Confrence e-leadership du 25 septembre 2015 Tlcom ParisTech

  • Published on
    02-Jan-2017

  • View
    218

  • Download
    3

Transcript

  • E-leadershipDveloppement des comptences e-leadership

    dans les tablissements Pasc@linePrsentation des travaux de lObservatoire Pasc@line

    du 25 septembre 2015 Tlcom ParisTech

    YP

  • Ordre du jour et intervenants

    Introduction par Yves Poilane, Vice-Prsident Pasc@line

    Rappel des enjeux du e-leadership,

    Prsentation des rsultats de lenqute sur les formations au e-leadership

    Prsentation des initiatives significatives dans les tablissements

    Pasc@line :

    EFREI: Les TIC dans le transport et la logistique Nicolas Flasque

    ESILV: Outils collaboratifs dans les projets tudiants Philippe

    Spach et Michel Delmas

    ISEP: Projets associatifs dans le quota des projets SHS Dieudonn

    Abboud

    Mines de Nantes : Organisation et Management en Technologies de

    lInformation Franois de Corbire

    Tlcom Nancy : IAMD : Ingnierie et Applications des Masses de

    Donnes Olivier Festor et Adrien Coulet

    Conclusion et recommandations Yves Poilane

    2 Conf e-leadership du 25 sept 2015

  • Introduction

    Yves Poilane

    Directeur de Tlcom ParisTech

    Vice-Prsident de Pasc@line

  • Pasc@line Lobjet de Pasc@line est de Dvelopper lattractivit des formations suprieures

    et des mtiers du numrique avec pour cible principale les jeunes

    Pasc@line runit 85 tablissements denseignement suprieur et 1.700

    entreprises du secteur du numrique regroupes autour de Syntec Numrique et

    du CINOV-IT. Pasc@line travaille en coopration avec le CIGREF, lINRIA, la Cdefi

    Pasc@line propose ses membres de mener des actions ensemble au sein de quatre

    commissions et un observatoire:

    Communication : Promouvoir les mtiers et les formations du numrique.

    E-ducation : Favoriser le dveloppement de la culture numrique.

    E-comptences : Prparer lavenir des entreprises et des tablissements de

    formation pour rpondre aux besoins du march en terme de comptences.

    Partenariats : Construire des partenariats dans le but de dvelopper des projets

    structurants pour les mtiers et les formations du numrique (ex: Apprentissage).

    Observatoire : Runir entreprises et tablissements afin de produire une

    rflexion sur un sujet utile pour les entreprises et les tablissements,.

    Site web: www. assopascaline.fr. Tweeter @AssoPascaline Linkedin et Facebook: Association Pasc@line

    4 Conf e-leadership du 25 sept 2015

  • Dans un contexte de pnurie de comptences IT Selon IDC et les travaux effectus la CE, la pnurie dingnieurs IT (niveau M2) dici

    2020 devrait se maintenir un taux moyen de 30% (postes non pourvus)

    5 Conf e-leadership du 25 sept 2015

    11 633 12 493

    13 280 14 127

    15 037 16 018

    17 074 18 213

    16 000 17 440

    20 640 21 040

    23 840 23 600 22 400

    20 960

    -

    5 000

    10 000

    15 000

    20 000

    25 000

    30 000

    2 0 1 3 2 0 1 4 2 0 1 5 2 0 1 6 2 0 1 7 2 0 1 8 2 0 1 9 2 0 2 0

    NO

    MB

    RE

    ANNE

    FORECAST 2020 IT JOBS FRANCE

    Total Formations IT Bac+5

    Total potentiel Jobs IT Bac+5

  • des besoins croissants de e-leaders et les besoins en comptences de management de la transformations numrique

    de notre conomie augmentent (tous secteurs confondus) http://www.leadership2015.eu/conference/

    6 Conf e-leadership du 25 sept 2015

    http://www.leadership2015.eu/conference/

  • lObservatoire a travaill sur le e-leadership

    A fourni une dfinition prcise du e-leadership,

    A dfini un rfrentiel simple dcrivant

    -les composantes du numrique

    -et ses champs dapplication

    dont la matrise fonde le e-leadership

    Avec ce rfrentiel comme grille danalyse, a propos un autodiagnostic

    des formations et dclench un inventaire des meilleures pratiques

    visant dvelopper le e-leadership dans les tablissements Pasc@line.

    A publi et commencer faire connatre le rsultat de nos travaux :

    -auprs de nos membres, des fins dutilisation pour accroitre la

    formation au e-leadership des futurs ingnieurs du numrique

    -auprs de tous ceux qui se proccupent de lapport du numrique la

    comptitivit et uvre au dveloppement de lattractivit du numrique

    pour les jeunes (CNN, Observatoire du Numrique, CIGREF, Institut

    Montaigne, Commission Europenne.)

    7 Conf e-leadership du 25 sept 2015

  • Dfinition de le-leadership : drive de celle de la Commission Europenne

    Capacits techniques, mthodologiques et humaines

    ncessaires pour exploiter les opportunits lies internet

    et aux technologies de l'information, dans un contexte de

    pilotage d'quipes multiculturelles et mondialises,

    1. en optimisant l'efficacit des organisations et des

    processus,

    2. en explorant les nouvelles possibilits de chane de

    valeur et,

    3. en identifiant de nouveaux business.

    Rf : E-SKILLS FOR EUROPE: TOWARDS 2010 AND BEYOND, THE EUROPEAN E-SKILLS FORUM,

    SYNTHESIS REPORT, September 2004 : "the capabilities needed to exploit opportunities provided by

    ICT, notably the Internet, to ensure more efficient and effective performance of different types of

    organisations, to explore possibilities for new ways of conducting business and organisational

    processes, and to establish new businesses.

    8 Conf e-leadership du 25 sept 2015

  • Rapport dtude Pasc@line sur le e-leadership

    http://www.assopascaline.fr/offres/dev_clients/pascaline/ebook/ebook_pascaline.html ,

    Dans un premier temps, nous avons dcrit le-leadership, pour un ingnieur

    du numrique, comme la matrise combine de plusieurs grands domaines de

    comptence, constituant chacun une dimension du e-leadership :

    9 Conf e-leadership du 25 sept 2015

    http://www.assopascaline.fr/offres/dev_clients/pascaline/ebook/ebook_pascaline.html

  • Description analytique des axesAxe Technologies impactantes :

    Les terminaux mobiles

    Le bring your own device - (BYOD)

    Les Big Data, le neuromarketing

    Le cloud computing

    Linternet des objets

    Le Web 3.0 smantique

    Le trs haut dbit et les rseaux intelligents

    La scurit et ses enjeux

    Les imprimantes 3D

    La ralit augmente

    Axe Mtiers de lEntreprise :

    Recherche et Innovation

    Marketing, vente, et relation client

    Finances

    Ressources Humaines

    Production, Logistique

    Juridique

    10

    Axe Management et Organisation :

    Les modles conomiques

    Les modalits de partage de linformation

    Le dveloppement des ressources humaines

    La culture numrique ouverte, base sur la

    confiance

    La vision partage et les valeurs communes

    Axe Usages et March :

    Linnovation par les usages, laccs au client

    Le crowd-marketing

    Laudace, la gestion du risque et de lchec

    La destruction cratrice

    La servicisation, lconomie de fonctionnalits

    Les effets dexternalit

    Les marchs bifaces

  • Puis nous avons labor un outil dautodiagnostic

    Avec un parti pris : se focaliser sur les comptences ncessaires

    lexercice du e-leadership et non pas sur lensemble des comptences

    ncessaires un ingnieur du numrique

    Il a t considr notamment que:

    la matrise des savoirs fondamentaux des STIC (mathmatiques,

    physique, informatique notamment) taient acquises,

    la matrise de plusieurs langues ainsi que des savoirs en sciences

    conomiques et de gestion tait un socle pour tout ingnieur,

    Loutil dautodiagnostic demandait, chaque tablissement, dindiquer

    pour chaque comptence si celle-ci tait acquise par les tudiants dans

    le cadre du tronc commun ou dune option, et si lacquisition de cette

    comptence faisait partie dune formation en prparation.

    Pour chaque comptence, il tait demand si ltablissement amenait

    ltudiant au niveau de sensibilisation, de matrise ou dexpertise.

    11 Conf e-leadership du 25 sept 2015

  • Comptences

    Sur les 4 grandes rubriques, celle-ci est la seule o les scores sont plus

    importants sur les enseignements optionnels quen tronc commun,

    Ceci rsulte du fait que ces technologies sont abordes dans le cadre dun

    enseignement spcialis,

    Ceci prive probablement les tudiants dun tour dhorizon complet des

    technologies impactantes comme cela devrait tre le cas pour former

    lhonnte ingnieur lre de la transformation numrique,

    Les recommandations de lObservatoire sont bien dinitier les tudiants

    la connaissance de toutes les technologies impactantes. Cela ninterdit

    pas bien au contraire, le dploiement de formations plus approfondies dans

    le cadre denseignements optionnels.

    12 Conf e-leadership du 25 sept 2015

    Formation en tronc commun

    Formation en option

    Formation en prparation

    TECHNOLOGIES IMPACTANTES 44% 68% 37%

  • Comptences

    Cet item prsuppose que les grandes fonctions de lentreprise sont

    connues des tudiants ce qui nest pas une vidence

    Ces enseignements seffectuent principalement au niveau sensibilisation

    57% des tablissements ont ces formations en tronc commun, ce qui parat

    encore faible lheure de la rvolution numrique

    Suggestion est faite pour une approche fonde sur des tudes de cas

    dentreprises

    Approche qui peut se trouver distribue dans les enseignements sur de

    management et lorganisation des entreprises.

    13 Conf e-leadership du 25 sept 2015

    57% 49% 39%

    Formation en tronc commun

    Formation en option

    Formation en prparation

    IMPACT du NUMERIQUE sur les mtiers et fonctions de lentreprise

  • Comptences

    Cest au sein de cette rubrique que les chiffres sont les plus levs,

    Le sujet est donc trait correctement par les tablissements,

    Il continue faire lobjet dun travail pdagogique car cest aussi le

    domaine o le nombre de formations en prparation est le plus lev.

    Il sagit damener les lves un niveau de matrise avec un focus sur les

    sous-domaines relatifs lentrepreneuriat et aux modles conomiques.

    Par contre, ces enseignements au Management des Organisations restent

    souvent traditionnels et doivent tre revisits pour intgrer limpact de la

    rvolution numrique.

    14 Conf e-leadership du 25 sept 2015

    Formation en tronc commun

    Formation en option

    Formation en prparation

    74% 58% 54%MANAGEMENT

    Des organisations

  • Comptences

    Les comptences relatives ce chapitre sont visiblement dveloppes un

    niveau de sensibilisation ou de matrise dans le tronc commun travers

    les projets ou des partenariats dentreprises

    Les tablissements qui dveloppent les comptences soft skills ,

    sattachent atteindre assez souvent un niveau de matrise

    Dans le domaine de la Gestion des Ressources Humaines, les

    tablissements se situent dans le champ de la sensibilisation. Est-ce

    suffisant pour lingnieur est rapidement confront au management quipes ?

    Lutilisation des outils collaboratifs dans lenseignement parait faible en

    gnral alors que ces outils sont dsormais trs implants dans les

    entreprises et que les jeunes ingnieurs y seront vite confronts

    15 Conf e-leadership du 25 sept 2015

    Formation en tronc commun

    Formation en option

    Formation en prparation

    MANAGEMENT & DEVELOPPEMENT

    Personnel 59% 34% 41%

  • Meilleures pratiques

    Le retour des questionnaires dauto-valuation par les tablissements a

    galement permis didentifier quelques meilleures pratiques mises en place

    dans les tablissements membres de Pasc@line.

    Les meilleures pratiques, qui nous ont sembles les plus significatives du

    dveloppement de le-leadership, vont maintenant vous tre prsentes par:

    EFREI: Les TIC dans le transport et la logistique Nicolas Flasque

    ESILV: Outils collaboratifs dans les projets tudiants Philippe

    Spach et Michel Delmas

    ISEP: Projets associatifs dans le quota des projets SHS Dieudonn

    Abboud

    Mines de Nantes : Organisation et Management en Technologies de

    lInformation Franois de Corbire

    Tlcom Nancy : IAMD : Ingnierie et Applications des Masses de

    Donnes Olivier Festor et Adrien Coulet

    16 Conf e-leadership du 25 sept 2015

  • Initiative de dveloppement des comptences

    e-leadership dans Pasc@lineEFREI:

    Les TIC dans le transport et la logistique

    Nicolas Flasque Directeur des tudes

  • Rsum succinct de linitiative: Dveloppe depuis 4 ans, en cycle Master sur 3 semestres acadmiques, cette formation est suivie par 40 tudiants sur 100 et reprsente 10 CTS sur 90 avec pour objectif dorienter les tudiants vers des secteurs demandeurs de comptences TIC qui ne sont pas toujours les plus visibles comme les transports et lnergie.

    Dans les transports : le secteur est abord sous forme multimodale avec pour cible les collectivits, les ports, les aroports

    Le cours adopte une stratgie horizontale croise dune stratgie verticale . Lapproche horizontale consiste en un panorama du secteur des Systmes de Transport Intelligents : applications, outils, donnes, technologies, amliorations obtenues, cots, etc. Lapproche verticale consiste en une analyse complte de quelques applications cibles. Les cours magistraux de 20h sont complts par un projet de conception et de dveloppement dune application des TIC en transport.

    18 Conf e-leadership du 25 sept 2015

    Les TIC dans le transport et la logistique 1/2Nicolas Flasque Directeur des tudes (Excus car malade)

  • Dans un premier temps, on dfinit lintelligence artificielle et on prsente larchitecture des systmes de transport intelligents (STI). On explique la place des technologies de linformation et de la communication dans les STI. Puis, on prsente un panorama des applications des TIC dans les transports. Ces exemples sont issus du monde routier, ferroviaire, maritime ou aronautique. On dtaille ensuite les bnfices et les cots associs et on prsente toutes les sources de donnes disponibles ainsi que les diffrentes mthodologies dexploitation. Enfin, on analyse en profondeur quelques applications concrtes comme la rgulation du trafic routier en temps rel et la coordination des transports publics. En parallle des cours magistraux, les lves travaillent en quipe sur un projet de conception et de ralisation dune application Android pour loptimisation des dplacements.

    Avec le recul, cette option a permis de crer des vocations sectoriels chez les tudiants qui offrent des comptences TIC (analyse systmique ; observation ; mesures ; big data ; temps de parcours ; golocalisation) correspondant aux besoins des employeurs dans le secteur des transports et qui satisfait aussi les tudiants.

    19 Conf e-leadership du 25 sept 2015

    Les TIC dans le transport et la logistique 2/2Nicolas Flasque Directeur des tudes (Excus car malade)

  • Initiative de dveloppement des comptences

    e-leadership dans Pasc@line

    ESILV: Outils collaboratifs dans les projets tudiants

    Philippe Spach Responsable de Dpartement

    et Michel Delmas Professeur

  • Outils collaboratifs utiliss en pdagogieEtudiants / professeurs permanents / intervenants vacataires

  • Problmatique de dpart :

    Constat juin 2014 :

    Les entreprises utilisent de plus en plus les outils collaboratifs.

    Les entreprises o nos tudiants sont en stage constatent que nos tudiants sont trs utilisateurs de

    rseaux sociaux mais semblent mconnaitre (ou sous utilisent) leur utilisation en mode travail .

    Les tudiants utilisent galement des outils sociaux .

    Une partie des tudiants dcouvrent en stage que ces outils peuvent tre des outils de collaboration dans

    le travail.

    Une autre partie des tudiants prfrent utiliser Facebook pour communiquer mme en travail tudiant

    plutt que le mail. 1 tudiant sur 10 nutilise mme pas facebook pour communiquer.

    Les professeurs privilgient le mail / intranet (moodle) pour communiquer avec les

    tudiants. Cela se limite bien souvent du transfert dinformation, des rponses questions, des envoie de

    documents. Cest un quasi sens unique limit aux seuls professeurs permanents, dans le meilleur des cas.

    Objectifs :

    Favoriser lutilisation en mode semi professionnel des outils disposition, par les tudiants, afin daccroitre

    la rapidit de prise en main de ce mode de travail en entreprise.

  • Outils collaboratifs utiliss en pdagogie

    Choix de la cible tudiants :

    A priori les plus rfractaires et les moins ouverts laspect technologique :

    les 50 tudiants de spcialisation Management & Ressources Humaines. Annes 4 et 5.

    Ils sont nanmoins parfaitement conscients des impacts des technologies de linformation

    et des rapports entretenus avec le management. La notion de e-leadership leur parle.

    Autres parties prenantes impactes :

    Sur les 23 intervenants de lquipe concerne,

    Seuls 5 (dont 3 permanents) seront impacts directement.

    7 intervenants auraient pu y participer. 2 ont dclin.

    Sur quelle priode ?

    Septembre dcembre 2014

    Janvier mai 2015

  • Problmatique de dpart :

    Quelles ractions des parties prenantes ?

    Entreprises :

    Vos tudiants doivent tre mme de connaitre, savoir utiliser ces outils de manire professionnelle. Dans lutilisation technique mais aussi en prenant en compte les aspects managriaux / comportementaux induits.

    Etudiants :

    Il sagit de notre gnration ! Nous savons dj le faire ! Mais une hirarchie qui simmiscerait dans lutilisation amoindrirait notre ractivit et cela serait pris

    pour du flicage !

    Professeurs : Pour 1/3 : Les tudiants sont immatures travailler de cette faon ! Cela va

    nous dpasser

    Pour 1/3 : Je ne sais mme pas les utiliser moi-mme !

    Pour 1/3 : Excellente ide ! Apprenons ensemble !

  • Outils collaboratifs utiliss en pdagogie

    Modalit dutilisation : Lors de projets RH en lien avec un module enseign.

    (projets de rsolution de problme mmoire blog information press review)

    Objectifs : Partage dinformation immdiate devant susciter la raction

    Partage en crativit facilitant lchange, la correction,

    la rapidit des rponses.

  • Outil utilis : Mooc

    Contexte : Dans le Module : (Entrepreneuriat Social)

    Objectif : Favoriser lapprentissage dun domaine via lexpertise

    dlivre distance et le montage dun projet dentreprise

    virtuelle en groupe.

    Retour dexprience : Positif lorsquil sagit de suivre un enseignement

    distance.

    Plus contrast lorsque cela

    ncessite des changes et des rendus dont le timing

    est maitris par un lment extrieur .

    La logistique que nous avons mise en place pour ce

    Mooc fut insuffisante (temps de planning, quipement,

    encadrement)

  • Ractions des parties prenantes

    Etudiants : Raction positive sur le mode de dispensation et sa dynamique.Travailler avec dautres comptences est bien vcu mais perturber

    par les modalits dorganisation diffrentes et difficilement compatibles.

    (horaires, lieux physiques de partage, encadrement dfaillant).

    Professeurs permanents : Coordination difficile (temps disponible essentiellement)

    Professeurs vacataires : Non impliqus

    Entreprises : Non impliques

    Impacts organisationnels : Problmes de salle et demploi du temps

    Dcisions organisationnelles : Passage au flip class room et inscription certains Moocs

    avec un amnagement spcifique.

  • Outil utilis : groupe Facebook (par majeure)

    Contexte : (1) Dans tous les Modules enseigns

    (2) Echanges entre pairs et avec les responsables daxe

    Objectif : Favoriser les changes de documents ou les commentaires simples.

    Retour dexprience : Totalement positif. Parfaitement maitris par les

    tudiants (de la transmission de fichiers la messagerie instantane).

    Plus contrast dans la mesure o les discussions en groupes peuvent rapidement servir dautres

    sujets que le sujet principal (cours ou sujet).

  • Ractions des parties prenantes

    Etudiants : Mthode de transmission des informations, de certains de dernires minutes parfaitement maitrise entre

    professeurs permanents et tudiants ds lors que cela peut

    impacter lensemble. Des dbats sengagent souvent

    suivant les sujets dtudes.

    Professeurs permanents : Uniques utilisateurs hormis les tudiants

    Professeurs vacataires : Exclus de laccs groupe facebook

    Entreprises : Aucun intrt

    Impacts organisationnels : Ds quun information est transmise elle gnre des ractions immdiates

    Dcisions organisationnelles : Mthode privilgie aux mails internes

  • Outil utilis : Google Drive

    Contexte : (1) Dans des Modules : (Ingnierie de formation Gestion de crise Projets Consultants Juniors Administration du personnel marketing Rh Rseaux Sociaux Analyse des Donnes Sociales)

    (2) Rdaction, corrections, des documents entre pairs et avec lintervenant.

    Objectif : Visualiser les avances rdactionnelles en direct en reprant qui fait quoi .

    Retour dexprience : Trs positif de travailler plusieurs sur un mme document.

    Plus contrast ds lors que le nombre dintervenant au mme moment sur un mme document est important.

  • Ractions des parties prenantes

    Etudiants : Ensemble des tudiants de 5me anne des axes

    management et ressources humaines

    Professeurs permanents : Les 9 professeurs permanents du Dpartement

    Professeurs vacataires : 6 Professeurs vacataires

    Entreprises : Les 4 organisations impliques dans le Projet Consultant

    Junior

    Impacts organisationnels : Pdagogie plus active, hors cours, valuation plus

    mthodique. Diminution de lenvoie de mail, limitation

    du nombre de participants des groupes de travail,

    Augmentation du nombre de groupe-projet-suivi-thme

    Dcisions organisationnelles : Mthode impose aux Majeures Marketing Digital, M&RH

    (tudiants et professeurs vacataires et permanents)

  • Outil utilis : DropBox

    Contexte : Dans des tous les modules et presque tous les projets ncessitant des partages de fichiers volumineux : (documents rdigs, films, photos)

    Objectif : Favoriser les changes de fichiers.

    Retour dexprience : Positif uniquement pour faciliter le transfert de doc

    Ngatifs quant aux fonctions offertes sur le travail plusieurs sur un mme document. In Fine, utilis uniquement pour le partage de films ou de photos prises lors de visites audit de situation.

  • Ractions des parties prenantes

    Etudiants : Utilisation connue de tous les tudiants

    Professeurs permanents : Tous ny pensant pas, des rappels furent ncessaires

    Professeurs vacataires : Tous ny pensent pas. Pour la plupart ils communiquent les documents par clefs USB aux responsables des modules

    qui se chargent de transfrer les docs aux tudiants via DB

    Entreprises : Dans les rares cas o un partage de document volumineux fut ncessaire cela sest avr extrmement difficile car

    celles-ci avaient des SI ne permettant pas laccs DB

    Impacts organisationnels : Aucun

    Dcisions organisationnelles : Continuer utiliser DB lorsque ncessaire. Continuer faire transiter les docs vacataires par les Responsables

    de module afin dtre inform

  • Outil utilis : Twitter

    Contexte : (1) Dans des Modules : (conditions de travail durable

    Gestion de crise)

    (2) Revue de presse devant alimenter le Blog RH des

    tudiants

    (3) Suivi tutorat des mmoires

    Objectif : Favoriser les changes dinformation en suscitant la

    raction collective

    Retour dexprience : Positif dans les changes dinformation instantane

    Ractions rapides des tudiants, commentaires qui ne

    sont pas toujours la hauteur. Utilis exclusivement

    pour un partage de Presse, commentaires de colloques.

  • Ractions des parties prenantes

    Etudiants : Etudiants intrigus par cette utilisation.

    Professeurs permanents : Professeurs assez rticents cette utilisation. Seuls 3 ont communiqu avec les lves dans le cadre de suivi des

    mmoires en fonction des sujets publis.

    Professeurs vacataires : Totalement rticent (maitrise/image/intrt)

    Entreprises : Intrigues, agrablement surprises (exemple de sujet discutlors dentretien de stage ou dembauche) Image Employeur,

    innovation, mots du ceo, etc

    Impacts organisationnels : Aucun

    Dcisions organisationnelles : Aucune

  • Outil utilis : Skype

    Contexte : (1) Dans des Modules : (Ingnierie de formation Gestion de crise)

    (2) Tmoignages discussions (anciens, professionnels)

    (3) changes entre pairs pour des briefings-dbriefings

    Objectif : Favoriser les changes de visu malgr la distance.

    Retour dexprience : Positif lorsquil sagit de tmoignages, (cran + salle avec des participants).

    Plus contrast lorsque cela ncessite des changes plusieurs intervenants.

  • Ractions des parties prenantes

    Etudiants : Les tudiants des Majeures de 5me anne dans le cadre dchanges invits / Etudiants trs demandeurs

    dchanges avec des professionnels.

    Anciens en poste / professionnels

    Etudiants en stage en longue distance (suivi, oral de

    soutenance)

    Professeurs permanents : Tous les professeurs sont intresss

    Professeurs vacataires : 3 modules impacts. (1/3 de lemble est nanmoins intress)

    Entreprises : Trs participatives

    Impacts organisationnels : Requiert pour les interventions en cours une prparation avec les tudiants (questionnement) avec

    la technique (matriel) et avec lintervenant extrieur

    Dcisions organisationnelles : Systmatiser auprs dinterlocuteurs extrieursInformer lensemble des professeurs de cette

    possibilit.

  • Outils collaboratifs Quelles volutions

    dans la pdagogie ?

    ?

    1) Optimiser lutilisation de moodle (meilleur apprentissage des professeurs

    permanents et vacataires).

    2) Dans le but dchanger des documents, de travailler et de partager les volutions

    dun projet, o lon peut suivre les apports de lensemble des participants :

    - favoriser lutilisation de Google Plus en intgrant les professeurs vacataires.

    3) Dans le but de dynamiser et de rduire la distance , favoriser les changes

    distants par lutilisation de Skype. (Briefing dbriefing projet / Tmoignages / interviews)

    4) Dans le but des changes distants et purement communication entre professeurs

    et tudiants nous optimiserons lutilisation des groupes Face Book.

    5) Mettre au point une modalit dvaluation des parties prenantes quant lutilisation

    des outils. DANS UN CONTEXTE DE PASSAGE DE LA PEDAGOGIE EN CLASSE

    INVERSEE.

    6) Adaptation de modules enseigns (dbute en 2014) afin daugmenter la prise en compte de

    la dimension digitale (e-recrutement / Outils Image Employeur /

    Administration distance / e-leadership / Marketing Digital / Outils gestion de projets gantt partag)

  • Outils collaboratifs Quelles volutions

    dans la pdagogie ?

    ?

    Augmentation : .du temps de prparation

    .du temps de disponibilit digitale

    Baisse : .dune partie du face face

    Comment valoriser le temps masqu ?

  • En conclusion :

    Outils de communication

    Leur utilisation est imite produire des ractions

    ou transfrer des lments volumineux

    A lapprciation de lintervenant

  • En conclusion :

    Vers loptimisation

    de lutilisation des outils collaboratifs

    Vers une utilisation accrue

    doutils pdagogiques

    limite

    Accompagnement ncessaire des quipes pdagogiques

    Mise en place dune

    valuation de la performance

  • Initiative de dveloppement des comptences

    e-leadership dans Pasc@line

    ISEP

    Projets associatifs dans le quota des projets SHS

    Dieudonn Abboud Directeur des tudes

  • Projets associatifs dans le quota des projets SHS

    Dieudonn Abboud

    Directeur de lenseignement

    26/09/2015 43Pascaline : e- leadership

  • plan

    Contexte

    LAPC : la place des comptences transverses

    Les leons dune approche pdagogique par le

    projet

    Pourquoi les projets associatifs ?

    Articulation avec le projet professionnel

    Modalits et Modes dvaluation

    Conclusion

    26/09/2015Pascaline : e- leadership 44

  • Contexte

    La densification de la couche technologique accrue par le

    numrique :

    Limpact du numrique, dj voqu, diffrentes chelles

    (socio-conomique, anthropologique et ducatif)

    Le modle de formation de lingnieur subit, en consquence,

    des transformations :

    26/09/2015Pascaline : e- leadership 45

    Science Technique Technologie

    Connaissance Comptence Mtier

  • Place des Humanits

    Le pilotage de la formation dingnieur par laval professionnel et ses consquences

    o de lasctisme du taupin vers lingnieur ouvert sur le monde et conscient

    de son rle dans les transformations qui sy oprent

    o de la logique de lacquisition des connaissances en vue du concours la

    logique du dveloppement des comptences en vue dun travail collaboratif

    en quipe

    o Penser son projet professionnel : interroger ses comptences et se projeter

    dans un avenir professionnel penser son mtier et penser son mtier

    Les Humanits et les comptences transverses associes occupent une part de plus en plus importante dans la formation dingnieur

    26/09/2015Pascaline : e- leadership 46

  • Les comptences transverses dans la formation de lingnieur ISEP

    Comptences transverses Comptences spcialises

    26/09/2015Pascaline : e- leadership 47

    Agir en acteur dynamique et

    efficace dans un groupe

    Agir en bon communicant dans

    un environnement scientifique et

    technique ouvert

    linternational

    Agir en professionnel

    responsable soucieux des enjeux

    stratgiques

    Agir en entrepreneur

    Rsoudre des problmes

    scientifiques et techniques (en

    TIC) pluridisciplinaires

    Concevoir des objets

    technologiques

    fonctionnement sr et normalis

    Comprendre les mthodes de

    recherche et les appliquer des

    problmatiques en TIC

    Agir en mode projet

  • Focus sur le savoir agir en acteur dynamique : vers le leadership

    26/09/2015Pascaline : e- leadership 48

    Agir en acteur dynamique et efficace dans

    un groupe

    Travailler en quipe, en rseau, et dans un environnement culturellement diversifi

    Animer une quipe, la motiver et la faire voluer

    Grer les conflits, la diversit et les diffrences

    Etre force de proposition

  • Mobiliser au-del des ressources cognitives

    Laspect intgrateur des comptences avec la mobilisation de ressources varies :o Ressources de nature cognitive

    o Ressources de nature conative en rapport avec la motivation

    o

    Dvelopper le leadership chez les lves ingnieurs fait passer du registre cognitif lautre conatif :o Le moi, le groupe et le jeu relationnel qui sous-tend leurs rapports entrent en

    jeu avec toutes les problmatiques associes

    Une mission pour le gnie pdagogique :o concevoir et mettre en place des dispositifs et situations appropries pour

    assurer cet aspect intgrateur dans le cas des comptences lies au leadership

    o Les pdagogies actives, les projets acadmiques, associatifs en font partie

    26/09/2015Pascaline : e- leadership 49

  • Leons dune approche pdagogique par le projet

    Apprendre par projet et en groupe : un moyen

    pdagogique de dvelopper les comptences

    transverses notamment le savoir agir en groupe o APP standard

    o APP avec des groupes mixtes (inter-coles : Ingnieur-Design-Management)

    o APP avec des donneurs dordre industriels

    Problmeso La pdagogie active par projet pose le problme de la sociologie du

    groupe : structuration naturelle avec mergence de statuts et de rles

    diffrents : le rfrent, le chef , le coordinateur, le suiveur

    o Du moi contre tous moi avec le groupe un jeu relationnel est ouvert :

    Comment assurer la cohsion du groupe ? Comment prendre sa place,

    Comment faire adhrer les autres ses ides ?

    o La complexit des projets : facteur de clivage disciplinaire pour le groupe

    o Lvaluation des comptences transverses :

    Difficults intrinsques

    Prudence et rticences des enseignants

    26/09/2015Pascaline : e- leadership 50

  • Le regard des apprenants en APP :Aspiration au leadership

    Quel rle estimez-vous avoir

    jou dans votre groupe ?

    Rfrent du groupe et rle

    moteur ?

    26/09/2015Pascaline : e- leadership 51

    0

    10

    20

    30

    40

    50

    60

    70

    Dynamique et

    moteur

    Dynamique Pas assez

    dynamique

    Neutre0

    10

    20

    30

    40

    50

    60

    70

    80

    Le rfrent Le rfrent et autres

    membres

    autres membres

  • Mais la dmotivation nest pas exclue

    Etat de votre motivation au cours de lAPP

    Le concept de l'APP est une pdagogie qui s'est rvle

    enrichissante tant sur le plan

    d'acquisition des

    connaissances que sur le plan

    organisationnel. Nanmoins, le

    droulement du projet s'est

    confront plusieurs

    problmatiques dont

    l'implication de chaque

    personne dans le groupe.

    26/09/2015Pascaline : e- leadership 52

    0

    5

    10

    15

    20

    25

    30

    35

    40

    45

    50

    Motiv Dmotiv Motiv puis

    dmotiv

    Dmotiv puis

    motiv

  • Projets associatifs : de lpanouis-sement la professionnalisation Objectifs :

    o Offrir des situations propices au dveloppement des comptences transverses

    en dehors du cadre acadmique strict

    o Valoriser les initiatives qui forgent lesprit dquipe, lengagement personnel et

    le leadership

    Modalits o Simpliquer dans la vie dune association existante lISEP en portant un projet

    et le menant terme : de lhumanitaire au thtre

    o Crer ou restructurer une entit associative : restructurer le BDE de lcole

    Articulation avec le projet professionnelo Comment construire son projet professionnel : des ateliers de rflexion sur soi-

    mme et ses prfrences au bilan des comptences en vue dun

    positionnement sur le march, passant par les rflexions sur les diffrentes

    expriences et choix effectus au cours de la formation

    o Les projets associatifs apportent des preuves de dveloppement de

    comptences notamment en matire de management dquipe et de

    leadership

    26/09/2015Pascaline : e- leadership 53

  • Modalits Modes dvaluation

    Rapport dactivits coupl

    une dclaration de comptences vrifiables

    Suivi du projet par la

    direction des tudes et

    soutenance du rapport

    final

    Suivi du stage, et

    soutenance dun rapport

    final

    26/09/2015Pascaline : e- leadership 54

    Engagement dans des

    activits associatives

    courantes (1crdit/an : 30

    heures de travail environ)

    Cration ou restructuration

    dune association (2,5 5

    crdits en 2e anne :

    module lectif)

    Faire partie du Bureau

    dune association phare

    (BDE, JE): stage associatif

    de 5 mois (25 crdits)

  • Conclusion

    La prise en compte de comptences transverses dans la

    formation des ingnieurs appelle des modles pdagogiques

    nouveaux dans les espaces :o Acadmique

    o Professionnel

    o Associatif

    Lexercice associatif a la vertu de donner des degrs de libert

    supplmentaires quant au dveloppement de ce type de

    comptences

    La tendance est alors une formation de plus en plus

    personnalise : des ressources et des comptences nouvelles se rvlent indispensables pour accompagner cette volution.

    26/09/2015Pascaline : e- leadership 55

  • Merci de votre coute

    26/09/2015Pascaline : e- leadership 56

  • Initiative de dveloppement des comptences

    e-leadership dans Pasc@line

    cole des Mines de Nantes

    Organisation et Management en Technologies de lInformation

    Franois de Corbire Professeur

  • Institut Mines-Tlcom

    Loption OMTIORGANISATION ET MANAGEMENT DES

    TECHNOLOGIES DE LINFORMATION

    Franois de Corbire

  • Institut Mines-Tlcom

    La formation Ingnieur Mines Nantes

    Loption OMTI

    Dbouchs

    59 26/09/2015 OMTI

  • Institut Mines-Tlcom

    La formation Ingnieur

    Mines Nantes

    26/09/2015 OMTI60

  • Institut Mines-Tlcom

    Le profil

    professionnel de la conduite de projets

    technologiques

    sens des responsabilits, vision globale du

    problme, recours lexprience

    mode daction sur les moyens pour parvenir un

    objectif

    connaissances scientifiques, techniques et

    organisationnelles pour choisir et mettre en uvre les

    solutions

    61 26/09/2015 OMTI

  • Institut Mines-Tlcom

    Formation ingnieur: architecture

    sept Oct Nov Dc janvi Fv mars avril mai juin juil aot

    Anne 1

    ou

    vert

    ure

    Inte

    r-se

    mes

    tre

    stag

    e o

    pr

    ate

    ur

    (4s)

    2x3

    0 E

    CTS

    Fondements scientifiques, Mthodes pour l'ingnieur, Analyse et pilotage des

    entreprises

    Fondements scientifiques, Mthodes pour l'ingnieur, Analyse et pilotage des

    entreprises

    langues langues

    Projet #1 Projet #2

    Sport Sport

    Projet socital

    Anne 2

    Inte

    r-se

    mes

    tre

    stage ingnieur (10 12 semaines) (tranger)

    2x3

    0 E

    CTS

    Fondements scientifiques, Mthodes pour l'ingnieur, Analyse et pilotage des entreprises

    option

    DomaineSciences sociales et de gestion

    langues langues

    Projet #3 Projet #4

    Sport Sport

    Projet socital

    Anne 3

    2x3

    0 E

    CTS

    option

    Projet #6 fin d'tude 30ECTS (France ou tranger) (5 6 mois)Projet d'option #5

    Sciences sociales et de gestion pour les options62

  • Institut Mines-Tlcom

    Les options Mines Nantes

    12 Units de valeur scientifiques et techniques

    (45h edt, 6 en A2, 6 en A3)

    2 projets associs

    Projet doption (60h edt au S5)

    Projet de fin dtudes (S6)

    2 Units de valeur SSG ddies (droit, sociologie

    des organisations, stratgie, contrle de gestion)

    Choix de llve et validation du choix en fin dA1

    63 26/09/2015 OMTI

  • Institut Mines-Tlcom

    Les options Mines Nantes

    Gnie de lEnvironnement

    (dpt SEE)

    Gnie des Systmes Energtiques (dpt SEE)

    Nuclaire: Technologies Sret et

    Environnement (dptSubatech)

    STAR Racteurs (dpt Subatech)

    Automatique et Informatique Industrielle

    (dpt AutoProd)

    Gestion des Oprations en Production et Logistique

    (dpt AutoProd)

    Qualit et Sret de Fonctionnement (dpt AutoProd)

    Gnie des systmes

    informatiques (dpt Info)

    Gnie informatique pour laide la

    dcision (dpt Info)

    Organisation et Management des Technologies de lInformation (dpt SSG)

    OMTI64 26/09/2015

  • Institut Mines-Tlcom

    Loption OMTI

    26/09/2015 OMTI65

  • Institut Mines-Tlcom

    ORGANISATION ET MANAGEMENT DES

    TECHNOLOGIES DE LINFORMATION

    66 26/09/2015

    Mission gnrique de lingnieur OMTI

    Des TI aux SI

    Les TI : dispositifs techniques permettant de

    saisir, traiter, stocker et communiquer des

    informations

    Le SI : systme dinterprtations dun ensemble

    dacteurs sociaux qui mmorisent et

    transforment des informations via des

    technologies et des modes opratoires.

    Accompagner les entreprises dans leurs projets en systmes dinformation

    Dans les projets SI, les aspects

    technologiques interagissent avec les

    aspects stratgiques, organisationnels et

    sociaux !

    Former les lves aux mtiers du conseil en SI et de la matrise douvrage

    Objectif de la formation OMTI

    Lingnieur OMTI doit matriser le pilotage

    des projets SI par la comprhension des

    enjeux stratgiques et organisationnels

    des TI

    OMTI

  • Institut Mines-Tlcom

    Cadrage

    Dfinition du primtre

    Organisation

    Planification

    Conception

    Recueil et analyse des besoins

    Cahier des charges/spcifications fonctionnelles

    Appel doffres, rponses (spcifications techniques), contractualisation

    Ralisation

    Dveloppements

    Paramtrage

    Prototypage

    Implmen-tation

    Validation, tests (techniques, fonctionnels, utilisateurs)

    Dploiement, mise en production

    Avant-projet (prparation, lancement)

    Aprs-projet (maintenance, volution)

    Conduite

    du c

    hangem

    ent

    La conduite

    de projet SI

    OMTI67 26/09/2015

  • Institut Mines-Tlcom

    Deux domaines de comptences en interaction

    Management des SI

    Sciences des organisationsConduite du changementGestion de projetDiagnostic organisationnel et informationnel

    Mthodes danalyse et de conceptionGnie logicielArchitecture technique des systmes

    Informatique

    MOA/AMOA, une place stratgique aux

    comptences recherches

    OMTI68 26/09/2015

    En A2 En A3

  • Institut Mines-Tlcom

    Evolution et carrires

    26/09/2015 OMTI69

  • Institut Mines-Tlcom

    Dbouchs

    Des carrires et des missions

    dans tous les secteurs dactivit

    Grands comptes

    TOTAL

    Bouygues Telecom

    TF1

    LOral

    Casino

    Engie

    SNCF

    BNP Paribas

    Socit Gnrale

    Crdit Agricole

    Conseil en organisation et

    management

    PwC

    EY

    Kurt Salmon

    Accenture

    Solucom

    CapGemini

    CGI

    Sopra/Steria

    Abington, Exeis, Weave

    70 26/09/2015 Modle de prsentation Mines Nantes

  • Institut Mines-Tlcom

    Dbouchs

    Une moyenne de 20 ingnieurs OMTI par an depuis 2000

    INGENIEUR CHEF DE

    PROJET

    Piloter

    Grer les ressources

    Planifier

    Mettre en production

    INGENIEUR CONSULTANT

    Comprendre et traduire les

    besoins

    Accompagner le client

    Analyser

    Prconiser

    71 26/09/2015 Modle de prsentation Mines Nantes

    INGENIEUR DAFFAIRES

    Comprendre et traduire les

    besoins

    Raliser des offres

    commerciales

    Grer la relation client

  • Institut Mines-Tlcom

    Les volutions de loffre de formation

    Leadership dans le

    domaine du numrique

    depuis 15 ans :

    Conduite et pilotage des

    projets SI

    Analyse des SI et des projets

    (diagnostic, analyse des

    besoins, modlisation,

    alignement stratgique, outils

    de gestion, conduite du

    changement)

    Spcificits des projets

    technologiques (ERP, CRM,

    BI, e-business, Reporting)

    Emergence de dbouchs

    Mise en uvre et

    administration de rseaux

    sociaux dentreprise

    Evolution de lenvironnement

    numrique de travail des

    salaris

    Et volution de cours :

    Stratgie et transformation

    numrique

    Les effets du numrique

    72 26/09/2015 Modle de prsentation Mines Nantes

  • Institut Mines-Tlcom

    Merci pour votre attention

    Questions ?

  • Initiative de dveloppement des comptences

    e-leadership dans Pasc@lineTlcom Nancy

    IAMD : Ingnierie et Applications des Masses de Donnes

    Olivier Festor Directeur et Adrien Coulet Professeur

  • INGNIERIE ET

    APPLICATIONS DES

    MASSES DE DONNES

    (IAMD)

    Olivier Festor, Directeur

    Adrien Coulet, Porteur du projet

    Les comptences du e-leadership, pasc@line

    25 septembre 2015

    75

    Comment et pourquoi les Big Data sont entres TELECOM Nancy ?"

  • Ecosystme acadmique

    samedi 26 septembre 2015 76

  • Ecosystme Recherche & Innovation

    samedi 26 septembre 2015 77

    http://www.cran.uhp-nancy.fr/index.htmlhttp://www.cran.uhp-nancy.fr/index.html

  • TELECOM Nancy aujourdhui

    Formation dingnieurs en 3

    ans

    Recrutement 80% CPGE

    Tlcom INT (CMT en 2016)

    La prpa des INP

    AST en 1A & 2A

    424 lves

    2 formations

    5 approfondissements

    samedi 26 septembre 2015 78

    Tronc Commun

    I

    L

    T

    R

    S

    S

    I

    E

    L

    E

    I

    A

    M

    D

    M

    o

    b

    i

    l

    I

    t

    s

    M

    2

    R

    18

    mo

    is1

    8 m

    ois

  • Pourquoi un nouvel approfondissement ?

    Un choix stratgique

    Une offre originale dans lcosystme

    Repenser le rle et le mtier de nos ingnieurs au cur des entreprises (e-leaders)

    Un timing favorable au changement

    comptences CPGE (Informatique, Probabilits, BDD)

    Une croissance des effectifs (+80% depuis 2009)

    1 porteur engag : Adrien Coulet

    Un adossement recherche solide

    quipe Orpailleur (Fouille de donnes)

    quipe Madynes (Cloud, Rseaux, Scurit)

    quipe Neurosys (Computational System Neuroscience)

    Un contexte favorable aux donnes

    INSEE Metz, CHRU, cole de chirurgie,

    Ouverture des donnes publiques (Grand Nancy, )

    Donnes massives en recherche (LHS, )

    samedi 26 septembre 2015 79

  • Le processus de cration

    Un Mail !

    Un travail collaboratif

    Groupe de travail interne de 10 personnes

    Sondages auprs

    des lves

    des anciens lves

    Un processus institutionnel

    Conseil de perfectionnement

    Conseil dcole

    samedi 26 septembre 2015 80

  • Les comptences vises (1/2)

    samedi 26 septembre 2015 81

    (1) Accder, structurer,

    intgrer et conserver les donnes

    (2) Analyser et

    fouiller les donnes

    (3) Evaluer et interprter

    les rsultats danalyse

    Etre capable de mener un processus danalyse de donnes

    de bout en bout et cela mme si ces donnes

    sont complexes et volumineuses

  • Les comptences vises (2/2)

    1 - Les mthodes danalyse de donnes choisir et appliquer des mthodes danalyse de donnes

    statistique, dapprentissage, de fouille de grands volumes de donnes

    2 - Lingnierie informatique pour les masses de

    donnes maitriser le dveloppement et la mise en uvre doutils

    informatiques capables de distribuer des donnes et des processus

    3 - La matrise de la logique mtier comprendre les donnes et la logique dune entreprise pour

    orienter lanalyse suivant la meilleure stratgie.

    samedi 26 septembre 2015 82

  • Le contenu pdagogique (1/3)Statistiques et Analyse de Donnes,

    Fouille de Donnes, Intelligence Artificielle,

    Visualisation de Donnes

    Algo. Parallle, Algo. Distribue,

    Cloud Computing, BD Avances,

    Gestion de Masses de Donnes,

    Evaluation de Perf., Codage de linformation,

    Systmes Base de Connaissances,

    Systme Dcisionnels

    Hackathon Big Data,

    Module Orient Mtier 1,

    Module Orient Mtier 2.

    samedi 26 septembre 2015 83

    1 - analyse de donnes

    2 - ingnierie informatique

    3 - logique mtier

  • Le contenu pdagogique (2/3)

    Hackathon Big Data

    1 semaine bloque pendant la 3me anne

    5 quipes

    Les projets sont proposes par les partenaires industriels

    (qui amnent donnes, coaching et sponsoring)

    Soire pizza, petits djeuners, pub, etc.

    Rsultats et prix le vendredi soir

    Exemples :

    Dveloppement dun modle de prdiction daccidents de la route pour les

    jeunes conducteurs partir de donnes daccidents rpertoris en France

    Fouille de donnes de e-sport

    http://hackathon.telecomnancy.eu/

    samedi 26 septembre 2015 84

    http://hackathon.telecomnancy.eu/

  • Le contenu pdagogique (3/3)

    Les Modules Orients Mtiers

    Orientation donnes biomdicales

    Projet 2A sur des donnes biologiques

    Identification de profils de patientes atteintes de cancer du sein partir de donnes

    transcriptomiques et cliniques (R, corrlations, clustering, visualisation de donnes)

    Projet 3A sur des donnes mdicales

    Fouille de donnes de patients du CHU de Nancy (anonymisation, rgles dassociation,

    motifs frquents)

    Orientation donnes des villes intelligentes

    Projet 2A sur les donnes de mobilit Nancy (avec le Grand Nancy)

    Projet 3A sur des donnes de consommation nergtique (avec GrDF) [en prparation]

    samedi 26 septembre 2015 85

  • Positionnement par rapport aux autres

    formations ( la date dlaboration du projet)

    / ENSAI, ENSAE : centres sur une vision statistique des BigData

    / ENSIMAG - Grenoble Ecole de Management : centre sur les applications dcisionnelles et managriales des Big Data

    / TELECOM ParisTech : pour la formation continue des ingnieurs

    Des formations complmentaires MOOCS: Coursera (+10 cours)

    DataScienceTech Institute Msc

    Centrale-Supelec & ESSEC : MSc in Data Science and Business Analytics

    La Formation IAMD de Tlcom Nancy est centre sur le savoir faire de lcole : lInformatique et le Logiciel

    samedi 26 septembre 2015 86

  • Linfrastructure informatique

    2013: Un cluster "maison" avec 5

    machines de lcole

    2014: Un cluster de machines virtuelles

    de la direction du numrique de

    luniversit

    2015:

    Financement dun cluster de 30k

    (FEDER et fonds propres) ddi aux Big

    Data, mutualis avec le dpartement Math-Info de lUniversit de Lorraine

    Accs BlueMix & Services Watson IBM

    samedi 26 septembre 2015 87

  • La premire promotion (1/4)

    Diplme en octobre 2015

    samedi 26 septembre 2015 88

  • La premire promotion (2/4)

    samedi 26 septembre 2015 89

    Quels outils ou

    mthodes utilisez-vous ?

    Est ce que votre stage de 3me anne tait en lien avec les masses de donnes ?

  • La premire promotion (3/4)

    samedi 26 septembre 2015 90

  • La premire promotion (4/4)

    samedi 26 septembre 2015 91

  • Le mtier : Data Scientist

    samedi 26 septembre 2015 92

    Quel sera l'intitul de votre poste ?

  • Tmoignages (1/3)

    Jean, Ingnieur informatique au Ministre de la Dfense

    Stage 3A : Analyse de donnes de scurit au Ministre de la dfense

    Fouille de donnes, clustering

    Projet Industriel 3A : Systme de recommandation pour une start-up

    Stage 2A : Traitement et visualistation de donnes lANSM

    samedi 26 septembre 2015 93

  • Tmoignages (2/3)

    Jeanne, Data scientist, La ruche qui dit oui !

    Stage 3A : Master en change avec lUniversit dAalto, Finlande

    Fouille et analyse de donnes de protestations sociale sur Twitter

    Stage 2A : Traitement et visualisation de donnes astronomiques

    lObservatoire Astronomique de Strasbourg

    samedi 26 septembre 2015 94

  • Tmoignages (3/3)

    Jules, Ingnieur systme et virtualisation, Worldline (Atos)

    Stage 3A : Garantir laccs aux ressources dans une solution

    d "Elastic Computing", Worldline (Atos)

    Cloud Computing, Hadoop, Spark

    Projet industriel 3A : Dveloppement dun outil de visualisation

    gnrique pour des donnes htrognes, NIST, USA

    Stage 2A : Optimisation dun systme de modlisation de systme

    complexes, the COSMO Company

    R, paralllisation

    samedi 26 septembre 2015 95

  • Remerciements et Questions

    Merci Pasc@line et Yves POILANE

    Merci la premire promotion dIAMD pour leur

    enthousiasme

    Questions ?

    olivier.festor@telecomnancy.eu

    adrien.coulet@telecomnancy.eu

    samedi 26 septembre 2015 96

    mailto:olivier.festor@telecomnancy.eumailto:adrien.coulet@telecomnancy.eu

  • Conclusion

    Yves Poilane

    Directeur de Tlcom ParisTech

    Vice-Prsident de Pasc@line

  • Conclusions et recommandations Dvelopper les enseignements sur limpact du numrique dans Sciences

    Humaines et Sociales, via des Mooc Spooc pour nos futurs ingnieurs

    Mener en permanence une rflexion sur lvolution de nos pdagogies en

    prenant en compte la transformations numrique de nos enseignements.

    Mettre en uvre les principes du travail avec des outils collaboratifs dans

    les projets de nos coles.

    Dvelopper la reconnaissance de la place des travaux associatifs dans les

    valuations des comptences en matire de SHS, Management

    La notion de leadership doit sentendre comme un dveloppement de la

    capacit de nos tudiants :

    1. Optimiser l'efficacit des organisations et des processus,

    2. Explorer de nouvelles possibilits de chane de valeur et,

    3. Identifier de nouveaux business.

    Les technologies impactantes devraient toutes tre abordes sous la forme

    dune sensibilisation en tronc commun dans lensemble de nos

    tablissements denseignement suprieur du Numrique

    98 Conf e-leadership du 25 sept 2015

  • RemerciementsMerci tous les tablissements membres qui ont rpondu au questionnaire

    dauto-valuation, merci tous les intervenants qui ont prpar cette

    confrence et merci au groupe de travail de lObservatoire Pasc@line pour

    leur contribution ce rapport :

    Pierre BAYLET (Consultant)

    Nol BOUFFARD (Sopra-Steria)

    Pascal BROUAYE (PULV)

    Alain BRAVO (Acadmie des Technologies)

    Gilbert DEUNF (Istecia)

    Claude GUEDAT (INSA LYON)

    Frdric MEUNIER (EFREI)

    Tristan MONROE (METANEXT)

    Christine SANCHI (ORACLE)

    Christian COLMANT (Pasc@line)

    Merci toutes et tous, nous pourrons maintenant changer, avec vous, au

    cours dun cocktail prvu dans la Hall Barrault.

    Les prsentations, les documents de cette confrence sont en ligne sur

    http://www.assopascaline.fr/650_p_33352/observatoire.html les vidos le seront ensuite

    99 Conf e-leadership du 25 sept 2015

    http://www.assopascaline.fr/650_p_33352/observatoire.html