Cahier de L'Herne - Georges Perec - ? Hiroshima mon amour (1960) suivi du commentaire de Georges

  • Published on
    12-Sep-2018

  • View
    214

  • Download
    0

Transcript

  • Sommaire9 Claude Burgelin, Maryline Heck, Christelle Reggiani

    Avant-propos

    I Perec cherche Perec

    FICTIONS13 Georges Perec Les Aventures extraordinaires d'Enzio, le petit roi de Sardaigne illustrations de Bernard Quilliet (1955) 27 David Bellos Manderre retrouv28 Georges Perec Manderre suivi de quelques remarques (1956)

    AUTOUR DE LA LIGNE GNRALE 34 Georges Perec et Henri Peretz Hiroshima mon amour (1960) suivi du commentaire de Georges Perec41 Georges Perec Nouveau Roman (suite) (1959) 42 Quelques considrations sur la littrature daujourdhui (ou quelques rflexions)45 Situation du roman franais contemporain (1961) 47 Lettre Maurice Nadeau (1958)48 Lettre Rgis Debray (1961)

    51 MatthieuRmyPerec premiers crits

    II Notes de lecture

    PEREC LECTEUR59 Georges Perec Perec la Nouvelle NRF :

    Les Bijoutiers du clair de lune, par Albert Vidalie ; Molire, par Audiberti ; LHistoire dA. Tchekhov, par Elsa Triolet ; Essais sur la littrature europenne, par Ernst-Robert Curtius ; Littrature et Sensation, par Jean-Pierre Richard ; Canicule, par Donald Windham ; Bonheurs II Btir la maison, par Marcel Lallemand ; Balzac et son monde, par Flicien Marceau ; Tamerlan des curs, par Ren de Obaldia ; La Cible, par Henri Thomas ; Les Boucs, par Driss Chrabi

    64 La Chasse au mrou de Georges Limbour (1963)65 Le mystre Robbe-Grillet (1963) 68 Cinq milliards de milliards de romans (1976)69 Emprunt Flaubert (sd)70 Pastiches : titres de romans policiers (sd)

  • 71 Lettre Denise et Pierre Getzler (1961)73 Lettre Denise Getzler (ca 1962-1964)78 MaximeDecout

    la manire de Georges Perec84 LaurentDemanze

    La philologie fantastique de Georges Perec. Sur Le Voyage dhiver

    QUELQUES LECTEURS DE PEREC89 Enrique Vila-Matas

    Perec et Bolao en Galice93 Olivia Rosenthal

    Qui tes-vous, Georges Perec ? 96 EmmanuelCarrre

    Quarante ans avec Perec99 Annie Ernaux

    Rien, dans luvre de Perec, nest tranger mes propres proccupations dcriture101 Michal Ferrier

    Une toile nomme Perec105 Gwenalle Aubry

    Composer / Consoler110 Mathieu Larnaudie

    La politique du polygraphe114 HlnaMariensk

    Thanks to Gargis Poruyc or Parico Gurgys 118 Ivan Jablonka

    Ivan Jablonka lecteur de Georges Perec Entretien avec Claude Burgelin

    III Linterrogation du quotidien

    127 Georges PerecApprendre bredouiller

    128 Claude-Henri Rocquet la recherche de lespace perdu

    130 Chantal LabreJe me souviens

    132 Jacques Neefs Il reste ce qui reste quand il ne reste rien

    136 Isabelle DangyPerec et le monde sensible

    142 DavidChristoffeletThomasBaumgartner Les cocotiers sont arrivs Radio Perec

    154 Jean-Max Colardcritures in situ

    161 Bernard Plossu Dans les annes 70

  • 163 Maurice OlenderPenser/Classer : la dynamique de latelier posthume de Perec Entretien avec Claude Burgelin

    IV Le chantier biographique

    169 Georges Perec Lge 171 DanielleConstantin Lieux o jai dormi : les dortoirs 179 Georges Perec Une rdaction : Mon plus beau souvenir de Nol (1978)181 Perec ldonien (sd)182 Vie du gnral bl (sd)183 Claude Burgelin

    W ou le souvenir denfance de Georges Perec

    186 MarcelBnabou Un regard amical sur Georges Perec 192 Pierre Getzler Un de mes plus vieux amis sappelle Pierre Getzler P.G. se souvient de G.P. Propos recueillis par Claude Burgelin198 Jacques Lederer

    Il a t mon plus grand ami, mon frre de sang Entretien avec Raoul Delemazure

    203 Georges PerecLettre Marcel Bnabou (1968)

    205 Robert Bober propos de Rcits d'Ellis Island

    206 Roger-Yves RochePerec en tte

    214 Claude BurgelinPerec et Pontalis. Une histoire de lettres, denveloppe et de destinataires

    V Louvroir potique

    223 Georges PerecMicro-traductions. 15 variations discrtes sur un pome connu (1973)

    227 Deux pomes : Rail et Glas (1979)229 Fantaisies potiques (1961)235 Manuscrit dfinitif de Lternit (1981)237 Philippe Vasset

    Surtout vers la fin240 Alain Nicolas

    Oracle suit. N. Souvenirs dun voyage en Alphabets

  • VI Le romanesque

    249 Annie LeclercLes Choses : un combat malheureux

    252 Henri Peretz Les Choses (suite)

    254 Florence de ChalongeLe romanesque des Choses

    260 DanielleConstantinLes maisons de poupes de Perec : un catalogue

    267 Jean-Luc JolyDisparition hypographique de lOulipo dans La Vie mode demploi

    273 Maryline Heck Repres biographiques

    276 Bibliographie sommaire277 Biographies des contributeurs

  • 9

    Avant-propos

    Claude Burgelin, Maryline Heck, Christelle Reggiani

    Georges Perec reste toujours un contemporain capital . Depuis sa mort en 1982, nombreux sont les crivains qui sont hants ou aiguillonns par sa prsence : ses exigences, sa manire de jouer, de dplacer, darpenter, de questionner, denlabyrinther. Au terme de la rdaction de La Vie mode demploi, il se rjouissait davoir fait imploser le roman . Mais ce sont presque tous les genres quil a fait se dcaler, se desserrer, se recomposer autrement. Le roman, lautobiographie, la narration la premire personne, certains usages de la posie, le ludisme littraire sont durablement marqus (dstabiliss ?) par son passage. Il y a dsormais un avant Perec et un aprs Perec.

    Mais et ce Cahier de lHerne y insiste ce ne sont pas simplement les domaines de linvention litt-raire quil a contribu reconfigurer : il a aussi fait sortir les sciences humaines de leurs procdures et de leurs mthodes, en posant quelques questions simples sur nos faons de penser, de classer, dnumrer, de regarder, introduisant de grandes bouffes dair neuf dans ces domaines parfois bien coincs dans leur lexique ou la rigidit de leurs armatures.

    Enfin, il aura contribu renouveler notre vision des lieux et des temps. Il nous a amens considrer autrement notre relation nos espces despaces, regarder notre quotidien comme une question et non comme un donn, chercher sous linfra-ordinaire ce dont nous dtournons si souvent les yeux. voir que les lieux et leur clatement pouvaient servir de mtaphore notre perception dun temps bris (comme il en fit lexprience, enfant, alors que les transmissions essentielles lui firent dfaut). Et que dcrire les lieux o se vcurent des histoires derrance et dexil pouvait tre faon de parler du plus intime de soi et de son inscrip-tion dans le temps (Rcits dEllis Island).

    Perec est donc un auteur polymorphe. La diversit de ses approches, de ses faons dengager sa plume dans une direction ou une autre est rjouissante autant que stimulante. Ce Cahier en tmoigne, qui offre bon nombre dindits de toute sorte : textes de jeunesse, mais aussi premiers crits critiques qui ont forg sa plume et sa conception de la littrature (recensions pour la Nouvelle NRF, pour la revue Partisans, etc.). On voit sbattre entre bande dessine, fantaisies potico-ludiques (qui prfigurent son engagement oulipien) et questions fondamentales sur la littrature et se chercher Perec avant Perec . Lacharnement traquer les escapades de la lettre, le jeu des signes et des mots, ses faons sublimes de les faire glisser, draper et se rattraper rendent irrsistibles certaines des pages ici publies, parfois en leur tat manuscrit. On trouvera aussi des esquisses de projets tmoignant de la prgnance chez lui du besoin de zigzaguer entre autobio-graphie et questionnements du quotidien ( Lieux o jai dormi , etc.). En outre ont t republis quelques textes tmoignant de laccueil critique quont reu ses livres au temps de leur parution.

    Certains de ces crivains inspirs par luvre de Perec ont bien voulu nous confier une contribution. Trs diverses, et dune vidente originalit dans leurs approches, elles confirment combien son uvre est un foyer de rayonnement dont la chaleur ou la force magntique irradient dans toutes sortes de directions.

    On trouve enfin dans ce volume des tudes universitaires, l aussi varies dans leurs manires de sintroduire dans le ddale Perec et dans le choix de leurs cheminements. Moins marques par le travail de la lettre et par un certain formalisme, comme ont souvent pu ltre les travaux perecquiens, elles ouvrent de nouvelles pistes, comme autant de chemins mnags dans luvre quil reste prsent au lecteur emprunter.

    Nous tenons remercier chaleureusement le prsident et le secrtaire de lassociation Georges Perec, Jean-Luc Joly et Raoul Delemazure, qui ont grandement facilit notre travail par leur disponibilit et leurs conseils.

Recommended

View more >