BULLETIN D’INFORMATION DE L’AGENCE NATIONALE Bascules aux terminaux de SOMAPORT. 6 Ponts Bascules de MASS CEREALES. 12 Dispositifs de pesage intgrs de SOSIPO. ANP - LA PASSERELLE ...

  • Published on
    15-Feb-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Transcript

  • ANP - LA PASSERELLE N5/Octobre 2016

    Aprs avoir t tmoin de la signature

    de l'accord instituant l'Organisation

    Mondiale du Commerce en 1994, le

    Palais des Congrs de Marrakech ras-

    semble encore une fois le monde de la

    facilitation et du commerce internatio-

    nal pour ce grand rendez-vous de par-

    tage, d'change d'ides et de concerta-

    tion sur les dernires tendances et

    proccupations lies au rle des gui-

    chets uniques, travers la collabora-

    tion inclusive, dans la production de

    modles oprationnels durables pour

    la facilitation des changes commer-

    ciaux, l'amlioration de l'environne-

    ment des affaires et de la comptitivit

    des entreprises.

    Cette dition revt une importance

    particulire et promet des changes

    fructueux, de par la thmatique choi-

    sie, les vnements internationaux pa-

    rallles qui sy sont greffs, la qualit,

    le nombre dexposants et des dlga-

    tions des pays qui y participent venus

    de tous les continents du globe. Elle

    se dmarque galement par la forte

    prsence de tous les dpositaires din-

    trt notamment les importateurs et

    les exportateurs dont la comptitivit

    est au centre de proccupation de

    notre guichet unique national PortNet.

    M. JALAL BENHAYOUN Directeur Gnral PORTNET S.A.

    "Guichet Unique National du Commerce Extrieur"

    Pour LA PASSERELLE

    BULLETIN DINFORMATION DE LAGENCE NATIONALE DES PORTS N5/Octobre 2016

    1

    Edito SERVATOIRE

    Runion du comit de pilotage du projet OCPM le 9 Fvrier

    2015, sous la prsidence de Monsieur Aziz RABBAH.

    Bientt le lancement officiel du projet LObservatoire De La Comptitivit Des Ports Marocains

    A lafft de lvolution des indicateurs de

    performances, lAgence Nationale des Ports

    lancera officiellement lObservatoire de la

    mdiatisation de ses rsultats travers la

    mise en place de la gouvernance et la signa-

    ture de la charte de cette Cellule bapti-

    se Observatoire de Comptitivit des Ports

    Marocains (OCPM).

    De par sa position fdrative de lensemble

    des intervenants de lcosystme portuaire,

    lANP avait procd une phase de test et

    a pris comme sites portuaires pilotes Mo-

    hammedia, Casablanca et Jorf Lasfar. En

    fait, la ralisation de ce projet a t marque

    par plusieurs jalons dchanges autour des

    attentes des parties prenantes, la sollicita-

    tion de leurs remarques et suggestions, ou

    encore lorganisation de nombreux

    workshops pour la validation du Tableau de

    bord de la performance portuaire et le pas-

    sage au test au niveau des sites portuaires

    pilotes prcits.

    A sa gnralisation au niveau de tous les

    ports grs par lANP, lOCPM aura sans

    doute sa contribution la comptitivit inter

    et intra portuaire des oprateurs cono-

    miques, un impact positif sur la productivit

    via lobservation des indicateurs relatifs

    loutil portuaire sans ngliger les indicateurs

    verts de la performance lis lenviron-

    nement qui nest autre que lun des objectifs

    stratgiques de lAgence.

    miques, un impact positif sur la productivit

    via lobservation des indicateurs relatifs

    loutil portuaire sans ngliger les indicateurs

    verts de la performance lis lenviron-

    nement qui nest autre que lun des objectifs

    stratgiques de lAgence.

    Sur le plan interne, un large processus de

    partage de sensibilisation a t ralis, mar-

    qu notamment par (i) lorganisation dune

    runion prside par Mme la Directrice G-

    nrale le 15 avril 2016 pour la prsentation

    du projet aux Cadres Dirigeants et (ii) lorga-

    nisation dune formation au profit dune tren-

    taine de points focaux au niveau des ports

    durant la priode du 13 au 15 juillet 2016.

    Mettre en place un outil de documentation, de surveillance et danalyse de lvolution de la position comptitive des ports marocains.

    Assurer la diffusion cible dinformations slectionnes et traites, utiles la prise de dcision stratgique.

    Raliser les tudes, analyses et rflexions en vue didentifier les pistes damlioration permettant daccroitre la comptitivit des ports marocains,.

    Anticiper sur les enjeux et les volutions futures de lenvironnement portuaire.

    Assoir une dmarche de travail collaborative associant lensemble des membres de la communaut portuaire.

    LANP

    vise

    travers

    ce

    projet

    LANP et ONICL ont procd le 25 juillet la signature de la conces-sion du terminal cra-lier n1 du port de Ca-

    sablanca.

    ENGAGEMENT VERT. LANP EST SIGNATAIRE. LANP a sign la charte marocaine en faveur de la logistique verte du-rant la crmonie organise par lAgence Marocaine de Dveloppe-ment de la Logistique (AMDL) en partenariat avec la Confdration G-nrale des Entreprises du Maroc (CGEM). Dveloppement de la Logistique (AMDL) en partenariat avec la Conf-dration Gnrale des Entreprises du Maroc (CGEM).

    LANP a sign la charte marocaine en faveur de la logis-tique verte durant la crmonie organise par lAgence Maro-caine de Dveloppe-ment de la Logistique en partenariat avec la CGEM, tenue au village de la COP22. Dveloppement de la Logistique (AMDL) en partenariat avec la Confdration G-nrale des Entre-

  • ANP - LA PASSERELLE N5/Octobre 2016 2

    LU POUR VOUS

    Selon une tude publie le 7 Novembre par la CNUCED, portant sur les transports mari-times, le comportement du commerce mari-time mondial est caractris par un essor chiffr 2.1% en 2015 par rapport 2014, dpassant ainsi un volume transport de 10 Milliards de tonnes. Cependant, lavenir du secteur du transport maritime suscite des in-certitudes quant son volution positive. Dans ce sens le secrtaire gnrale de la CNUCED a dclar : tant donn que le taux de croissance du commerce mondial est le plus faible enregistr depuis la crise financire, les perspectives court terme du secteur des transports maritimes restent in-certaines et risquent de se dgrader. La ten-dance construire des navires toujours plus grands est la cause fondamentale des pro-blmes du secteur". Pour la CNUCED, "Toutes les mauvaises nouvelles diffuses sur la situation des transports maritimes font oublier que lessor du commerce maritime se poursuit, repr-sentant une source demplois et de crois-sance pour les pays en dveloppement".

    Concrtement, Hapag-Lloyd doit absorber United Arab Shipping Company (UASC) pour constituer un nouvel ensemble dispo-sant d'une flotte de 237 navires, soit une capacit de transport de l'ordre de 1,6 mil-lion de conteneurs EVP. De fait, cette fu-sion entre Hapag-Lloyd et UASC, qui cre un groupe de 12 milliards de dollars de chiffre d'affaires, intervient aussi l'heure o le franais et troisime armateur mon-dial, CMA CGM, parachve sa reprise de l'armateur singapourien Neptune Oriental Lines (NOL). De mme, il est question de-puis quelque temps d'un rapprochement entre les deux oprateurs sud-corens Hanjin Shipping et Hyundai Merchant Ma-rine. Autant de mouvements qui s'expli-quent par une comptition froce dans un contexte de surcapacits et de stagnation des changes.

    Hapag-Lloyd VS United Arab Shipping Company

    A l'occasion de l'inauguration des nouvelles cluses du canal de Panama, le porte-con-teneurs Cosco Shipping Panama tait le premier navire franchir, le 26 juin, ces nou-velles cluses. Avec ses 300 mtres de long, 48.25 mtres de large et 9500 EVP, il sagit dsormais de la nouvelle norme de jauge pour le passage du fameux canal.

    Nouvelles cluses : PANAMA

    CNUCED : Transport Maritime

    o le franais et troisime armateur mondial, CMA CGM, parachve sa reprise de l'arma-teur singapourien Neptune Oriental Lines (NOL). De mme, il est question depuis quelque temps d'un rapprochement entre les deux oprateurs sud-corens Hanjin Shipping et Hyundai Merchant Marine. Au-tant de mouvements qui s'expliquent par une comptition froce dans un contexte de surcapacits et de stagnation des changes.

    Dans le cadre du dveloppement dun ple rgional spcialis dans la formation por-tuaire, lANP est en cours de lancement dune tude sur le positionnement de lInsti-tut de Formation Portuaire qui vise renfor-cer son positionnement en tant quacteur de formation portuaire de rfrence lchelle nationale et internationale (Afrique, Europe, Moyen-Orient). Le nouveau positionnement de ltablissement devrait lui permettre de sinscrire dans la stratgie portuaire natio-nale pour pouvoir mettre la disposition des oprateurs et des institutionnels portuaires des ressources humaines comptentes avec des outils performants.

    FORMATION LIGNE REGULIERE

    ENVIRONNEMENT

    Le port de Dakhla vient de rejoindre le r-seau maritime du groupe CMA CGM sur sa ligne New Morocco Shuttle. Oprationnelle depuis le 24 juillet, la ligne offre une con-nexion directe tous les 15 jours reliant les ports dAlgesiras - Tanger Med - Casa-blanca - Agadir - Dakhla. Une aubaine pour le secteur de la pche Dakhla, dont les conteneurs devaient faire la route de Dakhla jusquau port dAgadir sur 1.300 km pour lexportation des produits de la mer. Le port de Dakhla, de par sa proximit de la zone de stock C, accueille les dbarquements de poisson plagique frais et la pche hautu-rire ainsi que la pche ctire.

    Loffre portuaire marocaine vient dtre enri-chie par louverture lexploitation de la nou-velle zone de plaisance au port dAl-Hoceima.

    INFRASTRUCTURE

    Capacit moyenne de 193 Units

    180 Units pour les navires (Longueur entre 6 et 35 mtres) 13 Units rserves pour les jet-ski.

    La plage dEssaouira a eu pour la 12me an-ne conscutive, le label Pavillon bleu du programme plages propres dcern par la Fondation Mohammed VI pour la pro-tection de l'environnement et la Fondation Internationale pour l'Education l'Environ-nement (FEE). L'octroi de ce label une plage se fait sur la base du respect de fa-milles de critres notamment la sensibilisa-tion et lducation lenvironnement. Pour information, lANP participe activement au programme Plages propres par un sponsoring des plages dEssaouira, de Bed-douza (Safi) et de Sidi-Ifni dans le cadre d'une convention passe entre l'Agence, la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement et les communes des plages prcites. Cette participation touche aux domaines de l'information, la sensibili-sation, l'ducation l'environnement, la qua-lit des eaux de baignade, l'hygine, la s-curit, l'amnagement et la gestion de la plage.

    PORT DE CASABLANCA, LE SYSTEME DE PESAGE

    Les ponts bascules dans les ports consti-tuent un passage oblig pour plusieurs types de trafic. Ce point de passage peut se transformer en un goulet dtranglement pour la chaine logistique globale. De ce fait, le port de Casablanca dispose actuelle-ment de 30 ponts qui sont en permanence soumis aux oprations dtalonnage et de maintenance, rpartis comme suit :

    9 Ponts Bascules aux terminaux de MARSA MAROC

    1 P.B. au Terminal Conteneur de la socit TC3

    2 P.B aux terminaux de SOMAPORT

    6 P.B de MASS CEREALES

    12 Dispositifs de pesage intgrs de SOSIPO.

    LANP en coordination avec les transporteurs terrestres de marchandises, les oprateurs portuaires et les autorits comptentes, a adopt un ensemble de mesures qui visent fluidifier le transit portuaire, en loccurrence : Mise en place dun nouveau pont bas-

    cule au terminal conteneurs de la so-cit TC3 (Octobre 2016).

    Renforcement du systme travers la mise en place dun 2me pont bascule Avril 2016 au terminal MARSA MAROC.

    Informatisation du processus de pe-sage entre les oprateurs et lAdminis-tration des Douanes.

    Renforcement de la signalisation pour lorganisation des flux des camions lintrieur du port.

    Sortie des camions plateaux vides par la porte n6.

    Les Ponts Bascules au Port de Casablanca

    9 Ponts Bascules aux terminaux de MARSA MAROC.

    1 P. B. au Terminal Conteneur de la socit TC3.

    2 Ponts Bascules aux terminaux de SOMAPORT.

    6 Ponts Bascules de MASS CEREALES.

    12 Dispositifs de pesage intgrs de SOSIPO.

    http://www.wk-transport-logistique.fr/actualites/detail/85700/analyse-le-gigantisme-des-navires-porte-conteneurs-pose-question.htmlhttp://www.wk-transport-logistique.fr/actualites/detail/85700/analyse-le-gigantisme-des-navires-porte-conteneurs-pose-question.htmlhttp://www.wk-transport-logistique.fr/actualites/detail/85700/analyse-le-gigantisme-des-navires-porte-conteneurs-pose-question.html

  • ANP - LA PASSERELLE N5/Octobre 2016 3

    TRAFIC & PERFORMANCE

    Le trafic des conteneurs du mois dOc-tobre a connu une progression de 10,3 % par rapport Octobre 2015 avec un Volume de 1.035.000 EVP dont 9% a transit par le port de Tanger Med. Les ports grs par lANP ont trait 936.903 EVP (+12% par rapport fin Octobre 2015). Transbordement en Conteneurs. Une baisse constate fin Juin avec un volume de 1.337.162 EVP contre 1.485.405 EVP une anne auparavant.

    A fin Octobre 2016, lactivit des ports ma-rocains a atteint un volume global de 97,5 millions de tonnes, une volution positive de 5,7% par rapport la mme priode de lanne coule. Cette progression sex-plique notamment par la hausse de 8.7% du trafic domestique (Import-Export), dont le volume sest chiffr 73,6 millions de tonnes. Sagissant du trafic de transborde-ment des conteneurs au port de Tanger Med, cette activit a marqu une baisse de 2,6%, avec un volume manipul De 23,9 millions de tonnes (2.307.397 /EVP/-3,5%).

    Le trafic des ports relevant de lANP a atteint un volume de 64,1 millions de tonnes fin Octobre 2016, marquant ainsi une progres-sion de 7,1%. Par nature de flux, les princi-pales variations enregistres se prsentent comme suit : Importations : 40,5 millions de tonnes, soit +11,2%. Exportations : 20,6 millions de tonnes, soit +0,4% Cabotage : 3 millions tonnes, soit +3,3%. Lanalyse du trafic global par port (hors transbordement), fait ressortir quhormis le port de Mohammedia (-31,6%), lensemble des autres ports ont enregistr des hausses plus ou moins importantes par rapport la mme priode de lanne prcdence.

    97,5 Millions de Tonnes est le cumul global du trafic portuaire marocain fin Octobre (+5,7% par rapport 2015)

    Trafic Domestique des conteneurs

    Dossier Croisire : March Mondial et March Marocain

    Un trafic de 64,1 MT dans les ports g-

    rs par lANP, en hausse de 7,1%. TIR

    223.705 Units (+ 11,5% / fin Octobre 2015)

    Crales

    7,4 Millions de tonnes (En importation soit +55,8%)

    Vhicule

    374.015 Units (+18.2%) (Dont 275.517 de Tanger-Med)

    Passagers & Croisires

    4,3 M. de passagers (+6,2%) (Dont 248.779 croisiristes)

    Transbordement en Conteneurs. Une baisse du Volume fin Octobre de 3,5% avec 2,3 millions EVP trai-ts par rapport Oc-tobre 2015

    Le port de Casablanca et le port dAgadir ont trait, respectivement, un volume de

    795.009 EVP et 139.878 EVP

    22.1 Millions de croisiristes dans le monde ont sillonn les mers du globe, en 2015. L'organisation internationale re-groupe 63 compagnies de croisires r-parties sur quatre continents : amricain, europen, asiatique et australien.

    L'Harmony of the Seas, sorti en 2016, reste ce jour le plus gros paquebot du monde, mais le gigantisme n'est pas la seule voie de dveloppement de l'indus-trie. Une grande attention est dsormais porte sur le design et les amnagements uniques, comme dans lhtellerie de luxe.

    33 est le nombre de bateaux de croisire en construction actuel-

    lement.

    Plus de 300 bateaux de croi-sire sillonnant le monde.

    Lascension du march asiatique. Sil ne re-prsente que 1.4 millions de voyageurs en 2014, le Cruise Line Internationnal (CLI) prvoit lexplosion des croisiristes asia-tiques. LAsie devrait tre le deuxime plus gros march du monde lhorizon 2020, plus de 30%. Le march amricain et cana-dien reprsente 62 % du march mondial, loin devant les europens 27%. Le mar-ch asiatique est donc trs attendu sur toutes les mers du monde. Le march asiatique est donc trs attendu sur toutes les mers du monde, sachant que les croisires se font de prfrence aux Ca-rabes, (35,5% des nuites bord), en M-diterrane, (19,5%), et en troisime posi-tion, dans les mers du nord. (10,6%) La fidlisation : Selon les statistiques de la CLI, 62% des clients bord sont des croi-siristes rcurrents et le taux de personnes hautement satisfaites de lensemble des prestations bord avoisine les 90% selon les dernires tudes de satisfaction. La r-servation via les sites internet spcialiss se dveloppe une vitesse grand V.

    La fidlisation. Selon les statistiques de la CLI, 62% des clients bord sont des croi-siristes rcurrents et le taux de personnes hautement satisfaites de lensemble des prestations bord avoisine les 90% selon les dernires tudes de satisfaction. La r-servation via les sites internet spcialiss se dveloppe une vitesse grand V.

    Les Destinations prfres

    35,5% aux Carabes

    19,5% en Mditerran

    10,6 % dans les mers du Nord.

    HARMONY OF THE SEAS LANCEMENT EN EUROPE, PRINTEMPS 2016

    Suite

    Il convient de noter que cette activit a t

    marque par la mise en service du 3me

    terminal du port de Casablanca partir du

    24 octobre 2016, portant ainsi la capacit

    global du port 1,6 MEVP/an.

    Produits nergtiques

    12.4 Millions de tonnes (+1.1% par rapport 2015)

    361m Harmony of the seas

    Longueur 361 Mtres Largeur 66.4 Mtres Poids 227 000 TJB

    Capacit 5 497 Passagers en occupation double. Cabines 2747 units

  • ANP - LA PASSERELLE N5/Octobre 2016 4

    LE PORT EN CHIFFRE

    LA passerelle Lotissement Mandarouna 300, lot n8-Sidi Marouf-Casablanca

    Tel: 05 20 20 70 00 Fax: 05 22 78 60 63

    w w w . a n p . o r g . m a BULLETIN DINFORMATION

    Le port de MDIQ se situe dans la province de Mdiq-Fnideq. Les travaux de construction du port ont commenc en 1961 et cest partir de 1966 quil commence recevoir les ba-teaux de plaisance et les cargos de com-merce. Ainsi, il a contribu au transport des matriaux tels que : le ciment pour Al Ho-ceima, Nador et Melilla, les fruits et lgumes pour Gibraltar, le manganse de Bni MZala pour Barcelone. En 2009, le port a connu une extension pour doter la rgion dun outil de d-veloppement conomique et social par lam-lioration des conditions daccostage des ba-teaux de pche et la cration dune nouvelle infrastructure de plaisance. En effet, avec la ralisation rcente du nou-veau bassin destin la plaisance, le port de Mdiq dispose aujourdhui de potentialits im-portantes pour les activits touristiques, de loi-sirs, danimation, de restauration, de com-merce, en plus dune cole de voile.

    LE PORT DU MOIS

    5 Mtres en tirant deau

    10 hectares en terre-pleins

    320 Postes de stationnement des units de Pche

    180 anneaux damarrage pour la MARINA

    40.000 m de restaurants et commerce

    Vocation Majeure : Pche et Plaisance

    La passerelle Lotissement Mandarouna 300, lot n8-Sidi Marouf-Casablanca. Tl. : 05.20.12.13.14 / Fax : 05.22.78.68.34

    www.anp.org.ma

    Le march de la croisire au Maroc. Le Maroc a reu en moyenne durant les 5 der-nires annes 432.143 croisiristes par an pour 320 escales de paquebots. Le taux de croissance moyen atteint -0.28% depuis 2010. Le nombre de croisiriste est ainsi pass de 453.000 en 2010 437.683 en 2015. A lui seul, le port de Casablanca a reu lanne dernire quelque 241.140 croi-siristes, soit 55 % du trafic global, le port a enregistr une progression de 5% en un an. Toutefois, daprs le trac du graphique ci-aprs, le trafic de croisire au Maroc enre-gistre une baisse significative pendant la priode estivale contrairement la priode hivernale. Avec sa stratgie portuaire, le Maroc envisage de passer de 437.683 au-jourdhui sur lensemble du pays, au double voire le triple lhorizon 2030. Bientt, deux projets seront inaugurs qui stimuleront le march de la croisire. Primo, la reconversion du port de Tanger Ville est cense dynamiser le march des croi-sires. Charnire entre lAtlantique et la Mditerrane, la ville du dtroit doit devenir un port de rfrence pour la croisire, en tant que port descale et de tte de ligne. Secundo, la restructuration du port histo-rique de Casablanca avec lamnagement du mle Tarik pour la croisire en complment dun quai croisire le long de la digue qui pourra accueillir les plus grands navires jusqu 350 m alors que le terminal croisire Tarik sera limit des navires de 250-300 m, ce qui permettrait de donner un nouvel lan lactivit de croisire.

    Dossier Croisire : March Mondial et March Marocain

    Deux projets sont dans les pipes qui stimuleront le march de la croisire.

    Primo, la reconversion du port de Tanger Ville est cense dynamiser le march des croisires. Charnire entre lAtlantique et la Mditerrane, la ville du dtroit doit de-venir un port de rfrence pour la croisire, en tant que port descale et de tte de ligne. Secundo, la restructuration du port historique de Casablanca en plus du futur terminal Croisire permettront daccueillir les plus grands navires allant jusqu 350 mtres de longueur, ce qui donnera un nouvel lan lactivit de croisire.

    Projets & Perspectives

    Mdiq dispose aujourdhui de potentialits im-portantes pour les activits touristiques, de loi-sirs, danimation, de restauration, de com-merce, en plus dune cole de voile.

    http://www.anp.org.ma/http://www.anp.org.ma/

Recommended

View more >