CHAIRE DE RECHERCHE sur la jeunesse

  • Published on
    23-Feb-2016

  • View
    81

  • Download
    0

DESCRIPTION

CHAIRE DE RECHERCHE sur la jeunesse. Jeunesses: re-connatre la diversit de leurs participations! Journe de rflexion et de perspectives pour les jeunes et laction publique. Le 4 juin 2014 (9h30-17h) Au CRIJ Bretagne-Rennes. - PowerPoint PPT Presentation

Transcript

Jeunesses: re-connatre la diversit de leurs participations!

CHAIRE DE RECHERCHEsur la jeunesseJeunesses: re-connatre la diversit de leurs participations!Journe de rflexion et de perspectives pour les jeunes et laction publique

Le 4 juin 2014 (9h30-17h)Au CRIJ Bretagne-Rennes2La Chaire de recherche sur la jeunesse propose aux acteurs de la jeunesse (professionnels, dcideurs, chercheurs, jeunes) un espace pour croiser les regards, valoriser les expertises, mutualiser les expriences, inciter au questionnement, envisager lamlioration des pratiques.

10h: Propos introductifPatricia Loncle, enseignant-chercheur lEHESP, titulaire de la Chaire de recherche sur la jeunesse

10h45: Mutualisation dexpriences en ateliersRe-connaissance, conflit, contrat, confiance: rflexions partages partir de situations problmatiques inspires de cas concrets anonymiss

12h15 : djeuner libre13h30 : caf

14h: Mise en perspective des travaux en ateliersLaurent Lardeux, charg dtude et de recherche lINJEP, chercheur associ au laboratoire Triangle

314h30: Table rondeAnimation Christophe Moreau, sociologue Jeudevi, chercheur associ la Chaire de recherche sur la jeunesse

-Participation et crativit: comment donner envie?Rgis Morel: coordinateur de La Patchamama, association travaillant l'ducation l'cocitoyennet internationale -La participation pour tous et toutes?Sarah Noll: formation cooprative Imaginaction-accompagnement de llaboration dun projet de vie sur un territoire-Comment accompagner la participation?Marciane Bego: association Luciole et Les Co-agitacteurs - dmarche concerte de rflexion et de co-construction d'une politique enfance-jeunesse-La participation: un parcours dengagement?Corinne Hervieux: MRJC Bretagne- rflexions et actions dune organisation de jeunesse autour de la prennisation des engagements

15h45: changes avec les intervenants

16h30: ConclusionPatricia Loncle, enseignant-chercheur lEHESP, titulaire de la Chaire de recherche sur la jeunesse4La journe a t prpare avec la contribution de: Rozenn Merrien (APRAS), Florian Joufflineau (Les Petits dbrouillards), Corinne Hervieux (MRJC Bretagne), Rozenn Le Drau et Anne-Hlne Riou (MRJC Morbihan), Aurlie Mac (CRIJ Bretagne), Graldine Pierrot (DRJSCS), Mathieu Le Breton (Communaut de communes Lanvollon-Plouha) ainsi que Clment Cornec, Alexandre Pourtier, Fransez Poisson et Karinne Guilloux (Chaire de recherche sur la jeunesse).Propos introductif Patricia LoncleChaire de recherche sur la jeunesse Jeunesses: re-connatre la diversit de leurs participations!

5Rappel des enjeux La participation des jeunes est place de plus en plus haut sur lagenda de toutes les instances publiques Du local lEurope Pourquoi? Participation des individus considre comme essentielleComplexit croissante des systmes de dcision Une faon de pallier les faiblesses des politiques de jeunesse Soupon pesant sur la bonne volont des jeunes sagissant de leurs engagements dans la socit

6Participation des individus considre comme essentielle la fois pour les personnes et pour la cohsion sociale Complexit croissante des systmes de dcision appelle de nouvelles formes de validation dont celle des populations ciblesDans un contexte o les individus sont de plus en plus considrs comme responsables de leurs choix, les discours sur la participation font partie des outils ciblant plus les individus que les collectifs Les politiques de jeunesse tant globalement peu articules, plutt faibles du point de vue de leur financement, lappel la participation fait partie des moyens de montrer lintrt des pouvoirs publics pour cette population Inquitude persistante des adultes sur la volont des jeunes de participer > la participation est vue comme une des manires de les amener lengagement

6Quest-ce que la participation des jeunes? Essai de dfinition

7Varit de situations de participationVolontaire (vnements officiels, manifestations) ou non volontaire (enrlement dans des dispositifs, des politiques publiques)Ascendante, descendante, cooprative Active (dcision dadhsion une organisation) ou passive (faire partie dun groupe et suivre les instructions venues dailleurs)Accepte socialement ou non Lgale ou illgale Collective ou individuelle

8Varit des contextes institutionnelsPromue et encourage par toutes les instances de dcision Concerne les politiques de jeunesseMais aussi de plus en plus Les politiques sociales, de sant, dducation Des formes classiques Conseils et assembles de jeunes, conseils de classeDes formes plus rcentes Prvention par les pairs, junior associations, co-construction des politiques publiques, participation via les rseaux sociaux 9Trois grands types de modalits Participation formelleVia le vote, les partis, les syndicats Les appels la participation publique des jeunesLes soutiens aux initiatives jeunesNon-formelle Participation collective et sociale des jeunes travers le volontariat, le bnvolat, les organisations de jeunesseAvec le soutien des professionnels de la jeunesse Informelle Des formes collectives et protestataires Les squatters, les skaters, les indigns Avec un recours croissant aux rseaux sociauxImportance de la culture jeunes 10Varit des attentes des pouvoirs publicsDeux grandes tendances Une tendance dmocratique Volont que les jeunes puissent exercer leur esprit critique, trouvent des modalits et des espaces dexpression, quils puissent participer la prise de dcision Une tendance managrialeVolont de mieux connatre les besoins des jeunes, dadapter les rponses publiques, de sassurer de leur recours aux services, de dlguer une partie des actions publiques Une intention de maintien de la paix sociale

11O en sommes-nous avec la participation des jeunes en France et en Europe? Perspectives et freins

12Perspective individuelleDes jeunes qui connaissent des carrires dengagement et des engagements multiples Des engagements ayant des effets sur lestime de soi, les comptences des jeunes Des engagements qui supposent que les jeunes aient un sentiment de contrle et de choix sur leur propre vie Des engagements fortement lis aux contextes familiaux et amicaux Des engagements qui conduisent des communauts de pratiques Les jeunes relient leur propre exprience celle des autres et prennent conscience de leur appartenance certaines formes de culture jeunes 13Participation et territoire Coexistence de deux liens aux territoires Des formes trs dterritorialises de la participation via les mdias sociaux Des formes trs territoriales et des sentiments dappartenance locale La participation semble prendre tout son sens au niveau localVia le quartier, la communaut, lcole, les associations, la pratique sportive Le territoire permet de rassembler les dimensions institutionnelles, sociales, individuelles et culturelles Pour les politiques publiques, le territoire permet doffrir des espaces dlimits, encadrant la population des jeunes 14Les freins la participation des jeunes Les ingalits sociales Jeunes les plus exclusJeunes les moins duqus Lge la fois pour les plus jeunes et pour les plus gsLe genre Les filles restent moins reprsentes et accdent moins aux postes responsabilit La structure des instances de participationLa manire dont les instances fonctionnent pse sur les types de jeunes qui participent Les attentes et les normes des instances de participation

15Sens et porte de la participation des jeunes Rsultats issus de la recherche JEUPART

16

Initiatives tudies

Mille possibles Pass engagementBourse projets jeunes

Imaginaction

Coup de pouce

Espace jeunesse

Argent de pocheJunior associations

La KarafFonds rennais initiatives jeunes

Initiatives jeunes

Fonds de participation

Observatoire jeunesse

Initiatives jeunesConseil rgional des jeunesMouvement rural de la jeunesse chrtienne

Projets rgionaux

Projets dpartementaux

Projets locaux 17Brittany is a Region from the West of France. It has 4.5 millions inhabitants which 17,4% are yp between 15 and 29 years old (INSEE, 2013).

Some specific challenges : - Whereas young Bretons are particularly well educated compared to the national average, a large part of them have to leave the Region to seek employment. Thus, during the last 10 years, the Region lost 5% of its youngest. This issue is all the more crucial for rural areas which are still important in the territory. As a consequence, to struggle against the ageing process and to propose attractive jobs for young people, locally elected people (regional as well as local) have often a real preoccupation in getting young people participate in consultation spaces in order to understand their needs and expectations and to deliver relevant services and public actions. 17Quel sens les jeunes donnent-ils la participation ?Un mlange entre perspectives individuelles et collectives Apprendre, exprimenter de nouvelles ralits Pour leur travail venir, pour tre performants Pour dvelopper leur confiance en eux et leur estime deux-mmes acqurir de nouvelles capacits Pour sengager dans leur territoire, pour tre avec dautres jeunesIls voquent La solidarit, lamiti, le sentiment dappartenance Le fun, le plaisirAucune opposition entre les aspirations individuelles et les aspirations plus collectives

18Quel sens les dcideurs donnent-ils la participation des jeunes? Elle contribue Un changement dans limage et la perception des jeunesPas seulement des dlinquants potentiels mais aussi des personnes susceptibles de prendre part la vie du territoireUne prise de conscience de la ncessaire implication des jeunes pour contrebalancer la faiblesse des financements publicsLinvestissement des jeunes est une manire de dvelopper des politiques locales de jeunesse ou culturellesLancrage des jeunes dans le territoireUne manire de prserver les dynamiques locales et de lutter contre le vieillissement de la population

19Quels effets de la participation des jeunes sur les politiques publiques? Dans nos observations, deux grands types de soutien aux initiatives Des formes classiques Des dispositifs qui sont essentiellement l pour donner de linformation et consulter les jeunes sur leurs opinions, leurs envies Des dispositifs pas toujours trs dots en matire financire et humaine

Des formes plus nouvelles? Une implication plus ambitieuse des jeunes dans le processus de dcision Des jeunes envisags comme des citoyens en tant que tels et pas seulement en devenir Des initiatives qui permettent dorganisation des rencontres, des changes entre les jeunes, les professionnels et les dcideurs Et donc daider comprendre les jeunes, leurs aspirations , ce qui permet aux dcideurs de prendre plus de risques, daccepter plus dinnovations Des jeunes plus convaincus de leur rle et de leur influence potentiels

20Pour conclure provisoirementParticipation et

21Participation et Pour prparer cette journe, un petit groupe de personnes compos de membres de lquipe de la chaire, des institutions et des associations (de professionnels et de jeunes)Mise en vidence de notions clefs pour rflchir aujourdhui la participation des jeunesRe-connaissance, conflit, contrat, confianceQuels enjeux, quels besoins, quels doutes autour de ces notions? 22Mise en perspective des travaux en ateliersLaurent Lardeux, charg dtude et de recherche lINJEP, chercheur associ au laboratoire Triangle

23Re-connaissance, conflit, contrat, confiance:

Groupe re-connaissance24Identification du problmeInadquation entre les attentes des jeunes et celles des acteurs institutionnelsAbsence de rflexion sur la place attribue aux jeunesAbsence dimplication des jeunes dans la dfinition initiale du projetInadquation entre loutil et les objectifs/le publicPistes de rsolutionMieux identifier les besoins et les attentes des jeunesSappuyer sur la communication directe, entre pairsCo-construire les projets en amont, ds la dfinition des objectifs25Dvelopper ladaptation de linstitution aux attentes et pratiques des jeunesRinterroger collectivement les attentes politiques et les adapterFaire confiance aux jeunes, laisser libre court leur parole et leur crativitSappuyer sur les rseaux, les dynamiques associatives localesEnseignementsPourquoi vouloir la participation et la valorisation des jeunes spcifiquement ?Se demander pourquoi les jeunes fuient les espaces qui leur sont ddisJeunesse: pas seul critre prendre en compte pour la participation: question des ingalits socialesParticipation pour lensemble de la population: penser le partage du pouvoir en termes dingalits sociales et pas seulement en termes de gnrationsGroupe conflit 26Identification du problme Question du partenariat Quelle place de lassociation porteuse ? Quelle place de linstitution ?lus (jeunesse ventuellement)Service jeunesse Question de la nature/du contenu du projet ? Port par les jeunes ? Informel ? Formul par crit ?...Quel accompagnement des jeunes par lassociation porteuse ? Quelle volont politique ? quelle reconnaissance de limportance de la participation ? Question de la temporalit De lengagement des jeunes vers des institutions et de linstruction technique Question des objectifs partags

2627Pistes de rsolutionRelancer lassociation porteuse Rle de passeuse entre jeunes et institutions Avoir un contact direct avec les lus (pas seulement techniciens)Posture des diffrents interlocuteurs Communiquer via les mdias Solliciter une convention avec les institutions Avoir des vises communesEnseignementsTravail de fond avec les institution sur le droit lexprimentation Expliciter les rles des uns et des autres (professionnels/politiques) Recours la dmarche projet Dvelopper la culture de la participation Rduire les dlais dinstruction des demandes

Groupe Confiance Cultiver la dmocratie : entre rcupration et abandon28Diversit des relationsCohrence, lisibilit: contratvolution par rapport au contrat de dpart qui nest pas clairePistes de rsolutionMdiation, rgulation, concertation, clarification: se mettre autour de la table pour discuter et rengocier les objectifs et les problmesReprsentativit / participation: problme de la rcupration politique par reconnaissance du leadership. Soutenir davantage la participationTransversalit : entre services jeunesse, services vie associative et immobiliersFormation : des jeunes, des professionnels et des lus : se mettre jour sur les dmarches daccompagnement

29EnseignementsTransition: cueil lorsque la structure veut garder ses jeunes / renouvellement des gnrations: savoir valuer le niveau dautonomie des personnes.Repenser la dmocratie et sortir de leffet vitrine : sintresser du quotidien, des choses simples, qui sont aussi porteuses dinnovation et ne pas sarrter la vitrine dun instant. Contradiction entre la dmocratie participative (quotidien) et la dmocratie reprsentative (besoin dimage et de reprsentants)Temporalit : des jeunes, des associations, du politique qui sont divergentes.

Groupe Contrat30Diversit des relations : tre acteur dune citoyennet de territoireApprentissage de la citoyennet pour toustre acteur dun quartierles liens crer entre chaque identit, quelle image de chacun construction collectivePistes de rsolutionMaintenir le dialogue et minimiser le rapport de forceDvelopper la comprhension de s autres acteurs / favoriser le rapport intergnrationnelExistence dun espace de mdiation reconnuEngager les jeunes sur un projet de rnovation des lieux (notamment bruit) pour appropriation des lieux Ancrage local 31Pistes de rsolution (suite)Organiser un projet commun avec dautres associations pour mlanger le lieu de vie, mener des activits ouverte sur le lieu type fte du quartierRevoir la stratgie de lattribution dun local mettre tout le monde autour dune mme table dont les jeunes ?Proposer une responsabilisation de certains jeunes au sein du groupe pour crer une mdiation pour lextrieur Autonomisation progressive du groupe pour tre reconnu comme des acteurs part entire et ainsi tre plus lgitime pour les autres acteursEnseignementsNe pas se limiter au contratCo-construire le contratPartenariat concertRe-rflchir sur le rle et le positionnement des professionnels accompagnement des jeunes adultesRevoir la stratgie de lattribution dun local mettre tout le monde autour dune mme table dont les jeunes ?

Animation Christophe Moreau, sociologue Jeudevi, chercheur associ la Chaire de recherche sur la jeunesse

32Diversit des participations :table ronde33-Participation et crativit: comment donner envie?Rgis Morel: coordinateur de La Patchamama, association travaillant l'ducation l'cocitoyennet internationale -La participation pour tous et toutes?Sarah Noll: formation cooprative Imaginaction-accompagnement de llaboration dun projet de vie sur un territoire-Comment accompagner la participation?Marciane Bego: association Luciole et Les Co-agitacteurs - dmarche concerte de rflexion et de co-construction d'une politique enfance-jeunesse-La participation: un parcours dengagement?Corinne Hervieux: MRJC Bretagne- rflexions et actions dune organisation de jeunesse autour de la prennisation des engagements

Patricia LoncleChaire de recherche sur la jeunesse

34Premire journe thmatique : conclusion35ContactJeunesse.recherche@ehesp.fr

www.ehesp.fr/recherche/chaire-de-recherche-sur-la-jeunesse

Recommended

View more >