LETTRE D’INFORMATION - OIM Maroc | International ... 29 - OIM... · projet régional « Promotion…

  • Published on
    13-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Transcript

LETTRE DINFORMATIONOIM MAROCN 29Octobre - Dcembre 2015Bilan 2015 du programme AVRR :1399 personnes assistes depuis le Maroc et 161 vers le Maroc.FOCUS : Lancement officiel du projet rgional Promotion de la sant et du bien-tre des migrants au Maroc, en Egypte, en Lybie, en Tunisie et au Ymen LOIM Maroc lance son site web : http://morocco.iom.intLe MCMREAM, lOIM et les Nations Unies signent un Mmorandum dentente sur la migration loccasion de la journe internationale des migrants, lOIM Maroc et le MCMREAM organisent la Rencontre Internationale Migration et Mdias.LETTRE DINFORMATION | OIM MAROC | N 29- 2 - Rencontre Internationale Migration et MdiasMIGRATION ET DVELOPPEMENT ICMD Le cycle de formation des acteurs locaux est lanc Migration Mainstreaming - Comit de pilotage global en Jamaique- Formation en migration et dveloppement lENA TRQN III LOIM Maroc Partenaire de Startup Maroc Formation professionnelle et opportunits des moyens de subsistance pour les migrants rgulariss Comit de suiviASSISTANCE DIRECTE AUX MIGRANTS Bilan 2015 du programme AVRR - 1399 migrants assists depuis le Maroc- 161 marocains de retour en 2015 Rponse aux besoins des migrants vulnrables et en dtresse- Atelier rgional technique sur les procdures de retour et de rintgration- Formation sur lassistance psychosociale aux migrants Lutte contre la traite des personnes Lancement du Projet TACT Lancement du projet Promotion de la sant et du bien-tre des migrants au Maroc, en Egypte, en Lybie, en Tunisie et au Ymen APPUI LA JEUNESSE ET DEVELOPPEMENT SOCIAL FORSATY 1500 jeunes en difficult scolaire apprennent par le jeu SALEMM DIVERS SOMMAIRE3454/5667889101111/12La prsente lettre dinformation met en lumire les diverses activits ralises par lOIM Maroc dans diffrentes rgions du royaume durant le dernier trimestre 2015. Elle dresse galement le bilan dune anne riche en vnements, collaborations et en lancement de nouveaux projets.Ainsi, la Journe Internationale des Migrants a t sans doute lun des vnements les plus marquants de ce trimestre. Pour cette dition, lOIM Maroc a dcid de souligner le lien existant entre la migration et les mdias compte tenu du rle crucial que jouent ces derniers dans le traitement des sujets lis la migration et dans le changement des perceptions publiques.Dans ce cadre, lquipe de lOIM Maroc continue son engagement dvelopper des activits afin de mieux soutenir le gouvernement marocain dans la gestion des questions migratoires.LETTRE DINFORMATION | OIM MAROC | N 29LETTRE DINFORMATION | OIM MAROC | N 29 loccasion de la journe internationale des migrants, lOIM Maroc et le Ministre Charg des Marocains Rsidant lEtranger et des Affaires de la Migration organisent La Recontre Internationale Migration et Mdias la lumire des tragdies humaines auxquelles font face des milliers de migrants dans la Mditerrane, la migration se retrouve de plus en plus au centre des dbats publics et des mdias au Maroc et travers le monde. Cest pour cette raison que le MCMREAM (Ministre Charg des Marocains Rsidant lEtranger et des Affaires de la Migration) et lOIM (Organisation Internationale pour les Migrations) ont organis une rencontre internationale sous le thme Migration & Mdias avec le soutien de la Coopration Suisse, le 17 dcembre 2015 Rabat. Cet vnement a eu lieu loccasion de la Journe Internationale des Migrants clbre le 18 dcembre et les recommandations serviront de base pour les futures formations et collaborations avec les mdias.La rencontre a permis de dbattre du rle crucial des mdias dans le traitement des sujets sur la migration et didentifier les bonnes pratiques pour avoir une prsentation et une analyse plus humaines de la migration et des migrants. En prsence de M. Anis Birrou, Ministre Charg des Marocains Rsidants lEtranger et des Affaires de la Migration, et de Mme Ana Fonseca, Chef de Mission de lOIM Maroc, plusieurs intervenants ont dialogu sur le rle des mdias dans le changement de la perception publique de la migration, la voix des migrants dans le dbat public ainsi que limportance de la terminologie et limage dans lanalyse mdiatique de la migration.Dautre part, ce rendez-vous a runi au Maroc des mdias internationaux et nationaux renomms ainsi que des experts et des praticiens engags dans ce domaine. Il a galement facilit la cration dun rseau international entre les participants afin quils partagent leurs expriences et denvisager des synergies de coopration dans le futur. - 3 -- 4 -Le cycle de formation des acteurs locaux est lancCest dans les territoires dintervention du Projet Migrations, Territoires et Dveloppement, mis en uvre par lassociation Migrations & Dveloppement et par lInitiative Conjointe pour la Migration et le Dveloppement (ICMD) que lOIM a lanc son cycle de formation lattention des acteurs locaux et rgionaux en matire de Migration et de Dveloppement local.Dabord Tinghir le 15 dcembre puis lHtel de ville de Taroudant le 23 dcembre, lOIM a anim une formation, laquelle ont particip acteurs associatifs locaux et services extrieurs autour des collectivits territoriales. Organises par Migrations & Dveloppement en partenariat avec dune part la Fdration des Associations de Dveloppement de Tinghir et dautre part lassociation AMOUDDOU, ces formations ont connu la participation dune centaine de personnes et ont t couvertes par la presse locale.La prsence assidue du Prsident de la Commune de Tinghir, M. Omar Abbas, de celui de la Commune de Taroudant, M. Ismail Hariri et des conseillers rgionaux Mme Fatima Amzil et M. Ahmed Ezzahidi, a t particulirement remarque et a tmoign de limportance du rle des collectivits territoriales dans lanimation de la participation des acteurs du territoire et dans lintgration des questions migratoires dans la planification du dveloppement local. Les participants ont pu travailler en atelier sur les liens entre la Migration et le Dveloppement local ainsi que sur la cartographie des acteurs lchelle territoriale, nationale et internationale. Le rle important des migrants est clairement ressorti dans les rflexions sur le dveloppement des territoires de Tinghir et Taroudant. La durabilit des choix de dveloppement des territoires a galement t interroge.En abordant la question de la migration dans la perspective du dveloppement local, ce cycle de formation contribue ainsi outiller les acteurs locaux concevoir et mettre en uvre le dveloppement durable et inclusif que la plupart appelle de leurs vux.Prochain rendez-vous dans lOriental en fvrier 2016.ICMD | Initiative Conjointe pour la Migration et Dvelopement http://www.migration4development.org/fr TRQN III Temporary Return of Qualified NationalsLes activits du programme TRQN continuent de plus belle dans les divers secteurs cibls. Au cours du mois de Novembre, lOIM a assist lun des vnements qui runissait les esprits les plus ingnieux du pays : Startup Maroc. MIGRATION ET DEVELOPPEMENT 1Des reprsentants du MCMREAM, de lOIM et du PNUD Maroc se sont dplacs Kingston en Jamaque du 10 au 12 Novembre 2015 pour assister au comit de pilotage global du programme afin de prsenter lexprience marocaine et ltat davancement de la mise en uvre du programme aux 7 autres pays participants (Bangladesh, Equateur, Jamaque, Kirghizstan, Rpublique de Moldova, Serbie et Tunisie).Migration MainstreamingEn outre, une formation en migration et dveloppement a eu lieu du 1er au 3 dcembre 2015 au sein de lENA (Ecole Nationale dAdministration). Lobjectif de cette formation est de fournir aux professeurs de cette dernire et aux reprsentants du gouvernement, une introduction approfondie des politiques et pratiques actuelles liant la migration et le dveloppement, tout en soulignant la relation de renfoncement mutuelle entre les deux. Cette action pilote est le dbut de la collaboration entre lENA, lOIM et le MCMREAM rendu possible grce au programme migration mainstreaming.12LObjectif de lvnement : stimuler la culture de lentreprenariat et tisser les liens entre les chefs dentreprise de demain et les investisseurs sur place afin de favoriser lmergence dun cosystme entrepreneurial.Ainsi, lOIM a pu contribuer activement la cration dun cosystme entrepreneurial favorable la cration de startups innovantes portes par une communaut dentrepreneurs nouvelle gnration. Preuve est ainsi faite que la diaspora aura toujours un rle crucial jouer dans le dveloppement de son pays dorigine. Depuis quelques annes, le Maroc tente de se positionner comme un ple rgional de business et force est de constater que cet objectif va bon train, car ce sont prs de 50 initiatives qui ont t exposes et dfendues dans des conditions relles dentreprise. A la cl, un voyage la Silicon valley, picentre mondial de linnovation afin dy suivre une formation et dchanger avec leurs homologues internationaux.Afin daiguiller au mieux ces jeunes entrepreneurs, lOIM a pu mobiliser des experts marocains venus de divers horizons notamment des Pays-Bas, de France et dEspagne. Ces mentors mobiliss grce lintervention du programme TRQN eut un impact indniable sur la bonne tenue de lvnement dans la mesure o prs de 60 jeunes porteurs de projet furent encadrs par ces mentors.- 5 -- 6 -Formation professionnelle et opportunits des moyens de subsistance pour les migrants rgularissProgramme AVRR | Aide au Retour Volontaire et la Rintgration depuis le Maroc En 2015, 1399 migrants ont bnfici du programme AVRR. Le nombre de personnes assistes par mois oscille autour dune moyenne de 115 personnes. La variation entre le nombre de personnes assistes par mois dpend de la disponibilit des fonds ainsi que des contraintes logistiques et administratives.Sur la totalit des bnficiaires, la part des femmes assistes est fortement infrieure celle des hommes. On note galement quil sagit surtout dadultes, dune moyenne dge de 27 ans.Le 2 dcembre 2015, lOIM Maroc a organis une runion du comit de pilotage rassemblant des reprsentants du Ministre Charg des Marocains Rrsidant ltranger et des Affaires de la Migration (MCMREAM), de lOffice de la Formation professionnelle et promotion de lemploi (OFPPT), de lOffice de Dveloppement de la Coopration (ODCO), de la Fondation Orient Occident et de lassociation Heure Joyeuse.Cette rencontre a permis de partager les rsultats de ltude prliminaire avec les partenaires du projet et de prsenter les modalits de fonctionnement du partenariat entre lOIM et ses partenaires associatifs (Fondation Orient Occident et Heure Joyeuse) pour la mise en uvre des formations et laccompagnement des bnficiaires qui commenceront dans la premire moiti de lanne 2016. Les discussions ont t consacres dresser un premier bilan sur les difficults dintgration de femmes migrantes et analyser les actions entreprendre pour assurer une intgration relle et effective. Le renforcement de la collaboration entre les acteurs institutionnels et la socit civile fut un des aspects plus importants souligns lors de la discussion et reprsente un des objectifs cls du projet.ASSISTANCE DIRECTE AUX MIGRANTS 2 En termes de retour depuis janvier 2015, les ten-dances semblent confirmer une lgre augmentation par rapport aux annes prcdentes (157 cas en 2014 contre 161 cas en 2015). Les observations indiquent que les Marocains optent de plus en plus pour de nou-velles routes migratoires, notamment par la Grce dont la frontire avec la Turquie demeure poreuse. La Grce maintient donc la premire place, suivie de prs par la Belgique, lItalie et les Pays-Bas. Bien que le nombre de retour ne soit pas reprsentatif des tendances de fonds, il convient de rappeler que ces chantillons nous renseignent sur de nouvelles tendances.AVRR | Aide au Retour Volontaire et la Rintgration vers le MarocDans le contexte du projet financ par lUnion Europenne, Rponse aux besoin des migrants vulnrables et en dtresse , lOIM Maroc a organis les 23 et 24 novembre 2015, un atelier technique rgional sur les procdures de retour et rintgration Rabat, Maroc. Cette runion a officiellement marqu le dbut du projet et a runi des reprsentants gouvernementaux, non-gouvernementaux et de lOIM du Burundi, du Cameroun de la Cte dIvoire, de la Guine Conakry, du Maroc, du Nigria, de la Tanzanie et du Ymen.Les participants ont mis en lumire le fait que la migration de retour est non seulement un phnomne complexe mais galement en constante volution. De nouveaux mcanismes de coopration ont besoin detre crs pour la gestion des mouvements Sud-Sud. Un de ces mcanismes est un meilleur partage de linformation, ce que le Maroc a fait en partageant durant cet atelier sa stratgie de coopration Sud-Sud visant mobiliser et contribuer au dveloppement des pays dAfrique de lOuest. Cette runion a galement soulign le fait que la migration de retour doit etre accompagne dune aide la rintgration adapte pour que le retour soit couronn de succs.Cependant, la rintgration doit etre percue tant comme un dfi conomique, social et psychologique pour les migrants quune opportunit non seulement pour les migrants qui rentrent avec de nouvelles expertises mais aussi pour leur communaut et leur pays dorigine.Dans notre travail quotidien, nous avons tendance oublier certains lments de lappui psychosocial. Cette formation va me permettre de mettre en question certaines pratiques dans mon travail et tre plus attentif Merci ! Avant de partir, javais un magasin de photocopie lUniversit de Douala. Mon frre a continu travailler l-bas et maintenant que je suis de retour, jai dcid dinvestir dans mon magasin ainsi que dacheter une moto. Ca ma vraiment aidHomme de 21 ans, Cameroun.Dans le cadre du meme projet, lOIM Maroc a organis galement, une formation sur le thme de lassistance psychosociale aux migrants. Cette dernire a runi des reprsentants gouvernementaux, non-gouvernementaux et de lOIM du Cameroun de la Cte dIvoire, de la Guine Conakry, du Maroc et du Nigria. Elle a marqu le lancement dune srie de formation sur la gestion des migrations de retour qui seront organises dans le cadre dudit projet.La formation a abord la thmatique de lassistance psychosociale aux migrants vulnrables et en dtresse travers lintroduction des concepts thoriques et des exercices pratiques qui montrent leur application dans le travail quotidien avec les migrants. Les participants ont aussi t sensibiliss aux diffrents types de services psychosociaux fournir aux migrants vulnrables et en dtresse.Les participants se sont dclars trs satisfaits avec la formation et prets adopter de nouvelles approches dans leur travail quotidien.07/08 dcembre 2015 | Formation sur lassistance psychosociale aux migrantsAtelier rgional technique sur les procdures de retour et de rintgrationRponse aux besoins des migrants vulnrables et en dtresse- 7 -- 8 -Lutte contre la traite des personnes travers le renforcement des capacits des ONG et des autorits au MarocAction transnationale pour la lutte contre la traite (TACT) Dans le cadre du projet Lutte contre la Traite des personnes travers le renforcement des capacits des ONG et des autorits au Maroc , une formation sur lassistance psychosociale aux migrants vulnrables, organise les 9 et 10 dcembre 2015 avec lappui fi-nancier du Ministre des Affaires trangres de la Rpublique fdrale dAllemagne, est venue conclure une anne riche en sminaires et en formations sur la thmatique de la traite des personnes et du trafic des migrants.Anime par M. Guglielmo Schinina, Chef de la section sant mentale, appui psychosocial et communication interculturelle au Bureau Rgional MENA de lOIM, cette formation a runi des reprsentants dONG ain-si que des collaborateurs de lOIM Maroc autour du thme la dimension psychosociale de la migration .Cette formation a t loccasion daborder la thma-tique de lassistance psychosociale aux migrants vuln-rables. travers lintroduction de concepts thoriques et dexercices pratiques, les participants ont t sensi-biliss aux diffrents types de services psychosociaux fournir aux migrants et ont vu leurs connaissances en matire de soutien psychosocial amliores. La forma-tion a en effet permis de doter les diffrents acteurs associatifs qui offrent des services aux migrants, ou qui souhaitent en offrir, doutils leur permettant de mieux comprendre la dimension psychosociale de la migra-tion, et de fournir des rponses adquates prenant en compte les vulnrabilits motionnelles et environne-mentales de cette population particulirement vuln-rable.Enfin, il faut rappeler que les interventions psychoso-ciales sont devenues un outil prcieux et une rponse court et long termes lors de situations durgence. Lapproche psychosociale apporte une dimension sup-plmentaire laide humanitaire traditionnelle (nour-riture, eau et abris), en dveloppant laspect mental et social.Le 20 novembre 2015 sest tenu Rabat le lancement officiel du projet Action Transnationale visant soutenir le retour et la rinsertion srs et dignes des personnes victimes de traite rentant depuis lEspagne, la France, la Grce, lItalie et la Pologne vers trois pays prioritaires : le Maroc, lUkraine et lAlbanie ; une initiative mise en uvre par lOIM Maroc et finance par lUnion Europenne.A lhonneur, lUnion Europenne, le Ministre Charg des Marocains Rsidant lEtranger et des Affaires de la Migration, le Ministre de la Justice et des Liberts et lOIM qui ont ouvert lvnement par une allocution. Tous ont rappel lurgence dagir en concert pour mieux sarmer contre les rseaux de crime organis, notamment en adoptant un cadre lgal susceptible de consolider les prrogatives de lEtat en matire de poursuite, mais galement de prvention et de protection des personnes victimes de traite. Autre impratif, le renforcement de la coopration transnationale.En marge de lapprobation de lavant-projet de loi contre la traite, le lancement du projet TACT voulait runir autour de la table tous les lments institution-nels ayant contribu llaboration du projet de loi pour penser la postrit et identifier leurs besoins pour assurer une application optimale de lavant-pro-jet de loi. Les discussions productives ont permis de mettre en lumire certaines attentes telles que le be-soin dlaborer un mcanisme national didentifica-tion, de rfrencement et de protection des victimes. Pour ce faire, lOIM mettra leur disposition les meil-leures pratiques exerces par dautres pays lors des sessions de formation prvues pour lanne prochaine.- 9 -Dans le cadre du lancement officiel du projet rgional Promotion de la sant et du bien-tre des migrants au Maroc, en Egypte, en Lybie, en Tunisie et au Ymen mis en uvre par lOIM grce lappui financier de la Rpublique de Finlande, lOIM Maroc a organis Rabat les 30 novembre et 1er dcembre 2015 respectivement, un sminaire rgional et une confrence de lancement du projet.Lobjectif du sminaire rgional tait de ru-nir les diffrents pays concer-ns reprsents par les missions de lOIM et des autorits, afin de crer un espace dchange et de partage des bonnes pratiques en ma-tire de promotion du droit daccs la sant des mi-grants. Le sminaire a aussi connu la participation de Mme lAmbassadeur de la Rpublique de Finlande au Maroc, dune reprsentante du Ministre des affaires trangres de Finlande et du Directeur MHD (Migra-tion Heqlth Department) lOIM Genve. Les sessions organises ont permis aux participants de discuter des dfis rgionaux lis laccs aux soins de sant des mi-grants, davoir un apercu sur le travail men par lOIM dans ce domaine ainsi que sur les politiques publiques et les lgislations nationales existantes dans les diff-rents pays concerns par ce projet.En conclusion, les participants au sminaire rgional ont soulign la ncessit dassurer une russite ce projet travers le dveloppement de partenariats politico-administratif solides avec lintgration de chaque partie prenante. De plus, ils ont relev limportance de mettre en place un systme homogne de collecte de donnes non pas sur des indicateurs pidmiologiques mais surtout se focaliser sur les indicateurs dexistence et dutilisation des services de sant par les migrants. Par ailleurs, les participants ont rappel que les systmes de sant nationaux ne sont pas des produits finis, mais doivent constamment sadapter lvolution de leur contexte en y intgrant les nouvelles populations vulnrables (y compris les migrants). A cet gard, le projet par le biais de son axe de renforcement des capacits soutiendra les gouvernements et les acteurs de la socit civile pour amliorer la qualit des services de sant, et assurer la prennit de lassistance apporte aux migrants les plus vulnrables. Enfin, les participants souhaitent faire de cette initiative de coopration sud-sud une rfrence en matire Migration & Sant .Focus | Promotion de la sant et du bien-tre parmi les migrantsLa confrence de lancement du projet, organise en prsence des diff-rents acteurs notamment les mdias, les organisations internationales et les ONG, a permis quant elle de mettre en lumire le projet et ses diffrents axes dintervention, dans le but dassurer une meilleure visibilit des actions mises en uvre aux niveaux national et rgional. Lors de la confrence, des allocutions ont t donnes par M. Ministre Charg des Marocains Rsidant lEtranger et des Affaires de la Migration, S.E.Mme lAmbassadeur de Finlande au Maroc, M. le Directeur de la Direction de lEpidmiologie et de Lutte contre les Maladies au Ministre de la Sant au Maroc, M. le Reprsentant de lOMS au Maroc et Mme la Chef de mission de lOIM Maroc. Les diffrents interve-nants ont soulign limportance de ce projet pour les migrants et ont prcis quil va inscrire la protection des migrants dans la dure, travers lengage-ment de partenaires nationaux pour rpondre dune manire efficace aux be-soins des migrants en situation de vulnrabilit.La confrence de lancement- 9 -- 10 -FORSATY | Favorable Opportunities to Reinforce Self-Advancement for Todays YouthPour lanne scolaire 2015-2016 les associations partenaires du programme OIM FORSATY, financ par lUSAID, dveloppent une approche dappui pdagogique novatrice au profit des lves en difficult scolaire En rgle gnrale, les lves viennent aux cours dappui dispenss par les associations pour faire leurs devoirs. Les ducateurs chargs de lappui pdagogique, souvent non qualifis, rptent les lecons donnes en classe. Pour des lves en difficult et risque dabandon, cet appui savre souvent insuffisant pour surmonter les difficults dapprentissage. LOIM apporte un appui technique aux associations partenaires du programme FORSATY dans le dveloppement et la mise en application de mthodes interactives apportant llve un appui individualis. Ces mthodes renforcent lintret de llve, le dotent doutils dapprentissage et favorisent lanalyse et la comprhension des sujets. Lappui scolaire est combin des activits parascolaires qui incorporent des lments pdagogiques au sein dactivits ludiques. Les lves participent galement des sessions sur les aptitudes personnelles et sociales, dveloppant la connaissance de soi et la capacit dexpression et de travail en groupe. Les associations partenaires du programme FORSATY innovent galement dans les tests de positionnement. Ces tests constituent une tape cruciale de lappui. Ils fournissent aux associations une information juste sur les capacits de chaque lve. Les tests incorporent maintenant des activits ludiques lies lapprentissage de larabe, du francais et du calcul, ainsi quaux aptitudes personnelles et sociales. Par lentremise de jeux et de simulations, les lves dvoilent leurs capacits dorganisation et de rflexion critique, et leur niveau de confiance en soi. Les ducateurs des associations, avec lassistance technique du programme FORSATY, prparent les lecons en mettant laccent sur les lacunes identifies lors des tests. Les 1500 lves proviennent des quartiers de Bendibane, Benkirane, Bir Chifae et El Mers Tanger, et Boujerrah, Jamaa Mezouak et Ancienne Medina Ttouan. Les lves ont t identifis en collaboration avec le personnel de direction des tablissements scolaires pilotes et les associations partenaires dans les quartiers cibles de FORSATY. Lamlioration de la qualit des services en appui pdagogique sinscrit dans les orientations de la vision stratgique 2015-2030 de la rforme du systme de lducation au Maroc, qui met laccent sur le rle de lapprenant dans la construction du savoir et favorise les mthodes interactives.Le programme FORSATY est mis en uvre avec les associations Aide et Secours, Raouabit Assadaka, Hay Benkirane et Chifae Tanger, Al Amal, ATIL et UNFM Ttouan, et 30 associations de quartier. Le Programme travaille galement avec les communes de Tanger et Ttouan, le MENFP, lEntraide Nationale, lANAPEC, lOFPPT et le secteur priv. Les partenaires du programme apportent aux jeunes du quartier des activits sportives et culturelles, des services dorientation et dappui psychosocial, laccs la formation professionnelle, la prparation et linsertion vers lemploi. Le programme FORSATY, financ par lAgence Amricaine pour le Dveloppement International (USAID) et mis en uvre par lOIM, a pour mission la prparation et lintgration des jeunes marginaliss dans la vie active. 1500 jeunes en difficult scolaire apprennent par le jeuDeux bnficiaires du programme FORSATY changent leurs ides en arabe classique lors du test de positionnementAPPUI A LA JEUNESSE ET DEVELOPPEMENT SOCIAL 3DIVERSSALEMM | Solidarit avec les Enfants du Maghreb et du Mashreq Dans le cadre du projet Salemm, le dernier trimestre de lanne 2015, a t marqu par lorganisation de plusieurs ateliers transnationaux, en plus des activits de terrain mises en uvre depuis le dbut du projet :- Atelier autour de lentreprise sociale : Organis Khouribga les 19 et 20 octobre 2015, latelier a rassembl plusieurs partenaires du projet et des acteurs institutionnels et associatifs du Nord et du Sud, pour prsenter des bonnes pratiques en matire dentreprise sociale en Tunisie, en Italie et au Maroc et de travailler sur un plaidoyer en vue dun cadre juridique adquat de lentreprise sociale notamment dans les services destins la prise en charge des enfants et jeunes en situations de prcarit. - Atelier La jeunesse maghrebinne en face de la migration : les reprsentations et lexprience : Organis le 2 novembre 2015 Beni Mellal par lOIM en coordination avec luniversit Moulay Slimane, et lquipe de recherche sur la migration et socit, latelier a t loccasion de prsenter la synthse des rsultats de la recherche sur les quatre pays cibls : la France et lItalie comme pays daccueil des mineurs non accompagns et le Maroc et la Tunisie comme pays dorigine.- Atelier de rflexion et dchange sur la gouvernance participative : Quelles stratgies pour favoriser linclusion des enfants et des jeunes risque de migration irrgulire au Maroc ? : Les 9 et 10 novembre 2015 Beni Mellal, les partenaires du projet ont particip cet atelier pour partager des bonnes pratiques venues dhorizons divers et de contextes marocains diffrents. Latelier a permis aux membres du comit de concertation de travailler sur une fiche de route pour pouvoir restructurer la coordination au sein du comit et assurer la prennit de laction collective initi par SALEMM. Concernant les activits de terrain, trois nouveaux projets sont en cours de ralisation en plus des cinq dj lancs ; Il sagit dune action psychosociale et une action de mise en place dun guichet dinformation et dorientation. Les autres activits de soutien scolaire, formation professionnelle et danimation sociale sont en phase de clture. Sur le volet de sensibilisation, les ambassadeurs de Salemm ont achev le programme de formation et sur cette base sont arrivs produire des supports de prvention et de sensibilisation, savoir des minisries et des documentaires. Aussi, avec le soutien dune agence mdia, les ambassadeurs ont intervenus lors dmissions tlvises et la radio et ont particip des foires lors du mois de dcembre 2015.LOIM Maroc lance son site web : http://morocco.iom.intLe site web rassemble toute lactualit de lOIM Maroc, les fiches de projets mis en oeuvre par lOIM au Maroc ainsi que les diffrentes publications. Il est galement adapt tous les supports et toutes les rsolutions. Le 9 dcembre 2015, en prsence de M. Anis Birrou, Ministre des Marocains Rsidant lEtranger et des Affaires de la Migration et de M. Nabil Benabdellah, Ministre de lHabitat de la Politique de la Ville, la mission de lOrganisation Internationale pour les Migrations (OIM) au Maroc a prsent son Rapport phare sur la migration dans le monde pour 2015, intitul Migrants et villes : nouveaux partenariats pour grer la mobilit , lors dune confrence internationale Rabat autour de la migration et les dynamiques urbaines .Le rapport peut etre tlcharg en francais , en anglais et en espagnol sur le site de lOIM Maroc.12- 11 -Hind Lemfaddel, Stagiaire en Admin & Finance... et souhaite la bienvenue aux nouveaux membres du personnel : - 12 -Nos remerciements tous nos donateurs :Organisation Internationale pour les Migrations 11, rue Ait Ourir, PindeSouissi, Rabat - MarocTel : +212 (0) 5 37 65 28 81Fax : +212 (0) 5 37 75 85 40Email : Iomrabat@iom.inthttp://iom.inthttp://morocco.iom.intLe MCMREAM, lOIM et les Nations Unies signent un Mmorandum dentente sur la migrationEn prsence de Mme Mbarka Bouaida, Ministre dlgue auprs du Ministre des Affaires Etrangres et de la Coopration (MAEC), M. Anis Birrou, Ministre Charg des Marocains Rsidant lEtranger et des Affaires de la migration (MCMREAM), Mme Ana Fonseca, Chef de Mission de lOIM, et M. Philipe Poinsot, Coordinateur Rsidant des Nations Unies, ont sign un Mmorandum dentente pour llaboration dun programme conjoint de coopration visant lappui de la Stratgie Nationale dImmigration et dAsile (SNIA) du Gouvernement du Maroc.LOIM et le HCR organisent une session de prsentation de mandat au profit des journalistesCompte tenu de limportance des mdias dans le traitement des questions migratoires et leur impact sur la population, lOIM et le HCR ont invit le 23 octobre 2015 une vingtaine de journalistes pour assiter une session de prsentation de mandat de lOIM et du HCR. Lobjectif est de souligner limportance de la terminologie dans le traitement mdiatique et de mieux comprendre le travail de lOIM dans la gestion de la migration dans lintret de tous ainsi que celui du HCR dans la gestion des rfugis et des demandeurs dasile.34Mohamed Ali Lahlou Mounia AchtibWiam KhalifaLquipe de lOIM remercie pour leurs efforts et engagements :

Recommended

View more >