Entre Nous - Ecole et collge Sainte ? merveille ce moment historique. ... briser la solitude).Secours

  • Published on
    10-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Transcript

  • Quand on parle de Nol, on

    pense cadeaux au pied du

    sapin.

    Mais quand on y regarde

    de plus prs, que lon soit

    chrtien ou non, il sagit

    dune fte : une fte

    remplie desprance.

    En effet, nous avons

    beaucoup despoir en nous.

    Au fond de notre cur,

    nous voulons tre entours

    de notre famille et de nos

    amis. Nous voulons que

    ceux-ci soient heureux et

    en bonne sant.

    Bien sr, Nol cest aussi la

    naissance de Jsus.

    Beaucoup de chrtiens

    croient en lui.

    Car Jsus ne nous a jamais

    dus puisquil va jusqu

    donner sa vie pour nous.

    De plus, la naissance dun

    enfant est aussi signe

    desprance et la promesse

    de se dire que demain tout

    est possible.

    Q u e l l e s s o n t n o s

    esprances ? Quest-ce qui

    nous aide avancer dans la

    vie ?

    Pour nous, jeunes, nous

    voulons croire en nous, en

    notre avenir grce au

    soutien de nos familles et

    amis.

    Nous voulons croire que la

    paix rgnera un jour sur la

    terre et que toutes les

    cultures arriveront

    cohabiter.

    Nous voulons croire quen

    ce jour de Nol, les gens

    vivent le moins de

    malheurs possibles et quils

    croient en un avenir

    meilleur.

    Chaque anne, le 25

    dcembre, nous ftons un

    anniversaire : celui de Jsus.

    Mais pourquoi ftons-nous la

    naissance dun enfant ?

    Pourquoi Marie a-t-elle t

    choisie ?

    Parce quelle a dit un

    OUI en accordant toute

    sa confiance en Dieu .

    Nous ftons la naissance

    dun enfant car, pour les

    chrtiens, Nol est aussi la

    fte de lincarnation.

    En effet, cette fte est

    importante parce que lon dit

    que Dieu sest fait homme.

    Jsus est la fois Dieu et

    homme puisquil est n de

    Dieu et a t conu par

    Marie.

    Cette naissance est aussi

    une manire pour Dieu de

    faire alliance avec les

    hommes.

    Pourquoi ftons-nous la naissance dun enfant ?

    Editorial : Nol, fte de lEsprance ? Date de parution

    08/12/2014

    Numro 6

    Entre Nous

    Notre quipe

    La classe de 4me 1

    Remerciements spciaux :

    Luca BIANCO

    Benoit BOCQUET

    Marie-Lou CANOVAS

    Florian JACQUIS

    Dorian LAGACHE

    Pauline MIGNON

    Coordinatrice du journal

    Mme LOBREAU

    Collge Sainte

    Macre

    Sommaire :

    Edito : Nol, fte de

    lEsprance ?

    Pourquoi ftons-nous la

    naissance dun enfant ?

    Nol 1914 : que sest-il

    pass ?

    Prire

    La convention des droits

    de lenfant a 25 ans !

    Le film Sur le chemin

    de lcole

    Le projet des 4me avec

    le Secours Catholique

    Les 3me, Belleu...

  • Pendant la premire guerre mondiale,

    beaucoup de soldats se sont

    rapprochs de la religion (catholique ou

    protestante).

    Mme si la guerre a commenc il y a

    plus de quatre mois, les soldats veulent

    croire et esprer en la Paix.

    Durant la priode de lAvent et de

    Nol, plusieurs messes taient

    clbres sur les champs de bataille.

    Comment ces soldats ont-ils vcu leur

    premier Nol dans les tranches ?

    Le chant flotte au-dessus du champ de

    bataille gel :"Stille Nacht, heilige Nacht. Al les schlaft, e insam wacht." Des paroles qui paraissent sans doute incomprhensibles aux oreilles

    des soldats britanniques qui se

    hasardent jeter un il par-dessus le

    parapet de leurs tranches, mais la

    m l od i e , e l l e , e s t a i s ment

    reconnaissable.

    Quand rsonne la dernire note, un

    fantassin allemand se dresse, seul,

    brandissant un petit arbre illumin.

    "Joyeux Nol. Nous pas tirer, vous pas

    tirer."

    L'aube vient peine de se lever sous

    un froid mordant en ce matin de Nol

    1914, et l'un des incidents les plus

    incroyables de la Grande Guerre est

    sur le point de se produire.

    Mfiants, hsitants, ils sont quelques-

    uns grimper hors des tranches et

    se hasarder en titubant dans le no

    man's land. Ils se serrent la main,

    entonnent des chants de Nol,

    s'changent des cigarettes, des

    boutons d'uniformes et mme leurs

    adresses.

    Puis, instant rest clbre, ils

    entament une partie de football, avec

    une bote de corned-beef vide en guise

    de ballon, calots et casques servant de

    poteaux de but.

    Cette trve de Nol sans autorisation

    se rpand alors sur une importante

    portion des 800 kilomtres du Front

    de l'Ouest, o sont dploys plus d'un

    million d'hommes.

    Ils ont pass Nol tous ensemble,

    comme si ils taient amis ou des

    frres.

    Cest peut tre aussi cela la magie de

    Nol : cette Esprance un peu folle

    dtre fraternel malgr ladversit de

    la guerre.

    Page 2 Entre Nous

    Nol 1914 : que sest-il pass ?

    Prire

    Seigneur Dieu, Toi qui nous as fait ton image,

    Nous avons ouvert le livre de nos vies, et nous y avons lu les traces de lesprance que tu nous donnes.

    Nous ten rendons grce.

    Seigneur Jsus, Tu es venu sur la Terre pour annoncer la Bonne Nouvelle de la tendresse du Pre

    Envoie-nous le regard de confiance qui remet debout

    Esprit de Nol, donne-nous le courage dannoncer la Bonne Nouvelle de ton esprance

    Prpare nos curs taccueillir.

    Sainte Marie, Reine dEsprance en nos terres

    Fait natre en nous la force de continuer semer des graines dEsprance

    Pour faire vivre ton Eglise.

    AMEN !

    Le film Joyeux Nol raconte merveille ce moment historique.

  • La convention des droits de lenfant a

    t crite le 20 novembre 1989.

    Elle rassemble 197 Etats reconnus par

    lONU mais seulement 193 lont

    adopte. Les trois pays qui ne lont pas

    adopte sont les Etats-Unis, la

    Somalie, le Soudan du sud. La Palestine

    est le seul pays non-signataire de

    cette convention.

    Les Etats-Unis nont pas ratifi la

    convention, ce serait parce que

    certains tats amricains souhaitent

    pouvoir excuter des mineurs. Si la

    Somalie na pas ratifi la convention

    ce jour, ce serait cause de

    linstabilit politique du pays.

    En lhonneur de cette convention, le 20

    novembre est devenue la journe

    internationale des droits de lenfant.

    Cette journe est mme respecte en

    Palestine.

    Les droits de lenfant sont :

    1. Le droit lgalit, sans distinction

    de race, de religion ou de

    nationalit.

    2. Le droit une attention

    p a r t i c u l i r e p o u r s o n

    dveloppement physique, mental et

    social.

    3. Le droit un nom et une

    nationalit.

    4. Le droit une alimentation, un

    logement et des soins mdicaux

    appropris.

    5. Le droit une ducation et des

    soins spciaux quand il est

    hand icap menta lement ou

    physiquement.

    6. Le droit la comprhension et

    lamour des parents et de la

    socit.

    7. Le droit lducation gratuite et

    aux activits rcratives.

    8. Le droit aux secours prioritaires en

    toutes circonstances.

    9. Le droit une protection contre

    toute forme de cruaut, de

    ngligence et dexploitation.

    10. Le droit la formation dans un

    e s p r i t d e s o l i d a r i t , d e

    comprhension, damiti et de

    justice entre les peuples.

    Cette convention montre que les

    enfants sont importants, car ils

    reprsentent lavenir de notre

    humanit.

    Entre Nous : Quelle(s) personne(s) ou quel(s) tmoignage(s) vous a/ont le plus plu ?

    HUGO : Celui qui ma le plus plu est Carlos qui va lcole avec sa sur,

    cheval. Il passe par des montagnes o

    les chemins sont trs troits. Je

    trouve que, pour son ge, cela est dur

    et courageux. Je nen serais pas

    capable.

    SELENA : Lenfant qui ma le plus plu est Jakson. Il rencontre les lphants.

    Ce qui ma le plus touch cest quil doit

    traverser le dsert alors quil y a des

    lphants.

    Entre Nous : Les tmoignages vous ont-ils fait changer intrieurement ?

    HUGO : Oui, je me rends compte que jai beaucoup de chance car les

    chemins que nous prenons pour aller

    lcole sont plus accessibles. Avant, je

    me disais que lcole tait loin alors

    queux mettent plusieurs heures y

    aller. Je me plains moins.

    SELENA : Oui, jai vu quon avait plus

    de chance queux et que nous ne

    faisions pas plusieurs dizaines de

    kilomtres pied tous les matins pour

    aller lcole.

    Quel est votre ressenti la fin du film ?

    HUGO : Jtais tonn. Je trouve

    quils ont beaucoup trop de chemin par

    rapport nous. Quils nont pas de

    chance car ils nont pas de transport

    pour y aller et quils sont trop jeunes

    pour y aller car ils ne sont pas

    accompagns par leurs parents.

    SELENA : A la fin du film, je me dis

    que je suis heureuse et chanceuse.

    Marie-Lou a rencontr Hugo et Slna,

    deux lves de 6me qui ont vu le film

    Sur le chemin de lcole , et quils

    vont continuer travailler sur les

    droits de l enfant avec Mme

    ANTOINE.

    Entre Nous : Avez-vous aimez le film ? Pourquoi ?

    HUGO : Oui, parce que cest courageux de la part de ces enfants.

    Mme LOBREAU nous a dit quil y avait

    des gens du film qui leur ont envoys

    des cadeaux. Il ma aussi touch car ils

    ont le courage daller lcole seul

    tandis que nous, nous prfrons se

    passer dy aller.

    SELENA : Oui, car dans le film, ils expliquaient la vie au quotidien des

    enfants au sein de leurs familles. Ce

    film nous montre toutes les preuves

    quotidiennes de leur matine avant

    darriver lcole.

    Numro 6

    Le film Sur le chemin de lcole

    La convention des droits de lenfant a 25 ans !

    Page 3

  • Entre Nous : De quoi avez-vous parl ?

    3me : On a parl des choix : Pourquoi cest important de choisir ?

    Pourquoi doit-on faire des choix ?

    Sommes-nous obligs de choisir ?

    Entre Nous : Est-ce que cela vous a intresss ? Pourquoi ?

    3me : Oui mme si ctait un peu long et lassant. Mais jai trouv le

    thme intressant et instructif. On

    a dcouvert le parcours dun prtre.

    En effet, il a fait le choix de se

    donner Dieu ainsi quaux autres

    tout en renonant la vie de famille.

    Entre Nous : Dans lensemble, avez-vous aim cette journe ?

    3me : Oui et non.

    Oui car nous pensons que cela va

    nous aider dans la vie. Mais il aurait

    fallu diffrentes approches ou

    interventions. Cela nous a permis de

    sortir du cadre collge , de

    prendre lair et de dcompresser.

    1 Faubourg de Soissons

    51170 FISMES

    Collge Sainte Macre

    Pauline est partie la rencontre des

    lves de 3me qui ont vcu une

    journe de rcollection le 27

    novembre 2014 Belleu.

    Entre Nous : Quest-ce quune rcollection ?

    3me : Cest une journe qui a t prpare par M. BIANCO, Mme

    LOBREAU et le Pre TREMOUREUX.

    Cest une journe de rflexion o

    toutes les classes de 3me se sont

    retrouves.

    Tlphone : 03.26.48.01.87

    Les 3me, Belleu...

    Retrouvez-nous sur le

    site internet du collge

    !

    www.ecolecollegesaintemacre.fr

    Soutenus moralement (Aller au

    Secours Catholique permet de

    briser la solitude).

    Accompagns et aids dans

    l insertion de personnes en

    situation dexclusion ou de

    handicap.

    Les bnficiaires peuvent galement

    accder aux soins.

    Notre projet serait de vendre des

    gteaux sur le march de Fismes et au

    collge afin de rcolter des fonds qui

    vont tre donns au Secours

    Catholique. Ensuite, nous nous

    rendrons dans une antenne de Reims

    pour voir qui sont les bnficiaires et

    quoi sert largent rcolt. Nous irons

    la rencontre des personnes pauvres.

    De plus, nous aimerions raliser une

    exposition sur le Secours Catholique et

    parler ainsi de notre projet.

    Le temps dune anne scolaire, nous

    serons donc les ambassadeurs du

    Secours Catholique au sein du collge.

    Nous avons rencontr Madame

    DANTIGNY, qui est salarie du

    Secours Catholique, afin de nous

    expliquer le but de lassociation ainsi

    que dchanger sur la mise en place

    dun projet de solidarit avec les

    classes de 4me.

    Le Secours Catholique est une

    association cre en 1946 par lAbb

    Jean Rodhain. Elle a un rayonnement

    international puisquelle fait partie du

    rseau Caritas Internationalis.

    Lobjectif de cette association est

    dtre attentif aux problmes de

    pauvret et d exc lus ion . Les

    bnficiaires peuvent tre :

    Aids dans les dmarches

    administratives.

    Hbergs durant une nuit ainsi que

    davoir la possibilit de prendre une

    douche et un repas chaud sur place

    (Le Secours Catholique ne fait plus

    la distribution de repas depuis 20

    ans car les Restos du Cur le font

    dj).

    Le projet des 4me avec le

    Secours Catholique

    PARTICIPER A LA

    VIE DU

    JOURNAL DE LA

    PASTORALE :

    Nhsitez pas do

    nner votre avis

    sur le journal, un a

    rticle qui vous

    a marqu

    Proposez des ide

    s darticles

Recommended

View more >