LE MESSAGER À L'AILE BLANCHE Janvier/Février 2011

  • Published on
    17-Mar-2016

  • View
    212

  • Download
    0

DESCRIPTION

LA puBLiCATiON OffiCieLLe de L'ÉGLise de dieu de LA prOphÉTie

Transcript

  • Janvier/Février 2011
  • L e M e s s a g e r à l ' A i l e B l a n c h e — J a n v i e r / F é v r i e r 2 0 1 12 Toute grande œuvre et toute personne importante sont tombées sous l’influence d’une vision qui les a changées et ainsi a changé d’autres personnes. Dans les années 1960, John F. Kennedy donna aux États-unis la vision de mettre un homme sur la lune au cours de cette décennie, en dépit de l’impossibilité technologique de cette époque. Souvent, nous nous référons aux passages de la Bible qui encouragent les bienfaits d’une vision. Proverbes 29 :18 dit : « Quand il n’y a pas de révélation, le peuple est sans frein ; heureux s’il observe la loi ! » 1 Chroniques 12 :32 est bien connu comme faisant mention des enfants d’Issacar, qui étaient des hommes « ayant l’intelligence des temps pour savoir ce que devait faire Israël ». Les visions de valeur s’édifient sur le passé, s’adressent aux besoins, défient les gens, fournissent de la direction, attirent la participation, unissent les efforts, donnent de l’énergie, apportent des changements, et font marcher le ministère vers l’avant. Il est absolument puissant de poursuivre un rêve ou un objectif plus grand que nous-mêmes. Cela a été le témoignage de notre périple dans l’Église de Dieu de la Prophétie. À travers les années, beaucoup de gens dans cette église ont été saisis par la passion, sachant que Dieu avait une destinée pour ce Mouvement aussi bien que pour eux en tant qu’individus dévoués à cette cause. L’alchimie d’un mouvement en mission est indéniable et souvent inébranlable. Robert Dale fait remarquer dans son livre intitulé Keeping the Dream Alive (Garder le rêve vivant), que toute congrégation passe par des cycles. Le premier groupe est saisi par une « cause », qui devient la motivation de tout ce qui est fait. Cette cause apporte une bouffée d’énergie exprimée comme une passion et des attaques encore plus adhérentes. Le Mouvement est lancé et propulsé rapidement vers le haut. Comme la croissance continue, les besoins d’organisation, de structure et de gouvernement se font sentir. Le niveau de croissance d’un mouvement ralentit graduellement à mesure que de plus en plus d’énergies sont utilisées internement. Si l’élan continue à s’évanouir, un plateau s’établit, suivi par la stagnation, et ensuite un déclin. La cure pour les Mouvements qui se trouvent dans les étapes de plateau et qui marchent vers le déclin, est de recapturer la « cause » qui une fois enflammait la naissance et la vie du Mouvement originellement. Si le fait de s’écarter de la « cause » enlève la vie, alors la restauration de la « cause » apporte un renouveau et la vie une fois de plus. L’Église de Dieu de la Prophétie est pour le moment dans une telle étape de restauration de vision. Notre retour à la Moisson a commencé pour restaurer la force de vie à notre ministère et Mouvement. Nous avons déjà vu le changement de l’élan. Aujourd’hui, cette Église est en train de s’aligner de plus en plus avec l’appel de la Moisson et l’expansion du royaume dans le monde entier. Nous sommes en train de construire notre fondation en Christ : l’appel de son Évangile, les profondes convictions de sainteté, l’expérience de la Pentecôte, la compassion d’une mission mondiale, la participation de « toutes les nations », et la faim pour l’union chrétienne. Ce que Dieu a mis en nous comme « ADN divin » depuis plus d’un siècle, est en train d’être renouvelé par le Saint-Esprit à cette heure décisive. Notre destinée s’étend devant nous comme nous nous joignons au Sauveur dans la plus grande saison de récolte que ce monde n’ait jamais connue. Nous pouvons seulement jouer notre rôle. Que chaque avant-poste de ministère, à travers le réseau mondial de cette Église, se lève pour la « cause et l’appel » de notre Seigneur et Roi ! Et que le chant de nos cœurs résonne : « À Dieu soit la gloire maintenant et pour l’éternité ! » Vision 2020 Si le fait de s’écarter de la « cause » enlève la vie, alors la restauration de la « cause » apporte un renouveau et la vie une fois de plus. R. E. Howard, Évêque général
  • Diana M. Garcia a servi comme éditrice du Messager à l’Aile Blanche international (afrikaans, arabe, bulgare, espagnol, français, hindi, indonésien, et télugu) depuis 1999, utilisant sa passion et créativité pour élever le magazine à un nouveau plateau de professionnalisme. Pendant qu’elle occupait la position d’éditrice du magazine en français et en espagnol, Diana a fait passer le Messager à l’Aile Blanche espagnol d’un magazine de seize pages, deux couleurs à un magazine de trente-six pages et quatre couleurs, avec une couverture de luxe sur papier luisant, et le français d’un magazine de douze pages, deux couleurs à un magazine de seize pages, quatre couleurs. Elle a également supervisé la transition du magazine en format numérique, et a téléchargé plusieurs années d’anciens numéros au site internet de l’Église : www.mensajeroalablanca. org. The American Theological Library Association a reconnu le magazine en espagnol et a classé ses volumes dans ses archives pour la postérité. Diana est détentrice d’une licence en anglais et en langues vivantes de Bradley University, à Péoria, Illinois ; d’un certificat en français de l’Université de la Sorbonne à Paris, France ; d’une maîtrise en LE MESSAGER A L'AILE BLANCHE 2 ................................. Informations 2 Aller de l’avant Randall E. Howard, Évêque général 3 Honneur à Diana M. Garcia T A B L E D E S M A T I È R E S Volume 30, Numéro 1 Janvier/Février 2011 4 Une conversation avec Randall E. Howard, Évêque général DeWayne Hamby 8 Plan stratégique VISION 2020 9 Vision 2020 10 Mission 12 Les valeurs fondamentales messager@wwph.com PERSONNEL Rédacteur Exécutif : Randall E. Howard ; Éditeur et Rédacteur Administratif : DeWayne Hamby ; Assistant Rédactrice : Diana M. García ; Traducteur : Augustin Bocco ; Révi- sion : Robert Vital-Herne ; Dessinateur : Sixto Ramírez ; Distribution : Josué Reyes. Le Messager à l’Aile Blanche (USPS 533750) est imprimé au Mexique à l’Editorial Ala Blanca, Apartado Postal 134-018, Mexique, D.F. C.P. 07421, MEXIQUE, Tél : (52-555) 715 6346. Préparé chaque période bimestrielle par White Wing Publishing House, 3750 Keith Street, Cleveland, Tennessee 37312, U.S.A. • Envoyez tout matériel pour publication au Messager à l’Aile Blanche, Diana M. García, Assistant Rédactrice, P. O. Box 2910, Cleveland, TN 37320-2910. • Courrier éléctronique : diana@wwph.com • Fax : (423) 559-5231. • Abonnement : White Wing Publishing House, Attention French White Wing Messenger, P. O. Box 2910, Cleveland, TN 37320-2910. Le coût d’abonnement est de $4.00 annuellement (Ou l’équivalent en devise étrangère), payable à White Wing Publishing House par chèque, mandat de banque ou mandat de poste. • Designed and published bi-monthly by the White Wing Publishing House 3750 Keith Street, Cleveland, Tennessee 37312 • POSTMASTER : Send address changes to : French White Wing Messenger, P. O. Box 2910, Cleveland, TN 37320-2910. Déclaration de foi • L’Église de Dieu de la Prophétie est ferme dans son engagement à la croyance chrétienne orthodoxe. Nous affirmons qu’il y a un seul Dieu, existant éternellement en trois personnes : le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Nous croyons en la déité de Christ , en sa naissance virginale, en sa vie sans péché, aux miracles physiques qu’il a faits, en sa mort expiatoire sur la croix, en la résurrection de son corps, en son ascension à la droite du Père, et en son retour personnel en puissance et en gloire lors de sa seconde venue. Nous professons que la régénération par le Saint-Esprit est essentielle pour le salut de l’homme pécheur. Nous croyons que la sanctification par le sang de Christ rend possible la sainteté personnelle. Nous affirmons le présent ministère du Saint-Esprit dont l’habitation nous rend capables de vivre des vies saintes et d’avoir de la puissance pour le service. Nous croyons en l’unité finale des chrétiens pour laquelle notre Seigneur Jésus-Christ a prié en Jean 17. Nous croyons en la sainteté de la vie humaine ; nous sommes engagés à la sainteté des liens du mariage, et nous reconnaissons l’importance de familles chrétiennes fortes et aimables. 3 4 .............................................. Articles Honneur à Diana M. Garcia Suite à la page 7
  • L e M e s s a g e r à l ' A i l e B l a n c h e — J a n v i e r / F é v r i e r 2 0 1 14 Vision 2020, le thème de ce numéro du Messager à l’Aile Blanche, coïncide avec le nouvel accent pour l’Église de Dieu de la Prophétie. Cela vient de l’Évêque général, Randall E. Howard et du Comité administratif. Bien que l’Évêque Howard ait introduit une série de « valeurs fondamentales » au cours de ces dernières années, VISION 2020, qui incorpore ces valeurs, a été introduite au Presbytère international durant la 96ème Assemblée internationale. Dans l’entretien suivant, l’Évêque Howard explique le concept qui se trouve derrière la Vision 2020. Qu’est-ce que c’est que la VISION 2020 ? Une conversation avec Randall E. Howard, Évêque général s Quelle est l’origine du concept de la Vision 2020 ? « Étonnamment, cela a commencé comme un besoin de simplifier nos opérations ici aux Bureaux internationaux. De là, c’est devenu une prière, une recherche d’inspiration avec les Presbytères généraux, ensuite le Comité administratif. Plus nous en avons parlé, plus nous y avons pensé, plus nous avons senti une inspiration que Dieu nous appelait à trois valeurs fondamentales. En fait, au début, c’était seulement deux. Nous savions simplement que nous devions nous occuper de la moisson ; que c’était la parole de Dieu pour cette église à partir de 1994. Et, ensuite, parce que la moisson dans certains endroits était florissante, nous étions désespérés de former des leaders. Cela devint facilement une seconde valeur. Puis, avec le temps, un de nos Presbytères généraux a dit : « Vous savez, vous croyez tellement en la prière, pourquoi la prière ne devient-elle pas une de ces valeurs fondamentales ? Et cela a bien marché pour tout le monde. « Cela a grandi du point de vue de simplification des Bureaux internationaux pour arriver au fait que ces trois choses sont vraiment ce que nous devrions tous faire et sur quoi nous devrions fixer nos énergies et nos efforts. S’il y a quelque chose qui ne fait pas partie de ces trois éléments, nous devrions toujours faire attention à cet égard pour que tout ce que nous faisons commence à couler dans cette direction. « Quand je venais d’assumer cette responsabilité, j’ai lu un livre qui m’était très utile, et il est devenu une inspiration pour commencer ce voyage avec la Vision 2020 ; le livre est Good to Great (De bon à grand) par Jim Collins. Nous l’avons étudié ici aux Bureaux internationaux, et cela m’a vraiment saisi. Je pense que les gens ici, particulièrement les directeurs de ministère, croient que c’était important. Le thème principal de ce livre est que les compagnies qui étaient de bonnes compagnies et qui sont devenues de grandes compagnies ont trouvé des valeurs et principes fondamentaux sur lesquels elles pouvaient fixer leur attention. Dans l’espace de quatre, cinq ou six ans, comme elles se sont entièrement consacrées à ces valeurs et principes fondamentaux, elles ont trouvé que leurs compagnies ont commencé à aller de mieux en mieux. « Je pense que, pour nous, ces éléments fondamentaux sont nos valeurs fondamentales. Ainsi, la Vision 2020 pose la question : ‘À quoi devrions-nous penser pour les dix prochaines années, et que devrions- nous faire pour améliorer l’œuvre de nos ministères pendant les dix prochaines années ?’  « Pendant 18 mois, le Comité administratif s’est engagé à accorder la plus haute priorité au fait de parler de planification stratégique dans chacune de nos réunions mensuelles. Graduellement, pendant ces 18 mois, nous sommes parvenus où nous sommes. Nous n’avons pas encore fini, mais nous avons mis de la chair au squelette de la vision au point où nous sentons que c’est la direction que nous aimerions prendre pour les dix prochaines années. »
  • 5messager@wwph.com ait utilisé le thème ‘Se tourner vers la moisson’ pour l’Assemblée. Si vous remontez à l’année 1994, nous avions moins de 400.000 membres. Aujourd’hui, nous en avons, je crois, 1,5 millions dans le monde entier. Le simple fait de consacrer toutes nos énergies à la plus haute priorité de la moisson a transformé notre Église dans le monde entier. Nous pouvons également voir plusieurs autres façons dont cet appel nous a influencés et changés complètement, mais c’est le changement le plus important. « Nous pouvons remonter à des décennies plus reculées et regarder la manière dont, ce que certains appelaient le programme ‘des grandes affaires’, a probablement affecté cette Église pendant les 40 années qui ont suivi. Cela a changé la manière dont l’église locale exerçait le ministère aussi bien que les Bureaux internationaux. Mais cet effort pour ‘Se tourner vers la moisson’ est l’appel de Dieu pendant les derniers jours pour tous ceux qui prêchent l’évangile de Christ, c’est la partie puissante de tout ceci : Dieu ne fait pas simplement de nous le dire. Dieu est en train de le dire à tout le monde. Que tout le monde moissonne ! Faisons tout ce que nous pouvons ! Je crois que Dieu est en train d’ouvrir les portes des nations et le cœur des gens, de ceux qui sont perdus et qui n’ont jamais entendu l’évangile. Jésus revient bientôt, il veut que son église évangélise, édifie son royaume sur toute la terre. » Qu’est-ce qu’un pasteur ou un leader d’église locale peut glaner de la Vision 2020 ? « L’appel à l’Assemblée a été pour que tous les Certaines églises planifient deux ans à l’avance ou parfois elles font des plans pour cinq ans. Est-ce que c’est intimidant de planifier pour dix ans ? « L’idée de faire des plans pour dix ans a en quelque sorte évolué. La désignation ‘2020’ nous a aidé à penser de cette manière, d’utiliser ce terme commun. Au début, les valeurs étaient une manière de fixer notre attention sur les choses, mais ensuite, nous nous sommes rendu compte que cela prend du temps. Cela va prendre du temps pour entrer de plein pied dans ce genre d’objectif. De certaines manières, cela fait déjà quatre ans depuis que ce processus a commencé. Alors, cela a pris du temps. « Partout où je vais, je parle des valeurs fondamentales. J’étais au Honduras récemment, et j’ai parlé des valeurs fondamentales. Au sujet des valeurs fondamentales, nous avons vu que ce n’était pas une chose mentionnée une seule fois à l’Assemblée. C’est quelque chose qui exige un engagement de notre part pendant un certain temps. Il se peut qu’après dix ans, Dieu commence à nous parler d’une autre chose. « Nous ne croyons pas que Dieu va changer l’appel à la moisson, mais il se peut que nous fassions tant de progrès dans ces domaines, qu’il commencera à faire des ajustements et à nous donner d’autres mots de vision le long du chemin. » Comment Dieu a-t-il ajusté la vision de l’Église de Dieu de la Prophétie à travers les années ? « Je pense que tout le monde sait que l’appel à la moisson a eu une influence dramatique sur cette Église. Bien que le frère Murray leaders de l’Église de Dieu de la Prophétie considèrent ces valeurs fondamentales et voient comment elles peuvent être adaptées pour convenir au ministère de l’église locale où ils sont et aux communautés dans lesquelles ils vivent. « Un article qui m’a beaucoup encouragé était écrit par Andy Stanley ; il était tiré d’un de ses livres. Parlant de simplification, Stanley disait que beaucoup de gens venaient avec des idées que son église, North Point, devrait implémenter. Stanley et son équipe de leaders travaillent fort pour éviter tout nouveau ministère qui selon eux ne joue pas un rôle important dans la vision qu’ils ont. Vraiment, je sens que c’est ce que nous faisons aux Bureaux internationaux. Nous nous rendons compte que ce qui est ‘bon’ est l’ennemi le plus mortel de ce qui est ‘mieux’. Pour faire le mieux que nous puissions avec les ressources que nous avons, et avec l’appel défini que Dieu nous a donné, ces valeurs, nous ne devons permettre à rien d’autre de nous distraire. Je dirais cela aux églises locales également. « Parfois, les églises locales essaient de tout faire. Elles essaient d’agir comme une grande église ou comme une méga église quand peut-être Dieu les a appelées à être A et B et C ou peut-être seulement A et B. Pour ce qui concerne les églises locales, oui, nous aimerions que l’église locale, le pasteur, et son équipe de leadership prient sur cette vision et sondent leurs propres cœurs. Si ces valeurs leur conviennent bien, alors c’est bon. Quelles sont vos valeurs ? Quelles sont les choses que Dieu vous appelle à faire ? Peut-être, puisque ces valeurs sont tellement génériques, la plupart des ministères locaux peuvent prendre leur source à partir de celles-ci. Même si c’est la moisson, il y a plus d’un million de moyens de faire la moisson. « Entendre une voix du leadership pour affirmer ces choses est la chose principale. Ce que nous voyons, au niveau du Presbytère général et ensuite au niveau de l’état/ national/régional, c’est que nos gars accordent déjà beaucoup plus d’attention au développement du leadership et aux points clés de la moisson. Sous les valeurs de la moisson, nous avons quatre points clés (implantation d’églises, développer des églises locales dynamiques, atteindre la jeune moisson et la participation des missions mondiales). Nous pouvons voir qu’un accent est déjà mis sur certains niveaux du leadership. Pour l’implémenter dans l’église locale, nous ne voulons pas être des dictateurs ou avoir trop de bureaucratie. Nous sommes seulement intéressés à leur offrir ceci. Ils peuvent le prendre comme : ‘Maintenant nous comprenons la vision de l’Église.’ Ou s’ils veulent prendre la vision et l’utiliser selon leur propre plan En dessous de tout cela, que ce soit l’ancienne culture, ou quelque chose d’autre, le service est le mot clé.
  • L e M e s s a g e r à l ' A i l e B l a n c h e — J a n v i e r / F é v r i e r 2 0 1 16 stratégique, ce serait une bénédiction également. » Alors, ce n’est pas vraiment un changement, pas comme un « grand nouveau programme », mais c’est ce que l’Église de Dieu de la Prophétie a toujours cru ? « Oui, ce n’est pas comme si un nouveau leader est arrivé, alors nous avons besoin d’un nouveau programme pour tout mettre ensemble et le présenter aux gens. En fait, je n’ai pas voulu faire cela. Certains m’ont demandé, comme nous entrons dans cette nouvelle responsabilité : ‘Est- ce que nous allons venir à la première Assemblée que vous dirigez avec un nouveau programme ?’ Je pense qu’ils avaient dans la pensée quelque chose d’extravagant. La chose avec laquelle je m’identifie beaucoup concernant Good to Great (De bon à grand), c’est qu’il n’y avait jamais dans aucune de ces compagnies un marketing extravagant et des campagnes de relations publiques extraordinaires. Certaines des compagnies ne s’étaient même pas rendu compte qu’elles étaient en train de changer leur compagnie. Elles avaient simplement trouvé quatre ou cinq éléments clés qui devaient être de hautes priorités. Nous sommes plus intéressés à un vrai engagement à certaines priorités sur lesquelles nous agirons chaque fois que nous prenons des décisions concernant le leadership. Nous prendrons ces décisions à la lumière de nos valeurs. » En parlant des Bureaux internationaux, comment leur rôle a-t-il changé à travers les années ? « Peut-être que la plus grande question est la manière dont les cultures ont changé. Nous étions dans une culture de leadership au niveau du sommet et de standardisation à travers toute l’organisation. Ainsi, les ministères étaient créés aux Bureaux internationaux, et les églises locales les exécutaient tels qu’ils avaient été écrits et donnés. Une illustration de ceci est quand je suis arrivé à ces bureaux. J’étais nommé Directeur international de l’École du dimanche. Alors, une partie du travail de cette position était d’organiser Nous sommes un corps international fonctionnant dans 130 nations, 12.000 points de prédications (églises), et nous implantons deux nouvelles églises chaque jour et un millier de gens sont gagnés chaque jour. Mais, qu’est-ce qui nous garde ensemble comme une seule famille ? une campagne annuelle de l’École du dimanche. Nous ne faisons plus cela. Alors, oui, nous avons changé, mais la raison pour laquelle nous avons changé, c’est que la culture a changé, et les églises locales ne veulent pas de ce qu’elles considèrent comme des programmes préfabriqués que toutes les églises du monde entier sont obligées d’exécuter. « À l’époque du Frère Murray, on disait que les Bureaux internationaux sont un centre de ressources. Nous avons vu des bénéfices en bougeant dans cette direction tandis qu’en même temps, je pense que nous avons vu certaines faiblesses dedans. En dessous de tout cela, que ce soit l’ancienne culture, ou quelque chose d’autre, le service est le mot clé. « Cette Église grandit à partir des églises locales. Est- ce que nous les servons ? Le second mot clé concernant les Bureaux internationaux est la connexion. Nous sommes un corps international fonctionnant dans 130 nations, 12.000 points de prédications (églises), et nous implantons deux nouvelles églises chaque jour et un millier de gens sont gagnés chaque jour. Mais, qu’est-ce qui nous garde ensemble comme une seule famille ? Qu’est-ce qui nous unit pour que nous ne soyons pas un animal totalement différent et distinct partout où nous nous trouvons dans le monde ? C’est quelque chose au sujet des Bureaux internationaux et du leadership de cette Église ; ils apportent cette connectivité et un facteur d’identité, et l’ADN familial peut être vu partout dans le monde. » Et les bureaux d’état, régionaux et nationaux servent ce but également, n’est-ce pas ? « Chaque niveau de bureau qui n’est pas une église locale a cette responsabilité dans un certain sens. Les Presbytères généraux sont un niveau crucial de connectivité. Articuler notre vision comme la Vision 2020 les aide à trouver des crochets sur lesquels ils peuvent accrocher leur connectivité. « Nous encourageons la moisson, le développement du leadership et le fait de devenir un mouvement de prière. Cela nous aide à bouger ensemble au lieu de faire l’expérience d’un dérapage. Ce serait facile qu’un continent se perde dans sa propre identité, mais la vision et le leadership seront les facteurs qui nous aideront. » Avez-vous un dernier mot concernant la Vision 2020 ? « Concernant la vision, les parties qui concernent les missions sont un peu longues. Ce ne sont pas exactement des choses qu’on peut écrire sur un mur et mémoriser. Mais nous avons une devise, et nous voulons nous en servir : ‘Glorifier Dieu par la moisson, le développement du leadership et la prière.’ Cette devise exprime tout en une seule phrase. Elle dit aux gens de manière succincte, ce que cette église veut faire. « La mission et la vision embrassent en réalité 12 points de notre fondement qui, selon moi, forment notre identité et le genre de peuple que Dieu nous a appelés à être. Ceci est exprimé dans le livret que nous avons présenté à l’Assemblée de 2008, Fondements pour faire face à l’avenir. »
  • messager@wwph.com 7 VUE D’ENSEMBLE Le but de ce document Vision 2020 est de lancer une vision pour l’Église de Dieu de la Prophétie dans le monde entier et d’inviter ses membres (y compris tous les niveaux du leadership et d’expression générale) au processus de discerner la direction de Dieu pour ce Mouvement global au cours de la prochaine décennie. « Quand il n’y a pas de révélation, le peuple est sans frein ; heureux s’il observe la loi ! » (Proverbes 29 :18). Les paroles de ce verset démontrent la nécessité d’élaborer des plans stratégiques. La planification stratégique a toujours été considérée avec scepticisme par certains qui trouvent que la planification formelle représente un exercice formidable. Il existe également un point de vue selon lequel la planification n’est pas biblique. Cependant, la Bible enseigne la planification de manière implicite et explicite en même temps. Par exemple, quand vous étudiez l’histoire de la création, il est évident que Dieu a travaillé avec un plan d’ensemble. L’Évêque R. E. Howard a accepté la position d’Évêque général en 2006 comme le cinquième homme qui a occupé cette position dans l’histoire de cette Église. Dès le début de son leadership, un grand tableau de prise de décision a été utilisé. Le processus de planification stratégique n’a pas été différent lorsque les Presbytères généraux, le Comité administratif et le leadership des Bureaux internationaux se sont unis ensemble pour chercher Dieu pour une transmission de sa vision pour cette Église. Pendant les quatre dernières années, ce tableau de leadership a consacré beaucoup de temps, d’études et de prières dans le but d’entendre une fraîche parole venue de Dieu : sa direction et une orientation pour cette Église. Le plan stratégique pour la VISION 2020 est un essai de capter les résultats de ce processus à ce point. La pluralité du leadership de cette merveilleuse Église sent que l’appel de Dieu à la moisson continue d’être notre mandat central. L’appel n’a pas été annulé ni accompli à date. Avec ce fardeau au cœur, ce plan est présenté pour nous rappeler cet appel critique et nous aider à focaliser tout ce que nous faisons vers son achèvement. Nous construirons sur les succès du passé et poursuivrons le futur à travers la Vision divine. Plus nous en avons parlé, plus nous y avons pensé, plus nous avons senti une inspiration que Dieu nous appelait à trois valeurs fondamentales. Valeurs Fondamentales • La prière • La moisson • Le développement du leadership} Littérature Comparée du State University of New York à Binghamton ; et d’un Certificat en Traduction en anglais, espagnol et français du State University of New York à Binghamton. Diana a commencé son ministère aux Bureaux internationaux de l’Église de Dieu de la Prophétie en 1981 comme traductrice et interprète, sous la direction de l’Évêque Felix R. Garcia au Département des langues mondiales. À travers les années, elle a occupé plusieurs positions, y compris : correctrice d’épreuves, auteur et membre du Comité de publication et d’éditorial, en plus de la direction du Messager à l’Aile Blanche international. À travers ses 28 années aux Bureaux internationaux, elle a servi sous la direction de quatre Évêques généraux : M. A. Tomlinson, Billy Murray, Fred S. Fisher père, et Randall E. Howard. En plus de ses contributions aux Bureaux internationaux, Diana a également contribué comme traductrice et interprète pour le United States Social Security Administration Court, le Environmental Protection Agency of the United States (EPA), Bread for the World, Azusa Centennial, et Empowered21. Au niveau de l’église locale, elle a servi comme monitrice de l’École du dimanche, directrice des Ministères des Enfants, et comme ressource dans les retraites pour les couples et les séminaires d’enrichissement du mariage aux États- Unis, en Espagne et en Amérique latine. Au niveau de l’État, elle a commencé un ministère orienté vers les épouses des pasteurs pour traiter des différents sujets et défis auxquels elles sont confrontées. Bien que ce numéro soit sa dernière en tant qu’Éditrice du Messager à l’Aile Blanche international, Diana continuera à servir l’état de la Californie, à côté de son mari, l’Évêque José Garcia, Évêque de la Californie. Le couple a deux enfants, Nyscelle Yvette et Elisse Leani. L’Évêque général Randall E. Howard, remercie Diana non seulement pour les années de service fidèle, mais aussi d’avoir apporté un « esprit d’excellence » aux magazines internationaux. Il dit : « Diana a été un atout incroyable pour les efforts de publication de notre Église, les fruits de son ministère continueront à être une bénédiction pour l’état de la Californie et l’Église de Dieu de la Prophétie en général. » Honneur à Diana... Suite de la page 3
  • L e M e s s a g e r à l ' A i l e B l a n c h e — J a n v i e r / F é v r i e r 2 0 1 1 V ISIO N L’Église de D ieu de la Prophétie sera un m ouvem ent qui exalte Christ, un m ouvem ent de sainteté, rem pli de l’Esprit Saint, faisant de toutes les nations des disciples, im plantant des églises avec une passion pour l’unité chrétienne. NOTRE MISSION Investis du Saint-Esprit à travers la prière, nous im planterons des églises et équiperons les leaders à exécuter le m andat de faire des disciples de tous les peuples du m onde pour la gloire de Christ, notre Seigneur, Chef de l’église. Avec votre équipe de leadership et les gens que vous servez, servez-vous de ce diagram m e pour développer des plans stratégiques à travers une inspiration divine, y com pris les buts et objectifs qui supportent la vision, la m ission et les valeurs fondam entales. Faire de la prière la plus haute priorité et une valeur fondam entale Valeurs fondam entales Buts de percée Buts stratégiques O bjectifs (Aux BI et aux niveaux national (Aux niveaux du district et local) /d’état/n tern ation al) 3–5 an s 5–10 an s 1–3 an s En u n an • D es églises locales bien nourries et solides • Im planter de nouvelles églises • A ppel à la jeune m oisson • Participation m issionnaire • Passion pour les pasteurs • Évêque qui sert • Évêque qui équipe « G lorifiant D ieu à travers la prière, la m oisson et le développem ent du leadership. » L’Ég lise d e D ie u d e la Pro p hé tie — Pla n stra té g iq ue d e V isio n 2020 Mesure de référence 8
  • Dans tout ce que nous faisons, que Christ soit visible. Il est le Chef du Corps et, ainsi, il doit avoir la prééminence en toutes choses. Aujourd’hui, nous affirmons notre désir que Christ soit vu plus parfaitement à travers cette famille de ministère. Un peuple de sainteté Ce corps faisait partie du « mouvement de sainteté » avant d’être pentecôtiste. Nous sommes nés des réunions de camp du réveil de sainteté qui a balayé l’Amérique du nord. L’appel à la sainteté est profond dans nos racines et est destiné à être un composant de notre destinée. Nous renouvelons notre soumission à la grâce de Dieu et à la purification de son sang, pour que nous soyons semblables à lui. Rempli de l’Esprit La promesse prophétique de Dieu que « dans les derniers jours il répandrait de son esprit sur toute la terre » (Joël 2 :28 ; Actes 2 :17) a été et continue d’être une partie centrale En tant que chrétiens, plusieurs fois nous échouons, non parce que nous avons peur, ni à cause des pressions des pairs, ni à cause de rien d’autre sinon le fait que nous perdons de vue l’objectif. Ci-dessous, nous avons écrit la vision que Dieu a mise sur nos cœurs : L’Église de Dieu de la Prophétie sera un Mouvement qui exalte Christ, la sainteté, un mouvement rempli du Saint-Esprit, pour toutes les nations, qui forme des disciples, et implante des églises avec une passion pour l’union chrétienne. « Quand il n’y a pas de révélation, le peuple est sans frein ; heureux s’il observe la loi ! » (Proverbes 29 :18). Rester là où nous sommes peut devenir confortable, et c’est facile de perdre de vue les besoins qui se trouvent autour de nous. C’est un monde qui saigne et qui souffre, où il y a des cœurs brisés et des familles fragmentées. Voyez-vous la fragmentation de l’humanité ? Les gens cherchent à donner un sens et des valeurs à leur vie. Une personne visionnaire voit et sent les besoins. Il n’existe pas de vision sans émotions. Une fois que la vision est saisie, il y a une passion ! prenons l’engagement de perpétuer un héritage si riche. Faire des disciples À travers plus d’un siècle de ministère, ce réseau familial a été engagé à l’appel biblique de faire des disciples conformément à la Grande Commission de Christ. Aujourd’hui, nous comprenons que la force de faire des disciples déterminera notre force dans l’évangélisation. Un mouvement qui implante des églises Le terme saturation d’implantation d’églises est devenu reconnu par les missiologues de nos jours comme une activité qui contribue grandement à la propagation de l’évangile dans le monde entier. L’Église de Dieu de la Prophétie a constamment reflété cet idéal dans la pratique de l’ADN de cette famille mondiale, l’Église de Dieu de la Prophétie. Nous déclarons notre entière dépendance du Saint-Esprit, qui a été donné pour guider et autoriser l’Église de Jésus-Christ. Toutes les nations Par le dessein de Dieu, ce ministère international a, dès ses premiers jours, tenu l’idéal que l’église de Dieu serait composée de « toute tribu, de toute langue, de tout peuple, et de toute nation » (Apocalypse 5 :9). Avec nos ressources limitées, nous avons essayé de notre mieux de façonner cette église conformément à ces principes, même avant que le concept multiculturel ne fût acceptable. Aujourd’hui, nous célébrons la diversité multiculturelle à tous les niveaux de leadership dans ce corps international et nous à travers toute son existence. Aujourd’hui, nous voulons multiplier nos efforts pour investir dans l’implantation d’églises partout où nous trouvons l’opportunité. Semence de l’Union chrétienne Le titre « Union chrétienne » à Camp Creek signifiait une compréhension déterminée parmi nos ancêtres qu’il pourrait y avoir une unité au-dessus et au-delà des croyances religieuses de l’époque, et que Dieu se servirait de cette unité pour glorifier son nom sur toute la terre. Aujourd’hui, nous avons l’intention de coopérer avec tous ceux qui exaltent le nom de Christ et son grand évangile. Nous croyons que Dieu est en train de nous défier à devenir un mouvement de sainteté rempli du Saint-Esprit, qui exalte Christ dans toutes les nations, qui forme des disciples et implante des églises avec une passion pour l’union chrétienne. Nous vous défions de saisir cette vision avec nous ! Les composants de la vision s messager@wwph.com 9
  • L e M e s s a g e r à l ' A i l e B l a n c h e — J a n v i e r / F é v r i e r 2 0 1 1 Nous, les leaders de l’Église de Dieu de la Prophétie, sentons que Dieu nous appelle à sa mission lorsqu’il a mis ces appels spécifiques sur nos cœurs : L’autorisation du Saint-Esprit par la prière. Nous implanterons des églises et équiperons des leaders pour exécuter le mandat biblique de former des disciples sincères de tous les peuples du monde, à la gloire de Christ, notre Seigneur, le Chef de l’Église. Cette mission coule directement de nos trois Valeurs fondamentales et les affirme dans ses appels. LA MOISSON La mission de l’Église de Dieu de la Prophétie est articulée dans les commandements de Jésus-Christ à l’Église primitive dans le Nouveau Testament : « Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi : Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde » (Matthieu 28 :18-20). Ce passage d’Écriture, affectueusement connu comme la Grande Commission, a été caractérisé comme le dernier ordre de Christ avant de monter au ciel (Actes 1 :9 ; Hébreux 7 :25). Son dernier ordre est notre principal souci, et toutes nos ressources et énergies seront fixées sur l’achèvement de la tâche que Christ a donnée à tous les croyants. LA PRIÈRE Jésus a dit : « Ce n’est pas vous qui m’avez choisi ; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne » (Jean 15 :16). Non seulement cette vérité nous rappelle que nous sommes appelés au but divin d’atteindre le monde pour Jésus-Christ, mais aussi, inextricablement, connecte la prière avec l’achèvement de cette tâche. Jésus nous rappelle de plus : « Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire » (Jean 15 :5). Reconnaissant notre manque total de capacité sans la présence et la puissance de Christ, l’Église de Dieu de la Prophétie est profondément engagée à la prière comme une discipline spirituelle. LE DÉVELOPPEMENT DU LEADERSHIP En écrivant à un jeune pasteur, Timothée, l’apôtre Paul donne des instructions concernant la valeur fondamentale du développement du leadership : « Toi donc, mon enfant, fortifie-toi dans la grâce qui est en Jésus-Christ. Et ce que tu as entendu de moi en présence de beaucoup de témoins, confie-le à des hommes fidèles, qui soient capables de l’enseigner aussi à d’autres » (2 Timothée 2 :1, 2). 10
  • 11messager@wwph.com Le modèle de former des leaders fidèles fait partie intégrante du succès de l’achèvement de la Grande Commission (Matthieu 28 :18-20). Comme chaque génération passe le manteau du leadership à la suivante, il est impératif que ces leaders reçoivent la meilleure préparation pour arriver à l’accomplissement de la mission. Avec cette compréhension, cette Église prend l’engagement de former les générations suivantes dans la plus sainte foi, en se servant de tous les moyens disponibles. Et nous utiliserons les nouvelles technologies, ainsi que la formation pédagogique bien établie pour équiper les hommes et les femmes de l’Église de Dieu de la Prophétie pour la prédication, l’enseignement, et pour être des modèles pour les églises qui existent pendant qu’ils encouragent l’implantation de nouvelles églises dans toutes les nations. La propagation de l’évangile Aujourd’hui, les leaders de l’Église de Dieu de la Prophétie reconnaissent que nous avons été rappelés à nos premières racines : la proclamation de l’évangile à tous les hommes, femmes, garçons et filles. C’est notre mandat central. Nous devons construire sur l’appel de Dieu de nous tourner vers la moisson, en mettant une fois de plus l’évangile au cœur de notre vision. Motivation pour les missions Dans les procès-verbaux de la première Assemblée de cette Église, l’auteur a décrit comment « des hommes forts ont pleuré » quand ils ont pensé aux gens perdus de ce monde et qui meurent sans la connaissance de Jésus-Christ. Ainsi, ensemble, nous renouvelons notre alliance de porter l’évangile jusqu’aux extrémités de la terre. Autorisé par la prière Depuis notre naissance dans les montagnes de la Caroline du nord, cette Église s’est rendu compte que la prière était un élément essentiel dans sa vie et dans son ministère, sans lequel rien d’importance éternelle ne pourrait être accompli. Ainsi, nous nous engageons à nouveau de poursuivre la présence et la personne du Saint-Esprit qui donne la puissance. L’Équipement du leadership D’âge en âge dans l’histoire de ce corps, la compréhension a constamment développé que pour atteindre les perdus et édifier le royaume de notre Roi, nous devons former des leaders sur tous les continents. Ainsi, nous nous rendons compte que le développement du leadership est la clé pour une plus grande efficacité dans la moisson. Basé sur la Bible Une fois de plus, à partir des premiers dossiers de cette œuvre et de ses leaders, la fondation de la Bible a été une des valeurs la plus claire et la plus hautement estimée de ce mouvement. Ainsi, nous renouvelons notre alliance pour marcher dans la lumière de la Parole de Dieu. Habilité par le Saint-Esprit « Mais vous recevrez une puissance, le Saint- Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre » (Actes 1 :8). Jésus a rendu clair que le baptême du Saint- Esprit aiderait ses disciples à accomplir le mandat d’atteindre le monde avec l’évangile. Reconnaissant que nos propres forces sont insuffisantes, nous, en tant que leaders de cette Église, mettons entièrement notre confiance dans l’œuvre du Saint- Esprit parmi nous. Nous embrassons sa direction et son autorisation, et nous confessons sans honte notre engagement d’être des gens qui ont reçu les bénédictions de la Pentecôte, et par son aide, nous serons un Mouvement orienté vers le royaume, œuvrant avec les croyants du monde entier dans l’esprit de l’unité chrétienne. Voulez-vous vous joindre à nous dans cette mission ? Les composants de la mission
  • Les valeurs fondamentales sont des philosophies ou principes qui guident la conduite intérieure d’une organisation aussi bien que sa relation avec le monde extérieur. La question que nous, en tant que leaders et membres, devons poser est : « Quelle est la ‘meilleure chose’ en ce qui concerne le ministère universel de ce corps, l’Église de Dieu de la Prophétie ? Avec ce degré d’importance sur les priorités, nos valeurs fondamentales doivent toujours réussir le test de : « Est-ce que c’est ce que Dieu est en train de nous dire ? Est-ce que cela s’accorde avec ce que nous voyons Dieu faire dans le monde ? » Ces valeurs fondamentales ne doivent pas être simplement de bons projets ou ministères à réaliser, mais elles doivent porter le poids de « Ceci est l’appel de Dieu à ce mouvement pour cette période ». Nos valeurs fondamentales doivent sonner comme des préceptes éternels et doivent avoir l’autorité du souffle de Dieu sur elles. Elles ne peuvent pas être « le meilleur parmi le reste ». Elles doivent parler avec l’urgence d’un mandat de Dieu pour ce peuple à ce point dans le plan de Dieu. Nous sentons fortement ceci au sujet de nos valeurs fondamentales de la prière, de la moisson et du développement du leadership. 12 Elles sont ancrées dans les pages du Nouveau Testament, dans la vie de Christ, le modèle de la première église, et dans le besoin de l’heure pour le royaume de Dieu. La citation suivante de l’ancien Évêque général Billy D. Murray doit être familière à beaucoup : Nous sommes fortement convaincus que Dieu a appelé ce Mouvement à faire Certains posent la question : « Qu’est-ce que Dieu est en train de faire ? » Nous pouvons répondre qu’il est en train de faire quelque chose dans le monde. Il a accéléré son activité en envoyant le Saint-Esprit dans toutes les nations et activant un grand progrès de son évangile sur tous les continents. Alors, « Que nous dit-il ? » Nous entendons Dieu dire : « Venez avec moi, moissonnez avec moi, œuvrez avec moi pendant que je prépare des champs pour la moisson. » « Où devrions-nous nous rendre à partir de ce point ? » Nous devons mettre de côté tout ce qui ne contribue pas à cette merveilleuse percée de l’évangile et investir toutes nos énergies à suivre Christ en ce jour spécial. Nous entendons les semences de cette pensée dans les commentaires de l’Évêque Murray. « Comment devrions-nous avancer vers ce but ? » Nous avançons en révisant tout ce que nous faisons maintenant à la lumière de l’activité de Dieu dans le monde, son appel à nous, et la manière dont nous pouvons avancer avec lui. Au cours du processus de révision, trois valeurs fondamentales immédiates qui exigent une priorité étaient discernées. de la moisson sa priorité dans tout ce qu’il fait. Clairement, Dieu nous a appelés, ainsi que tous les autres corps qui croient en l’évangile, et qui entendront son appel, de laisser de côté toute distraction et les priorités moins importantes afin que nous puissions tous investir nos énergies et ressources dans la moisson du monde en ce moment spécial. « Beaucoup de choses réclament notre attention, en conséquen ce, il est facile d’être distrait devant ce qui est important. Nous confessons que la plupart du temps la moisson des âmes pour lesquelles Jésus est mort n’a pas été notre priorité. Maintenant, dans un esprit de repentance pour avoir permis à d’autres préoccupations de nous distraire des âmes qui sont en train de périr, nous décidons de nous détourner de toute futilité pour nous focaliser sur notre première tâche de porter cet évangile glorieux vers un monde perdu. Par la grâce de Dieu, nous nous engageons par la présente d’être des gens fortement concentrés, engagés dans la moisson pour laquelle Jésus nous a envoyés. Sa promesse est : ‘Je serai toujours avec vous…’ » L e M e s s a g e r à l ' A i l e B l a n c h e — J a n v i e r / F é v r i e r 2 0 1 1
  • messager@wwph.com 13 La participation aux missions embrasse la réalité que l’Église de Dieu de la Prophétie est un Mouvement missionnaire, et que notre priorité a toujours été les missions. La prière est le premier élément qui forme la fondation de tout ce que nous faisons en tant que Corps de Christ. Ainsi, elle touche tout, informe toutes les activités, investit d’autorité tout ministère et service et imprègne notre œuvre du début jusqu’à la fin. La moisson a été l’appel entendu constamment depuis 1994, lequel était à vrai dire un réalignement à notre appel lorsque ce Mouvement est né. Ces efforts doivent être même plus intimement définis vers la moisson. Le développement du leadership est la troisième valeur prioritaire. Dans les endroits où la moisson est florissante, le développement du leadership est nécessaire afin que les champs que Dieu a préparés soient pénétrés davantage. Dans les lieux où la moisson connaît des défis, la clé pour le progrès dans l’atteinte des âmes perdues est de former des pasteurs et des leaders qui peuvent écouter la voix du Maître de la moisson, et avancer avec son inspiration et direction. Ainsi, dans chacun de ces environnements, la formation des leaders est la clé qui doit avoir la priorité. Le modèle de Jésus affirme certainement ceci. Son ministère ici sur terre ne s’était pas focalisé sur ses capacités à atteindre des masses de gens. Jésus s’est rendu compte que la plus grande œuvre qu’il puisse faire était de former douze leaders solides qui pourraient à leur tour en former d’autres, répandant la force du leadership et multipliant ainsi l’impact de la moisson dans le temps. Ces valeurs fondamentales sont centrales à notre existence, nos actions, nos ministères et relations. L’alignement de nos activités et fonctions à tous les niveaux avec ces valeurs est crucial. Dans un environnement d’insuffisance financière le réalignement est un défi parce qu’il signifie le discernement de la manière d’utiliser toutes les ressources pour soutenir de façon plus efficace ces valeurs fondamentales. Ceci peut signifier la réduction de la focalisation sur certains ministères, la redéfinition, l’élimination ou la création d’autres. La prière Christ fit deux profondes déclarations pour décrire la prière. Jésus a déclaré : « … qu’il faut toujours prier, et ne point se relâcher » (Luc 18 :1), et il a aussi ajouté : « Il est écrit: ma maison sera appelée une maison de prière » (Matthieu 21 :13). Ces deux déclarations du Seigneur sont bien connues et bien éculées, mais elles continuent de révéler la clé la plus rudimentaire à la vie et aux activités chrétiennes dans ce monde. Dans Luc, au chapitre 9 :46, Jésus déclare une vérité au sujet de sa maison. Nulle part ailleurs dans les Écritures nous voyons Jésus donner une définition de sa maison. C’est le seul endroit où Jésus donne une idée ou une image à la future église de la manière dont sera sa maison. Avec ceci comme le cadre des paroles de Christ, notre curiosité augmente. Nous pouvons demander : « Quelle est la seule description dont se servirait Christ pour sa maison ? » La réponse devrait être : « Ma maison sera appelée une maison de prière » (Matthieu 21 :13). Ainsi, un important défi pour tous les niveaux du leadership est de faire de la prière une valeur fondamentale et d’assurer sa continuation à travers des buts et objectifs spécifiques de prière.
  • 14 L e M e s s a g e r à l ' A i l e B l a n c h e — J a n v i e r / F é v r i e r 2 0 1 1 La moisson villes où il prêchait l’évangile. Hébreux 10 :24, 25 ordonne à tout croyant de faire partie d’un tel corps local et révèle la raison pour laquelle ceci est nécessaire : « Veillons les uns sur les autres, pour nous exciter à la charité et aux bonnes œuvres. N’abandonnons pas notre assemblée, comme c’est la coutume de quelques- uns ; mais exhortons-nous réciproquement, et cela d’autant plus que vous voyez s’approcher le jour. » C’est seulement dans le corps local auquel l’on se consacre qu’il peut y avoir le niveau d’intimité exigé pour minutieusement exciter les frères croyants « à la charité et aux bonnes œuvres ». Et c’est seulement dans ce cadre que nous pouvons nous encourager les uns les autres. Les congrégations et leurs pasteurs doivent être soutenus, nourris et encouragés. Sans des églises locales bien soutenues, solides et dynamiques, notre futur en tant que Mouvement sera en danger. Le leadership à tous les niveaux doit être défié à trouver des moyens nouveaux et efficaces pour développer de solides églises locales et poursuivre des buts et objectifs spécifiques. Le prochain Mouvement d’un milliard d’âmes déclare (au sujet du projet de gagner un milliard d’âmes) : « Si nous implantons deux fois le nombre d’églises que nous avons aujourd’hui, il n’y aura plus d’inquiétude pour gagner un milliard d’âmes, elles seront gagnées pendant que nous implantons des églises. » Implanter de nouvelles églises L’implantation d’églises est biblique. (Actes 1 :8 ; Actes 11 :19-30 ; 13 :1-3 ; 14 :21-23). Les premiers versets d’Actes 13 mentionnent cinq leaders de l’église d’Antioche qui ont commencé neuf églises et ont changé littéralement leur monde. C’est intéressant d’observer que ces cinq hommes étaient très différents. Ils provenaient de différents milieux, avaient différents formation, éducation, expérience, statut économique, traditions religieuses, modes de vie, et étaient de différentes ethnicités. L’implantation d’églises est une pratique biblique qui commença avec les disciples du premier siècle. L’implantation d’églises est une action typique de l’Église de Dieu de la Prophétie. Même lorsque l’implantation d’églises n’était pas un terme populaire, nous implantions des églises. Plus qu’une dénomination, on peut dire que l’Église de Dieu de la Prophétie est un Mouvement d’implantation d’églises. L’implantation d’églises a été dans notre ADN depuis le début. C’est de cette manière que l’église a été implantée dans plus de 130 nations, ce qui équivaut à l’implantation de deux églises en moyenne par jour. Lorsque la Grande Commission déclare : « Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création » (Marc 16 :15), elle demande littéralement que nous implantions des corps de croyants, des communautés de la foi où des âmes La plupart des gens qui sont conscients des ministères de l’Église de Dieu de la Prophétie diront que l’appel à la moisson a été une impulsion dont s’est servi Dieu pour plier et réformer cette organisation au cours des vingt dernières années. Plusieurs d’entre nous considèrent l’appel de Dieu à la repentance qui s’est manifesté à travers nos églises et à travers tout le christianisme occidental au milieu des années 80, comme le commencement de la moisson. La plupart d’entre nous considéreraient l’Assemblée générale de 1994 comme un tournant décisif lorsque Dieu nous parla pour nous demander de nous « Tourner vers la moisson », nous unissant à un appel mondial qu’il était en train de lancer à travers ces années. Les listes d’adaptations, de changements et de réformes que l’Église de Dieu de la Prophétie a expérimentés depuis lors seraient trop nombreuses à mentionner ici. Cependant, nous pouvons rapporter que cette Église s’accorde beaucoup plus avec la priorité de Dieu pour la moisson aujourd’hui qu’elle ne l’était il y a vingt ans. Un simple résultat de ceci est la croissance de notre ministère mondial marqué par une augmentation du nombre de membres qui est aujourd’hui quatre fois celui de 1994. Aujourd’hui, le leadership de cette famille de ministères pense que « l’appel à la moisson » de Dieu continue d’être notre mandat central. Il n’a été ni annulé ni accompli jusqu’à ce jour. Avec ce fardeau au cœur, le document que vous êtes en train de lire présentement est créé— un plan stratégique vers notre vision. Et l’élément central de cette vision est de récolter la grande moisson de Dieu. Que chaque église locale soit si consumée avec cette passion qu’elle aligne toute activité à la moisson et concentre toute ressource à l’atteinte des âmes perdues ! Pendant que nous considérons cette valeur fondamentale de la moisson, Dieu a souligné quatre points qui ne doivent pas être ignorés. • Des églises locales bien nourries et solides • Implanter de nouvelles églises • Appel à la jeune moisson • Participation missionnaire Des églises locales bien nourries et solides La croissance se passe à l’église locale. Des convertis sont baptisés, des membres sont reçus, la communion est observée et la formation des disciples s’effectue— tous, au niveau de l’église locale. Comme évolue l’église locale, ainsi va l’Église tout entière. Le Nouveau Testament souligne à plusieurs reprises l’importance de l’église locale. En effet, c’était le modèle du ministère de Paul d’établir des congrégations locales dans les
  • messager@wwph.com 15 intention est mondialement saisissante, sa perspective est personnelle et son objectif est transformationnel. La participation à la mission est au cœur de la fidélité biblique. Nous croyons que suivre Christ aujourd’hui signifie embrasser une approche d’évangélisation centrée sur Christ, laquelle considère Jésus comme le modèle de notre ministère évangélique. Investis de l’expérience continuelle de la présence personnelle et puissante de Christ, nous le proclamons à tous les peuples avec l’onction de l’Esprit, l’approbation expresse du Père dans les paroles exprimées et actes de grâce et de puissance. La participation à la mission est urgente. Nos aînés pentecôtistes au début du vingtième siècle interprétaient le phénomène surnaturel accompagnant l’averse du Saint- Esprit comme un signe de la restauration de la fin des temps de la puissance apostolique du Nouveau Testament pour l’évangélisation mondiale. Avec la foi que Jésus reviendrait bientôt, plusieurs de ces pionniers missionnaires ont quitté leurs maisons pour des pays lointains avec peu de soutien financier ou de préparation linguistique et culturelle. Nous, leurs enfants spirituels, croyons toujours que la promesse de la venue de Christ exige que nous portions le plein évangile au monde entier, en nous servant de tous les moyens disponibles de façon urgente, sacrificielle et coopérative. L’engagement missionnaire à multi-facette est nécessaire à la croissance d’églises saines et solides. Les membres individuels des congrégations croissantes voient l’évangélisation et le témoignage chrétien comme des devoirs bibliques qui ont de l’impact sur leurs modes de vie en dehors des quatre murs de leurs églises. Les leaders de congrégations mobilisent les membres pour prier pour les missionnaires et l’expansion du message de Jésus. Ils ont fait des efforts spéciaux pour soutenir la proclamation de la bonne nouvelle de Christ dans leurs quartiers et autour du globe. Les membres trouvent le temps pour porter le message de l’amour de Dieu aux peuples d’autres parties du monde de Los Angeles au Nicaragua, à l’Indonésie, la Nouvelle Zélande, au Congo Brazzaville, en Arménie, au Pérou, à la Rèpublique Dominicaine, et ainsi de suite… Ces membres connaissent les missionnaires personnellement et se voient comme des missionnaires vivant de façon déterminée, généreuse et sacrificielle afin que Jésus puisse être connu partout. La participation missionnaire embrasse la réalité que l’Église de Dieu de la Prophétie est un mouvement missionnaire et notre priorité a toujours été les missions. L’observation d’Emile Brunner n’est pas pour nous une exagération quand il déclare : « Tout comme le feu est pour brûler, ainsi sont les missions pour l’église. » perdues et des personnes liées par des démons peuvent être guéries, délivrées, restaurées et investies d’autorité comme des ambassadeurs de Christ. L’implantation d’églises est le seul ministère qui a fait tout ceci à travers l’histoire chrétienne. L’apôtre Paul a déclaré : « Et je me suis fait honneur d’annoncer l’Évangile là où Christ n’avait point été nommé, afin de ne pas bâtir sur le fondement d’autrui » (Romains 15 :20). L’église du Nouveau Testament était très agressive dans l’implantation d’églises. Nous défions le leadership à tous les niveaux à implanter de nouvelles églises et à établir des buts et objectifs spécifiques pour accomplir ceci. Appel à la jeune moisson Les Pasteurs, le plus souvent au fond de leur cœur, sont des agents de changement. Ils ont soif de conduire une congrégation dans une transformation qui apportera une merveilleuse moisson, un excellent ministère, un grand réveil et impact communautaire. Bien sûr, pendant que les pasteurs prient et s’efforcent pour ceci, plusieurs d’entre eux sont distraits par d’autres exigences et attentes. Mais le désir d’un profond et authentique changement ne quitte jamais le pasteur appelé de Dieu. Les pasteurs qui ont soif d’un réveil (profond changement) se souviennent qu’un réveil à travers les années a presque toujours inclus les jeunes. Le plus souvent, le réveil commence avec les jeunes parce qu’ils paraissent plus disposés à répondre. Ils craignent moins l’homme ou les attentes des autres et peuvent être plus sensibles à la crainte, l’appel et la conviction de Dieu. Les jeunes par nature sont spirituellement prêts ; et ils vont même jusqu’à chercher des solutions spirituelles, bien qu’ils n’aient pas assez d’expériences religieuses. Les pasteurs qui veulent faire des disciples qui s’uniront à l’effort de changer une communauté ne doivent pas ignorer les jeunes. Les jeunes et les enfants ont la volonté d’apprendre et de grandir, d’être enseignés et d’essayer de nouvelles expériences. Tandis qu’il est difficile de trouver dans les rangs des adultes des gens qui soient prêts à abandonner leurs filets et s’engager dans la formation de disciples, il y a un plus grand nombre de jeunes prêts et ayant la volonté de s’engager pour la cause. Avec cela en tête, la jeunesse de votre église peut être la bougie qui allumera le feu auquel s’ajoutera toute votre congrégation. Leader d’église, pendant que vous lisez cette stratégie, Dieu peut vous rappeler le secret clé du changement dynamique et du ministère que vous êtes en train de chercher. Une multitude de leaders dans l’Église de Dieu de la Prophétie sentent que Dieu est en train de nous parler d’atteindre de façon plus efficace «la jeune moisson » maintenant ! Participation missionnaire Une marge est la limite d’une page écrite. Lorsqu’une chose est marginale, elle n’est ni centrale ni importante. L’évangélisation qui répand le message du salut éternel de Dieu, à travers des croyants en Christ partout où ils se trouvent, jusqu’aux coins les plus reculés et aux peuples les plus éloignés de la terre, est l’opposé du marginal. Elle est au centre de l’importance divine. Dieu veut que tous les peuples de partout soient atteints avec son message du salut, le message qui transforme la vie. Notre vision de ce que Dieu désire pour les êtres humains n’est pas limitée par la personnalité, la géographie, la nationalité, la langue, la culture, la race, l’éducation, le revenu ou la religion. Son étendue est universelle, sa portée est mondiale, son Les jeunes par nature sont spirituellement prêts ; et ils vont même jusqu’à chercher des solutions spirituelles, bien qu’ils n’aient pas assez d’expériences religieuses
  • 16 L e M e s s a g e r à l ' A i l e B l a n c h e — J a n v i e r / F é v r i e r 2 0 1 1 Soumettez les deman des à l’adr esse suivan te : Church of God of Pro phecy Internation al Offices Attn: Herita ge Ministri es P.O. Box 2 910 Cleveland, TN 37320 -2910 E-mail: wp atterson@c ogop.org Fax: (423) 559-5216 Soyez libre s de téléph oner et d’e nvoyer vos suggestion s par e-mail aux individ us suivants : Wade Pa tterson, D irecteur de s Ministère s de notre Patri moine Télé phone : (42 3) 559-513 5 ; E-mail : wpatterson @cogop.or g Aileen Re id, Co-dire ctrice intern ationale de s Ministère s de la Jeune sse Télépho ne : (423) 5 59-5304 ; E-mail : areid@cog op.org Les demandes doivent être reçues par fax, ou par e-mail au plus tard le 31 janvier 2011 à 17 heures (Eastern Time des États-Unis). Les demandes envoyées par poste doivent être postées au plus tard le 31 janvier 2011. 1. Les rédac tions doiven t être soumises da ns l’une des trois langues suiv antes : angla is, français, esp agnol. 2. Le délai d e soumission de la rédaction es t le 31 janvi er 2011. 3. Les étudia nts entre 13 et 18 ans son t éligibles pou r faire la dem ande. 4. La soumis sion des réd actions peut se faire par e-mail, par p oste ou par fax. 5. Le formul aire doit être rempli et soumis av ec la rédacti on. Le formulaire p eut être acce dé a : www.operat ionomega.o rg Les Ministère s de notre Pa trimoine et le s Ministères de la Jeunes se de l’Église d e Dieu de la Prophétie o nt collaboré pour offrir d eux bourses de $ 250,00 aux étudiants âg és de 13 à 1 8 ans. Les gagnants de la compétiti on de rédac tion recevron t leurs prix a la Journée d e notre Patri moine aux C hamps de Ja ar le 11 juin 2011 à Mur phy, Carolin e du Nord, e t les rédactio ns seront publiées dan s le Message r à l’Aile Bla nche. Les éléments suivants con stituent l’obj ectif de la bo urse : • La jeu nesse appre ndra au suj et de l’hérit age (patrimoine) de l’Église d e Dieu de la Prophétie. • La jeu nesse appre ndra au suj et des contr ibutions des figures c lés de l’Églis e de Dieu de la Prophétie . Direc tives 1. Une ré daction de 5 00 à 700 m ots sur l’héri tage d’un pi onnier de l’É glise de Dieu de la P rophétie dan s l’œuvre loc ale, ou au n iveau local/ régional ou internationa l/ou dans le s missions. P ar exemple, l’étudiant pe ut écrire sur les sujets suivan ts : • Quelq u’un qui a c ommencé u ne église lo cale. • Quelq u’un qui a f ait une cont ribution ma jeure à l’Ég lise de Dieu de la Prophétie au niveau de l’ état. • Quelq u’un qui a f ait une cont ribution ma jeure à l’Ég lise de Dieu de la Prophétie su r le plan inte rnational. 2. L’étudia nt peut se se rvir des livre s d’histoire, conduire de s interviews et réviser les archives audio et vidé o pour recue illir les inform ations. 3. La rédact ion doit être rédigée par l’étudiant et lui seul. Règlements NON-PROFIT ORG. U.S. POSTAGE PAID PERMIT No. 278 CLEVELAND, TN French White Wing Messenger P.O. BOX 2910 CLEVELAND, TN 37320-2910 de notre PatrimoineBou rse Atteindre, Elever, R elâcher