Avant le film - ?· - Sur le film ( la préparation du film, ... La main du diable ) ACTIVITÉ 17 :…

  • Published on
    12-Sep-2018

  • View
    214

  • Download
    0

Transcript

Lhomme invisibleJames Whale ( 1933 )QUELQUES ACTIVITS POSSIBLESAvant le film :ACTIVIT 1Lire le dbut du roman de H.G Wells. ACTIVIT 2Lire un extrait de deux uvres de la littrature fantastique ( et ventuellement regarder uncourt extrait dadaptations cinmatographiques de ces uvres ) ACTIVIT 3Crer une attente de spectateur ( et situer le film dans son contexte : laction se passedans la campagne en Angleterre, au dbut du XX me sicle )2 possibilits :- Ltude dune affiche ( laffiche permet de montrer les 4 personnages principaux dufilm, et donc de faire sinterroger les lves sur lidentit et le rle de chacun deux dansle film ) - Regarder la 1re ou les 2 premires squences du film. ( on y voit les 4 personnages principaux et cela permet de connatre les liens qui lesunit ) Dans ce cas l, on peut commencer un travail de description des personnages.ACTIVIT 4Hypothses sur lhomme invisible ( sous la forme dun dbat avec les lves )Qui est-il ? Peut-on le toucher ? etc.Aprs le filmACTIVIT 5 :Travailler sur le ressenti Vrifier la comprhension du film.ACTIVIT 6 :La comprhension du film ( questionnaire )ACTIVIT 7 :Retrouver la chronologie du film :- individuellement ( fiche )ou- collectivement : ralisation dun panneau partir de photos du film.- lgender les photographies distribues individuellement aux lves ( en franais ouen anglais )- imprimer et afficher les images du film dans lcole ( photos du film )ACTIVIT 8 : Classer et dresser le portrait des personnages du film ACTIVIT 9 :Ladaptation cinmatographique ( le roman / le film )ACTIVIT 10 :Le mythe de lhomme invisible : dautres adaptations cinmatographiques.( lecture puzzle )ACTIVIT 11 : Lectures :- H.G Wells, son uvre ( lecture informative ou recherche internet ) - Sur le film ( la prparation du film, le tournage, le ralisateur, les comdiens )ACTIVIT 12 : Le genre fantastique ACTIVIT 13 Les trucages ( les lister, lire des explication, ralisation dun trucage ( travail manuel : lespas dans la neige )ACTIVIT 14 : crire une scne et la tourner ( un personnage invisible dans la classe )ACTIVIT 15 : le travail du scnariste ( rdaction : inventer une autre fin )ACTIVIT 16 : rdaction autour du thme de lhomme invisible partir de 2 extraits des films :( Les disparus de Saint-Agil , La main du diable )ACTIVIT 17 : vocabulaire : le lexique de la peur + les antonymes( invisible inodore inaudible invulnrable - .. ) ACTIVIT 18 : Lecture de plans ( laide des photos ) : les prises de vue en contre-plonge est un planrcurrent dans ce film.Analyse dune squence : la squence douverture du filmACTIVIT 19 :Les dialogues : activit qui consiste associer des phrases du dialogue du filmet le personnage qui les prononce.ACTIVIT 20 :Lister les diffrentes apparences de lhomme invisible( invisible, sans tte avec habits, bandelettes )et ce qui ne le rend plus tout fait invisible( quand il porte un vtement, ses empreintes, la nourriture non digre, on voit les gouttes sur latte et les paules en cas de pluie, de la neige, de la boue, ses empreintes). ( Il pourrait aussi ternuer, des chiens pourraient sentir sa prsence ).ACTIVIT 21 :La recherche scientifique actuelleACTIVIT 1 : extrait du chapitre 1 du roman Chapitre 1 : UN TRANGE VOYAGEURL'tranger arriva en fvrier, par une matine brumeuse, dans un tourbillon de vent et deneige. Il venait pied, par la dune, de la station de Bramblehurst, portant de sa main couverted'un gant pais, une petite valise noire. Il tait bien envelopp des pieds la tte, et le bordd'un chapeau de feutre mou ne laissait apercevoir de sa figure que le bout luisant de son nez.La neige s'tait amoncele sur ses paules, sur sa poitrine; elle ajoutait aussi une crteblanche au sac dont il tait charg. Il entra, chancelant, plus mort que vif, dans l'auberge, etposant terre son bagage : Du feu, s'cria-t-il, du feu, par charit ! Une chambre et du feu ! Il frappa de la semelle, secoua dans le bar la neige qui le couvrait, puis suivit Mme Halldans le petit salon pour faire ses conditions. Sans autre prambule, et jetant deuxsouverains sur la table, il sinstalla dans lauberge. Mme Hall disposa le feu et alla prparerle repas de ses propres mains. Un hte sarrtant Iping en hiver, ctait une aubaine donton navait jamais entendu parler. Et encore un hte qui ne marchandait pas ! Elle taitrsolue se montrer digne de sa bonne fortune.Ds que le jambon fut bien point, ds que Millie, la lymphatique servante, eut t un peurveille par quelques injures adroitement choisies, l'htesse apporta nappes, assiettes et verresdans la salle et commena de mettre le couvert avec le plus d'lgance possible. Quoique le feubrlait vivement, elle constata, non sans surprise, que le voyageur conservait toujours sonchapeau et son manteau, et, regardant par la fentre la neige tomber dans la cour, se tenait demanire dissimuler son visage. Ses mains toujours gantes taient croises derrire son dos. Ilparaissait perdu dans ses rflexions. Elle remarqua que la neige fondue qui saupoudrait encore ses paules, tombait goutte gouttesur le tapis. Voulez-vous me permettre, monsieur, dit-elle, de prendre vos effets, pour les mettre scherdans la cuisine ? - Non, rpondit l'autre sans se retourner. N'tant pas sre d'avoir bien entendu, elle allait rpter sa question, quand il retourna la tte et, laregardant : - Je prfre les garder ajouta-t-il nettement. Mme Hall observa qu'il portait de grosses lunettes bleues, avec des verres sur le ct angledroit, et que d'pais favoris, rpandus sur le col de son vtement, empchaient de rien voir de sesjoues ni de son visage. - Trs bien, monsieur, comme il vous plaira ... Dans un moment la pice sera plus chaude. Il ne rpliqua pas et se dtourna de nouveau. Mme Hall, sentant ses avances inopportunes,acheva rapidement de dresser la table et s'empressa, en trottinant, de sortir. Quand elle revint, sonhte tait toujours l, debout, immobile comme une statue de pierre, faisant le gros dos, le colletrelev, le bord du chapeau rabattu et dgotant, la figure et les yeux compltement cachs. Elleservit d'un geste important les ufs au jambon et cria, plutt qu'elle ne dit : Votre djeuner est prt, monsieur ! - Merci, rpondit aussitt l'tranger. Mais il ne bougea pas jusqu' ce qu'elle et referm la porte sur elle.Alors seulement, il fit volte face et sapprocha de la table avec une certaine impatience. Commeelle arrivait la cuisine, en passant derrire le comptoir, Mme Hall entendit un bruit renouvel intervalles rguliers : tac,tac,tac, cela se rptait toujours ; ctait le bruit dune cuiller tournantdans un bol.- Ah ! cette fille ! scria-t-elle. L ! jai oubli la moutarde. Cest sa faute : pourquoi est-elle silente ? [] Alors lhtesse remplit le moutardier et, le plaant avec crmonie sur le plateau th, elle leporta dans le salon. Elle frappa et entra tout de suite. Aussitt, ltranger fit un mouvement rapide :elle neut que le temps dentrevoir un objet blanc qui disparaissait derrire la table ; le voyageuravait lair de ramasser quelque chose sur le parquet. Ce nest quaprs avoir dpos son plateauquelle remarqua que pardessus et chapeau avaient t ts et placs sur une chaise devant lefeu. Une paire de souliers menaait de rouille son garde-feu en acier. Elle savana rsolumentvers cette dfroque, et, dun ton qui nadmettait pas de refus :- Maintenant, sans doute, je puis prendre tout cela pour le faire scher.- Laissez le chapeau ! rpondit le visiteur dune voix sourde.En se retournant, elle vit quil avait lev la tte et quil la regardait. Pendant une minute, elle leconsidra fixement, trop surprise pour dire un mot. Il tenait un linge blanc, une serviette apportepar lui, sur la partie infrieure de sa figure, de faon que sa bouche et ses mchoires fussentcompltement caches : cela expliquait le timbre assourdi de sa voix. Mais ce ntait pas cela quitonnait le plus Mme Hall. En effet, tout le front du voyageur, au-dessus des lunettes bleues, taitcouvert dun bandeau blanc, un autre bandeau, appliqu sur les oreilles, ne laissait pas apercevoirle moindre bout de visage, si ce nest un nez rouge et pointu, toujours aussi rouge et luisant quetout lheure, larrive. []Cette tte, enveloppe, emmitoufle, tait si diffrente de ce quavait prvu Mme Hall que celle-ci, pendant un moment, demeura ptrifie.Lui, ncartait point sa serviette ; il continuait la tenir sous son nez, dune main gante demarron, et de ses verres impntrables, il la regardait.- Laissez le chapeau ! rptait-il, parlant indistinctement travers sa serviette blanche.Chapitre 23Lhomme invisible expose au professeur Kemp les inconvnients de sa condition. Vous devez commencer comprendre les dsavantages de ma condition. Jtais sans abri, sans rienpour me couvrir ; me procurer des vtements, ctait sacrifier tous mes avantages, ctait faire de moi unmonstre trange et terrible. De plus, je jenais, car manger, me remplir lestomac daliments qui neseraient pas tout de suite assimils, ctait redevenir visible, et dune faon grotesque.- Je navais pas pens cela, dit Kemp.- Moi non plus !...La neige mavait avis dune autre espce de dangers. Je ne pouvais pas aller dehorspar temps de neige : en saccumulant sur moi, elle maurait dnonc. La pluie, elle aussi, et fait de moiune silhouette ruisselante, un simulacre humain tincelant, une bulle fantastique Et le brouillard !... jeserais, dans le brouillard, un fantme, encore plus tnu, un vague soupon dhumanit. Dailleurs, augrand air - dans lair de Londres ! - , je recueillais de la boue sur mes chevilles, des fumes de charbon etde la poussire sur ma peau. Je ne pouvais pas savoir au bout de combien de temps, par cela mme, jedeviendrais visible, mais je voyais que ce ne serait pas long. Donc, ne pas rester dans Londres, aucunprix. Dernier chapitreKemp est poursuivi par lhomme invisible qui veut le tuer. En effet, Kemp a fait porter un message pourprvenir la police de la prsence de lhomme invisible chez lui. Il est tout prs dici ! cria-t-il. Barrez la rue !Il reut un violent coup au-dessous de loreille, et chancela en faisant un effort pour se retourner versladversaire qui ne lavait pas vu. Il parvint tout juste reprendre don quilibre ; il riposta mais dans le vide.Puis il fut atteint de nouveau sous la mchoire et stala de tout don long. Une seconde aprs, un genoului crasait la poitrine, et deux mains furieuses lui treignirent la gorge, mais lune avec moins de force quelautre. Il saisit les poignets, il entendit lassaillant pousser un cri de douleur ; puis la bche du terrassiervint tournoyer en lair au-dessus de lui et sabattit sur quelque chose avec un bruit sourd. La main qui luiserrait la gorge se relcha tout coup, et, dun effort convulsif, Kemp put se dgager, saisit une paulemolle et roula sur son adversaire. Il maintint contre le sol des coudes quil ne voyait pas.- Je le tiens ! hurla-t-il. Au secours ! au secours ! Tenez-le ! Il est par terre ! Prenez lui les pieds !Aussitt, on se prcipita, tous la fois, sur les deux lutteurs. On nentendit plus rien, dailleurs aprs le cride Kemp, quun bruit de coups, de pitinement et un souffle pnible.Aprs un effort suprme, lhomme invisible se releva, chancelant. Kemp lui sauta la tte, comme leschiens font au cerf, et une douzaine de mains empoignrent et dchirrent lennemi dans le vide. Il y eutalors, jen ai peur, quelques coups de pieds terribles, puis, soudain, on entendit un cridsespr : Grce ! grce ! qui se perdit tout de suite en un rle de suffocation.- Arrire ! fit la voix abasourdie de Kemp. Il est bless, cartez-vous !- Ne le lchez pas ! criait le gros terrassier, tenant toujours sa bche tache de sang. Il fait semblant.- Non, il ne fait pas semblant, dit le docteur, en soulevant avec prcaution son genou ; je me charge de letenir.[]Il y eut une pousse, une bousculade, un bruit de pas lourds : une foule de nouveaux venus augmentaitencore la presse. Les gens sortaient des maisons. On ne parlait presque plus. Kemp ttait et l ; samain semblait se mouvoir dans le vide.- Il ne respire plus ! Je ne sens plus son cur !... son flanc Diable !Une vieille femme, qui regardait par-dessous le bras du gros terrassier, poussa un cri aigu :- Voyez donc l !Elle tendait son doigt tout rid. En regardant lendroit quelle dsignait, chacun vit, lgre et transparente comme si elle et t faite de verre, de sorte que veines et artres, os et nerfs pussent tre distingus une main, une main molle et tombante ; elle sembla se couvrir dun nuage et devenir opaque sous leursyeux.- Attention ! cria lagent. Voici que le pied commence apparatre. Ainsi, lentement, commenant par lesmains et les pieds, gagnant doucement le long des membres jusquaux organes vitaux, sopra cettetrange transformation, ce retour ltat de substance visible. Ctait comme la lente invasion dun poison.Dabord les veines blanches, traant lesquisse vaporeuse et gristre dun membre ; puis les ostransparents et le rseau compliqu des artres ; puis, la chair et la peau, vagues, peine distinctes,devenant rapidement solides et opaques. Bientt, on put voir la poitrine dfonce, les paules et lecontour incertain de la face dmantibule.Enfin, quand la foule en scartant permit Kemp de se relever, on vit, gisant par terre, nu et lamentable,le corps meurtri et bris dun homme de trente ans peu prs. Ses Cheveux, ses sourcils taient blancs non pas blanchis par lge, mais blancs de la blancheur des albinos ; ses yeux taient rouges comme desgrenats. Ses mains taient fermes, ses yeux grands ouverts, avec une expression de colre et dedsespoir.- Couvez-lui la figure ! cria quelquun. Pour lamour de Dieu, quon lui couvre la figure !On apporta un drap, puis len ayant recouvert, on lemporta dans lauberge Et il tait l, sur un litsordide, dans une chambre sordide et mal claire, au milieu dune foule ignorante et bruyante, bris,bless, trahi, sans que personne le prt en piti, ce Griffin, le premier homme qui se soit rendu invisible.Griffin, le physicien le plus dou que le monde ait jamais eu : il avait achev, dans une catastrophe inoue,son trange et terrible carrire. ACTIVIT 2 : extraits duvres de la littrature fantastiqueDROULEMENT :OBJECTIF : dcouvrir quelques grands mythes de la littrature et du cinma fantastique des annes 1930 - 1940.DUREE : 2 x 1 hMATERIEL : extraits de films :- Frankenstein ( 1931, J. Whale )- Docteur Jekyll et mister Hyde ( 1941, V. Fleming )- tapuscrit dextraits des livres : - Frankenstein (M. Shelley ) - Ltrange cas du docteur Jekyll et mister Hide ( R.L Stevenson ) DEROULEMENT POSSIBLE :1. Lecture du texte puis :- questions de lecture ou oralisation de ce qui a t compris en justifiant ses affirmationspar des mots du texte - une tude du texte : par exemple colorier les mots qui crent un sentiment dincertitude,dangoisse chez le lecteur2. Passer un extrait du film 3. Vrification de la comprhension loralFrankensteinMary ShelleyLe jeune savant Henry Frankenstein mne dans le plus grand secret des expriences surle corps humain. Il vit lcart des hommes et ne garde le contact avec se semblablesquen changeant une correspondance avec ses proches. ExtraitLes mois dt scoulrent, alors que jtais, corps et me, tout mon travail. La saison taitsuperbe. Jamais les champs navaient produit autant de rcoltes et les vignes luxuriantes autantde vins - mais mes regards restaient insensibles aux charmes de la nature. Et les mmessentiments qui me faisaient oublier les paysages alentour me dtournaient aussi de mes amisdont jtais loign de plusieurs lieues et que je navais plus revus depuis longtemps. Je savaisque mon silence les inquitait et je me souvenais trs bien des paroles de mon pre. Je sais que tant que tu seras content de toi, nous aurons ton affection et que tu nous donnerasrgulirement de tes nouvelles. Mais pardonne-moi de te dire que je considrerai touteinterruption de ta correspondance comme une preuve de ngligence de tous tes autres devoirs. Jtais donc parfaitement conscient des sentiments de mon pre mais je ne parvenais pas dtacher mes penses de mon travail qui, mme sil tait rpugnant, exerait un irrsistible attraitsur mon imagination. A dire vrai, je ne voulais prouver aucun sentiment daffection jusqu ce quemon oeuvre qui devait bouleverser toutes les lois habituelles de la nature ft accomplie. []Mon pre ne madressait aucun reproche dans ses lettres. Mon silence lincitait seulement sinformer davantage sur mes proccupations. Lhiver, le printemps, lt passrent et je travaillaistoujours. Mais je ntais attentif ni aux fleurs ni lpanouissement des bourgeons chosesquauparavant je regardais avec dlice - tant mes recherches mabsorbaient. Les feuilles, cetteanne-l, staient fltries avant que mon travail napprocht de sa fin. Chaque jour nanmoinsme confirmait dans la russite de mon entreprise, bien que mon enthousiasme se transformt parfois en inquitude. Javais plutt limpression dtre un esclave condamn travailler dans unemine ou excuter quelque tche insalubre - non un artiste qui sadonne son occupationfavorite. Chaque nuit, jtais oppress par la fivre et je commenais devenir de plus en plusnerveux. La chute dune feuille me faisait sursauter, je fuyais mes semblables comme si jtaiscoupable dun crime. Parfois, je malarmais en voyant quelle pave jtais devenu. Ltrange cas du Docteur Jekyll et de Mister HydeRobert Louis StevensonLe notaire du docteur Jekyll, Mister Utterson, vient de rencontrer Mister Hyde, un ami dudocteur. Cet individu lui a fait une trs mauvaise impression. Hyde a un sourire fortdplaisant. Aussi le notaire dcide-t-il, malgr lheure tardive, daller voir le docteur Jekyllpour lui demander la plus grande mfiance lgard de Mister Hyde.ExtraitLe notaire, Mr Utterson sarrta devant la porte, actionna le heurtoir. Un domestique bien mis, duncertain ge, vint ouvrir. Le docteur Jekyll est-il chez lui, Poole ? demanda le notaire.- Je vais voir, Mr Utterson, rpondit Poole en faisant entrer le visiteur dans un grand vestibuledall, chauff par une vaste chemine et garni de meubles de prix en chne cir. Voulez-vousmattendre ici auprs du feu, Monsieur ? Ou prfrez-vous que jallume la salle manger ?- Ici, merci bien ! rpondit le notaire en allant sadosser au grand garde-feu.Ce vestibule ou, pour mieux dire, ce grand hall tait lun des luxes de la maison de son ami ledocteur, et Utterson en parlait volontiers comme lune des pices les plus agrables de toutLondres. Mais ce soir-l, des frissons lui parcouraient lchine ; le visage de Hyde encombraitpniblement sa mmoire ; il ressentit ( et cette impression tait rare ) de lcoeurement et dudgot lgard de la vie ; son moral faiblit au point quil crut lire une menace dans les reflets desflammes sur les meubles cirs et dans les ombres mouvantes du plafond. Il eut honte de sonsoulagement quand Poole revint peu aprs pour lui annoncer que le docteur Jekyll tait sorti.- Jai vu Mr Hyde entrer par la porte de la vieille salle de dissection, Poole, dit-il. Est-ce normalquand le docteur Jekyll est absent ?- Tout fait normal, Mr Utterson, rpondit le domestique. Mr. Hyde possde une clef.- Votre matre semble avoir une grande confiance en ce jeune homme, Poole ! reprit lautre avecun air songeur.- En effet, Monsieur, une grande confiance ! dclara Poole. Nous avons tous reu lordre de luiobir.- Je ne pense pas avoir jamais rencontr Mr. Hyde ? demanda Utterson.- Oh, mon dieu, non, Monsieur ! Il ne dne jamais ici, rpliqua le matre dhtel. En ralit, nous levoyons trs peu de ce ct-ci de la maison ; le plus souvent, il entre et sort par le laboratoire.- Eh bien, bonne nuit, Poole !- Bonne nuit, Monsieur Utterson.Le cur trs lourd, le notaire sen retourna chez lui.Questions sur les extraits des filmsFrankenstein ( 1931 )J. Whale1) Quel est le genre du film ?comique aventure drame fantastique policier2) Quels lments doivent instaurer la peur chez le spectateur ?3) Que veut faire le professeur Frankenstein ?4) Pourquoi Frankenstein se querelle-t-il avec le professeur ? 5) Que fallait-il pour que lexprience russisse ? CORRIGE :1) fantastique2) - une tour dlabre, isole - un orage - un savant qui fait des recherches sur le corps humain - un bossu - une machine bizarre - linquitude de la fiance de Frankenstein - la colre de Frankenstein ( discussion muscle avec le professeur ) 3) Fabriquer un corps humain en recousant des membres morts et donner vie ce corps . 4) Le professeur le prend pour un fou , un illumin 5) La charge lectrique dun clair, la foudreDocteur Jekyll et mister Hyde ( 1941 )V.Fleming1) Quel est le genre du film ?fantastique comique aventure drame policier2) Explique le titre 3) Que sest-il pass entre le moment o le personnage se regarde dans le miroir et lemoment o il ouvre la porte ?CORRIGE :1) fantastique2) Le professeur Jekyll se transforme en mister Hyde aprs avoir bu une potion. Le professeur Jekyll a son double , mister Hyde.3) La potion a cess de faire son effet. Jekyll a retrouv son apparence, Hyde a disparu .ACTIVIT 3 : ltude de laffiche + regarder le dbut du film Etude de laffiche :- de quel genre de film sagit-il ? ( quels sont les indices : prouvette, blouseblanche, typographie ) - qui est lhomme invisible ? pourquoi porte-t-il des bandages ?- qui sont les 3 personnages en bas ? ( lun deux est-il lhomme invisible ?( le regard des personnages peut donner une indication )- de quel univers - ou de quelle profession - est-il question dans ce film ? - pourquoi le personnage au-dessus gauche porte-t-il des bandages et deslunettes noires ? ( pourquoi y a-t-il comme des lumires de projecteurs qui sortent de ses lunettes ? )Analyse du dbut du film :Squence 1 : Larrive Iping- quelle est lattitude de cet tranger ? ( il est discourtois et enmarge - pourquoi ne reste-t-il pas dans la grande salle avec les autres clients ?- quel(s) sentiment(s) inspire-t-il aux clients ? ( lesquels arrtent leuroccupation ds quil ouvre la porte ; ils scartent de son chemin lorsqueltrange sapproche du comptoir ) : de la crainte, par son allure ( il estentirement dissimul par son costume, son chapeau, ses gants, seslunettes, on ne voit que son nez )La mise en scne avec 3 plans successifs rapides et en contre-plongeaccentue notamment le sentiment de crainte vis--vis de cet tranger. ( cela lui donne une position de dominant )- pourquoi nenlve-t-il pas ses vtements ? - quoi songe-t-il ? ( face la fentre ) Squence 2 : La maison du professeur Cranley- qui sont les 3 nouveaux personnages ? ( quon peut montrer sur laffiche ) :le professeur Cranley, sa fille Flora et le professeur Kemp, un autrescientifique.- quels liens les unit ?- pourquoi Flora pleure-t-elle ?Cette squence permet de clarifier tout de suite le rle de chacun des 4protagonistes principaux et les liens qui les unissent.ACTIVIT 4 : Hypothses( en fonction de ce qui a t lu ou vu auparavant )Sous la forme dune discussion collective - Quest-ce que cela signifie : tre invisible ?- Est-ce quon lentend ? Est-ce quon peut le toucher ? Est-ce quon le sent ?Toujours oralement ou individuellement par critCet homme invisible,- Qui est-il ? ( quel ge a-t-il ? , quelle est sa situation familiale ? sa situationprofessionnelle ? ) - Comment est-il devenu invisible ? - Que fait-il, une fois devenu invisible ? ( Est-ce quil le dit ? qui ? pourquoi ? sinon, ) Que va-il se passer ? ( si on a lu le dbut de lhistoire ou si on a vu une squence du film ) - Que va faire lhomme aux bandages ? - Que vont faire les patrons de lauberge ? les clients ? - Que vont faire les autres personnages ( le professeur Cranley / sa fille / Kemp )--------ACTIVIT 5 : le ressenti Lhomme invisible1) Je donne mes impressions sur le film (ce qui ma tonn(e), ce qui ma drang(e), ce qui ma fait rire, ce qui ma fait peur, ce qui ma mu(e), . )Je peux choisir un passage et dire lmotion que jai ressentie ce moment-l.Exemple sous la forme dun tableau :Passage Ce que jai ressenti Pourquoi ?arrive de lhommeinvisible chez Kempdu suspensde la peuron sait quil est l mais on ne levoit pas. Kemp ne se doute derien. Que va-t-il faire ?la fuite de lhommeinvisible dans le villagejai ri, cela ma amus(e)de la gne, de la colreIl fait tomber des gensun vlo roule tout seulil casse des carreauxil renverse une pousette2) Certaines scnes ou le film tont peut-tre fait penser dautres films ou dautres histoires. Lesquels ? ACTIVIT 6 : la comprhension du film Questionnaire de comprhension du filmLhomme invisibleLhomme invisibleLhomme invisibleLhomme invisible1) O se passe le film ? en France aux Etats-Unis en Angleterre2) A quelle priode se droule laction du film ? vers 1800 vers 1930 aprs la 2me guerre mondiale de nos jours3) A quel genre appartient le film ? aventures comdie fantastique policier4) Que sait-on du hros du film ? Il a environ . ans Il est .. ( clibataire fianc mari )Il est ( pauvre riche trs riche )Il a un secret. Lequel ? ..5) Pourquoi est-il all dans lauberge ?6) Quelle raison invoque-t-il devant Flora pour expliquer ses recherches ? ( Que voulait-il ? )7) Comment compte-t-il se servir de son invisibilit ? ( Que veut-il faire ? )8) Pourquoi Flora veut-elle le retrouver ?9) Pourquoi est-ce que le professeur Cranley nappelle pas la police ?10) Pourquoi est-ce que Kemp le dnonce la police ?11) Pourquoi Jack Griffin dcide-t-il de supprimer Kemp ?13) Dans quel tat desprit est la population lorsquelle apprend lexistence dun homme invisible ? 14) Le monocane est un produit qui figure sur la liste oublie par Jack Griffin. Que provoque ce produit ? il noircit ce qui est en contact il brle il fait perdre la mmoire il blanchit ce qui est en contact il paralysie il rend fou 15) Quelles sont les ides proposes pour arrter lhomme invisible ?16) Quel avantage a lhomme invisible sur ceux qui veulent larrter ?17) Quels sont ses dsavantages ?18) Comment est-il finalement neutralis ?19) Que se passe-t-il, ce moment du film ?20) Il y a une chose impossible sur cette image. Peux-tu expliquer ?ACTIVIT 7 : retrouver la chronologie du film 2 possibilits : - individuellement : associer images et textes les textes sont donns ou crire par les lves.- collectivement : raliser un affichage dans lcole avec sous les photos dufilm, les textes des lves. ( photos format A5 en annexes )12Un mystrieux tranger arrive laubergedIping. Il nest autre que le docteur JackGriffin, qui la suite dune exprience, estdevenu invisible. Aprs plusieurs semaines, il na toujourspas trouv lantidote. A cours dargent, ilest contraint de quitter lauberge. 34Un policier vient procder lexpulsion,suite la bagarre entre laubergiste et ltranger .Fou de rage, Jack Griffin dvoile son secret :il est invisible. Il enlve ses habits pourchapper ceux qui voulaient larrter. 5 6Lhomme invisible trouve refuge chezKemp, lun de ses collgues scientifiques.Il lui expose son projet de dominer lemonde.Avertis par Kemp, le professeur Cranley etsa fille Flora, la fiance de Griffin arrivent.Flora ne parvient pas raisonner Griffin.7 8Kemp a galement averti la police. Griffin ad fuir une nouvelle fois. Il a jur de sevenger et de tuer Kemp. La police doitassurer sa protection tout en prparant unpige pour capturer lhomme invisible.Griffin met sa vengeance excution. Illigote Kemp et linstalle dans une voitureavant de la prcipiter dans un ravin.9 10Griffin a t repr par un vieillard en trainde dormir dans une grange. La policeprocde lencerclement et met le feu aubtiment.Griffin a t bless mortellement duncoup de feu en sortant de la grange. Surson lit dhpital, son corps rapparatlorsquil rend son dernier souffle.Un mystrieux tranger arrive lauberge dIping, un village de la campagne anglaise. Il nest autre que ledocteur Jack Griffin, qui la suite dune exprience, est devenu invisible. Griffin cherche dsesprmentun moyen de redevenir normal. Les villageois, stupfaits et terroriss, dcouvrent qui ils ont affaire. Acours dargent, il se voit contraint par les aubergistes de quitter les lieux. Fou de rage, il blesse le patronde lauberge et un policier avant de senfuir en abandonnant ses vtements. Il trouve refuge chez leprofesseur Kemp, lun de ses collgues. Kemp laide rcuprer ses livres laisss lauberge. Griffinexige galement de ce dernier quil laide dans sa volont diabolique de destruction et de meurtre. Kempprvient le professeur Cranley de la prsence de Griffin chez lui. Le professeur Cranley et sa fille Flora quiest fiance Griffin se rendent chez Kemp. Griffin expose Flora la raison qui la pouss entreprendreces recherches : il voulait obtenir la gloire et la fortune, lui qui tait pauvre et navait rien offrir safiance. Griffin doit pourtant fuir car la police, prvenue par Kemp, encercle la maison. Griffin parvient chapper aux policiers. Bientt, une vritable chasse lhomme sorganise mais il russit chapper auxpiges qui lui sont tendus. Il provoque une catastrophe ferroviaire et plusieurs accidents mortels. Il limineaussi Kemp parce que ce dernier la trahi.Traqu, Griffin est finalement mortellement bless par un policier prs dune grange en feu. Flora, assisteimpuissante la mort de celui qui laimait et qui, peu peu et au fur et mesure que la vie labandonne,retrouve son apparence humaine.ACTIVIT 8 : les personnages du film Objectif : classer les 8 dcrire les personnages principaux du filmPersonnage principalJack Griffin lhomme invisible Personnages importantsFlora Le professeurKempLe professeurCranley Personnages secondairesLaubergiste La femme delaubergisteLagent de police Le commissairede policeACTIVIT 9 : ladaptation cinmatographique dun romanChapitre 23Lhomme invisible expose au professeur Kemp les inconvnients de sa condition. Vous devez commencer comprendre les dsavantages de ma condition. Jtais sans abri, sans rienpour me couvrir ; me procurer des vtements, ctait sacrifier tous mes avantages, ctait faire de moi unmonstre trange et terrible. De plus, je jenais, car manger, me remplir lestomac daliments qui neseraient pas tout de suite assimils, ctait redevenir visible, et dune faon grotesque.- Je navais pas pens cela, dit Kemp.- Moi non plus !...La neige mavait avis dune autre espce de dangers. Je ne pouvais pas aller dehorspar temps de neige : en saccumulant sur moi, elle maurait dnonc. La pluie, elle aussi, et fait de moiune silhouette ruisselante, un simulacre humain tincelant, une bulle fantastique Et le brouillard !... jeserais, dans le brouillard, un fantme, encore plus tnu, un vague soupon dhumanit. Dailleurs, augrand air - dans lair de Londres ! - , je recueillais de la boue sur mes chevilles, des fumes de charbon etde la poussire sur ma peau. Je ne pouvais pas savoir au bout de combien de temps, par cela mme, jedeviendrais visible, mais je voyais que ce ne serait pas long. Donc, ne pas rester dans Londres, aucunprix. Dernier chapitreKemp est poursuivi par lhomme invisible qui veut le tuer. En effet, Kemp a fait porter un message pourprvenir la police de la prsence de lhomme invisible chez lui. Il est tout prs dici ! cria-t-il. Barrez la rue !Il reut un violent coup au-dessous de loreille, et chancela en faisant un effort pour se retourner versladversaire qui ne lavait pas vu. Il parvint tout juste reprendre don quilibre ; il riposta mais dans le vide.Puis il fut atteint de nouveau sous la mchoire et stala de tout don long. Une seconde aprs, un genoului crasait la poitrine, et deux mains furieuses lui treignirent la gorge, mais lune avec moins de force quelautre. Il saisit les poignets, il entendit lassaillant pousser un cri de douleur ; puis la bche du terrassiervint tournoyer en lair au-dessus de lui et sabattit sur quelque chose avec un bruit sourd. La main qui luiserrait la gorge se relcha tout coup, et, dun effort convulsif, Kemp put se dgager, saisit une paulemolle et roula sur son adversaire. Il maintint contre le sol des coudes quil ne voyait pas.- Je le tiens ! hurla-t-il. Au secours ! au secours ! Tenez-le ! Il est par terre ! Prenez lui les pieds !Aussitt, on se prcipita, tous la fois, sur les deux lutteurs. On nentendit plus rien, dailleurs aprs le cride Kemp, quun bruit de coups, de pitinement et un souffle pnible.Aprs un effort suprme, lhomme invisible se releva, chancelant. Kemp lui sauta la tte, comme leschiens font au cerf, et une douzaine de mains empoignrent et dchirrent lennemi dans le vide. Il y eutalors, jen ai peur, quelques coups de pieds terribles, puis, soudain, on entendit un cridsespr : Grce ! grce ! qui se perdit tout de suite en un rle de suffocation.- Arrire ! fit la voix abasourdie de Kemp. Il est bless, cartez-vous !- Ne le lchez pas ! criait le gros terrassier, tenant toujours sa bche tache de sang. Il fait semblant.- Non, il ne fait pas semblant, dit le docteur, en soulevant avec prcaution son genou ; je me charge de letenir.[]Il y eut une pousse, une bousculade, un bruit de pas lourds : une foule de nouveaux venus augmentaitencore la presse. Les gens sortaient des maisons. On ne parlait presque plus. Kemp ttait et l ; samain semblait se mouvoir dans le vide.- Il ne respire plus ! Je ne sens plus son cur !... son flanc Diable !Une vieille femme, qui regardait par-dessous le bras du gros terrassier, poussa un cri aigu :- Voyez donc l !Elle tendait son doigt tout rid. En regardant lendroit quelle dsignait, chacun vit, lgre et transparente comme si elle et t faite de verre, de sorte que veines et artres, os et nerfs pussent tre distingus une main, une main molle et tombante ; elle sembla se couvrir dun nuage et devenir opaque sous leursyeux.- Attention ! cria lagent. Voici que le pied commence apparatre. Ainsi, lentement, commenant par lesmains et les pieds, gagnant doucement le long des membres jusquaux organes vitaux, sopra cettetrange transformation, ce retour ltat de substance visible. Ctait comme la lente invasion dun poison.Dabord les veines blanches, traant lesquisse vaporeuse et gristre dun membre ; puis les ostransparents et le rseau compliqu des artres ; puis, la chair et la peau, vagues, peine distinctes,devenant rapidement solides et opaques. Bientt, on put voir la poitrine dfonce, les paules et lecontour incertain de la face dmantibule.Enfin, quand la foule en scartant permit Kemp de se relever, on vit, gisant par terre, nu et lamentable,le corps meurtri et bris dun homme de trente ans peu prs. Ses Cheveux, ses sourcils taient blancs non pas blanchis par lge, mais blancs de la blancheur des albinos ; ses yeux taient rouges comme desgrenats. Ses mains taient fermes, ses yeux grands ouverts, avec une expression de colre et dedsespoir.- Couvez-lui la figure ! cria quelquun. Pour lamour de Dieu, quon lui couvre la figure !On apporta un drap, puis len ayant recouvert, on lemporta dans lauberge Et il tait l, sur un litsordide, dans une chambre sordide et mal claire, au milieu dune foule ignorante et bruyante, bris,bless, trahi, sans que personne le prt en piti, ce Griffin, le premier homme qui se soit rendu invisible.Griffin, le physicien le plus dou que le monde ait jamais eu : il avait achev, dans une catastrophe inoue,son trange et terrible carrire. Rsum du filmUn mystrieux tranger arrive lauberge dIping, un village de la campagne anglaise. Il nest autre que ledocteur Jack Griffin, qui la suite dune exprience, est devenu invisible. Griffin cherche dsesprmentun moyen de redevenir normal. Les villageois, stupfaits et terroriss, dcouvrent qui ils ont affaire. Acours dargent, il se voit contraint par les aubergistes de quitter les lieux. Fou de rage, il blesse le patronde lauberge et un policier avant de senfuir en abandonnant ses vtements. Il trouve refuge chez leprofesseur Kemp, lun de ses collgues. Kemp laide rcuprer ses livres laisss lauberge. Griffinexige galement de ce dernier quil laide dans sa volont diabolique de destruction et de meurtre. Kempprvient le professeur Cranley de la prsence de Griffin chez lui. Le professeur Cranley et sa fille Flora quiest fiance Griffin se rendent chez Kemp. Griffin expose Flora la raison qui la pouss entreprendreces recherches : il voulait obtenir la gloire et la fortune, lui qui tait pauvre et navait rien offrir safiance. Griffin doit pourtant fuir car la police, prvenue par Kemp, encercle la maison. Griffin parvient chapper aux policiers. Bientt, une vritable chasse lhomme sorganise mais il russit chapper auxpiges qui lui sont tendus. Il provoque une catastrophe ferroviaire et plusieurs accidents mortels. Il limineaussi Kemp parce que ce dernier la trahi.Traqu, Griffin est finalement mortellement bless par un policier prs dune grange en feu. Flora, assisteimpuissante la mort de celui qui laimait et qui, peu peu et au fur et mesure que la vie labandonne,retrouve son apparence humaine.Rsum du livreUn mystrieux tranger arrive lauberge dIping, un village de la campagne anglaise. Il nest autre que ledocteur Jack Griffin, qui la suite dune exprience, est devenu invisible. Griffin cherche dsesprmentun moyen de redevenir normal. A cours dargent, il commet un vol dans la village. Les aubergistes etplusieurs habitants lui demandent des explications sur la provenance de largent quil vient de donner poursa chambre un jour. Souponn avec raison, il doit senfuir et abandonner son matriel et ses prcieuxlivres. Sur sa route, il rencontre un vagabond, Marvel, quil oblige aller rcuprer ses affaires lauberge.Aprs quelque temps son service, Marvel fausse compagnie et se rfugie dans un commissariat etalerte la population sur la prsence de lhomme invisible dans la ville de Burdock. Griffin se rfugie dansune maison au hasard. Il sagit de la maison du professeur Kemp, un scientifique et ancien camarade deluniversit de Griffin. Ce dernier explique Kemp la raison de ses recherches : dominer le monde par laterreur. Il propose Kemp de devenir son alli car il ne peut agir seul.Profitant du sommeil de Griffin, Kemp a fait porter une lettre la police par sa servante. Griffin senfuitavant larrive de la police en jurant de se venger. Il y parvient presque le lendemain. Kemp est sauv parla foule. Le corps de Griffin apparat lorsque le jeune scientifique rend son dernier souffle.Ladaptation littraire( comparaison film / roman )Dans le roman Dans le filmDans le roman de Wells, il est question d'uncertain Marvel, un vagabond, que Griffin vautiliser, le forant aller rcuprer l'auberge des vtements et les prcieux livresqui contiennent ses formules.Dans le film, Whale a fait l'conomie de cepersonnage.Flora nexiste pas dans le roman.Par contre, l'cran, on dcouvre l'hommeinvisible une fiance, Flora. La jeune femme,prise de Griffin, va surmonter ses craintespour tenter de raisonner et de sauver celuiqu'elle aime, mais qui sombre dans la folie.Un autre personnage, le Dr Kemp, se retrouve dans le roman et le film ; Comme dans le roman, Kemp dnonce l'homme invisible la policeKemp :Wells en fait un ancien camarade d'universitde Griffin,Kemp :pour Whale, il s'agit d'un collgue : Griffin etlui travaillant dans l'quipe de recherche duDr Cranley (le pre de Flora). Le Kemp du romanest un homme courageux qui voit en l'hommeinvisible un mgalomane dangereux, quandle Kemp du film n'est qu'un lche cherchantavant tout son propre intrt.Kemp dnonce aussi Griffin la police maispour des motifs bassement calculs : il estjaloux de Griffin, car lui aussi aime lacharmante Flora ; il cherche donc sedbarrasser de son rival.Quant au dnouement de l'histoire, s'il s'illustre toujours par la mort violente de l'hommeinvisible :dans le roman, il est assomm coups debche par un ouvrier, alors qu'il tented'trangler Kemp ;il tombe dans un pige : un paysan lednonce aprs avoir devin sa prsencedans sa grange. Celle-ci est incendie par lespoliciers, et c'est en voulant fuir les flammes,que Griffin, laissant des traces de pas dans laneige, se fait reprer, et qu'un inspecteur leblesse mortellement avec son revolver. Dans le film, Griffin redevient visible dans unlit d'hpital, et expire, l'me apaise, la douceFlora son chevet. Dans le roman, la fin de l'homme invisible estpitoyable : en pleine rue, son corps allong,rapparat, nu, dfigur et couvert de sangCest un albinos. Il est brun.ACTIVIT 10 : Dautres versions sur le thme de lhomme invisible CorrectionLe retour de lhomme invisible1940. Ralisateur : Joe MayAlors qu'il doit tre pendu pour le meurtre de son frre - un crime dont il estinnocent - Geoffrey Radcliffe reoit la visite de son ami Franck Griffin, qui dtientun srum d'invisibilit. Griffin lui donne ce srum qui lui permet de disparatre et de s'vader de sacellule pour partir la recherche du vritable coupable. Mais bientt, le produitcommence le rendre fou. Griffin doit absolument trouver un antidote tant qu'ilest encore temps.Les Aventures d'un Homme invisible1992. Ralisateur : John CarpenterNick Halloway est banquier et clibataire. Au cours d'une soire, il tombeamoureux d'Alice Monroe. Le lendemain, il s'endort dans le sauna du centre derecherches o il travaille. Une tasse de caf renverse sur un ordinateurprovoque un court-circuit. Il n'entend pas l'alarme incendie, et quand il se rveille, il s'aperoit qu'il estdevenu invisible. Consciente du potentiel d'un tel agent, les services secrets luiproposent de devenir espion, ce qu'il refuse catgoriquement. Les servicessecrets le traquent. La belle Alice viendra son aide.Deux nigauds contre lhomme invisible1951. Ralisateur : Charles Lamont.Le boxeur Tommy Nelson est accus du meurtre de son manager. Il parvient fuir la police pour se rendre chez l'oncle de sa fiance, le Dr Gray, qui dtient unsrum d'invisibilit et se l'injecte lui-mme. Devenu invisible, il va tenter de prouver son innocence. Bud et Lou, deux dtectives gaffeurs qu'il a engags, vont l'aider tendre unpige l'assassin.Lagent invisible1942. Ralisateur :Edwin L. MarinFranck Griffin, le petit fils du Dr Franck Griffin, tente d'empcher les nazis des'emparer de la formule de l'invisibilit ; il s'injecte lui-mme le srum et devientun espion alli, invisible. Faisant quipe avec une charmante espionne, ils vont tenter de rcuprer lesplans d'invasion ennemi, en se faisant parachuter sur Berlin.La femme invisible1940. Ralisateur : Edward Sutherland.L'excentrique Professeur Gibbs, brillant mais imprvisible, invente une machinequi a la particularit de rendre invisible. Il dcide de recruter un cobaye parpetites annonces mais surprise, c'est une femme qui se prsente, Kitty Carroll,mannequin au chmage. Forte de ses nouveaux pouvoirs, elle va se venger de son ancien employeur, etaprs de multiples pripties elle finit par pouser un riche homme d'affaires quilui donnera un fils... dot des mmes pouvoirs que sa mre.Beaucoup dautres films et sries tlvises ont t tournes sur le thme de lhomme invisible. En voici 5exemples. Reconstruis les rsums de ces 5 films laide des bandes de textes.Le retour de lhomme invisible ( 1940. Ralisateur : Joe May )Les Aventures d'un Homme invisible ( 1992. Ralisateur : John Carpenter )Deux nigauds contre lhomme invisible (1951. Ralisateur : Charles Lamont.)Lagent invisible ( 1942. Ralisateur :Edwin L. Marin )La femme invisible ( 1940. Ralisateur : Edward Sutherland )Bandes de texte dcouperFaisant quipe avec une charmante espionne, ils vont tenter de rcuprer lesplans d'invasion ennemi, en se faisant parachuter sur Berlin.Forte de ses nouveaux pouvoirs, elle va se venger de son ancien employeur,et aprs de multiples pripties elle finit par pouser un riche homme d'affairesqui lui donnera un fils... dot des mmes pouvoirs que sa mre.Griffin lui donne ce srum qui lui permet de disparatre et de s'vader de sacellule pour partir la recherche du vritable coupable. Mais bientt, le produitcommence le rendre fou. Griffin doit absolument trouver un antidote tant qu'ilest encore temps.L'excentrique Professeur Gibbs, brillant mais imprvisible, invente unemachine qui a la particularit de rendre invisible. Il dcide de recruter uncobaye par petites annonces mais surprise, c'est une femme qui se prsente,Kitty Carroll, mannequin au chmage. Nick Halloway est banquier et clibataire. Au cours d'une soire, il tombeamoureux d'Alice Monroe. Le lendemain, il s'endort dans le sauna du centre derecherches o il travaille. Une tasse de caf renverse sur un ordinateurprovoque un court-circuit. Le boxeur Tommy Nelson est accus du meurtre de son manager. Il parvient fuir la police pour se rendre chez l'oncle de sa fiance, le Dr Gray, qui dtientun srum d'invisibilit et se l'injecte lui-mme. Devenu invisible, il va tenter de prouver son innocence. Franck Griffin, le petit fils du Dr Franck Griffin, tente d'empcher les nazis des'emparer de la formule de l'invisibilit ; il s'injecte lui-mme le srum etdevient un espion alli, invisible. Alors qu'il doit tre pendu pour le meurtre de son frre - un crime dont il estinnocent - Geoffrey Radcliffe reoit la visite de son ami Franck Griffin, quidtient un srum d'invisibilit. Il n'entend pas l'alarme incendie, et quand il se rveille, il s'aperoit qu'il estdevenu invisible. Consciente du potentiel d'un tel agent, les services secrets luiproposent de devenir espion, ce qu'il refuse catgoriquement. Les servicessecrets le traquent. La belle Alice viendra son aide.Bud et Lou, deux dtectives gaffeurs qu'il a engags, vont l'aider tendre unpige l'assassin.ACTIVIT 11 : lectures- H.G Wells, son uvre - le film ( prparation tournage sortie suites )ACTIVIT 12 : Le genre fantastique Objectif : regrouper des films en trouvant un critre de rapprochement.MATERIEL : - cahier de brouillon - fiche de lecture ( 2 feuilles par lve )- 10 bandes de papier portant chacune le titre dun film- des crayons de couleurDEROULEMENT1) annoncer la consigne :Je vais vous distribuer une feuille sur laquelle sont crits des titres de films fantastiques et leurrsum ( complet ou partiel ).Aprs lecture de ces rsums, vous allez devoir regrouper ces films par 2. Vous devez donc trouver un point commun pour chaque paire de films.Vous crirez sur une mme ligne de votre cahier les 2 films que vous mettez ensemble. Vous devrezaussi tre capable dexpliquer votre choix. 2) lecture des titres des films.3) travail individuel4) correction :- les lves donnent 2 titres de films mis ensemble et argumentent pour justifier leur choix. ( parceque . / dans les 2 films, il y a / le sujet se ressemble, cest lhistoire de .. qui .. ).Au fur et mesure de la correction, on colorie les titres des films ( 1 mme couleur pour les 2 filmsqui ont un lien troit ).5) lecture de la fiche : le cinma fantastique Prolongement :LE MONDE PERDU Le professeur Challenger dclare ses collgues zoologistes quil a dcouvert enAmrique du sud un monde perdu dans lequel vivent encore des animauxprhistoriques et des hommes-singes. Devant leur incrdulit, il dcide dy retournerafin de prouver la vracit de ses affirmations et de retrouver lexplorateur Maple White.Une expdition part sous la direction de Challenger. Les explorateurs dcouvrent eneffet un monde perdu peupl danimaux prhistoriques et russissent rentrer Londres en transportant avec eux un brontosaure, destin confirmer lexistence dumonde perdu. Mais lanimal schappe de sa cage et sme la terreur dans Londresavant de tomber dans la Tamise du haut de Tower Bridge.LHOMME INVISIBLE Un mystrieux tranger arrive lauberge dIping, une bourgade de la campagneanglaise. Il nest autre que le docteur Jack Griffin, qui la suite dune exprience estdevenu invisible. Griffin cherche dsesprment un moyen de redevenir normal. Lesvillageois, stupfaits et terroriss, dcouvrent qui ils ont affaire. Griffin, dont lespritdevient de plus en plus violent, exige du docteur Kemp, un de ses collgues, quil laidedans sa volont diabolique de destruction. Griffin a lambition de dominer le monde. LE MAGICIEN DOZUne ferme amricaine dans le Kansas. Un jour de tempte, la jeune Dorothy estassomme par une fentre, pousse par le vent. Elle imagine quelle se trouve dans unmonde en couleurs, Munchkinland. Dorothy rencontre Glinda qui lui rvle quelle acaus la mort de la vilaine sorcire de lEst, crase par la maison de Dorothy. LesMunchkins considrent ds lors Dorothy comme une hrone mais Dorothy veut rentrerchez elle. Seul le magicien dOz peut laider. Elle part pour la cit dEmeraude o ilrside. En chemin, elle rencontre successivement lpouvantail, lhomme en mtal et lelion peureux.LA PLANTE DES SINGES Lanc par les Amricains, un engin spatial sabme dans un lac, aprs streperdu dans lespace-temps. Les trois astronautes survivants, Taylor, Landon et Dodge,se savent tre en 3978 et pensent tre sur une plante de la constellation dOrion. Ilsdcouvrent que celle-ci est habite par des singes trs volus et qui tiennent enesclavage des humains primitifs. DOCTEUR JEKYLL ET MISTER HYDEFianc Beatrix Emery, le docteur Harry Jekyll regrette de ne pas pouvoir poursuivreses expriences sur le comportement humain en ayant comme cobayes des homes etnon plus seulement des animaux. Le pre de Beatrix lui conseille dabandonner ce typedexpriences aprs avoir t scandalis par la dclaration de Jekyll selon qui, chaquetre humain possderait en lui une part malfique. La mort dun de ses malades affecteJekyll qui pensait tre capable de le sauver. Il dcide alors dtre lui-mme le sujet deses expriences et boit un breuvage quil a mis au point. Il est aussitt victimedhallucinations et devient Mister Hyde, un tre violent et malfique.LTRANGE CRATURE DU LAC NOIRA la suite de la dcouverte prs de lAmazone dun squelette fossile, une expditionscientifique, comprenant notamment le docteur David Reed, le docteur Mark Williams etune je une femme, Kay Lawrence, arrive sur les lieux. Mais le camp a t ravag parune mystrieuse crature mi-homme, mi-poisson. Les membres de lexpdition jettentlencre dans un petit lagon. David et Mark partent en reconnaissance alors que Kayprend un bain. La crature, fascine par la jeune femme, la suit mais se prend dans unfilet. Elle russit senfuir mais David a russi la prendre en photo. Mark est dcid capturer la crature, morte ou vive, et il la poursuit sous leau.2001, LODYSSE DE LESPACEMission Jupiter. Le vaisseau spatial Discovery fait route vers la plante jupiter.Deux cosmonautes, David Bowman et Frank Poole, sont bord ainsi que trois savantsen tat dhibernation. Cest lordinateur HAL 9 000 qui contrle le voyage. HALprovoque une avarie qui oblige Bowman et Poole sortir dans lespace. Il en profitepour causer la mort de Poole puis pour laisser mourir les trois savants. Bowman russit rejoindre le vaisseau et dconnecter lordinateur.LA VIE EST BELLEBedford Falls. Une petite ville amricaine. Georges Bailey, mari et pre de quatreenfants est sur le point de se suicider car son entreprise est au bord de la faillite. Unange gardien, est dpch sur place pour len empcher. George lui dit quilsouhaiterait ntre jamais n. Son ange gardien lui fait voir alors ce quaurait t la vie Bedford Falls sans lui : il naurait pas pu sauver son frre ni viter le drame d uneerreur du pharmacien. Enfin, les petites gens nauraient pas pu obtenir de prt pourconstruire une maison. George comprend alors quil a servi quelque chose.PEAU DNEUne reine, mourante, fait promettre au roi de ne se remarier qu'avec une femme plusbelle qu'elle. Une seule princesse rpond ce critre. Il s'agit de la propre fille du roi. Ildcide donc d'pouser sa fille mais celle ci refuse car comme sa marraine la fe deslilas le dit " Mon enfant, on pouse jamais ses parents". Suivant les conseils de sa tantela princesse exige de son pre des cadeaux impossibles. S'il arrive satisfaire sademande alors elle l'pousera. Elle lui commande des robes de plus en plus complexesque le tailleur du roi ralise sans problme. Elle demande la peau du vieil ne trsorierqui procurait au roi toute sa fortune. Il lui accorde. En dsespoir de cause elle dcide des'enfuir du chteau, cache sous la peau de lne.Elle trouve refuge dans la hutte d'une fort, travaillant comme souillon, et attend leprince charmant...UN JOUR SANS FINPhil Connors, journaliste la tlvision et responsable de la mto part faire sonreportage annuel dans la bourgade de Punxsutawney o l'on fte le "Groundhog Day" :"Jour de la marmotte". Dans l'impossibilit de rentrer chez lui ensuite Pittsburgh pourcause d'intempries il se voit forc de passer une nuit de plus dans cette ville perdue.Rveill trs tt le lendemain il constate que tout se produit exactement comme la veilleet ralise qu'il est condamn revivre indfiniment la mme journe, celle du 2 fvrier...Corrig :Le Magicien dOz Peau dne MerveilleuxUn jour sans fin La vie est belle philosophique ,remonter le temps2001, lOdysse de lespace La plante des singes science-fictionLe monde perdu Ltrange crature du lacnoirmonstre, contresperduesDocteur Jekyll et mister Hyde Lhomme invisible savant fouACTIVIT 13 :Les trucages ( les lister, lire des explication, ralisation dun trucage ( travail manuel : lespas dans la neige )John P. Fulton signa les effets spciaux qui demeurent parmi les prouesses jamais accomplies par lesstudios. Il fallait couvrir de velours noir les parties du corps censes disparatre puis photographier le toutsur fond de velours noir. Une fois ce clich combin avec le dcor normal, l'illusion d'invisibilit taitparfaite.La squence la plus difficile raliser est cellle ou l'homme invisible, assis devant un miroir, regarde sonreflet et commence drouler les bandages qui lui couvrent la tte. Pour cette scne il a fallu filmer quatreplans diffrents pour ensuite les monter ensemble. C'est la scne la plus complexe qu'il ait jamais faite.Il fallait un plan de dos de L'homme invisible en train d'enlever ses bandages et un autre plan de la piceo il se trouve. Pour le reflet, il fallait d'une part un plan du mur que l'on voit dans le miroir et d'autre part un plan del'homme invisible vu de face enlevant tout. Pour les empreintes fantomatiques de l'homme invisible, on tirait sur des blocs de bois en forme de piedposs sur une plate-forme couverte de neige artificielle. Pour la scne finale, le visage de Claude Rainsavait t enduit de pltre avec des pailles dans la bouche et le nez pour qu'il respire. C'est avec le masquequ'ont t faits les effets spciaux.Chapitre6Srie de forfaits dans la rue. Chapeau du vieil homme jet, vlo quiroule tout seul, landau renvers, carreaux casss.Chapitre8Poigne de porte qui bouge, porte qui souvre. Coup de vent sur unnapperonBouton de radio qui tourne.Fauteuil qui se dplace, assise du fauteuil qui senfonce sous lepoids de HIFauteuil qui bascule tout seulCouvercle de la caisse bois qui se soulve et une bche qui vadans le feu Le tisonnier qui se soulve ( menace de HI )Paquet de cigarette, puis cigarette qui se soulvent. AllumettecraqueCigarette qui se dplace ( volutes ) au gr des mouvements de HIporte qui souvreBandages qui se dplacent tout seulsChapitre9HI enlve ses bandagesPorte de la voiture qui souvre toute seule.Coup de pied aux fesses donn Kemp par HI ( avec bruitage,Kemp mime avoir reu un coup de pied )A lauberge, entre dans la chambre livres qui se dplacentRideaux qui scartent, fentre qui souvreLivres qui sortent par la fentre et qui tombent dans les bras deKempChapitre10Le commissaire est furieux certain quil sagit dun canular maisau moment de signer les papiers, lencrier se dplaceCommissaire se fait trangler ( mime ) tu ou pas ? ( cest- ce quildira Kemp dans la voiture )HI en pyjama dans son lit.Chapitre13Les manettes daiguillage bougent toutes seules ( facile faire ) ilfaut bouger les manettes plus bas pour ne pas quon voie les mains.Chapitre17 A lhpital, poumons de Griffin qui se gonflent sous lescouvertures. je suis all l o nul ne doit aller Le visage de Griffin nereconstitue qu la fin.( il redevient un homme )ACTIVIT 14 : crire une scne et la tourner ( un personnage invisible dans la classe )( laide de fils invisibles et de mimes / en une prise, sans montage mais avec un scnariocrit et des rptitions )ACTIVIT 15 :le travail du scnariste ( rdaction : inventer une autre fin )Une autre arrestation ?Et si Kemp ne le dnonce pas ?Et si Griffin ne tombe pas dans la folie ?Que faire de son secret ?ACTIVIT 16 rdaction autour du thme de lhomme invisible partir de 2 extraits des films : Les disparus de Saint-Agil , La main du diable 1. Les disparus de Saint-Agil La situation :Un cours danglais dans un pensionnat de garons en 1937. Un lve jure avoir vu unhomme apparatre puis disparatre comme par enchantement dans la salle dhistoiresnaturelles, de la mme manire que le personnage de lhomme invisible que vient deprsenter le professeur la classe. Ses camarades se moquent de lui. Le professeurlenvoie chez le directeur au motif quil perturbe la classe. Aprs une entrevue chez ledirecteur, il disparat mystrieusement dans un couloir. Cette squence du film peut servir dargument un exercice de rdaction en lien avec lefilm Lhomme invisible. 2. La main du diableLa situation :Un htel-restaurant de montagne, un soir dhiver. Un tranger arrive avec pour seulbagage une petit coffret quil tient sous le bras. Il porte un gant noir qui cache uneinfirmit. Il a perdu une main. Il semble trs tourment et se montre trs dsagrable. Ildemande o sont les ruines dun cimetire. Des gendarmes arrivent peu prs. Ils sont la recherche dun petit homme dont le signalement ne correspond pas ltranger.Les clients de lhtel ne sont pas rassurs. Une coupure dlectricit survient. Quand lalumire revient, le coffret a disparu. Ltranger clate dune colre et cherche lecoupable. Le paquet nest plus l. Les clients exigent une explication. Ltranger syrsigne et commence son rcit. Les similitudes de cette scne douverture sont nombreuses avec celle de lhommeinvisible ( arrive dun tranger dans une auberge, la nuit, par temps de neige, lhomme aune infirmit, il est trs dsagrable, il cache un secret )Cette squence du film peut permettre :- un travail loral ( points de comparaison avec lhomme invisible - un travail crit ( que contient le coffret ? que vient-il faire dans ce lieu ? )ACTIVIT 17 :vocabulaire : le lexique de la peur + les antonymes( invisible inodore inaudible invulnrable - .. ) ACTIVIT 18 : Lecture de plans ( laide des photos ) : les prises de vue en contre-plonge est un planrcurrent dans ce film.Analyse dune squence : la squence douverture du film- travail sur le gnrique : le genre du film ( musique, fond sonore, droulant, )- lecture du chapitre 1 du livre / faire dessiner quelques plans du dbut du film.- analyse de squence Comment est introduit le personnage ? Comment est-il mis en scne ? 1) le travail sur le son ( en cachant limage )2) les personnages de lauberge3) ltrangerLe son Les autres personnages Ltranger.Musique dans la salle,discussions animesentre les clients,plaisanteries.Ils samusent ; ils sont auchaud.Atmosphre deconvivialit et deconnivence. Ils ont gais.Il est vu en plonge dansla nature. Il est seul. Illutte contre les lments.Il est en difficult.Quand ltranger arrive, lesilence se fait.Quand ltranger arrive,tout le monde le regarde.Deux clients sloignentde lui. Regards craintifsde tous. Tous les regardssont braqus surltranger.Il est vu en 3 planssuccessifs qui nous fontressentir la crainte quilinspire aux clients. Sonvisage est entirementdissimul.Il est film en contre-plonge ( sentiment dedomination )Il est seul dehors dans le froid mais il est encore seul parmi les hommes dans lauberge.Il fait peur : on se tait son arrive ( problme : comment lentend-on frapper avec tout cebruit ?, on scarte de lu, on le regarde avec mfiance, on ne voit rien de lui ) - lecture de plans : Pourquoi est-ce que cela a t film ainsi. Quel est le but duralisateur HI 3 : en plonge, en difficult, seul, petit, victime des lments ( tempte de neige ) HI 5 : en contre plonge ( sentiment de domination, il inspire la crainte )ACTIVIT 19 :Les dialogues : activit qui consiste associer des phrases du dialogue du filmet le personnage qui les prononce.Retrouver les paroles de chacunJe vous ai dit de ne pas mimportuner.Je lui avais permis de se livrer ses expriences pendant son temps libreUn chercheur srieux na que faire davoir porte ferme et rideaux tirs.Je veux le voir maintenant. Jai plus dinfluence sur lui.Si tu ne le mets pas dehors, cest moi qui pars.Je ne dois pas tre drang. Cest une question de vie ou de mort.Vous faites fuir les clients.Le problme cest votre attitude : vous jetez des objets, vous tes grossiers.Il a transform mon salon en pharmacie.Quelle joie de vous revoir !On a test le monocane sur un animal. Un chien, je crois. Il est devenu toutblanc, pareil une statue de marbre. Ca la aussi rendu fou.Je vous aiderai. Pourquoi avoir fait a ?Jespre seulement que Griffin na pas touch ce produit.Je vais vous aider faire vos bagages.Vous avez failli me faire perdre la tte mobserver par la serrure.Vous mourez dennui de savoir qui je suis, nest-ce pas ?Vous croyez que je me romprais le cou pour de la bire ?Jespre seulement que Griffin na pas touch ce redoutable produit.Je voulais faire ce quaucun homme navait encore fait.Je ntais quun pauvre chimiste dans le besoin.Joffrirai au monde mon secret et limmense pouvoir quil signifie.Celui qui connatra ce secret conquerra le monde avec une arme invisible.Il vous aidera trouver le secret qui vous ramnera parmi nous.Par rapport moi, il a lintelligence dun ver de terre.Je dtiens le pouvoir, le pouvoir de rgner, de plier le monde ma volont.Nous retrouverons notre ancienne vie.Avec ce produit, vous changez, vous vous sentez diffrent. Cet effetdisparatra si vous en tes conscient.Combattons cette chose ensemble.Le pouvoir de semer la terreur parmi les foules en les effleurant.Mme la lune est morte de peur devant moi.Le monde entier me sert de cachette !1000 celui qui aura une ide.Prions pour que la police larrte sans lui faire de mal.Vous navez pas avoir peur. Nous laurons cette fois.Tous en file indienne : il faut viter davoir nos empreintes partout. La neige nedoit tre foule que par lui.Jai chou. Je suis all l o nul ne doit aller.Je voulais que mon nom soit sur la liste des grands scientifiques de tous lestemps.Faites en sorte quil reste calme pour la nuit.Retrouver les paroles de chacun, corrigJe vous ai dit de ne pas mimportuner. HIJe lui avais permis de se livrer ses expriences pendant son temps libre ProfesseurCranleyUn chercheur srieux na que faire davoir porte ferme et rideaux tirs. Docteur KempJe veux le voir maintenant. Jai plus dinfluence sur lui. FloraSi tu ne le mets pas dehors, cest moi qui pars. patronne delauberge.Je ne dois pas tre drang. Cest une question de vie ou de mort. HIVous faites fuir les clients. aubergisteLe problme cest votre attitude : vous jetez des objets, vous tes grossiers. aubergisteIl a transform mon salon en pharmacie. patronne delauberge.Quelle joie de vous revoir ! HIOn a test le monocane sur un animal. Un chien, je crois. Il est devenu toutblanc, pareil une statue de marbre. Ca la aussi rendu fou.Docteur CranleyJe vous aiderai. Pourquoi avoir fait a ? FloraJespre seulement que Griffin na pas touch ce produit. Docteur CranleyJe vais vous aider faire vos bagages. aubergisteVous avez failli me faire perdre la tte mobserver par la serrure. HIVous mourez dennui de savoir qui je suis, nest-ce pas ? HIVous croyez que je me romprais le cou pour de la bire ? aubergisteJespre seulement que Griffin na pas touch ce redoutable produit. Docteur CranleyJe voulais faire ce quaucun homme navait encore fait. HIJe ntais quun pauvre chimiste dans le besoin. HIJoffrirai au monde mon secret et limmense pouvoir quil signifie. HICelui qui connatra ce secret conquerra le monde avec une arme invisible. HIIl vous aidera trouver le secret qui vous ramnera parmi nous. FloraPar rapport moi, il a lintelligence dun ver de terre. HIJe dtiens le pouvoir, le pouvoir de rgner, de plier le monde ma volont. HINous retrouverons notre ancienne vie. FloraAvec ce produit, vous changez, vous vous sentez diffrent. Cet effetdisparatra si vous en tes conscient.FloraCombattons cette chose ensemble. FloraLe pouvoir de semer la terreur parmi les foules en les effleurant. HIMme la lune est morte de peur devant moi. HILe monde entier me sert de cachette ! HI1000 celui qui aura une ide. commissairePrions pour que la police larrte sans lui faire de mal. Docteur CranleyVous navez pas avoir peur. Nous laurons cette fois. commissaireTous en file indienne : il faut viter davoir nos empreintes partout. La neige nedoit tre foule que par lui.commissaireJai chou. Je suis all l o nul ne doit aller. HIJe voulais que mon nom soit sur la liste des grands scientifiques de tous lestemps.HIFaites en sorte quil reste calme pour la nuit. Docteur CranleyACTIVIT 20 :Lister les diffrentes apparences de lhomme invisible( invisible, sans tte avec habits, bandelettes )et ce qui ne le rend plus tout fait invisible( quand il porte un vtement, ses empreintes, la nourriture non digre, on voit les gouttes sur latte et les paules en cas de pluie, de la neige, de la boue, ses empreintes). ( Il pourrait aussi ternuer, des chiens pourraient sentir sa prsence ).avantages, inconvnientsACTIVIT 21 :La recherche scientifique actuelleLes scientifiques de lUniversit Duke, aux tats-Unis, sont parvenus mettre au point undispositif capable de rendre invisible des objets de quelques centimtres.Linvisibilit est une facult pour le moins convoite par grand nombre dentre nous. Une convoitise quisest encore accentue ces dernires annes notamment grce au sorcier Harry Potter et sa fameusecape dinvisibilit. Dun point de vue scientifique, linvisibilit consiste rendre un objet ou un organismevivant impossible voir sans pour autant modifier la vision de la scne qui lentoure, soit en quelque sorte,en le rendant transparent. Or, sil nous est possible de voir les objets qui nous entourent, cest avant toutgrce la lumire rflchie par ceux-ci et perue par nos yeux. En obligeant les rayons lumineux contourner un objet, il est donc possible de le rendre invisible. Partis de ce principe, des chercheurs delUniversit de Duke aux tats-Unis, sattlent cette tche extrmement complexe depuis plusieursannes. Et aprs maintes tentatives, ils sont finalement parvenus raliser une technologie permettant defaire disparatre des objets de petites tailles.Au cours de leurs dernires expriences, dcrites dans la revue Nature Materials, les scientifiques ontrussi faire passer des micro-ondes autour dun cylindre de 7,5 centimtres de diamtre et 1 centimtredpaisseur. Cette performance a pu tre ralise au moyen dun matriau lectromagntique complexe,inexistant ltat naturel. Linvention de ce mtamatriau remonte 2006.Toutefois, jusqu prsent celui-ci navait jamais fait preuve de rsultats parfaits. En effet, si lobjetdisparaissait, et quil tait possible de voir ce qui se trouvait derrire, une petite partie des rflexions de lalumire incidente compromettait lillusion. Pour minimiser ces rflexions, les chercheurs ont eu lide detordre le mtamatriau afin de le faonner en forme de diamant. De cette faon, les micro-ondes ont tdiriges parfaitement autour de lobjet, donnant limpression dune parfaite transparence.

Recommended

View more >