Conspirationnisme: un état des lieux

  • Published on
    18-Jan-2016

  • View
    15.738

  • Download
    0

DESCRIPTION

Note d'analyse de l'Observatoire des radicalits politiques de la Fondation Jean Jaurs, rdige par Rudy Reichstadt.

Transcript

Radicalits politiquesObservatoirevrebsOilacidaR eriotasueqitilo pss pti * Animateur du site ConspiracyWatch.infoCONSPIRATIONNISME : UN TAT DES LIEUXRudy Reichstadt*Note n 10 - Fondation Jean-JaursObservatoire des radicalits politiques - 24 fvrier 2015es attentats de Paris des 7 et 9 janvier 2015 ont eu un effet collatral inattendu :la dsignation, de la part des plus hautes autorits de ltat, du conspirationnismecomme problme public. Le 27 janvier 2015, dans son discours prononc pourle 70me anniversaire de la libration du camp dAuschwitz-Birkenau, le prsident de laRpublique a ainsi affirm que le complot, le soupon, la falsification taient parmiles principaux ressorts de lantismitisme et que les thories du complot [] ont, dansle pass, conduit dj au pire , exhortant se souvenir que cest dabord par le verbeque sest prpare lextermination . Quelques jours plus tt, dans un contexte marqupar la remise en cause, sur Internet et jusque dans les salles de classe, de la vracit dela version officielle des attentats contre Charlie Hebdo et lHyper Cacher de la Portede Vincennes, la ministre de lducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, avait fustigsans ambages ces thories du complot qui sont en train de miner notre jeunesse tandisque la ministre de la Culture, Fleur Pellerin, les qualifiait de ferments de haine et dedsintgration de la socit .Indite, cette condamnation du conspirationnisme pourrait constituer lamorce duntournant dans la manire denvisager les multiples ratiocinations complotistes qui accom-pagnent dsormais presque rituellement lannonce dune actualit choquante oumarquante. Les thories du complot ont en effet pu prolifrer dans une indiffrencepolitique et mdiatique traduisant une certaine rticence leur faire une publicit indue,si tant est que toute tentative visant les dmentir ou les rfuter sexpose au risque de lesrpandre. Mais lanalyse critique du conspirationnisme est loin davoir toujours bonnepresse, jusqu tre parfois caricature en complophobie 1. Le conspirationnismebnficie en effet dune relative indulgence, voire dune complaisance de la part dune partiedu champ intellectuel prompt voir dans le mot qui le dsigne un concept frauduleux 2ne renvoyant aucune ralit tangible et dpourvu de toute valeur heuristique.L1. Alain Garrigou, Vous avez dit complot , blog.mondediplo.net, 21 juin 2011.2. Guillaume Weill-Raynal, Les Nouveaux dsinformateurs, Armand Colin, 2007.LObservatoire des radicalits politiques de la Fondation Jean-Jaurs est une structure de recherche animepar le politologue Jean-Yves Camus et ddie aux dynamiques radicales politiques, religieuses quitravaillent les socits europennes et mettent mal le paradigme de lhumanisme galitaire. Son objectifest notamment de dessiner une cartographie dynamique de ces mouvances extrmes dans leurs dimensionslectorales, idologiques et activistes, en inscrivant les vnements rcents dans leur temps long.CONSPIRATIONNISME : UN TAT DES LIEUXNote n 10 - Fondation Jean-JaursObservatoire des radicalits politiques - 24 fvrier 2015La querelle smantique peut paratre byzantine. Elle rvle pourtant le fond du dbat.Chez certains tenants dune approche militante des sciences sociales, le conspiration-nisme ne serait rien dautre quune tiquette infamante visant rduire au silenceceux qui entreprendraient de sintresser aux ressorts cachs de la domination. Le termede thorie du complot est ainsi souponn dtre une arme dirige contre la sociologiedu dvoilement, cre artificiellement dans le but de disqualifier la critique sociale .Cette objection, porte notamment par Luc Boltanski3, pointe aussi bien les limitesde cette expression mal forme 4 de thorie du complot que son indniable pouvoirde disqualification.Reste que ce concept, pour imparfait quil puisse paratre, ne se serait peut-tre pas imposdans le langage courant5 sil ne dsignait un phnomne ayant quelque rapport avecla ralit. Le conspirationnisme na longtemps suscit de ce ct-ci de lAtlantiquequune attention et un intrt limits de la part des chercheurs en sciences sociales oudes historiens. Aux tats-Unis au contraire, il a fait lobjet dune trs abondante littraturesavante depuis les annes 1960. Tandis que le mot conspirationnisme a fait son entreen 2011 dans un dictionnaire franais6, les occurrences de lexpression thorie ducomplot se sont singulirement multiplies depuis la fin des annes 1990, investissantles lexiques politique, universitaire et mdiatique7.Le conspirationnisme peut se dfinir comme une tendance attribuer abusivement loriginedun vnement choquant et/ou dramatique (catastrophe naturelle, accident industriel,crise conomique, mort dune personnalit, attentat, rvolution) un inavouable complotdont les auteurs ou ceux qui il est rput profiter conspireraient, dans leur intrt, tenir cache la vrit. Une thorie du complot consiste par consquent en unrcit alternatif qui prtend bouleverser de manire significative la connaissance quenous avons dun vnement et donc concurrencer la version qui en est communmentaccepte, stigmatise comme officielle .Le conspirationnisme, entre archasme et modernitLe conspirationnisme est un phnomne ambivalent, qui traduit bien des gards unesurvivance de la pense magique tout en sinscrivant pleinement dans la modernit. Pierre-Andr Taguieff suggre quil rpond un besoin de renchantement du monde , selonlexpression forge par Peter L. Berger. Karl Popper y voyait quant lui une scularisationwww.jean-jaures.org 23. Luc Boltanski, Enigmes et complots. Une enqute propos denqutes, NRF essais, 2012. 4. Dans son Court trait de complotologie (Mille et une nuits, 2013), Pierre-Andr Taguieff parle ainsi de lexpression mal forme thorie du complot quil qualifie de malheureuse et trompeuse . Plutt que dethorie du complot, pour tre rigoureux, il faudrait utiliser judicieusement les expressions suivantes, en allantdu moins labor au plus labor : rumeur de complot, peur dun complot, hypothse du complot, imaginaire ducomplot, idologie du complot, mythe ou mythologie du complot .5. Elle est par exemple utilise pour la premire fois dans Le Monde dans un article dat du 7 octobre 1966 vo-quant lassassinat du prsident Kennedy. Les occurrences commencent se multiplier partir des annes 1980.6. Le Petit Larousse illustr 2012 puis Le Petit Robert 2014.7. Thorie du complot est la traduction en franais de conspiracy theory dont la premire occurrence apparatsemble-t-il dans The Journal of mental science en 1870. On en trouve une seconde occurrence dans un articlede The American Historical Review en 1909. Karl Popper reprend le terme son compte en 1948 dans le textede sa confrence au Xme congrs international de philosophie Amsterdam, intitule Prdictions et prophtiesdans les sciences sociales .CONSPIRATIONNISME : UN TAT DES LIEUXNote n 10 - Fondation Jean-JaursObservatoire des radicalits politiques - 24 fvrier 2015des superstitions religieuses o les dieux dHomre, dont les complots expliquent la guerrede Troie, y sont remplacs par les monopoles, les capitalistes ou les imprialistes 8. De fait,le mythe du complot mondial tient dun providentialisme lacis qui substitue la mainde Dieu celles de marionnettistes en chair et en os singniant tirer les ficelles du mondedans les coulisses. Surtout, le conspirationnisme partage avec la science modernelide que la vrit nest pas donne immdiatement, quil faut aller la chercher derrireles apparences, que les dogmes et les paroles officielles mritent dtre questionns. Lecomplotisme se rclame ainsi du doute. Il se prsente nous par des atours prestigieuxdu scepticisme et de la pense critique alors mme que la mentalit conspirationnisteressortit une forme de pense antiscientifique. Comme la mis en vidence une tudede psychologie publie en 2013, les tenants de la thorie du complot sont plus susceptiblesque les autres de rejeter des faits ou des consensus scientifiques comme lalunissageou le rchauffement climatique9. De plus, en saffranchissant de la charge de la preuve,le complotiste immunise son discours contre toute critique, limpossibilit prouvercatgoriquement le complot tant retourne en signe de la toute-puissance du complot.Mais le conspirationnisme a aussi partie lie avec notre imaginaire dmocratique contem-porain. Raoul Girardet compte ainsi le mythe de la Conspiration au nombre des quatregrands mythes politiques10 qui structurent les grandes doctrines des deux derniers sicles.Comme la en outre peru Franois Furet dans sa rflexion sur la Rvolution franaise11,lide du complot est propre sduire la fois une sensibilit morale fond religieux,habitue considrer le mal comme produit par des forces caches, et la convictiondmocratique nouvelle, selon laquelle la volont gnrale, ou nationale, ne peut rencontrerdopposition publique des intrts particuliers . De sorte que le complot recompose[] lide dun pouvoir absolu, abandonn par le pouvoir dmocratique. Mais la suitedu transfert de lgitimit opr, qui est le signe mme de la Rvolution, ce pouvoir absoluest dsormais cach, quoique redoutable, alors que lautre est rgnant, quoique fragile.Comme la volont du peuple, le complot est un dlire sur le pouvoir ; ils composent lesdeux faces de ce quon pourrait appeler limaginaire dmocratique du pouvoir .Le conspirationnisme comme phnomne hypermoderne : le facteur technologiqueIl existe sans doute une stabilit trs forte des thmes complotistes travers les deuxderniers sicles. La tendance, caractristique, minimiser sinon nier la part de hasard,dimprvisible, de fortuit qui intervient dans la ralit y est inversement proportionnelle celle qui surinterprte les faits, cherchant des signes l o il ny en a pas et confrant unsens explicatif des liens qui, pour tre objectifs, nen sont pas ncessairement signifiants.La structure discursive de la thorie du complot na pas fondamentalement volu etses thmes se renouvellent pour lessentiel par lactualisation de mythes complotisteswww.jean-jaures.org 38. Karl Popper, La Socit ouverte et ses ennemis. Tome 2 : Hegel et Marx, Seuil, 1979, p. 67.9. Stephan Lewandowsky, Klaus Oberauer et Gilles Gignac, NASA faked the moon landing|Therefore (Climate)Science is a Hoax: An Anatomy of the Motivated Rejection of Science , Psychological Science, mai 2013,vol. 24, n 5, 622-633.10. Raoul Girardet, Mythes et mythologies politiques, Seuil, 1986.11. Franois Furet, Penser la Rvolution franaise, Gallimard, 1978.CONSPIRATIONNISME : UN TAT DES LIEUXNote n 10 - Fondation Jean-JaursObservatoire des radicalits politiques - 24 fvrier 2015prexistants : le mythe du complot sioniste mondial rpond celui du complot juif interna-tional ; le mythe du complot illuminati12 fait cho celui du complot maonnique. Plusrcemment, la ractivation du mythe Rothschild 13 a pu galement tre observe la faveurde lentre ddouard de Rothschild dans le capital de Libration, de la circulation dunerumeur affirmant quune loi bancaire vote en 1973 stigmatise sous le nom de loiPompidou-Rothschild 14 serait lorigine de la crise de la dette franaise ou encore de lapublication, trs relaye sur les rseaux conspirationnistes (et notamment par le blogueurtienne Chouard), de la version franaise de louvrage de lantismite amricain EustaceMullins15, Les Secrets de la Rserve fdrale16.Cependant, la monte en puissance dInternet a considrablement chang la donne. Internetsest en effet accompagn dune propagation indite du conspirationnisme dans le dbatpublic, simposant au cours des quinze dernires annes comme un contre-espace public nimb de la lgitimit de la vox populi et se dfinissant en rupture avec les mdias tradi-tionnels.Dmultipliant les possibilits de rendre publiques, et donc potentiellement diffusables grande chelle, toutes les spculations imaginables, Internet a acclr la diffusion dethories du complot. La rapidit de circulation de linformation, que rendent possibleles rseaux sociaux en particulier, favorise la prolifration de contenus douteux dont lavrification suppose un investissement en temps dont la plupart dentre nous nest pastoujours prt sacquitter avant de partager un contenu17.Internet confre en outre des millions dinternautes anonymes un privilge dextraterri-torialit leur permettant de simproviser enquteur ou journaliste participatif sansavoir, sauf exception rare, rendre le moindre compte. Il agit ds lors comme une formidablecaisse de rsonnance des thories du complot, mettant tout un chacun en contact avecdes thses qui, autrefois, auraient circul de manire confidentielle, dans les franges lesplus marginales de la socit18. Internet renforce enfin le biais de confirmation (on y trouvece que lon vient y chercher), offrant tous la possibilit de choisir, de manire consumriste,la version de la ralit qui conforte le plus ses propres reprsentations.www.jean-jaures.org 412. Lordre des Illumins de Bavire ou Illuminati est une socit secrte anticlricale fonde en 1776 etdissoute en 1784. Dans les annes 1790, des auteurs contre-rvolutionnaires laccusent davoir foment laRvolution franaise. Selon la version conspirationniste, les Illuminati nauraient jamais cess dexister ettravailleraient actuellement lavnement dun Nouvel Ordre mondial visant assurer sa domination funestesur le monde.13. Cf. Christophe Lastcoures, Le mythe Rothschild , Dictionnaire historique des patrons franais, Flam-marion, 2010.14. Cf. Alain Beitone, La loi Pompidou, Giscard, Rothschild vote en 1973 empcherait ltat de battremonnaie , Le Monde, 29 dcembre 2011.15. Collaborateur rgulier du journal dextrme droite American Free Press, Eustace Mullins (1923-2010) fut lauteurde plusieurs ouvrages antismites et ngationnistes comme The Biological Jew, Adolf Hitler: An Appreciation ou encoreThe Holocaust Explained.16. Eustace Mullins, Les Secrets de la Rserve fdrale, d. Le Retour aux sources, 2010 [1952], traduction deJean-Franois Goulon, prface de Michel Drac. Ancien membre du bureau national dgalit & Rconciliation,le mouvement fond par Alain Soral (quil a quitt en 2010), Michel Drac est un blogueur proche de la mouvanceidentitaire. Il est le cofondateur des ditions Le Retour aux sources au catalogue desquelles figure notammentlouvrage de lconomiste nazi Gottfried Feder, Manifeste pour briser les chanes de lusure.17. Cf. Grald Bronner, La dmocratie des crdules, PUF, 2013.18. Cf. Grald Bronner, Leffet "Fort" et les damns du mythe du complot , Raison publique, n 16, juin 2012.CONSPIRATIONNISME : UN TAT DES LIEUXNote n 10 - Fondation Jean-JaursObservatoire des radicalits politiques - 24 fvrier 2015Les ressorts psychosociologiques de la thorie du complotPourquoi la thorie du complot fonctionne-t-elle ? Pour le comprendre, il convient desinterroger sur ses fonctions sociale et psychologique. Comme lexplique Grald Bronner,les thories du complot sont fondes sur un effet de dvoilement trs satisfaisant pourlesprit, un sentiment proche de ce que nous ressentons lorsque nous dcouvrons la solutiondune nigme 19. Leur attractivit dcoulerait en partie de cette satisfaction cognitive.Elles permettraient leurs promoteurs de se distinguer socialement, leur renvoyant une imageflatteuse deux-mmes. De son statut de minoritaire, le conspirationniste ferait une force,se prsentant comme un chercheur de Vrit , un rsistant voire un dissident participant dune avant-garde claire, affichant laplomb de celui qui on ne la fait pas ,le sentiment de supriorit de liniti qui a un coup davance sur les autres et sait lire ledessous des cartes. Admettre que quelque chose ne va pas dans la thse officielle, com-prendre la faon dont videmment elle a t fabrique, explique Mathieu Kassovitz dansune vido conspirationniste poste sur Internet pour le dixime anniversaire des attentatsdu 11 septembre 2001, cest un travail sur [soi] que beaucoup de gens ne sont pas capablesde faire, que la majorit nest pas capable de faire 20. Il est alors possible de formerlhypothse que lapprentissage de la politique et de lhistoire via le visionnage de vidosconspirationnistes sur Internet peut savrer trs gratifiant pour certains jeunes, en cela quilsatisferait une apptence juvnile pour la transgression et lanticonformisme. La thorie ducomplot sduirait dautant plus des esprits en formation quelle proposerait des explicationsqui, en dpit de leur manichisme, rendraient capable un lve en situation dchecscolaire de tenir la drage haute ses professeurs.Chrif et Sad Kouachi, ont pu affirmer certains, nauraient rien eu voir avec la tuerieperptre la rdaction de Charlie Hebdo le site conspirationniste Wikistrike.com21allant jusqu insinuer que les deux frres avaient trouv la mort quelques mois plus tt,en Syrie. Quant Amedy Coulibaly, les images de lassaut policier contre le supermarchcasher o il tait retranch montreraient quil tait en ralit menott au moment o il at abattu. Lide selon laquelle les terroristes taient de simples lampistes sacrifispar les forces de lordre pour le compte de puissances obscures soucieuses de stigmatiserlislam et les musulmans peut revtir une dimension consolatoire face une actualitjuge difficile assumer. La thorie du complot assurerait par consquent une fonctiondngatrice permettant de saffranchir dun rel jug inacceptable. Une tude de psycho-sociologie publie en 201222 a mis en vidence la primaut de cette fonction dngatricedans le complotisme en montrant en particulier que ceux qui adhrent ce type de thsespeuvent croire simultanment des noncs contradictoires entre eux, cest--dire qui,www.jean-jaures.org 519. Grald Bronner, Les croyants sont gnralement plus motivs que les sceptiques , conspiracywatch.info,25 mai 2010.20. Cit par Loc Nicolas, Lvidence du complot : un dfi largumentation. Douter de tout pour ne plusdouter du tout , Argumentation et Analyse du Discours, 13 | 2014, 14 octobre 2014.21. Apparu en 2011, Wikistrike.com mlange informations insolites, faux scoops farfelus, et thories du complot.Fond par un dnomm Ghislain Hammer (alias Ghisham Doyle ), le site a pour devise : Rien ni personnenest suprieur la vrit .22. Michael J. Wood, Karen M. Douglas et Robbie M. Sutton, Dead and Alive: Beliefs in Contradictory ConspiracyTheories , Social Psychological and Personality Science, 25 janvier 2012.CONSPIRATIONNISME : UN TAT DES LIEUXNote n 10 - Fondation Jean-JaursObservatoire des radicalits politiques - 24 fvrier 2015dun point de vue logique, sexcluent mutuellement. Cette configuration a t particuli-rement bien illustre par les thses qui sont apparues au cours de lt 2014 sagissant dela dcapitation de James Foley par ltat islamique, les mmes sites Internet complotistesaffirmant successivement que le journaliste amricain ntait probablement pas mort(puisque de toute vidence lui et sa famille jouaient la comdie), puis quil travaillaitsans doute pour la CIA (ce qui attnuerait le scandale de son excution), enfin quelhomme de la vido prsent comme tant Foley ntait pas Foley, que le vrai Foley avaitt tu il y a plus dun an23. Autrement dit, la cohrence interne de la thorie du complotest secondaire, lide qu on nous ment , que la vrit est ailleurs demeurant enrevanche primordiale.En troisime lieu, la thorie du complot serait rassurante. Ici encore, la psychologie socialenous enseigne que notre prdisposition la thorie du complot est accentue par le chocmotionnel provoqu par lissue dramatique dun vnement. Plus les consquences dunvnement sont tragiques ou choquantes, et plus nous avons spontanment tendance lui attribuer des causes exceptionnelles. Lors dune exprience mene en 2010 laQueens University dOntario24, il a ainsi t demand deux groupes dindividus de lirela mme histoire relatant une explosion inexplique bord dun avion de ligne. Les deuxversions du rcit propos taient identiques sauf sagissant de leur dnouement : au premiergroupe, on a racont que le pilote navait pu viter le crash et quil ny avait aucun rescap ;au second groupe, que le pilote avait finalement russi un atterrissage en catastrophe etque tous les occupants de lappareil taient indemnes. Interrog par la suite sur les causesde lexplosion, le premier groupe penchait pour une bombe ou un sabotage (cest--direune cause intentionnelle) tandis que le second optait pour un incident plus banal commeune panne lectrique. Leffet de sidration face une nouvelle inattendue renforceraitainsi les interprtations de type complotiste. De la mme manire, en situation de raretde linformation, face un vnement inexpliqu comme la disparition du vol MH 370de la Malaysian Airlines au-dessus de locan, nous serions pousss chercher une expli-cation intentionnelle plutt quaccidentelle daprs une exprience mene par le chercheurbritannique Rob Brotherton25. Enfin, placs en situation de perte de contrle, nous aurionstendance interprter ici encore comme intentionnels des vnements qui ne le sontpas26, les personnes qui comprennent mal lenvironnement dans lequel elles voluentayant, selon une tude dont les rsultats ont t rapports en 2008 dans lhebdomadaireamricain Science, une tendance plus prononce que les autres minimiser le poidsdu hasard dans la marche des vnements. Plaquant du connu sur de linconnu, delintentionnel sur de lalatoire, les thories du complot donneraient lillusion de pouvoirmatriser limmatrisable.www.jean-jaures.org 623. Rudy Reichstadt, Dcapitation de James Foley : qui profite la thorie du complot ? , conspiracywatch.info,7 septembre 2014.24. Cf. Anna P. Ebel-Lama, Leandre R. Fabrigara, Tara K. MacDonalda et Sarah Jonesa, Balancing Causesand Consequences: The Magnitude-Matching Principle in Explanations for Complex Social Events , Basic andApplied Social Psychology, vol. 32, n 4, 2010.25. Rob Brotherton, Flight MH370: The allure of the conspiracy theory , New Scientist, 20 mars 2014.26. Cf. Jennifer A. Whitson et Adam D. Galinsky, Lacking Control Increases Illusory Pattern Perception ,Science, vol. 322, n 5898, pp. 115-117, 3 octobre 2008.CONSPIRATIONNISME : UN TAT DES LIEUXNote n 10 - Fondation Jean-JaursObservatoire des radicalits politiques - 24 fvrier 2015La thorie du complot comme ressource politiqueSi la paranoa clinique relve du trouble psychique, le conspirationnisme nest pas rduc-tible des cueils de raisonnement ou ses dimensions psychosociologiques. Le discours la fois accusatoire et victimiste quil recouvre en fait un efficace outil de diversion. Endissolvant les problmes dans le chaudron de la conspiration, cette tactique minemmentpolitique est prise des rgimes autoritaires et des leaders populistes en ce quelle transformeles opposants en agents de ltranger et les dtracteurs en comploteurs. la demande sociale de conspirationnisme rpond ainsi une offre politique et idologiqueplace sur le march cognitif par des entrepreneurs de politisation 27 bien identifis.Selon Emmanuel Taeb, recourir une rhtorique conspirationniste est pour eux unemanire juge efficace de participer au jeu politique lgitime. Car le discours conspira-tionniste possde une vise performative : en diffusant la thse du complot, il entend lafaire triompher dans les esprits, peser sur lagenda politique, imposer les connaissancesalternatives sur lesquelles il repose, et rendre la ralit politique conforme cette visiondu monde 28. Une vision du monde marque au coin de lextrmisme : comme la mis envidence une rcente tude nerlandaise29, les sympathisants dextrme droite et dextrmegauche sont plus enclins que les autres verser dans la thorie du complot.La complosphreLa prolifration de thories du complot dans lespace public tient ds lors lexistencedune mouvance qui en assure dsormais la production en continu, sur Internet, et enretire une rtribution politique et commerciale. La complosphre peut tre dfiniecomme lensemble des sites et des blogs qui consacrent une part significative, voireprpondrante, de leur activit faire valoir une interprtation conspirationniste de lactualitinspire par des visions du monde parfois trs diffrentes. Les sites qui composent cettecomplosphre nont pas la mme histoire, ne sinscrivent pas ncessairement dans le mmehorizon politique et nappartiennent pas tous aux mmes aires linguistiques ou culturelles,mais tous ont pour dnominateur commun un tropisme conspirationniste prononc.Cela tant, lobservation empirique permet daffirmer sans risque que le foyer le plusdynamique de diffusion de thories du complot sur le web francophone la fois par lerythme et le volume de sa production et par la diversit des thmatiques quelle embrasse oscille entre deux ples constitus par la dnonciation hyperbolique de la puissance am-ricaine et par celle dun sionisme largement chimrique.Les acteurs de cet cosystme se citent mutuellement et se lgitiment les uns les autresrciproquement renforant ainsi leur capital de crdibilit. Hors dEurope, ils sontwww.jean-jaures.org 727. Lhistorien amricain Robert Alan Goldberg, auteur de Enemies Within: The Culture of Conspiracy in ModernAmerica (Yale University Press, 2001), a forg leur propos lexpression de conspiracy entrepreneurs .28. Emmanuel Taeb, Logiques politiques du conspirationnisme , Sociologie et socits (Presses de lUniversitde Montral), vol. 42, n 2, 2010, pp. 265-289.29. Jan-Willem van Prooijen, Andr P. M. Krouwel et Thomas V. Pollet, Political Extremism Predicts Belief inConspiracy Theories , Social Psychological and Personality Science, 12 janvier 2015.CONSPIRATIONNISME : UN TAT DES LIEUXNote n 10 - Fondation Jean-JaursObservatoire des radicalits politiques - 24 fvrier 2015essentiellement Nord-Amricains. Citons en particulier Webster Tarpley et WilliamEngdhal (tous deux anciens membres de lorganisation politico-sectaire amricaine dirigepar Lyndon LaRouche), Wayne Madsen (WayneMadsenReport.com), Kevin Barrett(VeteransToday.com) ou encore Michel Chossudovsky (Mondialisation.ca). Avec leurshomologues europens, ces derniers forment une sorte dInternationale laquelle ThierryMeyssan, le prsident du Rseau Voltaire, a tent de donner une forme concrte ennovembre 2005, en runissant Bruxelles une confrence anti-imprialiste Axisfor Peace dont la liste des participants se lit comme un whos who des auteurs conspi-rationnistes les plus en vue de lpoque30.Thierry Meyssan est probablement lune des personnalits qui, avec Dieudonn MBalaMBala et Alain Soral (galit & Rconciliation), incarnent le mieux le noyau dur de cettemouvance htroclite31, fortement intrique avec la mouvance ngationniste, et o sectoient admirateurs dHugo Chavez et inconditionnels de Vladimir Poutine. Un milieuinterlope que composent anciens militants de gauche ou dextrme gauche, ex- Indigns ,souverainistes, nationaux-rvolutionnaires, ultra-nationalistes, nostalgiques du IIIme Reich,militants anti-vaccination, partisans du tirage au sort, rvisionnistes du 11-Septembre,antisionistes, afrocentristes, survivalistes, adeptes des mdecines alternatives , agentsdinfluence du rgime iranien, bacharistes, intgristes catholiques ou islamistes.Pour marginale quelle puisse paratre, linfluence de cette mouvance est loin dtre anec-dotique. Le site soralien galit & Rconciliation caracole ainsi en tte des blogs politiquesfranais32 et se place depuis deux ans dans les 250 sites web franais les plus consults33,tous genres confondus. Il supplante galement, en termes de frquentation, les principauxsites franais dextrme droite. Il en va de mme du site dieudonniste QuenelPlus.com,qui se maintient dans les 300 sites les plus consults du web franais.La vision du monde qui se dgage du matriel mis en circulation par cette mouvancepromeut leffacement de toute distinction de nature entre rgimes autoritaires et dmo-craties librales (rputes plus totalitaires que les pires des totalitarismes), rcuse toutelgislation antiraciste sous prtexte de dfense de la libert dexpression et rejette lapertinence du clivage droite-gauche, le vritable clivage tant selon elle celui qui spare le Systme (ou lEmpire , ou lOligarchie ) de ceux qui lui rsistent. Elle est, dece fait, marque par une trs vive dfiance lgard des institutions dmocratiques vuescomme irrmdiablement corrompues. Au-del mme des autorits officielles (gouvernement,Parlement, justice), les corps intermdiaires (syndicats, partis) et surtout la presse sontwww.jean-jaures.org 830. On y trouvait des personnages hauts en couleurs comme le Britannique David Shayler, leurodput italienGiulietto Chiesa, le gnral russe Leonid Ivashov, lancien ministre allemand Andreas von Blow, lpouse duconspirationniste amricain Lyndon LaRouche, le physicien belge Jean Bricmont, le journaliste belge MichelCollon, les Amricains Christopher Bollyn (American Free Press), Diana Johnstone, Webster G. Tarpley, JamesPetras, Philip Berg, les hirarques du Parti social-nationaliste syrien Issa el-Ayoubi et Youssef El Aschkar, ouencore le Franais Dieudonn MBala MBala, les larouchistes Jacques Cheminade et Christine Bierre, SalimLamrani, Bruno Drweski, Alain Benajam, Claude Karnoouh et lhistorienne Annie Lacroix-Riz.31. Cf. Michel Briganti, Andr Dchot et Jean-Paul Gautier, La Galaxie Dieudonn. Pour en finir avec les impos-tures, ditions Syllepse, 2011.32. Classement e-buzzing.33. Il oscille depuis la fin de lanne 2013 entre la 170me et la 300me place selon le classement du site Alexa.com.CONSPIRATIONNISME : UN TAT DES LIEUXNote n 10 - Fondation Jean-JaursObservatoire des radicalits politiques - 24 fvrier 2015considrs comme hostiles. Do le nom de Dissidence 34 que ces infrquentables cest ainsi quils se dsignent tentent de sattribuer.Le ciment antisionisteLes blessures damour propre, les querelles tactiques et les intrts financiers rendent lesbrouilles frquentes entre les diffrents protagonistes de cette mouvance conspiration-niste. Excommunications, menaces et campagnes de dnigrement par tweets ou vidosinterposs se multiplient, impliquant le plus souvent Alain Soral. Une question pourtantne souffre aucune discussion : Isral. Les thories du complot en circulation impliquantltat hbreu, le Mossad ou le lobby sioniste sont proprement parler innombrables.Pour lessentiel, elles sont adosses lide que le sionisme est un projet de domination du monde. Au mpris de toute rigueur historique, Thierry Meyssan en fait remonter lorigineau XVIIe sicle. Selon lui, le sionisme nest pas du tout une idologie nationaliste [],il ny a aucun nationalisme dans le sionisme. [] Les Britanniques avaient besoin de ttesde pont pour dominer le monde []. Ils avaient besoin dune le des pirates qui leurpermettraient de faire des mauvais coups. Cest ce qui va devenir ltat dIsral . Dansce projet de domination, poursuit-il, il y a un aspect qui est que, pour dominer, il faut aussidiviser les hommes et leur enlever leur me. Il y a une ide de destruction des cultures, desvaleurs, qui sont diffrentes dun endroit lautre. Une destruction des tissus sociaux. Cestle seul projet de domination qui est all aussi loin. On y considre toujours que les ennemisne sont pas les gouvernements, ce sont les peuples . Ce sionisme fantasmagorique consi-drerait le reste du monde comme une sous-humanit . Le peuple lu se considrantcomme un peuple suprieur , il naurait aucun scrupule exploiter les autres sans avoirmauvaise conscience 35.Lantisionisme revendiqu ici par Thierry Meyssan na pas de rapport avec la critique dunepolitique conjoncturelle, celle des gouvernements qui ont pu se succder la tte de ltatdIsral. Il ne relve pas dun anticolonialisme que satisferait le retrait dIsral des terri-toires occups lissue de la guerre des Six Jours et la cration dun tat palestinien. Il neprocde pas non plus dun internationalisme qui tiendrait en suspicion, par principe, toutmouvement national do quil vienne puisque, prcisment, il ne tient pas le sionismepour un mouvement national. Cet antisionisme de facture paranoaque ne prtend pascombattre le sionisme envisag dans la diversit de ses expressions historiques, mais unehydre fantasmatique qui serait la source du malheur du monde.www.jean-jaures.org 934. La Dissidence a essay dorganiser son premier congrs Bruxelles au mois de mai 2014 linitiativede Debout les Belges , un groupuscule fond par Laurent Louis et capitalisant sur la contre-culture soralo-dieudonniste. Y taient notamment attendus Pierre Hillard, Herv Ryssen, Kemi Seba, Salim Labi (alias LeLibre Penseur ), ou encore Nol Grard (alias Joe Lecorbeau , administrateur des sites Croah.fr puisQuenelPlus.com).35. Toutes les citations de Thierry Meyssan sont tires du film de Batrice Pignde, LOligarchie et le Sionisme,Clap36, 2013.CONSPIRATIONNISME : UN TAT DES LIEUXNote n 10 - Fondation Jean-JaursObservatoire des radicalits politiques - 24 fvrier 2015Un rvisionnisme en temps rel Le 7 janvier 2015, les spculations conspirationnistes sont apparues sur Internet moinsdune heure aprs lannonce de la tuerie dans les locaux de Charlie Hebdo. Cest ThierryMeyssan que revient cependant le privilge davoir formalis le premier, par un article misen ligne le soir mme, la thse complotiste : la mission de ce commando na pas de lienavec lidologie jihadiste , crit le fondateur du Rseau Voltaire. Il sagit dune oprationvisant crer le dbut dune guerre civile en France, conformment une stratgie duchoc des civilisations conue Tel-Aviv et Washington 36. Le mme jour, YahiaGouasmi, prsident du Parti anti-sioniste et ancien co-listier de Dieudonn MBala MBalaet Alain Soral aux lections europennes de 2009, condamne avec force , dans uncommuniqu, la responsabilit du sionisme dans cet attentat . Alain Benajam, prsidentdu Rseau Voltaire France et actuel responsable du Comit France-Donbass37, dnoncequant lui immdiatement sur Facebook un coup fourr 38. Lex-dput belge dextrmedroite Laurent Louis, qui stait illustr par des commentaires complotistes quelquesheures aprs lattentat qui avait vis le Muse juif de Bruxelles en mai 2014, subodore deson ct un complot dtat dans un statut Facebook repris par le compte officiel de Dieu-donn MBala MBala39. linstar du 11-Septembre, des assassinats perptrs par Mohamed Merah Toulouse etMontauban et de ceux de Medhi Nemmouche Bruxelles, les attentats de Paris seraientun nime false flag , une opration dguise, sous faux drapeau , impliquant auchoix les services secrets franais, israliens ou amricains afin dencourager des violences lencontre de la minorit musulmane et dtouffer les liberts publiques par le renforce-ment de larsenal lgislatif antiterroriste. Une thse pour laquelle penchent aussi bien lesprincipaux protagonistes de la mouvance complotiste que le prsident dhonneur du Frontnational40 ou lislamologue Tariq Ramadan41.Identifi il y a dix ans dj par Antoine Vitkine42, ce rvisionnisme en temps rel procdedune opration de rcriture de la ralit faisant feu de tout bois et visant faire claternotre commune ralit pour lui substituer une autre. Une telle opration suppose, pourwww.jean-jaures.org 1036. Thierry Meyssan, Qui a commandit lattentat contre Charlie Hebdo ? , Rseau Voltaire, 7 janvier 2015.37. Cr lt 2014, ce collectif est devenu le reprsentant officiel en France des autorits de Novorossia(lentit scessionniste pro-russe qui fdre les territoires ukrainiens de Donetsk et de Lougansk). Il est co-animpar lancien militant communiste Alain Benajam et Andr Chanclu, ancien membre du mouvement dextrmedroite Groupe union dfense (GUD) et du Groupe dintervention nationaliste , une organisation clandestinenofasciste forme dans les annes 1970 linitiative du mouvement Ordre nouveau.38. Coup fourr ! On savait depuis quelque temps que la prochaine tape concocte par limprialisme pourlEurope afin den finir avec elle serait une bonne guerre de religion, on la sentait venir, les islamophobes taientprts et les terroristes du MOSSAD et de la CIA disposs. Maintenant cest parti, les coups fourrs vont sesuivre jusqu la guerre urbaine. Ne tombons pas dans ce pige grossier ! .39. Hollande serait-il en train de copier Bush ??? En tout cas, a ne mtonnerait pas que cet attentat soitorganis par les plus hautes autorits franaises. () Le politique a tout fait pour crer les conditions duneattaque terroriste caractre islamiste et cest pour cette raison spcifique que je crois sincrement que ltatfranais peut tre lorganisateur de cette attaque . 40. Guillaume Gendron, Charlie Hebdo : Jean-Marie Le Pen et la thorie du complot , Libration, 16 janvier2015.41. Ian Hamel, Charlie Hebdo : Docteur Tariq et Mister Ramadan , Le Point, 17 janvier 2015.42. Cf. Antoine Vitkine, Les Nouveaux imposteurs, La Martinire, 2005.CONSPIRATIONNISME : UN TAT DES LIEUXNote n 10 - Fondation Jean-JaursObservatoire des radicalits politiques - 24 fvrier 2015russir, quait t labor au pralable un rcit explicatif plus large sur lequel la versionalternative peut prendre appui et dans lequel elle peut sinsrer. Cest la fabrication dece rcit, de cette autre ralit, que travaillent inlassablement les thoriciens du complotet leurs compagnons de doute , stimuls par les possibilits indites que leur ontoffertes les technologies digitales de linformation et de la communication. Cultivant uneobsession antisioniste confinant par bien des aspects lantismitisme et remplaantles menaces relles auxquelles nous sommes confronts de manire tangible par celle,chimrique, du Grand Complot , ces mercenaires de la dsinformation ne font pas quedtourner notre attention et endormir notre vigilance. Ils exonrent des criminels de laresponsabilit de leurs actes.www.jean-jaures.org 11AVERTISSEMENT : La mission de la Fondation Jean-Jaurs est de faire vivre le dbat public et de concourirainsi la rnovation de la pense socialiste. Elle publie donc les analyses et les propositions dont lintrt duthme, loriginalit de la problmatique ou la qualit de largumentation contribuent atteindre cet objectif,sans pour autant ncessairement reprendre son compte chacune dentre elles.

Recommended

View more >