Kayak - La Grande Guerre

  • Published on
    06-Apr-2016

  • View
    219

  • Download
    0

DESCRIPTION

La Grande Guerre : Nos soldats contribuent ramener la paix.

Transcript

#35 AUTOMNE 2014LAGRANDEGUERRELAGRANDEGUERRELAGRANDEGUERRELA CRISE DE LA CONSCRIPTIONLE COMBAT POUR LA LIBERTRETROUVEZ LESMAGAZINES DICIP A R T O U TInsta@MagsDiciDCOUVREZ une multitude de magazines dici ACHETEZ des offres dabonnement et dnichez un kiosque prs de chez vous VISITEZ BoutiqueMagazinesDici.caPUBLICITIllustration : Kim SmithPsst!CessymbolessignifientKayakenInuktitut.16 Quand on se compare...18 Largot des tranches33 JeuEN COUVERTURE6La Grande GuerreNos soldats contribuent ramener la paix1220 26Pedant ce temps, au paysLa vie des jeunes Canadiens et de leurs mres pendant la guerreQui ira se battre ?La conscription dchire le paysAu Champ dhonneurLmouvant pome de John McCrae TABLE DES MATIRESENCORE PLUS !Partoutcetteanne,onsouligneledbutdelaPremireGuerremondiale.Ceterribleconflit,auquelleCanadaaparticip,afaitpresque19millionsdemortsdans25pays,surtoutenEurope.Presque65000soldatset2000civilscanadiensyontpri.Laguerresestterminele11novembre1918,etcestpourquoinoussoulignonschaqueannelejourduSouvenircettedate.PournossoldatsetnosinfirmiresenEurope,cefurentquatreannesdegrandessouffrances,maisaussidecourage.AuCanada,laguerreacausdenombreuxproblmesetsuscitdesoppositionsfrocesentreanglophonesetfrancophones,ainsiquentrepacifistesetpartisansdelaguerre.CeconflitamarquuntournantdanslhistoireduCanada.Lemondeentiernousvoyaitdsormaisavecunrespectnouveau,etnotrepaysacommencprendresespropresdcisionssansconsulterlaGrande-Bretagne.Maishlas,cellequidevaittreladerdesders(derniredesdernires),causedetoutesseshorreursetdesoninhumanit,atsuiviepeine21ansplustardparuneautreguerremondialeencoreplusdestructrice.Lhorreurdecesdeuxgrandesguerresainspirdenombreuxartistesetcrivains,quiontvouluchacunleurfaoninciterleshumainsuvrerpourlapaix.UnedemesuvresprfresestlepomeLeDserteur,delauteurfranaisBorisVian.Bonnelecture!Lditeurdelaversionfranaise,FlixMaltaisMOT DE LDITEURChreDbrouillarde,CherDbrouillard,pourquoicette guerre ?La Premire Guerre mondiale a t le premier conflit pendant lequel des pays de diffrents continents se sont battus en mme temps. Dun ct, lAllemagne, la Turquie, lAutriche-Hongrie et la Bulgarie. De lautre, la Grande-Bretagne, la Russie et la France, auxquelles se sont joints notamment lAustralie, lInde, le Japon, lItalie, la Nouvelle-Zlande, les tats-Unis et le Canada.Avant 1914, beaucoup de pays europens renforaient leur arme et accumulaient des armes, chacun se mfiant de ses voisins ou voulant lui prendre une partie de son territoire ! Plusieurs pays avaient conclu des ententes pour se dfendre en cas dattaque, ce qui a divis la majeure partie KAYAK #35 AUTOMNE 20144Illustration : Remie Geoffroide lEurope en deux camps : les puissances centrales, menes par lAllemagne, et les Allis, mens par la Grande-Bretagne et la France.La situation tait donc dj tendue quand le Serbe Gavrilo Princip a assassin larchiduc autrichien Franois-Ferdinand et sa femme Sophie le 28 juin 1914. LAutriche a dabord dclar la guerre la Serbie, et lAllemagne a dfendu son partenaire autrichien. La Russie sest porte la dfense de la Serbie, et la France la appuye. Quand les troupes allemandes sont entres en Belgique, avec lintention dattaquer la France, la Grande-Bretagne a dclar la guerre son tour, le 4 aot 1914, pour dfendre ses allis.Le Canada et Terre-Neuve (qui faisaient tous deux partie de la Grande-Bretagne) taient donc automatiquement en guerre eux aussi et fiers de ltre. > a dclar le chef libral, sir Wilfrid Laurier. Terre-Neuve a perdu plus de 1 300 hommes la guerre.Plus de 600 000 citoyens canadiens se sont ports volontaires lors de la Grande Guerre. Les trois quarts environ se sont rendus au front en Europe, mais 61 000 dentre eux nen sont jamais revenus. Et 170 000 ont t gravement blesss. Texte : Stephen ShapiroKAYAK #35 AUTOMNE 2014 5Muse canadien de la guerre, WikipdiaLES DBUTSCOMBAT POUR LALIBERTQuand la guerre a commenc, de nombreux anglophones la voyaient comme une aventure brve, qui serait termine avant Nol (cette opinion avait cours aussi en Europe). Mais beaucoup de francophones, ainsi que des agriculteurs, des immigrants europens et des pacifistes taient opposs la participation du pays cette guerre. Ils ont tenu plusieurs manifestations deprotestation.Les 30 000 membres du premier contingent du Corps expditionnaire canadien se sont entrans Valcartier, prs de Qubec. Cet immense camp avait t bti de toutes pices en moins dun mois. En 1940, Terre-Neuve et le Labrador ne faisaient pas partie du Canada, mais ces territoires ont recrut plus de 11 000 volontaires pour le service militaire. Environ 6 000 ont combattu dans le Royal Newfoundland Regiment. CTAIT HIERKAYAK #35 AUTOMNE 20146Illustration: Kim SmithBATAILLESDE LA PREMIRE GUERREFRANCEITALIEALLEMAGNEPAYS-BASLA SOMMEPASSCHENDAELEYPRESLA CRTE DE VIMYBELGIQUESUISSEGRANDE- BRETAGNELGENDELIGNE DE FRONTALLISEMPIRES CENTRAUXPAYS NEUTREAUTRICHE- HONGRIEKAYAK #35 AUTOMNE 2014 7Bibliothque et Archives Canada, Muse canadien de la guerreNOS PLUS GRANDES BATAILLESYPRESUne fois leur entranement complt en Grande-Bretagne, des soldats canadiens ont t envoys en Belgique, prs de la ville dYpres. Le 22 avril 1915, les Allemands y ont lanc une offensive avec une arme nouvelle : des gaz toxiques touffants, qui brlaient les yeux. Les soldats franais ont t les premiers touchs et se sont enfuis, laissant une brche dans la ligne de front. Les Canadiens ont combl cette brche, sous les attaques de gaz de lennemi. Les soldats avaient dcouvert quen mouillant un bout de tissu et en le posant sur leur bouche, ils ntaient pas touchs par les gaz ce furent les premiers masques gaz de la guerre. Plus de 6 000 soldats canadiens ont t tus ou blesss pendant cette bataille, mais ils ont empch les Allemands de traverser la ligne de front et se sont fait une rputation de farouches combattants. LA SOMMEEn 1916, les Britanniques avaient planifi une attaque importante le long de la Somme, un fleuve du nord de la France. En lanant de loin des obus pendant plusieurs semaines, ils espraient anantir les positions ennemies et empcher les Allemands de rpliquer. Mais quand nos soldats sont sortis de leurs tranches, le 1er juillet, ils se sont heurts au tir des mitrailleuses allemandes. Moins de 300 Terre-Neuviens sen sont sortis indemnes. Cette journe a t lune des plus sanglantes de la guerre. Aprs deux mois, les Canadiens ont t envoys au front afin de remplacer les troupes britanniques puises. Pour planifier leurs attaques, ils ont tir des leons du dsastre du 1er juillet. Plutt que de cesser ses tirs dobus avant que les troupes sortent des tranches, lartillerie a poursuivi ses bombardements 100 mtres devant les soldats qui savanaient vers les lignes ennemies. Quelques chars dassaut, une nouveaut lpoque, ont t utiliss. Ils pouvaient traverser les tranches et dtruire les barbels. Les Canadiens nont quand mme pas progress beaucoup. En deux mois de combats, ils ont avanc de moins de troiskilomtres. DOSSIERKAYAK #35 AUTOMNE 20148PASSCHENDAELELa bataille de Passchendaele, qui sest galement droule prs de la ville dYpres, en Belgique, a dbut le 31 juillet 1917 par une attaque britannique massive contre les tranches allemandes. Mais les tirs dobus et la pluie ont transform le sol en vritable bourbier et paralys les oprations. Quand les Canadiens sont arrivs, en octobre, le sol abm par des mois de combats tait devenu un marcage. Les hommes enfonaient dans la boue jusqu la taille, et les blesss avaient du mal rester hors de leau au fond des tranches. Malgr ces conditions horribles, nos soldats ont atteint leur but : prendre la crte de Passchendaele. Il a quand mme fallu deux semaines, et 16 000 soldats tus ou blesss, pour quils puissent franchir les deux kilomtres qui les sparaient de la victoire. LA CRTE DE VIMYLes Allemands avaient tabli une base trs bien dfendue sur la crte de Vimy, qui surplombait les tranches prs de la ville franaise dArras. Comme ni les Franais, ni les Britanniques navaient russi sen emparer, cette tche a t confie aux Canadiens. En prparation de lattaque, 1,6 million dobus dartillerie ont t entreposs, et des tunnels ont t creuss pour permettre aux troupes de se dplacer sans danger avant lattaque dans lespace appel no mans land , entre les lignes des deux parties. Le 9 avril 1917, les Canadiens ont pris la crte que tout le monde croyait imprenable, grce leurs prparatifs prudents et patients. Comme ctait la premire fois que tout le Corps canadien (qui runissait tous les soldats canadiens) se battait ensemble, la bataille de la crte de Vimy est devenue un symbole de la participation du Canada la guerre. Muse canadien de la guerreKAYAK #35 AUTOMNE 2014 9LA GUERRE DANS LES AIRSPlus de 4 000 soldats des Premires Nations ont combattu dans larme canadienne au cours de la Premire Guerre mondiale. Ils taient rputs pour leurs talents dclaireurs et de tireurs de prcision. Quelques-uns, comme John Randolph Stacey un Mohawk de Kahnawake, au Qubec, sont devenus pilotes. Frances Pegahmagabow, un Ojibw de Parry Island (Ont.), tait un tireur exceptionnel, qui a reu trois fois la Mdaille militaire pour sa bravoure. Comme beaucoup dautres anciens combattants des Premires Nations, il a ensuite milit pour les droits politiques des peuples autochtones.LES SOLDATS DES PREMIRES NATIONSLa Premire Guerre mondiale a dbut seulement 11 ans aprs linvention des avions. Les militaires ne savaient donc pas trs bien comment se servir de ces appareils. Au dbut, les avions transportaient des observateurs ou de petites bombes. Mais bientt, les deux camps ont commenc y installer des mitrailleuses. Les avions ainsi quips tentaient de repousser les appareils ennemis pour que les bombardiers et les avions de reconnaissance puissent faire leur travail. Notre pays ne possdait pas sa propre aviation, mais plus de 22 000 Canadiens ont servi dans la Royal Air Force britannique. Le pilote de chasse canadien le plus clbre tait William Avery ( Billy ) Bishop, qui a obtenu la Croix de Victoria la plus haute distinction de lEmpire britannique pour sa bravoure pendant un raid audacieux contre une base arienne ennemie. Bibliothque et Archives Canada, WikipdiaKAYAK #35 AUTOMNE 201410LES INFIRMIRES DE GUERREAu dbut des hostilits, le Canada ne possdait que deux navires de guerre : le NCSM Rainbow et le NCSM Niobe. La Marine royale du Canada ne pouvait pas vraiment combattre les sous-marins allemands, qui attaquaient les navires transportant des troupes et des marchandises entre lAmrique et la Grande-Bretagne. Mais 3 000 Canadiens ont servi sur les navires de la Marine britannique.LA GUERRE EN MERMme si elles ne pouvaient pas se joindre larme, plus de 3 000 femmes ont servi comme infirmires dans le Corps de sant royal canadien. Beaucoup ont travaill en France et au Moyen-Orient, pour assister les chirurgiens et soigner les soldats blesss. Ces femmes accomplissaient un travail trs difficile dans des conditions pnibles, mais leurs soins ont sauv de nombreux soldats. Muse canadien de la guerreKAYAK #35 AUTOMNE 2014 11Wikimdia CommonsPendant la guerre, des affiches comme celle-ci encourageaient les gens donner de largent au Fonds patriotique canadien.KAYAK #35 AUTOMNE 201412Pendant que les hommes taient la guerre, les enfants et leurs mres faisaient leur part, malgr leur inquitude.Wikimdia Commons, Michelle Loughery, IstockphotoBeaucoup de Canadiens trouvaient excitante lpoque de la Grande Guerre. Plusieurs avaient grandi en lisant les rcits des batailles glorieuses du pass, ils voulaient dfendre lAngleterre, et nimaginaient pas les cortges de morts, de blesss et dhandicaps vie. Pas tonnant que des milliers de personnes soient descendues dans les rues pour clbrer la dclaration de guerre.Les femmes se sont regroupes pour tricoter des chaussettes et prparer des colis destins leurs fils, leurs maris et leurs frres sur les champs de bataille. De nombreux scouts et guides amassaient de largent pour le Fonds patriotique canadien (FPC), mis en place pour soutenir les familles des soldats. (Comme les combattants ntaient pas trs bien pays, la guerre a caus de srieux problmes financiers de nombreuses familles. Le FPC les aidait payer logement et nourriture.) Les filles cousaient, tricotaient et faisaient des ptisseries. Les garons participaient aux travaux de la ferme ou lentreprise familiale.La guerre se prolongeant, les gens ont constat quelle navait pas grand-chose de glorieux Aprs chaque bataille, les familles inquites parcouraient les journaux pour savoir si leurs proches figuraient sur les listes des morts, des blesss ou des disparus. Et les familles des combattants sappauvrissaient davantage chaque jour, malgr le Fonds daide.La plupart des Canadiens anglais et plusieurs Canadiens franais appuyaient firement la guerre, mais cette fiert avait parfois un mauvais ct. Les opposants la guerre (appels pacifistes parce quils croyaient la paix) taient violemment critiqus. Certains pacifistes ont t la cible dattaques personnelles ou de vandalisme contre leur maison. Pendant ce temps,au pays ...Une murale installe Vernon (en Colombie-Britannique) voque lhistoire des Canadiens dorigine ukrainienne interns au camp de Spirit Lake, prs de la ville. KAYAK #35 AUTOMNE 2014 13Wikimdia CommonsDes milliers de jeunes de moins de 18 ans ont menti au sujet de leur ge pour pouvoir aller se battre. Certains ont t refuss, mais des jeunes d peine 13 ans ont t autoriss senrler dans larme ou dans la marine. Les rsidents canadiens qui venaient des rgions de lEurope contrles par lAllemagne et ses allis taient parfois souponns dtre des ennemis. Plusieurs ont t transfrs de force dans des camps , qui taient plutt de grandes prisons en plein air. Plus de 8 500 hommes (5 000 Ukrainiens, 2 000 Allemands, des Turcs, des Bulgares et dautres) ont t envoys dans ces camps dinternement, parfois avec leur famille. Mal nourris, ils taient forcs de travailler gratuitement, par exemple pour la construction de btiments dans le parc national de Banff, ou encore comme mineurs ou bcherons dans lest du Canada. Muse canadien de la guerre, Wikimdia CommonsKAYAK #35 AUTOMNE 201414Muse canadien de la guerre, Wikimdia CommonsTout ce qui semblait avoir un rapport avec lAllemagne tait dtest. La ville de Berlin, en Ontario, qui portait le nom de la capitale allemande, a t rebaptise Kitchener en lhonneur dun gnral britannique. Et Carlstadt, en Alberta, est devenue Alderson, du nom du Britannique qui commandait les troupes canadiennes la bataille dYpres.Normalement, lors dun dcs, la famille portait du noir pour montrer sa tristesse. Mais pendant la guerre, vu le nombre lev de dcs de soldats, les femmes en deuil taient encourages shabiller normalement. Trop de noir partout, cela aurait pu miner le moral de la population.Bien des choses ont chang aprs la guerre. Personne ne verrait plus jamais la guerre comme une aventure excitante, mais les soldats canadiens staient battus avec bravoure et avaient remport de nombreuses victoires importantes dont ils pouvaient tre fiers. Notre jeune nation suscitait un nouveau respect sur la scne internationale. Le Canada commenait se voir comme un pays indpendant, capable de prendre ses propres dcisions et de faire entendre sa voix dans le monde. KAYAK #35 AUTOMNE 2014 15COMPARE-------------------------------------------------------------------------------------HierHierChose tonnante, les soldats canadiens recevaient du courrier dans les tranches presque tous les jours. Pendant la Premire Guerre mondiale, environ 85 millions de lettres ont t changes entre le Canada et lEurope. Les familles restes au pays envoyaient des lettres et aussi de la nourriture (bonbons, gteaux aux fruits, etc.), des chaussettes, des photos et dautres objets. Les soldats envoyaient leurs enfants des messages daffection et des conseils. La plupart des enfants dont le pre tait au front ont ainsi pass des annes sans autre contact quune lettre de temps en temps. WikipdiaQuandon seQuandon seIllustMCpl Patrick Blanchard, Canadian Forces Combat CameraDHIER AUJOURDHUIKAYAK #35 AUTOMNE 201416-------------------------------------------------------------------------------------Aujourd'huiAujourd'huiLes enfants dont les parents travaillent dans un autre pays, avec les Forces armes canadiennes ou une autre organisation, ont maintenant beaucoup plus de moyens de communiquer avec eux, comme les textos ou les courriels. Ils peuvent galement parler leur pre ou leur mre sur vido, lordinateur, une chose que les enfants dil y a 100 ans nauraient jamais pu imaginer. Bien sr, cest toujours excitant aussi de recevoir une lettre ou une carte sur papier, crite la main. Et il ny a rien comme un colis plein de gteries pour faire plaisir, o quon soit dans le monde ! IllustMCpl Patrick Blanchard, Canadian Forces Combat CameraQuand la famille est loinQuand la famille est loinKAYAK #35 AUTOMNE 2014 17Pendant la Premire Guerre mondiale, les soldats vivaient dans la salet, la peur et le bruit. Pour samuser, ils ont invent toutes sortes de mots dargot et donn un sens nouveau des mots existants. Par exemple, lexpression no mans land existait en anglais depuis des sicles, mais elle a t adopte mme en franais pour dsigner la zone dangereuse qui sparait les tranches des deux camps ennemis. Tous les termes qui suivent taient vraiment utiliss pendant la Grande Guerre, sauf un. Peux-tu dire lequel est une pure invention ?Largot des tranchesLargot des tranchesLargot des tranchesLes poux sont de petits insectes qui se nourrissent de sang, et qui laissent la peau rouge et irrite. Comme les soldats taient entasss les uns sur les autres dans les tranches, et quils ne pouvaient pas se laver ni se changer souvent, les poux ou totos se rpandaient partout. Pendant leurs pauses, les soldats sassoyaient ensemble pour bavarder en spouillant mutuellement. Cest ce quils appelaient prendre loffensive .LoffensiveRponse la page 34.Cette arme allemande tait en fait une grenade manche. Elle avait t baptise pilon patates en raison de son apparence son manche de bois tait fix une petite bote de mtal pleine dexplosifs qui clataient quand la grenade tombait. Pilon patatesVRAI OU FAUX ?KAYAK #35 AUTOMNE 201418Le corned-beef en conserve, aussi appel bully beef une dformation de lexpression franaise buf bouilli , tait un des aliments les plus courants. Les soldats en mangeaient souvent trois fois par jour. Certains trouvaient a bon, mme si a ressemblait, comme un soldat a dj dit, une sorte damas glifi de cartilage, de gras et de peau .Bully BeefQuand les avions sont devenus plus courants, les soldats au sol se sont habitus leur bourdonnement et leur ont donn le nom de cet insecte. LibelluleLes hommes qui affrontaient la mort jour aprs jour dveloppaient un sens de lhumour teint de cynisme. Le surnom quils donnaient aux cigarettes en est un exemple. Ils pouvaient fumer uniquement quand les combats cessaient quelque temps et que la flamme des allumettes ne risquait pas de rvler leur position. Clous de cercueilLes canons antiariens taient de grosses armes lourdes diriges contre les avions. Le bruit de leur tir leur a valu le surnom d ack-ack . Ack-AckKAYAK #35 AUTOMNE 2014 19FICTION FEATUREFICTION FEATUREFICTION FEATUREFICTION FEATUREFICTION FEATUREFICTION FEATUREUNE HISTOIRE DE COURAGEKAYAK #35 AUTOMNE 2014201er avril 1918La brique fracassa la vitrine de la cordonnerie Mackenzie, envoyant des clats de verre partout dans la rue. La foule en colre sen fichait compl-tement, mais pas Luc Brassard. Sa mre apportait toutes leurs chaussures rparer M. Mackenzie, aprs tout. Viens, Luc ! cria son ami Yves. On va leur montrer, aux gens du gouvernement, quils ne peuvent pas nous forcer nous enrler ! Mais dtruire un magasin, a montre quoi ? demanda Luc.Sa voix se perdit parmi les cris de la foule qui affluait dans les rues de Qubec. Un bruit de sabots retentit derrire eux les soldats approchaient, cheval.Quand leur ami Joseph Mercier avait t arrt dans une salle de quilles parce quil navait pas ses papiers de conscription, la colre qui grondait stait rapidement transforme en meute. videmment, ni Luc ni ses amis ne voulaient aller se battre dans cette guerre lointaine. Mais la violence au pays ntait srement pas la solution, se disait Luc en courant dans une rue transversale pour chapper la furie des meutiers.Il sarrta quelques coins de rue de chez lui, le souffle court, le cerveau en bullition. Ctait la fin de semaine de Pques, et la paix et le calme taient loin de rgner sur la ville. Luc se raidit en entendant un nouveau bruit slever au-dessus du tintamarre : des mitrailleuses faisaient feu sur les manifestants. Comment les choses avaient-elles pu si mal tourner ? Luc ! Tu nas rien ! scria sa mre en le serrant dans ses bras mme si, 20 ans, il tait nettement plus grand quelle. Oh, maman ! souffla Luc. Il parat que quatre personnes ont t tues ! Cest terrible, cette guerre, rpondit sa mre. Nos jeunes hommes meurent non seulement outre-mer, mais ici mme, chez nous. Tu nes plus en scurit nulle part. Cest pour a que je dois aller me battre, rpondit Luc en se redressant. Mais Luc... protesta sa mre, toute ple. Je suis sr que tu comprends, maman tu as encore de la famille en Angleterre. Je sais bien que Papa ne sera pas content, et je ne veux pas y aller, mais le gouvernement dit quil le faut. Qui suis-je pour laisser quelquun dautre mourir ma place ? Tes amis... Ils ny vont pas, fit remarquer sa mre dune voix tremblante. Yves a lintention de se cacher dans les bois, la ferme de son oncle et de sa tante, dit Luc. Et Pierre et Jean-Marc ont t arrts parce quils ne staient pas Texte : Allyson Gulliver Illustrations : Celia KrampienQui ira se battre ?KAYAK #35 AUTOMNE 2014 21prsents lappel. Si je dois y aller, je veux que a soit par choix.Un mlange de fiert et de tristesse se peignit sur le visage de Mme Brassard. Comme tu es brave, mon fils ! fit-elle en serrant nouveau le jeune homme contre elle, dans la fume et le bruit des balles. Reviens-nous vite... 20 avril 1918John Taylor tait tellement concentr sur limmense nuage lhorizon quil navait pas vu son fils Peter courir vers lui. Sil pleut maintenant, les champs redeviendront assez secs pour que je plante mon bl au dbut de la semaine prochaine, se disait-il. Si la rcolte est aussi bonne que lan dernier, a va aider payer beaucoup de factures. Je vais menrler, papa ! John se retourna vivement. Pour la dernire fois, Peter, tu ne peux pas aller la guerre ! Je dois y aller, papa, dit Peter en agitant une feuille de papier. Cest le gouvernement qui le dit. John se sentit plir. Mais tu es encore tout jeune ! Et ils avaient promis... Borden avait dit que les fermiers taient plus utiles sur leurs fermes que dans les tranches. Toi, tu es trop vieux, rpliqua Peter. Ils prennent seulement les hommes de moins de 45 ans. Et moi, je ne suis plus un enfant jai 21 ans ! Comment je vais pouvoir rentrer les rcoltes sans toi ? demanda John, tourdi KAYAK #35 AUTOMNE 201422Le premier ministre canadien Robert Borden avait promis que la participation la guerre ne serait pas obligatoire. Mais comme le nombre de soldats tus tait lev et le nombre de volontaires plutt bas, Borden fit adopter en juillet 1917 la Loi du Service Militaire. Cest ce quon a appel la conscription . La loi prvoyait que tous les hommes de 20 45 ans devaient se joindre larme, mme les travailleurs agricoles. Cette promesse brise a fait de nombreux mcontents, surtout chez les francophones. La plupart ne se sentaient pas lis la Grande-Bretagne et imaginaient mal leur place dans une arme o tout se faisait en anglais... En dfinitive, moins de 25 000 des 400000 citoyens viss par la conscription se sont rellement battus. La colre a toutefois continu longtemps, le Parti conservateur de Borden obtenant par la suite trs peu de votes au Qubec, et moins que dhabitude dans les rgions agricoles de lOuest.par la nouvelle. La conscription ntait pas cense nous priver de nos travailleurs agricoles. Je suis sr quoncle Wendell pourra taider. Il aura ses rcoltes faire, lui aussi, dit John. Peter, on dit que cest affreux, l-bas. Pourquoi as-tu tellement hte daller te faire tuer ?Le sourire disparut du visage de Peter. Jai lu des choses sur Passchendaele et Festubert. Comment veux-tu que je laisse dautres hommes se battre pendant que je reste ici, dans le confort et la scurit de la maison ? Et puis, il y a ceci, ajouta-t-il en tirant de sa poche une enveloppe froisse contenant une plume blanche. Cest Jane Hill qui me la donne. Elle a deux frres qui se battent en Belgique. Elle remet des enveloppes ceux qui ne se sont pas encore enrls Elle dit quon est tous des lches. Et elle a peut-tre raison. Peter Taylor, tu nes pas un lche ! Tu fais ta part ici, la ferme. Mais si le gouvernement dit que tu dois aller te battre, je ne my opposerai pas. Les Luciuk nont pas t accepts dans larme, ils me donneront srement un coup de main. Reviens-nous vite... 9 juin 1918 bord du train destination de Valcartier (QC), certains passagers faisaient des blagues pour cacher leur nervosit, dautres gardaient un silence funbre. Un jeune homme lanc, au visage bronz, finit par trouver un sige vide et sy laissa tomber. Il tendit la main au garon assis de lautre ct de lalle. Bonjour, je mappelle Peter. Moi, cest Luc, rpondit lautre en levant les yeux, souriant.KAYAK #35 AUTOMNE 2014 23Nancy PayneDans la plupart des villes et villages du Canada, tu trouveras un monument ddi aux gens qui se sont battus et qui sont morts pour notre pays. Ce monument comprend gnralement des statues et la liste des noms des soldats tombs au combat. Cest ce quon appelle un cnotaphe . souvenirLieux deCnotaphe vient de deux mots grecs qui signifient tombeau vide . Lindsay, OntarioDes monuments ddis aux morts de la guerre existent depuis des milliers dannes travers le monde. Au Canada, plus de 6 200 cnotaphes honorent la mmoire de ceux qui ont fait la guerre depuis 1867. Souvent rigs au centre des villes, ces monuments sont faits de bois, de pierre ou de ciment. Le jour du Souvenir, des crmonies solennelles y sont organises la mmoire des anciens combattants. On dpose alors des couronnes de coquelicots sur le monument.DEVOIR DE MMOIREKAYAK #35 AUTOMNE 201424souvenirLieux de La France a donn au Canada 100 hectares de terrain autour de la crte de Vimy, que les soldats canadiens ont reprise lennemi alors que personne dautre navait russi. Le Mmorial de Vimy est un immense monument de pierre qui slve vers le ciel. Vingt personnages sculpts y reprsentent notamment la vrit, la connaissance, la paix et la foi. La construction du monument a commenc en 1925 et sest termine en 1936. Par ailleurs, le terrible tribut pay par les Terre-Neuviens lors de la bataille de Beaumont-Hamel est commmor prs du village franais dAlbert. Une statue de caribou, symbole du Royal Newfoundland Regiment, slve sur un monticule couvert de plantes indignes de lle de Terre-Neuve et semble surveiller les tranches qui se trouvaient l autrefois. Le premier ministre, les commandants militaires du pays et divers autres dignitaires se rendent chaque anne la crmonie du jour du Souvenir qui se droule au Monument commmoratif de guerre du Canada, prs de la Colline du Parlement Ottawa.WikipdiaLa crte de Vimy, FranceOttawa, OntarioKAYAK #35 AUTOMNE 2014 25Illustrations dIAlex DiochonPrs dYpres, en BelgiqueMai 1915Le lieutenant _colonel John McCrae, mdecin de larme canadienneLes combats ont t terribles. Pendant 17 jours et 17 nuits, le bruit des canons et des fusils na jamais cess, ne serait _ce quune minute. Hier, nous avons enterr ici mon meilleur ami, Alexis Helmer.Cette guerre est un vritable cauchemar.Au champ dhonneurBD HISTORIQUEAu champ dhonneur, les coquelicotsSont parsems de lot en lotAuprs des croix; et dans lespaceLes alouettes devenues lassesMlent leurs chants au sifflementDes obusiers.Nous sommes morts,Nous qui songions la veille encor nos parents, nos amis,Cest nous qui reposons ici,Au champ dhonneur. vous, jeunes dsabuss, vous de porter loriflammeEt de garder au fond de lmeLe got de vivre en libert.Acceptez le dfi, sinonLes coquelicots se fanerontAu champ dhonneur. John McCrae est n le 30 novembre 1872 Guelph (Ontario). Il a tudi la mdecine avant de participer la guerre sud_africaine. Quand la Premire Guerre mondiale a t dclenche, John McCrae jugeait que ctait son devoir dy aller.Cela est terrible, et jy vais parce que je pense que tout clibataire, surtout sil a lexprience de la guerre, se doit de participer. Jai peur, mais jaurais davantage peur de ma conscience si je restais ici. Aigri par les horreurs de la guerre, John McCrae tentait doublier ses terribles souvenirs en se promenant avec son cheval, Bonfire. Il a crit plusieurs pomes pendant la guerre, mais Au Champ dhonneur est certainement le plus connu. Il a t publi en dcembre 1915 dans le magazine britannique Punch.John McCrae est tomb malade en janvier 1918 et il est mort 10 jours plus tard. Il est enterr au cimetire de Wimereux, non loin des Flandres, la rgion quvoque son pome dans sa version originale anglaise. son enterrement, son cheval Bonfire tait la tte du cortge funbre.En bonne partie cause du pome de John McCrae, le coquelicot est devenu le symbole du jour du Souvenir au Canada, aux tats_Unis, en France, en Grande_Bretagne et dans beaucoup dautres pays. Cest une invitation ne jamais oublier ceux qui sont morts la guerre et ne jamais cesser de travailler pour la paix. LA PREMIRE APPLICATION DES DBROUILLARDS EST LANCE !Embarquement immdiat pour le futur ... ... avec ce livre interactif drlement scientifique ! Cette application prsente 11 vhicules tonnants, tels le skateboard volant, lauto sous-marine, la voiture supersonique... Tout au long du priple, des inventeurs racontent avec passion ce qui les inspire. larrive, on peut tester ses connaissances grce un quiz, envoyer une carte postale du futur ou faire un test de personnalit pour samuser ! Beppo est bien sr du voyage, tout comme Van, le clbre inventeur. Chercher Les Dbrouillards dans lApp Store4,99 $ + taxesPour iPad et iPad miniPUBLICITHORIZONTAL1. Nuages empoisonns.2. Ce que les soldats prouvaient pour leurs camarades.3. Mammifres dgotants.4. Quelque chose que lon craint.5. Il faut viter de ltre.6. Ce que lon ressent si on na pas mang.VERTICAL1. Elle a dur quatre ans.5. Un mlange de terre et deau.7. Les soldats y taient entasss dans la boue et le froid.8. Une fois que la guerre est termine, elle est enfin l.9. Ceux qui ne sont pas vaincus le sont.10. Celui qui fait la guerre.La Premire Guerre mondiale est remplie de moments effrayants et tristes. Mais il y a aussi eu des lments positifs. Nous avons ml les deux dans ces mots entrecroiss. Les bonnes choses sont en blanc et les mauvaises en noir. Les rponses sont en page 34.JEULa grande guerreDu mauvais, mais aussi du bon12785 109346KAYAK #35 AUTOMNE 2014 33PARTICIPE AU CONCOURS DE KAYAK... TU POURRAIS GAGNER UN REEE DE 1 000 $ ET UN VOYAGE POUR DEUX OTTAWA, EN PLUS DE VOIR TON HISTOIRE PUBLIE PAR KAYAK : NAVIGUE DANS LHISTOIRE DU CANADA!COMMANDIT PAR :LE CONCOURS SE TERMINE LE 1ER MAI 2015HISTOIRECANADA.CA/PRIXKAYAKLargot des tranches p. 18Le terme libellule ntait pas utilis .La Grande Guerre p. 32RPONSESPAXOUEGGGQGGA ZA T SD A N G E RA M I T I ETRANCHEESVICTORIEUXB L E S S ESOLDATF A I MGUERREPARTICIPE AU CONCOURS DE KAYAK... TU POURRAIS GAGNER UN REEE DE 1 000 $ ET UN VOYAGE POUR DEUX OTTAWA, EN PLUS DE VOIR TON HISTOIRE PUBLIE PAR KAYAK : NAVIGUE DANS LHISTOIRE DU CANADA!COMMANDIT PAR :LE CONCOURS SE TERMINE LE 1ER MAI 2015HISTOIRECANADA.CA/PRIXKAYAKILS ONT FAITILS ONT FAITILS ONT FAITILS ONT FAITILS ONT FAITILS ONT FAITLE CANADAAU JOUR LE JOURLE DERNIER PRE DE LA CONFDRATION #34 T 2014ILS ONT FAITILS ONT FAITILS ONT FAITILS ONT FAITILS ONT FAITILS ONT FAITILS ONT FAITILS ONT FAITILS ONT FAITILS ONT FAITILS ONT FAITILS ONT FAITILS ONT FAITILS ONT FAITILS ONT FAITLE CANADALE CANADALE CANADALE CANADALE CANADALE CANADALE CANADALE CANADALE CANADALE CANADALE CANADALE CANADALE CANADALE CANADALE CANADALE CANADALE CANADALE CANADALE CANADALE CANADAPRINTEMPS2014 #33 !LAVENTUREARCTIQUE !LAVENTUREARCTIQUE LA RECHERCHE DE FRANKLINDANS LE CIEL DU GRAND NORDKayakNo33_FR.indd 113-12-06 8:48 AMRdactrice en chef Nancy PayneDirecteur artistique James GillespieGraphiste Leigh McKenzieRdactrice du site Web Tanja Htter Directeur des programmes des nouveaux mdias Joel Ralph Gestionnaire, programmes de sensibilitation et dducation Jean-Philippe Proulx Conseillers en histoire Catherine Carstairs, Gordon Barnhart, Michle DagenaisReprsentant publicitaire Nick Cino ncino@rogers.comKayak : Canadas History Magazine for Kids est publi en anglais 4 fois lan par Histoire CanadaBryce Hall, Main Floor 515, av. Portage, Winnipeg, MB R3B 2E9 Tlphone : 204 988-9300 Tlcopieur : 204 988-9309 Courriel : info@KayakMag.ca Site web : KayakMag.caCopyright 2014 Histoire Canada Tous droits rservs. Toute reproduction sans lautorisation de lditeur est interdite.Service aux abonns Kayak Magazine C.P. 118, succ. Main, Markham, ON L3P 3J5 Tlphone : 1 888 816-0997 Tlcopieur : 905 946-1679 Courriel : members@KayakMag.caAbonnement 2 ans, 8 numros (magazine en langue anglaise) : Canada : 29,00 $ + taxesdition franaise : Coordination Hlne Veilleux Traduction Marie-Jose Brire Rvision Hlne Veilleux, Cline Lapointe Montage Patricia GagnonPour information sur le magazine Les Dbrouillards, consultez le site lesdebrouillards.comNous reconnaissons l'appui financier du gouvernement du Canada par l'entremise du Fonds du Canada pour les priodiques, qui relve de Patrimoine canadien.Imprim au Canada.KayakMag.caHistoireCanada.caPrsidente par intrim Melony WardDirectrice du marketing Danielle ChartierDirectrice, Finances et Administration Patricia GerowRemerciement particuliers Kristine Alexanderditrice mrite Deborah MorrisonDepuis les dbuts du commerce des fourrures, la Compagnie de la Baie dHudson et le Canada se sont dvelopps ensemble, sur leau. Nos canots contemporains, peints daprs des dessins tirs de nos archives, sont fabriqus en exclusivit pour la Compagnie de la Baie dHudson par Langford Canoe, le plus ancien fabricant de canots au pays.QUILLE EN TTEPUBLICIT

Recommended

View more >