• Session 2013 Série S SVT – Enseignement obligatoire 13VTSCOMLR1 Ce corrigé a été élaboré par B. Gaffez, professeur de SVT. Il s'appuie sur le sujet, son interprétation par l'auteur, l'expérience en classe de terminale S de celui-ci et les connaissances et compétences exigibles au programme. Le candidat qui le lira doit l'aborder avec distance, en le considérant comme un indicateur, et non comme LA réponse attendue. Partie 1 Remarques générales : Sujet classique qui ne présente pas de difficultés majeures et s'inscrit parfaitement dans les intitulés du programme Respecter les contraintes : ne pas oublier le schéma de synthèse, ni la conclusion En introduction, problématiser en définissant la subduction et en ciblant sur une zone de subduction continent-océan (type côte Ouest de l'Amérique du Sud) Éléments de correction Mise en place de l'activité magmatique : • Plongée de la lithosphère océanique : augmentation de la pression (la plaque reste « froide ») ce qui provoque un métamorphisme des roches de la croûte océanique. • Métamorphisme : déshydratation de la croûte océanique. • Hydratation de la péridotite sus-jacente et abaissement ainsi de son solidus : arrivée à une certaine profondeur, les conditions sont alors réunies pour que la péridotite entre en fusion partielle (= formation de magma). Production de nouveaux matériaux continentaux : • Remontée du magma par différence de densité • Accumulation du magma à la base de la croûte continentale. • Émission du magma en surface : volcanisme explosif et formation de roches volcaniques (andésite, structure microlithique) • Refroidissement du magma en profondeur : roches plutoniques (granitoïdes de type grano- diorite, à structure grenue) B. Gaffez - Corrigé Sujet S_SVT_ens obligatoire_2013.odt
  • Proposition de schéma : S'inspirer du schéma ci-dessous pour reprendre les idées importantes du développement. Partie 2 – Exercice 1 Remarques générales : – Analyser les données avec précision, avant ou après avoir lu les propositions du QCM – Raisonner avec rigueur en s'appuyant sur les connaissances en génétique : • La notion de dominance est relative à un allèle par rapport à un autre • Ne pas confondre chromatide et chromosome sur les représentations du caryotype : si ce sont des chromatides, elles doivent être liées (ce qui n'est pas le cas ici) B. Gaffez - Corrigé Sujet S_SVT_ens obligatoire_2013.odt
  • Éléments de correction Document 1 : • 2 gènes sont en étudiés, chacun présentant 2 allèles • Résultats du premier croisement : allèles dominants sont « ailes normales » et « corps clair » (phénotype sauvage) • Résultats du croisement-test : 4 phénotypes en proportions équivalentes, les gènes sont donc portés par des chromosomes différents (indépendants) dont les homologues se répartissent de manière aléatoire à l'anaphase 1 de méiose. Document 2 : • Gène « longueur des ailes » sur le chromosome 2 • 2 gènes « couleur du corps » : sur chromosome 2 et chromosome 3 Comme les gènes sont indépendants, il faut retenir celui porté par le chromosome 3 : il présente un allèle sauvage « clair » et un allèle muté « black ». QCM : Retenir : 1 – Le caryotype de la drosophile comprend 4 paires de chromosomes 2 – L'allèle responsable de la couleur claire du corps est dominant par rapport à l'allèle responsable du corps noir 3 – Ces croisements illustrent le brassage interchromosomique 4 – Les gènes impliqués dans ce brassage sont indépendants 5 – les résultats du premier croisement (F1) permettent de déterminer quels sont les allèles dominants Partie 2 – Exercice 2 – Tronc commun Remarques générales : – Organiser la réponse de manière logique – Ne pas oublier le schéma demandé B. Gaffez - Corrigé Sujet S_SVT_ens obligatoire_2013.odt
  • Éléments de correction Action des toxines botuliques Document 1 : Toxines botuliques bloquent l'activité musculaire. Document 2 Arrivée d'un message nerveux (train de PA provoqué par la stimulation) provoque l'exocytose des vésicules présynaptiques : libération d'acétylcholine (Ach) dans la fente synaptique Connaissances utiles : la fixation, en quantité suffisante, de l'Ach sur des récepteurs spécifique de la membrane postsynaptique déclenche un potentiel d'action musculaire responsable de la contraction de la cellule musculaire. Document 3 Neurotoxines coupent la synaptobrévine ou protéine SNAP : empêchent ainsi ancrage de la vésicule présynaptique à la membrane plasmique donc blocage de l'exocytose Synthèse : En empêchant l'exocytose, et donc la libération des neurotransmetteurs, les neurotoxines empêchent la transmission du message nerveux à la cellule musculaire et bloquent ainsi la contraction musculaire. Utilisation à des fins médicales : Neurotoxines utilisées pour traiter les problèmes liés à une contraction excessive des muscles : – rides d'expression – certaine forme d'incontinence – … Toxine A en coupant la protéine SNAP empêche la libération d'Ach : disparition de la contraction musculaire. B. Gaffez - Corrigé Sujet S_SVT_ens obligatoire_2013.odt
  • Proposition de schéma : Inhibition de la contraction musculaire par le botox D'après Nathan SVT – TS Spécifique 2012 B. Gaffez - Corrigé Sujet S_SVT_ens obligatoire_2013.odt Botox -
Please download to view
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
...

BacS 2013 Corrige SVT Oblig

by mpavillon3063

on

Report

Category:

Documents

Download: 0

Comment: 0

210,892

views

Comments

Description

Download BacS 2013 Corrige SVT Oblig

Transcript

  • Session 2013 Série S SVT – Enseignement obligatoire 13VTSCOMLR1 Ce corrigé a été élaboré par B. Gaffez, professeur de SVT. Il s'appuie sur le sujet, son interprétation par l'auteur, l'expérience en classe de terminale S de celui-ci et les connaissances et compétences exigibles au programme. Le candidat qui le lira doit l'aborder avec distance, en le considérant comme un indicateur, et non comme LA réponse attendue. Partie 1 Remarques générales : Sujet classique qui ne présente pas de difficultés majeures et s'inscrit parfaitement dans les intitulés du programme Respecter les contraintes : ne pas oublier le schéma de synthèse, ni la conclusion En introduction, problématiser en définissant la subduction et en ciblant sur une zone de subduction continent-océan (type côte Ouest de l'Amérique du Sud) Éléments de correction Mise en place de l'activité magmatique : • Plongée de la lithosphère océanique : augmentation de la pression (la plaque reste « froide ») ce qui provoque un métamorphisme des roches de la croûte océanique. • Métamorphisme : déshydratation de la croûte océanique. • Hydratation de la péridotite sus-jacente et abaissement ainsi de son solidus : arrivée à une certaine profondeur, les conditions sont alors réunies pour que la péridotite entre en fusion partielle (= formation de magma). Production de nouveaux matériaux continentaux : • Remontée du magma par différence de densité • Accumulation du magma à la base de la croûte continentale. • Émission du magma en surface : volcanisme explosif et formation de roches volcaniques (andésite, structure microlithique) • Refroidissement du magma en profondeur : roches plutoniques (granitoïdes de type grano- diorite, à structure grenue) B. Gaffez - Corrigé Sujet S_SVT_ens obligatoire_2013.odt
  • Proposition de schéma : S'inspirer du schéma ci-dessous pour reprendre les idées importantes du développement. Partie 2 – Exercice 1 Remarques générales : – Analyser les données avec précision, avant ou après avoir lu les propositions du QCM – Raisonner avec rigueur en s'appuyant sur les connaissances en génétique : • La notion de dominance est relative à un allèle par rapport à un autre • Ne pas confondre chromatide et chromosome sur les représentations du caryotype : si ce sont des chromatides, elles doivent être liées (ce qui n'est pas le cas ici) B. Gaffez - Corrigé Sujet S_SVT_ens obligatoire_2013.odt
  • Éléments de correction Document 1 : • 2 gènes sont en étudiés, chacun présentant 2 allèles • Résultats du premier croisement : allèles dominants sont « ailes normales » et « corps clair » (phénotype sauvage) • Résultats du croisement-test : 4 phénotypes en proportions équivalentes, les gènes sont donc portés par des chromosomes différents (indépendants) dont les homologues se répartissent de manière aléatoire à l'anaphase 1 de méiose. Document 2 : • Gène « longueur des ailes » sur le chromosome 2 • 2 gènes « couleur du corps » : sur chromosome 2 et chromosome 3 Comme les gènes sont indépendants, il faut retenir celui porté par le chromosome 3 : il présente un allèle sauvage « clair » et un allèle muté « black ». QCM : Retenir : 1 – Le caryotype de la drosophile comprend 4 paires de chromosomes 2 – L'allèle responsable de la couleur claire du corps est dominant par rapport à l'allèle responsable du corps noir 3 – Ces croisements illustrent le brassage interchromosomique 4 – Les gènes impliqués dans ce brassage sont indépendants 5 – les résultats du premier croisement (F1) permettent de déterminer quels sont les allèles dominants Partie 2 – Exercice 2 – Tronc commun Remarques générales : – Organiser la réponse de manière logique – Ne pas oublier le schéma demandé B. Gaffez - Corrigé Sujet S_SVT_ens obligatoire_2013.odt
  • Éléments de correction Action des toxines botuliques Document 1 : Toxines botuliques bloquent l'activité musculaire. Document 2 Arrivée d'un message nerveux (train de PA provoqué par la stimulation) provoque l'exocytose des vésicules présynaptiques : libération d'acétylcholine (Ach) dans la fente synaptique Connaissances utiles : la fixation, en quantité suffisante, de l'Ach sur des récepteurs spécifique de la membrane postsynaptique déclenche un potentiel d'action musculaire responsable de la contraction de la cellule musculaire. Document 3 Neurotoxines coupent la synaptobrévine ou protéine SNAP : empêchent ainsi ancrage de la vésicule présynaptique à la membrane plasmique donc blocage de l'exocytose Synthèse : En empêchant l'exocytose, et donc la libération des neurotransmetteurs, les neurotoxines empêchent la transmission du message nerveux à la cellule musculaire et bloquent ainsi la contraction musculaire. Utilisation à des fins médicales : Neurotoxines utilisées pour traiter les problèmes liés à une contraction excessive des muscles : – rides d'expression – certaine forme d'incontinence – … Toxine A en coupant la protéine SNAP empêche la libération d'Ach : disparition de la contraction musculaire. B. Gaffez - Corrigé Sujet S_SVT_ens obligatoire_2013.odt
  • Proposition de schéma : Inhibition de la contraction musculaire par le botox D'après Nathan SVT – TS Spécifique 2012 B. Gaffez - Corrigé Sujet S_SVT_ens obligatoire_2013.odt Botox -
Fly UP