INNOVATIONS EN ENVIRONNEMENT MINIER : ENTRE GESTION ...

  • Published on
    05-Jan-2017

  • View
    213

  • Download
    0

Transcript

  • INNOVATIONS EN ENVIRONNEMENT MINIER :ENTRE GESTION INTEGRE EN AMONT ET

    RESTAURATION EN AVAL

    Par Mostafa BENZAAZOUA, PhDProfesseur titulaire Universit du Quebec (UQAT)

  • Introduction : Impactsenvironnementaux

    de lindustrie minire

  • 3

    Introduction

    Pour beaucoup de pays, lindustrie minire constitueun bonne part de leur PIB;Les mines exploitent divers types de gisementsmais laissent en fin de procds dimportantesquantits de rejets solides et liquides;Une mine doit grer ses rejets sur le site mme;La bonne gestion de leau en surface est essentielle;tente de minimiser son utilisation et de la rutiliserautant que possible;Il faut traiter leau leffluent final, si elle ne respectepas les critres environnementaux.

  • 4

    Introduction

    En termes de gestion des rejets miniers on peutsans trop faire derreurs dire que lanne 1990 a tun tournant ici au CanadaDmarrage du programme NEDEM (MEND enanglais): vaste programme de R&D dans le domainede lenvironnement minier;Ca a permit de progresser significativement lesconnaissances qui sous-tendent la gestion et lecomportement des rejets et la restauration des sitesminiers;On voudrait tendre vers des mines plus propres(clean mines).

  • 5

    Introduction

    A lUQAT (Rputation de renomme mondiale)URSTM Unit de recherche et de service en technologieminrale: beaucoup de projet en environnement minier;La chaire industrielle Ecole Polytechnique UQAT en Gestion etrestauration des sites miniers (M Aubertin et B Bussire);Chaire de recherche du Canada en Restauration des siresminiers abandonns (B Bussire).Chaire de recherche du Canada en Gestion intgre des rejetsminiers (M Benzaazoua)Chaire internationale du CRDI en Gestion et stabilisation desrejets miniers et industriels (M Benzaazoua et Rachid Hakkou)Chaire de recherche du Canada en Tacitement passif des eauxminires (C Neculita)Institut de Recherche en Mines et Environnement

  • Gestion conventionnelle des rejets

    6

    Parc rsidus Bassin de dcantationUT eaux

    Mine

    Halde striles Concentrateur

    Concentrs, lingots

    Striles/Minerais

    Empreinte cologique

    Surface

    Exploitation

    Pilliers

    Boues

    Introduction: origine des rejets

    Mine CO

    Mine ST

  • 7

    1000 kg de minerai donne5-10 g dAu, et engendre

    4 5 tonnes de rejets solides et liquides.

    Minerai/TeneurTonnage extrait/Minerai

    Introduction: origine des rejets

  • 8

    INNOVATION MAJEURE: Il faut aborder laproblmatique environnementale toutesles tapes de la vie dune mine :

    Exploration et dveloppement: prdiction.Exploitation: prvention, rutilisation et contrle.Fermeture (aprs mine): contrle long terme.

    Approvisionnement montaire tout le long delexploitation: on ne veut plus de site abandonns

    Introduction

  • 9

    Dposition de rejets en surfaceRsidus de concentrateurStrilesBoues

    Contamination des eauxSous terre : eau dexhaureEn surface : Drainage neutre et acide, eaux de procd,etc.

    Autres nuisancesPoussiresBruitsEsthtique

    Introduction: Principaux impacts

  • 10

    Traitement ncessaire sicritres environnementaux non

    respects (Directive 019)

    Leau dans la mine

    Site contrlet tanchifi!!!

    Car leau est laprincipale source de

    diffusion de lacontamination

  • 11

    Aspects environnementaux trs varisPour les rejets solides : DMA

    Sulfure mtallique ? : MxSy

    Mineraissulfurs

    Concentrsulfur

    Traitement

    Rejetsulfur

    Parcs rsidus

    Haldes striles

    Sulfurede valeur ou strile

    Strilessulfurs

    Drainage minier acide (DMA)

    Systme industriel linaire

  • 12

    Exemple: Site Manitou (abandonn), situ prs de Val-dOr (Canada)

    Exemples de DMA

  • 13

    Zone dpanchement

    Exemple: Site Manitou (abandonn), situ prs de Val-dOr (Canada)

    Exemples de DMA

  • 14

    Problmatique grande chelleExemple: Site Aldermach (abandonn), situ prs de Rouyn-Noranda (Canada)

    Exemples de DMA

  • 15

    Loxydation directe :

    2FeS2 + 7 O2 + 2 H2O 2Fe2+ + 4SO42- + 4H+

    Loxydation indirecte :

    2Fe2+ + 1/2O2 + 2H+ 2Fe3+ + H2O

    Fe3+ + 3H2O Fe(OH)3 + 3H+

    FeS2 + 14Fe3+ + 8H2O 15 Fe2+ + 2SO42- + 16 H+

    Raction globale :

    FeS2 + 15/4O2 + 7/2H2O Fe(OH)3 + 2H2SO4

    Oxydation des sulfures: Drainage minier acide (DMA)

    bactries

    Drainage minier acide (DMA)

    TRITEMENT DES EAUX ACIDES NECESSAIRETrs couteux!!!

    pH Acides

    pH Neutres

  • 16

    Loxydation directe :

    2FeS2 + 7 O2 + 2 H2O 2Fe2+ + 4SO42- + 4H+

    Loxydation indirecte :

    2Fe2+ + 1/2O2 + 2H+ 2Fe3+ + H2O

    Fe3+ + 3H2O Fe(OH)3 + 3H+

    FeS2 + 14Fe3+ + 8H2O 15 Fe2+ + 2SO42- + 16 H+

    Raction globale :

    FeS2 + 15/4O2 + 7/2H2O Fe(OH)3 + 2H2SO4

    Oxydation des sulfures: Drainage minier acide (DMA)

    Barrire O2

    Barrire l eauliminer S Recouvrement en eauRecouvrement en matriaux naturels

    bactries

    Drainage minier acide (DMA)

    pH Acides

    pH Neutres

  • 17

    La responsabilit environnementale duneexploitation minire ne s'arrte pas la prioded'exploitation; demeure prsente aprs lafermeture du site; la fin de la vie de la mine, il faut remettre en tatle site en procdant au dmantlement desinfrastructures et la restauration des airesd'entreposage des rejets; (Empreinte cologique)Cette restauration engendre des cots levs, etdes dfis techniques et pratiques.

    Aprs mine

  • Divers modes de gestiondes rejets miniers

    Modes de gestionconventionnels

  • 19

    Les eaux de mine : diffrents types decontaminants;Classifis selon:

    Solubles : acides gnrs par le DMA, mtauxlourds et contaminants provenant du traitementdu minerai (cyanures, agents de traitement,thiosels).Non solubles : particules en suspensionRadioactifs : radium, thorium et du plomb 210

    Si les eaux sont contamines, il faut les traiterde faon respecter les lois et les rglements.Traitement actif surtout (chaullage)

    Rejets miniers liquides

  • 20

    Principaux rejets miniers solides gnrspar les exploitations minires sont :

    le mort-terrain rsultant du dcapage et del'excavation de la surface (cas de mine cielouvert);les roches striles issues des oprationsdextraction;les rejets du concentrateur produits lors dutraitement minralurgique;les boues provenant du traitement chimique deseaux.

    Rejets miniers solides

  • 21

    Les striles miniers : stocks dans deshaldes;Le mode de dposition entrane unegrande htrognit dans la halde;La principale proccupation relie auxempilements de striles est leurstabilit physique et chimique (DMA).

    Rejets miniers solides : striles

  • 22

    LaRonde, Abitibi, Qc

    Rejets miniers solides : striles

  • 23

    Goldstrike, Nevada

    Souvent, haldes de grandes dimensions

    Rejets miniers solides : striles

  • 24

    Les striles miniers : peuvent servir aussipour le remblayage des cavits souterrainespour un meilleur support de terrain + gainenvironnemental

    Rejets miniers solides : striles

    Source Miner's Toolbox

  • 25

    Les rejets de concentrateur : habituellementtransports sous forme de pulpe jusqu'au bassind'entreposage;Ils sont dans un tat lche et fortement satur; seconsolident lentement en raison du mode de miseen place, de sa teneur en eau initiale et de safaible conductivit hydraulique; peut entranerdes problmes de stabilit physique;Tout comme pour les striles, il peut y avoir desproblmes de DMA avec ce type de rejet (selonminralogie).

    Rejets miniers solides : rsidus

  • 26

    Rsidusdverss sousforme de pulpe

    Rejets miniers solides : rsidus

  • 27

    Mont Wright,Qubec Cartier

    Installations de grandes dimensionsParc est une partie intgrante du complexe minier

    Rejets miniers solides : rsidus

    Empreinte cologique!

  • 28

    Parcs rsidus miniers (rejets de concentrateur et boues)

    Rejets miniers solides : rsidus

    Site prs de Rouyn,Inmet

    Empreinte cologique!

  • 29

    Digues de retenue, avec DMA

    Rejets miniers solides : rsidus

  • 30

    Risques gotechniquesRuptures frquentes de digues...

    Rejets miniers solides : rsidus

  • 31

    Lorsquil y a gnration dacide durant lopration,il faut traiter leau afin de respecter les normesenvironnementales;Habituellement, on a recours au traitementchimique qui produit des boues de traitement;Ces boues doivent tre entreposes de faonconvenable, mais prennent de la place!;On connat peu leurs proprits physiques, et leurstabilit chimique long terme.

    Boues de traitement

  • 32

    Dposition deboues

    Parfoisredposes dans leparc rsidus

    Boues de traitement

  • Divers modes de gestiondes rejets miniers

    Modes de gestionrcents

  • 34

    Dsulfuration des rsidus miniers

    Dsulfuration environnementale

    Rsidu initialGnrateur dacide

    Rejet dsulfurNon gnrateur dacide

    Concentr de sulfures

    AP

    NP

    AP NP AP + Securit = NP

    V0

    Vf

    Vf20 kg CaCO3/tAGP=NP/AP>2

  • 35

    Dsulfuration: Faisabilit technique et conomique

    0

    100

    200

    300

    400

    500

    600

    700

    800

    0 200 400 600

    NP, kg CaCO3/t

    AP, kg CaCO3/t

    Acid generating

    uncertain zone

    NP/AP=1

    NP/AP=2

    P

    M

    G

    D Non-acid generating

    0

    20

    40

    60

    80

    100

    0 2 4 6 8 10 12

    Time, min.

    Sulp

    hur

    reco

    very

    , % 4.8 g/t

    12 g/t

    24 g/t

    48 g/t

    120 g/t

    240 g/t 0

    5

    10

    15

    20

    25

    0 2 4 6 8 10 12

    Time, min.

    Res

    idua

    l sul

    phur

    , wt% 4.8 g/t

    12 g/t

    24 g/t

    48 g/t

    120 g/t

    240 g/t

    Flottation comme technique Importance du temps de flottation Importance de la concentration en collecteur Importance de conditions opratoires : pH, Eh

    Dsulfuration des rsidus miniers

    Desulphurizedtailings

    Initialtailings Sulphideconcentrate

  • 36

    Souterrain

    Surface

    Gestion des rejets miniers

    Remblayage minier

    % Solide lev

  • 37

    Rsidus en remblai en pte souterrain

    Usine deremblai

    Transport pompage,gravit

    Rsidus

    Ciment

    Eau

    Chambres

    Piliers?

    Plusieurs avantages:- conomie,- support de terrain,- environnement, etc.

    TransportabilitRsistance mcaniqueStabilit chimiqueCots

  • 38

    Rejets paissis Bulyanhulu(Tanzanie)

    Rsidus en remblai en pte de surface

  • 39

    Disposition en surface des rejets miniers sulfureuxsous forme de pte

    Site Buyanhulu (Tanzanie)

    Rsidus en remblai en pte de surface

  • 40

    Disposition en surface des rejets miniers sulfureuxsous forme de pteRejets demeurent saturs en profondeur Possibilit dajout de ciments

    Rsidus en remblai en pte de surface

  • 41

    Potentiel dinclusion des boues de traitement (HDS,rouges) dans les RMPC

    Gestion des boues dans les remblais

    Mlange Zn (mg/L)

    Rsidus 0.991

    PC10-50 2% 0.037

    PC10-50 5% 0.015

    PC10-50 7% 0.010

    PC10-laitier 2% < 0.02

    PC10-laitier 5% < 0.02

    PC10-laitier 7% < 0.02

    Rsistance mcanique Lixiviation

    0

    500

    1000

    1500

    2000

    2500

    3000

    0 28 56 84 112 140 168 196

    Curing time (days)

    Stre

    ngth

    (kPa

    )a)

    7% T10-T50

    7% T10-T50,Mat A 0.15%

    7% T10-T50,Mat A 0.30%

    7% T10-T50,Mat B 0.15%

    7% T10-T50,Mat B 0.30%

    7% T10-T50,Mat C 0.15%

    7% T10-T50,Mat C 0.30%

    7% T10-Slag

    7% T10-Slag,Mat A 0.15%

    7%T10-Slag,Mat A 0.30%

    7%T10-Slag,Mat B 0.15%

    7%T10-Slag,Mat B 0.30%

    7%T10-Slag,Mat C 0.15%

    7%T10-Slag,Mat C 0.30%

    Intressant !

  • 42

    Potentiel de recyclage de certains mtaux comme lecuivre dans les boues de traitement (Degussa)

    Valorisation des boues de traitement

  • 43

    0 20 40 60 80 100 120 140 160 180 2000

    20

    40

    60

    80

    100

    Dis

    solu

    tion,

    %

    Temps de contact, mn

    Cu Ca

    Valorisation des boues de traitement

    Bonne slectivit de mise en solution par lacidesulfurique du cuivre par rapport au calcium.La cintique de mise en solution est totale et rapide,Le solide rsiduel = gypse, avec de trs faibles teneursen mtaux lourds.Le cuivre pass en solution peut tre extrait soit pardiverses mthodes

  • 44

    Trois faons de faire (Bussire, 2005):1- Les rejets de concentrateur et les striles miniers

    sont pralablement mlangs puis dposs2- Les rejets de concentrateur sont dpos en

    couche intercalant les striles miniers3- Les striles miniers sont dposs dans les pacs

    rsidus.

    Rsidus + striles = co-disposition

  • Diffrentes mthodes derestauration

  • 46

    Restauration et fermeture de sites

    Objectif : remettre le site dans un tatsatisfaisant

    1.liminer les risques et assurer la scurit2.Limiter la production et la propagation de

    substances polluantes (DMA).3. Remettre le site dans un tat visuellement

    acceptable et mme rutilisable.

  • 47

    Techniques prouves pour la prvention dela production du DMA?

    Doivent: liminer, ou du moins de rduire niveaux trs faibles la disponibilit :

    eau sulfures air (ou de loxygne) bactries ?

    Restauration et fermeture de sites

  • 48

    Appropri en climats humidesAppropri en climats (semi) arides

    (Aubertin et al. 2002)

    Restauration et fermeture de sites

  • 49

    Barrires de recouvrementsFonction principale: empcher les changes entre les rejets et lextrieur; rduire les infiltrations deau; contrler la migration des gaz.

    Doit satisfaire diverses exigences, notamment : rsister aux phnomnes drosion ; assurer un ruissellement contrl ; stabiliser les surfaces ; viter les accumulations deau ; rtablir lesthtique du site ; faciliter toute utilisation future du terrain.

    Restauration et fermeture de sites

  • 50

    Barrires hydrogologiques et entreposage des rejets

    Restauration et fermeture de sites

  • 51

    Rsidus miniersdigueCouverture

    Couvertures sches

    Monocouche

    Multicouches

    O2

    O2

    Rejets Neutres

    Rejets Acides

  • 52

    Restauration par recouvrement en eau

    Options possibles: Dpt subaquatique: Construire les infrastructures

    tanches avant la mise en opration et dposer lesrsidus frais directement dans leau ( ex. Louvicourt). Utiliser des ouvertures souterraines (chantiers et galeries de

    mines souterraines) ou ouvertures en surface (mines cielouvert) comme rservoir.

    Inondation de rsidus: couverture aqueuse estrige aprs la vie de la mine (ex. : Solbec-Cupra);possibilit que les rsidus miniers aient djcommenc soxyder; peut nuire lefficacit de lacouverture.

    Restauration et fermeture de sites

  • 53

    Dpt subaquatiqueEnnoiement Louvicourt (96 ha)1m deau par-dessus les rejets2.5 km de digues

    Restauration et fermeture de sites

  • 54

    Inondation de rsidus

    Restauration et fermeture de sites

  • 55

    Tous les terrains ayant connu une activit miniredoivent tre remis en vgtation.

    La mise en vgtation vise contrler l'rosion (eauet air) et redonner au site minier son aspectnaturel.

    Les caractristiques de la vgtation mise en placedoivent se rapprocher de celles que prsente lavgtation du milieu environnant l'exception de lavgtation de dpart, cest--dire qui permetd'tablir le substrat organique.

    Revgtation des sites

    Restauration et fermeture de sites

  • 56

    Restauration et fermeture de sites

    RecouvrementCEBC du site LTA

  • 57

    Site Lorraine; restaur avec recouvrement CEBC

    Restauration et fermeture de sites

  • 58

    Site minier Capelton restaur avecrsidus de dsencrage et revgt

    Restauration et fermeture de sites

  • Notion de gestion intgre desrejets miniers

  • 60

    Avoir le moins de rejets problmatiquesen surfaceRutiliser le plus de rejets sous forme deremblais ou dans des couverturesRutiliser le plus deau dans le procd ettraiter au mieux leffluent finalValoriser le plus possible des rejets dotsde valeurs

    Gestion intgre : objectifs

    En dautres termes, il faut viserdes mines propres (Clean mines)

  • 61

    CouverturesCouche de rtention

    Fraction dsulfure

    Stockage localisen surface

    Fraction sulfure

    Dsulfurationpar flottation

    Remblayage souterrain Remblayage en surface

    Fabrication deremblais

    Rsidusgnrateurs d'acidit

    Procd de traitementFlottation, cyanuration ...

    Minerais

    Mine souterraineExtraction minerais Striles francs etde dcouverture

    Concentrs mtaux

    Stabilisation-solidification

    Le moins de pnalits !

    Hydrocyclonage ?

    Recyclages ?

    Besoin pour le remblai ?

    Parcs rsidusceinturs de digues

    Gestion intgre des rejets miniers

  • 62

    Aspects environnementaux trs varisPour les rejets solides : DMA

    Sulfure mtallique ? : MxSy

    Mineraissulfurs

    Concentrsulfur

    Traitement

    Rejetsulfur

    Parcs rsidus

    Haldes striles

    Sulfurede valeur ou strile

    Strilessulfurs

    Drainage minier acide (DMA)

    Systme industriel linaire

  • 63

    Aspects environnementaux trs varisPour les rejets solides : DMA

    Sulfure mtallique ? : MxSy

    Mineraissulfurs

    Concentrsulfur

    Traitement

    Remblaisciments

    Remblayagesouterrain

    Rejetsulfur

    Parcs rsidus

    Haldes striles

    Sous terre

    Sulfurede valeur ou strile

    Strilessulfurs

    Drainage minier acide (DMA)

    Systme industriel circulaire INNOVATION!

  • Gestion conventionnelle des rejets

    64

    Parc rsidus Bassin de dcantationUT eaux

    Mine

    Halde striles Concentrateur

    Concentrs, lingots

    Striles/Minerais

    Empreinte cologique

    Surface

    Exploitation

    Pilliers

    Boues

    Introduction: origine des rejets

  • Gestion integre des rejets

    65

    Parc rsidus (petit et - problmatique)

    Mine

    Concentrateur

    Concentrs, lingots

    Striles/Minerais

    Empreinte cologique

    Surface

    Exploitation

    Introduction: origine des rejets

  • 66

    Avantages et inconvnientsGestion intgre en amont Gestion conventionnelle

    Facteurs TechniquesSparation de la fraction polluante par dsulfuration La totalit des rsidus sont problmatiquesMeilleur support souterrain grce au remblai Support de terrain amoindri cause des videsPas de DMA traiter DMA traiter si les rejets sont ractifsPossibilit de produire in-situ du matriel pour une couverture Faut sapprovisionner du matriel pour une couverture

    Facteurs conomiquesParc de moindre superficie Grande superficie du parcMoins de digues Plus de digues souvent hautes et dangereusesDpenses de restauration lors de lopration Dpenses de restauration essentiellement post-oprationMeilleure exploitation du gisement sous terre Exploitation incomplte du gisement et surtout des piliers

    Facteurs EnvironnementauxFaible superficie perturbe Grande superficie perturbeProduction de drainage minier quasi absente Risque de gnration de drainage minierMoins de risque cause de la stabilit des digues Risque de rupture de digues en cas de mauvais designMeilleure gestion de leau Plus de consommation deau fraiche sur le siteRecyclage et valorisation possible des boues de traitement Gestion des boues de traitement ncessaireStabilisation de rejets sous terre par les ciments Eaux dexhaure traiter

  • Exemple fictif

  • 68

    Mine polymtallique: Gestion/restauration

    Objectif : Comparer diffrents scnarios degestion/restauration dun site minierMthodologie : valuation des couts de gestiondes rsidus ($/m3) pour une nouvelle mine o lePGA est prouv. Quatre scenarios ont ttudis:

    InondationCouverture scheDsulfuration de la totalit des rsidus miniersDsulfuration dune partie des rsidus miniers

    Bois, Poirier, Benzaazoua and Bussire, 2005

  • 69

    Caractristiques de la mine fictive choisiepour ltude comparative de diffrentsscnarios de gestion/restauration

    Ore reserves 25 M m.t.Ore Grades 3,5% Cu (chalcopyrite)

    2,5% Zn (sphalerite)1 g/t Au

    Tailings Sulphide content 24 % before desulphurisationNeutralisation potential 40, 90 and 140 kg CaCO3/t (3 scenarios)Mill capacity 6 000 m.t./dayMining method Underground mine, backfilled stopesBackfill 50% of total tailings used as paste backfill

    Mine polymtallique: Gestion/restauration

  • 70

    Site 1 Site prs dune valle

    Mine polymtallique: Gestion/restauration

  • 71

    Site 2 Site topographie plate

    Mine polymtallique: Gestion/restauration

  • 72

    Couverture sche (CEBC) paisseur de la couverture variant entre 1,1 1,5 m.

    Matriaux de construction viennent dune carrire situeentre 1,5 et 7 km du site.

    Mine polymtallique: Gestion/restauration

  • 73

    Couverture deau Stockage des rejets sous eau pour prvenirloxydation des sulfures

    Lpaisseur de la couverture deau varie entre 0,8 et1,2 m.

    Mine polymtallique: Gestion/restauration

  • 74

    Dsulfuration des rejets miniers Sparation des sulfures partir des rejets totauxutilisant la flottation afin de produite un rejetsdsulfur non PGA.

    Le concentr sulfureux peut tre utilis dans leremblais en pte.

    Diffrents potentiels de neutralisation sont simuls:NP variant de 40 140 kg CaCO3/t.

    Mine polymtallique: Gestion/restauration

  • 75

    Dsulfuration dune partie des rejets miniers

    Les rejets sont dsulfurs uniquement durantles dernires annes de lopration, pourproduire un couvert sec non PGA. La couverture estsense maintenir une nappe phratique surleve, quimaintiendra les rejet du bas (PGA) toujours saturs.

    Comme la prcdente option, quelquesinvestissements en capital sont ncessaires mais descouts dopration bas.

    Mine polymtallique: Gestion/restauration

  • 76

    0,75 $ 1,00 $ 1,25 $ 1,50 $ 1,75 $

    Cost estimation per metric ton

    Underwater disposal

    Partial desulphurisation

    Complete desulphurisation

    CCBE Couverture

    Inondation

    Dsulfuration

    Intrt de la dsulfuration comme techniqueconomique et environnementale

    Mine polymtallique: Gestion/restauration

    1. Linondation et la dsulfuration partielle sont les plus conomiques.

    2. La dsulfuration totale est viable quand la construction de digues est chre.

    3. Il existe un large champs o les diffrentes techniques sont comparablesdun point de vue conomique, donc lavantage environnemental permettrade les dpartager.

  • Conclusion : Avantagesdune gestion intgre

    des rejets miniers

  • 78

    Conclusion

    Le vieux dicton : Vaut mieux prvenirque gurir , est vrai aussi pourlexploitation minire !Toute exploitation doit envisager unemeilleure gestion et un meilleur contrledes impacts environnementaux durantlopration !Cette faon de faire facilitera la fermeturede site, et surtout conomiquement, ellepeut tre trs avantageuse !

  • 79

    Unit de recherche et de service en technologieminrale UQAT

    Chaire de recherche du Canada en Gestionintgre des rejets miniers sulfureux parremblayage UQAT

    Chaire industrielle CRNSG Poly-UQAT enEnvironnement et gestion des rejets miniers

    Fin : questionset discussions .

Recommended

View more >