Bibliothèque des Géographes Arabes

  • Published on
    23-Jan-2017

  • View
    219

  • Download
    6

Transcript

International African InstituteBibliothque des Gographes ArabesReview by: Henri LabouretAfrica: Journal of the International African Institute, Vol. 2, No. 3 (Jul., 1929), pp. 323-324Published by: Cambridge University Press on behalf of the International African InstituteStable URL: http://www.jstor.org/stable/1155768 .Accessed: 14/06/2014 20:13Your use of the JSTOR archive indicates your acceptance of the Terms & Conditions of Use, available at .http://www.jstor.org/page/info/about/policies/terms.jsp .JSTOR is a not-for-profit service that helps scholars, researchers, and students discover, use, and build upon a wide range ofcontent in a trusted digital archive. We use information technology and tools to increase productivity and facilitate new formsof scholarship. For more information about JSTOR, please contact support@jstor.org. .Cambridge University Press and International African Institute are collaborating with JSTOR to digitize,preserve and extend access to Africa: Journal of the International African Institute.http://www.jstor.org This content downloaded from 185.44.79.85 on Sat, 14 Jun 2014 20:13:24 PMAll use subject to JSTOR Terms and Conditionshttp://www.jstor.org/action/showPublisher?publisherCode=cuphttp://www.jstor.org/action/showPublisher?publisherCode=iaihttp://www.jstor.org/stable/1155768?origin=JSTOR-pdfhttp://www.jstor.org/page/info/about/policies/terms.jsphttp://www.jstor.org/page/info/about/policies/terms.jspREVIEWS OF BOOKS Bibliotheque des Geographes Arabes, publiee sous la direction de GABRIEL FERRAND. Paris: Librairie Orientaliste P. Geuthner. LA Bibliotheca Geographorum Arabicorum de M. J. de Goeje n'est que par- tiellement traduite. Les textes edites par le maitre de Leyde restent ainsi fermes aux historiens, aux geographes, et aux orientalistes non-arabisants. Pour remedier a cet inconvenient, M. G. Ferrand a entrepris de publier a la Librai- rie Orientaliste P. Geuthner une traduction frangaise annotee des travaux contenus dans la Bibliotheca. II y a joint quelques documents, edites ou manu- scrits, de meme nature, qui paraitront successivement dans la Bibliotheque des Geographes Arabes. Le premier volume de cette serie a pour titre : Masalik el Ab.sdrfi Mamdlik el Amsdr, par Ibn Fadl Allah Al-'Omari. Traduit et annote, avec une Intro- duction et 5 cartes, par Gaudefroy-Demombynes. i vol. in-8? de lxviii et 282 p. Paris, i927. Prix 100 francs. Bien que cet ouvrage redige entre 1342 et 1349 soit connu depuis long- temps, ayant ete signale par Deguignes des 1758, et utilise par Quatremere de I837 a I 842 pour ses Mamlucks, il faut remercier M. Gaudefroy-Demombynes de l'avoir traduit, annote, et presente au lecteur dans une copieuse intro- duction de 68 pages. Son auteur Ibn Fadl Allah appartenait a une vieille famille arabe pretendant descendre du calife Omar, il exerga les fonctions de Secretaire d'l2tat au Caire, puis a Damas dans la premiere moitie du xive siecle, et put ainsi recueillir une foule de renseignements precieux sur l'his- toire et la geographie de l'Afrique septentrionale, orientale et soudanaise, moins l'Egypte. Les chapitres traduits dans la partie du masalik actuellement publiee sont relatifs a l'Abyssinie et a ses principautes arabes et chretiennes, a l'empire soudanais de Mali, Malli, ou Melli, au sultanat merinide de Fez, au califat almohade de Merrakech, au royaume abdelwadite de Tlemcen, et enfin a l'Ttat hafside de Tunis. L'auteur s'etend avec une certaine complaisance sur les institutions et les evenements du Maghreb, ce qui ne l'empeche pas de fournir des details interessants sur l'Abyssinie et le Soudan occidental, dont le souverain Gongo Musa avait accompli le pelerinage de la Mecque en 1324 et visite le Caire a cette occasion. Le masalik confirme tous les renseignements donnes par Ibn Battuta sur la region du Manding, dont il nomme la capitale, Nyani, avant de la decrire, ainsi que le ceremonial entourant le' Mansa '. L'ouvrage d'Ibn Fadl Allah ne m'a pas semble contenir de revelations nouvelles sur l'Afrique du XIVe siecle, mais les notes minutieuses qu'il ren- ferme illuminent l'histoire et la geographie de regions sur lesquelles les docu- ments, peu nombreux, sont en general imprecis. M. Gaudefroy-Demom- bynes, a qui les arabisants, les orientalistes, et les erudits doivent tant, leur 323 This content downloaded from 185.44.79.85 on Sat, 14 Jun 2014 20:13:24 PMAll use subject to JSTOR Terms and Conditionshttp://www.jstor.org/page/info/about/policies/terms.jspapporte un nouvel instrument de travail et de recherche d'une incomparable valeur. Le second volume de la Bibliotheque des G6ographes Arabes est intitule: Introduction a l''Astronomie Nautique Arabe, par G. Ferrand, i vol. in-8? de xii et 272 p., 25 fig., Paris, I928 prix 100 francs. Cet ouvrage groupe un certain nombre de memoires anciens ou modernes relatifs a l'emploi d'instru- ments nautiques par les Arabes et les Chinois. M. G. Ferrand a reimprime deux travaux importants et introuvables aujourd'hui: Note on the Nautical Instruments of the Arabs, publiee en 1836 dans le Journal of the Asiatic Society of Bengal et redigee par James Prinsep; et aussi une courte etude sur le meme sujet due au Capitaine H. Congreve, de l'artillerie de Madras, parue en i85o dans le Madras Journal of Literature and Science. II les a fait suivre de deux remarquables etudes de l'orientaliste L. de Saussure, la premiere sur L'origine de la rose des vents et l'invention de la boussole, l'autre sur les Instructions nautiques d'Ibn Majid et Sulayman Al Mahri, qui sont longuement commentees. La lecture de ces documents revele chez les Arabes, a la fin du xve siecle, une connaissance ancienne et approfondie des latitudes, ainsi que des moyens de calculer celles-ci. I1 est donc permis de supposer que ces navigateurs ont accompli sur les cotes orientales et occidentales de l'Afrique des voyages lointains, dont la trace s'est perdue. HENRI LABOURET. L'Origine et le Developpement des Idees Morales, par E. WESTERMARCK. Edition fran~aise par ROBERT GODET. Tome Ier. Un vol. in-8? de 73 P. Paris, 1928. Payot editeur. 5o francs. L'CEUVRE du savant professeur de Sociologie a l'Universite de Londres et a l'Academie d'Abo est trop connue pour qu'il soit necessaire de la presenter ici. La traduction qu'en donne M. R. Godet a ete faite sur la derniere edition anglaise, mais le chapitre du Mariage a ete considerablement remanie pour l'usage du traducteur, de fa~on "a offrir les resultats des dernieres recherches de M. Westermarck en cette matiere, resultats qui ont ete exposes dans la cinquieme edition de The History of Human Marriage. HENRI LABOURET. Racial Groups and Figures in the Natural History Building of the United States National Museum. By Dr. WALTER HOUGH. LE Musee national des 1Etats-Unis, rentrant franchement dans la voie que seuls ceux qui disposent de credits a peu pres illimites peuvent suivre, a adopte dans ses salles publiques le systeme des figures et groupes ethniques. Places a cote des armoires reservees aux objets de l'art et des industries indigenes, ces groupes completent d'une fagon tres instructive et penetrante l'expose des us et coutumes des indigenes auxquels ils se rapportent. L'Afrique est representee par deux grands groupes se rapportant aux apporte un nouvel instrument de travail et de recherche d'une incomparable valeur. Le second volume de la Bibliotheque des G6ographes Arabes est intitule: Introduction a l''Astronomie Nautique Arabe, par G. Ferrand, i vol. in-8? de xii et 272 p., 25 fig., Paris, I928 prix 100 francs. Cet ouvrage groupe un certain nombre de memoires anciens ou modernes relatifs a l'emploi d'instru- ments nautiques par les Arabes et les Chinois. M. G. Ferrand a reimprime deux travaux importants et introuvables aujourd'hui: Note on the Nautical Instruments of the Arabs, publiee en 1836 dans le Journal of the Asiatic Society of Bengal et redigee par James Prinsep; et aussi une courte etude sur le meme sujet due au Capitaine H. Congreve, de l'artillerie de Madras, parue en i85o dans le Madras Journal of Literature and Science. II les a fait suivre de deux remarquables etudes de l'orientaliste L. de Saussure, la premiere sur L'origine de la rose des vents et l'invention de la boussole, l'autre sur les Instructions nautiques d'Ibn Majid et Sulayman Al Mahri, qui sont longuement commentees. La lecture de ces documents revele chez les Arabes, a la fin du xve siecle, une connaissance ancienne et approfondie des latitudes, ainsi que des moyens de calculer celles-ci. I1 est donc permis de supposer que ces navigateurs ont accompli sur les cotes orientales et occidentales de l'Afrique des voyages lointains, dont la trace s'est perdue. HENRI LABOURET. L'Origine et le Developpement des Idees Morales, par E. WESTERMARCK. Edition fran~aise par ROBERT GODET. Tome Ier. Un vol. in-8? de 73 P. Paris, 1928. Payot editeur. 5o francs. L'CEUVRE du savant professeur de Sociologie a l'Universite de Londres et a l'Academie d'Abo est trop connue pour qu'il soit necessaire de la presenter ici. La traduction qu'en donne M. R. Godet a ete faite sur la derniere edition anglaise, mais le chapitre du Mariage a ete considerablement remanie pour l'usage du traducteur, de fa~on "a offrir les resultats des dernieres recherches de M. Westermarck en cette matiere, resultats qui ont ete exposes dans la cinquieme edition de The History of Human Marriage. HENRI LABOURET. Racial Groups and Figures in the Natural History Building of the United States National Museum. By Dr. WALTER HOUGH. LE Musee national des 1Etats-Unis, rentrant franchement dans la voie que seuls ceux qui disposent de credits a peu pres illimites peuvent suivre, a adopte dans ses salles publiques le systeme des figures et groupes ethniques. Places a cote des armoires reservees aux objets de l'art et des industries indigenes, ces groupes completent d'une fagon tres instructive et penetrante l'expose des us et coutumes des indigenes auxquels ils se rapportent. L'Afrique est representee par deux grands groupes se rapportant aux apporte un nouvel instrument de travail et de recherche d'une incomparable valeur. Le second volume de la Bibliotheque des G6ographes Arabes est intitule: Introduction a l''Astronomie Nautique Arabe, par G. Ferrand, i vol. in-8? de xii et 272 p., 25 fig., Paris, I928 prix 100 francs. Cet ouvrage groupe un certain nombre de memoires anciens ou modernes relatifs a l'emploi d'instru- ments nautiques par les Arabes et les Chinois. M. G. Ferrand a reimprime deux travaux importants et introuvables aujourd'hui: Note on the Nautical Instruments of the Arabs, publiee en 1836 dans le Journal of the Asiatic Society of Bengal et redigee par James Prinsep; et aussi une courte etude sur le meme sujet due au Capitaine H. Congreve, de l'artillerie de Madras, parue en i85o dans le Madras Journal of Literature and Science. II les a fait suivre de deux remarquables etudes de l'orientaliste L. de Saussure, la premiere sur L'origine de la rose des vents et l'invention de la boussole, l'autre sur les Instructions nautiques d'Ibn Majid et Sulayman Al Mahri, qui sont longuement commentees. La lecture de ces documents revele chez les Arabes, a la fin du xve siecle, une connaissance ancienne et approfondie des latitudes, ainsi que des moyens de calculer celles-ci. I1 est donc permis de supposer que ces navigateurs ont accompli sur les cotes orientales et occidentales de l'Afrique des voyages lointains, dont la trace s'est perdue. HENRI LABOURET. L'Origine et le Developpement des Idees Morales, par E. WESTERMARCK. Edition fran~aise par ROBERT GODET. Tome Ier. Un vol. in-8? de 73 P. Paris, 1928. Payot editeur. 5o francs. L'CEUVRE du savant professeur de Sociologie a l'Universite de Londres et a l'Academie d'Abo est trop connue pour qu'il soit necessaire de la presenter ici. La traduction qu'en donne M. R. Godet a ete faite sur la derniere edition anglaise, mais le chapitre du Mariage a ete considerablement remanie pour l'usage du traducteur, de fa~on "a offrir les resultats des dernieres recherches de M. Westermarck en cette matiere, resultats qui ont ete exposes dans la cinquieme edition de The History of Human Marriage. HENRI LABOURET. Racial Groups and Figures in the Natural History Building of the United States National Museum. By Dr. WALTER HOUGH. LE Musee national des 1Etats-Unis, rentrant franchement dans la voie que seuls ceux qui disposent de credits a peu pres illimites peuvent suivre, a adopte dans ses salles publiques le systeme des figures et groupes ethniques. Places a cote des armoires reservees aux objets de l'art et des industries indigenes, ces groupes completent d'une fagon tres instructive et penetrante l'expose des us et coutumes des indigenes auxquels ils se rapportent. L'Afrique est representee par deux grands groupes se rapportant aux REVIEWS OF BOOKS REVIEWS OF BOOKS REVIEWS OF BOOKS 324 324 324 This content downloaded from 185.44.79.85 on Sat, 14 Jun 2014 20:13:24 PMAll use subject to JSTOR Terms and Conditionshttp://www.jstor.org/page/info/about/policies/terms.jspArticle Contentsp. 323p. 324Issue Table of ContentsAfrica: Journal of the International African Institute, Vol. 2, No. 3 (Jul., 1929), pp. 221-336Social Systems of Africa [pp. 221-243]La Parent Plaisanteries en Afrique Occidentale [pp. 244-254]The Principles of Bantu Marriage [pp. 255-290]Zur Erforschung der Alten Buschmann-Religion [pp. 291-301]Bushman Folklore [pp. 302-313]Notes and News [pp. 314-316]Reviews of Books / Comptes Rendus / BcherbesprechungenReview: untitled [pp. 317-320]Review: untitled [pp. 320-322]Review: untitled [p. 322]Review: untitled [pp. 323-324]Review: untitled [p. 324]Review: untitled [pp. 324-325]Review: untitled [pp. 325-326]Review: untitled [pp. 326-327]Review: untitled [p. 327]Review: untitled [pp. 327-328]Review: untitled [pp. 328-330]Review: untitled [pp. 330-331]Review: untitled [p. 331]Bibliographie de la Littrature actuelle concernant les Langues et Civilisations Africaines [pp. 332-336]

Recommended

View more >