Lets motiv Toulouse N98

  • Published on
    23-Mar-2016

  • View
    221

  • Download
    2

DESCRIPTION

Portolio photographie

Transcript

  • let'smotivlessentiel du Toulouse qui bouge

    #98novembre 2008 - gratuit

    Musique expos

    ARTsCinMA

    ThTRe Clubbing

    AgendA VoyAgeRetour aux sources

    Tricky

  • portfolio 64

    quelle met en place. Cest un peu le mme travail lorsque lon monte un film, avec un choix de plans qui ouvre sur une structure . Les diptyques pourraient refermer un cycle durant lequel elle sest consacre au gra-phisme. Aprs des tudes dArts Appliqus ( Toulouse), une cole daudiovisuel ( Bruxel-les), annes durant lesquelles elle touche aussi bien la vido ou linfographie qu la photo, Amlie a dsormais envie de se pen-cher sur les individus. Cest une forme de documentaire du quotidien quelle aimerait aboutir, tre tmoin de choses simples, sans tomber dans le dramatique, ni le sordide . Une volution vers laquelle Amlie se dirige sa faon : tape par tape , sans se soucier du temps > Baptiste

    info : versonatura.org/dreamcv/ et sur myspace.com/amelielandry

    Q uelques heures aprs avoir rac-croch le tlphone, Amlie ren-voie un mail. Je ne suis pas une

    trs grande oratrice , confesse-t-elle, comme pour sexcuser de ne pas tre laise lorsquil sagit de parler delle. Lorsquon la lautre bout du fil, elle prononce les mots dune voix la fois lgrement casse et douce. Je suis un peu de nulle part , dit-elle alors. Un peu de nulle part parce quAmlie sest forme en autodidacte. Termine il y a un an, cette srie de diptyques (qui, au dpart, tait triptyques) tmoigne de son attirance pour le graphisme. Cest une mosaque dambiances, suggres par des variations de couleurs. Comme une rythmique datmosphres. Au dpart, les photos lui sont venues en se promenant, au fil du parcours, sans recherche prdfinie. Cest lassemblage quAmlie slectionne des images qui laissent un espace dinter-prtation , comme une amorce narrative

    tape par tape

  • portfolio 64

    quelle met en place. Cest un peu le mme travail lorsque lon monte un film, avec un choix de plans qui ouvre sur une structure . Les diptyques pourraient refermer un cycle durant lequel elle sest consacre au gra-phisme. Aprs des tudes dArts Appliqus ( Toulouse), une cole daudiovisuel ( Bruxel-les), annes durant lesquelles elle touche aussi bien la vido ou linfographie qu la photo, Amlie a dsormais envie de se pen-cher sur les individus. Cest une forme de documentaire du quotidien quelle aimerait aboutir, tre tmoin de choses simples, sans tomber dans le dramatique, ni le sordide . Une volution vers laquelle Amlie se dirige sa faon : tape par tape , sans se soucier du temps > Baptiste

    info : versonatura.org/dreamcv/ et sur myspace.com/amelielandry

    Q uelques heures aprs avoir rac-croch le tlphone, Amlie ren-voie un mail. Je ne suis pas une

    trs grande oratrice , confesse-t-elle, comme pour sexcuser de ne pas tre laise lorsquil sagit de parler delle. Lorsquon la lautre bout du fil, elle prononce les mots dune voix la fois lgrement casse et douce. Je suis un peu de nulle part , dit-elle alors. Un peu de nulle part parce quAmlie sest forme en autodidacte. Termine il y a un an, cette srie de diptyques (qui, au dpart, tait triptyques) tmoigne de son attirance pour le graphisme. Cest une mosaque dambiances, suggres par des variations de couleurs. Comme une rythmique datmosphres. Au dpart, les photos lui sont venues en se promenant, au fil du parcours, sans recherche prdfinie. Cest lassemblage quAmlie slectionne des images qui laissent un espace dinter-prtation , comme une amorce narrative

    tape par tape

  • portfolio4

  • portfolio4