Document Fomation Zkk Methodologie Chronometrage

  • Published on
    16-Jul-2015

  • View
    1.047

  • Download
    0

Transcript

21/02/2012DOC. COURSMthodologie du chronomtrageSommaire1 IntroductionHistorique de lorganisation du travail Buts du chronomtrage Les diffrents types de chronomtrages2 Moyens matriels du chronomtrage-Chronomtre Planche chronomtrer Feuille de chronomtrage Position du chronomtreur3 - Conditions du chronomtragemesuresStabilisation de lopratrice Stabilisation du chronomtreur Stabilisation du posteavant deffectuer les4 - Prparation de la feuille de chronomtrageDonnes gnrales Colonnes de relev de tempsElabore par Toumi OmarPage 1 sur 4621/02/2012DOC. COURS-La dcomposition du travail La division en colonnes de chronomtrage5 - Relevs de tempsles temps cycliques les temps frquentiels6 - Le jugement dallureDfinition chelles de jugement dallure lments dapprciation Enregistrement de lallure Mthode de Levelling talonnage7 Le dpouillementLes temps cycliques Les temps frquentiels8 Le catalogue de temps 9 Simplification extrme du catalogue de temps 10 Cas particuliers- Chronomtrage -cas particuliers11 Utilisation du chronomtrage en gestion de productiondtermination du prix de vente dtermination de lactivit Dtermination de la performance quilibre dun groupe Calcul dun besoin Calcul dune production Achat de matrielPage 2 sur 46Elabore par Toumi Omar21/02/2012DOC. COURS-Dlai de livraison dune srie Calcul de la vitesse de rotation dune machine coudre.1 Introduction.1- Historique de lorganisation du travail.Lorganisation du travail est la Science qui permet loptimisation de la production. Elle ambitionne de dterminer la faon de raliser un travail dtermin au moindre cot, en utilisant un temps minimal, avec des moyens minimaux, une fatigue minimale et dans des conditions dhygine et de scurit minimale pour le personnel tout en respectant le milieu ambiant.De nombreux prcepteurs plus clbres ont permis damener lorganisation du travail au lui connaissons aujourdhui.oumoinsniveau que-Bernard Palissy (1510- 1590), inventeur de la porcelaine. Descartes (1596 1650), mathmaticien et philosophe, rendu clbre par son Discours de la mthode. Claude Bernard (1813 1878), physiologiste spcialiste de la mdecine exprimentale. Taylor (1856-1915), dapprenti devenu Ingnieur : promoteur de lorganisation scientifique du travail Gilbreth (1868 1924) ingnieur devenu chef dentreprise. : dcomposition du travail, fondateur du MTM. Fayol (1841- 1925) ingnieur qui tablit une doctrine administrative et en dfinit les 6 fonctions.-Elabore par Toumi OmarPage 3 sur 4621/02/2012DOC. COURSLes travaux de Taylor furent cependant ceux qui firent vraiment date et donnrent un lan dcisif ltude et lorganisation du travail. Sa mthode danalyse scientifique tait totalement oriente vers la recherche de la meilleure mthode. Il existe toujours une mthode et un outil qui permettent un travail plus rapide et de meilleure qualit que les autres . Afin de trouver la meilleure mthode et les meilleurs outils, il convient de faire une analyse dtaille des diverses mthodes et den comparer les temps respectifs. Ce sera ltude des mouvements et des temps. Il sagit dun ensemble de techniques utilises pour lidentification et la suppression des temps non productifs ou leur rduction ainsi que ltablissement de valeurs deElabore par Toumi Omar Page 4 sur 4621/02/2012DOC. COURStemps normaliss pour chaque opration appel le temps allou - et contenues dans un Catalogue des temps. recherche de la meilleure mthode pour effectuer un travail dtermin, utilisant au mieux le temps permettant ainsi datteindre une productivit optimum avec un investissement minimal. Dtermination du temps ncessaire un oprateur qualifi pour excuter un travail dtermin un taux de rendement bien dfini. La connaissance du temps permet de planifier le travail dterminant ainsi un calendrier ou /et de dterminer le rendement atteint lors de lexcution de la tche.2 Buts du chronomtrage.123Dterminer le temps ncessaire la ralisation dune tche ou dune opration de production ou de travail administratif. Dterminer le temps et la production fournir par modle. Calculer le cot de fabrication dun article en multipliant le cot dune minute de travail dans lentreprise (cot minute) par le temps de fabrication exprim en minutes. La connaissance du prix de revient dun article permettra galement lobtention du prix de vente. 4- Mesurer le rendement cest dire la proportion qui existe entre le temps produit par un oprateur et son temps de prsence dans lentreprise. On peut galement en connatre lactivit, proportion qui existe entre le temps produit par lopratrice et son temps de prsence au poste de travail produire cette opration ou cette tche. 5 Calculer du mme mode le rendement et lactivit dun ensemble dopratrices. 6 La connaissance des rendements permet de proposer un systme de primes qui prend en compte les rsultats individuels ou collectifs des opratrices.Elabore par Toumi OmarPage 5 sur 4621/02/2012DOC. COURS7 La connaissance des rendements individuels permet de mettre en vidence les postes qui affichent des bas rendements, sources de problmes et de faibles rsultats conomiques du groupe de fabrication. Leur localisation permet den rechercher les causes et dy apporter des mesures de correction afin de rtablir le fonctionnement normal du groupe de production. 8- Dterminer par le calcul les effectifs ncessaires pour atteindre une production dtermine dans un dlai imparti. 9 Dterminer par le calcul la production normale qui correspond leffectif prsent dans lentreprise. 10 quilibrer les grandes sections de lentreprise et les postes lintrieur dune section en effectif, temps produire et quantit de pices produire par jour. 11- Dterminer un besoin en matriel donc de dcider dun investissement et de dterminer son temps damortissement. 12 Dvaluer le temps de passage dune fabrication dans la ligne de montage indiquant ainsi au service planning la date de fin de fabrication et celle de la livraison.3 Les diffrents types de chronomtrage. A- Les chronomtrages sans Jugement d`Allure :1) le chronomtrage de diagnostic : de 2 3 relevs chronomtriques pour chacun des poste de la chane But : Dtecter le ou les postes susceptibles d`tre la cause du mauvais fonctionnement. 2) le chronomtrage d`tude : de 15 20 relevs chronomtriques pour chacun des lments observs et analyss de l`opration. But : Dterminer le ou les lments non stables de l`opration.B- Les chronomtrages avec Jugement d`Allure :1) le chronomtrage de fixation de tche : de 20 30 relevs chronomtriques pour chacun des lments. But : Exploiter les temps des lments de travail stabiliser (gamme, catalogue,...)Elabore par Toumi Omar Page 6 sur 4621/02/2012DOC. COURS2) le chronomtrage de confirmation : de 20 30 relevs chronomtriques pourchacun des lments. But : Dans le cas d `une contestation interne ou externe l`entreprise - interne : entre les services (exemple : S. Technique et S. Commerciale) -externe : entre une entreprise et une autre sou traitante. 3) le chronomtrage de contrle : de 20 30 relevs chronomtriques pour chacun des lments. But : Revoir les temps contests (ouvrire /chef de fabrication) en collaboration avec un chronomtreur externe l`entreprise charg par le bureau d`emploi, gnralement appel un ingnieur de conseil. Revoir les temps de l`entreprise a titre de vrification (longue dured`accoutumance). 2 Moyens matriels du chronomtrage. 2.1 Le Chronomtre.C est loutil de base qui permet de mesurer le temps. tant donn que les temps sont utiliss dans de multiples applications, ils seront lobjet des oprations arithmtiques habituelles (addition, multiplication, soustraction, division).Elabore par Toumi OmarPage 7 sur 4621/02/2012DOC. COURSDans ces conditions, le systme sexagsimal (1 heure = 60 mn, 1 mn = 60 secondes) nest absolument pas pratique et est compltement abandonn au profit dun systme dcimal dans lequel la minute est lunit de base et est divis en 1/10 mn ou 1/ 100 mn. Lunit habituellement et couramment utilis dans les entreprises et la minute et sa division en 1/ 100. Le temps dune opration sera de 1,25 mn, le temps dun modle sera de 34,76 mn, etc.Il existe dautres systmes de temps. Un systme utilise lheure comme base et la divise en 10 000. Lunit sappelle le DMH abrviation de Dix millime dheure. Un autre systme utilise lheure comme base et la divise en 100 000. Lunit sappelle le TM Bien videmment un systme de conversion permet de passer de lun lautre. Une heure cest 60 mn et aussi 10 000 DMH. 60 mn = 10 000 DMH 1 mn = 166, 66666 DMH que lon arrondit 167 DMH.Elabore par Toumi OmarPage 8 sur 4621/02/2012DOC. COURStudes des mthodesSimplifier le travail conomie Scurit Minimum de fatigue-tude du travail+Mesure du tempsFixer les objectifs Dterminer les cots Mesurer les rsultats Corriger les anomaliesUne Meilleure ProductivitEn fait, il existe plusieurs types principaux de chronomtres.Elabore par Toumi Omar Page 9 sur 4621/02/2012DOC. COURSBouton de remise A zro modeBouton de mise en fonctionnement Enregistrement de jusqu 9 mesures(5) 000458 077 00023Units possibles : 1 /100 seconde 1 /1000 minute 1 /10 000 heure Digital ou lectronique avec lecture sur cran cristaux liquides. Appareil pourtant bon march, il prsente de nombreuses fonctions trs utiles. Il est possible de choisir et dterminer lunit dans laquelle on veut travailler : au choix seconde divise en 1/100 ou minute divise en 1 / 1000 que lon utilise en 1/ 100 ou DMH. La slection est trs facile. Un bouton de mise en fonctionnement permet darrter et ainsi de faire la lecture si besoin est, alors que le chronomtre nest pas arrt. Seuls, les valeurs sont larrt et affiches lcran.Elabore par Toumi OmarPage 10 sur 4621/02/2012DOC. COURSLe chronomtre permet denregistrer successivement 9 oprations, la fin de lopration tant dclenche par la pression sur le bouton poussoir.Le cumul des temps apparat lcran et les valeurs successives sont restitues la demande. Appareil trs pratique, il est trs utilis par le spcialiste des temps du Bureau des mthodes.Le second type de chronomtre est constitu par le chronomtre mcanique. Le choix de lunit est dtermin par lachat de lappareil. Il est en seconde ou bien en minute divise en 1/100 ou bien en DMH. Si linstrument nindique pas lunit de faon apparente, il est ncessaire de dclencher le chronomtre et laide de la montre poignet observer ce qui se passe sur le chronomtre tester. Si pour une minute de temps pass ( lire sur la montre poignet), laiguille du chronomtre effectue une rotation complte, cela signifie que lunit du chronomtre est la minute avec la division correspondante (1 / 100). Si pour une minute de temps pass, laiguille du chronomtre tester indique 167, cela signifie que le chronomtre est gradu en DMH. Il y a un bouton poussoir pour arrter la mesure, ramener laiguille zro. La lecture doit tre faite la vole et demande une pratique plus alerte que dans le cas du chronomtre lectronique. Certains chronomtres mcaniques sont quips dun systme trs pratique constitu par une aiguille supplmentaire dite rattrapante . Au moment de la mise en route, ce sont 2 aiguilles superposes qui parcourent le cadran. Au moment o loprateur effectue larrt du fait de la fin de lopration, laiguille rattrapante simmobilise permettant la lecture de la mesure.Elabore par Toumi OmarPage 11 sur 4621/02/2012DOC. COURSPendant ce temps, laiguille principale retourne zro et se remet en route sans arrt. Une fois la lecture faite, une pression de la part de loprateur sur le bouton poussoir permet laiguille de rejoindre la premire, do son nom daiguille rattrapante. Si on veut faire une vrification un bouclage-, il faut utiliser un second chronomtre que lon met en fonctionnement au moment du dbut de la premire opration et que lon arrte la fin de la dernire phase de la dernire opration. Ces chronomtres mcaniques sont beaucoup plus chers que les chronomtres lectroniques.2.2 La planchette de chronomtrage.Lorsquon effectue un chronomtrage surtout avec un chronomtre mcanique, on est amen inscrire les valeurs des lectures successives sur un document papier. La planchette est destine recevoir la feuille de chronomtrage. Il faut donc la choisir lgre sachant que le chronomtreur passera de nombreuses heures effectuer des relevs de temps.2. 3 La feuille de chronomtrage.Il nexiste pas proprement parler de feuille de chronomtrage normalise. Cependant, lusage et la pratique indiquent quune forme adquate de feuille de chronomtrage peut tre ainsi ralise.2.4 Position du chronomtreur.Le chronomtreur pour effectuer son travail doit se rendre sur place, au poste de travail. Il doit pouvoir observer le travail ralis au poste, tout en lisant les mesures sur son chronomtre. De plus, il ne doit pas gner le travail ni au poste, ni dans la chane de fabrication. La position la plus favorable consiste se tenir debout, un peu en retrait de louvrire, sur la gauche de celle-ci, de faon avoir dans son champ visuel son chronomtre pour pouvoir effectuer les lectures et les mains de louvrire sur son plan de travail.Elabore par Toumi Omar Page 12 sur 4621/02/2012DOC. COURSLopration de mesure des temps au poste de travail tant relativement fatigante, il est conseill, afin dobtenir de bons rsultats, dalterner les prises de temps au poste et le dpouillement de la feuille du chronomtrage, qui est une opration qui peut seffectuer au bureau.Le chronomtreurLa Machine coudre Champ visuel du chronomtreurWWWWWWW--L` Ouvrire3 Conditions du chronomtrage3.1 Opratrice Elle participe, pour une part, au chronomtrage et le temps qui sera mesur entrera dans le catalogue de temps. Il faut donc que lopration soit effectue dans des conditions normales cest dire que lopratrice ne devra pas tre une dbutante dans cette opration. Par ailleurs, il faut obtenir la participation positive de lopratrice plus spcialement si elle na jamais particip un chronomtrage. Si il y a possibilit de choisir entre diffrentes opratrices pour effectuer la mesure du temps on mesure le temps dune opration et non celui dune personne on donnera la prfrence louvrire1- Stabilit de lopratrice. 2- Stabilit du chronomtreur.Elabore par Toumi OmarPage 13 sur 4621/02/2012DOC. COURSLe chronomtreur doit tre un bon professionnel et doit raliser le chronomtrage suivant les rgles pour suivre la mthode habituellement pratique dans lentreprise, ce qui demande dtre dans le travail et bon psychologue davoir de bons rapports humains personnel qui ralisera les chronomtrer.delartprcis afin avec le oprationsPar ailleurs, il aura porter une apprciation sur le rythme de travail de lopratrice avec qui il aura collaborer en portant un jugement dallure ; cest dire quil devra avoir t entran pour porter un jugement valable : une mme apprciation pour des situations et des rythmes similaires et une bonne sensibilit pour distinguer et talonner des situations diffrentes, avec la capacit de distinguer des rythmes diffrents mais plus ou moins voisins. Enfin, la mesure du temps ne doit tre effectue que si lopratrice excute lopration en suivant le mode opratoire choisi dans lentreprise. Le chronomtreur devra donc bien connatre les modes opratoires afin de reconnatre dventuelles dviances dans lexcution de lopration ou dans lorganisation au poste de travail.4 Stabilisation du poste de travail.Lobjectif du chronomtrage est dtablir le temps pour effectuer une opration dans des conditions de dfinies. Si ces conditions changent, il sagira dun opration dont il faudra mesurer nouveau le temps. Afin dviter ce double travail, avant deffectuer le chronomtrage, on vrifiera quil ny a aucune raison en brve des modifications, notamment dans lamnagement du poste. 4.1 Amnagement de poste. attribuer travail bien autredapporterElabore par Toumi OmarPage 14 sur 4621/02/2012DOC. COURSSil y a des amnagements de poste faire, on les fera avant et en troite collaboration avec lagent de matrise du secteur concern, avec aussi lopratrice, ventuellement avec le mcanicien dentretien au cas o il serait lui aussi concern. Les modifications apportes, du fait quils modifient les conditions du poste, vont modifier les modes opratoires. Dans ce contexte, on ne procdera au chronomtrage prvu que lorsque lopratrice aura assimil parfaitement le ou les nouveaux processus et sera rentre nouveau dans une routine dexcution. 4.2 Alimentation du poste de travail. Pour effectuer le chronomtrage dans de bonnes conditions, il faut que, au moins pendant la priode que durera le chronomtrage, le poste soit aliment correctement. Lattente de travail au poste serait une perturbation inacceptable pour mesurer le temps. 4.3 Travail correctement prsent et prpar. La mesure du temps ne pourra se faire correctement que si les conditions normales du mode opratoire existent rellement donc que toutes les oprations antrieures soient elles-mmes correctement ralises y compris les oprations de prparation ( tiquetage) ou mme de coupe (crans correctement positionns et avec la bonne taille). 4.4 Matires premires. Les oprations effectuer par lopratrice peuvent tre perturbes par le comportement des matires ou des coloris introduisant des spcificits ou des difficults ne faisant pas partie intgrante du mode opratoire normal. Pour effectuer le chronomtrage, on devra viter ces situations ponctuelles ou peu frquentes, les tailles extrmes ne pas mesurer le temps quand lopratrice monte une ceinture 32 ou 60.4.5 Machine en bon tat de fonctionnement. Lorsquon effectue le chronomtrage, il est lgitime de veiller ne pas tre perturb par des pannes mcaniques de la machine ou tre astreint des ralentissements dans lallure provoqus par un fonctionnement anormal des quipements mcaniques ou autres.Elabore par Toumi Omar Page 15 sur 4621/02/2012DOC. COURS4.6 Machine rgle et en adaptation la morphologie de lopratrice. Toutes les opratrices nont pas la mme morphologie et pour excuter lopration dans des conditions de fatigue et de confort normal, il faut que la chaise, rglable, soit en harmonie avec la taille le lopratrice (opratrice trs petite ou trs grande dont les jambes ne rentrent pas correctement sous la table de la machine).4.7 Grade de qualit bien dfini. Les modes opratoires sont largement conditionns par le niveau de qualit choisi par la Direction de lentreprise. Il est ncessaire que cette notion soit bien comprise de la part de lopratrice, du chef de groupe et de lagent des mthodes qui effectue les chronomtrages ce qui implique la dfinition des critres de qualit avec les limites des tolrances clairement dfinies et comprises, la confirmation prcise du systme de contrle successif effectuer.4.8 Drangements pour cause extrieure.Elabore par Toumi OmarPage 16 sur 4621/02/2012DOC. COURSIl faut que le chronomtreur prenne ses prcautions pour que, pendant lopration de chronomtrage, il ne soit pas appel pour rpondre au tlphone, ou sollicit pour intervenir dans un autre problme, etc. Il faut galement que lopratrice ne soit pas interrompue en cours dopration par sa chef de section, par une collgue ou pour toute autre raison. 4.9 Choix de la plage horaire de relev de temps. Il faut viter de faire les chronomtrages au dbut (mise en route) ou la fin des priodes de travail ainsi qu la proximit des pauses.5 Prparation de la feuille de chronomtrage avant deffectuer les mesures.5.1 Donnes gnrales. La feuille de chronomtrage.Elabore par Toumi OmarPage 17 sur 4621/02/2012DOC. COURSMatire : Modle : Taille :Opration :Code : Date :Matriel et quipement:Opratrice :Elabore par Toumi OmarPage 18 sur 4621/02/2012DOC. COURSPoints / cm : RPM : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10Chronomtr eur : 11 12 131 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 Total Nombre lecture Temps moyen JA Temps 100 Cof Frq Temps allou Temps allou :Elabore par Toumi OmarObservations :Page 19 sur 4621/02/2012DOC. COURSProduction / Heure - Article : veste, pantalon, chemise, etc. - Modle : Paris, 5647, SERZ - Atelier : Toulouse, Monastir, Bonali - Matire : noter la rfrence, la composition, le poids/ m si possible lidal tant de collecter un chantillon la coupe et de lagrafer la feuille des mesures en ayant la prcaution dalterner les emplacements dagrafage afin de faciliter larchivage ultrieur des documents. - Machine : bien prciser la marque, le type, la classe et les sous classe, le numro interne sans omettre les accessoires qui dterminent les modes opratoires comme les guides ou le pied presseur compens, lentranement complmentaire, etc. - Nombre de points au cm : - Dfini par le mode opratoire, les points cl qualit ou les critres de qualit, la valeur est mentionne dans le dossier technique et doit tre consult. - Ensuite, il faudra procder la vrification au poste de travail. Pour cela, on procdera la confection dun chantillon et on comptera les points par exemple sur 2 ou 3 ou 4 cm de couture. - RPM : il sagit du nombre de rotations du moteur par minute, donc du nombre de points effectus. Cette notion est trs importante lorsque sont effectues des coutures longues (couture ct pantalon, couture coude ou saigne, couture ct + dessous de manche) ou du surfilage. - Un appareil, le tachymtre, compteur muni dun embout qui se pointe sur le centre du volant de la machine coudre permet de mesurer cette valeur. - A dfaut, on procdera par une mthode empirique qui consiste lancer la machine sa vitesse maximum sur une petite bande de tissu qui peut tre en boucle pendant un intervalle de temps mesur laide dun chronomtre et de compter le nombre de points qui en rsultent. - Le calcul indiquera le rsultat prtendu. - Nom et prnom du chronomtreur : - Date : du chronomtrage. - Dfinition dtaille de lopration : utilisant le vocabulaire habituellement employ dans lentreprise, dcrire lopration le plus clairement possible au besoin en ralisant un schma des pices constitutives, en indiquant les coutures et tous les dtailsElabore par Toumi Omar Page 20 sur 4621/02/2012DOC. COURSutiles, comme par exemple les longueurs, etc. en parfait accord avec les consignes au poste, les critres de qualit et autres informations relatives cette opration.2 Colonnes de relevs de temps. 2.1 la dcomposition du travail2.1.1 Les temps cycliques Ce sont ceux qui se rptent chaque cycle de travail, un cycle tant la priode qui se droule depuis le moment o loprateur prend un produit jusquau moment o il lvacue pour en reprendre un autre. Exemple : - Approvisionner dessous de col - Approvisionner dessus de col et dposer sur dessous - Ajuster et prsenter sous pied presseur - Coulisser 3 cts - Dgager, contrler, vacuer. Cette succession dlments correspond 1 cycle qui pourra tre dcompos en 1 ou plusieurs temps cycliques suivant la division que lon a dcid.Le temps cyclique se dcompose lui-mme en 3 groupes dlments : 1 Avant opration Dans lexemple antrieur, les trois premiers lments se situent dans avant piquage . 2 Pendant opration Cest le temps durant lequel lopratrice concrtise la tche qui lui a t impartie ( coupe, piquage, repassage). Cest la partie active, positive du travail.Elabore par Toumi OmarPage 21 sur 4621/02/2012DOC. COURSDurant une opration, il serait souhaitable de pouvoir sparer le temps de piquage proprement dit des divers travaux de prsentation et de prparation qui peuvent sintercaler entre 2 reprises de couture.- saisir col prparer et prsenter col - planter aiguille et pivoter - prparer 2 ime ct - coudre 2 ime ct - planter aiguille et pivoter - prparer 3 ime ct - coudre 3 ime ct - vacuerAvant piquage Pendant piquage Avant piquage Avant piquage Pendant piquage Avant piquage Avant piquage Pendant piquage Aprs piquageThoriquement, on pourrait les sparer. Cependant, ils sont souvent trs courts et il ny pas vraiment un intrt de les sparer et ainsi en les intgrant on donne naissance une technique dite de chronomtrage simplifi. En gnral, on les regroupe dans une phase unique (avant piquage + piquage). 3 Aprs opration. Dans lexemple prcdent, le 5 ime lment se situe dans aprs piquage .2.1.2 les temps frquentiels. Ce sont tous ceux dont la frquence est indpendante du cycle de travail.Elabore par Toumi OmarPage 22 sur 4621/02/2012DOC. COURSApprovisionner paquet Dlier paquet Prparer paquet poche Prparer paquets devant Lier paquet Evacuer paquet Marquer production Changer la couleur des fils Approvisionner boutons (ou changement de couleur de boutons) Remplacer un rouleau de biais, de ruban aprs puisement1 fois par lot 1 fois par lot 1 fois par lot 1 fois par lot 1 fois par lot 1 fois par lot 1 fois par lot A tudier A tudierA tudierDans le chapitre suivant il sera trait de la dtermination des temps frquentiels. 2.2 Division en colonnes de chronomtrage. 2.2.1 temps cycliques - Diviser le travail au moins en opration - coulisser col - dgarnir col - retourner col - surpiquer col Il serait mieux de diviser chaque opration en : avant pendant aprs On pourrait aussi diviser en lments simples mais cela prsente peu dintrts et une grande complication de relevs et de calculs.Elabore par Toumi OmarPage 23 sur 4621/02/2012DOC. COURS- Choisir des points de mesure clairs, facilement dtectables : - Un geste ample. - Des ciseaux que lon pose sur la table. -Un bruit de machine qui dmarre ou de coupe fils qui se dclenche dfinissant un dbut ou une fin d couture. Ces points de sparation sappelleront des tops. - Inscrire dans les colonnes et dans un ordre chronologique de gauche droite les diverses squences slectionnes. - Abrger le texte mais de faon comprhensible (il y a peu de place dans les cases prvues cet effet.) - Appro. Dev. - Evac. S/ table. - Ct G ; ct D. 2.2.2 Temps frquentiels - lister les temps frquentiels - les regrouper par type de frquence. - Appro. paquet entier - Dlier paquet - Prsenter paquet poches - Lier paquet termin 1 fois par paquet - vacuer paquet termin - Marquer production - Changer couleur fils 1 fois par couleur - Changer rouleau biais 1 fois par rouleau. Utiliser une seule colonne par frquence. Pour des raisons qui seront justifies ultrieurement, le texte pourra tre inscrit dans la zone des relevs, (voir dans la feuille de chronomtrage prte lusage).5 Relevs de temps. Il a dj t tabli quil fallait choisir lunit de temps avant de commencer et dutiliser le type de chronomtre correspondant.Elabore par Toumi Omar Page 24 sur 4621/02/2012DOC. COURSAu dmarrage du chrono, il y aura mettre en route : -1 seul chrono sil sagit dun chronomtre lectronique. -2 chronos sil sagit de chronos mcaniques afin de pouvoir effectuer un contrle de prcision par la mthode du bouclage. 5.1- Chronomtrage des temps cycliques. Chronomtrer 5 ou 10 ou 20 cycles (le nombre dpend de la nature du cycle qui est tudi. Sil est trs stable, 5 mesures suffisent. Sil est trs instable il sera ncessaire 20 mesures). Le plus frquent sera deffectuer 10 mesures. Effectuer les mesures et inscrire les temps relevs dans les colonnes correspondantes. Cependant, il faut tenir compte de la nature de lopration pour dterminer le nombre de mesures effectuer. Plus ce sera une opration courante, rpte de multiples fois sur de nombreux postes et modles, plus il faudra affiner le chronomtrage de faon avoir une moyenne plus prcise et bien connue. On note quil existe des temps irrguliers. Plusieurs motifs sont possibles : - Mode opratoire non stabilis, lopratrice ne procde pas de manire uniforme et rpte chaque cycle. Dans ce cas, il faudra revoir le mode opratoire, le fixer bien clairement et attendre quelques temps que lopratrice sy soit habitue. Opratrice manque dexprience ou de formation. Il vaut mieux chronomtrer une opratrice exprimente. Le chef de chane dsignera dans son groupe, lopratrice qui runit les conditions ncessaires pour assurer lexcution de lopration qui sera chronomtre. - Opratrice motive qui ne se matrise pas. En gnral, cet tat de nervosit ne dure quun instant. Il suffit dattendre que lopratrice se calme seule.Elabore par Toumi Omar Page 25 sur 4621/02/2012DOC. COURSUn peu de diplomatie gnralement rsout le problme. En cas dimpossibilit datteindre la srnit ncessaire, il faudra se rsoudre changer dopratrice. - Opratrice qui cherche tricher en imaginant quen ralentissant le travail lors de la prise des temps elle obtiendra un temps allou plus long. Il conviendra dexpliquer le principe du jugement dallure afin de lui faire comprendre que nous ne sommes pas dupe et que son stratagme ne sert rien. - Problme des valeurs anormales : certaines valeurs sont trs diffrentes des autres, ne sont pas homognes avec les autres mesures. Ce sont des valeurs aberrantes qui seront considres comme anormales et pour cela ne seront pas comptabilises. Elles sont inscrites comme les autres mais seront entoures dun cercle indiquant leur nature de neutralisation . Elles peuvent sexpliquer comme : - des erreurs de lecture, - des erreurs de transcription, - des phnomnes parasitaires non observs pendant le chronomtrage - des erreurs de manipulation du chronomtre. Etc. Il ne faut annuler que les valeurs vraiment anormales. Dans la srie : 40 42 39 41 38 43 57 42 43 44 42 38 39 26 42 40 On devra annuler la valeur 57 et la valeur 26. On annulera les valeurs erratiques pendant le chronomtrage lui-mme ; en effet, ds les premires mesures le chronomtreur a une ide de la valeur moyenne quil doit rencontrer lorsque louvrire ralise lopration. On neffacera pas ces valeurs qui doivent restes lisibles. Additionnes aux autres temps, elles permettent deffectuer le bouclage cest dire le contrle que le chronomtrage est acceptable.Elabore par Toumi OmarPage 26 sur 4621/02/2012DOC. COURSUn chrono sera acceptable priori si le total des temps mesurs compars au temps total lu sur le 2 ime chronomtre ne prsente pas un cart suprieur + ou - 1%. Il existe aussi des irrgularits lies ou non au travail lui-mme. - laiguille qui casse. - Le fil qui casse - Un cran qui manque - Un paquet qui tombe par terre Etc. Qui vont se traduire par des temps qui ne doivent pas tre compts dans les moyennes mais doit tre conservs pour figurer dans le temps du bouclage. 5.2 chronomtrage des temps frquentiels Le traitement des temps frquentiels est spcifique en ce sens quil est impossible davoir la possibilit de chronomtrer 15 ou 20 valeurs pour faire une moyenne. Par ailleurs, les temps frquentiels sont en valeur absolue toujours identiques dans une mme nature. En effet, approvisionner un paquet dans une entreprise aura toujours peu prs la mme valeur. Il en sera de mme pour : - dlier un paquet - approvisionner un paquet de grandes pices (dos, devant, manches, etc.) et de le disposer en conditions dutilisation). - enregistrer la production sur une feuille individuelle de production - changer la couleur des fils daiguille et de canette dune piqueuse plate. Par consquent, il sera convenant de les mesurer une fois pour toutes selon les rgles usuelles du chronomtrage (chronos, jugement dallure, coefficient majorateur) et de les inscrire dans un tableau rcapitulatif des temps frquentiels propre lentreprise. En fait, chaque entreprise construit le sien. La formule la plus simple consistera pour le chronomtreur distraire une volante de son travail habituel et consacrer un jour ou deux au calcul des temps frquentiels de lentreprise. Les temps indiqus le seront sans tenir compte de la frquence.Elabore par Toumi Omar Page 27 sur 4621/02/2012DOC. COURSLapprovisionnement de paquet de grandes pices y figure en ltat, sans tre ramen en quivalent article . Un changement de coloris de fil demeurera en ltat. La conversion en valeur article se fera mais postrieurement, quand ce sera ncessaire. Pour les motifs dj noncs, il suffira de noter les temps frquentiels dans la colonne approprie lorsquils se produiront mais ne pas prtendre les mesurer 5 ou 10 ou 20 fois comme les autres phases. Ils auront comme valeur attribue celle du tableau de valeurs de lentreprise mais la valeur est enregistre pour cause du bouclage effectu.6 Le jugement dallure :Avant de sen aller du poste de travail, le chronomtreur devra avoir enregistr le ou les jugement(s) dallure quil a attribu lopratrice.6.1- Dfinition. Le jugement dallure (JA) est laction par laquelle un observateur entran dfinit lallure (le rythme), dune opratrice par rapport la reprsentation mentale, limage quil a, de celle dun excutant, plac dans des conditions similaires, lallure de ce dernier tant prise comme allure de rfrence. (Allure de base). 6.2 chelles de jugement dallure. Il existe diverses chelles de jugement dallure. Avant de mettre en place le chronomtrage et lexistence mme dun catalogue de temps dans lentreprise, il est indispensable davoir convenu avec la Direction technique de lentreprise le systme retenu et lchelle slectionne.Tableau de correspondance entre les chelles de Jugement dallure75 - 100 100 Bedaux 80 Maynard 1,20 BTE 140 100 133 133,33 Marche Km /h 6Page 28 sur 46Elabore par Toumi Omar21/02/2012DOC. COURS95 90 85 83,33 80 7576 72 68 66,66 64 601,14 1,08 1,02 1 0,96 0,90130 120 110 100 90 80 70126,66 120 113,33 111,11 106,66 1005,7 5,4 5,1 5 4,8 4,5Lchelle la plus communment utilise est lchelle B.T.E (Bureau des Temps lmentaires) dans laquelle : 100 est lallure normale 70 est lallure considre comme minimale tolrable 140 est lallure considre comme maximale, dun oprateur trs motiv, particulirement dou et expriment En dessus de 120 et au dessous de 80, il devient difficile dapprcier lallure. Le conseil sera donc dviter, dans la mesure du possible, de chronomtrer des oprateurs situs en dehors de lventail 80 120, lidal se situant entre 80 et 110. 6.3 lments dapprciation. Le jugement dallure rsulte de lapprciation subjective du chronomtreur base fondamentalement sur 4 critres : le mode opratoire : sur lequel lagent de mthodes, associ lagent de matrise du groupe a tudi et fix les composantes. La vitesse dexcution : variable par nature, suivant le temprament des personnes et qui peut tre amlior par lexprience, la persvrance et la volont : lexemple des sportifs qui sentranent pour amliorer leurs performances. La stabilit ou rgularit : qui se traduit par une stabilit dans les temps relevs. Lallure peut se juger de 5 en 5 et aura comme valeur : 70, 75, 80, 85, 90, 95, 100, 105, 110, 115, 120, 125, 130.Elabore par Toumi OmarPage 29 sur 4621/02/2012DOC. COURSEVALUATION du RYTHME 4Habilit Prcision Parfaite Excellente Trs bon Bon + Bon Bon Acceptabl e Mdiocre Mal 2 1,5 1 0,5 0 - 0,5 -12Activit Vitesse 8 6 4 2 0 -2 -41Processus (mode opratoire) 6 4,5 3 1,5 0 - 1,5 -33Rgularit Total * 4 0 10% 3 11 15% 2 16 20% 1 21 25% 0 26 30% -1 31 40% -2 41 50% -3 51 60% -4 61 70%+ 20 + 15 + 10 + 10 0 -5 - 10- 1,5 -2-6 -8- 4,5 -6- 15 - 20* valeurs anormales liminesExemple :Habilit Vitesse Processus Rgularit Total : + 5 +1 0 +6 -2 > rythme 105Page 30 sur 46Elabore par Toumi Omar21/02/2012DOC. COURSRgularit =Temps le plus lent - temps le plus court X 100 Temps moyen6.4 Enregistrement de lallure. Durant le chronomtrage proprement dit, et chaque fois que le temps de lexcution de lopration le permet, effectuer des jugements dallure pour chaque colonne de temps cyclique. Lapproche prendra de plus en plus de consistance pour devenir progressivement une forme de certitude. Il faudra alors enregistrer chaque jugement dallure dans la case prvue cet effet de chaque colonne. A chaque colonne (lment, opration), peut correspondre une allure diffrente ; il nest pas impossible, en effet, quune opratrice puisse avoir une allure diffrente en avant piquage, pendant piquage et aprs piquage. Il est inutile de mentionner les allures des temps frquentiels. Elles ne seraient pas, de toutes faons, exploites. Ce nest quaprs avoir enregistr les allures que le chronomtreur pourra rejoindre son bureau technique pour effectuer le dpouillement de son chronomtrage. Au moment de la fin du dernier chronomtrage, il conviendra darrter simultanment les 2 chronomtres, de noter le dernier temps ainsi que celui du bouclage qui sera not dans en case observations. 6.5 Mthode de Levelling. Dans certaines circonstances comme chronos de coupe, de travaux dexpdition, de tricotage, de tissage, il faudra faire un jugement defficacit, tabli suivant la mthode de Levelling consistant mettre un jugement defficacit global, seul et unique.6.6 talonnage. Tout chronomtreur se doit deffectuer rgulirement un rtalonnage afin de vrifier que ses capacits dapprciation sont maintenues intactes.Elabore par Toumi Omar Page 31 sur 4621/02/2012DOC. COURSDes organismes spcialiss proposent des stages, cet effet. Pour des motifs divers qui engendrent une fatigue importante, il est conseill dalterner les chronomtrages dans latelier avec leur dpouillement en bureau technique.Jugement defficacit ou levellingHabilet A = Parfait 0,15 0,13 B = Excellent 0,11 0,08 C = Bon 0,06 0,03 D = Moyen 0,00 Allure 100 E = Passable -0,05 -0,10 F = Mdiocre -0,16 -0,22 Activit 0,13 0,12 0,10 0,08 0,06 0,04 0 -0,04 -0,08 -0,12 -0,17 Conditions de travail 0,06 0,04 0,02 0 -0,03 -0,07 Stabilit 0,04 0,03 0,01 0 0,02 -0,04Exemple : Temps chronomtr = 15 dmh. Correctifs : Habilet : Excellent 0,11 Activit : Bon 0,06 Conditions de travail : Passable - 0,03 Stabilit : Bon 0,01 Total : Supplments accords par les correctifs : 15 dmh X 0,15 = 2,25 dmh Temps accord : 15 dmh + 2,25 dmh = 0,1517,25 dmhElabore par Toumi OmarPage 32 sur 4621/02/2012DOC. COURSMatire : Tergal laine 45 / Opration : Coulisser col 55 Modle : Monastir Taille : 48 Points / cm : 3,5 RPM : 3840 Matriel et quipement: : Piqueuse plate 1A CF + guide B67Code :Date : 7 mai Opratrice : Sonia Chronomtreur : Victorapro dessus, dessous prsenter ssppCoulisse r 3 cts colDgager, vacuer colAppro paquet+pr epa+marq uer productio nLier, vacue r paquetChange r coloris fil1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 Total Nombre Temps moyen32 31 30 32 29 28 33 30 47* 30 32 31 32 33 30 25*85 92 87 88 85 87 91 98 79 85 91 87 78 80 87 8212 10 9 11 10 18* 10 12 11 10 12 5* 10 11 10 95214Elabore par Toumi OmarPage 33 sur 4621/02/2012 JA 95 Temps To Coef Freq Temps allou Temps allou : 105 100DOC. COURS7 Le dpouillement :Le dpouillement est la dtermination du temps moyen d`une opration, en utilisant la mthode convenable. Les mthodes de dpouillement des mesures chronomtriques sont suivant leur type : Pour les mesures chronomtriques sans JA, on a : - la moyenne arithmtique - la grande frquence - le 1/3 Michelin Pour les mesures chronomtriques avec JA, on a : - la moyenne arithmtique - le tableau de BEDAUX - la mthode Logarithmique 7.1.1 Calcul du temps moyen. - Additionner tous les temps relevs et conservs (annulation des valeurs aberrantes) de la premire colonne. Inscrire le rsultat dans le bas, en face de la rubrique Total. Compter le nombre de relevs accepts (retirer les valeurs aberrantes) et inscrire le rsultat dans la colonne et en face de la rubrique : Nombre de lectures. Calculer la moyenne des temps en divisant le total par le nombre de lectures. Inscrire ce rsultat en face de la rubrique : Temps moyen Contrler au coup dil que la moyenne nest pas aberrante par rapport aux valeurs releves. Sinon, retrouver o est lerreur et corriger. Continuer le dpouillement en faisant le raisonnement pour les autres colonnes.---7.1.2 Bouclage.Elabore par Toumi Omar Page 34 sur 4621/02/2012DOC. COURSAux totaux des bas de colonnes des temps cycliques, rajouter : - les valeurs entoures, considres comme anormales dans toutes les colonnes. - les temps frquentiels mesurs et inscrits dans les colonnes de temps frquentiels - les temps correspondants des irrgularits dans le travail, inscrits dans la case Observations . Avec cette mthode, nous avons le total des temps mesurs avec le chronomtre ayant servi la mesure des temps. Nous avons, par ailleurs, not le temps indiqu par le chronomtre de bouclage et qui na t arrt qu la fin du chronomtrage. Il convient maintenant de comparer ces 2 temps. En effectuant la rgle de trois suivantes, on obtient le rsultat qui permet daccepter ou de refuser le travail. (Temps total mesur Temps de bouclage) / Temps de bouclage X 100 = = % cartMatire : Tergal laine 45 / Opration : Coulisser col 55 Modle : Monastir Taille : 48 Matriel et quipement : Piqueuse plate 1A CF + guide B67 Points / cm : 3,5 RPM : 3840 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Code : Date : 7 mai Opratrice : Sonia Chronomtreur Victor 11 12 131 2 3 4 5 6 7 8 932 31 30 32 29 28 33 30 47*85 92 87 88 85 87 91 98 7912 10 9 11 10 18* 10 12 115214Elabore par Toumi OmarPage 35 sur 4621/02/2012 10 30 11 32 12 31 13 32 14 33 15 30 16 25* 17 18 19 20 Total 433 Nombre 14 lectures Temps 30,93 moyen JA 95 Temps 100 Coef Freq Temps allou Temps allou : Production / Heure Production / Jour 85 91 87 78 80 87 82 10 12 5* 10 11 10 9DOC. COURS1382 147 16 14 86,3 8 105 10,5 100Observations : Casse fil 78 Temps de bouclage : 2210 dmhDans notre exemple, Total des temps relevs : 433 + 47 + 25 + 1 382 + 147 + 18 + 5 + 52 + 14 + 78 = 2 201 Temps bouclage : 2 210 Ecart : (2 201 2 210) / 2 210 * 100 = 0,41%Lcart tant infrieur 1 %, le chronomtrage est acceptable.Avec un chrono lectronique, lcart ne peut rsulter que derreurs de manipulation ou de relevs. Avec un chrono mcanique, il est en principe ngatif et correspond en principe au temps de retour zro de laiguille.Elabore par Toumi Omar Page 36 sur 4621/02/2012DOC. COURS7.1.3 Application du jugement dallure et dtermination du T0 ou Temps 100. Le jugement dallure permet de ramener le temps moyen lallure 100. Dans lchelle dallure BTE, cela correspond lallure dune bonne opratrice en situation normale dactivit. Le calcul seffectue en appliquant le coefficient correspondant au JA au temps moyen. JA 70 80 90 100 110 120 Coef. JA 0,70 0,80 0,90 1 1,10 1,20 Temps moyen X Coef JA -------------------------------- = 100T0Exemple pour le coulissage du col : 86, 38 X 105 ----------------- = 90, 70 100On remarquera que quelque soit lopratrice chronomtre et son allure propre, le temps 100 doit demeurer le mme : Opratrice A temps 15 cmn allure 80 === Opratrice B temps 12 cmn allure 100 === Opratrice C temps 10 cmn allure 120 ===Elabore par Toumi Omartemps 100 = 12 cmn temps 100 = 12 cmn temps 100 = 12 cmnPage 37 sur 4621/02/2012DOC. COURSPour lIndustrie de lhabillement, il ny a pas lieu dadditionner les traditionnels coefficients des tables universelles (D = Dynamomtrique, + P = Position, + M =Monotonie, + A = Ambiance) La table relative lhabillement sobtient en lecture directe et se divise en 2 grands secteurs : - pendant que la machine travaille - lorsque la machine ne travaille pas.Il y a : - les Temps physiologiques. (P) Par exemple, aller aux toilettes, prendre une boisson ou une collation. Le repos de rcupration de la fatigue provoque par tout travail. Ceci signifie que les temps de pause obligatoires dans certaines organisations du travail accords volontairement par lentreprise sont dj inclus dans le chronomtrage et ne doivent pas tre dduits du temps de prsence lors du calcul du rendement ou de lactivit. - les Temps machine (M) - le changement de cne de fil lorsque le cne est fini ( ne pas confondre avec le changement de cne pour changement de coloris de fil pour changement de coloris de tissu) et qui , lui, appartient aux temps frquentiels. - On ferait le mme raisonnement pour le changement de canette lorsque le fil de celle-ci est puis. - Casse de fil - Rglage de machine - Aiguille qui casse.Elabore par Toumi Omar Page 38 sur 4621/02/2012DOC. COURSLes irrgularits (I). Ce sont des vnements lis ou non au travail proprement dit. - crans de coupe qui manquent - explications du chef du groupe. Pour chaque mesure dvnements cycliques (colonne) il faudra rechercher dans la table le coefficient qui correspond et linscrire dans la case correspondante.TABLEAU DES COEFFICIENTS DE MAJORATION repos TRAVAUX MANUELS Manipulations Dgagements Contrles Coef Saisir, tenir, prendre, Dgager, dgager pince, Examiner, compter, dposer, ramener vers soi, retirer vrifier, etc. vacuer, dplacer, pingle, couper fils, etc. inverser, changer, lier, dlier, placer sur cintre, enlever du cintre, etc. Prparations Prsentations Ajuster, transfrer, plier, dplier, pingler, Placer sur table, orienter, coucher couture, lisser, tendre, mettre maintenir, engager sous pied plat, soulever et rabattre, roulotter, etc. presseur, engager dans pince, pivoter, orienter, positionner accessoires Complments doprations Fendre ouverture, dgarnir, cranter, ressortir angle, retourner sur endroit, retourner sur envers, etc. Finition main Rglage main coupe ciseaux main presse fer main TRAVAUX MACHINES Machines plates Nbre Aig Type de point Coef Nbre Aig Type de point 1 1 fil chanette 1,13 1 Navette 1 2 1,14 2 2 3 1,16 3 3 4 1,18 4 2 4 1,17 1 Zig Zag navette 1,19 2 Zig zag navette 1,25 1 T Machines surjeteuses Machines bras dport 1 1 fil chanette 1,13 2 2 fils chanette 1 2 1,14 3 3 1 3 1,15 2 4 2 4 1,17 3 6 Elabore par Toumi Omar1,101,121,13 1,12 1,151,20 1,23 1,28 1,331,19 1,18 1,19 1,20 1,21 Page 39 sur 4621/02/2012 2 5 Machines point darrt 1 1 fil chanette 1 Navette Machines boutonnires 1 1 fil chanette 1 navette Coupe ciseaux lectriques Coupe scie ruban Presse machine 1,18 1,11 1,17 2 navette Machines poser les boutons 1 1 fil chanette 1 Navette Machines boutonnires drap 1 2 fils 1,26 1,13 1,16DOC. COURS1,12 1,14 1,17 Machines de coupe 1,16 Matelassage chariot plieur 1,14 1,16 Machine presse 1,15 Presse machine commande 1,18 pdalesTableau des coefficients majorateursTypes de Coef Type de Type Applicable machin point travaux s e Nav. Machin e Plate Cha Nette 1 fil 2 fil s 3 f. 4 f. de NbreAiguillesPhysiologiqu eFrquentielIncidentTOTAL1 2 3 4 1 1 2 3 4 2 3 1 2 14 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 44 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 43 5 6 7 2 2,5 3 3 ,5 4 3,5 4,5 3 5 32 4 6 8 2,5 5 2,57 6 8 10 3 3,5 4 4,5 5 4,5 5,5 5,5 7 5,520 23 28 33 13 14 15 16 17 16 18 19 25 19Techn o Humai nsPlate Zig zag Plate Point TNav. Nav PointT . Cha-Surjeteus1 14 44 42 2,5-3 3,513 14 Page 40 sur 46Elabore par Toumi OmarAu temps pendant lequel la Bras machine Dport travaille Plate ArrtseNette Cha. Nav. ChaNav. Mach. Cha Boutons Nav Machin Cha e Bouton Nav niresBoutonnire s1 2 2 3 2 1f 1 il 1 1f 1 il 1 1f 1 il 121/02/2012 4 4 4 4 4 7 4 7 4 7 4 3 4 4 4 4 4 4 3 4 4 3 3 33 4 3 3,5 5 2 3 2 3 2 3 34 2 2 2 -4 5 4 4,5 6 2 2 3 3 3 5 4DOC. COURS 15 17 18 19 26 11 14 13 16 12 17 14Draperi eManuel sAu temps Catgorie pendant Dlments lequel la machine ne travaille PasTravail Main CoupeEnsembl eManipulations Dgagements Contrles Prparations Prsentations Complments Oprations FINITION43--3104 4 4 4 4 4 4 4 4 43 3 3 4 4 4 4 8 8 11--5 6 5 7 8 8 6 3 3 312 13 12 15 16 16 14 15 15 18Rglage main Ensembl Coupe ciseaux main e Coupe machine Coupe scie ruban Matelassage Presse fer main Presse machine auto / Pressage Ensembl semi auto e Presse machine avec pdalesEn application de notre exemple et en prenant les valeurs dans notre tableau, Appro dessus, dessous, prsenter sous pp -----------Piquage avec piqueuse plate 1 Aig 2 filsElabore par Toumi Omarcoef 1,12 coef 1,20-----------Page 41 sur 4621/02/2012DOC. COURSEvacuation----------coef 1,10Il ne reste plus qu appliquer ce coefficient sur le Temps 100, colonne par colonne et en enregistrer le rsultat dans la case Temps thorique.Appro -------Piquage 108, 83 Evac -----29, 38 X 1, 12 = 32, 91 90, 70 X 1, 20 =------10,50 X 1,10 = 11, 557.1.4 Applications de la frquence. Si on chronomtre un col, une braguette de pantalon, une gorge de chemise, le montage des manches droite et gauche sparment etc. la frquence sera de 1/1 parce que la squence mesure correspond 1 article. Si on chronomtre le coulissage de 1 poignet, la patte capucin de 1 manche, la surpiqre de 1 patte dpaule, etc. la frquence sera de 2 puisque la squence mesure correspond au article et que le temps que nous voulons allouer pour cette opration le sera pour 1 article en entier. Il y a donc lieu de marquer dans chaque colonne et dans la case FREC. Le chiffre correspondant. - 1 si nous avons chronomtr 1 col. - 2 si nous avons chronomtr 1 poignet. - 6 si nous avons chronomtr la confection de 1 passant pour un pantalon qui en comporte 6. Il reste multiplier le TH de chaque colonne par la frquence dsigne. Enregistrer le rsultat obtenu dans la case TA, Temps allou. 2 Les temps frquentiels. Nous avons dj expliqu lorigine des temps frquentiels et la mthode utilise pour mettre jour les tableaux de temps frquentiels. Chaque entreprise doit constituer son propre dossier. Les temps intgrant le jugement dallure et le coefficient majorateur. Il ne reste qu y appliquer la frquence afin de les ramener un temps correspondant 1 seul article.Elabore par Toumi Omar Page 42 sur 4621/02/2012DOC. COURSA titre dinformation, on verra un tableau de temps frquentiels appliqus dans une entreprise pour les changements de fils pour un changement de couleurs de fils. Piqueuse plate 1 aiguille aiguille 1 fil 30 cmn Canette 1 fil 20 mn 30 cmn Piqueuse chanette 1 aiguille 1 fil 1 aiguille 2 fils - 30 cmn Aiguille 1 Fil 20 cmn 50 cmn 35 cmn Crochet 1 fil 2 aiguilles 4 fils - 60 cmn aiguilles 2 fils 45 cmn - crochets 70 cmn 55 cmn 2 fils 3 aiguilles 6 fils - Aiguilles 3 fils crochets 3 fils 4 aiguilles 8 fils -Aiguilles 4 fils crochets 4 fils Surjeteuse / surfileuse 1 aiguille 2 fils 60 cmn 1 aiguille 3 fils 75 cmn 2 aiguilles 4 fils 90 cmn 2 aiguilles 5 fils 105 cmn Recouvreuse 2 aiguilles 3 fils 80 cmn 2 aiguilles 4 fils 90 cmn Arrts 1 aiguille 1 fil 30 cmn 2 aiguilles 2 fils 30 cmn Aiguille 1 fil 20 cmn Canette 1 fil Point invisible 1 aiguille 1 fil 1 aiguille 2 fils 1 aiguille 3 fils 1 aiguille 1 fil 30 cmn 65 cmn 75 cmn 30 cmnPage 43 sur 46BoutonsElabore par Toumi Omar21/02/2012DOC. COURSLe temps allou sera le total des temps allous cycliques et frquentiels. Il sexprime en cmn, ce qui est largement suffisant dans notre branche dactivit. Il rentrera ainsi dans le catalogue de temps de lentreprise. Pour des raisons de gain de temps, il a t mis au point une METHODE SIMPLIFIEE de CHRONOMETRAGE dans laquelle les principes gnraux exposs prcdemment restent les mmes mais o les coefficients majorateurs sont adapts la nouvelle mthode. La simplification rside dans le fait de mesurer le temps dune opration sans sparer les diffrentes phases. Sont regroupes dans le mme temps lapprovisionner, le coudre, lvacuer. Comme ces oprations ont des coefficients majorateurs diffrents et que le temps est global et contient les 3 constituants sans avoir la possibilit de les sparer, il a t cr un catalogue des coefficients majorateurs qui tient compte de cette situation. Pour le reste de lopration de mesure du temps tout est identique. Le tableau des coefficients laisse la possibilit de choisir entre 4 alternatives dont la variable est le temps technologique par rapport au temps total de lopration. On va mesurer la proportion existante entre le temps pendant lequel la machine travaille et le temps de lopration lui-mme. Il a t tabli 4 catgories : de 0 25 %, de 26 50%, de 51% 75% et 76% 100%. Suivant le rsultat obtenu, on prendra la valeur du coefficient majorateur qui lui correspond.Elabore par Toumi OmarPage 44 sur 4621/02/2012DOC. COURSRemerciementJe tiens remercier dabord, la direction de lentreprise : .. pour toute collaboration et aide fourni pour mener bien cette formation. Je ne dois pas oublier non plus tout les participants et les participantes cette formation pour leur attitude et comportement de responsabilit, et intressement denrichir leur savoir et savoir faire professionnel. Merci, toutes les personnes qui ont contribus de prs ou de loin pour finir ce travail dans les bonnes conditions.Elabore par Toumi OmarPage 45 sur 4621/02/2012DOC. COURSElabore par Toumi OmarPage 46 sur 46

Recommended

View more >