Finitude Eau Douce Texte

  • Published on
    10-Dec-2015

  • View
    214

  • Download
    0

DESCRIPTION

finitude eau douce

Transcript

  • La finitude des ressources: l'eau douce

    On aborde maintenant une nouvelle ressource, l'eau douce. Alors videmment ce n'est pas simplement une ressource, vous le savez, indispensable nos activits conomiques, c'est aussi tout simplement une ressource indispensable la vie.

    Au jour daujourd'hui, il ny a pas de pnurie globale d'eau, il y a des pnuries locales parce que l'eau sur terre est relativement mal distribue. Un pays par exemple comme le Canada, lui tout seul dtient 12 % des ressources d'eau douce au monde, c'est gigantesque, donc on a un problme de rpartition.

    Cette eau on l'utilise pour se nourrir et la principale source de consommation deau au monde c'est l'agriculture et l'irrigation. C'est 70 % de l'eau douce qu'on utilise au monde. 20 % vont aux usages industriels et moins de 10% vont aux usages domestiques. Donc pour le moment, et nous sommes 7 milliards, on n'a pas un problme de pnurie globale. Il y a seulement des rgions qui aujourd'hui connaissent un stress hydrique.

    Vous avez d'ailleurs sous les yeux justement deux photos de la mer d'Aral, la mer d'Aral c'est prcisment un bel exemple d'puisement de certaines ressources trs localises en eau douce puisque pour les cultures de coton on a finalement puis le dbit des deux fleuves qui alimentaient cette mer. Ce n'est plus une mer maintenant et cela entrane aussi d'autres difficults.

    Maintenant, au jour daujourdhui, et mme si on se projette un petit peu plus loin, disons jusqu' 2025, grosso modo on peut avoir un doute parce que sur la carte que vous voyez sous vos yeux la partie ouest des tats-Unis est indemne. Mais ce n'est pas du tout sr quen 2025 elle le soit. On a dj un problme de scheresse chronique et c'est ce que les modles climatiques nous annoncent. Une des consquences du changement climatique c'est videmment le changement du rgime hydrique l'chelle internationale. Donc en 2025 on aurait grosso modo, je viens de vous le dire, c'est nuancer, un Nord qui serait pas trs affect mais on aurait en revanche un Sud qui est affect vous le voyez l de faon variable.

    Maintenant si on avance plus dans le sicle et si on imagine aussi la progression dmographique du genre humain, nous sommes aujourd'hui 7,3 milliards, nous serons un peu plus de 8 milliards en 2025 et 9,6 milliards, c'est le chiffre mdian, en 2050. A 9,6 milliards on pourrait aussi avoir un problme global d'eau douce, parce que effectivement avec un taux moyen de consommation tel qu'on peut le connatre aujourd'hui et bien on devrait aller jusqu' 4500, 4600 km en consommation globale annuelle mondiale or non, il n'y aurait que 4000 km de disponibles.

  • Donc on est sur un domaine o pour l'heure l'attention, les difficults, le problme de la finitude n'est pas un problme global, c'est un problme trs ingalement rparti sur le territoire avec des endroits o on connat dj des situations de fort stress hydrique mais effectivement, si on ne change pas un certain nombre de pratiques, on pourrait voir cette situation de stress se gnraliser.

Recommended

View more >