Les migrations résidentielles de Caen la ?· 2018-01-09 · Immobilité et sur-mobilité : des trajectoires…

  • Published on
    16-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Transcript

  • Caen NormandieAUCAME

    Dcembre 2017

    Les migrations rsidentielles de Caen la mer

    tat des lieux

    Dce m bre 201

    7

    OBSERVATOIRE

    habitat

  • ObservatOire Habitat aUCaMe DCeMbre 2017

    2ObservatOire Habitat

    aUCaMe DCeMbre 2017

    3

    IntroductIon 3

    Les mIgratIons rsIdentIeLLes, tat des LIeux 4Les migrations rsidentielles, dfinition 5

    Les facteurs dterminants de la mobilit rsidentielle 6

    Immobilit et sur-mobilit : des trajectoires rsidentielles de plus en plus contraintes ? 8

    Mthodologie et prcautions dusage 8

    dImportants voLumes mIgratoIres maIs une faIbLe augmentatIon de popuLatIon 9Une croissance dmographique stagnante mais des flux de population importants 9

    Les migrations de courte distance : un jeu somme nulle mais des changes importants 11

    Les migrations externes de longue distance : une attractivit rgionale qui compense des sorties extrargionales 12

    des jeunes quI arrIvent et des famILLes quI partent en prIphrIe 13Larrive de 15-24 ans compense les sorties des 25-55 ans 14

    Caen la mer attire des personnes vivant seules mais voit les familles partir 14

    Laccession la proprit semble continuer dalimenter la priurbanisation 15

    Hors Caen, des dmnagements qui concernent plutt des trentenaires vivant en famille 15

    caen au cur du systme mIgratoIre du terrItoIre mtropoLItaIn 16Caen et le reste de la Communaut urbaine : une priurbanisation qui se poursuit 17

    Les dmnagements internes Caen : des personnes plutt jeunes 17

    concLusIon 18

    Sommaire

    Illustration couverture : Pixabay.com

  • ObservatOire Habitat aUCaMe DCeMbre 2017

    2ObservatOire Habitat

    aUCaMe DCeMbre 2017

    3

    Introduction

    Image :

    Pixab

    ay

    .com

    Q ui sont les individus qui partent de Caen la mer ? Pourquoi partent-ils ? O sinstallent-ils ? Qui sont les nouveaux habitants ? Pour-

    quoi sinstallent-ils sur le territoire ? Les nouveaux arrivants ont-ils le mme profil que ceux qui partent ?

    La manire dont les individus dmnagent sur un terri-toire soulve beaucoup denjeux pour laction publique. Les migrations rsidentielles sont indissociables dun certain nombre de thmatiques : logement, emploi, formation, transports, conomie, etc. De mme, la mobilit rsidentielle est en lien troit avec les mobili-ts professionnelles, sociales et familiales. En quittant un territoire pour un autre, les mnages participent certains processus, voire en crent : priurbanisation, vieillissement, revitalisation, etc.

    Plus globalement, le profil de ceux qui arrivent ou de ceux qui quittent le territoire est rvlateur dune certaine attractivit. Il est stratgique de comprendre les raisons pour lesquelles de nouveaux habitants arrivent sur le territoire, et pourquoi dautres le quittent.

    Les mobilits rsidentielles participent la fabrication des territoires. Elles peuvent en modifier les compositions sociodmographiques. Par exemple, larrive de jeunes constitue un frein au vieillissement et linverse, le dpart de ces jeunes lacclre. Ainsi, si les territoires par-ticipent au faonnement des migrations, linverse se vrifie galement.

    Saisir les dynamiques de population permet de mieux clairer les poli-tiques locales, et particulirement celles concernant lhabitat. Les migra-tions rsidentielles rsultent dun changement de logement et donc de lieu de vie. Si elles participent modifier les besoins en logement selon les territoires, elles sont en partie dtermines par loffre de logement. Il est donc possible de mieux accompagner ces dynamiques, voire les insuf-fler en jouant sur la variable logement , sur sa quantit comme sur ses caractristiques. Chaque catgorie de population (les tudiants, les jeunes actifs, les familles, etc.) a des envies et besoins spcifiques en logement : sa taille, sa localisation et son environnement. Comprendre les flux dentres et de sorties permet de prvoir les actions politiques mener, notamment en matire dhabitat.

  • ObservatOire Habitat aUCaMe DCeMbre 2017

    4ObservatOire Habitat

    aUCaMe DCeMbre 2017

    5

    Les migrations rsidentielles, tat des lieux

    La communaut urbaine Caen la mer dans le contexte du SCoT Caen-Mtropole

  • ObservatOire Habitat aUCaMe DCeMbre 2017

    4ObservatOire Habitat

    aUCaMe DCeMbre 2017

    5

    Les mIgratIons rsIdentIeLLes, dfInItIon

    Les migrations rsidentielles dsignent de manire large les changements de rsi-dence dans un primtre donn entre deux dates. La mesure de la migration nest pas aise et les diffrentes mthodes de recen-sement naboutissent pas toujours des rsultats convergents.

    Toutefois, il y a un consensus sur lvolu-tion de la mobilit des mnages. Les annes 1950-1960 sont marques par une forte migration rsidentielle. La mobilit des mnages ralentit durant les annes 1970 et 1980, puis reprend durant les annes 1990.

    La dynamique serait ralentie depuis une dizaine dannes. Si elles ont toujours t majoritaires, les migrations rsidentielles de proximit tendent prendre plus dim-portance. Cela sexpliquerait par le vieillis-sement de la population et par des condi-tions conomiques peu favorables, mlant un cot du logement de plus en plus lev et des revenus insuffisants. Entre 2009 et 2013, un mnage franais sur cinq a dm-nag.

    MnageEnsemble des occupants dun mme lo-gement, sans que ces personnes soient ncessairement unies par des liens de parent. Un mnage peut donc corres-pondre une personne seule, une fa-mille, une colocation, etc.

    Entre / entrantIndividu qui ne rsidait pas dans le terri-toire concern la priode prcdente et qui y rside maintenant.

    Sortie / sortant Individu qui rsidait dans le primtre concern la priode prcdente et qui ny rside plus.

    Migration interneMnage qui a dmnag au cours de la priode de rfrence mais qui est rest dans le mme primtre concern.

    LES MOTS DE LA MIGRATION RSIDENTIELLE

    Image : Pixabay.com

  • ObservatOire Habitat aUCaMe DCeMbre 2017

    6ObservatOire Habitat

    aUCaMe DCeMbre 2017

    7

    Les facteurs dtermInants de La mobILIt rsIdentIeLLe

    Le cycle de vie comme dclencheur de la mobilitTout le monde ne dmnage pas de la mme manire, ni pour les mmes lieux, ni pour les mmes raisons. Les facteurs fami-liaux tendent tre plus dterminants que les facteurs conomiques. On lie gnrale-ment cycle de vie et parcours rsidentiel. Les diffrentes tapes de la vie entranent souvent un changement de logement. Lin-dividu ajuste son logement ses nouveaux besoins et envies : nombre de pices, loca-lisation, confort, etc. Par exemple, larri-

    ve dun premier enfant, et plus encore dun second, sont des dclencheurs forts dun dmnagement, souvent en priph-rie, pour un logement plus grand.

    Les parcours de vie sont de moins en moins linaires et les tapes sont de plus en plus nombreuses. La multiplication des phases de la vie (les dcohabitations-recohabita-tions, divorces, recompositions dune fa-mille) tend bouleverser les parcours rsi-dentiels. Cela entrane de nouvelles formes de migrations avec des parcours rsiden-tiels plus divers et marqus par un nombre de dmnagements plus importants au cours dune vie.

    Parc

    ours

    rsid

    entie

    l

    Vie tudiante Dbut de la vie active

    Les couples emmnagent

    ensemble

    Les mnages agrandissent

    leur foyer

    Les enfants quittent le foyer parentalet/ou les couples

    se sparent

    Vers un logement adapt

    au vieillissement

    Ltudiant(e) loge en cit universitaire,

    en colocation ou loue un studio

    Le jeune actif loue ou achte son

    1er logement personnel

    Les jeunes couples emmnagent dans

    lun de leur 1er logement personnel ou dans leur 1er logement commun

    Avec la famille, le logement doit sagrandir et devient trop coteux

    sans lloignement en priurbain

    Le mnage se rduit considrablement mais certains restent dans un

    logement devenu trop grand

    Le logement familial de-vient inadapt au vieillisse-ment (loign des services

    de sant, trop grand entretenir, escaliers...)

    Cyc

    le d

    e vi

    eLie

    u d

    e vi

    e

    + forte densit du mnage

    + forte densit rsidentielle

    Hypercentre/centre-ville Ville quipe ou proche priphrie Priphrie PriurbainPriurbain

    et priphrie Ples urbains et ruraux

    + faible densit rsidentielle

    + faible densit du mnage

    Schma : Aucame

    Parcours rsidentiel type au long dune vie

  • ObservatOire Habitat aUCaMe DCeMbre 2017

    6ObservatOire Habitat

    aUCaMe DCeMbre 2017

    7

    Les caractristiques du territoire influencent le choix des mnagesAu-del des caractristiques des mnages ou des personnes, les attributs du territoire peuvent influencer la mobilit des m-nages. Certains territoires apparaissent at-tractifs pour certaines catgories de popu-lation. Dautres, au contraire, sont plutt perus ngativement. Le choix du logement nest pas quune question de localisation, mais galement denvironnement : tablis-sements scolaires, services, quipements, commerces, espaces verts, voisinage, ac-cessibilit, etc. De plus, la perception dun lieu diffre selon les individus. Cette per-ception est plus ou moins consciente, mais elle joue un rle central dans les choix rsi-dentiels.

    Le parc de logements, un autre facteur clLes aspects quantitatifs et qualitatifs du parc dun territoire sont importants. Une diversit des types de logement (dans la taille et le prix, par exemple) permet dat-tirer ou de conserver une population di-verse car rpondant aux diffrents besoins. Inversement, luniformit dun parc attire une population homogne. Par exemple, une quasi exclusivit de pavillons en pro-prit attire plutt des familles avec en-fants.

    Qui sont les plus mobiles ? Les autres dterminants de la mobilit rsidentielle

    Taux de mobilit le plus fort : 25-29 ansDiminution progressive aprs 40 ansJeunes : dmnagements lointains

    geCadres, professions intermdiaires :

    les plus mobilesRevenus plus lvs = les plus mobiles

    Groupesocial

    Revenus

    Etudiants : les plus mobiles, longue distance

    Mobilit professionnelle : facteur dclenchant

    FormationEmploi

    Locataires beaucoup plus mobilesChangement de statut entrane mobilit

    Statutoccupation

    Qui sont les plus mobiles ?Les autres dterminants de la mobilit

    Ralisation : AUCAME, 2017

    Le choix rsidentiel : exemple darbitrage

    Lieu

    Attraction / rpulsion

    Prt, charges, impts, nergie

    Logement

    Supercie, confort, type, statut

    Perception

    Distances : ore scolaire,

    services et quipements,

    mobilitaccessibilit

    Cot

    Ralisation : AUCAME, 2017

    Le choix rsidentiel : exemple darbitrage

    Schmas : Aucame

  • ObservatOire Habitat aUCaMe DCeMbre 2017

    8ObservatOire Habitat

    aUCaMe DCeMbre 2017

    9

    ImmobILIt et sur-mobILIt : des trajectoIres rsIdentIeLLes de pLus en pLus contraIntes ?Derrire chaque dmnagement, la part du choix et la part de la contrainte peuvent tre sensiblement variables. Les mnages la-borent des stratgies rsidentielles, plus ou moins conscientes, dans lesquelles la com-posante conomique (le prix pour se loger) nest pas lunique critre de choix, mme si elle contraint plus ou moins fortement lventail de choix, dans la localisation, le type de logement, le statut, etc.

    Face des marchs du logement pou-vant tre tendus, nombreux sont ceux qui alertent sur des situations de blocage dans les trajectoires rsidentielles. Dans laccs au logement, les mnages modestes sont de plus en plus contraints. On relve ainsi des difficults devenir propritaire pour une partie de la population, des situations de prcarit chez les locataires, des sorties dif-ficiles du parc social, etc. Lun des aspects de la crise du logement est lincapacit de certains mnages disposer dun loge-ment rpondant leurs besoins.

    A linverse de limmobilit contrainte, on relve aussi des (sur)mobilits forces. Cest le cas par exemple des populations pr-caires qui doivent quitter leur territoire pour dautres plus favorables lemploi. Ainsi, le sens de la migration peut tre trs variable : de la promotion sociale une forme impo-se.

    mthodoLogIe et prcautIons dusageLanalyse des migrations rsidentielles de Caen la mer ( 50 communes) sappuie sur le fichier migrations rsidentielles mill-sime 2013, issu du recensement de lINSEE. Il prsente pour chaque individu sa commune de rsidence et celle un an auparavant.

    Lexploitation a port sur les individus qui sont partis de Caen la mer, qui y ont dm-nag et y sont rests, et ceux qui sy sont installs. Pour chaque individu, un ensemble de variables est associ, comme son ge, sa catgorie socio-professionnelle, son statut doccupation, etc.

    Prcautions dusage : Lors du recensement, les personnes sont

    interroges sur la commune dans laquelle ils rsidaient un an avant. Ce millsime diffre de ceux de la priode 2006-2008 qui renseignaient sur la commune ant-rieure cinq ans auparavant. Cette modi-fication dans la question a produit une rupture de cinq ans dans la srie. De plus, les comparaisons dans le temps, entre les deux millsimes, sont impossibles. Il faut donc prendre les analyses qui suivent plus comme une photographie, un instantan, plutt que comme une tendance lourde.

    Les donnes sociodmographiques et en lien avec lhabitat sont celles du moment de lenqute, aprs migration donc. Les migrations tant souvent en lien avec un changement familial ou professionnel par exemple, il faut tre prudent sur lana-lyse des causes de la migration.

    Les flux infrieurs 150 individus nont pas pu tre pris en compte pour des rai-sons de robustesse statistique.

  • ObservatOire Habitat aUCaMe DCeMbre 2017

    8ObservatOire Habitat

    aUCaMe DCeMbre 2017

    9

    une croIssance dmographIque stagnante maIs des fLux de popuLatIon ImportantsLa Communaut urbaine Caen la mer compte un peu plus de 262 500 habitants au 1er jan-vier 2017. Aprs avoir connu une forte crois-sance dmographique dans les annes 1990, la population augmente peu. A lintrieur du territoire, on relve pourtant dimportants mouvements de population. Les communes de grande taille, telles que Caen, Hrouville Saint-Clair ou Mondeville, perdent des habi-tants au profit dautres espaces du territoire. Les communes en premire et deuximes couronne captent en partie les habitants des centres urbains.

    Caen la mer : dimportants volumes migratoires mais une faible augmentation de population

    Dfinitions :

    Migration courte distance/de proximit : dmnagement ralis entre

    Caen la mer et le primtre du SCoT Caen Mtropole, voire du

    Calvados

    Migration longue distance : dmnagement ralis entre Caen la mer et le reste de la

    France (hors Calvados).

    La distinction repose sur limpact pour les territoires. Les migrations de courte distance ne signifient pas forcment que les individus nont plus de lien avec le territoire de dpart. Ils peuvent y conserver leur emploi par exemple. La diffrence entre courte et longue distances est nuancer, une migration vers un dpartement limitrophe nayant potentiellement pas le mme impact que celle en direction despaces plus lointains.

    volution de la population des communes de Caen la mer entre 1990 et 2014

    *Hrouville Saint-Clair, Mondeville, Ifs, Colombelles, Fleury-sur-orne.

  • ObservatOire Habitat aUCaMe DCeMbre 2017

    10ObservatOire Habitat

    aUCaMe DCeMbre 2017

    11

    Des flux migratoires de 2013 qui confirment ces tendancesEn 2013, 15 % de la population vivant Caen la mer ont dmnag, soit prs de 38 000 habitants (contre 10 % pour Caen Mtropole et 20 % pour Caen). Plus dune personne sur deux est rests Caen la mer aprs dmna-gement. Caen la mer gagne plus de 900 habi-tants par an par ses changes migratoires.

    Si le bnfice est relativement peu lev, cela ne doit pas masquer des mouvements importants de population. 14 680 personnes quittent lintercommunalit quand 15 600 sy installent.

    38 000 personnes ont chang de logement, cependant, plus de la moiti sont restes dans Caen la mer.

    LES ESSENTIELS DE LA MOBILIT RSIDENTIELLE

    CAEN LA MER

    37 990 individus qui vivaient dans

    Caen la mer ont dmnag

    en 2012

    Cela reprsente15 % de la population

    Solde migratoire : +910 habitants

    Agence durbanismede Caen NormandieMtropole19 avenue Pierre MendsFrance - 14000 CAEN02.31.86.94.00contact@aucame.frwww.aucame.fr

    Ralisation & mise en page :AUCAME 2017Contact :-----------@aucame.fr

    Directeur de publication :Patrice DUNY

    dition 2017

    15 600 arrivesde Caen la mer pour

    14 680 dparts

    61 %

    24 %

    8 %

    7 %Caen Mtropole

    Caenla

    mer

    Reste de la France

    Calvados

    15 % des habitants de Caen la mer dmnagent chaque anne, o vont-ils ?

    Prs de 40 000 habitants ont dmnag, dontplus de 23 000 sont rests dans Caen la mer.40 % des migrations internes sont le fait de caennais restant Caen, 30 % dhabitants de Caen la mer restant dans la Communaut Urbaine (hors Caen). Ce sont principalement desfamilles qui sont lorigine des mouvement interne Caen la mer (hors Caen), avec des adultes ayant entre 35 et 50 ans.

    CARTE : change entre EPCI de Caen Mtropole

    Entres

    Solde

    Sorties

    0 + 1 500 + 3 500 + 5 500 + 7 500- 7 500 -5 500 - 3 500 - 1 500

    Francehors Normandie

    Caen-Mtropole hors Caen la mer

    Calvadoshors Caen-Mtropole

    Normandiehors Calvados

    Un solde dficitaire pour les migrations de proximit compens par une attraction rgionale forte

    50 % des flux en direction de Caen Mtropole et du Calvados sont le fait de caennais.La Manche, lOrne et dans une moindre mesure lEure, sont les principaux dpartements lorigine du bilan migratoire positif. Les nouveaux arrivants sont majoritairement des tudiants. Les sorties sont le fait dtudiants et plus encore de jeunes actifs sans enfants. Ils sinstallent principalement dans le Grand Ouest, et en Ile-de-France.

    Source des donnes :

    INSEE, RP 2013fichier dtail migrations

    rsidentielles des individus

    Un solde dficitaire pour les migrations de proximit compens par une attraction rgionale forte

    9 800

    3 400

    1 100

    7 500

    8 300

    1 400

    7 900

    2 200

    1 600

    4 5005 000

    900

    2 800

    3 500

    2 600

    Caen

    Caen la mer

    Caen Mtropole

    Chiffres arrondis

    106 500

    155 900

    89 400

    ex : 106 500 = nb habitants

    Migrations internes

    (Hors Caen)

    (Hors Caen la mer)

    Les essentiels de la

    mobilit rsidentielleCaen

    dition 2017

    21 800 habitants de Caen ont dmnag

    en 2012 ,

    soit

    20 % de la population

    11 340 arrives de Caen pour

    11 980 dparts

    Solde migratoire : - 640 habitants

    Source des donnes :

    INSEE, RP 2013 fi chier dtail

    migrations rsidentielles des individus

    Septem bre 2017

    OBSERVATOIRE

    habitat

    Agence durbanisme de Caen Normandie Mtropole19 avenue Pierre Mends France - 14000 CAEN02.31.86.94.00 contact@aucame.frwww.aucame.fr

    Ralisation & mise en page : AUCAME 2017Contact : luidivine.collette@aucame.frDirecteur de publication : Patrice DUNY

    Caen NormandieAUCAME

    20 % des habitants de Caen dmnagent chaque anne : o vont-ils ?

    Flux migratoires entre Caen, Caen la mer, Caen-Mtropole et le reste de la France

    22 000 personnes ont dmnag en 2012. Prs dun caennais sur deux reste Caen.Ces derniers sont plutt jeunes, 6 000 ont entre 15 et 34 ans. 20 % sont tudiants. Les familles sont sous-reprsentes. 16 %

    27 %

    5%6%

    %

    Reste de la France

    Calvados

    Caen-Mtropole

    Caen la mer

    Caen

    45

    Un bilan dfi citaire pour les migrations de proximit compens par une attraction rgionale forte

    Entres

    Solde

    Sorties

    Caen-Mtropole hors Caen la mer

    Calvadoshors Caen-Mtropole

    Normandiehors Calvados

    Un solde dficitaire pour les migrations de proximit compens par une attraction rgionale forte

    Un solde dficitaire pour les migrations de proximit compens par une attraction rgionale forte

    0 + 1500 + 3 500- 3 500 - 1 500

    Francehors Normandie

    Caen la merhors Caen

    9 800

    3 400

    1 100

    7 500

    8 300

    1 400

    7 900

    2 200

    1 600

    4 5005 000

    900

    2 800

    3 500

    2 600

    Caen

    Caen la mer

    Caen Mtropole

    Chiffres arrondis

    106 500

    155 900

    89 400

    ex : 106 500 = nb habitants

    Migrations internes

    (Hors Caen)

    (Hors Caen la mer)

    40 % de ce volume est le fait de Caennais rests Caen.

    Les essentiels de la

    mobilit rsidentielleCaen

    dition 2017

    21 800 habitants de Caen ont dmnag

    en 2012 ,

    soit

    20 % de la population

    11 340 arrives de Caen pour

    11 980 dparts

    Solde migratoire : - 640 habitants

    Source des donnes :

    INSEE, RP 2013 fi chier dtail

    migrations rsidentielles des individus

    Septem bre 2017

    OBSERVATOIRE

    habitat

    Agence durbanisme de Caen Normandie Mtropole19 avenue Pierre Mends France - 14000 CAEN02.31.86.94.00 contact@aucame.frwww.aucame.fr

    Ralisation & mise en page : AUCAME 2017Contact : luidivine.collette@aucame.frDirecteur de publication : Patrice DUNY

    Caen NormandieAUCAME

    20 % des habitants de Caen dmnagent chaque anne : o vont-ils ?

    Flux migratoires entre Caen, Caen la mer, Caen-Mtropole et le reste de la France

    22 000 personnes ont dmnag en 2012. Prs dun caennais sur deux reste Caen.Ces derniers sont plutt jeunes, 6 000 ont entre 15 et 34 ans. 20 % sont tudiants. Les familles sont sous-reprsentes. 16 %

    27 %

    5%6%

    %

    Reste de la France

    Calvados

    Caen-Mtropole

    Caen la mer

    Caen

    45

    Un bilan dfi citaire pour les migrations de proximit compens par une attraction rgionale forte

    Entres

    Solde

    Sorties

    Caen-Mtropole hors Caen la mer

    Calvadoshors Caen-Mtropole

    Normandiehors Calvados

    Un solde dficitaire pour les migrations de proximit compens par une attraction rgionale forte

    Un solde dficitaire pour les migrations de proximit compens par une attraction rgionale forte

    0 + 1500 + 3 500- 3 500 - 1 500

    Francehors Normandie

    Caen la merhors Caen

    9 800

    3 400

    1 100

    7 500

    8 300

    1 400

    7 900

    2 200

    1 600

    4 5005 000

    900

    2 800

    3 500

    2 600

    Caen

    Caen la mer

    Caen Mtropole

    Chiffres arrondis

    106 500

    155 900

    89 400

    ex : 106 500 = nb habitants

    Migrations internes

    (Hors Caen)

    (Hors Caen la mer)

    30 % dhabitants de Caen la mer restent dans la Communaut urbaine (qui nhabitaient ou nhabitent pas Caen).

    Flux migratoires entre Caen, Caen la mer, Caen-mtropole et le reste de la France

  • ObservatOire Habitat aUCaMe DCeMbre 2017

    10ObservatOire Habitat

    aUCaMe DCeMbre 2017

    11

    Ce sont principalement des familles qui sont lorigine des mouvements internes Caen la mer (hors Caen). Les couples qui les com-posent ont tendance avoir plus de trente ans, voire tre dans la quarantaine. Il sagi-rait de mnages achetant une deuxime maison, aprs une premire accession avec un budget plus limit. La revente du premier bien et une augmentation des revenus leur permettent dacqurir une maison de meil-leure qualit avec une localisation prfren-tielle.

    La ville de Caen et, plus largement, les centres urbains mtropolitains ont un rle particulier. Ils fonctionnent limage dun cur. Ils attirent les nouveaux arrivants dans Caen la mer, plus de la moiti des nou-veaux arrivants dans le SCoT Caen Mtropole sinstallent Caen. Caen attirent 8 300 per-sonnes et les centres urbains mtropolitains 3 300 quand les autres communes de linter-communalit en attirent 1 700.

    Dans le mme temps, de nombreux habitants partent de Caen pour sinstaller en priph-rie, en majorit des familles.

    Les mIgratIons de courte dIstance : un jeu somme nuLLe maIs des changes ImportantsLes migrations de courte distance sont le fait principalement de personnes qui dm-nagent mais qui conservent des liens impor-tants avec la Communaut urbaine via lem-ploi, le commerce et les loisirs.

    Prs dun individu sur deux qui part de Caen la mer reste dans le Calvados. Les propor-tions sont proches pour les dmnagements dans le sens inverse.

    Si le bilan est neutre pour les migrations de courte distance, cela est d aux arrives du Calvados (hors Caen Mtropole) qui com-pense le dficit de mme volume pour Caen Mtropole.

    Au sein du SCoT, Caen la mer apparat comme lintercommunalit la plus attractive. 8 nou-veaux arrivants sur 10 sinstallent Caen la mer. Un arrivant sur deux vient sinstal-ler dans la ville de Caen. Les mnages qui arrivent de loin semblent donc privilgier une (premire ?) installation dans un centre urbain.

    Valle de lOrne et de lOdon

    g

    670

    570

    + 100

    740

    1 050

    - 310

    500

    630

    - 130

    410

    470

    - 60

    Schma des changes entre Caen la mer et les communauts de communes du SCoT Caen mtropole

    Coeur de Nacre

    23 800 hab.

    23 800 hab.

    Val s dunes

    17 400 hab.

    Cin al Suisse Normande

    23 700 hab.

    Bilan des changes entre Caen la mer et les communauts de communes du SCoT Caen-Mtropole

    Schmas : Aucame

  • ObservatOire Habitat aUCaMe DCeMbre 2017

    12ObservatOire Habitat

    aUCaMe DCeMbre 2017

    13

    Par ses changes avec les autres intercom-munalits du SCoT, Caen la mer perd 200 habitants. 2 740 habitants de Caen la mer partent sinstaller dans une autre intercom-munalit du SCoT quand 2 340 personnes font le chemin inverse.

    Les destinations sont relativement concen-tres, 40 % des dmnagements se faisant en direction de la Communaut de communes Valles de lOrne et de lOdon. Le bouclage du priphrique sud en est probablement une cause perceptible.

    Les mIgratIons externes de Longue dIstance : une attractIvIt rgIonaLe quI compense des sortIes extrargIonaLes

    La seconde forme de migration est celle des migrations de longue distance, cest--dire avec le reste de la France, hors Calva-dos. Les personnes qui partent de Caen la mer ne conservent pas de lien avec le terri-toire ; elles changent de lieu de vie.

    Caen la mer attire des populations de la France entire. Plus de 6 nouveaux arrivants sur 10 proviennent de la France (hors Calva-dos). Toutefois, cette attractivit ne doit pas cacher des migrations dans le sens inverse, dun volume lgrement plus important.

    En simplifiant, on peut dire que les habi-tants de Caen la mer quittent la Normandie, en gnral pour une rgion limitrophe ou le Bassin Parisien. Ces sorties sont compenses par un volume plus important de nouveaux arrivants majoritairement normands (25 % des nouveaux arrivants), principalement originaires de la Manche et de lOrne.

    84 % dans Caen la Mer64 %

    dans un centre urbainmtropolitain*

    dans Caen52 %*Caen, Colombelles, Hrouville-Saint-Clair, Ifs, Mondeville

    15 870

    arrivants

    O sinstallent les nouveaux arrivants dans le SCoT ?O sinstallent les nouveaux arrivants

    dans le SCoT ?

    O vont les 38 000 habitants de Caen la mer qui dmnagent ?

    61 %

    24 %

    8 %

    7 %

    Caen la merReste de la

    France

    Reste du Calvados

    Reste de Caen-Mtropole

  • ObservatOire Habitat aUCaMe DCeMbre 2017

    12ObservatOire Habitat

    aUCaMe DCeMbre 2017

    13

    Caen la mer perd des actifs mais est attrac-tive pour les tudiants. Prs de 70 % des individus sortants sont des actifs, contre 50 % des entrants (-1 600 personnes). Ce dficit nest pas totalement compens par un solde positif de 1 400 tudiants. Ces derniers reprsentent un peu moins de 20 % des entres. On relve galement un excdent pour les personnes en situa-tion de chmage, dont on peut supposer quelles se rapprochent des zones dem-plois et des zones quipes (transports en commun, services, commerces, etc.).

    Lge est fortement discriminant dans les comportements migratoiresLes jeunes sont gnralement plus mobiles, du fait de la ncessit de dm-nager pour les tudes ou lemploi. On ob-serve que plus les personnes sont ges, moins elles sont nombreuses dmna-ger. Cest le cas de Caen la mer. Les vo-lumes les plus importants concernent les 15-30 ans. Ces derniers reprsentent plus de 55 % des nouveaux arrivants et un peu moins de 50 % des sorties.

    A partir de 30 ans, le volume de personnes qui entrent ou qui sortent de Caen la mer chute progressivement pour devenir qua-siment nul pour les plus de 60 ans.

    Des nouveaux arrivants jeunes et des familles qui sinstallent en priphrie

    43 % ont entre 15 et 24 ans

    7 % ont plus de 60 ans

    23 % vivent dans une famille

    30 % vivent seules

    31 % ont entre 15 et 24 ans

    6 % ont plus de 60 ans

    35 % vivent dans une famille

    22 % vivent seules

    O partent les familles avec enfants ?

    30 %

    27 %12 %

    31 %

    Reste deCaen-Mtropole

    Reste du Calvados

    Reste de laNormandie

    Reste de laFrance

    5 210 pers.quittant CLM

    Un territoire attractif pour les tudiants : plus dun jeune sur deux qui arriveest tudiant.

    Ainsi que les familles : prs dune sortie proximit sur deux est le fait dune personne formant une famille.

    Mais qui semble avoir du mal garder les jeunes une fois leurs tudes finies.

    Do viennent les 15-24 ans ?

    10 %

    19 %

    36 %

    35 %

    Reste de Caen-Mtropole

    Reste du Calvados

    Reste de la Normandie

    Reste de laFrance

    6 740 pers.sinstallent

    CLM

    500

    1500

    2500

    3500

    -2500

    -1500

    -500

    -3500

    5-9

    10-1

    415

    -19

    20-2

    425

    -29

    30-3

    435

    -39

    40-4

    445

    -49

    50-5

    455

    -59

    60-6

    465

    -69

    70-7

    475

    -79

    80-8

    4

    - 5 a

    ns

    85-8

    990

    et +

    Quel est le bilan migratoire selon la classe dge ?Les jeunes sont ceux qui dmnagent le plus. Larrive de 15-19 ans, pour les tudes, surcompense les sortiesdes plus de 25 ans.

    Les arrives et sorties lointaines sont plus le fait de jeunes actifs ou tudiants. 60 % des entrants de Normandie (hors Caen la mer)ont entre 15 et 24 ans.

    Les familles sont plus lorigine des flux de proximit. Plus de 50 % des sorties en direction de Caen la mer, Caen Mtropole, ou du Calvados sont le fait de personnes vivant en famille.

    0 % 20 % 40 % 60 % 80 % 100 %

    Entrants

    Sortants

    Autres

    Actif ayant un emploi

    Retrait, pr-retrait

    Chmeur

    lve, tudiant (+14 ans)

    Quel est le type dactivit des entrants / sortants ?

    53 11 618 12

    68 9 69 8

    0 % 20 % 40 % 60 % 80 % 100%

    0-14 ans

    15-24 ans

    25-34 ans

    35-59 ans

    + de60 ans

    12 43 21 17 7

    15 31 28 20 6

    Quel est le poids de chaque classe dge ?

    Entres

    Sorties

    Des jeunes qui arrivent et des familles qui partent en priphrie

    Des nouveaux arrivants jeunes et des familles qui sinstallent en priphrie

    43 % ont entre 15 et 24 ans

    7 % ont plus de 60 ans

    23 % vivent dans une famille

    30 % vivent seules

    31 % ont entre 15 et 24 ans

    6 % ont plus de 60 ans

    35 % vivent dans une famille

    22 % vivent seules

    O partent les familles avec enfants ?

    30 %

    27 %12 %

    31 %

    Reste deCaen-Mtropole

    Reste du Calvados

    Reste de laNormandie

    Reste de laFrance

    5 210 pers.quittant CLM

    Un territoire attractif pour les tudiants : plus dun jeune sur deux qui arriveest tudiant.

    Ainsi que les familles : prs dune sortie proximit sur deux est le fait dune personne formant une famille.

    Mais qui semble avoir du mal garder les jeunes une fois leurs tudes finies.

    Do viennent les 15-24 ans ?

    10 %

    19 %

    36 %

    35 %

    Reste de Caen-Mtropole

    Reste du Calvados

    Reste de la Normandie

    Reste de laFrance

    6 740 pers.sinstallent

    CLM

    500

    1500

    2500

    3500

    -2500

    -1500

    -500

    -3500

    5-9

    10-1

    415

    -19

    20-2

    425

    -29

    30-3

    435

    -39

    40-4

    445

    -49

    50-5

    455

    -59

    60-6

    465

    -69

    70-7

    475

    -79

    80-8

    4

    - 5 a

    ns

    85-8

    990

    et +

    Quel est le bilan migratoire selon la classe dge ?Les jeunes sont ceux qui dmnagent le plus. Larrive de 15-19 ans, pour les tudes, surcompense les sortiesdes plus de 25 ans.

    Les arrives et sorties lointaines sont plus le fait de jeunes actifs ou tudiants. 60 % des entrants de Normandie (hors Caen la mer)ont entre 15 et 24 ans.

    Les familles sont plus lorigine des flux de proximit. Plus de 50 % des sorties en direction de Caen la mer, Caen Mtropole, ou du Calvados sont le fait de personnes vivant en famille.

    0 % 20 % 40 % 60 % 80 % 100 %

    Entrants

    Sortants

    Autres

    Actif ayant un emploi

    Retrait, pr-retrait

    Chmeur

    lve, tudiant (+14 ans)

    Quel est le type dactivit des entrants / sortants ?

    53 11 618 12

    68 9 69 8

    0 % 20 % 40 % 60 % 80 % 100%

    0-14 ans

    15-24 ans

    25-34 ans

    35-59 ans

    + de60 ans

    12 43 21 17 7

    15 31 28 20 6

    Quel est le poids de chaque classe dge ?

    Entres

    Sorties

    Quel est le type dactivit des entrants et sortants ?

    Des nouveaux arrivants jeunes et des familles qui sinstallent en priphrie

    43 % ont entre 15 et 24 ans

    7 % ont plus de 60 ans

    23 % vivent dans une famille

    30 % vivent seules

    31 % ont entre 15 et 24 ans

    6 % ont plus de 60 ans

    35 % vivent dans une famille

    22 % vivent seules

    O partent les familles avec enfants ?

    30 %

    27 %12 %

    31 %

    Reste deCaen-Mtropole

    Reste du Calvados

    Reste de laNormandie

    Reste de laFrance

    5 210 pers.quittant CLM

    Un territoire attractif pour les tudiants : plus dun jeune sur deux qui arriveest tudiant.

    Ainsi que les familles : prs dune sortie proximit sur deux est le fait dune personne formant une famille.

    Mais qui semble avoir du mal garder les jeunes une fois leurs tudes finies.

    Do viennent les 15-24 ans ?

    10 %

    19 %

    36 %

    35 %

    Reste de Caen-Mtropole

    Reste du Calvados

    Reste de la Normandie

    Reste de laFrance

    6 740 pers.sinstallent

    CLM

    500

    1500

    2500

    3500

    -2500

    -1500

    -500

    -3500

    5-9

    10-1

    415

    -19

    20-2

    425

    -29

    30-3

    435

    -39

    40-4

    445

    -49

    50-5

    455

    -59

    60-6

    465

    -69

    70-7

    475

    -79

    80-8

    4

    - 5 a

    ns

    85-8

    990

    et +

    Quel est le bilan migratoire selon la classe dge ?Les jeunes sont ceux qui dmnagent le plus. Larrive de 15-19 ans, pour les tudes, surcompense les sortiesdes plus de 25 ans.

    Les arrives et sorties lointaines sont plus le fait de jeunes actifs ou tudiants. 60 % des entrants de Normandie (hors Caen la mer)ont entre 15 et 24 ans.

    Les familles sont plus lorigine des flux de proximit. Plus de 50 % des sorties en direction de Caen la mer, Caen Mtropole, ou du Calvados sont le fait de personnes vivant en famille.

    0 % 20 % 40 % 60 % 80 % 100 %

    Entrants

    Sortants

    Autres

    Actif ayant un emploi

    Retrait, pr-retrait

    Chmeur

    lve, tudiant (+14 ans)

    Quel est le type dactivit des entrants / sortants ?

    53 11 618 12

    68 9 69 8

    0 % 20 % 40 % 60 % 80 % 100%

    0-14 ans

    15-24 ans

    25-34 ans

    35-59 ans

    + de60 ans

    12 43 21 17 7

    15 31 28 20 6

    Quel est le poids de chaque classe dge ?

    Entres

    Sorties

    Quel est le bilan migratoire selon la classe dge ?

    Les essentiels de la

    mobilit rsidentielleCaen

    dition 2017

    21 800 habitants de Caen ont dmnag

    en 2012 ,

    soit

    20 % de la population

    11 340 arrives de Caen pour

    11 980 dparts

    Solde migratoire : - 640 habitants

    Source des donnes :

    INSEE, RP 2013 fi chier dtail

    migrations rsidentielles des individus

    Septem bre 2017

    OBSERVATOIRE

    habitat

    Agence durbanisme de Caen Normandie Mtropole19 avenue Pierre Mends France - 14000 CAEN02.31.86.94.00 contact@aucame.frwww.aucame.fr

    Ralisation & mise en page : AUCAME 2017Contact : luidivine.collette@aucame.frDirecteur de publication : Patrice DUNY

    Caen NormandieAUCAME

    20 % des habitants de Caen dmnagent chaque anne : o vont-ils ?

    Flux migratoires entre Caen, Caen la mer, Caen-Mtropole et le reste de la France

    22 000 personnes ont dmnag en 2012. Prs dun caennais sur deux reste Caen.Ces derniers sont plutt jeunes, 6 000 ont entre 15 et 34 ans. 20 % sont tudiants. Les familles sont sous-reprsentes. 16 %

    27 %

    5%6%

    %

    Reste de la France

    Calvados

    Caen-Mtropole

    Caen la mer

    Caen

    45

    Un bilan dfi citaire pour les migrations de proximit compens par une attraction rgionale forte

    Entres

    Solde

    Sorties

    Caen-Mtropole hors Caen la mer

    Calvadoshors Caen-Mtropole

    Normandiehors Calvados

    Un solde dficitaire pour les migrations de proximit compens par une attraction rgionale forte

    Un solde dficitaire pour les migrations de proximit compens par une attraction rgionale forte

    0 + 1500 + 3 500- 3 500 - 1 500

    Francehors Normandie

    Caen la merhors Caen

    9 800

    3 400

    1 100

    7 500

    8 300

    1 400

    7 900

    2 200

    1 600

    4 5005 000

    900

    2 800

    3 500

    2 600

    Caen

    Caen la mer

    Caen Mtropole

    Chiffres arrondis

    106 500

    155 900

    89 400

    ex : 106 500 = nb habitants

    Migrations internes

    (Hors Caen)

    (Hors Caen la mer)

  • ObservatOire Habitat aUCaMe DCeMbre 2017

    14ObservatOire Habitat

    aUCaMe DCeMbre 2017

    15

    LarrIve de 15-24 ans compense Les sortIes des 25-55 ans Les diffrentes classes dge ne participent pas parts gales selon lorigine ou la desti-nation du dmnagement. Pour les entres, la part de chaque classe dge est relative-ment similaire quelle que soit lorigine, sauf pour les entres en provenance de la Nor-mandie. Les 15-24 ans y sont surreprsents puisquils psent pour 60 % des entrants, contre 40 % de lensemble des entres. Les sorties vers des destinations loignes sont plus le fait des 15-24 ans. Les plus de 30 ans ont tendance dmnager proximit.

    Caen la mer se caractrise par une attrac-tivit importante pour les 15-24 ans. Cette classe dge est la principale prsentant un solde migratoire positif avec un gain de 2 100 jeunes.

    Ce gain sur-compense le solde ngatif des 25-55 ansCes jeunes sont pour la plupart des tudiants (60 %). Ils proviennent pour une grande ma-jorit de la Normandie, Calvados compris. Une attractivit rgionale est donc obser-ve, surtout pour des tudiants. A linverse, quand ils quittent Caen la mer, plus de la moiti des jeunes quittent la Normandie. Les jeunes sortants comptent autant dactifs que dtudiants.

    caen La mer attIre des personnes vIvant seuLes maIs voIt Les famILLes partIr

    Le type de mnage varie fortement selon quil sinstalle Caen la mer ou quil en parte. La Communaut urbaine perd 1 600 personnes formant une famille (750 adultes et prs de 890 enfants). Si on regroupe les familles monoparentales et les couples avec enfant(s), presquune sortie sur deux est le fait dun individu vivant dans une famille. Les sorties de ces familles sont presque intgralement compenses par larrive de personnes vivant seules ou en colocation. Il est noter galement que Caen la mer perd au total 600 individus vivant en couple et nayant pas denfants.

    En entres les familles psent pour moins de 25 %. Les personnes seules sont le type de mnage le plus important, reprsentant 30 % des entres, soit 4 700 personnes (40 % avec les personnes en colocation). Ces don-nes sont relier avec la part importante des 15-24 ans dans les arrives, qui sont plu-tt tudiants ou jeunes actifs, ne formant pas (encore) de famille.

    La majorit des sorties en direction des-paces proches est le fait de familles. Les actifs conservent probablement leur emploi dans les centres urbains. Inversement, les sorties de longues distances sont davantage le fait des personnes seules, en colocation, ou encore des couples sans enfant.

    Do viennent les 15-24 ans ?

    10 %

    18 %

    36 %

    35 %

    Caen Mtropole

    Calvados

    Normandie

    France6 740

    arrivants

    74 % dentre eux se sont installs Caen

    O partent les 15-24 ans

    8 %

    22 %57 %

    Caen Mtropole

    Calvados

    NormandieFrance

    4 620sortants

    13 %

    40 % des sorties en direction du : 50, 35, 75, 76, 44, 61, 59

    Des nouveaux arrivants jeunes et des familles qui sinstallent en priphrie

    43 % ont entre 15 et 24 ans

    7 % ont plus de 60 ans

    23 % vivent dans une famille

    30 % vivent seules

    31 % ont entre 15 et 24 ans

    6 % ont plus de 60 ans

    35 % vivent dans une famille

    22 % vivent seules

    O partent les familles avec enfants ?

    30 %

    27 %12 %

    31 %

    Reste deCaen-Mtropole

    Reste du Calvados

    Reste de laNormandie

    Reste de laFrance

    5 210 pers.quittant CLM

    Un territoire attractif pour les tudiants : plus dun jeune sur deux qui arriveest tudiant.

    Ainsi que les familles : prs dune sortie proximit sur deux est le fait dune personne formant une famille.

    Mais qui semble avoir du mal garder les jeunes une fois leurs tudes finies.

    Do viennent les 15-24 ans ?

    10 %

    19 %

    36 %

    35 %

    Reste de Caen-Mtropole

    Reste du Calvados

    Reste de la Normandie

    Reste de laFrance

    6 740 pers.sinstallent

    CLM

    500

    1500

    2500

    3500

    -2500

    -1500

    -500

    -3500

    5-9

    10-1

    415

    -19

    20-2

    425

    -29

    30-3

    435

    -39

    40-4

    445

    -49

    50-5

    455

    -59

    60-6

    465

    -69

    70-7

    475

    -79

    80-8

    4

    - 5 a

    ns

    85-8

    990

    et +

    Quel est le bilan migratoire selon la classe dge ?Les jeunes sont ceux qui dmnagent le plus. Larrive de 15-19 ans, pour les tudes, surcompense les sortiesdes plus de 25 ans.

    Les arrives et sorties lointaines sont plus le fait de jeunes actifs ou tudiants. 60 % des entrants de Normandie (hors Caen la mer)ont entre 15 et 24 ans.

    Les familles sont plus lorigine des flux de proximit. Plus de 50 % des sorties en direction de Caen la mer, Caen Mtropole, ou du Calvados sont le fait de personnes vivant en famille.

    0 % 20 % 40 % 60 % 80 % 100 %

    Entrants

    Sortants

    Autres

    Actif ayant un emploi

    Retrait, pr-retrait

    Chmeur

    lve, tudiant (+14 ans)

    Quel est le type dactivit des entrants / sortants ?

    53 11 618 12

    68 9 69 8

    0 % 20 % 40 % 60 % 80 % 100%

    0-14 ans

    15-24 ans

    25-34 ans

    35-59 ans

    + de60 ans

    12 43 21 17 7

    15 31 28 20 6

    Quel est le poids de chaque classe dge ?

    Entres

    Sorties

  • ObservatOire Habitat aUCaMe DCeMbre 2017

    14ObservatOire Habitat

    aUCaMe DCeMbre 2017

    15

    LaccessIon La proprIt sembLe contInuer daLImenter La prIurbanIsatIon Globalement, la Communaut urbaine voit partir des propritaires mais gagne des loca-taires. 30 % des sorties concernent des indi-vidus tant propritaires ou devenus pro-pritaires, contre 15 % des entres, pour un dficit de 2 170 individus. Ce dficit pourrait provenir de personnes, surtout des familles, parties sinstaller en priphrie pour devenir propritaires dune maison. A linverse, les changes de locataires sont positifs, et compensent la perte de propritaires par un gain de plus de 2 500 personnes.

    En croisant le statut doccupation avec le type de mnage, on alimente certaines hypothses, notamment celles du dpart des familles afin de satisfaire des projets daccession. En effet, sur les 4 680 sorties dindividus propritaires (ou devenus pro-pritaires), prs de 60 % taient le fait de familles, et 25% de couples sans enfant. La proprit est bien un statut a minima de couples, de couples avec enfants a fortiori. Les familles quittant Caen la mer sont plus de 50 % tre propritaires de leur logement aprs le dmnagement.

    Pour les entres, cela se vrifie galement puisque les familles reprsentent 50 % des propritaires arrivant Caen, les couples sans enfant reprsentant un peu plus de 20 %. Les entrants locataires dans le parc priv sont pour 40 % des personnes vivant seules, ce qui est relier avec limportance des jeunes de 15-24 ans et / ou tudiants parmi les nouveaux arrivants.

    hors caen, des dmnagements quI concernent pLutt des trentenaIres vIvant en famILLe 7 800 personnes dmnagent au sein de Caen la mer, hors de Caen, soit moins de 5 % de la population hors Caen. Plus de 60 % de ceux qui dmnagent ont plus de 35 ans. Plus dun dmnagement sur deux est le fait dune personne vivant en famille. Il y a au-tant de locataires du parc priv que de pro-pritaires, soit un peu plus de 30 % respec-tivement. Ces dmnagements pourraient provenir de mnages qui rsident dans leur premire accession et qui ont dsormais les capacits financires pour obtenir un loge-ment de meilleure qualit et / ou dont la localisation les satisfait davantage.

  • ObservatOire Habitat aUCaMe DCeMbre 2017

    16ObservatOire Habitat

    aUCaMe DCeMbre 2017

    17

    Caen au cur du systme migratoire du territoire mtropolitain

    Caen se singularise nettement des autres communes de lintercommunalit. La ville est le cur du systme migratoire. Schma-tiquement, Caen attire des nouveaux arri-vants venus de destinations lointaines. Ces derniers sont plutt jeunes et tudiants. Dans le mme temps, la ville perd plutt des familles, au profit des espaces proches. Au total, 22 000 caennais dmnagent chaque anne. Cela reprsente 20 % de la population que lon peut considrer comme trs mobile.

    En lien avec lobservation pour Caen la mer, le solde migratoire par ge est rvlateur du statut de Caen. Ville tudiante, Caen attire des jeunes mais voit les plus de 25 ans partir. Caen a un bilan migratoire dficitaire pour les plus de 25 ans. Le solde positif des 15-24 ans compense les sorties des plus de 25 ans. Les jeunes qui arrivent sont majoritairement normands. Les dparts les plus lointains sont plus le fait des 25-34 ans et les dparts pour la priphrie sont plus le fait des plus de 35 ans.

    Les essentiels de la

    mobilit rsidentielleCaen

    dition 2017

    21 800 habitants de Caen ont dmnag

    en 2012 ,

    soit

    20 % de la population

    11 340 arrives de Caen pour

    11 980 dparts

    Solde migratoire : - 640 habitants

    Source des donnes :

    INSEE, RP 2013 fi chier dtail

    migrations rsidentielles des individus

    Septem bre 2017

    OBSERVATOIRE

    habitat

    Agence durbanisme de Caen Normandie Mtropole19 avenue Pierre Mends France - 14000 CAEN02.31.86.94.00 contact@aucame.frwww.aucame.fr

    Ralisation & mise en page : AUCAME 2017Contact : luidivine.collette@aucame.frDirecteur de publication : Patrice DUNY

    Caen NormandieAUCAME

    20 % des habitants de Caen dmnagent chaque anne : o vont-ils ?

    Flux migratoires entre Caen, Caen la mer, Caen-Mtropole et le reste de la France

    22 000 personnes ont dmnag en 2012. Prs dun caennais sur deux reste Caen.Ces derniers sont plutt jeunes, 6 000 ont entre 15 et 34 ans. 20 % sont tudiants. Les familles sont sous-reprsentes. 16 %

    27 %

    5%6%

    %

    Reste de la France

    Calvados

    Caen-Mtropole

    Caen la mer

    Caen

    45

    Un bilan dfi citaire pour les migrations de proximit compens par une attraction rgionale forte

    Entres

    Solde

    Sorties

    Caen-Mtropole hors Caen la mer

    Calvadoshors Caen-Mtropole

    Normandiehors Calvados

    Un solde dficitaire pour les migrations de proximit compens par une attraction rgionale forte

    Un solde dficitaire pour les migrations de proximit compens par une attraction rgionale forte

    0 + 1500 + 3 500- 3 500 - 1 500

    Francehors Normandie

    Caen la merhors Caen

    9 800

    3 400

    1 100

    7 500

    8 300

    1 400

    7 900

    2 200

    1 600

    4 5005 000

    900

    2 800

    3 500

    2 600

    Caen

    Caen la mer

    Caen Mtropole

    Chiffres arrondis

    106 500

    155 900

    89 400

    ex : 106 500 = nb habitants

    Migrations internes

    (Hors Caen)

    (Hors Caen la mer)

    20 % des Caennais dmnagent chaque anne, o vont-ils ?

    Les essentiels de la

    mobilit rsidentielleCaen

    dition 2017

    21 800 habitants de Caen ont dmnag

    en 2012 ,

    soit

    20 % de la population

    11 340 arrives de Caen pour

    11 980 dparts

    Solde migratoire : - 640 habitants

    Source des donnes :

    INSEE, RP 2013 fi chier dtail

    migrations rsidentielles des individus

    Septem bre 2017

    OBSERVATOIRE

    habitat

    Agence durbanisme de Caen Normandie Mtropole19 avenue Pierre Mends France - 14000 CAEN02.31.86.94.00 contact@aucame.frwww.aucame.fr

    Ralisation & mise en page : AUCAME 2017Contact : luidivine.collette@aucame.frDirecteur de publication : Patrice DUNY

    Caen NormandieAUCAME

    20 % des habitants de Caen dmnagent chaque anne : o vont-ils ?

    Flux migratoires entre Caen, Caen la mer, Caen-Mtropole et le reste de la France

    22 000 personnes ont dmnag en 2012. Prs dun caennais sur deux reste Caen.Ces derniers sont plutt jeunes, 6 000 ont entre 15 et 34 ans. 20 % sont tudiants. Les familles sont sous-reprsentes. 16 %

    27 %

    5%6%

    %

    Reste de la France

    Calvados

    Caen-Mtropole

    Caen la mer

    Caen

    45

    Un bilan dfi citaire pour les migrations de proximit compens par une attraction rgionale forte

    Entres

    Solde

    Sorties

    Caen-Mtropole hors Caen la mer

    Calvadoshors Caen-Mtropole

    Normandiehors Calvados

    Un solde dficitaire pour les migrations de proximit compens par une attraction rgionale forte

    Un solde dficitaire pour les migrations de proximit compens par une attraction rgionale forte

    0 + 1500 + 3 500- 3 500 - 1 500

    Francehors Normandie

    Caen la merhors Caen

    9 800

    3 400

    1 100

    7 500

    8 300

    1 400

    7 900

    2 200

    1 600

    4 5005 000

    900

    2 800

    3 500

    2 600

    Caen

    Caen la mer

    Caen Mtropole

    Chiffres arrondis

    106 500

    155 900

    89 400

    ex : 106 500 = nb habitants

    Migrations internes

    (Hors Caen)

    (Hors Caen la mer)

    Un solde dficitaire pour les migrations de proximit compens par une attraction rgionale forte

    Les nouveaux arrivants sinstallent plutt Caen

    Ils sont plutt jeunes, et tudiants ou acfs

    Les caennais partent sinstaller en priphrie

    Il sagit plutt de famillesavec enfants ou en projet

    Le ple urbain au coeur du sytme migratoire : forces centriptes et centrifuges

    Ralisaon : L. Collee

    ?Sagit-il des mmes personnes ?

    Quelles sont les tapes invisibles : emplois dans un autre bassin, allez-retour ... ?

    Le ple urbain au coeur du systme migratoire : forces centriptes et centrifuges

  • ObservatOire Habitat aUCaMe DCeMbre 2017

    16ObservatOire Habitat

    aUCaMe DCeMbre 2017

    17

    caen et Le reste de La communaut urbaIne : une prIurbanIsatIon quI se poursuItEn 2013, 3 400 habitants dmnagent de Caen pour des communes de Caen la mer, soit prs de 30 % de lensemble des dparts de Caen. Si on comptabilise les 2 200 entres de Caen la mer vers Caen, le ple urbain perd plus de 1 200 habitants. Cest proba-blement le signe dune priurbanisation qui se poursuit.

    Caen voit ses familles partir au profit des autres communes de Caen la mer, mais aussi du SCoT. Prs de 50 % des sorties de Caen pour Caen la mer sont le fait de personnes formant une famille, prs de 60% si on agrge les familles monoparentales.

    Les entres Caen dhabitants de Caen la mer sont plus le fait de personnes vivant seules. Les personnes formant une famille pse moins de 20 %. De plus, les entres Caen sont plus le fait de jeunes , les 15-24 ans reprsentant prs de 4 entrants sur 10 de Caen la mer, contre moins de 20 % dans les sorties en direction de lintercommuna-lit. Inversement, les 25-34 ans et les 35-59 ans psent pour plus de 50 % dans les sorties en direction de Caen la mer. Logiquement, Caen perd des actifs (-700) au profit dtu-diants (+100) dans ses changes avec la Com-munaut urbaine.

    Les dmnagements Internes caen : des personnes pLutt jeunes Presque 10 000 caennais changent de loge-ment lintrieur de Caen. Ils sont plutt jeunes , la moiti ayant entre 15 et 34 ans (6 000 personnes). Assez logiquement, on re-marque que 20 % sont tudiants. Les familles sont minoritaires. Le statut doccupation du logement est clivant : moins de 15 % des per-sonnes sont propritaires de leur logement. 40 % sont locataires dans le parc locatif priv et 20 % dans le parc social.

    Caen :des nouveaux arrivants jeunes et des familles qui sinstallent en priphrie

    Quel est le bilan migratoire selon la classe dge ?

    Les jeunes sont ceux qui dmnagent le plus.Larrive de 15-19 ans, pour les tudes, surcompense les sorti es des plus de 25 ans. Certains partent sinstaller en priphrie pour accder la proprit.

    Caen perd des acti fs mais est att racti ve pour les tudiants.Plus dun jeune sur deux qui arrive est tu-diant. Caen peine garder les jeunes une fois les tudes fi nies.Prs dune sorti e sur deux en priurbain vit en famille.

    Quel est le poids de chaque classe dge ?

    Quel est le type dactivit des entrants / sortants ?

    Do viennent les 15-24 ans ? O partent les familles avec enfants ?

    51 % ont entre 15 et 25 ans

    5 % ont plus de 60 ans

    38 % vivent seuls

    14 % vivent dans une famille

    33 % ont entre 15 et 25 ans

    6 % ont plus de 60 ans

    22 % vivent seuls

    32 % vivent dans une famille

    DpartsArrives

    500

    1500

    2500

    3500

    -2500

    -1500

    -500

    5-9

    10-1

    415

    -19

    20-2

    425

    -29

    30-3

    435

    -39

    40-4

    445

    -49

    50-5

    455

    -59

    60-6

    465

    -69

    70-7

    475

    -79

    80-8

    4

    - 5 a

    ns

    85-8

    990

    et +

    Quel est le bilan migratoire selon la classe dge ?

    0 % 20 % 40 % 60 % 80 % 100 %

    0-14 ans

    15-24 ans

    25-34 ans

    35-59 ans

    + de60 ans

    9 51 20 14 5

    13 33 30 19 6

    Entres

    Sorties

    0 % 20 % 40 % 60 % 80 % 100 %

    Entrants

    Sortants

    Autres

    Actif ayant un emploi

    Retrait, pr-retrait

    Chmeur

    lve, tudiant (+14 ans)

    49 11 422 14

    67 9 59 10

    +

    -

    -

    Reste deCaen-Mtropole

    Reste du Calvados

    Reste de la Normandie

    Francehors Normandie

    Caen la mer14 %

    7 %

    14 %

    34 %

    30 % 5 780 pers.sinstallent

    Caen

    O partent les familles avec enfants ?

    Caen la mer

    40 %

    14 %15 %

    9 %

    22 %

    3 840 pers.quittent Caen

    Reste de Caen-Mtropole

    Reste du Calvados

    Reste de la Normandie

    Francehors Normandie

    Les essentiels de la

    mobilit rsidentielleCaen

    dition 2017

    21 800 habitants de Caen ont dmnag

    en 2012 ,

    soit

    20 % de la population

    11 340 arrives de Caen pour

    11 980 dparts

    Solde migratoire : - 640 habitants

    Source des donnes :

    INSEE, RP 2013 fi chier dtail

    migrations rsidentielles des individus

    Septem bre 2017

    OBSERVATOIRE

    habitat

    Agence durbanisme de Caen Normandie Mtropole19 avenue Pierre Mends France - 14000 CAEN02.31.86.94.00 contact@aucame.frwww.aucame.fr

    Ralisation & mise en page : AUCAME 2017Contact : luidivine.collette@aucame.frDirecteur de publication : Patrice DUNY

    Caen NormandieAUCAME

    20 % des habitants de Caen dmnagent chaque anne : o vont-ils ?

    Flux migratoires entre Caen, Caen la mer, Caen-Mtropole et le reste de la France

    22 000 personnes ont dmnag en 2012. Prs dun caennais sur deux reste Caen.Ces derniers sont plutt jeunes, 6 000 ont entre 15 et 34 ans. 20 % sont tudiants. Les familles sont sous-reprsentes. 16 %

    27 %

    5%6%

    %

    Reste de la France

    Calvados

    Caen-Mtropole

    Caen la mer

    Caen

    45

    Un bilan dfi citaire pour les migrations de proximit compens par une attraction rgionale forte

    Entres

    Solde

    Sorties

    Caen-Mtropole hors Caen la mer

    Calvadoshors Caen-Mtropole

    Normandiehors Calvados

    Un solde dficitaire pour les migrations de proximit compens par une attraction rgionale forte

    Un solde dficitaire pour les migrations de proximit compens par une attraction rgionale forte

    0 + 1500 + 3 500- 3 500 - 1 500

    Francehors Normandie

    Caen la merhors Caen

    9 800

    3 400

    1 100

    7 500

    8 300

    1 400

    7 900

    2 200

    1 600

    4 5005 000

    900

    2 800

    3 500

    2 600

    Caen

    Caen la mer

    Caen Mtropole

    Chiffres arrondis

    106 500

    155 900

    89 400

    ex : 106 500 = nb habitants

    Migrations internes

    (Hors Caen)

    (Hors Caen la mer)

    Quel est le bilan migratoire de Caen selon la classe dge ?

    O partent les familles avec enfants ?

    Caen :des nouveaux arrivants jeunes et des familles qui sinstallent en priphrie

    Quel est le bilan migratoire selon la classe dge ?

    Les jeunes sont ceux qui dmnagent le plus.Larrive de 15-19 ans, pour les tudes, surcompense les sorti es des plus de 25 ans. Certains partent sinstaller en priphrie pour accder la proprit.

    Caen perd des acti fs mais est att racti ve pour les tudiants.Plus dun jeune sur deux qui arrive est tu-diant. Caen peine garder les jeunes une fois les tudes fi nies.Prs dune sorti e sur deux en priurbain vit en famille.

    Quel est le poids de chaque classe dge ?

    Quel est le type dactivit des entrants / sortants ?

    Do viennent les 15-24 ans ? O partent les familles avec enfants ?

    51 % ont entre 15 et 25 ans

    5 % ont plus de 60 ans

    38 % vivent seuls

    14 % vivent dans une famille

    33 % ont entre 15 et 25 ans

    6 % ont plus de 60 ans

    22 % vivent seuls

    32 % vivent dans une famille

    DpartsArrives

    500

    1500

    2500

    3500

    -2500

    -1500

    -500

    5-9

    10-1

    415

    -19

    20-2

    425

    -29

    30-3

    435

    -39

    40-4

    445

    -49

    50-5

    455

    -59

    60-6

    465

    -69

    70-7

    475

    -79

    80-8

    4

    - 5 a

    ns

    85-8

    990

    et +

    Quel est le bilan migratoire selon la classe dge ?

    0 % 20 % 40 % 60 % 80 % 100 %

    0-14 ans

    15-24 ans

    25-34 ans

    35-59 ans

    + de60 ans

    9 51 20 14 5

    13 33 30 19 6

    Entres

    Sorties

    0 % 20 % 40 % 60 % 80 % 100 %

    Entrants

    Sortants

    Autres

    Actif ayant un emploi

    Retrait, pr-retrait

    Chmeur

    lve, tudiant (+14 ans)

    49 11 422 14

    67 9 59 10

    +

    -

    -

    Reste deCaen-Mtropole

    Reste du Calvados

    Reste de la Normandie

    Francehors Normandie

    Caen la mer14 %

    7 %

    14 %

    34 %

    30 % 5 780 pers.sinstallent

    Caen

    O partent les familles avec enfants ?

    Caen la mer

    40 %

    14 %15 %

    9 %

    22 %

    3 840 pers.quittent Caen

    Reste de Caen-Mtropole

    Reste du Calvados

    Reste de la Normandie

    Francehors Normandie

  • ObservatOire Habitat aUCaMe DCeMbre 2017

    18ObservatOire Habitat

    aUCaMe DCeMbre 2017

    19

    Lanalyse des donnes de lINSEE sur les migrations rsidentielles est riche dinformations. Elle per-met de caractriser les directions des migrations. On remarque quun certain nombre de personnes dm-

    nagent pour des rgions autres que la Normandie, quand dans le mme temps dautres font le chemin inverse. Lattractivit de

    Caen la mer et de son centre urbain est mise en lumire.

    Les familles ont tendance quitter le centre urbain pour des com-munes priurbaines, voire rurales et loignes de Caen. Pour com-prendre ce phnomne de priurbanisation commun de nombreuses agglomrations franaises, plusieurs pistes sont voques : dsir de campagne, accession la proprit dans une maison individuelle, rejet de la ville, etc.

    Dans le cadre de Caen la mer, on peut se demander si dautres fac-teurs contextuels jouent. On pense linadquation du parc de loge-ments : les logements ne seraient pas assez grands, trop chers, et de qualit mdiocre, notamment sur les plans nergtique et pho-nique. On pense notamment au parc daprs-guerre. A cela sajoute une accession la proprit onreuse pour des mnages aux revenus plus ou moins modestes, et des impts locaux jugs trop levs.

    Les jeunes sont lautre catgorie de population enjeux. Le rle de lUniversit de Caen et, plus largement, loffre dtudes post-secon-daires sont prgnants, puisque beaucoup des 15-24 ans qui arrivent Caen la mer sont tudiants. Lenjeu est donc de conserver cette offre, voire de ltoffer.

    Dans un contexte de concurrence entre les territoires, lattractivit auprs des jeunes est importante. Cette attractivit doit aussi pas-ser par la capacit garder les jeunes. Lanalyse montre quun nombre important de jeunes semble partir de Caen la mer, et sur-tout de Caen, pour poursuivre des tudes ou pour obtenir dun pre-mier emploi.

    Conclusion

    Image : Pixabay.com

  • ObservatOire Habitat aUCaMe DCeMbre 2017

    18ObservatOire Habitat

    aUCaMe DCeMbre 2017

    19

    Directeur de publication : Patrice DUNYRalisation : Aucame 2017

    Contact : ludivine.collette@aucame.frIllustrations : Aucame (sauf mention contraire)

  • Agence durbanisme de Caen Normandie Mtropole19 avenue Pierre Mends France - 14000 CAEN

    Tel. : 02.31.86.94.00 email : contact@aucame.fr / site web : www.aucame.fr

    Caen NormandieAUCAME

Recommended

View more >