Damon architecte portfolio 2014

  • Published on
    06-Apr-2016

  • View
    224

  • Download
    0

DESCRIPTION

 

Transcript

DANIELE DAMON ARCHITECTE URBANISTEPortfolioMOYENS HUMAINS & MATERIELSAGENCE TOULOUSE2bis rue de Chairedon 31300 TOULOUSETel. : 05 61 32 82 86 Fax : 05 61 32 99 58Moyens techniques :6 ordinateurs fixes1 ordinateur portable1 serveur2 Ipad1 photocopieur scanneur fax Konica1 traceur A0 HP1 imprimante A2 EpsonMoyens humains :Danile DAMON architecte DPLGBruno BORGOTTI collaborateur darchitecteYann REBINDAINE diplm en architectureJulie CHACOU diplme en architectureGraldine MOULENE diplme en architectureMatthias NOGUERA diplm en architectureSARL DAMON ARCHITECTE/URBANISTEAGENCE PARIS29, rue Miguel Hidalgo 75019 PARISTel. : 01 40 03 07 25 Fax : 01 40 03 67 33Moyens techniques :2 ordinateurs fixes1 ordinateur portable1 serveur1 photocopieur scanneur fax Konica1 traceur A0 HPMatre douvrage :Matre douvrage :Matre douvrage :Matre douvrage :ComplteArchitectes :Mission :Cot :Surface :BET :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :BET :Architecte :Architecte :Mission :Cot :Surface :Mission :Cot :Surface :Groupement :Complte Isolation par lextrieur, doublage bardage pierre naturelle, mise en place dune VMC, remise niveau des pices humides, extension des logements, cration de balcons, rsidentialisation16 200 m HON20 270 000 HTDAMON / COLOMBIERSCB conomie / Tecnic / MCI / Math ingnierieSNILe Kremlin Bictre (91) - 2003 / 2007RENOVATION URBAINE ET ARCHITECTURALE, 270 LOGEMENTSCERQUAL Patrimoine Habitat & Environnement Isolation par lextrieur & pignons vgtaliss(DPE classe E pour le btiment existant vers un DPE classe C aprs travaux), doublage bardage pierre naturelle, mise en place dune VMC et remise niveau des pices humides11 592m HON4 625 000 HT - dont 2 200 000 HT lot faadeBetem, Idtec, ACTRICF ATLANTIQUEQuartier Bellefontaine, Toulouse (31) - 2008 / 2012REHABILITATION DE 112 LOGEMENTS COLLECTIFS EN SITE OCCUPE Isolation sous face planchers et toiture, remplacement des menuiseries extrieures et des sols intrieurs, rnovation des chaufferies existantes, rhabilitation des halls dentre, cration de balcons (DPE classe E pour le btiment existant vers un DPE classe C aprs travaux)39 606 m HON9 920 000 HTConception ralisationEiffage construction (mandataire) / DAMON / Betem / Couleur DesignTarn HabitatAlbi (81) - 2012 / 2016REHABILITATION DE 408 LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX EN SITE OCCUPE Isolation par lextrieur, cration de balcons, doublage bardage bois, mise en place dune VMC & Remise niveau des pices humides 2 783m HON (bt E) - 5 085m HON (bt F)4 550 000 HTSCIBDAMONDAMONSNI Sud OuestMourenx (64) - 2008 / 2014RENOVATION URBAINE ET ARCHITECTURALE DE 106 LOGEMENTS SOCIAUXQUALIFIERMatre douvrage :Matre douvrage :Matre douvrage :ComplteBET :BET :BET :Mission :Mission :Mission :Surface :Surface :Surface :Cot :Cot :Cot :Rhabilitation thermique des facades avec mise en place disolation par lextrieur. Rnovation et mise en scurit des logements. Rnovation des paliers.Label CERQUAL Patrimoine Habitat & Environnement3 650 000 HTPartielle (Etudes)B.E.C.T. Architectes :I3FParis (14me arrondissement) - 2012 / 2014REHABILITATION DUN IMMEUBLE DE 129 LOGEMENTS EN MILIEU OCCUPERhabilitation thermique des facades avec mise en place disolation par lextrieur. Cration de huit 3P. Mise en conformit du btiment.Label CERQUAL Habitat & Environnement640 m HON600 000 HTComplteB.I.M. IngenirieArchitectes :O.P.H. Paris HabitatParis (19me arrondissement) - 2013 / 2014TRANSFORMATION DUN IMMEUBLE DE BUREAUX EN LOGEMENTSRhabilitation thermique des facades avec mise en place disolation par lextrieur. Rnovation et mise en scurit des logements. Rnovation des paliers.Label CERQUAL Patrimoine Habitat & Environnement2 465 000 HTB.I.M. IngenirieArchitectes : DAMON / PLETDAMON / PLETDAMON / PLETDAMON / PLETO.P.H. Paris HabitatBelleville, Paris (19me arrondissement) - 2012 / 2014REHABILITATION DUN IMMEUBLE DE 50 LOGEMENTS EN MILIEU OCCUPEQUALIFIERMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :Architectes :CERQUAL Patrimoine Habitat & Environnement16 200 m HON7 800 000 HTCET IngnierieOSICALes Mureaux (78) - 2005 / 2012REHABILITATION DE 268 LOGEMENTS EN SITE OCCUPEMatre douvrage :Matre douvrage :Matre douvrage :ComplteArchitectes :BET :Mission :Surface :Cot :restructuration de 153 logements en 135 logements, cration dune extension de 13 logements9 000m HON7 160 000 HTDAMON / COLOMBIERRIVPLoiret Chevaleret, Paris (13eme arrondissement) - 1989 / 1992REHABILITATION ET EXTENSION DE LOGEMENT SOCIAUXGirusComplteComplteBET :BET :Mission :Mission :Cot :Cot :Surface :Surface :1 530 m HON5 850 m HON720 000 HT 1 560 000 HT RIVPHabitat ToulouseRue Chevaleret, Paris (13eme arrondissement) - 1994 / 1995Toulouse (31) - 2014REHABILITATION TRANSFORMATION DE BUREAUX EN LOGEMENTSREHABILITATION DE 72 LOGEMENTS SOCIAUXQUALIFIERCERQUAL Patrimoine Habitat Rnovation EnergtiqueArchitecte :Architecte :DAMONDAMONMatre douvrage :Matre douvrage :Matre douvrage :OPH 31Betem / SCOComplteComplteComplte5 790 m HON, 4 771 m HABArchitectes :BET :BET :BET :Mission :Mission :Mission :Cot :Cot :Cot :Surface :Surface :Surface :Label HPE. Isolation par lextrieur & chaudire individuelle pour lECS et le chauffageMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :Architectes :6 135 000 HT - 1 059/m SHON,1 285/m SHABLabel BBC, Eco Habitat Europen Isolation par lextrieur, ECS solaire avec ballons collectifs, chauffage au gaz collectif4 810 m HON dont 540 m HON crche5 400 000 HT Betem / LaneauDAMON / SAGNES / LISSARRAGUEPatrimoine SA LanguedocienneToulouse (31) - 2010 / 2015CONSTRUCTION DE 45 LOGEMENTS ET UNE CRECHELabel BBC, Eco Habitat Europen Murs siporex, panneaux photovoltaques en terrasse & chaudire au gaz individuelle pour lECS et le chauffage1 687 m HON, 1 258 m HAB1 800 000 HT - 1 066/m SHON,1 430/m SHABTechnisphereHabitat ToulouseQuartier des sept deniers, Toulouse (31) - 2008 /2013CONSTRUCTION DE 23 LOGEMENTS LOCATIFS EN LABEL BBCLabel HPE. Murs siporex & ballons ESC solaire & chaudire au gaz individuelle2 873 m HON, 2 215 m HAB3 015 000 HT - 1 049/m SHON,1 361/m SHABBetem / OccinergySNI Sud OuestQuartier Rangueil, Toulouse (31) - 2007 / 2011CONSTRUCTION DE 39 LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX EN LABEL HPEDAMON / LISSARRAGUEEscalquens (31) - 2008 / 2013CONSTRUCTION DE 72 LOGEMENTS COLLECTIFS ET INDIVIDUELSHABITERArchitecte :Architecte :DAMONDAMONMatre douvrage :Matre douvrage :SNIOPAC du Val de MarneSCB / TecnicSCOBATComplteComplte4 140 m HON7 354 m HONArchitectes :Architectes :BET :BET :Mission :Mission :Cot :Cot :Surface :Surface :Matre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :6 380 000 HT6 630 000 HTLabel Effinergie3 476 m HON4 014 000 HT - 1154/m SHONBetemGironde HabitatMrignac (33) - 2010CONSTRUCTION DE 48 LOGEMENTS EN LABEL BBCDAMON / COLOMBIERDAMON / COLOMBIERViry Chtillon (91) - 2003 / 2006Quartier Calmette, Orly (91) - 1999 / 2001CONSTRUCTION DE 69 LOGEMENTS PLUS & PLSCONSTRUCTION DE 125 LOGEMENTS LOCATIFS PLAHABITERArchitecte : DAMONRESTRUCTURATION DU PALAIS DE JUSTICEQuai de lhorloge, Paris (1er arrondissement) - 2006Auch (32) - 2011 / 2015Matre douvrage :Matre douvrage :Matre douvrage :ComplteComplteBET :BET :Mission :Mission :Cot :Cot :Surface :Surface :RESTRUCTURATION DES BUREAUX DE LA 1ERE PRESIDENCEQuai de lhorloge, Paris (1er arrondissement) - 2006RESTRUCTURER200 m HON521 300 HTMinistre de la Justice1 185 000 HT200 m HONMinistre de la JusticeAMENAGEMENT DES BUREAUX DE LA 12, 13 ET 14EME CHAMBRES CORRECTIONNELLESComplteBET :Mission :Cot :Surface : 1 874 m HON1 700 000 HTTechnisphere / Terrell / SCOMinistre de la JusticeArchitectes :Architectes :DAMON / PLETDAMON / PLETArchitecte : DAMONMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :Mise en accessibilit, cration de sas, despaces extrieurs & cheminements et dune nouvelle banque daccueil12 300 m HON700 000 HT BetomCCI de Toulouse et de la Haute GaronneBalma (31) - 2011 / 2014REHABILITATION DU SITE ENTIORE - ECOLE DE COMMERCEArchitecte : DAMONRESTRUCTURERMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :42 chambres existantes et 17 suites cres2 250 m HON6 500 000 HT Bleuse / Millan / Tecnic / SCB conomieODOParis (8me arrondissement) - 2009 / 2011LA MAISON DES CENTRALIENS, HOTEL 5 TOILESArchitecte : DAMONMatre douvrage :Matre douvrage :Matre douvrage :Matre douvrage :ComplteComplteComplteBET :BET :BET :Mission :Mission :Mission :Mission :Surface :Surface :Surface :Surface :Architectes :Architectes :Architectes :BetemConception ralisationCot :Cot :Cot :Cot :1 087 m HON1 390 000 HTSCOBATDAMON / COLOMBIERFenwick - LindeCenon sur Vienne (86) - 1990 / 1992RESTAURANT DE LENTREPRISE FENWICK20 000 m HON17 000 000 HTSCOBATDAMON / COLOMBIERFenwick - LindeSaint Quentin en Yvelines (78) - 1993 / 1995SIGE SOCIAL DE LENTREPRISE FENWICK14 500 000 HT4 500 m HONASTRIUMToulouse (31) - 1998 / 2002BTIMENT DINTEGRATION SATELLITES ET ESSAIS9 600 000 HT1 465 m HONDV Construction (mandataire)Groupement :DAMON / LOPEZDGASaint Jean dIllac (33) - 2011CRAEM POUR UN BATIMENT INDUSTRIELTRAVAILLERArchitectes : DAMON / ROUCH / GAMBOAMatre douvrage :Matre douvrage :Matre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :ComplteComplteBET :BET :Mission :Mission :Cot :Cot :Surface :Surface :1 750 m HON3 050 m HON5 000 000 HT7 009 000 HTBetemTecnic, SCB, Math ingnierie, BleuzeASTRIUMMinistre de lIntrieur365 m HON4 000 000 HTCap Ingelec / JRobertCNESBATIEMENT ENERGIE ET POSTE DE LIVRAISON HAUTE TENSIONZONE DATTENTE POUR LES PASSAGERS EN INSTANCEToulouse (31) - 2013Tremblay en France (76) - 2000CENTRALE DE PRODUCTION DE CHAUD ET DE FROIDToulouse (31) - 2013TRAVAILLERArchitecte :Architecte :Architecte :DAMONDAMONDAMON / COLOMBIERSALLE DAUDIENCEZAPI 3, Tremblay en France (93) - 2002Matre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :Architectes :215 m HON340 000 HTMinistre de la JusticeDAMON / COLOMBIERMatre douvrage :Matre douvrage :ComplteComplteBET :BET :Mission :Mission :Cot :Cot :Surface :Surface :TRAVAILLERArchitecte :Architectes :3 450m HON6 850 000 HTDAMONMinistre de lIntrieurRoissy en France (95) - 2007CENTRE DE RETENTION ADMINISTRATIVE1 185m HON3 070 000 HTDAMON / GAMBOAMin. de lintrieur et de lamnagement du territoireNanterre (92) - 2006 (APD)REHABILITATION DUN CENTRE DE RTENTION ADMINISTRATIVEMission :Cot :Surface :467 places de stationnementsToulouse (31) - 2014PARKING P1 DE LA ZAC DE LA CARTOUCHERIEOPPIDEAMatre douvrage :Matre douvrage :12 570m HONConception ralisationDV CONSTRUCTION (mandataire) / DAMON / OTCE / GAMBA / EFFIAGroupement :4 747 500 HT TRAVAILLERComplteBET :Mission :Cot :Surface :120 places de stationnements4 946 m HON2 300 000 HTTechnisphere / TerrellCommunaut de communes de LacqMourenx (64) - 2011RAMENAGEMENT DUN CENTRE TECHNIQUE ET CREATION DUN SILO A VEHICULEMatre douvrage :ComplteArchitectes :Mission :Cot :Surface :BET :200 places de stationnements5 000 m HON3 200 000 HTDAMON / COLOMBIERSCB conomie / Tecnic / MCI / Math ingnierieSNILe Kremlin Bictre (91) - 2007PARC DE STATIONNEMENTS DE 200 PLACESArchitecte : DAMONMatre douvrage :Matre douvrage :ComplteComplteBET :BET :Mission :Mission :Surface :Surface :Matre douvrage :Matre douvrage :ComplteComplteBET :BET :Mission :Mission :Surface :Surface :Architectes :Architectes :Architectes :Architectes :Cot :Cot :Cot :Cot :Collge exprimental de 120 lves avec internat (150 lits dont 30 lits pour des post bac) et locaux vocation culturelle et ducative (80 personnes)Collge de 700 lves et dune SEGPA de 72 lves (28 salles de classes et 3 salles de classes ples des mtiers)5 500 m Utile8 610 m HON9 980 000 HT10 700 000 HTIngerop / Arwytec / MB2 conseilIngeropBULLE / DAMONBULLE / DAMONC.G. des Pyrnes AtlantiquesC.G. Haute GaronnePau (64) - 2013Muret (31) - 2013CONSTRUCTION DUN COLLGE EXPRIMENTALREHABILITATION DU COLLEGE LOUISA PAULINGroupe scolaire constitu de 6 classes maternelles, 10 classes lmentaires, 1 ple ALAE & 1 ple restaurationGroupe scolaire 800 places y compris section SEGPA et section UPIDsamiantage, dplacement du ple restauration, cration dune chaufferie bois2 500 m HON7 500 m HON4 800 000 HT5 292 000 HTGleize / Culos / Eco / Emacoustic / DFenco / Bio Hygiene / ChabbertGirus/ Neolia / EICB / Emacoustic / Bio HygieneDAMON / SAGNESSAGNES / DAMONCommune dAussonneSEM 81Aussonne (31) - 2013 / 2015Gaillac (81) - 2014GROUPE SCOLAIRE LOUISE MICHELRESTRUCTURATION DU COLLEGE ALBERT CAMUSENSEIGNERMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :Extension de 18 classes denseignement gnral, scientifique et technologique, 1 nouveau foyer et 2 prau. Il porte la capacit de ltablissement de 650 1000 lves.2 306 m HON3 050 000 HTBetom / Capterre / LaneauRgion Midi PyrnesFronton (31) - 2010EXTENSION DU LYCEE PIERRE BOURDIEUENSEIGNERMatre douvrage : Isolation par lextrieur des volumes btis et pose dun bardage bois vertical, chan-gement des menuiseries extrieures et mise en place de brises soleil sur les faades sud, cration dun escalier de secours avec ascenseur pour assurer laccessibilit.ComplteBET :Mission :Cot :Surface :2 400 000 HT3 590 m HONTechnisphere / TerrellVille de CahorsCahors (46) - 2009 / 2016REHABILITATION DU GROUPE SCOLAIRE Z. LAFAGEMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface : 400 m HON370 000 HTTechnisphere / TerrellVille de CahorsCrche constitue de 45 lits.Cahors (46) - 2010 / 2011REHABILITATION DE LA CRECHE LES POLISSONSArchitecte :Architecte :Architecte :DAMONDAMONDAMONMatre douvrage :Matre douvrage :Matre douvrage :Matre douvrage :ComplteComplteComplteBET :BET :BET :Mission :Mission :Mission :Surface :Surface :Surface :Architectes :Cot :Cot :Cot :ComplteBET :Mission :Cot :Surface : 1 343 m HON2 300 000 HTTechnisphere / TerrellC. C dArtagnan en FezensacMAISON DE SANTE PLURIDISCIPLINAIREVic Fezensac (32) - 20102 700 m HON4 780 000 HTArwytec / SCOBATDAMON / COLOMBIERAssistance Publique des Hpitaux de ParisIvry sur Seine (94) - 2000CUISINE CENTRALE DE LHOPITAL CHARLES FOIX2 850 m HON5 740 000 HTTechnisphere / Terrell / Laneau / IdtecCahors (46) - 2008 / 2011UNITE DE SOINS LONGUE DUREE - 60 LITS42 740 m HON28 700 000 HTBetomC.H. de CahorsC.H. de CahorsCahors (46) - 1998 / 2014REHABILITATION ET EXTENSION DE LHOPITALSOIGNERArchitectes :Architectes :DAMON / SAUVAGE HARTERCARDETE & HUET / DAMON / GAMBOAArchitecte : DAMONMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface : 1 100 m HON2 500 000 HTTechnisphere / AlayracC. G. Hte GaronneCastanet Tolosan (31) - 2012UNITE TERRITORIALE DACTION MEDICO SOCIALESOIGNERArchitecte : DAMONMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :610 000 HT540 m HONLa crche de 40 44 places est situe au rez-de-chausse de limmeuble de logements. Le hall est accessible sur la faade Nord depuis le dpose-minute. Laccs des livraisons et du personnel est distinct sur le chemin de Bordeblanche.Les 3 units de vie (bbs, moyens et grands) sont situes en faade Sud avec un accs direct sur la cour. Lespace extrieur des bbs est isol des autres. La cour est prolonge par un petit potager pdagogique. Un abri extrieur est mis disposition de la crche, au Sud-est dans le prolongement du prau, et permet de crer une limite physique avec les jardins des logements. Les dortoirs sont en faade Nord, les locaux communs en faade Ouest.Betem / LaneauDAMON / LISSARRAGUE / SAGNESArchitectes :PatrimoineToulouse (31) - 2010 / 2015CONSTRUCTION DUNE CRECHE DE 45 LITSMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :Les travaux de rhabilitation de la crche ont ncessit la dmolition totale de lamnagement existant. Le nouveau projet sar ticule autour de deux principes :- Clarification du plan et simplification des parcours Les espaces de vie (jeux et repas) des enfants sont positionns en faade Sud et Ouest pour bnficier dun meilleur ensoleillement et dun clairage naturel.Les espaces servants sont positionns en faade Nord. Loffice et le local dchets sont directement accessibles depuis le parvis et ne ncessite plus de passage par lintrieur pour leur fonctionnement.- Hirarchisation des espacesLide principale a t de hirarchiser clairement chaque tranche dge et doffrir chacune un espace de jeux et un espace de repas dissocis.La circulation intrieure ser t de limite franche entre lespace accessible au public et les espaces des enfants.Les espaces plus techniques sont hors de por te des enfants uniquement accessibles depuis la circulation.400 m HON370 000 HTTechnisphere, TerrellVille de CahorsCahors (46) - 2010 / 2011REHABILITATION DE LA CRECHE LES POLISSONSArchitecte : DAMONMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface : 3 590 m HON2 400 000 HTTechnisphere / TerrellVille de Cahors Le projet a pour but la rhabilitation du groupe scolaire afin damliorer la performance nergtique et de mettre aux normes (incendie et handicap) les btiments pour un meilleur confort dusage.Nos interventions :- Isolation par lextrieur des volumes btis et pose dun bardage bois vertical.- Changement des menuiseries extrieures et mise en place de brises soleil sur les faades sud.- Cration dun escalier de secours avec ascenseur pour assurer laccessibilit tous les niveaux.- Cration de botes lgres en ossature bois pour abriter les espaces complmentaires : bureaux, sanitaires, vestiairesCahors (46) - 2009 / 2016REHABILITATION DU GROUPE SCOLAIRE Z. LAFAGEArchitecte : DAMONMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :Construit dans les annes 1970 par Roger Taillibert, le collge Albert Camus date. Sans doute. Son image sest au fil du temps quelque peu dgrade Certes. Pour autant, son architecture reste attractive.Le collge fut construit pour un effectif de 1 200 lves, aujourdhui rduit 600 et demain vraisemblablement port 800.A lheure actuelle, il dispose de fait de surfaces lusage sans doute incertain mais qui confrent aux lieux et son fonctionnement une certaine gnrositUne gnrosit spatiale donc quil na pas t jug opportun (dun point de vue symbolique comme dailleurs dun point de vue conomique) de minimiser (en dmolissant des corps de btiment par exemple), mais qui appelait indniablement une meilleure expression pour une meilleure utilisation et apprhension. Si les nouvelles salles de classes respectent scrupuleusement le programme, elles sorganisent dornavant de part et dautre damples circulations. Des circulations globalement de quelque 7 m de large mais qui toutefois peuvent se rtrcir, pour installer ici un escalier, l un dpt, et ainsi enrichir les perceptions dun mme espace, le traduisant en simple dambulation, ou en lieu de dtente, de rencontres informelles, ou dobservations puisquouvert, et clair naturellement.5 292 000 HT7 500 m HONGirus/ Neolia / EICB / Emacoustic / Bio HygieneSAGNES / DAMONArchitectes:SEM 81Gaillac (81) - 2014RESTRUCTURATION DU COLLEGE ALBERT CAMUSVue depuis la circulation de lenseignement gnral au R+1.Vue depuis lespace de restauration au rdcVue depuis le hall dentre principalMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :Le second groupe scolaire dAussonne se construit, au coeur de la Zac Prunel qui progressivement transforme le lieu-dit Las Argilos en quartier rsidentiel. Un quartier dautant plus agrable vivre quil sinscrit en limite de territoire agricole. Depuis le chemin de Las Argilos, sa silhouette ainsi se dcoupe, installant des squences de toitures pentes et orientations diffrentes, droulant une faade qui se fragmente, intercale saillies et creux, pleins et vides Une silhouette en ce quartier familire et de fait, rassurante. Pour autant, cest bien avec fiert quelle revendique sa modernit et confirme sa volont de devenir un quipement public identitaire.Conue lchelle des petits et des grands et des typologies urbaines en regard larchitecture des lieux na encore cess de se proccuper du bien tre, souhait constant tout au long de la journe et des diffrentes activits, des enfants comme des enseignants et autres animateurs.2 500 m HON4 800 000 HTGleize / Culos / EcoCommune dAussonneAussonne (31) - 2013 / 2015GROUPE SCOLAIRE LOUISE MICHELArchitectes : DAMON / SAGNESMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface : 8 610 m HON10 700 000 HTIngeropC.G. Hte Garonne Le collge Louisa Paulin, cest avant tout un territoire. Un territoire tendu dest en ouest et essaim de btiments installant des vides comme laisss pour compte .Mais ce sont in fine ces vides qui inaugurent les fondements de la rhabilitation du collge. Des vides qui dsormais construisent un paysage, lchelle du piton, dclinant des lignes vgtales comme autant de curseurs, glissant les uns contre les autres, plus ou moins longs pour souligner des directions, plus ou moins pais pour installer des mises distance, plus ou moins hauts pour inventer des systmes de pare vue ou de pare soleil.Le paysage ainsi se structure, dveloppant de grands tapis de sol , des haies denses et tailles au cordeau, des filtres verts plus ariens, gnralisant les toitures vgtalises.Sil semble envahir le site, il le dompte aussi, dclinant des entre-deux, organisant des articulations, ouvrant des perspectives, dfinissant des espaces ici ouverts et l intimes.Muret (31) - 2013REHABILITATION DU COLLEGE LOUISA PAULINArchitectes : BULLE / DAMONMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :A la charnire de deux urbanits, le site imparti et son programme novateur portent les ambitions dun projet de ville. Dun projet de couture urbaine certes. Mais dun projet galement socital.En inscrivant son bti en U, ouvrant son coeur, partag entre la cour de rcration du collge et une esplanade, dans le prolongement du nouveau parvis circul, il choisit de ngocier une gnreuse respiration urbaine, de dcliner une ntrante verte et, sans doute essentiellement, doffrir la ville un espace public part entire.Cest de ces volonts urbaines et socitales que dcoule larchitecture des lieux. Une architecture emblmatique qui, tmoin de lexcellence ducative, en associe les caractristiques solidit et lgret, puissance et dlicatesse.Avec un socle de bton blanc gnralis, avec une faade identitaire qui dcline de grands cadres de bois et avec des mergences de bois.10 000 000 HT5 500 m utileIngerop / Arwytec / MB2 conseilC.G. des Pyrnes AtlantiquesPau (63) - 2013CONSTRUCTION DUN COLLGE EXPRIMENTALArchitectes : BULLE / DAMONMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :Le projet consiste en lextension dun lyce de 26 classes Fronton.Cette extension reprsente 18 classes denseignement gnral, scientifique et technologique.Nos priorits :- La discrtion par rapport au btiment existant et son image face la ville de Fronton- La reconstitution dune image btie cohrente- La conservation dune zone foncire libre pour lavenir- Lensoleillement Nord / Sud pour toutes les salles de classes- La flexibilit de transformation des locaux par le compartimentage au regard de la scurit incendie- Le lien ais avec le btiment existant et la fluidit du circuit en boucle pour les usagers2 306 m HON3 050 000 HTBetom / Capterre / LaneauRgion Midi PyrnesFronton (31) - 2010EXTENSION DU LYCEE PIERRE BOURDIEUArchitecte : DAMONREHABILITATION ET EXTENSION DE LHOPITALCahors (46) - 1998 / 2014Matre douvrage : C.H. de CahorsBetomComplte28 700 000 HT42 740 m HONBET :Mission :Cot :Surface :La rhabilitation et lextension de lhpital de Cahors impliquent, en relation troite avec la matrise douvrage, des tudes et des chantiers phass et complexes.Le fait de crer un outil comptitif et dafficher cette volont de modernit tout en prservant le fonctionnement permanent de lhpital relve dun cer tain dfi.Le plasticien Grard Tin nous a accompagns tout au long des tudes et du chantier en ce qui concerne le mobilier intgr et les mises en couleurs qui ponctuent les circulations communes, les chambres et locaux dexamen. Cet apport contribue assurment donner ce nouvel hpital une ambiance dexception.DAMON / CARDETE & HUET / GAMBOAArchitectes :Matre douvrage : C.H. de CahorsComplteBET :Mission :Cot :Surface :- Lensoleillement du Sud pour les terrasses/jardins protgs,- Les lumires matinales de lEst et les couchants de lOuest pour les chambres,- Les vues lointaines dominantes travers les frondaisons,- Le lien interne fort entre les 2 units par le jeux de hall double niveau,- Le lien externe par le jeu du vide central,- La fluidit des circuits en boucle favoriant une bonne ergonomie,- La scurit au sein du jardin clos,- Le lien fort la vie par le positionnement de laccueil ct Rue,- La clar t des liaisons rparties,- Lampleur du niveau logistique / parking abrit dans la dclivit du terrain,- Le respect des limites gologiques dimplantation.2 850 m HON5 740 000 HTTechnisphere / Terrell / Laneau / IdtecCahors (46) - 2008 / 2011UNITE DE SOINS LONGUE DUREE 60 LITSLe projet en quelques mots :Architectes: DAMON / SAUVAGE HARTERMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :Situ dans lenceinte de lhpital Charles Foix Ivry, ce btiment abrite une cuisine centrale prparant 3000 repas par jours ainsi quun restaurant ser vant 300 repas pour le personnel de lhpital. La brique est largement utilise dans lensemble de lhpital. Sa relation avec le bton vient ici dmontrer ses qualits dadaptation lvolution des expressions en architecture.La salle de restaurant des 150 places occupe toute lpaisseur du btiment. Des canons de lumire viennent appor ter lappoint dclairage la partie centrale.2 700 m HON4 780 000 HTArwytec / SCO BATAssistance Publique Hpitaux de ParisIvry sur Seine (94) - 1996 / 2000CUISINE CENTRALE DE LHOPITAL CHARLES FOIXArchitectes : DAMON / COLOMBIERMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :La maison de sant pluridisciplinaire sinscrit dans son site avec le plus grand des respects, avec une altimtrie adapte au niveau de terrain et une implantation en fond de parcelle attentive au regard des constructions voisines. Elle satisfait pleinement les exigences fonctionnel les, normatives et rfrentielles du programme, avec notamment une juste rpartition de ses ples regroups au plus prs du hall daccueil et des salles dattente, de faon optimiser pour tous les distances parcourirLe projet privilgie une construction en bois, qui donne lire sa structure, son plancher Opportune, pour mieux nourrir la chaleur et la convivialit de lambiance ici recherche. Le bois sexpose aussi en faades pour mieux qualifier son environnement et le faire vibrer au rythme alatoire des plis de ses persiennes.1 343 m HON2 300 000 HTTechnisphere / TerrellC. C dArtagnan en FezensacVic Fezensac (32) - 2010MAISON DE SANTE PLURIDISCIPLINAIREArchitecte : DAMONMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :La commune de Castanet Tolosan se caractrise par son urbanisme de ville traverse . Un urbanisme qui na jamais remis en cause les deux fronts btis en vis--vis.Sur le front sud/ouest, un terrain en L, appartenant au conseil gnral se ddie lUTAMS. Il est bti avec deux maisons (R+2 et R+1) de relative bonne qualit et de deux ruines.Les deux maisons de la parcelle 19 sont conserves bien que revisites en profondeur. Leurs faades sur lavenue du Lauragais aussi, dans leur plus stricte modnature.Si le premier volume sur rue assume sa construction traditionnelle avec des murs porteurs maonns donc et enduit dun rouge profond, le second confirme son caractre contemporain avec des faades lgres en structure bois, ralises en filire sche, et habilles in situ par une peau de zinc dun gris soutenu et lumineux.1 100 m HON2 500 000 HTTechnisphere / AlayracC. G. Hte GaronneCastanet Tolosan (31) - 2012UNITE TERRITORIALE DACTION MEDICO SOCIALEArchitecte : DAMONMatre douvrage :Mission :Cot :Surface :Dlimit par la voie du Toec louest, la rue des Tilleuls lest, la promenade jardine au sud et la rue des Ecoles au nord, le silo de stationnement occupe une position stratgique, bnficiant dun affichage sur les deux espaces structurants de la ZAC.Silo qui occupe pleinement la surface lui tant impartie, respecte les alignements requis par les PLU, sautorise les saillies acceptes par ces derniers, mais qui se plat toutefois ne pas construire dans sa totalit le dernier niveau (R+5) pourtant autoris.Un choix volontaire, dict par la recherche dune rentabilit tout la fois fonctionnelle et conomique. Un choix qui induit une compacit dautant plus opportune quelle minimise limpact du bti dans son environnement bti, offre ses vis--vis (ERS au nord, groupe scolaire lest, et bureaux louest) des frontalits raisonnables , et appelle de surcrot une simplicit formelle et architecturale.Cette dernire caractristique plaidant en faveur dun quipement qui se fond modes-tement dans le paysage.Pour autant, si ce silo rfute tout statut dobjet architectural clinquant et/ou gesticulant, il nen revendique pas moins une image particulirement qualitative.4 747 500 HT12 570 m HONConception ralisationDV construction (mandataire)OTCE / GAMBA / EFFIAGroupement :DAMONArchitecte :OPPIDEAToulouse (31) - 2014CONSTRUCTION DU PARKING RELAIS P1 DE LA ZAC DE LA CARTOUCHERIEMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :Ici, il sagissait de loger les 120 places de parking requises. Cette ralisation, certes proue de btiment, ntait pas pour autant contrainte de devenir une extension de bti. Elle pouvait par sa fonctionnalit propre de parking ddi ensemble du personnel de la CCL, comme par son positionnement en limite de site et aux vues de tous appeler un traitement atypique de signal :Un signal dentre de ville.Un signal confort au petit matin et la tombe de la nuit par la rondedes vhicules grimpant ou descendant la rampe et se garant face aupaysage.Un signal encore, qui pourrait voquer une plaque dcolle du sol.4 946 m HON2 300 000 HTTechnisphere / TerrellCommunaut de communes de LacqMourenx (64) - 2011REAMENAGEMENT DUN CENTRE TECHNIQUE ET CREATION DUN SILO A VEHICULEArchitecte : DAMONMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :Cration dun parc de stationnements de 200 places dans le cadre dune opration de rnovation urbaine et architecturale concernant plus de 1000 logements,PARC DE STATIONNEMENTS DE 200 PLACES3 200 000 HT5 000 m HONSNILe Kremlin Bictre (91) - 2007Architectes : DAMON / COLOMBIERMatre douvrage :Mission :Cot :Surface :Conception ralisationGroupement :Le projet de btiment pyrotechnique simplante dans une zone vgtation rase, dans un environnement de pins. Il est constitu de deux cellules de travail indpendantes organise autour dune zone vie. Notre projet sarticule autour des priorits suivantes :- la scurit des personnes pour assurer leur vacuation,- la non-propagation des effets dun incident pyrotechnique dun hall-cellule lautre pour assurer le maintien de lactivit,- le respect des contraintes dfense,- le respect des contraintes dune ICPE avec autorisation et servitudes,- le respect des exigences de temprature et dhygromtrie dans les halls et les cellules,- assurer les fonctionnalits demandes relatives laccueil des spcimens.Larchitecture est ici le reflet de la conjugaison :- de loptimisation des surfaces, des distances parcourir pour le personnel- du respect de la scurit des personnes- du dimensionnement juste des fonctions et quipements utiliss pour la manipulation et le traitement des spcimens.1 465 m HON9 600 000 HTDV ConstructionDGASaint Jean dIllac (33) - 2011 / projet lauratCRAEM POUR UN BTIMENT INDUSTRIELArchitectes : DAMON / LOPEZMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :Dans une journe de travail, le moment du repas est privilgi. Jusqualors on chauffait la gamelle dans un lieu sans charme. Cest lArchitecture qui permet au nouveau restaurant dentreprise de devenir un vritable lieu de dtente et de rencontre.Gnreuse, la salle de restaurant joue avec les matires et les couleurs: bton et verre, gris et rose, saffrontent pour mieux se magnifier...1 087m HON1 390 000 HTSCOBATFenwick - LindeCenon sur Vienne (86) - 1992RESTAURANT DE LENTREPRISE FENWICKArchitectes : DAMON / COLOMBIERMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :Cette opration regroupe les ser vices centraux de la socit Fenwick, le sige social, le centre logistique et le centre de formation. Ce regroupement donne lensemble du personnel de Fenwick le sentiment dappar tenir une grande et unique entreprise. Situ au coeur du parc dactivits de Saint Pierre, le terrain se dveloppe sur 4 hectares.Le sige social est un vaste quadrilatre, sorganisant autour dun gnreux patio. Il abrite deux niveaux de plateaux de bureaux, des salles de runion et le restaurant dentreprise.Les liens entre les divers espaces sont nombreux et varis. Dcalages, profondeurs, jeux dombres, transparences, le projet rvle dans son parcours des dcouver tes spatiales toujours renouveles.Au coeur du patio, le show-room abrite accueil, salles dexposition. Il devient ltage lieu de rencontres et dchanges.Y domine le bton gris chaud mis en oeuvre de deux manires : coul en place, et panneaux prfabriqus.20 000 m HON17 000 000 HTSCOBATFenwick - LindeSaint Quentin en Yvelines (78) - 1993 / 1995SIGE SOCIAL DE LENTREPRISE FENWICKArchitectes : DAMON / COLOMBIERMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :Le projet a pour but la ralisation dune centrale de production dnergie (chaud et froid) sur un complexe scientifique. La centrale nergie est destine remplacer les installations actuelles situes dans un btiment proximit.Elle simplante lalignement du btiment mitoyen tout en mnagement une faille dans cet entre deux pour que prennent place lescalier daccs la toiture terrasse et les nouvelles chemines de la chaufferie.Les faades viennent saligner aux lignes directrices de la nef :- un socle en bton brut,- un bardage laqu couleur aluminium, - des ventelles thermo-laques couleur aluminiumSocles, bardage et ventelles sont rythms suivant un pas de 4m, comme la faade mitoyenne.365 m HON4 000 000 HTCap Ingelec / JRobertCNESToulouse (31) - 2013CENTRALE DE PRODUCTION DE CHAUD ET FROIDArchitecte : DAMONMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :Ce btiment abritant une centrale nergie est construit sur 3 niveaux et une terrasse technique. Compos dune structure bton, lensemble est calepin avec des joints creux. Les acrotres hauts du niveau de la toiture terrasse sont habills avec un bardage mtallique pour masquer les lments techniques. Les ventelles et tous les autres lments mtalliques reprennent la teinte du bardage pour homogniser lensemble.1 750 m HON5 000 000 HTBetemASTRIUMToulouse (31) - 2011BTIMENT NERGIE ET POSTE DE LIVRAISON HAUTE TENSIONArchitecte : DAMONFersped ut omnimiligni ium vellect ionsere icipsae rumquas aut que am sit re pro voleniet pro exeratist, qui dollabore, sum et eius dolupis aut eum illupta arunt et doluptum hitia dusandipit ex eosam qui dolores eliquis imetur molorero idebis essed quid quam, omnihites mint aut ab id ea qui inulpa qui dis sant dolum quis ipiendebis conseria ped ut eossed quid ut quo erspero maxim volum et re conserum, voloritatis de qui dus il est, teturio reptatem ex eosapis eaqui aut veriaectem doluptate nihit ventias mossinum iderit quam harciis rerci adiones tionsed itibusandi rem autende nihit, quid experi odion nonemperis ma deriatur?Quiscient et de reped et que magnimin reius, occaborum quam, serianime dolor aut es rerenimust et laborit lit, quam volorpo reprate qui re neceatio. Ut reptaesequat volupta tumquam, ut velenis es eicabo. Ugiae ducillorio dolorum quianis evel eat maion rehendis ex eatur?At aute ad qui audi tem fuga. Et untora et as sinihicae in enimet et ex eius, samus doluptaMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface : 4 500 m HON 14 500 000 HTBetemASTRIUMToulouse (31) - 1998 / 2002BTIMENT DINTEGRATION SATELLITES ET ESSAISArchitectes : DAMON / ROUCH / GAMBOAMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :Suite un diagnostic du btiment existant, ayant dj subi diverses modifications, notre mission consiste en une restructuration du Palais de Justice, tout en respectant latmosphre du lieu.Nous avons cibl les principaux enjeux :- adapter le btiment historique laccessibilit PMR- crer un GUG (guichet unique de greffe) afin de centraliser etoptimiser laccueil du tribunal- le renforcement de certains planchers, impliquant le dfide prserver lesthtique de la structure (poutres ornes demotifs, modnatures, ...)- offrir une lisibilit au fonctionnement complexe des locaux et une fluidit des circulations.1 874 m HON1 700 000 HTTechnisphere / TerrellMinistre de la JusticeAuch (32) - 2011 / 2015RESTRUCTURATION DU PALAIS DE JUSTICEArchitecte : DAMONEtat des lieux ProjetEtat des lieux ProjetMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :Il sagissait ici de relooker des bureaux existants tout en trouvant un espace complmentaire pour le service des appariteurs.Situ lorigine avec les autres bureaux, il a t dcid, au regard du rle de ce service, de linstaller sous la forme de mobilier dans le hall.200 m HON1 850 000 HTMinistre de la JusticeQuai de lhorloge, Paris (1er arrondissement) - 2005 / 2006AMENAGEMENT DES BUREAUX DE LA 12, 13 ET 14eme CHAMBRES CORRECTIONNELLESArchitectes : DAMON / PLETMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :Au Palais de Justice de Paris, lamnagement de bureaux complmentaires savrait ncessaire pour le service de la 1re Prsidence de la Cour dappel de Paris.Afin de trouver la surface manquante, un plancher intermdiaire est cr dans la grande hauteur des bureaux actuels.Une banquette en verre au droit des fentres permet le passage de la lumire naturelle entre les deux niveaux sans affecter les ouvrants existants.Les bureaux ont t amnags dans un but doptimisation et de confort des espaces avec du mobilier de rangement fait sur mesure intgrant un clairage indirect ainsi que toute la technologie adapte.200 m HON521 300 HTQuai de lhorloge, Paris (1er arrondissement) - 2003 / 2004RESTRUCTURATION DES BUREAUX DE LA 1ere PRESIDENCEMinistre de la JusticeDAMON / PLETArchitectes :Matre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :La salle daudience de la zone dattente de Roissy vient terminer la ralisation de cet quipement.Elle est accessible aux passagers en instance depuis linterieur de la ZAPI et au public directement depuis le parking. Magistrats et avocats peuvent y travailler et sentretenir avec leurs clients avant laudience dans des box prvus cet effet.SALLE DAUDIENCEZAPI 3, Tremblay en France (93) - 2002215 m HON340 000 HTMinistre de la JusticeArchitectes : DAMON / COLOMBIERMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :La Maison des Centraliens est la proprit de lAssociation des anciens lves de lEcole Centrale. Ce btiment de 6 tages regroupe un htel, un restaurant, une salle de confrence, des salons, divers bureaux et 3 niveaux de parkings.Lopration de rhabilitation lourde quelle vient de subir sest traduit par le ramnagement dune majeure partie de ces locaux.Le rez-de-chausse sest ainsi vu compltement remani sur deux niveaux afin daccueillir un volume ouvert et traversant depuis laccueil rue Jean Goujon jusquau jardin donnant sur limpasse dAntin, en passant par un large lounge clair par une nouvelle verrire.Les premier, troisime et quatrime tages ont vu la cration de 17 chambres en lieu et place des salons et bureaux existants.Lhtel offre prsent 57 chambres dont 7 suites. La dcoration intrieure a pour ce faire t confie la maison de haute couture Mar tin Margiela.Une cuisine dvolue au lounge a par ailleurs t implante lemplacement des anciennes chambres froides au premier sous-sol. Elle saccompagne dun clairage znithal dans le jardin.2 250 m HON6 500 000 HT Bleuse / Millan / TecnicODOParis (8me arrondissement) - 2009 / 2011LA MAISON DES CENTRALIENS, HOTEL 5*Architecte : DAMONMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :Le projet a t implant paralllement aux btiments existants de la cit Madrid afin de conserver la porosit entre la route de Blagnac et lintrieur de la parcelle tout en poursuivant le plan de masse dorigine. Lalignement sur rue respecte le mme retrait avec une frange paysagre jusqu la clture. Le rez de chausse abrite les halls et le parc de stationnement pour raison de PPRI.Les choix environnementaux :-Les logements sont, en majorit, traversants permettant une bonne ventilation naturelle,-Les parties communes sont claires naturellement,-Les sjours sont orients plein sud,-Les terrasses des logements sont dcales au sud, conformment aux exigences du prospect.1687m HON, 1258m HAB1 800 000 HT1066/m SHON,1430/m SHABTechnisphereHabitat ToulouseQuartier des sept deniers, Toulouse (31) - 2008 / 2013CONSTRUCTION DE 23 LOGEMENTS LOCATIFS EN LABEL BBCArchitecte : DAMONMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :Proche du mtro Rangueil, dans un environnement compos de maisons individuelles et dune urbanisation des annes 60, la SNI est propritaire dun foncier avec une barre R+4 rcemment rhabilite.Lamnagement de ce quartier est en cours et nous avons greff une opration de 39 logements en deux btiments, lun align sur la rue en continuit du pignon existant, lautre en coeur dlot.Les choix environnementaux :-Les logements sont, en majorit, traversants permettant une bonne ventilation naturelle,-Les parties communes sont claires naturellement,-Les sjours sont orients plein sud vers le jardin intrieur.2873m HON, 2215m HAB3 015 000 HT1049/m SHON,1361/m SHABBetem, OccinergySNI Sud OuestQuartier Rangueil, Toulouse (31) - 2007 / 2011CONSTRUCTION DE 39 LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX EN LABEL HPEArchitecte : DAMONMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :Le plan de masse sincrit dans la dmarche mene par les lus et urbanistes de la ville. Les maisons individuelles crent une forme urbaine homogne le long de lavenue du Parc et de la rue Radiale. En opposition les plots des collectifs, tels un collier de perle , se droulent le long du futur parc.Les maisons individuelles sont construites sur un socle bton, sur lequel repose une ossature bois. Ltage est recouvert dun bardage bois ajour. Les maisons sont orientes Est / Ouest mais les sjours ont tous une ouverture au Sud de manire capter lumire et chaleur.Nous avons galement privilgi les toitures terrasses vgtalises sur la majorit desbtiments, afin de raliser une rtention deau. Le principe disolation par lextrieur a t gnralis toute lopration.5790m HON, 4771m HAB6 135 000 HT1059/m SHON,1285/m SHABBetem / SCOOPH 31LEnclos du Chteau, Escalquens (31) - 2008 / 2013CONSTRUCTION DE 72 LOGEMENTS COLLECTIFS ET INDIVIDUELSArchitectes : DAMON / LISSARRAGUEMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :Le projet consiste en la cration de 48 logements sur la commune de Mrignac.Nos priorits :-Linsertion dans un environnement existant entre le groupe scolaire, les maisons individuelles et le btiment collectif-Lalignement sur la rue tout en laissant les perces vers le paysage au sud-Une constitution dlot au coeur des nouveaux btiments-Une constitution despace cadr avec le btiment collectif existant-Une homognisation des espaces paysagers de lensemble de la parcelle-Une double, voire triple orientation pour lensemble des logements-La permabilit entre les espaces btis et le paysage3 476 m HON 4 014 400 HTBetemGironde HabitatMrignac (33) - 2010CONSTRUCTION DE 48 LOGEMENTS EN LABEL BBCArchitecte : DAMONMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :La ville, la SNI et le GPV de Grigny ont de concert orchestr un march de dfinition quils ont confi un architecte en chef - le cabinet Synthse. Outre des ambitions clairement affiches telles que le respect du dnivel du terrain, la valorisation de lespace bois class et loptimisation des transparences sur la valle de lOrge, de cette tude rsultent non seulement une opration de dmolition-reconstruction , mais encore un strict cahier des charges architectural, imposant notamment des faades fortement scandes et dont la linarit ne devait dpasser les 20 m autoriss.La barre dhier a t juge peu propice de nouvelles interventions bties. Ceci notamment au regard de sa distribution par coursives stirant devant les fentres des logements sans craindre de perturber lintimit des familles... Elle a t dmolie dans son intgralit.4 140 m HON6 380 000 HTSNIViry Chtillon (91) - 2003 / 2006CONSTRUCTION DE 69 LOGEMENTS PLUS & PLSArchitectes : DAMON / COLOMBIERMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :Dans le quartier Calmette, hier encore exclusivement occup par des barres, sorganisent dornavant plusieurs oprations, toutes orchestres pour satisfaire une ambition de densification urbaine.Cest dans cette logique de nouvelle urbanit que sinscrivent ces 125 logements rpartis dans trois constructions formant trois des quatre contours dun lot au coeur investi, pour partie, par une ancienne crche. Llot est ouvert, et cest pour intensifier lapport de lumire naturelle en son coeur que le concept dimmeuble villas a ici t dclin. Ainsi, rue Calmette, trois btiments (R+6) sonts relis les uns aux autres par des terrasses intermdiaires, garantes des transparences recherches.7 354 m HON6 630 000 HTOPAC du Val de MarneQuartier Calmette, Orly (91) - 1999 / 2001125 LOGEMENTS LOCATIFS PLAArchitectes : DAMON / COLOMBIERMatre douvrage :Mission :Cot :Surface :Groupement :Le quartier Rayssac, construit dans les annes 1965-1970 regroupe 408 logements collectifs sociaux. Lensemble est compos de 12 btiments allant du R+3 au R+8 et sorganise autour dun mail plant et dquipements proches (groupes scolaires, commerces, maison de quartier, glise)Les interventions sur les btiments existants visent amliorer les performances nergtiques des btiments, retrouver une qualit dusage et de confort par une remise niveau technique des immeubles et le traitement des dsordres existants.Lensemble des faades sont rnoves et les menuiseries extrieures remplaces afin de satisfaire aux critres thermiques actuels.39 606 m HON9 920 000 HTConception ralisation Eiffage construction / BetemTarn HabitatAlbi (81) - 2012 / 2016REHABILITATION DE 408 LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX EN SITE OCCUPEArchitecte : DAMONMatre douvrage :BET :Mission :Cot :Surface :Ici point de ZUP des annes 60, mais une ville nouvelle essentiellement faite de tours et de barres et dote en son centre dune mairie, dquipements publics, une ville par t entire donc, et immanquablement aujourdhui, territoire de prdilection pour la Rnovation Urbaine.Le projet consiste :- Mettre aux normes les logements- Remplacer les quipements techniques- Rendre les logements du RDC accessibles aux PMR- Isoler le btiment par lextrieur2 783m HON (bt E) 5 085m HON (bt F)4 550 000 HTComplteSCIBSNIMourenx (64) - 2008 / 2014RENOVATION URBAINE ET ARCHITECTURALE DE 106 LOGEMENTS SOCIAUXArchitecte : DAMONMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :Btiment construit en 1967 par Candilis dans le quartier Bellefontaine.-112 logements en R+4, tantt sur vide sanitaire, tantt sur cave, rpartis sur 7 cages descalier. Circulation claire naturellement et appartements traversants.-Travaux sur lintrieur des logements, les parties communes et lenveloppe extrieure du btiment.-Les faades sont habilles de pierre du Portugal(molanos) pour restituer une surface prenne de qualit. Les pignons ont t traits diffremment suivant leur orientation, minral (pierre du Portugal) au nord et lest, vgtalis au sud et louest. Mise en oeuvre dune isolation par lextrieur afin de passer dun btiment rejetant 240 Kw/h (Etiquette E) 130 Kw/h (Etiquette C).11 592m HON4 625 000 HTdont 2 200 000 HT lot faadeBetem, Idtec, ACTRICF AtlantiqueQuartier Bellefontaine, Toulouse (31) - 2008 / 2012REHABILITATION DE 112 LOGEMENTS COLLECTIFSArchitecte : DAMONEtat des lieuxProjetMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :La SNI lance, dans le cadre dune vaste opration de rnovation urbaine et architecturale concernant plus de 1000 logements, une consultation darchitectes et retient trois agences : Lair-Roynette, Tectum et Damon-Colombier.Si elle a volontairement spar le territoire en trois secteurs, de faon rvler des caractristiques et une identit propres chacun dentre eux, elle exige toutefois des trois quipes de concepteurs un travail de rflexion commun devant aboutir un projet global.Le choix des mobiliers urbains, des plantations (par ailleurs confort par lintervention dun unique paysagiste), des matriaux de construction (...) ont ainsi contribu rvler la cohrence recherche.16 200 m HON20 270 000 HTSNILe Kremlin Bictre (91) - 2003 / 2007RENOVATION URBAINE ET ARCHITECTURALEArchitectes : DAMON / COLOMBIEREtat des lieuxProjetMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface : 1 530 m HON720 000 HTRIVPREHABILITATION TRANSFORMATION DE BUREAUX EN LOGEMENTSLoiret Chevaleret, Paris (13eme arrondissement) - 1992Etat des lieux ProjetArchitecte : DAMONComplteMission :Cot :Surface :BET :Matre douvrage : La rhabilitation de logements sociaux des annes 60 en milieu occup confre une dimension particulire au travail darchitecture. Plus que dans toute autre cration, lcoute de lautre est primordiale. Elle est dynamique et enrichissante.Crer un parking souterrain de 100 places, construire dans le respect des alignements et des prospects complexes taient les contraintes.9 000 m HON7 160 000 HTRIVPLoiret Chevaleret, Paris (13eme arrondissement) - 1992REHABILITATION ET EXTENSION DE LOGEMENTS SOCIAUXArchitectes : DAMON / COLOMBIEREtat des lieuxProjetMatre douvrage :ComplteBET :Mission :Cot :Surface :Phase 1: Rhabilitation des faades avec isolation thermique par lextrieure. Rnovation intrieure des parties communes et logements (dont rfection des pices humides)Phase 2: Rsidentialisation de lensemble des lots dont le chantier suivra celui de la rhabilitation.Ce projet s inscrit dans un Grand Projet de Ville qui vise transformer lurbanisme de grands ensembles raliss aux Mureaux dans les annes 60 en quartiers rsidentiels.Le projet doit se drouler en deux temps:16 200 m HON7 800 000 HTCET IngenirieOSICALa vigne blanche, Les Mureaux (78) - 2005 / 2012REHABILITATION DE 268 LOGEMENTS EN SITE OCCUPEArchitectes : DAMON / PLETEtat des lieuxProjetEtat des lieuxProjetEtat des lieuxProjetAGENCE TOULOUSE2bis rue de Chairedon 31300 TOULOUSETel. : 05 61 32 82 86 Fax : 05 61 32 99 58SARL DAMON ARCHITECTE/URBANISTEAGENCE PARIS29, rue Miguel Hidalgo 75019 PARISTel. : 01 40 03 07 25 Fax : 01 40 03 67 331-2627-4142-5354-6465-101102-133