Ninja se rendant invisible Ninja utillsant la force du ... BUSHIDO mag shuriken...Ninja se rendant invisible Ninja utillsant_la force du Kiai pour ... KU JIDA' que le SURIKEN jutsu se dveloppa pleinement. 46

  • Published on
    19-Mar-2018

  • View
    216

  • Download
    4

Transcript

*Ninja se rendant invisible Ninja utillsant_la force du Kiai poursauter un obstacle.Supermen du budo, les ninjas se dplaaient avec un* tonnantsouplesse, malgr leurs armes et sans faire le moindre bruit.Escalade d'un Chteau uPour rester des heures sous l'eau, un bambou: le mfzu-zutsu.sa dplaant sur deaMZUGM~(pe"~gonfe7)~Ninja_s'chappant d'uneForteresse,,MIZUGUMO. Une dea terribles Aroes du Xlnja -C/ SURIKEN(Les armes de jet des Ninja)armi les armes utilises par lesespions du Japon fodal, lesSURIKEN eurent une placeimportante de par leur effica-cit et leur facilit de transport.ORIGINE DUSURIKEN-JUTSUAu Japon, les femmes portaient pourleur protection personnelle le KAI-KEN (couteau court) et le KANZAKI(sorte d'pingle cheveux). Les cou-teaux et les aiguilles gnralementemploys mesuraient dix centimtresde long. Mais l'origine du SURIKENremonte la nuit des temps. Les hom-mes de la prhistoire lanaient lescailloux avec une grande prcisionpour chasser et combattre. Comme laplupart des Arts Nationaux japonaisce fut via la chane que cette techni-que apparut au Japon.C'est dans le KOJIKI , manuscritancien du Japon fodal datant duXe sicle qu'il est fait mention pour lapremire fois de l'utilisation d'un ob-jet comme arme de dfense : Dans l'est du Japon, le XIIe Empe-reur se reposait au pied d'une monta-gne, lorsqu'il fut soudain attaqu parle KAMI de cette montagne qui avaitpris la forme d'un cerf. Pour se d-fendre, l'Empereur lana ses baguet-tes contre ce dernier, lui perforant lesyeux et le tuant. Ce fut durant la priode du SENGO-KU JIDA' que le SURIKEN jutsu sedveloppa pleinement.46LES COLES DESURIKENDurant le Japon fodal, plus d'unevingtaine d'coles introduisirent dansleur enseignement l'tude des armesde jet, mais ce fut au sein des colesde ninjutsu de KOGA et d'IGA queles SURIKEN trouvrent leur pleineexpansion. A l'heure actuelle, seulesquatre coles d'Arts Martiaux ontconserv les techniques de cet Art :l'cole TOGAKURE de sensei HAT-SUMI ;TETSUBISHI (chausses trappes)pouvant tre lancs comme lesSURIKEN (collection d'HatsumiSensei).Diffrentes formes de SURIKENutilises dans l'cole TOKAGURE(collection d'Hatsumi Sensei).l'cole TENSHIN SHODEN KA-TORI SHINTO de sensei OTAKE ;l'cole MASAKI de sensei YUMIONAWA et l'cole d'ARAKI.Il est d'ailleurs possible de reconna-tre un RYU partir de la forme deses suriken et de la manire de leslancer.Les types de suriken disponibles sur lemarch au XXe sicle n'auraient td'aucune utilit au ninja traditionnel.La plupart des suriken taient forgsde la mme faon que les lames dessabres japonais.Le ninja portait sur lui les suriken deDiffrents types de SHAGEN (col-lection d'Hatsumi Sensei).manire pouvoir les tirer aisment,tout en les rendant indcelables del'extrieur : ils taient disposs sousles plis du hakama, du HAORI (vested'intrieur), sous la ceinture, quel-quefois devant, ct de sabre, dansle creux du dos.Le ninja n'emportait jamais sur luiquatre ou sept suriken car ce sont deschiffres porte-malheur au Japon :quatre, en japonais peut se prononcersoit YON ou SHI ; sept se ditNANA ou SISHI, et SHI veut diremort en japonais.De mme, un ninja ne lanait jamaisson dernier SURIKEN, il le gardaitpour un ventuel combat au corps corps, pour couper des liens, etc.Le ninja construisit des armes spcia-les de projection et mit au point sestechniques respectives :Des suriken assez lourds pour renver-ser des cavaliers furent fabriqus. Mis part les BO-SURIKEN, de typeoblong, ressemblant des aiguilles oucouteaux, les HIRA SURIKEN ouSAKEN (toiles d'acier) furent am-liors. Ce fut dans les coles ninja quefurent mise au point les diffrentestechniques d'utilisation de ces toilesTenue des Sembam Saken decoupantes.Les SAKEN sont des SURIKEN enforme de croix avec trois, six, cinq ouhuit pointes. Au Japon et aux U.S.A.,le cinma et la tlvision les ont nouveau rendu populaires. Les SA-KEN traversent l'air, extrmit surextrmit avant de trouver leur cible.Correctement lancs, ils sont srs detrouver leur but car ils ont plusieursbords pointus, effils. Honnis le lan-cer, le shaken peut tre tenu dans lepoing de telle faon que ses pointessortent entre les phalanges pour atta-quer certains points vitaux dans uncombat rapproch. Les shakens furentaussi dsigns sous le nom : cou-teau-vhiculant du feu et pouvaienttre employs pour provoquer des in-cendies distance : un mlange ex-plosif tait mis sur l'arme et allumavant d'tre lanc ; l'ensemble explo-sant aprs l'impact.Le SURIKEN oblong peut tre lancpour tourner en vol ou aller directe-ment au but. L'art du BO-SURIKENest plus difficile matriser que le SA-KEN, mais lorsqu'il atteint son but leBO-SURIKEN pntre profond-ment. Le SAKEN tourne sur lui-mme et ses diffrentes pointes sontautant de chances pour le ninja d'at-teindre son but, mais la profondeurde pntration est loin d'tre celle ob-tenue par les lames fines.Les SENBAN SAKEN de l'cole TO-GAKURE sont des toiles d'acierforg et trs fines avec un trou centralpermettant leur transport. De plus,elles bruissent hideusement lors deleur vol, et peuvent tre lances pardeux, trois, cinq, six, huit ou neuf enun seul paquet augmentant la difficul-t dans l'art de les viter (TOTOKUHIYOSHI) ; l'efficacit maxima duSURIKEN est d'environ dix mtresmais certains experts peuvent doublercette longueur. En ninjutsu, le nom-bre de shuriken transport1 fut et seratoujours neuf, ceci pour couper courtaux soi-disant experts d'Arts Mar-tiaux qui n'hsitent pas prtendrequ'un ninja pouvait transporter etlancer d'un seul jet plus d'une ving-taine de ces armes. La technique laplus labore du lanc du SAKEN estcelle qui requiert le moins de mouve-ments possibles. Cach, le ninja de-vait pouvoir lancer son arme sans trerepr.ff)8ifA) GYAKU UCHI NO ARUKIACW lancer derrire effectu parHatsumi Sensei.B) TAI NUKI UCHI - lancer droitsur grande distance effectu parHatsumi Sensei.C) ICHI UCHI - lancer sur courtedistance avec simplement le poi-gnet effectu par Hatsumi Sen-sei.48Un coup, de SAKEN est rarementmortel, moins qu'il ne soit lanc parun expert (issu d'une vritable colede ninjutsu), mais rend tout combatimpossible si la lamme frappe ou tail-lade la face, la gorge, la main ou p-ntre dans une articulation. Poursui-vi, le ninja pouvait en semer pourralentir d'ventuels poursuivants, ouen lancer plusieurs pour un rsultatsimilaire. Il lui tait aussi possible des'en servir conjointement au sabre, la chane.Driv du SURIKEN jutsu, mais pro-venant de la FUKYA (sarbacane) ;les ninjas mirent au point une techni-que de lancer de petites pointes gar-des dans la boucle et souffles dansles yeux de l'ennemi : FUKUMI-BA-RI.TECHNIQUESDE BASE DUSURIKEN-JUTSULa scurit constitue une exigenceprioritaire l'entranement du SURI-KEN. Parfois lors d'un lancer, le SU-RIKEN rebondit vers le lanceur.Dans cette optique, il ne doit y avoirpersonne devant le lanceur. Ne diri-gez jamais la pointe vers quiconque.Ne .jamais faire semblant de la lancersur quelqu'un. Ne jamais lancer sanstre sr qu'il n'y ait personne dans lazone de tir. Mettre toujours les parte-naires au courant de votre tir. Ne ja-mais enlever les SURIKEN de la cibleavant que tout le monde ait cess sonlancer. Faire savoir que l'on va retirerles SURIKEN de la cible. Ces quel-ques conseils vous viteront undrame.En ce qui concerne le transport desarmes de jet : nous ne pouvons quevous conseiller de les laisser sur votrelieu d'entranement (dojo, maison,etc.). Si vous devez vous dplacerpour aller au dojo, mettez-les au fondde votre sac afin de ne pouvoir les ti-rer facilement.Personnellement, j'approuve l'atti-tude de la police envers les armes desArts Mart iaux. Imaginez chaquevoyou prtendre tre pratiquantd'Arts Martiaux, aprs avoir bless,voir mutil des innocents, avec ces ar-mes,utilisation dela garde du sabrecomme viseur. _C - Sur attaque MAKI UCHI : blo-cage avec la tsuba et simultan-ment lancer du BO-SURIKEN versla gorge.Le comportement et les actes de tellespersonnes, dont la plupart ne se sontjamais entranes aux Arts Martiaux,en salissent le nom et la rputation.Techniques de base du lancer dansl'cole TOGAKURE-IGA-NINJATechnique du BO-SURIKENII existe deux prises en main :La point est soit dirige vers le boutdes doigts, soit vers la paume. La se-conde prise en main fera excuter l ' a r m e p l u s i e u r s r o t a t i o n s . LeBO-SURIKEN ne doit pas tre serrtrop fort mais tenu avec souplessesans aucune tension.Le ninja distingue trois sortes de tra-jectoires avec le BO-SURIKEN :JIKI DAHO : trajectoire rectilignepour une courte distance :HATEN DAHO : trajectoire courbepour une distance plus importante ;KAITEN DAHO : trajectoire vrillepour les distances partir de dix m-tres.Dans les deux premires trajectoires,le BO-SURIKEN n'effectue aucunerotation alors que c'est le cas dans laseconde. La position dans le creux dela main est importante, ainsi quetoute l'utilisation de tout le corps.Parfois, on utilise le sabre pour viserplus juste :II existe trois faons de lancer (troismouvements de bras) de base :SEIJO UCHI : c'est la manire la plusvisible de lancer droit devant ;GYAKU UCHI : lancer par dessousen arrire ;YOKOUCHI: lancer de ct.Il faut s'entraner sur une cible en sa-pin avec des BO-SURIKEN adaptsau lancer. La distance sparant la ci-ble du dbutant est d'environ troismtres.Dans l'tude du BO-SURIKEN ennmjutsUj il existe de nombreux KATAsolo et des KATAS avec partenaire.Certains s'excutent avec armes (sa-bre, chane, faucille...).TECHNIQUESDE BASE POURLE LANCER DESAKENLes techniques que nous allons d-crire ci-aprs appartiennent l'coleTOGAKURE dont Matre HATSU-MI est le lgat. Cette cole est pr-sente sur le territoire francophoneuniquement au sein de la SHUGEN-UNION-NINJA.Comme pour les BO-SURIKEN, ilexiste trois distances de jet : trois m-tres, dix mtres, entre dix et vingt m-tres pour les experts.Ces distances vont conditionner destechniques respectives.Pour les jets courte distance, le voldu SAKEN sera parallle au sol.Pour les jets longue distance, le voldu SAKEN sera perpendiculaire ausol.Dans un premier temps, la posture prendre est IAI GOSHI. Les neufsSAKEN sont fixs sur la cible. Lamain droite vient prendre le premierSAKEN puis, d'un geste sec du poi-gnet, coude coll au corps, le SAKENdoit partir des doigts vers la cible.Prendre le second SAKEN puis effec-tuer les huit autres jets en rythme. Laposition de l'index sur l'une des poin-tes est importante pour la rotation duSAKEN.49Si le saken ne se plante pas horizonta-lement, il se peut, sauf coup de vent,que le poignet, se soit mal positionnau mouvement du lancer.La rectitude du mouvement est im-portante pour une bonne pntrationdans l'air. Un point important reste souligner.Le SAKEN doit s'envoler des doigtscomme un fruit mais se dtache de labranche sans l'intervention de l'espritde dcision, puis effectue le mmetir, debout en posture ICHIMONJLDans un second temps, pour un tir mi-distance, alors que le bras se d-tendra vers la cible et que la main l-chera le SAKEN, on effectuera simul-tanment un transfert de poids del'arrire vers l'avant afin de transmet-tre au saken plus de force.Dans un troisime temps, on apprend lancer deux saken alternativementde chaque main : prendre un sakendans chaque main, toujours de lamme faon, et se prparer mentale-ment pour effectuer des tirs horizon-taux (JUMON JI UCHI). Tout eneffectuant la marche croise de ct,alors que le bras le plus loign de lacible vient se croiser sur le premier,tout en lchant le premier SAKEN(tenu en main gauche). Tout en avan-ant la jambe droite pour effectuer untransfert de poids, le bras se dtendalors que le poignet effectue une ro-tation d'un quart de tour avant de l-cher l'objet.Toujours dans les techniques de basedu jet d'toile d'une manire horizon-tale : il existe une manire de lancerles SAKEN derrire soi, sans regardervers la cible et une autre en effectuantune roulade particulire l'cole deninjutsu du Matre HATSUMI : lapremire porte le nom de ARUKIGYAKU UCHI, la seconde de YO-KONAGARE UCHI.La plupart des techniques jet hori-zontaux taient dfensives alors quecelles concernant les jets verticaux fu-rent offensives (chez un expert quiseul pouvait allier connaissance ducorps humain, vitesse, prcision, forceet souplesse) :La prise en main pour ce deuximetype de jet dpend du SURIKENHIRA utilis donc du rsultat voulu.Un shaken destin taillader ne serapas tenu de la mme faon qu'un sha-ken destin perforer : taille, poids,50forme sont des paramtres qui inter-viennent dans la prise en main afind'obtenir une meilleure efficacit.Face la cible, prendre la posture JU-MONJI puis DOKO (60 % du poidssur l'arrire) puis tout en avanant lajambe arrire et transfrant le poidsvers l'avant, tendre le bras et lcherle shaken lorsque la main se trouvedevant les yeux :lre difficult : action synchronise en-tre le dplacement de jambe et lemouvement de bras ;2e difficult : le lcher du shaken s'ef-fectue au moment o la jambe quiavanait se stabilise en s'enraci-nant dans le sol.Le vol du shaken doit imprativementtre perpendiculaire au sol afin d'of-frir une meilleure pntration dansl'air pour une bonne prcision.Second jet : face la cible, en postureDOKO, alors que la jambe arriredroite s'avance, le bras droit tenant leshaken s'abaisse et bras tendu ; leshaken est lch alors que la main ar-rive au niveau du genou droit et quele pied droit se stabilise. Dans ce deu-xime tir, le coup de poignet ne doitpas tre sec mais coul afin que leshaken ne prenne pas la direction duciel mais qu'il conserve une trajectoirerectiligne.Aprs s'tre familiaris avec ces exer-cices simples, le BUDOKA effectuerades jets simultans de plusieurs sha-ken :Aprs avoir acquis la technique, la vi-tesse et la prcision, on commenceral'apprentissage des KATAS solo puisavec partenaire, contre, avec ou sansarmesEn matire de SURIKEN-JUTSU,une fois le suriken, il n'y a plus aucuncontrle possible sur celui-ci. Un tirrussi est le fruit d'une attitude men-tale adquate avant le tir. Lorsque leshuriken se dirige vers la cible, toutest dj jou. L'art du tir est un trait d'union en-tre le cur des hommes disait ungrand matre de KYUDO. par UNKAI TENGU GENTARO(DIRECTEUR TECHNIQUE SHU-GEN-UNION-NINJA)

Recommended

View more >