Objet d’tude : La uestion de l’homme l’agumentation ... 1 N. Soubrier / Objet d’tude: La uestion de l’homme dans les genres de l’agumentation. Patrick Modiano, Discours de rception

  • Published on
    10-Feb-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Transcript

  • Page 1 N. Soubrier / Apologos.fr

    Objet dtude : La question de lhomme

    dans les genres de largumentation.

    Patrick Modiano, Discours de rception

    du Prix Nobel, 07 dcembre 2014.

    Jai toujours pens que lcriture tait proche de la musique mais beaucoup moins pure que celle-ci et jai toujours envi les musiciens qui me semblaient pratiquer un art suprieur au roman et les potes, qui sont plus proches des musiciens que les romanciers. []Il y aura, chez le romancier, le regret de navoir pas t un pur musicien et de navoir pas compos Les Nocturnes de Chopin. Sance n1 : Visionnage du Discours1.

    1. Observez le cadre spatial puis dcrivez-le : o se trouve-t-on ?

    2. Dcrivez lassemble. Que constatez-vous ? Est-ce important ?

    3. Commentez lorganisation de la salle : comment la parole de Patrick Modiano est-elle mise en scne ? Est-ce important, daprs vous ?

    4. Dcrivez lattitude de Patrick Modiano : Que pensez-vous de la manire dont il introduit son discours ? Observez sa gestuelle et ses ractions la fin de la crmonie.

    Sance n2 : La naissance du Prix Nobel. Document n1 : Encyclopdie Larousse, Article Prix Nobel 2, Juin 2015. Prix fonds par Alfred Nobel dans son testament. Ils taient originellement au nombre de cinq (physique, chimie, physiologie et mdecine, littrature, paix) ; en 1969, la Banque de Sude

    1 http://www.nobelprize.org/mediaplayer/index.php?id=2418

    2 www.larousse.fr/encyclopedie/divers/prix_Nobel/135403

    a dcern pour la premire fois un prix de sciences conomiques .

    Alfred Nobel3, Chimiste sudois

    (Stockholm 1833-San Remo 1896).

    3 Encyclopdie Larousse : Inventeur de la dynamite et d'autres explosifs, il amassa une immense fortune. En fondant, par testament, les prix qui portent son nom, destins rcompenser chaque anne des bienfaiteurs de l'humanit, il a rpondu aux critiques de ceux qui lui reprochaient d'tre un marchand de la mort .

    Patrick Modiano, 7 dcembre 2014.

    http://conjugaison.lemonde.fr/conjugaison/premier-groupe/pratiquer

  • Page 2 N. Soubrier / Apologos.fr

    Les prix Nobel sont dcerns : pour la physique, la chimie, et les sciences conomiques, par l'Acadmie sudoise des sciences ; pour la mdecine et la physiologie, par l'Institut Karolin de Stockholm ; pour la littrature, par l'Acadmie de Stockholm ; pour l'uvre de paix, par une commission de cinq membres lus par le Storting norvgien.

    Invention : Il y a cinquante ans, le 22 octobre 1964, Jean-Paul Sartre, fidle ses ides et ses principes, refusait le prix Nobel de littrature. Il s'en expliquait dans une lettre adresse aux journaux sudois et traduite en franais dans Le Monde et Le Figaro.

    Daprs vous, est-il lgitime de refuser un Prix4 ?

    Dmarche : Etayer ou discuter le

    jugement ? Plan :

    Point de vue 1 : 1 : 2 : Point de vue 2 : 1 : 2 :

    4 Prix : Rcompense dcerne au terme d'une slection, d'une comptition ou d'un concours au plus mritant, celui qui se distingue parmi les concurrents. (Trsor de la langue franaise, Juin 2015)

    Document n2 : JT de 20h, 22 octobre 1964. INA5. Jean-Paul SARTRE vient de refuser le prix Nobel de littrature. Pour dresser son portrait, le journaliste montre les rares images de SARTRE, dont des archives Prague avec Simone de BEAUVOIR pour la premire tchque de la pice Les squestrs d'Altona . Il se rend ensuite au domicile de Simone de BEAUVOIR, rue Schoelcher, et celui de SARTRE, boulevard Raspail. Faute de pouvoir l'interviewer, il interroge sa concierge, qui le dcrit comme un homme trs simple, dtestant les journalistes. Le propritaire du restaurant o il mange respecte son refus du prix. Document n3 : Jean-Paul Sartre, Lettre ouverte, Article6 paru dans Le Figaro du 24 octobre 1964.

    Jean Paul Sartre sortant du domicile de Simone de Beauvoir, est interview par un reporter aprs avoir refus de recevoir le prix Nobel de Littrature, le 23 Octobre 1964. Crdits photo : Rue des Archives/Rue des Archives/AGIP.

    Je regrette vivement que l'affaire ait pris une apparence de scandale : un prix est dcern et je le refuse. Cela tient seulement au fait que je n'ai pas t inform assez tt de ce qui se prparait. Lorsque j'ai vu dans le Figaro littraire du 15 octobre, sous la plume du correspondant sudois du journal, que le choix de l'Acadmie sudoise allait vers moi, mais qu'il n'avait pas encore t fix, je me suis imagin qu'en crivant une lettre l'Acadmie, que j'ai expdie le lendemain, je pouvais mettre les choses au point et qu'on n'en parlerait plus. J'ignorais alors que le prix Nobel est dcern sans qu'on demande l'avis de l'intress, et je

    5 http://www.ina.fr/video/CAF89044437/sartre-refuse-le-prix-nobel-de-litterature-video.html

    6 http://www.lefigaro.fr/histoire/culture/2014/10/22/26003-20141022ARTFIG00081-prix-nobel-de-litterature-les-raisons-du-

    refus-de-sartre.php

  • Page 3 N. Soubrier / Apologos.fr

    pensais qu'il tait temps de l'empcher. Mais je comprends que lorsque l'Acadmie sudoise a fait un choix elle ne puisse plus se ddire. Les raisons pour lesquelles je renonce au prix ne concernent ni l'Acadmie sudoise, ni le prix Nobel en lui-mme, comme je l'ai expliqu dans ma lettre l'Acadmie. J'y ai invoqu deux sortes de raisons : des raisons personnelles et des raisons objectives. Les raisons personnelles sont les suivantes : mon refus n'est pas un acte improvis, j'ai toujours dclin les distinctions officielles. Lorsque, aprs la guerre, en 1945, on m'a propos la Lgion d'honneur, j'ai refus, bien que j'aie eu des amis au gouvernement. De mme, je n'ai jamais dsir entrer au Collge de France, comme me l'ont suggr quelques-uns de mes amis. Cette attitude est fonde sur ma conception du travail de l'crivain. Un crivain qui prend des positions politiques, sociales ou littraires ne doit agir qu'avec les moyens qui sont les siens, c'est--dire la parole crite. Toutes les distinctions qu'il peut recevoir exposent ses lecteurs une pression que je n'estime pas souhaitable. Ce n'est pas la mme chose si je signe Jean-Paul Sartre ou si je signe Jean-Paul Sartre, prix Nobel. Sance n3 : Lecture analytique n1 : Depuis le dbut jusqu que vous avez sur le cur , l. 1 l. 23. Questions danalyse (Elaborez, pour chaque thse impose, des de commentaire) :

    1. Dfinissez le genre du discours en prenant appui sur ce texte. Quelle ide clef Patrick Modiano met-il en vidence au dbut de son discours ? Document n4 : Article Discours , in Dictionnaire de lacadmie franaise (9e dition). XVIe sicle. Emprunt, sous l'influence de cours, du latin discursus, action de courir et l , et, en bas latin, discours, conversation, entretien . 1. Litt. Propos d'une certaine dure tenu dans une conversation. 2. Morceau d'loquence d'une certaine tendue, adress en public une ou plusieurs personnes, qui traite mthodiquement d'un

    sujet prcis. crire, composer un discours. Les points forts d'un discours. Les six parties d'un discours, selon les rgles classiques : exorde, proposition, narration, preuve ou confirmation, rfutation, proraison 3. Class. Trait, dveloppement crit qui

    expose un sujet. Discours prliminaire, prface d'un livre. Titres clbres : Discours de la mthode, de Descartes (1637) ; Discours sur l'histoire universelle, de Bossuet (1681) ; Discours sur le style, de Buffon (1753) ; Discours sur l'origine et les fondements de l'ingalit parmi les hommes, de Jean-Jacques Rousseau (1755) ; Discours sur l'universalit de la langue franaise, de Rivarol (1784).

    4. Suite, assemblage de mots, de phrases, qu'on emploie pour exprimer sa pense, pour exposer ses ides. - LINGUIST. La langue actualise par le sujet parlant. Le terme discours a t substitu par certains linguistes au terme parole employ par Ferdinand de Saussure. Employer une tournure propre au discours crit, au discours parl. Mot du discours familier, du discours recherch. Analyse du discours. Spcialt. Ensemble des ides professes au nom d'une doctrine, d'un courant d'opinion. Le discours conservateur, rformiste. Le discours marxiste, libral. Orientation gnrale de la pense, affectant le style, que l'on peut relever de manire continue travers les crits et les dclarations d'un penseur ou d'un homme public. Le discours de Sartre, de Malraux. 2. Quelle relation Patrick Modiano entretient-il avec la parole ? Quelle vision de la littrature propose-t-il lauditoire ? Comment le romancier est-il prsent ? Sance n4 : La parole et lenfant7.

    1. La naissance du langage articul, chez lenfant.

    Document n5 : MIROUZE Jean-Pierre, Le dsir du langage8, in Srie Images et Science du langage , CNRS, 2002.

    7 Enfant : Latin infantem, enfant, de in, non, et fari, parler

    (voy. FABLE) : celui qui ne parle pas.

    8 www.canal-u.tv/video/cerimes/le_desir_du_langage.9853

  • Page 4 N. Soubrier / Apologos.fr

    Des chercheurs en sciences cognitives expliquent le pouvoir tonnant que dtient l'enfant dans l'apprentissage du langage, puisqu'il a la capacit d'acqurir n'importe quelle langue en quelques mois, principalement par une acuit auditive trs fine. Le dveloppement du langage n'est pas linaire mais est marqu par des ruptures, et l'enfant passe du babillage canonique l'explosion lexicale vers 2 ans. Questions :

    Comment lenfant passe-t-il du babillage lexplosion lexicale ? Pourquoi ?

    Quest-ce que la cognition ? Pourquoi

    est-il fondamental de matriser le langage ? Que vous apprend lexprience du chien et du chat ?

    2. Les origines du langage humain.

    Document n6 : Bernard Victorri, Lorigine

    du langage , in Les Ernest, 15 minutes pour

    changer notre vision du monde, 18 janvier

    2014, Ecole Normale Suprieure et

    Universciences. http://www.les-ernest.fr/

    Question : Comment le langage nat-il, daprs Bernard Victorri ?

    Invention / Rflexion :

    Est-il utile, daprs vous, de dire une fois pour toutes ce que [lon a] sur le cur , loral ou lcrit ?

    Sance n5 : Lecture analytique n2 : Depuis Oui, le lecteur en sait plus long jusqu Chopin , l. 50 l. 68. Questions danalyse (Elaborez, pour chaque thse impose, des de commentaire) :

    1. Quelle ide Patrick Modiano cherche-t-il transmettre lauditoire, travers son discours ?

    2. Quel lien Patrick Modiano tablit-il

    entre lcriture et la musique ?

    Sance n6 : Culture : La musique romantique de Chopin.

    a) Lecture dimages : Le cinma actuel influenc par lArt Romantique.

    Document n7 : Joe Wright, Orgueil et Prjugs, 2006.

    b) Culture musicale : Les Nocturnes de Chopin.

    Document n8 : Ecoute musicale : Chopin, Nocturne, Op. 9, n2, 1830-1831. Interprtation : Yundi Li9.

    Question : Montrez que cette uvre de Chopin est romantique. Vous justifierez vos remarques en dcrivant avec soin les motions que vous prouvez en entendant telle ou telle note spcifique. Vous pourrez, si vous le souhaitez, recourir un dictionnaire afin de prciser votre propos.

    Invention : Daft Punk, Face to face, Short-Circuit , Alive, 2007.

    Quels effets ce morceau produit-il sur vous ? Dcrivez vos motions, vos impressions.

    9 https://www.youtube.com/watch?v=EvxS_bJ0yOU

  • Page 5 N. Soubrier / Apologos.fr

    Sance n7 : Lecture cursive : Novalis, Hymnes

    la nuit, 1800.

    ACTIVITE 1 : Invention /

    Imagination : Choisissez une phrase et ornez-la la manire de Jacques Villegl qui a invent un nouvel alphabet !

    Jacques Villegl, Les murs ont la parole, 1995.

    ACTIVITE 2 : Invention /

    Imagination : Recherchez une uvre (tableau, extrait de film, uvre littraire, sculpture, etc.) susceptible dillustrer un extrait prcis du recueil qui vous a particulirement plu. Justifiez votre choix. Sance n8 : Lecture analytique n3 : Depuis Les Cygnes apparaissent jusqu leurs contemporains , l. 129 l. 152. Questions danalyse (Elaborez, pour chaque thse impose, des de commentaire) : 1. Partie I : Montrez que ce discours est une rflexion sur la relation quentretiennent une uvre, un auteur et son poque.

    2. Partie II : Dmontrez que la littrature, daprs Modiano, est intemporelle, universelle. Sance n8 : Rflexions sur le monde connect

    Document n9 : Confrence TED, Don Tapscott : Quatre principes pour un monde ouvert 10, Juin 2012.

    Les jeunes gnrations sont nes dans un monde technologique connect, nous dit le futuriste Don Tapscott, par consquent le monde se transforme en un endroit plus ouvert et transparent. Dans ce discours inspirateur, il numre les quatre principes fondamentaux qui montrent que ce monde ouvert peut tre un endroit bien meilleur.

    Louverture :

    La transparence :

    Le partage :

    La prise de pouvoir :

    Invention :

    Daprs vous, quoi ressemblera lcrivain du futur ? Vous dresserez son portrait, en prenant appui sur les quatre principes de Don Tapscott.

    Sance n9 : Lecture cursive : Depuis Vous avez eu lindulgence jusqu la fin, l. 324 l. 341. Question : Dfinissez la fonction de la littrature, en prenant appui sur ce texte.

    10http//www.ted.com/talks/don_tapscott_four_principles_for_

    the_open_world_1?language=fr#t-656396

Recommended

View more >