Mémento du baby-sitter - ?· Mémento du baby-sitter F aire du baby-sitting est une responsabilité…

  • Published on
    16-Sep-2018

  • View
    214

  • Download
    0

Transcript

  • Mmento du baby-sitter

  • Mmento du baby-sitter

    Faire du baby-sitting est une responsabilit qui ncessite des connaissances dans le domaine de la petite enfance.

    Ce mmento rdig par les puricultrices de protection maternelle infantile du Consei dpartemental vous donnera des conseils et des informations pratiques si vous tes amen(e) garder des enfants : comportements essentiels, notions de scurit, de savoir tre avec les enfants et les parents, votre rmunration...

    Nous souhaitons que ce guide vous soit utile.

    2

  • Dans la mesure du possible, il est prfrable de rencontrer les parents et lenfant avant le jour de garde.

    Il est important de : Faire preuve de discrtion pour prserver

    lespace priv des familles. Se prsenter aux parents et lenfant mme

    tout petit. Le jour J, venir environ 30 minutes avant

    le dpart des parents pour que lenfant shabitue vous.

    3

    Premiers conseils Proposer une activit lenfant pour faire

    diversion lors du dpart des parents. Se mettre hauteur de lenfant quand vous

    lui parlez. Laisser lenfant venir vous, ne pas le forcer.

    Il va sapprocher tout seul quand il aura pris confiance.

    Ne jamais prendre dinitiatives sur le plan ali-mentaire ou sorties.

  • Mmento du baby-sitterQuelques questions poser avant le dpart des parentsQuels sont les prnoms et ges des enfants ?Quelles sont les modalits de travail : tarif, horaires ?

    PRVOIR EN CAS DE DIFFICULTS : - Connatre le N de tlphone o vous pouvez joindre les parents.

    - Connatre le nom, ladresse et le N de tl-phone o vous vous trouvez.

    - Connatre les numros durgence composer dun tlphone fixe ou dun portable :

    17 Police 15 SAMU 18 Pompiers 112 N dUrgence Europen Centre anti poison : 02 99 59 22 22 Maltraitance : 119- Connatre le nom et numro de tlphone du mdecin traitant.

    - Savoir comment faire si un incident survient : o se trouve le compteur lectrique, la trousse de secours, une lampe-torche ?

    CONNATRE LES HABITUDES DE LENFANT :

    LE SOMMEIL- Quels sont les signes dappel du sommeil ?- Quel est le rituel dendormissement ?(chant, musique, histoire)

    - Dans quelle position couchez-vous lenfant ?- Avec doudou, ttine ?- Dans lobscurit ou pas ?- Porte ouverte ou ferme ? Veilleuse ?- Faut-il le mettre dans une turbulette ?- Pleure-t-il pour sendormir ?

    LE REPAS- Quelles sont les heures et la nature des repas ?- A quelles heures doit-il boire ses biberons ?- Le biberon doit-il tre strilis ?- Quelles sont les mesures deau et de lait ?- Comment boit-il son biberon ? (chaud, tide, froid)

    - Est-il long le boire ?- Comment fait-il son rot ?

    4

  • - Aprs utilisation, avec quoi faut-il nettoyer le biberon ?

    - Comment utiliser les appareils de la maison : chauffe-biberon, cuisinire, micro-ondes ?

    LE CHANGE- O sont les couches et autres changes ? (bodys, pyjamas, etc.)

    - A quel rythme dois-je le changer ?- Avant ou aprs chaque biberon ?- Avec quoi dois-je le nettoyer ?

    Pour les plus grands :- A-t-il lhabitude daller sur le pot ?- A quels moments ?- Combien de temps ? - O sont rangs les vtements ?- Avec quoi faut-il le nettoyer ? (gant de toilette/savon, lingette ?)

    LES MALADIES OU PROBLEMES DE SANTE- A-t-il un traitement particulier? - O sont les mdicaments et comment les donner, si un traitement est ncessaire pour lenfant ?

    - Sil fait ses dents, faut-il lui donner quelque chose ?

    - En cas de fivre, que faire ?

    LES JEUX ET JOUETS- Quel est son objet ftiche ? (objet transitionnel ou doudou)- Comment sappelle-t-il ?- Quels sont ses jouets prfrs ?- Quelles sont les rgles de la maison ? (les interdits)

    5

  • Mmento du baby-sitterLalimentation

    Les parents sont les premiers ducateurs de leur(s) enfant(s). Il est important de suivre leurs consignes particulirement en matire dalimentation.

    Voici quelques repres si ncessaire :

    De 0 4-6 mois - alimentation lacte : Allaitement maternel (lait tir par maman)

    ou lait artificiel la demande. Alimentation au lait artificiel 1er ge :Prparation du biberon :Mettre dabord leau, puis la poudre.= 1 cuillre mesure rase pour 30ml deau- Un biberon rchauff se garde 1/2 heure.- Du lait maternel se garde 48 h au rfrigrateur.- Le lait peut tre donn temprature am-

    biante ou tre chauff.- Ne pas rchauffer le biberon au four micro-ondes.- Vrifier toujours la temprature du lait en

    versant quelques gouttes sur votre avant-bras.

    Entre 4-6 mois - diversification alimentaire : Environ 500ml par jour, lait 1er ou 2e ge

    jusqu 12 mois. Lgumes et fruits vers 4 6 mois, puis viande

    vers 7 8 mois.

    Il nest pas ncessaire dajouter du sel ou du sucre aux prparations culinaires. La boisson privilgie reste leau non sucre Ne JAMAIS prendre dinitiatives au niveau des repas ou des friandises : vous risquez de mettre en danger lenfant (allergies, fausse-route).

    Si lenfant est grand et le souhaite, il peut participer la prparation de la table et au dressage des assiettes avec vous.

    6

  • Le sommeil

    Le sommeil est indispensable au dveloppe-ment et lpanouissement de lenfant.

    La plupart des enfants gs de moins dun an font en journe deux trois siestes, la sieste de fin de journe (vers 18 h) disparat entre 6 12 mois et celle du matin entre 12 et 18 mois. Beaucoup denfants ont encore besoin de dormir laprs-midi jusqu 3 ou 4 ans.

    Chaque enfant est particulier et dispose de ses rythmes propres quil est important de connatre et de savoir respecter.

    Certains bbs montrent des signes de fatigue reprables : billements, frottement des yeux, irritabilit, pleurs et dautres. Les parents vous parleront spcifiquement de ceux de leur enfant.

    Le rituel du coucher est important pour prparer lenfant au sommeil, lapaiser et le rassurer.

    Le bb sera couch sur le dos, dans son lit, sans oreiller, ni couverture, ni couette et jamais sur le ventre, ni sur le ct. Il ne doit pas porter de chane ou de cordon autour du cou. Attention aux colliers qui prsentent un risque rel de strangulation !

    Face aux pleurs dun enfant, le bercement et le contact physique sont trs rassurants pour lui.

    Si vous sentez quil cherche vous tester (aprs 2/3 ans), essayez de vous montrer plus ferme.

    7

  • Mmento du baby-sitterLes jeux et les jouetsJeux adapts lge et lhoraire.Privilgier des jeux calmes avant le coucher.Selon plusieurs tudes, la tlvision nest pas adapte aux tout petits.

    Les pleursPour un enfant petit, les pleurs peuvent se mani-fester au moment de la sparation, du sommeil, pour indiquer quil a faim ou en cas de douleur. Parfois, il pleure au cours de son sommeil.

    Lorsquun bb pleure, il est important de le ras-surer en le portant et en le berant et ne jamais le secouer (risque de dcs ou de blessures graves). Pour un enfant plus grand, les pleurs ont par-fois une autre signification : Pleurs de douleur Recherche de scurit ou dattention Colre Chamaille entre enfantsIl est important de savoir vous montrer ferme.

    La scuritEn cas de problme important, prvenir immdiatement les parents !

    En cas dingestion dun produit chimique : Ne pas faire vomir, ne pas faire boire et appeler

    le centre antipoison (Tl. 02 99 59 22 22).

    En cas de brlure : Mettez la zone brle sous leau frache

    pendant 10 min au minimum.

    En cas de plaie : Laver et dsinfecter.

    Ne jamais laisser un enfant seul sur la table langer ou dans son bain. Bien vous laver les mains avant et aprs vous tre occup du bb. Mettre hors de porte les objets coupants, allumettes, plantes... Se mfier des fentres ouvertes, des portes du four qui peuvent tre chaudes, des escaliers, des queues de casserole qui dpassent, des produits mnagers, etc.

    8

  • Les petits bobos du quotidienDouleurs dentaires : Lenfant bave, met les mains la bouche,

    mordille ses jouets, est grognon. Avec laccord des parents, vous pouvez lui

    masser les gencives avec un anneau de dentition.

    Sige irrit : Vous pouvez le laver leau (viter les

    lingettes) et bien le scher. Avec laccord des parents, vous pouvez appliquer la pommade adquate aprs les changes.

    Rgurgitations : Elles sont physiologiques et frquentes chez

    le nourrisson. Vous pouvez aider le bb en le tenant en

    position verticale aprs le biberon, en le gardant prs de vous un moment aprs le repas et en respectant le rot.

    La maladieUn enfant malade est souvent diffrent dans son comportement. Il peut ne pas ragir comme dhabitude.

    Si des parents vous demandent de garder un enfant malade, sachez que a risque dtre difficile et nhsitez pas refuser si vous ne vous en sentez pas capable.

    Si lenfant ntait pas malade au dpart des parents et quil commence avoir des signes de troubles (enfant grognon, inactif, chaud) pendant que vous le gardez, il est impratif de prvenir la famille.

    9

  • InformationsLes conditions et modes de paiement : www.urssaf.frrubrique Espace particuliers/Barmes/les salaires minimum

    La lgislation du travail : la DIRECCTE antenne de BREST Tl. 02 98 41 82 55 (standard) ou au 0810 29 00 09 (service droit du travail, prix dun appel local depuis un poste fixe).

    Mmento du baby-sitter

    Si vous apprhendez de vous occuper dun enfant malade ou porteur de handicap, ou trop petit ou trop grand, ou trop longtemps, sachez refuser la proposition. Il est primordial de connatre ses limites. La pratique du baby-sitting ncessite la cration dune relation de confiance entre les parents, lenfant et vous. Cette activit peut tre trs bnfique pour lenfant, pour vous et pour les parents.

    FAIRE DU BABY-SITTING EST UNE RESPONSABILIT

    La convention collective n 30180 :www.legifrance.gouv.fr

    LURSSAF www.cesu.urssaf.frwww.particulieremploi.frwww.fepem.fr ou 02.99.50.90.90

    10

  • ........................................................................................................................................................................................................................................................

    ........................................................................................................................................................................................................................................................

    ........................................................................................................................................................................................................................................................

    ........................................................................................................................................................................................................................................................

    ........................................................................................................................................................................................................................................................

    ........................................................................................................................................................................................................................................................

    ........................................................................................................................................................................................................................................................

    ........................................................................................................................................................................................................................................................

    ........................................................................................................................................................................................................................................................

    ........................................................................................................................................................................................................................................................

    ........................................................................................................................................................................................................................................................

    ........................................................................................................................................................................................................................................................

    ........................................................................................................................................................................................................................................................

    ........................................................................................................................................................................................................................................................

    ........................................................................................................................................................................................................................................................

    ........................................................................................................................................................................................................................................................

    ........................................................................................................................................................................................................................................................

    ........................................................................................................................................................................................................................................................

    ........................................................................................................................................................................................................................................................

    Notes

    11

  • Conseil dpartemental du FinistreDirection de la protection maternelle et infantile32 boulevard Dupleix - CS 29029 Tl. 02 98 76 22 03 29 196 Quimper Cedex Fax. 02 98 76 22 69

    Consei dpartemental du Finistre - Direction de la communication - Crdit photos : Phovoir - BananaStock - Impression : Imprimerie dpartementale Juin 2017

Recommended

View more >