Election présidentielle 2017 : les candidats face au fardeau de la ... ?· ... les candidats face au…

  • Published on
    13-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Transcript

  • 1

    Election prsidentielle 2017 : les candidats face au fardeau de la dette publique

    Extrait : Pourquoi lendettement public a-t-il autant mont ? Depuis 1980, o elle ne reprsentait que 20,8 %

    du PIB, la dette publique tricolore ne cesse daugmenter. "Ce phnomne sobserve galement dans la plupart

    des pays dvelopps", souligne Anne-Laure Delatte, conomiste au Centre dtudes prospectives et

    dinformations internationales (Cepii). La cause ? Chaque anne, nos dpenses publiques (fonctionnement de

    lEtat, des administrations publiques locales et des administrations de Scurit sociale) sont un peu suprieures

    nos recettes. Le dernier budget excdentaire remonte 1974. Pour combler cet cart, nous avons donc

    emprunt sur les marchs, ce qui a peu peu creus notre dette. Mais ce nest pas tout. "Un tiers de la hausse du

    ratio dendettement observ entre 1978 et 2008 est lhritage de lexplosion des taux dintrt observe au dbut

    des annes 1980", ajoute Bruno Tinel, conomiste Paris 1 Panthon-Sorbonne.

    Rduire la dpense publique est une chance, pas une obligation

    Par Franois Facchini, professeur au Centre dconomie de Paris, Paris 1 Panthon-Sorbonne

    Extrait : Parmi les sujets de l'lection prsidentielle d'avril 2017, il y a naturellement la taille du secteur

    public et la composition des dpenses. Naturellement parce que la loi de finance est au cur de la vie

    politique. La taille du secteur public conduit s'interroger sur l'arbitrage financement public - financement

    priv. La composition des dpenses publiques traite de nos choix de consommation. Souhaite-t-on consommer

    de l'ducation, de la dfense nationale ou ramnager notre salle de bain ? La taille du secteur public en

    France reprsentait 57,3 % du PIB en 2015. Ce niveau est historiquement son plus haut. Ce ratio, dpenses

    publiques totales, soit la somme des dpenses de l'Etat central, des administrations de scurit sociale et des

    administrations publiques locales sur PIB, tait de 14,22 % en 1895, et de 39,65 % en 1973.

    Buffy contre les Vampires a 20 ans : pourquoi il faut (re)voir cette srie

    Extrait : Et si Buffy tait l'une des plus grandes figures fminines de l'histoire ? Une affirmation

    volontairement provocatrice mais loin d'tre dnue de fondements. La srie a ainsi fait l'objet d'un nombre

    considrable de travaux universitaires, entranant la publication d'une vingtaine de livres et de centaines

    d'articles tudiant ses thmes. Parmi les plus traits, on retrouve le fminisme. Ce qui n'est pas tonnant pour

    Sandra Laugier, professeur de philosophie l'universit Paris 1 Panthon-Sorbonne et auteur, en

    compagnie de Sylvie Allouche, de Philosries : Buffy, Tueuse de vampires. "Buffy contre les Vampires a eu

    certainement plus d'influence pour l'volution du fminisme dans la socit, mais aussi pour la rflexion

    fministe, que beaucoup de penseurs, car elle a atteint un public trs large", explique-t-elle.

    http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/03/11/les-candidats-face-au-fardeau-de-la-dette-publique_5092946_3234.htmlhttp://www.latribune.fr/opinions/tribunes/reduire-la-depense-publique-est-une-chance-pas-une-obligation-658697.htmlhttp://www.telerama.fr/series-tv/buffy-contre-les-vampires-a-20-ans-pourquoi-il-faut-re-voir-cette-serie,155158.php

  • 2

    Laccord Ceta est-il compatible avec la Constitution franaise ?

    Par Evelyne Lagrande, professeur de droit public luniversit Paris 1 Panthon-Sorbonne

    Extrait : Maxime Vaudano, dans son blog, a comment le long communiqu du 13 fvrier 2017 relatif cette

    question dactualit brlante que Foodwatch, lInstitut Veblen, la Fondation Nicolas Hulot ont rdig et diffus,

    aprs une srie dentretiens auxquels jai t associe aux cts de Dominique Rousseau (galement

    professeur de droit public Paris 1 Panthon-Sorbonne) et de Laurence Dubin (professeure Paris 8

    Vincennes-Saint-Denis). Je ne peux que len remercier tout en regrettant que le traitement lgitimement critique

    des arguments dvelopps dans ce communiqu risque de faire natre sur certains points des quiproquos.

    Jan Masaryk, une histoire de la Rpublique Tchcoslovaque

    Extrait : Le film Masaryk, aurol de pas moins de douze Lions tchques, ces statuettes qui rcompensent le

    cinma tchque, sort ce jeudi dans les salles obscures de Rpublique tchque. Une raison suffisante pour revenir

    dans cette rubrique historique sur le parcours de cet homme, Jan Masaryk, le fils du premier Prsident

    tchcoslovaque, Tom Garrigue Masaryk, diplomate Londres dans lentre-deux guerres, puis ministre des

    Affaires trangres. Pour voquer son destin tragique, lhistorien Alain Soubigou, professeur Paris 1

    Panthon-Sorbonne, auteur notamment dune biographie sur le pre, a rpondu aux questions de Radio

    Prague. "Jan Masaryk a t excellent dans la partie mondaine de la fonction dun ambassadeur de lentre-deux

    guerres, et tait un orateur n. Grce sa mre, il tait trs dou au piano, et a accompagn plusieurs reprises

    de trs grandes cantatrices comme Ema Destinnov lors de bufs, des concerts improviss."

    La dictature des apparences

    Extrait : De plus en plus femmes revendiquent donc le naturel, relate le mensuel, en prcisant quelles

    appartiennent un large mouvement nomm prcisment le mouvement du "sans maquillage". () Certaines

    sont en train de quitter la surface pour aller vers la profondeur et cest un processus dintensification de soi.

    "Lide sous-jacente est de trouver sa vraie nature tout en tant nature", abonde la psychologue Marie Cipriani-

    Crauste. Un loge des peaux sans apparat, que lon retrouve dailleurs dans les photos du dernier calendrier

    Pirelli : en lieu et place des clichs trs sophistiqus habituel, quatorze actrices ont accept de poser de faon

    totalement dpouilles. Cela dit, le sociologue Jean-Franois Amadieu, professeur Paris 1 Panthon-

    Sorbonne, pointe la persistance de curieux clichs dans le domaine du recrutement. Diffrentes enqutes ont

    montr quune femme se prsentant sans maquillage sur la photo de son CV est automatiquement juge moins

    comptente et mme moins intelligente. Le temps de la fin des apparences nest donc pas encore arriv.

    Quelle place pour les villes dans un monde globalis ?

    Extrait : Les villes ne seraient-elles finalement pas mieux places que les Etats pour rpondre aux grands

    enjeux du XXIe sicle Changement climatique, terrorisme, pauvret, trafics en tous genres ? Face des Etats-

    nations dysfonctionnels sur le plan dmocratique et englus dans une certaine impuissance, les villes ne se

    montrent-elles pas plus efficaces et oprationnelles ? Invits : Cynthia Ghorra Gobin, directrice de recherche au

    CNRS/CREDA, Centre de recherche et de documentation des Amriques. Dictionnaire critique de la

    mondialisation (Armand Colin) ; Roland Pourtier, professeur d'universit Paris 1 Panthon-Sorbonne et

    spcialiste de l'Afrique ; Pascal Gauchon, directeur de la revue Conflits.

    https://theconversation.com/laccord-ceta-est-il-compatible-avec-la-constitution-francaise-74230http://www.radio.cz/fr/rubrique/histoire/jan-masaryk-une-histoire-de-la-republique-tchecoslovaquehttps://www.franceinter.fr/emissions/la-revue-de-presse-de-frederic-pommier/la-revue-de-presse-de-frederic-pommier-11-mars-2017http://www.rfi.fr/emission/20170312-villes-monde-globalise-climat-terrorisme-pauvrete

  • 3

    Flexibilit du dirham : comptitivit-prix Vs inflation importe

    Extrait : Christian de Boissieu est professeur mrite luniversit Paris 1 Panthon-Sorbonne, au

    Collge dEurope (Bruges) et luniversit catholique de Lille. Il est membre du Collge de lAutorit des

    marchs financiers. Le ramnagement du rgime de change du dirham peut-il accrotre lagilit de nos

    entreprises sur les marchs extrieurs ? "Le taux de change est un point dancrage essentiel pour toute politique

    conomique : cest vrai pour le Maroc comme ailleurs. Quand jvalue dans le rtroviseur la politique de change

    pilote par Bank Al-Maghrib, jai globalement le sentiment dune politique raisonnable et pragmatique."

    Les Civic tech ou la dmocratie en version start-up

    Extrait : Quelques jours plus tt, au Libert Living-Lab, espace parisien de coworking consacr la tech for

    good, une petite trentaine de personnes plaaient leurs espoirs dans le numrique, cette fois pour moderniser le

    service public en court-circuitant les partis. Un concept qui se rsume en deux mots : gov tech. Pour Loc

    Blondiaux, professeur de science politique luniversit Paris 1 Panthon-Sorbonne, les civic tech et gov

    tech sont un "phnomne rcent, depuis deux-trois ans seulement en France", aux causes moins technologiques

    que culturelles : "Les fondateurs de ces plateformes ont une affinit avec le fonctionnement horizontal, qui se

    traduit par un investissement minimal et une remise en cause des formes classiques de la reprsentation."

    Brexit et rfrendum en Ecosse : limpossible quation pour Theresa May

    Extrait : Nicholas Sowels, matre de confrences luniversit Paris 1 Panthon-Sorbonne, spcialiste de

    la politique et de lconomie britanniques : "La dclaration de Nicola Sturgeon, Premire ministre cossaise,

    lundi, de vouloir organiser un nouveau rfrendum, fin 2018 ou dbut 2019, change clairement la donne par

    rapport au Brexit. LEcosse sest en effet grandement prononce en faveur de lEurope et du souhait de rester.

    Pour dclencher un autre rfrendum dans le pays, en principe, le Parlement souverain doit donner son

    autorisation, mme si les Ecossais peuvent lorganiser, sans quil nait force de loi. Cette position cossaise

    sexplique en raison de la politique librale de Margaret Thatcher, la fin des annes 80, et par le fait que le

    pays ait toujours gard ses hritages historiques. Il y a ainsi une diffrence cossaise spcifique qui sest

    amplifie avec Tony Blair en tant que Premier ministre !

    Le gouvernement durcit un peu laccs au priv des hauts fonctionnaires

    Extrait : La dmarche de Mme Girardin illustre la volont rcurrente des pouvoirs publics "de mieux matriser

    le parcours professionnel de fonctionnaires, qui sont passs dans des coles de formation aprs leur russite un

    concours souvent trs difficile", dcrypte Emmanuel Aubin, professeur de droit public luniversit de Poitiers.

    () "Les dispositions de ce projet de dcret constituent une petite avance dans le bon sens, enchane Paul

    Cassia, professeur de droit public Paris 1 Panthon-Sorbonne. Mais elles ne rgulent qu la marge les

    dparts de hauts fonctionnaires vers le priv." Apprciation partage par cet narque qui travaille dans

    ladministration de Bercy : "Le texte est totalement inoffensif". Pour Paul Cassia, le texte initial du dcret

    "semblait tre de bon sens". "Seule une sanction financire vraiment dissuasive empcherait le pantouflage,

    poursuit-il. A lheure actuelle, les hauts cadres de la fonction publique, qui ne tiennent pas leur engagement

    dcennal, remboursent de 40 000 50 000 euros, soit lquivalent dun mois ou deux de salaire dans une

    entreprise mondialise. Ce nest pas de nature tarir le flux de transferts.

    http://www.leconomiste.com/article/1009529-flexibilite-du-dirham-competitivite-prix-vs-inflation-importeehttp://www.lemonde.fr/o21/article/2017/03/14/les-civic-tech-ou-la-democratie-a-l-epreuve-du-numerique_5094226_5014018.htmlhttp://www.rfi.fr/emission/20170314-brexit-referendum-ecosse-impossible-equation-theresa-mayhttp://www.lemonde.fr/politique/article/2017/03/14/le-gouvernement-durcit-un-peu-l-acces-au-prive-des-hauts-fonctionnaires_5094185_823448.html

  • 4

    Pouvoir dachat : comment laugmenter ?

    Extrait : Il est dans le programme de tous les candidats la prsidentielle : le pouvoir d'achat. Mais que faut-il

    faire pour l'augmenter ? Doit-il tre la priorit ? "Il faut relancer les salaires, relancer la dpense publique",

    explique Christophe Ramaux, enseignant Paris 1 Panthon-Sorbonne et membre des conomistes atterrs.

    "La meilleure garantie pour l'augmenter, c'est d'augmenter la production de richesses en France", fait remarquer

    tienne Lefebvre, rdacteur en chef aux chos. Mais d'abord, rappelle Christophe Ramaux, "ce que veut

    n'importe quel Franais, n'importe quel jeune, c'est avoir un mtier et toucher un salaire". Selon l'conomiste, ce

    qui bloque aujourd'hui, en France et en Europe, c'est donc surtout la demande.

    Anne-Sophie Bruno : Le bonheur au travail est une notion assez rcente

    Extrait : Pour Anne-Sophie Bruno, historienne spcialiste des questions de sant et de condition de

    travail, matre de confrences luniversit Paris 1 Panthon-Sorbonne, les ingalits demeurent fortes,

    entre cadres et ouvriers, mais aussi dun secteur conomique lautre. "Le bonheur au travail est une notion

    assez rcente. Jusquaux annes 1990, personne ne parlait de bien-tre, de satisfaction ou de qualit de vie

    au travail. Pas mmes les partenaires sociaux. Lexigence dpanouissement, dans la vie en gnral et au travail

    en particulier, nexistait pas. En tout cas pas de la mme faon quaujourdhui. Il y a trente ou quarante ans, le

    dbat public se focalisait autour de la notion de sant au travail, au sens strict - accident du travail et maladie

    professionnelle et, dans un second ordre, sur les questions de pnibilit. Rsultat, il est difficile, aujourdhui,

    de dresser des tendances de long terme sur la notion de bonheur au travail.

    Faut-il repousser lge de la retraite ?

    Extrait : Trente-cinq ans aprs la rforme fixant la retraite 60 ans, l'ge des retraites est encore un des

    sujets qui divise le discours politique. La candidate du Front national et le champion du Front de Gauche

    veulent rinstaurer l'ge de dpart la retraite 60 ans. Emmanuel Macron envisage une rforme globale du

    systme de pension actuel par un systme de retraite points, en vigueur en Sude. Notre nomenclature

    actuelle des retraites est bout de souffle : alambique, peu lisible, inadapte, ingalitaire Sommes-nous

    condamns partir en retraite de plus en plus vieux ? Pour dbattre, Agns Verdier-Molini, directrice de la

    Fondation iFRAP ; Christophe Ramaux, conomiste, chercheur au Centre d'conomie de la Sorbonne,

    Paris 1 Panthon-Sorbonne ; et Mathieu Plane, conomiste et directeur adjoint l'OFCE.

    Vers une dclaration des droits des avatars

    Extrait : Or, si lavatar est mon double numrique, peut-il jouir des droits, des devoirs et de la personnalit

    juridique qui mincombent ? Cest toute la question que pose lmergence dun droit des avatars. Car ces

    nouvelles formes de reprsentation de soi engendrent ncessairement des questionnements lgitimes en termes

    dthique mais aussi de protection juridique et de proprit. Il nexiste pas encore aujourdhui un statut

    proprement juridique de lavatar. Selon Olivier Iteanu, avocat et professeur de droit luniversit Paris I

    Sorbonne, lavatar ne sera jamais lhomme mais uniquement son reprsentant. En cela, il est difficile de lui

    reconnatre une personnalit juridique propre. Pour autant, rien ne dit, selon lui, quil ne peut exister en soi de

    protection venir. Il rappelle notamment que le droit a consacr un statut juridique propre des entits fictives

    comme les personnes morales. La chair et la matrialit nest donc pas la condition dune telle requte.

    http://www.francetvinfo.fr/elections/presidentielle/http://www.francetvinfo.fr/economie/votre-argent/http://www.francetvinfo.fr/elections/pouvoir-d-achat-comment-l-augmenter_2097841.htmlhttp://www.la-croix.com/Economie/France/Anne-Sophie-Bruno-Le-bonheur-travail-notion-assez-recente-2017-03-16-1200832284http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/faut-il-encore-repousser-l-age-de-la-retraite-663075.htmlhttp://www.atelier.net/trends/articles/vers-une-declaration-droits-avatars_445329

  • 5

    Comment trouver un emploi ou un stage sur les rseaux sociaux

    Extrait : Que lon soit en qute dun emploi ou dun stage, la priode sannonce propice : "En 2017, le

    march de lemploi des cadres devrait tre porteur", avec une hausse des embauches estime entre 2 % et 10 %,

    a expliqu le directeur gnral de lAssociation pour lemploi des cadres (Apec), Jean-Marie Marx, en

    prsentant, la fin fvrier, les rsultats de ltude annuelle mene auprs de 11 000 entreprises. Et ce sont les

    jeunes diplms qui "profiteraient davantage de la dynamique luvre sur le march". Sur le terrain,

    lembellie est dores et dj perceptible, selon Franois Cousin, consultant de lApec Rouen : "Nous

    retrouvons un niveau doffre demploi similaire 2008, avant la crise conomique et financire, mme si toutes

    les rgions et tous les secteurs ne redmarrent pas la mme vitesse", prcise-t-il.

    Lutte contre le terrorisme : la recherche sous surveillance

    Extrait : Le 7 fvrier 2017, deux ans aprs les attentats de Charlie Hebdo, un rapport class "secret-dfense"

    sur la recherche scientifique est remis au ministre de l'Intrieur. Le CNCB (Conseil national consultatif pour la

    bioscurit), cr fin 2015 pour rflchir aux dtournements d'outils biologiques des fins terroristes, y liste

    toute une srie de mesures. De ce rapport, seule une synthse est publie. Parmi les recommandations : une

    surveillance accrue des bases de donnes rpertoriant les agents pathognes sensibles, algorithmes pour dtecter

    qui les commande Et renforcement des contrles sur les laboratoires de microbiologie. Le tout en conciliant

    "libert de recherche et impratifs de scurit". "Nous essayons de ne pas restreindre les recherches, mais s'il y a

    des travaux douteux ou potentiellement dangereux, il faut faire attention", justifie Henri Korn, de l'Institut

    Pasteur, l'un des six scientifiques habilits secret-dfense sigeant au CNCB, qui dpend du Secrtariat gnral

    de la dfense et de la scurit nationale.

    Trs forte hausse de la mobilit Erasmis

    Extrait : Le programme Erasmus se dveloppe de plus en plus. Nouvelle preuve en est au travers des chiffres

    de la mobilit Erasmus publis par la Commission europenne, la suite de la publication de ceux de lUnesco

    relatifs la mobilit diplmante, fin 2016. Il en ressort que 291 383 tudiants ont bnfici de ce programme en

    2014-2015, soit une hausse de lordre de 53 % en cinq ans et de 7 % en un an. Autre enseignement de cette

    tude : la France, qui tait le deuxime pays daccueil en 2010-2011, est dsormais passe la quatrime place

    en accueillant 29 558 tudiants Erasmus en mobilit. En cinq ans, la France a, certes, progress de 28 % et

    accueille 10 % du total des tudiants en mobilit Erasmus. Mais, en progressant de 72 % dans le mme temps,

    lAllemagne, avec ses 32 871 tudiants accueillis, et le Royaume-Uni, avec 30 183, progressent nettement plus

    rapidement et prennent respectivement la deuxime et la troisime place des pays daccueil. De son ct,

    lEspagne reste largement en tte des pays daccueil, en rceptionnant 42 537 tudiants.

    http://www.lemonde.fr/campus/article/2017/03/13/comment-trouver-un-emploi-ou-un-stage-sur-les-resaux-sociaux_5093493_4401467.html?utm_medium=Social&utm_campaign=Echobox&utm_source=Twitter&utm_term=Autofeed#link_time=1489397055http://www.letudiant.fr/educpros/enquetes/lutte-contre-le-terrorisme-la-recherche-sous-surveillance.htmlhttps://www.univ-paris1.fr/lesorbonnaute/article/article/tres-forte-hausse-de-la-mobilite-erasmus/?no_cache=1&cHash=4a4c1a9e9f81d049fd80da00cf4eb8a0

  • 6

    Service Communication

    Paris 1 Panthon-Sorbonne

    12, place du Panthon

    75231 Paris cedex 05

    Tl. : +33 (0)1 44 07 79 41

    www.univ-paris1.fr

    facebook.com/UnivParis1 PantheonSorbonne @SorbonneParis1 Paris 1 Panthon-Sorbonne youtube.com/ user/UnivParis1

    Nos communiqus de presse:

    www.univ-paris1.fr/services/

    communication/espace-presse/

    Les propos tenus et les informations

    contenues dans les articles rfrencs dans

    cette revue de presse sont de la seule

    responsabilit de leurs(s) auteur(s). La

    responsabilit de luniversit ne saurait tre

    en aucune faon engage.

    http://www.univ-paris1.fr/

Recommended

View more >