbolique de la barrire franchie comme une preuve de la vie surmonter- Billy arrive au milieu de la fort (celle dans laquelle il se promenait au dbut du film) qui est dsesprment vide : pas un signe de vie, pas un bruit d'animaux + arrt de la bande son- Billy arrive devant le mur aux faucons : l non plus, pas me qui vive- gros plan sur le visage de Billy, entre espoir, inquitude et abattementRetour la maison (1'41'11 > 1'44'26)- Billy interroge son frre - bagarre entre les deux frres : Jud jette violemment son frre au sol ; la mre s'est leve, mais elle se rassoit sans aller voir si Billy va bien- Jud explique sa mre que Billy n'a pas dpos son pari- Billy au milieu de la pice, entre Jud et sa mre, accuse son frre d'avoir tu son faucon- plan poitrine sur la mre qui s'est leve, indigne contre Jud- gros plan sur Billy qui, de douleur, se jette sur le canap - hors-champ : Jud explique qu'il allait relcher le faucon mais qu'il avait du le tuer parce qu'il n'arrtait pas de le griffer avec ses serres (retour du motif du fort qui s'en prend au faible prsent tout au long du film ; cf. pisode de la bagarre de Billy l'cole)- Billy injurie son frre en le traitant de btard (accusation dj lance par Billy au dbut du film et par l'lve contre lequel il s'est battu l'cole)- toujours hors-champ, Jud explique qu'avec la somme il aurait eu une semaine de congs ; il avoue qu'il s'est dbarrass de l'oiseau dans la poubelle- Billy sort en courant tandis que sa mre se rassoit et retourne sa tasse de th et son magazine- gros plan sur les deux poubelles - Billy plonge littralement dans la poubelle pour y rcuprer son faucon ,qu'il serre contre lui avant de rentrer dans la maison en courant- plan taille : la mre est encore table, elle se sert encore un th- devant l'absence de raction de sa mre, Billy la saisit et la pousse pour qu'elle donne Jud la correction qu'il mrite- la mre repousse Billy et lui dit froidement it's only a pigeon , ce n'est qu'un pigeon- nouvelle bagarre entre les deux frres : Billy prend la fuiteDeuil et spulture (1'44'27 > fin : 1'45'38)- montage cut : Billy dans un pr dont il franchit la clture, son faucon la main=> symbolique de la barrire franchie comme une preuve de la vie surmonter- aprs un dernier adieu silencieux, Billy saisit un outil et creuse une tombe pour son oiseau (retour de la mlodie la flte traversire) qu'il recouvre de terre dlicatement11

Recommended

View more >