Kariboo Magazine n°38 - jan./fév. 2011

  • Published on
    25-Mar-2016

  • View
    227

  • Download
    0

DESCRIPTION

Kariboo Magazine n38 - jan./fv. 2011 - Culture grand format, loisirs extra larges en Midi-Pyrnes

Transcript

Culture // Loisirs // Tourisme // Habitat // Tendances // Jeune public // AgendaJean Jullien expose lEspace des arts de Colomiers, voir page 26.Culture grand format et loisirs extra larges en Midi-Pyrnes zro euroN38 / Janvier-Fvrier 2011Lillustration de couvertureJean Jullien est un graphic designer venu de Nantes et install Londres. Il aime toutes les formes de graphisme comme lillustration, la photographie, la vido, le stylisme, ldition... Il sera linvit de lEspace des arts de Colomiers loccasion de lexposition LOdysse de lEspace (voir page 26). CultureLanne culturelle dbute en fan-fare, pplums la Cinmathque, plthore de festivals sur les plan-ches, dernier lever de rideau au Centre des arts Colomiers, ques-tionnements au Muse CalbetEn 2010, on apprenait en regardant le documentaire dAnthony Orliange que nos enfants seraient bientt rduits manger des criquets. Lre du Global Steak* est arrive, mais elle ne pourra pas servir de la chair frache tout le monde. En 2010, au Sommet de Cancn, le climatologue Herv Le Treut nous enseignait que le monde allait changer. Et quil allait bien falloir sadapter aux inluctables modifications du climat. Allez dire a en Hati, au Pakistan et ailleurs... En 2010, on tombait des nues avec Claude Chabrol, Laurent Fignon et Mano Solo, en dcouvrant que la vie ntait pas ternelle. En 2010, le gouvernement faisait les fonds de tiroirs et finissait les restes. Il bazardait dans une loi fourre-tout, un panach de mesures toutes plus incommodantes les unes que les autres. Le nom de ce plat sans dlice ? Loppsi ou comment tout la fois, augmenter le nombre de camras vido, durcir le droit pnal ou filtrer certains sites Internet... Et avec Loppsi, tous au abri, car laddition est sale. Cet inventaire scuritaire sattachant mme entrer dans les maisons quand bien mme la socit bien pensante simaginait que nous navions plus le droit ni-davoir-faim-ni-davoir-froid. Dsormais, on ne pourra plus se loger nimporte comment. Fini le temps bni o la yourte affichait ses rondeurs ! Adieu, la roulotte et tous ses adeptes. Aujourdhui, les habitats hors-norme, quils se trouvent sur terrain public ou priv, sont pris de se faire la malle. Alors deux choses lune. Ou bien tous les mal-logs doivent se frotter les mains. Ou bien tous les habitants atypiques - dont nous avions bross le portrait avec Alexa et Irne Brunet** loccasion de leur exposition Toulouse en mai dernier - ont du souci se faire. Loppsi montre, sans que nous nen prouvions vraiment le besoin, que plus que jamais, laltrit est un plat qui ne se mange pas (ou plus). Mais a ctait en 2010... Maintenant nous sommes en 2011 et on ne nous y reprendra plus. Cette fois-ci, pas question de laisser tomber les bonnes rsolutions prises au douzime coup de minuit, lesprit peine plus clair que leau dune hutre. Fini donc les bonnes intentions qui ont la gueule de bois et celles qui sont aussi lourdes quune plume. Cest dcid, cet t, nous nous retrouverons tous lun des stages de dsobissants organiss par Xavier Renou et sa bande (p. 46). Ne sachant pas quelle sauce, nous serons mangs, apprenons au moins nous indigner***. \ La Daniel \* Global Steak : demain nos enfants mangeront des criquets, documentaire dA. Orliange ** Habitants atypiques, livre dAlexa et Irne Brunet, paru en novembre dernier aux ditions Images En Manoeuvres*** Indignez-vous ! Cest le titre dun tout petit essai de Stphane Hessel, grand rsis-tant, publi aux ditions Indignechappe belle Quand on pose ses valises la Casa Camper, en plein cur de Barcelone, commence alors la dcouverte dune ville entre histoire et modernit, la fois catalane et cosmopolite. Una cerveza con tapas ? Ma maisonUne grande de Lagupie retrouve une seconde jeunesse grce lintervention experte de deux architectes prims. ShoppingDvaler les pistes en luge de luxe, prendre des photos 360, se couvrir de mrinos. Coup de chaud ou coup de cur, en hiver, il faudra tre dans le coup !Entre nousJusquen 2016, Tugan Sokhiev reste la tte de lorchestre du Capitole, pour offrir la mlomane Toulouse, le meilleur delle-mme. Une rencontre impressionnante avec un homme nomm musique. PortfolioLe centre photographique de Lectoure, rassemble Depardon, Nauczyciel et Damez pour une vocation de la vie rurale et du rapport au temps, qui rythme la vie des hommes, des btes et des choses la campagne. Jeune publicDes sentiers imaginaires aveyron-nais la yourte du plateau de Beille, en passant par le salon du livre, les petits sont invits au voyage. En lieu srUn rugbyman servant des muffins, une ferme vendant ses produits d ct, un atelier de cuisine o lon peut faire des coktails, du branch plein les vitrines Les nouvelles enseignes nous en font voir de toutes les couleurs. 1081424KARIBOO est une publication dUrban Press, www.urban-press.com18 rue des couteliers 31000 Toulousetel. + 33 561 14 03 28 - fax + 33 561 14 25 22info@urban-press.comDirecteur de la publication : Laurent BuoroDirecteur du dveloppement : Loc BlancRdaction : La Daniel, Carole Lafontan, Maylis Jean-PrauGraphisme : Fabienne Gabaude, Ccile Faur, Christophe GentillonOnt collabor ce numro : Violaine Belle-Croix, Thomas Delafosse, Ludovic Deleu, Isabel Desesquelles, Nicolas Fleur, Youness Hamelat, Alex Masson, Ariane Melazzini-Dejean, Nicolas Math, Ccile Maury, Christian Nve, Raphal Nieujwaer, Mickal Nogal, Baptiste Ostr. Publicit : Stphanie Ganet, Sophie Hemardinquer + 33 561 14 78 37 / info@urban-press.comAdministration : adm@urban-press.comImprimerie : Roularta (Belgique). Papier issu des forts gres durablement (PEFC)Dpt lgal : parutionLditeur dcline toute responsabilit quant aux visuels, photos, libell des annonces, fournis par ses annonceurs, omissions ou erreurs figurant dans cette publication. tous droits dauteur rservs pour tous pays. toute reproduction, mme partielle, par quelque procd que ce soit, ainsi que lenregistrement dinformations par systme de traitement de donnes des fins professionnelles, sont interdites et donnent lieu des sanctions pnales.Ne pas jeter sur la voie publique.Inclus le supplment Skirail, le plus court chemin vers les Pyrnes : le guide des stations de ski accessibles en train. Plat de rsistance18SkirailLe plus court cheminvers les Pyrnes206 36sommairedito DR OT de BarceloneThtrePali LItalie nous rjouit parfois. Surtout au thtre, grce quatre personnages accrochs des poteaux, qui prennent de la hauteur et racontent les injustices, les humiliations et les rves. Cest surtout quils veulent nous faire rire. Seul le thtre sicilien pouvait tre capable de faire autant parler les corps ! Seuls les complices Spiro Scimone et Francesco Sframeli pouvait tre capables dexprimer des sentiments tra-giques tout en faisant mourir de rire lassistance. Au thtre Garonne.> page 28 MusiqueDtours de chant !Jai dix ans ! Il le clame qui veut lentendre et pour fter cet anniversaire vnement, le festival toulousain de chanson franaise a fait appel des grandes pointures, Hindi Zahra, Jacques Higelin, Madjo et les autres. En tout, 45 artistes, dont une palette de jeunes talents et de stars venues du Qubec ou de pas trs loin, vont souffler les bougies et mettre le feu 17 scnes toulousaines prvues pour loccasion. > page 30ArtOdysse de lespaceLEspace des arts Colomiers aura connu une odysse, celle de 22 ans dexistence dans sa salle de cinma. Avant de changer dadresse et dinves-tir le Pavillon Blanc, il revient sur les nombreux chapitres de son pope : des uvres acquises anne aprs anne, comme autant de traces des expositions passes. Au milieu de tout a, le graphiste Jean Jullien tisse son fil dAriane. Attention, dernire sance avant dmnagement.> page 26JeunePublicPrhistoire(s) lenquteLenqute sur la spulture deux squelettes dcouverte au Musum se poursuit. Le mystre plane toujours autour de cette scne de crime vieille de 7 400 ans. Un vritable polar dans lequel les tout-petits sont eux aussi invits mener leur propre investigation, en suivant un parcours qui leur est ddi en compagnie dun drle de personnage> page 36 CinmaWomen Are HeroesLe photographe JR affiche des portraits de femmes excep-tionnelles avec ses immenses collages sur les murs de leurs villes ou de leurs quartiers. Elles vivent dans les favelas de Rio, dans les bidonvilles du Kenya ou encore en Inde. Dans ces univers cerns dembches, dont elles sont victimes, elles portent lespoir et ne lchent rien au com-bat. JR les rencontre, son art sublime leurs destins et le film, ds le 12.01, donne lespoir dune vie meilleure. > page 2412.01Jusqua finjuin26 au 29.01Jusquau 6.02Jusquau 22.0412345Sil fallait en retenir 5, voici les vnements qui mritent une place dans votre agenda.give me4 cultureJR Rezo FilmsTerez Montcalm Jean-Marc Lubrano Matray Di Gianni Fiorito DR6 en lieu srDu bout du mondeIl ny a pas darbres en Pa-tagonie, seulement le vent, la pampa, la pluie Cest dailleurs pour mieux affronter les lments que Patagonia cr des vtements tout ter-rain. On trouve dans ce refuge pour voyageur, randonneurs ou citadins amateurs de belles choses, le ncessaire de sur-vie. Un ncessaire amlior : des polaires en polyester ultra lgres, des chaussettes grand froid, des sac--dos adapta-bles tous types de randon-nes, des doudounes garnies. Mais comme on peut aussi avoir envie daffronter le dtroit de Magellan tout en gardant la classe, il y a des habits plus smart : chemise en coton bio, veste qui ne fait pas de com-promis entre style et confort Cest au cur des Carmes, que la clbre marque de spor-twear Patagonia a dcid de sinstaller, tout de bois vtue. Elle ouvre ainsi son 5e magasin en France. Les Toulousains ont donc beaucoup de chance. Patagonia // 2 rue du Coq dInde, 05 61 28 00 78American dreamPour ceux qui connaissaient dj le temple du sportswear Carhartt, il ny aura pas trop de dpayse-ment. On le retrouve trois pas de son ancienne adresse, le 52 rue des Tourneurs. Le magasin a dplac au numro 56, ses vtement mixtes et ses accessoires pour skateboarders. Lespace anciennement occup par Violette a t entirement revu et corrig. Les 175 m2 ont t amnags dune main de matre par larchitecte Fred Naulin, pour donner une ambiance bton et bois, o les collections nont (presque) plus de limites. Ici les rayons sont exclusivement ddis Carhartt. Cette marque amricaine fonde en 1889, tait alors spcialise dans la confection de vtements de travail Aujourdhui, les choses ont un peu chang mais les lignes restent simples et les matriaux robustes. Ct chaussures, on trouve aussi la marque londonienne Pointer. Simple et innovant, comme le lieu. Carhartt // 56 rue des Tourneurs, 05 34 30 68 83Comme la maison Que font les rugbymen quand ils ne courent pas en short sur un terrain ? Et bien, ils font la popote ! Ouvrir un resto est la mode chez les joueurs du Stade Toulousain. Cette fois-ci, cest au tour de Grgory Lam-boley. Il co-gre avec sa com-pagne Julie, initiatrice du pro-jet, un tout nouveau concept de coffee shop aux saveurs maison, deux pas de la place Saint-tienne. Ici on laisse ses crampons aux vestiaires, lam-biance est cosy. Les banquet-tes de velours rouge et les por-traits de stars accrochs aux murs de briques, font flotter le parfum des annes 70. Nan-moins chez Seven Tea, pas de chichis, les petits-dj saf-fichent trs traditionnels avec linfernal trio tartines-beur-re-confitures. Les djeuners croustillent autour de tartines sales et de salades, alors que les goters stalent eux-aussi, mais plutt au Nutella ! la carte aussi : smooties, milk shakes et boissons gour-mandes chaudes ou frappes. Essai transform ! Seven Tea // 7 rue Riguepels, 05 61 14 07 66Tous toqus !Depuis peu, LOffice a rejoint le rseau de LAtelier des Chefs, pionnier et leader des cours de cuisine nouvelle gnration de-puis 2004. Au menu ? Un superbe atelier rue Idrac, dans un es-pace de plus de 200 m2 agenc autour dune cour intrieure tout en verrire, avec une cuisine, un espace dgustation et mme une boutique pour dnicher les ustensiles ou produits coups de coeur. Mais aussi un deuxime atelier de 50 m2 au sein du ma-gasin Lafayettte Maison, dlicieusement lov labri du grand escalier historique. Ces deux ateliers, qui ont dj trouv leur pu-blic, proposent des cours thme ludiques et conviviaux o la technique se conjugue avec le plaisir. Cours en 60 chrono, cours cocktails, recettes dtox (indispensables aprs les hutres et le foie gras), ateliers clibataires pour la Saint-Valentin... Les formu-les sont modernes, ouvertes tous et pour toutes les bourses... La recette du succs ?LAtelier des Chefs Toulouse Idrac // 5, rue Idrac, 05 61 47 71 23, www.atelierdeschefs.frLAtelier des Chefs Toulouse Lafayette Maison // 77, rue Alsace Lorraine, 05 61 23 60 32, www.atelierdeschefs.frDans la pailleLes rats des villes et les rats des champs ont trouv un ter-rain dentente. Il se situe en-tre les cafs de Saint-tienne et les boutiques de la Place Saint-Georges. Son nom, la Ferme Attitude, le premier ma-gasin fermier local sinstaller dans le centre-ville de Toulou-se. Derrire la vitrine o saffi-chent de bonnes victuailles, se cachent 19 associs dont 18 agriculteurs de Midi-Pyrnes, qui ont dcid de mutualiser la mise en vente de leur produc-tion. Pas dintermdiaires mul-tiples la Ferme Attitude, le producteur se retrouve au plus prs du consommateur. De la vente quasi directe, qui as-sure la traabilit des produits et le juste prix. Ct boutique, le lien est parfait. On fait son march dans 150 m2 : du jus de pomme, des charcuteries, du beurre, des yaourts, du vin Tout nest pas bio, mais les produits sont tous issus dune agriculture trs raisonne. La Ferme Attitude // 2 rue dAstorg, 05 34 33 51 55, www.fermeattitude.com DR DR DR DRAP_260x360.ai 1 05/01/11 15:47Tugan Sokhiev,Toulouse a trouv son chefTugan Sokhiev impressionne. Son regard sur les affiches qui jalonnent la ville rose vous attrape. Dans les programmes, son visage avale la page. Tugan Sokhiev impressionne ses musiciens aussi, le public qui le veut lui et nul autre. Directeur musical de lOrchestre National du Capitole depuis 2008, Tugan Sokhiev poursuit jusqu lt 2016. Cest loin ? Non, cest demain, tant ce jeune chef talentueux a faire avec la ville rose quil porte haut et loin, se riant des frontires. Saint-Ptersbourg o il dirige chaque mois au moins une soi-re lyrique, lEspagne, lItalie o il sera en tourne au printemps. Berlin, o il vient l encore dtre nomm directeur musical du Deutsches Symphonie-Or-chester de Berlin. Oui, Tugan Sokhiev impressionne son monde. Et le ntre.Son ACTuAliTLe 15.01, lorchestre national du Capitole joue Mozart, la Halle aux Grains 20 hLe 13.02, le Mahler Chamber orches-tra joue Beethoven, au Thtre des Champs-lyse Paris, 20 h. Le 25.02, lorchestre national du Ca-pitole joue Strauss, Haydn et Brahms, la Halle aux Grains, 20 h.Tugan Sokhiev en 5 daTeSoctobre 1977 naissance en osstieSeptembre 1984 Entre lcole musicale de VladikavkazSeptembre 1996 Arrive au Conservatoire de Saint Ptersbourgdcembre 2001 dirige son premier opra au Thtre Mariinski. le voyage Reims de Rossini octobre 2003 premier concert la Halle aux grains. Romo et Juliettede Prokofievde ma responsabilit de lentraner la musique, vers elle. Voil ce que je veux pour mon orchestre et pour moi.Vous devez consacrer quinze semaines par an lorchestre toulousain. Vous vous organisez comment ? Et dabord, vous vivez o ? Dans lavion ! Je vis ici, je vis Saint-Ptersbourg, je vis Lon-dres, mais soixante dix pour cent de mon temps revient Tou-louse. La ralit de cette prsence, on lentend, je crois, quand on vient nous couter.Vous avez dclar vouloir poursuivre vos rves artistiques en travaillant Toulouse. On salue ici et l, une osmose, une en-tente faite de respect mutuel entre vous et vos musiciens.Je le rpte, je veux placer cet orchestre son meilleur niveau. On y est presque. Il y a une nergie commune. Qui vient de la ville En quoi cela consiste dtre le directeur musical de lOrches-tre National du Capitole ? Quallez vous faire de ces cinq pro-chaines annes o vous tes reconduit votre poste ?Je suis en charge de la vie musicale, artistique dun orchestre. En charge de son dveloppement. Il y a un intrt public l-dedans. Ces concerts, ils existent pour ceux qui viennent nous couter. Les Toulousains sont mlomanes. Il y a une tradition de qualit dans cette ville, elle autorise une programmation innovante avec une place pour la musique contemporaine. Ces cinq annes de plus la direction de lorchestre, cest le temps ncessaire pour porter son sommet le niveau musical et artistique de lorchestre. Il y a une ambition permanente. Notre image est forte en France, en Europe, elle peut ltre encore davantage et avec elle, celle de Toulouse. Je souhaite aussi renforcer la programmation des concerts gratuits pour les tudiants et pour les scolaires. Ils sont plusieurs milliers chaque anne. Il est l le public de demain, il est DR9entre nous Jai tout pris de la musique. Elle me suit et jai envie de croire quelle croit en moi Mat Hennekaussi, de sa tradition musicale, son public exigeant. Tout cela est trs vivant, sur scne et dans la salle. Lalchimie est bien l. Avec lorchestre, nous parlons la mme langue, notre biorythme est identique. Cest rare. Cela autorise un change spcial, un esprit unique. Cet orchestre ralise tout ce que je veux faire. Pourquoi, je ne sais pas. Cest l, tous les jours, cest important.Combien y a-t-il de musiciens dans votre orchestre ? Actuellement, il y a cent seize musiciens et il y en aura treize de plus avant la fin de cette anne. Lpoque pourtant ne veut pas a. On assiste ici et l, des coupes sombres et la culture sen trouve maltraite. Cest prcieux de pouvoir sappuyer sur cet engagement de la Ville de Toulouse. Avec lorchestre, nous som-mes la fois une grande famille et une quipe. Et plus. Il ny a pas de mot pour dfinir notre lien. Certains musiciens sont l depuis trente-cinq ans. Ils donnent un hritage aux jeunes qui arrivent. On ne sent aucune rsistance, il y a un mme allant.On vous a vu la tte des orchestres philharmoniques de Rotterdam, dOslo pour ne citer queux, vous avez dirig lOr-chestre de lAcadmie Sainte-Ccile de Rome. Vienne, Milan, Moscou, Houston, vous menez votre monde la baguette ! Combien de concerts avec ou sans lOrchestre National du Capitole dirigez-vous chaque anne ?Je dirige une trentaine de concerts Toulouse et en rgion et une quarantaine de plus dans ces lieux que vous citez. En 2012, je serai aussi souvent Berlin. Saragosse, Madrid puis Perugia et Turin, vous serez en tour-ne en Espagne et en Italie au printemps, dirigez-vous diff-remment selon les pays, les cultures, les publics ?Selon les publics oui. Si vous prenez un public denfant ou des tudiants, il faut rflchir comment leur prsenter la musique, aider la rencontre. On ne triche pas avec cette innocence des premire fois. Il faut quil y ait une vidence. Pour un jeune pu-blic, je vais chercher une musique que je qualifierai de crue, sur-tout pas abstraite. Pleyel ou avec un public duqu comme ici, on sera davantage dans une couleur, une performance avec lorchestre. chaque fois de toute faon, on respecte la musique et ceux venus pour elle.Comment se passe la programmation annuelle de la Halle aux grains et la venue dautres chefs ?Jai la chance de partager cette tche avec Thierry dArgoubet, le dlgu gnral de lorchestre. Nous travaillons vritablement ensemble, je ne suis jamais seul. Nous formons un bon tandem. Il pousse beaucoup ce bel outil, lorchestre et la salle que nous avons entre les mains et russit un travail de lobbying pour attirer les talents et les uvres jusquici.Quelques mots sur Les Fiancailles au couvent, lopra que vous dirigez ce mois-ci au thtre du Capitole. Prokofiev et vous, cest une longue histoire. Il y a dix ans, vous remportiez le premier prix du Concours international Prokofiev.Cela nous amne Toulouse o jai commenc avec le Romo et Juliette de Prokofiev pour mon premier concert en 2003. Et puis ces jours-ci, parat chez Nave, un disque sur lequel on pourra couter les Danses symphoniques de Rachmaninov mais aussi le concerto pour violon n2 de Prokofiev avec la so-liste Genevive Laurenceau. Les Fiancailles au couvent que je dirige en ce moment, cest de lopra comique, du burlesque, un hommage lopra bouffe. Jaime a. Ensuite en fvrier, nous donnerons quatre reprsentations lOpra Comique sur Paris avec la mme distribution.Vous faites lunanimit. Ce nest pas exagr de le dire, cest assez rare pour tre soulign. Comment expliquez-vous non pas vos succs mais ce respect que vous suscitez chez tous, musiciens et public ?Peut-tre ce que jessaie avec lorchestre. Sa qualit. Nous avons une activit sociale, pdagogique mme. On donne sans comp-ter et moi jessaye de prendre part tout cela. Rester ouvert la musique, tre avec elle, pour elle. Alors, tout va. Lavenir, je le vois ainsi, continuer avec la musique ma manire. Le mot puret appliqu Tugan Sokhiev, vous en pensez quoi ?Jai tout pris de la musique. Elle me suit, jai envie de croire quel-le croit en moi. Je suis dtermin et confiant dans ce que jentre-prends avec elle, pour elle. Vous servez la musique et elle vous le rend. Toutes mes actions, ma pense tendent cela, cest un tat naturel o nous sommes, la musique et moi.Justement, vous vivez avec la musique depuis quand exactement ?Elle a toujours t l. Depuis que je suis haut comme a (ndlr se reprsenter la hauteur dune table basse). LOsstie o je suis n est un pays trs musical, aimant le folklore, le jazz. Ma famille, mes parents aiment la musique, elle tait dehors et dedans, chez nous. Jai t lev avec elle. Je peux dire quelle ma lev. Tout commence avec lenfance, non ?On voudrait en savoir plus. On voudrait demander Tugan So-khiev quel est son livre de chevet ou loeuvre du peintre Raphal quil a le plus contempl. On voudrait lui demander dans quelle salle, quelle scne encore inconnues de lui, il voudrait passer deux heures avec son orchestre. Et quun concert, un seul, alors, devienne un souvenir inaltrable. Seulement, la musique nattend pas, lheure de la rptition a sonn. Et on est l, non plus face lui, mais dans son dos. On lcoute en-core, on lentend, on voudrait que cela ne sarrte pas. On regarde un chef dvou son art diriger, dans une salle vide, un ensemble qui lui est dvou. On nest plus un mtre dune scne, on est dans une fort, juste avant laube, cest le silence et ce nest pas le silence, cest incomparable, cest une musique. Alors, on sloi-gne, on emporte limage de cet homme et ces hommes unis dans un clair obscur sonore qui longtemps fait cho. \ propos recueillis par Isabel Desesquelles \1Casa Camper DR Benoit MusereauCasa Camper DR Turisme de Barcelona / J. TrullCest en rvant un casse-crote de Pata negra, de coqs et de Cava que je me retrouve rserver un Toulouse-Barcelone. Grand bien ma fait, partie en gourmande je reviens conquise par les charmes de cette ville qui offre tout dune grande. Architecture, gastronomie, culture, shopping ou vie nocturne, on a envie de tout dans cette grandiose catalane et lon comprend la fois Woody (Allen) et Cdric (Klapisch) partis la filmer dans des opus devenus mythiques.Il fait frais et beau quand jarrive laroport de Barcelone, vingt cinq minutes aprs, je me trouve en plein centre-ville posant mes petits paquets la Casa Camper. ce moment-l, dans beaucoup de capitales, on serait dj harass, nerv par les embouteillages, laroport hyper lointain, le concierge de lhtel qui ne trouve pas la rservation et le serveur qui nous oublie. Barcelone on est tout dtendu. Laroport est tout prs, le chauffeur de taxi parlote le franais. Bref Barcelone, il fait bon dtre touriste. \ Casa sweet casa \Surtout quand on a install son QG la Casa Camper. Car sjourner la Casa est non seulement confortable, mais aussi hautement stratgique, car elle se trouve seulement quelques mtres du Muse dart contemporain, de la Rambla et de la place de Catalogne, deux centres nvralgiques de la ville largement desservis par les transports. Pour autant, la Casa Camper est parfaitement au calme dans une petite carrer quasi-pitonne. Cest un htel moderne construit par la marque ponyme de chaussures, avec une vraie volont de rvolutionner lhtellerie classique. Si le service vaut celui de ses confrres plus chics , la Casa offre un service plus moderne car plus discret, plus familier (au bon sens du terme) dans un cadre contemporain pens par quelques pointures du design espagnol. Toute la journe, un bar est la disposition des rsidents qui peuvent se servir lenvi de salades, de sandwichs, de boissons fraches ou chaudes, de chips ou encore de gteaux sucrs. Chaque chambre dispose de sa salita , petite pice avec tl, canap et hamac pour se reposer, crire son road book ou caser ses chrubins pendant leur sieste. Toutes les salles de bains donnent sur un jardin vertical, immense construction de fer accueillant quelques 117 pots daspidis-tra qui ont des airs de jungle tourist friendly . Ce mur est le poumon de lhtel et lexpression de son engagement colo qui va du recyclage des eaux lutilisation de lnergie solaire. Lhtel nest ouvert quaux clients, ce qui lui confre une petite ambiance home sweet home. Il est dune facture trs moderne mais dans un immeuble typiquement barcelonais datant de 1850 et class par la ville. De la terrasse o lon peut prendre lapro dans une chaise longue, on domine la ville et profite du soleil couchant. Un rgal.\ Un peu dhier, beaucoup daujourdhui \De la Casa, Barcelone est nos pieds. La ville est grande, mais lon sy repre trs bien, elle ba-lance tranquillement entre ses racines et son poque sans se prendre la tte. Ici, a regorge de petites choppes lancienne, charmantes o vous pourrez trouver un peu de tout ; des collants, des produits dentretien, des maracas, vendus ple-mle avec le plus grand srieux par de vieilles Catalanes. Ces bazars sont rests dans leur jus cachs dans de petites ruelles qui se protgent des quelques grandes artres transformes au gr de la mondialisation. Un brin dlocalises , ces avenues offrent toutefois lavantage de garantir la ration minimale de Zara, de Desigual, de Custo et de Bara, autant de sports nationaux reconnus dutilit publique. Barcelone, on flne aussi dans les galeries, les fondations ou les muses, on trempe les pieds dans leau de la mer et lon dcouvre une fine cuisine de poissons et de crustacs Barcelone est une belle cosmopolite et gourmande qui aime la vie et ses plaisirs. Et la fte ! >Texte Violaine Belle-Croix - Photos Benot Musereau11chappe belleVersion originaleAttention, cest dcouvrir sur place ! les Catalans sont trs cheval sur la langue. Eux, ils ne parlent pas le castillan de Madrid mais bien une version catalane de la langue espagnole. Et a na pas grand chose voir. Voici donc quelques mots en catalan pour fayoter un peu. Cava : mousseux catalan servi glac produit dans la rgion de Peneds au sud de la villeBon da : bonjour Tot b : superMolt bo : trs bonMoltes gracies : merci beaucoupSis us plu : sil vous platQuina passada : cest super Tancat : fermon molt de gust : avec grand plaisirMi casa es su casaCaSa CaMPeR // lhtel se situe dans le quartier du Raval. Cest lE quartier bohme et culturel de Barcelone. Authentique mais pas antique le Raval souvre depuis quelques annes une grande rhabilitation. la Casa Camper en est lexemple. initi par lorenzo Flux, patron des chaussures Camper, larchitecte Fernando Amat et Jordi Tio, cest un htel moderne o il fait bon vivre, un peu limage de ces guest house tha o la confiance rgne. la Casa on a envie de dcrocher un vlo du lobby pour partir en randonne urbaine et on se lve le matin en rvant de grignoter des noisettes en regardant le coucher de soleil sur le toit de lhtel. le prix de chambre est certes lev (164 la double), mais il comprend tout plein de services qui mis bout bout comptent : les petits-djeuners, la possibilit de semporter gratuitement un pique-nique, laccs la Salita, aux vlos la seule chose qui nest pas comprise cest la petite bire de lapro... > Adresse // Elisabets 11 ; www.casacamper.comTRanSPoRTS // Toulouse Barcelone. Deux villes, 3 possibilits. Dabord, il y a la voiture. Pratique avec ses 3 heures 30 de trajet, elle devient vite encombrante arrive en terre catalane. Sans compter que les rues nont pas toujours bonne rputation et que les parkings longue dure sont chers. Ensuite, il y a lavion qui affiche 45 minutes au compteur. Depuis mars dernier, Air Nostrum propose 7 vols par semaine (de 28 250 ). Vueling a galement annonc son intention de relier les deux villes ds le 22.04. Dernire option, le minibus. Dpart le vendredi soir, retour le dimanche dans un van 8 places. Temps de trajet garanti : 3 heures. Alors on se dit, pourquoi pas ?(http://gotobarcelona.blog4ever.com)Barcelone, mode demploiBarceloneQuelques tapas de base_Patatas bravas : quartiers de pommes de terre frits servis avec une sauce tomate bien releve_Pescaito frito : petite friture de poisson_Escalivada : poivron, aubergine et oignon marins_Pulpo a la gallega : littralement le Poulpe de Galice, marin dans lhuile et le papikra_Jamn de bellota, traduit le jambon des glands puisque ce fruit du chne a servi de principale alimentation aux cochons lorigine de cette charcuterie_Pan con TomateTapas y mas Barcelone, on passe lheure espagnole ds latterrissage. Car limage des autres villes du bassin mditerranen, elle est le temple des saveurs, du got et des arts de la bouche. On y trouve mille adresses pour dguster toutes heures des tapas et autres dlices catalans. Alors sans perdre de temps, voici un bon stock dadresses branches, tradi, ou insolites pour djeuner, goter et dner la mode barcelonaise. \ esprit es-tu l ? \Bar Lobo est lun des endroits tenus pas les frres Tragaluz (lquivalent catalan de nos Costes parisiens). Cest un bel en-droit, haut de plafond fait de beaucoup de bois. Il y rgne une ambiance bistrot trs sympa. On y croise des hommes lisant le journal, des copines en pleine discussion ou des touristes qui dgustent des tapas ou des plats catalans de riz sauvage ou de cochon de lait dlicieux. Le rapport qualit-prix est parfait et il est idalement plac entre le march de la Boccaria, la Rambla et la Casa Camper.Bar Lobo // Pintor Fortuny 3, tous les jours de 9h 00h, www.grupotragaluz.com\ Sans mentir... \Une institution que cette gurite lentre du march de la Boc-caria ! Elle sert tous les jours une cuisine catalane de qualit qui varie selon les arrivages du march. Chez Pinotxo, il faut de lap-ptit et de la patience. Car qui dit institution, dit locaux + touristes donc trop de monde pour les quelques tabourets disposition. Mais Pinotxo (en personne) est l, avec son petit mtre 60, ses rides et son sourire pour dtendre latmosphre. Cest dailleurs impossible de refuser lassiette de lentilles aux poulpes quil nous propose de resservir pour la troisime fois dans un lan dhospi-talit ; dj parce quil est charmant et ensuite parce que la bois-son de rigueur ici, cest la Cava et comme on ne sait pas lui dire non, on en est dj trois ! Attention cependant, ne pas y aller le lundi, il ny aurait pas de fruits de mer.Pinotxo // La Rambla, 91.\ Self-service \Dans un local populaire du quartier du Born ; la Paradeta est une cantine de poissons et de fruits de mer. Dabord on sarme de patience, on attend son tour, on choisit son poisson sur ltal au poids ou la portion puis son mode de cuisson ; grill ou frit. Enfin on va chercher son plateau la sortie de la cuisine et on d-guste son poisson ou ses crustacs tout frais dans une ambiance joyeuse et populaire.La Paradeta // Pla del Palau, 2 (ferm le dimanche et le lundi midi)\ Chaud devant \Contrairement aux apparences, on ne boit pas que de la cava ou du gin tonic en Catalogne. lheure du th ou pour le petit-djeuner, on savoure aussi un bon suis : chocolat chaud et fondu arros dun dluge de crme fouette. Rien voir avec un bol de Banania. En plus, M. Viader a la rputation de servir le meilleur de la ville. Les plus courageux accompagnent ce dlire gourmand de bons churros bien gras. Mais peuvent aussi en rester l !Granja M. Viader // Xucla 4-61001 TAPASPinotxoBar Lobo Benoit Musereau13chappe belleCultura \ guide et visite \Le Muse dart contemporain de Barcelone se dresse rond et immacul dans un quartier de petites ruelles sombres. Sa grande esplanade est le rendez-vous prfr des skateurs et des tu-diants. Les espaces dexposition laisss en blanc mettent en va-leur les collections permanentes ou temporaires. Lexposition en cours sur la tlvision est difficile apprhender pour des fran-cophones bien quon y aperoive Mssieur Godard , mais les collections permanentes valent le dtour. Macba // Plaa ngels 1, www.macba.cat Impossible de parler de Barcelone sans voquer Gaud ! Pour ne pas enfoncer des portes ouvertes, il ne sera question ici ni du Parc Guell ni de la Sagrada Familia, mais bien de la Perdrera. Cest lun des immeubles construits par le matre. La btisse est aujourdhui est occupe par des particuliers les chanceux (!) alors que le dernier tage a t conserv dans son jus pour satisfaire la curiosit des visiteurs. Tout y est, notamment le mo-bilier qui constitue un vrai parcours guid permettant de mieux comprendre lusage que lon attribuait lpoque aux diffrentes lieux de vie. La visite des combles et du toit est tout simplement gniale. On se frotte ici au gnie organique et rvolutionnaire de larchitecte catalan. Du toit on aperoit la Torre AgBar, cration de notre frenchy prfr, jai nomm Jean Nouvel. Cette tour ovode se dresse dans le ciel de Barcelone telle une fuse toujours prte dcoller. La Perdrera // Provena 261, www.obrasocial.caixacatalunya.comCosas\ objets rapporter \ la frontire de Gracia, une petite boutique noire se fait lcrin de chaussures faites main. Cuirs andalou, modles intemporels et artisanat sont les crdos du crateur qui distille ses conseils avec une patience dange et une humilit digne des plus grands.Cobblerblack // Via Augusta 14-16, www.2046shoes.comPetite boutique dpoque, La Moda vaut le coup rien que pour ses vitrines et son architecture. lintrieur vous retrouverez pleins de trucs, de zinzins, de cho-ses, de curiosits dici et de l pour les grands rests enfants, ceux que lon nomme les kidults. La moda // Goya 20.Cette galerie de mobilier et dobjets des annes 30 60 na rien de plus que ses homologues fran-aises, mais reste trs agrable visiter en se disant que tous les chefs dco de la ville vont chez Gotham louer du mobilier pour tel ou tel film ou en admirant les merveilles 50s du lieu. Gotham // Cervantes 7, www.gotham-bcn.com Chez Vinon, on trouve tout pour la maison tous les prix. Cest une institution Barcelone, les shopping bag Vinon sont dailleurs dessins deux fois par an par des artistes et ils se collection-nent bon entendeur ! Vinon // Passeig de Grcia 96, www.vincon.comCopas\ o sortir \Ce bar qui de lextrieur ne paye pas de mine sert le meilleur gin tonic et le plus incroyable pan con tomate de la ville. Le gin est franais Citadelle - et le siroter Barcelone lui donne un petit supplment dme. Tout en bois et en longueur, Ubeda est un bon endroit pour atterrir aprs le festival de saveurs offert par le Bar Mut, juste en face. Ubeda Crcega // carrer Crcega 339, www.ubedagintapas.com Ancien bar clandestin, le Pipa Club est un bar branch et surtout connu des habitus, car il a la particularit dtre dans un vieil ap-partement au 3e tage. Il suffit de sonner en bas, pour y accder. Diffrents salons se succdent, chacun avec son ambiance. Une grande amiti pour Sherlock Holmes rgne dans ce pub qui est devenu le QG de tous les fumeurs de pipe. En plus, cest un lieu o lon peut couter des concerts de jazz et chiller tranquille, his-toire de se glisser le temps dune soire dans la peau dun vrai Barcelonais ! Les consommations sont un peu plus chres que la moyenne mais a vaut le coup de boire una coppa en regardant la Plaza Reial bouillonner en bas. Pipa Club // Plaa Reial, 3Dans cette boutique sur deux tages au bel escalier double ; des bougies, des bougies, des bougies de toutes les longueurs, largeurs, couleurs, en forme de paquebot mme. Cet artisan fa-brique des bougies depuis bien longtemps maintenant et sait de quoi il parle. Les couleurs sont subtiles, la cire nest pas grasse et elle ne coule pas. Cereria Subir // Baixada Llibretaria 7.Du sol au plafond des espadrilles de toutes les couleurs fabri-ques selon les principes le plus anciens en vigueur dans le milieu de la savate. Gaston sen pmerait. La vente est assure par des Catalanes qui connaissent lespadrille comme personne. Profi-tons galement de cette visite pour se perdre dans les ruelles du Born, quartier historique de Barcelone qui regorge de boutiques, de belles places et de ruelles si troites que lon hsiterait pres-que sy engager Espadrilles Manual Alpargatera // c/ Aviny 7.Recuerdo\ souvenirs \Cereria SubirMacba DR14 lemporte-pice Lagupie, dans le Tarn-et-Garonne, une grange se change en une belle demeure en pierres du pays. Toulouse, le projet rencontre un vif succs et reoit une rcompense dans le cadre des prix darchitecture Midi-Pyrnes. Entrons dans une maison pas comme les autres. Ct cour, il y a un couple de Hollandais. Ensemble, ils sont bien dcids faire leur grange un lieu de vie. Lui, est potier. Elle, consultante en informatique. Et tous deux travaillent demeure. lnonc de cette situation, on comprend bien vite que lamnagement de leur maison allait tre une question de la plus haute importance. Si dlicate, quils dcident dailleurs de prendre ds le dpart le taureau par les cornes. Ils dessinent eux-mmes les plans installant au gr de leur envies ou de leurs besoins les pices qui structureront lensemble. Au rez de jardin, les ateliers et un immense salon. ltage, un puits de jour, une chambre et un bureau. Au total plus de 360 m2 habitables. De lespace, il y en a. De la lumire ? Cest un autre problme. Ct jardin, il y a Nicolas San et Frdric Rivire. Quand ces deux architectes toulousains arrivent Lagupie, cest pour rsoudre un cas dcole : Notre mission tait assez simple finalement. Il nous fallait ouvrir les murs de cette grange dusage agricole et qui navait quasiment pas daccs la lumire naturelle . Au dpart, cest donc un projet ordinaire. Tous les architectes apprennent au cours de leur formation lart du percement douvertures sur les faades , poursuit Nicolas San. Une ruine retaper et de la lumire puiser. Rien de bien compliqu en apparence, mais quand les murs mesurent 60 centimtres dpaisseur, cest une autre affaire. \ Percer jour \ La difficult, a t de trouver la bonne technique pour percer sans abmer ces murs trs pais, mais il a surtout fallu trouver le bon emplacement pour placer les diffrentes ouvertures . Ainsi sexprime larchitecte qui le temps dun projet se transforme en sculpteur qui enlve avec son emporte-pice la pierre pour faire entrer la lumire. Un architecte qui se change en photographe et travaille le cadrage. chaque fois que nous voulions implanter une fentre, explique Nicolas San, nous nous demandions ce que nous allions donner voir . Toutes ces rflexions ont men une dmarche originale o les vitrages deviennent des tableaux vivants ouverts sur les paysages environnants. Les deux architectes ont galement tenu compte de lorientation, des parcours et des usages du btiment. Cest ainsi que les quatre faades nont pas reu le mme traitement. Finalement la pierre et le mtal sassocient pour une parfaite intgration dans lenvironnement. Les travaux ont dur six mois. Dont trois mois rien que pour le travail de maonnerie. Nous navons gard que les murs , se souvient Nicolas San. La lgende raconte mme que le maon en charge du percement a quitt femme et enfant pour installer sa caravane sur le chantier et surveiller la pierre comme le lait sur le feu. Texte La Daniel - Photos DR15ma maisonFiche techniqueLieu : Lagupie (82250)Dpartement : Tarn-et-GaronneArchitectes : nicolas San, Frdric RivireSurface utile : 365 mCot HT des travaux : 109 500 HT16 ma maison1 Les architectes ont dcid de ne garder de lancienne grange que les murs et les poutres mtalliques porteuses du bti. La toiture a t dpose et les faades ont t per-ces la scie pour la plupart, pour une dcoupe la plus nette pos-sible. lest, une extension a t amnage et une baie de plus de 5 mtres de haut a t cre. 2 ltage, comme on pourrait le faire avec un emporte-pice, la pierre a t extrude pour crer des vues sur le paysage ; ces ouvertures de diffrentes formes sont entoures de cadres en acier fabriqus sur mesure chez un arti-san de Moissac.213 lintrieur un puits de jour mo-numental augmente la sensation de profondeur. Garde dans son tat le plus brut, cette dcoupe du plancher confre lendroit un ca-ractre hyper-contemporain. 4 - 5 Au rez-de-chausse au sud, les ouvertures existantes, avec des arcades en anse de panier, ont t conserves.6 Au nord, dans les zones de cir-culation, du rez-de-chausse au plafond, les murs massifs et ap-pareills en pierre du pays ont t percs par de grandes fentes de tailles diffrentes qui, par un jeu de squences, crent un rythme et augmentent la sensation de mou-vement et de rapidit. Dans cer-tains cas, lpaisseur a t utilise pour permettre de sasseoir sur le rebord. 43561 - La gamme de vtements techniques dvelop-pe par la marque no-zlandaise Icebreaker est parmi les plus efficaces du march. Le secret ? La laine de mrinos, qui tient chaud naturellement. // Icebreaker, disponible dans les shops spciali-ss, www.icebreaker.com2 - La Porsche des luges adopte un look old school, mais adapte sa technologie. En aluminium, elle ne pse que 4 kilos. Port du casque obligatoire ! // Design exclusif issu du Studio Porsche Design, livre avec son sac de transport, 226,13 ; shop3.porsche.com3 - Rien de tel quun bon objectif pour tre enfin content de photos captes la vole avec son Iphone. La preuve par 3 avec les optiques de Di-gital King qui de dclinent en 3 versions : fish eye, pour des clichs trs grand angle ; macro pour tout prendre au plus prs, zoom x 6. // Digital King, environ 20 et 70 pour le zoom. En vente sur lexcellent site ddi la photogra-phie : photojojo.com4 - La riche collaboration entre Converse et Sneakersnstuff a donn naissance Lovikka , une basket tout en laine ! On croirait presque du fait-maison !// Converse Chuck Taylor All Star x Sneakersnstuff Lovikka , srie limite disponible chez Colette (Paris) ; 110 !5 - Cette platine vinyle portable accueille un transmetteur sans fil, des haut-parleurs stro, et un port USB qui permet une connexion de la platine un ordinateur afin de numriser ses meilleurs disques.// Crosley Radio CR6002A, 110 6 - La collection de lunettes de soleil de Trussardi sadresse aux hommes qui aiment aussi bien le rock que les grands classiques. // Tru Trussardi Eyewear, TR12812, 199 7 - De A Z et de Rock Jazz... pour classer les cd (sil vous en reste encore), il ny a rien de mieux !// Sparateur de CD en carton pais, 12,4 x 16,8 cm, 26 chez www.suck.uk.com8 - Il suffit de tirer la corde puis de la relcher pour faire tourner lensemble de lappareil et prendre une photo 360. // Lomography Spinner 360, 125 , shop.lomography.com9 - Ces chaussons rigolos sont luvre de deux jeunes crateurs finlandais Aamu Song & Johan Olin qui dbordent dimagination et de posie. // Dance Shoes by Company, 95 , www.com-pa-ny.com1Dans le coup818 shopping6 DR479235ALPINA BREGUET BLANCPAIN BAUME & MERCIER BRM CHOPARD GUCCI HAMILTON HERBELINIWC LONGINES NOMOS OMEGA ORIS PORSCHE DESIGN RADO TISSOT VICTORINOX33, RUE DU LANGUEDOC TOULOUSE TL. : 05 61 53 99 04WWW.BIJOUTERIE-BERNADOU.FRAD bernadou215x280figa.qxd 25/10/10 12:58 Page 121Portfolio Jaime larrire-pays, les saisons indtermines, tre en admiration sur les chemins. Je reste un visiteur, un mar-tien, un parisien certes, mais aussi quelquun originaire de ce que lon appelle pjorativement la Province. On y vient, on la fuit, on la mprise, on y revient, elle nous attire, on la regrette, un peu comme ces paysans de la Vie Moderne. La disparition de la classe paysanne est une ralit. Je suis trs li avec eux, jai eu la chance de les connatre, cest un plaisir immense que darriver dans une ferme sans mannoncer, de papoter, boire un caf . En 2009, loccasion dune commande patrimoniale sur la rgion Languedoc-Roussillon, nous avions interrog le photographe-cinaste Raymond Depardon sur La terre des paysans, somme pelliculaire de plus de 15 annes dincursion dans les fermes du Massif Central, synthtise par la trilogie cinmatographique Profils Paysans. Cest ce travail, la croise du documentaire sans fard et dune esthtique nostalgique qui sera prochainement expos dans les nouvelles salles du Centre de photographie de Lectoure. Maintes fois prsent, ce tmoignage dun monde qui bascule et dune population aussi puise que la terre quelle cultive, prend au fil du temps un sens de plus en plus manifeste. Celui du processus irrmdiable dune gnration qui disparat presque sans bruit. Mais si Depardon pourrait tre la tte daffiche de cette triple exposition sur le thme de la ruralit, il sera ga-lement larbre qui cache dautres captivants paysages photographis. Ceux de Frdric Nauczyciel et Jacques Damez. Les Paysages au vent dautant de ce dernier, possdent des similitudes avec lobservation lente et sereine de Depardon. Un projet dans le temps, fix au dbut des annes 90 dans les environs de Lectoure qui se concen-tre uniquement sur la terre, unique et riche sujet de ses clichs. Soit 13 lieux choisis par lartiste, saisis plusieurs fois dans lanne avec les mmes cadrages, comme autan de points de vue et de squences transformes par le labeur de lhomme ou par lautorit naturelle des saisons et des climats. Une antithse photographique de la nature morte et dune certaine photognie pittoresque de nos campagnes. Quant Frderic Nauczyciel, il affine cette exposition avec sa srie Le Temps devant, qui pourrait tre le chanon manquant et fortuit des ouvrages de ses deux contemporains. Invit en rsidence Lectoure en 2010, il a lui aussi pris le temps de flner, rencontrer et changer pour composer des images o lhomme et son environnement se tutoient. Avec une part de fiction et une brillante matrise de la lumire, son objectif joue avec les topiques de la ruralit pour finalement magnifier sa simplicit. Trois regards sur une Vie Rurale que lon croit souvent connatre, mais qui ne se dvoile vritablement qu ceux qui prennent le temps de lobserver. \ Ludovic Deleu \La Vie Rurale : Raymond Depardon : La terre des paysans ; Frdric Nauczyciel : Le temps devant ; Jacques Damez : Paysage au vent dautan // Du 16.02 au 27.03 au Centre de photographie de Lectoure (32), du mercredi au dimanche, de 14h 18h, 05 62 68 83 72, www.centre-photo-lectoure.fr - Des racineset des hommes Frdric Nauczyciel, Serge, La Parisienne 2010. Frdric Nauczyciel, Gisle, Plieux 2010.22Photo 1, 2 & 3 : Jacques Damez, Paysage au vent dautan, Lectoure.Photo 4 : Frdric Nauczyciel, Frre Pacifique, Aurenque 2010.Photo 5 : Frdric Nauczyciel, Fidelme, Montfort 2010.Photo 6 : Frdric Nauczyciel, Batrice, Richevolte 2010.Photo 7 : Frdric Nauczyciel, Sur Alexis, Lectoure 201014 523Portfolio26 73Petite rvolution dans le monde de lart contemporain en 2010 : JR est pass au cinma. Le plasticien jusque-l connu pour ses installations de photos aux formats varis avec une prdilection pour des portraits en king size - rendant plus visibles les points noirs de la plante, change de cadre avec Women are heroes. Faire un film sinscrit dans une continuit : jai toujours complt mes projets par des livres ou de la vido parce que je me suis ren-du compte que je pouvais tre pig par mes photos : combien de gens mont dit jai vu ce que tu as fait . Alors quen fait ils nont vu que les photos dans des mdias ? Ils ne connaissent pas les gens dont elles parlent, ni lendroit o ils vivent, alors que cest justement ce qui donne la dimension une uvre. a ma fait me demander pourquoi je faisais a : pour des pages dans des maga-zines ou pour agir ? Il tait donc fondamental que les gens puis-sent voir ce quil y a derrire ces photos. Le cinma est idal pour a : un film peut voyager et donc parvenir des personnes dans le monde entier, et en plus Women are heroes, procure quasiment le ressenti que lon peut avoir face ces photos in situ . \ Mise en lumire \ lcran, on voit donc des femmes parler de leur quotidien. Celui dune favela Rio, dun bidonville Kibera au Kenya, au Cam-bodge ou en Inde. JR avait dj rendu visibles, ces femmes or-dinairement invisibles, en collant leur portraits dmesurs sur les murs de leurs voisinages. Mais mme lorsquil revient les filmer, lartiste reste dans lombre. Je tenais raliser Women are he-roes : un autre sur mon travail vient dtre diffus sur TV5 monde. Il ne parle finalement que de moi et mon quipe, ne se pose pas la question des personnes que lon voit dans le film. Or, jai besoin que les gens que je rencontre se rapproprient mon travail, cest un axe essentiel pour que mes uvres aident changer le regard sur leurs conditions de vie. Cest aussi pour a que jai fait le choix de travaux phmres. En voluant puis disparaisssant, ces dernires soulvent des questions. Mais cest plus aux autres qu moi dy apporter des rponses . Women are Heroes comme les prcdents travaux de JR posent cependant des questions. Celle par exemple du regard port sur des endroits et des gens gnralement ignors par les mdias (notamment les JT). JR fe-rait-il office de journaliste moderne ? : Contrairement ce quon peut penser, je ne suis pas surinform. Jaime arriver quelque part avec le regard naf de celui qui na pas tout compris dune situa-tion. Quelle soit explique par les gens qui la vivent change tout. Jai besoin de rester un spectateur du monde lambda pour pou-voir le comprendre . \ Images du monde \Reste le souci dun malentendu, dune incomprhension des spectateurs : Women are heroes a beau tre film dans des en-droits o rgne la misre, JR les rend beaux par limage. On peut se poser la question de lesthtisme, de faire du beau dans des endroits o les conditions de vie sont terribles. Mais je signe un contrat moral avec les gens que je photographie o que je filme. Limpact de ces images est valu en amont, comme une potentielle revalorisation de leur quotidien. Mes photos ont be-soin dtre commentes pour trouver leur sens, mais pas le mien, plutt celui des gens. Une fois quelles ont t installes dans la favela Rio, je suis parti, et jai laiss les journalistes venus me rencontrer interviewer ses habitants. Ils navaient pas le choix, parce quils ne pouvaient pas revenir sans matire. Au final, il y a maintenant un centre culturel officiel Providencia .\ Alex Masson \Women are heroes // De JR, Pyramide Distribution, sortie le 12.01Le PRix deLa RenoMMedepuis 2005, le Ted Prize* rcom-pense des personnalits dont le travail peut changer le monde. Cette anne, cest JR qui la reu. alors heureux ? Recevoir le Ted Prize, cest incroyablement gratifiant, mais a change aussi la donne. dun ct, entre la somme dargent quil pro-cure et louverture un rseau mon-dial de contacts qui vont mappuyer, il y a une relle libert. de lautre, ce prix va me poser la difficult de trouver un sujet qui soit encore plus en adquation avec son principe : je ne me suis jamais lanc dans des travaux en me disant quils allaient changer le monde. lorigine de chaque projet, il y a lenvie de voir quelles sont ses limites. gnrale-ment, elles ne sont pas o je pensais quelles seraient .* Les 100 000 dollars du Ted Prize rcompensent une personnalit qui a marqu lanne par son implication dans la technologie, le divertissement et le design : www.tedprize.orgdroit dans les yeuxDepuis bientt dix ans, JR bouscule lart contemporain en lui ajoutant une bonne dose dthique. Aprs des drles dexpos photos mettant en avant la vie dans les coins les plus tendus du monde, il prolonge son travail au cin-ma avec Women are heroes.LAntiquit au prsentQui dit pplum, dit soldats en jupettes, acteurs bodybuilds, jeux du cirque et complots de cour. Cest sur cette reprsentation de lAntiquit que se penche la cinquime dition du festival Zoom Arrire : Ave Peplum !. La Cinmathque approfondit lapproche dun genre souvent rduit des superproductions kitsch. Une exposition des costumes de la cratrice Gabriela Pescucci rend ainsi hommage la tentative de lAgora dAlejandro Amnabar de faire accder le genre lge adulte, prs de cinquante ans aprs le Spartacus de Kubrick. Outre une programmation foison-nante (la Cinmathque a du faire le tri entre 2000 films produits de 1914 aujourdhui), Zoom Arrire se dcline aussi en cin-concerts. Mais aussi : colloque, programmation jeune public Avec toujours la mme ambition de faire dcouvrir le patrimoine cinmatographique au plus grand nombre. \ Baptiste Ostr \Zoom Arrire // 15 au 26.02. Cinmathque, 05 62 30 30 10, www.lacinemathequedetoulouse.comLa prog : Intolrance, Les Dix Commandements, Fellini Satyricon, Oedipe Roi, Ulysse, Cloptre, colloques, cin-concerts, expositions, Zoom Arrire Junior... Arriver bon portDans un petit port de pche, un gars bourru et une fille revche vont apprendre se dcouvrir, saimer. La base dAngle et Tony pourrait faire fuir, tant elle ressemble la collusion incongrue entre un pitch de roman chez Harlequin et les pages Carnets dun hebdo local. Le premier film dAlix Delaporte est pourtant tout le contraire lorsquil suit le parcours dun couple mal assorti pour redresser leurs vies cabosses. Tout en pudeur, Angle et Tony a des airs de cousin du Nord du cinma de Robert Gudi-guian quand il porte le mme regard lucide, mais compassionnel sur les combats au jour-le-jour des gens ordinaires. \ Alex Masson \Angle et Tony // DAlix Delaporte, Pyramide Distribution, sortie le 26.01De film en film, on commence percevoir une vision globale du cinma de Darren Aronofsky. premire vue, peu de choses pourraient lier les mises en bou-cle dimages, proches de ce qui se fait dans le sample en musi-que, de Requiem for a dream et la tranche dAmericana de The wrestler. Black Swan fait pourtant le lien entre les deux. Cette chronique de la plonge dans la dmence schizophrne dune danseuse de ballet ron-ge jusqu los les thmes du cinaste : douloureux mal-tre, manque damour et destime de soi, pression sociale et sur-tout le point de rupture, voire de non-retour qui sen suit. Il est question dune reprsen-tation du Lac des cygnes dans Black Swan, donc videmment de la transformation dun vilain petit canard. Mais vue sous langle dune face obscure qui engloutirait tout. Aronofsky re-joint sur ce point Polanski (Re-pulsion) ou De Palma (Carrie) dune manire un peu trop lisi-ble. Ses choix trs audacieux de mise en scne ramnent le film sur un terrain plus person-nel, notamment dans une fas-cinante dernire demie-heure, rel ballet dimages o virevol-te une exceptionnelle Natalie Portman, prise entre les feux de lambition de ses proches pour elle et sa propre qute dabsolu. Jusque-l doloriste, Black Swan devient alors un film profondment mouvant, sur le sacrifice de soi pour la cause des autres. \ Alex Masson \Black Swan // De Darren Aronofsky, Twentieth Century Fox, sortie le 9.02Crise de foi quoi sert la religion ? Cest sans conteste la question la plus importante que pose ce dbut de XIXe sicle. La rponse de Burhan Qurbani est particulirement cen-se : il est trs difficile de le savoir. Ce jeune ralisateur allemand dorgine afghane suit dans Shahada, trois musulmans vivant Berlin aujourdhui, essayant cha-cun sa manire de faire les bons choix dans leurs vies en se rfrant lIslam. Qurbani complique la donne en abordant des sujets dlicats pour tout pratiquant, quelque soit son culte, comme le recours lavortement, le meurtre et lhomo-sexualit. La parent de Shahada avec le cinma dAlejandro Gonzalez Inarritu (Amours chiennes, Biutiful) est vidente mais tout comme celle avec celui de Fatih Akin (Head-on). Qurbani utilisant le sens dune structure morcele du premier et lpret sans mlo du second. Il trouve sa place part entire avec un film refusant de se limiter un prche de bons sentiments. Au contraire, Shahada est aussi dsempar que ses personnages face au poids dune religion, alors que celle-ci dmontre que ses voies sont de plus en plus impntrables. Si lon pourra repro-cher ce film choral davoir un peu de mal imbriquer ses lments, il nen rvle pas moins un cinaste europen suivre quand il sait monter au crneau contre les strotypes. \ Alex Masson \Shahada // De Buhran Qurbani, Memento Films, sortie le 26.01Cin-concert Voil de quoi (re)dcouvrir un chef-duvre du ci-nma muet allemand ralis par Robert Wiene en 1919. a se passe avec le concours des talen-tueux batteurs Baptiste de Chabaneix et Daniel Dumoulin loccasion du lancement du festival Zoom Arrire (voir ci-contre) et du Drums Sum-mit. Une double ouverture qui va faire du bruit !\ Carole Lafontan \ Le Cabinet du Dr Caligari // 15 et 16.02, Cinmathque de Toulouse, 05 62 30 30 10, www.drumssummit.com et www.lacinemathequedetoulouse.com Festival LGBTCest parti pour la 4e dition du festival lesbien, gay, bi et trans de Toulouse, organis par las-sociation Arc-En-Ciel. Cette anne, pas moins de 27 films du monde entier - jamais projets dans la ville rose pour la plupart - seront au pro-gramme ainsi que des rencontres avec des ra-lisateurs, des dbats... \ Carole Lafontan \ Des images aux mots // 7 au 13.02, Cinma ABC, Utopia, Cinmathque, Institut Cervants, Goethe Institut, Librairie Ombres Blanches, Tlse et rgion, www.des-images-aux-mots.fr25 cinmaMais aussi : sur les crans cet hiver Twentieth Century Fox Pyramide DistributionPortrait de JR Christopher ShayLes dix commandements DR Memento FilmsIl suffira dun cygne \ Commentaire graphique \Mais la simple exposition des uvres ne satisfaisait pas Arnaud Fourrier et son quipe. Ils souhaitaient installer une cohrence, dessiner une orientation commune pour cet ensemble, certes re-marquable mais finalement disparate. Cest Jean Jullien, artiste invit, quincombe cette tche, explique le directeur du centre : Une uvre devient un objet indpendant de lartiste, quon a envie ou pas de recevoir, mais quon a le droit dinterprter. Lautorit du public cest sa capacit interprter, tre acteur dune signification. Cest ce quon a demand Jean Jullien, de faire parler les uvres, tout simplement. Il a ragi aux uvres et cr un texte en rapport avec elles, qui viendra directement sur les murs, soit en peintures, soit en papiers dcoups. Ou des pe-tits dessins. Lide cest que les uvres se mettent parler. Ce commentaire graphique de lexposition constitue pour le jeune artiste nantais, un tout nouveau type de commande. On y reconnat lintrt certain de la ville pour la cration contempo-raine, galement confirm par le choix de larchitecte crateur de la nouvelle mdiathque. Cest en effet lexcellent Rudy Ricciotti qui a conu ce trs beau Pavillon blanc install place Alex-Raymond, au cur de la ville. Il faut courir voir ses murs voi-les en bton ajour et se dire, en souvenir du bon vieux cin le Central, que, sagissant de Colomiers, cette exposition charnire aurait pu sintituler Retour vers le futur\ Christian Nve \LOdysse de lEspace // 12.02 au 16.04, exposition de fermeture du 43 rue du centre avant intgration du Pavillon Blanc.Soire FMR le 4.03 de 18 h 30 21 h + Soire pour la sortie du magazine Multiprise le 18.03 de 17 h 22 h. Colomiers, on sait apprcier lart contemporain. Il y a 22 ans dj, cette commune de 36 000 habitants, limitrophe de Toulouse, sest dote dun Espace des arts, install dans une salle rhabilite du cinma Le Central . Pour soutenir et promouvoir la cration contemporaine, Henri Molina, premier adjoint au Maire, appliqua une politique simple : exposer des artistes, diter leur catalogue, leur acheter systmatiquement une uvre. De quoi constituer un joli trsor de guerre qui comprend une soixantaine duvres. Cette collection constitue le socle dune exposition en forme de rtrospective qui aura lieu juste avant que lEspace des arts ne quitte son cinma pour intgrer la nouvelle mdiathque.Une grande rvolution qui en cache une autre. En effet, depuis cinq ans, la ville nachte plus duvres aux artistes, prfrant les rmunrer. Cest que le monde de lart a chang. La conservation des uvres est contraignante. Il nempche, le fonds municipal existe, avec des signatures aussi clbres que Ben, Pierrick Sorin ou Arcangelo, mais aussi des uvres moins connues. Comme lexplique Arnaud Fourrier, le jeune directeur du centre, cest une aubaine pour le public : Pour nous, acheter reprsente un incon-vnient. On nest pas un FRAC (Fonds Rgional dArt Contempo-rain, ndlr), notre premire mission cest dexprimenter, de soutenir les artistes et de proposer au public la rencontre avec lexposition, la cration. Cest dailleurs le point de vue du public que privilgie lexposition, organise la manire dun cabinet de curiosits : pas de large dploiement au sol, mais une prsentation serre des u-vres, avec, sur les murs, peintures et dessins en mosaque. Il sagit de faire ressentir au public lhistoire de ce lieu, den faire ressurgir la mmoire, notamment par la projection continue dun diaporama des expositions prcdentes. Une faon de raviver la perception rtinienne de lhistoire du lieu. De raconter cette Odysse de lEspace des Arts dont lensemble des catalogues dits figurera - ct des uvres et consultables - sur une grande table peinte.Retour vers le futurJean JuLLien, La gueST STaRDorigine nantaise, install londres, Jean Jullien est diplm de la Central Saint Martin et du Royal College of Art.ludique et color, son univers sinspire des cartoons, de la science- fiction, de la bande dessine, dune culture populaire lie lenfance. Son uvre, prolifique, traverse les genres : illustration, photo, mode, vido, etc. Mais mme dans ses clips pour son copain musicien niwouiwouin, il privilgie le ct tactile, prfrant les pinceaux, les ciseaux, lencre et la colle, la plastique impeccable des images par ordinateur. Question de tex-ture, et dhumour : la jovialit de ce jeune artiste le rapproche de grands affichistes comme Savignac. Des magazines, des grandes marques lui ont dailleurs command leurs affiches et publicit, mais aussi des institutions comme la Yale university ou le Centre Pompidou.Son intervention Colomiers sera la premire dans un centre dart. Jean Jullien Jean JullienAvant son dplacement dans un tout nouvel espace, le Centre dart contem-porain - LEspace des arts de Colomiers prsente, du 16 fvrier au 12 avril, une rtrospective de ses vingt deux ans dexistence. Malicieusement baptise LOdysse de lespace , lexpo regroupe des uvres du fonds municipal et reoit, en guest star, le graphiste designer Jean Jullien Jean-Pierre Rodrigo SubiranaMaison de Ben, Saint-Pancrace Eva VautierDon Quichotte et Sancho Panza sont les hros dune exposition signe Jean-Pierre Rodrigo Subirana. Tout comme lingnieux hi-dalgo de la Mancha, Rodrigo a deux visages. Celui du musicien autodidacte de jazz et celui du peintre. Son vocabulaire pictural, cest larchitecture, quelle soit antique ou renaissance. En pein-ture comme en musique, il garde une mme faon de faire, celle de la srie. Autour dun mme thme, Rodrigo aime dcliner une suite de variations, jusqu linfini. Aucune vrit nest fixe. lorigine, en 1999, le thme choisi cest le moulin, un lment architectural particulirement difficile retranscrire de faon h-trogne. Il samuse avec : moulins en couple, arme de moulins, combat de moulins Du moulin Don Quichotte, il ny a quun pas, surtout quand lartiste est aussi le fils dexils espagnols. Pendant quatre ans, Rodrigo sattaque au Quichotte, jusqu le dcliner en une centaine de peintures lacrylique. Sur des pay-sages grandioses de Castille, dominent les ocres, les gris et le noir. Jai voulu rinterprter ma faon un sujet dj trs ex-plor en peinture raconte t-il. En 2003, aprs la disparition de sa femme, Rodrigo abandonne ses moulins son Don Quichotte, en peignant la dernire toile de la srie La quitoquesca batalla con los molinos de viento. \ M. J.-P. \Don Quijote, Sancho y los Molinos // Jusquau 25.02, Institut Cervants, 31 rue des chalets, Toulouse, 05 61 62 48 64Le Quichotte linfini\ dclinaisons picturales \Occitnia boulega ti ! \ lart de dire les choses \Cest une premire pour Benjamin Vautier, dit Ben. Jusquau 22.01, aux Carmes, la galerie Sollertis dvoile une exposition entirement ddie lOccitanie, une cause chre son engagement qui rythme son travail depuis plu-sieurs dcennies. Car sil est connu dans le monde entier avec son criture enfantine ronde et blanche, il met un point dorgue utiliser sa notorit pour transmettre un message politi-que, porteur de valeurs telles que lcoute, la tolrance ou le partage. Cu perde la lenga perde son pas rsume cette attachement de lartiste, souvent exacerb, la libert et lin-dpendance des peuples dans une identit qui leur est propre. Son leitmotiv ? Rendre fiert et espoir aux peuples soumis et opprims. Ben spanouit dans un univers djant comme en tmoigne sa maison et lieu de travail prs de Nice o un crocodile rose trne prs dun sige auto ou dun bidet. Mais derrire cette ngligence et cette superficialit apparentes, Ben fait figure davant-gardiste. Tel un joueur de mots quelque peu mgalo mais pas dmago, Ben est un personnage intriguant (re)dcouvrir travers des tableaux spcialement raliss pour loccasion. \ Mickal Nogal \Ben 100 % en occitan // Jusquau 22.01, galerie Sollertis, 12 rue des Rgans, Toulouse, 05 61 55 43 32, www.sollertis.comZeste sans amertume\ affiches vintage \Aprs table !, le Centre de laffiche poursuit son exploration du thme gastronomique. Du fameux zeste dorange leau min-rale Perrier, Villemot a marqu une gnration daffiches publi-citaires. N en 1911, il commence par raliser des affiches pour le cinma et les pouvoirs publics. Form lcole Paul Colin et proche de son confrre Savignac, sa carrire senvole dans les annes 50 quand il devient laffichiste attitr dOrangina. Le zeste dorange dclin en maillot de bain, en chevelure ondoyante, en parasol plus quun logo, devient un symbole. Avec ses des-sins purs et ses couleurs chaudes, Villemot privilgie le travail artistique en gardant toujours dans ses ralisations un clin dil humoristique. Cet artisan marque la fin dune poque. Dans les annes 70, les affichistes prennent le maquis car le pays tait occup par les armes du marketing. Cette rtrospective de ses affiches illustres, devenues les ftiches de la mode vintage du XXIe sicle, aurait certainement fait sourire lhomme. \ Maylis Jean-Prau \Un zeste de Villemot // Jusquau 11.03, Centre de laffiche de Toulouse, 58, alles Charles-de-Fitte, 05 61 59 24 64Art en stock\ peintures manipulables \Bertrand Segonzac innove avec Perfect Perfect. Il sinstalle avec ce projet dans deux lieux aux antipodes, le BBB, centre rgional dinitiatives pour lart contemporain et le muse Calbet, dart et traditions populaires. Deux espaces pour une mme rflexion sur lide de conservation et de mmoire. Au BBB, il propose une ex-position intitule The Tate Croquette et sinterroge sur ce qui peut ou pas, tre intgr une collection institutionnelle. Au muse Calbet, avec Racks, il dballe des peintures trs ralistes dobjets industriels, stocks dans des rayonnages comme elles pourraient ltre dans les rserves dun muse. Alors mme que le muse a rassembl une collection essentiellement constitue dustensiles de la vie quotidienne rgionale, de la prhistoire laprs-guer-re et a stopp ses acquisitions avec lapparition dobjets plus technologiques , lartiste interroge. Un aspirateur, un couteau lectrique ont-ils leur place dans cet espace ? Cest en manipulant ces toiles, que le public sera libre dy rpondre la manire dun conservateur. \ M. J.-P. \Perfect Perfect // Du 20.01 au 27.03, Muse Calbet, 15, rue Jean de Comre, Grisolles (82), 05 63 02 83 06, BBB, 96 rue Michel-Ange, Toulouse, 05 61 13 37 14.0Sans titre DR DR27arts28 spectacles vivantsPsycho disco \ comdie \Les tats dme de la bourgeoi-sie new-yorkaise passionnent Woody Allen qui a sign, en 1995, Central Park West, une clbre comdie de murs sur fond de psychanalyse. Ima-ginez maintenant ces mmes bourgeois dans les annes 70, en mode disco jusquau bout des ongles, dans un ap-partement psychdlique. Un couple chic et sans histoire reoit des amis dner Deux femmes au bord de la crise de nerfs spanchent sur leur vie de couple. Trs vite, la situation drape et se transforme en r-glements de comptes. Lune est victime dadultre, lautre est la matresse cache du mari. Les maris, eux, sont dpasss. Un joyeux ptage de plombs de la compagnie Lina. \ Ariane Mlazzini-Djean \Central park west // 1er au 26.02, 21 h (mardi au sam), Thtre Le Fil Plomb, Toulouse, 8 12 e, 05 62 30 99 77, lefilaplomb.free.fr hauteur dmes\ litalienne \Le thtre des Siciliens Spiro Scimone et Francesco Sframeli sonde activement depuis quinze ans lintimit des tres dans la douleur, la joie comme lamertume. Dans ce thtre contemporain, plus proche de Beckett et de Kafka que de Pirandello, Scimone et Sframeli inventent dans chaque pice des personnages sans pass, ni futur, parachuts sur scne tels des hros de tranches de vie intemporelles, dune intense humanit, qui sen vont comme ils sont arrivs, sans laisser dadresse. Le tout selon des habitudes bien rgles : Scimone signe les textes, Sframeli interprte, parfois aux cts de Scimone. Cest le cas dans Pali (les poteaux, en italien), leur dernier petit chef duvre mettant en scne quatre personna-ges, chapps de lunivers beckettien, accrochs leurs poteaux pour mieux prendre de la hauteur et raconter le vide, les humiliations, les injustices de notre temps. En sextirpant dun quotidien mdiocre et alinant, ces quatre compagnons dinfortune se dcouvrent de biens tranges envies : rver, rire, jouer, chanter Et ce jeu-l, les Siciliens nous prennent toujours par surprise : on a envie de rire, mais plutt jaune. \ A.-M.-D. \Pali // 26 au 29.01, 20 h (mar et jeu), 20 h 30 (vend et sam), Thtre Garonne (spectacle en italien surtitr en franais), Toulouse, 12 21 e, 05 62 48 54 77, www.theatregaronne.com Gianni Fiorito DRPiste aux toilesNez rouges, le bien nomm fes-tival des arts du cirque, fte sa 16e dition en grandes pompes de clown et grands coups de mimes, jongleries et autres fan-taisies circassiennes. Aux jeunes artistes du Lido douvrir la piste aux toiles. Suivis de huit com-pagnies, dont le grand Howard Buten (au profit des enfants autistes), les Acrostiches, la com-pagnie Amde Bricolo ou les Ukrainiens djants de Mimirichi. Que le spectacle commence !Nez rouges // 8 au 19.02, salle Alti-gone, Saint-Orens de Gameville (31), 8 19 e, 05 61 39 17 39, www.altigone.fr Cest de la balle ! Le 7e dition de Cest de la danse contemporaine se dcline, cette anne, en deux parties et sur deux mois. Le festival consa-cre le mois de fvrier trois chorgraphes et danseurs de haut vol : le Franais Alain Buf-fard, lAmricaine Trisha Brown et lAllemand Raimund Hoghe. Loccasion de revenir sur leurs brillants parcours et de prsen-ter leurs dernires performan-ces. Le mois davril sera ddi aux crations internationales, toujours trs prometteuses. Cest de la danse contemporaine // 2 au 18.02, Studio du CDC, TNT, Muse des Abattoirs, Thtre Garonne, Mai-son de la musique Capdcouverte (81), Parvis de Tarbes (65), LEstive (09), 15 27 e, 05 61 59 98 78, www.cdctoulouse.comCore du Sud mon amourDanse, cinma, opra, arts plastiques, thtre, littrature, cuisine, mdecine tradition-nelle, la Core du Sud na pas fini de nous surprendre. Invite dhonneur de la 4e dition de Made in Asia, festival des cultu-res dAsie en Midi-Pyrnes, le pays du Matin calme jouit dune bouillonnante scne artistique dcouvrir durgence ! Made in Asia // 4 au 20.02, Toulouse, 6 27 e, 06 04 41 01 54, www.festivalmadeinasia.comLe feu aux planches Quand les amateurs brlent les planches comme de vrais pros, cest souvent une russite. Et cest l tout le pari du festival Thtres dhiver. 33 spectacles dans 12 salles sont se met-tre sous la dent pour cette 13e dition. De Dario Fo Georges Perec, en passant par le Ca-pitaine Fracasse, Un air de fa-mille et de folles crations his-toriques, tout est permis ! Thtres dhiver // 10 au 13.02, Tou-louse, 5 e, 05 62 27 44 53, http://theatresdhivers.toulouse.fr (rsa-tions auprs des salles de spectacles)Cline, seul sur scne\ biopic \Qui est Cline ? Le docteur Destouches, un visionnaire, ou un sombre collaborateur antismite ? Lauteur du Voyage au bout de la nuit ou celui de Rigodon ? Celui qui rvolutionna lcriture en introduisant la langue parle en littrature, en faonnant cette petite musique clinienne incom-parable ? Cline voulait faire danser les alligators sur la flte de Pan . Cest chose fait puisque dsormais, cette expression est reprise par mile Brami, le grand bio-graphe clinien, pour nommer sa dernire cration. Faire danser les alligators... est une sorte de collage compos dinnom-brables extraits de la correspondance de Louis-Ferdinand Cline, des lettres son diteur Gaston Gallimard, sa femme, des textes sur Sartre et sur Gide, sur lavenir de la littrature Dans une mise en scne si-gne Ivan Morane, Denis Lavant interprte Cline, homme com-plexe, drle, insupportable, injuste et gnial, qui continue, 50 ans aprs sa mort, de balancer : je vais dire tout ce que je pense ; et personne ne mempchera de parler . \ Maylis Jean-Prau \Faire danser les alligators sur la flte de Pan // 16, 17 et 18.02, 20h et 21h, Thtre Sorano, 8 19 e, 05 34 31 67 16, www.theatresorano.com.humour noir \ cration \En 1936, Brecht crit cette pice fantaisiste peuple de clowns noirs, comme une satire des thories raciales nazies. Laction se droule dans le pays du Yahoo o la situation conomique fait sombrer les fermiers dans la misre. Pour viter la rvolte, une seule solution : diviser le pays en deux peuples ennemis. Lun sera dsign responsable de tous les maux et deviendra la vic-time expiatoire. \ Maylis Jean-Prau \Ttes rondes et ttes pointues // 15 au 20.02, 19h30 (mer, jeu), 20h30 (mar, ven, sam), 16h (dim), TNT, Toulouse, 8,50 22 , 05 34 45 05 05, www.tnt-cite.comUnderground Collection ChristophelFESTIVALS DRLicences dentrepreneur de spectacles Ville de Tournefeuille : 1-101 49 05 / 1-101 50 09 / 3-101 50 10 - Yemay : 2/1026071 - 3/1026072La Belle de Cadix\ opra djant \Aprs 60 ans passs faire tourner les t-tes, elle avait bien besoin dtre un peu d-poussire la Belle de Cadix avec ses yeux de velours. Et bien cest chose faite grce lexcellent collectif Opra clat (10 choris-tes, 4 danseurs, 12 musiciens). Sans droger aux nombreux airs succs qui ont fait la renomme de cette carte postale idyllique et lgrement clich dune Andalousie folklorique, Opra clat propose une mise en scne moderne et impertinente base sur lunivers visuel de la publicit touristique. Une approche caustique et parfois loufoque qui donne une nouvelle vie la clbrissime oprette imagine par Francis Lopez. Tchik atchik atchik ayaya !15 et 16.01, 21h et 15h, 21 35 e, Odyssud, www.odyssud.comLes Yeux Noirs\ tzigano rock \Rien voir avec la ritournelle dIndochine, Les Yeux Noirs du nom dune chanson traditionnelle russe , cest un groupe form par deux frangins (et compos en tout de neuf musiciens) qui sattlent depuis 1992 explorer toute la richesse et la diversit des musiques dEurope de lEst et les confron-ter avec des sons plus modernes. Bien avant le boom balkanique qui a dferl sur le monde ces dernires annes dans le sillage des Kusturica, Bregovic et consorts donc, cest signaler. Premier prix du Conservatoire royal de Bruxelles en poche ce qui laisse prsager de la virtuosit des loustics , ric et Olivier Siablak ont commenc par cumer les cabarets et restaurants afin dapprendre leur mtier avant que leur priple tzigano-rock yiddish-pop ne les mne sur les scnes du monde entier. Cest donc un grand plaisir que de voir ces nomades de la musique po-ser un instant leurs valises lUnion pour un voyage express aux pays des roms et des potes.19.01, 20h30, 20/35 e, Grande Halle de lUnion, 05 34 31 10 00, www.box.frEbony \ clarinette \Ex (et futur nouveau ?) bassiste de Zebda, Jol Saurin continue imposer son rendez-vous musical de la pause djeuner. Cest la Pause Musicale, tous les jeudis, et dsor-mais rpute pour offrir chaque fois une brche buissonnire synonyme de dcou-verte sonore dans la routine du quotidien. Et ce jeudi, cest Ebony qui vient satisfaire les oreilles curieuses, un quintet qui sest donn pour mission de promouvoir la richesse de la clarinette travers un rpertoire vari. a mrite bien un petit dtour. 20.01, 12h30, grat, Salle Snchal, www.toulouse.frConcert de soutien aux Faucheurs Vo-lontaires dOGM \ solidarit ! \Le collectif des Faucheuses et Faucheurs Volontaires se bat, depuis 2003, contre les firmes multinationales qui veulent imposer les plantes OGM, travers des actions de dsobissance civique. Quatre groupes so-lidaires de ce mouvement se font ici une joie dinvestir la scne du Bikini pour une soire festive et engage souhait. Au menu de cette contamination phonique ? Les locaux de Bruit qui Court, de tous les combats, viendront rappeler qu aujourdhui, un mec qui lutte, pour eux, cest un terroriste . Les libre-penseurs de lO.P.A. (Orchestre Poti-que dAvant-Guerre) made in Bordeaux, les chtis gars de Z.E.P. (Zone dExpression Po-pulaire) emmens par le volcanique Sadou (du MAP) et surtout MeLL, la belle messine qui navigue habilement entre chanson fron-deuse et punk acerbe dont on attend, avec hte, Western Spaghetti, son 4e album qui devrait sortir au printemps. Une belle affiche pour une bonne cause.22.01 20h30, 10 e, Bikini, Ramonville, 06 30 50 56 63, www.lebikini.comFood Sound system\ cuisine, musique et vido \On prend les paris, vous navez jamais vu un spectacle de la sorte auparavant. Daniele De Michele, alias don Pasta est un person-nage pour qui le mot atypique aurait pu tre invent. N dans le sud de lItalie et aujourdhui install Toulouse, Don Pasta est, pour rsumer, la fois chef en cuisine et chef dorchestre, Dj, gastronome, colo-giste Sans oublier une me de pote et de rveur qui lui a permis davoir la folle ide de rassembler tous ses talents pour dlivrer des spectacles dun autre genre. Castanet, il prsente une sorte de road movie dans lequel il chante et conte des histoires pendant que poivrons et aubergines fondent et diffusent des parfums qui veillent les sens. Les musiciens utilisent les sons de cuisine tandis que la vido est elle-mme actrice. Le message colo, lui, apparat en filigrane car monsieur est contre les fast food, les OGM et les ingrdients hors saison Au-del de tout a, le spectacle se prsente comme un hymne au mlange et la tolrance. Faites passer le plat.24.01, 20h30, 8/10 e, Cin 113, Castanet-Tolosan, 05 62 71 70 44Julien Lourau Quartet\ jazz bigarr \Le credo de Julien Lourau depuis son appa-rition sur la scne jazz franaise en 1995 est simple, chaque album, une nouvelle exp-rience. Arm dune solide base classique et dune connaissance profonde de la tradition du jazz, Julien Lourau sest ainsi balad du ct du funk avant par exemple de dcouvrir llectro sur lalbum Gambit en 2000, croise-ment de house et de transe sur des rythmi-ques jungle. Avec son dernier opus Saigon, il revient aux fondamentaux avec une forma-tion quartet, ce qui ne lempche pas de dis-tiller de subtiles touches funk, latino-amri-caines voire lectro.25.01, 20h30, 18/20 e, Salle Nougaro, 05 61 93 79 40, www.sallenougaro.comBoudu les Cops\ chanson et humour \Autoproclam groupe humoristico-rotico-acoustique , Boudu les Cops jongle depuis plus de 10 ans dj entre chanson et humour sans que jamais lun ne lemporte sur lautre. Et cest bien la force de ces trois Toulousaines. En attendant la sortie dun quatrime album, elles viennent prsenter leur nouvelle cration Ctait mieux demain ! . Une nouvelle cops est arrive mais la mission, elle, est toujours la mme, boudufier le public !28.01, 21h, 8 18 e, Altigone, Saint-Orens de Gameville, 05 61 39 17 39, www.altigone.frDtours de Chant !\ festival de chanson \Pour sa dixime dition, Dtours de Chant ! soffre une dure somme toute logique, dix jours. Et une programmation la hauteur de lvnement, riche et condense. En chiffres, cela donne 45 artistes rpartis dans 17 salles sur Toulouse et alentours. Pas de rvolution toutefois, le seul festival de Haute-Garonne faire la part belle la chanson franaise continue suivre la voie trace par lassociation Voix Express et la Salle Nougaro. savoir un savant mlange entre dcouvertes et talents confirms et une ligne directrice toujours plus proche de la scne alternative que la varit. Prsents cette anne, des artistes com-me Barcella, Aldebert ou encore Coco Guimbaud. Mais aussi des ttes daffiche : Jacques Higelin, Moriarty, Yael Naim, Hindi Zahra ou encore Dick Annegarn pour lequel une soire spciale est consacre le 29.01 au thtre des Mazades. La scne locale est bien sr prsente avec Yvan Cujious ou Marie Sigal ainsi quune charmante soire en perspective regroupant une dizaine dartistes fminines de la rgion (Toulouzelles, le 31.01 lespace Croix-Baragnon). Au programme galement, des spectacles jeunes public ainsi quune confrence sur la chanson contemporaine. Un tat des lieux rjouissant de la chanson made in France. 28.01 au 5.02, diffrents tarifs, horaires et lieux sur Toulouse et alentours, www.detoursdechant.com30 Fish Eye Richard Dumas / Nave DR Pentole In Aria Due / Marie-Hlne RioJeanne Garraud DRHerencia Vicente Pradal\ posie et f lamenco \N en 1957 Toulouse, Vicente Pradal est fils dun peintre andalou, petit-fils dun d-put rpublicain et arrire petit-fils du matre dcole de Federico Garca Lorca. Le genre dhrdit qui plante le dcor. Pas tonnant donc quil ait pass son temps mettre en scne et en musique les textes des grands potes hispanophones comme Garca Lorca ou Neruda et quil vienne se produire au So-rano accompagn de ses enfants Paloma (chant) et Rafael (piano). Son spectacle He-rencia mle extraits de son rpertoire ainsi que des nouvelles chansons. Familial, un spectacle intense et profond.3.02 20h, 4 et 5.02 21h, 10 19 e, Thtre Sorano, 05 34 31 67 16, www.theatresorano.com Cuba Hoy !.. Terres de rencontres\ festival caliente \Cre il y a 15 ans, lassociation Yemaya, promeut la richesse culturelle des Carabes, dAfrique et dAmrique Latine. Du 4 au 6.02 prochain, elle organise la 14e dition du fes-tival Cuba Hoy !.. Terres de rencontres qui aura cette anne pour fil conducteur la Cor-dillre des Andes. Au programme, comme chaque fois, thtre, musique, peinture, confrences, spectacles jeune public Avec notamment comme point dorgue, la soire du samedi au Phare au cours de laquelle 11 musiciens de Tempo Forte, groupe de jazz cubain, prcderont les meilleurs djs salsa de la scne toulousaine.Du 4 au 6.02, plusieurs lieux Tournefeuille, 05 61 11 28 29, www.yemaya.asso.frMade in Asia \ festival pluridisciplinaire \Aprs le Vietnam lan pass, le festival Made in Asia, rendez-vous unique en France avec le continent asiatique, poursuit son travail de dcryptage de lAsie contemporaine en consacrant une grande partie de sa pro-grammation la Core du Sud. Pour rappel, Made in Asia, organis par lassociation Tchin-Tchine, est le fruit du travail dune quipe de passionns tous tombs amoureux de ce continent au gr de leurs diffrents voyages. Et encore une fois, thtre, opra, danse, musique, arts plastiques, cuisine, littrature et mme mdecine traditionnelle vont se croiser pour dmontrer tout le foisonnement culturel qui agite le continent en gnral et la Core du Sud en particulier, premier pays mergent avoir accueilli le G20, tout rcemment. Il sera galement beaucoup question de cinma durant cette quinzaine, domaine dans lequel le pays se montre la fois prolifique et novateur. Ct musique, le pansori, chant profond emblmatique de la Core, sera lhonneur avec la venue vnement de sa plus grande spcialiste Myn Hye-Seong (le 8.02 lauditorium Saint-Pierre des Cuisines). Enfin, les concerts du japonais Ken Ishii, lgende de la techno depuis les annes 90 (le 4.02 au Bikini) et de Jiang Nan, virtuose du guhzeng, sorte de cithare chinoise (du 15 au 19.02 au thtre du Grand Rond), exprimeront parfaitement la ralit du continent, entre modernit et tradition.Du 4 au 20.02, diffrents lieux Toulouse, festivalmadeinasia.comSpank + The Wills\ rock \Le secret dune soire russie ? Deux groupes locaux bien rock qui nen finissent pas de monter et un lieu atypique qui dgage incontestablement une aura particulire. Rien de plus. Indie, pop, garage, heavy, appelez-a comme vous voudrez mais pour Spank, comme pour The Wills, cest dabord une sacre nergie qui saute la figure. Parfait pour ce genre de lieu o lon pardonne les imperfections tant que les intentions sont l. Et si a ne suffisait pas, voici ple-mle quelques influences cites par les deux groupes : Nirvana, Gossip, White Stripes ou encore Tings Tings De quoi faire tanguer la pniche.5.02, 22h, nc, Cri de la Mouette, 05 62 30 05 28, www.lecridelamouette.comLAire du dire\ musique nouvelle \Voici un spectacle qui runit deux des personnages les plus aventuriers et prolifiques que compte la ville rose en terme de musique. Pierre Jodlowski dun ct, compositeur, fonda-teur du collectif Ole et du festival Novelum, Jol Suhubiette, de lautre, chef dorchestre du chur de chambre Les Elments et infatigable activiste pour le dcloisonnement de la musique classique. Sur commande du Thtre du Capitole, le premier a confectionn une uvre dont le but est de rveiller la mmoire collective par les mots, les grands discours de lHistoire et les gestes primitifs. la limite de linstallation et de la performance, lAire du dire runit sur scne chanteurs, archives audiovisuelles et voix lectroniques. Inclassable.5.02 20h et 6.02 15h, 10 20 e, Thtre du Capitole, 05 61 63 13 13Louis Chedid\ chansons intimes \On ne dit jamais assez aux gens quon aime quon les aime, un titre dalbum qui a le mrite de la clart et un message contre lequel pas grand monde ne pourra sriger. Casse-gueule donc. Pourtant Louis Chedid sen sort avec des louanges unanimes. Car lartiste discret qui a fait preuve tout au long de sa carrire dune belle lucidit se livre comme jamais dans ce dernier opus tout en vitant lcueil de la mivrerie. Et plus il se dvoile, plus il touche des sentiments universels. Joli paradoxe. Ct musique, le choix de lpurement sert merveille lentreprise. Une conomie dinstruments et un univers sobrement classe que lon doit bien sr Mathieu, le rejeton mais avant tout meilleur collaborateur et musicien quil ait ren-contr selon les propres dires du pater. Lhomme qui na jamais cd aux modes sapprte dsormais dfendre son seizime album studio sur scne pour des concerts assurment intimistes ou chacun devrait pouvoir capter sa part de chaleur et dmotion dgags par ce monsieur profondment humain.9.02, 20h, 41 e, Casino Thtre Barrire, 05 34 31 10 00Paolo Fresu \ jazz \ Et non, le jazz ne sarrte jamais Marciac. Mme loin des projecteurs internationaux quattirent le clbre festival, les plus grands artistes actuels du genre continuent ve-nir se produire dans la commune du Gers comme en plerinage La Mecque du jazz. Au rythme dun concert par mois, les organi-sateurs entretiennent la flamme et en fvrier, cest le trompettiste et bugliste italien Paolo Fresu qui vient soulager lattente de la grand messe estivale. Festival ou pas, le label Mar-ciac reste un gage de qualit et ce nest pas Paolo Fresu qui fera mentir ladage, ce grand trompettiste dans lequel tous les spcialis-tes reconnaissent du Miles Davis et du Chet Baker. Enseignant, compositeur pour le bal-let, lopra, le thtre ou le cinma, lhomme est en plus un touche--tout et nous rappelle que lItalie est un grand pays de jazz.12.02, 21h, 25 e, Salle des ftes de Marciac (32), 08 92 69 02 77 (0,34 e /mn) Bertrand Belin\ chanson \Oreilles distraites, passez votre chemin. Llgant Bertrand Belin est un artiste exi-geant envers le public. Dun point de vue bassement pratique dabord, pntrer son univers ncessite un tat dcoute avanc, ne serait-ce que pour se laisser envahir par le susurrement de cette voix grave et chau-de. Et une fois bien concentr, le dfi nest toujours pas entirement relev, car com-me il le dit si bien, mme lauditeur le plus averti nest pas rcompens par une im-mdiate clart, par des slogans qui claquent aux oreilles . Celui qui a t prsent ds son premier album en 2005 comme lun des chanteurs les plus lettrs de sa gnration, manie en effet lart du texte tiroir, du genre laisser lauditeur faire la moiti du chemin restant. Mme si cette fois, avec son der-nier album Hypernuit, comme pour ne pas se laisser enfermer dans ce ghetto intellec-tuel, Bertrand Belin na pas crit les textes mais les a laiss couler, une fois devant le micro. Un retour aux sens qui saccompagne musicalement dune austrit bienvenue et savamment orchestre. Dans ce domaine, le nom des personnes avec qui il a travaill soit comme guitariste, soit comme auteur (Nry, JP Nataf, Bastien Lallemant, Philippe D-coufl) garantissent une certaine matrise. Un pur moment de raffinement en perspec-tive au Bijou.15 et 16.02, 21h30, Le Bijou, 05 61 42 95 07, www.le-bijou.net31en liveKen Ishii DR Bernard Benant Olivier Jean DRTempo Forte DRFamily of the Year\ folk \Reprs lan dernier seulement, Family of The Year dbarque avec Our Songbook, un album solaire qui risque fort de faire revenir le soleil dans nos contres. Leur truc ? Une folk assu-me, enjoue, lgre et mature la fois, que lon sent hrite du meilleur de la culture mu-sicale amricaine. Un voyage entranant dans le flower power des annes 60 qui sautorise des dtours vers une lectro-pop plus moderne mais tout aussi psych. Un nouveau phare dans lindie amricaine dcouvrir absolument sur scne.17.02, 20h, La Dynamo, 05 34 30 17 48, www.premiere-pression.com The Rabeats\ beatles revival \Mais quest-ce qui fait courir ces Rabeats ? Et quoi est donc doit-on leffervescence qui prcde chacune des prestations de ces quatre garons dans le vent ? Une chose est sre, ces gars-l ne mentent pas sur la marchandise et soignent jusquaux moindres dtails leur ressemblance avec le mythique groupe anglais. Plus que de simples pastiches donc, les Rabeats sont de vrais passionns qui parviennent faire revivre les Beatles le temps dune soire en rassemblant au passage plusieurs gnrations. Mais cest videmment bien plus quun concert de sosies... 18.02, 20h, 32/35 e, Le Phare, Tournefeuille, 05 34 30 17 48, www.premiere-pression.comLe couronnement de Poppe\ opra \Premier opra de lhistoire du genre abandonner la mythologie au profit dune action histo-rique, Le couronnement de Poppe, cr en 1642, marque un tournant dans lhistoire de la musique. Monteverdi au sommet de son art y met en scne Poppe, une courtisane prte tout pour devenir impratrice la place de limpratrice, avec une libert de ton indite pour lpoque. Christophe Rauck sest appuy sur cette fracheur et le caractre pittoresque des personnages du Couronnement pour livrer une sublime mise en scne trs pure tout en restant particulirement humaine. 18.02, 20h30, 12 31 e, Le Parvis, Ibos, 05 62 90 06 03, www.parvis.netDe loxygne pour les oreilles\ festival \Comme chaque anne en fvrier, lquipe de Premire Pression quitte son fief toulousain pour prendre de la hauteur le temps du fes-tival De loxygne pour les Oreilles quelle organise Ax-les-Thermes. Et sa rputation nest plus faire. Aprs quatorze Garorock et huit O2 pour les Oreilles, les affinits avec certains artistes sont solides et le nez tou-jours plus afft pour reprer plus vite que tout le monde les nouvelles sensations. Et cest dans les tous genres musicaux pareil. Car sil y a bien une signature Premire Pres-sion, cest lclectisme. Parmi les moments forts de cette nouvelle dition, on note le concert de Blake Worrel, chapp des Pup-petmastaz, qui devrait valoir son pesant de cacahutes tant son mancipation solo est fracassante. On notera dailleurs cette anne une lgre prfrence faite au hip-hop avec le rap US de Doom, Dj Netik ou encore le blues hip-hop de Syncopera. Aprs avoir fait son retour lors du dernier Garorock, Ragga-sonic est encore de la partie, fidle au poste, tandis que la touche reggae sera assure par Omar Perry, le fils du fantasque Lee Scratch. Allez, un petit peu dlectro pour se rchauf-fer de la journe ski avec IPhaze et Nasser avant une dernire soire qui sannonce plus que dcale. Sorti des aventures Massilia et Oai star, Gari Greu prsentera son projet solo puis ce sera au tour du compltement dtraqu Didier Super de clore les festivits avec sa comdie musicale Et si Didier Su-per tait la rincarnation du Christ ?. Som-mes-nous vraiment en droit de nous poser la question ?Du 18 au 20.02, voir la page Facebook de lOxygne pour les OreillesMirage Trio\ musique classique persane \Compos de Taghi Akhbari, lun des meilleurs ambassadeurs de la culture persane, au chant, de Pierre Blanchut au santour et de Bruno Talavera au zarb, Mirage Trio part la rencontre de la musique classique persane en mlangeant uvres de compositeurs ira-niens et compositions originales. Appuye sur le dialogue entre les deux instruments percussion que sont le santour et le zarb, la voix chaude de Taghi Akhbari saura coup sr envoter les oreilles curieuses. Une d-couverte pleine de virtuosit et de profon-deur.24 et 25.02, 20h30, 5 10 e, Salle Bleue, Espace Croix-Baragnon, 05 62 27 60 6032 en liveCocoon\ pop folk \Leurs balades proprettes - presque trop parfaites - peuvent agacer, mais avouons quil est difficile de rsister au cocon musi-cal douillet et confortable que ce duo tricote track aprs track. Les douces voix joliment accordes de Mark Daumail et Morgane Im-beaud, ainsi que lorchestration trs soigne de chacun de leurs morceaux campent une ambiance de miel. Mais les histoires que le duo raconte ne sont pas si bisounours que a. Et cest certainement cet alliance du chic et du choc qui leur russit. Parti de Clermont-Ferrand, Cocoon a cartonn dentre dans un march en crise et a russi exporter sa folk chante en anglais aux tats-Unis, en Chine ou en Australie. Un succs troublant qui na pourtant pas altr la crativit du duo, puisque leur nouvel album Where The Oceans End est un trsor dimagination. Un album concept sur le thme de la mer ou chaque chanson est une le aux formes et aux pouvoirs diffrents et qui mises bout bout racontent une seule et mme histoire, celle de la baleine Yum Yum. Nallez pas imaginer que Mark Daumail et Morgane Im-beaud ont abus des psychotropes, ils ont juste fait un beau voyage et ils naspirent maintenant qu nous y inviter.16.02, 20h, 22 e, Le Bikini, 05 62 73 44 77, www.bleucitron.netDrums Summit\ festival de batterie \Une fois nest pas coutume, la batterie sera sur le tout devant de la scne pendant la semaine du Drums Summit, lunique festival en Europe ddi cet instrument tellement indispensable. Cet vnement nest pas uni-quement rserv aux initis. La salle Nou-garo et la prestigieuse cole Dante Agostini, organisatrices du festival, ont une nouvelle fois russi concocter une programmation transversale et innovante en crant notam-ment des passerelles vers dautres domai-nes culturels comme ce cin-concert en par-tenariat avec le festival Zoom Arrire. Deux batteurs, Baptiste De Chabaneix et Daniel Dumoulin, mettront en musique un classique du cinma muet allemand, Le Cabinet du Docteur Caligari de Robert Wiene (le 15.02 la Cinmathque). Autre temps fort : la pres-tation des virtuoses Andr Ceccarelli, Ari Hoenig et Minino Garay qui seront aussi de la partie, histoire de montrer tout lventail des possibilits. Cest galement dans avec le Drums Summit quAli Baba et les 40 bat-teurs tirera le rideau le 18.02 la Halle aux Grains. Enfin, le 17.02, il faudra avoir le don dubiquit puisque la soire se dclinera en 5 concerts dans 5 endroits de la ville. Voil une occasion pour la batterie de venger tou-tes ces annes passes lombre des guita-res et autres basses.Du 15 au 22.02, diffrents lieux et horaires, Toulouse, 05 61 58 17 93, www.drumssummit.com Mark Maggiori DRDJ Netik DR Fabrice DemessenceEspace Paul luard Cugnaux11 janviEr > 19 mars 2011Dcouvreurs-inventeursnoCugnauxexpositionart et archologieb ArcAngelo MArcel BroodthAers sophie duBosc guy Ferrer MiMMo pAlAdino clAudio pArMiggiAni Anne et pAtrick poirier pAtrick rAynAud Jos MArA siciliA ousMAne sow Antoni tpies+ Module rAnchwww.mairie-cugnaux.frLit et couverture, Antoni Tpies Fondation Antoni Tpies, Barcelone / ADAGP, ParisAccueil, renseignements et rservAtions >espAce pAul luArd2, rue du pr-vicinAl31270 cugnAux05 61 76 88 99 accueil.eluard@mairie-cugnaux.frhorAires d'ouverturelun. ven. : 15h 18h30mer. : 9h-12h / 15h-18h30sAm. : 9h-12hPour les sportifs du dimanche \ jeu vido \lindique, plusieurs disciplines sont au programme : basket, volley, hockey-sur-glace et balle au prisonnier (preuve olympique au pays des cham-pignons) ainsi que plthore de mini-jeux qui feront durer le plaisir. Ct graphisme, les dveloppeurs usent une fois de plus de la recette qui fait le succs de leurs party-game, savoir une ambiance dynami-que et colore avec de multi-ples rfrences lunivers de Mario. On notera toutefois la prsence de quelques guests issus des sries Final Fan-tasy et Dragon Quest (Square Enix) quil sera possible din-carner. Avec sa prise en main intuitive et sa bonne humeur toujours de mise, Mario Sports Mix endiablera les soires des sportifs du dimanche, mme si nous restons convaincus que ce plombier est dop. \ Youness Hamelat \Mario Sports Mix // Disponible ds le 28.01 sur Nintendo Wii, 49 , tous publics (ds 3 ans)Toujours enclin dmontrer ses prouesses sportives malgr un embonpoint marqu, Mario nous revient, plus en forme que jamais avec Mario Sports Mix. Las de piloter des karts, le plombier moustachu et sa ban-de simprovisent sportifs de haut niveau pour saffronter - jusqu quatre joueurs (en ligne ou en cran splitt) - sur Nin-tendo Wii. Comme son nom Question-rponse \ livre \ Une mme question a t pose 1609 personnes de 5 90 ans travers le monde entier : Et pour toi cest quoi lart ? 600 cartes postales dcores ont rpondu lassociation En-trez sans frapper linitiative de ce projet participatif. Les 100 plus belles ont t slectionnes. Imprimes en double, car d-tachables, elles constituent un livre-objet o chacun donne son avis sur un sujet, en gnral, seulement abord par les experts. Entrez sans frapper nen est pas son premier coup dessai (voir le Catalogue de la Droute). Depuis dix ans, elle organise des actions artistiques dans le quartier Empalot Toulouse avec la participation des habitants du quartier ou dailleurs. Une ex-pression de la pluralit artistique qui prend corps dans ce livre en forme daboutissement. \ Maylis Jean-Prau \ Et pour toi cest quoi lart ? // De lassociation Entrez sans frapper , 20 Lenfer cool \ livre \Drive mticuleuse dans le monde contem-porain, London Orbital est une somme, la lutte opinitre dun arpenteur pour donner sens une ville dantesque. Hritier de la psychogographie situationniste, Sinclair (encore inconnu en France) a suivi pied la M25, soit 188 km de priphrique, la fois artre (au sens organique) et ceinture de la ville. Entre archologie foucaldienne nourrie par une rudition transversale (s-ries TV, historiens et artistes en tous genres) et potique ballardienne (flux/bton/chair), merge une vision de Londres en enfer cool. Constructions gigantesques (le Millenium Dome de Blair) vs Holocauste animal (nous sommes au dtour du millnaire et les ca-davres de la fivre aphteuse brlent encore). Fugue dans le temps et les refouls de lidologie touristique, London Orbital est aussi un superbe exercice de descriptions : Heathrow, les parkings et les aires de repos, ou les villages patins au rtro-chic pour les profits du march immobilier. Par les banlieues la nuit, par les bas-cts le jour, nous tions l : nous trottions, suant leau dune bouteille en plastique, essayant de trouver un moyen de dmler la syntaxe de Londres. Rimbaud en enfer. \ Raphal Nieujwaer \London orbital // de Iain Sinclair, 656 p., 25 e, d. Inculte34 dans les bacsChat room \ dvd \ Depuis Panic Room et Zodiac, chaque film de David Fincher semble vouloir rinventer un genre hollywoodien. Aprs le mlodrame du mitig Benja-min Button, place donc la Screwball comedy, ractuali-se lheure du web 2.0. Les acteurs sy expriment avec un dbit de mitraillette comme sils voulaient condenser en deux petites heures toute une saison de srie tl. Il y a en-core des sceptiques pour croi-re quun film sur la cration de Facebook ne peut tre intres-sant. Las pour eux, The Social Network est probablement le meilleur film amricain de 2010. Et une preuve quil est encore possible de faire des comdies drles et intelligentes lheure des Very Bad Trip en srie. \ Baptiste Ostr \ The Social Network // De David Fincher, Sony Pictures Entertainment, 19,99 , sortie le 16.02Marchand de biens\ cd \Amateurs de soul-jazz-funk-folk, vous tes fatigus de retrouver les ternels mmes morceaux sur les compilations qui inon-dent le march ? Ce disque est donc pour vous. Pour ses 20 ans dexistence, le trs pris maga-sin de disques Groove Merchant bas San Fransisco propose une slection dintrouvables r-servs habituellement aux int-gristes du vinyle qui nhsitent pas claquer un quart smic dans un 45 tour original US. Ce nest pas l le seul argument, bien heureusement. La slection musicale y est du meilleur got : raffine, diversifie mais terrible-ment cohrente dans les choix et les atmosphres. Cerise sue le gteau : en achetant le vinyle, le cd et une affiche sont offerts, la classe ! \ Thomas Delafosse \Groove Merchant Turns 20 14 selections from behind the classics // Ubiquity records Mario Sport Mix Nintendo WiiEXPOSITIONoctobre 2010juin 2011 www.museum-toulouse.frCette exposition est reconnue dintrt national par le ministre de la Culture et de la Communication/Direction gnrale des patrimoines/Service des muses de France. Elle bnficie ce titre dun soutien financier exceptionnel de ltat.Studio Pastre - illustration ima solutionsI n s t i t u t o C e r v a n t e s d e B o r d e a u x t o u l o u s e . c e r v a n t e s . e sCours despagnolActivits culturellesExpositions, spectacles, lectures, cinma...3 1 , r u e d e s C h a l e t s3 1 0 0 0 T o u l o u s eT l : 0 5 6 1 6 2 8 0 7 2d i f u s i o n @ c e r v a n t e s . e sDeux sessions : mai et novembreDu 13 janvier au 25 fvrier 2011Peintures de Rodrigo SubiranaExpositionProchaine session de cours : fvrier 2011I n s t i t u t o C e r v a n t e s d e B o r d e a u x I n s t i t u t o C e r v a n t e s d e L y o n I n s t i t u t o C e r v a n t e s d e P a r i s h t t p : / / b u r d e o s . c e r v a n t e s . e sh t t p : / / l y o n . c e r v a n t e s . e sh t t p : / / p a r i s . c e r v a n t e s . e sDiplmes despagnolDon Quijote, Sancho y los MolinosBibliothque-MdiathqueLivres, presse, films, musique dEspagne et dAmrique latineaprs lcoleDes bons plans pour toute la familleGrottes de Gargas NestploriaSentiers de limaginaire Pierre SoissonsDautres surprises attendent ceux qui oseront pntrer dans la fort magique de Taussac. Les bois y livrent quelques prcieux secrets. Le dernier sentier se trouve Throndels et tourne autour du thme Et le paysan cra la prairie . Ici, le sujet cest les animaux, leur habitat, la culture et lconomie traditionnelle du Carladez. Les surprises, ce sont : la fourmilire, la visite de la cooprative laitire et dautres dcouvertes. Tout au long des parcours, on jouit de vues superbes sur le massif cantalien et comme chaque circuit dure autour dune heure, on peut mme en faire deux dans la journe. Tous les topo guides se trouvent loffice de tourisme. \ Maylis Jean-Prau \Les Sentiers de limaginaire // Office de Tourisme, 12 GrandRue, 12600 Mur-de-Barrez, gratuit, ouvert toute lanne, 05 65 66 10 16, www.carladez.frDo you speak english ? \ initiation polyglotte \Cest bien connu, plus lapprentissage de la langue se fait tt et moins il est prilleux ! Les coles de langues toulousaines lont bien compris et ont dvelopp pour les bambins des cours trs ludiques. Espagnol, italien et mme japonais, au sein de lassociation franco-japonaise de Labge, tout est possible ! Au choix : leons de chinois avec Langues Power, ou initiation lesperanto au centre culturel Esperanto ? Chez les Petits Bi-lingues, les enfants de trois douze ans sont initis langlais par des animateurs. Les petits participent une session hebdo-madaire le mercredi ou le samedi, ou alors en fin de journe les autres jours, sur une priode allant doctobre juin. Par groupes de 5 10, selon leur ge, ils abordent chaque mois un thme diffrent : les animaux, la ville Tout en samusant, les jeunes apprentis anglophones, sinitient la langue et la dcouverte dune autre culture. Jeux, chansons, marionnettes, dessins ani-ms en VO, ou encore sessions cuisine sont de la partie pour transformer ce temps dapprentissage en divertissement. Pen-dant les vacances scolaires, les Petits Bilingues organisent des goters langlaise. Tea time ! \ Maylis Jean-Prau \Cours de langues // www.languespower.com ; esperanto.toulouse.free.fr ; www.lespetitsbilingues.comLa preuve par six\ chemins de dcouverte \ Cest une proposition qui laisse rveur : une balade sur les sentiers de limaginaire en Carladez. Non, il ne sagit pas dun voyage sur lle de Peter Pan, mais bien dun vritable itinrai-re, o limagination, les matriaux et le savoir-faire des gens du pays ont faonn de nombreuses surprises. Le Carladez, cest un territoire situ au nord de lAveyron, entre lAuvergne et lAubrac, un pays riche de traditions. Ici, les habitants sont devenus peintres ou sculpteurs pour concevoir six jolies faons de dcouvrir leur rgion. Les 6 sentiers de limaginaire traver-sent les villages, guids par 6 thmes diffrents. Bromat, leau est lhonneur, le sentier suit un charmant parcours le long du Siniq. Pour parcourir sans trop de dnivel la route de la pierre Lacroix-Barrez, Binocle La Taupe guide les marcheurs en terre de volcans. Ceux qui voudraient connatre le chevalier et troubadour Guilhem de Bur, doivent retrouver le sentier dhistoi-re du Mur-de-Barrez qui propose une visite des rues du village mdival aux toits de lauzes, domin par le chteau endormi. Le fer sexpose Murols, grce dextraordinaires sculptures jalonnant le parcours. On peut mme croiser Blaise le dragon ! Inutile daller jusqu Oulan-Ba-tor, pour goter aux plaisirs de laventure en famille. La yourte, cet habitat traditionnel mon-gol, est encore dactualit pour plus dun million de personnes au pays de Gengis Khan,. Il a travers les frontires pour faire de nos rves dvasion une ralit. On retrouve cette grande tente circulaire para-chute sur le plateau de Beille, 1800 mtres daltitude pour apprcier, comme il se doit, lhospitalit mongole. Pour en profiter, il y a de multiples for-mules proposes par loffice de tourisme. Il est possible par exemple de commencer son sjour par une courte randon-ne en raquettes la nuit tom-be pour dcouvrir des pentes douces et une nature prser-ve la lueur du flambeau ou du clair de lune. Larrive au campement est salue par un apritif suivi dun dner. La nuit en yourte prend fin au lever du jour pour une nouvelle journe de glisse. Ceux qui ont ensuite envie daller faire un petit tour en Laponie, peuvent se diriger du ct des igloos, construi-re eux mme leur maison et schapper sur un traneau tir par des chiens. \ Maylis Jean-Prau\Office de tourisme des valles dAx // 05 61 64 68 10, www.vallees-ax.com. Environ 90 e par personne pour la for-mule randonne + dner + nuit en yourteVoil trente ans que le Prince de Motordu ra-conte de belles lisses poires . Pour son an-niversaire, il sinvite au festival en compagnie de Pef, son crateur. La 9e dition sarticule autour du thme Des filles, des livres et des garons afin de tordre le cou aux strotypes et mettre fin la guerre des genres, encore bien prsents dans la littrature jeunesse. Parce que des minettes qui veulent devenir pompier et des gars qui jouent la poupe, a existe ! En plus de la prsence de nombreux auteurs et illustra-teurs, les jeunes lecteurs pourront sessayer la cration de livres ou lillustration. Une men-tion spciale est attribuer aux Ptits reporters du Livre. Sous la houlette dun journaliste, ils rdigeront le magazine du festival, tir 1 500 exemplaires ! Au programme aussi, des expo-sitions, notamment une sur lhistoire de la bd et des spectacles pour parler dhistoires entre filles et garons. ne pas manquer le samedi 17h15, la venue des Nbuleuses sur leurs chasses, accompagnes de la fanfare La Pche O Boucan. \ Maylis Jean-Prau \ Festival du livre de jeunesse // 29 et 30.01, Lyce Pierre-Paul-Riquet, Saint-Orens, 05 34 63 98 83, www.association.flj.free.frLivre de franais\ festival \Le monde de deux mains\ dcouverte scientifique \Il y a 27 000 ans, des hommes peignirent leurs mains sur les parois de la grotte de Gargas. Aujourdhui encore, ces 200 mains aux doigts incomplets continuent dinterroger les scientifiques. Cest pour cette raison quen juillet dernier, a ouvert le centre dinterprtation numrique et prhistorique de Gargas, NEST-PLORI@. Depuis, Gargas, la prhistoire non seulement sadmire mais aussi sexplique de faon ludique et interactive. Aprs la visite de la grotte, NESTPLORI@ propose un autre parcours plus aventureux, en utilisant des outils numriques innovants, comme la paroi virtuelle qui permet daccder des endroits inaccessi-bles de la grotte et mme de laisser une empreinte (virtuelle) de sa main. Pour tudier les mystres des mains peintes et com-prendre les menaces qui psent sur cette grotte orne, il faut traverser quelques tapes : Il tait une fois Gargas, Un monde de mains, Dessine-moi un mammouth, Donne-moi ta main Un exprience qui permet de toucher du doigt le monde pr-historique.\ Maylis Jean-Prau \ Les Grottes de Gargas et NESPLORI@ // Aventignan (Hautes-Pyrnes), entre grotte 4 7 , entre grotte et NESPLORI@ 7-12 , 05 62 98 81 50, http://grottesdegargas.free.fr Grottes de GargasYourte Angaka DR37La bonne aventure\ nuite \ DRaprs lcole - jeune publicLe petit dinosaure\ enqute au muse \Autour dune spulture deux squelettes, retrouve dans les rserves du musum, une en-qute est mene et les visiteurs ont tout intrt y prendre part sils veulent en apprendre de belles sur leurs propres origines. La prhistoire, cest trop com-pliqu pour les enfants ? Pas vraiment, surtout quand Mo, un drle de personnage tout en rondeur promne les tout-petits de salle en salle pour leur faire dcouvrir une toute autre pr-histoire. Mo est la recherche de Vnus, son amoureuse et il faut laider la retrouver. Em-barquement immdiat dans un univers mystrieux o le poids de limaginaire est aussi impor-tant que celui de la science. \ Maylis Jean-Prau \Musum de Toulouse // 35, alle Jules-Guesde, 5/8 , gratuit pour les moins de 6 ans, 05 67 73 84 84, www.museum.toulouse.fr.Nous les Minipouss !/ cinma /et aussi :Le rve de leur vieTrois petits Rwandais traver-sent lAfrique pied pour se rendre linauguration de la Coupe du Monde de foot 2010. Africa United part sur un bon pied : prsenter lAfrique aux enfants comme un continent despoir. Sa manire dabor-der sans en avoir lair certains sujets (le Sida, le pouvoir mili-taire, la corruption) est habile mais parfois prise en tau par un scnario naf. Cette fable reste cependant attachante et a le mrite dune prsenta-tion pdagogique dun endroit complexe.\ Alex Masson \Africa United // De Debs Gardner-Pater-son, Path Distribution, sortie le 19.01, ds 6 ansde ses scnarios dans laven-ture dune adolescente ap-prenant grandir malgr elle. Arrietty ayant de plus lin-telligence de se dtourner des sentiers battus pour aborder avec justesse les difficults de certains rites de passage. Une russite tous les niveaux.\ Alex Masson \Arrietty, le petit monde des chapar-deurs // D Hiromasa Yonebayashi, Walt Disney, sortie le 12.01, ds 6 ansCertains se souviennent en-core des Minipouss, la srie danimation sur un peuple de tous petits tres vivant sous nos pieds et vivant de chapar-dage chez les humains de taille classique. Ces personnages extrmement populaires au Ja-pon sont au centre de la nou-velle production Studio Ghibli. Lhistoire est revisite avec lhumanisme habituel du studio dHayao Miyazaki. On retrouve autant son trait que la richesse Coin-coin !\ livre-cd \ Il y a 50 ans, un drle de clown chanteur ravissait les petits qubcois. Les chansons du conteur et pote Claude L-veille sont revisites par des jeunes interprtes de la Belle Province et mises en images dans un livre o lon retrouve les aventures de Noireau le chien, de lne Babouche et de leurs compres. Les textes sont indmodables et mieux encore, ces animaux de la fer-me aux sentiments si humains, transportent les petits bouts dans un monde mi-chemin entre ralit et imaginaire. \ Maylis Jean-Prau \ Clo-Clo-rico ! // d. La montagne secrte, 19,50 , tous publics Chatalors !\ manga \Chi est un petit chat zbr au caractre bien tremp. gar, il a t recueilli par une famille ja-ponaise qui vit dans un immeu-ble o les chats sont interdits. Petit petit, il faudra bien quil oublie ses sales manies. Dans ce manga tout en couleur, Chi et Zohei, son petit compagnon de jeu sont au top du kawai : de grands yeux expressifs, des colres explosives, des souri-res incisifs ! Entirement dans le sens de lecture franais, cest un manga idal pour les fans comme les nophytes. Chi, une vie de chat, Tome 1 // de Konami Kanata, Glnat Kids, 10,55 Pokn foot\ jeu vido \ Qui eut cru que transposer le joyeux monde des Pokmon celui du football pouvait donner un jeu ? Cest en tout cas ce quil sest pass au Japon en 2008 avec la sortie dInazuma Eleven. Alors que cest dj un phnomne au pays du soleil levant, le soft dbarque peine sous nos latitudes. Dans Inazu-ma Eleven, on incarne Mamoru Endou, capitaine dune quipe de foot amateur, qui souhaite remporter un grand tournoi de collgiens. Le principe est sim-ple et calqu sur celui dun jeu de rle assez classique (Pok-mon ?), savoir, composer une quipe et la faire voluer. Vous parcourez donc la carte la recherche de nouvelles recrues, les entranez pour amliorer leurs capacits et tentez de gagner le tournoi. Un systme linaire mais qui a fait ses preuves. Deman-dez aux bestioles de Nintendo. \ Youness Hamelat \Inazuma Eleven // disponible ds le 28.01 sur Nintendo DS, 39,90 , ds 3 ansPierre qui roule... Rolling et les statues-menhirs cest dabord un trs bel album qui raconte lhistoire dun galet chou en Aveyron, l o leau ruisselait il y a bien long-temps. Ce petit bili (galet en breton) na quun seul rve : revoir la mer ! force de conviction, il parvient jusquau rivage en entranant dans se course folle un jolie brochette de belles pierres. Les dessins en noir et blanc dOli-vier-Pierre Douzou ont la force de lpure et la douceur de laquarelle. Les textes sont justes, drles et jouent avec les mots pour mieux dcrire la vie du minral. Rolling, cest aussi une exposition qui entrane les curieux de tous les ges sur les pas du gologue Henri Mattuse. Voil donc une belle occasion de dcouvrir le muse Fenaille de Rodez qui sest taill une belle rputation dans le monde de la pierre. Rolling et les statues-menhirs // dOlivier Douzou aux ditions du Muse Fenaille, ds 6 ans, 13 En posie\ livre \Des coliers hatiens crivent des pomes et les envoient un diteur, alors qu quelques jours prs, lartiste qubcois Rog effectue la mme dmar-che avec ses portraits den-fants hatiens. Un duo de textes et dimages dont le destin tait de se rencontrer sur les pages dun beau livre. Un seul mot en tte : Hati. Car comme le dit le petit Judson Eliona, ici Tout nat, tout vit, tout prit. Cette nature beaut exceptionnelle, je la voudrais immortelle .\ Maylis Jean-Prau \Hati mon pays // Les ditions De la Bagnole, 19 , pour tous38 Chroniques - jeune publicUn manga colo \ dvd \Fort enchanteresse, animaux magiques et message cologi-que : non Yobi, le renard 5 queues nest pas la dernire pro-duction du Studio Ghibli mais ladaptation dune lgende co-renne. Indit chez nous malgr la notorit de son ralisateur, auteur du trs beau Mari Iyagi (Grand Prix Annecy en 2002), ce conte de 2007 sort directement en dvd. Malgr des thmes pro-ches, ce renard natteint certes pas la russite dun Miyazaki. Lui manque cette touche lyrique qui fait la recette du Japonais. Pas de quoi bouder pour autant. Le soin apport aux dessins et la dcouverte dune histoire inconnue (un renard prenant ap-parence humaine, des extraterrestres en panne dans la fort) suffisent remporter ladhsion. \ Baptiste Ostr \Yobi, le renard 5 queues // d. Montparnasse, 15 , ds 5 ans Studios Ghibli Nintendo DS2-1040156 / 3-1040157 2010/EliseAndr 15h : ALBAN MINVILLEHerv SuhubietteCREATION Le Grand Mange des petits riens Chanson - cin - concert autour dun mange pas comme les autres.Tout public partir de 5 ans.> 5 / 4 (tarif rduit)02mercredi15h : LE BIKINI Le Bal des Bouskidou Grand bazar pour petits et grands, un spectacle drider un nounours dpressif ! Enfants de 5 12 ans / Adulte.> 12 Adulte / 10 Enfant18h30 : HALLE AUX GRAINS Aldebert Enfantillages Chansons espigles pour les enfants et leurs parents.Tout public partir de 6 ans. > 14 Adulte / 10 Enfant> PASS Famille: Le Bal des Bouskidou2 adultes + 1 enfant: 26 2 adultes + 2 enfants: 3402mercredi06dimanche1re Course populaire de ski de fond des Pyrnes, style libre et classique, tous les niveaux, de 5 42 km ! Dim. 13 mars 2011 Spectacle merveilleux et international de course de chiens de traineau. Lun. 31 janv. & Mar. 1er fv. 2011 Instant convivial partager et dguster ! Tous les samedis de la saison Beille. Dimanches des vacances au Chioula. Beille & Chioula (page officielle) @BeilleChioula (twitt officiel) www.beille.fr (rservation en ligne) 05 34 09 35 35 www.beille.fr 05 61 64 20 00 www.chioula.fr 05 61 64 60 60 www.vallees-ax.com Mythique en Pyrnes arigeoises Rservez votre samedi a va tre grandiose ! Rgie des Espaces Nordiques des Valles dAx 2011 JanvierPatafils et patatoiles\ de 4 10 ans - Marionnettes \ Un spectacle de marionnettes pour raconter des histoires, des lgendes, des contes daraignes ! Au secours ! Lanimal est mal aim et aussi bien mconnu des enfants. Cest aussi ce que pense Gaston. Jusquau jour o dans la fort, il tombe nez nez avec le professeur Patafil, trange araigne bleue, virtuose en cabriole qui va lui racon-ter de merveilleuses histoires et lui faire pntrer le curieux monde des araignes et leur troit rapport la nature.5 au 29.01, les mer., sam. et dim. 10h - 6 e - Thtre de la Violette - 05 61 73 18 51 Plume, branche, plouf ! Drles despces\ ds 3 ans danse \La Compagnie Bipde recre un voyage sensoriel et potique o le corps est le seul dcor. De la danse contemporaine qui in-vite les enfants propulser leur imaginaire sur les pas des danseurs sinspirant des oiseaux grandes pattes et longs becs... 12 au 29.01, les mer. et sam. 15h - 6 e - Thtre du Grand Rond - 05 61 62 14 85Lincroyable histoire de Cony le sapin\ ds 5 ans Thtre \La compagnie Les Astronambules prolonge le rve de Nol avec une histoire de tol-rance au pays des conifres ! Cony le sapin est choisi pour orner le salon des parents de Millie. La fillette, elle aussi dracine, promet au sapin de retrouver sa fort18 et 19.01 10h et 14h30, le 19.01 15h - 4 / 6 e - Espace St-Cyprien Le Chapeau Rouge - 05 61 22 27 77Petit\ de 18 mois 5 ans Thtre / danse / chant \Cest un parcours initiatique que suit la compagnie Le Rideau Sonnette en ex-primentant lveil des sens par leau, lair et la terre. Trois comdiennes tissent les fils dune mise au monde onirique, celle de Petit. Une belle exprience potique pour les yeux et les oreilles. 19.01 10h30 et 17h - 5,50/6 e - Centre culturel de Ramonville - 05 61 73 00 4822.01 17h, 5/7 e - Mdiathque de Tournefeuille - 05 62 13 21 61 Mira, Mirabelle\ ds 4 ans Thtre \ Je maime, un peu, beaucoup pas du tout . Voil, pour Mirabelle, cest trop dif-ficile de se regarder dans une glace. Mais un jour, tout bascule, Mirabelle se retrouve face son reflet, un reflet en chair et en os qui parle et qui dit quil voudrait bien tre aim. Cest loccasion pour Mirabelle de dcouvrir ses multiples facettes et peut-tre mme dapprendre se rconcilier avec son reflet ? Le thme de limage de soi marquera les plus grands par ses m-taphores dlicates, alors que les situations burlesques rjouiront les plus petits. 19.01 et 28.02 10h30 et 15h30 - 6 e - Centre culturel des Minimes - 05 61 22 51 77Lintrpide soldat de plomb\ ds 7 ans Thtre \Mettre en scne Andersen pour entrer dans la merveilleuse ironie de ses contes, voil un audacieux pari. Alors, Andersen, en dan-dy, entrane les spectateurs dans un espace nigmatique o, au rythme dune bote musique, le petit soldat de plomb affronte une suite vertigineuse dobstacles. 19.01 14h30 et 22.01 19h30 - 6/12 e - TNT - 05 34 45 05 29Les Contes de la Renarde\ ds 4 ans - Contes \Sybille Bligny se met dans la peau de Max, la petite renarde au geste gracieux et lesprit factieux, qui conte, joue et chante tout en posie les histoires et les lgendes de sa ligne renard. Jai sous les pieds un chemin, dans la tte un re-frain, des histoires dans le cur dire partout et ailleurs . Personnage aux mille visages, cette renarde entrane ceux qui lcoutent sur des chemins imaginaires : Pourquoi le soleil vit-il dans le ciel ? Pour-quoi le renard est-il roux ? Pourquoi Gre-nouillo et Serpento devraient-ils rompre leur amiti ? Chaque histoire est joyeuse-ment illustre avec un petit instrument. 20 au 29.01, les mer. et sam. 15h30 - 5 e - Th-tre du Fil Plomb - 05 62 30 99 77La tte lenvers\ ds 7 ans Thtre / musique \Comment faire quand, aprs un horrible cauchemar, on se rveille la tte len-vers ? La rponse est donne par Catheri-ne Pineur dans son livre Les petits rituels. Pour dcouvrir tous ces petits conseils qui permettent dapprivoiser, non seule-ment les cauchemars, mais aussi, petits soucis et disputes, deux comdiennes et un musicien utilisent une malicieuse ar-moire et des accessoires rigolos qui vont chasser les peurs.21.01 10h et 15h, 22.01 16h - 4, 5 et 6 e - Es-pace Bonnefoy - 05 67 73 83 62 Le petit Claus et le Grand Claus\ ds 7 ans Thtre \ Les contes dAndersen, concernent autant les enfants que les adultes. La preuve en image avec le rcit du voyage initiatique de Petit Claus, un jeune homme espigle et plein dingniosit, capable de tous les stratagmes face ladversit. Pour lut-ter contre son frre Grand Claus, bte et cupide, il va inventer des histoires mer-veilleuses.22.01 19h30 - 6/12 e - TNT - 05 34 45 05 29Zygomatique tactique\ ds 4 ans Thtre / musique \ Pour rendre la vie plus zamusante, Pitrouille et Sivoine jouent de la musique, entonnent des chansons de Ricet Barrier et dclament des pomes dApollinaire, de Prvert El-les jouent avec les mots, les sons, les sylla-bes et rendent la vie plus zolie.23.01 16h30, 5/6 e - Salle des ftes de Lauzer-ville (31) - 05 62 24 86 92 temps\ de 3 6 ans - danse et thtre visuel \ En rsidence lUsine, le Carr Blanc/Com-pagnie Michele Dhallu, sest mis en tte de parler aux enfants de la vieillesse. Pour cela, quoi de mieux quun trio compos dune lectrice et de deux danseurs qui en livrent une image scnique et chorgraphique. 27.01 20h - grat.- LUsine, Tournefeuille - 05 61 07 45 1840 agenda - jeune publicJohnny\ ds 8 ans - Marionnettes \ Du thtre de marionnettes pour retracer une histoire de Jack London, une rflexion sociale mme, sur le droit lenfance. Len-fant, cest Johnny, le fils an dune famille amricaine du dbut du XXe sicle. Les autres vont lcole, lui, il courbe lchine lusine. Jusqu en tomber malade : fi-vres, dlires... Si tu tlves pas Johnny, jte donne rien manger ! Mais au rveil, Johnny retrouve une nergie toute nouvelle, celle du rve, de la rvolte et prend la route. Le Tara Thtre offre une mise en scne ci-sele pour un texte la fois fort et gai.30.01 17h 2,50 e - Thtre Paul luard, Cu-gnaux 05 61 76 88 99FvrierLe grand mange des petits riens\ ds 5 ans Cin concert \Herv Suhubiette brode des chansons na-ves, accompagn au piano par Philippe Gel-da. Ensemble, ils tapent et crissent autant quun singulier mange. Car lorigine du mange dHerv Suhubiette, il y a une histoi-re vraie. Celle de Petit Pierre, presque sourd et muet la bouche tordue. On le croit idiot et on linstalle garder les vaches. Il va pas-ser 40 ans rcuprer des matriaux pour construire un gigantesque mange.2.02 15h 4/5 e - Centre Culturel Alban Minville - 05 61 43 60 20La balle rouge\ ds 5 ans Thtre dobjet \Pas de paroles, seulement un bandonon pour accompagner des formes gomtri-ques en mousse qui deviennent de vrita-bles personnages. Ce spectacle retrace les diffrentes tapes de la vie amoureuse, de la rencontre la naissance dun enfant, de lennui la sparation. 2.02 15h 6/12 e - Le Parvis, Tarbes (65) - 05 62 90 06 03Dans ma maison de papier, jai des pomes sur le feu\ ds 7 ans Thtre \Un spectacle ludique et potique, en noir et lumire, qui tisse des liens dhumour et de tendresse entre lenfance et la vieillesse. Une petite fille devient en quelques minutes une vieille dame, mais porte toujours ses chaussures denfant2 au 19.02, les merc. et sam. 15h - 6 e - Thtre du Grand Rond - 05 61 62 14 85Derrire les paupires\ ds 4 ans Spectacle musical \Un voyage dans le monde de Derrire les Paupires, imagin par une petite fille daprs ses lectures. Quand elle ferme les yeux, elle entre dans un univers color, ponctu de chansons, qui hsite entre rve et ralit. Elle entend : Dame Lune habite sur la Lune, elle porte une robe couleur de prune . Cette Dame Lune adore les livres, elle lit mme tout le temps, son livre prfr parle de la Fort aux Papillons, une fort qui se situe juste Derrire les Paupires. 2 au 26.02, merc. et sam. 15h30 - 5 e- Thtre du Fil Plomb - 05 62 30 99 77Quel avenir pour les jeunes ?Si nous voulons que nos enfants consomment encore du poisson,nous devons faire le pari dune pche responsable, respectueuse de la biodiversit marine et cratrice demplois[ Thon rouge juvnile ]Faites un cadeau la plante : rduisez votre empreinte cologique et soutenez le WWF 1986 Panda Symbol WWF - World Wide Fund For nature (Formerly World Wildlife Fund) WWF & living planet are WWF Registered Trademarks / WWF & Pour une plante vivante sont des marques dposes. WWF France. 1 carrefour de Longchamp. 75016 Paris.Notre raison d'trewww.wwf.frArrter la dgradation de l'environnement dans le monde et construire un avenir o les tres humains pourront vivre en harmonie avec la nature.Agissons ensemble maintenant pour offrir nos enfants une plante vivanteRetrouvez-nous sur www.wwf.fr et www.planete-attitude.fr le 1er rseau social nature-environnementQuel avenir pour les jeunes ?Si nous voulons que nos enfants consomment encore du poisson,nous devons faire le pari dune pche responsable, respectueuse de la biodiversit marine et cratrice demplois[ Thon rouge juvnile ]Faites un cadeau la plante : rduisez votre empreinte cologique et soutenez le WWF 1986 Panda Symbol WWF - World Wide Fund For nature (Formerly World Wildlife Fund) WWF & living planet are WWF Registered Trademarks / WWF & Pour une plante vivante sont des marques dposes. WWF France. 1 carrefour de Longchamp. 75016 Paris.Notre raison d'trewww.wwf.frArrter la dgradation de l'environnement dans le monde et construire un avenir o les tres humains pourront vivre en harmonie avec la nature.Agissons ensemble maintenant pour offrir nos enfants une plante vivanteRetrouvez-nous sur www.wwf.fr et www.planete-attitude.fr le 1er rseau social nature-environnementQuel avenir pour les jeunes ?Si nous voulons que nos enfants consomment encore du poisson,nous devons faire le pari dune pche responsable, respectueuse de la biodiversit marine et cratrice demplois[ Thon rouge juvnile ]Faites un cadeau la plante : rduisez votre empreinte cologique et soutenez le WWF 1986 Panda Symbol WWF - World Wide Fund For nature (Formerly World Wildlife Fund) WWF & living planet are WWF Registered Trademarks / WWF & Pour une plante vivante sont des marques dposes. WWF France. 1 carrefour de Longchamp. 75016 Paris.Notre raison d'trewww.wwf.frArrter la dgradation de l'environnement dans le monde et construire un avenir o les tres humains pourront vivre en harmonie avec la nature.Agissons ensemble maintenant pour offrir nos enfants une plante vivanteRetrouvez-nous sur www.wwf.fr et www.planete-attitude.fr le 1er rseau social nature-environnementQuel avenir pour les jeunes ?Si nous voulons que nos enfants consomment encore du poisson,nous devons faire le pari dune pche responsable, respectueuse de la biodiversit marine et cratrice demplois[ Thon rouge juvnile ]Faites un cadeau la plante : rduisez votre empreinte cologique et soutenez le WWF 1986 Panda Symbol WWF - World Wide Fund For nature (Formerly World Wildlife Fund) WWF & living planet are WWF Registered Trademarks / WWF & Pour une plante vivante sont des marques dposes. WWF France. 1 carrefour de Longchamp. 75016 Paris.Notre raison d'trewww.wwf.frArrter la dgradation de l'environnement dans le monde et construire un avenir o les tres humains pourront vivre en harmonie avec la nature.Agissons ensemble maintenant pour offrir nos enfants une plante vivanteRetrouvez-nous sur www.wwf.fr et www.planete-attitude.fr le 1er rseau social nature-environnementLUCHON SUPERBAGNERES PEYRAGUDESLE MOURTISBOURG D'OUEIL LA MONTAGNE !PRS DE CHEZ VOUSHAUTE-GARONNE05 61 99 44 11RESA31.COMhaute-garonne.frCRATION CG31/10/10/2018 - CRDIT PHOTO : CG316/17 ANSSTAGE SKINOUVELLES GLISSES 7 jours / 6 nuits par personne TOUT COMPRIS, partir de52742 agenda - jeune publicPetit Bond\ ds 2 ans Thtre dombres \Ce spectacle arriv tout droit dItalie avec le Teatro Gioco Vita, parle de ceux qui doivent devenir grands et qui chaque jour ralisent les problmes que grandir comporte. Ainsi Petit-Bond regarde le monde de ses grands yeux simples et nafs, il stonne et smer-veille. Lui et ses amis, abordent les grandes questions et les petits drames de la jour-ne. Dans la vie quotidienne, le fait de de-venir grand pose bon nombre de dilemmes existentiels. Mais ce thtre dombre aux personnages attachants, apporte toujours une rponse positive. 5.02 16h30 et 18h - 5,50/6 e - Centre Culturel de Ramonville - 05 61 73 00 48Toutoue\ ds 3 ans Cration visuelle et sonore \Que font les poissons quand ils ne bul-lent pas ? Pour le savoir, un petit poisson nous entrane la dcouverte dun drle de monde aquatique. En fil rouge de cette cration visuelle et sonore, la course-pour-suite amoureuse entre un petit poisson et une anmone de mer. 6.02 15h et 17h, 10,80/12 e - Thtre Musical de Pibrac - 05 61 07 12 11Viens faire le bal \ ds 2 ans Rock \Les quatre lascars de Bouskidou lont an-nonc : ce sera un spectacle drider un nounours dpressif ! Dans le cadre du fes-tival Dtours de chant !, le groupe de rock pour enfants Bouskidou, lance une invita-tion mettre le bazar dans un bal o il ne faut pas hsiter danser. Un concert d-jant et festif envahit ainsi la salle du Bikini. Le groupe le plus populaire de louest vient de sortir son dernier album et reste inpui-sable... Inaltrable ! 6.02 15h - 10/12 e - Le Bikini - 05 62 24 09 50Contes\ ds 4 ans Cinma \Frdric Black sest inspir du folklore ca-nadien pour crer une srie de films dani-mation, quelques annes avant son cl-bre film, Lhomme qui plantait des arbres. Les thmes sont propres aiguiser lima-gination des enfants : libration du soleil kidnapp par un magicien, difficult pour les enfants dassister la parade, peur du Loup-Hurleur, les histoire entre les premiers hommes et les animaux, celles des enfants contre un magicien btonneur6.02 15h30, le 12.02 15h - 3 e - Cinmathque de Toulouse - 05 62 30 30 10Le tablier de maman\ ds 2 ans Conte musical \Pour aborder le thme de la parole et du langage, de la nature et des animaux, une conteuse et une musicienne suivent comme une farandole, lhistoire dun tablier oubli dans le jardin, o toutes les btes de la fort viennent se rfugier. 7.02 15h, le 8.02 9h30, 10h30, 15h30 - 5/6 e - Espace Bonnefoy 05 67 73 83 62Pogo\ ds 3 ans danse \Cette chorgraphie est un voyage port par la danse nergique de Florence Bernard, qui mle toute la technique des acrobaties, passages au sol, ports et suspendus, au bonheur du jeu et de la bagarre de cour de rcration ! Un grand garon et une pe-tite fille, voluent dans une fort dimages projetes. Accompagns par leur lapin, ils traversent une nature tantt lointaine, tan-tt proche, peuple danimaux sauvages : des ours du Kamtchatka, des renardeaux des Vosges Perchs comme des oiseaux, ils vont confondre les plumes et la neige, regarder les btes froces passer, compter les toiles filantes et poursuivre le voyage imaginaire. 8 au 12.02, mar., jeu., ven. 10h, mer. 15h, sam. 17h - 6/9 e - Odyssud - 05 61 71 75 15Court-Miracles\ ds 8 ans Cirque & marionnettes \La cie Le Boustrophdon est ne en 2006, lors dun sjour avec Clown sans fronti-res dans un pays en guerre. Son spec-tacle, cest un camp de rescaps avec les gardiens, les infirmiers, les blesss. Les hommes et les marionnettes se ctoient tout autant que la monstruosit et lhrosme, car le parti pris du Boustrophdon, cest de traiter de sujets graves de faon dcale, avec humour et surtout avec espoir. 11.02 20h30, 12.02 18h - 13/15 e - Salle Nou-garo - 05 61 93 79 40 Zoom arrire\ Tout public Festival de cinma \Lantiquit est lhonneur avec cette 5e di-tion du festival. Ave Pplum ! Un beau titre pour de belles dcouvertes, notamment au sein de la Cinmathque junior : des films, mais aussi des rencontres et de la musique. Loccasion galement de dcouvrir des cin-concerts, ceux-l mmes qui ont fait le bonheur de vos grands-parents.15 au 26.02 Cinmathque de Toulouse - 05 62 30 30 10Je me souviens\ ds 5 ans Thtre de papier \En partenariat avec le festival Made In Asia, une trange histoire nous est conte en sui-vant le cours du fleuve Han. Eun-Young vient de retrouver son album de photos denfan-ce. Alors, elle va jouer le reconstituer, la manire dun livre pop-up. Elle manipule des mobiles de cartons, cre des silhouettes de papier dessines lencre de Chine, des visages, des histoires qui transportent le spectateur loin, bien loin, dans les Terres du Milieu, au temps de lenfance dEun-Young, l-bas Soul ou dans les lointaines rizi-res. Un spectacle en forme de voyage.16.02 10h30 et 17h - 5,50 / 6 e - Centre culturel de Ramonville 05 61 73 00 48Za Ni Mo sans queue ni tte\ ds 4 ans danse \La Cie Myriam Naisy-LHlice, convie les spectateurs dans une pension de famille la Jacques Tati o se croisent un singe matre dhtel, une cochonne maniaque de la pro-pret, un lzard paresseux et une vieille pie croqueuse de diamant. Sans oublier la gre-nouille qui se lance dans une danse sur lin-narrable Serpent Piton de Charles Trenet. 17.02 10h et 14h30 - 4/5 e - Centre culturel Alban Minville - 05 61 43 60 20Tremblements de tte\ ds 6 ans Spectacle musical \Herv Suhubiette fait ressurgir en musique et en image des histoires de temptes, de celles qui provoquent des tremblements de tte . Pour se rassurer contre le vent qui se dchane, on fait un goter de nuit, on mlange cornichon et confiture de groseille et on transforme le lit en bateau alors que leau envahit la chambre.18.02 10h, 14h30 et 19h - 5/6 e - Espace Bonne-foy - 05 67 73 83 62Cest pas pareil\ ds 3 ans Thtre dobjet \Au rythme des petits, une comdienne froisse le papier, le dcoupe et fabrique un monde musical en clair obscur o il est question de tolrance et dacceptation de lautre. 21 au 26.02 10h, mer. 10h et 15h, sam. 10h et 17h - 6/9 e - Odyssud - 05 61 71 75 15Contes du loup quen dit long \ ds 3 ans Contes & thtre \ Il marrive dtre loup , raconte le conteur Frdric Naud. Tout a, cest cause de sa grand-mre aux yeux froces, qui portait toujours une carabine parce quelle aimait seulement la soupe dogre ! Alors par ma-gie, quand le petit-fils raconte des contes dogre, il devient loup. 23.02 au 5.03 - horaire variable - 6 e- Thtre du Grand Rond - 05 61 62 14 85Seule dans ma peau dne\ ds 8 ans Thtre \Une enfant sous sa peau dne devient une jeune fille. Pour relire le conte la lumire de ltrange difficult de grandir, la danseu-se sexprime en langue des signes, accom-pagne dune voix off. 25.02 20h30 - 5,50/ 8/10 e - Centre Culturel de Ramonville 05 61 73 00 48Les exposIllusions, a trompe normmentCest loccasion pour les enfants dexpri-menter leurs cinq sens, et mme peut-tre plus. Cette exposition cre Paris au Palais de la Dcouverte en 2007, invite le visiteur, jeune ou pas, dans son univers tonnant et potique. Le parcours la fois rel et fantas-tique, passe par la Maison Perche, le Grand Dballage L, on fait lexprience dillu-sions spectaculaires rvlant la fragilit de notre perception : mirages visuels, auditifs et tactiles qui jouent avec nos sensations, pour nous faire faire de surprenantes et droutan-tes dcouvertes. 11.01 au 23.04, Odyssud, 05 61 71 75 15Tutus et pointesLes premiers tutus, ceux du sicle de Louis XIV, pesaient 14 kilos et se portaient plus longs. Symbole de la danse et costume po-tique, ce bleu de travail des petits rats de lopra, traverse les sicles et sallge, jamais trs loin des fameux chaussons pointes. Dessous grivois de cabaret ou cercle magi-que des ballets chorgraphiques, lobjet fait du bruit et fait aussi rver. Pour entrer dans son histoire, le Thtre du Capitole propose une exposition la porte de tous. 7 au 26.02, Centre dAnimation Soupetard, 05 61 58 35 54Matrialiser lmotionDans le cadre de la thmatique, Le corps comme terrain dexploration , les personna-ges sculpts par Chantal Thomas, montrent par leurs attitudes, plusieurs formes dmo-tions. 8.02 au 3.03, Espace Saint-Cyprien, 05 61 22 27 77avec le soutien dew w w . r s f . o r gSOUTENEZ REPORTERS SANS FRONTIRES A C H E T E Z L E N O U V E L A L B U M100 PHOTOS DEDAVID BURNETTPOUR LA LIBERT DE LA PRESSELINFORMATION EST PRCIEUSE, PROTGEONSLA ENSEMBLE David Burnett/Contact Press ImagesEN VENTE PARTOUT ET SUR BOUTIQUE.RSF.ORG9,90 SEULEMENTRSF 265x365 KARIBOO.indd 1 06/01/11 13:3944des et exercices adapts lge des enfants (3-4 ans, 5-6 ans, 7-9 ans). En compagnie dune formatrice native.Jeu. ou ven. partir de 17h en fonction de lge nc - ZEPLGRAOUNDE - TOUL. - 05 62 30 11 80De 7 12 ans [Thtre]SUR LES PLANCHES A partir de jeux et dexercices ludiques, approche des diffrentes techniques du jeu thtral et construction dune pice qui sera joue en fin danne. Par la Cie Plume dOurs.Un samedi par mois de 10h 17h - 90 e par trim - renseignements et inscriptions - THEATRE DU CHIEN BLANC - 06 63 69 90 66De 4 9 ans [Thtre]ATELIER THTREDe 4 6 ans mar. 17 hDe 7 9 ans mar. 18 hMise en scne, expression corporelle et vocale, initiation aux dcors - Trimestre soit 10 san-ces/80 e ZEPLGRAOUNDE - TOUL. - 05 62 30 11 80Tous ges [Cirque]ATELIER CIRQUEActivits au sol : acrobatie, mini trampoline, ports acrobatiques, expression corporelle, danse. Activits ariennes, quilibre sur matriel. Du lun. au ven., toute la journe et en soire Autour de 200 e lanne - COLE DE CIRQUE - BLAGNAC 05 61 44 79 68Tous ges [Sport]COURS DE TAEkWONDOLe club agr Jeunesse et Sports initie les enfants aux arts martiaux et au taekwondo (cours enfant et ado).Mer. et sam. de 14h 17h TOULOUSE COLE DARTS MARTIAUX - TOUL. 06 09 74 23 40 et http://teamtkd.free.frDe 4 15 ans [Sport]COURS DE CAPOIERALassociation Ginga Nag Toulouse donne des cours par classe dge dans les MJC de la ville (Croix-Daurade, Ancely, Patte doie, Croix-de-Pierre, Pont-des-Demoiselles, Montaudran, Route de Saysses, Bagatelle)Tous les jours - DIVERS LIEUX - TOUL. 06 99 04 49 38 / 06 12 95 68 19 et www.ginganagotou-louse.comDe 7 13 ans [Thtre]COURS DE THTRETravail sur une pice, apprentissage de la scne, formation dune troupe. Mer. de 17h 18h30 COLE DE THEATRE FITE TOUL. 05 62 16 00 78De 5 12 ans [arts plastiques]ATELIER DESSIN ET PEINTUREA partir dune oeuvre qui change chaque sance, les enfants apprennent des techni-ques de lart plastique. Mer. de 9h15 12h30 et sam. de 9h30 12h30 partir de 32 e - LE GRIBOUILLARD TOUL. 09 54 45 18 29De 6 15 ans [arts plastiques]ATELIER DAPPRENTISSAGE DE LARTCours hebdomadaires et stages mensuels (une fois par mois le samedi aprs-midi) dinitiation aux techniques de lart plastique. partir de 90 e - FJEPS - BLAGNAC - 05 61 71 43 81Toute lanne :De 5 7 ans et 7 10 ans [arts plastiques]ATELIER DU MERCREDIRencontre triangulaire entre un public, des oeuvres et une artiste intervenante. Un bel espace dexprimentation.De 15h 17h - Rs. oblig. nc - MUSEE LES ABATTOIRS - TOUL. - 05 62 48 58 07De 3 9 ans [Musique]INITIATION MUSICALEJeux musicaux adapts la maturit de cha-que enfant. Les enfants abordent la musique de lexprimentation sensorielle (corps, voix, instrument) jusquau solfge.Se renseigner pour horaires et tarifs - DO RE MI FA SOLEIL MURET - 05 61 51 50 00 Moins de 3 ans [Musique]MUSICOTHRAPIELa musique utilise de faon active et ludi-que en tant que soutien thrapeutique. En accompagnement individuel ou collectif.Se renseigner pour horaires et tarifs - DO RE MI FA SOLEIL MURET - 05 61 51 50 00De 2 14 ans [animaux] LA FERMEUne journe complte la ferme : traite des nesses, faonnage des savons, etc.Mer. de 15h 18h - 13 e Sur rservation PAYSANERIE - LISLE JOURDAINDs 4 ans [Sport]ESCALADECours descalade pour les petits. Grimper, cest apprendre se connatre ! Se renseigner pour horaires - partir de 85 e - SOLO ESCALADE - LUNION 05 34 25 01 45 Tous Publics [Pluridisciplinaire]LES SENS DU SAVOIR Icatenga est un concept unique situ aux portes de Toulouse. Un espace de 150 m2 pour faire le plein dactivits. Au menu, cours de cuisine, ateliers arts cratifs, des-sin, spectacle, cours de langues trangres (anglais, espagnol, chinois), sport, sant... Un lieu pour changer et partager.Se renseigner pour tarifs et horaires selon activit - ICATENGA SAINT-JEAN 05 34 25 32 31De 2 3 ans [arts plastiques]ATELIER DE LOISIRS CRATIFSApprentissage de diffrentes disciplines adaptes aux tout-petits : peinture, collage, modelageJeu. 9h30 nc ZEPLGRAOUNDE - TOUL. - 05 62 30 11 80 De 4 6 ans [Thtre & Musique]INITIATION ARTISTIQUE Initiation artistique au thtre et la musique par la Cie Plume dOurs. Dcouverte des instruments, apprentissage des notions de scne, construction des premiers personna-ges...75 e par trim - renseignements et inscriptions - CIE PLUME DOURS - Quartier Mdiathque Marengo - TOUL. - 06 63 69 90 66De 3 9 ans [anglais]SPEAk ENGLISHAteliers dveil langlais avec des mtho-15h 2,50 e/pers - rs. oblig. MUSEE SAINT-RAYMOND TOUL. - 05 67 73 81 642, 9, 16, 23/02De 5 10 ans [arts]LES ATELIERS DU MERCREDIUne rencontre triangulaire entre un public, des uvres et une artiste intervenante. Conus comme un espace dexprimenta-tion, ces ateliers permettent une approche plastique des diffrents processus de cra-tion de lart moderne et contemporain.De 15h 17h - rs. oblig. nc - MUSEE LES ABATTOIRS - TOUL. - 05 62 48 58 002, 9, 16, 23/02De 4 6 ans [dcouverte]JE SUIS LIVREDes ateliers dcouverte en trois temps : visite, lecture et cration plastique autour du livre. En fonction de la programmation du muse ou de lunivers dun auteur, les pro-ductions de latelier peuvent sorienter vers des formes multiples.De 15h 17h MEDIATHEQUE DES ABATTOIRS - TOUL. - 05 62 48 58 002, 9, 16/02De 6 12 ans [environnement]NOS AMIES LES ABEILLESLes mercredis de lenvironnement, cest un atelier pdagogique, un conte mais aussi la construction collective dune ruche et sa d-coration... Pour tout savoir sur les zabeilles !De 14h 16h30 grat sur rs. - MAISON DE LENVIRONNEMENT TOUL. 05 34 31 97 002, 9, 16, 23/02De 5 12 ans [arts plastiques]ExPRESSION PLASTIQUEInitiation aux diffrents domaines de lart plastique sous la houlette de Florence Tar-bouriech.De 15h 16h15 (5/8 ans) et de 17h30 19h (9/12 ans) grat ESPACE BONNEFOY TOUL. 05 67 73 83 605/02Ds 7 ans [arts]Janvier12, 19, 26/01De 5 12 ans [arts plastiques]ExPRESSION PLASTIQUEInitiation aux diffrents domaines de lart plasti-que sous la houlette de Florence Tarbouriech.De 15h 16h15 (5/8 ans) et de 17h30 19h (9/12 ans) grat ESPACE BONNEFOY TOUL. 05 67 73 83 6012, 19, 26/01De 4 6 ans [dcouverte]JE SUIS LIVREDes ateliers dcouverte en trois temps : visite, lecture et cration plastique autour du livre. En fonction de la programmation du muse ou de lunivers dun auteur, les pro-ductions de latelier peuvent sorienter vers des formes multiples.De 15h 17h MEDIATHEQUE DES ABATTOIRS - TOUL. - 05 62 48 58 0010, 17, 24, 31/01Enfants [Thtre]LATELIER THTRE DE LABGELassociation A Vent-Scne propose un parcours de techniques thtrales adapt aux enfants pour amener une meilleure connaissance de soi.Les lun 17h30 - SALLE DES FETES - LABEGE 06 03 50 69 4815/01De 7 10 ans [arts plastiques]AUTOPORTRAIT IMAGINAIREInitiation ludique au modelage, partir des sculptures du muse, en compagnie de Laure Giraudeau, artiste plasticienne.14h 4,60 e - rs. oblig. MUSEE SAINT-RAY-MOND TOUL. - 05 67 73 81 6415/01De 9 12 ans [art cratif]JINVENTE UN DCORDans le cadre du ballet prsent au Thtre du Capitole, Alice aux pays des merveilles, les enfants sont invits prendre la place du d-corateur pendant un atelier haut en couleurs.Sam. 14h - rs. oblig. - THEATRE DU CAPITOLE - TOUL. - 05 61 63 13 13 15/01De 6 12 ans [nature]DCOUVERTE LUDIQUE DES OISEAUx PYRNENS 14h, on se penche sur le coq de Bruyre et 16h sur les grands rapaces.Sam. 14h et 16 h- rs. oblig. - grat. - OBSERVA-TOIRE DE LA MONTAGNE ORLU - 05 34 44 18 18 15/01Ds 7 ans [arts]LATELIER DES PTITS ARTISTESDessiner, modeler, peindre, mimer autant dactivits que les enfants peuvent pratiquer les samedis pour sinitier aux pratiques ar-tistiques. Au programme du jour, un atelier intitul Pour qui sont ces serpents .De 14h30 et 17h 10 e - rs. oblig. MUSEE DES AUGUSTINS TOUL. - 05 61 22 39 0315/01Parents / Enfants de 0 6 ans [Lecture]QUELLE HISTOIRE ! Un moment de partage et de dcouverte ou chacun pourra intervenir dans la lecture du livre par le biais dlments htroclites. Ce temps sera suivi dune visite ludique du muse.De 15h30 17h - MEDIATHEQUE DES ABAT-TOIRS - TOUL. - 05 62 48 58 0016/01Ds 7 ans [dcouverte opra]LES FICELLES DU SPECTACLELes familles sont invites dcouvrir la sc-nographie, les lments techniques et histo-riques de lopra Les Fianailles au couvent.Dim. 10h45 - rs. oblig. - THEATRE DU CAPI-TOLE - TOUL. - 05 61 63 13 1319/01De 4 6 ans [visite dcouverte]LE JEU DES ANIMAUxLes animaux jouent cache-cache sur les uvres du muse. Les enfants sauront-ils les retrouver ? Prsence dun adulte obligatoire.14h30 2,50 e - rs. oblig. MUSEE SAINT-RAY-MOND TOUL. - 05 67 73 81 6419/01De 7 10 ans [Jeux] QUOI JOUE-T-ON ?Le muse Saint-Raymond invite les enfants dcouvrir et manipuler des jeux et jouets des enfants grecs et romains de lAntiquit.14h30 - 4,60 e - rs. oblig. MUSEE SAINT-RAY-MOND TOUL. - 05 67 73 81 6426/01De 9 10 ans [dessin]ATELIER AVEC LILLUSTRATRICE JUDITH GUEYFIERAprs une visite commente de lexposition Martin des colibris , Judith Gueyfier in-vitera les enfants prolonger ce travail en explorant les thmes prsents dans le livre pour un atelier de dessin et de dcouverte dune technique, le monotype, proche de la gravure.De 15h 17h grat rs. oblig. BIBLIOTHEQUE FABRE TOUL. - 05 62 26 79 1629/01Ds 7 ans [arts]LATELIER DES PTITS ARTISTESDessiner, modeler, peindre, mimer autant dactivits que les enfants peuvent pratiquer les samedi pour sinitier aux pratiques artisti-ques. Aujourdhui les enfants auront le plaisir de sattaquer la terre avec latelier His-toire de btes .De 14h30 et 17h 10 e - rs. oblig. MUSEE DES AUGUSTINS TOUL. - 05 61 22 39 03Fvrier2/02De 3 4 ans [visite dcouverte]A PETITS PASCette visite permet aux tout-petits (3-4 ans) de dvelopper leur sens de lobservation. Prsence dun adulte obligatoire.LATELIER DES PTITS ARTISTESDessiner, modeler, peindre, mimer autant dactivits que les enfants peuvent pratiquer les samedis pour sinitier aux pratiques ar-tistiques. Latelier du jour intitul Famille en scne ncessitera lutilisation de techni-ques mixtes.De 14h30 et 17h 10 e - rs. oblig. MUSEE DES AUGUSTINS TOUL. - 05 61 22 39 035/02De 4 6 ans [arts plastiques]AUTOPORTRAIT IMAGINAIREEn compagnie de Laure Giraudeau, artiste plasticienne, les plus jeunes dcouvrent la technique du modelage. Les parents peuvent assister lactivit.14h30 4,60 e - rs. oblig. MUSEE SAINT-RAY-MOND TOUL. - 05 67 73 81 647, 14, 21, 28/02Enfants [Thtre]LATELIER THTRE DE LABGELassociation A Vent-Scne propose un parcours de techniques thtrales adapt aux enfants pour amener une meilleure connaissance de soi.Les lun 17h30 - SALLE DES FETES - LABEGE 06 03 50 69 48 9/02De 7 10 ans [arts plastiques]LES PETITS MOSASTESUn atelier ludique pour sinitier la technique de la mosaque antique.14h 4, 60e - rs. oblig. MUSEE SAINT- RAYMOND TOUL. - 05 67 73 81 6412/02Ds 7 ans [arts]LATELIER DES PTITS ARTISTESDessiner, modeler, peindre, mimer autant dactivits que les enfants peuvent pratiquer les samedi pour sinitier aux pratiques ar-tistiques. Au menu du jour un travail sur le carnet de voyage via laquarelle.De 14h30 et 17h 10 e - res. oblig. MUSEE DES AUGUSTINS TOUL. - 05 61 22 39 0312/02Ds 8 ans [Chant]CHANTER EN CHUR ET EN FAMILLEAutour de lopra Les Fianailles au couvent, le thtre du Capitole propose de partager en famille le plaisir de chanter en associant les voix des parents et des enfants. Sam. 17h - Rs. oblig. - THEATRE DU CAPI-TOLE - TOUL. - 05 61 63 13 1313/02Parents / Enfants [arts plastiques]LES ATELIERS DU DIMANCHEAdultes et enfants se retrouvent pour me-ner une exprience singulire autour des uvres. Une heure dans le muse suivie dune heure en atelier encadr par lartiste-mdiatrice Florence Carbonne pour se faire un regard sur la proposition artistique des Abattoirs.De 15h 17h - Rs. oblig. nc - MUSEE LES ABATTOIRS - TOUL. - 05 62 48 58 0016/02De 4 6 ans [visite dcouverte]LE JEU DES ANIMAUxLes animaux jouent cache-cache sur les uvres du muse. Les enfants sauront-ils les retrouver ? Prsence dun adulte obligatoire.10h30 2,50 e - rs. oblig. MUSEE SAINT- RAYMOND TOUL. - 05 67 73 81 6419/02Ds 7 ans [arts]LATELIER DES PTITS ARTISTESDessiner, modeler, peindre, mimer autant dactivits que les enfants peuvent pratiquer les samedis pour sinitier aux pratiques artis-tiques. Latelier du jour sintitule Tarot des monstres .De 14h30 et 17h 10 e - rs. oblig. MUSEE DES AUGUSTINS TOUL. - 05 61 22 39 0319/02Parents / Enfants de 0 6 ans [Lecture]QUELLE HISTOIRE ! Un moment de partage et de dcouverte ou chacun pourra intervenir dans la lecture du livre par le biais dlments htroclites. Ce temps sera suivi dune visite ludique du muse.De 15h30 17h - MEDIATHEQUE DES ABATTOIRS - TOUL. - 05 62 48 58 0023/02De 3 4 ans [visite dcouverte]A PETITS PASCette visite permet aux tout-petits (3-4 ans) de dvelopper leur sens de lobservation. Prsence dun adulte obligatoire.10h30 2,50 e/pers - rs. oblig. MUSEE SAINT-RAYMOND TOUL. - 05 67 73 81 6423/02De 7 10 ans [dcouverte muse]PASSE TON DIPLME DARCHOLOGUESix preuves sont raliser pour approcher ce passionnant mtier tout en dcouvrant de manire ludique le muse.14h 2,50 e - rs. oblig. MUSEE SAINT- RAYMOND TOUL. - 05 67 73 81 6428/02 et 1/03De 7 10 ans [Stage]AMUSONS NOUS AU MUSECe stage de deux jours propose les activits suivantes : Le jeu des animaux, Sur les pas dHercule, Je mhabille comme un Romain, Le prisonnier des Dieux et Les petits mosastes.De 10h30 12h et de 14h 16h 18,40 e - rs. oblig. MUSEE SAINT-RAYMOND TOUL. - 05 67 73 81 6428/02 au 2/03Ds 8 ans [Sport]STAGE DESCALADE EN SALLEDurant trois aprs-midi successives, ce stage tous niveaux permet dessayer les-calade en continu tout en labordant de manire ludique et scurise. Stage pour les moins de 8 ans aux mme dates de 10h30 12h (30 e).De 14h 17h 54 e - SOLO ESCALADE TOUL. 05 34 25 01 4528/02 au 4/03De 9 13 ans [audiovisuel]TV NEWSTout en permettant aux enfants de sappro-prier les outils de la production tlvisuelle, ce stage sera aussi pour eux loccasion de rinventer le genre du journal tlvis et de raliser leurs propres missions. Au menu, lecture dimages, conceptions de magazines, trucages, cration de jingles, tournage et montage vidoDe 9h30 12h30 et de 14h 17h 50 e - CENTRE CULTUREL BELLEGARDE TOUL. 05 62 27 44 88 28/02 au 4/03Collgiens [Langue trangre]Stage intensif dallemandLes diffrents types dexercices et de sup-ports utiliss permettent de renforcer les capacits et de combler les lacunes en renforant la motivation de lapprentissage. Dernier dlai pour inscriptions et test : une semaine avant dbut des cours.De 9h 12h15 198 e - GOETHE INSTITUT TOUL. - 05 61 23 28 2728/02 au 4/03De 5 12 ans [arts plastiques]LE MOYEN- GEPendant les vacances, ce stage, qui prend appui sur lexposition du moment, invite les enfants dcouvrir les uvres et sex-primer en exprimentant des techniques varies. Le thme de cette session est le le Moyen- ge.De 10h 12h (5/7 ans) et de 14h 17h (8/12 ans) grat ESPACE BONNEFOY TOUL. 05 67 73 83 6028/02 au 4/03De 8 12 ans [arts plastiques]CONSTRUCTION PLASTIQUELe service Action Culturelle de Blagnac pro-pose aux enfants de participer llaboration collective dun film danimation. Lors de ce stage, ils pourront faonner et modeler des dcors et personnages.De 9h 12h et de 14h 17h grat SERVICE ACTION CULTURELLE BLAGNAC 05 61 71 75 3828/02 au 11/03Tout public [Cration]FABRICATION DE JEUxEn cho lexposition Illusions, a trompe normment , la ludothque propose pen-dant les vacances de fvrier des ateliers de fabrication de jeux doptique.Grat LUDOTHEQUE BLAGNAC 05 61 71 75 30Mars1er et 2/036 8 ans [arts]AVENTURIERS DE LART partir dune thmatique choisie en lien avec les uvres prsentes, les stages Aventuriers de lArt proposent dapprendre regarder les uvres dart en donnant les cls et denrichir les pratiques artistiques. Et pour ces vacances dhiver, le thme est Zoom sur les zobjets .Mar. de 10h 12h et de 14h 16h30 et mer. de 10h 12h30 30 e - rs. oblig. MUSEE DES AUGUSTINS TOUL. - 05 61 22 39 031er au 3/03De 10 18 ans [Thtre]INITIATION AU THTRELe thtre Jules Julien propose une nouvelle session de formation aux techniques du thtre contemporain qui sera conclue par une reprsentation publique le jeudi 19h.De 10h 17h 50 e - Thtre Jules Julien TOUL. - 05 61 25 79 922 et 3/039 11 ans [arts]AVENTURIERS DE LARTA partir dune thmatique choisie en lien avec les uvres prsentes, les stages Aventuriers de lArt proposent dapprendre regarder les uvres dart en donnant les cls et denrichir les pratiques artistiques. Et pour ces vacances dhiver, le thme est Zoom sur les zobjets .Mer. de 14h 16h30 et jeu de 10h 12h30 et de 14h 16h30 30 e - rs. oblig. MUSEE DES AUGUSTINS TOUL. - 05 61 22 39 032 au 4/03De 5 10 ans [art]LES ATELIERS VACANCESCes ateliers-stages penss sur trois aprs-midi conscutives proposent aux enfants une dmarche contemporaine lie lactua-lit des Abattoirs. Avec une artiste mdia-trice, ils laborent un travail cratif depuis la conception jusqu la ralisation.De 15h 17h - rs. oblig. nc - MUSEE LES ABATTOIRS - TOUL. - 05 62 48 58 002 et 9/03De 4 6 ans [dcouverte]JE SUIS LIVREDes ateliers dcouverte en trois temps : visite, lecture et cration plastique autour du livre. En fonction de la programmation du muse ou de lunivers dun auteur, les pro-ductions de latelier peuvent sorienter vers des formes multiples.De 15h 17h MEDIATHEQUE DES ABATTOIRS - TOUL. - 05 62 48 58 002 et 9/03De 5 12 ans [arts plastiques]ExPRESSION PLASTIQUEInitiation aux diffrents domaines de lart plastique sous la houlette de Florence Tar-bouriech.De 15h 16h15 (5/8 ans) et de 17h30 19h (9/12 ans) grat ESPACE BONNEFOY TOUL. 05 67 73 83 607 et 8/03De 7 10 ans [arts plastiques]PORTRAIT ET COULEURSLes enfants sont invits raliser un portrait en bas-relief daprs les oeuvres du muse. Il sera peint en employant des pigments et du lait. Ce stage est anim par Soraya Hen-riques.Lun. de 14h 17h, mar. de 10h 12h30 et de 13h30 17h 25 e - rs. oblig. MUSEE SAINT-RAYMOND TOUL. - 05 67 73 81 647 au 9/03+ et - de 8 ans [Sport]STAGE DESCALADE EN SALLEDurant trois aprs-midi successives ce stage tous niveaux permet dessayer lescalade en continu tout en labordant de manire ludi-que et scurise. De 10h30 12h (pour les moins de 8 ans) 30 e - SOLO ESCALADE TOUL. 05 34 25 01 45De 14h 17h (pour les plus de 8 ans) 54 e - SOLO ESCALADE TOUL. 05 34 25 01 457 au 11/03De 6 12 ans [arts plastiques]JEUx DE FILS ET DE COULEURSPour approcher la matire textile, les enfants sont invits raliser diverses exprimen-tations comme des colorations de tissus lencre ou la peinture ou lutilisation de fils de couture pour colorer des surfaces papier.De 14h 17h 30 e - CENTRE CULTUREL BEL-LEGARDE TOUL. 05 62 27 44 887 au 11/03De 4 6 ans [arts plastiques]MES HABITS EN COULEURCette semaine les enfants vont se fabriquer une nouvelle garde-robe pour le moins inso-lite, potique, imaginaire et surtout haute en couleurs. Ils imaginent et ralisent leur ves-tiaire idal en utilisant le dessin, les crayons de couleur, la peinture et le collage.De 10h 12h 25 e - CENTRE CULTUREL BEL-LEGARDE TOUL. 05 62 27 44 888 et 9/036 8 ans [arts]AVENTURIERS DE LART partir dune thmatique choisie en lien avec les uvres prsentes, les stages Aventuriers de lArt proposent dapprendre regarder les uvres dart en donnant les cls et denrichir les pratiques artistiques. Et pour ces vacances dhiver, le thme est Zoom sur les zobjets .Mar. de 10h 12h et de 14h 16h30 et mer. de 10h 12h30 30 e - rs. oblig. MUSEE DES AUGUSTINS TOUL. - 05 61 22 39 039 et 10/039 11 ans [arts]AVENTURIERS DE LART partir dune thmatique choisie en lien avec les uvres prsentes, les stages Aventuriers de lArt proposent dapprendre regarder les uvres dart en donnant les cls et denrichir les pratiques artistiques. Et pour ces vacances dhiver, le thme est Zoom sur les zobjets .Mer. de 14h 16h30 et jeu de 10h 12h30 et de 14h 16h30 30 e - rs. oblig. MUSEE DES AUGUSTINS TOUL. - 05 61 22 39 0345STAGES & ATELIERS \ JEUNE PUBLICQuand on lui demande quand remonte son got pour le militantisme, Xavier Renou rpond quil est engag politiquement depuis ses douze ans et demi. Un int-rt prcoce qui le place invitablement sur le chemin de la contestation. Originaire de Caen, il sinscrit Sciences-Po Paris et profite de ses annes dtudes pour se frotter aux luttes syndicales, le plus souvent aux cts de, plutt quau sein des organisations militantes lexception du groupe antifasciste et libertaire Scalp-REFLEX, dont il est membre. En 1998, peu port sur la chose militaire, il part en coopration en Afrique du Sud, o il occupe un poste denseignant-chercheur pendant deux ans. La politique et notamment le mouvement altermondialiste restent au cur de ses proccupations et, de retour en France, il participe ldition de jeux de socit engags comme Atomic Business sur le thme de la prolifration nuclaire ou Des thunes et des ur-nes , o les joueurs doivent utiliser tous les moyens mis leur dis-position ( dmagogie, magouilles, promesses en lair et coups de poignards dans le dos ) pour devenir prsident de la Rpublique. Aprs un passage dans lhumanitaire en Algrie o il gre un projet daide aux enfants victimes du tremblement de terre de 2003, Xa-vier Renou devient charg de campagne chez Greenpeace France qui vient alors de remettre en place sa campagne historique contre la relance de larme nuclaire. Dix-huit mois plus tard, Greenpeace met un terme la campagne. Lui, dcide de poursuivre la lutte. Epaul par un groupe de militants, il organise une premire action, de manire informelle, contre le premier tir dessai du missile fran-ais M51. Cette action choue puisquon ne retarde le tir que de vingt minutes. Cest l que lon prend conscience de la ncessit de se former laction et que lon dcide dorganiser le premier stage des Dsobissants en dcembre 2006. Dans les stages de dsobissance, qui sadressent aussi bien aux militants expriments quaux dbutants, on apprend pr-parer une action et interpeller les mdias, on dcouvre des techniques de blocage et de rsistance et on rvise ses droits en cas dinterpellation par la police. La dsobissance civile, ce nest pas quelque chose de nouveau mais on a oubli les victoires et les outils. Il faut revenir des formes de lutte qui taient cel-les du mouvement ouvrier avant la bureaucratisation des syndi-cats . Premire diffrence avec le militantisme lancienne, chez les Dsobissants, on trouve des gens venus de tous horizons, des gens qui luttent pour des causes diffrentes mais qui ont en commun des valeurs et des adversaires . Un activisme nouvelle gnration donc, multicarte et ouvert tous les gens qui par-ticipent nos actions peuvent tre membres de partis politiques, dONG, dassociations. On ne leur demande pas do ils viennent ni pour qui ils votent . Pas plus quon nexige deux quils en-dossent le rle du moine-soldat qui sacrifie toute vie prive. Il y a beaucoup de gens qui veulent respecter un quilibre entre leur engagement et leur vie personnelle et qui ont peur de rentrer dans une organisation qui va rclamer beaucoup de leur part. Nous, nous relayons des appels laction et les gens peuvent dcider de mettre un pied dans lengagement en participant de manire ponctuelle. Cest une porte dentre vers le militantisme. Une porte dentre dautant plus sduisante que, loin dtre ta-bou, le plaisir dtre et dagir ensemble fait partie intgrante de la dmarche des Dsobissants si on nest pas heureux quand on milite, on sessouffle trs vite . Do une crativit exacerbe et une prfrence pour les actions dcales et parfois tordantes qui, en donnant une saveur particulire au message, permettent non seulement de dsamorcer la violence mais aussi de recruter de nouveaux militants. Les stages sexportent dailleurs en Belgi-que, en Italie, au Qubec, au Liban et en Palestine. On senrichit des luttes des autres, on va mener des actions ltranger et des trangers viennent ici lutter avec nous. Il y a une dynamique qui samplifie trs clairement. Une bonne nouvelle pour cet activiste venu au militantisme parce quil tait, dit-il, trop heureux. Jai eu une enfance formidable et je nai jamais manqu de rien. Mais jai eu trs tt la conscience que ctait la fois du pur hasard et une injustice profonde que certains, comme moi, bnficient de tout cela alors que dautres ny avaient pas droit. Dans une socit qui a pourtant les moyens de donner tout le monde les mmes chances. Je ne peux pas tre heureux dans une socit o tant de gens sont malheu-reux. Militer rend mon bonheur acceptable. \ Ccile Maury \Le bonheur manifeste Nicolas Fleur 46 plan rapprochEntre deux stages de formation laction directe non-violente, Xavier Renou, le chef de file des Dsobissants, revient sur son parcours de militant et sur la ncessit de renouer avec un activisme la fois radical et ludique.Petit manuel de dsobissance civile, de Xavier Renou, d. Syllepse (2009)La collection dsobir : un retour his-torique sur les actions de rsistance menes dans les 30 dernires annes et des pistes dactions mener de manire individuelle ou collective.Dsobir la pub ; Dsobir par le rire ; Dsobir pour le service public ; Dsobir pour le logement ; Dsobir au nuclaire ; Dsobir dans lentreprise ; Dsobir avec les sans-papiers - d. le Passager Clandestin (2009-2010)Plus dinfo et dates des stages venir sur le site des Dsobissants : www.desobeir.netwww.cuisines-teisseire.frRN 20 - c t de DgR iff lectROmNAgeR1, route de lzat - 31860 Pins-Justaret - 05 62 14 11 60baignoireNormal, robinetterieSquare design Benedini Associati (Bibi, Camilla, Giampaolo Benedini)e-mail: info@agapedesign.itwww.agapedesign.it TIMEOFFstyling Dimore Studio / photography Andrea Ferrari / ad DesignworkPatrick Antolini 12 rue St Bertrand, 31500 Toulousetel. 05 61 803 308, fax 05 61 805 175patrick.antolini@wanadoo.frAgape_Defilendeco 210x270 Normal 07_2010_Layout 1 19/07/10 21:00 Page1