MISSION ENTRER DANS L’ECRITentrer-dans-l-ecrit.ac-lille.fr/reseau-entrer-dans-lecrit... · impliquer…

  • Published on
    15-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Transcript

MISSION ENTRER DANS LECRIT JOURNEE DE FORMATION DES REFERENTS Vendredi 12 janvier 2018 Lyce Edmond Labb, Douai INTRODUCTION E.Bacik, IA-IPR de Lettres En ce qui concerne les scnarios de formation construits par les groupes des rfrents, E.Bacik prcise plusieurs points: organisation : ces scnarios seront prsents lors de la 4me journe de formation mardi 20 avril 2018. ils auront au pralable t transmis au Comit de pilotage pour le 13 avril ils devront tre finaliss pour le mois de juin tayage: La thmatique retenue pour l'anne 2017/2018 est : Quels sont les gestes professionnels susceptibles de dvelopper des dmarches mtacognitives pour amener les lves porter un regard sur leurs apprentissages et ainsi les rendre plus efficaces ? A partir de cette thmatique, les modules labors les modules prsenteront une rflexion portant sur l'axe de l'ORAL A APPRENDRE ou celui de l'ORAL POUR APPRENDRE dtermineront une problmatique seront enrichis par les confrences et ressources prsentes par les inspecteurs lors des journes de formation intgreront un questionnement sur les postures de l'enseignant et celles de l'lve. suivi: en intersession, des changes et runions permettent aux rfrents de se concerter et de travailler en liaison avec les personnes charges de mission qui les accompagnent dans cette production I. CONFERENCE: ENSEIGNER L'ECOUTE Jean-Christophe Planche, IEN. COUTER PEUT-IL TRE UN OBJECTIF D'APPRENTISSAGE? Le diaporama de M.Planche est accessible sur le site de la mission http://entrer-dans-l-ecrit.ac-lille.fr/reseau-entrer-dans-lecrit/formations/formations-2017-2018/12-janvier Source principale: lisabeth Nonnon Armand Colin | Le franais aujourd'hui 2004/3 n 146 | pages 75 84 ENJEUX: L'coute peut-elle s'enseigner? 1. Une approche souvent ngative " Ils ne m'coutent pas"... Ils ne scoutent pas. Pourvu quils mcoutent. L'coute en classe ne va pas de soi. Comment contrler la prise de parole sans striliser les changes, tuer la spontanit, le plaisir de l'expression orale? impliquer les lves dans le projet principal sans les priver du droit de bavarder? ne pas canaliser compltement la communication didactique sans perdre pour autant tout fil conducteur? Les conditions d'coute sont parfois difficiles runir, et elles paraissent toujours quelque peu artificielles. 2. L'coute comme pralable tout apprentissage a- Les lves coutent l'enseignant Le cadre "classique" est celui du cours dialogu des apports magistraux des lectures diverses de l'explicitation des consignes. L'enseignant y dcide de la circulation de la parole. La communication scolaire ncessite la participation des lves, dont a besoin l'enseignant pour faire exister le cours dialogu ; ce qui suppose que les lves le laissent exercer son travail de relation univoque et dominante ( Ecoutez moi ), qui exige des temps de silence docile de la part des lves, et risque de susciter chez eux de la passivit chez eux, voire du dsintrt. L'coute pose la question de l'attention, qu'on sait limite, et qui doit tre rgulirement ractive, alors que nous sommes tous de plus en plus l'objet de sollicitations extrieures et appels devenir multitches. De son ct, l'lve sollicite requiert galement l'attention et l'coute du professeur par tentation est grande alors, pour le parleur, quel qu'il soit, de viser une parole premptoire, une parole spectaculaire, qui en mette plein les oreilles et qui fasse taire les autres. b- Les lves s'coutent entre eux. Le peu de crdit accord la parole des pairs renvoie au systme de sollicitation et de validation immdiates par l'enseignant. 3. La vise thique de l'coute Il y a contradiction entre les valeurs en creux de l'coute en classe, bien souvent lies l'obissance, la docilit, la notion de domination, et l'intention didactique et pdagogique. L'apprentissage de l'coute comporte un objectif moral: il doit viser modifier des reprsentations dominantes de la parole : il s'agit de parler, non pas pour faire taire, pour tuer l'autre, en le rduisant au rle de perdant, mais pour l'amener parler lui-mme, exister. CADRES DE L'ECOUTE: TROIS CADRES INTRIQUES 1. La dimension sociale et interpersonnelle de lcoute L'lve apprend les rgles sociales ncessaires au fonctionnement de l'institution : passer au statut d'lve suppose de se taire quand il faut n'tre plus le centre de la communication diffrer son dsir d'expression dplacer ses centres d'intrt immdiats. Le nombre d'interventions des enseignants pour cadrer la communication en classe est de fait trs important; ils savent mettre en place des stratgies de ritualisation et d' attribution par alternance de rles codifis pour distribuer la parole, grer le temps ( matrialisation de la prise de parole: bton de parole, passage d'un micro, carte...) ainsi que des grilles d'valuation critries, mais le risque d'un certain formalisme est inhrent cet apprentissage. Ces grilles d'valuation notamment se rvlent rarement satisfaisantes, car cloisonnes et artificielles; il demeure important de se dire que l'apprentissage et l'valuation de l'oral ne comportent pas d'vidences, et doivent inviter l'enseignant un questionnement permanent. Dmarches pdagogiques o le dbat mouvant Toute la classe dbat sur le mme sujet (ex : faut il donner des bons points aux lves ?) Les lves se regroupent en fonction de leur rponse: Oui / Non / "rivire du doute" au centre de la salle et argumentent pour tenter de convaincre les autres "camps"; l'coute est fortement sollicite, non artificielle; c'est une modalit qui n'est pas une simple technique d'animation: elle permet de renouveler le genre du dbat. o le dbat butin Un seul sujet est donn tous les lves sont disposs autour des tables. Un rapporteur est identifi par table; il passe d'un lot l'autre pour rendre compte des propos tenus par son groupe. L'coute est facilite par cette organisation. o le world caf Chaque table discute dun aspect de la question, et chaque rapporteur restitue lensemble de la classe les propos de son groupe o le speed booking Il s'agit de rencontre en binmes, inter-individuelles: par exemple, un lve qui a lu tel livre est install une table, des lves se succdent auprs de lui et il doit les convaincre en trois minutes de lire cet ouvrage. Ces modalits ont inspires de l'ducation populaire, des dbats citoyens entre adultes ( Conseils dpartementaux, rgionaux...). Elles comportent les avantages d'inciter rflchir aux pratiques existantes, et d'investir de nouvelles dmarches, en renouvelant des types d'exercices "fossiliss", sans tre chronophages ( ces actions ne doivent pas occuper toute une heure de cours ). Piste pour la construction des scnarios de formation: investir ces types de dmarche + Ressources eduscol sur le dbat: http://eduscol.education.fr/cid92404/methodes-et-demarches.html http://cache.media.eduscol.education.fr/file/EMC/01/1/ress_emc_debat_464011.pdf http://cache.media.eduscol.education.fr/file/EMC/02/3/Ress_emc_debat-plus-loin_464023.pdf 2. La dimension cognitive de l'coute Apprendre couter suppose une tension de l'intelligence pour accder un univers rfrentiel qui n'est pas le sien. Le statut, l'enjeu, l'usage des donnes recueillir sont essentiels pour orienter l'attention. On peut se poser la question des restitutions orales: quel est leur intrt pour les lves? Combien de temps seront-ils attentifs aux discours de leurs camarades? Dmarches pdagogiques o pour couter une oeuvre: - rflchir la place de la lecture orale par l'enseignant. - utiliser les livres audios, les lectures de comdiens. - pratiquer la reconstitution collective de textes ( prconis y compris au Lyce professionnel ) Il s'agit d'une dmarche qui permet de se plonger dans le rfrentiel d'une autre personne, mettre en oeuvre par exemple en ouverture d'une sance de lecture analytique. Exemple de type de support, avec un visuel ( fond et sous-titrages ) Srie TV Canal + dcal CALLS https://www.youtube.com/watch?v=Kk7-eEE3fJ8 http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18669241.html support intressant pour travailler sur: - la comprhension de l'oral et de l'crit - les caractristique de l'oral et de l'crit - la diffrenciation, dans ces deux axes - l'implicite ( qui sont les personnages, circonstances, ressentis...) http://eduscol.education.fr/cid92404/methodes-et-demarches.htmlhttp://cache.media.eduscol.education.fr/file/EMC/01/1/ress_emc_debat_464011.pdfhttp://cache.media.eduscol.education.fr/file/EMC/02/3/Ress_emc_debat-plus-loin_464023.pdf support aborder en formation: il peut tre abord en lancement des modules cf galement les feuilletons radiophoniques ( France culture, France inter) http://www.inaglobal.fr/radio/article/le-feuilleton-radio-les-avatars-d-un-genre-ancien-l-heure-du-numerique-8715 http://fcfeuilleton.radio.fr/ https://www.franceculture.fr/emissions/fictions-le-feuilleton https://www.franceinter.fr/emissions/les-feuilletons-radiophoniques-des-mfp. https://www.franceinter.fr/emissions/feuilletons-radiophoniques-j-ai-rendez-vous-avec-vous o pour s'approprier des propos La prise de notes peut parasiter une vritable coute, intgrative et rpondante : peut-tre vaut-il mieux dissocier coute et prise de notes, en diffrant celle-ci pour qu'elle oblige ce parcours rtrospectif et intgratif . La prise de notes se prpare : il est ncessaire d'apprendre aux lves distinguer: ce que je sais, ce que je veux savoir, ce que j'ai appris exemple: raliser une carte SVA : savoir vouloir apprendre ) se rpartir les tches pour enrichir la rflexion collective; une meilleure coute est alors obtenue au moment de la mutualisation. exemples: chaque lve travaille sur une entre: * discours: un thme, un aspect de la question, une tape ... *rcit: les personnages, les lieux, les circonstances temporelles, une tape... o pour enrichir la rflexion collective Il est recommand de se questionner sur des pratiques existantes, comme la mise en commun la fin des sances de cours, qui souvent n'a pas grand intrt: quoi sert cette phase orale, qui bien souvent dure assez longtemps? Elle intresse en effet assez peu les lves qui n'y retrouvent pas leur travail. Il est indispensable d'amener les stagiaires rflchir sur les objectifs, les enjeux, les modalits et la pertinence de cette phase. recourir des outils : exemples: * grilles d'coute active ( ce que japprcie le plus...) * feuille d'coute destine synthtiser les rponses apportes oralement par le groupe http://www.inaglobal.fr/radio/article/le-feuilleton-radio-les-avatars-d-un-genre-ancien-l-heure-du-numerique-8715http://www.inaglobal.fr/radio/article/le-feuilleton-radio-les-avatars-d-un-genre-ancien-l-heure-du-numerique-8715http://fcfeuilleton.radio.fr/https://www.franceculture.fr/emissions/fictions-le-feuilletonhttps://www.franceinter.fr/emissions/les-feuilletons-radiophoniques-des-mfp.https://www.franceinter.fr/emissions/feuilletons-radiophoniques-j-ai-rendez-vous-avec-voushttps://www.franceinter.fr/emissions/feuilletons-radiophoniques-j-ai-rendez-vous-avec-vous * formes varies ( tableau renseigner, carte mentale construire, texte complter) 3. La dimension langagire et linguistique de l'coute Afin d'aborder cet aspect de l'coute, et de travailler sur les caractristiques respectives de l'oral et de l'crit, il est intressant de comparer des restitutions d'interviews sous leur forme brute et leur retranscription. Dmarches pdagogiques Supports: confrences TED (Technology, Entertainment and Design ) http://www.tedxparis.com/ https://www.ted.com/talks?language=fr http://www.telerama.fr/sortir/les-conferences-ted-veulent- changer-le-monde-vraiment,147253.php II. PRESENTATION DES PROJETS DE SCENARIOS DE FORMATION: GROUPES Entres ORAL THEMATIQUES 1 pour apprendre L'oral de restitution: comment impliquer tous les lves dans un oral de restitution, comment s'approprier les savoirs et pas seulement rciter une leon, quelle pratique de l'oral - Ne pas se contenter de l'oral du professeur avoir les lments langagiers pour le dire place de l'crit et de l'oral dans la restitution 2 apprendre Quels gestes professionnels pour apprendre argumenter au sein d'une classe ? 3 apprendre L'oral apprendre au cycle 3 Je parle, tu parles, nous dbattons ? 4 pour apprendre Dcrire et expliquer au cycle 3 Problmatique Quelles comptences langagires mises en jeu dans la dmarche d'investigation ? ressources C2 et C3 autour des gestes professionnels enjeux de l'enseignement de l'oral parole d'enseignant parole de l'lve 5 apprendre raconter Quelles comptences construire chez les lves ? Comment outiller l'acte de raconter ? 6 apprendre Faire sortir les lves du silence : comment stimuler la parole de l'lve et faire de l'oral un objet d'apprentissage ? http://www.tedxparis.com/https://www.ted.com/talks?language=frhttp://www.telerama.fr/sortir/les-conferences-ted-veulent-%09%09%09%09%09%09changer-le-monde-vraiment,147253.phphttp://www.telerama.fr/sortir/les-conferences-ted-veulent-%09%09%09%09%09%09changer-le-monde-vraiment,147253.phpIII. PRESENTATION DU PARCOURS MAGISTERE: Parler et apprendre l'cole lmentaire Annie Cerf, IEN Missions dpartementales [Maternelle et maitrise de la langue] Itinraire d'accs au parcours par eduline: applications formations et ressources plateforme de formation : Magistere offres: offres de parcours - parcours mutualiss filtres : origine du parcours: acadmie - origine gographique: Besanon action : Parler et apprendre l'cole lmentaire Les modules de formation pourront utiliser des supports prsents dans le cadre de ce parcours. Objectifs du parcours: Donner aux enseignants des comptences professionnelles pour les aider enseigner l'oral dans leur classe: - en dveloppant leurs comptences didactiques sur l'oral - en analysant des pratiques de classe - en dfinissant des modalits pdagogiques adaptes pour rpondre aux exigences institutionnelles Partie 1: actuellement accessible Le langage oral et vous Premire approche sur l'oral - Spcificits de l'oral ( vido ) - L'oral l'cole - Les enjeux de l'enseignement de l'oral ( prezi ) Conduites discursives - Repre thorique Eduscol: L'approche discursive du langage oral l'cole lmentaire https://magistere.education.fr/ac besancon/pluginfile.php/281862/block_html/content/RA16_C2_FRA_1_langage_ecole_elementaire_618186.pdf - Propositions pratiques * Arts plastiques et objets du quotidien au cycle 2 https://www.reseau-canope.fr/bsd/sequence.aspx?bl0c=886114 * Gomtrie * Etude de la langue: dicte ngocie https://www.reseau-canope.fr/bsd/sequence.aspx?bloc=729 * Questionner le monde http://eduscol.education.fr/pid34155-cid100805/questionner-l-espace-et-le-temps.html - Pour conclure cette tape L'oral pour penser et apprendre Elisabeht Bautier, L'oral comme moyen d'apprentissage : extraits https://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p2_1342352/l-oral-comme-moyen-d-apprentissage- extraits https://magistere.education.fr/ac-besancon/pluginfile.php/288441/block_html/content/8-RA16_C3_FRA_1_eval_oral_christ_dumais_599447.pdfhttps://magistere.education.fr/ac-besancon/pluginfile.php/288441/block_html/content/8-RA16_C3_FRA_1_eval_oral_christ_dumais_599447.pdfhttps://magistere.education.fr/ac-besancon/pluginfile.php/288441/block_html/content/8-RA16_C3_FRA_1_eval_oral_christ_dumais_599447.pdfhttps://www.reseau-canope.fr/bsd/sequence.aspx?bl0c=886114https://www.reseau-canope.fr/bsd/sequence.aspx?bloc=729http://eduscol.education.fr/pid34155-cid100805/questionner-l-espace-et-le-temps.htmlhttps://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p2_1342352/l-oral-comme-moyen-d-apprentissage-extraitsPartie 2: temps de prsentiel en mai Support apporter le jour de la formation: Eduscol Corpus "cercle oral" http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Francais/66/5/RA16_C3_FRA_1_oral_pratique_bautier_573665.pdf http://cache.media.education.gouv.fr/file/Francais/12/1/RA16_C3_FRA_1_oral_pratique_bautier_corpus_570121.pdf Synthse des apports thoriques de la premire partie Analyse de sances et d'interventions d'lves Les conduites discursives: changes autour de la mise en oeuvre dans les classes Partie 3: ouverte aprs le prsentiel et jusqu' fin juin Bilan intermdiaire suite au prsentiel Rfrence: Rouba Hassan et Florence Bertot, Didactique et enseignement de l'oral, Publibook 2015 Les genres oraux Repre thorique Rfrence: Sylvie Plane, Cahiers pdagogiques (31/08/2015) : http://www.cahiers-pedagogiques.com/Pourquoi-l-oral-doit-il-etre-enseigne Propositions pratiques: le dbat - le rcit - l'interview - l'expos - les mises en voix Rfrence: Joaquim Dolz et Bernard Schneuwly Pour un enseignement de l'oral - Initiation aux genres formel, ESF 2016 L'valuation de l'oral: programme et socle - comment valuer? - valuer les genres oraux - pour conclure cette tape PDF: * Quelles diffficults pour valuer l'oral - et pour l'enseigner * 4 grands principes pour l'valuation de l'oral * Eduscol: Comment valuer la comptence communiquer oralement? https://magistere.education.fr/ac-besancon/pluginfile.php/288441/block_html/content/8-RA16_C3_FRA_1_eval_oral_christ_dumais_599447.pdf La programmation de l'enseignement de l'oral L'oral dans le cadre: - dans le cadre du franais - dans le cadre de l'EMC - dans le cadre de la transversalit Conclusion Autres ressources : CANOPE - et BSD Banque de squences didactiques https://www.reseau-canope.fr/ https://www.reseau-canope.fr/BSD/index.aspx http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Francais/66/5/RA16_C3_FRA_1_oral_pratique_bautier_573665.pdfhttp://cache.media.education.gouv.fr/file/Francais/12/1/RA16_C3_FRA_1_oral_pratique_bautier_corpus_570121.pdfhttp://cache.media.education.gouv.fr/file/Francais/12/1/RA16_C3_FRA_1_oral_pratique_bautier_corpus_570121.pdfhttp://www.cahiers-pedagogiques.com/Pourquoi-l-oral-doit-il-etre-enseignehttp://www.cahiers-pedagogiques.com/Pourquoi-l-oral-doit-il-etre-enseignehttps://magistere.education.fr/ac-besancon/pluginfile.php/288441/block_html/content/8-RA16_C3_FRA_1_eval_oral_christ_dumais_599447.pdfhttps://magistere.education.fr/ac-besancon/pluginfile.php/288441/block_html/content/8-RA16_C3_FRA_1_eval_oral_christ_dumais_599447.pdfhttps://www.reseau-canope.fr/https://www.reseau-canope.fr/BSD/index.aspx If Je parle, tu dis, nous coutons: apprendre avec l'oral Marie Gaussel n11 avril 2017 http://ife.ens-lyon.fr/vst/DA-Veille/117-avril-2017.pdf Ressources eduscol Synthse ( acadmie de Nancy) https://www4.ac-nancy-metz.fr/ia54-circos/ienvandoeuvre/sites/ienvandoeuvre/IMG/pdf/ressources_eduscol_francais_cycle_2.pdf http://eduscol.education.fr/arts-plastiques/actualites/actualites/article/je-parle-tu-dis-nous-ecoutons-apprendre-avec-loral-ife-n117-avril-2017.html http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Arts_plastiques/29/9/12_RA_C4_AP_La_verbalisation_567299.pdf http://eduscol.education.fr/cid46403/en-quoi-un-traitement-didactique-de-l-oral-transforme-t-il-un-enfant-de-petite-section-de-maternelle-en-eleve%C2%A0.html http://eduscol.education.fr/cid103155/francais-cycle-2-le-langage-oral.html http://eduscol.education.fr/cid91996/mobiliser-le-langage-dans-toutes-ses-dimensions.html Les rfrents sont galement invits intgrer dans leurs modules des interventions et articles de Sylvie PLANE, Elisabeth BAUTIER et Elisabeth NONNON: http://eduscol.education.fr/cid101008/francais-cycle-langage-oral.html http://eduscol.education.fr/cid101455/francais-cycle-3-l-oral-d-elaboration.html IV. ELABORATION DES MODULES DE FORMATION La suite de l'aprs-midi a t consacre la suite de la construction des formations par les groupes: affinement des thmatiques dtermination des problmatique rflexion sur l'organisation des modules. Cette recherche sera prolonge par des changes et runions mens par les groupes jusqu'au 13 avril, en coopration avec les personnes charges de mission et en liaison avec les Inspecteurs membres du Comit de pilotage. Les formations seront prsentes lors de la 4me journe de formation au Lyce H.SENEZ Hnin-Beaumont vendredi 20 avril. http://ife.ens-lyon.fr/vst/DA-Veille/117-avril-2017.pdfhttps://www4.ac-nancy-metz.fr/ia54-circos/ienvandoeuvre/sites/ienvandoeuvre/IMG/pdf/ressources_eduscol_francais_cycle_2.pdfhttps://www4.ac-nancy-metz.fr/ia54-circos/ienvandoeuvre/sites/ienvandoeuvre/IMG/pdf/ressources_eduscol_francais_cycle_2.pdfhttp://eduscol.education.fr/arts-plastiques/actualites/actualites/article/je-parle-tu-dis-nous-ecoutons-apprendre-avec-loral-ife-n117-avril-2017.htmlhttp://eduscol.education.fr/arts-plastiques/actualites/actualites/article/je-parle-tu-dis-nous-ecoutons-apprendre-avec-loral-ife-n117-avril-2017.htmlhttp://cache.media.eduscol.education.fr/file/Arts_plastiques/29/9/12_RA_C4_AP_La_verbalisation_567299.pdfhttp://cache.media.eduscol.education.fr/file/Arts_plastiques/29/9/12_RA_C4_AP_La_verbalisation_567299.pdfhttp://eduscol.education.fr/cid46403/en-quoi-un-traitement-didactique-de-l-oral-transforme-t-il-un-enfant-de-petite-section-de-maternelle-en-eleve%C2%A0.htmlhttp://eduscol.education.fr/cid46403/en-quoi-un-traitement-didactique-de-l-oral-transforme-t-il-un-enfant-de-petite-section-de-maternelle-en-eleve%C2%A0.htmlhttp://eduscol.education.fr/cid103155/francais-cycle-2-le-langage-oral.htmlhttp://eduscol.education.fr/cid91996/mobiliser-le-langage-dans-toutes-ses-dimensions.htmlhttp://eduscol.education.fr/cid101008/francais-cycle-langage-oral.htmlhttp://eduscol.education.fr/cid101455/francais-cycle-3-l-oral-d-elaboration.html

Recommended

View more >