Budget personnels scd coisy v2 2010 05-21

  • Published on
    14-Jun-2015

  • View
    897

  • Download
    2

Transcript

  • 1. Service commun de ladocumentation La part des dpenses de personnel dans le budget d'une bibliothque : le cas des SCD Cher(s) personnel(s) www.univ-ubs.fr 25 rue Armand Guillemot BP 92116 56321 Lorient Cedex02 97 87 29 4502 97 87 29 54

2. Si c'est une question, que suggre-t-elle?

  • que cette part est toujours trop leve?

Sioui, par rapport quoi?

  • la masse salariale du SCD de lUBS en 2009 = environ
  • 2 fois son budget de fonctionnement.
  • les dpenses documentaires = 76% du budget de
  • fonctionnement

Est-ce beaucoup? Est-ce trop? Service commun de ladocumentation 3. Service commun de ladocumentation 1. De quoi parle-t-on ? Service commun de la documentation / Bibliothque universitaire 4. Service commun de ladocumentation BU / Bibliothques intgres sont places sous la direction du directeur du SCD (responsable de la mise en uvre des moyens financiers, logistiques,humains) Bibliothques associes ont desressources distinctes de celles du service commun ,avec lequelelles entretiennent des relations decoopration dans le cadre de la politique documentaire de l'universit. Elles fonctionnent sur le plan technique et pour la gestion desdocuments dans le cadre du service commun. 5. Service commun de ladocumentation 1 / il n'y apas de budgetau sens propre, mais une enveloppede crdits alloue au SCD sur le budget de l'Universit) Mme limite au cadre de la BU, la situation est complexe2 /les dpenses de personnel sont pour une part gres directementpar l'Universit , pour une autre partpar le SCD(personnels "sur ressources propres du service") 3/ il existeplusieurs sortes de personnels( consquences en termes de rgimes indemnitaires, de carrire etc.) www.univ-ubs.fr 25 rue Armand Guillemot BP 92116 56321 Lorient Cedex02 97 87 29 4502 97 87 29 54 6. Service commun de ladocumentation Exemple UBS www.univ-ubs.fr 25 rue Armand Guillemot BP 92116 56321 Lorient Cedex02 97 87 29 4502 97 87 29 54 7. Service commun de ladocumentation

  • le personnel de l'Universit "travaillant pour"le SCD
      • Informaticiensrattachs au Centre de ressources informatiques
      • DRHen charge des personnels du SCD,services financiersetAgence comptable , logistique et patrimoineimmobilier ,affaires juridiques , cellulecommunication ,contrle de gestion
  • le personnel extrieur l'Universit
    • -entretien
    • - tlsurveillance

Et les autres personnels ? Inversement : SCDautres services?

  • dpenses deformation continue ,action sociale et culturelle

Et les autres dpenses (hors masse salariale) ? www.univ-ubs.fr 25 rue Armand Guillemot BP 92116 56321 Lorient Cedex02 97 87 29 4502 97 87 29 54 8. Service commun de ladocumentation 2. Un systme en pleine volution La loi LRU et ses consquences "liberts et responsabilits des universits" //"liberts et responsabilits locales ?

  • chaque universit doit avoir la libert de dterminer sapolitique
  • elle doit donc en avoir aussi lesmoyens: fin des "crdits flchs" et des
  • budgets propres des SCD
  • tape suivante : le passage aux"responsabilits et comptences largies ".
  • L'Universit dispose d'une masse salariale et d'un plafond d'emplois qu'elle gre
  • elle-mme.

www.univ-ubs.fr 25 rue Armand Guillemot BP 92116 56321 Lorient Cedex02 97 87 29 4502 97 87 29 54 9. Exemple de l'UBS Service commun de ladocumentation SCD : 1,4% SCD : 2,3% SCD : 2% SCD : 3,1% www.univ-ubs.fr 25 rue Armand Guillemot BP 92116 56321 Lorient Cedex02 97 87 29 4502 97 87 29 54 10. Service commun de ladocumentation Une opportunit ? Possibilit d'une relleGPEEC(gestion prvisionnelle des emplois, des effectifs et des comptences) en fonction des besoins de l'tablissement, articule avec une dmarche d'valuation Possibilit derenforcer les missions stratgiques

  • On peut actionner divers leviers pour ajuster les moyens
  • aux besoins(et mme jouer sur les masses "personnel" et "fonctionnement" : principe de " fongibilit asymtrique" )

www.univ-ubs.fr 25 rue Armand Guillemot BP 92116 56321 Lorient Cedex02 97 87 29 4502 97 87 29 54 11. Service commun de ladocumentation Les limites Une autonomie bien tempre : ngociation quadriennale de la politique d'tablissement, ngociation annuelle des plafonds d'emplois Un contexte dfavorable ,mme s'il ne touche pas encore de plein fouet l'enseignement suprieur (RGPP).Exemple : l'extension des horaires d'ouverture. alors mme que lamise niveaudes tablissements (par rapport aux standards europens) n'a pas t ralise et qu'un nouveau paysage de l'enseignement suprieur et de la recherche se met en place ( Ples de recherche et d'enseignement suprieur , mastrisation des mtiers de l'enseignement) www.univ-ubs.fr 25 rue Armand Guillemot BP 92116 56321 Lorient Cedex02 97 87 29 4502 97 87 29 54 12. Service commun de ladocumentation 3. Dans ce contexte, quelle place pour les SCD et leurs personnels? ("part du lion?" "portion congrue"? A. Par rapport l'tablissement : une ngociation difficile o le pass reprsente souvent un "passif" du ct des composantes , tentation du retour vers le "modle" des bibliothques d'UFR du ct des Prsidents , priorit aux missions de pilotage (contrle de gestion, systme d'information) et aux projets

  • plusieurs tendances mergent :
  • recruter descontractuelssur desprojets
  • jouer sur lelevier indemnitaire(PFR : prime de fonctions et de rsultats) pour harmoniser les diffrentes filires,
  • Intrt :cela suppose unemeilleure connaissance des fonctions et des spcificits de chaque service,cela peutfavoriser la transversalit

13. Service commun de ladocumentation B. A l'intrieur du service S'agit-il de faire baisser les dpenses de personnel ? par le recours aux tudiants contractuels par l'automatisation de certaines fonctions par la sous-traitance ou, de faon relative, en augmentant d'autres postes de dpenses Ou de chercher d'autres ressources ? missions "supra-tablissement" L'essentiel n'est-il pas demieux connatre les attentes des usagerspour mieux y rpondre en mettant en place lesactions de formationncessaires demieux valoriser les comptences existantes derechercher lescomptences manquantes demieux communiquer sur les services? 14. Service commun de ladocumentation Les conditions sont-elles favorables? Interrogations sur l'volution dumtier: les demandes ne sont pas toujours conformes l'image que nous nous faisons de nos missions. L'accompagnement du changement est encore plus difficile en priode de crise : laprcarisationrend peu crdible la notion de GPEEC, de mobilit Pas de rponse facile auxchangements de polarit :actions de mdiation, de formation, informatique Focaliser surla "dpense" masque la ncessit d'unerflexion sur la"valeur" et sur la "juste rmunration".