NL Holosys 4 - Psoriasis - sante- Word - NL Holosys 4 - Author: Jacques BOISLEVE Created Date: 6/23/2011 10:17:10 AM ...

  • Published on
    18-Apr-2018

  • View
    217

  • Download
    5

Transcript

  • J. B. Boislve - juin 2011 www.sante-vivante.fr

    Le Psoriasis

    Cette maladie dys-immunitaire et inflammatoire de la peau est frquente : elle concerne 2 4% de la population. Elle ne prsente pas de risque majeur, puisqu'elle ne modifie pas l'esprance de vie. Cependant, elle a un fort impact sur la qualit de vie. Les solutions sont multiples, mais les rsultats long terme restent dcevants. Comment agir au mieux, dans l'immdiat et dans la dure, sans nuire ?

    Une maladie complexe et mystrieuse Le terme Psoriasis voque tymologiquement une peau qui "part en poussire". Lors des pousses, sous l'influence d'un processus inflammatoire local entretenu par une infiltration lymphocytaire (donc une composante immunitaire), il y a une acclration importante du renouvellement des kratocytes (cellules de la peau) qui ne parviennent plus leur maturation normale et partent rapidement en desquamation. D'o les symptmes caractristiques qui permettent le diagnostic : une peau squameuse (blanche) sur un fond inflammatoire (rouge). Le mcanisme immunitaire reste mystrieux. On ne peut affirmer l'origine auto-immune car il n'y a ni antigne ni anticorps identifi, mais la manifestation est identique celle d'un processus auto-immun.

    Une grande diversit d'expression Il y a autant de forme de Psoriasis que de personnes atteintes de la maladie. Les lsions ont un processus physiopathologique commun et souvent une rpartition symtrique sur le corps. En revanche, leur localisation et leur tendue, de mme que la frquence et la dure des pousses, sont propres chacun. Il existe des formes discrtes et indolores posant peu de problme. Il y a aussi des formes plus tendues ou gnratrices de dmangeaisons qui psent lourd sur le vcu quotidien.

    Une causalit polyfactorielle forte composante psychique Certaines formes de Psoriasis qui se manifestent en premire partie de vie (enfance, adolescence, dbut de l'ge adulte) ont un composante gntique, qui accrot significativement le risque sans pour autant tre dterminante elle seule. Dans tous les cas, c'est un ensemble de facteurs qui va conduire, un moment donn, sous l'influence d'un lment dclencheur parfois mineur, au basculement dans le processus de la maladie, avec ensuite un retour cyclique des pousses. Le rle du tabac et de l'alcool est bien tabli. D'autres facteurs lis au mode de vie ont probablement leur rle, plus difficile objectiver. Le stress est un lment essentiel du dclenchement des pousses et une constante de cette maladie. L'influence psychique est reconnue par la littrature mdicale qui constate, dans la majorit des cas, un conflit de sparation (rupture relationnelle, perte, deuil) dans la priode rcente prcdent l'apparition du Psoriasis. Un fort impact psychique de la maladie Une fois la maladie dclare, la consquence la plus importante est souvent la perturbation psychique et relationnelle qu'elle induit. Difficult avec l'image associe au fait que l'on n'ose plus se montrer sans tre cach par des vtements, difficult face aux rflexions maladroites des autres qui portent des jugements dvastateurs errons (maladie contagieuse, manque d'hygine). Souvent, le cours de la vie change pour viter de se montrer et de se sentir jug.

  • J. B. Boislve - juin 2011 www.sante-vivante.fr

    L'approche mdicale La mdecine conventionnelle aborde le Psoriasis comme les maladies auto-immunes : 1. Elle la considre comme incurable. 2. Elle propose des solutions pour calmer les pousses : des traitements dermocorticodes, efficaces et intressants sur une dure courte. Des drivs de la vitamine A (Tazarotne) ou D (Dovonex) qui peuvent tre pris plus long terme mais sont moins efficaces. Les cycles de photothrapie aux UV donnent de bons rsultats, mais doivent tres limites du fait du risque cumulatif de vieillissement cutan ou de cancer de la peau. 3. Elle propose des traitements de fond lourds pour limiter l'apparition des crises. Soit le Soriatane, tratogne obligeant les femmes prendre conjointement une contraception ; Soit des immunosuppresseurs classiques (Mthotrexate, Ciclosporine) ; Soit de nouveaux produits technologiques cot exorbitant qui bloquent spcifiquement une tape de la raction immunitaire (Remicade, Enbrel, Raptiva, Stelara). Ces traitements au long cours rduisent plus ou moins les pousses, souvent au prix d'effets secondaires gnants et inquitants pour la sant gnrale long terme. Les approches naturelles Elles sont nombreuses et varies. Certaines sont du domaine de spcialit de ceux qui les pratiquent (soins nergtiques, homopathie, aromathrapie), d'autres sont plus gnralistes : Soleil, eau, sels forment une triade bnfique qui trouve son cadre idal dans les cures thermales, notamment au bord de la Mer Morte. Hygine de la peau, pour en prendre soin et mieux l'accepter comme partie intgrante de soi. En soins cutans : crmes hydratantes de qualit, et gel d'Alo vera. Une alimentation sant riches en omga 3 et fruits et lgumes et pauvre en sodium et en sucres index glycmique lev sera toujours bnfique au sens large et parfois sur la maladie. De nombreux produits de soins naturels ont t bnfiques pour certains, au moins un temps et pas pour d'autres. C'est essayer, selon la connaissance du terrain, les tests nergtiques, ou le simple ressenti du thrapeute : gemmothrapie (Ribes nigrum, Cedrus libani), silicium organique en application locale, alkylglycrols (foie de requin ou chimre) La gamme Psoriacalm (Phytobiolab) a t value positivement par une tude prliminaire en attente de confirmation. Approche globale intgrative Elle associe tout ce qui est disponible et efficace, sans inconvnients invalidants : Usage ponctuel de mdicaments si besoin de rsultat (dermocorticodes avant une prsence en public notamment), et, sur du plus long terme, prfrentiellement des produits de soins naturels. Un travail de fond sur la gestion du stress est prioritaire : mieux valuer le contexte dstabilisant et faire les choix adquats, apprendre mieux respirer et mieux se relaxer quand cela est ncessaire. viter les produits qui rglent transitoirement le problme : prfrer les lixirs floraux et la micronutrition fonctionnelle informative (Microlisat Adaptation-Stress - Synphonat) qui accompagnent avantageusement dans la dure un travail de fond. Une volution choisie du mode de vie, tendant vers une alimentation sant, vers davantage de temps au soleil non agressif, et rduisant les accumulations toxiques. Accompagnement sur le sens de la maladie avec les outils qui semblent les plus adquats : rparation d'un stress post-traumatique s'il est identifi (EMDR, EFT, TIPI), thrapie systmique (stratgique) pour favoriser le passage vers un mode de fonctionnement diffrent qui rsout le blocage induit par le conflit fondateur identifi, ou autre Dans tous les cas, il est prfrable et bien plus efficace que le conflit soit identifi par la personne elle-mme dans une dmarche d'volution personnelle et non impos par l'interprtation d'un analyste extrieur.

    Gurir, dans le sens d'une disparition ou minimisation des pousses, est possible, puisque cela s'est dj produit. Cela est plus facile si le travail global est entrepris tt aprs la survenue du psoriasis (idalement la premire anne), mais il n'est jamais trop tard. ! Il faut juste tre conscient que plus la maladie s'est ancre dans l'habitude de l'organisme, plus il sera difficile de se dfaire de sa mmoire qui se manifeste ds que se runissent les facteurs ractivant son processus.

Recommended

View more >