« La Tenture de la Dame à la Licorne  »

  • Published on
    24-Feb-2016

  • View
    38

  • Download
    0

DESCRIPTION

La Tenture de la Dame la Licorne. Synopsis Histoire des Arts Sous-titre La Dame, le Lion et la Licorne Auteure: Hlne Eftimakis Niveau: Classes de cinquime Rfrence au programme LOccident Fodal, XI-XVme sicle - PowerPoint PPT Presentation

Transcript

LE GOUT

La Tenture de la Dame la Licorne

Synopsis Histoire des ArtsSous-titre La Dame, le Lion et la LicorneAuteure: Hlne EftimakisNiveau: Classes de cinquime

Rfrence au programme LOccident Fodal, XI-XVme sicleDisciplines convies: histoire, franais, arts plastiques, sciencesDomaine artistique: Arts du quotidienThmatique: Arts, crations, cultures

Objectif: utiliser un document historique : une tenture mdivale, pour connaitre le style de vie, la mode, le got, les rfrences culturelles dun personnage mergeant de la fin du XVme sicle.

Dmarche: Utilisation du texte littraire, de la vido, de limage; petites notions dhraldique, de technique du tissage; approche du bestiaire mdival exotique et fabuleux; description des vtements et parures; vocation de lamour courtois.

Le Muse National du Moyen Age Thermes de Cluny - Parisrenferme SIX merveilleuses tapisseries du cycle dnomm La Dame la Licorne

Ce castel, (le chteau de Boussac, dans la Creuse, o Prosper Mrime et George Sand ont observ les tentures) fort bien conserv, est un joli monument du moyen ge, et renferme des tapisseries qui mriteraient lattention et les recherches dun antiquaire.

Jignore si quelque indigne sest donn le soin de dcouvrir ce que reprsentent ou ce que signifient ces remarquables travaux ouvrags, longtemps abandonns aux rats, ternis par les sicles, et que lon rpare maintenant Aubusson avec succs. Sur huit larges panneaux qui remplissent deux vastes salles (affectes au local de la sous-prfecture), on voit le portrait dune femme, la mme partout, videmment ; jeune, mince, longue, blonde et jolie ; vtue de huit costumes diffrents, tous la mode de la fin du XVe sicle. Cest la plus piquante collection des modes patriciennes de lpoque qui subsiste peut-tre en France : habit du matin, habit de chasse, habit de bal, habit de gala et de cour, etc. Les dtails les plus coquets, les recherches les plus lgantes y sont minutieusement indiqus. Cest toute la vie dune merveilleuse de ce temps-l. Ces tapisseries, dun beau travail de haute lisse, sont aussi une uvre de peinture fort prcieuse, et il serait souhaiter que ladministration des beaux-arts en ft faire des copies peintes avec exactitude pour enrichir nos collections nationales, si ncessaires aux travaux modernes des artistes. Ces tapisseries attestent dune grande habilet de fabrication et dun grand got mls un grand savoir naf chez lartiste inconnu qui en a trac le dessin et indiqu les couleurs. Le pli, le mat et les lustrs des toffes, la manire, ce quon appellerait aujourdhui le chic dans la coupe des vtements, le brillant des agrafes de pierreries, et jusqu la transparence de la gaze, y sont rendus avec une conscience et une facilit dont les outrages du temps et de labandon nont pu triompher. Dans plusieurs de ces panneaux, une belle jeune enfant, aussi longue et tnue dans son grand corsage et sa robe en gaine que la dame chtelaine, vtue plus simplement, mais avec plus de got peut-tre, est reprsente ses cts, lui tendant ici laiguire et le bassin dor, l un panier de fleurs ou des bijoux, ailleurs loiseau favori. Dans un de ces tableaux, la belle dame est assise en pleine face, et caresse de chaque main de grandes licornes blanches qui lencadrent comme deux supports darmoiries. Ailleurs, ces licornes, debout, portent leurs cts des lances avec leur tendard. Ailleurs encore, la dame est sur un trne fort riche, et il y a quelque chose dasiatique dans les ornements de son dais et de sa parure splendide.file:///C:/Users/Main/Documents/G.%20Sand%20-%20Les%20tapisseries%20du%20chateau%20de%20Boussac.htm

Le sauvetage de la tenture : Lisons George Sand in Promenade dans le Berry. Moeurs, coutumes, lgendesQui sont George Sand et Prosper Mrime ?George Sand est une romancire franaise du XIX me sicle.En attirant lattention sur les tapisseries quelle dcouvre au chteau de Boussac dans la Creuse, elle sensibilise le public et contribue leur sauvegarde.Les artistes ont-ils pour rle de sensibiliser le public selon vous ?Donnez des exemples dinitiatives constructives et destructives prises par des artistes.Ex. Un site est choisi pour le tournage dun film: va t-il y avoir promotion ou/et galvaudage du site? Modulez vos raisonnements, fournissez des exemples.

Prosper Mrime est un homme de lettres du XIX me sicle. Il est aussi Inspecteur des Monuments Historiques.Que pourrait-il faire pour exaucer les voeux de son amie George Sand ? Dans quel tat est la tenture retrouve? Combien de tapisseries George Sand a t-elle vu? Quy a t-il Aubusson?

Relevez le manque dunit dans les couleurs et dimensions des tapisseries suite aux campagnes de restauration entreprises pour les conserver.

Ltendard de gueules (cest--dire sur fond rouge) bande d'azur charge de trois croissants montants d'argent, visible dans les 6 tapisseries qui composent la tenture de La Dame la Licorne, prsente les armoiries des commanditaires. Il sagit de la famille Le Viste. cordiers et commerants drapiers Lyon . Leur maison est situe dans le quartier Saint-Jean, non loin de la cathdrale. La fortune familiale est assise sur le ngoce et lexercice de fonctions locales. Ltude des lois permettra certains dentre eux dvoluer dans les carrires de la magistrature , de revtir des charges importantes, au Parlement, jusqu officier, en tant que conseillers ou diplomates, au plus prs des rois Louis XI, Charles VIII, Louis XII et Franois 1er. Dans la maison, la tapisserie revt, au-del de son rle disolation du froid, un rle de dcoration et surtout dapparat. Les Le Viste veulent accder la noblesse de robe, puisquils ne sont pas nobles de sang et leur hraldique rpte, par le biais des capes, cus et bannires, martle cette volont de saffirmer.Video http://education.francetv.fr/videos/la-dame-a-la-licorne-chef-d-uvre-du-musee-de-cluny-v108751Des commanditaires lyonnais

droite : un mtier de basse lisse sur une enluminure du XVme s

La ralisation dune tapisserie requiert lintervention de plusieurs personnes:

Le maquettiste : il dessine ou peint la maquetteLe cartonnier : il ralise le carton dfinitif aux dimensions de la future tapisserie Le lissier (ou licier) : il ralise la tapisserie sur le mtier.

Les cartons de notre tapisserie ont t dessins Paris. Aucun document ne rvlelidentit des artistes et artisans de cette uvre, mais on peut supposer quelle a t conuedans le milieu artistique du matre de La Chasse la Licorne. (voir illustration p.8)Le tissage a t excut aux Pays-Bas du sud, sur un mtier de haute lice , o se croisententre chaine (verticale ) et trame (horizontale) , la laine et la soie. La teinture est obtenue partir de plantes tinctoriales telles :La gaude ou rsda pour le jauneLa garance pour le rougeLa gude pour le bleu

Voir un mtier de haute lisse sur http://www.ikonet.com/fr/ledictionnairevisuel/arts-et-architecture/artisanat/tissage/metier-de-haute-lisse.php

Techniques et couleurs

Pnlope, fragment d'une tenture des Femmes vertueuses. Postrieure 1480. Fils de laine et soie, 100 x 150 cm. Musum of Fine Arts, Boston.

Cette tapisserie sapparente beaucoup, de par son style, celle de La Dame la Licorne

La Dame la Licorne est une tenture du type aux mille fleurs. Ce terme dsigne des tapisseries comportant une multiple de fleurs, plantes ou feuillages, fleuris ou non, disposs uniformment sur un fond uni et plat, le plus souvent bleu noir. Elles datent des dernires annes du XVe sicle et des premires annes du XVI sicle.On reconnait facilement roses, illets, violettes, penses, mais aussi coucous, boutons dor, pissenlits, muguet, glantines, colchiques, anmones, narcisses, pervenches, marguerites. Quatre arbres : un oranger, un pin, un chne et un houx, rythment 5 des tapisseries. Le bestiaire prsente des animaux traditionnels, mais aussi exotiques et fabuleux : chiens, lapins, moutons, renards, genettes, loups, chvres, pies, faucons, hrons, faisans, perdrix, perruches, singes, lions, panthres, lopards, licornes.Le mme dispositif iconographique est repris dans les 6 tapisseries de cette tenture : Une dame rpondant aux canons de la beaut mdivale, blonde, le front bomb et haut, le teint clair , est montre entre un lion et une licorne, parmi dautres animaux, sur une le bleu noir et fond de millefleurs. Elle est trs en beaut; ses vtements et bijoux splendides, diffrents dans chaque tapisserie, sont une source dinformation pour lhistorien. Une femme plus petite laccompagne dans 4 des tapisseries. Elle est encadre d armoiries de nombre variable.Le fond, ponctu traditionnellement de fleurs, danimaux et doiseaux, est rare dans sa version vermeille. Lartiste sest montr audacieux.

Une tapisserie la mode

La Tapisserie de Narcisse conserve au MFA de Boston sapparente beaucoup de par son style La Dame La Licorne

La licorne (ou unicorne) est un animal fabuleux dot dun corps de chvre, une tte de cheval et une longue corne torsade fiche au milieu du front. Les auteurs lvoquent ds lantiquit, confondant souvent le mythe et la ralit dune faune exotique qui leur est inconnue. Au moyen-ge, on fait commerce de prtendues cornes de licorne, dont la poudre passe pour avoir des vertus curatives- notamment contre l'pilepsie - voire aphrodisiaques. Ces cornes, qui sont en ralit des dents de narvals pchs en Arctique, ne font qualimenter la lgende.Ainsi des licornes apparaissent souvent dans le rpertoire potique et artistique : miniatures, maux, ivoires, tapisseries. Divulgue dans les bestiaires damour, la licorne devient symbole du sentiment de lamour courtois : chaste mais perdu, car il ne sera jamais satisfait. Mtaphore de lhomme endormi dans le giron de la femme, la licorne, qui a la rputation dtre rapide et forte, ne peut tre apprivoise que par une jeune fille vierge. Elle vient alors se coucher , soumise, sur les genoux de la dame : cest lamour pris au pige. On lui attribue galement le pouvoir de purifier leau dans laquelle elle plonge sa corne.http://expositions.bnf.fr/bestiaire/grand/k_02_bnf.htmLa Chasse la Licorne conserve au Metropolitan Museum of Art de New York provient du mme contexte artistique que la Dame la Licorne.

O naissent les licornes ?

Peinture de Robinet Testard

Une Dame jeune se tient au centre dun tertre, entre un lion et une licorne cabrs sur des tendards armoris. Un plessis bas recouvert de rosiers en fleurs ferme lespace derrire elle. Elle est richement pare : coiffe dun voile fix par un cercle de tte aux motifs floraux tout comme son collier, elle porte une robe lace sur le buste, borde dorfrois piquets de perles et pierres. Autour de la taille, une ceinture aux motifs de grenades. La suivante porte une robe moire bleue doublure orange sur cotte motif vgtaux. Ses cheveux sont tirs sous une rsille dorfvrerie. Son collier est assorti lagrafe de sa robe. La Dame a le regard tourn vers la perruche , qui , pose sur son poing gauche gant, est en train de becqueter un aliment rond. La dame pioche de la main droite dans le drageoir en or que lui tend sa suivante, le genou flchi. Un petit chien de compagnie, est assis sur la trane de sa robe, alors qu ses pieds, un singe porte une baie sa bouche. Une srie de petits animaux peuple l'arrire-plan aux milles fleurs, dont deux oiseaux qui s'affrontent : un faucon et une pie, une genette, un lionceau et une jeune licorne...Cette tenture est interprte comme tant une allgorie du Got.Que signifie le flchissement des genoux ?La suivante est-elle une servante selon vous ?

LE GOT

Dimensions :Hauteur : 377 cm Largeur : 466 cm

Dans cette tapisserie, la Dame, extrmement gracieuse, joue dun orgue portatif pos sur un support recouvert dun tapis aux motifs orientalisants. Cet instrument, appel positif, est actionn par des soufflets, que manipule la suivante. Le beau visage de la Dame est couronn dune tresse enrubanne, qui se termine par une aigrette. Un bandeau marron retombant sur ses paules recouvre la rsille qui enserre le reste de sa chevelure. Sa robe bleue aux manches largement vases est revtue dun surcot de brocart. Ourl dorfrois dcor de perles et pierres prcieuses, il se termine par une trane, et corste si troitement le buste, de la dame quil en exalte la finesse de la silhouette. Le lion et la licorne - trangement disgracieuse dans cette tapisserie - maintiennent le drapeau carr et loriflamme deux pointes aux armes des Le Viste, mais sont, cette fois, tourns vers lextrieur du tertre. Avec un peu dattention, on remarque quils apparaissent sous forme de motifs dcoratifs en miniature sur les montants de l'orgue.On distingue une succession de lignes parallles verticales forme par les hampes, les troncs des arbres, les silhouettes longilignes des personnages, le meuble coiff de lorgue. La scne se droule sur fond de millefleurs, ponctu de petits animaux et volatiles. Cette tapisserie est interprte comme tant lallgorie de lOue.

LOUEH. 369 ; L. 290

LA VUELa Dame est assise au centre du tertre, sur fond de mille-fleurs. La licorne est ses cts; elle a pos ses pattes avant sur les genoux de la Dame, dcouvrant ainsi la doublure rouge de la robe de brocart et la cotte bleu ciel. La Dame la caresse dune main et lui tend de lautre un miroir serti dans une magnifique pice dorfvrerie. La licorne se mire, docile.Le lion tient le drapeau carr aux armes des Le Viste. Le dispositif de la composition est pyramidal.La partie basse de la tapisserie a t retisse au XIX me s.

Cette tapisserie est interprte comme tant lallgorie de la Vue.

Dcrire le jeu des regards

Notez les lments manquants par rapport aux autres tapisseries.

H. 312 ; L. 330

La Dame, debout au centre dun tertre plant de quatre essences darbres, est encadre par le lion et la licorne , qui portent en bandoulire un cu, et une targe et sont dresss sur les hampes de deux bannires armories . Elle est vtue dune robe bleue orfrois prcieux, double de moire rouge , dont les pans sont relevs et fixs la taille par un fermail dorfvrerie au-dessus dune cotte aux motifs vgtaux. Sa chevelure est entirement recouverte dune coiffe quadrille de rangs de perles et pierreries. Elle porte un collier de pierres prcieuses motif de fleurettes, des bracelets et une ceinture torsade apparente au collier de sa suivante.Elle confectionne une couronne avec les illets recueillis dans un bassin en or que lui tend sa suivante. Celle-ci a les cheveux enrubanns au-dessus dun bandeau brun. La robe moire bleu ciel , dont le pan relev montre une doublure jaune sur cotte rouge, est agrmente de boutons ou perles. Un singe hume une rose prleve du panier pos sur le tabouret la gauche de la dame De petits animaux (chiot, lapins, agneau) occupent l'arrire-plan, deux volatiles se font face . La composition est solennelle.Cette tapisserie est interprte comme tant lallgorie de lOdorat.Notez le jeu des tissus moirs de la dame et sa suivante Notez les armoiries de lcu du lion. Tracez le...

Recommended

View more >