Libre accs des mdicaments en pharmacie

  • Published on
    10-Mar-2016

  • View
    212

  • Download
    0

DESCRIPTION

Retrouvez vos tmoignages et ceux des professionnels de la sant consults par l'AFIPA et dcouvrez toutes les informations utiles pour vous aider mener une automdication plus responsable.

Transcript

  • PROFESSIONNELS

    DE LA SANT

    Le libre accs aux

    mdicaments en pharmacie,

    ils en pensent

    quoi ?

    EXPERTS

    UTILISATEURS

    PHARMACIENS

    BLOGUEURS

    MDECINS

    Une initiative de lAfi pa

  • Comment a marche ?P. 8

    Pourquoi cette initiative collective ?

    ourquoi ce recueil de tmoignages sur le libre accs ?Le lancement du libre accs, en juillet 2008, a marqu une nouvelle tape vers lautonomie du patient-consommateur. Depuis, cette nouvelle offre de soins a boulevers nos habitudes. Cest pour saisir la nature et la porte de ce changement que cette dmarche et ce document ont t imagins.

    omment ce recueil a-t-il t conu ?Ce document a pour ambition dapporter le tmoignage de ceux qui pratiquent le libre accs depuis maintenant prs de deux ans. Cest pourquoi lAfi pa, association regroupant les industriels de lautomdication, a runi un collectif de parties prenantes et, loccasion de trois runions de travail organises au premier trimestre 2010, a recueilli leurs opinions, positions et commentaires. En outre, pour que ce recueil de tmoignages soit le plus ouvert possible, les contributions des internautes ont t extraites dun blog spcialement cr et tabli en partenariat avec 20minutes.fr.

    P

    C

    I ls ont contribu collectivement la ralisation de ce documentProfessionnels de la sant et experts Philippe Besset, prsident de la commission conomie de loffi cine, Fdration des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF)

    Pierre Gavid, trsorier du conseil central A de lOrdre national des pharmaciens

    Marina Jamet, vice-prsidente du Cespharm lOrdre national des pharmaciens

    Christophe Koperski, rapporteur de la commission Exercice professionnel, Fdration des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF)

    Pascal Louis, prsident, Collectif national des groupements de pharmaciens doffi cine (CNGPO)

    Jean-Charles Tellier, prsident du conseil central A de lOrdre national des pharmaciens

    Reprsentants des industries de lautomdication

    Experts de sant Dborah Wallet-Wodka, matre de confrences luniversit Pierre-et-Marie-Curie (UPMC)

    Stphane Korsia-Meffre, directeur du ple grand public aux ditions Vidal (eurekasante.fr)

    Vincent, Blog de la sant (blogdelasante.com)

    Le blog supergelule.fr

    O en sommes-

    nous ?P. 4

    Tous concern

    s ?

    P. 6

    Quels avantages ?

    P. 10

    2 3

  • Septembre 2007 : lancement par Roselyne Bachelot, ministre de la Sant, dune r exion sur la mise disposition devant le comptoir de mdicaments de prescription mdicale facultative.

    30 juin 2008 : signature du dcret autorisant la vente de mdicaments en libre accs dans les pharmacies.

    Novembre 2009 : un pharmacien sur deux a mis en place un espace libre accs dans son o cine.

    1Le patient-

    consommateur

    est plutt convaincu !

    _ Plus dune pharmacie sur deux propose dj laccs libre certains mdicaments (1). Comme le prcise Jean-Charles Tellier, de lOrdre national des pharmaciens, toutes les pharmacies ninstallent pas cette zone de libre accs en mme temps. Il faut du temps, car cela ncessite un ramnagement. Les mdicaments doivent tre, comme le prvoit la loi, proches du comptoir.

    _ Pascal Louis, du Collectif national des groupements de pharmaciens doffi cine (CNGPO), remarque : Une fois le libre accs autoris, nous avons incit nos pharmaciens adhrents mettre cette offre en place pour rpondre la demande des patients.

    _ lOrdre national des pharmaciens, on a bien conscience de cette demande. Marina Jamet confi rme ainsi que cette offre rpond une volution des comportements : Ils [les patients-consommateurs] sont presss ; ils veulent avoir une rponse tout de suite et tre soulags dans la minute qui suit.

    Pour les pharmaciens, le changement est progressif

    mais inluctable.

    O en sommes-nous ?Depuis le 1er juillet 2008, les mdicaments en libre accs nous donnent la possibilit de nous soigner di remment, dtre plus autonomes tout en bn ciant de la scurit des conseils du pharmacien. O en est la mise en place de cette nouvelle o re dans les pharmacies prs de deux ans aprs son adoption ? Comment est-elle accueillie par les patients-consommateurs ?

    MmoLes trois types de mdicaments les plus vendus en libre accs : les traitements pour les voies respiratoires ; les traitements pour les voies digestives ; les antalgiques (1).

    Les espaces libre accs doivent rpondre trois critres : tre devant le comptoir ou proximit pour que le pharmacien puisse vous aider ou vous conseiller ; tre dans une zone clairement indique (panneaux, a ches) ; avoir leur prix indiqu (sur les botes, a ches, catalogues).

    Attention, dans les espaces libre accs, vous ne trouverez que des mdicaments dits de prescription mdicale facultative , cest--dire ceux que vous pouvez acheter chez votre pharmacien sans prescription de votre mdecin.

    _ Bernard assure, sur le blog afi pa.20minutes-blogs.fr, que cest une excellente initiative, car cela nous responsabilise en tant que patient [et que lon] peut compter sur la rassurance du pharmacien ! . linverse, Cathy avoue ntre pas du tout convaincue et ira toujours voir son mdecin lorsquelle aura besoin de mdicaments.

    _ Pour le blog supergelule.fr, le libre accs est en phase avec les nouveaux comportements du patient-consommateur : Il cherche comprendre lorigine de ses maux ; pour cela, il va souvent sur Internet puis demande conseil son pharmacien. Le libre accs est aussi peru comme une source dconomies pour la collectivit.

    _ Un internaute note, sur afi pa.20minutes-blogs.fr, que sil fallait consulter un mdecin pour chaque bobo, la Scu ny rsisterait pas .

    Dat

    es c

    ls

    4 5

    60% des clients de pharmacie disent rechercher la zone de libre accs et vouloir y acheter, lavenir, des mdicaments (2).

    (1) Source : IMS Health (2009).(2) tude sur le libre accs, universit Pierre-et-Marie-Curie (2010).

  • Les pro ls dutilisateurs sont varis.

    2

    (1) tude Ipsos (septembre 2009).(2) tude sur le libre accs, universit Pierre-et-Marie-Curie (2010).(3) Tmoignages recueillis sur le blog afi pa.20minutes-blogs.fr.

    Tous concerns ?Le libre accs nous concerne tous, mme sil ninclut pas toutes les pathologies et tous les mdicaments. Un an seulement aprs son lancement, un Franais sur quatre dclarait avoir dj achet des mdicaments dans un espace libre accs (1).

    Lola (3)

    En fait, je dirais que le libre accs, cest un progrs pour des gens informs, qui demandent leur pharmacien et vont voir leur mdecin en cas de doute.

    Pierre (3)

    Je choisis mes mdicaments quand je suis sr de ce que jai et que jai dj t conseill par mon docteur ou pharmacien pour la mme chose dans le pass.

    La pratique

    du libre accs

    rpond des situations

    bien prcises.

    _ Lusage le plus courant du libre accs, comme lvoque eurekasante.fr, cest la remdication : Le patient a dj eu ce type de symptmes.

    _ Un constat partag par Cat sur le blog afi pa.20minutes-blogs.fr : Cest le mdicament que je prends dhabitude, je nai qu demander la mme chose.

    _ Mme observation du ct des pharmaciens, comme le confi rme Pascal Louis (CNGPO) : Ceux qui utilisent rgulirement le mme mdicament peuvent tre intresss par le libre accs, qui permet de comparer les effets et les prix.

    _ Partir en voyage est aussi la bonne occasion de remplir notre trousse de mdicaments via le libre accs. Cela permet de se constituer rapidement sa petite pharmacie ou sa trousse de secours pour la maison ou les vacances , tmoigne Pauline sur le blog afi pa.20minutes-blogs.fr.Le monde change, laccs aux mdicaments aussi.

    Qui sont les principaux utilisateurs de

    lautomdication ?

    Les hommes quadrasPour le quadra, prendre en charge sa sant, cest un peu comme assumer ses responsabilits dans son travail. Chacun sait en gnral ce quil a et ce quil veut. Avec, en plus, les conseils dun expert.

    Les jeunesPour les jeunes de 18 35 ans, lachat en libre accs va de soi ; cest un acte naturel ! 46 % dentre eux sont dj utilisateurs et 75 % trouvent que cest une bonne chose. Cest simple et pratique. Le pharmacien est toujours l pour les orienter si ncessaire.

    53% des Franais achtent entre une et quatre fois par an des mdicaments sans ordonnance mais 78 % continuent avoir un comportement dautomdication sauvage en rutilisant des mdicaments ayant dj t prescrits (2).

    6 7

    _ Pour Dborah Wallet-Wodka, de luniversit Pierre-et-Marie-Curie, il faut distinguer les patients et les consommateurs : Pour les premiers, malades, le libre accs, cest plus diffi cile. Ils ont besoin de beaucoup de conseils de leur pharmacien. Pour les seconds, il ny a pas de problme. Lide est acquise. (2)

    _ Si les jeunes dclarent venir sans diffi cult lespace libreaccs, les patients plus gs sont proches de leur mdecin. Ils ont des diffi cults avec ce mode de distribution , note Dborah Wallet-Wodka. lOrdre des pharmaciens, Pierre Gavid prcise quils sont souvent polymdicaments, et prennent donc plus de prcautions avant de choisir un mdicament .

    _ linverse, ceux qui utilisent Internet pour mieuxcomprendre leur sant, ils arrivent avec plusieurs noms de mdicament en tte et leur diagnostic, et demandent au pharmacien de valider leur recherche , nous fait remarquer Vincent (blogdelasante.com).

  • 33

    (1) Tmoignage recueilli sur le blog a pa.20minutes-blogs.fr.(2) tude sur le libre accs, universit Pierre-et-Marie-Curie (2010).

    Comment a marche ?Cest lAgence franaise de scurit sanitaire des produits de sant (Afssaps) qui dtermine la liste des mdicaments en libre accs et utilisables en toute scurit. Ils font lobjet dune notice spci que, mettant en avant une posologie et une dure de traitement adaptes un usage autonome.

    Vincent (blogdelasante.com) Prendre des antiacides, a peut soulager lestomac. Mais a peut aussi masquer une autre pathologie. La responsabilit du patient va avec le conseil du pharmacien.

    Dborah Wallet-Wodka (universit Pierre-et-Marie-Curie) Le mdicament dans une pharmacie, cest un gage de confi ance. Aux tats-Unis, ils sont ct des canettes.

    Nico (1)

    Il faut se renseigner sur les mdicaments quon prend. Peu importe quils soient derrire ou devant un comptoir, peu importe leur prix, peu importe limage quon en a Et le meilleur interlocuteur pour nous conseiller reste le pharmacien

    Les conditions pour acheter ses mdicaments en accs libre Si je ne suis pas enceinte, que je nallaite pas, que je ne souffre pas dune maladie de longue dure, ou si le mdicament ne sadresse pas un enfant en bas ge, je peux acheter mes mdicaments en libre accs.

    Jidentifi e mes symptmes. Nez qui coule, troubles digestifs, bouton de fi vre, ce sont des petits maux auxquels jai dj t confront.

    tape 1 /

    Je passe lespace libre accs de ma pharmacie et je demande conseil mon pharmacien. Je repre les mdicaments qui me semblent les mieux appropris grce aux indications sur les botes. Jhsite entre plusieurs mdicaments ? Jai besoin de prcisions ? Je demande conseil mon pharmacien. Dans tous les cas, je lui demande de me confi rmer que jai fait le bon choix.

    tape 2 /

    Je lis la notice et je prends les mdicaments en respectant la posologie et la dure prcises. Avec les conseils de mon pharmacien et aprs lecture de la notice, je sais exactement ce que je dois prendre et sur quelle dure. Je conserve lemballage et la notice, qui contiennent toutes les informations qui pourraient mtre utiles (indications, prsentation, composition, prcautions demploi, effets indsirables possibles, conditions de conservation).

    tape 3 /

    Les pathologiesconcernes Acn Addiction au tabac Brlure Conjonctivite allergique Constipation Diarrhes aigus Douleur Fatigue Herps Mal des transports Maux de gorge Toux

    Si les symptmes persistent au-del de la dure de traitement ou saggravent, je consulte mon mdecin.Je ne prends pas de risque. Je vais voir mon mdecin au moindre signe daggravation ou de prolongement des symptmes et je lui prcise quel traitement dautomdication jai pris lorsque je le rencontre.

    tape 4 /

    8 9

    Le libre accs

    en France,

    cest

    uniquement

    en pharmacie !

    _ Le mdicament nest pas un produit comme les autres. Pourtant, un patient sur deux avoue ne pas lire les notices (2) ! Notre enqute sur le libre accs a montr que 40 % des personnes interroges seraient prtes consommer une dose quotidienne dibuprofne suprieure la posologie maximale ! , rappelle Dborah Wallet-Wodka.Cest pourquoi les pouvoirs publics ont fait le choix de proposer le libre accs dans un cadre strict de distribution qui prserve la scurit.

    Plus de 300 mdicaments sont aujourdhui proposs en libre accs. Le pharmacien peut ainsi choisir ceux qui seront placs sur des rayonnages directement accessibles aux patients. Le libre accs ne doit donc pas tre confondu avec le libre service, comme cela peut se pratiquer dans dautres pays.

    _ Pierre Gavid, de lOrdre des pharmaciens, fait remarquer juste titre que, dans un libre-service, vous navez pas de conseil. Alors que dans les pharmacies, ce conseil est disponible et trs frquemment ncessaire. Et cela fait toute la diffrence !

    _ Pour Philippe Besset, de la Fdration des syndicats pharmaceutiques de France, le libre accs permet un recentrage sur la fonction sant de la pharmacie : Avec le libre accs, les mdicaments sont mis en avant, pas seulement la parapharmacie. Le pharmacien montre son vrai mtier.

  • et de scurit !

    434444Nico (1)

    Un mdicament est par dfi nition actif et donc toxique. Mme laspirine. Ce nest pas un produit de consommation comme les autres. Il mrite un traitement particulier.

    Mis (1)

    Daccord sur la ncessit de transparence de prix. chacun de choisir sa pharmacie en fonction des prix pratiqus.

    Muriel (1)

    En fait, a semble assez vident de simplifi er laccs des mdocs pour des petits trucs qui arrivent tout le temps. [] Le docteur ma dit ce quil fallait prendre quand jai un rhume, donc maintenant, je sais, jachte ce quil me faut, et mon pharmacien me dit si a va ou pas (et en gnral, jai bien choisi ce quil fallait !). Bon, cest sr que si a dure, il vaut mieux aller chez le docteur!

    Quels avantages ?Le libre accs nous simpli e la vie ! Cette nouvelle o re est vite entre dans nos habitudes et rpond une nouvelle tendance de socit.

    Le libre accs, cest une garantie de libert,

    dautonomie

    _ Il permet aux patients-consommateurs de comparerlibrement certains mdicaments. Le patient sinterroge sur la qualit ou lutilit dun mdicament. En particulier les jeunes. Cette libert de choix peut devenir une tendance, remarque Dborah Wallet-Wodka, de luniversit Pierre-et-Marie-Curie. Par ailleurs, il y a une nouvelle visibilit des prix, qui est prise en compte par le patient au moment du choix.

    _ Les facilits pratiques sont galement soulignes. Ceux qui travaillent, par exemple, trouvent un moyen rapide et scuris de soigner les petits maux de la vie quotidienne. Je choisis en libre accs tous les mdicaments pour les petits bobos , prcise Linda sur le blog afi pa.20minutes.fr.

    _ Du ct des pharmaciens, Pascal Louis, du CNGPO, souligne que le libre accs permet au patient dtre pleinement acteur de sa sant : Cest une dmarche active et participative du patient. Il simplique plus fortement pour sa sant, mais lvolution des mentalits prend du temps.

    10 11

    Automdication responsable Lautomdication responsable consiste, pour les individus, soigner leurs maladies grce des mdicaments autoriss, accessibles sans ordonnance, srs et effi caces dans les conditions dutilisation indiques (source : OMS, anne 2000).

    Mdication familiale Ensemble des mdicaments de prescription mdicale facultative (PMF) que le pharmacien peut conseiller ses patients.

    Self-care Terme anglais dsignant la prise en charge de sa sant par lindividu lui-mme et incluant prvention, environ-nement, hygine de vie, hygine alimentaire et automdication responsable.

    Libre accs Mesure mise en uvre depuis le 1er juillet 2008 permettant aux pharmaciens de mettre la disposition de leurs patients des mdicaments de prescription mdicale facultative (PMF), dont la liste est tablie par lAfssaps, dans un espace rserv, clairement identifi et situ proximit immdiate du comptoir dans leur offi cine.

    39%des clients des pharmaciesapprcient de pouvoir profi ter de prix plus bas (2).

    72%apprcient la possibilit de choisir seuls leurs mdicaments (2).

    66%disent ainsi gagner du temps (2).

    _ Ce qui me semble important dans le rle du pharmacien,cest sa responsabilit sur la qualit des produits. On est rassur car les rgles de contrle de lindustrie pharmaceutique sont trs strictes , confi e Mis sur le blog afi pa.20minutes.fr.

    _ Mme cho du ct des pharmaciens, comme le confi rmeChristophe Koperski, de la Fdration des syndicats pharmaceutiques de France : Le patient, mme sil est sr de lui, quil sait ce quil veut, recherche dans la pharmacie une scurit, une structure. Il trouve tout cela auprs du pharmacien, spcialiste du mdicament.

    (1) Tmoignages recueillis sur le blog a pa.20minutes-blogs.fr.(2) tude libre accs 2010 ralise auprs dun chantillon de 511 individus gs dau moins 18 ans, entre dcembre 2009 et fvrier 2010 (universit Pierre-et-Marie-Curie).

  • 8, rue Saint-Sans 75015 Paris+33 (0)1 56 77 16 16 www.a pa.orga pa@a pa.orgtwitter.com/a pa

    Avec le libre accs, simpli ez-vous la sant

    Con

    cept

    ion

    et r

    alis

    atio

    n :

    c

    rdi

    ts p

    hoto

    : G

    etty

    -Imag

    es.

    Guide ralis en partenariat

    avec :

    et avec la collaboration

    de :

    LA pa en brefLAssociation franaise de lindustrie pharmaceutique pour une automdication responsable (Afi pa) reprsente les industriels des mdicaments dautomdication, soit 37 adhrents et plus de 80 % du march. Lassociation propose et dfend la mise en place dun environnement lgislatif et rglementaire propice au dveloppement dune automdication responsable. Elle veille galement la dfense des intrts conomiques de ce secteur.

    Les adhrents de lA paALMIRALL, BAYER SANT FAMILIALE, BMS UPSA CONSEIL, BOEHRINGER INGELHEIM, BOIRON, CEPHALON, DERMOPHIL INDIEN HEPATOUM, DIEPHARMEX, DITTIQUE ET SANT, EXPANSCIENCE, GENVRIER, GIFRER BARBEZAT, GSK SGP, LABCATAL, MAYOLY SPINDLER, MCNEIL SGP, MERCK MDICATION FAMILIALE, NEGMA-LERADS, NOVARTIS SANT FAMILIALE, NYCOMED FRANCE, OMEGA PHARMA, PFIZER, PFIZER SANT FAMILIALE, PROCTER & GAMBLE, RATIOPHARM, RECKITT BENCKISER, ROTTAPHARM/MADAUS, SANOFI-AVENTIS, SEMES, SOLVAY PHARMA, SSL HEALTHCARE, STIEFEL, TONIPHARM, URGO, WELEDA, ZAMBON FRANCE

    Ordre national des pharmaciens

    Fdration des syndicats pharmaceutiques de France

    Collectif national des groupements

    de pharmaciens dof cine

    Groupe dtudes et de recherche marketing sant