La Réplique - hiver 2012

  • Published on
    08-Mar-2016

  • View
    213

  • Download
    0

DESCRIPTION

La publication trimestrielle du SCFP.

Transcript

OccupOns! Les 99 % sexprimentfocus : un congrs carboneutre et plusIsabelle Doyon : 32 ans, elle est de la nouvelle gnration de syndicalistesLes dlgus au congrs national du SCFP votent pour un nouveau secrtaire- trsorier national Stephen Lewis : Je vois un syndicat puissant avec des militants puissants. Ensemble, vous ne serez pas intimids. #cupe2011 les dlgus au congrs provoquent une cyber- tempte!LA pubLicAtion trimestrieLLe du scFp HIVER 20122 SCFP La RPLique HIVER 2012 A lexandre Boulerice, 38 ans, est le nouveau dput NPD de RosemontLa-Petite-Patrie, au cur de Montral. Il est tout la fois un instigateur de la vague orange , une recrue-toile du NPD au Qubec... et un pur produit du SCFP. Il a t trsorier du SCFP 687 (TVA Montral), puis conseiller syndical aux communications au bureau de Montral du SCFP de 2002 2011. La Rplique lui a demand desquisser quatre vnements-cls de ses six premiers mois comme dput. La lutte des travail-leurs de Postes Canada la fin du mois de juin, nous avons sig jour et nuit, pendant 58 heures, pour tenter de bloquer ladoption de la loi spciale des conservateurs contre les travailleurs des postes. Cette loi na aucun sens : le gou-vernement fdral a forc le retour au travail dans un lock-out dune socit de la Couronne. En ralit, ctait une faon pour Harper de dire: on va attaquer les tra-vailleurs, les conditions de travail et leurs droits. La mort de Jack Layton Ce fut un dur coup, une perte immense pour le mouvement progressiste et pour tous les citoyens. Jen retiens la lettre crite par Jack, 48 heures avant sa mort, son hritage poli-tique, que Stephen Lewis a qualifi de nouveau manifeste de la social-dmocratie. Cest un texte gnreux et beau, il faut le garder en poche et se le remmorer le plus souvent possible. Occupons Montral Jusqu maintenant, je me suis rendu au site trois fois pour manifester mon appui. Cest un mouve-ment ncessaire et lgitime, lexpression dune colre qui me touche et qui rejoint mes valeurs et mes princi-pes. Cest inacceptable de vivre dans un monde avec la fois autant de richesses et autant dingalits. Le scandale du Fonds dinfrastructure du G8 En gros, Tony Clement sest servi des fonds publics pour donner des cadeaux ses amis dans son comt. Il a cr une caisse occulte de 50 millions de dollars. Cest le plus gros scandale en po-litique fdrale depuis celui des commandites. Le mme Tony Clement sera respon-sable de sabrer 11 milliards en trois ans dans nos servi-ces publics... sbastien Goulet Cest un mouvement ncessaire et lgitime, lexpression dune colre. Alexandre Boulerice, NPD MP RosemontLa -Petite-PatrieISSN imprim 1920-2857 ISSN en ligne 1920-2865La Rplique est publie par le Syndicat canadien de la fonction publique. Adressez toutes lettres la rdaction : SCFP-Communications 1375, boul. Saint-Laurent Ottawa, ON, K1G 0Z7 Tlphone : 613-237-1590 Tlcopieur : 613-237-5508 Convention Poste-publications Numro 40005741Retourner les envois canadiens non distribuables : SCFP-Communications 1375, boul. Saint-Laurent Ottawa, ON, K1G 0Z7Visitez le site Web du SCFP scfp.ca ou communiquez avec nous cupemail@cupe.ca rdactrice en chef Catherine Loulirdactrice au congrs national Karin Jordandirectrice des communications Heather Fraser Graphiste Jocelyn RenaudAdjointes la rdaction Hlne Blanger Manon Lajoie.collaborateurs Colleen Reynolds Clay Suddaby Dan Gawthrop Greg Taylor James Chai Janet Szliske John McCraken Mike Old Pierre Ducasse Sbastien Goulet Robert Bellerose Robert Lamoureux Toby Sanger Wes Payne.SyndiCat Canadien de La FonCtion PubLique ConSeiL exCutiF nationaL prsident national Paul Moist secrtaire-trsorier national Charles FleuryVice-prsidences gnrales Daniel Lgre Lucie Levasseur Fred Hahn Tom Graham Barry ONeillVice-prsidences rgionales Wayne Lucas / Terre-Neuve-et-Labrador Danny Cavanagh / Nouvelle-cosse Sandy Harding / Nouveau-Brunswic Lori MacKay / le-du-Prince-douard Denis Bolduc / Qubec Nathalie Stringer / Qubec Candace Rennick / Ontario Michael Hurley / Ontario Henri Giroux / Nord de lOntario Mike Davidson / Manitoba Judy Henley / Saskatchewan Marle Roberts / Alberta Mark Hancock / Colombie-Britannique Ken Robinson / Colombie-BritanniqueVice-prsidences de la diversit Brian Barron Yolanda McCleantribune libreOCCUPONS- NOUS DE NOS AFFAIRES!de conseiller du scfp une recrue-toile du npdLe dput de RosemontLa-Petite-Patrie, alexandre boulerice, prend la parole la Chambre des communes.Jai particip la manifestation Occupons Vancouver pendant quelques heures samedi. Il y avait des gens de tous les horizons de la socit, des bbs aux personnes ges, des chics aux moins chics, des nafs aux militants chevronns. Les commentaires ont t nombreux sur les mani-festations Occupons organises partout dans le monde. Peu importe quune personne parle des multi-nationales et des banques, ou de services de garde universels et de droits de scolarit abor-dables. Tout cela revient une chose : LARGENT. En avoir ou pas. Les gens que nous li-sons sont censs dfendre nos intrts, tous nos intrts. Lun des intervenants a dit : Ce nest pas nous qui fonc-tionnons mal, cest le systme. Tant que nous ne nous tien-drons pas debout et que nous ne manifesterons pas pour changer ce systme, il conti-nuera de mal fonctionner. Jespre que le mouvement continuera. Jespre que les gens sveilleront de nouvelles possibilits. Cindy Birck Secrtaire archiviste Section locale 403 du SCFP Langley, C.-B.Note de la rdaction : Cette lettre a t rsume.La RpliqueLA pubLicAtion trimestrieLLe du scFp HIVER 2012Imprim par une entreprise syndique sur du papier recycl 50 % contenant 30% de matires recycles aprs consommation, et libre de chlore lmentaire, certifi par le Forest Stewardship Council.iL a ditHIVER 2012 SCFP La RPLique 3message de paul moist pour la nouvelle anne bien des gards, 2011 a t une anne difficile. Entre autres, llection dun gouver- nement conservateur majoritaire a oblig le SCFP et lensemble du mouvement syndical se mettre sur le pied de guerre.En peu de temps, nos confrres et consurs du STTP et des TCA ont got lantisyndicalisme primaire des con-servateurs de Stephen Harper. Puis, cest le SCFP qui est devenu leur cible de choix lorsque les droits de nos agents de bord chez Air Canada ont t fouls aux pieds. prsident natiOnaL paul moist 32 ans, Isabelle Doyon est de la nouvelle gnration de syndicalistes. Quand jai commenc moccuper daffaires syndi-cales, je ntais quune em-ploye temporaire et en plus joccupais un poste qui pou-vait tre aboli. Je devais tre un peu insouciante , admet-elle aujourdhui tout en disant ne rien regretter. On cherchait quelquun du ct syndical pour siger au comit dvaluation des emplois, explique-t-elle. Ce comit conjoint, patronal- syndical, soccupe des demandes dvaluation demploi soumises par les employs. Ce travail repr-sente environ sept ou huit runions par anne. Mais pour faire partie du comit, il fallait ncessairement tre dlgu syndical. Cest ainsi que, par le biais de lvaluation des emplois, Isabelle Doyon a fait ses pre - mires armes syndicales. En devenant dlgue la fin de lanne 2006, sa premire tche a t de suivre les formations (en valuation des emplois) donnes par les spcialistes du SCFP. lvidence, elle en a gard un agrable souvenir. De fil en aiguille, jai accept dautres responsa-bilits au sein du syndicat, comme la rdaction darti-cles pour notre journal et le site Web. Cela ma permis de beaucoup mieux connatre mon environnement de travail et de complter mon apprentissage syndical. Mais quest-ce qui fait courir Isabelle Doyon? Pourquoi ce besoin de soc-cuper de ses semblables? Je viens dune famille modeste, prcise-t-elle. Mon pre est magasinier et ma mre pressire. Les deux mont inculqu de solides valeurs. Mon pre a toujours fait du bn-volat. Par exemple, loccasion des paniers de Nol, je laccompagnais toujours. Ma mre, ma ap-pris limportance du travail quand jtais adolescente. Tout vient de l, je crois. Aux mes bien nes, la valeur nattend pas le nombre des annes, dit-on parfois. Cet adage sapplique aussi dans le monde syndical. En mai 2011, Isabelle Doyon tait lue prsidente de la section locale 675 du SCFP par acclamation. robert belleroseprofil dune dlgue syndicale isabelle doyon Profil dune dlgue Suivez Paul Moist sur TwitterDes attaques contre les syndicats peine dguises derrire des projets de loi privs, la lenteur dlibre de rformes pourtant urgentes nos rgimes de retraite publics, limposition de mesures daustrit aux travailleurs canadiens en mme temps que loctroi de nouvelles baisses dimpts aux entreprises : 2011 na vraiment pas pargn le SCFP.Et, laube de la nouvelle anne, les dfis ne diminuent pas, peu sen faut.Beaucoup de nos confrres et consurs du SCFP ont amorc de difficiles ngociations, ou le feront bientt. Et ce climat difficile est cr par le cadre idologique des conservateurs de Stephen Harper et de leurs allis de certains gouvernements provinciaux et municipaux. Les membres du SCFP de tout le pays des plus grandes villes aux plus petits villages se font dire aux tables de ngociation que cest eux quil incombe de supporter les gels de salaire, la diminution des avantages sociaux et le dmantlement des rgimes de retraite. Cette situation est tout simplement inacceptable. Nos membres offrent des services de qualit sur lesquels comptent tous les Canadiens et ils nont pas accepter la responsabilit dune crise conomique quils nont pas provoque.Devant de tels dfis, il ne faut jamais oublier que cest lorsque nous sommes unis que nous sommes le plus forts. Que ce soit aux comits de ngociation, dans les sections locales, dans les rgions ou dans lensemble du syndicat, notre solidarit est notre atout le plus prcieux.Lun des volets de la solidarit est le partage dinformation. Cette anne, nous tiendrons une confrence nationale sur les ngociations o nous pourrons mettre ce partage en pratique. chacun des congrs de division de 2012, janimerai aussi un petit djeuner de travail o nous nous regrouperons pour discuter des problmes conomiques de nos membres. De tels rassemblements et rencontres offrent loccasion dchanger des ides, dapprofondir notre comprhension des enjeux et dlaborer des stratgies pour riposter aux mesures daustrit et dfendre nos membres et les services publics quils fournissent. Lanne qui vient nous rserve sans doute de nombreux nouveaux dfis. Mais si lon se fie au dernier congrs national, nous sommes prts travailler ensemble les uns avec les autres et avec nos confrres et consurs des autres syndicats, nos allis et notre parti afin que 2012 soit une bonne anne pour les 615 000 membres du plus grand syndicat au Canada. pauL mOist en Ligne twitter.com/CUPENatPresJudy Darcy se prsentera sous la bannire du NPD New Westminster aux lections de mai 2013, en Colombie-Britannique.Mme Darcy a t pr-sidente nationale du SCFP pendant 12 ans. Depuis 2005, elle occupe le poste de secrtaire et agente daffaires du Syndicat des employs dhpitaux. ce titre, elle a dirig les ngociations au nom des travailleuses et travailleurs de la sant, dans la foule dune dcision historique de la Cour suprme qui avait jug que la loi 29 avait viol leur droit la libre ngociation collective, protg par la Charte.Judy Darcy joue aussi un rle actif au NPD depuis plus de 27 ans elle a fait du porte--porte dans dinnombrables campagnes, a t candidate fdrale et membre de lexcutif dun comt, de lexcutif fdral et du Comit de planifica-tion lectorale, et agit titre danalyste la tlvision nationale pour le NPD.Comme dirigeante syndicale, elle a t cofondatrice dEaux aguets, elle a men avec succs de nombreuses cam-pagnes en faveur des soins de sant publics, de lducation publique et de lnergie publique. Elle a jou un rle de pre-mier plan dans la lutte contre la discrimination lgard des femmes, des No-Canadiens et des personnes de couleur et a remport une cause marquante qui a mis fin aux ingalits imposes aux couples de mme sexe. Jai consacr toute ma vie lutter pour les travailleuses et les travailleurs, dnoncer les ingalits sociales et dfendre les services publics , a dclar Judy Darcy. Je suis trs honore de poursuivre ce travail dans larne politique au nom du NPD de New Westminster, une com-munaut trs spciale laquelle je suis fire dappartenir. mike oldJudy darcy candidate aux lections provinciales en c.-B.4 SCFP La RPLique HIVER 2012 L e changement social a besoin de batailleurs convaincus pour se concrtiser. Ces champions du change-ment pour le mieux mili-tent pour transformer notre quotidien, notre travail et notre perception de soi et dautrui. Au congrs national 2011 du SCFP Vancouver, les congressistes ont rendu hommage quatre cham-pions du SCFP qui tra-vaillent sans relche ap-porter des changements qui aident nos membres dans leur milieu de travail et de vie. Voici nos quatre gag-nants nationaux :Terry Bennett, fier mem-bre de la section locale 569 St. Johns (Terre-Neuve- et-Labrador), a remport le Prix national dalphab-tisa tion. Notre confrre Terry a contribu llabo-ration de son programme de littratie au travail, en plus de russir son test dquivalence dtudes secondaires et de se pr-senter aux lections munici-pales de St. Johns en 2009.Lynn Chass a ddi son Prix Grace-Hartman la mmoire des proches perdus aux mains de la vio-lence . Mme Chass, dont la mre a t assassine en 2000 par son ex-petit ami, est la force vitale derrire le Shoe Memorial, activit annuelle qui se tient Kamloops (C.-B.) depuis 2008.Gary Orsten, militant albertain en sant-scurit depuis plus de 37 ans, est le rcipiendaire du Prix national de sant-scurit. Il a contribu lamlio-ration du code de sant-scurit de lAlberta, en plus de participer la fondation de lAssociation albertaine de scurit municipale (Alberta Municipal Safety Association).On a dcern le Prix national de militantisme pour les droits des per-sonnes ayant un handicap Richard Sherring, titre posthume. Richard mili - tait au sein de la section locale 998, au Manitoba. Il uvrait pour sensibiliser la population aux droits des personnes ayant un handi-cap et dautres causes de justice sociale, par le biais de vidos primes et doutils novateurs. Malheureuse-ment, Richard nous a quitts plus tt cette anne. Au cours dune crmonie touchante, ses parents, Cheryl et Bob Sherring, ont accept ce prix en son nom. James chaiFAIRE DU ChANGEMENt SOCIAL UNE RALIt : LES GAGNANtS DES PRIx DU CONGRS 2011 DU SCFP 4 SCFP La RPLique HIVER 2012 DITION DU CONGRSLa solidarit syndicale repose sur de bonnes communications. Les communicateurs des sections locales du SCFP dvouent de nombreuses heures de bnvolat linformation de nos membres. Cette anne, nous avons remis 15 Prix des communications devant le congrs national, pour souligner le travail de ces personnes. Vous trouverez la liste des rcipiendaires au scFp.ca/prix-cOmm. Wes payneAu congrs national de cette anne, les tlphones intelligents, ordinateurs portables et iPads taient partout et les dlgus changeaient de linformation, des commentaires et des images qui se sont propags partout au pays et dans le monde entier!La semaine du congrs a t la plus occupe de toute lhistoire du SCFP en ce qui a trait la transmission de donnes et des centaines de personnes ont eu recours au Guide sur les mdias sociaux. Des milliers de photos du congrs ont t partages sur Facebook et le mot cl #CUPE2011 a t utilis pour plus de 3 500 tweets. Des douzaines de personnes en Birmanie ont affich des commentaires sur Facebook et partag nos photos des militants birmans Aie Son et Aung Naing Soe, confrenciers invits au forum sur la justice sociale. Les membres du SCFP sont passs laction, par lentremise des mdias sociaux, et ont envoy des messages de solidarit et dappui au mouvement Occupy Vancouver et aux membres en grve de lUniversit de Sherbrooke. LE NOUVEAU MILItANtISME SOCIAL : LES MEMBRES DU SCFP LUttENt PLUS GaGnants des Prix des communicationsLynn Chass, gagnante du prix Grace-Hartman.terry bennett, rcipiendaire du prix de lalphabtisation.Gary orsten, qui sest mrit le prix en sant-scurit.M. et Mme Sherring acceptent le prix pour le militantisme en faveur des personnes ayant un handicap au nom de leur fils dcd, Richard Sherring.HIVER 2012 SCFP La RPLique 5Les militants prodmo-cratie birmans Aung Naing Soe et Aie Son ont fait forte impression lors de leur ap-parition spciale au congrs national du SCFP.Les participants ont ap-pris en quoi le militantisme de ces deux jeunes expatris birmans a fait une diff-rence, mme si un mouve-ment de type printemps arabe ou Occupons est presque impensable en Birmanie (aussi appele Myanmar). Le pays termine sa cinquantime anne sous dictature militaire.Aung Naing, 32 ans, est secrtaire gnral du Forum jeunesse des nationalits, une organisation-cadre jeunesse et multiethnique qui reprsente 13 groupes et 11 ethnies en Birmanie. Aie Son, 31 ans, est prsidente et directrice adjointe de lOrganisation progressiste de la jeunesse mon. Ces deux organismes sont bass en Thalande, do ils four-nissent de la formation, en-tre autres sur les droits de la personne et les mdias, aux populations ethniques bir-manes prs de la frontire.Au Forum sur la justice mondiale, Aie Son a racont la censure mdiatique en Birmanie. La comparaison avec les ressources mili-tantes en Amrique du Nord est frappante. Sans accs Internet, pas daccs Facebook ou Twitter, a-t-elle dit. Cest pourquoi votre appui est important. Aung Naing sest adress au Forum jeunesse, o il a encourag les participants remplir des cartes postales rclamant du gouvernement birman quil libre 2 000 prisonniers politiques.Pour signer cette carte postale, visitez le : scFp.ca/Justice-mOndiaLe/ participez-a-La- campagne-pOur-LiBerer. dan GawthropLES MILItANtS PRODMOCRAtIE BIRMANS GAGNENt DES APPUIS Et tENDENt LEUR RSEAULes militants birmans aie Son et aung naing saluent les dlgus du SCFP.En investissant environ 63 000 $, le SCFP a appuy le projet de modernisation des logements sociaux de CarbonZero. L e 25e congrs national de Vancouver a t le tout premier congrs carboneutre du SCFP. Le syndicat a compens les missions de carbone lies au congrs par un investissement dans la modernisation de logements sociaux.Cest invitable : la tenue dun grand vnement, comme un congrs national, dans un pays de la taille du Canada gnre une quantit importante de gaz effet de serre qui ont un impact sur notre plante. En tenant compte des dplacements, de la consommation nergtique et de limpression, notre congrs national a gnr 3 061 tonnes dmissions de carbone.Pour compenser cette empreinte cologique, le SCFP sest associ CarbonZero, un chef de file dans la conception et la mise en uvre de stratgies de rduction des missions de carbone. En investissant environ 63 000 $, le SCFP a appuy le projet de modernisation des logements sociaux de CarbonZero, a expliqu Charles Fleury, notre tout nouveau secrtaire-trsorier. Ce projet rnovera des logements sociaux Montral, pour en amliorer lisolation, les fentres et les appareils de chauffage. LOffice municipal dhabitation de Montral (OMHM) assure la mise en uvre du projet. Ses travailleurs sont des membres de la section locale 429 (le Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montral ou SFMM). pierre ducasseUN CONGRS DU SCFP CARBO-NEUtREttes--ttes! Stephen Lewis, un des plus grands orateurs issus du Canada anglais, a eu droit une ovation des con-gressistes, avec son cri de ralliement contre ce quil appelle la passivit crimi-nelle travers le monde.Lewis est surtout connu pour sa lutte contre lpid-mie de VIH-sida en Afrique, au sein des Nations unies. Il trouve fantasti que la somme de 250 000 $ quont remis le SCFP, ses sections locales et leurs membres sa Fondation Stephen Lewis www.stephenLewis FOundatiOn.Org/.En parlant des rcentes attaques du gouvernement Harper contre la ngocia-tion collective libre, il a lanc cette question : Peut-on imaginer plus obscne quune attaque indfendable contre les syn-dicats et les travailleurs, de la part du gouvernement actuel, et tout cela aux frais des travailleurs? Lewis a accus Stephen Harper dtre dtermin transformer le paysage des valeurs canadiennes au point de le rendre mcon-naissable. propos du rle des syn-dicats au sein du NPD, il a t clair : Limportance du mouvement syndical dans le NPD ne ma jamais drang. tendez votre rle et ne vous en faites pas tant avec a , a-t-il conseill.En offrant des fleurs au Comit de justice mondiale pour son travail sur les en-jeux des femmes, Lewis a avanc [qu]il ny a aucune lutte plus importante sur notre plante que celle pour lgalit entre les sexes. Le SCFP tend sa main au reste du monde comme nul autre syndicat ne le fait, quil sagisse du printemps arabe ou de la lutte pour le droit leau potable. John mccrackenL es participants au Congrs na- tional du SCFP Vancouver ont adopt le document dorientation stratgique 2011-2013, aprs lavoir raffin coups de dbats, de suggestions et de com-mentaires en plnire. Lisez-le ici : scFp.ca/cOngres- natiOnaL/OrientatiOn-strategique-2011-2013. Ce document rpond lassaut contre le secteur public et la classe ouvrire. Il traduit leffet de la crise financire et du ralentis-sement conomique mon-diaux sur la vie de nos membres. Ces derniers ont dailleurs renforc les orientations stratgiques en mettant plus demphase sur les liens entre nos propres luttes et ce qui se droule au Wisconsin, le mouvement mondial Occupons et les tribula - tions europennes. Les congressistes ont soulign que : le systme capitaliste montre de srieux signes dchec; plus que jamais, il ne rpond pas aux besoins des pauvres, des marginaux et des 99 pour cent. Nous intgrerons notre travail dducation une analyse des classes selon la race, le sexe, lorientation sexuelle, le handicap et le statut dautochtone.Le plan appelle le syn-dicat investir dans des bases de donnes, des stratgies utilisant les rseaux sociaux, des outils ducatifs et la crois sance de la solidarit. On prvoit pour lautomne 2012 ou le dbut de 2013 un grand congrs sur la ngociation qui se concentrera sur les salaires, les avantages sociaux, les retraites, la sant-scurit et la scurit demploi.Les membres ont ren-forc des stratgies visant augmenter la densit syndicale, renforcer notre base de dlgus et accrotre notre capacit organisationnelle. Le SCFP continuera accrotre la solidarit au sein des syn-dicats du secteur public, en plus de tisser des liens stratgiques avec les syn-dicats du secteur priv. Il aidera les sections locales btir des coalitions et tisser des liens avec la communaut. robert LamoureuxUn plan dtaill pour lavenir :Les congressistes renforcent les orientations stratgiques 2011-20136 SCFP La RPLique HIVER 2012 selon stephen lewis, le scfp est un foyer de militantisme Limportance du mouvement syndical dans le NPD ne ma jamais drang. tendez votre rle et ne vous en faites pas tant avec a. Stephen LewisAu milieu dun congrs charg et productif, plus dun millier de congressis-tes ont consacr leur pause du midi participer une manifestation en appui au mouvement mondial Occupons .On a pu y entendre des discours de membres et de dirigeants du SCFP, ainsi que des reprsentants dOccupons Vancouver, qui ont remerci les congres-sistes pour leur appui.Le prsident national du SCFP, Paul Moist, a in-vit les congressistes et les membres du syndicat appuyer le mouvement Occupons dans leurs col-lectivits. Le courage et la passion des partici-pants ce mouvement mimpressionnent beau-coup, a-t-il dclar. Leur engagement envers une socit plus juste et plus quitable rejoint tout fait les valeurs du SCFP et de ses membres. M. Moist a affirm que le gouvernement et les grandes compagnies au-trement dit le un pour cent risquent gros en tendant la sourde oreille au mouvement Occupons.Barry ONeill, vice- prsident gnral du SCFP, a dvoil la nouvelle remor-que communautaire du SCFP-C.-B., faite entire-ment avec des composantes et matriaux canadiens ou nord-amricains. Il a affir-m quon pourrait aider rduire lcart entre les riches et les pauvres en revenant aux conomies locales. Le courage dont font preuve nos confrres et con-surs du mouvement Occu-pons est inspirant, a dit M. ONeill. Nous devons tout faire pour les appuyer. Mais il faut aussi sassurer de ne pas laisser se perdre le momentum qua cr le mouvement. Il faut traduire nos ides et notre passion en actions concrtes. Le SCFP accompagnera les militants et les dfenseurs dans la cration du genre de socit que nous souhaitons nos enfants et nos petits-enfants. la fin de la manifesta-tion, plus de 500 congres-sistes se sont rendus spon-tanment au campement dOccupons Vancouver, la Vancouver Art Gallery, pour tmoigner leur appui en personne.Regardez la vido au scFp.ca/cOngres-natiOn-aL/Le-pOuvOir-du- peupLe-Le-scFp-appuie. clay suddabyLES PARtICIPANtS AU CONGRS 2011 DU SCFP APPUIENt OCCUPONS Les dlgus du SCFP en route vers le campement doccupons Vancouver.Stephen Lewis sadresse aux dlgus du SCFP. le systme capitaliste montre de srieux signes dchec; plus que jamais, il ne rpond pas aux besoins des pauvres, des marginaux et des 99 pour cent. T out le monde sentend sur lhorreur de lingalit, mais personne au pouvoir ne semble faire quoi que ce soit pour la rduire. On conti-nue plutt renflouer les banques et couper dans les salaires et les services publics.Voil pourquoi la population descend dans la rue et occupe les espaces publics. DAthnes Anchorage, de Singapour So Paulo, on dnom-bre plus de 2 000 collecti-vits participantes dans le monde, dont des dizaines au Canada.Ce nest pas quune question de gouffre crois-sant entre le 1 % plus riche et les 99 %. Les progrs stagnent en matire dquit salariale pour les femmes, les autochtones, les nou-veaux immigrants, les communauts racialises et les personnes ayant un handicap. La crise cono-mique touche les plus vul-nrables dune manire dmesure : les nouveaux immigrants, dont le salaire horaire est infrieur du quart celui des Canadiens pure laine , connaissent un taux de chmage deux fois et demie plus lev que ces derniers.Mme les organismes pro-entreprise, comme le Fonds montaire inter-national et le Conference Board qui prtendaient que la vague soulverait tous les bateaux et que les avantages aux riches retomberaient vers les au-tres couches de la socit, questionnent aujourdhui cette ingalit croissante, arguant quelle freine la croissance conomique.Les conservateurs sen prennent aux services publics et accusent les salaires des syndiqus dtre injustes et insoutenables, mais la vrit est toute autre. En fait, les syndicats et lexpansion des services publics constituent les forces les plus vives dune galit croissante dans toute la socit.La valeur des services publics totalise plus de 17 000 $ par anne pour chaque Canadien, sans variation importante dune fourchette de revenus lautre. Par contre, les coupes aux services publics affectent particulirement les familles plus faible revenu, dont le bien-tre repose plus forte-ment sur ces services. Si une plus grande galit bnficie notre socit et notre conomie, pour-quoi nos gouverne-ments continuent-ils doffrir baisses dimpts et chappa-toires aux compagnies et aux riches, tout en rduisant les services publics et en minant les salaires des travailleurs?La rponse est politique autant quconomique. toby sangerle 99 % contre le 1 %tandis que la classe moyenne disparat, les dtaillants visent le luxe coups de rabais sur les grandes marquesHIVER 2012 SCFP La RPLique 7Le verso de cette page est une affiche dtachable.lu Mme les organismes pro-entreprise, comme le Fonds montaire international et le Conference Board questionnent aujourdhui cette ingalit croissante, arguant quelle freine la croissance conomique. Le 2 novembre, au congrs pancanadien du SCFP, aprs trois tours de scrutin, Charles Fleury tait lu secrtaire-trsorier national. Il succde ce poste Claude Gnreux, qui pendant les dix dernires annes a redress les finances du SCFP de faon spectaculaire. Claude a laiss les finances en bon tat, sans surprise, et je mengage poursuivre dans cette veine , a dentre de jeu lanc le nouvel lu.Rsident de Terrebonne au nord-est de Montral, employ dHydro-Qubec, membre de la section locale 1500 et militant de longue date, sa premire participa-tion aux activits du SCFP remonte 1982. Avant dtre lu secrtaire-trsorier, il sigeait dj au Conseil excutif national titre de vice-prsident rgional depuis 2003. Au Canada, on parle parfois des deux solitudes charles Fleury, nouveau secrtaire-trsorier national a-t-il dclar. Mais les deux solitudes que je vois aujourdhui, cest le un pour cent de la population qui dpossde les 99 autres pour cent du peu quils possdent. Quelques heures peine aprs sa victoire lectorale, en entrevue, il nous a confi tre inquiet de lavenir politique de ce pays. chaque anne lcart entre riches et pauvres sagrandit. Dans dix ans, si on ne se prend pas en main aujourdhui, prvient-il, on risque dtre aux prises avec de srieux problmes. Quand on voit les attaques du gouvernement conservateur contre le droit de grve, contre les travailleurs, le nivelle-ment par le bas, les dfis des deux prochaines annes vont tre trs grands. Ds le dbut de lanne 2012, il faudra mettre en place les ressources autant financires quhumaines pour raliser notre plan dorientation stratgique. Sur un autre plan, le nouveau secrtaire-trsorier constate que dans les milieux de travail, le renouvellement de la main-duvre est important . Il estime que les jeunes vont amener du renouveau . Le SCFP va devoir sadapter aux besoins des jeunes qui arrivent sur le march du travail. Leurs besoin ne sont pas ceux dil y a 25 ans. Il faut aller les voir, les rencontrer et revoir nos faons de faire pour que les jeunes accrochent . cet gard, il mentionne limportance de ngocier la conciliation travail-famille par exemple et de nous investir dans les mdias sociaux. robert bellerosevivelerobinet.ca Vive le robinetFaites la promotion de leau publique au travail et dans votre communautJourne sans eau embouteille Agissons! Le 15 mars 2012