Artillerie lourde sur Voie ferrée .

  • Published on
    05-Jan-2017

  • View
    219

  • Download
    4

Transcript

  • Artillerie lourde sur Voie ferre .

    Les franais en 14 avaient tout mis sur le canon de 75 .

    Ctait effectivement un canon remarquable, mais remarquablement adapt la guerre de

    mouvement et virtuellement inutilisable dans une guerre de position o ladversaire se retranche

    dans des abris profonds et sur .

    Il fallait autre chose ,et du solide .

    Une seule solution : de lartillerie lourde sur voie ferre .

    Par la force des choses elle napparut sur le front qu partir de 1915 .

  • Types de pices :

    Cette artillerie est de 2 types :

    Soit le canon est fig strictement dans laxe du wagon porteur et alors, lajustement

    horizontal se fait via la construction dun pi de chemin de fer courbe par dplacement du

    canon .

    Cest le cas en gnral pour les tout gros calibres ; le wagon ne peut encaisser en effet le

    choc du dpart que dans son axe .

    Soit le canon peut pivoter par rapport laxe du canon et dans ce cas il peut se contenter

    dun pi classique type gare de triage .

    ALVF et Chemin de Fer .

    Cette artillerie est absolument dpendante de la voie ferre :

    Seule une voie ferre peut supporter un charroi pareil (mme aujourdhui) .

    Seule une voie ferre peut amener les munitions cet engin .

    Une locomotive en stand bye est souvent indispensable ; que ce soit pour apporter les wagons de

    munitions ou pour bouger la pice (dans les cas de pices ne pouvant pas pivoter et devant utiliser

    un pi courbe de chemin de fer .

    Protection de lALVF .

    Cette artillerie est extrmement onreuse, lente et difficile construire .

    Il ne sagit pas de la perdre

    Elle est menace par lartillerie adverse et la fin de la guerre par laviation adverse .

    Pour des raisons de faciliter et dconomie des moyens de protection elle est gnralement en

    arrire du front, prs dune zone de dpts ou de services trs srieusement dfendue et protge .

    La proximit dune locomotive de manuvre et dun tunnel est souvent une sage prcaution

    Origine des pices . Les pices proviennent de diverses origines.

    Des batteries ctires et des navires dsarms principalement.

    Ainsi que des pices dj usines ,mais pour des navires qui ne verront jamais le jour.

  • Prolongation de vie

    Vu leur cot, les pices sont souvent remanies en particulier ralses au calibre suprieur .

    Quelques fois elles sont raccourcies aussi .

    En 1940 les allemands ont trouv une solution lusure des canons : les obus taient numrots et

    chacun tait lgrement plus large que le prcdent

  • Quelques photos commentes .

    On distingue sur cette photo actuelle

    (lusine nexistait pas en 14 ,les 2 cercles

    qui partent de la voie principale .

    Ce sont des cercles de giration pour les

    pices dALVF ne pouvant modifier leur

    angulations horizontales .

    Position en pi dans un endroit o il ny a

    aucune raison davoir un pi : aucune

    structure de dchargement nest visible .

    Il sagit dune position de tir en pi linaire

    pour canon pouvant modifier leuer angle de

    tir .

    Ce canon provient dun croiseur dsarm.

    Il a t mis sur voie ferre avec sa coupole

    initiale, et il peut modifier son angle de tir

    comme nous le voyons .

    Ce canon ne peut pas modifier son angle de

    tir .

    Il a besoin davancer ou de reculer sur une

    voie courbe .

  • Liens :

    http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/t3143-l-artillerie-lourde-sur-voie-ferree

    http://html2.free.fr/canons/dora.htm ( ! guerre de 40 ).

    http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/t3143-l-artillerie-lourde-sur-voie-ferreehttp://html2.free.fr/canons/dora.htm

Recommended

View more >